Page 1

    REPUBLIQUE FRANCAISE  LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE  ‐‐‐‐‐‐‐‐  DEPARTEMENT D’INDRE‐ET‐LOIRE  Préfecture de Tours 

« VAL D’AMBOISE »     

PROCES‐VERBAL DU CONSEIL de la COMMUNAUTE   

SEANCE DU 24 MAI 2012    Le Conseil de la Communauté de Communes Val d’Amboise,  Légalement convoqué s’est réuni en son siège, sous la présidence de Mr Claude COURGEAU.    Présents : Monsieur Claude COURGEAU Président, Monsieur Jean PASSAVANT suppléant de Monsieur  Christian  GUYON,  Madame  Karine  ROY  suppléante  de  Madame  Isabelle  GAUDRON,  Monsieur  Jean‐ Claude  GAUDION,  Monsieur  Michel  GASIOROWSKI,  Monsieur  Daniel  DURAN,  Monsieur  Michel  NYS,  Madame Chantal ALEXANDRE, Madame Nelly CHAUVELIN, Madame Evelyne LATAPY, Monsieur Philippe  LEVRET,  Madame  Marie‐Christine  GRILLET,  Monsieur  Daniel  ANDRE,  Monsieur  Dominique  BERDON,  Monsieur  Claude  MICHEL,  Madame  Huguette  DELAINE,  Madame  Martine  ROBINET,  Monsieur  René  CLERQUIN, Monsieur Norbert FLAD,  Madame Edwige DUBOIS, Madame Claudine GILLET suppléante de  Monsieur  Dominique  RIGAULT,  Madame  Marie‐Josée  BARBIER,  Monsieur  Jean‐Pierre  CHABERT,  Madame  Françoise  DUBOIS  suppléante  de  Monsieur  Jean‐Pierre  BODIER,  Madame  Marie‐Claire  JAUTROU,  Monsieur  Patrick  OESTERLE,    Monsieur  Jean‐Pierre  SCHUBERT,  Monsieur  Jean‐Pierre  VINCENDEAU, Monsieur Maurice PLY, Monsieur Fabrice WROBEL suppléant de Monsieur Pierre MORIN,  Monsieur Gérard LECOQ, Madame Dany TOURNIER, Madame Catherine MEUNIER, Madame Anne‐Lise  ALAIN  suppléante  de  Monsieur  Jean‐Claude  LOUET,  Madame  Simone  GEMOND‐MAURICE,    Monsieur  Jean  MICHAUX,  Madame  Claudine  BELLEFILLE  suppléante  de  Madame  Annie  BROCHARD,  Madame  Claudine BELLEFILLE suppléante de Monsieur Yves LEGROS, Monsieur Laurent BOREL, Monsieur Richard  ROIG, Monsieur Bruno CHERIOUX.    Excusé(s): Messieurs Christian GUYON, Georges RENAUD, Gérard CARREAU, Dominique RIGAULT, Jean‐ Pierre  BODIER,  Pierre  MORIN,  Jean‐Claude  LOUET,  Yves  LEGROS  et  Mesdames  Isabelle  GAUDRON,  Béatrice ORAIN, Annie BROCHARD  Absent(s) :   Secrétaire : Monsieur Damien FORATIER        La séance a débuté à 18h40    Le compte rendu précédent est accepté à l’unanimité.    Monsieur Damien FORATIER est désigné secrétaire de séance.  1


PROCES VERBAL DU CONSEIL DE LA COMMUNAUTE  SEANCE DU JEUDI 24 MAI 2012    Délibération n° 12 – 03 – 01    Finances    COMPTE ADMINISTRATIF 2011   BUDGET PRINCIPAL CCVA    Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant.       

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

     10 357 570,57 €  

      11 808 008,01 €  

  1 450 437,44 €  

        1 905 212,84 €          13 713 220,85 €     Titres   restant à émettre 

     634 571,96 €      2 085 009,40 €    

       1 270 640,88 €         11 628 211,45 €     Mandats   restant à émettre 

RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

          223 178,00 €     DEPENSES        10 357 570,57 €           1 493 818,88 €      

            22 700,00 €     RECETTES         11 808 008,01 €            1 927 912,84 €     SOIT

‐     200 478,00 €     RESULTAT     1 450 437,44 €         434 093,96 €        1 884 531,40 €  

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET    

Solde

On constate au terme de cette exécution budgétaire un excédent de fonctionnement de 1 450 437.44 € et un  excédent d’investissement de 434 093.96 €.    L’excédent global de clôture s’élève donc à 1 884 531.40 €.    I – SECTION DE FONCTIONNEMENT    I‐I – Les dépenses de fonctionnement     Les  dépenses  de  fonctionnement  en  2011  s’élèvent  à  10 357 570.57  €,  soit  une  baisse  de  5,8  %  par  rapport  à  2010.  Cette diminution des dépenses est principalement due aux économies générées sur les chapitres des charges à  caractère  général,  du  personnel,  des  charges  financières  et  de  la  suppression  de  la  contribution  par  Val  d’Amboise au Fonds Départemental de Péréquation de la Taxe Professionnelle (FDTP).     ► Les charges à caractère général   Ce chapitre s’élève à la somme de 627 829.96 €. Il représentait un montant total de 755 186.06 € en 2010. Cette  baisse  importante  des  frais  à  caractère  général  s’explique  notamment  par  des  économies  effectuées  sur  les  postes des fluides, des contrats de prestations de services, de maintenance et des frais d’affranchissement.      

2


► Les charges de personnel   Cette  dépense  en  2011  est  de  2 004 311.15  €.  En  raison  de  la  vacance  de  deux  postes  au  service  technique  (ingénieur  et  technicien)  pendant  quelques  mois  ainsi  que  la  diminution  des  recrutements  de  saisonniers,  ce  chapitre est en baisse de 3,34 % par rapport à l’année 2010.    ► Le reversement de fiscalité (atténuation de produits)  D’un  montant  total  de  5 117 926.73  €,  cette  charge  comprend  pour  5 067 912.24  €  le  reversement  de  la  Taxe  Professionnelle  aux  communes  (diminués  en  2011  du  transfert  de  charges  au  titre  de  la  compétence  « aire  d’accueil Gens du Voyage ») et pour 50 014.49 € la dotation de solidarité.   En 2011, Val d’Amboise ne contribue plus au FDTP (qui était de 437 000 € en 2010), ce versement a été pris en  compte et cristallisé dans le nouveau panier fiscal suite à la réforme de la Taxe Professionnelle.     ►Les autres charges de gestion courante   Ce  poste  s’élève  à 620 440.44  €.  Il  comprend  les  indemnités  des  élus  pour  84 737.16€  (dont  cotisations  de  retraite et formations), 2 312.35 € pour les pertes sur créances irrécouvrables, 79 659.70 € au titre des adhésions  à  différents  syndicats  (SCOT,  Pays  Loire  Touraine,  SIEIL)  et  453 731.23  €  pour  les  subventions  aux  associations  (Association  pour  l’Habitat  des  Jeunes  en  Pays  Loire  Touraine,  Office  de  Tourisme  Val  d’Amboise  et  écoles  de  musique, +13% par rapport aux attributions 2010).    ► Les charges financières  En 2011, les intérêts de la dette à payer représentaient 55 943.09 €. Ils étaient de 74 538,89 € en 2010.    ► Les charges exceptionnelles  Elles  se  composent  pour  l’année  2011  principalement  de  la  subvention  versée  aux  budgets  annexes  pour  un  montant  total  de  1 140  000  €  (1M€  versés  au  budget  Zones  d’Activités  et  140 000  €  au  budget  Aménagement  Locaux d’Activités).    ► Les opérations d’ordres  Elles s’élèvent à 791 526.42 € dont 791 516.44 € au titre des dotations aux amortissements.     I‐II – Les recettes de fonctionnement    En  2011,  les  recettes  de  fonctionnement  du  budget  général  sont  de  10 278 693.41  €,  soit  ‐  8  %  par  rapport  à  2010.  A compter de cette année, la communauté de communes, suite à une modification de la nature de ses recettes  induite par la réforme de la TP, s’est vue diminuer de ses contributions directes sa participation au FDTP (environ  437 000 €).  De plus, le retard des versements des  prestations de services par la CAF et l’impact de la  perte de  bases de PFIZER sur la fiscalité ont accentué cette tendance.     ►Les atténuations de charges  Le  remboursement  sur  la  rémunération  du  personnel  s’élève  à  243 981.94  €.  Depuis  2011,  Val  d’Amboise  ne  perçoit plus la participation du CNASEA pour les emplois aidés (fin du dispositif).    ►Les produits des services  Les  produits  des  services,  représentant  une  somme  de  394 897,67  €  dans  le  budget  de  Val  d’Amboise,  proviennent pour 105 131.17 € de recettes générées par la piscine G. Vallerey, 211 156,41 € des crèches, pour  11 043.23  €  du  remboursement  par  la  ville  d’Amboise  et  la  communauté  de  communes  du  Vouvrillon  du  personnel mis à disposition pour la piscine pendant l’été, pour 60 198.30 € du remboursement par les budgets  annexes Assainissement et Ordures Ménagères de frais de fonctionnement et 7 368.56 € de recettes diverses.    ►Les impôts et taxes  Ce  poste  de  recettes  est  constitué  des  contributions  directes  (Taxes  d’habitation,  foncière,  non  bâti,  cotisation  foncière des entreprises, IFER et TASCOM) pour un montant de 5 808 366 €, de 656 632 € au titre du FNGIR et de  6 674.94 € de reversement d’attributions de compensation par des communes membres.    ►Les Dotations, subventions et participations 

3


Les différents financements versés par nos partenaires en section de fonctionnement sont :  - DGF (Etat)                                                                                                                   1 999 444.00 €  - Solde de la participation au titre du plan de revitalisation Pfizer               ‐  Action Puissance 4 (Etat)                                                                                                     14 832.00 €  - Participation au service Petite Enfance (Conseil Général)                                               58 847.42 €  - Prestations de services crèches et contrat Enfance Jeunesse (CAF)                            318 140.66 €  - Dotation de compensation de la réforme de le TP (DCRTP)                                          378 395.00 €  - Solde de la subvention DDR (Etat) pour l’acquisition d’un Office du Tourisme           21 689.00 €  - Compensation au titre de la TP, TH et CFE (Etat)                                                            161 929.00 €  - Attribution du Fonds Départemental de la Taxe Professionnelle                                     5 509.00 €    ►Les autres produits de gestion courante  Le  loyer  versé  par  l’Association  pour  l’habitat  des  jeunes  en  Pays  Loire  Touraine  représente  un  montant  de  127 390.85 € pour l’année 2011.    ►Les produits financiers  Ils s’élèvent à 745.28 €.    ►Les produits exceptionnels  Ce  poste  comprend pour  6  300  €  au  titre  de  mandats  annulés  sur  exercice  antérieur  et  1 475.84  €  de  produit  exceptionnels divers.    ►L’amortissement des subventions reçues   Cette opération d’ordre est de 73 442.81 € en 2011.    II ‐ SECTION D’INVESTISSEMENT    II – I‐ Les dépenses d’investissement    Les dépenses d’investissement de l’exercice 2011 ont été réalisées à hauteur de 1 270 640.88 €, montant auquel  il faut ajouter 223 178.00 € de restes à réaliser, soit une somme totale de 1 493 818.88 €.      Ces dépenses d’investissement comprennent :     ► des dépenses d’équipement pour 1 055 575.35 €, se décomposant notamment comme suit :    - Etude pour travaux de la gare avec RFF                                                                  10 500 €  - Etude pour maison d’hébergement temporaire                                                         13 156 €  - Etude Fusion                                                                                                             16 146 €  - Etude terrain aire d’accueil                                                                                       21 602 €  31 511 €  - Etude FISAC                                                                                                              - Travaux dans les crèches et acquisition de mobilier et matériel                              51 103 €  - Travaux d’aménagement et acquisition de matériel pour la piscine                       63 606 €  - Aménagement de boucles cyclables                                                                        73 565 €  - Mise en réseaux de la nouvelle caserne pour le SDIS                                               128 437 €  - Réhabilitation de la résidence des jeunes travailleurs                                             142 058 €  - Aides ASSOVA/APEVA/aide à l’immobilier                                                                 143 933 €  - Construction d’un office de tourisme                                                                          255 807 €    ► le remboursement du capital de la dette  Le remboursement de la dette s’élève en 2011 à 361 643.28 €.Il était de 346 243.42 € en 2010.    ► les amortissements des subventions reçues : 73 442.81 € 

4


► une opération d’ordre patrimoniale : 3 157.44 €    II – II – Les recettes d’investissement    En 2011, les recettes d’investissement reçues sont de 1 177 823.19 € dont 22 700 € de restes à réaliser.  Elles sont constituées de :   ► subventions pour 193 781.57 €  - Contrat de Pays – Région Centre : 110 000 € pour l’aménagement de l’office du tourisme et 20 222.82 €  pour les boucles cyclables,  - Conseil  Général :  5 000  €  pour  les  pass  foncier,  22 700  €  pour  la  construction  d’un  office  du  tourisme,  24 093.99 € pour la création de boucles cyclables,  - France Télécom : 11 764.76 € de participation pour la création de réseaux pour la nouvelle caserne des  pompiers.     ►excédent de fonctionnement capitalisé : 25 583.35 €    ►FCTVA : 140 662.54 €    ►remboursement par la ville d’Amboise d’un emprunt (District) : 23 111.87 €    ► amortissement des immobilisations : 791 526.42 €    ► opération d’ordre patrimoniale : 3 157.44 €    III – RATIOS      CAF brute  Annuité Dette/Habitant   Dépenses d'équipement /Habitant   Charges de personnel/dépenses réelles de  fonctionnement  

CA 2009       385 535 €      17 €    127 €   15% 

CA 2010        203 843 €      18 €      76 €     20% 

CA 2011         ‐ 78 877 €        18 €       46 €       21 % 

Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.  Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission Finances  du 19 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide     D’approuver  le  compte  administratif  2011  du  budget  principal,  qui  se  Article unique :   présente de la façon suivante :       

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

     10 357 570,57 €  

      11 808 008,01 €  

  1 450 437,44 €  

       1 270 640,88 €         11 628 211,45 €    

        1 905 212,84 €          13 713 220,85 €    

     634 571,96 €      2 085 009,40 €    

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET    

5


Mandats  restant à émettre 

RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

Titres  restant à émettre 

          223 178,00 €     DEPENSES        10 357 570,57 €           1 493 818,88 €      

Solde

            22 700,00 €     RECETTES         11 808 008,01 €            1 927 912,84 €     SOIT

‐     200 478,00 €     RESULTAT     1 450 437,44 €         434 093,96 €        1 884 531,40 €  

Pour :   26  Contre : 0  Abstention : 15  Le  président  quitte  la  salle  et  Madame  Dubois  demande  à  l’assemblée  de  procéder  au  vote  du  compte  administratif du budget principal.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 02    Finances    COMPTE ADMINISTRATIF 2011      BUDGET ANNEXE AMENAGEMENT LOCAUX D’ACTIVITES    Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant.       

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

          186 240,03 €  

           319 372,25 €  

     133 132,22 €  

          120 360,78 €              306 600,81 €     Mandats   restant à émettre 

           452 332,71 €               771 704,96 €     Titres   restant à émettre 

     331 971,93 €         465 104,15 €    

            85 559,00 €     DEPENSES             186 240,03 €              205 919,78 €      

   

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

Solde

‐      85 559,00 €     RECETTES  RESULTAT              319 372,25 €         133 132,22 €               452 332,71 €         246 412,93 €       SOIT       379 545,15 €  

On constate au terme de cette exécution budgétaire un excédent de fonctionnement de 133 132.22 € et un  excédent d’investissement de 246 412.93 €.    L’excédent global de clôture s’élève donc à 379 545.15 €.    I – SECTION DE FONCTIONNEMENT    I‐I – Les dépenses de fonctionnement    

6


Les dépenses de fonctionnement en 2011 s’élèvent à 186 240.03 €, soit ‐ 4.70 %  par rapport à 2010.    ► Les charges à caractère général   Ce chapitre s’élève à  31 635.05 €. Il représentait un montant total de 52 769.83 € en 2010.    Il comprend les dépenses suivantes :  - Fluides                                                                                                                                 7 283.09  €   - Entretien de bâtiment                                                                                                       2 075.30 €  - Assurance                                                                                                                            2 248.39 €  - Taxe foncière                                                                                                                    19 152.00 €  - Divers                                                                                                                                      876.27 €    ► Les charges exceptionnelles : 8 446 € dont 8 400 € de titres annulés sur exercices antérieurs.    ► Les dotations aux amortissements                                                                                       146 158.98 €    I‐II – Les recettes de fonctionnement    En 2011, les recettes de fonctionnement sont de 248 341.14 € (pour mémoire : 191 383.16 € en 2010).   Pour la première année, l’équilibre budgétaire du budget AMLA est assuré par le versement d’une subvention du  budget général.      Les recettes de fonctionnement de ce budget annexe se composent de :    ►les revenus des immeubles                                                                                                        96 350,10 €    ►la subvention DDR (Etat) pour la construction d’une pépinière d’entreprises                    1 302,00 €  (2ème acompte 1ère  tranche)                                    ►la subvention du budget général                                                                                             117 056,86 €    ►les produits exceptionnels divers                                                                                                 5 056,51 €   (solde du remboursement par l’assurance pour le sinistre du gîte)    ►les amortissements des subventions reçues                                                                             28 575,67 €     II ‐ SECTION D’INVESTISSEMENT    II – I‐ Les dépenses d’investissement    Les dépenses d’investissement de l’exercice 2011 ont été réalisées à hauteur de 120 360.78 €, montant auquel il  faut ajouter 85 559 € de restes à réaliser, soit une somme totale de 205 919.78 €.      Ces dépenses d’investissement comprennent :     ► les dépenses d’équipement pour 149 348.61 €, se décomposant notamment comme suit :  - construction d’une pépinière                                                                                                139 194.32 €  - travaux sur bâtiments (gîte, boulangerie, local TRIANGLE 37…)                                        10 154.29 €    ► les amortissements des subventions reçues                                                                                  28 575.67 €    ►les opérations d’ordre patrimoniales                                                                                               27 995.50 €      II – II – Les recettes d’investissement   

7


En 2011, les recettes d’investissement reçues sont de 180 004.48 €.    Elles sont constituées de :     ► la subvention  de la  Région Centre au titre des études pour la pépinière                                5 550.00 €    (dans le cadre du contrat de Pays Loire Touraine)  ► les amortissement des immobilisations                                                                                      146 158.98 €    ►les opérations d’ordre patrimoniales                                                                                              27 995.50 €    ►divers                                                                                                                                                         300.00 €    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.  Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission Finances  du 19 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide     D’approuver  le  compte  administratif  2011  du  budget  annexe  Article unique :   Aménagement Locaux d’Activités, qui se présente de la façon suivante :       

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

          186 240,03 €  

           319 372,25 €  

     133 132,22 €  

          120 360,78 €              306 600,81 €     Mandats   restant à émettre 

           452 332,71 €               771 704,96 €     Titres   restant à émettre 

     331 971,93 €         465 104,15 €    

            85 559,00 €     DEPENSES             186 240,03 €              205 919,78 €      

   

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

Solde

‐      85 559,00 €     RECETTES  RESULTAT              319 372,25 €         133 132,22 €               452 332,71 €         246 412,93 €       SOIT       379 545,15 €  

Pour :   26  Contre : 0  Abstention : 15  Le  président  quitte  la  salle  et  Madame  Dubois  demande  à  l’assemblée  de  procéder  au  vote  du  compte  administratif du budget annexe aménagement des locaux d’activités.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 03    Finances    COMPTE ADMINISTRATIF 2011     BUDGET ANNEXE AMENAGEMENT ZONES D’ACTIVITES 

8


Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant.       

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

          833 665,23 €  

        1 106 735,10 €  

     273 069,87 €  

       2 666 322,63 €           3 499 987,86 €     Mandats   restant à émettre 

        3 311 348,69 €            4 418 083,79 €     Titres   restant à émettre 

     645 026,06 €         918 095,93 €    

          166 663,00 €     DEPENSES             833 665,23 €           2 832 985,63 €      

   

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

Solde

‐     166 663,00 €     RECETTES  RESULTAT           1 106 735,10 €         273 069,87 €            3 311 348,69 €         478 363,06 €       SOIT       751 432,93 €  

On constate au terme de cette exécution budgétaire un excédent de fonctionnement de 273 069.87 € et un  excédent d’investissement de 478 363.06 €.    L’excédent global de clôture  s’élève donc à 751 432.93 €.    I – SECTION DE FONCTIONNEMENT    I‐I – Les dépenses de fonctionnement     Les dépenses de fonctionnement en 2011 sont de 825 085.83 €, + 2% par rapport à l’année 2010.    ► Les charges à caractère général   Ce chapitre s’élève à  92 156.38 €.     Il comprend les dépenses suivantes :  - Eclairage public                                                                                                       11 185.63 €  - Frais de gardiennage de la ferme                                                                           4 034.75 €  - Fluides                                                                                                                       16 324.98 €  - Entretien de terrains, voiries et bâtiment (ferme)                                            44 298.63 €    - Assurance                                                                                                                    3 463.68 €  - Taxe foncière                                                                                                              5 715.00 €  - Dépenses de géomètre pour bornage terrains                                                     5 040.00 €  - Divers                                                                                                                         2 093.71 €    ►Les charges financières                                                                                                 238 344.76 €    ► Les dotations aux amortissements                                                                             366 664.69 €    ►Les opérations d’ordre relatives aux cessions de terrains                                       127 920.00 €    I‐II – Les recettes de fonctionnement   

9


En 2011, les recettes de fonctionnement sont de 1 106 735.10 €, soit + 38% par rapport à 2010.     Elles se composent de :    ►loyer de la grange de la ferme de la Girardière                                                             3 135.45 €    ►locations diverses                                                                                                                5 848.22 €  .  ►subvention DDR (Etat) pour l’extension de voirie de la Boitardière   (soldes 2007 et 2008)                                                                                                           97 803.00 €     ►subvention du budget général                                                                                      836 120.40 €  (+ 26% par rapport à 2010)     ►amortissement des subventions reçues                                                                        35 365.53 €     ►produit des cession de terrains                                                                                    127 920.00 €     ►divers                                                                                                                                        542.50 €    II ‐ SECTION D’INVESTISSEMENT    II – I‐ Les dépenses d’investissement    Les dépenses d’investissement de l’exercice 2011 ont été réalisées à hauteur de 1 844 006.58 €, montant auquel  il  faut  ajouter  166  663  €  de  restes  à  réaliser,  soit  une  somme  totale  de  2 010 669.58  €  (pour  mémoire,  elles  étaient  de  691 056  €  en  2010,  différence  essentiellement  due  à  l’opération  de  tirage  sur  l’emprunt  BFT  de  1 300 000 €).     Ces dépenses d’investissement comprennent :   ► les dépenses d’équipement pour 450 938.02 € , se décomposent notamment comme suit :  - Programme de voirie 2011                                                                                    223 482.00 €  - Rénovation éclairage public                                                                                     53 384.00 €  - Travaux de mise en sécurité de la fonderie                                                          15 251.00 €  - Démolition de la maison Chaumont                                                                      11 798.81 €    ►le remboursement du capital de la dette                                                                      224 366.03 €    ► les amortissements des subventions reçues                                                                  35 365.53 €    ►l’opération de remboursement sur l’emprunt BFT   (opération que l’on retrouve en recettes   d’investissement = opération blanche)   1 300 000.00 €      II – II – Les recettes d’investissement    En 2011, les recettes d’investissement reçues sont de 3 311 348,69 € dont 1 300 000 € d’opération de tirage sur  l’emprunt BFT.    Ces recettes sont constituées de :     ► subventions                                                                                                                    216 764.00 €   ‐ Région Centre ‐  200 000,00 € ‐ extension ZAC Saint Maurice (solde),   ‐ Europe : 16 764 € ‐ étude fonderie.   

10


►dotations aux amortissements                                                                                     366 664.69 €    ►  plus values sur cessions de terrains                                                                           127 920.00 €                                                         ►opération d’ordre patrimoniale                                                                                1 300 000.00 €   (régularisation d’écriture budgétaire au titre de l’année 2010)     Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.      Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission Finances  du 19 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide     D’approuver  le  compte  administratif  2011  du  budget  annexe  Article unique :   Aménagement Zones d’Activités, qui se présente de la façon suivante : 

   

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

          833 665,23 €  

        1 106 735,10 €  

     273 069,87 €  

       2 666 322,63 €           3 499 987,86 €     Mandats   restant à émettre 

        3 311 348,69 €            4 418 083,79 €     Titres   restant à émettre 

     645 026,06 €         918 095,93 €    

          166 663,00 €     DEPENSES             833 665,23 €           2 832 985,63 €      

   

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

Solde

‐     166 663,00 €     RECETTES  RESULTAT           1 106 735,10 €         273 069,87 €            3 311 348,69 €         478 363,06 €       SOIT        751 432,93 €  

Pour :   26  Contre : 0  Abstention : 15  Le  président  quitte  la  salle  et  Madame  Dubois  demande  à  l’assemblée  de  procéder  au  vote  du  compte  administratif du budget annexe aménagement des zones d’activités.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 04    Finances    COMPTE ADMINISTRATIF 2011 – BUDGET ANNEXE CCVA   ASSAINISSEMENT COLLECTIF       Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant. 

11


RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

       2 181 737,65 €  

        2 605 126,26 €  

     423 388,61 €  

       1 161 956,75 €           3 343 694,40 €     Mandats   restant à émettre 

        1 009 458,88 €            3 614 585,14 €     Titres   restant à émettre 

‐     152 497,87 €         270 890,74 €    

            84 008,00 €     DEPENSES          2 181 737,65 €           1 245 964,75 €      

   

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

Solde

‐      84 008,00 €     RECETTES  RESULTAT           2 605 126,26 €         423 388,61 €            1 009 458,88 €   ‐     236 505,87 €       SOIT       186 882,74 €  

On constate au terme de cette exécution budgétaire un excédent de fonctionnement de 423 388.61 € et un  déficit d’investissement de 236 505,87 €.    L’excédent global de clôture s’élève donc à 186 882.74 €.    I – SECTION D’EXPLOITATION    I‐I – Les dépenses d’exploitation     Les dépenses d’exploitation en 2011 s’élèvent à 2 181 737.65 €, soit +1% d’augmentation par rapport à 2010.    ► Les charges à caractère général     Ce chapitre s’élève à la somme de 647 418.05 € (631 228.86 € en 2010).    Ce chapitre comprend les dépenses suivantes :  - Travaux de branchements d’assainissement                                                                         86 464.20 €  - Eau et énergie                                                                                                                           165 285.99 €  - Produits de traitement pour les stations d’épuration                                                         80 400.63 €  -  Petites fournitures pour l’entretien des réseaux et des stations                                     33 898.42 €  - Maintenance des stations, curage et entretien des réseaux                                             98 746.91 €  - Participation au SATESE 37                                                                                                       26 740.90 €  - Rémunération pour le recouvrement de la redevance d’assainissement à VEOLIA       52 460.31 €  - Frais de fonctionnement généraux (téléphone, entretien des locaux, loyer local, carburant, entretien des  véhicules, assurance…)                                                                                                     103 420.69 €    ► Les charges de personnel   Ce poste de dépenses en 2011 est de 508 592.28 €, soit une baisse de plus de 4 % par rapport à 2011.   Ce résultat s’explique par la vacance pendant plusieurs mois de deux postes au service technique (impact sur le  montant du remboursement des frais de personnel  par le budget assainissement au budget principal).     ► Les autres charges de gestion courante  Les pertes sur créances irrécouvrables sont de 1 244.51 €.    ► Les charges financières 

12


En 2011, les intérêts de la dette à payer représentaient 317 471.34 € (stable par rapport à 2010).    ► Les charges exceptionnelles  Elles s’élèvent à 35 940.80 € dont 33 055.56 € de titres annulés sur exercices antérieurs.    ► Les dotations aux amortissements  Cette opération d’ordre s’élève en 2011 à 671 070.67 €.    I‐II – Les recettes d’exploitation    En  2011,  les recettes  d’exploitation  du  service  Assainissement  sont  de  2 284 057.58  €, soit ‐  8  %  par  rapport  à  2010  en  raison  d’une  baisse  importante  des  amortissements  des  subventions  reçues  (l’amortissement  de  plusieurs subventions perçues s’est achevé en 2010).    Elles se composent  de :  ► remboursement des frais de personnel par le budget SPANC (mise à disposition d’un 1/2 poste)                            18 889.23 €     ► facturation des travaux de branchements d’assainissement aux usagers                                     92 991.88 €    ► redevance d’assainissement collectif due par l’usager (la première année de construction)    84 563.10 €    ► redevance au titre de la concession versée par VEOLIA et SAUR                                               1 823 012.04 €  Pour mémoire : 1 834 870.24 € en 2010    ► produits exceptionnels                                                                                                                      3 125.22 €    ► amortissement des subventions reçues                                                                                         260 736.04 €  Pour mémoire : 427 878.63 € en 2010           740.07 €  ►divers                                                                                                                                                        II ‐ SECTION D’INVESTISSEMENT    II – I‐ Les dépenses d’investissement    Les  dépenses  d’investissement  du  budget  assainissement  de  l’exercice  2011  ont  été  réalisées  à  hauteur  de  1 161 956.75  €,  montant  auquel  il  faut  ajouter  84  008,00  €  de  restes  à  réaliser,  soit  une  somme  totale  de  1 245 964.75 €.    Ces dépenses d’investissement comprennent :     ► des dépenses d’équipement pour 469 083.09 €, se décomposant comme suit :  ‐ révision du schéma directeur                                                                                                                  34 499.00 €  ‐ acquisition de matériels (station et réseaux)                                                                                       39 628.57 €  ‐ acquisition d’un véhicule                                                                                                                         17 144.00 €  ‐ travaux de réhabilitation sur postes et réseaux                                                                                377 703.66 €  ‐ divers                                                                                                                                                                107.86 €           ► le remboursement du capital de la dette  Le remboursement de la dette s’élève en 2011 à 500 197.12 €.    ► les amortissements des subventions reçues : 260 736.04 €    ► une opération d’ordre patrimoniale : 15 948.50 €   

13


II – II – Les recettes d’investissement    En 2011, les recettes d’investissement reçues sont de 1 003 489.39 €.     Elles sont constituées de :     ► subventions (participation pour travaux de l’Agence de l’eau, communes, Conseil Général)      262 086.71 €    ►participations promoteurs‐lotisseurs                                                                                                         40 420.00 €                             ► réserve (compte 1068)                                                                                                                                 13 963.51 €     ► amortissement des immobilisations                                                                                                        671 070.67 €    ► opération d’ordre patrimoniale                                                                                                                  15 948.50 €    III – RATIOS      CAF brute  Annuité Dette /Habitant   Dépenses d'équipement /Habitant   Charges de personnel/Dépenses réelles de  fonctionnement  

CA 2009      419 525 €  36 €  70 € 

CA 2010      335 032 €  35 €  29 € 

36%

CA 2011         102 320 €      35 €      20 € 

34%

  34% 

Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission Finances  du 19 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide     D’approuver  le  compte  administratif  2011  du  budget  assainissement  Article unique :   collectif, qui se présente de la façon suivante : 

   

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

       2 181 737,65 €  

        2 605 126,26 €  

     423 388,61 €  

       1 161 956,75 €           3 343 694,40 €     Mandats   restant à émettre 

        1 009 458,88 €            3 614 585,14 €     Titres   restant à émettre 

‐     152 497,87 €         270 890,74 €    

            84 008,00 €     DEPENSES          2 181 737,65 €           1 245 964,75 €      

   

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

Solde

‐      84 008,00 €     RECETTES  RESULTAT           2 605 126,26 €         423 388,61 €            1 009 458,88 €   ‐     236 505,87 €       SOIT       186 882,74 €  

14


Pour :   26  Contre : 0  Abstention : 15  Le  président  quitte  la  salle  et  Madame  Dubois  demande  à  l’assemblée  de  procéder  au  vote  du  compte  administratif du budget annexe assainissement collectif.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 05    Finances    COMPTE ADMINISTRATIF 2011   BUDGET ANNEXE CCVA   SPANC     Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant. 

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

            22 885,00 €  

            25 882,42 €  

        2 997,42 €  

             1 184,04 €                24 069,04 €     Mandats   restant à émettre 

              2 006,70 €                27 889,12 €     Titres   restant à émettre 

           822,66 €            3 820,08 €    

   

   

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

DEPENSES              22 885,00 €                 1 184,04 €      

Solde

                  ‐   €     RECETTES  RESULTAT               25 882,42 €            2 997,42 €                  2 006,70 €               822,66 €       SOIT           3 820,08 €  

On  constate  au  terme  de  cette  exécution  budgétaire  un  excédent  de  fonctionnement  de 2 997.42  €  et  un  excédent d’investissement de 822.66 €.    L’excédent global de clôture s’élève donc à 3 820.08 €.    I ‐ SECTION D’EXPLOITATION    I‐I‐Les dépenses d’exploitation    Les dépenses d’exploitation sont de 22 885.00 €.     Elles se composent de :    ► charges à caractère général : 2 560.82 € (téléphone, assurance, fournitures, carburant),    ► charges de personnel : 18 317.48 € (remboursement au budget assainissement de la mise à disposition d’un  agent à mi‐temps),    ► dotations aux amortissements : 2 006.70 €.   

15


I‐II – Les recettes d’exploitation    Les recettes d’exploitation s’élèvent à 19 184,00 €.  Elles  sont  constituées  de  la  redevance  assainissement  non  collectif  (facturation  aux  usagers  des  contrôles  d’entretien et avis sur projet) et des diagnostics de session.    II ‐ SECTION INVESTISSEMENT    II–I– Les dépenses d’investissement     Elles s’élèvent à 1 184.04 € (acquisition de matériel)    II–II– Les recettes d’investissement     Elles sont composées uniquement des dotations aux amortissements pour un montant de 2 006.70 €.    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission Finances  du 19 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’approuver le compte administratif 2011 du budget annexe SPANC, qui  Article unique :   se présente de la façon suivante : 

RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

            22 885,00 €  

            25 882,42 €  

        2 997,42 €  

             1 184,04 €                24 069,04 €     Mandats   restant à émettre 

              2 006,70 €                27 889,12 €     Titres   restant à émettre 

           822,66 €            3 820,08 €    

   

   

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

DEPENSES              22 885,00 €                 1 184,04 €      

Solde

                  ‐   €     RECETTES  RESULTAT               25 882,42 €            2 997,42 €                  2 006,70 €               822,66 €       SOIT          3 820,08 €  

Pour :   41  Contre : 0  Abstention : 0  Le  président  quitte  la  salle  et  Madame  Dubois  demande  à  l’assemblée  de  procéder  au  vote  du  compte  administratif du budget annexe SPANC.  Délibération adoptée à l’unanimité. 

16


Délibération n° 12 – 03 ‐ 06    Finances    COMPTE ADMINISTRATIF 2011   BUDGET ANNEXE CCVA   ORDURES MENAGERES     Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant.    RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

       2 647 384,10 €  

        2 932 077,37 €  

     284 693,27 €  

          348 808,45 €           2 996 192,55 €     Mandats   restant à émettre 

           404 615,32 €            3 336 692,69 €     Titres   restant à émettre 

      55 806,87 €         340 500,14 €    

   

            13 671,00 €     RECETTES           2 932 077,37 €               418 286,32 €     SOIT

      13 671,00 €     RESULTAT        284 693,27 €          69 477,87 €           354 171,14 €  

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES A REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

DEPENSES         2 647 384,10 €              348 808,45 €      

Solde

On constate au terme de cette exécution budgétaire un excédent de fonctionnement de 284 693.27 € et un  excédent d’investissement de 69 477.87 €.    L’excédent global de clôture s’élève donc à 354 171.14 €.    I ‐ SECTION DE FONCTIONNEMENT    I‐I – Les dépenses de fonctionnement     Les dépenses de fonctionnement en 2011 s’élèvent à 2 647 384.10 €, soit + 1,55% par rapport à l’année 2010.     Elles sont constituées principalement des charges à caractère général, représentant un montant de  2 432 461.76  € pour l’année 2011.    ► Les charges à caractère général comprennent :                         42 190.85 €  - la fourniture de sacs Tribags et petites fournitures     - les contrats de prestation de services                                                                                     2 302 637.61 €  (location des bacs , frais de collectes, traitement des déchets , exploitation de la déchetterie, prestation de  lavage pour les PAV , frais de distribution des lettre de tri)    - L’entretien de bâtiment et frais de maintenance                                                                        2 121.11 €                                                                      - le remboursement des frais de fonctionnement généraux                                                       27 956.15 €   (fluides, entretien des locaux…) au budget principal                     

17


- La conception et l’impression des calendriers, lettres du tri, guides du tri                             15 754.47 €    - Le remboursement de frais à d’autres collectivités                                                                     38 996.34 €              ce poste correspond au coût des accès aux déchetteries     - Les frais d’administration générale du service                                                                                2 805.23 €        (annonces, téléphone, assurance, frais de missions et déplacements)                                                                                     ► Les charges de personnel  Les frais de personnel pour 2011 sont de 142 337.54 € (pour mémoire : 154 617.12 € en 2010).  Ils  comprennent  le  remboursement  des  frais  de  personnel  de    l’administration  générale  (en  baisse  suite  à  la  vacance de deux postes pendant quelques mois au service technique), d’un technicien et d’un ambassadeur du  tri.     ► Les autres charges de gestion courantes  Les indemnités d’élus pour 2011 représentent 11 711.60 €.    ► Les charges financières  Elles sont en 2011 de 1 647.01 €.    ► Les charges exceptionnelles : 174.91 €.    ► Les dotations aux amortissements  Cette opération d’ordre représente en 2011 un montant de 59 051.28 €.    I‐II – Les recettes de fonctionnement     Les recettes de fonctionnement en 2011 s’élèvent à 2 556 290.49 €, soit une baisse de 20 % par rapport à 2010  (les comptes 2010 bénéficiaient d’une subvention exceptionnelle de 524 000 € versée par le budget général au  titre du reversement des excédents générés par la budget OM avant la création d’un budget annexe en 2010).    Elles se composent de :  ►la participation financière de l’Etat pour le poste d’ambassadeur du tri                                               6 503.08 €    ►la redevance spéciale d’enlèvement des ordures ménagères pour les professionnels                  284 341.62 €    ►la facturation de l’accès de la déchetterie d’Amboise aux professionnels                                          25 426.35 €    ►la reprise des matériaux et la participation des éco‐organismes                                                        455 997.81 €    ►le remboursement de frais par d’autres redevables                                                                             118 517.37 €    ►la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM)                                                                    1 664 326.00 €    ►l’amortissement des subventions reçues                                                                                                    1 178.26 €    II ‐ SECTION D’INVESTISSEMENT    II – I‐ Les dépenses d’investissement     Les dépenses d’investissement représentent en 2011 une somme de 203 643.93 €.     Ces dépenses sont réparties de la façon suivante :   ► dépenses d’équipement (aménagement de la déchetterie)                                                        138 186.87 €   

18


►remboursement du capital de l’emprunt                                                                                           29 954.56 €    ►amortissement des subventions reçues                                                                                               1 178.26 €    ►opération d’ordre patrimoniale                                                                                                           34 324.24 €    II – II‐ Les recettes d’investissement     Les recettes d’investissement sont de 418 286.32 € dont 13 671 € de restes à réaliser.     Elles se composent de :     ► subvention du Conseil Général pour l’aménagement de la déchetterie                                      55 930.00 €    ►FCTVA                                                                                                                                                         48 514.28 €    ►excédents capitalisés                            220 466.52 €    ►amortissement des biens                                                                                                                        59 051.28 €    ►opération d’ordre patrimoniale                                                                                                             34 324.24 €    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission Finances  du 19 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’approuver  le  compte  administratif  2011  du  budget  annexe  Ordures  Article unique :   Ménagères, qui se présente de la façon suivante :    RESULTAT DE L'EXERCICE 2011      MANDATS EMIS  TITRES EMIS 

 

RESULTAT  

FONCTIONNEMENT   (y compris le résultat 2010) 

       2 647 384,10 €  

        2 932 077,37 €  

     284 693,27 €  

          348 808,45 €           2 996 192,55 €     Mandats   restant à émettre 

           404 615,32 €            3 336 692,69 €     Titres   restant à émettre 

      55 806,87 €         340 500,14 €    

   

            13 671,00 €     RECETTES           2 932 077,37 €               418 286,32 €     SOIT

      13 671,00 €     RESULTAT        284 693,27 €          69 477,87 €           354 171,14 €  

INVESTISSEMENT (y compris le résultat 2010) 

TOTAL DU BUDGET       RESTES À REALISER   A REPORTER EN 2012    TOTAL PAR SECTION  FONCTIONNEMENT  INVESTISSEMENT      

DEPENSES         2 647 384,10 €              348 808,45 €      

Solde

Pour :   41  Contre : 0  Abstention : 0 

19


Délibération adoptée à l’unanimité.  Madame Chantal ALEXANDRE prend la parole expliquant le vote de la commune d’Amboise. Car, comme pour  le budget primitif de 2011, les élus  d’Amboise s’abstiennent pour ce compte administratif du budget général  et elle fait ainsi part de son inquiétude concernant le résultat de ce CA.  « ‐ Un résultat de clôture excédentaire en investissement car le taux de réalisation des investissements est de  51 %, à peine plus de la moitié des investissements prévus. Je rappelle qu’en 2011 les élus d’Amboise s’étaient  abstenus  car  les  investissements  n’étaient  pas  à  la  hauteur  des  enjeux  du  territoire.  En  votant  les  budgets  annexes, on verra qu’il en est de même pour le budget des locaux d’activités avec un taux de réalisation à 50 %  et le budget de l’aménagement des zones d’activités dont le taux de réalisation est de 22 %.  ‐  Après  des  années  de  prospérité,  2011  voit  pour  la  première  fois  le  budget  général  présenter  des  recettes  inférieures à nos dépenses, avec pour conséquences une capacité d’autofinancement négative. Les efforts des  services pour contenir les dépenses n’ont pu amortir la baisse de recettes qui s’élève à 380 000 €.   ‐  Bien  sur  vous  allez  me  dire  Monsieur  le  Président  qu’il  y  a  de  nombreux  motifs  qui  ont  empêchés  la  réalisation  des  investissements  prévus,  et  vous  allez  me  dire  que  nous  ne  sommes  pas  responsables  de  la  politique de l’ex‐président Sarkozy qui par sa décision de supprimer la taxe professionnelle provoque la chute  de nos recettes. Je garde en mémoire le courrier de Madame Greff, certifiant la pérennité de ces recettes. C’est  pour cela sans doute que vous n’avez rien anticipé. Comment allons nous retrouver des finances saines sans  politique  financière  prospective.  Vous  nous  avez  proposé  pour  2012  un  programme  d’investissement  ambitieux. Comment allez‐vous le financer ? Nous n’intégrons aucune compétence nouvelle qui améliorerait la  DGF.  Vous  refusez  la  fusion  avec  la  communauté  de  communes  des  Deux  Rives  et  nous  perdons  1  million  d’euros.  ‐ Je vais anticiper sur le vote du budget assainissement pour lequel nous nous abstiendrons aussi. Ce budget  assainissement    est  à  présent  exsangue  par  l’emprunt  toxique  de  Dexia.  Comme  solution  pour  financer  cet  emprunt  toxique,  vous  avez  décidé  pour  2012  d’augmenter  la  redevance,  le  contribuable  payant  ainsi  la  gestion aventureuse de ce budget. Comment allons nous nous débarrasser de cette épée de Damoclès ?  Je constate que nos finances se dégradent et qu’il faut réagir. Il est urgent de revoir pour 2012 la hiérarchie des  projets  d’investissements  prévus  au  budget  primitif  et  de  réduire  de  façon  conséquente  les  dépenses  de  fonctionnement de la collectivité. La suggestion d’augmenter la fiscalité des ménages n’étant pas pour les élus  d’Amboise envisageable. »    Le président répond à Madame Alexandre en reprenant point par point les sujets abordés.   Il  explique  qu’effectivement  ces  arguments  concernant  la  baisse  des  recettes  sont  exacts  mais  que  la  collectivité possède une étroite marge de manœuvre. Pour les dépenses de fonctionnement, le président fait  remarquer les efforts qui ont déjà été accomplis.  Il reconnaît  que les  projets  d’investissement n’ont  pu  être  tous  réalisés. Certains dossiers sont complexes et  concernent plusieurs partenaires. Ce retard souvent n’est pas du seul fait de Val d’Amboise.  Plusieurs exemples peuvent l’illustrer :  Il y a le projet du parking de la gare d’Amboise, Val d’Amboise n’est pas le seul intervenant sur ce dossier, il y a  également le Conseil Régional, RFF, et la SNCF. Leurs prises de décisions sont souvent longues et l’exécution  des travaux s’en fait forcement ressentir.  De même pour le carrefour Gambetta, celui‐ci a une sortie sur la D952 donc ce dossier est en relation directe  avec  le  Conseil  Général.  Il  y  a  également  l’exemple  de  l’hébergement  temporaire  pour  personnes  âgées,  les  administrations ralentissent les dossiers, etc.  Pour ce qui est de hiérarchiser les investissements, le président répond à Madame Alexandre qu’il est évident  que certains dossiers sont plus urgents et par conséquent plus prioritaires que d’autres. Il exprime son regret  face à ces jugements manichéens de la part des élus d’Amboise.  Quant au prêt Dexia, le président explique que le nécessaire est fait par le biais de la défense juridique de Val  d’Amboise et que les choses suivent leurs cours.  Et enfin, la CCVA ne refuse pas une fusion avec les Deux Rives, seulement il y a encore des avis divergents sur  cette question du nouveau schéma départemental de coopération intercommunale, avis qui ont été exprimés  à la CDCI. Quant au fameux million d’euros, le président s’interroge sur la véracité de son obtention en cas de  fusion.     Le  président  quitte  la  salle  et  Madame  Dubois  demande  à  l’assemblée  de  procéder  au  vote  du  compte  administratif du budget annexe Ordures ménagères.   

20


Délibération n° 12 – 03 – 07    Finances           COMPTES DE GESTION 2011  Budget Principal  Budget Annexe Aménagement des Zones d’Activités  Budget Annexe Aménagement des Locaux d’Activités  Budget Annexe Assainissement  Budget Annexe SPANC  Budget Annexe Ordures Ménagères    Monsieur Jean‐Pierre SCHUBERT, Vice Président en charge de la commission Finances et Personnel, procède à la  lecture de la délibération suivante.  Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission Finances et Personnel du 19 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du bureau du 2 Mai 2012,  Décide à l’unanimité,    Article 1er :   D’approuver  le  compte  de  gestion  2011  du  Receveur  du  budget  Principal.    D’approuver  le  compte  de  gestion  2011  du  Receveur  du  budget   Article 2 :   Annexe Aménagement des Zones d’Activités.    Article 3 :   D’approuver  le  compte  de  gestion  2011  du  Receveur  du  budget  Annexe Aménagement des Locaux d’Activités.    D’approuver  le  compte  de  gestion  2011  du  Receveur  du  budget  Article 4 :   Annexe Assainissement.    D’approuver  le  compte  de  gestion  2011  du  Receveur  du  budget  Article 5 :   Annexe SPANC.    Article 6 :   D’approuver  le  compte  de  gestion  2011  du  Receveur  du  budget  Annexe Ordures Ménagères.    Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 08    Finances    DECISIONS MODIFICATIVES    Monsieur Jean‐Pierre SCHUBERT, Vice Président en charge de la commission Finances et Personnel, procède à la  lecture du rapport suivant.  BUDGET PRINCIPAL     

SECTION DE FONCTIONNEMENT 

21


Opération   Réelle  Réelle  Réelle  Réelle  Ordre  Réelle  Réelle  Réelle        Opération  

Imputation 7328‐01‐99  7321‐01‐99  73921‐01‐99  739111‐01‐99  023‐01‐99  002‐01‐99  022‐01‐99  673‐01‐99      Imputation 

Réelle

20422‐90‐04

Réelle

20421‐90‐04

Ordre patrimoniale  Réelle  Réelle  Réelle  Réelle 

Libellé Autres reversement de fiscalité  Attribution de compensation  Attribution de compensation  Attribution de compensation  Virement à la section d'investissement  Résultat de fonctionnement reporté  Dépenses imprévues  Titres annulés  TOTAL      Libellé  Subventions d'équip personnes privées  pour bâtiment  Subventions d'équip personnes privées  pour mobilier 

Dépenses       + 5 070 000,00 €   ‐ 5 070 000,00 €   ‐ 425 528,42 €      ‐ 3 000,00 €  + 3000,00 €    ‐ 425 528,42 €  

Recettes ‐ 6 000,00 € + 6 000,00 €     ‐ 425 528,42 € 

‐ 425 528,42 €   SECTION D'INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes  ‐ 120 000,00 € 

+ 120 000,00 € 

 

‐ 18 120,00 €

16878‐01‐99

Autres organismes 

2031‐01‐99 2135‐72‐17  2135‐72‐99  2111 HEBTEMP‐ 72‐13 

Frais d'étude  Installations générales  Installations générales 

  +18 000,00 €  + 17 000,00 € 

+ 18 120,00 €    

Terrains nus 

‐ 35 000,00 € 

 

         634 571,96 €

    0,00 € 

‐ 425 528,42 € ‐ 209 043,54 € 0,00 €

Réelle

001

Ordre Réelle 

021 1641‐01‐99   

Solde d'exécution de la section d'invest  reporté  Virement de la section de fonctionnement  Emprunt   TOTAL 

Suite  à  une  modification  des  imputations  comptables  intervenue  au  01/01/2012,  il  est  proposé  de  corriger  les  articles suivants : 7328 (remplace le 7321), 73921 (remplace le739111), 20421 (remplace le 20422).    Afin de régulariser la reprise des résultats de clôture de l’exercice 2011, il convient d’imputer au compte R001 –  solde d’exécution de la section d’investissement la somme de 634 571.96 €, écriture équilibrée par l’ajustement  des chapitres 002 (‐ 425 528.42 €, soit un montant de 1 450 437.44 €), 021, 023 et 1641.      Au  titre  d’une  participation  pour  l’aménagement  d’un  logement  d’urgence  à  Amboise  (17 000  €)  ainsi  que  la  création  d’un  logement  dans  la  ferme  de  la  Girardière  (18 000  €),  il  est  proposé  de  retirer  35 000  €  sur  l’enveloppe destinée à financer l’acquisition d’un terrain pour la construction d’un hébergement temporaire pour  personnes âgées.     L’opération  d’ordre  patrimoniale  d’un  montant  de  18 120  €  doit  être  imputée  au  compte  2031  en  opération  réelle.     BUDGET ANNEXE ASSAINISSEMENT  

  Opération   Réelle 

Imputation 673 ‐ 99 

Ordre

023‐99

Réelle      

002‐99

Libellé Titres annulés  Virement à la section  d'investissement  Résultat de fonctionnement  reporté  TOTAL     

 

SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes  + 13 160,00 €  ‐ 15 041,61 € 

  ‐ 1 881,61 € ‐ 1 881,61 €  ‐ 1 881,61 €       SECTION INVESTISSEMENT 

22


Opération   Réelle  Réelle  Réelle 

Imputation 1318‐05  2188‐99  2183‐99  2138‐11SEVRAGE‐ 02  2313‐11SEVRAGE‐ 02 

Réelle

Réelle Ordre  patrimoniale  2031‐99  Ordre  patrimoniale  21532‐99  Réelle  Réelle  Réelle 

001‐99 1068‐99  1641‐99 

Ordre  

021‐99

Libellé  

Dépenses   + 800,00 €  ‐ 800,00 € 

Recettes + 13 160,00 €    

Autres constructions 

‐ 30 000,00 € 

Constructions

+ 30 000,00 € 

 

+ 15 950,00 €

Autres Matériel de bureau  

Frais d'étude  Installations réseaux  assainissement  Solde d'exécution de la section  d'invest reporté  Autres réserves  Emprunt  Virement de la section de  fonctionnement   TOTAL 

+ 15 950,00 €     ‐ 0,02 €              15 949,98 € 

‐ 0,02 € + 1 881,61 €  ‐ 15 041,61€ 15 949,98 €

Pour le financement de panneaux signalétiques pour les stations d’épuration, il est proposé de retirer 800 € au  compte 2183 pour les imputer en 2188.     La  somme  de  30 000  €  affectée  lors  du  budget  primitif  à  la  maîtrise  d’œuvre  pour  le  poste  du  Sevrage  est  reversée sur le compte des travaux en 2313.     Afin de transférer les études réalisées pour l’extension du réseau d’assainissement de NOIZAY sur le compte des  travaux, il convient d’inscrire une écriture d’ordre patrimoniale sur les comptes 2031 et 21532 pour un montant  de 15 950 € (opération blanche).    Afin de régulariser la reprise des résultats de clôture de l’exercice 2011, il convient d’ajuster le compte R001 –  solde d’exécution de la section d’investissement de 0.02€ ainsi que le compte 1068, puis les chapitres 021,023  ,001  et  002 de  1 881.61  €,  écart  constaté  par  rapport  à  la reprise  du  résultat  effectuée  au  moment  du  budget  primitif et équilibrer par le compte 1641.     En  2010,  un  titre  exécutoire  de  13 160  €  avait  été  émis  au  nom  d’un  particulier  pour  l’encaissement  d’une  participation  promoteurs‐lotisseurs.  Ce  titre  aurait  dû  être  émis  au  nom  du  promoteur,  il  convient  donc  de  l’annuler par une écriture au compte 673 et de le réinscrire en recette au compte 1318 (opération neutre).     BUDGET ANNEXE ZONES D’ACTIVITES 

    Opération   Imputation  Réelle   2132‐90‐031  Réelle   2152‐90‐03  2151 PROGVOIRIE‐90‐ Réelle   99   

SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes  + 26 000,00 €     + 50 000,00 €    

Libellé Immeubles de rapport  Installations de voirie  Réseaux de voirie 

‐ 76 000,00 €    

TOTAL

0,00 €    

Il  est  proposé  de  prélever  les  crédits  nécessaires  pour  le  financement  de  l’aménagement  de  voirie  destiné  à  empêcher  le  stationnement  illicite  sur  la  zone  Boitardière    (50 000  €,  compte  2152)  et  de  l’acquisition  de  la  charpente  de  la  bergerie  de  la  Girardière  (26 000  €,  compte  2132)  sur  le  programme  de  voirie  2012  –  compte  2151.     BUDGET ANNEXE AMENAGEMENT LOCAUX D’ACTIVITES 

 

SECTION DE FONCTIONNEMENT 

23


Opération Ordre  Réelle        Opération  

Imputation 023‐01  002‐01 

Réelle

001‐01

Ordre

021‐01

Réelle  

1641‐01

  Imputation 

Libellé Dépenses  Recettes  Virement à la section d'investissement  ‐ 246 412,93 €    Résultat de fonctionnement reporté     ‐ 246 412,93 € TOTAL  ‐ 246 412,93 €  ‐ 246 412,93 €         SECTION INVESTISSEMENT  Libellé  Dépenses  Recettes  Solde d'exécution de la section     + 331 971,93 € d'invest reporté  Virement de la section de     ‐ 246 412,93 € fonctionnement   Emprunt    ‐ 85 559,00 € TOTAL     0,00 €

Afin de régulariser la reprise des résultats de clôture de l’exercice 2011, il convient d’imputer au compte R001 –  solde d’exécution de la section d’investissement la somme de 331 971.93 €, écriture équilibrée par l’ajustement  des chapitres 002 (‐ 246 412.93 €, soit un montant de 133 132.22 €), 021 et 023.   

BUDGET ANNEXE ORDURES MENAGERES      Opération   Ordre  patrimoniale  Réelle   

Imputation 

SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes 

Libellé

2313‐020‐01

Constructions 

‐ 23 681,00 €    

2313‐020‐01

Constructions  TOTAL 

+ 23 681,00 €     0,00 € 

Il convient  de convertir l’opération d’ordre patrimoniale d’un  montant  de  23 681 € en opération réelle pour le  même montant.    BUDGET ANNEXE SPANC 

 

Opération 

Imputation 

Ordre

023‐99

Réelle

002‐99

    Opération  

  Imputation 

Réelle

001‐99

Ordre

021‐99

Libellé Virement à la section  d'investissement  Résultat de fonctionnement  reporté  TOTAL      Libellé  Solde d'exécution de la section  d'invest reporté  Virement de la section de  fonctionnement   TOTAL 

SECTION DE FONCTIONNEMENT  Dépenses  Recettes  ‐ 822,66 €  

 

‐ 822,66 €

‐ 822,66 €   ‐ 822,66 €     SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes    

+ 822,66 €

 

‐ 822,66 €   

0,00 €

Afin de régulariser la reprise des résultats de clôture de l’exercice 2011, il convient d’imputer au compte R001 –  solde d’exécution de la section d’investissement la somme de 822,66 €, écriture équilibrée par l’ajustement des  chapitres 002 (‐ 822,66 €, soit un montant de 2 997,42 €), 021 et 023.      Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,   Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,   Vu l’avis favorable de la Commission Finances et Personnel du 19 Avril 2012, 

24


Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’approuver les décisions modificatives du budget principal :  Article 1er :    BUDGET PRINCIPAL 

  Opération   Réelle  Réelle  Réelle  Réelle  Ordre  Réelle  Réelle  Réelle        Opération  

Imputation 7328‐01‐99  7321‐01‐99  73921‐01‐99  739111‐01‐99  023‐01‐99  002‐01‐99  022‐01‐99  673‐01‐99 

Libellé Autres reversement de fiscalité  Attribution de compensation  Attribution de compensation  Attribution de compensation  Virement à la section d'investissement  Résultat de fonctionnement reporté  Dépenses imprévues  Titres annulés  TOTAL      Libellé  Subventions d'équip personnes privées  pour bâtiment  Subventions d'équip personnes privées  pour mobilier 

  Imputation 

Réelle

20422‐90‐04

Réelle

20421‐90‐04

Ordre patrimoniale  Réelle  Réelle  Réelle  Réelle 

SECTION DE FONCTIONNEMENT  Dépenses  Recettes  ‐ 6 000,00 €       + 6 000,00 € + 5 070 000,00 €     ‐ 5 070 000,00 €     ‐ 425 528,42 €      ‐ 425 528,42 €  ‐ 3 000,00 €  + 3000,00 €    ‐ 425 528,42 €   ‐ 425 528,42 €   SECTION D'INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes 

‐120 000,00 € 

+120 000,00 € 

 

‐18 120,00 €

16878‐01‐99

Autres organismes 

2031‐01‐99 2135‐72‐17  2135‐72‐99  2111 HEBTEMP‐ 72‐13 

Frais d'étude  Installations générales  Installations générales 

  +18 000,00 €  + 17 000,00 € 

+ 18 120,00 €    

Terrains nus 

‐ 35 000,00 € 

Réelle

001

Ordre Réelle   

021 1641‐01‐99 

Solde d'exécution de la section d'invest  reporté  Virement de la section de fonctionnement  Emprunt   TOTAL 

       0,00 € 

634 571,96 € ‐ 425 528,42 € ‐ 209 043,54 € 0,00 €

Article 2 : 

D’approuver les décisions modificatives du budget assainissement : 

BUDGET ANNEXE ASSAINISSEMENT       Opération   Réelle 

Ordre

023‐99

Réelle       Opération   Réelle  Réelle  Réelle  Réelle 

002‐99

Imputation 673 ‐ 99 

  Imputation  1318‐05  2188‐99  2183‐99  2138‐

Libellé Titres annulés  Virement à la section  d'investissement  Résultat de fonctionnement reporté  TOTAL      Libellé    Autres  Matériel de bureau   Autres constructions 

SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes  + 13 160,00 €  ‐ 15 041,61 € 

  ‐ 1 881,61 € ‐ 1 881,61€  ‐ 1 881,61 €       SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes    + 13 160,00 € + 800,00 €    ‐ 800,00 €    ‐ 30 000,00 €   

25


11SEVRAGE‐02 2313‐ 11SEVRAGE‐02 

Réelle

Ordre 2031‐99  patrimoniale  Ordre  21532‐99  patrimoniale  Réelle 

001‐99

Réelle Réelle 

1068‐99 1641‐99 

Ordre

021‐99

Constructions

+ 30 000,00€ 

 

+ 15 950,00 €

+ 15 950,00 € 

‐ 0,02 € 

    

‐ 0,02 € + 1 881,61 €

 

‐ 15 041,61€

15 949,98 € 

15 949,98 €

Frais d'étude  Installations réseaux assainissement  Solde d'exécution de la section  d'invest reporté  Autres réserves  Emprunt  Virement de la section de  fonctionnement   TOTAL 

Article 3 : 

D’approuver les décisions modificatives du budget Zones d’Activités : 

BUDGET ANNEXE ZONES D’ACTIVITES 

    Opération   Imputation  Réelle   2132‐90‐031  Réelle   2152‐90‐03  2151 PROGVOIRIE‐90‐ Réelle   99   

SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes  + 26 000,00 €  + 50 000,00 € 

Libellé Immeubles de rapport  Installations de voirie  Réseaux de voirie 

‐ 76 000,00 € 

TOTAL

0,00 € 

Article 4 : 

D’approuver les  décisions  modificatives  du  budget  Aménagement  des  Locaux  d’Activités : 

BUDGET ANNEXE AMENAGEMENT LOCAUX D’ACTIVITES 

 

Opération  Imputation  Ordre  023‐01  Réelle  002‐01            Opération   Imputation  Réelle 

001‐01

Ordre

021‐01

Réelle    

1641‐01

Libellé  Virement à la section d'investissement  Résultat de fonctionnement reporté  TOTAL      Libellé  Solde d'exécution de la section d'invest  reporté  Virement de la section de  fonctionnement   Emprunt  TOTAL   

SECTION DE FONCTIONNEMENT  Dépenses  Recettes  ‐ 246 412,93 €       ‐ 246 412,93 € ‐ 246 412,93 €  ‐ 246 412,93 €     SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes    

+ 331 971,93 €

 

‐ 246 412,93 €

    

‐ 85 559,00 € 0,00 €

Article 5 : 

D’approuver les décisions modificatives du budget Ordures Ménagères : 

BUDGET ANNEXE ORDURES MENAGERES 

  Opération   Ordre  patrimoniale  Réelle 

Imputation 

Libellé

SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes 

2313‐020‐01

Constructions 

‐ 23 681,00 €    

2313‐020‐01

Constructions 

+ 23 681,00 €    

26


TOTAL

0,00 € 

Article 6 : 

D’approuver les décisions modificatives du budget SPANC : 

BUDGET ANNEXE SPANC 

 

Opération Ordre  Réelle        Opération  

Imputation 023‐99  002‐99 

Réelle

001‐99

Ordre

021‐99

Libellé Virement à la section d'investissement  Résultat de fonctionnement reporté  TOTAL      Libellé  Solde d'exécution de la section d'invest  reporté  Virement de la section de  fonctionnement   TOTAL 

  Imputation 

SECTION DE FONCTIONNEMENT  Dépenses  Recettes  ‐ 822,66 €        ‐ 822,66 € ‐ 822,66 €   ‐ 822,66 €     SECTION INVESTISSEMENT  Dépenses  Recettes    

+ 822,66 €

 

‐ 822,66 €

 

0,00 €

Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Vote par budget.  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 –  03 – 09    Finances    ADMISSIONS EN NON VALEUR    Monsieur Jean‐Pierre SCHUBERT, Vice Président en charge de la commission Finances et Personnel, procède à la  lecture du rapport suivant.    Les  poursuites  de  droit  exercées  à  l’encontre  des  débiteurs  n’ayant  pu  aboutir.  Toutes  les  voies  d’exécution  possibles ayant été épuisées, Monsieur le Percepteur propose d’admettre en non valeur un certain nombre de  créances.    Il est proposé au conseil communautaire d’approuver les demandes suivantes :    Pour le budget principal :    ‐ Année 2005 – LEMEUNIER Nadia  (impayé crèche)                                      102,85 €  ‐ Année 2007 – AZELLIS  (redevance OM)                                                         225,80 €  ‐ Année 2008 – JEZEQUEL Patrick (dépôt en déchetterie)                                 7,97 €                                                   ‐ Année 2008 – DUCHEMIN                                                                                     0,01 €  ‐ Année 2009/2008 – FLOURIOT Philippe (dépôt en déchetterie)                895,29 €                                                                                  TOTAL                                                                                                            1 231,92 €  Pour le budget annexe SPANC :    ‐ Année 2008 – Notaire ROCHE et PELLETIER (contrôle d’entretien)             112,00 €    TOTAL                                                                                                                        112,00 €   

27


Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission finances et personnel du 19 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide d’admettre en non valeur    Pour le budget principal :  Article 1er :      ‐ Année 2005 – LEMEUNIER Nadia  (impayé crèche)                                      102,85 €  ‐ Année 2007 – AZELLIS  (redevance OM)                                                         225,80 €  ‐ Année 2008 – JEZEQUEL Patrick (dépôt en déchetterie)                                 7,97 €                                                   ‐ Année 2008 – DUCHEMIN                                                                                     0,01 €  ‐ Année 2009/2008 – FLOURIOT Philippe (dépôt en déchetterie)               895,29 €                                                                                                            TOTAL                                                                                                            1 231,92 €    Pour le budget annexe SPANC :  Article 2 :       ‐ Année 2008 – Notaire ROCHE et PELLETIER (contrôle d’entretien)             112,00 €    TOTAL                                                                                                                       112,00 €    Pour :   41  Contre : 1  Abstention : 0    Délibération n° 12 – 03 ‐ 10    Développement économique    APEVA  AIDES ACCORDEES AUX PETITES ENTREPRISES DE VAL D’AMBOISE    Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant.    Par délibération en date du 21 Décembre 2006, Val d’Amboise a décidé la mise en place d’un dispositif d’aides  aux petites entreprises dénommé APEVA.    Par  convention  en  date  du  9  Février  2007,  le  Conseil  Régional  Centre  a  autorisé  la  mise  en  œuvre  de  ce  dispositif modifié  en date du 18 Juin 2009.    Par délibération du 2 février 2012, un nouveau règlement a été adopté ;    Lors de sa réunion le 18 Avril 2012, le Comité de Pilotage a émis un avis favorable aux dossiers présentés.    Entreprise – Adresse ‐ Commune  PINARD Bruno Tapissier Décorateur  3 Rue de Négron  NAZELLES‐NEGRON  Jérôme LOGIE  15 Rue du maquis Césario 

Représentée par  Monsieur Bruno PINARD  Monsieur Jérôme LOGIE 

Activité Tapisserie  d’ameublement  décoration  Entretien parcs   et jardins 

28


37400 AMBOISE    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,   Vu  la  délibération  du  Conseil  Communautaire  du  21  Décembre  2006  autorisant  la  mise  en  œuvre  du  dispositif APEVA,  Vu la convention signée avec le Conseil Régional Centre le 9 Février 2007 et son avenant du 18 juin 2009,  Vu le rapport du comité de pilotage APEVA du 18 Avril 2012,  Vu l’avis favorable de la commission développement économique, tourisme, culture du 23 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    Article 1er :  D’octroyer une subvention dans le cadre du dispositif APEVA à :    Entreprise – Adresse ‐ Commune  BRUNO PINARD Tapissier Décorateur  3 Rue de Négron – NAZELLES‐ NEGRON  JEROME LOGIE   15 Rue du maquis Césario ‐ AMBOISE 

Représentée par 

Montant  

Monsieur Bruno PINARD 

2 569 € 

Monsieur Jérôme LOGIE 

5 720 € 

Article 2 :   

D’autoriser le Président à signer toutes pièces afférant à ces dossiers. 

Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 11    Développement économique    PARC D’ACTIVITES LA BOITARDIERE    VENTE DE TERRAIN A MONSIEUR CHRISTIAN MONNOT   « L’ANTRE DE SYRIA »    Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant.    Monsieur  Christian  MONNOT  a  sollicité  Val  d’Amboise  pour  acquérir  un  terrain  situé  sur  le  parc  d’activités  La  Boitardière ‐ commune de Chargé.    Son entreprise « L’ANTRE DE SYRIA » est actuellement installée au domicile de son gérant à Limeray. Il est inscrit  au RCS de TOURS 488 675 463 – Sarl au Capital social de 80 000 €. Créée en mars 2006.  Activité : L’entreprise relève du code  APE 4791B « vente à distance sur catalogue spécialisé ». Il commercialise  par Internet différentes gammes de vêtements et chaussures.  Chiffre d’Affaires : très forte progression  CA 2010 : 522 400 €.  Travaille sans aucun support papier – turn over des produits et collections très rapide – 2 personnes travaillent à  plein temps sur l’informatique pour le traitement des commandes et renouvellement de l’approvisionnement et  mise en page. Livraison des produits via La Poste : 1 livraison par jour minimum et 5 maxi. 

29


Emploi sur le site d’Amboise : la première année : le gérant + 2 salariés + 2 salariés dans les 3 ans.    Le projet de construction : un bâtiment de 600 m² comprenant 2 bureaux (20 m² chacun), une zone de stockage  (350 m²) et un espace show room de 200 m².  Le terrain objet de la demande :   Parcelle ZK 260 ‐ (initialement réservée à M. Bigot serrurier qui a annulé son  projet de construction).    Superficie du terrain :   2 986 m²  Localisation :   Parc d’activités La Boitardière ‐ commune de CHARGE – rue de Girardière  Prix du terrain :   10 € HT/m².  La commission Développement économique réunie le 23 Avril 2012 a émis un avis favorable à ce projet.    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu la demande d’avis aux Domaines en date du  26 Mars 2012,  Vu l’avis favorable de la commission développement économique du 23 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai  2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’approuver la vente d’un terrain de  2 986 m²  correspondant à la parcelle ZK260  Article 1er :  au prix de 10 €HT/m²  sur la commune de Chargé à Monsieur Christian MONNOT  ou  toute  entreprise  qu’il  représentera,  afin  qu’il  y  développe  son  projet  de  construction.  Cette  réservation  est  valable  pour  une  durée  de  12  mois  entre  la  date  de  la  présente délibération et le dépôt du permis de construire. Passée cette date, le  terrain sera remis à la commercialisation.     D’autoriser  le  Président  à  signer  tous  les  actes  et  pièces  nécessaires  à  la  Article 2 :   réalisation de cette opération.    Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 12    Développement économique    DESIGNATION D’UN REPRESENTANT  A LA COMMISSION DE SUIVI DE SITE (C.S.S.)  SEVESO ‐ ARCH WATER PRODUCTS (LONZA)    Monsieur Claude COURGEAU, Président de la Communauté de communes Val d’Amboise, procède à la lecture du  rapport suivant.    Par  décret  2005‐82  du  1er  Février  2005,  les  représentants  aux  Commissions  Locales  d’Information  et  de  Concertation de sites Seveso doivent être désignés par l’assemblée délibérante.    L’arrêté préfectoral du 7 Juin 2006, portant création d’un Comité Local d’Information et de Concertation (CLIC)  sur le bassin industriel de l’établissement  ARCH WATER PRODUCTS, précise que ce comité est composé de 22  membres répartis en cinq collèges. Dans le collège « collectivités territoriales », la Communauté de Communes  devait alors être représentée.   

30


Lors du  conseil  communautaire  du  18  Septembre  2008,  Monsieur  Claude  Courgeau  a  été  désigné  comme  représentant de la Communauté de communes Val d’Amboise au sein du CLIC Arch Water Products.    L’arrêté  préfectoral  du  25  Septembre  2009  modifié  arrivant  à  échéance,  il  convient  de  procéder  au  renouvellement des membres de cette instance, dénommée désormais Commission de Suivi de Site (CSS).  Par  décret  n°2012‐189  du  7  Février  2012  relatif  aux  commissions  de  suivi  de  site,  les  membres  de  cette  commission sont nommés par le préfet pour une durée de 5 ans (et non plus 3 ans comme précédemment).    Par  conséquent,  il  est  proposé  au  conseil  de  bien  vouloir  de  nouveau  nommer  Monsieur  Claude  COURGEAU   comme  représentant    de  la  Communauté  de  Communes    à  la  Commission  de  Suivi  de  Site  et  d’approuver  la  délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l’article L 5211‐10,  Vu l’arrêté préfectoral du 7 Juin 2006 portant création du CLIC  Arch Water Products,   Vu  la  délibération  du  conseil  communautaire  du  18  Septembre  2008  nommant  Monsieur  Courgeau  représentant du CLIC,  Vu l’échéance de l’arrêté préfectoral modifié du 25 Septembre 2009,  Vu les nouvelles dispositions du décret n°2012‐189 du 7 Février 2012 relatif aux Commissions de Suivi de  Site (CSS),  Vu la demande de renouvellement des membres de cette instance des services préfectoraux en date du 12  Mars 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    De  renouveler  la  nomination  de  Monsieur  Claude  COURGEAU,  Président  de  la  Article Unique :   Communauté  de  Communes  Val  d’Amboise,  comme  représentant  au  sein  de  la  Commission de Suivi de Site (CSS) Arch Water Products – Lonza.     Pour :   41  Contre : 0  Abstention : 1  Délibération adoptée à l’unanimité.  Monsieur  Levret  apporte  une  information  à  l’assemblée  concernant  les  volumes  de  stockage  de  chlore  qui  augmentent  sur  le  site.  Monsieur  Berdon  répond  que  cette  entreprise  est  demandeuse  de  volume  plus  important pour pouvoir les stocker dans de meilleures conditions. Le président précise que ce point a déjà été  évoqué lors d’un CLIC et que la DREAL effectue des contrôles réguliers sur le site.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 13    Bâtiment‐Travaux    ACHAT BERGERIE DE LA GIRARDIERE    Monsieur  Jean‐Pierre  VINCENDEAU,  Vice  Président  en  charge  de  la  commission  Aménagement  du  territoire  (Travaux – Bâtiment – Voirie), procède à la lecture du rapport suivant.    Lors de la vente réalisée de la Société Girard en Juin 2006 à la Communauté de communes Val d’Amboise, il a  été  précisé  dans  l’acte  que  « les  parties  aux  présentes  déclarent  que  d’un  commun  accord  entre  elles  a  été  exclue de la présente vente la toiture et la charpente de la bergerie attenante au corps d’habitation qui sera  démonté par le vendeur, à ses frais exclusifs pour être réimplantée sur le nouveau site d’exploitation dans les  mêmes délais et conditions que ceux précisés ci‐après ».    Les services des Domaines avaient estimé lors de leur évaluation l’ensemble immobilier dénommée bergerie à  hauteur de 25 500 € (valeur établie en 2005).   

31


Par lettre du 8 Décembre 2011, Monsieur Girard nous a fait part de son souhait de ne plus vouloir démonter la  charpente de ladite propriété et la vendre à hauteur de 30 000 €.    Dans  le  projet  d’aménagement  des  services  techniques,  le  local  est  utilisé  pour  l’implantation  des  vestiaires,  sanitaires  et  la  buanderie  qui  seront  insérés  dans  la  bergerie.  Si  elle  venait  à  disparaître,  des  travaux  plus  importants seraient à réaliser dans le reste du bâtiment.    Par  ailleurs,  l’aspect  « patrimonial »  de  cette  charpente  est  important.  Son  ancienneté  remonte  à  plusieurs  siècles.  Après discussion avec le vendeur, celui‐ci accepte que l’acquisition soit réalisée à hauteur de 25 000 €.    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable des différentes commissions,  Vu la proposition du vendeur en date du 3 Mars 2012,   Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide     D’acquérir l’ancienne bergerie de 170 m², sise sur la parcelle A n°1462  ‐  Article 1er :  commune de Chargé – lieu dit La Boitardière, pour une valeur de 25 000€.     D’autoriser  le Président à signer tous les documents nécessaires à la mise  Article 2 :  en œuvre de l’article précédent.    Pour :   41  Contre : 1  Abstention : 0  Monsieur Levret manifeste son étonnement quant au contenu de cette délibération et trouve incroyable que  l’on puisse acheter un bâtiment sans sa charpente.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 14    Travaux ‐ Voirie     CONVENTION   ENTRE LA COMMUNE D’AMBOISE  ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VAL D’AMBOISE  RELATIVE A LA MISE EN PLACE D’UN SOUS COMPTEUR EDF   POUR LE POSTE DE RELEVEMENT PLACE DU MARCHE     Monsieur  Michel  GASIOROWSKI,  Vice  Président  en  charge  de  la  commission  Aménagement  du  territoire  (Travaux – Bâtiment – Voirie), procède à la lecture du rapport suivant.    La Communauté de communes Val d’Amboise confie à la Commune d’AMBOISE, dans le cadre de la réhabilitation  des  infrastructures  de  la  place  du  marché  à  Amboise,  la  mise  en  gestion  d’un  sous  compteur  EDF  pour  le  comptage de l’alimentation du poste de relèvement des eaux usées situé sur ladite place.    Val d'Amboise rembourse à la commune d’AMBOISE, les frais afférents à la consommation électrique du poste de  relevage des eaux usées.    La commune fera parvenir à Val d'Amboise un état annuel des consommations avec les relevés d’index du sous  compteur.    Cet état sera accompagné d'un bilan statistique faisant apparaître les détails de facturation établis par EDF. 

32


Après accord de Val d'Amboise sur l'état proposé, la commune pourra émettre un titre de recette à l'encontre de  la Communauté de communes Val d’Amboise.    La  présente  convention  signée  par  les  deux  parties  prendra  effet  à  compter  de  la  signature  de  la  présente  convention pour une durée d’un an. Elle est reconductible tacitement chaque année, sauf résiliation, par l’une ou  l’autre des parties, trois mois avant sa date anniversaire, par lettre recommandée avec accusé de réception.    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu le projet de convention,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’autoriser le Président à signer la convention avec la ville d’Amboise.    Article Unique :     Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 15    Voirie    ZA BOITARDIERE à AMBOISE    CONVENTION   ENTRE LA COMMUNE D’AMBOISE  ET   LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VAL D’AMBOISE  RELATIVE AU DENEIGEMENT DU CHEMIN DU ROY  (voirie communautaire)    Monsieur  Michel  GASIOROWSKI,  Vice  Président  en  charge  de  la  commission  Aménagement  du  territoire  (Travaux – Bâtiment – Voirie), procède à la lecture du rapport suivant.    La  présente  convention  définit  les  modalités  techniques,  administratives  et  financières  selon  lesquelles  la  commune d’Amboise assurera le déneigement d’une partie du chemin du ROY (voirie communautaire), comprise  entre le Centre Technique municipal d’Amboise et le Boulevard Saint Denis Hors, sur la commune d’Amboise.  La  Commune  d’Amboise  fera  parvenir  à  Val  d'Amboise  un  état  annuel  des  frais  engagés  par  elle  pour  le  déneigement du chemin du ROY.  Après  accord,  Val  d'Amboise  remboursera  à  la  Commune  d’Amboise  les  frais  que  celle‐ci  a  avancés  spécifiquement pour le fonctionnement du service de viabilisation hivernale sur présentation de cet état.    La présente convention signée par les deux parties prendra effet à la date d’approbation et ce pour l’année 2012.  Elle est reconductible tacitement chaque année, sauf résiliation, par l’une ou l’autre des parties, trois mois avant  sa date anniversaire, par lettre recommandée avec accusé de réception.    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission travaux et voirie du 21 Novembre 2011, 

33


Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’autoriser  le  Président  à  signer    la  convention  avec  la  commune  Article Unique :  d’Amboise.      Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 16    Voirie communautaire    CONVENTION   ENTRE LA COMMUNE DE POCE‐SUR‐CISSE  ET   LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VAL D’AMBOISE  RELATIVE AU DENEIGEMENT DE LA ZONE DU PRIEURE  ZONE DU PRIEURE – COMMUNE DE POCE‐SUR‐CISSE    Monsieur  Michel  GASIOROWSKI,  Vice  Président  en  charge  de  la  commission  Aménagement  du  territoire  (Travaux – Bâtiment – Voirie), procède à la lecture du rapport suivant.    La  présente  convention  définit  les  modalités  techniques,  administratives  et  financières  selon  lesquelles  la  commune de Pocé‐sur‐Cisse assurera le déneigement du parc d’activités le Prieuré (voirie communautaire).  La  Commune  de  Pocé‐sur‐Cisse  fera  parvenir  à  Val  d'Amboise  un  état  annuel  des  frais  engagés  par  elle  pour  le  déneigement du parc d’activités le Prieuré.  Après  accord,  Val  d'Amboise  remboursera  à  la  Commune  de  Pocé‐sur‐Cisse  les  frais  que  celle‐ci  a  avancé  spécifiquement pour le fonctionnement du service de viabilisation hivernale sur présentation de cet état.    La présente convention signée par les deux parties prendra effet à la date d’approbation et ce pour l’année 2012.  Elle est reconductible tacitement chaque année, sauf résiliation, par l’une ou l’autre des parties, trois mois avant  sa date anniversaire, par lettre recommandée avec accusé de réception.    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu le projet de convention,  Vu l’avis favorable  de la commission travaux et voirie du 21 Novembre 2011,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    Article Unique :   D’autoriser  le  Président  à  signer    la  convention  avec  la  commune  de  Pocé‐sur‐Cisse.    Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité. 

34


Délibération n° 12 – 03 ‐ 17    Politique du logement et de l’habitat    LOGEMENT D’URGENCE  Convention de mise à disposition par la ville d’Amboise      Madame Edwige DUBOIS, Vice Présidente en charge de la commission Enfance ‐ Habitat, procède à la lecture du  rapport suivant.    Par délibération en date du 20 Décembre 2007, la Communauté  de Communes a approuvé définitivement son  PLH, Programme Local de l’Habitat.    Parmi les actions visant à développer une offre en réponse aux besoins des populations les plus défavorisées, la  fiche action n°6.1 s’intitule « Favoriser le développement de l’offre en logements d’urgence et temporaires ».    La Commune d’Amboise est propriétaire d’un logement situé 11 avenue Léonard de Vinci à 37400 Amboise.    Ce bâtiment est destiné à servir de logement d’urgence pour les personnes en rupture ou sans domicile fixe.    Il  a  été  décidé  d’entreprendre  des  travaux  de  réhabilitation  du  rez‐de‐chaussée  afin  de  rendre  ce  logement  décent et salubre. La ville d’Amboise en a assuré la maîtrise d’œuvre. A l’issue de ces  travaux, il est donc proposé  par  la  Ville  de  remettre  ce  logement  à  Val  d’Amboise  dans  le  cadre  d’une  convention  de    mise  à  disposition  gratuite  du  bâtiment,  avec  prise  en  charge  par  la  communauté  de  communes  des  frais  de  travaux  suivant  les  modalités du projet de convention ci‐annexé pour un montant total maximal de  17 669 € TTC.  Val d’Amboise prendra en outre à sa charge l’ameublement  pour un montant maximal de 3 000 €TTC.    Par conséquent, il est proposé au Conseil d’autoriser le Président à mettre au point et signer la convention, dont  le projet est annexé à la présente délibération.            Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Locales,  Vu le PLH approuvé par délibération du 20 Décembre 2007,  Vu l’avis favorable de la commission Habitat – Petite Enfance du 28 Mars 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’autoriser  le  Président  à  mettre  au  point  et  signer  la  convention  de  mise  à  Article 1er :  disposition par la ville d’Amboise à la Communauté de Communes Val d’Amboise  d’un  logement  sis  11  avenue  Léonard  de  Vinci  à  Amboise,  à  destination  de  logement d’urgence.     D’autoriser  le  Président  à  solliciter  toute  aide  ou  subvention  auprès  de  Article 2 :  partenaires institutionnels du logement  Etat et Conseil Général.       Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.     

35


Délibération n° 12 – 03 ‐ 18    Politique du logement et de l’habitat    LOGEMENT D’URGENCE    Convention de gestion entre  La Communauté de Communes Val d’Amboise – La Communauté de Communes des Deux Rives  et le Centre Communal d’Action Sociale d’Amboise    Madame Edwige DUBOIS, Vice Présidente en charge de la commission Enfance ‐ Habitat, procède à la lecture du  rapport suivant.    Par  délibération  en  date  du  24  Mai  2012,    la  Communauté  de  Communes  a  approuvé  le  projet  de  mise  à  disposition par la ville d’Amboise de l’immeuble sis 11  avenue Léonard de Vinci à Amboise, à des fins d’utilisation  en  logement d’urgence.    Les  communautés  de  communes    Val  d’Amboise  et  les  deux  Rives  ont  confié  au  CCAS  la  gestion  et  l’accompagnement    social  des  publics  qui  sont  accueillis  dans  le  logement  d  ‘urgence,  sis  au  n°  45  avenue   Léonard de Vinci.  Il  apparaît  cohérent  aux  deux  collectivités  de  poursuivre  cette  collaboration  avec  le  CCAS  d’Amboise  pour  ce  second  logement d’urgence.    Le coût prévisionnel de ce service est estimé à environ  300 € TTC mensuel et sera confié au CCAS pour une durée  de quatre ans.    Par conséquent, il est proposé au Conseil communautaire d’autoriser le Président à mettre au point et signer la    convention, dont le projet est annexé à la présente délibération.        Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Locales,  Vu le PLH approuvé par délibération du 20 Décembre 2007,  Vu l’avis favorable de la commission Habitat – Petite Enfance du 28 mars 2012   Vu la délibération du 24 Mai 2012  de mise à disposition d’un logement par la ville d’Amboise, au 11  avenue Léonard de Vinci,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’autoriser  le  Président  à  mettre  au  point  et  signer  la  convention  avec  le  CCAS  Article 1er :  d’Amboise  pour  assurer  le  service  de  gestion  du  logement  d’urgence  et  d’accompagnement social du public accueilli.    D’autoriser  le  Président  à  solliciter  toute  aide  ou  subvention  auprès  de  Article 2 :  partenaires institutionnels du logement Etat et Conseil général.       Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 19    Politique du logement et de l’habitat   

36


PARTICIPATION VAL D’AMBOISE    CUCS Contrat Urbain de Cohésion Sociale  Subvention à l’ADPEP 37 (Association des pupilles de l’Etat 37)      Madame Edwige DUBOIS, Vice Présidente en charge de la commission Enfance ‐ Habitat, procède à la lecture du  rapport suivant. 

Dans  le  cadre  du  contrat  urbain  de  cohésion  sociale  (CUCS),  signé  entre  l’Etat  et  la  ville  d’Amboise,  qui  vise  à  décliner  un  programme  d’actions  sur  différents  axes  (entre  autres :  emploi,  citoyenneté,  prévention  de  la  délinquance,  éducation, santé….) en faveur des quartiers relevant de la géographie prioritaire, la  Communauté  de Communes Val d’Amboise est appelée à intervenir sur des actions relevant de ses champs de compétences,  notamment ici la petite enfance.    En effet, l’association ADPEP sollicite une subvention de 800 € pour le financement de l’action « Ludobus » qui  est développée d’avril à août  sur le quartier de la Verrerie à Amboise.    La subvention 2011, versée par la collectivité, est restée constante par rapport aux années précédentes et s’est  élevée  à  500  €.  Compte  tenu  de    l’intérêt  de  cette  action  de  rue  pour  le  public  jeune  et  familial    visé,  la  commission Enfance – Habitat, réunie le 28 Mars 2012, propose une attribution de 600 € pour l’année 2012.     Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l’article L 5211‐10,  Vu le contrat urbain de cohésion sociale signé le 29 Juin 2007, reconduit en 2012,  Vu la demande de subvention émise par l’Association ADPEP 37 pour une action entrant dans le cadre du  CUCS,  Vu l’avis favorable de la commission Enfance‐Habitat en date du 28 Mars 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau en date du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    Article Unique :   D’attribuer  à  l’Association  ADPEP  37  au  titre  du  CUCS    une  subvention d’un montant de 600 euros pour l’année 2012 au titre  de l’action « Ludobus ».      Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.      Délibération n° 12 – 03 ‐ 20    Culture    AVENANT A LA CONVENTION D’OBJECTIFS ET DE MOYENS  ENTRE VAL D’AMBOISE ET L’ECOLE DE MUSIQUE PAUL GAUDET    Madame Dany TOURNIER, Vice Présidente en charge de la commission Economie – Tourisme ‐ Culture, procède à  la lecture du rapport suivant.   

37


La convention  d’objectifs  et  de  moyens  signée  entre  l’école  de  musique  Paul  Gaudet  et  la  Communauté  de  communes  Val  d’Amboise  connaît  quelques  difficultés  d’application  quant  au  planning  de  versement  des  subventions  qui  ne  permet  pas  à  l’association  de  bien  faire  face  à  ses  besoins  saisonniers  et  récurrents  de  trésorerie.    Le versement de la subvention était initialement prévu en deux versements égaux :  - le premier courant Avril  - le second courant Septembre    Il est proposé de remplacer cet échéancier par le suivant :  - 1/3 de la subvention courant Avril (après le vote du budget)  - 1/3 de la subvention courant Juillet  - 1/3 de la subvention courant Septembre    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu la délibération du 30 Juin 2011 approuvant la convention d’objectifs et de moyens,  Vu la demande de l’école de musique Paul Gaudet en date du 11 Avril 2012,  Vu l’avis favorable de la commission économie – culture et tourisme du 26 Avril 2012  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    Article Unique :  De  modifier  l’article  2‐4  de  la  convention  libellé  comme  suit « en  deux  versements semestriels, courant Avril et courant Septembre » par l’article  suivant : « en trois versements égaux courant Avril, Juillet et Septembre »    Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 21    Culture    ECOLE DE MUSIQUE DE NAZELLES‐NEGRON  AVENANT A LA  CONVENTION D’OBJECTIFS ET DE MOYENS    Madame Dany TOURNIER, Vice Présidente en charge de la commission Economie – Tourisme ‐ Culture, procède à  la lecture du rapport suivant.    La  convention  d’objectifs  et  de  moyens  avec  l’école  de  musique  de  Nazelles‐Négron  signée  en  Mai  2009  prendra fin en Juin 2012.    Afin de laisser le temps aux différents partenaires de travailler sur une nouvelle convention, il est proposé au  conseil communautaire de bien vouloir prolonger celle‐ci d’une année.    Par conséquent, il est proposé au Conseil d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission économie – culture et tourisme du 26 Avril 2012, 

38


Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    De  prolonger  d’un  an  la  convention  d’objectifs  et  de  moyens  entre  Val  Article 1er :  d’Amboise et l’école de musique de Nazelles‐Négron.    Article 2 :  D’autoriser le Président à signer l’avenant n°1 de cette convention.      Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 22    Culture    SUBVENTION A L’ECOLE DE MUSIQUE DE LIMERAY    Madame Dany TOURNIER, Vice Présidente en charge de la commission Economie – Tourisme ‐ Culture, procède à  la lecture du rapport suivant.    L’école de musique de Limeray accueille 39 élèves dont 18 enfants de la commune de Cangey participants à 31  disciplines.     Une  régularisation  du  salaire  des  professeurs,  la  baisse  de  subvention  du  Conseil  Général,  l’augmentation  du  nombre d’élèves, le financement de professeurs remplaçants, expliquent que l’école de musique connaît  une  situation financière déficitaire pour l’année scolaire précédente (2010/2011).   Compte  tenu  de  ces  difficultés,  l’école  de  musique  souhaite  une  revalorisation  de  la  participation  de  la  Communauté de communes de Val d’Amboise.    La commission économie – culture et tourisme réunie le 26 Avril 2012 a étudié cette demande et propose de  maintenir  l’attribution de 65 € par discipline et par trimestre votée en 2011.     Afin  de  répondre  à  leur  demande,  la  commission  décide  d’abonder  à  hauteur  de  18/39ème  du  déficit  prévisionnel, soit un maximum de 1 656 € sous forme d’une subvention exceptionnelle.  Cette participation sera versée lorsque les comptes 2011/2012 seront présentés à cette même commission.    Par conséquent, il est proposé au Conseil d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu l’avis favorable de la commission économie – culture et tourisme du 26 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du Bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    D’attribuer une subvention de 65 € par discipline à l’école de musique de  Article 1er :  Limeray soit un total de 2 015 € trimestriel.    Article 2 :  D’attribuer  à  l’école  de  musique  de  Limeray  une  subvention  exceptionnelle de 1 656 €.      

39


Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 ‐ 23    Sport et Loisirs    PISCINE GEORGES VALLEREY  TARIFS     Madame Dany TOURNIER, Vice Présidente en charge de la commission Economie – Tourisme ‐ Culture, procède à  la lecture du rapport suivant.    Dans le cadre de sa compétence, la Communauté de Communes Val d’Amboise doit élaborer des tarifs pour les  entrées du public et les activités.      Ceux‐ci  seront  applicables  à  partir  du  1er  Septembre  2012.  Ils  devront  faire  l’objet  d’une  nouvelle  délibération pour les faire évoluer.     La présente grille propose une tarification inchangée par rapport à 2011/2012, seules la systématisation  du tarif unique des séances test dans toutes les activités, et une organisation en trimestre pour les cours de  natation pour tous sont proposés à la modification. Les tarifs d’accès à la piscine demeurent inchangés.    Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Locales ;  Vu la prise de compétence « Piscine G. Vallerey » par la Communauté de Communes Val d’Amboise en date  du 11 Décembre 2008,  Vu l’avis favorable de la commission culture et tourisme du  26 Avril 2012,  Vu l’avis favorable du bureau du 02 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité  que les tarifs d’accès aux activités de la Piscine G. Vallerey soient les suivants,   

Article 1er :          

       

Pour le public :        Tarif normal  Entrée individuelle adulte      2.15 €  Carnet de 10 entrées               17.20 €          Tarif réduit  Adulte et enfant        1.25 €  Carnet de 10 entrées               10.00 €  (applicable pour les étudiants, les chômeurs et les bénéficiaires du RSA ou du  RMI sur présentation carte)          Aquagym      4.80 €  La séance « sur » Val d’Amboise  La séance « hors » Val d’Amboise      6.70 €           10 séances « sur » Val d’Amboise                   43.00 €  10 séances « hors » Val d’Amboise                 60.00 €           

40


Aquamômes La séance « sur » Val d’Amboise                      5.00 €    Trimestre « sur » Val d’Amboise                      45.70 €  Trimestre « hors » Val d’Amboise                    61.00 €    Semestre « sur » Val d’Amboise                     76.00 €  Semestre « hors » Val d’Amboise                 101.00 €    Année « sur » Val d’Amboise                        135.00 €  Année « hors » Val d’Amboise                      175.00 €                      Article 2 :     

Cours de natation collectif   (5 personnes maxi)  La séance test          1 trimestre « sur » Val d’Amboise    1 trimestre « hors » Val d’Amboise   

  8.00 €    80.00 €   100.00 € 

Pour les structures collectives :  CNAS  Entrée individuelle adulte                                   1.45 €  Entrée individuelle enfant                                   0.85 € 

         

     

   

Comités d’entreprises  Carnet de 10 entrées adultes         17.20 €  Carnet de 10 entrées enfants       10.00 €  Carnet de 10 entrées Aquagym       43.00 €        Ecoles primaires et maternelles publiques et privées de la CCVA  Gratuité  dans le cadre des créneaux dévolus à cette activité.      Ecoles primaires et maternelles publiques hors CCVA  Forfait horaire         170.00 €     dans le cadre des créneaux dévolus à cette activité            Collèges et lycées publics de Val d’Amboise         selon la convention tripartite    Pour les lycées la ligne d’eau       23.17 €       22.87 €  Pour les collèges la ligne d’eau   dans le cadre des créneaux dévolus à cette activité        Collèges et lycées privés de Val d’Amboise  Pour les lycées la ligne d’eau       23.17 €  Pour les collèges la ligne d’eau       22.87 €   dans le cadre des créneaux dévolus à cette activité 

               

  Centres de loisirs de Val d’Amboise       et associations de loisirs pour les enfants de – 18 ans  Forfait horaire          20.00 €   dans le cadre des créneaux dévolus à cette activité      Centres de loisirs hors Val d’Amboise      et associations de loisirs pour les enfants de – 18 ans  Forfait horaire          170.00 €   dans le cadre des créneaux dévolus à cette activité 

41


Associations – groupes divers « sur » Val d’Amboise  Forfait horaire            80.00 €   (sur réservation)      Associations – groupes divers « hors » Val d’Amboise   Forfait horaire         170.00 €   (sur réservation)        Tarifs bonnet de bain  Bonnet en Latex            1.50 €  Bonnet en Tissu            1.80 € 

    Article 3 :       

 

Gratuité pour :  ‐  Les enfants de moins de 3 ans ;  ‐    Les  sapeurs  pompiers  du  Centre  d’Amboise  sur  le  créneau  qui  leur  est  imparti,  ‐  Les  gendarmes  de  la  Compagnie  de  la  Gendarmerie  d’Amboise  sur  présentation  de  leur  carte  professionnelle  sur  les  heures  d’ouverture  au  public,  ‐  Les enfants de moins de 12 ans de chômeurs ou de bénéficiaires du RSA ou  du RMI, sur présentation  d’un justificatif,  ‐    Les  clubs  ayant  signé  une  convention  de  mise  à  disposition  d’équipement  avec Val d’Amboise. 

Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Délibération n° 12 – 03 – 24    Sport et Loisirs    PISCINE G. VALLEREY  Information du Conseil Communautaire  MISES A DISPOSITION DE PERSONNEL   Entre Val d’Amboise et la commune de Saint Avertin    et entre Val d’Amboise et la Communauté de Communes du Vouvrillon     Conformément  à  l’article  1  du  décret  n°  2008‐580  du  18  Juin  2008  relatif  à  la  mise  à  disposition,  l’organe  délibérant est informé préalablement de la mise à disposition d’un agent faisant partie de ses effectifs.    La  Communauté  de  Communes  Val  d’Amboise  a  pris  la  compétence  « Piscine  G.Vallerey »  depuis  le  1er  Septembre 2009. Cet équipement ne fonctionne pas pendant la saison estivale.    Afin de pourvoir au fonctionnement de la piscine de Saint Avertin, d’une part et de la piscine de Vouvray d’autre  part, la mise à disposition de personnel entre Val d’Amboise et les deux collectivités la commune de Saint Avertin  et Communauté de Communes du Vouvrillon est envisagée.     Après concertation des deux collectivités, accord préalable des agents concernés et, après avis de  la CAP du 10  Avril  2012,  la  mise  à  disposition  des  agents  suivants  se  fera  dans  les  conditions  d’une  convention  individuelle,  régissant les conditions de mise à disposition : périodes, fonctions, horaires et remboursement par la collectivité  d’accueil à la collectivité d’origine :   

42


-

-

-

Madame Anne  BIGOT :  Educateur  APS  2nde  classe  titulaire  à  mi‐temps  :  mise  à  disposition  partielle  sur  une  fonction de M.N.S, sur la base de 59h00 mensuelles, du 16 au 29 Juillet 2012 à la piscine municipale de Saint  Avertin.  Monsieur Bruno ASSELIN : Adjoint Technique Principal de 2nde classe titulaire : mise à disposition partielle sur  une fonction d’agent technique, sur la base de 17h30 hebdomadaires, du 22 Mai au 30 Juin 2012, du 9 Juillet  au  29  Juillet  2012  et  du  20  Août  au  2  Septembre  2012  à  la  piscine  de  Vouvray  à  la  communauté  de  communes du Vouvrillon.  Monsieur Jean‐Pierre BERTIN : Adjoint Technique de 2ème classe non‐titulaire : mise à disposition partielle sur  une fonction d’agent technique sur la base de 17h30 hebdomadaires, du 22 Mai au 30 Juin 2012, du 2 Juillet  au 8 Juillet 2012 et du 30 Juillet au 2 Septembre 2012 à la piscine de Vouvray à la communauté de communes  du Vouvrillon. 

La commune de Saint Avertin et la Communauté de Communes du Vouvrillon rembourseront à Val d’Amboise le  montant des rémunérations des agents (traitement principal et régime indemnitaire, et des charges sociales, les  indemnités kilométriques, les congés payés acquis pendant la période, et s’il y a lieu les heures supplémentaires  effectuées).     Par conséquent, il est proposé au Conseil Communautaire d’approuver la délibération suivante.    Le Conseil de la Communauté, après en avoir délibéré,  Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,  Vu le décret n°2008‐580 du 18 juin 2008 relatif à la mise à disposition,  Vu l’avis favorable de la commission Finances et Personnel du 19 avril 2012,  Vu l’avis favorable du bureau du 2 Mai 2012,  Vu le rapport présenté,  Décide à l’unanimité    De  prendre  acte  de  la  proposition  de  mise  à  disposition  de  personnel  Article 1er :  entre la Communauté de Communes Val d’Amboise, la commune de Saint  Avertin et la Communauté de Communes du Vouvrillon.         De  dire  que  la  commune  de  Saint  Avertin  et  la  Communauté  de  Article 2 :       Communes du Vouvrillon rembourseront à Val d’Amboise le montant des  rémunérations des agents (traitement principal, régime indemnitaire, les  frais  de  déplacements,  les  charges  sociales  et  les  congés  payés  acquis  pendant la période, et s’il y a lieu les heures supplémentaires effectuées).     Article 3 :       Les dispositions relatives à cette mise à disposition seront incluses dans  les conventions individuelles établies entre les deux collectivités.    Pour :   42  Contre : 0  Abstention : 0  Délibération adoptée à l’unanimité.    Madame Tournier rappelle à l’assemblée le concert de la classe d’orchestre intercommunale à Souvigny de  Touraine le Dimanche 3 Juin prochain.  Les sujets étant épuisés, la séance est levée à 20h10.   

Transmis au Préfet le  Reçu par le Préfet le   Affiché ou  notifié le  

Acte exécutoire  Le Président, 

Le Président       Claude COURGEAU  43


44

/conseil-du-24-05-12  

http://www.cc-valdamboise.fr/wp-content/uploads/conseil-du-24-05-12.pdf

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you