Page 16

Le processus infectieux peut être défini comme le développement d’agents infectieux dans l’organisme.

2.1 Classement des agents infectieux Les grands types d’agents infectieux Types d’agents infectieux

282

Caractéristiques

Les bactéries

Ce sont de micro-organismes procaryotes (c’est-à-dire sans noyau organisé), ubiquistes, unicellulaires et dont le génome constitué d’ADN, ou chromosome bactérien, est libre dans le cytoplasme. Elles peuvent disposer d’un matériel génétique extrachromosomique ou plasmide. Leur taille est de l’ordre du micromètre (µm). Les bactéries peuvent être aérobies (l’oxygène est nécessaire à leur métabolisme), anaérobies obligatoires ou facultatives (pour lesquelles l’oxygène leur est respectivement toxique ou non indispensable à leur métabolisme). On différencie principalement les bactéries selon leur forme : les coques (forme arrondie), les bacilles (forme allongée ou en bâtonnet) et les spirochètes (forme spiralée).

Les virus

Les virus sont des entités biologiques qualifiées de parasites intracellulaires obligatoires : ils nécessitent une cellule hôte, dont ils utilisent les constituants pour se multiplier. Ils sont parfois qualifiés d’acaryote du fait de leur non-appartenance au monde cellulaire. Leur taille varie de 20 à 300 nm en moyenne (soit 10 à 1000 fois plus petits qu’une cellule humaine). Les virus sont composés au minimum d’un acide nucléique (ADN ou ARN) contenant l’information génétique nécessaire à leur multiplication, et d’une capside faite de protéines qui entoure et protège l’acide nucléique. Certains virus possèdent une enveloppe lipidique similaire aux membranes cellulaires.

Les champignons

Ce sont des micro-organismes unicellulaires ou pluricellulaires eucaryotes (ils possèdent un noyau). On différencie 2 types de champignons microscopiques : – les levures (unicellulaires) ; – les champignons filamenteux (pluricellulaires), appelés couramment moisissures.

Les parasites

Ce sont des organismes de taille variable qui vivent aux dépens d’un autre organisme pour assurer leur propre développement. Il existe des parasites unicellulaires (les protozoaires comme les toxoplasmes responsables de la toxoplasmose) et pluricellulaires (les métazoaires comme les oxyures, espèce de vers parasites du système digestif).

Partie 4 – Les processus inflammatoire et infectieux

MEP_AnatomiePhysiologie 282

01/10/12 10:28

Les 6 processus physiopathologiques  

Cet ouvrage original présente l'anatomie et la physiologie des 6 processus physiopathologiques afin de permettre à l'étudiant de comprendre...

Les 6 processus physiopathologiques  

Cet ouvrage original présente l'anatomie et la physiologie des 6 processus physiopathologiques afin de permettre à l'étudiant de comprendre...

Advertisement