Issuu on Google+

Inclus : guide jeunesse 2014 à détacher au centre du magazine

L’Agenda STéphanois est imprimé dans la Loire...

DU 16 AU 29 AVRIL 2014

RENCONTRES : FESTIVAL CURIEUX VOYAGEURS / TIBERT DÉCOUVERTE RESTO : LA TABLE DU SOMMELIER WWW.LAGENDA.NET : L’AGENDA ET SES SUPPLÉMENTS EN PDF

N°455


pour le prochain numéro, les infos pour la redaction sont à rendre au plus tard mardi 23/04 sur le site internet : www.lagenda.net

ou : jpagenda42@gmail.com

P7 nouvelle calendrier mag’ rencontre infos critiques rencontre P11 réaction cinéma curieux voyageurs création théâtre musique musées-expos événements rencontre P13 horaires cinéma tibert annonces événement jah gaïa

sports et loisirs beauté - bien-être resto alentours resto st-étienne bar pub discothèques coquin

découverte P68 la table du sommelier découverte resto

42 44 46 410/13 416 417 418 420 422 424 427 429 434 436 443

468

Directeur de la Publication : Dante Ricci / Publicité : Jean-Pierre Thizy - Nicole Jourget - Jean-Philippe Giraud / Infographiste : David Chuzeville L’AGENDA STEPHANOIS est édité par : S.A.R.L DERIMONT & PREVAL, 38, rue Pointe Cadet, 42000 SaintEtienne / Internet : www.lagenda.net - Téléphone : 04 77 37 86 37 - e-mail : contact@lagenda.net / Siège social : 34, rue Paul Cotte - St-Etienne - Abonnement : 40€ (Annuel), 30€ (Semestriel)- Pour les abonnements ou la rédaction s’adresser à : DERIMONT & PREVAL, 38, rue Pointe Cadet - 42000 Saint-Etienne - Impression : Chirat - 04 77 63 25 44 / Dépôt légal : 2ème trimestre 2014 - N° ISSN : 1169 - 467X - Tirage : 10 000 exemplaires. L’Agenda Stéphanois est une revue gratuite, et de ce fait interdite à la vente. La rédaction n’est pas responsable des pertes ou de la détérioration des textes, publicités ou photos, qui engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. Toute reproduction, même partielle de L’AGENDA STEPHANOIS est interdite.

Tous les midis, menu du jour Le soir, menus Campagnard et du Terroir (Râpées, pâté chaud, grenouilles, etc...)

Ouvert 7j/7 sauf le dimanche, lundi et mardi soir

Terrasse couverte toute l’année !

1 Boulevard Pierre et Marie Curie - 42230 Roche la Molière

Tél : 09 54 88 07 56 / 07 86 00 24 66


2

nouvelle

Histoire de ce temps

O

n est ce que l’on a été. Même sans le savoir. On est ce que nos parents ont été et ce que leurs parents ont été. Même sans le savoir. Ce sont nos chaînes dont nous avons tant de mal à nous défaire. J’ai pris conscience très jeune de cette prison dorée qui m’attendait, je n’étais plus dans la création mais dans la reproduction. J’ai eu la chance de bien naître. Mais j’ai su rompre avec cette route qui m’était destinée. Je suis parti mais sans heurt ni reproche, façon Spaggiari. J’ai tracé ma propre route. Et je suis devenu moi-même. J’ai eu la chance, également, d’avoir une mère qui a compris ma démarche. Elle a compris qu’on ne concevait pas des enfants pour soi mais pour qu’ils empruntent leur propre chemin. Au moment venu, j’ai pris mes distances avec tout ce qui représentait mon histoire, ma généalogie. C’est pourquoi, au décès de ma mère, presque malgré moi, j’ai ressenti une douleur immense. Elle a su m’accepter comme j’étais et non pas comme elle aurait souhaité que je sois. Heureusement, mon frère, qui se situe à mon exact opposé, a su lui offrir son rôle de grand-mère. Je n’ai jamais eu aucun conflit avec elle. Elle m’a très bien compris. Je lui en suis à jamais reconnaissant. Son testament partageait en deux parts égales l’étendue de la richesse familiale. Qui sans être immense est appréciable. Mon frère a hérité des affaires de la famille, la petite entreprise dixit Bashung, et ma mère m’a légué les appartements bourgeois situés dans le carré d’or de la ville. J’ai hésité, pas longtemps, pour être honnête. J’ai compris, au fond, qu’elle m’offrait les conditions inespérées de ma liberté. J’ai accepté, conscient de petite collusion que je nouais avec le diable, ce foutu système. Mais la vie n’est-elle pas aussi faite de compromission ? Tout au long de mon parcours sentimental, je n’ai pu constater, qu’à un moment ou un autre, nous étions dans l’obligation la plus absolue, de faire des concessions. Même Bill Gates, l’homme le plus riche du monde ou Barack Obama, le plus puissant (au moins en apparence) sont contraints, dans l’intimité de leur existence, d’accepter telle ou telle chose de leur épouse ou de leur progéniture. Ce foutu repas de famille de Noël ou cette putain de manie de manger bruyamment ces foutues tartines au petit déj’. Nous portons tous notre croix et, jusqu’à preuve du contraire, je n’étais pas Jésus, j’ai décidé, à mon tour, de rendre les clés de ce foutu jeu « qu’on veut nous faire jouer les yeux bandés » (cf. J-P. Capdevielle). Je voulais bien des aventures de quelques soirs, mais plus de liaison durable. Je n’étais plus dans le développement. C’est sans doute pourquoi, je n’ai pas fait

attention à son petit jeu de la séduction. Je n’y crois plus. Elle a tourné autour de moi comme la lionne tourne autour de sa proie. Elle était mignonne, jeune et sa peau devait être douce. Tous les midis, je la voyais chez Bob, elle y déjeunait lorsque je prenais mes cafés. J’adore le café. Je lisais toujours. Elle s’est intéressée à mes lectures. Elle me souriait, m’effleurait, rayonnait autour de moi. Bon, comme je n’en suis pas moins un homme, le Bouddhisme n’ayant jamais été mon truc, au bout de quelque temps, j’ai accepté, par erreur, son invitation, n’est-ce pas G. Roussel… Elle avait 29 ans. Elle était belle, nue, encore plus. Elle dirigeait une agence bancaire, une prouesse à son jeune âge, paraît-il. Elle avait beaucoup d’ambition autant que son corps, ferme et endurant, lui permettait. Elle était de son temps, connectée avec sa famille, ses amies, ses likes, ses jeux, ses portables, ses abonnements… J’ai toujours pensé que si, moi je détestais notre époque, nos habitudes, nos réflexes, notre sécurité, nos guerres de prévention, nos avoirs, nos paradis fiscaux, notre principe de précaution…, d’autres, en revanche, pouvaient trouver dans cette immondice de vices et d’horreurs, un champ d’expérimentation à la hauteur de leurs propres ambitions. Elle était de ceux-là. Elle naviguait dans ce monde numérique avec une maestria étonnante. Elle n’aurait pas pu être d’un autre temps que celui-ci. Alors que je le suis toujours vu d’une autre époque. Elle avait les pratiques sexuelles les plus débridées, les plus libres, les plus inventives. C’est presque par hasard que j’ai découvert le truc… Nous étions chez elle, elle était sous la douche, son ordi était allumé et émis comme un rot numérique. Je suis allé voir, comme ça par hasard, elle venait de recevoir un mail d’une certaine Esthelle4566 qui disait, « trop ouf, ta vidéo ! j’te kiffe ma couille ». Sans être Zuckerberg, je sais encore consulter une boîte mail. Je suis allé voir le mail en question, y’avait une pièce jointe, une vidéo. C’était moi, c’était nous, en train de baiser comme des cochons, si tant est que les cochons baisent comme nous. « Ce n’est pas sale » disait le Doc à propos du sexe. Il avait raison mais ce n’était pas une raison pour tout filmer, non plus ! Le trouble me poussa à fouiller…, ici ou là, je découvris que celle qui m’avait encore en bouche quelques minutes avant dirigeait l’agence bancaire qui gérait mes comptes. Elle savait qui j’étais, ce que je possédais et comment je vivais. Lorsqu’elle sortit de la douche, j’étais moi aussi sorti. Étais-je devenu encore plus paranoïaque ou était-ce notre époque qui l’était réellement ?

OFFRE D’ABONNEMENT Je désire m’abonner pour une période de 1 an pour la somme de 40 E, ou 6 mois pour la somme de 30 E (frais d’envois compris). Pour cela veuillez trouver ci- joint un chèque de €, libellé au nom de la société DERIMONT ET PREVAL, 38 rue Point Cadet, 42000 saint-etienne. Je recevrai ainsi l’Agenda Stéphanois directement à l’adresse indiquée.

Nom - Prénom : Adresse : Téléphone :


Terrasse

Salle climatisée

De nombreuses spécialités à découvrir ! Plat du jour : 8,90€ / Formule du jour : 12,90€ Menu Pinocchio : 7,50€

Suggestions à

l’ardoise

131, bd. Jean Jaurès 42170 St-Just-St-Rambert 04 77 35 30 31 little.italy@live.fr


4 MERCREDI 16 AVRIL UNE SOIRÉE AVEC SHÉHÉRAZADE 28 Opéra Théâtre - Grand Théâtre Massenet - 20 h EN TRAVAUX 24 L’Usine - 20 h AUCUN HOMME N’EST UNE ÎLE 24 La Comédie - Théâtre Jean Dasté - 19 h LES ENFANTS S’ENNUIENT LE DIMANCHE 28 Maison de la Culture Le Corbusier - Firminy - Jeune Public 14 h 30 QUE DE LA PLUIE 28 Maison de la Culture Le Corbusier - Firminy - 20 h 30 LA NUIT S’EN VA LE JOUR 26 Salle Aristide Briand - Saint-Chamond - Jeune Public - 15 h 100KG ET SES ÉLÉPHANTS 27 Théâtre des Pénitents - Montbrison - 15 h 30

JEUDI 17 AVRIL MURIEL ROBIN 24 Zénith de Saint-Etienne Métropole - 20 h JAAL + TOTO POSTO 27 Le Fil - 20 h 30 TA GUEULE ! 26 Le Kft - St Galmier - 20 h 30 EN TRAVAUX 24 L’Usine - 20 h AUCUN HOMME N’EST UNE ÎLE 24 La Comédie - Théâtre Jean Dasté - 10 h et 14 h 30 LA COMPAGNIE DES SPECTRES 27 Théâtre des Pénitents - Montbrison - 20 h 30 JAZZ HOT SWING 28 Auberge des 4 Chemins - 20 h 30 GORDIE TENTREES AND HILL COUNTRY NEWS + DADDY'O VELVET 27 Time Well Wasted - 21 h

VENDREDI 18 AVRIL LE GUINGUETTE SHOW 27 Le Pax - 20 h 45 LES BLOUZAYEURS 28 Château de Saint Victor sur Loire - 20 h 30 COIFFEURS POUR DAMES 28 Café Jules - 20 h 30 MURIEL ROBIN 24 Zénith de Saint-Etienne Métropole - 20 h TA GUEULE ! 26 Le Kft - St Galmier - 20 h 30 JE MARCHE DANS LA NUIT PAR UN CHEMIN MAUVAIS 24 Opéra Théâtre - Théâtre Copeau - Génération Buzz ! - 20 h EN TRAVAUX 24 L’Usine - 20 h AUCUN HOMME N’EST UNE ÎLE 24 La Comédie - Théâtre Jean Dasté - 10 h et 14 h 30 TAÏKOKANOU 28 Les Foréziales - Montrond les Bains - 20 h 30 A VIES CONTRAIRES ! 26 Nec - St Priest en Jarez - 20 h LES PAS PAREILS 25 Théâtre Libre - 14 h 15 et 19 h 30 UBU ROI 26 Salle Jean Dasté - Rive de Gier - 20 h 30 NE CHERCHE PAS LA PETITE BÊTE 26 L’Imprimerie - Rive de Gier - 21 h LES BARABANS PAR LES RACINES 25 Théâtre de Tardy - 20 h

calendrier THE FOLK MEDICINE + DADDY'O VELVET Bar Le Richelieu - 20 h 30

28

SAMEDI 19 AVRIL CLOVIS NICOLAS "NEW YORK" QUINTET Le Fil - 20 h 30 TA GUEULE ! Le Kft - St Galmier - 20 h 30 EN TRAVAUX L’Usine - 20 h GALA INTERNATIONAL DE MAGIE La Forge - Le Chambon Feugerolles - 15 h et 20 h 30 LES BARABANS PAR LES RACINES L’Autre Lieu - La Ricamarie - 20 h A L’AUBERGE DES MUSICIENS L’Autre Lieu - La Ricamarie - 22 h NE CHERCHE PAS LA PETITE BÊTE L’Imprimerie - Rive de Gier - 21 h LE ROI SE MEURT Théâtre de la Grille Verte - 20 h 30

27 26 24 26 26 26 26 25

DIMANCHE 20 AVRIL JELLO BIAFRA & THE GUANTANAMO SCHOOL OF MEDICINE + THE SPARK + VOLSTEAD AKT 27 Le Fil - 20 h 30 TA GUEULE ! 26 Le Kft - St Galmier - 20 h 30 CIRCUS KLEZMER 27 Théâtre du Parc - Andrézieux-Bouthéon - 17 h

MARDI 22 AVRIL ETIENNE DAHO (ANNULÉ ET REPORTÉ) Le Firmament - Firminy - 20 h 30

28

MERCREDI 23 AVRIL UNE FEMME La Comédie - Théâtre Jean Dasté - 20 h COLLECTIF MUSICAL Mjc St-Chamond - St Chamond - 20 h MANQUE L’Usine - 20 h 30

24 28 24

JEUDI 24 AVRIL PLAY Opéra Théâtre - Grand Théâtre Massenet - 20 h UNE FEMME La Comédie - Théâtre Jean Dasté - 20 h RIXE Maison de la Culture Le Corbusier - Firminy - 20 h 30 SOIRÉE BIG BANDS Salle Gérard Philipe - Saint-Chamond - 20 h 30 EDOUARD GLISSANT, POÈTE DU TOUT MONDE Théâtre Libre - 14 h 15 et 20 h 15 MARS ET VÉNUS 2 : L’AVENTURE CONTINUE Zénith de Saint-Etienne Métropole - 20 h MANQUE L’Usine - 20 h 30

24 24 26 28 25 24 24

VENDREDI 25 AVRIL UNE FEMME La Comédie - Théâtre Jean Dasté - 20 h 14/18 LA FLEUR AU FUSIL Centre Culturel de la Ricamarie - 20 h 30 CONTES DE LA TERRE DU CIEL BLEU Théâtre du Parc - Andrézieux-Bouthéon - 20 h EDOUARD GLISSANT, POÈTE DU TOUT MONDE Théâtre Libre - 20 h 15 COIN DE RUE Théâtre des Pénitents - Montbrison - 20 h 30 MAUX DITS MOTS MÊLÉS L’Imprimerie - Rive de Gier - 21 h

24 26 28 25 27 26


5 JAH GAÏA + SUNDYATA + WARM UP SOUND SYSTEM Le Fil - 20 h 30 TA GUEULE ! Le Kft - St Galmier - 20 h 30 JEAN DE LA LUNE Le Verso - 19 h SPECTACLE DE DANSE AFRICAINE Théâtre de Tardy - 19 h 30 DJ DRK + DJ DE KENY ARKANA Le Mix Club - 20 h 30 MANQUE L’Usine - 20 h 30

calendrier 27

HASS MOSA Salle Jeanne d’Arc - 19 h

26

MARDI 29 AVRIL

24

MAXIME L’EXPLORATEUR Le Kft - St Galmier - 15 h

25 28 24

SAMEDI 26 AVRIL SPECTACLE SURPRISE Le Monto’Zar - Saint-Genest Malifaux - 19 h 30 QUINZE JOURS EN CAISSE L’Autre Lieu - La Ricamarie - 20 h A L’AUBERGE DES MUSICIENS L’Autre Lieu - La Ricamarie - 22 h DIEUDONNÉ : ASU ZOA Zénith de Saint-Etienne Métropole - 20 h 30 MARC FILLON ET SEB MATTIA L’Imprimerie - Rive de Gier - 21 h 1001 BASS PARTY Le Fil - 23 h TA GUEULE ! Le Kft - St Galmier - 20 h 30 MINOR SING Château de Goutelas - Marcoux - 20 h 30

27 26 26

TOURS ET DÉTOURS Nouveau Théâtre de Beaulieu - 15 h MAXIME L’EXPLORATEUR Le Kft - St Galmier - 15 h FREDERIC DA SILVA - MENTALIST SHOW Le Kft - St Galmier - 20 h 30 JEAN DE LA LUNE Le Verso - 15 h L'ÉTRANGE MUSÉE DE M. HIC MJC Saint-Chamond - 14 h et 15 h 30 LA RUE DESARCHÉS Château du Jarez - St Chamond - 19 h

VENDREDI 2 MAI

26

UN PINGOUIN A LA MORGUE Le Kft - St Galmier - 20 h 30

26

26

MERCREDI 30 AVRIL

24

27

27

24 26 27 24 25 28

27

SAMEDI 3 MAI UN PINGOUIN A LA MORGUE Le Kft - St Galmier - 20 h 30

27

DIMANCHE 4 MAI 28

UN PINGOUIN A LA MORGUE Le Kft - St Galmier - 20 h 30

27


6

mag

P

© François-Louis Athénas

Jazz Day arfois, on s’interroge sur l’utilité de ces grandes institutions internationales, instruments d’une vision politique à l’échelle planétaire. Et parmi toutes ces organisations domine l’ONU dont le bras armé culturel est l’Unesco, l’organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture, une institution créée en 1945 dont le siège est d’ailleurs situé à Paris. Pour l’anecdote, la Palestine qui n’est pas encore un État, qui ne bénéficie donc pas de représentation officielle à l’ONU, est devenue membre de l’Unesco en 2011, preuve que parfois ces grandes institutions savent faire preuve de justice et d’audace, une audace qui coûtera d’ailleurs chère à l’institution puisque dans la foulée d’Israël, les États-Unis cesseront tout financement à l’Unesco suite à cette décision, entraînant ainsi une perte de financement de plus uite à une énième dispute toujours aussi de 150  millions de dollars ! Mais ceci est encore violente avec son père, Gus, adolescent en une autre histoire et un autre problème. pleine crise (pléonasme ?) débarque pour trois mois chez son grand-père qui vit à la campagne. En partenariat avec Thelonious Monk Institute Deux mondes. Deux blocs. Trois générations. La of Jazz et sous le parrainage de Herbie Hancock, cohabitation commence mal. Mais peu à peu, Gus soit deux des plus grands musiciens de l’histoire et Pierre commencent à s’apprivoiser. Chacun musicale contemporaine, l’Unesco a décidé de commence à livrer ses petites confidences… Qui créer l’an dernier, une journée spécialement dédiée tombera sous la coupe de l’autre ? Mais bientôt à la musique Jazz et aux échanges interculturels l’aïeul retrouve son passé dans les traits du jeune qui se déroulera chaque 30  avril. Cette seconde homme. Pierre a eu vingt ans en Algérie, pendant édition, organisée et programmée par l’équipe de la guerre, et cache un lourd secret : sur fond d’His- Jazz à Vienne (qui connaît un peu la musique…) se toire, l’accès à la tendresse d’un homme à la déroulera donc ce mercredi 30 avril dans l’espace mémoire blessée et de son petit-fils qui découvre métropolitain, de Lyon à Saint-Étienne, en passant auprès de lui son inscription dans une lignée, et sa par Vienne et Bourgoin-Jallieu. 24  heures pour place dans le Temps. célébrer toute la diversité du Jazz, à travers bien sûr des concerts, mais aussi des jam-sessions, des Avec drôlerie, tendresse et gravité, Gus et Pierre expositions, des rencontres, des ateliers, etc. ; Chas’engagent dans une relation qui dépasse leur cune de ces manifestations étant accessible grasimple destin, et c’est sous l’angle de la relation tuitement au grand public. Quatre agglomérations intime entre gens simples qu’est évoqué le mou- réunissent donc leurs forces et ne proposeront vement d’une histoire qui, cinquante ans après, pas moins de 50 événements musicaux, mettant peine encore à se dire ou tend à s’oublier. Enchâssant en scène 150 artistes et musiciens autour de 40 la grande Histoire dans une histoire plus intime, acteurs culturels, le tout disséminé dans 30 lieux Ahmed Madani, l’auteur de la pièce, né en Algérie, différents. Ainsi à Saint-Étienne pourra-t-on dérappelle que pour conquérir sa propre liberté, il couvrir Samuel Chalard à la Cinémathèque, le faut chercher à délier les liens complexes qui sont Little Big Band et le Combos Jazz du Conservatoire enfouis dans le silence de nos familles. C’est avec Massenet au Kiosque à Musique, une Jam Session ce spectacle très touchant et baignant pleinement animée par le collectif Jazzmine au Remue-Médans notre actualité, que se clôt « Génération Buzz », ninges, une mise en valeurs des productions d’arl’excellent festival conçu par l’Opéra Théâtre pour tistes Jazz à la Médiathèque Tarentaize ou La Rue la génération des 13-19 ans. Désarchés, un combo acoustique de Jazz Manouche, au Château du Jarez. Alors, Jazzez-vous la vie !!! théâtre copeau - opéra théâtre de saint-étienne - vendredi 18  avril à 20 h divers lieux - mercredi 30  avril

Je marche dans la nuit par un chemin mauvais

S


7

mag

Jah Gaïa

P

ersonne n’a jamais réellement songé à établir une typologie politique de la musique. L’aventure serait pour le moins saugrenue et presque grossière tant il paraît impossible de classer un style musical en fonction de son éventuelle couleur politique. Pourtant à y regarder de plus près, on note bien certaines lignes d’horizons qui se dessinent, plus ou moins nettement, au regard notamment de l’histoire contemporaine. Et puisqu’au possible nul n’est tenu, hasardons nous à tracer ces quelques lignes qu’on pourrait deviner au gré du siècle dernier. Par les évidences, on peut annoncer que le Reggae est une musique de Gauche, d’une gauche franche et altermondialisante. La chanson française serait, quant à elle, plus à droite, surfant parfois avec des intonations anarchistes (Ferré, Brassens) mais assumant pleinement sa position dominante, représentation de l’élite bourgeoise et heureuse.

sa collaboration au système par quelques pensées humanistes, au fond postcoloniales. La musique classique n’a jamais quitté le pré-carré de la classe dominante, religieuse, traditionnelle et rigoriste. Quant au rap, il n’a cessé d’être l’alibi des puissants pour abrutir cette sous-classe qui englobe les diverses classes les plus populaires, issues de l’esclavage ou de l’immigration. On pourrait poursuivre ce petit jeu à l’infini… Né il y a une dizaine d’années à Saint-Étienne, le groupe Jah Gaïa n’a jamais cessé, à travers sa musique reggae, de revendiquer ses positions politiques claires, nettes et précises, dans la grande lignée historique du reggae. Messages de tolérance entre les peuples et de dénonciation de la domination oligarchique et des déviances capitalistes, les textes du groupe ne font jamais dans la demi-mesure et profitent d’un son qui atteint, avec ce troisième album (toujours autoproduit), des sommets de maîtrise et de cohérence. Deux chansons ont attiré mon attention. « Seconde classe » issue de ce troisième album «  Libre  » qui se conclue par une phrase pleine de sens « Qu’est-ce qui nous pousse à ne pas nous révolter ?  » et «  Qu’est-ce qui les pousse  », issu du précédent album, dans laquelle le groupe dénonce clairement une forme de complot mondialiste. Cela aura au moins le mérite de la franchise. Mais contrairement à bien d’autres artistes et groupes, Jah Gaïa fait en sorte que leurs chansons correspondent à leurs actes au quotidien (indépendance totale vis-à-vis du « milieu »).

On a souvent imaginé que le rock véhiculait des idées de révolte ou de rébellion. Posture plus que réalité puisque la plupart des Rockers n’aspire finalement qu’à une chose, être anobli par la Reine, même pour tous ceux qui ne sont pas citoyen britannique… Les Rockers sont, pour la plupart, Joe Strummer étant l’une de ces exceptions évidemment, de vulgaires clowns au service de Grand Empire. On sait aussi que certaines déclinaisons bruyantes du rock, Trash Metal et Cie, lorgnent parfois du côté des extrêmes… Le jazz, bien qu’il soit essentiellement joué et composé par des descendants d’esclaves, est exclusivement écouté par cette tribu malfaisante que sont les Bobos, cette gauche sociale-démocrate qui tente de masquer le fil – saint-étienne – 25  avril à 20 h 30


8

mag

Dieudonné

E

ncore, tu n’en as pas marre de nous les briser avec Dieudo ? Depuis quand tu défends les fachos et les antisémites ? On va finir par croire que tu partages ses idées sur le négationnisme, la Shoa, Faurisson et tout le toutim… Allez, calme-toi, vas voir Dany Boon ou Franck Dubosc au cinéma, tu vas rigoler sainement et arrête de faire chier avec ton Dieudonné… Quoi, vraiment, tu ne croies quand même pas ses histoires sur le lobby sioniste qui manipulerait les politiques et les médias ! On est en France, faut pas exagérer, non plus ? Et puis, tu vois bien, même le Canard Enchaîné balance des trucs sur lui, c’est bien qu’il ne doit pas être tout net, non ? Et cette histoire de pognon retrouvé dans ces caisses, si ça se trouve, il magouille grave… Il a transféré toute sa fortune au Cameroun, pire que Depardieu… Regarde, même ses anciens potes le dénoncent, Elie bien sûr, mais aussi Stéphane Guillon, Bruno Solo… C’est pas possible, ils ne peuvent pas tous être de mèche, non plus ! Et je ne te parle pas de ses liens avec Alain Soral, l’autre facho notoire ! Tu sais, ça va que je te connais, sinon je commencerais même à douter de toi, avec toutes ces conneries… T’as pas viré facho, quand même ???

Le Pen… ? Ça ne veut rien dire ! Il a quand même fait monter Faurisson sur la scène du Zénith !!!! On ne peut pas l’accepter ça, putain ! Comment ça, c’était une sorte de happening, un coup médiatique, il lui a remis le prix de l’infréquentabilité parce que Faurisson était encore plus infréquentable que lui… Non, ça ne tient pas debout ton truc ! Regarde, le parrain de sa fille, c’est Jean-Marie… Un autre coup médiatique pour emmerder les médias ? Ouais, ouais, c’est un peu tordu ton truc… C’était pour dénoncer son lynchage médiatique suite à son sketch raté chez Fogiel en 2003… ? Était-ce le rôle du ministre de l’intérieur (devenu 1er Ministre depuis) de le faire condamner à tout prix ? Heu… Dieudo a tué  quelqu’un ? Non, pourquoi ? Il est dangereux, c’est tout… L’avis du Conseil d’État donné en moins d’une heure… Ouais, c’était une première, mais il faut une première à toute chose, non ? L’homme a bien marché sur la lune une première fois. Comment ça ? Le gouvernement aurait agi sur ordre du Crif et de la Licra ? Où t’as lu ça, toi ? Tu délires, non… L’histoire de la Quenelle, symbole de la sodomisation des rescapés et des enfants de rescapés de la Shoa, dixit Jakubowicz… Bien sûr que c’est un geste nazi inversé, ils l’ont tous dit à la télé, aux infos même !!! Il aurait même dit qu’il regrettait qu’un journaliste d’origine juive n’ait pas connu les camps, c’est horrible, non ? C’est inadmissible, on ne peut pas dire des trucs comme ça quand même ! Et alors, ce n’est pas parce qu’il dit ça dans un spectacle qu’il ne le pense pas ! Desproges ou Coluche, eux, ils n’étaient pas racistes, lui, il l’est, c’est sûr, t’as qu’à regarder la télé, un peu ? Si j’en suis sûr. Oui, sûr et certain… Les milliers de personnes qui vont à ses spectacles ? Tous des racistes ? Non, pas forcément, mais quelque part, ils ne sont pas nets, non plus… »

Quoi ? Si j’ai vu un de ses spectacles ? Bien sûr que non ! Pourquoi voudrais-tu que je me tape les élucubrations démoniaques d’un délinquant antisémite ? T’es pas fou, non ? Et puis, y a pas besoin de les voir ses spectacles, les journalistes ont assisté à ses représentations et ils disent tous la même chose : Dieudo a l’obsession du juif, il est malade ce type, tout simplement ! Il tape sur tout le monde : Chinois, Arabes, Musulmans, Français, Antillais, Africains, Juifs, Homosexuels, Racistes, Féministes, Droit de l’hommistes…, Dieudo tape surtout le monde ? Et alors ! Ça ne l’autorise pas à dire tout et n’importe quoi sur la Shoa par exemple… Quoi, il s’est présenté contre le Front National à Dreux en Zénith de saint-étienne 1997, à une époque où personne n’osait affronter samedi 26  avril à 20 h 30


9

mag

quelle altitude se situent les satellites artificiels ?

A

la fin des années 1950, la fabrication de fusées fiables et puissantes a permis la mise en orbite des premiers satellites artificiels autour de la Terre. Spoutnik1 (URSS), Explorer1 (USA) ou Astérix (France) furent les premiers lancés par ces différents pays. Les satellites évoluent sur des orbites circulaires ou elliptiques. Il existe des satellites à orbite basse (200 à 2000 km), à orbite moyenne (20 000 km au maximum), à orbite haute (40000 km au maximum) ou à orbite polaire (passant 300 à 1000 km au-dessus des pôles). Il existe aussi les satellites géostationnaires, situés à 35786 km du sol. Ils ont la particularité d'évoluer au même rythme que la Terre et sont toujours à la verticale du même point (satellites de communication, météo). Les satellites les plus lointains se trouvent à 1,5 millions de km de la Terre (sur les Points de Lagrange), en équilibre avec la Terre et le Soleil. laurent asselin, médiateur scientifique au planétarium de saint-étienne

planétarium de saint-etienne 28 rue ponchardier - 04 77 33 43 01 www.planetarium-st-etienne.fr

Aucun homme n’est une île

L

’addiction des moins de trente ans aux produits numériques (ou informatiques) interroge tous ceux qui n’ont rien d’autre à faire (ou à foutre, selon) qu’à s’interroger sur ce type de problématiques incongrues. Avouons d’emblée que de telles interrogations ne relanceront jamais notre économie et encore moins la croissance. Les auteurs de sciences-fictions, et ils sont nombreux, se sont maintes fois, depuis le siècle dernier, interrogés sur la relation que pourraient développer nos semblables humanoïdes avec les machines. Inutile ici de citer des auteurs voire des cinéastes qui se sont confrontés à ces questions par ailleurs passionnantes. Mais que le théâtre ose, à son tour, se pencher sur la question, est chose nouvelle qui mérite donc notre démarche pour mettre en avant le prochain spectacle de Roland Auzet, avec le jeune Julien Romelard (issu de l’école de la Comédie), que la Comédie de Saint-Étienne a eu (comme souvent ces dernières années, merci AM !) la bonne idée de programmer.

virtuel, un être-machine condamné à vivre la vie des programmes informatiques, cantonné à un écran de quelques mètres carrés alors que le second, Jacques, est un adolescent faisant partie du monde réel. Oscar et Jacques s’attirent, se confient l’un à l’autre, se complètent assez bien. Mais, parce qu’ils sont soudainement tombés amoureux de la même fille (bien réelle celle-ci), ils vont se jalouser et finir par s’affronter. Sous la forme d’un dialogue où le virtuel et le vivant se déploient à égalité d’espace, de parole et de temps, cette création de R. Auzet, parfaitement ancrée dans son temps, questionne la place des nouvelles technologies dans notre quotidien. Où se trouve la limite entre le réel et le virtuel ? Qu’est-ce qui pousse l’homme à vouloir créer de nouveaux mondes par le biais de l’informatique ? Autant d’interrogations, autrefois étrangères au théâtre…

«  Aucun homme n’est une île  », beau titre énigmatique, met en scène deux adolescents Oscar et théâtre Jean dasté – comédie de saintJacques. Sauf que le premier est un personnage étienne – du mercredi  16 au vendredi 18  avril


10

rencontre

Curieux voyageurs Le festival « Curieux Voyageurs » donne à voir le monde autrement. Raison suffisante pour en savoir plus sur ce festival qui n’est pas tout à fait comme les autres. Rencontre avec l’équipe :


11 le festival s'est successivement appelé «  Voyage et aventure  », «  planète couleurs  » et désormais " curieux voyageurs ". pourquoi ces changements de nom ? «  Voyage et aventure  » était le nom du festival depuis 1979, date de sa création, jusqu'en 2001. C'était aussi le nom de l'association qui organisait et qui portait d'autres projets, dont des diffusions de documents audiovisuels dans les salles de spectacle des environs. Étant donné l'ampleur que prenait le festival, l'équipe a souhaité créer une association uniquement dédiée à son organisation. C'est la création de l'association Rev'a (Rencontres, voyages et aventures), qui depuis, porte l'organisation du festival. Ce dernier a donc changé de nom pour prendre celui de «  Planète Couleurs  ». J'ai commencé à travailler pour le festival en 2005. Je me suis rendu compte que ce nom, "Planète Couleurs", connotait le festival comme un événement relatif à la solidarité internationale, mais pas du tout comme un festival de films de voyageurs, qui est pourtant son objet principal. Avec toute l'équipe nous avons donc réfléchi à un nom qui permettrait de mieux faire comprendre son contenu, et c'est «  Curieux Voyageurs, festival de films ", qui en est sorti. Le premier changement de nom est donc lié à un changement de structure porteuse du festival ; Le deuxième est lié à des considérations de communication. pouvez-vous nous rappeler le concept de ce festival singulier ? « Curieux Voyageurs » est d'abord un festival de films de voyageurs. Nous recevons chaque année une centaine de films, que nous visionnons et sélectionnons pour n'en garder qu'une vingtaine. Ce sont des films très variés, du film de voyage pur, comme "Janapar, l'amour en bicyclette", l'aventure de Tom Allen, jeune informaticien parti 3 ans autour du monde à vélo, à la catégorie plus documentaire, comme "Birmanie, l'espoir retrouvé", en passant par le film d'expédition sportive, tel "China jam" (escalade du Kyzyl Asker à la frontière sinokirghize). Au-delà du moment de projection, l'intérêt de « Curieux Voyageurs » réside dans la rencontre avec les réalisateurs, les voyageurs, toujours présents, pendant et après la projection. Pour prolonger ces échanges, nous avons mis en place le Village des Globe-Rêveurs qui présente environ 70 exposants. Des associations humanitaires, de tourisme solidaire, des voyageurs, mais aussi des carnets de voyage, des animations pour les petits et les grands, des expositions de photos. L'accès aux films est payant, entre 2,5 et 12 euros, mais l'accès au Village et à toutes ses animations est gratuit.

rencontre chiffres, car la première édition était en 1979. La majorité des personnes qui ont fondé le festival sont toujours dans l'équipe, qui s'est enrichie de nouvelles têtes au fil des années. Mais nous n'avons pas l'impression de vivre quelque chose d'extraordinaire ; c'est au contraire très simple. Cela tient à un équilibre subtil entre les différents membres de l'organisation qui savent ce qu'ils ont à faire, qui le font avec passion, et qui connaissent leurs forces et leurs faiblesses. Les complémentarités jouent et tout s'imbrique parfaitement (ou presque !). Et si le festival dure, c'est aussi parce qu'il y a un public pour venir voir les films. C'est évidemment la raison première de sa longévité. Ce sont les visiteurs qui font le festival. Et cela nous fait vraiment plaisir de voir que les gens sont attachés à « Curieux Voyageurs  ». Beaucoup en connaissent l'histoire, savent que c'est un grand événement organisé par une majorité de bénévoles. C'est amateur et pro à la fois. Ils nous pardonnent les petites erreurs inévitables, comme le site internet pas toujours à jour, nous le font remarquer gentiment et on essaie d'arranger les choses. comment parvenez-vous à mobiliser toute une équipe de bénévoles à travers toutes ces années ? On ne peut pas parler de mobilisation d'une équipe de bénévoles. Le liant, c’est cette réalisation, le festival. C’est très valorisant de travailler toute l'année pour cette apothéose, ce bouquet final qui nous apporte autant de satisfactions. Et avant tout, les bénévoles sont des amis, ils se connaissent, ils font des choses ensemble en dehors du festival, ils partent en voyage, nous organisons des balades, des randonnées. Et je crois que chaque bénévole se réalise personnellement à travers cette œuvre collective qu'est le festival. C'est la clé de la motivation. en quoi ce festival est-il unique ? Il est unique parce qu'il est une construction collective. Et comme chaque personne qui y met un peu d'elle-même est unique, et bien le résultat est unique.

parlez-nous de cette édition 2014 ? Globalement nous recevons de plus en plus de films de très bonne qualité technique. Même s'ils sont réalisés par des amateurs. Donc les films sont de très bon niveau. Cette année, des tendances profondes ressortent : l'amour de la nature partagé par toute l'équipe se trouve officialisé sous le thème "Passion nature", avec une matinée du dimanche qui y est consacrée et un nouvel espace "La nature près de chez vous" dans le Village des Globele festival dure depuis plus de 30 ans... une Rêveurs, avec la présence du Parc Livradois Forez véritable prouesse, non ? et de la LPO. L'attention que nous portons depuis Oui, c'est une prouesse quand on regarde les quelques années aux familles est résumée dans le


12

thème "Voyage en famille" : deux films "Lhamo, une enfance sur le toit du monde" et "La terre à bicyclette", et des activités pour les enfants tout au long du week-end. Le travail mené depuis quelques années avec les étudiants aboutit à la soirée "Tours du monde en vélo", destinée spécialement à ce public. La littérature de voyage prend de l'ampleur ; deux maisons d'édition viennent avec six auteurs, le Prix littéraire « Curieux Voyageurs » est diffusé dans 18 médiathèques de la Loire et nous aurons au total plus de dix écrivains présents pendant tout le festival, en plus des réalisateurs Quelles seront les découvertes de cette nouvelle édition ? Il y aura des films magnifiques : "Espoir voyage", un film de Michel K. Zongo, qui a refait le voyage de son grand frère du Burkina Faso jusqu'en Côte d'Ivoire pour comprendre ce qui lui était arrivé. C'est un vrai film de voyage sur fond d'amour familial et d'émigration interafricaine. Nous avons également adoré "Janapar", de Tom Allen. À 23 ans, il avait tout pour réussir une belle carrière. Mais il avait mieux à faire et est parti pour 4 ans à vélo autour du monde. Sur sa route, il tombe amoureux d'une belle iraniennearménienne...Un autre coup de cœur, "Le rêve brisé des aborigènes", un documentaire éclairant notre perception des peuples premiers en 1956, les techniques d'étude ahurissantes et la vision actuelle des ethnologues comment internet a-t-il révolutionné la notion du voyage et du tourisme ? Internet n'a pas révolutionné les voyages, ni le tourisme, c'est simplement un formidable accélérateur de circulation de l'information. Avec du positif et du négatif. En positif : informations disponibles sur les pays, les formalités, échanges d'infos parfois très pointues avec d'autres voyageurs, comparaisons faciles de tarifs de billets d'avion, d'agences de voyage, images numériques aussitôt faites, aussitôt sur Facebook (quoique.... est-ce vraiment à mettre en positif ?). En négatif, exactement les mêmes choses : l'abondance d'infos exacerbe d'avantage la peur qu'elle n'encourage à sortir des sentiers battus, les forums nous transforment en

rencontre

comparateurs, en « essayeurs », développent d'avantage l'exigence de confort que d'originalité. Globalement, internet contribue sûrement plus à standardiser nos comportements (en matière de voyages comme dans bien d'autres domaines) qu'à nous aider à savoir ce que nous voulons vraiment. En fait, comme le disait l'ami de la langue Esope, c'est à la fois la meilleure et la pire des choses. un tourisme raisonnable est-il réellement envisageable, si oui, comment ? Si oui, l'exemple et l'initiative ne peuvent venir que du niveau régional, au maximum européen. Au niveau international, les destinations touristiques traditionnelles voient aujourd'hui arriver une nouvelle et très importante clientèle en provenance des pays émergents (Chine, Russie,...), dont la préoccupation majeure n'est pas la mise en place d'un tourisme raisonnable. Ceci est une préoccupation de « vieux » pays et il nous appartient de travailler en ce sens. D'autre part, l'inévitable raréfaction des ressources pétrolières remettra forcément en question nos modes de déplacement (on devrait déjà le faire, mais chacun sait qu'on n'acceptera de prendre le mur en considération que quand nous serons en train de nous y écraser). Tout ceci fait que oui, on peut et il faut faire autre chose, et qu'il faut le faire dans un environnement géographique relativement proche. Paradoxalement, internet permet de sécuriser en amont les voyages, alors que ce monde apparaît de plus en plus chaotique... la vraie découverte est-elle encore possible ? Comme expliqué plus haut, internet contribue à présenter le monde comme plus menaçant qu'il ne l'est réellement. Nous n'avons jamais été autant inondés de messages médiatiques stigmatisant l'inconscience, l'imprudence de gens ayant simplement fait une course en montagne ou pris leur voiture alors qu'il neigeait. La demande pour des vacances «  sûres  » et confortables est de plus en plus forte (un exemple : la fréquentation des refuges de montagne, nettement en baisse). Donc, oui, la « vraie » découverte est encore possible. Il faut juste ne pas se croire obligé de faire comme on nous dit de faire !


13

rencontre

Tibert Tibert, alias Alain Rocher, promène ses mélodies audacieuses et raffinées depuis une bonne vingtaine d’années, sans rien perdre de sa flamme et de sa simplicité. Son nouvel album, « Sortir », le 5e, sera présenté ce vendredi 25 avril au Chok Théâtre. Rencontre avec celui qui œuvre également dans l’ombre pour programmer chaque année le Festival des Oreilles en Pointe :

alors tibert, que s’est-il passé depuis «  d’autres Visages  » (précédent album sorti en 2008) ? J'ai beaucoup voyagé, soit par la musique avec de nombreux concerts au Canada, en France, en Suisse, soit par moi-même sur terre et sur mer. Je vis le plus possible sur l'eau. J'aime ça bouger et voyager. Cela me nourrit. Et le temps passe vite. L'écriture de mes chansons naît de ces mouvements et de ces rencontres. J'ai écrit presque la totalité du dernier album en voyage.

qu'on s'oblige à porter. Côté musique, j'ai voulu continuer avec ma bande en gardant un côté Folk, en développant les arrangements de cordes et l'énergie des guitares, chaque titre devant porter un nouveau climat.

six années se sont écoulées  entre «  d’autres visages  » et «  sortir  ». six ans, c’est long, non ? Oui six ans, c'est long à l'échelle du business culturel. Mais je m'en cogne. Je n'ai aucune maison de disques pour m'obliger à produire un disque par an et je fais tout en indépendant, à mon rythme et «  sortir  » est donc ton cinquième album… comment le situes-tu par rapport aux 4 albums je n'attends rien. J'ai juste l'envie d'écrire et de composer ce que je peux faire de mieux. Et ça prend du précédents ? une continuité logique ? Je ne sais pas s'il y a une logique, mais plutôt un temps, c'est comme ça. chemin qui se poursuit. Chaque chanson, chaque album est un petit bout de chemin vers soi que plus de 20 ans plus tard (après les débuts), est-il j'essaie de partager en espérant que cela résonne plus simple (financièrement, techniquement ou dans le cœur de celui ou de celle qui l'écoute. Fina- numériquement) aujourd’hui d’enregistrer, de lement, c'est penser qu'un peu de soi est aussi un produire et de sortir un album ? bout de l'autre. Dans cet album, j'ai mis l'accent sur J'ai débuté en 94 et ce n'était pas plus facile qu'aula nécessité d'aller vers l'extérieur, de lâcher prise. jourd'hui. Les difficultés se sont simplement déplacées. De laisser sur le bord de la route les pierres lourdes Il est beaucoup plus simple de produire son disque


14

qu'auparavant grâce au numérique mais sortir du lot est toujours aussi difficile. Le disque ne se vend qu'à la fin des concerts pour la plupart des artistes indépendants ; Les circuits de distribution physique indépendants ont presque tous disparu, les radios et fanzines remplacés par des sites ou des blogs. Là où un artiste pouvait sortir grâce à un disque bien commercialisé, il doit aujourd'hui passer par le net grâce à un "buzz" bien orchestré. Reste le circuit de la musique vivante, celui où l'on va voir les artistes en vrai. Là, c'est la foire d'empoigne pour trouver de bons concerts. Par chance il y a des associations pour se battre et pour mettre en place des circuits alternatifs de distribution et des lieux et festivals qui tentent d'échapper à l'emprise des réseaux. L'enregistrement est donc plus facile, de meilleure qualité technique, la possibilité d'être vu et écouté est simplifiée grâce au web mais se faire réellement connaître est toujours aussi difficile.

avec un grand coup de pied. «  Sortir  », le titre de l'album est évocateur de ce désir : partir de soi et aller ailleurs, peut-être pour mieux se retrouver. te considères-tu avant tout comme un musicien ou un parolier ? en d’autres termes, qu’est-ce qui t’apparaît plus facile : composer ou écrire, deux exercices différents ? Je suis un auteur de chansons et un musicien. Écrire est plus difficile, souvent. Parce que les mots réfèrent à une réalité et sont porteurs de sens. La musique est plus malléable. Mais encore une fois, il n'y a pas de règle. Je veux penser aussi que la chanson francophone porte un peu de la poésie vivante d'aujourd'hui. Écrire dans sa langue, c'est primordial. il est très difficile de définir ta musique, tellement les influences se conjuguent… t’accordes-tu un style musical précis ? Non. J'ai bâti ma petite maison, faite de mots et de sons. J'ai pris une pierre ici, une autre là et j'en ai fait quelque chose qui me ressemble. J'ai été nourri de vielles chansons françaises, de mandoline, de rock américain, de musiques alternatives et improvisées, et puis il y a mes voyages…Ce joyeux bordel a donné ce résultat.

est-ce toujours aussi complexe (ou pas d’ailleurs) d’écrire des chansons, l’expérience aidant ? L'expérience ne sert à rien, tout au plus à acquérir un peu de confiance en soi, et encore… Pour ma part, je me laisse guider par un ressenti. Je me dis : "tiens, ça c'est bon ou c'est beau" et je continue. Seul le plaisir physique que j'éprouve à écrire ou à vivre la musique me sert de guide. on note un vrai souci au niveau des orchestrations et des arrangements. était-ce une dans cet album, tu évoques l’amour, le sexe, volonté affichée de ta part ? l’envie de partir, la découverte, les doutes, les Oui, j'aime les mélodies, j'aime chanter ! Et je suis inquiétudes… cet album est-il le reflet à un depuis des années avec une bande d'amis musiciens moment donné de tes émotions ou/et qui ont le même goût. Nous travaillons ensemble à impressions ? partir des arrangements que j'ai composés pour les Oui. Je n'écris pas sur du vide mais sur des émotions enrichir encore. De plus, les morceaux ont été peauvécues. Ces mêmes sentiments m'ouvrent d'autres finés sur scène avant d'être enregistrés, un luxe auportes inconnues que je pousse avec plaisir ou alors jourd'hui. Et puis un titre ne doit pas ressembler au


15

rencontre

suivant. Je n'aimerais pas qu'on ait l'impression contacts, une production qui peut supporter les coûts d'une sortie nationale, une équipe complète d'entendre toujours la même chose. (éditeur, producteur, tourneur, manageur…) . Derrière les phénomènes type Zaz, Fauve, etc., tu retrouves tu y évoques nos nouvelles habitudes une major. Ce n’est pas moi qui n'ai jamais eu accès numériques… une déviance à terme ? Peut-être, soyons attentifs. Tu fais allusion à une à ce monde-là qui pourrait apporter conseil ou sochanson : "tout ça me vole toi". Un gars demande à lution. De toute façon, les grands médias ne sont sa copine de lâcher Facebook et son téléphone plus vraiment actifs. L'heure est à l'orchestration quand elle est avec lui. On voit tous ça. Des couples du buzz sur le net. Et c'est un travail de spécialiste, au café avec les smartphones posés sur la table. Si contrairement à ce qu'on pourrait penser. l'on n'y prend pas garde, notre soif de communiquer sur nous-mêmes pour rien, pour calmer notre désir Quelles sont tes attentes avec ce nouvel album ? J'espère donner du plaisir à ceux qui l'écoutent. d'être reconnu ou aimé, ou simplement notre orgueil, peut nous faire passer à côté de ce qui est important, avec le recul, quel regard portes-tu sur ton et à côté de celui ou de celle qu'on aime. parcours ? J'ai essayé d'exprimer ce que je portais en moi et l’arrivée d’internet a notamment permis la je continue. Quelquefois, je peux regretter mon isodématérialisation de la musique : une fausse lement parce que j'aimerais bien sûr plus de diffusion. utopie ou une belle arnaque selon toi ? Ce n'est plus une utopie mais une réalité, la dé- Mais je n'ai pas de vraie prise là-dessus et l'essentiel matérialisation de la musique. L'arnaque, sans doute. reste de créer en ayant un sentiment de sincérité. Mais le monde du commerce est celui de l'arnaque. Mon parcours en vaut un autre, et c'est le mien. Quand tu as beaucoup à perdre, tu commences à t'en soucier. Je pense que les artistes indépendants au fait, as-tu toujours les oreilles en pointe ? Plus que jamais, M. Spock ! Quand j'ai démarré ma ont eux beaucoup à gagner à voir leurs créations plus accessibles sur le net. Si le concert est bon, ils carrière de musicien, je pensais naïvement que si vendront leurs disques au public présent et pourront tous les musiciens du monde se donnaient la main gérer directement leurs ventes d'albums physiques. en organisant aussi des concerts, le monde serait sauvé… À ce niveau, je me suis bien fait tailler les oreilles, mais il nous reste un beau festival ! numérique ou pas, internet ou pas, reste l’incontournable question de l’accès au public et tibert est accompagné de denis favrichon de la médiatisation… comment avoir accès aux (basse, contrebasse), philippe "foch" fougerouse grands médias ? une solution ? C'est toujours le même refrain. La solution passe (batterie, percussions) et d’elvina fredout par la rencontre, la récupération commerciale et (violon). il présentera son nouvel album "sortir" l'argent. Un mélange aussi de chance et de talent. au chok théâtre le le vendredi 25 avril à 19h30. L'emploi d'une attachée de presse ayant les bons concert unique et gratuit.


16

infos & dernières minutes

Fablabouffe Venez mettre à l’épreuve votre sens de la créativité et de la débrouille culinaire dans le premier fablaboue de l’histoire et du monde entier ! Du 15 au 18 avril 2014, le deuxième Labo du Mixeur se consacre aux transversalités entre design et cuisine. Si vous êtes cuisinier (du dimanche ou professionnel), gourmet, designer, ingénieur dans la conception d’objets ou de services, nous vous proposons de venir créer ensemble un outil de production culinaire accessible à tous. Venez déconstruire l’environnement connu de la cuisine professionnelle ou individuelle pour réinventer les interactions entre instruments, pratiques et propositions culinaires ! A bon entendeur...

dessins à la cendre, objets à empreintes, films et enregistrements sonores viennent constituer plus qu’un journal ou un recueil de derniers instants, plus qu’une collection de fantômes : ils articulent un dispositif révélant la Fin comme écrivain de l’histoire. Cette exposition a reçu le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles et de la ville de Liège. Soirée spéciale samedi 17 mai, à l’Assaut de la Menuiserie, à l’occasion de la parution du livre La Dernière Image de Jérôme Mayer aux Éditions Yellow Now : 21:30 : Projection du film de Jérôme Mayer La Dernière Image, 2014, 20 min 22:00 : Performance Dernier Portrait par Ordinaire (Éric Therer / Stephan Ink)

Manque Jérôme MAYER la dernière image du 25 avril au 24 mai 2014 Vernissage vendredi 25 avril à partir de 18 h à l’assaut de la menuiserie, 11 rue Bourgneuf. Je ne choisis pas, je ne désire pas la dernière image. Elle pointe où le présent s’arrête. Elle est sa fin, elle est la Fin, et commence à exister là. Ma fascination devant cette image, mon trouble face à ces ultimes images, tient à ces cadres, textures et plastiques aléatoires qu’elles façonnent dans le protocole sans cesse répété de leur captation, avec toute l’ambigüité d’une image d’adieu qui crie le désir de ne pas l’être. Là où mon doigt a arrêté l’enregistrement, où l’appareil a tangué, là où du blanc a émaillé la surface de l’image, où du noir l’a défaite, un autre temps surgit où vivre et mourir se confondent. Nées du décrochement, de la bascule, ces images rebelles peuvent alors fabriquer l’illusion d’une persistance et même d’un retour de l’instant capté, diffusant et répétant que la trace d’un présent échappé peut encore différer le passé. Oxymores voués à exorciser les fins en rejouant ad libitum le refus de l’adieu inscrit dans leur raison d’être, photogrammes,

de sarah Kane - mise en scène arthur fourcade les 23, 24 et 25 avril à l'usine de la comédie de saint-étienne à 20h30. Il s'agit du même lieu où la pièce a été créée pour la première fois en France, c'était en 1999 !!! Manque parle d’amour, de solitude, de l’impossibilité d’atteindre les autres. Manque est un quatuor pour quatre voix parlées. Manque est une symphonie pour mots vifs et sensations éclaires. Sarah Kane a écrit cinq pièces, cinq étapes où elle démonte la théâtralité : Manque est la quatrième. La narration s’y retire pour laisser place à un chaos de phrases, autantd’échos d’une sensation perdue, d’un vieux dialogue interrompu. Ce qui s’apparente de loin à un désordre aléatoire se révèle, de près, une formidable architecture émotionnelle qui lentement construit en nous une profonde sensation du manque amoureux. Sarah Kane fait un théâtre du pire qui sauve : c’est bien la sensation de l’amour perdu que nous ressentons - mais puisque nous la partageons, nous n’y sommes plus seuls. « Je n’ai pas la musique Seigneur, j’aimerais tellement avoir la musique mais tout ce que j'ai c'est les mots. » réservation au 06 99 05 87 71 ou sur lecollectifx@gmail.com


17

critiques cd, BD, livre aux films de la fameuse Blaxploitation auxquels doit tant un certain Quentin Tarantino, pilleur de l’extrême, et surtout à leurs légendaires bandes originales qui oscillent entre rythmes Jazz, Groove, Soul et Funk. Un cocktail détonnant !

Le Horla

Raz Ohara

moksha Fils de marin et danois d’origine, Raz Ohara gravite déjà depuis une quinzaine d’années autour de la scène électro berlinoise comme un petit poisson dans l’eau. On l’a entendu aux côtés de Chilly Gonzales, de Nu ou de Nôze notamment. Il délaisse (pour un temps ?) the Odd Orchestra qui l’accompagne habituellement pour imaginer un album conceptuel, épuré mais ténu. En véritable architecte sonore, le Danois compose un puzzle musical apaisant, sensible et méditatif. On se croirait, en écoutant les 7 morceaux langoureux de «  Moshka  », plongé dans contrées nordiques où l’infini horizon flirte avec l’immensité d’une mer calme mais terriblement ténébreuse…

Novox

over the honeymoon Au fond, il n’y a bien qu’au foot que Stéphanois et Lyonnais n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente… Au sein de Novox, musiciens Lyonnais et Stéphanois ravissent depuis 10 ans maintenant les amateurs de Jazz de tous poils qui ne manqueront pas de découvrir le troisième opus de ce sextet. Celui-ci rend hommage

the Canyons

Trop de talent, tue-t-il le talent ? Telle est la question qu’on peut se poser après avoir vu le nouveau film de Barbet Schrader, écrit par Bret Easton Ellis avec Lindsay Lohan. « Canyons » met en scène les dérives paranoïaques d’un pseudo-producteur de Hollywood, surtout fils à papa, persuadé à juste titre d’ailleurs que sa femme le trompe avec un jeune acteur… Le couple est à l’image d’une Amérique fantasmée, libre, riche, insouciant, beau. Cependant, ce bonheur extérieur et matériel ne débouche que sur un ennui indéfinissable et des pratiques sexuelles libertaires. Au-delà de ce plumage avantageux, le film de B. Schrader reste très décevant. Le réalisateur, auteur de deux des plus beaux scénarios du cinéma américain contemporain, « Taxi Driver » et « Raging Bull », sans parler de «  American Gigolo  » ou de «  Mosquito Coast  », ne parvient pas à sublimer ce sujet au demeurant très banal et ce, malgré quelques beaux plans fixes censés illustrer la mort du cinéma traditionnel. Pourtant, le scénario est signé Bret Easton Ellis, considéré comme l’un des meilleurs auteurs américains vivants. Peu ou pas d’effet de surprise.

Guillaume sorel ed. rue de sèvres Le narrateur mène une vie tranquille dans sa maison au bord de la Seine, en Normandie, lorsque d'étranges phénomènes commencent à se produire. C'est la carafe d'eau sur sa table de nuit qui est bue, des objets qui disparaissent ou se brisent... Peu à peu, le narrateur acquiert la certitude qu'un être surnaturel et immatériel vit chez lui. D'où vient cet esprit ? Du Horla (nom qu’il lui a donné) ou de l'homme, l'un des deux doit périr. Inspiré d’une nouvelle fantastique de Maupassant, cette bd s’illustre par ses qualités graphiques remarquables, et par le choix narratif qui reste personnel à l’auteur mais qui sait mettre en lumière le texte original. Superbe.

Il s'appelait Geronimo

davodeau - Joub ed. Vents d’ouest Joub et Davodeau nous content les chroniques d’un personnage touchant, asocial, à la recherche de son identité. Somptueusement dessiné en couleurs directes, l’album sera en outre accompagné d’un cahier composé des recherches graphiques et photos de repérage... Un album tout en finesse, esthétique et entraînant !


18

réaction

Réaction - Bon baiser de Londres

I

l y a quelques jours, un peu par hasard, je suis tombé sur une interview de Tidjane Thiam diffusée sur le site internet du Point. Intéressé depuis toujours par les questions d’immigration (pour cause…) et par l’Afrique, j’ai découvert avec étonnement le parcours de cet homme que je vous résume brièvement. T.  Thiam est issu de la classe dominante ivoirienne. Sa mère est la nièce d’Houphouët-Boigny (père de la nation ivoirienne) et du côté paternel, son oncle Sénégalais, a été premier Ministre du Sénégal, son père étant un journaliste influent installé en Côte d’Ivoire. Autant dire que le jeune grandit certes à Abidjan mais loin des bidonvilles de Trechville ou de Cocody. Après une scolarité brillante au Lycée Classique d’Abidjan, T.  Thiam sera en 1982 le premier étudiant ivoirien à passer le concours d’entrée à l’École Polytechnique. Il sortira en 1984 brillamment diplômé et intégrera dans la foulée l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris. Il sortira Major de sa promotion et intègre l’Institut Européen d’Administration des Affaires (Insead) pour finaliser un MBA. Autant dire que le jeune homme est intellectuellement très brillant et compétent. Après avoir sévi auprès du gouvernement ivoirien (il sera ministre de la planification et du développement), il décide, suite aux agitations politiques dans son pays au début des années 2000, de se lancer dans le privé et intègre à Paris le célèbre cabinet Mc Kinsey (cabinet conseil et audit). C’est à cette époque qu’il se confronte au fameux « plafond de verre made in France », ce cap impossible à passer pour celui qui n’est pas membre ou issu « du moule à la française  ». Dans un rapport publié en 2010 pour le compte de l’Institut Montaigne, un think thank créé en 2000 par Claude Bébéar PDG d’Axa et pape du capitalisme à la française, T. Thiam décrit sa « frustration quand l'un de ses camarades d'école devenu chasseur de têtes lui annonce avoir rayé son nom de la liste parce que la réponse invariablement était : profil intéressant, impressionnant mais… » Dans ce rapport, T. Thiam se dit fatigué de heurter sans cesse ce plafond de verre » image économique qui désigne les difficultés d'une catégorie de personne à accéder à un poste à responsabilités. Un terme fréquemment utilisé pour les femmes. Depuis, T. Thiam s’est installé à Londres et dirige Prudencia, l’une des plus grandes compagnies d’assurance britannique. Prudencia réalise plus de 65  milliards d’euros de chiffre d’affaires et affiche des taux de profit à deux chiffres…T.  Thiam est, toujours à ce jour, le seul dirigeant noir d’une entreprise du FTSE 100 (équivalent anglais de notre CAC 40). Dans cette interview très intéressante, T.  Thiam, qui a paradoxalement reçu les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur de la nation française (!) aborde différentes thématiques et assène quelques vérités fracassantes : seule la croissance

permet selon lui, à long terme, de résorber les déficits publics. Cette croissance, seule génératrice d’emplois, ne peut être financée qu’à partir de l’épargne privée qui permet ensuite l’investissement. Et c’est bien l’investissement qui crée, in fine, l’emploi. Parallèlement, seules les États-Unis ont été capables ces dernières années d’engendrer de nouvelles entreprises basées sur l’innovation. Google, Yahoo, Facebook, Amazon, Twitter…, sont bien des entreprises américaines souvent créées d’ailleurs par des Américains issus de l’immigration… Abordant, la thématique africaine, T.  Thiam précise que le PIB global de l’Afrique, continent trop vaste pour être considéré uniforme, a triplé sur ces 10 dernières années. Après avoir été longtemps pessimiste sur l’avenir du continent africain, T.  Thiam entrevoit aujourd’hui des lueurs d’espoir notamment fondées sur le nombre important de diplômés qui sortent chaque année des universités africaines. Dans les années 60, 150 Ivoiriens sortaient chaque année de l’Université, ils sont aujourd’hui plus de 100 000 par an ! L’an dernier, T.  Thiam a dirigé le premier Davos africain avec plusieurs centaines d’étudiants africains sortis des plus grandes universités américaines… Enfin, T.  Thiam aborde des thématiques francofrançaises et dénonce notre point de vue étriqué sur la répartition des richesses. Selon lui, le problème n’est pas tant dans la répartition des richesses que dans la création des richesses. Il rejette nos « discours généreux se traduisant par la précarisation et la destruction du capital humain. La première forme d'injustice et de violence vis-à-vis des pauvres restant le chômage. Donc des pays à chômage fort ne peuvent donner des leçons de répartition. Ce discours fondé sur une supposée générosité se traduit par 25  % de chômage des jeunes  ». On ne peut pas dire qu’il ait réellement tort sur ce point. Plus loin, T. Thiam souligne le dernier rapport Pisa de l’OCDE qui déclasse sérieusement la France en matière d’équité sociale et d’éducation, avant d’ajouter, cyniquement que «  ce n’est pas en Angleterre que des diplômés noirs ou maghrébins de l'enseignement supérieur sont obligés de devenir gardiens de parking  ». T.  Thiam dénonce pêle-mêle tous ceux qui en France prônent un renfermement sur soi, suivez mon regard, la capacité de notre pays à faire émerger une nouvelle élite tout en dénonçant le système de sélection et d’éducation des grandes écoles française (dont il est par ailleurs issu). Avant de conclure sur la nécessité absolue de procéder à la réduction des déficits publics, le déficit anglais étant largement supérieur au déficit français, car selon T. Thiam, « pour chaque emploi public supprimé, trois emplois privés sont créés ». Certes mais dans quelles conditions ?


20

cinéma

Babysitting

L

’an dernier, lorsqu’on osait faire le rapprochement entre son nouveau film, « Taboulistan  » et «  Borat  », de Baron Sacha Cohen sorti six ans plus tôt, Mickaël Youn répliquait d’une part que son film était une ode à son amour pour la France (si on veut…) et d’autre part qu’il s’inspirait non pas du fameux Borat, hilarant c’est vrai, mais d’un hypothétique fait réel… Mais en politique comme au cinéma, le public n’aime pas les copies, il préfère de loin l’original, et Mickaël Youn connaîtra un nouveau bide cinématographique (mon petit doigt me dit que ce ne sera pas forcément le dernier…). Espérons qu’il n’arrivera pas la même mésaventure au box-office à Philippe Lacheau, ex-La bande à Fifi (Canal +) avec son premier long-métrage intitulé «  Baby sitting  ». Fifi, lui, est un poil moins stupide que Mickaël Youn puisqu’il a choisi de «  s’inspirer  » de deux cartons US du box-office, «  Projet X  » de Nima Bourizadeh et de «  Propjet Blair Witch ». Ces deux films ont la particularité de ne pas avoir coûté très cher tout en rapportant un max de dollars !!! Aidé d’un certain, Nicolas Benamou, Philippe Lacheau a eu l’heureuse idée de mixer un scénario à la « Projet X » (une méga teuf qui part en vrille dans une belle villa sans que les propriétaires ne soient au courant, of course) en utilisant le dispositif technique du « Projet Blair Witch », le found-footage (cette technique consiste à utiliser de vraies fausses images retrouvées a posteriori). Gageons, pour notre ami Fifi, que ce savant

mixte de deux films phénomènes le conduise tout droit vers le succès, car dans le cas inverse, il risque d’être taxé de copieur de service (cf. Mathieu Kassovitz avec Spike Lee). «  BabySitting  » met donc en scène un certain Franck qui doit, en urgence, dépanner son patron et servir de baby sitter à son gamin, Rémy… Mais ce que le fameux patron ignore, c’est que Franck fête justement ce soir-là ses 30 ans et que ses potes sont bien décidés à mettre le feu… Au petit matin, Marc (le boss en question) et sa femme Claire sont réveillés par un appel de la police. Rémy et Franck ont disparu ! Au milieu de leur maison saccagée, la police a retrouvé une caméra. Marc et Claire découvrent hallucinés les images tournées pendant la soirée. sortie mercredi 16  avril


21

cinéma

Girafada

N

ous avons toujours du mal à percevoir derrière les conflits qui hantent chaque jour nos journaux de télé qu’il existe une réalité mettant en scène des gens au quotidien… C’est ce que nous montre le premier film de Rani Massalha, un jeune réalisateur francopalestinien qui, après avoir officié dans la finance internationale, s’est reconverti dans le cinéma… À travers « Girafad », nous découvrons ainsi qu’il existe bien un zoo en Palestine et qu’il se trouve (pour de vrai) à Qalqilyia, sur la route de Naplouse dans une zone encerclée par le mur et constamment sous la menace des bombardements israéliens. Dans une vie antérieure, le jeune réalisateur a bien essayé de ramener une girafe dans ce zoo, sans succès. Il a alors décidé d'en faire un conte cinématographique, ludique et accessible à tous. Dans ce zoo perdu et isolé, Yacine est vétérinaire, son jeune fils Ziad, 10 ans, passe la plupart de son temps avec les animaux et développe un lien particulier avec les deux girafes du zoo. Une nuit, après un raid aérien sur la ville, le mâle meurt. La femelle ne peut pas vivre seule et se laisse doucement mourir. Yacine doit de toute urgence lui trouver un nouveau compagnon. Mais le seul zoo qui pourrait l’aider se trouve à Tel-Aviv, on imagine aisément les difficultés que devra affronter le téméraire vétérinaire pour redonner espoir à son fils. Derrière ce scénario qui prend rapidement des allures d’un conte allégorique, Rani Massalha signe une

belle fable familiale au cœur du conflit israélopalestinien. Mise en scène épurée, interprétation touchante, approche psychologique de la relation père-fils en terrain hostile, “Giraffada  " propose un cadre quasi féerique au milieu du chaos militaire, du traumatisme des raids aériens et de cette haine viscérale entre deux peuples incapables de se comprendre. Une fois n’est pas coutume, ce film met ce conflit à la hauteur non plus des adultes mais des enfants, qui composent, malgré eux, cette cruelle réalité… sortie mercredi 23  avril


l'époque est-elle toujours favorable aux métiers tournés vers la création selon toi ? Je pense que notre métier de designer est nécessaire. Le contexte économique actuel ralentit l'engagement des entreprises vers le design. Il est néanmoins nécessaire que les entreprises impliquent les designers dans le processus de développement de nouveaux produits. Nous ne sommes pas la solution miracle au redressement économique, mais nous pouvons apporter un regard, une culture différente sur l'objet et répondre plus précisément à un marché, à une tendance, etc... parles nous plus en détail du projet du Gem ? J'interviens depuis le mois de novembre 2013 pour l'association Lucien Bonnafé. L'association accueille quotidiennement des adhérents en souffrance psychique. L'objectif de ce projet est d'impliquer les usagers, adhérents et animateurs, dans l'aménagement de leurs locaux. Le projet s'organise en 4 phases, la sensibilisation au design et au métier de designer par des visites d'exposition à la Cité Du Design, l'exposition Histoire des formes de demain et l'exposition Homework., l'analyse

© crédit photo Studio Bisbee - Olivier Deleage.

Qu'est-ce qui t'a motivé à devenir designer ? Devenir designer n'était pas une motivation au départ. J'ai, depuis mon enfance, une sensibilité pour les arts plastiques. Je me suis ensuite orienté, sur les conseils d'un enseignant impliqué, vers un bac STI Arts Appliqués au lycée Alain Colas de Nevers. J'ai passé 3 années passionnantes, encadré par une équipe d'enseignants passionnés, qui m'ont permis de développer ma culture artistique, d'affiner mon analyse autour d'un projet et de répondre à des projets de design. J'ai décidé ensuite, un peu naturellement ou du moins par passion avec le dessin des formes et le volume, de m'orienter vers les Beaux-Arts de Saint-Étienne. En troisième année, j'ai décidé d'intégrer l'option Design. aujourd'hui, quelles sont tes principales activités ? Je travaille actuellement sur différents projets qui peuvent regrouper en 3 activités complémentaires : le design d'espace, le design participatif et l'édition d'objets. Je travaille sur de nombreux projets aménagements comme l'Espace RhôneAlpes de Saint-Étienne, les vestiaires du stade Geoffroy Guichard à Saint-Étienne en collaboration avec une agence de design, la refonte des antennes d'accueil d'une association UDAF Loire, l'aménagement d'un restaurant Airbus à Toulouse. J'interviens aussi sur de nombreux projets de design participatif soit en phase programmation sur des projets tels que l'aménagement de la place Johannes Rist à Fraisses avec une équipe de programmiste ou sur des projets plus complets comme l'aménagement des locaux de l'association Lucien Bonnafé. Je travaille aussi avec des éditeurs pour la conception de mobilier. Actuellement nous développons avec HUB Designeditions des collections de luminaires et une gamme de mobilier extérieur. Je travaille également avec Souvignet Design avec qui j'entretiens des relations privilégiées basées sur le respect, l'écoute, l'échange.

© crédit photo Studio Bisbee - Olivier Deleage.

© crédit photo Studio Bisbee - Olivier Deleage.

22


23

création

© Cité du design. Atelier de conception des maquettes.

Julien De sousa

des usages avec des interviews filmées ou des questionnaires, le développement de scénarii d'aménagement avec un travail de maquette, de couleurs et de matériaux et la phase travaux qui aura lieu courant juin 2014. comment expérimentes-tu le lien entre le designer que tu es, la ville, et la cité du design ? Nous entretenons une relation privilégiée. La ville est impliquée dans la création et la culture. De nombreux projets sont à l'initiative de la ville ou plus généralement de Saint-Étienne Métropole. Je pense qu'ils ont compris la valeur ajoutée du designer sur des projets d'aménagement par exemple. La cité du design est également une structure primordiale dans la sensibilisation et démocratisation du design mais aussi dans les projets expérimentaux qu'elle mène tels que le projet "Je participe à la rénovation de mon école!". Il est nécessaire que la ville de Saint-Étienne, associée et accompagnée par la Cité Du Design développent le territoire en valorisant la création et en impliquant de ce fait des designers dans les projets d'aménagement.


24

théâtre

THÉÂTRE

Jeudi 24 avril à 20 h “MARS ET VÉNUS 2 : L’AVENTURE CONTINUE”

LA COMÉDIE

La vie à deux n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Les couples se font et se défont, les enfants grandissent rendant l’aventure parfois exaltante et parfois plus difficile. Mais quelle que soit la situation, l’envie est toujours aussi forte de vivre une grande et belle histoire d’amour.

7, Av Emile Loubet - 04 77 25 01 24

THÉÂTRE JEAN DASTÉ Mercredi 16 avril à 19 h Jeudi 17 et vendredi 18 avril à 10 h et 14 h 30 “AUCUN HOMME N’EST UNE ÎLE” Conception, musique et mise en scène Roland Auzet Oscar est un personnage virtuel d’environ quatorze ans, si tant est qu’on puisse avoir quatorze ans lorsqu’on n’existe pas vraiment… C’est un être-machine condamné à vivre la vie des programmes informatiques, cantonné à un écran de quelques mètres carrés. Jacques, quant à lui, est un adolescent de quinze ans bien réel. C’est un personnage de fiction au sens « classique » du terme, interprété par Julien Romelard, comédien de chair et d’os bien connu à La Comédie puisqu’ancien élève de son école. Oscar et Jacques s’attirent, se confient l’un à l’autre, se complètent assez bien. Mais, parce qu’ils sont soudainement tombés amoureux de la même fille, ils vont se jalouser et finir par s’affronter.

Samedi 26 avril à 20 h 30 “DIEUDONNÉ : ASU ZOA” Asu Zoa s'inspire de mythes ancestraux et de croyances primitives. Avec de la danse, de la musique du mime et quelques mouvements de tai-chi !

OPÉRA THÉÂTRE DE SAINT-ETIENNE Jardins des Plantes - 04 77 47 83 40

THÉÂTRE COPEAU Vendredi 18 avril à 20 h “JE MARCHE DANS LA NUIT PAR UN CHEMIN MAUVAIS”

Texte et mise en scène Ahmed Madani Gus est un adolescent en pleine crise : il ne sait plus du tout où il en est, encore moins ce qu’il veut faire de sa vie. Après Du mercredi 23 au vendredi 25 avril à 20 h une énième dispute avec ses parents, ces derniers décident de “UNE FEMME” le mettre au vert chez Pierre, son grand-père, un vieux bougon De Philippe Minyana encore plus sauvage depuis la disparition de son épouse. La Mise en scène Marcial Di Fonzo Bo cohabitation commence mal. Mais peu à peu, Gus et Pierre Qui est cette femme qui nous ressemble ? Elle va de chambre commencent à s’apprivoiser. en chambre au chevet des siens, revoit ses enfants, son amie… Pourquoi règne-t-il à l’extérieur un étrange climat de GRAND THÉÂTRE MASSENET fin du monde ? Et quelle est cette forêt mystérieuse dans laquelle finit par entrer Elisabeth, et où tant de souvenirs souJeudi 24 avril à 20 h dainement l’assaillent comme des fantômes ?

“PLAY”

L’USINE Jusqu’au samedi 19 avril “EN TRAVAUX” Texte et mise en scène Pauline Sales Ils sont deux, la trentaine, ils se connaissent mal. Ils viennent d’univers radicalement différents. C’est une femme, il est un homme. Elle est étrangère, il est français. Elle est sous ses ordres, il la dirige. Ils doivent finir de construire quelque chose ensemble…

Du mercredi 23 au vendredi 25 avril à 20 h 30 “MANQUE” De Sarah Kane - Par Le collectif X Manque parle d’amour, de solitude, de l’impossibilité d’atteindre les autres. Manque est un quatuor pour quatre voix parlées. Manque est une symphonie pour mots vifs et sensations éclaires. Sarah Kane a écrit cinq pièces, cinq étapes où elle démonte la théâtralité, et Manque est la quatrième. La narration s’y retire pour laisser la place à un chaos de phrases, autant d’échos d’une sensation perdue, d’un vieux dialogue interrompu. Ce qui s’apparente de loin à un désordre aléatoire se révèle de près une formidable architecture émotionnelle qui lentement construit en nous une profonde sensation du manque amoureux. Sarah Kane fait un théâtre du pire qui sauve : c’est bien la sensation de l’amour perdue que nous ressentons - mais puisque nous la partageons, nous n’y sommes plus seuls.

Chorégraphie et interprétation Sidi Larbi Cherkaoui et Shantala Shivalingappa Play est la rencontre de deux remarquables artistes venus d’univers très opposés mais désireux de se rencontrer artistiquement : Sidi Larbi Cherkaoui, célèbre danseur et chorégraphe contemporain belge, et la séduisante Shantala Shivalingappa, spécialiste du kuchipudi, danse traditionnelle indienne. D’autant plus que tous deux sont le fruit d’une double culture entre Orient et Occident. Dans cette pièce, ils évoquent au gré de leurs jeux chorégraphiques des histoires d’amour et de séparation, des histoires de séduction et d’échecs, des histoires réelles ou fictives en mêlant leurs langages propres.

LE VERSO 61, rue de la Richelandière - 04 77 47 01 31

Vendredi 25 avril à 19 h - Mercredi 30 avril à 15 h “JEAN DE LA LUNE” D’après l’oeuvre de Tomi Ungerer Par la Cie Maintes et une fois Jean de la Lune est seul, là-haut dans son astre… Il s’ennuie. Il voit les gens sur Terre qui s’amusent et passent du bon temps !!! Par l’intermédiaire d’une comète, le voilà qui descend sur terre. Mais les terriens ne voient pas l’arrivée de cet être lunaire d’un bon oeil. Ils en ont peur. On donne l’ordre aux militaires de l’enfermer. Il arrivera à s’échapper de sa prison en utilisant ses phases lunaires.

ZÉNITH DE SAINT-ETIENNE

NOUVEAU THÉÂTRE DE BEAULIEU

Rens : www.zenith-saint-etienne.fr

28, Bd de la Palle - 04 77 46 31 66

Jeudi 17 et vendredi 18 avril à 20 h “MURIEL ROBIN”

Mercredi 30 avril à 15 h “TOURS ET DÉTOURS”

Muriel Robin revient de loin. Tout a changé. Elle a changé. La silhouette et la femme dedans. Elle est prête. Et toujours aussi drôle. Nouvelle Muriel, nouveau spectacle où se trame l’histoire de sa vie qui est aussi un peu, beaucoup la nôtre.

Adaptés de contes populaires, Les Trompeurs, Le Lièvre et le Blaireau ou l’héritage donneront la satisfaction de voir les trompeurs déconfits et les victimes rétablies dans leurs biens mais surtout dans leurs amours-propres.


25

théâtre

THÉÂTRE DE TARDY

THÉÂTRE LIBRE

86, rue Vaillant Couturier - 04 77 21 41 22

48, rue Désiré Claude - 04 77 25 46 99

Vendredi 18 avril à 20 h “LES BARABANS PAR LA RACINE”

Vendredi 18 avril à 14 h 15 et 19 h 30 “LES PAS PAREILS”

De et avec Jean Luc Epallle et Joël Dimier A force de creuser son sillon, il devient suffisamment large pour en faire une tombe. Et brouter les barabans par les racines, c’est se laisser l’illusion de poursuivre le chemin la fleur aux dents, la futilité de l’existence rivée à l’esprit. Dans le nouveau spectacle de «L’Épallle-Théâtre compagnie» il y a toujours ce mélange de légèreté et de profondeur, de rire et d’émotion qui en est la marque de fabrique.

Deux petits triangles, Tocata et Tocati, vivent dans un monde géométrique où personne ne leur ressemble. Pour rejoindre leur quartier, il leur faut traverser le territoire des "Tous carrés" qui ne sentent pas bon, des "Tous ronds" qui ne pensent qu'à jouer, des "Tous rectangles" qui font peur, pour finalement arriver chez les "Tous triangles" qui les déçoivent. Et si elles s'étaient trompées ?

Vendredi 25 avril à 19 h 30 “SPECTACLE DE DANSE AFRICAINE” Soirée repas spectacle : 19 h 30 : Repas 21 h 30 : Spectacle de danse avec Faso Fanga. 23 h : DJ Voodoo Child

THÉÂTRE DE LA GRILLE VERTE 2, rue Alfred Colombet - Rens : 06 61 76 95 57

Jeudi 24 avril à 14 h 15 et 20 h 15 Vendredi 25 avril à 20 h 15 “EDOUARD GLISSANT, POÈTE DU TOUT MONDE” Une rencontre autour d'un écrivain essentiel pour résister dans la tourmente du monde. Poète, philosophe, militant, penseur de la mondialité, cet ami d'Aimé Césaire a saisit le tremblement du monde bien avant la mondialisation.

MJC SAINT-CHAMOND 2a avenue Libération - St Chamond - 04 77 31 71 15

Samedi 19 avril à 20 h 30 “LE ROI SE MEURT” D’Eugène Ionesco Par la Compagnie Metafor Il était une fois un roi très vieux et très puissant, qui commandait aux astres et aux hommes, qui avait fondé toutes les villes, inventé toutes les machines, écrit toutes les œuvres, et qui était si occupé qu’il avait fini par croire qu’il était immortel. Mais un jour le royaume commence à s’effondrer, son palais est en ruines, ses terres en friche, la mer à défoncé les digues…

Mercredi 30 avril à 14 h et 15 h 30 “L'ÉTRANGE MUSÉE DE M. HIC” Il parait que M.Hic n’aime personne, surtout les gosses… En tout cas, pour d’obscures raisons qui nous dépassent totalement, il sera contraint par les organisateurs de montrer sa collection personnelle en cette incroyable représentation. Cinq silhouettes. Et tout le monde se pose des questions : Qui sont-ils ? D’où viennent ils ? Que veux dire Grabben ? Tous les médias seront là.


26

théâtre

NEC

CENTRE CULTUREL DE LA RICAMARIE

9, rue Cl.Cottier - St-Priest-en-Jarez - 04 77 74 45 35

La Ricamarie - Rens : 04 77 80 30 59

Vendredi 18 avril à 20 h “A VIES CONTRAIRES !”

Vendredi 25 avril à 20 h 30 “14/18 LA FLEUR AU FUSIL”

Pour Arno, ce n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler une Par François Bourcier Pris dans l’horreur de la Grande Guerre 14/18, une guerre inbonne soirée. Julie vient de partir. Il se retrouve seul. Enfin, seul... Pas vraiment. Sophie et Daniel débarquent à l'improviste. dustrielle, sans visage, qui détruit les hommes, les Poilus ordinaires de La Fleur au Fusil cherchent à tâtons les moyens SAISON CULTURELLE DE SAINT-CHAMOND d’en sortir vivants, inventant toutes sortes de stratégies pour Saint-Chamond - 04 77 31 04 41 désobéir et sauver un peu de leur humanité et de leur dignité.

SALLE ARISTIDE BRIAND Mercredi 16 avril à 15 h “LA NUIT S’EN VA LE JOUR” Un voyage imaginaire et onirique, dans un dôme, une voûte céleste, un monde sorti du monde de Jules Vernes.

CŒUR DE SAISON Sivo - 04 77 10 19 80

LA FORGE - LE CHAMBON-FEUGEROLLES Samedi 19 avril à 15 h et 20 h 30 “GALA INTERNATIONAL DE MAGIE” Les plus grands numéros nationaux et internationaux du moment seront sur la scène de La Forge pour un après-midi et une soirée tout aussi féeriques et mystérieux que lors des éditions précédentes.

SAISON CULTURELLE DE FIRMINY Firminy - 04 77 10 07 77

MAISON DE LA CULTURE LE CORBUSIER Jeudi 24 avril à 20 h 30 “RIXE” Par La Quincaillerie moderne Une performance théâtralisée, réunissant comédiens, rappeurs, musicien et vidéaste, autour de la thématique du “battle”, joute verbale propre à la culture hip-hop. “RIXE” réunit six artistes de disciplines et d’horizons différents qui s’affronteront sans épée, ni armure mais avec audace, insolence et créativité.

SAISON CULTURELLE DE RIVE DE GIER Rive de Gier - Rens : 04 77 83 07 93

SALLE JEAN DASTÉ Vendredi 18 avril à 20 h 30 “UBU ROI” D'Alfred Jarry - Mise en scène Alain Besset Présentée en 1896 pour la première fois, Ubu roi est pourtant d'une déconcertante actualité. Il s'agit de l'épopée burlesque d'un anti-héros devenu roi d'une Pologne imaginaire après un coup d'état. On peut voir dans Ubu Roi une satire de la dictature et de l'intolérance, même si Jarry ne revendique pas cette finalité. Qu'il griffonne le ventre d'Ubu ou qu'il écrive, cela semble participer à la même insolence.

L’IMPRIMERIE 22, rue Claude Drivon - Rive de Gier - 04 77 83 46 35

Vendredi 18 et samedi 19 avril à 21 h “NE CHERCHE PAS LA PETITE BÊTE” Ca grouille dans cet immeuble...partout, des créatures xylophages! Au milieu : 2 voisines. L'une est la proie de ces insectes envahissants. L'autre, dissidente et amoureuse, s'en est affranchie.

Vendredi 25 avril à 21 h “MAUX DITS MOTS MÊLÉS”

31, rue Jean Jaurès - La Ricamarie - 04 77 21 93 63

Par Mathieu Cohin C'est un spectacle comico-poétique où se mêlent jeux de mots et "raconteries" musicales. C'est aussi une succession de situations loufoques dans laquelle Mathieu Cohin, campe un personnage à la fois drôle, touchant et attachant, pathétique et tout en questionnement.

Samedi 19 avril à 20 h “LES BARABANS PAR LA RACINE”

Samedi 26 avril à 21 h “MARC FILLON ET SEB MATTIA“

L’AUTRE LIEU

De et avec Jean Luc Epallle et Joël Dimier A force de creuser son sillon, il devient suffisamment large pour en faire une tombe. Et brouter les barabans par les racines, c’est se laisser l’illusion de poursuivre le chemin la fleur aux dents, la futilité de l’existence rivée à l’esprit. Dans le nouveau spectacle de «L’Épallle-Théâtre compagnie» il y a toujours ce mélange de légèreté et de profondeur, de rire et d’émotion qui en est la marque de fabrique.

Marc Fillon et Seb Mattia se partagent la scène pour votre plus grand plaisir. On prend un paysan comédien à la retraite, un jeune régisseur gaffeur mais pas à la retraite et on a peutêtre le début du duo de l'année.

KFT St Galmier - Rens : 06 03 03 71 99

Jeudi 17 avril à 20 h 30 Vendredi 18, 25 et samedi 19, 26 avril à 20 h 30 Spectacle d’esprit cabaret où se mèlent chansons, humour, Dimanche 20 avril à 17 h 30 histoires et Histoire et la désormais fameuse Ramberte non “TA GUEULE !” Samedi 19 et 26 avril à 22 h “A L’AUBERGE DES MUSICIENS”

plus remplie de charbon mais de nourriture un peu plus terrestre, mais néanmoins spirituelle.

Samedi 26 avril à 20 h “QUINZE JOURS EN CAISSE” Florilège de sketches autour de l’univers médical puisé dans le répertoire de la compagnie. Ici l’écran vidéo nous propose des ponctuations du «Pétrus à la consulte» pour introduire des vagues de sketches et de chansons : «Allo Docteur» , «L’Ampoule», «L’alcool et le sport», «Patafiole»...

Jean-Claude, prof d’histoire-géo dépressif a vraiment besoin de faire le point sur sa vie pour sauver son couple. Gino a vraiment intérêt à faire le mort pour sauver sa peau... Ils ont choisi tous les deux la clinique du docteur Kruger, célèbre psychothérapeute... Ils n’auraient jamais dû se rencontrer car tout les sépare.

Mardi 29 et mercredi 30 avril à 15 h “MAXIME L’EXPLORATEUR” Que diriez-vous d’un voyage autour du monde pour vivre une grande aventure ? De partir à la découverte de paysages somp-


27 tueux, d’animaux exotiques et de personnages étonnants ? Tout cela en compagnie de Maxime, un explorateur rêveur, bavard et blagueur... Tout commence le jour où le Grand Patron de Maxime, un homme pointilleux et colérique, lui confie une mission de la plus haute importance.

Mercredi 30 avril à 20 h 30 “FREDERIC DA SILVA - MENTALIST SHOW” Voir un spectacle de Frédéric Da Silva, c’est tutoyer le mystère sans le comprendre vraiment. Frédéric est mentaliste. Derrière ce mot se cache les notions de magie, de divination, de suggestion, de paranormal.

Vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 mai à 20 h 30 “UN PINGOUIN A LA MORGUE” Après le succès «du rififi à la morgue» une suite s’imposait ; la voila ! Julie, après son licenciement de la police, s’est improvisée la plus loufoque des détectives privées, spécialiste de «l’espionnage charcutier», des adultères et des filatures. Elle et son frère (toujours morgologue et très porté sur la bouteille) se retrouvent coinçés entre une sombre machination politique et le kidnapping d’un tekel.

THÉÂTRE DU PARC Andrézieux-Bouthéon - 04 77 36 26 00

Dimanche 20 avril à 17 h “CIRCUS KLEZMER” Dans un village d’Europe de l’Est, ni loin, ni proche, à une époque qui n’est ni maintenant, ni avant, ni plus tard, un grand banquet se prépare. Dans une ambiance enthousiaste et survoltée, chacun répète son numéro pour que le grand jour soit inoubliable : la noce va bientôt commencer. Mais, comme dans toutes les histoires, contretemps et quiproquos viennent perturber le mariage.

THÉÂTRE DES PÉNITENTS Place des Pénitents - Montbrison - 04 77 96 39 16

Mercredi 16 avril à 20 h 30 “100 KG ET SES ÉLÉPHANTS” Dans un décor rouge, fait de velours et de sciure, un freluquet baptisé « 100 kilos », monsieur loyal un brin rustique et ancien artiste de cirque, fait revivre sous nos yeux sa mémoire de saltimbanque.

Jeudi 17 avril à 20 h 30 “LA COMPAGNIE DES SPECTRES” Deux femmes vivent recluses dans un petit appartement. L’huissier frappe à la porte. La fille ouvre, timidement. Derrière elle, il y a sa mère, traumatisée par la seconde guerre mondiale, persuadée qu’il s’agit d’une rafle. L’homme, taiseux, procède à l’inventaire, les meubles seront saisis, les deux femmes n’ont plus rien. Du fond de sa chambre, la mère convoque les démons de l’occupation, les trahisons, le frère lynché puis exécuté. Pendant ce temps, sa fille tente de faire bonne figure, dévoilant malgré elle un univers de solitude et de renoncement.

Vendredi 25 avril à 20 h 30 “COIN DE RUE”

théâtre > musique

MUSIQUE LE FIL 20, Boulevard Thiers - 04 77 34 46 40

Jeudi 17 avril à 20 h 30 “JAAL + TOTO POSTO” Jaal : "Dezoriental" leur avait déjà permis d’explorer l’étendue d’une fusion heureuse entre musiques traditionnelles, orientales, jazz et musique tzigane... Jaal, projet instrumental, pousse encore plus loin leur sens aigü de la curiosité et du mélange des cultures. Toto Posto : Toto Posto électrise le répertoire des musiques populaires du sud de l’Italie !

Samedi 19 avril à 20 h 30 “CLOVIS NICOLAS "NEW YORK" QUINTET” Il sera en France pour la sortie du disque avec un quintet exceptionnel, entièrement composé de jeunes musiciens talentueux de la scène New Yorkaise actuelle.

Dimanche 20 avril à 20 h 30 “JELLO BIAFRA & THE GUANTANAMO SCHOOL OF MEDICINE + THE SPARK + VOLSTEAD AKT” Punk Rock. Anarchiste convaincu, politicien écologiste, artiste révolutionnaire et musicien hyperactif, Jello Biafra est certainement l’une des figures les plus importantes de la scène hardcore punk underground des 30 dernières années.

Vendredi 25 avril à 20 h 30 “JAH GAÏA + SUNDYATA + WARM UP SOUND SYSTEM“ Grande soirée reggae.

Samedi 26 avril à 23 h “1001 BASS PARTY“ Progressive / Psytrance / Techno / Minimal. Avec Coming Soon + Symphonix + Phaxe + Polaris + Oddwave + Vizual Invaders + Matt Minimal +Anton X + Noisebuilder + Noise Ctrl + Burningbreaker.

SALLE JEANNE D’ARC 16, rue Jean-Claude Tissot - 04 77 25 01 13

Samedi 26 avril à 19 h “HASS MOSA” Fondateur du groupe Djama, il a alors amené les rythmes comoriens sur le devant de la scène reggae. Il entame aujourd'hui une carrière solo....

LE PAX 27, Rue Elisée Reclus - Rens : 06 20 96 59 50

Vendredi 18 avril à 20 h 45 “LE GUINGUETTE SHOW”

La Compagnie Coin de Rue nous propose cette saison trois pièces de Courteline : «La peur des coups», «La paix chez soi» et «Gros chagrins», sous le titre général «RemueMénages». Comédies bourgeoises, scènes de ménage, joutes verbales… Il y a tout cela dans le théâtre de Courteline, et bien plus encore !

Le duo burlesque du «Guinguette Show» propose un avantgoût de son nouveau spectacle. Le blonde saugrenue et la brune chef d’orchestre sortent du répertoire «musette dégivrée» et vont explorer les années twist yéyé.

LE MONTO’ZAR

66, rue Francis Baulier - 06 70 10 20 99

Montravel - St Genest Malifaux - 04 77 56 08 58

Samedi 26 avril à 19 h 30 “SPECTACLE SURPRISE“ Allons y pour la surprise !!!

TIME WELL WASTED Jeudi 17 avril à 21 h “GORDIE TENTREES AND HILL COUNTRY NEWS + DADDY'O VELVET” Country/honky tonk/ Canada et country folk/ France.


28 CAFÉ JULES

musique LE FIRMAMENT

16 Allée Shakespeare - 09 82 41 64 98

Vendredi 18 avril à 20 h 30 “COIFFEURS POUR DAMES”

Mardi 22 avril à 20 h 30 (annulé et reporté le 4/12/14) “ÉTIENNE DAHO”

Étienne Daho est l’une des personnalités musicales les plus Le groupe "Coiffeurs pour dames" vous propose un concert influentes à être apparues sur la scène française de ces 30 derautour d’un répertoire de chansons françaises, axé sur nières années. Une dizaine d’albums et une bonne quantité de tubes ont fait de cet enfant du rock, au parcours pavé d’or et l’inépuisable sujet des rapports hommes-femmes. de platine, le chef de file de la pop française

BAR LE RICHELIEU 74, rue Michelet - 04 77 25 08 12

Vendredi 18 avril à 20 h 30 “THE FOLK MEDICINE + DADDY'O VELVET” Folk Music et Country Folk.

LE MIX CLUB Route du Gooffre d’Enfer

Vendredi 25 avril à 20 h 30 “DJ DRK + DJ DE KENY ARKANA” Hip hop rnb mix.

SAISON CULTURELLE DE SAINT-CHAMOND Saint-Chamond - 04 77 31 04 41

SALLE GÉRARD PHILIPE Jeudi 24 avril à 20 h 30 “SOIRÉE BIG BANDS” De l'Ecole Municipale de Musique de Saint-Chamond sous la direction de Michel Goutagny Le Big Band de l'Ouest - direction musicale Nicolas Frache Afin de voyager dans toutes les strates qu'offre la musique pour Big Band, le répertoire s'étend des année 1930 (Duke Ellington, Count Basie, ...) jusqu'à la musique d'aujourd'hui (Pat Metheny, Jaco Pastorius, Al Jarreau,..) sans oublier de s'arrêter sur les figures emblématiques du jazz du XXème siècle.

CHÂTEAU DE SAINT VICTOR SUR LOIRE St Victor sur Loire - 04 77 90 63 43

Vendredi 18 avril à 20 h 30 “LES BLOUZAYEURS” Accordéon et guitares, duo de choc ! Les Blouzayeurs réveillent le blues made in France, dans la lignée de Benoît Blue Boy et de Bill Deraime... en voiture Simone !

AUBERGE DES 4 CHEMINS Caloire - 04 77 20 71 08

Jeudi 17 avril à 20 h 30 “JAZZ HOT SWING” Jazz manouche.

THÉÂTRE DU PARC Andrézieux-Bouthéon - 04 77 36 26 00

Vendredi 25 avril à 20 h “CONTES DE LA TERRE DU CIEL BLEU” Par le Groupe Musiques Vivantes de Lyon Les Contes de la terre du ciel bleu embarquent le spectateur dans un voyage à travers la culture et les paysages de Mongolie, des montagnes de l’Altaï au désert de Gobie, en passant par la taïga et la steppe infinie, guidé par la voix d’une conteuse…

LES FORÉZIALES Montrond les Bains - Rens : 04 77 94 64 74

MJC ST-CHAMOND 2a avenue Libération - St Chamond - 04 77 31 71 15

Mercredi 23 avril à 20 h “COLLECTIF MUSICAL” Par les ateliers musiques de la MJC et les élèves de l’école de musique de Saint-Chamond. (Battucada, jazzy, latin jazz, rock…).

CHÂTEAU DU JAREZ

Vendredi 18 avril à 20 h 30 “TAIKOKANOU” «Au rythme de nos cœurs résonnent nos tambours…» : la compagnie de tambours Japonais Taikokanou, propose un voyage où se mêleront musique, projections vidéo, danse et performances.

CHÂTEAU DE GOUTELAS

11 rue Benoît Oriol - St Chamond - 04 77 19 59 15

Marcoux - 04 77 97 35 42

Mercredi 30 avril à 19 h “LA RUE DESARCHÉS”

Samedi 26 avril à 20 h 30 “MINOR SING”

Jazz.

SAISON CULTURELLE DE FIRMINY

Quartet acoustique de swing manouche, Minor Sing mêle compositions et interprétations des grands standards de Django Reinhardt et de Stéphane Grappelli.

Firminy - 04 77 10 07 77

MAISON DE LA CULTURE LE CORBUSIER

MUSIQUE CLASSIQUE

Mercredi 16 avril à 14 h 30 “LES ENFANTS S'ENNUIENT LE DIMANCHE”

Jardins des Plantes - 04 77 47 83 40

OPÉRA THÉÂTRE DE SAINT-ETIENNE

Chansons par Manu Galure d’après les chansons de Charles Trénet. Manu Galure revisite le répertoire du fou chantant dans un spectacle pour le jeune public.

GRAND THÉÂTRE MASSENET

Mercredi 16 avril à 20 h 30 “QUE DE LA PLUIE”

Par l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Direction Laurent Campellone L’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire vous propose de plonger dans l’univers féérique des Mille et une nuits et de l’Orient avec l’histoire de la princesse Shérérazade qui voit sa vie épargnée par le roi de Perse grâce à ses talents de conteuse.

Manu Galure présente son nouveau spectacle de chansons entre cinéma fantastique et théâtre burlesque ! Après quelques deux cents dates en deux ans dans sa formule piano-voix et près de quatre-vingt dix dates en trio avec la tournée “Vacarme”, Manu Galure revient avec un nouveau spectacle !

Mercredi 16 avril à 20 h “UNE SOIRÉE AVEC SHÉHÉRAZADE”


29

musées-expos

MUSÉE D’ART MODERNE

MUSÉE D’ART ET D’INDUSTRIE

La Terrasse - 04 77 79 52 52

Place Louis Comte - 04 77 49 73 00

Il est des mérites qu’il convient de reconnaître : Les collections du Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne figurent parmi les plus belles collections européennes d’Art Contemporain. Les tendances les plus significatives de l’Art Moderne y sont représentées, le Surréalisme, le Dadaïsme, le Pop Art, le Nouveau Réalisme, l’Art Minimal…, ainsi que les plus grands créateurs contemporains, parmi eux : Picasso, Léger, Miro, Dubuffet, Soulages, Matisse…

De l’arme, du cycle et du ruban, industries d’art ancestrales et toujours renouvelées, vivantes et réactives, aux nouvelles industries venues se nourrir à ces racines fécondes, c’est toute une aventure sur le monde contemporain que le musée propose.

EXPOSITIONS TEMPORAIRES

Temoin de l'aventure houillère du bassin de la Loire, le Site Couriot / Musée de la mine vous invite à découvrir, sur les lieux de l'un des plus grands sièges d'extraction du XXème siècle, l'histoire et les savoirs-faire de cette activité à l'origine du développement de la grande industrie de Saint-Etienne et sa région. Le musée est ouvert tous les jours sauf le lundi matin et les 1/01, 1/05, 14/07, 15/08, 1/11 et 25/12, d'octobre à juin de 9 h à 12 h 45 et de 14 h à 18 h ; de juillet à septembre de 9 h 30 à 12 h 45 et de 14 h à 18 h 30. Dernier départ de visite guidée du site et de la galerie : 1 h 30 avant la fermeture. Les départs de visites guidées de la galerie pour le public individuel ont lieu les après-midi toutes les heures ou toutes les demi-heures selon la saison, et à 10 h 30 le matin.

“JOEL SHAPIRO” Ce sculpteur américain (né en 1941), largement reconnu aux Etats-Unis et présent dans les collections des plus grands musées américains, il est connu pour ses oeuvres aux formes simplifiées et géométriques. Celles-ci contiennent pourtant toute la force du mouvement et expriment une grande vitalité notamment grâce à la couleur. Il appartient à la génération d'artistes qui a refusé la rigueur de l'art minimal en recherchant notamment des liens avec les activités humaines. Jusqu’au 18 mai.

“PETER HALLEY”

MUSÉE DE LA MINE 3, bd Franchet d’Esperey - 04 77 43 83 26

Le mouvement est l'un des éléments essentiels dans les MAISON DES PROJETS URBAINS peintures de Peter Halley ; les conduits, canaux et canalisations 49 rue de la Montat - 04 77 34 43 60 parcourent les toiles colorées et relient parfois entre elles des cellules, permettant à l'énergie de circuler dans l'image. L'artiste La ville de Saint-Etienne et l’Etablissement Public d’Aménapropose une peinture lumineuse, inspirée des espaces urbains, gement de Saint-Etienne proposent un lieu unique pour réalisée avec des matériaux industriels et faite de références découvrir la transformation en cours de votre ville. Au sein de provocatrices. Jusqu’au 18 mai. la Maison des projets urbains, maquettes, carte géante au sol, vidéos, panneaux d’information, documentations et expositions “JEUNES CRÉATEURS À NEW-YORK” vous donnent accès toute l’information sur l’avenir de votre L'exposition "Création contemporaine à New-York" permet ville. Lors de votre visite, vous serez accueillis et guidés par de découvrir toute la vivacité de cette scène artistique à des spécialistes qui répondront à vos questions. travers l'oeuvre d'une dizaine de jeunes artistes originaires de la ville où ayant choisi de s'y établir. Peintures, sculptures, MUSÉE DU VIEUX SAINT-ETIENNE photographies, vidéos et performance offrent un panorama de 11, rue Gambetta - 04 77 25 74 32 l'art new-yorkais actuel. Jusqu’au 4 mai. Situé dans l’enceinte de l’Hôtel de Villeneuve (Hôtel particulier du XVIIème) le musée retrace toute l’histoire de notre ville, du “USART” En lien avec les expositions consacrées à Joel Shapiro et village fortifié du 15ème jusqu’à nos jours. Car parfois il est bon Peter Halley, cette sélection d'oeuvres des années 1960-1970 de se remémorer son passé afin de mieux appréhender l’avede la collection propose une mise en contexte historique de nir… Ouvert du mardi au samedi de 14 h 30 à 18 h sauf jours l'art américain de l'après-guerre. Avec cet ensemble unique en fériés. Visite guidée tous les premiers samedis du mois, à 15h. région qui contribue à la renommée de la collection du Musée MUSÉE DES TRANSPORTS DE SAINT-ETIENNE d'art moderne de Saint-Etienne Métropole, ce sera l'occasion St Priest en Jarez - 06 75 07 10 16 / 04 77 95 65 24 de voir ou revoir des oeuvres majeures de Frank Stella, Ellsworth Kelly, Morris Louis... Collection du musée. Jusqu’en Saint-Etienne est la seule ville française à avoir toujours décembre 2014. conservé une ligne de tramway en centre ville. Vous découvrirez dans ce musée une rétrospective des principaux modèles de “MICHA LAURY” tramways et trolleybus stéphanois ainsi qu’un historique phoLe cabinet d'art graphique du Musée accueille une exposition tographique retraçant l’évolution du réseau de 1876 à nos de Micha Laury constituée principalement de dessins, mais jours. Tous les mercredis de 14 h à 17 h et possibilité d’autres aussi d'installations. Né en 1946 en Israël, cet artiste développe jours pour les visites de groupe à partir de 10 personnes. une oeuvre personnelle et sensible, largement inspirée d'éléments biographiques, qui interroge notre rapport au monde, à la MÉMORIAL DE LA RÉSISTANCE société et à l'espace.. Jusqu’au 21 avril. Les Ursules - http://www.memorial-loire.fr

PLANÉTARIUM DE SAINT-ÉTIENNE Espace Fauriel - 04 77 33 43 01 Venez au Planétarium pour aller à la rencontre des objets merveilleux du cosmos, découvrir l’histoire des hommes, de l’espace. Partagez encore plus d’émotion dans la première salle en France vous proposant des films 3D (relief) ou 2D sur la totalité de son écran en demi-sphère. Des contes, des documentaires, des fictions, des présentations du ciel et de ses mystères sont au programme, du mardi au dimanche, pour tous les curieux de 5 ans et plus ! En une heure, le Planétarium de Saint-Étienne propose un film suivi d’une visite du ciel étoilé avec un animateur.

EXPOSITIONS PERMANENTES “LA VIE QUOTIDIENNE DANS LA LOIRE SOUS L'OCCUPATION” L’exposition est organisée autour de quatre thèmes principaux, présentant différents aspects du quotidien des habitants de la Loire durant l’occupation allemande, de novembre 1942 à août 1944.

“PORTRAITS DE TÉMOINS” Hommage aux Résistant(e)s et Déporté(e)s qui ont participé à cette fondation.


musées-expos

30 “PLUS JAMAIS ÇA” Exposition temporaire.

MUSÉE DES CIVILISATIONS Pl. M. Rousseau - St-Just-St-Rambert - 04 77 52 03 11 Le musée des Civilisations de Saint-Just Saint-Rambert est un des premiers musées rhône-alpins à ouvrir ses réserves. Sur trois niveaux (Afrique, Asie et Océanie, Arts et traditions Populaires français), la totalité des collections muséographiques sera visible. Avec de nombreux textes, cartels et autres documents d’aide à la visite (dépliants, audio-guides...), c’est à un parcours d’exposition original et sensible que vous convie le musée. Ouvert tous les jours sauf mardi, de 14 h à 18 h (fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre).

LA CHAPELLERIE - ATELIER-MUSÉE DU CHAPEAU

MOULIN DES MASSONS Les Massons - St Bonnet le Courreau - 04 77 76 86 45

EXPOSITION TEMPORAIRE “LES TUPINS” Le Moulin accueille les peintres de l’association « Les Tupins » qui exposent leurs toiles. C’est l’occasion de découvrir le travail des artistes qui peindront devant les visiteurs du mardi au dimanche. Jusqu’au 12 mai.

MUSÉE D’ALLARD 13, Bd de la Préfecture - Montbrison - 04 77 96 39 15

EXPOSITIONS TEMPORAIRES

31, rue Martouret - Chazelles/Lyon - 04 77 94 23 29

“ELLES… CES PEINTRES DE L’ÉCOLE LYONNAISE DES 19E ET 20E SIÈCLES”

Le nouvel Atelier-Musée du chapeau vous accueille sur le site de La Chapellerie. Venez découvrir le dernier grand témoin de l’activité chapelière (classé Monument Historique) de Chazelles-sur-Lyon restauré dans l’esprit de l’usine. La muséographie est entièrement renouvelée dans un dialogue permanent entre le bâtiment et l’objet chapeau. Nous vous présenterons les étapes de fabrication du chapeau à partir du poil de lapin avec machines en fonctionnement et démonstration de mise en forme d’un chapeau, les métiers associés : modiste, formier, plumassier, chapelier détaillant, doreur. La galerie mode vous permettra d’explorer les chapeaux dans l’histoire depuis le Moyen-Age jusqu’aux créations de haute-couture : plus de 400 couvre-chefs exposés dont des modèles de Jean Paul Gaultier, Yves Saint Laurent, Pierre Cardin, Paco Rabanne, Hermès… et vous pourrez même vous chapeauter et emporter une photo souvenir !

Pour l’opinion commune, la femme-artiste va longtemps rester en marge du monde de l’Art, limitée dans ses sujets (natures mortes, maternité, fleurs…) et ses ambitions « … elle ne peut exercer l’art qu’en amateur. La femme de génie n’existe pas ; quand elle existe, c’est un homme. » (Octave Uzanne, 1905). L’intérêt pour la création féminine est récent. Avec plus de 60 artistes accueillies au premier étage du musée, il est plus que jamais question de la place de la femme dans le monde de l’art, de sa liberté et de la beauté des œuvres qu’elle conçoit. Jusqu’au 21 septembre.

MAISON DU PATRIMOINE ET DE LA MESURE Parc Public - La Talaudière - 04 77 01 06 63 Evocation du passé des Mines de la Chazotte par une présentation d'une"Maison de mineur". L'exposition principale présente la mise en place difficile du système métrique. Ouvert le jeudi, le vendredi, et le dimanche de 14 h à 18 h. Sur réservation pour les groupes.

MAISON DE LA RÉSERVE NATURELLE Condamines - Saint-Victor sur Loire - 04 77 41 46 60

EXPOSITION TEMPORAIRE “LA MIGRATION DES OISEAUX” Mais pourquoi les oiseaux font-ils de si grands voyages ? Cette exposition de la Ligue de Protection des Oiseaux vous permettra de tout savoir sur leur migration. Jusqu’au 30 avril.

GRAVIÈRE AUX OISEAUX - MABLY “LEVANT DANS LES SAULES” Le collectif Arte Ara rassemble des artistes exposant et promouvant l'art animalier. Ils utilisent des techniques diverses : aquarelles naturalistes, gouaches, céramiques, acryliques sur toile, sculptures, photographies, encres et bronzes. Jusqu’au 30 avril

CHATEAU DE BOUTHEON

MUSÉE D’HISTOIRE DU 20ÈME SIÈCLE Le Bourg - Estivareilles - 04 77 50 29 20 Partez à l’aventure du 20e siècle ! Venez re-découvrir l’histoire vécu par quatre générations. Le parcours du musée est conçu pour être accessible à tous et particulièrement au jeune public : enregistrement sonores, documents d’archives, photographies, vidéos... apportent un éclairage judicieux à l’histoire régionale. Chaque visiteur (adulte) dispose d’un visioguide. Sélectionnez sur l’écran tactile de courtes séquences filmés et retrouvez avec émotion les femmes et les hommes qui ont fait l’histoire de la Résistance régionale... Les enfants (de 6 à 13 ans) partiront à la découverte du musée après s’être munis du carnet de bord «Mène ton enquête !». Au fil des époques, ils grimpent sur des échelles, fouilles les vitrines et scrutent les écrans à la recherche des réponses pour résoudre l’enigme du musée ! Le musée d’histoire du 20e siècle d’Estivareilles est ouvert toute l’année de 14h à 18h - (sauf les samedis et lundis du 12 novembre au 31 mars).

COUVENT DE CHAZELLES SUR LAVIEU Renseignements : 04 77 76 59 29

EXPOSITION TEMPORAIRE “HOMMES MEDECINE” Grâce à des centaines d’objets et à des témoignages forts nous suivrons ces êtres d’exception dans leurs pratiques qui parfois ne manqueront pas de vous étonner, de vous surprendre, et qui ne vous laisseront pas indifférent ! Exposition inédite et unique durant laquelle une démonstration de bien-être, grâce à l’utilisation des fameux « bols vibratoires » du Tibet vous sera proposée ! Jusqu’au 31 octobre.

MUSÉE GALLO-ROMAIN DE LYON-FOURVIÈRE

Rue M. de Bourbon- A.-Bouthéon - 04 77 55 78 00

17, rue Cléberg - Lyon - 04 72 38 81 91

EXPOSITION TEMPORAIRE

Jadis au cœur de Lugdunum, le théâtre et l'Odéon galloromains accueillaient les spectacles et les fêtes de la plus grande ville de la Gaule ! Tout à côté, le musée enfoui dans la colline, abrite une collection d'objets exceptionnels qui font revivre l'histoire de Lyon depuis la fin de la Préhistoire jusqu'au VII ème siècle après J.-C. Expositions, visites et ateliers: toute l’actualité sur www.musees-gallo-romains.com

“COMME UN POISSON DANS L’ART” Des poissons, des poissons, des poissons, des petits et des gros, des rigolos, des grincheux, des colorés, des en bois, en métal, en céramique ou bien peints. Echappés sans doute des aquariums du Château, les coquins se sont réfugiés dans les combles pour le plus grand plaisir des visiteurs. Jusqu’au 4 mai.


31

musées-expos

Site archéologique ouvert tous les jours. Accès libre de 7 SITE LE CORBUSIER h à 21 h du 15 avril au 15 septembre de 7 h à 19 h du 16 Maison de la Culture - Firminy - 04 77 61 08 72 septembre au 14 avril - Musée ouvert du mardi au dimanche Venez découvrir le plus vaste ensemble architectural réalisé (sauf 1er janvier ; 1er mai ; 1er novembre ; 25 décembre) de par Le Corbusier en Europe. Il comprend une Maison de la 10 h à 18 h. Pour nos petits visiteurs : ateliers et visites, renseignements Culture, un stade, une piscine et une église et une Unité d'Habitation. Tentez l’expérience de l’architecture du XXème siècle : 04-72-38-49-30 et entrer dans l’histoire de ce véritable « patrimoine vivant ». Le mercredi à 15h, le samedi à 10h30 et 15h, les visites EXPOSITION TEMPORAIRE guidées sont là pour vous donner les clés de lecture de cette architecture du XX° siècle. Vous pourrez découvrir les jeux de “MA MAISON À LUGDUNUM” En 2010, au sommet de la colline de Fourvière, les couleurs, de formes et de volumes qui font du béton un archéologues ont mis au jour les vestiges d'un quartier urbain véritable matériau « vivant » évoluant sous la lumière. sur une surface de près de 1000 m². Les résultats restituent N’oubliez pas de réserver à l’avance ! l'histoire d'un îlot, du 1er au 3e siècle après J.-C. et permettent de découvrir tous les aspects de la maison romaine à Lugdunum EXPOSITION TEMPORAIRE : « CHAQUE : techniques et matériaux de construction, nature et décor des FENÊTRE DÉFEND SON PAYSAGE » espaces, activités domestiques et artisanales. Autant de thèmes Du 29 avril au 11 mai à l’église Saint-Pierre puis du 12 au 17 qui éclairent le cadre de vie et l'environnement quotidien des mai à la Maison de la Culture, vous découvrirez la belle perforhabitants de ce quartier durant les siècles de la paix romaine. mance collective créée à partir des photographies des vues exDu 3 juin au 4 janvier 2015 térieures prises à partir des loggias des habitants de l’Unité d’Habitation. Impressionnant ! MUSÉE GALLO-ROMAIN DE ST-ROMAIN-EN-GAL L’exposition photographique est issue d’un projet artistique Saint-Romain-en-Gal - 04-74-53-74-01 participatif unique regroupant un collectif d’artistes DepuisleCorbu, les habitants de l’Unité d’Habitation de Firminy, Le musée et le site archéologique transportent le visiteur la Fédération européenne des associations d’habitants des il y a 2000 ans à Vienna, l’une des plus riches cités de la Unités d’Habitation de Le Corbusier et l’association des haGaule romaine. Dans le musée, les collections de mosaïques, bitants de l’Unité d’Habitation Le Corbusier de Firminy. de fresques et de nombreuses maquettes font revivre son De nombreux temps forts vous attendent dont : commerce, son artisanat et démontrent son importance Le 14 mai, à la Maison de la Culture, conférence « Le économique. Le site est un quartier de la Vienna antique Corbusier, grand-père de l’attitude écologique » avec Yves Perret. avec ses maisons, ses thermes, ses boutiques, ses échoppes Rencontres avec les guides du Site sur le thème « Vivre dans d'artisans ... sur sept hectares ! un Monument Historique/Expliquer un Monument Historique ». Expositions, visites et ateliers : toute l’actualité sur Rendez-vous sur la page agenda de notre site internet www.musees-gallo-romains.com www.sitelecorbusier.com ou la page Facebook (Le Corbusier à A 30 min de Lyon et 45 min de Saint-Etienne Firminy). Musée et site ouverts du mardi au dimanche ( sauf 1er janvier ; 1er mai ; 1er novembre ; 25 décembre ) de 10 h à INFOS PRATIQUES : 18 h Tarifs et horaires : Du lundi au samedi, l'accueil-billetterie est situé à la Maison de la Culture. Les dimanches et jours EXPOSITIONS TEMPORAIRES fériés, l'accueil et la billetterie sont installés à l'église. Entrée plein tarif : de 6 à 9€. Entrée tarif réduit : de 5 à 7,50€. “IROQUOIENS DU SAINT-LAURENT, PEUPLE DU Gratuits pour les moins de 12 ans. Le site est ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00 (fermeture à 17h00 les mardis). Plus MAÏS, LE BRUISSEMENT INTIME D’UN PEUPLE de renseignements sur www.sitelecorbusier.com ou au 04 77 MÉCONNU” 61 08 72. Pour suivre l’actualité du site, rendez-vous sur notre Une exposition consacrée à la population amérindienne page Facebook Le Corbusier à Firminy. qui a habité les rives du Saint-Laurent jusqu’au XVIe siècle. Quelques 130 artefacts provenant de sites archéologiques du Québec, de l’Ontario et de l’État de New York font revivre ce peuple d’horticulteurs qui a introduit la culture du maïs dans la vallée du Saint-Laurent. Ces objets de la vie quotidienne des iroquoiens, retrouvés récemment, viennent compléter les témoignages écrits d’une rencontre qui a eu lieu en 1534-1535 avec l’explorateur Jacques Cartier. Prolongée jusqu’au 29 juin.

“LA BD EXPOSÉE : CASSIO” Dans le cadre de son cycle LA B.D. EXPOSEE, le musée de Saint-Romain-en-Gal – Vienne présente, chaque été, des auteurs de bandes dessinées historiques. A noter le partenariat avec Lyon BD Festival, depuis 2013 et les Editions Le Lombard cet été. Du 26 avril au 31 août.

LIBRAIRIE DES CROQUELINOTTES 23, rue de la Résistance - 06 01 77 13 30

“EXPO PHOTO” L’an dernier, la Boîte Noire partageait ses NUIT(S). Cette année, elle rencontre le CORPS. Des contacts entre la diversité d’expressions et la complexité infinie. Des croisements entre les sensibilités et la connaissance. Des approches du réel et de l’ imagination. Du 17 avril au 17 mai. Vernissage le 17 avril à partir de 18h30.


musées-expos

32 CITÉ DU DESIGN

LE VERRE GALANT

3, Rue Javelin Pagnon - 04 77 49 74 70

6, rue François Gillet

“HOMEWORK, UNE ÉCOLE STÉPHANOISE”

“CAR CHACUN DANS SON CARRÉ PLANTERA DES GROSEILLIERS CHOUX POIREAUX ET CHICORÉE”

L'exposition Homework, Une École Stéphanoise présente le travail d'une dizaine de jeunes designers professionnels, en activité sur le territoire stéphanois, et dont la majorité a été formée par l'École supérieure d'art et design. Éric Jourdan, designer et commissaire de cette exposition, pose un regard sensible sur la production de ces professionnels et montre à travers cette sélection comment le développement du design à Saint-Étienne avait su créer un terreau favorable à l'émergence d'une jeune génération de créateurs. Jusqu’au 25 mai.

“QUI AVAIT LA SOLUTION, POUR NE JAMAIS DEVENIR GRAND ?“ Cette exposition montre à voir le travail des diplômés en option art et design de la promotion 2013 de l'École supérieure d'art et design de Saint-Étienne. Les projets plastiques des diplômés, option art et design réalisés au terme de cinq années d'études, rassemblent l'énergie et les convictions d'une génération qui a vécu l'installation et le développement de l'ESADSE sur son nouveau site ; ce qui nous permet de mesurer l'effet de capillarité avec l'écosystème de la création sur le territoire. L'exposition permet de réunir dans le champ de l'art et du design autant de conceptions du monde et de la création qu'il y a de diplômés. Jusqu’au 27 avril.

“ORANGE VOUS DONNE DES AILES” Pour la 3ème édition de son concours jeunes designers, Orange a questionné les étudiants en design de cinq écoles internationales sur l’espace numérique demain et expose l’ensemble des projets à la Cité du Design à St Etienne. Les étudiants en design considèrent le Cloud comme une formidable boite à outils qui ouvre la voie à la conception de multiples applications pour soi, son foyer, son quartier et le monde. Orange soutient la création artistique et les jeunes talents et favorise à travers ce concours d’idées l’émergence de nouvelles tendances qui pourront faire progresser l’ensemble des professionnels du secteur des télécommunications et du multimédia. Orange rappelle à travers cette démarche sa volonté de placer l’expérience utilisateur au cœur de son processus d’innovation et de création. Jusqu’au 27 avril.

MÉDIATHÈQUE DE TARENTAIZE 20, rue Jo Gouttebarge - 04 77 43 09 77

Pascaline de Glo de Besses, cabanes Laurent Dumond, Frédéric Bancel, Jean Arnoult, vidéo + Court-métrage "Cabanes" de Peter Maneval & Jordi Badiou Jusqu’au 19 avril.

DURAND ENCADREUR 21, rue Henri Barbusse

“CAR CHACUN DANS SON CARRÉ PLANTERA DES GROSEILLIERS CHOUX POIREAUX ET CHICORÉE” Sandra Villet, dessins - Manu Chandès, dessins Marie-Pierre Vincent, photographies + Lecture de Vincent Villanueva, poète. Jusqu’au 19 avril.

ANNEXE 34, rue Pointe Cadet

“CAR CHACUN DANS SON CARRÉ PLANTERA DES GROSEILLIERS CHOUX POIREAUX ET CHICORÉE” Laurent Quin, peintures - Sophie Dupré, dessins Isabelle Forey, sculptures + Lecture de Charlotte Pierot Jusqu’au 19 avril.

MJC DES TILLEULS 8, rue du Pavillon Chinois - 04 77 74 45 25

“LE PETIT CHAPERON ROUGE SORT DU MIROIR” Exposition de Mathilde Soliméo et Mik GR. Jusqu’au 25 avril.

LA COUR 1 rue Challemel Lacour - 06 76 29 32 92

“DESSINS/SCULPTURES” Exposition de Jérôme Dussuchalle ouverte les samedis et dimanches de 14 h 30 à 18 h et sur RDV. Jérôme Dussuchalle propose une installation in situ, des moulages réalisés sur le lieu ainsi qu’une série de dessins. Jusqu’au 27 avril.

GALERIE RUE DES ARTISTES 26 rue Paul Bert - 04 77 33 42 93

“MARGUERITE DURAS, ENTRE 1980 ET 1994”

Photographies d'Hélène Bamberger. Marguerite Duras et “CERCLE DES LETTRES ET DES ARTS” Exposition collective d’arts plastiques. Jusqu’au 20 avril. Hélène Bamberger se sont rencontrées à Trouville en 1980. Elles sont restées amies jusqu'à la mort de L'auteure. Accompagnant l'écrivain, Hélène Bamberger a photographié l'univers GALERIE RÊVES D'AFRIQUE qu'elle recréait dans chacune de ses maisons de Paris , 29 rue Paul Bert - 04 77 06 55 87 Neauphle -le-Château et Trouville : les objets qu'elle amassait, galets, dentelles ou fleurs séchées ; sa table de travail et ses “HACÈNE BOUZIANE” «Peinture singulière». Exposition de ses dernières œuvres. paysages favoris, tout comme les changements du temps sur son visage. Vernissage le jeudi 3 avril à 18 h 30 en présence de Jusqu’au 19 avril. la photographe et de Lynda Devanneau, professeur d'Art Dramatique au Conservatoire Massenet, qui lira des extraits de GALERIE “UNE IMAG E . . . ” 14 rue Honoré de Balzac - 04 77 36 66 70 Ecrire, un texte de Duras. Jusqu’au 26 avril.

LA SERRE 15, rue Henri Gonnard - 04 77 48 76 29

“JUNGLE CITY AND CO” Exposition d’Anthony Roux. Jusqu’au 24 mai.

GALERIE DE L’AGENDA 38, rue Pointe Cadet - 04 77 37 86 37

“CAR CHACUN DANS SON CARRÉ PLANTERA DES GROSEILLIERS CHOUX POIREAUX ET CHICORÉE” Linda Roux, peintures - Yannick Vey, sculpture - Charlotte Pierot, photographies. Jusqu’au 19 avril.

“URBAN” Exposition de Richard Ferrandiz. Jusqu’au 10 mai.

LES LIMBES 7, rue Henri Barbusse - 06 89 68 66 58

“ERIC VANDECASTEELE & OLIVIER BELON // 2-1 CONTRE CHÂTEAUROUX” "Peut-il exister des œuvres qui ne veulent rien dire, des paysages sans larmes ou des portraits sans profondeur? Oui , puisque les photographies et les dessins présents sur les murs des Limbes ne font qu’envisager des cas de figure du visible. Ils ne sont à chaque fois que des agencements patiemment,


musées-expos

33 laborieusement construits – avec ou sans le consentement de la réalité. Mais attention! ils sont aussi, le plus souvent, furieusement figuratifs. Alors oui, sans discussion possible, contre Châteauroux c’est 2-1." Jusqu’au 19 avril.

GALERIE DU BABET 10 rue Félix Pyat - 04 77 33 33 92

“LES DIMANCHES DE BEAUBRUN”

164, Cours Fauriel - 04 77 34 40 41

Exposition éclectique qui n’a jamais lieu le dimanche : Peinture, dessin, sculpture, photographie, dentelle. Jusqu’au 25 avril.

“SAINT-ETIENNE, FABRIQUE À MUSIQUE(S)”

CHÂTEAU DE SAINT VICTOR SUR LOIRE

ARCHIVES MUNICIPALES

Photographies, affiches, programmes sont présents dans les St Victor sur Loire - 04 77 90 63 43 fonds conservés aux archives. C'est aussi l'occasion de prospecter dans les fonds privés : écoles de musique, ensembles musicaux “ELIANE CARTIER” ou vocaux du monde associatif , particuliers. Cet événement Peinture / sculpture. Jusqu’au 20 avril. mettra l'accent sur le sonore : collecte d'enregistrements du patrimoine local, utilisation des fonds audios, mise en musique LA MAISON DU PASSEMENTIER de partitions anciennes. Prolongée jusqu’au 18 avril. 20 rue V.Hugo St-Jean-Bonnefonds - 04 77 95 09 82

LA ROTONDE 158, Cours Fauriel - 04 77 42 02 78

“BALADE DANS L’ÉVOLUTION” Dans cette exposition, repensée et reconstruite par l’équipe de La Rotonde en 2012, vous pourrez découvrir les formes de Vie qui ont peuplé la Terre durant les quelques milliards d’années qui nous séparent de LUCA, l’ancêtre commun à toutes formes de vie. Jusqu’au 5 juillet.

GALERIE LE RÉALGAR

“TISSAGES AUTOUR DU GLOBE” L’exposition présente différentes techniques de tissage et l’importance du textile dans le monde. De l’Inde au Canada, en passant par l’Irlande ou le Mali par exemple, l’exposition proposera une sélection des plus variées des créations textiles du monde. Jusqu’au 26 octobre 2014.

MJC RIVE-DE-GIER 25, rue A. Marrel - Rive de Gier - 04 77 75 04 19

23 rue Blanqui - 06 87 60 22 34

“KARIME ELHADJÈNE”

“LA BÊTE”

MJC ST-CHAMOND

Peintures et dessins de Sylvie Lobato. Jusqu’au 16 mai.

L'ATELIER DU COIN 11 rue Roger Salengro - 04 77 41 20 09

“EXPO BIJOUX” Pour fêter le printemps, l'Atelier du Coin vous invite à découvrir son exposition collective autour du bijou. Jusqu’au 31 mai.

GALERIE BERNARD CEYSSON 8, rue des Creuses - 04 77 33 28 93

“CLAUDE TÉTOT” Les peintures abstraites de Claude Tétot se veulent résolument non expressives, non narratives. Elles sont. Leur positionnement critique par rapport à certaines tendances de l'art contemporain ne s'y explicite pas. Pas plus que ne s'y manifeste l'affirmation d'un recours à des abstractions "modèles" anciennes. Jusqu’au 10 mai.

GALERIE ART PLURIEL 36, rue de la République - 06 38 68 21 05

“LA GALERIE ART PLURIEL ROULE POUR LA VILLE” La Galerie Art Pluriel roule pour La Ville en exposant les œuvres de 7 artistes représentant des éléments de la Ville ainsi qu’une sculpture d’Antoine Correia réalisée à partir de plusieurs motos présentée par Jean-Luc Frieh. Artistes : Astrid Bürlhe, Claire Faucouit, Chantal Longeon, Michel Roche, David Flandrois, Philippe Buil. Jusqu’au 26 avril.

LA VITRINE 19 rue République - La Talaudière - 04 77 53 49 93

“ISABELLE MILLAN-MENDEZ ET MARIE PEREIRA” Verre et soie. Peinture. Jusqu’au 18 avril.

Exposition jusqu’au 30 avril.

2a avenue Libération - St Chamond - 04 77 31 71 15

“GÉOLOGIE ET PATRIMOINE RURAL” La MJC/NECC de Saint-Chamond présente l’exposition Géologie et patrimoine rural au mois d’avril à la MJC. Cévennes, Forez, Auvergne, Bretagne, Bresse. Ces 5 régions et leurs environnements géologiques différents permettent de mieux appréhender les habitats réalisés par les maîtres d’oeuvres d’entant. Adaptant l’architecture en fonction des exigences climatiques, des productions. Jusqu’au 30 avril.

MAISON DES CHANOINES 52, Bd W. Rousseau - St Chamond - 04 77 29 33 25

“BRUT ARTS” Expsoition collective avec F. Anneville, E. Collet, L. Espallergues, J.F. Rieux, R. Mathieu, G. Visser, Ph. Bouillaguet, G. Tivert Guillemann, G. Bellut. Jusqu’au 31 mai.

RESTAURANT LES AMBASSADEURS 28, Av Libération - St Chamond - 04 77 22 85 80

“YVES NIVELLE” Peinture. Peinture. Son travail est basé sur une structure personnelle qui donne à ses tableaux un relief et une patine naturelle. Jusqu’au 31 décembre 2014. Vous pouvez visiter son atelier sur rdv en appelant le 04 77 22 16 91.

CASINO DE MONTROND 82 rue F. Laur - Montrond les Bains - 04 77 52 70 70

VERRIÈRE D’ENTRÉE “ARTE BONSAI” Exposition de bonsaï. Du 1er au 4 mai.

SERVICE ANIMATION ET COMMUNICATION Rens. www.saint-galmier.fr – 04 77 54 05 06

“SENS EN ÉVEIL”

LA COUR DES CREATIONS

Zhiguo Hé présente ses peintures inspirées de la culture occidentale, orientale et même biologique. Du 22 avril au 17 mai.

“COLETTE DELACROIX” Jusqu’au jeudi 17 avril.


34

musées-expos > événements

GALERIE DU CAVEAU DES ARTS “MICKAELA LINTIS” Ouverture du vendredi au dimanche de 10 h à 18 h.

Japon, tortue de Floride), la santé publique (ambroisie) et l'économie (parasites de cultures). Exposition de l'ONCFS. Du 1er au 30 juin.

MUSÉE DE LA CRAVATE ET DU TEXTILE

ESPACE DÉCOUVERTE BADOIT

7 rue Jacquard - Panissières - 04 77 26 23 46

“EXPOSITION LA PROVENCE EN MINIATURE”

“MADE IN FRANCE – LE TISSAGE AUJOURD'HUI DANS LES COLLINES DU MATIN”

Ouverture tous les dimanches et jours fériés. A partir du 20 avril.

“EXPOSITION AU PAVILLON DES CREATEURS” Ouverture tous les dimanches. A partir du 20 avril. De 15 h à 18 h.

SAISON CULTURELLE DE L’HORME L’Horme - Rens : 04 77 22 12 09

Qu’est devenu le métier à bras des paysans-tisseurs ? Quel son a remplacé leur “bistanclac” ? Et où sont passées les navettes et les canettes ? Autant de questions dont vous trouverez les réponses dans l’exposition Made in France. A travers les portraits des entreprises locales, suivez les évolutions qu’a connu le tissage : les nouvelles machines, les différents métiers actuels, les usines et les productions. Du 23 avril au 21 septembre.

ESPACE CULTUREL LA BUIRE

“VISITE GUIDÉE”

“ISMAÏL BAHRI”

Le premier mercredi de chaque mois à 15 h, le musée vous propose une visite guidée de ses collections, en présence d'un ancienne tisseur qui tissera du tissu pour cravate sur le métier mécanique. Jusqu’au 5 novembre.

Exposition jusqu’ au 10 mai.

GALERIE L'ECHAUGUETTE 2 Place du Chateau - Rochetaillée

“CLAUDE POTY” Exposition jusqu’ au 27 avril. Mercredi, samedi et dimanche de 14 h à 18 h.

“LES ARTISTES INDEPENDANTS FOREZIENS” Aquarelle, acrylique, huile et techniques mixtes. Argile ,racou. Du 28 avril au 11 mai. Mercredi, samedi et dimanche de 14 h à 18 h.

GALERIE STANISLAS LEM Place Raspail - La Ricamarie - 04 77 57 66 04

“ENCYCLOPÉDIES” Photographies. Du 17 avril au 17 mai.

PRIEURÉ DE ST ROMAIN LE PUY St Romain le Puy - 04 77 76 92 10

“ÉVEIL D’ARTISTES” Exposition de Francis Tiery et Lydie Soleillant.

“LILI BARBIER” Peinture d’insectes. Du 1er au 29 mai.

MUSÉE DES VIGNERONS DU FOREZ Pl. République – Boën-sur-Lignon - 04 77 24 08 12

“ONDINES” Groupe d’amies qui se retrouve une fois par mois pour le plaisir de partager des activités créatives : peinture, modelage, couture... Leur lieu de réunion se trouvant près du cours d'eau le Lignon, le nom de leur groupe est venu naturellement. Jusqu’au 26 avril.

RESTAURANT L’ETANG NOUVEAU

ÉVÉNEMENTS MÉDIATHÈQUE DE TARENTAIZE 20, rue Jo Gouttebarge - 04 77 43 09 77

Mardi 22 avril à 19 h “UN BARRAGE CONTRE LE PACIFIQUE“ Lecture par Marc Roger - La voix des Livres, 55 mn.

CENTRE DE CONGRÈS 23, rue Ponchardier - 04 77 47 78 00

Du vendredi 18 au dimanche 20 avril “FESTIVAL S” Les aventuriers, explorateurs et voyageurs se sont donnés rendez-vous avec leur moisson d’images, de voix, de musiques et de senteurs glanées sur les chemins du monde… Ils ouvriront leur malle aux trésors pour reconstituer un espace berbère avec tapis et théière, offriront à nos papilles des saveurs du monde tandis que nous échangerons avec un anglais amoureux d’un vélo et d’une belle Iranienne, avec un plongeur sous la banquise et un cinéaste animalier…Un voyageur sur 2 roues nous emmènera livrer le pain dans le dédale des rues du Caire, un marcheur-poète nous guidera sur les chemins de Vézelay à Assise… Nous partirons en expédition au Népal, nous écouterons des ethnies lointaines nous parler d’amour libre… Des exposants nous feront découvrir les actions qu’ils conduisent en faveur du tourisme solidaire, du commerce équitable, de la biodiversité, de l’éducation dans le monde.Samedi, les étudiants vous inviteront à une soirée ouverte sur le monde du voyage et de l’aventure.

VILLE DE SAINT-ETIENNE St-Etienne - Rens : 06 30 87 60 94 / 06 82 19 04 98

L’Etang - Estivareilles - 04 77 50 27 32

Mercredi 16 avril à 14 h 30 “SAINT-ETIENNE INSOLITE”

“YVES NIVELLE”

Partez à la découverte de très belles cours du centre-ville, des vestiges de l'Ancien Régime, des pierres aux inscriptions mystérieuses. Venez visiter un Saint-Etienne alchimique, surprenant, inédit. Départ devant la droguerie de la Tour place du Peuple.

Peinture. Son travail est basé sur une structure personnelle qui donne à ses tableaux un relief et une patine naturelle. Jusqu’au 31 octobre 2014. Vous pouvez visiter son atelier sur rdv en appelant le 04 77 22 16 91.

ECOPÔLE DU FOREZ

MUSÉE DU VIEUX SAINT-ETIENNE

Chambéon - 04 77 27 86 40

11, rue Gambetta - 04 77 25 74 32

“PLANTES ENVAHISSANTES”

Samedi 19 avril à 14 h 30 “L'HISTOIRE DES HARMONIES STEPHANOISES”

Les espèces dites « invasives » représentent l'une des principales menaces pesant sur la biodiversité (renouée du

Conférence animée par Monsieur Paul Jouffrey.


35 AGEF DE MONTREYNAUD 1 allée G.Verdi - St Etienne - 04 77 47 24 97

Vendredi 18 avril à 19 h 30 “TÉMOIGNAGE DE 4 PALESTINIENS” Omar et Bassem du village de Bil'in, Hamda er Cheikh abu Saqr de la vallée du Jourdain, en Palestine, témoigneront de la façon dont ils survivent à l'occupation israélienne.

BAR LE RICHELIEU 74 rue Michelet - 04 77 25 08 12

événements Mercredi 23 avril de 10 h à 12 h “BEBES LECTEURS” Renseignements au 04 77 52 59 37 Bibliothèque « Au Jardin des Livres »

Mercredi 23 avril à 15 h “VISITE DE L’ENTREPRISE BADOIT” Inscription obligatoire au 04 77 54 06 08

Du 26 au 27 avril de 15 h à 18 h “VISITE DE L’ATELIER DU SOUFFLEUR DE VERRE” Renseignements au 04 77 54 06 08. Manoir-Phillip.

Samedi 19 avril à 20 h “SOIRÉE QUIZ”

Jeudi 24 avril à 19 h Des petites questions de culture générale dans une ambiance “AUDITION LIBRE”

conviviale !

MAISON DE LA NATURE 4 r Richelandière - 04 77 41 46 60

JARDIN DE LA BIODIVERSITÉ - SAINT-ETIENNE

Gratuit et ouvert à tous. Ecole de Musique.

Jeudi 24 avril à 20 h CONFERENCE : « LES ROSIERS RUGUEUX : CES ROSIERS SANS SOUCI » Renseignements au 04 77 39 82 85. La Roseraie.

Mercredi 16 avril de 14 h 30 à 16 h 30 “CLUB NATURE LES MAINS VERTES”

Vendredi 25 avril à 20 h “CONFERENCE : « APPRIVOISER LES RESEAUX SOLe club des « Mains vertes » propose aux enfants de s'amuser CIAUX »

au jardin avec la terre, les graines et d'observer les plantes et les animaux. Une manière ludique de découvrir et de pratiquer le jardinage biologique.

Samedi 19 avril de 14 h à 16 h “VIVE LES AROMATIQUES !”

Proposé par l’Association des Familles. Hippodrome.

Samedi 26 avril à 19 h “GALA DE BOXE THAÏ” Hippodrome

A quoi servent-elles ? Comment réussir vos semis ? Et comment les utiliser ? En cas de retard, prévenir l'animatrice pour rejoindre le groupe (06 12 95 50 18).

Dimanche 27 avril de 8 h à 18 h “EXPOSITION RETRO AUTO SPORTIVE”

Mercredi 23 avril de 18 h 30 à 20 h “PLANTER SUR SON BALCON, MODE D'EMPLOI”

CHÂTEAU DE MONTROND LES BAINS Montrond les Bains - 04 77 94 64 74

Pour un printemps réussi, fleurissez vos balcons. Découvrez quelles espèces semer et planter ainsi que quelques règles à respecter. Repartez avec une jardinière composée durant l'atelier.

Dimanche 20 avril “GRANDE CHASSE À L’OEUF MÉDIÉVALE”

MJC ST-CHAMOND 2a avenue Libération - St Chamond - 04 77 31 71 15

Jusqu’au samedi 19 avril “SEMAINE DU LOGICIEL LIBRE” Pour cette quatrième édition de la Semaine du Logiciel Libre, des ateliers s'adressant aux ados et adultes permettront de vous faire découvrir et comment utiliser au mieux votre ordinateur personnel ou professionnel.

Parc Municipal.

A l’occasion des fêtes de Pâques.

Dimanche 4 mai “TOUT L’UNIVERS DU MOYEN-ÂGE” Animations ludo-historiques et participatives avec la troupe de L’Ost du Phénix Saynètes, nombreux personnages, combats chorégraphiés, vie quotidienne, tissage, filage de la laine, broderie, épices, calligraphie, jeux... Participez en famille à la vie de camp des chevaliers et plongez dans le Moyen-âge.

CASINO DE MONTROND

OBSERVATOIRE DE LUZERNOD

82 rue F. Laur - Montrond les Bains - 04 77 52 70 70

Vendredi 25 avril à 21 h “SOIRÉE ASTRO : CIEL DE PRINTEMPS”

Vendredi 2 mai à 18 h “LE SHIATSU”

Cette soirée d'observation sera l'occasion de découvrir les constellations du ciel de printemps ainsi que les lointains objets célestes qui s'y cachent comme les amas d'étoiles, les nébuleuses et nombreuses les galaxies.

Conférence. Le Shiatsu, un art japonais, des bienfaits pour notre corps. Dans le cadre de la Golden Week Japonaise.

SERVICE ANIMATION ET COMMUNICATION

Samedi 3 mai à 14 h “LE JEU DE GO DANS LA CULTURE JAPONAISE”

Rens. www.saint-galmier.fr – 04 77 54 05 06

Conférence avec Jean-Paul Gaguishard. Dans le cadre de la Golden Week Japonaise.

Du 18 au 20 avril de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h “ACCES LIBRE A L’ATELIER DE POTERIE”

Chambéon - 04 77 27 86 40

Renseignements au 04 77 52 56 85 4 rue de Saint-Etienne – Saint-Galmier

Lundi 21 avril “PRIX DE SAINT-GALMIER - ASOS” Parcours vers l’aérodrome.

ECOPÔLE DU FOREZ Jeudi 1er, samedi 3 et dimanche 4 mai de 14 h à 15 h 30 et de 16 h 30 “EN CALÈCHE !” Embarquez pour 1 h 30 de dépaysement entrecoupé par une approche sensorielle et ludique de la nature.


36

cinéma (Horaires valables pour la semaine indiquée)

MULTIPLEXE GAUMONT

DIVERGENTE

Place Jean Jaurès - Parking Marengo www.cinemagaumont.com

NOÉ

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL NEED FOR SPEED (3D)

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 13 h 45 / 16 h 30 / 19 h 15 21 h 50 - Dim : 11 h / 13 h 45 / 16 h 30 / 19 h15 / 21 h 50

QU’EST CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

Mer / Lun / Mar : 13 h 15 / 15 h 20 / 17 h 25 / 20 h 05 / 22 h 15 Jeu : 13 h 35 / 15 h 45 / 17 h 55 / 22 h 15 Ven : 13 h 35 / 15 h 45 / 17 h 55 / 20 h 05 / 22 h 15 Sam : 13 h 15 / 17 h 25 / 20 h 05 / 22 h 20 Dim : 11 h 10 / 13 h 15 / 15 h 20 / 17 h 25 / 20 h 05 / 22 h 15

QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? (VFST) Jeu : 20 h 05 - Sam : 15 h 20

BABYSITTING

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 13 h 35 / 15 h 40 17 h 45 / 19 h 50 / 21 h 55 Dim : 11 h 15 / 13 h 35 / 15 h 40 / 17 h 45 / 19 h 50 / 21 h 55

AFRICAN SAFARI (3D)

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 14 h 05 / 16 h 05 / 18 h 05 Dim : 11 h 30 / 14 h 05 / 16 h 05 / 18 h 05

NOÉ

Mer / Jeu / Ven / Lun / Mar : 13 h 30 / 16 h 20 / 18 h 40 / 21 h 35 Sam : 13 h 30 / 16 h 20 / 19 h / 22 h Dim : 10 h 40 / 13 h 30 / 16 h 20 / 19 h / 22 h

DIVERGENTE

Mer / Jeu / Ven / Lun / Mar : 13 h 10 / 16 h / 18 h 50 20 h 30 / 21 h 40 Sam : 13 h 10 / 16 h / 19 h 15 / 20 h 30 / 22 h 10 Dim : 10 h 20 / 13 h 10 / 16 h / 19 h 15 / 20 h 30 / 22 h 10

RIO 2 (3D)

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 13 h 55 / 16 h 15 19 h 45 / 22 h 05 Dim : 11 h 10 / 13 h 55 / 16 h 15 / 19 h 45 / 22 h 05

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 13 h 45 / 16 h 20 18 h 55 / 21 h 30 - Dim : 13 h 45 / 16 h 20 / 18 h 55 Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 13 h 45 / 16 h 20 18 h 55 / 21 h 30 - Dim : 13 h 45 / 16 h 20 / 18 h 55

LES YEUX JAUNES DES CROCODILES

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 14 h 10 / 16 h 30 19 h 15 / 21 h 40 - Dim : 14 h 10 / 16 h 30 / 19 h 15

CLOCHETTE ET LA FÉE PIRATE (2D)

Mer / Sam / Dim : 13 h 50 / 15 h 40 / 17 h 20 Jeu / Ven / Lun / Mar : 13 h 50

CAPTAIN AMERICA (2D)

Mer / Sam : 19 h / 21 h 30 - Dim : 19 h Jeu / Ven / Lun : 16 h 20 / 19 h / 21 h 30 - Mar : 16 h 20

LE MÉLIÈS 10 Place Jean Jaurès - 08 92 68 03 62 (0,34 E/min)

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL AIMER, BOIRE ET CHANTER

Mer / Ven / Dim / Mar : 14 h 10 - Jeu / Sam : 16 h 30 Lun : 11 h 50 / 16 h 30

ALL ABOUT ALBERT (VO)

Mer : 15 h / 19 h 20 - Jeu / Ven / Dim / Mar : 19 h Sam : 14 h / 19 h 20 - Lun : 12 h / 19 h

APPRENTI GIGOLO (VO)

Mer / Ven : 18 h / 22 h - Jeu / Mar : 16 h / 20 h Sam : 18 h / 20 h / 22 h - Dim : 14 h / 18 h Lun : 16 h / 22 h 10

HER (VO)

Mer / Ven / Sam / Lun / Mar : 22 h

I AM DIVINE (VO)

Jeu / Mar : 22 h - Lun : 12 h

LA BELLE VIE

Mer / Dim : 16 h / 20 h - Jeu / Lun / Mar : 14 h / 18 h Ven : 16 h 10 / 20 h - Sam : 16 h / 19 h

RIO 2 (2D)

LE PARFUM DE LA CAROTTE

CLOCHETTE ET LA FÉ PIRATE (2D)

LE JUGE FAYARD DIT LE SHÉRIFF

CLOCHETTE ET LA FÉ PIRATE (3D)

LE PETIT LORD FAUNTLEROY

Mer / Sam / Dim / Lun : 13 h 20 / 15 h 35 / 17 h 50 Mer / Sam / Dim / Lun : 13 h 45

Mer / Sam / Lun : 15 h 45 / 17 h 45 Dim : 11 h 20 / 15 h 45 / 17 h 45

LES YEUX JAUNES DES CROCODILES

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 13 h 30 / 16 h 10 19 h 20 / 21 h 55 Dim : 10 h 50 / 13 h 30 / 16 h 10 / 19 h 20 / 21 h 55

CAPTAIN AMERICA

Mer / Sam / Dim / Lun : 21 h 40 Jeu / Ven / Mar : 15 h 40 / 21 h 40

AVIS DE MISTRAL

Mer / Sam / Lun : 19 h 30 - Jeu / Ven / Mar : 13 h 20 / 19 h 30 Dim : 10 h 50 / 19 h 30

SALAUD, ON T’AIME

Mer / Sam / Dim / Lun : 19 h 10 / 21 h 45 Jeu / Ven : 13 h 55 / 16 h 30 / 19 h 10 / 21 h 45

LE ROYAL

Mer : 14 h - Sam : 15 h 50 - Dim : 11 h Dim : 11 h / 20 h Mer / Sam : 14 h

LEÇONS D’HARMONIE (VO)

Ven : 13 h 50 - Dim : 11 h - Lun : 20 h

LES CHÈVRES DE MA MÈRE Lun : 21 h

NEBRASKA (VO)

Mer / Ven / Dim / Mar : 16 h 30 / 21 h Jeu / Sam / Lun : 14 h 10 / 21 h

PELO MALO (VO)

Mer / Ven / Dim / Mar : 19 h - Lun : 18 h

THE BEST OFFER (VO)

Mer / Sam : 16 h 50 / 21 h 15 Jeu / Ven / Dim / Mar : 14 h / 16 h 30 / 20 h 50 Lun : 14 h / 16 h 30

TOM À LA FERME (VO)

Mer / Ven / Sam / Lun / Mar : 14 h / 16 h / 20 h Jeu / Dim : 14 h / 16 h / 18 h

31, av. de la Libération - 08 92 68 05 92

TOUT EST PERMIS

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL

BRICK MANSIONS

ALL ABOUT ALBERT (VO)

BARBECUE

APPRENTI GIGOLO (VO)

NEED FOR SPEED (3D)

DANS LA COUR

Mar : 20 h (avant première) Mar : 20 h (avant première) 14 h / 19 h

NEED FOR SPEED (2D)

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 16 h 30 / 21 h 30 Dim : 16 h 30

BABYSITTING

Mer / Jeu / Ven / Sam / Lun / Mar : 14 h 10 / 16 h 10 18 h 10 / 20 h 10 / 22 h 10 Dim : 14 h 10 / 16 h 10 / 18 h 10 / 20 h 10

RIO 2 (3D)

Mer / Sam / Dim : 14 h / 20 h

RIO 2 (2D)

Mer / Sam : 16 h / 18 h / 22 h Jeu / Ven / Dim / Lun / Mar : 16 h / 18 h

FISTON

Jeu / Ven / Lun : 14 h / 20 h / 22 h - Mar : 14 h / 22 h

Mer / Ven / Sam / Mar : 18 h - Jeu : 19 h - Lun : 12 h / 19 h

Mer / Jeu / Sam / Mar : 22 h - Dim : 20 h Mer / Sam / Mar : 18 h / 22 h - Jeu : 16 h / 22 h Ven / Lun : 14 h / 20 h - Dim : 11 h / 18 h Mer / Sam / Dim / Mar : 14 h / 16 h / 20 h Jeu : 14 h / 18 h / 20 h - Ven : 16 h / 18 h / 22 h Lun : 12 h / 16 h / 18 h / 22 h

GERONTOPHILIA (VO)

Ven : 14 h - Dim : 11 h - Lun : 20 h

I AM DIVINE (VO)

Jeu / Sam / Lun : 17 h 30

LA BELLE VIE

Mer / Sam : 18 h - Jeu : 16 h / 20 h - Ven / Dim : 16 h Lun / Mar : 14 h / 18 h

L’ANTRE DE LA FOLIE Ven : 20 h 30

LE PARFUM DE LA CAROTTE Mer : 14 h - Sam : 15 h 50


38

cinéma (Horaires valables pour la semaine indiquée)

LE PETIT LORD FAUNTLEROY

AYA DE YOPOUGON

L’ÉTRANGE PETIT CHAT (VO)

LA BELLE VIE

Mer : 14 h / Sam : 16 h / Dim : 11 h Mer / Jeu / Ven / Lun : 16 h / 19 h 30 Sam : 13 h 50 / 19 h 30 - Dim / Mar : 13 h 50 / 17 h 30

NEBRASKA (VO)

Dim : 11 h / 21 h - Mar : 21 h

NIGHT MOVES (VO)

Mer / Jeu / Ven / Lun : 13 h 50 / 21 h - Sam : 15 h 20 / 21 h Dim / Mar : 15 h 20 / 19 h

Mer : 18 h / Sam : 16 h 30 - Dim : 16 h 15 - Mar : 16 h Mer / Lun : 18 h / Sam : 17 h - Dim : 14 h

LE GARÇON ET LE MONDE Sam : 14 h - Lun : 16 h

WELCOM TO THE WA

Sam : 14 h 30 (+ rencontre avec Dawala)

LE CARNAVAL DE LA PETITE TAUPE Sam : 16 h (ciné-goûter)

STATES OF GRACE (VO)

SPECTACLE DE MARIONNETTES

THE BEST OFFER (VO)

CINÉ-CONCERT TOM & JERRY

Mer : 15 h / 19 h 20 - Jeu / Ven / Dim : 16 h 30 / 21 h Sam / Mar : 14 h / 19 h 20 - Lun : 12 h / 16 h 30 / 21 h Mer / Sam : 16 h 50 / 21 h 15 Jeu / Ven / Dim / Lun : 14 h / 18 h 30 - Mar : 16 h / 21 h 15

TOM À LA FERME

Mer / Mar : 16 h / 20 h - Jeu / Dim : 14 h / 18 h - Ven : 18 h Sam : 14 h / 20 h - Lun : 12 h / 16 h / 22 h

TOUT EST PERMIS

Mer / Ven : 17 h 30 - Lun : 11 h 50

Lun : 14 h

Lun : 15 h / 20 h

DANSE ET GRAVITÉ

Mar : 14 h (en présence du réalisateur J.C Goimard)

VJING AVEC LES JEUNES DU PARC MONTAUD ET LA COMPÉTITION COURT MÉTRAGE AMATEUR Mar : 18 h

CINÉMATHÈQUE

LE FRANCE

20 - 24, rue Jo Gouttebarge - 04 77 43 09 77

8, rue de la Valse - 04 77 32 76 96

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL

SEMAINE DU 2 AU 8 AVRIL

ENTRETIEN DURAS-GODARD Jeu : 20 h

EASTERN BOYS

Mer / Sam : 16 h / 20 h 30 - Jeu / Ven : 14 h / 18 h Dim : 16 h - Mar : 14 h

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL

REAL (VO)

LE CERF-VOLANT DU BOUT DU MONDE

NIGHT OF THE LIVING DEAD (VO)

INDIA-SONG

DIARY OF THE DEAD (VO)

VICTOR-VICTORIA

DON QUICHOTTE À NANTERRE

CINÉ CHAPLIN - RIVE DE GIER

SON ÉPOUSE

31, r. Jules Guesde - 04 77 75 92 66

LE GRAND CAHIER (VO)

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL CLOCHETTE ET LA FÉE PIRATE

Mer / Sam / Dim : 18 h 15 - Jeu / Ven : 20 h 30 Mer / Dim : 18 h Mer : 20 h 30

Mar : 19 h (+ débat)

Mer : 16 h - Jeu : 16 h 15 - Ven : 18 h 15 - Sam : 14 h / 18 h Dim : 14 h - Mar : 18 h Mer : 14 h 30 - Ven : 16 h 15 / 20 h 30 Sam / Mar : 16 h / 20 h 30 - Dim : 16 h

LA COUR DE BABEL

Jeu / Ven / Mar : 16 h 15

Mer : 10 h 30 Jeu : 20 h

Mar : 20 h

Mer : 10 h 30 / 16 h 15 - Sam / Dim / Lun : 17 h Mar : 18 h 30

RIO 2 (2D)

Mer : 10 h 30 / 18 h - Ven : 18 h 15 - Dim / Lun : 14 h 15 Mar : 18 h 30

CINÉ JUNIOR

RIO 2 (3D)

MR PEABODY ET SHERMAN (2D)

QU’EST CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

Mer / Sam : 14 h

MR PEABODY ET SHERMAN (3D) Dim : 14 h

SEMAINE DU 9 AU 17 AVRIL HER (VO)

Mer / Jeu : 20 h 30 - Sam : 20 h

AIMER, BOIRE ET CHANTER Jeu : 17 h - Ven : 18 h

MANIAC

Ven : 20 h 30

REAL (VO)

Jeu : 17 h - Ven : 18 h 15

EASTERN BOYS

Mer : 14 h 30 - Sam : 14 h 15 Mer : 18 h 30 / 20 h 45 - Jeu : 18 h 15 / 20 h 45 Ven / Lun : 16 h / 20 h 45 Sam / Dim / Mar : 16 h 30 / 20 h 45

DIVERGENTE

Mer : 16 h - Jeu : 18 h 15 - Ven / Mar : 20 h 45 - Sam : 14 h 15 Dim : 14 h 15 / 20 h 45 - Lun : 14 h 15 / 18 h 30

APPRENTI GIGOLO (VO)

Mer : 20 h 45 - Jeu : 21 h - Ven : 16 h 30 / 18 h 15 Sam / Dim : 18 h 30 - Lun : 21 h - Mar : 14 h 15

CAPTAIN AMERICA (2D) Sam / Dim : 18 h

CAPTAIN AMERICA (3D) Lun : 18 h

J’DEMANDE PAS LA LUNE, JUSTE QUELQUES ÉTOILES Sam : 20 h 45

Mer : 20 h - Ven : 16 h

FESTIVAL TÊTE DE MÛLE

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL LES NOUVELLES AVENTURES DE GROS POIS ET PETIT KHUMBA POINT Mer / Sam / Lun : 14 h 30 / 18 h - Dim : 14 h 30 Mer / Lun : 10 h - Mar : 11 h

Mar : 14 h 30 / 16 h 15

L’ENFANT LION

CLOCHETTE ET LA FÉE PIRATE

LES BERCEUSES DU MONDE

NEED FOR SPEED (2D)

LA TERRE DES OURS (3D)

NEED FOR SPEED (3D)

Mer / Mar : 10 h / Sam : 18 h - Lun : 14 h Mer / Lun : 11 h - Mar : 10 h

Mer : 14 h (en présence du chef opérateur) - Sam / Mar : 20 h Dim : 16 h

LINNÉA AU JARDIN DE MONET Mer : 15 h - Dim / Mar : 15 h 30

LE PRINCE NEHZA TRIOMPHE DU ROI DRAGON Mer : 16 h / Dim / Mar : 14 h

LE GÉANT ÉGOÏSTE

Mer : 16 h - Dim / Mar : 18 h

Mer / Sam / Lun : 16 h 15 - Dim : 16 h 30 - Mar : 14 h 15 Mer : 14 h 15 - Sam : 14 h 15 / 18 h 15 - Mar : 18 h 15 Mer : 18 h 15 - Ven / Mar : 20 h 45 - Dim : 14 h 30 Lun : 16 h 15

QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

Mer / Sam / Mar : 16 h 30 / 20 h 45 - Ven : 15 h 30 / 20 h 45 Dim : 16 h 15 - Lun : 18 h 30

TOM À LA FERME

Mer : 20 h 45 - Jeu : 18 h 30 / 20 h 45 - Ven : 15 h 30 / 18 h 30 Dim : 18 h 30 - Mar : 18 h 15


39

cinéma (Horaires valables pour la semaine indiquée)

Possibilité de repas privés (sur réservation) : anniversaires, entreprises, enterrements de vie de jeunes filles... Possibilité de plats à emporter (chez vous ou chez nous)


40

cinéma (Horaires valables pour la semaine indiquée)

PELO MALO (VO)

Jeu : 18 h 15 / 20 h 45 - Dim : 18 h 30 - Lun : 20 h 45

DE TOUTES NOS FORCES

Ven : 18 h 30 - Sam : 20 h 45 - Lun : 14 h 30

LE CONTE D’HIVER

Lun : 20 h 15 (opéra)

RIO (2D)

Mer / Mar : 14 h 30 - Ven : 18 h 30 Sam / Dim / Lun : 14 h 30 / 19 h

NOÉ

Mer : 20 h - Jeu : 18 h - Sam / Dim / Mar : 16 h 30

BARBECUE

Sam : 21 h (avant première)

CINÉ LUMIÈRE - SAINT-CHAMOND 54, Bd W. Rousseau - 04 77 31 00 08

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL NOÉ

Mer / Sam : 14 h 30 / 20 h 30 - Jeu : 18 h - Ven / Mar : 20 h 45 Dim : 14 h 30 / 17 h - Lun : 14 h 30

LE CONTE D’HIVER

Lun : 20 h 15 (opéra)

CINÉMA QUARTO - UNIEUX 5, rue Jean Jaurès - 04 77 61 01 05

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL

DIVERGENTE

SALAUD, ON T’AIME

HER (VO)

DIVERGENTE

SITUATION AMOUREUSE : C’EST COMPLIQUÉ

HER (VO)

Mer / Sam : 17 h / 20 h 45 - Jeu / Mar : 18 h - Ven : 20 h 45 Dim : 17 h / 20 h 30 - Lun : 17 h Jeu : 20 h 45 - Ven / Sam : 18 h 15 Mer / Sam : 16 h 30 - Jeu / Dim / Mar : 20 h 45 - Ven : 18 h 30 Lun : 17 h

RIO 2

Mer / Sam / Dim / Lun : 14 h 30 - Mar : 18 h 30

L’HOMME TRANQUILLE (VO) Mer : 18 h 15

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL NOÉ

Mer : 18 h 15 - Sam : 17 h - Lun : 14 h 30 / 17 h

QU’EST CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

Mer : 14 h 30 / 16 h 30 / 20 h 45 - Jeu : 18 h 30 - Ven : 20 h 45 Sam : 18 h 30 / 20 h 45 - Dim : 14 h 30 / 16 h 30 Lun / Mar : 14 h 30 / 20 h 45

NEBRASKA

Jeu : 20 h 45 - Ven / Lun : 18 h 15 - Dim : 18 h 30

LES GAZELLES

Mer / Lun : 16 h 30 / 20 h 45 - Jeu : 18 h 30 / 20 h 45 Ven : 20 h 45 - Sam : 14 h 30 / 20 h 45 Dim : 14 h 30 / 16 h 30 / 18 h 30 Mar : 16 h 30 / 18 h 30 / 20 h 45

M LE MAUDIT (VO) Mer / Ven : 18 h 30

RIO 2

Mer : 14 h 30 - Sam : 14 h 30 / 16 h 30 Mar : 14 h 30 / 16 h 30 / 18 h 30

LE MAJESTIC 1, Pl. Voltaire - Firminy - 04 77 56 01 22

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? Mer / Jeu : 16 h 30 / 20 h 45 - Ven : 20 h / 22 h Sam : 16 h 45 / 21 h - Dim : 16 h 30 / 20 h 30 Lun : 17 h / 20 h 45 - Mar : 17 h

NEED FOR SPEED

Mer : 14 h 30 / 20 h 30 - Jeu : 18 h 15 - Sam : 16 h 30 / 18 h 30 Dim : 14 h 30 / 18 h 15 - Lun : 18 h 15 - Mar : 18 h / 20 h 45

Mer / Lun : 14 h - Ven : 20 h 30 - Sam : 18 h 30 - Dim : 20 h 15 Mar : 17 h Mer : 20 h 30 - Sam : 14 h - Dim : 16 h - Lun : 21 h Ven : 14 h - Sam : 21 h - Lun : 18 h 30 - Mar : 14 h 30

NO GAZARAN

Mer / Dim : 18 h 30 - Ven : 16 h 15 - Mar : 20 h 30 (+ débat)

RIO 2 (2D)

Mer / Sam / Lun : 16 h 30 - Ven : 18 h - Dim : 14 h

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL AVIS DE MISTRAL

Mer : 20 h 15 - Ven : 16 h 30 - Sam : 20 h 45 - Dim : 18 h Lun : 21 h - Mar : 18 h 30

QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

Mer : 18 h 30 - Ven : 20 h 30 - Sam : 14 h - Dim : 16 h Lun : 14 h 30 - Mar : 20 h 45

NOÉ

Mer / Ven : 14 h - Sam : 18 h - Dim : 20 h - Lun : 18 h 30 Mar : 16 h

RIO 2 (2D)

Mer / Lun : 16 h 30 - Ven : 18 h 30 - Sam : 16 h - Dim / Mar : 14 h

CENTRE CULTUREL LE SOU - LA TALAUDIÈRE 23, rue Romain Rolland - 04 77 53 92 00

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL LA COUR DE BABEL Ven : 19 h

MONUMENTS MEN Ven : 21 h

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL AIMER, BOIRE ET CHANTER Ven : 19 h

NOÉ

Ven : 21 h

CINÉMA REX MONTBRISON 9, Bd Lachèze - Montbrison - 04 77 96 17 87

RIO (2D)

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL

RIO (3D)

QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

Mer / Sam / Dim : 14 h 30 - Ven : 18 h - Lun / Mar : 19 h Sam : 19 h

NOÉ

Mer : 17 h - Jeu : 18 h 15 - Sam : 14 h 15 / 21 h Dim : 17 h / 20 h - Mar : 20 h 30

HER (VO)

Jeu : 14 h 30 / 20 h 30 - Lun / Mar : 14 h 30

SALAUD, ON T’AIME

Mer : 18 h 30 - Jeu / Ven / Mar : 14 h 30 Lun : 14 h 30 / 20 h 30

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL BRICK MANSIONS

Mer : 14 h 30 / 18 h 30 - Jeu : 18 h 30 / 20 h 30 Ven : 18 h 30 / 21 h - Sam : 17 h / 21 h - Dim : 19 h / 21 h Lun : 14 h 30 / 21 h - Mar : 19 h

QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

Mer : 16 h 30 / 20 h 30 - Jeu : 14 h 30 / 16 h 30 / 20 h 30 Ven : 14 h 30 / 16 h 30 - Sam : 18 h 45 - Dim : 17 h / 21 h Mar : 21 h

DIVERGENTE

Mer / Lun / Mar : 16 h 30 - Ven : 21 h - Sam / Dim : 14 h 30

Mer : 14 h / 16 h 30 / 18 h 30 / 20 h 30 - Jeu : 20 h 15 Ven : 21 h - Sam : 14 h / 18 h / 20 h / 22 h 15 Dim : 14 h 15 / 16 h 05 / 18 h 30 / 20 h 30 Lun : 16 h 15 / 18 h 05 / 20 h 30 - Mar : 18 h / 20 h 30

RIO 2 (3D)

Mer : 14 h 15 - Ven : 18 h 15 - Sam : 14 h / 16 h - Dim : 14 h Lun : 16 h

RIO 2 (2D)

Mer : 16 h 15 / 18 h 15 - Dim : 16 h 15 - Lun : 18 h 30

NO GAZARAN Jeu : 20 h

47 RONIN

Mer / Dim / Lun / Mar : 20 h 45 - Ven : 17 h 45 Sam : 18 h 15 / 22 h 15

J’DEMANDE PAS LA LUNE, JUSTE QUELQUES ÉTOILES Ven : 20 h 30

DIVERGENTE

Mer : 14 h 30 - Ven : 20 h 45 - Sam : 14 h 15 / 18 h 45 / 21 h 30 Dim : 14 h 30 / 17 h 05 - Lun : 18 h 20 - Mar : 18 h 15 / 20 h 30

L’APPRENTI GIGOLO

Mer : 17 h / 18 h 45 - Ven : 18 h 30 - Sam : 16 h 30 / 20 h 30 Dim : 18 h 15 / 21 h


42

cinéma (Horaires valables pour la semaine indiquée)

L’APPRENTI GIGOLO (VO) Jeu : 20 h 30 - Lun : 21 h

THE GRAND BUDAPEST HOTEL (VO)

Mer : 21 h - Sam : 16 h 50 - Lun : 16 h 30 - Mar : 18 h 30

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL KHUMBA (3D)

Mer / Lun : 18 h - Sam / Dim : 14 h - Mar : 16 h

KHUMBA (2D)

Mer / Lun / Mar : 14 h - Sam : 16 h - Dim : 18 h

QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

Mer / Jeu : 20 h 30 - Ven : 18 h - Sam : 20 h / 22 h 15 Dim : 21 h - Lun : 16 h - Mar : 18 h / 20 h 30

BABYSITTING

Mer : 16 h / 18 h 30 - Ven : 21 h Sam : 16 h 30 / 18 h / 20 h 30 - Dim : 14 h 30 / 16 h / 18 h 30 Lun / Mar : 16 h 30 / 21 h

UNE RENCONTRE

Mer : 14 h 15 / 18 h 15 / 20 h 45 - Ven : 20 h 45 Sam : 20 h 15 / 22 h 30 - Dim : 14 h 15 / 20 h 45 Lun : 18 h 15 - Mar : 14 h 15 / 20 h 45

DE TOUTES NOS FORCES Mer / Lun : 16 h 30 - Jeu / Sam : 20 h 45 - Dim : 17 h Lun : 16 h 30 - Mar : 18 h 15 / 20 h 45

NOÉ Mer / Lun : 14 h / 20 h 30 - Ven : 20 h 30 - Sam : 14 h Dim : 19 h 30

BABYSITTING Mer : 16 h / 20 h 45 - Jeu : 18 h 15 - Ven / Mar : 20 h 45 Sam : 14 h / 18 h 15 / 20 h 45 - Dim : 14 h 45 / 19 h 30 Lun : 16 h / 18 h 15 - Mar : 20 h 45

LES YEUX JAUNES DES CROCODILES Mer / Ven : 18 h - Jeu / Lun : 20 h 45 - Sam : 16 h - Dim : 17 h

CLOCHETTE ET LA FÉE PIRATE Mer / Lun : 14 h / 16 h 20 - Sam : 16 h 20 - Mar : 18 h 15

DIVERGENTE Mer / Ven / Mar : 17 h 50 - Jeu : 20 h 30 Sam : 17 h 50 / 20 h 30 - Dim : 16 h 50 - Lun : 14 h

NEED FOR SPEED Mer : 14 h / 20 h 30 - Jeu : 18 h - Ven / Mar : 20 h 30 Sam : 14 h - Dim : 14 h 40 / 19 h 30 - Lun : 18 h / 20 h 30

RIO 2 (2D)

Mer / Dim : 16 h 15 - Ven : 18 h 15 Sam / Mar : 16 h 15 / 18 h 15 - Lun : 14 h 15 / 16 h 15

LA COUR DE BABEL Jeu : 20 h

DANS LA COUR

Mer : 16 h 30 / 21 h - Jeu : 20 h 15 - Ven / Mar : 18 h 30 Sam : 14 h 15 / 18 h 30 - Dim : 16 h 30 / 18 h 15 Lun : 18 h 30 / 20 h 45

NEED FOR SPEED

Mer / Mar : 13 h 45 - Ven / Dim : 20 h 30 Sam : 13 h 45 / 22 h 10 - Lun : 13 h 45 / 20 h 30

LE COLISÉE - ST GALMIER

CINÉ ETOILE - ST-BONNET LE CHÂTEAU Espace Déchelette - 1, route d’Augel - 04 77 50 62 21

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL SALAUD, ON T’AIME Mer / Lun : 20 h - Jeu : 17 h - Ven : 20 h 30 - Sam / Dim : 16 h

HER (VO) Mer / Sam : 18 h - Dim : 20 h

CAPTAIN AMERICA Sam / Mar : 20 h 30 - Dim : 18 h

Boulevard Cousin - 04 77 94 91 18

LA COUR DE BABEL

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL

LA CAPITELLE - MONISTROL SUR LOIRE

Jeu : 20 h

Le Mazel - Monistrol sur Loire - 04 71 75 61 37

NOÉ Mer / Lun : 17 h 30 - Ven / Mar : 20 h 30 - Sam : 21 h Dim : 14 h 30 / 17 h 30

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL

FOR SPEED (2D) L’ÉTRANGE COULEUR DES LARMES DE TON CORPS (INT NEED Mer / Ven / Dim : 18 h / 20 h 30 - Jeu : 20 h 30 - Sam : 15 h - DE 12 ANS) NEED FOR SPEED (3D) Jeu / Lun : 20 h 30 - Sam : 17 h 30 DIPLOMATIE Mer / Dim : 20 h 30 - Ven : 17 h 30

LE PARFUM DE LA CAROTTE Mer / Lun : 14 h 30 - Sam : 10 h / 14 h 30

Sam / Lun : 20 h 30

LES YEUX JAUNES DES CROCODILES Mer : 15 h / 20 h 30 - Ven : 20 h 30 - Sam : 18 h / 20 h 30 Dim : 15 h / Lun : 18 h

LA COUR DE BABEL Mer / Dim : 18 h - Lun : 15 h / 18 h

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL

GERONTIPHILIA (VO)

LES YEUX JAUNE DES CROCODILES

RIO 2 (2D)

Jeu / Dim / Lun : 20 h 30 - Sam : 18 h Mer / Ven / Lun : 20 h 30 - Sam : 14 h 30 - Dim / Mar : 17 h 30

CLOCHETTE ET LA FÉE PIRATE (3D) Mer / Dim / Lun : 14 h 30

CLOCHETTE ET LA FÉE PIRATE (2D) Sam / Mar : 10 h

47 RONINS (3D) Mer / Lun : 17 h 30 - Sam : 21 h - Mar : 14 h 30

DE TOUTES NOS FORCES Jeu / Dim / Mar : 20 h 30 - Ven / Sam : 17 h 30

FAMILY CINÉMA - ST-JUST-ST-RAMBERT

Mer / Sam / Lun : 15 h

RIO 2 (3D) Ven : 18 h - Dim : 15 h

SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL NOÉ Mer : 15 h / 20 h 30 - Jeu / Ven / Sam / Lun : 20 h 30 Dim : 15 h

LES GAZELLES Mer / Ven / Dim : 20 h 30 - Sam : 18 h - Lun : 15 h

Bd Pasteur - 08 92 68 17 42

L’APPRENTI GIGOLO (VF)

SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL

L’APPRENTI GIGOLO (VO)

QU’EST CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

REAL (VO)

Mer : 14 h / 18 h 15 / 20 h 45 - Jeu : 20 h 45 Ven / Mar : 18 h 15 / 20 h 45 - Sam / Lun : 16 h / 20 h 45 Dim : 17 h / 19 h 30

RIO 2 (3D) Mer : 16 h - Sam : 18 h 15 - Lun : 14 h

RIO 2 (2D) Jeu / Lun : 18 h 15 - Sam : 14 h - Dim : 14 h 45

LE PIANO MAGIQUE Jeu : 18 h 15 - Sam : 16 h 30 / 17 h 20

AVIS DE MISTRAL Mer / Ven / Sam / Lun : 18 h 15 - Dim : 14 h 45

Mer / Ven : 18 h - Sam : 20 h 30 Dim : 18 h - Lun : 20 h 30 Mer / Lun : 18 h - Sam : 15 h - Dim : 20 h 30

KHUMBA (2D) Mer / Dim : 15 h - Sam / Lun : 18 h

KHUMBA (3D) Ven / Dim : 18 h - Sam / Lun : 15 h

FIFI HURLE DE JOIE (VO) Mar : 20 h 30

CHRONIQUES D’UNE RÉCRÉ Jeu : 20 h 30

DE TOUTES NOS FORCES / LA QUEPA SUR LA VILNI Mar : 20 h (fête du sport et des arts)


44

sport-loisirs > beauté-bien-être

Guinot / Thalgo / Make up For Ever

Retrouvez l’authenticité d’un institut de beauté traditionnel du lundi au samedi sur rendez-vous. Soins visage et corps : produits Guinot Minceur : ultrasons • electrostimulation lipodermoaspiration • manuel Anti-âge : Liftosome et Hydralift Guinot

Veda Institut de beauté 6, rue Louis Merley 42000 saint Etienne

04 77 25 42 59 www.vedainstitut.fr

31, boulevard Jules Janin - 42000 SAINT-ETIENNE

E-mail : bowet@wanadoo.fr - Web : http://www.bowling-stetienne.com

ET T RS OR ISI SP LO

31, boulevard Jules Janin - 42000 SAINT-ETIENNE E-mail : bowet@wanadoo.fr - Web : http://www.bowlingsaintetienne.com

Ouvert tous les jours de 14 h à 5 h

ET E TÉ TR AU -Ê BE IEN B

DE É UR INT TO SA

AU

T AN TÉ UR IN TA SA

S RE

B PU S R UE BA ÈQ H T CO

IN

QU CO

S DI

RETROUVEZ EN FIN DE MAGAZINE, LES BONNES ADRESSES POUR MIEUX PROFITER DE VOS LOISIRS : SPORT, ESPACES BIEN-ÊTRE, RESTAURANTS, BAR, PUB, DISCOTHÈQUES... www.lagenda.net

Petites vacances scolaires de 10 h à 5 h

31, Bd Jules Janin à 2mn du stade

Tél : 04 77 37 23 05 www.bowlingsaintetienne.com

12 Pistes de bowling Billards - Terrasse Bar de Nuit climatisé avec sa carte de bières et de cocktails Ecran géant Diffusion des matches de l’ASSE Pizza à toute heure

POUR PARAÎTRE DANS CES RUBRIQUES, CONTACTEZ

L’AGENDA STÉPHANOIS AU 04 77 37 86 37


45

autour de saint-étienne

4 rue Franklin Franklin (à côté côté du Centre Centre Équestre) Équestre)

42240 42240 UNIEU UNIEUX X la latabledusommelier@gmail.com tabledusommelier@gmail.com

Tél. Tél. 04 77 20 04 30 Ouvert uniquement vendredi soir, samedi soir et dimanche midi

Bar - Restaurant - Pizzeria - Chez Dino

La Strada Dino et Franca vous accueillent dans un nouveau décor pour vous faire déguster leurs spécialités Italiennes

SPÉCIALITÉS ITALIENNES TRADITIONNELLES NOUVELLE CARTE - 3 FORMULES DU MIDI Salle climatisée - 04 77 55 25 95

Tous les jeudis SOIRÉE PIZZAS - KARAOKÉ La Strada vous offre l’application Resto Pocket. Téléchargez l’application pour avoir toutes les infos sur la Strada.

Rond-Point Auguste Colonna - 42160 A.-BOUTHEON Facile d’accès - parking gratuit Ouvert du lundi au samedi midi - Fermé dimanche et lundi soir


46

autour de saint-étienne

NOUVEAU PROPRIÉTAIRE - BOUCHON STÉPHANOIS

La Grande Bouffe devient l’Auberge de la Pinatelle Ouvert du mardi au samedi (midi et soir), dimanche soir, et dimanche midi sur réservation

Direction Le Bessy - Lieu dit La Pinatelle - 42230 Roche La Molière Tél : 04 77 46 03 93 - Fabrice Trapani : 06 74 58 45 32

Brasserie

A 10 mn de Saint Etienne 13, rue Dorian 42700 Firminy

04 77 56 42 79 Groupe et Réception Service jusqu'à 23h le Week-end Ouvert 6j/7 le midi du mercredi au samedi les soirs

Formule de midi à partir de 13,90€ Zac des Murons (ex l’Endroit) 42160 Andrézieux-Bouthéon

www.restaurant-laconciergerie.com

04 77 74 61 86


47

autour de saint-étienne

Parking privé

Restaurant Japonais

-10% Tél : 04 77 79 79 88

PLATS A EMPORTER

138 Avenue Albert Raimond 42270 ST-PRIEST-EN-JAREZ - Ratarieux www.sushiyama.net

KARAOKE VENDREDI SOIR + soirée discothèque avec repas compris jusqu’à 3 h du mat’ Menus au choix à partir de 18 € (Charcuterie, râpées, salade, fromage et dessert)

Impasse Saint-Exupéry - 42160 Andrézieux Bouthéon Tel : 04 77 55 39 25 - Fax : 04 77 55 63 85 - www.aubergeduroy.fr


48

autour de saint-étienne

Sur place, emporté, livré

De nombreuses spécialités à découvrir ! Plat du jour : 8,90€ Formule du jour : 12,90€ Menu Pinocchio : 7,50€

Suggestions à

l’ardoise

Terrasse - Salle climatisée

131, bd. Jean Jaurès 42170 St-Just-St-Rambert 04 77 35 30 31 little.italy@live.fr


49

autour de saint-étienne > saint-étienne

LIVRAISON, À EMPORTER, SUR PLACE Ouvert 7j/7 sauf dimanche midi

eatsushi.fr / 04 77 33 15 12 / 5, place Grenette - 42000 St-Etienne

Ouverture du mardi au samedi, midi et soir - Dimanche midi Repas de groupe (réservation) Plats à emporter (sur commande) Livraison (à partir de 10 pers.)

Menu du jour : 12 €. Plat du jour : 9 €

12, rue des Fossés - Saint-Etienne - 04 77 33 19 22


50

Rue Etie n

la de

C

G us ta ve Cl N au de ad P e Tis e ac eRlle l so P an ue t He v nri a h Ba C r

ue

an

e ac Pl uve Ne

A midi du mardi au samedi & vendredi et samedi soir Formules du jour à midi

ss

re llè ui

M ic am he le be t tt a

do

G

Ba

Ru e

bu

Ru e

e

Mon Jardin Secret ✩

ren Bistrot de cheffe tai 1zeplace Villebœuf

Je

Ru

H de ôt vi el lle

e ac Pl rian Do

e ac e Pl nett e Gr

P

Chavanelle

à 90om ur 1.50€ s R la soirée

Ru e

Ru e

Bl an

ch i

oy

Ré p

ub l iq ue

on

ne Mim ard

PLACE VILLEBŒUF, L’ESPRIT CONVIVIALITÉ, CUISINE MAISON

ré itt

Les 3 sardines ✩ Bistrot de la mer 10 place Villebœuf

A midi du mardi au samedi & vendredi et samedi soir Formules du jour à midi

04 77 47 26 54 - www.les3sardines.com

eL Emil Rue

run eaub B e Ru

04 77 95 55 20 - www.monjardinsecret.fr R

ue

D és iré


51

À SAINT-ÉTIENNE, BISTROT ...ET AMBIANCE CHALEUREUSE ! s

ur

es

ne Mi

d Bd

Rue F Fénelon énelon

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DES 3 RESTAURANTS POUR LE DIMANCHE DE PÂQUES 20 AVRIL 2014 Rue Ar Arago ago

se

our sF aur iel

La Java Bleue ite ✩ Bd

Ru e

Va lbe no

Bistrot à viande 2 cours fauriel

es is d pala grès con à pied n à 7m auriel Cours F

Rue Vivar aize

PLaCe ViLLeBœuf C

ea u t

A midi du mardi au samedi

ud e

mentierrss

de s & vendredi et samedi soir D oc Formule du jour à midi te ur 04 77s 21 Ch 80 68 - www.restaurant-lajavableue.fr Bd ar Da co gu ts er re

C la


52

restaurants saint-étienne PIZZERIA - RESTAURANT

P i z z e r i a R i s t o r a n t e

San Remo 1 Chez Roberto

Pizzas et plats à emporter du lundi au samedi

Nico et son équipe vous invitent à venir déguster leurs spécialités italiennes

LIVRAISON GRATUITE

PIZZAS AU FEU DE BOIS OUVERT LES MIDIS DU LUNDI AU SAMEDI ET LES SOIRS DU MERCREDI AU SAMEDI

8, place Anatole France - 42000 St-Etienne

Tél : 04 77 33 48 23

Terrasse et salles climatisées Ouvert du lundi au samedi

11, rue Paul Bert - Saint-Etienne

04 77 41 11 18 Prochainement ! Maurizio de la Gondola vous présente

Renseignement 04 77 33 95 03

Du mardi au vendredi 10h - 15h et 18h - 1h30 Le samedi 10h - 1h30

Nouveau concept de camion pizzas

Arancini Panini Lasagnes Pâtes au four Pizza à la part ennes et italienn sicili es tés i l cia é Sp Situé au stade Geoffroy Guichard (face Métro) et à la zone commerciale de Ratarieux (face à Lapeyre) Anniversaire, se renseigner...


53

restaurants saint-étienne

Bouchon et restaurant à viandes Bouchon et restaurant à viandes Midi... Formule & Plat du jour Le soir... CarteNos & Menus spécialités Nos spécialités :

Nos spécialités Fondue Bourguignonne - Grillades Côte de Bœuf - L’Assiette du Boucher

4, Rue Louis Merley - St-Etienne - 04 77 41 79 52 - Réservation conseillée (entre place Neuve et Chavanelle) - Fermé dimanche et lundi soir - www.lacoteauxvins.fr

Bouchon et restaurant à viandes Jeudi 15 novembre : Beaujolais Nouveau Dégustation, grattons lyonnais Formule midi et menu spécial Beaujolais

Nos spécialités : Pavé de bœuf Les planches:dégustation à composer selon vos envies Côte de: Bœuf - L’Assiette du Boucher Jeudi 15 novembre Beaujolais Nouveau 4, Rue Louis Merley - St-Etienne - 04 77 41 79 52 nOuVeau : PLanCHe De teRRIne MaIsOn Dégustation, grattons (entre place Neuve et Chavanelle)lyonnais - Fermé dimanche et lundi soir POuR 2 PeRsOnnes

Bouchon et restaurant à viandes

tout est fait maison avec des produits frais

Formule midi et menu spécial Beaujolais

Nos spécialités : Pavé de bœuf Côte de Bœuf - L’Assiette du Boucher 4, Rue Louis Merley - St-Etienne - 04 77 41 79 52 (entre place Neuve et Chavanelle) - Fermé dimanche et lundi soir

Café Restaurant - Concerts - SpecLE- CARRE SOFT Bar - Restaurant

Le midi : Menus 12,30 € et 14,70 € Le soir : Menus 18 € et 24,90 €

Restaurant

Les Négociants

Plat du jour à 7,50 €, les lundis, mercredis et vendredi MiDi. Les mardis duo de rapée et bœuf à 8,50 € et les jeudis moules + frites à volonté à 11,50 € OUVERT dimanche de Pâques le 20 avril avec un menu à 27,50 € Jusqu'au 30 mai un kir vous sera OFFERT le vendredi SOIR

ouvert du lundi au vendredi MiDi et vendredi SOiR Parking Casino gratuit le midi Carte de fidélité (-5 et 10 % sur votre repas)

Ouvert midi et soir du mardi au samedi 3 place Grenette SAINT ETIENNE

tél. 04 77 25 83 47

115 rue Bergson - St-etienne

Tél/fax : 04 77 93 65 www.lesnegociants.fr

28


54

restaurants saint-étienne

> Possibilité de repas privés (sur réservation) : anniversaires, entreprises, enterrements de vie de jeunes filles... > Possibilité de plats à emporter (chez vous ou chez nous) à 14h et au vendredi de 11h les midis du lundi 30. 21h à 8h de1 rs soi les dredi au dimanche Jusquà 22h30 du ven

2, rue de l’Abbaye

- place Valbenoite

St-Etienne

Ouvert jusqu’à 4h du matin en semaine et 5h le week-end Nouveau : Ouvert le dimanche à partir de 20 h, Apéro Jazz

LE NOUVEAU COMPTOIR Bar Restaurant

Menu du jour à midi en semaine Formules & Repas de groupes Fermé le dimanche 12, pl. Jean Jaurès - St-Etienne

Tél : 04 77 21 41 09


55

restaurants saint-étienne

Nouveau ! dégustez notre

GARAGNA*, *Nouai Borfa signifie Petit Roi ou Roitelet en patois forézien

Le Nouai Borfa s’occupe de l’organisation de vos soirées (séminaires, conférences, soirées privées, anniversaires, etc...)

dans l’esprit d’une pizza, composez votre râpée de pommes de terre !

*Enfant terrible en patois stéphanois

Café - Restaurant - Concerts - Spectacles - Cocktails

Venez déguster notre cuisine à base de produits frais préparée par notre équipe !

Ouvert 7j/7 de 10h30 à 1h30 (sauf soirées privées : 5h) - www.nouaiborfa.fr

Réservation : 04 77 41 78 43 ou 06 15 13 21 26 10, place Jean Jaurès - 42100 Saint-Etienne

SEA FOOD STEAK HOUSE

OUVERT TOUS LES JOURS SAUF DIMANCHE

2 1 , R U E D E S M A R T Y R S D E V I N G R É - S A I N T- É T I E N N E 04 77 38 92 15

Le Petit Savoyard

1, place Valbenoite - 04 77 57 44 63 Restaurant - Traiteur Livraison à domicile Raclette à volonté ! Buffet à Pour vos grands événements volonté (mariage, baptême, réception...) le midi Ouvert tous les jours midi et soir, sauf le dimanche soir et lundi soir


56

restaurants saint-ĂŠtienne


57

restaurants saint-étienne Formule du jour à partir de 11,90 € Plat du jour à 9,50 € Menu ou carte à 24,50 € Ouvert 7j/7 (le midi) Ouvert du jeudi au samedi le soir et sur réservation les autres soirs (à partir de 10 pers.)

7, place Villebœuf - Saint-Etienne Tél : 04 77 33 66 96 www.cote-parc-stetienne.fr

restaurant - pizzeria

L’ITALIEN...

Aline, Dominique et son équipe vous accueillent ! 4, place Jean Jaurès Saint-Etienne Tél : 04 77 21 95 50 - 06 20 36 46 46


58

restaurants saint-étienne

L’Escargot d’Or vous invite à découvrir sa nouvelle salle et son fumoir.

Du mardi au dimanche midi

Salon particulier Terrasse d’été Spécialités escargot et cuisine traditionnelle


59

restaurants saint-étienne

Plat du jour 9€50 / Plat + Dessert 12€ / Entrée + plat + dessert 16€ Carte (de 15€ à 26€) le midi et Carte et menu à 25€ le soir Fermé samedi midi et dimanche

Jeudi 17 avril et jeudi 1er mai, apéritif et dîner musical

LE HYPE pub-resto Raclettes, pierrades, tartiflettes, grenouilles Foie gras maison - Plat du jour, formules (le soir) Ouvert du Lundi au Samedi de 11h à 1h Programmation soirées 21, rue Georges Dupré - 42000 Saint-Etienne 04 77 32 44 13

http://www.facebook.com/resto.lehype


restaurants saint-étienne

ET T RS OR ISI SP LO

ET E TÉ TR AU -Ê BE IEN B

DE É UR INT TO SA

AU

T AN TÉ UR IN TA SA

S RE

B PU S R UE BA ÈQ H T CO

IN

QU CO

S DI

RETROUVEZ EN FIN DE MAGAZINE, LES BONNES ADRESSES POUR MIEUX PROFITER DE VOS LOISIRS : SPORT, ESPACES BIEN-ÊTRE, RESTAURANTS, BAR, PUB, DISCOTHÈQUES... www.lagenda.net

60

POUR PARAÎTRE DANS CES RUBRIQUES, CONTACTEZ

L’AGENDA STÉPHANOIS AU 04 77 37 86 37


61

restaurants saint-étienne

Génération Crousty

Burgers 100% fait maison Frites fraîches cuîtes dans la graisse de bœuf

Ouvert du lundi au jeudi de 11h à 21h30, vendredi et samedi de 11h à 23h et le dimanche de 17h30 à 21h30 - RETRANSMISSION DES MATCHES DE FOOT ! 69 rue de Terrenoire - 42100 Saint-Etienne Montplaisir (sur le parking de Dia) Tél : 04 77 47 35 97 - Page Facebook Génération Crousty

Sous sa verrière, un lieu atypique ouvert du mardi au samedi midi et soir.

27 rue Léon Nautin - St-etienne - Réservation : 04 77 53 47 92


62

restaurants saint-étienne ET T RS OR ISI SP LO

ET E TÉ TR AU -Ê BE IEN B

DE É UR INT TO SA AU

T N É RA NT AU AI S

B PU S R UE BA ÈQ H OT C S

ST RE

IN

QU CO

DI

www.lagenda.net

RETROUVEZ EN FIN DE MAGAZINE, LES BONNES ADRESSES POUR MIEUX PROFITER DE VOS LOISIRS : SPORT, ESPACES BIEN-ÊTRE, RESTAURANTS, BAR, PUB, DISCOTHÈQUES...

Gastronomie Marocaine Proximité du Gaumont, du parking Jean Jaurès et à deux pas de la Préfecture

6, rue Honoré de Balzac 42000 Saint-Etienne

Tél : 04 27 64 69 00 Ouvert de 12h00 à 14h30 et de 19h00 à 23h00 Fermé le dimanche soir

POUR PARAÎTRE DANS CES RUBRIQUES, CONTACTEZ

L’AGENDA STÉPHANOIS AU 04 77 37 86 37

Ouvert 7 jours sur 7 midi et soir

NOUVEAU, PROCHAINEMENT : Bar à vins - Dégustation d’huîtres Salon de thé - Petit déjeuner le matin 13, Place Jean Jaurès - 42000 Saint-Etienne

Tél : 04 77 01 01 20 www.bistrotduboucher.fr Parking à proximité - Salle climatisée - Terrasse d’été


63

restaurants saint-étienne > bar-pub

Le Stromboli s’agrandit et vous offre plus d’espace !

- Ouvert 7j/7 à partir de 8h (café et petit déjeuner ) - Service restauration non stop de midi à minuit - Livraison à domicile et au bureau 7j/7 midi et soir

5, place Jean Jaurès 42000 Saint-Etienne 04 77 33 94 84

7, rue Michel Servet 42000 Saint-Etienne 04 77 32 38 29

RESTAURANT JAPONAIS TRADITIONNEL FORMULE À VOLONTÉ, SUR TABLE ROULANTE PLATS À EMPORTER : -10% Ouvert tous les jours sauf dimanche midi Place des Ursules (angle rue de la Résistance et rue Ronsard)

Tél : 04 77 33 41 07 Livraison avec Domadélis


bar-pub-discothèques

64

facebook.com/estaminet.cafe estaminet.cafe@gmail.com

Du lundi au Café vendredi Restaurant de 7h30 Goûters - Patisseries à 18h Brocante (environ)

Tartines

33, Place Fourneyron - St-Etienne Tél : 09 83 02 92 43


spécial saint-patrick

ET E TÉ TR AU -Ê BE IEN B

DE É UR INT TO SA U A

B PU S R UE BA ÈQ H OT C S

TA U SA RA IN NT TÉ

ET T RS OR ISI SP LO

RE S

65

IN

QU CO

DI

RETROUVEZ EN FIN DE MAGAZINE, LES BONNES ADRESSES POUR MIEUX PROFITER DE VOS LOISIRS : SPORT, ESPACES BIEN-ÊTRE, RESTAURANTS, BAR, PUB, DISCOTHÈQUES... Pub - Discothèque Ouvert du mardi au samedi à partir de 23 h 30 7, rue f. Garnier - St-etienne

Tél : 04 77 33 42 59

POUR PARAÎTRE DANS CES RUBRIQUES, CONTACTEZ

L’AGENDA STÉPHANOIS AU 04 77 37 86 37


66

coquin

Nelly vous accueille du lundi au vendredi de 16h à 1h30 AMBIANCE FEUTRÉE ET CONVIVIALE

37, route de l’Etrat - St-Priest en Jarez Tél : 04 77 51 59 17 (Recherche Hôtesses)

Nouveau à partir du 28 octobre

La Bella

Donna

ET T RS OR ISI SP LO

ET E TÉ TR AU -Ê BE IEN B

DE É UR INT TO SA

AU

T AN TÉ UR IN TA SA

S RE

B PU S R UE BA ÈQ H T CO

IN

QU CO

S DI

RETROUVEZ EN FIN DE MAGAZINE, LES BONNES ADRESSES POUR MIEUX PROFITER DE VOS LOISIRS : SPORT, ESPACES BIEN-ÊTRE, RESTAURANTS, BAR, PUB, DISCOTHÈQUES... www.lagenda.net

Bar à Champagne

Julie vous accueille du lundi au vendredi de 11h à 1h30, le samedi de 14h à 20h

34, rue Jules Ledin Saint-Etienne

09 67 37 64 82 06 26 50 48 37 www.b-donna.fr

POUR PARAÎTRE DANS CES RUBRIQUES, CONTACTEZ

L’AGENDA STÉPHANOIS AU 04 77 37 86 37

BaR À BuLLeS

Elsa et ses hôtesses vous ouvrent leurs salons pour des instants pétillants

Enterrement de vie de garçon et anniversaires (sur réservation) Ouvert du lundi au vendredi de 15 h à 1 h 30 - Le samedi sur réservation 18, rue Jean Claude Verpilleux - 42100 St-Etienne

Tél : 04 77 95 73 64 - 06 38 67 35 53 www.elsa-pub.com


67

coquin

uN COuP De STReSS, uN COuP De BLueS, VieNS PaSSeR uN MOMeNT CONViViaL CHeZ ÉVe eT SeS aMieS !

PRi

Rec / Su rutons h RR ÉSe ôtesse s RVa TiO N

Ligne de bus n° 2, 7, 13 et 16

VENTE DE POPEERS

Sauna Grand Hammam Salons 2 postes internet Adhérent SNEG - signataire de la charte de responsabilité ACTUP/AIDES 300 M² de relaxation détente et de bien être dans une hygiène irréprochable

Ouvert : lundi au vendredi 11h - 20h samedi 12h - 20h dimanche et jours et fériés 13h - 20h


68

découverte

La Table du Sommelier

F

ormulons un désir, à défaut d’un rêve… Le désir d’imaginer un lieu, baignant dans la convivialité la plus épanouie, où l’on pourrait manger, boire et se cultiver en même temps. Déguster une nourriture saine, une cuisine élaborée à partir de produits frais de saison fonctionnant sur un approvisionnement privilégiant les circuits courts. Déguster des vins élevés dans le respect du terroir sans succomber à l’exploitation industrielle ou une dénaturation chimique ou répondant aux modes (car, et oui, les modes existent en matière de vins. Et se nourrir l’esprit comme on se nourrit la panse, grâce aux rencontres avec des producteurs, des vignerons et œnologues qui feraient partager leurs aventures et leurs coups de cœur, et aux vernissages d’expositions… Et bien, ce désir a un nom depuis plus d’un mois, il se nomme la Table du Sommelier (ex. Carpe Diem) et se trouve au centre équestre d’Unieux, à quelques minutes seulement du centre ville de Saint-Etienne.

Bruz en Bretagne, où il sera major de sa promo, F. Chalaye, a terminé finaliste du "Concours du meilleur élève sommelier en vin du val de Loire" et du "Concours Chapoutier-metro". On peut supposer qu’il en connaît un rayon question vin… La cuisine est volontairement simple, car en matière de saveurs le trop est l’ennemi du bien, mais raffinée. Chaque jour, l’ardoise égrène les plats du marché et les proposition du moment qui pourront s’accompagner d’un vin qui sublimera les saveurs concoctés par le chef. La Table du Sommelier est donc implanté dans un cadre naturel apaisant, permettant d'apprécier un repas au calme de la ville. Un ultime conseil, pour découvrir ce lieu complètement rénové et repensé, ne pas manquer prochainement les "Apéros dégustation", durant lesquels l’équipe du restaurant vous proposera des dégustations élaborées par F. Chalaye avec, à la clé, la rencontre avec les vignerons et les soirées musicales, nous vous rappelons que vous avez à faire à deux passionnés de musique… PS : Ce grand espace est ouvert le midi du mardi au dimanche et le soir vendredi et samedi (les autres soirs sur réservation.

On doit ce lieu atypique à la rencontre de Fabien Chalaye, jeune sommelier de formation originaire des collines Rhodaniennes, et par ailleurs mélomane averti et de Lauranne Molon, musicienne également, passionnée par l’art et douée pour l’organisation d’évènements singuliers 4, rue franklin (à côté du centre équestre) et originaux. Formé à la Faculté des métiers de 42240 unieux - 04 77 20 04 30



Agenda 455 2