Issuu on Google+

POLITIQUE

13

cela l’a été toujours, une ordonnance leur est tendue. Puisque qu’Il n’y a pas de médicaments à distribuer gratuitement. Plus qu’un effet de communication, la gratuité des soins promise par Ouattara n’est pas encore effective.

4

Faciliter l’accès aux logements à tout le monde.

l’agriculture (bFa) : lacina coulibaly – nordiste ▬caisse nationale des caisses d`epargne (cnce) : mamah diabagaté (dg) – nordiste

PFFFF...

A ce niveau aucun début de réalisation, vraiment aucun. On pourrait dire tout simplement « Néant ».

5

Sa nouvelle armée se nomme FRCI (Forces Républicaines de Côte d’Ivoire). Elle est composée en principe par la rébellion armée du nord (sa milice) et les forces de défenses et de sécurité de Côte d’ivoire. Oui, en principe. Parce que dans la réalité c’est bien différent. Les Frci sont composée à 80% des éléments de sa milice (les rebelles du nord appelés les forces nouvelles) et 17% des mercenaires venus du Burkina, du Mali, du Sénégal et du Nigéria et 3% des éléments des Fds (Force de défense et de sécurité de Côte d’ivoire, qui constituent l’armée nationale vraiment républicaine) qui ont rallié la rébellion du nord. Conséquences, à la place de la sécurité promise aux ivoiriens, c’est l’insécurité totale. Sa milice, composée en grande partie de jeunes dioulas et des évadés de différentes prisons civiles, commet quotidiennement des exactions, des vols et viols. Même ses propres partisans en sont victimes. Les investisseurs refusent de venir et posent comme condition le retour des FDS. Alassane avait promis mettre fin aux rackets, c’est le contraire que vivent chaque jour les opérateurs économiques sur les différentes routes ivoiriennes. Les prix des denrées alimentaires, compte tenu du comportement incivique de ses forces, ont augmenté. On le voit, à ce niveau aussi c’est un échec total. Alassane lui-même l’a reconnu lors du récent séminaire tenu avec son gouvernement. Les premiers mots prononcés à l’ouverture de ce séminaire était  : «  Rien ne va ! ».

6

renForcer la démocratie et l’etat de droit en luttant contre la xénophobie et l’exclusion sous toutes

▬groupement de la sécurité présidentielle (gspr) : lt-colonel vagondo diomandé – nordiste ▬inspecteur général des Finances : m. sYlla lassana – nordiste ▬directeur général des douanes : m. coulibalY issa –nordiste

construire une véritable armée républicaine ses Formes.

Sur ce point, il faut reconnaître à Ouattara la célérité avec laquelle il a construit son armée républicaine. Il a essayé de lui donner une base légale par un décret pris bien avant même qu’il prenne fonction à la tête de l’Etat. Sacré Ouattara !

▬cgFcc (Filière café-cacao) : massandjé touré-litse (dg) – nordiste

▬directeur général des impôts : mme Yessoh danielle épse saraKa –nordiste

Il y a un journal de la place qui avait titré en son temps « comment rentrer dans le gouvernement djouladougou  ?  » pour fustiger le nouveau gouvernement Ouattara qui venait d’être crée. Ce titre lui a valu une interdiction de parution sur plusieurs jours. Et pourtant c’était et c’est encore la vérité. Il suffit de regarder les différentes nominations de Ouattara pour s’en convaincre. Nous vous livrons cidessous l’ossature de la république de Ouattara pour vous faire une nette idée : ▬président de la république: alassane dramane ouattara – nordiste (originaire du burkina Faso) ▬premier ministre: soro Kibgafori guillaume – nordiste ▬ministre de la défense: soro guillaume ▬ministre de l'intérieur: bakayoko. nordiste ▬chef d'état major: bakayoko – nordiste

hamed

soumaila

▬président de la cour suprême: mamadou Kone – nordiste ▬dg de la poste : Konaté mamadou – nordiste ▬dg des douanes : coulibaly issa – nordiste ▬dg des impôts : abinan pascal – nordiste ▬dg du trésor : adama Koné – nordiste ▬dg de la sotra : bouaké méité – nordiste ▬dg de lonaci : issiaka Fofana – nordiste ▬dg du port d’abidjan : sié hien – nordiste ▬dg du port de san pedro : hilaire marcel lamizana – mossi ▬dg banque pour le financement de

▬directeur général du trésor public et de la comptabilité publique : m. Kone adama nordiste ▬présidente du comité de gestion de la Filière café-cacao : mme toure massandjé épse litse – nordiste ▬ambassadeur de côte d’ivoire auprès des nations unies : bamba Youssoufou J. – nordiste ▬ambassadeur de côte d’ivoire aux usa daouda diabaté – nordiste ▬ambassadeur de côte d’ivoire en France ally coulibaly - nordiste- gouverneur de la bceao: meyliet tiémoko Kone – nordiste Avec ces nominations on se demande bien où est la fin de l’exclusion. La récente vidéo sur les traitements inhumains que subissent les personnalités proches du président Gbagbo dans les différentes prisons de Ouattara, montre bien que l’Etat de droit est loin d’une réalité en Cote d’ivoire. Selon les organisations de défense des droits de l’homme, comme anmystie internationale, la situation des droits de l’homme s’est gravement détériorée. Le nom de « Duékoué » suffit pour crier au scandale d’un génocide en Côte d’ivoire perpétrés par les hommes de Ouattara et qui, actuellement, ne sont nullement inquiétés. Au vu de tout ce qui précède, on envie de demander à Obama, si son Ouattara est vraiment celui qu’il faut aux ivoiriens. Si au FMI, il n’a eu aucun bilan positif à son actif (sinon le désastreux plan d’ajustement structurel qui a endetté toute l’Afrique), ce n’est pas maintenant qu’il pourra prouver une quelconque compétence. Comme en 1990, on peut dire que les 100 premiers jours de Ouattara sont plus que catastrophiques. Son camp et ses alliés extérieurs doivent en tirer les conséquences avant qu’il ne soit trop tard. ▉PRISCA STANI


DEBOUTCIV N°10 s (Page 13)