Page 1

POLITIQUE

13

Remue-ménage dans l'armée EnquêtE De nouvelles CPI : LEs nominations Dans forCEs l’aRmée et au nouvELLEs ministèRe De la PrIsEs au PIègE dE Défense 2002 Le Préfet francais de Cote d’ivoire a procédé à la nomination et à la promotion des officiers généraux:

1 – Promotion Sont nommés au grade de :

Général de division de l’armée de terre: - le général de brigade Soumaïla Bakayoko- le général de brigade Michel Gueu

Capitaine de vaisseau major:

- le capitaine de vaisseau Djakaridja Konaté Colonel-major: - le colonel Gervais Kouakou Kouassi

2 – Nominations : Sont nommés Chef d’état-major général des forces républicaines de Cote d’ivoire: BONOUA (SUD) – Le porte-parole des forces nouvelles, Sidiki Konaté s’est opposé samedi à des enquêtes de la Cour Pénale Internationale sur la crise armée qu’a connue le pays depuis son déclenchement en 2002. « Les enquêtes doivent être menées à partir des vraies origines de la crise se situent à partir de la période où Laurent Gbagbo a refusé de se plier au verdict des urnes », a-t-il souhaité lors d’un meeting dit de réconciliation dans la ville natale de l’épouse du Président Gbagbo. Une mission de la CPI séjourne depuis le 28 juin afin de préparer le terrain en vue d’éventuelles enquêtes sur les allégations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis durant la période post-électorales. Un appel à témoin a été lancé depuis le 16 juin par le bureau du Procureur de la CPI. Selon certaines indiscrétions, plusieurs témoins souhaiteraient un élargissement de la période sur laquelle porteront les investigations. La CPI est le premier tribunal international permanent chargé de poursuivre des auteurs de crimes de guerre, de crimes contre l`humanité et de génocides commis depuis 2002. De nombreuses exactions ont été commises sur les populations vivant dans le centre, le nord et l’ouest du pays par les hommes de Ouattara. ▉DirectScoop

- le Général de division Soumaïla Bakayoko

Chef d’état-major général adjoint des forces républicaines de Cote d’ivoire: - le général de brigade Detoh Letoh

Commandant des forces terrestres: - le général de brigade Sékou Touré

Commandant des forces aériennes: - le colonel-major Jean-Jacques Réné Ouégnin

Commandant de la marine nationale: - le capitaine de vaisseau major Djakaridja Konaté

Chef d’état-major particulier du President de la Republique: - le général de division Michel Gueu

Chef de cabinet militaire du premier ministre, ministre de la Defense - le général de brigade Nicolas Kouadio Kouakou

Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale: - le colonel-major Gervais Kouakou Kouassi

Commandant en second de la Gendarmerie nationale: - le colonel Vako Bamba

Directeur général de la Police nationale: - l’inspecteur général Mbia Bredou Remarque :Les nom des généraux Mangou, chef d’état major,et Kassaraté sont omis, et leurs postes précédents redistribués à des amis du nouveau gouvernement, ce qui fait dire à un correspondant : « Ce jour, Les ''généraux ''Philipe Mangou et Kassaraté viennent d'être virés du haut commandement de l'armée Ivorienne. Pauvres idiots qui ont reniés les patriotes dans l'espoir de concerver leurs postes. Sauf ceux que nous soupconnions dépuis, Bredou Mbia et Detoh Letoh, sont maintenus á leurs postes. Mangou et Kassaraté, restez loin de nous ls patriotes. Vous êtes des indignes. » ▉Ivoiregazette

DEBOUTCIV N°9 - ENQUETE CPI LES FORCES NOUVELLES PRISES AU PIEGE  

Commandant des forces terrestres: Commandant des forces aériennes: Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale: Capitaine de vaisseau m...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you