Page 1


Musial reprend les armes. Dans ses dessins un homme cherche à se dresser. Un bras, une main fouillent la mêlée des images. Des profils perdus, des masques antiques, des faces blanches errent au milieu du chaos. Au bout de sa plume naissent des fragments de visages dans leur traîne de comète. L'oeil dur d'un oiseau fixe le regard. Une poussière d'encre soutient une tête trop lourde. Un oeuf roule, échappé de Bosch ou de Dali. Tumulus. Méduses. Grands filets qui s'égarent...Le sommeil de la raison engendre des monstres ? Mais non, pas d'image figée. Ni rêve, ni cauchemar. Le motif se disperse. C'est la chute du cadre ou le corps renversé. D'une oeuvre à l'autre, la rage d'exprimer relance le dessin. Le trait va au plus fin. Délicat, il s'effile, il glisse et se perd quelque part, disparu. Sec, il fait croc, bec ou griffe, et s'ancre dans le soc meurtrier des angles. La plume se dispute avec la tache que jette l'encre, en bandes noires, piétinements et grumeaux. Le dessin part en vrille ou en constellations. Espèces de ciels piqués de mouchetures. Ce sont les écorchés d'aujourd'hui. Le dessin se dessine. Il dessine ses entrailles, étale ses viscères. Il accueille des textes de Sade, de Bataille, de Dupin pour donner voix au cri des figures muettes. Avec un air espagnol, parfois, dans les grands blancs du papier chauffé par le soleil. L'ombre d'un chevalier fracassé s'éternise. Un débris de rapière. Un fourreau vide. Il y a du panache. Le dessin ne finit pas. Patrick Wald Lasowski. Janvier 2009


Remerciements

à l'équipe de la galerie 14-18 et plus particulièrement à Etienne Lelieur et Olivier

Monteils pour leur enthousiasme et leur belle énergie . Remerciements également à Virginie Di Ricci pour sa patience et sa rigueur si précieuse

dans la réalisation de ce catalogue et ses conseils

dramaturgiquement éclairés. Remerciements à Patrick Wald Lasowski pour son écriture , son amitié et son soutien indéfectible. Et enfin remerciements à Jacques Dupin pour la simplicité et la chaleur avec lesquelles il m'a reçu. Jean marc Musial Avril 2009

Manière Noire  

Portfolio de l'Exposition de dessins à la plume de JM Musial à la Galerie 14-18 à Lisbonne (Avril/Mai 2009).

Advertisement