Page 1

Bonsoir,

C'est aujourd'hui, en cette belle journée de printemps que je viens souiller ma plume de mon encre pour vous conter l'histoire qui est la mienne. Fut-ce-t'elle d'un quelconque intérêt à vos yeux. Tout d'abords la Noblesse signifie pour moi grandeur d’âme. Ce n'est pas qu'un simple statut sociale au mettre titre que citoyen ou voyageur. C'est un titre que l'on obtient car on le mérite. J'ai toujours pensé que je n'oserais jamais postuler ici. Mais aujourd'hui le cœur plein d'audace et de désire de reconnaissance je me présente devant vous, mes empereurs, pour vous conter en ces quelques lignes rédigé de ma plus belle plume l'histoire qui est la mienne.

Toute histoire à un début, certains n'y prêtent pas attention, mais le passé est souvent décisif de notre avenir. En ce qui me concerne tout a commencé il y a plusieurs années. Je fut élevé comme un guerrier, par le fer et par le sang. Mon père était ce que l'on pouvait appelé un Grand guerrier. Jamais je n'eut pris conscience de ce que cela signifiait, mais malgré l'ardeur du climat glaciale des terres reculées dans lesquelles j'ais toujours vécu, je vivait dans le luxe et le confort.


Un confort qui m'a toujours semblé naturel, si ce n'est indispensable. Quand ma maturité me permit de comprendre qui était réellement mon père, j'appris qu'il fut assassiné dans sa propre chambre une nuit. J'avais 16 ans. Et je n'avais pas été capable de le défendre. Je n'y avais pas été préparé mais mon intronisation au pouvoir fut rapide et sans que je m'en rende compte je me retrouvais avec sous mon pouvoir la vie de milliers de personnes. J'eus jouis de ce pouvoir peu de temps. En effet les assassins de mon pères ne tardèrent pas. Et trois mois après mon couronnement des pirates attaquèrent la ville et je fus contraint de fuir.

Ma vie de Luxe était terminée. Ce fut pour moi la longue traversée du désert. Je n'avais nul part où aller, je ne connaissais personne hormis mon père et son conseillé. Un matin où le froid se faisait plus vigoureux que les autres j'atteignis le port d'Arkhelskoye. L'architecture de la ville m'était familière, il me semblait être déjà venus. Oui, cette ville était le port de commerce de l'empire de mon père. Mais désormais elle était sous le joug des pirates. Je risquais d'être reconnus, et plus rien ne me retenait en ces terres glaciales. Je décidais donc de prendre le premier bateau en


partance pour le sud. Je me retrouvais ainsi dans un bateau marchand, le capitaine me prit sous son aile. Il m'apprit durant le voyage ce que je n'avais put apprendre de mon père décédé. L'art du commerce, mais aussi pleins de chose que l'on apprend pas dans un palais royale. Ce fut ma première rencontre avec un homme venant de New Stendel. J'écoulais des jours heureux en compagnie de cette homme, toujours sur le routes à commercer de ville en ville.

Mais l'on ne peut échapper à son destin. Mon sang me dictait ma conduite, je devais rétablir l'empire jadis beau et puissant de mon défunt père. Mais l'on ne fonde pas un empire sur un coup de tête. Et puis je ne connaissais personne en ces terres. Mon épopée sur New Stendel avait débuté il y environ trois mois, mes papiers officiels de paysans récemment acquis il ne me restais plus qu'a trouvé une terre pour m’accueillir, je parti ainsi vers le Nord. Je visitais les villes et fit l'acquisition de sommaires richesses. Puis je finis par trouver une terre pour m’accueillir, Edilin. Je m'installais ainsi en ces terres et à force de prospection et d'exploration obtint mes primes richesses. Mais alors que ma vie suivait son cours une catastrophe terrible arriva, l'apparition de Nubes, les terres du ciel.


N'ayant point réfléchis je prit mon épée et mes affaires et partit à l'aventure dans ces terres vierges de l'homme. Je fit ainsi la connaissance de plusieurs personnes et nous fondâmes un village, Le hameau des vents. Plus tard encore avec cette même communauté nous partîmes explorer les enfers. Ainsi naquis le château des vents. Une communauté soudé et des richesses, je possédais ce dont un paysan pouvait rêver, mais mon ambition ne pouvait s’arrêter à si peu, je voulais la gloire. Ainsi naquis Solaris. Lieux qui accueillerait les Jeux Olympiques de Minefield. Plus tard, cette vie de paysan ne me suffisait plus et je me fit faire des papiers pour obtenir la citoyenneté. Une fois ceci fait je fit en sorte d'obtenir une licence de commerce. Ayant toujours en tête la résurrection de l'empire de mon père j'ouvris deux magasin pour me fournir l'argent nécessaire. Et quand le moment fut venus je me décida à réunir les foules, fort de ma réputation acquise au cours de mes nombreuses quêtes, je pus aisément rassemblé les premiers habitants de ma nouvelle cité, Miklagärd. La ville fut construite au bords de l'eau, dans les terres glacée de l'est. Une alliance forte et sans faille naquit entre Miklagärd et la nation de Frowin, une alliance qui ne manquerait pas d'être utiles à mes fins de pouvoir, et de vengeance.


C'est en ces termes que je m'exprimes devant vous. La noblesse est un titre qui me semble à portée de main. Elle m'emplirais d'honneur et de joie. Ma vie sur New Stendel m'a maintes et maintes fois prouvée que s'impliquer dans la communauté n'était pas vint, ainsi fort de mon titre de Duc de Miklagärd des dons importants furent envoyé à la ville, et mes impôts ont toujours été grassement payé. Je ne cherche point à acheter mon titre de noblesse je tiens juste à vous montrer à quel point je m'implique pour vous. Avant de vous laisser la parole, j'ajouterais que quelle que soit votre décision je la respecterais et je ne serais point offensé par un refus.

Cordialement et respectueusement, Darkez Grand Duc de Miklagärd

Demande D'annoblissement  

Ma demande d'annoblissement

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you