Issuu on Google+

La lettre

N°5 - DECEMBRE 2006

du

LETTRE D’INFORMATION DES COMMUNAUTÉS DE COMMUNES VAL D’AMBOISE ET DES 2 RIVES

Actu Nettoyage des bords de Loire Le 30 septembre dernier, en collaboration avec la Maison de la Loire, l’Apnea (association pour la protection de la nature et de l’environnement d’Amboise), et avec le soutien logistique de Val d’Amboise, l’entreprise pharmaceutique Pfizer a organisé pour la deuxième année consécutive une opération de ramassage des déchets sur deux kilomètres de rive, entre le lieu-dit “La Maison brûlée” et le pont d’Amboise, à Nazelles-Négron.

Lendemains de fête pour le carton et les papiers d’emballage Noël et le réveillon de fin d’année approchent. Des monceaux d’emballages rivaliseront bientôt avec votre beau sapin ! Pour débarrasser vite fait bien fait votre intérieur des cartons d’emballage et des papiers en faisant un geste citoyen (vous favoriserez leur recyclage), vous pouvez : I

Aller à la déchetterie

Située sur la zone d’activité de la Boitardière, rue de la Mothe, à Amboise, la déchetterie vous accueille(1) les lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h30 à 17h00, et le samedi de 9h00 à 16h00. Elle est fermée les jeudi, dimanche et jours fériés. Pour effectuer vos dépôts à la déchetterie, une carte d’accès est nécessaire. Vous pouvez vous la procurer auprès de votre mairie. (1) horaires d’hiver depuis le 1er octobre 2006 et jusqu’au 31 mars 2007.

Sur une demi-journée, la centaine de participants a récupéré quelque trois tonnes de déchets divers et inattendus pour certains : emballages plastiques, tessons et bouteilles en verre, un matelas et... un réservoir d’essence de voiture ! Autant de déchets qui ont été portés à la déchetterie d’Amboise ou déposés dans les bacs mis à disposition, puis évacués par le service de collecte de la communauté de communes.

2 Attendre la collecte mensuelle Amboise : mardi 2 janvier Cangey, Limeray, Lussault-sur-Loire, Saint-Ouen-les-Vignes : mardi 9 janvier Chargé, Pocé-sur-Cisse, Souvigny-de-Touraine, Mosnes, Saint-Règle : mardi 16 janvier Nazelles-Négron : mardi 27 décembre et mardi 23 janvier Neuillé-le-Lierre, Noizay, Montreuil : mercredi 17 janvier

Attention : prenez soin de retirer les éléments indésirables tels les rubans, films plastiques, polystyrène...

Reports de collecte Sur Amboise, secteurs Centre et Est, la collecte de la poubelle normale (couvercle vert) et des emballages à recycler (sac et couvercle jaune) du lundi 25 décembre est reportée au mardi 26 décembre. A Nazelles-Négron, la collecte des papiers à recycler (sac et couvercle bleu) du mardi 26 décembre est reportée au vendredi 29 décembre.

A M B O I S E , C A N G E Y, C H A R G É , L I M E R A Y, L U S S A U L T - S U R - L O I R E , M O N T R E U I L - E N - T O U R A I N E , M O S N E S , N A Z E L L E S - N É G R O N , N E U I L L É - L E - L I E R R E , N O I Z A Y, P O C É - S U R - C I S S E , S A I N T - O U E N - L E S - V I G N E S , S A I N T - R È G L E , S O U V I G N Y - D E - T O U R A I N E


La lettre

L

E

T

T

R

E

D

I

N

F

O

R

M

A

T

I

O

N

D

E

S

C

O

M

M

U

N

A

du

Le plastique… espérance de vie : 500 ans Léger, costaud… mais envahissant Du fait de la diversité de ses qualités adaptabilité, légèreté, robustesse... - l’usage du plastique est omniprésent dans notre quotidien. Mais après qu’il nous ait rendu service, il est nécessaire d’en assurer la valorisation et d’en limiter la prolifération.

Alléger les emballages et recycler Depuis des années, les fabricants d’emballages en plastique travaillent en permanence sur l’allègement du poids de leurs produits, afin de réduire au final la quantité de déchets à transporter et à traiter. Pour exemple, un sac de caisse pèse aujourd’hui six grammes et a perdu 75% de son poids en moins de vingt ans. Une bouteille d’eau a perdu 30% de son poids en vingt ans, et un pot de yaourt 45 % de son poids en sept ans. Malgré ces efforts, le plastique représente encore 10% du contenu de nos poubelles. Il peut évidemment être valorisé énergétiquement (incinération avec récupération d’électricité). Il aide ainsi à la combustion des autres déchets car il a un important pouvoir calorifique. Mais au final, sa combustion engendre de nouveaux déchets qui ne sont pas valorisables et qu’il faut traiter (exemple : résidus d’épuration des fumées d’incinération). D’où la nécessité de diversifier les solutions de traitement, dont le recyclage qui permet de réduire la consommation de matières c’est le nombre de litres de pétrole économisés p re m i è re s n o n re n o u ve l a b l e s . pour une tonne de plastique recyclé. En 2005 Aujourd’hui seuls les bouteilles et les la collecte sur Val d’Amboise et Les Deux Rives a flacons sont recyclés pour produire de permis le recyclage de 140 tonnes d’emballages, nouveaux objets capables de nous l’équivalent de 111 000 litres de pétrole ! rendre service.

800…

1,5 million… de tonnes, c’est le poids total de déchets ménagers en plastique collectés chaque année en France (films d’emballage et boîtes inclus). Sur ce gisement, 40 000 tonnes de bouteilles et flacons peuvent être recyclés.

En 2005, le tri des emballages en France a permis de recycler six milliards de bouteilles et flacons en plastique, ce qui représente une économie de 140 millions de litres de pétrole.

Né pour se substituer à l’ivoire D’origine végétale, le premier plastique, issu de la cellulose et baptisé “celluloïd”, fut découvert en 1869 par les frères Hyatt, lauréats du concours “Par quoi remplacer l’ivoire pour fabriquer les boules de billard”. Mais le plastique “historique”, 100 % synthétique, est la bakélite, née par hasard en 1907 d’une réaction du phénol et du formol. Après la première Guerre mondiale, le plastique entre dans l’ère industrielle. Le pétrole est bon marché et la pétrochimie se développe. La pénurie de la seconde Guerre mondiale favorise son avénement : le plastique se substitue à de nombreux matériaux et l’on tisse des bas nylon, à défaut de soie ! Avec les années 1950, la couleur fait son apparition et des plastiques aux propriétés diverses sont créés, tel le polyester, plus connu sous le nom de “Tergal”. La bouteille d’eau en PVC (ou polychlorure de vinyle), voit le jour au début des années 60. En 1973, le choc pétrolier marque un tournant. De matière jetable et “bas de gamme”, le plastique devient un matériau sophistiqué aux propriétés très convoitées. Aujourd’hui, on l’emploie dans tous les domaines, de la santé à l’aérospatiale...

U

T


S

D

E

C

O

M

M

U

N

E

S

V

A

L

D

A

M

B

O

I

S

E

E

T

D

E

S

2

R

I

V

Un plastique peut en cacher…

un autre

A première vue, tous les plastiques se ressemblent, mais leurs procédés de recyclage diffèrent et leur mélange nuirait à la qualité finale des produits. Chaque plastique suit sa propre voie de recyclage. Aujourd’hui deux sortes sont recyclées : - le PEHD ou polyéthylène haute densité pour la fabrication de bouteilles, conteneurs, tuyaux... - le PET ou polyéthylène téréphtalate pour la fabrication de bouteilles, pots...

En quoi consiste le traitement du plastique ? I

Un tri manuel est effectué pour séparer les différents plastiques. Ils sont ensuite compactés et mis en balles. 2 Les plastiques sont broyés, lavés et conditionnés sous forme de granulés. 3 Le plastique est régénéré par un broyage plus fin ou par un procédé chimique. Le matériau obtenu, proche de la molécule de plastique initiale, est prêt à être transformé. 4 Les granulés polymères sont transformés pour rejoindre notre quotidien sous forme d’emballages, fibres textiles et... bacs de collecte !

Info ou intox ? Je trie mes emballages en plastique

u a e v Nou

Vous pouvez à présent trier les bouteilles ayant contenu des corps gras (huile alimentaire, mayonnaise, ketchup), du yaourt à boire, des produits d’hygiène ou d’entretien (eau de javel).

(

É

T

it ! d r e t In

(

Les bouteilles ou bidons de produits toxiques (huile de vidange, produits de bricolage type white spirit...) ne doivent pas être mélangés aux déchets recyclables. Ils pourraient les souiller, et l’ensemble passerait en refus de tri. Ils représentent en outre un danger (émanations, projections...) pour le personnel qui effectue le tri. Apportez les à la déchetterie qui assurera leur traitement dans une filière adaptée.

Tous les emballages sont recyclés Intox : les petits emballages (pots de yaourt, crème fraîche), les emballages souples (films et sacs) et les barquettes (viennoiserie, charcuterie) ne sont pas recyclés. Cela coûterait trop cher car ils contiennent peu de matière, ou le plastique qui les compose n’est pas recyclable. On trie toutes les bouteilles et flacons Info : on recycle toutes les tailles et toutes les formes, du “cubi” de vin au flacon de gel douche, en passant par les bouteilles d’eau et les bidons de lessive. Grâce aux progrès des procédés de recyclage, même les bouteilles d’eau de javel et d’huile alimentaire sont valorisées.

Pensez à bien vider vos bouteilles pour éviter les refus de tri !

E

S


La lettre

LETTRE D’INFORMATION DES COMMUNAUTÉS DE COMMUNES VAL D’AMBOISE ET DES 2 RIVES

du

les déchets d’équipement électriques et électroniques Chaque année, la France produit 1,7 million de tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) dont 238 000 tonnes d’écrans TV et moniteurs vidéos ! Les équipements électriques et électroniques regroupent plusieurs catégories de produits : les GEM froid ou appareils producteurs de froid (réfrigérateurs, congélateurs), les GEM hors froid, c’est-à-dire le reste du gros électroménager (lave-linge, four...), les écrans, les PAM ou petits appareils ménagers (sèche-cheveux, grille-pain, téléphonie, informatique hors écrans, outillage, jouets...), les lampes (tubes fluorescents...). Depuis le 13 août 2005, les producteurs et distributeurs des équipements électriques et électroniques sont officiellement responsables de l’enlèvement et du traitement des DEEE collectés. Ils sont tenus d’apposer sur chaque produit commercialisé un marquage (voir pictogramme ci-contre) qui spécifie qu’il est interdit de jeter à la poubelle, sa vieille télé, son vieux téléphone portable ou son fer à repasser. Les producteurs et distributeurs se sont regroupés au sein d’éco-organismes pour assurer collectivement ces obligations. Les agréments des éco-organismes sont entrés en vigueur le 15 novembre dernier. Quel impact pour vous ? Lors de l’achat d’un équipement neuf, remettez au distributeur votre appareil usagé de même nature qui sera ensuite traité dans des conditions respectueuses de l’environnement. N’hésitez pas à faire cette démarche car le prix d’achat de votre matériel inclut les coûts correspondant à l’élimination de l’ancien. Ce coût sera d’ailleurs signalé, par un étiquetage s’il n’y a pas de facture délivrée, ou en bas de la facture qui vous sera remise.

A propos des piles, dont ces appareils sont friands : rapportez-les dans les grandes surfaces et chez les vendeurs de ces produits. Ils mettent à disposition des points de collecte spécifiques.

Plus de 100 nouveaux foyers ont profité de la taille automnale pour s’équiper d’un composteur de jardin mis à disposition par les communautés de communes de Val d’Amboise et des Deux Rives. Vous êtes aujourd’hui 800 familles à fabriquer votre propre compost. Mais au fait, que peuton composter ? - déchets de jardin : tontes de pelouse, tailles de haies, feuilles mortes, mauvaises herbes (non montées en graines), - déchets de cuisine : épluchures de légumes et fruits, marc de café et filtres, sachets de thé, restes de repas (légumes, pâtes, riz, pain... sauf viande et os), - déchets ménagers non alimentaires : fleurs fanées, sciure et copeaux de bois, cendres de bois refroidies, essuie-tout, serviettes, mouchoirs en papier. Et n’oubliez pas : pour produire un compost de qualité, il faut mélanger les catégories de déchets, aérer les matières et surveiller l’humidité.

de 320 posteurs m co te n a le s Cent-soix d is p o n ib e r o c n e r, nt p a r fo y e li t r e s s o it e d ’u n m e li d la n o s ipati (dan ne partic u t s n é a n n g n a mp moye sont acco s Il i . u ) s q ro e ag 15 eu co m p o s t u d e n u id u r d ’u n g fabrique ettra de vous perm ualité. de q compost échets service d : t c ta n o C

Pour toute information, contactez le Service Déchets au 0 247 236 632 (du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et 13h30 à 16h30). Pour toute demande relative aux bacs roulants, contactez directement Plastic Omnium au 0 825 800 789 (0,094 €/mn puis 0,125 €/mn).

Lettre d’information des Communautés de Communes Val d’Amboise et des 2 Rives Rédaction : service déchets et service communication de Val d’Amboise Adresse postale : B.P. 308 - 37403 AMBOISE Cedex Bureaux : 9 bis rue d’Amboise, NAZELLES-NEGRON - Tél : 0 247 234 744 - Fax : 0 247 234 750

- Imprimé sous label Imprim’vert et sur papier recyclé

Point consommateur et éco-citoyen :

La ruée vers les composteurs


/lettre_tri_05