Issuu on Google+


Sommaire Éditorial

4 Fusion du magazine Centreprendre et du magazine Bien-être Quantique

Février - Mars 2012

Affaires internationales

12 Les pourboires autour du monde

Affaires

Technologie

16 Attention à vos mots de passe sur le Web!

Merci à nos annonceurs!

9 6

Quelle sorte de communicateur êtes-vous? Partie 3 de 5

14

restaurantpubdorsay.com

65 rue De Buade Place de l’Hôtel-de-ville Vieux-Québec

Le restaurant qui se prend pour un pub

Étiquette des affaires : Le Mexique

réservation : 418.694.1582

10

Restaurant pub gourmand

www.dorsay.com

Civisme dans les avions, aéroports et hôtels de villégiature

Restaurant D’ORSAY

36 Galerie Richelieu

Galerie Richelieu

2

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Pour annoncer dans le prochain numéro :

Développement personnel

22 PNL et intimidation

24

Santé

34 Médecine conventionnelle, traditionnelle, alternative, énergétique, holistique, intégrative, allopathique... Comment s’y retrouver?

Magazine électronique Publié par <DIV> Publishing

Le parcours d’une peureuse

26

Distribution: 300 000

Scénarios : sommes-nous prêts pour ce qui pourrait arriver?

Faites-le circuler! C’est gratuit!

30

Publicité et dates de tombée :

Rencontrer le véritable amour : est-ce un mission impossible?

32 Philtre d’amour, hormone de la prospérité, molécule de la confiance

Le magazine est gratuit et est distribué à 300 000 clients au Canada, en Europe et dans toute la francophonie, à raison de 6 numéros par année. Pour plus de détails et pour annoncer: www.centreprendre. com/pub.html

www.centreprendre.com/ pub.html

38 Nouvelles

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

Représentante des ventes Ginette Dombrowski 418 953-8327 3


2012, année de changements! L’année 2012 a commencé avec un rugissement et semble s’annoncer comme une année de mouvements importants, tel que prévu. Les changements ne nous ont pas épargnées et c’est pourquoi nous avons saisi ce moment pour faire l’intégration des magazines Centreprendre et Bien-Être Quantique. Cette intégration était prévue depuis le tout début de nos publications, mais nous n’en avions pas prévu le moment exact et c’est maintenant chose faite. Cela se produit plus tôt que plus tard, car il est plus important que jamais d’intégrer les différents aspects de notre vie: travail, famille, santé, vie sociale et développement personnel. Donc, l’intégration des magazines est naturelle et à point. D’autant plus que la technologie nous a un peu forcé la main. En effet, notre fournisseur pour la distribution de nos bulletins vous annonçant la parution du magazine nous a fait faux bond sans préavis, ce qui nous a obligées à trouver une solution de rechange en catastrophe. Bref, la charge de travail s’est trouvée décuplée soudainement, ce qui nous a obligées à nous adapter. Mais nous étions déjà depuis longtemps faites à l’idée qu’une grande adaptabilité fait partie des compétences requises pour les prochains mois et les prochaines années. Cette capacité d’adaptation est un atout majeur en cette période de bouleversements. Êtes-vous prêts et prêtes et combien adaptable êtesvous? La section Bien-Être Quantique, située en deuxième partie du magazine vous offre une série de réflexions intéressantes sur des scénarios qui pourraient se produire au cours des prochains mois et années.

4

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Loin de nous l’idée d’être alarmistes. Mais le fait est que les circonstances actuelles nous obligent à nous pencher sérieusement sur certaines questions qui sont essentielles à notre bien-être et à notre mode de vie. Lorsque nous avons un certain niveau de confort, nous ne sommes pas naturellement portés à remettre notre mode de vie en question. Il faut en effet que les circonstances perturbent notre confort de façon majeure pour que nous acceptions de remettre les choses en question et prendre action. Mais les questions soulevées représentent effectivement un risque important face à notre mode de vie. Il devient alors important de savoir si nous voulons faire les changements nécessaires avant qu’ils ne deviennent trop pénibles et nous préparer au cas où, ou si nous choisissons de faire l’autruche et de continuer comme si rien n’était. Nous vous invitons donc à réfléchir à ces questions et à nous faire part de vos commentaires.

e l l e i n a D Faites-nous part de vos commentaires concernant les articles du magazine : http://blogue.centreprendre.com

Voyez les gagnant(e)s des tirages : Détails: http://bit.ly/abonnez-moi

Abonnez-vous :

http://bit.ly/jemabonne

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

5


Civisme dans les avions, aéroports et hôtels de villégiature Ginette Salvas École internationale d’étiquette et de protocole www.ginettesalvas.com

Ce sujet m’a été inspiré Au moment de l’empar quelques-uns de mes ré- barquement : cents voyages et des émotions que j’y ai vécues. Quel- • Préparez vos docuques-unes furent heureuses ments pour l’enregiset d’autres beaucoup moins. trement afin de ne pas • retarder le processus. Durant un vol, qui dure • Maintenant que les rèentre six et sept heures, gles de sécurité sont on a amplement le temps plus sévères, placez de remarquer le comportevos pâtes à dents, dément, souvent bizarre, des maquillants, mascavoyageurs. ras et autres dans vos bagages destinés à la Voici quelques conseils soute de l’avion. qui vous permettront d’être • Si vous transportez un apprécié des autres voyaordinateur, un téléphogeurs et de l’équipage lors ne et une caméra, on • de vos déplacements en avivous demandera de les on. placer dans une boîte lorsque vous passerez 6

à l’inspection. Vous devrez les placer dans la même boîte. Préparezvous à cela et ne faites pas attendre les gens derrière vous. Ne portez pas de souliers difficiles à enlever et à remettre. On vous demandera peut-être de les enlever. Ne portez pas de vêtements et accessoires ornés de métal susceptibles de faire sonner l’alarme. Prévoyez tout cela à l’avance. Ne transportez pas des bagages volumineux à l’intérieur de l’avion étant donné que l’es-

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


• •

pace est réduit. Portezles devant vous lorsque vous vous déplacez dans les allées. Les sacs portés sur l’épaule ou les sacs à dos peuvent blesser les gens qui vous suivent. Placez vos bagages sous le siège devant vous ou dans le compartiment à bagages. Ce dernier étant placé assez haut et la porte étant assez lourde, aidez les gens qui ont de la difficulté à l’atteindre. Libérez l’allée le plus • tôt possible. Assoyez-vous dans le siège qui vous a été as-

signé par la compagnie aérienne. Lorsque les portes seront fermées, si vous voyez des sièges libres et que vous désirez changer de place, veuillez en informer les agents de bord et demandez-leur la permission de le faire. Si on vous demande de changer de place afin de permettre aux membres d’une même famille d’être assis ensemble, montrez-vous courtois et acceptez de le faire. N’envahissez pas l’espace vital de votre voisin. Soyez courtois!

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

Durant le vol •

N’accaparez pas les deux bras du fauteuil durant tout le voyage. Votre voisin a aussi le droit de l’utiliser. N’inclinez pas votre siège durant toute la durée du vol, réduisant ainsi l’espace de la personne assise derrière vous. Attendez que les cabarets-repas soient enlevés de votre tablette avant d’incliner votre siège. J’ai vécu cette expérience très déplaisante lors de mon dernier vol.

7


• •

• •

8

Si vous enlevez vos souliers durant le vol, attention aux odeurs. Il n’est pas nécessaire d’engager une longue conversation avec vos voisins. Si vous le faites, faites-le à voix basse pour ne pas déranger les voyageurs qui désireraient se reposer. Lorsque vous regardez un film et que vous trouvez les situations amusantes, ne riez pas aux éclats à chacune des farces, surtout lorsque vous regardez des dessins animés. J’ai vécu cette expérience également. Optez pour le sourire ou le rire intérieur. Ne ruez pas dans le siège devant de vous. Lorsque vous vous levez de votre siège, ne vous pendez pas à l’appuie-tête du siège situé devant vous, servez-vous des bras pour vous aider. L’espace que vous occupez en avion n’est pas un bureau. Ne sortez pas une tonne de documents, votre ordinateur et votre cellulaire. Ce n’est pas une salle de réunion non plus. Si vous ronflez en dormant, pourquoi ne pas utiliser les bandes incolores qui empêchent l’émission de sons? Lorsque la personne qui occupe le siège de l’allée se lève, profitez de l’occasion pour vous

ustensiles ou vos doigts pour vous servir au buffet. Cela vaut pour les enfants également. Ne les laissez pas importuner les voisins de table. Prévoyez des jeux de table pour les amuser penLe débarquement dant que vous terminez vo• Attendez le signal tre repas. avant de vous lever de Informez-vous sur le votre siège. montant des pourboires que • Soyez prudent en ouvrant le comparti- vous devriez laisser. Cela varie d’un pays à l’autre. ment à bagages. • Si une personne a de Vous trouverez des conseils la difficulté à atteindre concernant les pourboires le compartiment à ba- dans ce magazine. gages, aidez-la. Montrez à vos enfants • Portez vos bagages l’art de voyager parmi les devant vous pour ne pas frapper les gens grands. Ils vous remercieront lorsqu’ils voyageront qui vous suivent. • Assurez-vous de ne professionnellement ou personnellement, seuls ou en rien oublier. • Laissez l’espace que famille. vous avez occupé ausBonnes vacances et si propre qu’il l’était à merci de me lire! votre arrivée. lever aussi et aller aux toilettes. De cette façon, vous n’aurez pas à déranger les gens trop souvent.

Lorsque vous séjournez dans les hôtels de villégiature, faites attention aux bruits, aux engueulades, aux bousculades. Prévenez vos enfants également d’être courtois envers les autres. Empêchez-les de courir sur la plage lorsqu’ils sont prêts des gens. Qui aime recevoir du sable sur soi ou dans les yeux? Lorsque vous êtes dans la salle à manger de l’hôtel, respectez les files d’attente. Servez-vous des assiettes raisonnables et utilisez les ustensiles de service. Ne prenez jamais vos propres Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


65 rue De Buade Place de l’Hôtel-de-ville Vieux-Québec

restaurantpubdorsay.com

Restaurant pub gourmand

réservation : 418.694.1582

www.dorsay.com

Le restaurant qui se prend pour un pub

http://bit.ly/pNRHPM

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

9


Affaires

Quel type de communicat Par Ginette Salvas www.GinetteSalvas.com

Type Rouge

Lors du premier exercice, vous avez trouvé quel était votre profil dominant : Énergie, Action, Analyse ou Support. Le 2e article fut consacré au type Énergie qui correspond à la couleur Jaune. Ce 3e article est consacré au type Action qui correspond à la couleur rouge. Donc, si la majorité des points correspondent au type Action, ils correspondent à la couleur Rouge. Voici un portrait sommaire du type Action concernant ses émotions, son travail, ses amis, ses sources de motivation, ses peurs, ses inquiétudes et ses agissements sous pression.

10

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


teur êtes-vous? ACTION : EXTRAVERTI, EXÉCUTANT, OPTIMISTE SES ÉMOTIONS : Aime diriger, dynamique et énergique, sens inné de la justice, déterminé et décisif, impassible, courageux, autonome et indépendant, sûr de lui, peut diriger n’importe quel projet. SON TRAVAIL: Ambitieux, sait analyser les situations, sait s’organiser, cherche des solutions, agit rapidement, sait déléguer, aime la performance, atteint ses objectifs, favorise l’action, aime surmonter les obstacles. SES AMIS: A très peu d’amis. Fidèle en amitié. Aime diriger, organiser, avoir raison et ne panique pas dans les cas d’urgence. QU’ONT EN COMMUN ACTION ET ÉNERGIE? Rythme rapide, les deux sont extravertis. Voyons maintenant quelles sont les sources de motivation qui poussent les gens à communiquer et à se faire confiance. Nous commençons à remarquer des divergences qui pourraient mener à des confrontations.

CONSEILS PRATIQUES Avec un ÉNERGIE, soyez amical, bavard. Amusez-vous, mais n’oubliez pas de conclure la conversation. Avec un type ACTION, soyez organisé, bref et précis. Tenez-vous-en aux faits et ne vous perdez pas en bavardage. On ne pousse pas ce type de personne.

Qu’est-ce qui motive un type ÉNERGIE? Le charme, l’éloquence, l’élégance, la personnalité et l’image.

Dans le 4e article, nous parlerons du type ANALYSE qui correspond à la couleur Bleu. Nous pourrons faire encore plus de comparaisons.

Qu’est-ce qui motive un type ACTION? Le pouvoir, l’autorité, la confiance, les diplômes, les possessions.

Si vous avez manquez les articles précédents, vous pouvez les trouver dans le magazine électronique Centreprendre. Vous trouverez le test dans le magazine du mois d‘octobre 2011. La description du type Énergie ou Jaune se trouve dans le magazine Centreprendre de novembre 2011. Soyez des nôtres pour la lecture du 4e article qui sera publié dans le magazine d’avril 2012.

Nous remarquons d’autres divergences qui pourraient mener à des confrontations et des conflits. Quelles sont les peurs et les inquiétudes qui freinent les élans? ÉNERGIE : conflit, confrontation, chicane. ACTION : injustice, manque de transparence. Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

11


Affaires internationales

Amérique du Nord

(Canada et États-Unis) 15-20 % Au restaurant, les pourboires ne sont généralement pas ajoutés sur les additions. Les employés s’attendent cependant à recevoir un bon pourboire en retour d’un bon service.

Suisse

15 % La plupart de temps, un montant de 15% est ajouté pour le service, surtout dans les restaurants plus huppés. Un pourboire supplémentaire pour récompenser un excellent service est apprécié.

Les pourboires autour du monde Allemagne

C’est coutume courante d’ajouter un pourboire variant entre 10 et 15 %.

ce que les touristes ajoutent un pourboire, mais cela est toujours apprécié, surtout si le service a été excellent.

Italie À qui donner des pourboires en Amérique? Serveur, sommelier, barman, préposé au vestiaire, valet, chauffeur de taxi, livraison de nourriture à la maison, coiffeur, massothérapeute, comptoirs alimentaires, portier d’hôtel, bagagiste, concierge d’hôtel, préposé au ménage.

Un pourboire de 10 % est apprécié.

Inde

La plupart du temps on inclut des frais de service de 10 %. Vérifiez cependant.

Turquie

Au restaurant on apprécie 10 % et plus.

Argentine

Australie

Un pourboire de 10 % est aussi apprécié.

France

Japon Chine

Ce n’était pas nécessaire il y a quelques années, mais il Égypte 10-15 % semble actuellement que les On apprécie un pourboire en pourboires variant entre 10 5-10 % fonction de la qualité du ser- et 15 % soient appréciés. Corée du Sud vice.

Mexique

Royaume-Uni

Dans bien des cas les frais de service sont déjà inclus dans le prix. Demandez avant de vous laisser prendre. 12

10 % Même si des frais de service Aucun pourboire n’est attenont été ajoutés, il est normal du de la part des touristes d’ajouter un pourboire de dans ces pays. 10 %. On ne s’attend pas à Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Centreprendre, No 5, fĂŠvrier - mars 2012, www.centreprendre.com

13


Affaires internationales

Le Mexique L’étiquette des affaires pour faire des affaires à l’international

Mexique    

Salutations   Poignée de main Contact visuel Cartes professionnelles Conversation Ponctualité Traits particuliers

Les titres La hiérarchie Les repas

Petit déjeuner d’affaires Comportement lors des réunions

La documentation Règles particulières Particularités Cadeaux

14

État fédéral d’Amérique. Chaleureux, affables, ils aiment toucher et faire l’accolade dès une 2e rencontre. La femme tend la main en premier lieu. Une réunion qui se termine par une poignée de main est positive. Rien de particulier à signaler. Elles sont importantes dans leur culture. Si vous leur offrez une carte en espagnol, ils seront ravis. Ils aiment parler de leur famille. Ils s’attendent à la même chose de votre part. Ce n’est pas le point fort des mexicains. Prévoyez vos réunions plus tôt (une demi-heure environ). Ils ne savent pas dire « non ». Ils diront plutôt « peut-être » ou « nous verrons ». Ils voudront faire affaire avec vous seulement si vous méritez leur confiance. Il faut donc être patient. Ils sont émotifs et fiers. Sont extrêmement importants (Docteur, Professeur, Ingénieur, Avocat, Architecte, Monsieur, Madame). Rien de particulier à signaler. C’est la personne la plus âgée qui paie l’addition au restaurant, même si vous les avez invités. Pour éviter ce dilemme, régler l’addition en privé. Ils peuvent même marchander le prix du repas. Rien de particulier à signaler. La présentation visuelle des documents est importante. L’impression pourra peser dans la balance décisionnelle. Ils sont bien informés et connaissent bien leur marché. Ils donneront leur opinion, mais ne savent pas dire « non ». La personne qui occupe le plus haut rang prendra la décision finale. Si vous la préparez en espagnol, ils apprécieront. Ils aiment comparer les prix d’un pays à l’autre. Les gens se tiennent près les uns des autres. Ils n’ont pas l’habitude de donner des cadeaux en affaires, cela ne fait partie de leur culture et cela peut même les blesser. Si vous en offrez quand même, offrez un cadeau qui porte le logo de votre entreprise. N’offrez pas de cadeau en argent (métal). Pas de couteau ni objet pointu. Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Centreprendre, No 5, fĂŠvrier - mars 2012, www.centreprendre.com

15


Technologie

Attention aux mots de passe sur le Web!

On vous demande souvent passe soient trop évidents et un mot de passe pour vous que les fraudeurs s’en délecinscrire sur certains sites. tent.

changé de fournisseur et je choisis moi-même mes mots de passe maintenant.

Êtes-vous de ceux qui utilisent toujours le même mot de passe ou parmi ceux qui se creusent la tête pour en trouver un nouveau?

Selon l’agence spatiale de la NASA, un bon mot de passe doit compter au moins 8 caractères. On suggère aussi de mélanger majuscules, minuscules ainsi que ces caractères : @ # $ * % ^, ; &. Pas toujours très simple à retenir, mais efficace.

Si vous êtes du genre de ceux qui se creusent la tête pour en trouver un nouveau, vous ne l’écrivez nulle part et vous vous dites, c’est tellement évident que je m’en souviendrai. Quelques semaines ou mois plus tard, vous désirez retourner sur un site et on vous demande de vous identifier, vous l’avez oublié, vous devez définir un nouveau mot de passe et cela prend du temps.

D’après une étude réalisée par SplashData aux EtatsUnis, ces mots de passe sont les plus dangereux. Une autre étude, réalisée par la société Imperva, société de sécurité informatique, mentionne que sur 32 millions de mots de passe, les mots de passe suivants sont les plus utilisés : 123456 et password, eh oui, vous avez bien lu, password.

Imaginez une phrase simple que vous retiendrez : ma Fête est en hiver et coupez-la de caractères spéciaux. Voici le résultat : ( mF%e&eh$). On mentionne également Oh, en passant, ce n’est pas azerty et qwerty. Ce dernier mon mot de passe. Mais almot de passe, je le recon- lez vite changez les vôtres! nais, on l’a déjà choisi pour moi. C’est effectivement ce Ginette Salvas que mon ancien fournisseur École internationale d’étiLorsque vous êtes à la re- de services Internet utilisait quette et de protocole cherche d’un mot de pas- jusqu’à tout récemment. www.ginettesalvas.com se, vous serez parfois ten- Heureusement, j ’ a i té d’opter pour votre date anniversaire, celle de vos enfants, une série de chiffres (1234567) ou encore votre numéro de téléphone. Il semble que ces mots de

16

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Excellence 2012

À l'occasion de la semaine des secrétaires et du

personnel de soutien administratif L'École internationale d'étiquette et de protocole est fière de vous inviter à célébrer la compétence et l'excellence

WEBINAIRE INTERACTIF Le 25 avril 2012 de midi à 14 heures sous forme de midi-conférence

Thèmes : Savoir-faire et comportement professionnel Tenue vestimentaire et ses pièges Les règles d'étiquette dans le monde Prix 295 $ par entreprise Payable par Visa, MasterCard ou Paypal Ouvert à toute la francophonie Organisme formateur agréé par Emploi-Québec 10 livres « Le rôle de l'image de soi et du savoir-faire au bureau » seront tirés parmi les participants (valeur 19,95 $)

Inscription www.ginettesalvas.com/15.html

 

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

 

17


École internationale d’étiquette et de protocole Montréal – Canada 514 795-9775 www.ginettesalvas.com etiquette@ginettesalvas.com

SERVICE CLIENTS IMPECCABLE pour donner un service impeccable aux clients! Téléclasse par ordinateur (Webinaire)

CONTENU DE LA FORMATION (durée de 6 heures : 3 sessions de 2 heures) Les 8, 15, 22 mars 2012 de 10 h à midi Ÿ Les règles de base du service à la clientèle Les techniques d’accueil. Les règles d’étiquette et de courtoisie. La première impression. Image et présentation impeccables. Ÿ Maîtriser les techniques d’accueil physique et téléphonique Accueillez les gens pour les préparer à une meilleure communication. L’importance du verbal, du non-verbal et du para-verbal. Ÿ Devenez un super communicateur Partagez les secrets des plus grands communicateurs. Les 4 C d’une bonne impression. Les 4 niveaux de conversation. Utilisez un vocabulaire rassurant. L’échelle des besoins humains. Ÿ Apprenez à satisfaire les clients insatisfaits Gérez les situations délicates. Négociez avec succès. Fidélisez les clients. 395 $ par personne, plus les taxes Incluant le cahier du participant et l’enregistrement de la formation Attestation de participation Inscription par courriel ou téléphone Organisme formateur agréé par Emploi-Québec

18

 

Animatrice : Ginette Salvas Auteure, conférencière, formatrice Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Étiquette et protocole à l’accueil physique et au téléphone Par ordinateur en temps réel Durée : 3 sessions de 2 heures par Internet (WEBINAIRE) les 9, 16, 23 mars 2012 de 10 h à midi Clientèle visée : Réceptionnistes, secrétaires-réceptionnistes, préposés au service à la clientèle ou à l’accueil, toute personne ayant un contact direct avec la clientèle. Accueil physique courtois -

Bonnes manières et courtoisie Accueillir adéquatement les visiteurs Projeter une image professionnelle Enrichir son vocabulaire Les mots et les phrases à éviter Valoriser son rôle

Accueil et protocole téléphonique • La voix : contrôle ,volume, ton, débit • Répondre avec confiance • Évaluation et corrections si applicables • Les codes à respecter • Accueil au téléphone • Les formules gagnantes • Image positive au téléphone • Gestion des situations difficiles - Accueillir les émotions avec tact et diplomatie - Recevoir les plaintes - Gérer les émotions - Développer l’écoute active

Frais d’inscription pour le Webinaire : 395 $, plus les taxes. Inclus : cahier du participant, attestation et enregistrement de la formation. Règlement : par carte de crédit Inscription : par téléphone ou courriel. Organisme formateur agréé par Emploi-Québec. Places limitées.

École  internationale  d’étiquette  et  de  protocole   514  795-­‐9775   etiquette@ginettesalvas.com   www.ginettesalvas.com  

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

19


20

Centreprendre, No 5, fĂŠvrier - mars 2012, www.centreprendre.com


Les résolutions que j’ai mises en application pour 2012 Par Danielle Vallée

O

n pense parfois que faire des changements demande trop d’efforts. En fait, il s’agit de s’y mettre, un pas à la fois.

Une chose est certaine, pour tout changement, il faut un engagement sérieux. J’ai donc résolu, dès le début de l’année 2012, de pousser plus loin mon engagement face à l’élimination des produits toxiques de mon environnement immédiat. J’ai remplacé tous mes cosmétiques par des cosmétiques naturels à 98 %. J’ai donc acheté des produits Couleur Caramel et SANTE Naturekosmetik. J’ai essayé il y a déjà quelques mois la recette de shampooing au bicarbonate de soude et le rinçage des cheveux au vinaigre de cidre et c’est très concluant comme résultat. En plus, c’est une économie importante! Ma pâte à dent est naturelle et mon savon pour la douche également. De plus, j’utilise maintenant le savon pour la vaisselle et celui pour les mains à 95 % naturel, sans produits toxiques. Pour voir tous les produits toxiques que j’ai éliminés, lisez l’article du magazine Bien-Être Quantique Hiver 2011-2012. (http://www.guerisontheta.com/magazine.html) Tout cela veut dire que j’ai des milliers de doses de moins par année de substances cancérigènes appliquées sur la peau et dans la bouche tous les jours. C’est un bon début, non?

Faites des changements en douceur Le site Guérison Theta® vous offre tous les moyens pour faire les changements et la reprogrammation désirés: http://guerisontheta.memberlodge.com/ Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

21


Développement personnel

PNL et intimidation Ginette Salvas Maître praticien PNL

PNL est l’abréviation de Programmation Neuro Linguistique. Il s’agit d’une science de la communication. La PNL propose des techniques qui permettent de développer l’habileté relationnelle à travers une meilleure écoute et une meilleure observation de l’interlocuteur ou de l’interlocutrice. Démystifions maintenant ces trois mots. Programmation : ce terme fait référence à l’informatique. Nous apprenons et nous mémorisons : nous nous programmons. Le cerveau est comparable à un ordinateur. Les données que nous lui donnons à traiter peuvent être positives ou négatives. Depuis notre naissance, on nous bombarde de données. Nos parents et nos grands-parents nous transmettent les croyances de nos ancêtres ainsi que leurs propres croyances. Nos éducateurs en rajoutent. Nos amis en rajoutent et nous finissons par être programmés par les autres jusqu’au moment où, devenus adultes, nous nous disons : « Assez c’est assez, je suis maître de mes pensées, je pilote mon cerveau moi-même ». Neuro : ce terme concerne le traitement par le système nerveux des données issues de la perception sensorielle. Cela correspond à nos modes de perception sensorielle et classifie nos émissions et nos réceptions via nos cinq sens : la vue, l’ouïe, le toucher, 22

l’odorat et le goût. Comme tous les gens ne sont pas tous pareils, il faut apprendre à s’ajuster aux modes de perception des autres pour pouvoir communiquer efficacement. Nous apprenons au fil des ans, que c’est plus facile de communiquer avec une certaine personne plutôt qu’avec une autre. Arrêtons-nous et posons-nous la question : pourquoi? Linguistique : le langage structure et reflète la manière dont nous pensons, il véhicule nos expériences, nos perceptions, nos représentations. Il correspond à la manière d’utiliser nos sens dans le langage. Exemple : « J’entends ce que tu dis », « Je vois une solution possible », « Nous touchons au but ». C’est par le langage que l’intimidation débute. L’intimidation, c’est le virus du cerveau. La parole est le plus grand cadeau que nous ayons reçu après la vie; c’est une force, une énergie puissante. Elle peut démolir ou construire. Malheureusement, on l’utilise souvent contre soi-même en lançant des paroles blessantes aux autres. C’est ce qui brise les relations entre les individus. Avec nos peurs, nos croyances, nos insultes, notre ego démesuré, nous sabotons notre vie et celle des autres. L’intimidation, c’est un virus dans le cerveau et dans notre société. Ce type de virus se propage rapidement et atténue le Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


discernement. II devient facile, s o u s l’emprise du virus, de justifier un comportement des plus cruels. La médisance, les rumeurs, la calomnie ont le même effet sur notre discernement.

quelques semaines, alors là nos sens visuels et auditifs son super sollicités. L’enfant est modelé par le comportement et les croyances des parents. Il reproduira ces comportements à l’école. Il deviendra la personne telle

comportement dans sa vie amoureuse, sa propre vie de famille et ainsi se perpétueront les futures générations.

Peut-on changer? Oui, avec une prise de conscience que notre vie peut être meilleure, plus positive et une volonté de faire les efforts nécessaires en utilisant les outils L’intimidation, c’est un à la portée de tous : virus dans le cerveau et lectures, consultations, dans notre société. Ce recherches.

Qu’est-ce que les enfants entendent à la maison? Des chicanes, type de virus se propage des insultes, des mots vulgaires comme ceux Modifier son rapidement et atténue qui semblent être à la comportement, c’est le discernement. mode aujourd’hui. Les possible. Si nous parents qui médisent commencions par notre contre le travail, les langage? conditions de travail, le patron, les unions, les que nous l’avons modelée J’offre régulièrement des collègues, la famille, les à la maison. Il se dira ceci webinaires sur la PNL. Je amis, sans oublier les à son tour : « Je provoque, vous invite à consulter mon publicités à la télé. j’insulte, je suis vulgaire, site je manque de respect, je www.pnl-affaires.com Qu’est-ce qu’on voit parle contre le professeur, ou mon blogue à la télé? Des guerres, j’attaque, je frappe. Je parle www.maitre-pnl.com des insultes chez les contre mes amis, je veux de parlementaires, des guerres l’attention et je suis surpris de pouvoir, des nouvelles parce que je ne me sens pas tristes. aimé. » Qu’est-ce qu’on lit dans Ceci est un cercle vicieux. les journaux? Des chicanes L’enfant reproduira de religion, des scandales, le même des hausses de taxes, de la violence au hockey. Heureusement, certains chroniqueurs nous font prendre conscience de cet état de choses en écrivant des articles de fonds qui portent à réfléchir. L’intimidation est un sujet chaud depuis Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

23


Développement personnel

Le parcours d’une peureuse Ginette Salvas Maître praticien PNL

La peur peut être positi- s’est transformée en pluve dans la vie. Vous croyez? sieurs fins de semaines. Plus me direz-vous. j’avançais dans la démarche, plus je réalisais que je Ma mère m’a transmise pouvais désamorcer la peur certaines de ses peurs, dont en général et régler, par la certaines dont elle avait sans même occasion, d’autres doute hérité de sa mère. Il conflits intérieurs. en fut de même du côté paternel. Qu’en était-il de mes Je me souviens d’un propres peurs? exercice en particulier qui m’a fait vivre des sensations C’est effectivement une d’un immense bien être. J’ai peur qui m’a amenée sur la compris plus tard que c’était route de l’épanouissement la première fois que j’étais personnel. C’était la peur en état d’hypnose. Cette d’avoir à accompagner mes expérience, je l’ai vécue à parents dans la mort. J’avais nouveau lors d’une séance 40 dans à l’époque et cette d’hypnose humaniste guidée peur me hantait depuis quel- par un professionnel. ques années déjà. Je me suis mise à la recherche d’outils Il y a eu au cours de qui seraient susceptibles de ces merveilleuses fins de m’aider dans ma démarche semaines plusieurs autres pour éclaircir tout cela. exercices, mais celui-là m’a tout particulièrement émue. À cette époque, les outils Comme je venais de réaliser étaient plutôt rares. Si je me qu’il était possible de vivre souviens bien, c’est suite à et de maîtriser l’intensité des une petite annonce parue émotions, cela m’a permis dans un journal que je me d’oublier ma peur qui était la suis inscrite à une fin de se- peur d’avoir à accompagner maine de formation en soph- mes parents dans la mort. rologie qui se tenait à Mon- Trois ans plus tard, j’accomtréal. Cette fin de semaine pagnais ma mère lors de son 24

départ vers d’autres horizons. Je vécus cette étape d’une façon assez sereine. Quelques années plus tard, ce fut mon conjoint à qui j’ai tenu la main et à qui j’ai dit en toute sérénité « Tu es lumière, je suis lumière, vas vers TA lumière ». Il est parti paisiblement et j’ai vécu son départ dans un calme absolu. En 1990, ce fut mon papa qui s’est éteint. J’étais à ses côtés et je l’ai senti partir en paix. Merci à ces ateliers qui m’ont permis de mieux vivre l’inévitable. Après chaque période d’apprentissage je sens le besoin d’arrêter pendant un certain temps, pour me permettre de mieux digérer la matière. Si c’est votre cas, ne vous découragez pas. La vie met sur votre sentier les prochaines étapes qui viendront compléter, enrichir et enraciner vos démarches. Après le décès de mon conjoint, j’ai senti le besoin d’aller plus loin dans mes dé-

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


marches d’épanouissement. Je crois que c’est en visitant une exposition que j’ai trouvé ma deuxième étape. Une formation sur la guérison par les couleurs. Ayant commencé une démarche

sur la signification des couleurs quelques années auparavant, je me sentais attirée vers ce type de formation. Par la suite, plusieurs fins de semaines intensives se sont ajoutées sur la médi-

tation, l’utilisation des mantras, la puissance des chants grégoriens, l’auto-guérison par les couleurs, l’énergie et la complexité de l’électricité (le point zéro). Cela m’a aidée à vivre mon deuil et à débloquer mes centres d’énergie. Il y a quelques années, par curiosité, j’ai assisté à une fin de semaine sur la Programmation Neuro Linguistique. Je vous avoue que je n’étais pas certaine de vouloir continuer, mais après avoir digéré la matière, j’ai décidé d’aller plus loin. Je suis maintenant Maître praticien en PNL. Qui sait ce que sera la prochaine étape? J’ai déjà des idées. L’important, c’est de ne pas arrêter l’évolution, sinon, vous devenez candidat à l’involution. Tout va vite aujourd’hui, il faut suivre le tempo. À l’époque de mes premières démarches, le cheminement était plus long, les méthodes plus lentes. Maintenant, avec la PNL, les méthodes et les résultats sont beaucoup plus rapides. Tout va plus vite. Si vous avez des peurs, faites-en une liste et décidez de vous en débarrasser définitivement. C’est possible ! J’ai mis sur pied, des ateliers d’une heure pour vous aider dans votre épanouissement. Vous pouvez y assister sur le Web, en temps réel et c’est gratuit.

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

25


26

Centreprendre, No 5, fĂŠvrier - mars 2012, www.centreprendre.com


Scénarios : sommesnous prêts pour ce qui pourrait arriver? Pourquoi est-il primordial de travailler sur nous-mêmes et de changer nos croyances? Tout simplement parce que nous créons avec nos pensées, nos actions et nos émotions. Nous avons le pouvoir de changer beaucoup de choses, même de façon individuelle comme nous l’avons déjà vu lors des séminaires en ligne. En fait, un nombre de personnes correspondant à la racine carrée de 1 % a le pouvoir d’amorcer un changement chez un groupe plus important de personnes. Voici un exemple de scénario ou la population de la planète pourrait avoir un effet direct. On estime que nous subirons probablement, au cours des deux prochaines années, les effets d’une éruption solaire majeure. Les effets pourraient être catastrophiques.

Faits : • Le 13 mars 1989, l’Hydro-Québec a perdu la moitié de sa capacité de génération d’électricité en moins d’une minute Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

suite à une éruption solaire et à une faiblesse dans le réseau. Ceci a provoqué une réaction en chaîne trop rapide pour que des techniciens puissent intervenir et la majorité de la province s’est retrouvée sans électricité. Cette tempête solaire a également affecté les États-Unis et la Grande-Bretagne. Mais les médias ont plutôt porté leur attention sur les extraordinaires aurores 27


boréales. Ces tempêtes ont lieu environ tous les 10 ans. (Source : http:// www.solarstorms.org/SWChapter1.html) • D’après la NASA, le soleil montre des signes d’activité accrue avec des pointes majeures prévues pour 2012 et 2013. • Les niveaux de radiation émise pourraient être beaucoup plus élevés que ce que nous avons connu jusqu’à présent et, de l’avis des scientifiques, c’est inévitable et ce n’est qu’une question de temps. • Le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a même émis un avertissement urgent au sujet des éruptions solaires de 2012 et 2013. D’après le IBtimes les éruptions solaires fortes seront chose commune au cours des prochaines années. Certains scientifiques croient qu’un événement solaire majeur est plus que dû. • Les stations nucléaires pour la production de l’électricité fonctionnent presque toutes à un niveau près de la fusion totale. Elles ont besoin d’être refroidie et le sont au moyen de pompes électriques. Si celles-ci cessent de fonctionner, les stations ont des systèmes d’urgence qui peuvent prendre la relève pendant au plus quelques heures. • Les éruptions majeures pourraient affecter les réseaux électriques au niveau mondial. Les pannes d’électricité qui s’en suivraient affecteraient les réseaux pour des mois et même des années. Par exemple, si tous les transformateurs majeurs étaient affectés aux États-Unis, on estime qu’il faudrait dix ans pour les remplacer. • Il y a 700 réacteurs nucléaires à travers le monde. Si le réseau électrique mondial était affecté, ces réacteurs surchaufferaient et émettraient des radiations sur la planète entière. Rien ne pourrait être cultivé pendant des années. • Le chaos serait des plus total au niveau de la société. Pas de courant pour alimenter les stations de filtration d’eau, donc pas d’eau courante. Pas de livraison de nourriture. Souvenons-nous de ce qui s’est passé lors de la panne du verglas : les gens n’avaient pas accès à leur argent dans les guichets automatiques et ne pouvaient ni acheter de nourriture, ni manger au restaurant. On commençait à se battre pour les bouteilles d’eau dans les épiceries et Montréal a été à environ 2 heures de manquer d’eau. • Les grandes villes seraient plongées dans l’obscurité, il n’y aurait plus de chauffage, plus de système de communication, les forces de l’ordre ne suffiraient pas à la demande.

28

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Bref, les possibilités sont nombreuse mais pas plus reluisante les unes que les autres. C’est pourquoi il est important de faire attention à ce que nous créons. La peur ne crée que des désastres : nous attirons ce dont nous avons peur. Or, la peur est la principale arme utilisée pour dominer les masses. D’autre part, il se passe également des choses étonnantes : éveil de la conscience, mouvements mondiaux d’énergie, guérisons miraculeuses...

Tout change sauf notre façon de penser. Qu’attendons-nous?

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

29


Rencontrer le véritable amour : est-ce une mission impossible? par Danielle Vallée

30

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Nous vivons dans un monde où tout va vite, ou les valeurs sont devenues très superficielles, où on s’attarde surtout au paraître plutôt qu’à l’être et où les véritables qualités d’une personne sont peu appréciées. La Saint-Valentin nous rappelle nos idéaux amoureux une fois par année. C’est une occasion de réfléchir sur le ou la « partenaire idéale » en rapport avec la situation que nous vivons. L’ère de l’informatique a ajouté une nouvelle dimension aux rencontres dans un but de trouver le ou la partenaire idéal-e. Autrefois, on fonctionnait principalement par un système de référence lorsque les gens ne réussissaient pas à faire une rencontre fortuite. Bien sûr, avec le style de vie actuel, l’Internet demeure une avenue de rencontre probablement aussi valable que n’importe quel bar ou club. Mais les sites de rencontre ont introduit une dimension artificielle au processus. On aborde ces sites comme si on faisait son épicerie, avec une longue liste d’exigences, convaincus de pouvoir « acheter » exactement selon cette liste. Il est cependant facile de perdre de vue qu’on doit également avoir quelque chose à offrir, au moins autant que ce qu’on exige. Si nous faisons abstraction des fraudeurs, il reste beaucoup de gens sur les sites de rencontre qui abordent le processus avec une longue liste d’exigences très strictes, en plus de se décrire comme la personne qu’ils aimeraient être plutôt que celle qu’ils sont réellement. En outre, le processus de rencontre initial a un désavantage dès le départ car le contexte est complètement artificiel par rapport à une rencontre fortuite. En effet, on arrive au premier rendez-vous avec des attentes élevées, pratiquement impossibles à satisfaire. Aborder un tel processus avec une liste d’épicerie est très peu favorable à l’établissement d’une relation harmonieuse et peu de gens voient ces exigences d’un oeil favorable. On risque ainsi de n’attirer que des personnes insécures qui ne se sentent pas à la hauteur. Il faut également éviter de confondre une passion enflammée éphémère avec un sentiment plus profond et plus durable. Cela ne signifie pas qu’une relation durable ne puisse pas être passionnée, mais si la relation a uniquement la passion comme base, cela ne saurait durer. Il doit y avoir des bases solides pour traverser les tempêtes de la vie. Alors, avant d’entamer ce genre de processus, posons-nous la question suivante. Qu’avons-nous à offrir à un partenaire éventuel et combien authentique sommes-nous capable d’être dès le départ? Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

31


Bien-Être

F

évrier étant un mois dédié à l’amour et aux douceurs, je me permets de vous faire part de mes récentes découvertes concernant une hormone, qui d’après les scientifiques, peut améliorer les contacts sociaux.

Philtre d’amour, h molécule Ginette Salvas École internationale d’étiquette et de protocole www.ginettesalvas.com

La première fois que j’ai entendu parléerde cette hormone, c’est lorsque j’ai regardé une vidéo du Dr. Ellie Drake. Dans sa vidéo, Dr. Drake explique que si les femmes expérimentent des difficultés au travail, c’est qu’elles agissent comme les hommes. Juste ce qu’il fallait pour attirer mon attention. Lorsque sous stress, les hommes produisent l’hormone adrénaline qui les pousse à se dépasser et à affronter la jungle des affaires. Cela les place dans un état de « combat ou fuite ». L’homme étant un guerrier de nature, il s’accommode bien de l a situation. Cet état est une réaction mécanique devant les attaques, les insultes, les menaces ou la survie. C’est sa façon de se protéger. L’homme sous pression devient proactif ou réactif et cela à cause de la production d’adrénaline. Le proactif fait arriver les choses

32

alors que le réactif laisse les choses arriver. Si les femmes agissent de cette façon lorsque stressées et suivent le modèle masculin, elle se dirigent vers un « burnout ». Les femmes devraient miser sur l’hormone ocytocine (également appelée oxytocine) plutôt que sur l’adrénaline. La question est : comment fait-on? L’ocytocine est l’hormone sécrétée lorsque la femme accouche ou allaite. Rien n’empêche les femmes qui n’ont pas eu d’enfant de se servir de cette hormone. On peut libérer l’hormone ocytocine par la respiration. Voici comment : • Assoyez-vous confortablement • Les deux pieds sur le sol • Les paumes des mains déposées sur vos cuisses, paumes vers le haut • Inspirez profondément • Expirez lentement en laissant échapper le son HA (et non AH). • Libérez l’air de vos poumons

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


hormone de la prospérité, le de la confiance Ce type de respiration active l’hypothalamus qui fait vibrer le nerf vague et connecte la partie limbique du cerveau avec le plexus. Plutôt que d’activer le nerf sympathique, la vibration active le nerf parasympathique, ce qui place la femme dans un état « d’aller vers, de s’orienter vers ». Donc un état d’ouverture, d’amour, de coopération, de joie et cela donne d’excellents résultats au niveau des accomplissements.

Dans son livre Ocytocine : hormone de l’amour, le professeur Kerstin Uvnas Moberg, chercheuse en pharmacologie et physiologie à Stockholm, explique le fonctionnement de l’ocytocine. Une nouvelle étude, réalisée par une équipe zurichoise, visait à voir si cette molécule ne jouait pas un rôle dans les comportements sociaux humains, en particulier au niveau de la confiance qui émanait des gens. L’ocytocine rendrait l’individu plus optimiste en ce qui concerne l’échange de communications.

reproduire artificiellement cette hormone. Il s’agit d’un vaporisateur qui, lorsque utilisé à mauvais escient, peut attirer les manipulateurs. L’hormone naturelle produite par la respiration est bénéfique aux femmes et il s’agit d’un phénomène naturel. Il faut enseigner à notre corps et à nos cellules un esprit de coopération plutôt que de compétition. Pour y arriver, il faut commettre un geste physique, celui de la respiration. La femme n’est pas faite pour se battre et combattre, elle est faite pour coopérer et c’est uniquement de cette façon qu’elle peut réussir. Le Dr. Ellie Drake l’appelle aussi l’hormone de la prospérité. Pour être une femme entrepreneure à part entière, il faut allier spiritualité, entrepreneurship et science. Vous pouvez consulter son site Web : www.braveheartwomen.com et même devenir membre pour assister à ses conférences. Le site et les conférences sont en anglais.

Attention, on a trouvé la formule pour Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

33


Santé

N

ous vivons actuellement à une époque où les types de maladies se multiplient, en dépit des « progrès » de la science médicale. Les systèmes hospitaliers sont engorgés, les gens sont plus malades que jamais et le nombre de malades est sans cesse croissant. On nous bombarde d’information de toutes sortes concernant des thérapies alternatives. Comment s’y retrouver? Commençons donc par quelques définitions.

La médecine holistique La médecine holistique désigne un terme général pour désigner les médecines qui tiennent compte de l’ensemble du fonctionnement du corps pour rétablir son équilibre. Ces médecines considèrent les malaises, c’est-à-dire les symptômes, 34

Médecine conventionn énergétique, holistiq Comme comme des signaux envoyés par le corps pour indiquer que quelque chose ne fonctionne pas bien. Elles savent très bien qu’un symptôme n’est pas la cause de la maladie et visent à découvrir la vraie cause qui, une fois soignée, fera automatiquement disparaître les symptômes.

Cette médecine fonctionne sur un principe d’élimination, de blocage et de suppression des symptômes et des organes malades, sans tenir compte des mécanismes naturels de guérison du corps. Elle fonctionne également sur un principe d’isolement des systèmes et des organes, c’est-à-dire qu’on ne prend en compte qu’un Les médecines seul organe ou système sans alternatives égard au fonctionnement de Les médecines alternati- l’ensemble du corps et du ves désignent les médecines mental du patient. C’est un qui ne font pas partie de la peu comme si les organes du corps n’étaient pas vraimédecine conventionnelle. ment connectés les uns aux autres.

La médecine conventionnelle

C’est une médecine agressive, douloureuse et souvent cruelle. Elle ne vise La médecine conven- pas à rétablir l’équilibre mais tionnelle désigne la méde- plutôt à produire des effets cine que nous utilisons par précis et non coordonnés convention. Cette médecine en intervenant directement est parfois désignée aussi pour changer de façon artipar le terme médecine allo- ficielle les mécanismes que pathique. C’est une méde- le corps possède pour réacine qui a une forte emprise gir aux maladies. Elle est sur notre société, de concert axée sur la suppression des avec les puissantes sociétés symptômes sans égard aux pharmaceutiques. causes de la maladie. Cela Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


nelle, traditionnelle, alternative, que, intégrative, allopathique... ent s’y retrouver? provoque souvent des perturbations des systèmes, appelées « effets secondaires ».

ne place à l’individualité des patients. Les protocoles ne pouvant être changés, mêmes lorsqu’ils sont néfastes pour le patient, personne ne Ses thérapeutes fonc- peut être blâmé lorsqu’un intionnent selon un protocole cident allant même jusqu’au rigide qui ne lais- décès se produit car « on a se aucu- suivi le protocole ».

sont des spécialistes de la maladie et non de la guérison. Ils ont souvent les mains liées par leurs corporations professionnelles et sont soumis à des règles rigides concernant les traitements à administrer. Ce modèle fonctionne selon l’équation <symptôme + symptôme Les thérapeutes de + symptôme… = étiquette cette méde- (maladie) = traitement et c i n e médicament>. Le résultat est toujours le même sans tenir compte des particularités propres à chaque personne. La prévention consiste principalement à visiter le bureau de son thérapeute et à prendre des médicaments perturbateurs de ses mécanismes de guérison. L’avantage de ce type de médecine est que les consultations sont rapides avec des diagnostiques et des traitements uniques pour chaque série de symptômes. Cette médecine est efficace pour certaines urgences, notamment pour les problèmes de type mécanique urgents, par exemple les fractures et les accidents graves.

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

35


La médecine traditionnelle

avant de pratiquer en solo. L’avantage de ces médecines est une guérison complète. Les remèdes chinois sont très efficaces et peu coûteux mais leur goût est souvent désagréable.

La médecine traditionnelle est une médecine qui bénéficie d’une longue tradition, remontant souvent à des milliers d’années. La médecine traditionnelle chinoi- Les médecines se et la médecine Ayurveda énergétiques en sont de bons exemples. Ces médecines fonctionnent Les médecines énergétisur la base d’un grand res- ques désignent les médecipect pour l’équilibre du corps nes qui traitent les personet visent à rétablir cet équi- nes au moyen de l’énergie. libre. Les thérapeutes de ces Par exemple, l’homéopathie médecines tiennent compte fonctionne au plan de l’énerdu fonctionnement global du gie quantique du corps. Or, corps dans leurs traitements on sait que cette énergie ne et veillent à promouvoir les suit pas le mêmes règles mécanismes naturels de que l’énergie à plus grande guérison sans provoquer de échelle. déséquilibre. Il existe plusieurs autres Ces thérapeutes doivent types de médecine énergétisouvent étudier de nombreu- que. La Guérison Theta® en ses années. Par exemple, est une. Elle utilise l’énergie les médecins chinois doivent d e la Source pour faire des stages d’une vingretirer les blotaine ou trentaine cages. Mais il d’années en existe plusieurs autres

d’autres médecines à la médecine conventionnelle, plus particulièrement des médecines de type énergétique. Il semble se produire actuellement une certaine prise de conscience au niveau de quelques thérapeutes de médecine conventionnelle au niveau des limites de cette thérapie. En effet, après plus de trente ans de recherche sur le cancer, les chercheurs ne sont toujours pas plus près de trouver un vrai traitement, malgré ce qu’un disent les médias. D’autre part, les chiffres sont effarants et pointent vers une épidémie de cancer et d’autres maladies comme le diabète. Donc, malgré les nombreuses recherches, la situation continue de se détériorer.

La vraie guérison

Il est important de se rappeler que seul l’individu est capable de sa propre guérison. Les thérapeutes ne sont jamais que des faLa médecine cilitateurs. Ce ne sont pas intégrative, eux qui « guérissent ». Ils c o m m e permettent simplement à la son nom personne de s’adapter lors l’indique, de déséquilibres et, idéalevise à ment, à retrouver son équiliintégrer bre. La plupart des maladies ont à l’origine des émotions traumatisantes mal intégrées. Les maladies sont souvent le résultat non pas d’un seul déséquilibre, mais d’une série de déséquilibres de diverses nature : traumatismes, intoxication environ-

36

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


nementale, mauvaises habitudes de vie, etc.

été identifié il y a plusieurs années par le Dr Bruce Lipton lors de ses recherches Il est intéressant de no- sur les cellules souches. Il ter que la génétique n’est est depuis un conférencier pas la cause des maladies. actif pour parler de l’effet de Les gènes ne sont que des nos perceptions sur nos celinstructions de fabrication lules et sur notre santé. de protéines et sont par défaut inactifs dans le noyau Les facteurs environnede nos cellules jusqu’à ce mentaux que nous connaisqu’un mécanisme spécifique sons maintenant et la mulles active dans un but pré- tiplication des traumatismes cis. Ils doivent être activés de toutes sortes provoquent pour exprimer leur nature des troubles qui n’ont pas les et produire un effet. Ce qui mêmes manifestations qu’il veut dire qu’un gène de can- y a quelques années : c’est cer peut ne jamais produire pourquoi on doit aujourd’hui de cancer s’il n’est pas activé par le mécanisme qui lui correspond. Ce qui active les gènes, ce sont nos réactions face à l’environnement, qui ont un effet sur les récepteurs à la surface des membranes de nos cellules, qui vont à leur tour activer tel ou tel gène du noyau de la cellule. Nous ne sommes donc pas soumis à notre code génétique dans la mesure où nous comprenons son mécanisme de fonctionnement et où nous sommes proactifs au niveau de nos perceptions.

inventer des nouvelles maladies comme la fibromyalgie. Nous avons cependant un avantage par rapport au passé : nous avons à portée de la main toute l’information dont nous avons besoin et nous bénéficions de l’expertise de plusieurs spécialistes qui font des recherches et les diffusent de façon instantanée et massive sur l’Internet. Il nous est donc possible et c’est même notre responsabilité de nous informer personnellement car nous demeurons toujours la meilleure personne pour savoir ce qui est le mieux pour nous-mêmes. D’autre part, la nature renferme tout ce dont nous avons besoin pour nous soigner. Mais on ne peut pas breveter une substance qui vient directement de la nature. Il faut la « dénaturer » suffisamment pour pouvoir obtenir un brevet pour la vendre à prix élevé. Et le fait de dénaturer cette substance empêche une récupération complète de la santé, ce qui « fidélise » la clientèle. Mais c’est parfait puisque c’est le but ultime de toute corporation à but lucratif…

Ce processus a Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

37


N

ouvelles L’industrie du ruban rose est dénoncée Un nouveau film de Léa Pool en collaboration avec l’Office National du Film qui dénonce l’industrie de collecte de fonds. Voyez-en un extrait: http://bit.ly/rubanrose

Vidéo Santé en danger

Ces données concenrnent la France, mais la situation est bien pire en Amérique du Nord! http://institut-protection-sante-naturelle.eu/santeendanger.html

La mentalité d’état policier gagne du terrain! L’ACTA, l’arme de destruction massive de vos droits sur Internet (SOPA en anglais) http://bit.ly/yDbgV5 Joignez-vous aux millions de protestataires, signez la pétition pour conserver vos droits : http://www.avaaz.org/fr/eu_save_the_internet_fr/?vl

38

Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com


Trousse de reprogrammation du subconscient http://bit.ly/trousse

Offrez-vous un cadeau qui a le pouvoir de changer votre vie et vous procurer la santé, le bonheur et la prospérité! La trousse comprend tout ce qui est nécessaire pour commencer à faire un vrai changement dans votre vie. Centreprendre, No 5, février - mars 2012, www.centreprendre.com

39


Galerie R

40

Centreprendre, No 5, fĂŠvrier - mars 2012, www.centreprendre.com


Richelieu

Centreprendre, No 5, fĂŠvrier - mars 2012, www.centreprendre.com

41


42

Centreprendre, No 5, fĂŠvrier - mars 2012, www.centreprendre.com


Magazine Centreprendre Février-Mars 2012