Page 1

MAKARSKA

HVAR

VIS

ZAGORA

GUIDE DE VOYAGE

GR AT UIT

BRAČ

SPLIT


Préface

2

4

RIVIERA SPLIT

Split 8 Trogir 14 Kaštela 16 Solin 17 Omiš 18 Šolta 19

Contenu

La bande côtière et son chapelet d’îles vertes, de ravissantes plages de galets profondément enfouies sous les jupes des montagnes environnantes, baignées par les eaux claires de la Méditerrannée sur laquelle se penchent les vieux pins centenaires, le « cœur » vert des vallées de la Cetina et du Jadro, voilà le décor de la partie centrale de la Côte Adriatique, de Marina au nord à Gradac au sud, et c’est l’endroit où le tourisme a élu domicile il y a plus d’un siècle. Dans ce lieu étrange, et, à bien des égards, spécial, les mains les plus habiles des maîtres de la culture et des arts, depuis l’Antiquité et l’époque romane, aussi bien que celles des artistes et constructeurs du vieux peuple croate, toutes ont imprimé leurs traces, les laissant dans les rochers, les murs et palais des villes et centres urbains tout en apportant aux visiteurs paix et tranquillité, mais aussi de joyeuses nuits animées baignant dans la chaleur méridionale de la Méditerranée. On note, au long de l’histoire de ce site touristique centenaire, la visite de nombreuses têtes couronnées, dignitaires renommés, hommes d’états et potentats, ainsi que la présence de célébrités internationales. Mais la chaleur, la sympathie, et l’ouverture d’esprit des hôtes s’étend aux visiteurs de tous horizons, et, de même, ils se sont toujours attachés à placer le client au centre de leurs préoccupations principales. En choisissant cette région pour vos vacances, non seulement vous y trouverez un confort physique mais également une élévation spirituelle. Votre visite vous permettra de goûter à la vie quotidienne et aux coutumes de la population locale. Vous découvrirez la nature joyeuse des habitants et vous n’aurez de cesse de vouloir y revenir, encore et toujours. Bienvenue en Dalmatie Centrale – le cœur de la Croatie Adriatique ! Office de tourisme de la Region de Split-Dalmatie

20

RIVIERA de MAKARSKA Makarska 24 Brela 26 Baška Voda 27 Tučepi 28 Podgora 29 Živogošće 30 Drvenik 30 Gradac 31


48

L’Île de HVAR

ZAGORA

Hvar 52 Stari Grad 54 Jelsa 54 Vrboska 55 Sućuraj 55

32

3

Klis 34 Dugopolje 34 Sinj 35 Trilj 36 Vrlika 36 Imotski 37 Vrgorac 38

40

L’Île de BRAČ

Supetar 44 Sutivan 45 Milna 45 Bol 46 Selca 47 Postira 47 Sumartin 47 Pučišća 47 Povlja 47

56

L’Île de VIS

Vis 60 Komiža 62


Riviera Split

Patrimonie culturel mondial, au creux de votre main

4

A partir des paisibles bosquets de Trogir, avec ses villages et ses îles environnantes, dans les sept Kastels, Solin, Split et tout le long du chemin qui mène à Omiš se trouve la Riviera de split, un endroit touristique où à chaque pas l’Histoire se mêle à nos jours, où les gens vivent et travaillent dans des régions millénaires. La côte actuelle sous Kozjak et les montagnes de Mosor est la partie centrale de la côte Adriatique ; c’était le carrefour des routes commerciales depuis la période des Illyriens et des Grecs, et par conséquent, c’est dans ce même lieu, qu’à côté de nombreuses sources d’eau potables, est apparue la première et la plus anciennes colonie dont l’existence est attestée par les plus rares monuments culturels et historiques. A à peine 30 kilomètres de distance, vous trouverez deux villes inscrites dans le registre de l’UNESCO faisant partie du patrimoine culturel mondial: le Palais de Dioclétien et le centre historique de Split, ainsi que le noyau historique de la ville de Trogir, qui avec Salona, est le plus grand site archéologique de l’Adriatique croate, et qui était autrefois la capitale de la province romaine de la Dalmatie. Les rois croates ont été couronnés dans cette région, les guerres ont été combattues pendant des centaines d’années pour cette petite partie de la côte, et elle a été conquise, pour être plus tard rendue à ceux à qui elle appartenait, et les conflits et les victimes ont ainsi créé légendes et héros, protecteurs et saints, pendant des siècles.


MARINA, SEVID, VINIŠČE, VRANJICA, ISLANDS DRVENIK VELI AND DRVENIK MALI, SEGET, TROGIR, ISLAND ČIOVO (OKRUG, ARBANIJA, SLATINE), KAŠTELA, SPLIT, STOBREČ, PODSTRANA, KRILO JESENICE, SUMPETAR, DUGI RAT, DUĆE, OMIŠ, NEMIRA, STANIĆI, RUSKAMEN, LOKVA ROGOZNICA, MIMICE, MARUŠIĆI, PISAK, ISLAND ŠOLTA (ROGAČ, NEČUJAM, MASLINICA, STOMORSKA, GROHOTE)

Une beauté naturelle Cette région, riche en patrimoine historique et culturel, offre également un spectre complet de caractéristiques naturelles intéressantes et inhabituelles. Vous devrez absolument voir un des plus anciens oliviers du monde, celui à Kaštel Štafilić, qui selon la légende serait âgé d’au moins 1500 ans! Il faudra également visiter les jardins botaniques et bibliques à Kaštel Lukšić, ainsi que le marais de Pantan et ses moulins près de Trogir, le parc forestier de Marjan à Split et le magnifique canyon de la rivière Cetina près d’Omiš.

Des vacances actives

La côte de Split est une région offrant une multitude d’activités sportives pour les visiteurs de tous les âges et de capacité physique moyenne. Que vous préfé-

riez le vélo, la marche, la plongée, la voile, le tennis, la pêche, etc, de nombreuses agences auront plaisir à vous montrer les meilleurs endroits pour découvrir les joies des vacances actives. . Découvrez le merveilleux monde de grottes et de gouffres près de Split et d’Omiš, l’alpinisme et l’escalade, le rafting et le canyoning sur la rivière Cetina, ainsi que la tyrolienne, la nouvelle forme d’adrénaline dans le canyon de la rivière bleue, qui vous coupera le souffle.

Gastronomie Les résidents de la Dalmatie sont connus pour être des amateurs de repas attrayants et copieux mais légers et faciles à digérer ; leur menu est en grande partie à base de poissons, d’huile d’olive, de légumes et d’herbes aromatiques. De nombreuses espèces d’ aromates poussent sur les coteaux ensoleillés des collines, comme le persil et l’ail qui créent un vrai plaisir culinaire mélangés

5


6

au parfum du laurier, du romarin et du basilic. Les câpres et les olives sont des entrées indispensables, en particulier en accompagnant le prosciutto (jambon) dalmatien séché par le vent de Bora, ainsi que le fromage de brebis. Il faut essayer le Poljički Soparnik (tarte de blettes), un apéritif léger garni avec une blette inhabituelle et des pâtisseries cuites sur la cendre dans la cheminée. Le poisson est grillé ou cuit et occupe une place particulière dans cette cuisine, tandis que les palourdes et les écrevisses sont préparées de façon traditionnelle sur un buzara. La préparation la plus connue pour la viande est la pasticada fait avec des gnocchi „maison“ et l’agneau rôti traditionnel croate. Vous pourrez adoucir votre odyssée gastronomique avec une un flan ou un rafioli de Trogir.

Vins

On ne peut pas mentionner les vins croates sans y ajouter le nom

“Plavac Mali”. Plavac Mali est le vin le plus diffusé et accessible , ainsi que la vigne la plus importante en Croatie, et certainement le plus connu parmi les amateurs de vin à l’étranger. Mike Grgich, le célèbre vigneron californien d’origine croate, affirme depuis de nombreuses années que le prédécesseur du Zinfandel américain est précisément le dalmatien Plavac Mali. Des années de recherche et de test ont permis de découvrir que Zinfandel vient exactement de cette partie de la Croatie, de Kaštela, où les vieilles vignes connues sous le nom de Kaštelanski Crljenak ont été trouvées.

Divertissements Split, Trogir, Kaštela, Solin et Omiš sont les villes vibrantes de vie le jour et éclantantes de beauté lors des sorties et des événements nocturnes. Le festival de théâtre en plein air le plus connu est le « Split Summer » qui transforme Split, ses places, ses lieux histo-

riques et son patrimoine en une scène pour les opéras de renommée mondiale, les ballets, les pièces de théâtre et les concerts de musique classique. En même temps, la principale promenade Riva de Split est un lieu de folklore et de concerts, de spectacles de rue et de divertissement pendant les soirées d’été. « Les journées de Dioclétien » constituent une expérience inoubliable grâce au dîner royal servit sur les lieux authentiques des sous-sols de Dioclétien. Les sons originaux des chansons dalmates klapa vous enthousiasmeront lors de votre visite à Omiš, tout comme les performances à Kaštel Kambelovac et les concerts dans le Château Kamerlengo à Trogir. Dans toutes les petites villes de la côte de Split , vous serez accueillis par les fêtes des pêcheurs, les carnavals d’été, les concerts et de nombreux restaurants et tavernes prêts à satisfaire les goûts de tous. Après avoir été rassasié de bonne nourriture et de vin, la soirée continuera dans les disco-


UNESCO: Un patrimoine culturel universel Le palais de Dioclétien à Split

Le palais se compose d’une base régulière de forme carrée de 200 mètres de coté, et est entouré de hauts murs avec de nombreuses fortifications. Les historiens affirment qu’en l’an 305 l’empereur romain vaincu se retira au palais qui avait été construit pour sa famille, sa garde d’honneur, ses fonctionnaires et ses militaires. Certaines parties architecturales et décoratives étaient arrivées des lointaines régions du monde, tels les sphinx et les colonnes de granit venus d’Egypte. Au fil des siècles, l’architecture d’origine du palais avait changé et les gens qui vivaient à l’intérieur avaient commencé à utiliser les bâtiments pour leurs propres fins, et c’est ainsi que lecoeur de la ville d’aujourd’hui s’était développé à l’intérieur des murs romains.

thèques et les boîtes de nuit en plein air, nombreuses au bord de la mer.

Excursions Durant les excursions d’une journée en bateau, vous pourrez visiter toutes les îles de la Dalmatie: Šolta, Brač, Hvar et Vis. Visitez la forteresse de Klis, Ma-

Centre historique de Trogir

La ville de Trogir est un remarquable exemple de la continuité d’une ville. Les plans urbanistiques de cette colonie datent de l’époque hellénistique, et pendant les années successives, les nombreux dirigeants avaient continué à y ajouter des bâtiments et des forts publics et résidentiels. Ses magnifiques églises romanes ont été complétées par de remarquables constructions baroques et de la Renaissance. Le bâtiment le plus important est la cathédrale Saint-Laurent de Trogir avec son imposant portail ouest, un chef-d’oeuvre de l’artisan Radovan et l’exemple le mieux conservé de l’art romangothique en Croatie.

karska et le Musée de Malacologie avec sa belle collection de palourdes, et le sanctuaire dédié à Sainte Marie, appelé Vepric. En conduisant seulement une dizaine de minutes, vous arriverez dans l’arrière-pays vert des monts Mosor et Kozjak - Zagora, avec son karst et ses champs fertiles. Goutez au passé et à la vie des paysans dalmatiens dans les eth-

Chant Klapa

Le chant Klapa est un chant harmonique traditionnel sans aucun instrument d’accompagnement. La tradition de Klapa et les chansons Klapa que nous connaissons aujourd’hui ont été créé au milieu du XIXème siècle, à l’époque où les identités culturelles et musicales des villes de la Méditerranée sur nos côtes et nos îles s’individualisaient, notamment en Dalmatie. Le festival de la Klapa Dalmatienne à Omiš est louable pour la promotion du chant Klapa (harmonie) et est la première institution ayant présenté le chant klapa comme une forme organisée et traditionnelle (et plus tard, artistique) de faire de la musique. Le chant Klapa a été inclus dans le patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

no-villages à Škopljanci, au-delà du mont Kozjak et Kokorići, près de Vrgorac. Visitez la populaire Radmanove Mlinice dans le canyon de l’embouchure de la rivière Cetina près d’Omiš, la cascade de Gubavica et d’autres phénomènes naturels tels que les Lacs Rouge et Bleu, la grotte de Vranjaca, et plus encore.

7


8

La ville de Split www.visitsplit.com Split, “La ville la plus belle du monde” comme ses habitants aiment l’appeler, se vante de posséder le plus grand port de ferry, étant le 3ème port principal le plus fréquenté de Méditerranée, et sert de carrefour à tous les types de commerce. Ce joyau a été fondé suite aux peuplements qui s’y développèrent à cause de la présence

des murs du Palais de l’Empereur Dioclétien, dont les origines remontent à plus de 17 siècles. Il est difficile de dire ce qui a le plus d’impact sur le visiteur : le centre de la vieille ville, avec le Palais de l’Empereur romain Dioclétien, ou le style de vie des habitants de Split. Les Splitois apprécient les plaisirs qu’offre la ville en plein air, en sirotant un café à Riva, au

VISITEZ

Peristil

Le Peristil de l’Empereur dans le centre du Palais est l’un des bâtiments les plus reconnaissables de Split, est un vrai trésor culturel ! Le Peristil est ouvert à nouveau au public après 8 ans de rénovation et de préservation minutieuse. Ce lieu est transformé en une scène d’opéra pendant l’été, spécialement élevée pour les représentations d’Aida de Verdi. Chaque jour au Peristil, un spectacle touristique est organisé, où les touristes peuvent rencontrer l’Empereur Dioclétien, son épouse Priska et les gardes


Musées et galeries

Le Musée d’ Archéologie de Split est le musée le plus ancien en Croatie et possède une collection antique très riche, tandis que le Musée des Monuments Archéologiques Croate recherche l’héritage spirituel et matériel du peuple Croate datant du début du Moyen-Age. Le Musée de la Ville de Split, situé dans un palais de style gothique-renaissance, est animé d’expositions qui soulignent le développement de la ville. Le Musée d’Ethnographie situé dans les anciennes chambres à coucher impériales, revèle les détails historiques du style de vie des habitants de la zone. La Galerie d’Art offre 3,200 œuvres d’art, la Trésorerie de la Cathédrale de Split préserve des objets précieux de l’histoire de l’église et le Musée Maritime Croate commémore l’intrigante histoire des traditions de la vie maritime tandis que le Temple de la renommée Sportive de Split propose d’abondantes biographies des vedettes sportives et olympiques des meilleurs athlètes de Split.

Split card

PRENEZ

Tourist bus

Participez aux excursions inoubliables qu’offrent les bus ouverts et les guides touristiques professionnels, pour découvrir tous les coins et recoins intéressants de la ville. Et ne manquez pas l’occasion de visiter le premier belvédère sur la colline de Marjan, d’où vous pourrez voir le panorama le plus reconnaissable de Split

Si vous êtes logés dans un hôtel de Split ou dans un logement privé pour trois jours ou plus, le Comité Touristique de la ville vous donne la Split Card qui est une carte vous offrant une visite guidée gratuite ! Vous pouvez demander votre Split Card à la réception de l’hôtel ou dans les Bureaux d’ Information Touristiques si vous optez pour un logement privé. Aussi, la Split Card vous offre des entrées gratuites dans les musées et des réductions significatives dans de nombreux restaurants et boutiques de Split. Vous pouvez aussi acheter la Split Card pour 35 HRK, à peu près 5 € si vous restez moins de trois jours à Split. bord de la mer, ou à l’ombre des murs de pierre du Palais de Dioclétien où ils cherchent confort et fraîcheur durant les longues journées chaudes. Lorsque vous déambulez dans les rues de Split, vous marchez au milieu de lieux historiques et artistiques

vieux de plusieurs siècles, vous pouvez visiter des musées, des galeries et des églises, simplement vous relaxer à l’ ombre de la forêt de pins de Marjan ou nager près des fameuses plages de Split comme Bačvice, Žnjan, Bene où pose fièrement le Drapeau Bleu, reconnaissance écologique internationale donnée aux plages offrant un environnement immaculé.

TOUCHEZ

Grgur Ninski

Frottez l’orteil de la statue de bronze de Grégoire de Nin, qui est complètement lisse à cause de la croyance locale disant que caresser son orteil apporte de la chance et réalise tous les souhaits. Cette pièce monumentale d’Ivan Meštrović se trouve aussi en face des Portes Dorées du Palais de Dioclétien

9


Dioclétien

L’Empereur Romain Gaius Aurelius Valerius Diocletianus Augustus renonça au trône en 305 et se retira en tant qu’empereur dans son palais nouvellement construit, situé dans la baie sereine de Spalatum qui est aujourd’hui le cœur de Split. On présume que Dioclétien était originaire de cette partie de la Dalmatie et qu’il choisit de passer sa retraite où il a vécu son enfance, du côté sous le vent et ensoleillé de sa luxueuse demeure. Il se proclama être la réincarnation de Jupiter sur la terre et il était un persécuteur acharné des Chrétiens, mais étonnamment, son épouse Priska et sa fille Valeria étaient toutes les deux des Chrétiennes. Dans les années d’instabilité après le règne de Dioclétien, il reçut une invitation de Rome à retourner sur son trône, mais selon la légende, sa réponse de son palais de Split fut : “Si vous pouvez voir le chou que j’ai planté de mes propres mains, votre empereur n’oserait certainement pas suggérer que je remplace la paix et le bonheur de ce lieu par les tempêtes de la cupidité jamais satisfaite.”

Saint Domnius 10

Saint Domnius est le saint protecteur de la ville de Split et le premier évêque de Salona, de 284 à 304, pendant le temps où les Chrétiens étaient persécutés par l’Empereur Dioclétien. Il fut martyrisé selon les ordres de Dioclétien quand le gouverneur de Dalmatie, Marcus Aurelius Junius l’exécuta. Il fut enterré par les soldats en dehors des murs de la ville et un morceau de sa pierre tombale est aujourd’hui préservé au Musée d’ Archéologie de Split. Sa dépouille mortelle fut plus tard déplacée à la Cathédrale de Split, plus connue sous le vocable de Saint Dujam, et fut placée à l’autel du 18ème siècle dévoué à la Bienheureuse Vierge Marie de l’Assomption.

Sudamja Sudamja est le nom local donné à la célébration, quand les habitants de Split et leurs invités célèbrent la fête de leur saint protecteur Saint Domnius. La célébration commence avec de nombreux évènements divertissants, des évènements culturels et des compétitions de sport pendant les premiers jours de mai, ceci pendant deux semaines entières. La festivité la plus spectaculaire est organisée le 7 mai quand la procession, composée de milliers de personnes parcourt la ville en portant les reliques du saint protecteur. Ce cortège finit à Riva où une messe dédiée à leur saint protecteur bien-aimé a lieu. Le 7 mai est un jour férié à Split pour assurer que les centaines de milliers de gens aient la chance de participer aux évènements publics et religieux traditionnels ainsi qu’aux nombreuses activités organisées pour cette occasion.

VISITEZ

Cathédrale Saint Domnius

La Cathédrale Saint Domnius, construite dans le mausolée de l’Empereur Dioclétien avec son clocher datant du 13ème siècle dominant le vieux centre-ville. La cathédrale de Split est célèbre pour ses portes en bois vieilles de 800 ans, construites par Andrija Buvina en 1214 et présentant 28 scènes sculptées en noyer invoquant la vie de Jésus


VISITEZ Théâtre National Visitez une des mises en scène du Théâtre National Croate de Split fondé en 1893, le principal et le plus important théâtre de Dalamtie. Parmi les pièces originales, nous vous recommandons certainement les opérettes de “Spli’ski akvarel” et “Mala Floramy”, composées par Ivo Tijardović de Split, qui se déroulent à Split pendant l’entre-deux-guerres

VISITEZ

à part le Palais de Dioclétien et les nombreux monuments culturels de toutes époques de l’histoire de cette ville millénaire, la belle Riva, les promenades et les 14 km de plages, Split tire aussi une fierté de ses nombreux sports et des évènements culturels et divertissants. Les habitants de Split sont attachés sentimentalement à leur club de football préféré, Hajduk, et ses 103 années d’histoire sont fièrement exposées au stade de la ville à Poljud. Depuis le centre urbain, quelques 10 minutes de voiture vous mèneront aux paisibles baies de Stobreč et Podstrana (www. tz-podstrana.hr), où, parmi des milliers de petits hôtels de famille, appartements, et pensions du bord de mer, la tradition d’hospitalité ainsi que le plaisir paisible du soleil et des plages de sable ont été entretenus depuis des décennies.

Galerie Meštrović

Ne manquez pas l’occasion de visiter la galerie Meštrović, une impressionnante maison familiale, contenant l’atelier de l’un des plus célèbres artistes croates du 20ème siècle, Ivan Mestrovic. Ses chefs-d’ouvre de bronze, pierre et bois sont exposés dans une zone de la galerie qui est entouré d’un magnifique jardin

11


VISITEZ

Sous-sols du Palais de Dioclétien Vous devez visiter les soussols du Palais de Dioclétien qui représentent le complexe ancien le mieux préservé en son genre. Cette structure étonnante présente un complexe de salles en rez de chaussée qui soulèvent efficacement le secteur des quartiers de vie de l’empereur à l’équivalent d’un étage mezzanine supérieure

VISITEZ

Sfinga

À l’entrée de la cathédrale, se trouve un sphinx égyptien de granit noir, plus ancien que tous les autres objets du Palais. Il a plus de 3500 ans et Dioclétien le fit importer d’Egypte pour l’installer à Peristil

12

Bars, cocktails, et musique Dans la soirée, la vie nocturne de Split commence à Pljud dans les bars et les discothèques, mais aussi dans les baies de Bačviče, Ovčice, Zenta et Žnjan où vous pouvez apprécier les cocktails

VISITEZ

Temple de Jupiter

Visitez le temple de Jupiter qui à l’origine était utilisé pour célébrer le culte de Jupiter, mais plus tard a été transformé en un baptistère pendant l’Antiquité tardive

VISITEZ

Vidović Gallery

Vous pouvez voir les collections de peintures et de dessins du fameux peintre de Split Emanuel Vidović dans la Galerie Vidović, à proximité des Portes Argentées, qui occupent une des places les plus importantes de l’Histoire de l’Art Européen


créés par les meilleurs barmen et jouir des programmes de divertissement et de musique plein air. Le centre de la ville est animé jusqu’à tôt le matin et les places et ruelles se transforment en grands bars éclairés par des torches, entourées par le son de la musique flottant entre les foules enthousiastes. Juste à quelques mètres, à Peristil, vous pouvez prendre place aux tables de pierre sur la vielle Place Impériale et apprécier les mélodies des guitares et des chansons traditionnelles dalmates, ou profiter des chants des ensembles vocaux sous les arcs du Vestibule vieux d’un millénaire, qui est le hall d’entrée aux chambres impériales.

VISITEZ

Pazar

Visitez le Marché aux fruits et légumes de Pazar, plein d’une atmosphère méditerranéenne animée, et vous devriez aussi visiter le marché aux poissons de Split dans le centre de la ville, construit directement à côté d’un puits de phosphore, ce qui en fait le seul marché aux poisons de la planète sans mouches importunes

La Ville sportive

Split est fière de sa riche histoire sportive ainsi que de son présent, et ses habitants aiment l’appeler “la meilleure ville de sport au monde”. Ceci peut être mieux certifié par le “Temple de la renommée Sportive de Split” où les visiteurs sont informés du

fait que 161 athlètes originaires de Split ont participé aux Jeux Olympiques et 60 d’entre eux sont revenus avec une médaille : peu de villes du monde de cette taille peuvent s’en vanter. Leurs noms et les médailles Olympiques sont gravés sur des tablettes de bronze tout au long de la promenade de pierre sur la côte ouest de Split.

13


14

La ville de Trogir www.tztrogir.hr

Chaque pas parmi les maisons de pierres et les palais de Trogir, appelée la ville-musée en raison de son histoire multi-centenaire, est une expérience exceptionnelle. Le cœur historique de cette cité située sur une petite île entre le continent et l’île de Čiovo, a été dûment reconnu par l’ UNESCO et placé sur sa vénérable liste des monuments culturels protégés dû à son riche patrimoine culturel. Les ruelles pittoresques, les places et les églises témoignent une fois de plus de la richesse des travaux réalisés par les talentueux artisans qui ont en permanence investi leur créativité et leurs productions pour embellir la ville, laissant les visiteurs fascinés et rendant les habitants fiers. La promenade à travers le cœur de

VISITEZ Cathédrale de Saint-Laurent Visitez la Cathédrale de Saint-Laurent, un des plus beaux monuments de la Renaissance en Europe, construite entre 1200 et 1598. Le portail de Radovan datant de 1240 est l’entrée principale de la cathédrale et le plus important portail du Moyen Age sur la partie orientale de l’Adriatique et de cette partie de l’Europe. Il a été nommé après son constructeur, le maître Radovan, qui l’a sculpté et signé. La cathédrale abrite de précieuses œuvres d’art. Le clocher a été en construction pendant des siècles et est l’un des plus beaux clochers de toute la côte méditerranéenne


VISITEZ

VISITEZ

Kairos La ville de Trogir est aussi connue comme la ville des moments opportuns. A savoir, au début du XXème siècle, un relief représentant le dieu grec Kairos qui remonte au IVème siècle avant J.-C. a été retrouvé dans un palais de Trogir. L’original est conservé dans la collection Kairos dans le monastère bénédictin Saint-Nicolas à Trogir. C’est l’histoire d’une divinité qui se montre une seule fois dans la vie d’un homme et lui permet de saisir sa chance. C’est la personnification d’un moment opportun qui éveille l’imagination et sert de base pour de nombreuses histoires et événements à Trogir

PHOTO

Palais Ćipiko

Prenez une photo du fronton du Palais Ćipiko, dont la façade a été créée en combinant une variété de constructions romanes. Sur la façade du palais vous trouverez la Trifora gothique, une œuvre d’Andrija Aleši et les portes sculptées de Ivan Duknović

VISITEZ

Fort Kamerlengo

Visitez les murs de la ville et le Fort Kamerlengo à proximité du Fort Evangélique circulaire de Saint-Marc, datant du XVème siècle, qui est aujourd’hui la Maison de la Musique Dalmatienne

MARCHEZ

Hôtel de Ville

Ne manquez pas la Plaque de l’Hymne Croate placée sur la façade principale de l’Hôtel de Ville, posée en 1935 lorsque toute la Croatie a célébré les 100 ans d’existence de l’hymne croate pierres de la ville se termine sur les quais où vous pourrez admirer les dizaines de voiliers de bois et les yachts modernes qui ont trouvé refuge, paix et repos dans le port de Trogir. La Trogir moderne vit au rythme d’une ville touristique animée et est la destination préférée des voyageurs et des marins qui sont inspirés par la beauté de ses vieilles pierres. L’Archipel, composé d’îles pittoresques et de falaises situées sur le rivage de mer de Trogir, crée une belle scène en face de la ville de pierre et des colonies voisines de Marina (www.tz-marina.hr), Okrug (www. tzo-okrug.hr), Seget et Slatine, qui constituent la région la plus en retrait de la côte centrale de la Dalmatie. Vous y trouverez de nombreuses petites plages de galets séparées par des caps rocheux couverts de pins, qui semblent atteindre l’eau cristalline. De Marina et Seget à l’île de Čiovo, vous trouverez un espace dédié aux villas et maisons d’été, qui constituent aujourd’hui une exquise variété de logements privés et de l’hôtellerie.

Place principale de la ville

Faites une promenade sur la place principale de la ville présentant de nombreux sites historiques, tels que l’Hôtel de Ville et l’église de Saint Jean-Baptiste, l’église de Sainte Marie, l’église de Saint Sébastien et la petite Eglise de Sainte Barbara

15


VISITEZ

Château Vitturi

Visitez le Musée de la Ville de Kaštela situé dans le Château Vitturi à Kaštel Lukšić et le quartier des musées de Podvorje à Kaštel Sućurac, le trésor de l’église paroissiale de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Kaštel Štafilić, et écoutez la légende de Miljenko et Dobrila, une légende qui remonte à la deuxième moitié du XVIIème siècle, relatant l’amour tragique de deux jeunes gens dont la tombe se trouve dans l’église de Saint-Jean à Kaštel Lukšić. Sur le monument commémorant leur dernier lieu de repos, vous pourrez lire la note sculptée: ‘‘Reposez en paix, jeunes amants’’

16

La ville de Kaštela www.kastela-info.hr La zone littorale entre Trogir et Split sous la montagne Kozjak est connue comme le berceau de l’Etat croate puisque de nombreux rois croates ont tenu leur siège dans cette région. Sept forts nobles du Moyen Age construits sur les rives sereines de la baie de Kaštela sont devenus quelques siècles plus tard les centres des sept modernes Kaštela. Ces forts, Kastelas (forts de montagne), servaient comme les forts de la région continentale, avec des tours, des fossés, des embrasures, des ponts-levis, etc.,

tandis que de la mer, ils étaient construits comme des maisons d’été de la Renaissance avec de larges fenêtres et des balcons. Les sept colonies d’aujourd’hui, Kaštel Štafilić, Kaštel Novi, Kaštel Stari, Kaštel Lukšić, Kaštel Kambelovac, Kaštel Gomilica et Kaštel Sućurac se sont développées et fusionnées en une seule ville, Kaštela, mais aujourd’hui encore leurs centres regroupant l’ architecture dalmate, avec les maisons avec solaris et balatures (terrasses), les tavernes, les kaletes (ruelles) et les places sont toutes conservées.

Des villas ont été construites sur la rive et elles sont encore une partie de cette unité urbaine composée de sept colonies fusionnées avec une tradition de tourisme séculaire, et un riche patrimoine culturel enlacé avec une image historique unique. Les plages les plus populaires de Kaštela sont Divulje, Resnik, Kaštel Štafilić, tandis que les stations de piquenique les plus appréciées sont la Dame de Stomorija avec son jardin biblique, Saint Georges de Radun, Saint Georges de Putalj et le chalet de montagne Malačka.


jouissez

Fešta

Participez à la cérémonie de la Journée de la Ville et la Fête de la Nativité de Theotokos (Nativité de la Mère de Dieu) en l’honneur du protecteur de la ville, organisée chaque année le 8 septembre et offrant un divertissement religieux riche, des programmes sportifs et la foire traditionnelle

VISITEZ

Salona

Visitez le parc archéologique de Salona dont la grandeur et le luxe sont attestés par ses imposants murs, tours et portes, un forum avec des temples, un amphithéâtre et de vieilles églises chrétiennes, Manastirine, Marusinac et Kapljuč où sont enterrés les martyrs de Salona

La ville de Solin www.solin-info.com

Une ville où la verte rivière Jadro traverse le centre et alimente l’ensemble de la région en eau douce a toujours, depuis l’époque de l’ancienne Salona, attiré les visiteurs du monde entier. C’est une partie intégrante de l’histoire des sou-

VISITEZ

verains croates depuis l’époque où la reine Hélène traversa l’île de Notre-Dame à Solin et depuis le couronnement du roi croate Zevonimir à l’église de Saint Pierre et Moïse en 1076, un des endroits les plus importants de toute l’histoire croate.

Notre-Dame de l’Ile

Visitez l’église de la Bienheureuse Vierge Marie, ou plutôt, comme les gens l’appellent, Notre-Dame des Ormes, située sur l’emplacement actuel de l’église paroissiale de Notre-Dame de l’Ile, une des deux vieilles églises croates construites par la reine Hélène la Glorieuse en 976. Les fondations de l’église sont marquées sur le côté nord de l’église actuelle

La ville de Solin se souvient fièrement de l’un des moments les plus importants de son histoire, la visite du Pape JeanPaul II en 1998, qui a chanté avec 50.000 jeunes fidèles devant l’église paroissiale de Notre-Dame de l’Ile.

VISITEZ

Gašpina moulin

Gašpina moulin est l’un des rares moulins et encore préservées de le rivière et il a été construit au début du 18ème siècle. Il est composé de 4 bâtiments en pierre sur lequel les ouvertures de fenêtres ont été ajoutés par la suite sur la façade

17


La ville d’Omiš www.tz-omis.hr

18

Sous les falaises de Mosor à Omiš, où la rivière Cetina se jette dans la mer, on découvre le seul endroit au monde où l’on puisse trouver «La maison d’un homme heureux» dont le propriétaire, au XVème siècle, avait fait graver l’inscription suivante sur sa maison: «Mon Dieu, merci pour m’avoir permis de vivre dans ce monde». Le bonheur des citoyens d’Omiš au Moyen-Age n’est pas surprenant, puisque, aujourd’hui encore, cette petite ville avec ses nombreux villages environnants (Duće Omiš, Dugi Rat, Jesenice, Stanići, Celina, Ruskamen, Lokva Rogoznica, Nemira, Mimice, Médići, Marušići et Pisak), située sur la Riviera, entre la mer bleue et les rochers des montagnes rudes, est fière de sa longue tradition touristique pour tous ceux qui cherchent des vacances calmes mais attrayantes près des rivières, des montagnes ou de la mer. Le centre historique de la ville avec ses rues de pierre vit toujours pleinement de la difficulté de conquérir la roche, qui servait d’abri pour les pirates. Et aujourd’hui, sous la roche, pendant les nuits d’été, vous pouvez encore entendre les chansons des groupes vocaux qui ont rendu cette ville si populaire. Grâce à l’imposante rivière près du centre de la ville, vous trouverez une plage de sable sans fin qui affiche fièrement le Pavillon Bleu.

jouissez

Klape

Le Festival de Klapa, en juillet, qui a servi pendant au moins cinquante ans de lieu de rencontre pour les meilleurs groupes vocaux et qui a pour but de préserver et promouvoir les chansons dalmatiennes traditionnelles

VOYEZ

Bataille des Pirates

Le spectacle historique “Bataille des Pirates” organisé en août sur le quai principal. Des centaines de participants armés prennent part à la bataille reconstituée sur plusieurs bateaux pirates et vénitiens

Station Touristique de Radmanove mlinice

Là où la rivière Cetina finit son long parcours de cent kilomètres en passant par Zagora vers la mer dans un canyon magnifique qui sert de vortex, la précipitation de l’eau à cette jointure alimente l’énergie des moulins à eau depuis des siècles. Aujourd’hui, dans l’ombre des arbres vieux de cent ans et se trouve une des plus belles stations de vacances au centre de la Dalmatie, les moulins de Radman, qui a reçu son nom du propriétaire précédent. À côté de la mer, à seulement six kilomètres de Omiš, cette station possédant un étang impressionnant hébergeant des truites, offre un sanctuaire et repos à tous ceux qui veulent jouir de l’ambiance naturelle de la rivière et de la beauté de cette nature préservée.


VISITEZ

Fort Fortica

Le Fort Fortica, une tour au sommet d’Omiš Dinara ; de là, vous pouvez voir toute la ville, le canyon de la rivière Cetina et les îles de Brač, Hvar and Šolta. C’était un excellent point de vue pour les pirates locaux qui l’ont utilisé pour contrôler les zones maritimes et terrestres

VISITEZ

Fort Mirabela

Le Fort Mirabela, s’élevant à 245 mètres au-dessus de la ville, est aussi un lieu à voir absolument. Il a été construit au XIIIème siècle et pendant une longue période il a offert une défense fiable aux pirates Omiš

VISITEZ Église Saint George L’Église Saint George située sur le site préhistorique du fort au-dessus de l’embouchure de la rivière Cetina. Cette église est un lieu important pour les fidèles le jour de Saint George et dans le passé le duc de la République de Poljica fut élu devant cette église

SOYEZ

Actif

L’alpinisme,l’escalade, et le rafting, et explorez le canyon de la rivière Cetina, ainsi que la Tyrolienne, nouveau producteur de poussée d’adrénaline

VISITEZ

Parc Dino

Le Parc Dino, un musée préhistorique en plein air et parc de loisir pour les familles avec enfants, couvrant 7.000 mètres carrés avec des dinosaures grandeur nature

19

L’Ile de Šolta www.visitsolta.com Entre la mer et le ciel bleu, à juste 15 kilomètres de Split vous trouverez l’île de Šolta, comptant de nombreux pêcheurs pittoresques et des hameaux touristiques dans un cadre naturel intact. Sa beauté silencieuse et son climat salubre offrent une sérénité et un séjour plaisant dans l’harmonie avec la nature. Šolta est une île d’oliviers, de vin, de figues, de miel et d’inspiration incomparable qui a été visité par les plus fameux poètes de la renaissance Croate. Ne manquez pas le belvédère adjacent à l’Église Saint Nicolas à Maslinica, les vieilles rues pit-

toresques entourées de maisons de pierre à l’intérieur de l’île, Vela Straža, le sommet le plus haut de l’île et les vestiges d’une basilique chrétienne à côté de l’Église de Saint Étienne à Grohote. Il y a huit petits hameaux sur l’île, Grohote, Gornje Selo, Srednje Selo, et Donje Selo situés à l’intérieur et Stomorska, Nečujam, Rogač i Maslinica sur la côte où vous pouvez profiter des plages magnifiques. L’extrémité sud de l’île cache de nombreuses baies et des plages où beaucoup de plaisanciers jettent l’ancre.


Riviera de Makarska

Expérience de la mer et la montagne

20 Beaucoup prétendent que c’est une des plus belles régions de la côte Adriatique possédant 60 kilomètres de criques encadrant des villages de pierre et des hameaux pittoresques, une mer bleue et cristalline et des plages de galets ombragées par les pins. La Riviera Makarska est certainement une des perles touristiques de l’Adriatique. Lorsque vous voyagez de Split vers le sud, vous serez captivés par les magnifiques paysages des roches austères tombant en cascade dans la mer, par le réservoir naturel Vrulje, un lieu où la montagne Biokovo descend jusqu’ à la mer et où se trouve la source de la rivière Makarska, un lieu riche possédant une tradition touristique de longue date qui a maintenu son charme pendant des décennies. A l’ombre des pins, vous ressentirez une joie inexprimable que vous n’auriez jamais imaginée. La Riviera Makarska est un point culminant du tourisme croate avec sa beauté naturelle qui vous donnera des souvenirs de vacances inoubliables , grâce aux services professionnels des meilleurs hôtels, des dizaines de milliers d’ appartements privés, des villas et des chambres dans lesquels les invités seront accueillis comme faisant partie de la famille de leurs hôtes. Située sous le Parc Naturel Biokovo, avec “sa tête dans les cieux et ses pieds dans la mer”, la Riviera Makarska vit le tourisme comme part de sa vie quotidienne et de ses traditions, avec le désir d’être toutjours meilleurs, toujours différents et toujours plus belle.


MAKARSKA, BRELA, BAŠKA VODA, PROMAJNA, BRATUŠ, KRVAVICA, BAST, TOPIĆI, TUČEPI, PODGORA, DRAŠNICE, IGRANE, ŽIVOGOŠĆE, DRVENIK, ZAOSTROG, PODACA, BRIST, GRADAC

21 Beautés naturelles La montagne Biokovo, longeant la Riviera Makarska sur sa longueur entière, limite la zone de la Riviera à seulement 3 kilomètres de large de la montagne jusqu’à la mer. C’est à cet endroit que la beauté bleuvert incomparable de la Riviera se trouve. Cette montagne (son sommet Saint George se trouvant à une hauteur de 1.762 mètres) est un parc naturel protégé. Par temps clair, de son plus haut sommet, vous pouvez voir les côtes italiennes audelà de la mer Adriatique. La richesse de la flore de la Méditerranée fait de Biokovo l’habitat des chèvres de montagne, des mouflons, du gibier et des aigles royaux. Le Jardin Botanique Kotišina est une partie intégrante du Parc Naturel Biokovo, où vous pouvez trouver 300 espèces de plantes

Vrulja La plage de Vrulja est spéciale et diffère des autres plages de l’Adriatique. Elle est située à proximité de Brela, sous l’ablaut de Dubpci, sans aucune route menant à la plage ni installations additionnelles, entourée par des falaises abruptes. Le seul moyen de l’atteindre est à pied ou par bateau. Les sources d’eau fraîches en dessous de la mer créent une écume fascinante. Ces sources d’eaux fraîches engendrent une différence dans la température de l’eau et si vous plongez à plus d’un mètre de profondeur vous allez être rafraîchi instantanément. Faire une excursion en bateau à fond vitré éclairé est particulièrement attrayant parce qu’il permet au passagers de voir la vraie richesse de la faune aquatique. sauvages de montagne et de la Méditerranée. Plusieurs formes de paysages karstiques, de pavements calcaires, de grottes, de puits (certains mesurent plusieurs centaines de mètres de profondeur), de gouffres, où les fameuses pommes de terre de Biokovo sont cultivées encore aujourd’hui, posent un véritable défi aux amoureux de la nature.

Vacances actives Si vos vacances de rêve sont tournées vers les activités débordantes d’adrénaline, comme les sports, la randonnée ou les sports nautiques, dans ce cas la Riviera Makarska est faite pour vous. Les alentours naturels des montagnes impérieuses, avec


22

leur secrets, prairies, forêts et belvédères assurent des vacances actives riches de possibilités, spécialement pour les fous de sports extrêmes, comme le l’escalade libre, le parapente, la spéléologie, l’alpinisme, la randonnée à pied ou à vélo, etc... Même si les montagnes attirent les gens avec leurs hauteurs vertigineuses, les plages offrent aussi de nombreux genres de récréation sous forme de randonnés à vélo, courts de tennis, terrains de beach-volley, football et basketball ainsi qu’ une variété de divertissement nautiques ; promenades en scooter des mers, en parachute, à voile, en deltaplane etc. Les températures exceptionnelles et l’ensoleillement généreux sont la marque de cette Riviera au début du printemps et à la fin de l’automne, quand il est si plaisant de marcher au milieu des oliviers et des vignobles, où vous pouvez participer avec vos hôtes aux récoltes et vendanges.

Gastronomie

Le séjour à la Riviera Makarska ne peut être apprécié complètement que si vous vous autorisez à prendre plaisir aux goûts et aux parfums des fruits, des légumes

et des herbes aromatiques qui sont cultivés dans ce lieu baigné de soleil. Vous devriez aussi vous ouvrir aux spécialités de fruits de mer qui font partie de la cuisine dalmatienne, traditionnellement simple, légère et saine. L’utilisation des ingrédients, des poissons et des huîtres frais est de rigueur. Ce qui rend ce lieu unique est la spécialité gastronomique Torta Makarana, une délicatesse traditionnelle de la zone de Makarska, préparée à base d’amandes. Sa recette n’a pas changé depuis des siècles et demeure incontournable dans les menus festifs. La cuisine aisément identifiable et unique de la zone vous permet de savourer les goûts et les aromes des épices de Makarska et vous devriez gouter au miel local fabriqué à base de fleurs ou de sauge de la montagne Biokovo.

Vins

Plavac Mali est la variété de vigne dominante de cette zone, et les vignobles de Zlatan Plenković sont particulièrement impressionnants, situés sur les pentes ensoleillées de Biokovo au-dessus du champ Baška et couvrant

75 hectares de vignobles. Faisant partie de la taverne Opačak à Gornji Tucepi, vous pouvez trouver une cave à vins labélisée dans la region de la Riviera Makarska, offrant des vins de qualité à base des cépages dalmates endémiques, qui ont reçu de nombreux prix.

Divertissement

Beaucoup d’évènements, de festins traditionnels et de coutumes qui ont évolué en attractions touristiques sont les marques de la Riviera Makarska pendant la plus grande partie de l’année, particulièrement durant la saison estivale. Après avoir nagé et bronzé pendant la journée, vous avez la possibilité de passer les soirées rafraichissantes dans les bars et aux clubs du bord de mer. La Riviera Makarska se transforme en destination de fêtes remplie de musique live pour toutes les générations et tous les goûts, avec des soirées dansantes, des concerts de Klapa, de la musique jazz, des expositions, des spectacles, des carnavals d’été et des festivités de pêcheurs, qu’on peut trouver partout sur la Riviera et qui vous


garantissent un bon moment et des souvenirs incomparables. Les nuits fraîches d’ été sont particulièrement intéressantes dans les petits villages sur les pentes de Biokovo autour de la Riviera où vous pouvez jouir des évènements culturels et des mises en scènes, des expositions et des concerts, dans de vieilles cours de pierre âgées de plus de cent ans.

EXCURSIONS

Grâce à sa localisation idéale longeant la côte sur 60 kilomètres, la Riviera Makarska vous invite à visiter ses hameaux et ses villages ainsi que ceux se situant sur les pentes de Biokovo, et à découvrir de nouvelles plages chaque jour. Parallèlement, juste un étroit bras de mer sépare la Riviera des îles de Hvar et Brač, que vous pouvez atteindre en bateau tout en profitant des criques splendides, de sa riche culture et de son histoire. Juste soixante kilomètres séparent la Riviera du centre de Split et de nombreuses agences encouragent les touristes à visiter Međugorje, le fameux sanctuaire à proximité de la Bosnie-Herzégovine.

23


24

VISITEZ

Phare

Visitez le phare unique de Saint Pierre construit en pierre en 1884 et qui sert aujourd’hui de location touristique

La ville de Makarska www.makarska.hr Une des destinations touristiques les plus populaires sur l’Adriatique est sûrement la ville de Makarska qui, en dépit de sa taille et de son développement urbain a préservé une multitude d’avantages pour les vacances et les divertissements sur sa plage communale qui s’étend sur 2 kilomètres le long d’une promenade

bordée de pins. À juste quelques minutes de distance, vous trouverez le front de mer empierré typique des villes méditerranéennes, avec son atmosphère vibrante et pleine de souvenirs historiques, de de nombreux restaurants et boutiques. Ici vous trouverez le Musée de la Ville et l’église baroque de Saint

Philippe Néri ainsi que la rue principale Kalelarga située dans le centre. Sur la place principale, appelée Place Kačić, se trouvent le monument du Père Andrija Kačić Miošić, une église symbolique de l’histoire de Makarska et l’église Saint Marc, entourée des façades pittoresques, ornées de balcons de ses maisons de pierre.


FAITS

Intéressants

Père Andrija Kačić Miošić Père Andrija Kačić Miošić était un poète local et un moine qui tient une grande importance dans la littérature croate grâce à son œuvre intitulée “Razgovori ugodni naroda Slovinskoga”, datant de 1756. Durant les siècles qui ont suivi, ce livre est devenu le livre folklorique croate le plus important après la Bible dans toutes les régions du pays. La place principale de Makarska a été nommée en son honneur et son monument, un travail d’Ivan Rendić, a été élevé sur la place en 1890. Les Villages au pied de Biokovo Bien que ses habitants aient abandonné les sols durs des pentes de Biokovo, les hameaux de Veliko Brdo, Puharići et Makar, au-dessus de Makarska ont préservé leur architecture rurale pittoresque car beaucoup de maisons ont été restaurées et converties en villas attrayantes. Les vues les plus belles de Makarska (sa côte entière et les îles l’environnant) peuvent certainement être appréciées de ces villages. Le carnaval d’été Un des évènements les plus attrayants de l’été à Makarska est son carnaval d’été traditionnel auquel des milliers de participants masqués prennent part en chantant et dansant. Les plus belles Le carnaval, avec ses diverplages tissements musicaux parLa plages municipale tout dans la ville est orgade Makarska, les plages nisé pendant la première de galets de Cvitačka et moitié d’août chaque Ramova, ainsi que la plage année. Une tradition nudiste Nugal, également attrayante et accessible par divertissante est le festival Osejava nocturne de Kalelarga.

VISITEZ

Le Port de Makarska est situé entre la péninsule Sveti Petar et Osejava, qui offrent une vue sur la montagne Biokovo, le continent et la mer. Le Monastère Franciscain, vieux de plus de 500 ans, renfermant de nombreuses archives sert aussi de bibliothèque et abrite une collection raffinée de malacologie. Il a été construit adjacent à l’église de Saint Marie qui aujourd’hui fait fonction de pinacothèque.

VISITEZ

Observatoire Visitez l’observatoire de Makarska à Glavica, ouvert tard dans la nuit pendant les mois d’été; Il est situé au centre-ville, à quelques dizaines de mètres seulement du front de mer et de la plage municipale principale

VISITEZ

Musée de Malacologie Le Musée de Malacologie dans le Monastère Franciscain établi par le Père Jure Radić en 1963 et qui abrite plus de 3.000 spécimens de coquillages et d’escargots de la région et du monde entier

Vepric Visitez l’église mariale catholique romaine croate de Vepric, à l’entrée de Makarska, dédiée à Notre-Damede-Lourdes. Elle fut établie en 1908 dans une grotte naturelle évoquant celle de Lourdes. Vous y trouverez une chapelle - avec sacristie, un autel sur la place, des confessionnaux, les Stations de la Croix, foyer des exercices spirituels et chemins de procession. Vous pouvez visiter ce sanctuaire tout au long de l’année, mais les pèlerinages principaux sont organisés le 25 mars, le 7 août et le 8 septembre de chaque année. C’est un des sanctuaires croates les plus visités et un inévitable site sur la voie du renouveau spirituel

25


VISITEZ

Saint Étienne Visitez l’église dédiée à Saint Étienne, saint patron de Brela

VISITEZ Notre Dame de Karmela Visitez l’église Notre Dame de Karmela, un monument précieux de l’architecture baroque, élevée en témoignage de la gratitude de la population locale en mémoire de la victoire sur les turcs en 1715

26

Les plus belles plages Les plages de galets de Dugi rat et Punta rata, Berullia, Soline et Vruja

Brela

www.brela.hr Brela représente le premier et le plus beau contact avec la Riviera Makarska lorsque vous voyagez en partant du nord-ouest vers le sud. Ce hameau pittoresque, dont la beauté est égale à celle d’une peinture, est parfait pour ceux qui veulent jouir de la solitude, d’une mer cristalline, et de l’ombre des pins. Ce hameau a plus de deux mille ans. Grâce à sa beauté naturelle et à ses traditions d’hospitalité, Brela est aujourd’hui devenu un endroit touristique moderne, offrant une

multitude de possibilités touristiques intéressantes. Le hameau est fier de ses plages de galets et la plage de Dugi Rat a été proclamée une de 10 meilleures plages du monde et la plus belle plage d’Europe par le magazine américain Forbes. L’empreinte de Brela facilement identifiable est son abondance de pierres, se trouvant aux falaises de Brela où de nombreux pins poussent de la pierre même et jouent un rôle essentiel dans la beauté de ces plages de galets.


Baška Voda www.baskavoda.hr

La tradition touristique a presque cent ans dans cet ancien hameau de pêcheurs et d’agriculteurs, qui selon les données archéologiques a été fondé 4,000 ans avant Jésus-Christ. Vous pouvez visiter les hameaux pittoresques de Promajna, Bratuš, Krvavica, Bast et Topići, appartenant tous à Baška Voda, La motivation principale pour s’installer ici était la source d’eau fraîche. Aujourd’hui Baška Voda est un centre touristique moderne possédant une culture riche, des attractions, et des plages de galets mondialement célèbres qui dominent le site entier et représente un paysage facilement reconnaissable de la Riviera Makarska. Baška Voda offre beaucoup d’évènements attractifs, des spectacles et des fêtes pendant les mois d’été ainsi que des expositions intéressantes dans les musées archéologiques et les collections muséales ainsi qu’une vaste collection de coquillages. Baška Voda offre aussi des promenades et un plaisir serein dans la nature intacte de la montagne Biokovo. Nous vous recommandons les villages au pied de Biokovo,

Les plus belles plages Nikolina est une plage de galets, Ikovac est la plus populaire chez les jeunes grâce à ses nombreux bars et la plage de Krvavica est aussi charmante

27

VISITEZ

Musée Archéologique Visitez le Musée Archéologique et sa collection offrant des exhibitions datant de 2,000 avant Jésus-Christ

particulièrement le magnifique village de Topići. Ce petit village est principalement construit de pierre sur les pentes de Biokovo et jusqu’à nos jours préserve son architecture originale de vieilles maisons de pierres où aventuriers et passionnés de montagne peuvent trouver de nombreux hébergements à leur goût.

VISITEZ

Saint Nicolas Visitez l’église de Saint Nicolas construite en 1889 dans un style néoromantique. Elle détient des œuvres d’art précieuses comme le vitrail de Josip Botteri Dini et la peinture de Josip Bifel intitulée Les Stations de la Croix

VISITEZ Bast Visitez l’Église de Saint Rocco à Bast, qui était le prédécesseur du village d’aujourd’hui sur la plage


28

Les plus belles plages Slatina, une plage en face de l’Hôtel Jadran, et la plage nudiste de Dračevac située entre Tučepi et Podgora

Tučepi

www.tucepi.com Tučepi a évolué d’un village de pêcheurs au 19ème siècle en un des centres touristiques actuels les plus recherchés de la Riviera de Makarska. L’histoire de Tučepi remonte à presque 4,000 ans et des résidences rurales romaines (villae rusticae) y ont été construites, aujourd’hui étroitement liées à Tučepi et à son tourisme. Pratiquement tout le village est une grande, propre et magnifique

plage de galets longue de 3 kilomètres. Le long de la promenade parallèle à la plage, vous pouvez marcher à l’ombre des pins et à juste 10 minutes, sur les pentes de la montagne, vous trouvez de petits villages renommés pour leurs vignobles et oliveraies. Dans ce secteur vous trouverez aussi les vestiges des forts, des maisons et des tours qui servaient à défendre le village.

VISITEZ

Kaštelet

Explorez l’intérieur du palais baroque de la maison d’été Kaštelet, aujourd’hui devenu l’Hôtel Kaštelet, situé sur la promenade, construit durant le 18ème siècle pour les rencontres et le repos des familles nobles

VISITEZ

Saint Antoine de Padoue

Visitez l’église paroissiale dédiée à Saint Antoine de Padoue, le saint patron de Tučepi, située à Gornji Tučepi et construite en 1911, contenant trois autels baroques


Podgora www.tzpodgora.hr

VISITEZ

Igrane

Eglise Saint Michel construite au XIème siècle sur une colline au-dessus d’Igrane (www.igrane.org)

VISITEZ

Drašnice

L’église de Tous les Saints datant de 1764 à Podgora, et l’église Saint Thècle datant de 1630, l’église Notre-Dame de Ružarija à Igrane, et l’église Saint Georges datant du XVème siècle – à Drašnice

VISITEZ

La tour Zalina

Visitez la tour Zalina à Igrane, érigée pendant les conflits avec les Turcs

Podgora a été nommée d’ après son emplacement (en croate, «pod gora», «sous la montagne»). Podgora était un célèbre village de pêcheurs depuis les temps anciens, mais à cause du tremblement de terre dévastateur de 1962, une grande partie de l’ancienne colonie a été détruite et ses habitants se sont aventurés vers le littoral ; c’est alors que Podgora est devenue une colonie côtière, particulièrement attrayante pour les touristes. Connus comme pêcheurs, les habitants de Podgora gardent encore des bateaux de pêche dans le port, ce qui donne à toute la ville une atmosphère maritime spéciale. Dans le centre, avec sa promenade et son front de mer en pierres, nous

trouvons un monument à Don Mihovil Pavlinović, l’un des fondateurs de la renaissance nationale croate en Dalmatie. Au-dessus de la colonie, se trouve le monument de pierre appelé « l’aile de la mouette » qui a été érigé en 1962 en l’honneur de la marine militaire et qui est devenu aujourd’hui un symbole de Podgora. Podgora comprend d’autres villages comme Drašnice et Igrane, avec leurs pittoresques plages de galets et les sites archéologiques qui témoignent que ces villages de pêcheurs étaient habités depuis l’époque romaine. Aujourd’hui, ce sont les destinations parfaites pour tous ceux qui souhaitent passer des vacances paisibles dans une nature intacte.

Les plus belles plages Plišivac et la plage municipale centrale en face de l’Hôtel Podgora, la plage municipale de Drašnice, ainsi que Klokun, que vous pouvez atteindre en bateau

29


Živogošće

VISITEZ Épigraphe de Licinius

www.zivogosce.hr

30

Živogošće est un site touristique pittoresque avec une typique plage de galets de près de 6 kilomètres de long, une riche histoire qui remonte à l’époque des Illyriens et des Romains, conservée dans les églises et les monastères, y compris le monastère franciscain de la Sainte Croix qui date de 1616. Živogošće est célèbre pour ses nombreuses

Le célèbre épigraphe de Licinius qui remonte à l’an 474 se compose de 16 hexamètres latins, et sans doute la plus belle pièce de la littérature classique, est sculptée dans un rocher au-dessus de la source Pokrivenice sur le bord de mer. Cette pièce classique montre le questeur romain Licinius qui célèbre la source «d’eau douce» qui y existe encore aujourd’hui

Les plus belles plages La plage du camping Dole, la plage Blato et la plage en face de l’Hôtel Nimfa

Drvenik www.drvenik.hr Un jour particulièrement important dans l’histoire de Drvenik est le 15 avril 1687 lorsque l’armée turque a conquis la tour de Drvenik jusqu’alors défendue par les femmes. Les restes de l’édifice se trouvent sur le sommet d’une colline au-dessus du site. L’église Saint Georges datant du XVème siècle, est un monument inestimable du patrimoine culturel et sa façade est ornée d’une rose à huit pétales. Le grand autel de marbre contient la statue de Saint Georges. La Drvenik d’aujourd’hui est une colonie relativement jeune, créée au début de ce siècle, offrant une myriade d’activités touristiques et de possibilités pour des vacances en famille agréables sur les belles plages de galets de Donja Vala et de Gornja Vala. Drvenik dispose d’un service de ferry-boat qui relie le continent et les îles de Hvar et Korcula.

sources d’eau douce qui ont servi d’approvisionnement en eau pour la population locale depuis l’Antiquité. La beauté naturelle des oliveraies et des pinèdes, qui recouvrent plus de 6 kilomètres de plages reliées l’une à l’autre, la mer limpide sous la montagne et d’autres attractions similaires rendent cet endroit idéal pour des vacances en famille. Le plus haut sommet à Živogošće est Sutvid (1.155 mètres).


FAITS

Intéressants

Gradac a été nommé d’après le fort qui était situé sur la colline au-dessus de l’église Saint Michel Zaostrog est le seul endroit au monde où le soleil se lève deux fois en une journée. Pendant une certaine période de l’année, le soleil se lève derrière la Colline Vitel, puis se cache derrière les rochers pour se lever pour la deuxième fois 20 minutes plus tard. Ce phénomène est unique dans le monde Grâce à sa composition spéciale, en raison des nombreux cours d’eau et des courants sous-jacents qui se jettent dans la mer, l’eau de mer dans cette zone équatoriale a des propriétés curatives qui peuvent être utilisées pour le traitement de diverses maladies

VISITEZ

Gradac

www.gradac.hr Les chaînes de la montagne Biokovo qui semblent écraser Gradac sont un phénomène mondial quant au nombre et à la profondeur des grottes et autres caractéristiques karstiques. Le long des 16 kilomètres de littoral, en passant par Gradac et les petits hameaux de Podaca, Brist et Zaostrog, vous trouve-

VISITEZ

Brist

Visitez le vieux village à Brist, avec des pierres tombales datant de l’âge du bronze et du fer rez 36 plages de galets dont la longueur totale dépasse les 10 km, dont 7 kilomètres de plages situées au centre des établissements touristiques. Gradac a une splendide plage appelée Gornja Vala au sud du port, qui est la plus longue plage de la Côte Makarska. Le premier hôtel a été construit en 1919. Le monastère

Podaca

Visitez l’église Saint Jean-Baptiste à Podaca, datant du XIIème siècle, et l’église gothique Sainte Barbara à Zaostrog avec les organes du XVIIIème siècle

de Zaostrog est le plus ancien monastère conservé de toute la région de la Dalmatie centrale, et parmi les nombreuses et précieuses collections du musée du monastère, nous souhaitons mettre l’accent sur la bibliothèque qui contient plus de 20.000 livres anciens, ainsi que son jardin botanique unique.

VISITEZ

Zaostrog

Visitez la collection ethnographique, ainsi que la collection de peintures ethnographiques, dans le monastère franciscain de Zaostrog

31


Zagora

Dans les bras de la rivière et les montagnes

32

Rarement le bleu de la mer s’approche autant du continent comme il le fait à Zagora, où le cœur vert des vallées et la rivière sont séparés de la mer seulement par les montagnes de Kozjak, Mosor et Biokovo. Il s’agit d’une position unique sur la partie verte continentale de la région, à seulement 30 kilomètres de la mer, regroupant des colonies autochtones et des hôtes amicaux qui travaillent principalement dans les vignobles et avec les bovins, mais ils sont de plus en plus impliqués dans le tourisme agricole pour lequel ils ont des conditions idéales. Zagora, dans le cadre de la Dalmatie centrale, est un lieu d’une valeur et d’une importance significatives dans l’histoire croate. Les gens et leurs légendes ont fait de cette région une oasis unique de l’histoire construite dans l’essence même de leurs maisons et des forts en pierre, le tout cerné par une nature intacte. Séjourner dans les villages ethnologiques ou sur les rives sereines de la rivière Cetina, un fleuve qui donne la vie à une Dalmatie toujours assoiffée, visiter le parc naturel de Biokovo ou les lacs Imotski ou les champs Vrgorac, constituent des aventures touristiques mémorables.

VACANCES ACTIVES La nature diversifiée entourant les rives et les vallées de la rivière Cetina, les chemins paisibles sous les saules, les grottes, les trous et les falaises des montagnes Mosor, Dinara et Biokovo vous encouragent à être actifs et à expérimenter des aventures dans cet environnement naturel et calme. Les safaris en canoë et le rafting sur la rivière Cetina, l’escalade, la randonnée, la plongée, le vélo, la chasse, la pêche à la mouche, le


Klis, Sinj, Trilj, Vrlika, Imotski, Vrgorac

UNESCO: Un patrimoine culturel immatériel Sinjska alka La ville de Sinj est célèbre pour sa compétition équestre traditionnelle qui a lieu chaque premier dimanche du mois d’août depuis 1715 en l’honneur de sa patronne céleste, Notre Dame de Sinj qui, selon les légendes, a chassé les Turcs ottomans. Alka est organisée comme un rappel du vœu perpétuel d’admiration et de loyauté envers cette victoire héroïque. Les uniformes richement décorés, le cliquetis des sabots des chevaux, les coups de canon rugissant du fort de Stari Grad, le son des lances qui heurtent l’anneau, l’esprit de compétition et de la chevalerie, tout cela garantit une expérience unique lorsque vous participez ou assistez à cet événement traditionnel.

La danse silencieuse en cercle

La danse silencieuse en cercle de Zagora est aujourd’hui encore exécutée lors des festivités dans la région Vrlika. Cette danse est interprétée sans musique et le rythme est créé par le bruit des pieds des danseurs. Cette danse est très exigeante mais très attrayante pour les spectateurs. La danse est symbolique des difficiles conditions de vie sur une terre rude et de la force et de la persévérance des habitants de cette région. La danse bien chorégraphiée est une partie intégrante des programmes folkloriques présentés par de nombreuses associations culturelles et artistiques de la région. parapente et le parachutisme, etc., sont quelques-unes des activités que vous pourrez découvrir dans un cadre de nature préservée, avec l’ eau claire, le sol sauvage, les vergers et les prairies intacts. Les habitants de Zagora ont depuis toujours aimé les chevaux et l’élevage de chevaux est une tradition qui leur est chère. A Sinj, Trilj et Muć, vous trouverez des écuries et des clubs hippiques qui organisent des leçons d’équitation pour les débutants et offrent des possibilités de pratique aux professionnels.

GASTRONOMIE

La tradition de se réunir autour de la table et de profiter des plats faits maison – produits dans un mélange d’air frais de la montagne et des riches vallées ensoleillées – fourniront à vos sens de nouvelles émotions et des saveurs uniques émanant de l’arrière-pays méditerranéen. Les repas traditionnels de Zagora servis dans les restaurants haut–de-gamme sont les truites, les grenouilles et les crabes du Cetina, le Sinj arambaši (un plat traditionnel à base de viande hachée, chou et épices), l’

agneau cuit à la vapeur, le veau cuit sous couvercle, le polestar (jeune coq) cuit sous couvercle, la viande de gibier, le fromage de brebis, de chèvre et de vache, les beignets et particulièrement le prosciutto traditionnel dalmate, salé et fumé, et le filet de porc séché sous le vent du nord (bora). Quand il s’agit de spécialités, vous ne voulez pas passer à côté du gâteau Imotski, des rafioli (gâteaux traditionnels), et la bikla (une boisson faite en mélangeant le lait et le vin rouge, souvent dans les mêmes proportions). La bikla peut être de couleur pourpre clair ou foncé, en fonction de la teneur en vin.

VINS

Le kujundžuša est la principale variété de raisin blanc dans la région d’Imotski. Avec un millésime normal, il est caractérisé par une odeur douce et neutre, et ces vins entrent sur le marché en tant que vins de cépages de qualité. Le champagne Grabovac est le premier vin pétillant produit en Dalmatie. Le vin est laissé à mûrir dans un baril pour deux ans ou plus et se caractérise par une couleur jaune clair ou doré, un arôme fleuri, une limpidité parfaite et une mousse stable.

33


Ethno-éco village Škopljanci

Klis

www.tzo-klis.htnet.hr

34

Klis est un lieu de peuplement inhabituel, situé sur un grand rocher dans une faille entre Kozjak à l’ouest et Mosor à l’est, et à seulement 10 kilomètres de Split. Le fort de Klis est l’un des forts croates les plus importants. Grâce à son emplacement stratégique, cette zone avait été assaillie par ses divers ennemis pendant des siècles. Le fort de Klis est devenu célèbre lors des invasions ottomanes lorsque le commandant du fort Petar Kružić et ses troupes ont résisté aux Ottomans pendant des dé-

cennies jusqu’à ce que, en 1537, les Ottomans aient enfin réussi à conquérir le fort. La vieille Klis et son célèbre fort s’animent dans la dernière semaine de juillet lors de la commémoration de la bataille entre les Ottomans et les défenseurs du fort. Escrime et tournois de tir à l’arc, chansons folkloriques archaïques, le son des cornemuses, des tambours et des violons, accompagnés par la musique orientale et les danseuses du ventre, tous garantissent une expérience inoubliable.

Dugopolje

www.visitdugopolje.com La Dugopolje moderne, à seulement 15 kilomètres de Split, est située dans un typique paysage de la région de Zagora, sur le bord d’un vaste champ karstique d’après lequel elle a été nommée. La grotte Vranjača à Kotlenice est particulièrement intéressante, c’est un site géomorphologique protégé du patrimoine naturel avec de nombreuses stalactites adjacentes à une cascade encastrée dans la pierre. D’abondants ornements de spéléothèmes et de vastes chambres souterraines qui peuvent être atteints par des escaliers font de cette grotte la grotte la plus attractive de toute la Dalmatie.

A seulement 20 minutes de route de Split, nous découvrons le village pittoresque et ethnologique de Škopljanci, caché autour de Rakošić dans la municipalité Lećevica, située au nord de Kastela. La famille Škopljanac entretient une longue tradition de tourisme agricole sur leur 300 000 m2 de terrain. Ici, dans le centre de cette vaste région, vous pouvez trouver des maisons magnifiquement restaurées. Trois de ces maisons ont été transformées en tavernes et une maison en une petite collection ethnologique. Cette famille est la fière propriétaire de 40 costumes folkloriques autochtones de toutes les régions aux alentours de Zagora. En plus d’un village en pierre restauré, ce complexe comprend également une forêt de chênes pubescents qui est un site du patrimoine naturel protégé.


La ville de Sinj www.visitsinj.com

Sinj est le centre de la région de Cetina et joyau de la région de Zagora, un rocher où la présence humaine date du Ier siècle avant J.-C. Sinj est l’un des plus célèbres sites mariaux catholiques romains en Croatie. Ses habitants se souviennent avec fierté de l’année 1715 quand ils ont réussi à défendre leur ville contre les invasions ottomanes, et en commémoration de cette grande victoire et gloire, les habitants de Sinj perpétuent la tradition d’une compétition équestre appelée alka. Dans le Musée et Collection Archéologique de la région de Cetina situé dans le monastère franciscain, vous pourrez voir des expositions et des découvertes précieuses qui témoignent de la longévité et des bouleversements perpétuels de l’histoire de cette région. Lors de la célébration de l’Assomption de Notre-Dame, le 15 octobre, de nombreux pèlerins participent à des fêtes religieuses et des processions festives dans lesquelles ils portent la peinture de Notre-Dame.

VISITEZ Dame Miraculeuse de Sinj Visitez l’église de la Dame Miraculeuse de Sinj, abritant une peinture de cette Dame Miraculeuse de Sinj, l’un des plus beaux tableaux jamais peints de tout l’art chrétien. Il est peint sur une toile de 58x44 cm; et, fait intéressant, il ne révèle pas toute l’image de la Mère de Dieu, seulement son buste sur un fond sombre. Aujourd’hui, seul le visage de la Mère de Dieu est visible et un petit segment d’un linceul puisque la surface restante de la peinture est recouverte d’or et de perles, qui ont été donnés en ex-voto. L’offrande la plus impressionnante est une couronne d’or offerte à la Dame par les défenseurs de Sinj; ce couronnement festif a été organisé en 1716 par l’archevêque de Split Stjepan Cupilli. La peinture est placée dans un cadre d’argent formé d’ex-votos. Il s’agit de l’œuvre d’un auteur inconnu, mais on suppose que c’est le travail de maitrise d’un peintre vénitien de la deuxième partie du XVème siècle

voyez

Alka Assistez aux compétitions équestres alka, visitez le Palais des Alkars (alkar est un chevalier qui participe à l’Alka), le monument alkar, le Fort Stari Grad et la tour Kamičar, avec son spectacle d’horloge, «Le siège de Sinj 1715» ainsi que le complexe familial de piquenique Mustang et la ferme de la famille Panj

35


VISITEZ

La Ville de Trilj

www.tz-trilj.hr

36

En tant que carrefour, Trilj a toujours été une destination pour les voyageurs à la recherche de nouvelles aventures et d’expériences dans la nature. C’est une ville âgée de deux millénaires qui est séparée par une rivière en deux parties reliées par des ponts. Son emplacement, à côté de la rivière Cetina et au bord du Champ Cetina et entre les pentes de Kamešnica et les collines envi-

ronnantes, offre de nombreuses possibilités de divertissement pour profiter de la nature dans l’un des réservoirs naturels les mieux préservés au monde. Trilj a toujours été connue pour son hospitalité et sa bonne cuisine. Il est si facile de jouir de la nature environnante, des populations locales, des coutumes et de la vie, dans tous les sens du mot, en somme, de la ville de Trilj.

La Ville de Vrlika

www.visitvrlika.com

Située près de la source de la rivière Cetina et du Lac Peruca, Vrlika est célèbre pour ses sources et son climat sain dû à l’air de la Montagne Dinara, riche en d’ozone. Elle est également célèbre pour sa riche tradition de folklore et ses produits de broderie (costumes folkloriques, tapis, chapeaux, sacs à main, etc) qui n’ont pas changé depuis des siècles. Le folklore et les chansons folkloriques traditionnelles de Vrlika ont inspiré le compositeur croate Jakov Gotovac pour son célèbre opéracomique, « Ero s onoga svijeta » (« Ero le Joker », littéralement traduit par «  Ero de l’autre monde  »). Le Lac Peručko, dans les environs a été utilisé par les rameurs croates, de l’équipe nationale et de divers clubs de sport, comme le lieu d’entrainement avant les compétitions.

Musée

Visitez le Musée de la Région de Trilj, le camp militaire romain Tilurium où 6.000 soldats vivaient jusqu’au milieu du Ier siècle, le fort Čačvina, les vieux moulins de Grab conservés dans leur forme originale, la foire traditionnelle de l’élevage et des marchandises le jour de Saint-Michel, en septembre, où vous pourrez voir et acheter presque tout, des objets d’artisanat aux animaux domestiques


La ville d’Imotski www.tz-imotski.hr

Sur le côté nord de la montagne Biokovo, à côté de la frontière de la Bosnie-Herzégovine, existe un abondant champ karstique, où se situe la ville d’Imotski, importante forteresse depuis le Moyen Age. La ville a été nommée d’ après un ancien centre paroissial croate, Imota (Emotha). La légende raconte que la frontière avec la Bosnie-Herzégovine a été désignée par un boulet de canon tiré depuis le

Fort Topana afin de déterminer une ligne de démarcation entre les turcs et les vénitiens en 1717. En raison de l’atterrissage d’un arc de cercle du canon, la frontière d’aujourd’hui a également une forme de demi-cercle. Vous pouvez accéder à Imotski par la Côte Makarska en parcourant le tunnel Sveti Ilija (Saint-Elie), et si vous voyagez sur l’autoroute depuis Split, sortez à la sortie de Zagvozd.

VISITEZ

Fort Topana Visitez le fort Topana et son église votive de la Dame de l’ Ange, le stade de football Gospin Dolac, le Musée de la Ville de Imotski et la collection du monastère franciscain, le site archéologique Crkvine-Cista Velika serpentant depuis plus de cent ans jusqu’au Lac Bleu, les moulins et un complexe sur Perinuša, le vieux centre-ville en-dessous de Topana, l’ église Saint François, les nombreuses pierres tombales monumentales à Lovreć, et les vestiges d’ une basilique à Zmijavci. La célèbre ballade «Hasanaginica» a été écrite à Imotski et un parc commémoratif thématique est actuellement en cours de développement sur les pentes du Lac Bleu afin de commémorer cette fameuse ballade

Le lac Bleu et le lac Rouge Le Lac Bleu est l’un des plus beaux lacs de la Croatie et est situé à l’orée de la ville d’Imotski. Les gens l’appelaient le lac bleu à cause de la couleur de son eau. Les niveaux d’eau du lac fluctuent considérablement pendant l’année et le lac est parfois de 90 mètres de profondeur et parfois complètement à sec. Lorsque le lac est tout à fait sec, les gens jouent au football sur son fond. Pendant les mois d’été, il y a généralement assez d’eau pour se baigner et les sports nautiques ne sont pas rares. La légende raconte que le lac a été créé après l’effondrement d’une arche au-dessus du lac. Selon la légende, la femme arrogante d’un riche homme local, nommé Gavan, a chassé un mendiant de sa porte quand il

lui a demandé de l’aide et son manoir luxueux est tombé par la crevasse dans le lac, rappelant encore aujourd’hui aux gens l’importance de l’humilité et de la contrition. Le Lac Rouge est une fosse karstique remplie d’eau près d’Imotski. Il a été nommé d’ après les roches rouges de son fond. Récemment, le mystère de Lac Rouge a été résolu. La profondeur a été mesurée à 255,4 mètres, ce qui a confirmé que le fond du lac est en dessous du niveau de la mer. Chaque fois que les visiteurs essaient de lancer un caillou dans le lac depuis la route, ils n’y arrivent jamais, même si il semble facile jeter une pierre dans le lac.

37


Ethno-éco village Kokorići

La ville de Vrgorac www.tzvrgorac.hr 38

Vrgorac est une ville à la croisée des chemins, un lieu où les routes de la région continentale et littorale se rencontrent, une ville entourée par trois champs fertiles sur les pentes récifales de Matokit, d’ où son nom. La ville est un lien entre la mer et les champs agricoles riches dans l’arrière-pays. Des vestiges archéologiques témoignent que cette région était habitée depuis toujours. Au XVIIIème siècle, cette région a été découverte par un écrivain voyageur, Alberto Fortis, qui a transmis son amour pour

la région dans son livre. Le panorama de l’histoire de cette région est probablement mieux décrit par les sept tours qui l’entourent, ainsi que par le fort médiéval et le splendide belvédère de Gradina, en-dessous de laquelle la ville a été construite. Le célèbre poète croate Antun Tin Ujević est né dans une de ces tours. Vrgorac est aujourd’hui célèbre pour ses excellents vins et sa production alimentaire écologique, en particulier ses fraises qui ont été surnommées les meilleures fraises de la Dalmatie.

Près de Vrgorac dans le brassard des terrains Bunina, le village ethnologique de Kokorići domine une colline légèrement surélevée. De sa position avantageuse, vous pouvez contempler les champs cultivés et les sommets qui entourent le village. Les entités rurales autochtones, tels que les puits, les écuries, les granges, les maisons, les tavernes, la tour Prže Prvan, l’ancienne église médiévale de Saint-Antoine, tout cela reflète l’architecture populaire et est placé sous la protection conservative. Le village entier a été restauré et est maintenant une attraction touristique. Vous pouvez passer du temps dans une maison de repos dalmatienne ou dans la tour Pržina, déguster les spécialités faites maison dans les tavernes locales fabuleusement meublées, ou en apprendre davantage sur les pièces de collection ethnographique et connaître les traditions locales de Kokorići.


FAITS

LES VOIES ROMAINES

Intéressants

Cetina

La rivière Cetina est une source de vie et de subsistance pour la région de Zagora. Elle garde les habitants de la soif et irrigue leurs champs fertiles. Sa source est au pied de la montagne Dinara près de Vrlika. Après un parcours de 100,5 km, elle se jette dans la mer Adriatique près d’Omis. En aval de Trilj, la rivière Cetina forme une vallée de canyon, et rencontre Velika et Mala Gubavica dans son débit inférieur.

L’APHRODISIAQUE Une légende raconte que la source de la rivière souterraine Betina, dans le village Kokorići près de Vrgorac, a des propriétés aphrodisiaques. Pourquoi ne pas essayer, ça vaut certainement la peine d’être vérifié !

L’HEROÏNE Mila Gojsalić

Mila Gojsalić, la célèbre héroïne de Poljice, était originaire du village de Kostanje. Selon la légende, en 1530, elle a perdu sa virginité après une nuit passée en captivité d’un ottoman. Au

lieu de vivre avec la honte et le rejet, elle a opté pour la mort. A l’aube, elle a fait exploser un réservoir de stockage de poudre à canon, ce qui a coûté la vie du Pacha Ahmed et de l’ensemble du camp ottoman. Un monument à Mila Gojsalić réalisé par Meštrović et situé sur un récif au-dessus de Zakučac qui surplombe le canyon de la rivière Cetina, est le souvenir de cette jeune héroïne qui veille sur sa ville et sur sa rivière.

Les voies romaines en Dalmatie ne sont pas des monuments facilement visibles, mais pour ceux qui souhaitent se plonger dans l’antiquité, elles sont très captivantes une fois découvertes. Les routes et les chemins partiels construits pendant la domination romaine sont aujourd’hui encore détectables dans la province de la Dalmatie. Le point de départ de toutes les routes dans l’antiquité était Salona, une métropole de la province de la Dalmatie. Il y avait au moins huit routes séparées provenant de Salona et allant vers l’arrière-pays ou vers le rivage. Le réseau routier romain dans la région de Zagora a été construit pour des fins militaires et pour l’exploitation des ressources et du commerce. Toutes les routes vers l’arrière-pays traversaient col de montagne et passaient sous le fort de Klis situé stratégiquement, puis la route se ramifiait en trois directions différentes. Une voie de communication conduisait au camp d’Andetrium (Gornji MUĆ), une autre à Aeguum (Čitluk près de Sinj), tandis que le troisième menait à Tilurij (Trilj) sur la rivière Cetina.

FOOTBALL ANTIQUE

Les premières activités de football dans le monde ont été jouées dans la région près de l’actuelle Trilj. Ce fait est prouvé par la pierre tombale antique d’un garçon romain sept ans, Gaius Laberius, qui remonte au 2ème siècle. Visible sur le site Tilurium, près de Trilj, elle représente un garçon tenant un ballon avec des hexagones interdépendants, presque identique à une balle de football utilisée aujourd’hui. Ce monument est maintenant enfermé dans la façade d’une maison en pierre à Vrlika rue à Sinj. En 1969, la FIFA a officiellement reconnu ce monument comme premier monument au monde dédié au football.

39


Brač

L’île de la culture et de l’aventure

40

La plus grande île dalmate et la troisième plus grande île de l’Adriatique, Brač, avec ses vingt hameaux, offre un cadre idéal pour des vacances paisibles. Recouverte de végétation et avec de nombreuses baies cachées où vous pouvez jouir de la tranquillité, Brač est une île pleine de patrimoine historique et une île méditerranéenne typique avec beaucoup de journées ensoleillées et une mer agréable. Elle est largement connue pour sa pierre qui orne les bâtiments les plus célèbres du monde. Un des symboles de l’île est la très célèbre plage, Zlatni rat, à Bol, dont la beauté unique coupe le souffle à tout visiteur. En plus de sa pléthore de chambres d’hôtel, à Brač vous pouvez faire du camping et jouir d’hébergements privés dans un des milliers d’appartements et de villas, le tout dans un environnement agréable avec des hôtes accueillants. L’île est reliée aux autres îles et au continent via de nombreuses lignes de ferry ; vous pouvez ainsi atteindre Split ou Makarska en seulement une heure de charmant voyage.

LES BEAUTES NATURELLES Vidova gora C’est le plus haut sommet de l’archipel de l’Adriatique (780 mètres), qui prend son nom des ruines de l’église Saint-Guy, situé à seulement une centaine de mètres du sommet. Lorsqu’il fait beau, vous pouvez voir jusqu’au Monte Gargano sur la péninsule des Apennins et la célèbre plage de Zlatni rat à Bol. Au sommet, vous trouverez une typique taverne dalmate.


Bobovišća, Bol, Dračevica, Donji Humac, Dol, Ložišća, Gornji Humac, Milna, Mirca, Murvica, Nerežišća, Novo Selo, Postira, Povlja, Pražnica, Pučišća, Supetar, Sutivan, Sumartin, Splitska, Selce, Škrip

L’École de Maçonnerie à Pučišća L’École de Maçonnerie à Pučišća a été fondée en 1909, et enseigne aux élèves la maîtrise du taillage traditionnel de la pierre tout en étant dans un bâtiment évoquant la Renaissance. C’est l’une des trois écoles de maçonneries d’Europe. L’atelier de l’école, les techniques de taillage de pierre, et le savoir-faire traditionnel sont les raisons principales pour visiter cette école durant la période d’été lorsqu’ elle est ouverte au publique.

Plage de Zlatni rat Beaucoup la considèrent comme la plus belle plage de l’Adriatique. Elle est située à côté de Bol, dans les contreforts de Vidovagora. Cette plage est un phénomène naturel, car, selon la direction du vent et des vagues, la pointe de la plage tourne à gauche ou à droite. Zlatni rat est l’un des meilleurs endroits de tout l’Adriatique pour faire de la planche à voile et du surf. La Grotte du Dragon (Zmajeva spilja ou Drakonjina spilja) Située à 200 mètres du village Murvica, cette grotte a été utilisée comme une maison et un sanctuaire dédié aux moines glagolitiques de Poljice, qui se sont réfugiés sur ces pentes abruptes du sud au milieu du XVème siècle, pour commencer leur vie monastique. La grotte contient des reliefs illustrant la vie du XVème siècle, et ces reliefs ont une immense valeur historique.

Škrip Le plus authentique et ancien village de Brač, Škrip, témoigne de la vie vieille d’un millénaire sur l’île et de son histoire riche. Sur un site de moins d’un hectare, vous pouvez voir une partie de l’histoire remontant à l’ère préhistorique représentée par les premières murailles défensives, l’ère romaine caractérisée par beaucoup de mausolées, reliefs et sarcophages, jusqu’aux églises de l’Antiquité tardive et aux cimetières médiévaux. Dans les vieilles maisons à l’architecture typique de Brač et dans le l’ensemble des tours défensives de Radojković construites au 16ème siècle, vous trouverez le Musée du Patrimoine Local où les collections archéologiques, ethnographiques, culturelles et historiques sont exposées. À proximité du musée vous verrez les vieilles carrières de pierre romaines et sur une d’elles Hercule est représenté avec sa massue et sa peau de lion.

L’Anse de Lovrečina Lovrečina, une crique profonde avec sa plage de sable et riche en découvertes archéologiques, est le lieu de pique-nique idéal situé près de Pučište. Vous y trouverez les vestiges d’une église paléochrétienne et sur le côté nord de la baie, vous trouverez un puits de baptême en forme de croix. Le pin sur le toit de l’ église Saint-Pierre-et-Paul Un pin noir sur le toit de l’église romane à Nerežišće est un phénomène naturel exceptionnel dont on suppose qu’il a 100 ans. Le tronc d’arbre a poussé entre les dalles de pierre du toit, et en

41


raison de ces conditions défavorables, le pin reste faible et sousdéveloppé.

VACANCES ACTIVES

42

Vélo, randonnée, escalade, plongée sous-marine, kayak, voile et tennis sont seulement quelquesunes des activités auxquelles vous pouvez participer lors de votre séjour sur l’île de Brač. Le centre de tennis à Bol, entouré de pins verts, dispose de 20 courts de terre battue rouge, et beaucoup considèrent Bol comme le meilleur endroit sur l’Adriatique pour le surf et la planche à voile. Faire du VTT sur l’île est une expérience inoubliable. Dans les centres sportifs et les hôtels, vous pouvez louer des vélos et en profiter pour faire un tour sur les routes cyclables balisés de l’île. Si vous préférez marcher, vous pouvez vous promener sur les sentiers de randonnée thématiques désignés, comme la piste Hercules à Splitska, la route Maslinov (sentier d’ olive) à Mirca, ou le parcours de marche et de gastronomie Dolčevita près de Supetar, ou de nombreux autres sentiers de randonnée.

GASTRONOMIE

Outre les plats dalmates classiques tels les poissons, les fruits de mer, les fruits frais et biologiques et les légumes, l’huile d’olive, la gastronomie de Brač offre quelque chose de spécial. L’agneau et le chevreau de Brač, qui n’ont jamais senti ni gouté les herbes méditerranéennes mais seulememnt le lait ont rendu célèbre la gastronomie de Brač depuis les temps anciens, particulièrement le « vitalac  ». Son fromage est également célèbre, comme le « procip » (un plat traditionnel préparé à partir de fromage frais cuit dans du sucre caramélisé). Après un festin savoureux

vous devrez essayer le gâteau de Brač, le Hrapočuša (gâteau robuste), nommé d’ après sa ressemblance avec les parois de la grotte robuste autour de Dol d’ où ce gâteau est originaire.

VINS

Brač est riche d’une grande variété de vignes autochtones qui sont utilisées pour faire des vins traditionnels de qualité exquise. Les vignobles sur les pentes sud de l’île ont le rendement le plus élevé en raison de leur position favorable sur les pentes ensoleillées. La variété la plus célèbre est le Plavac Mali, qui a apparemment toujours existé sur l’île. Quand il s’agit de vins blancs, Pošip est un particulièrement bon choix, alors que le Plavac Mali est dominant chez les variétés rouges. La cave « Jako Vino » à Bol est l’un des plus beaux vignobles en Croatie : il est situé en front de mer dans le centre de la ville et il est là depuis plus d’un siècle.

CULTURE DE L’OLIVIER

L’île de Brač a l’honneur d’être la première île dalmatienne à avoir vu pousser des oliviers et où la production d’huile d’olive commença. À la fin du 17ème siècle, Brač comptait à peu près 500,000 oliviers et aujourd’hui on produit sur cette île plus d’huile d’olive vierge que jamais. Les olives et le Musée de l’huile d’olive sont situés à Mirca, et c’est ici que vous pourrez apprendre tout sur les étapes historiques de la production d’huile d’olive.

EXCURSIONS

Les profonds bouleversements de l’histoire se voient à chaque pas sur l’île, témoignant de la richesse du patrimoine datant des temps préhistoriques, de la période illyrienne et des anciennes colonies

de peuplement. Si vous désirez connaître ce patrimoine historique, vous aventurer sur cette île est une bonne idée. Vous pourrez voir les “bunje”, les maisons de pierre traditionnelles qui ressemblent à des piles de roche entourées de murs de pierres sèches. Ils servaient de refuge et chacune de ces maisons est un chefd’œuvre unique de l’architecture populaire, un témoignage des épreuves auxquelles les habitants faisaient face et de la coexistence de l’homme avec la nature. Le pont mystérieux Le pont de Franz Joseph comme l’appellent les locaux, a été construit sur le sommet du col de Veliki dolac. Comme il n’y a pas d’eau fraiche naturelle sur l’île de nos jours, on pense que dans le passé une rivière y coulait. Le pont a été bâti pendant l’Administration autrichienne et aujourd’hui il fait partie d’un sentier de marche attrayant.


L’ermitage Blaca

L’ancien monastère imposant des moines “hermétiques” est en tête des lieux à visiter puisque c’est un endroit naturel et culturel et un des lieux favoris des locaux et des invités de Brač pour pique-niquer. C’est un ensemble de bâtiments qui semblent s’élever d’un rocher. L’ermitage Blaca a été fondé pendant le 16ème siècle à l’extrémité sud de l’île par les moines Glagolitiques de Poljana. Le premier sanctuaire qui y a été construit était une grotte cloisonnée qui servait de refuge. À proximité des falaises abruptes, les ermites, durs à la peine ont construit une église et un monastère, tout comme des logements et des dépendances, et ils ont transformés les forêts en vignobles productifs et en oliveraies. Un inventaire préservé de l’ermitage est aujourd’hui visible dans le musée qui inclut une librairie et un observatoire d’une collection astronomique de valeur. Le Centre Culturel de Brač est responsable de son entretien.

Ložišća Ce lieu est un exemple typique du développement urbain dalmate et de l’architecture populaire. Tout l’établissement est dominé par le clocher de l’église Saint Jean et Paul, une œuvre du sculpteur Ivan Rendić dans un style historiciste. Gažul Gažul est un petit village de bergers, avec ses cabanons typiques parsemant un environnement intact. Pendant l’hiver, le village est abandonné, mais durant l’été, avec accord préalable, vous pouvez déguster la cuisine traditionnelle de Brač ainsi que sa spécialité, le fameux “vitalac”. Dol - Ethno-éco village Dans une vallée profonde atteignant la mer, vous trouverez Dol, un lieu où les maisons de pierre semblent être suspendues aux grottes des falaises. Se reposer

dans une des deux tavernes de Dol est une expérience particulièrement agréable où vous pouvez profiter d’une bonne nourriture, de bons vins et de l’huile d’olive divine. Donji Humac – Kopačina Donji Humac se situant à juste sept kilomètres de Supetar, est une des plus anciennes installations humaines de Brač où la plupart des maisons ont été construites en pierre et couvertes de dalles de pierre. Dans la taverne Kopačina à Donji Humac, vous pouvez gouter aux meilleurs délices de Brač et admirer dans une vitrine les trouvailles de la grotte Kopačina, qui est le plus ancien hameau de Brač, où la vie a surgi sur l’île. Elle est située à 20 minutes de marche au nordouest. Parc Naturel Sutivan Cette station de vacances propose la visite d’un zoo, des jeux

de sports au centre de loisirs et un moment de repos à côté de la fontaine. Le visiteur va être choyé par la dégustation d’une grande variété de boissons et de plusieurs succulents plats au barbecue. C’est un endroit idéal pour passer un après-midi en se reposant et s’amusant, conçus pour les jeunes et le plus âgés et pour ceux qui cherchent la beauté de la nature. Carrières de pierre de Brač La plus grande île centrale de la Dalmatie est connue pour ses pierres qui ornent beaucoup d’immeubles partout dans le monde. Le marbre blanc de Brač a été utilisé au cours de l’ histoire dans la construction des sites du monde les plus connus, comme le Palais de Dioclétien à Split, la Maison Blanche à Washington, le Parlement de Vienne et le Wiener Neustadt, le Parlement de Budapest et le Régents Palace de Trieste etc.

43


Les plages les plus agréables À l’ouest du port principal de la ville vous trouverez les plages de galet de Vlačica et la baie de sable de Banj qui est particulièrement attrayant pour les familles avec enfants. Un peu plus loin, derrière l’ensemble de Svpetrvs, vous pouvez trouver la plage de galets Bili Rate et la baie Vela Luka

44

La ville de Supetar www.supetar.hr Supetar est un centre culturel et administratif de l’île. Il est connecté à Split par les lignes de ferry. La ville a soigneusement préservé son unique mode de vie avec ses magnifiques quais méditerranéens authentiques et ses maisons de pierre. Grâce à une large gamme d’évènements, de curiosités culturelles et d’installations sportives, cette ville est idéale pour les personnes qui aiment la culture et les activités récréatives. Les villes voisines sont Mirca et Splitska. Mirca attire les visiteurs grâce à sa simplicité et sa magnifique architecture rurale caractéristique des hameaux des

petites îles dalmates. Splitska a été fondé au 16ème siècle dans une baie paisible à 8 kilomètres de Supetar, un lieu qui servait de port d’export dans l’Antiquité et d’où les pierres pour le Palais de Dioclétien à Split ont été expédiées.

VISITEZ

Galerie Galerie d’Ivan Rendić, un des habitants les plus connus et sculpteur croate de Brač où vous pourrez admirer ses dessins et ses bustes sculptés

VISITEZ

église

Sur la place principale du centre-ville vous pouvez admirer l’église de l’Annonciation de la Bienheureuse Vierge Marie et son clocher datant du 18ème siècle. L’église actuelle a été bâtie sur les fondations d’une ancienne basilique chrétienne dédiée à Saint Pierre, d’où la ville tire son nom


Sutivan

www.visitsutivan.com

Sutivan est un établissement typiquement Méditerranéen entouré d’oliveraies bien préservées, de vergers et de plantations de légumes, offrant dix belles plages de galets, et dans la baie de Livka vous trouverez des plages de sable. L’expérience de Brač en tant qu’île d’aventures est grandement améliorée par les Sports

Aventure et le Festival du Film qui existe à Sutivan depuis plus de deux décennies au mois de juillet. Ce festival dédié à l’aventure et aux films, attire généralement un public plus jeune et des concurrents qui s’affrontent en faisant de l’escalade, de la bicyclette, de la randonnée en montagne, de la plongée sous-marine, du

kayak, de la voile, qui sont pour la plupart des sports extrêmes. La partie du festival dédiée aux films attire les cinéphiles fous de films d’aventures et ensuite le public peut s’immerger dans la vie nocturne et dans les nombreux concerts devenus désormais une partie intégrale de ce festival populaire.

Milna

www.milna.hr Milna est sa baie ont toujours donné refuge aux marins, et la marina d’aujourd’hui dans le centre de ce village est un point important de la route maritime de l’Adriatique. Ce village de nos jours est un oasis calme et paisible, idéal pour des vacances loin des villes grouillantes et des grands centres touristiques. À Milna vous trouverez quatre grandes plages de galets à Pasikova, Lučice, Maslinova, et Osibova, dont deux sont situés dans l’aire de Milna, tandis que les deux autres se trouvent dans les environs. Milna propose beaucoup d’évènements intéressants, et parmi eux nous voudrions particulièrement suggérer la Fête folklorique “Potezanje otočića Mrduje” (Tirer de la petite île Mrduja). Elle est organisée en juillet et s’inspire de l’histoire d’une dispute sans fin entre les habitants des îles de Brač and Šolta auxquelles la petite île de Mrduja appartient.

45


Bol

www.bol.hr

Les plus belles plages Le soleil, l’ombre des pins centenaires, les galets et l’eau cristalline font de Zlatni Rat une plage dune beauté exquise. Vous pouvez aussi visiter la plage voisine Paklina, une oasis entourée de petites plages et de baies qui vous offriront une détente appréciable loin des bruits et des foules des centres touristiques. De plus, les plages de Bol et la mer sont idéales pour les sports nautiques

VISITEZ

46

Monastère Dominicain

Visitez le Monastère Dominicain datant du 15ème siècle, ses jardins botaniques et son musée qui abrite des découvertes archéologiques importants et des peintures baroques

goûtez Bol est connu mondialement pour sa plage Zlatni Rat, mais c’est aussi un endroit où vous pouvez trouver des hébergements de qualité exceptionnelle, vous divertir et vous détendre. Situé dans le centre de la partie sud de l’île, étant la seule ville du secteur, Bol est le plus ancien établissement côtier de Brač se trouvant au-dessous de Vid Gora, le toit de l’Adriatique. La chaîne de montagne Bolska kruna (la couronne de Bol) et Koštilo

avec ses fortifications illyriennes s’élève du village. Ce hameau pittoresque abritait auparavant les viticulteurs, les pêcheurs, les marins, et la tradition touristique a émergé de cet environnement entretenu à Bol il y a 90 ans. Durant cette période, Bol commença à se convertir en un lieu d’hôtels, de camping et d’appartements. Il est lié à Split sur le continent et à Jelsa sur l’île de Hvar par de nombreux ferries et catamarans.

Vins

Achetez et goûtez des vins dans le vieil établissement vinicole situé dans le centre de Bol

VISITEZ

Galerie Visitez la Galerie Branislav Dešković dans un palais de style renaissance-baroque. L’exposition du Musée contient plus de 400 travaux de cinquante artistes


Selca

www.tzoselca.hr Ce petit établissement sur la partie est de l’île est depuis longtemps lié à la pierre et à maçonnerie. à Selca, vous pouvez voir une sorte de galerie en plein air qui montre les bustes et les statues des personnages connus de l’histoire. En 1911 une statue du sculpteur tchèque Jaroslav Barda dédié à Léon Tolstoï y a été érigée, juste un an après la mort de Tolstoï, faisant cette sculpture le premier monument dédié à cet écrivain renommé. Vous devriez aussi visiter l’église du Christ-Roi qui a été désignée comme cathédrale de Brač grâce à sa beauté et sa conception architecturale unique. C’est le seul hameau de maçonnerie de pierre où toutes les maisons sont bâties de marbre blanc de Brač.

Postira

www.postira.hr Postira est un village de pêche et de tourisme, situé au nord de l’île. Son patrimoine résulte des découvertes archéologiques de vestiges, comme les maisons d’été romaines (villae rusticae), le Monastère Bénédictin et l’église paléochrétienne, la basilique Saint Laurent. Sa position favorable fit de Postira un port important et un village de pêcheur, tout comme son sol fertile dans l’arrière-pays assura la culture fruits et légumes, et de raisins de qualité, utilisés pour fabriquer des vins exquis. Dans le voisinage de Postira, vous trouverez de nombreuses baies et des plages de sable (Prvja et Lovrećina), des plages de galets (Mala Lozna et Zastivanje), ainsi que des plages rocheuses qui sont entourées par les forêts de pins.

Sumartin Sumartin est, comme Supetar et Bol, une des portes de l’île, grâce à ses liaisons avec Makarska, sur la partie principale.

47

Pučišća Pučišća est un endroit idéal pour les vacances loin des villes grouillantes où vous pouvez vous détendre au milieu de la nature.

Povlja Ce hameau côtier a été construit à proximité de la grande basilique paléochrétienne datant du 6ème siècle et la paroisse sur les fondations d’un baptistère chrétien.


Hvar

Une île de la lavande

48

Depuis le début de la civilisation, en commençant par les cultures antiques de Faros en 384/383 avant Jésus-Christ avec les vestiges des artefacts romains, jusqu’aux bâtiments médiévaux, accompagné des influences baroques et de la Renaissance, Hvar est une île beaucoup plus riche en histoire que n’importe quelle autre île de l’Adriatique. Couverte de champs de lavandes, Hvar est le symbole de la tradition du tourisme organisé auquel on assiste sur l’île depuis 1868. Unique par sa taille et sa beauté, avec un climat tempéré en hiver et plaisant en été, l’ île de Hvar est un lieu à visiter si vous recherchez des vacances ensoleillées, au cœur de l’histoire, d’une nature abondante, de fleurs, de vignobles, d’oliveraies et de nombreux lieux culturels. De plus, Hvar est une des dix îles les plus attrayantes selon le “Traveller Magazine”, et les touristes viennent y jouir des fêtes inoubliables, de la vie nocturne, des concerts et des plages nudistes. La ville de Hvar est une destination incontournable des celebrités qui viennent visiter la Dalmatie centrale. Avec une moyenne de 7.7 heures ensoleillées par jour et au moins 2843 heures par an, l’île de Hvar est la plus ensoleillée sur toute l’Adriatique. Ces rayons de soleil, continuent longtemps après le crépuscule, à nourrir les nombreux vignobles qui sont devenus au bout du compte les fameux vins de Hvar largement connus et reconnus dans le monde entier.


Basina, Bogomolje, Brusje, Dol, Gdinj, GrominDolac, Hvar, Humac, Ivan Dolac, Jelsa, Milna, Pitve, Pokrivenik, Poljica, Selca, Stari Grad, Sućuraj, Sveta Nedjelja, Svirče, VeloGrablje, Vrbanj, Vrboska, Vrisnik, Zarače, Zavala

MERVEILLES NATURELLES Les Iles Paklinski Les Iles Paklinski Groupement d’environ 20 petites îles et falaises s’étendant devant la ville de Hvar, les Iles Paklinski sont uniques et les plus reconnaissables beautés naturelles de l’île de Hvar. Couvertes de forêts, immergées dans la mer bleue, avec de nombreuses plages cachées et des baies à couper le souffle, les Iles Paklinski sont l’endroit préféré pour les vacances et la pratique de la natation. L’Ile Šćedro On dit que c’est l’île la plus sereine de la Méditerranée, une île de paysage sauvage et d’une nature intacte, couverte des vignobles et des oliveraies qui s’étendent jusqu’aux baies et aux rivages. Roches Rouges Par un caprice de la nature assez inhabituel, les dépôts ont été emportés par la pluie et la mer, et seules les cavités verticales rouges ont laissé

leurs traces, qui ressemblent à des tuyaux d’orgues géants émergeant aujourd’hui des profondeurs de la mer. Grapčeva Špilja (Grotte Grabac) La Grotte Grabac, un berceau de la culture et de la civilisation de Hvar, est le plus important site préhistorique datant du début de l’âge de pierre. Elle est située à proximité de Humac au bout sud de l’île et garnie de nombreuses stalactites et stalagmites. Grotte Sveta Nedilja Cette grotte est située au-dessus du village homonyme. Elle possède des dimensions majestueuses et un intérieur impressionnant utilisé par les peuples préhistoriques comme refuge et lieu sacré, puis au 16ème siècle, un ermitage a été construit dans la grotte. La grotte est facilement accessible aux touristes.

ACTIVITES Explorer l’île de Hvar en bicyclette est la meilleure façon connaître sa beauté et de satisfaire tous vos

49


50

sens. À part les pistes cyclables désignées, vous pouvez aussi faire le tour de l’île sur des sentiers pédestres, ressentir la vie quotidienne des villages de Hvar et découvrir leur magnifique architecture tradi- tionnelle. Pour ceux recherchant l’excitation de l’escalade à mains nues, l’île de Hvar abonde de falaises abruptes où les aventu- riers peuvent vraiment sentir leur taux d’adrénaline grimper. Nous recommandons de visiter les falaises à côté de Zastražišće où vous pourrez trouver trois grottes et un site d’escalade dans la baie de Vela Stiniva. Visitez l’arrière-pays en effectuant un tour en jeep, accompagné par les guides d’expérience et admirez les vignobles dans le cœur de l’île, puis vous pourrez aussi découvrir la nature intacte sur le plus haut sommet de l’île, Saint

Nicolas, d’où vous serez éblouis par les îles avoisinantes. De plus, vous pourrez essayer la pra- tique de la voile dans l’archipel de Hvar ou la plongée sous-marine dans les riches fonds marins.

GASTRONOMIE

Cette île de soleil, avec ses herbes aromatiques, sa mer immaculée et ses champs fertiles, offre de grandes richesses gastronomiques à ses invités. La gastronomie est dominée par le poisson et les plats de fruits de mer, et pendant votre séjour à Hvar, nous vous recommandons d’essayer quelques spécialités locales, comme le gregada ou brujet de Hvar (plat de plusieurs poissons, de coquillages et de crabes) ainsi que les poissons frais grillés. Quant aux plats de viandes, le Hvarpašticada (ragout de bœuf

cuit dans une sauce spéciale) avec des boulettes de pomme de terre est un plat incomparable. La spécialité de Hvar la plus connue est un biscuit au gingembre, un dessert traditionnel de l’île, fabriqué avec du miel fabriqué sur la côte et les îles dalamates, particulièrement à Stari Grad sur l’île de Hvar.

VIN

Depuis les temps anciens, grâce au sol riche et au soleil toujours brillant, Hvar était toujours un

Lavande de Hvar La première lavande a été plantée sur l’île en 1928 à proximité de Velo Grablje et à côté de Brusje où elle s’est magnifiquement adaptée au climat de Hvar, et peu après ses hybrides autochtones appelés budrovka ont été créés. Les couleurs bleues des champs lient l’île avec le bleu de la mer, hypnotisant tout le monde par l’odeur fraiche de la lavande. Vous pouvez acheter des sachets remplis de fleurs de lavande séchée dans presque tous les villages. On croit que la lavande est une plante avec des caractéristiques curatives miraculeuses et que planter la lavande porte bonheur.


UNESCO: Un patrimoine culturel universal La plaine de Stari Grad(Ager) Les grecs de l’île Paros ont colonisé Hvar en 384 avant JésusChrist et y ont établi un village, Pharos, qui aujourd’hui est appelé Stari Grad. Sur un vaste champ adjacent s’étalant du moderne Stari Grad jusqu’à Jelsa, les divisions des terres agricoles antiques ont été préservé sous la forme de 75 parcelles séparées (appelées horas), qui représentent le cadastre antique le mieux préservé de la Méditerranée. Production de dentelles d’agaves Presque chaque pierre de Hvar possède une histoire ancienne et unique qui vit simultanément dans le passé et dans le lieu où la culture de la vigne jouait un grand rôle. Tout au long de l’histoire, les habitants de Hvar cultivaient la vigne et s’y donnaient cœurs et âmes car le vin et le raisin étaient leur seule source de sécurité, d’alimentation et de médecine. Ils ont créé les meilleures variétés et les ont converties en vins délicieux et harmonieux. Nous recommandons de rencontrer les fameux vinificateurs croates Zlatan Plenković, Andro Tomić, Antun Plančić et Ivo Duboković, et aussi quelques petites familles productrices de vin comme la ferme viticole familiale Bracanovic et déguster leurs vins. Tous ont leurs propres caves et Zlatan Otok à Sveta Nedjelja mérite particulièrement d’être mentionné, ainsi que les magnifiques caves de Jelsa, qui sont la propriété d’Andro Tomić.

DIVERTISSEMENT

De nombreux concerts, mise en scènes, groupes folkloriques

présent. à l’écart dans les murs d’un monastère isolé et accompagné d’un bâtiment de pierre dans le centre de la ville de Hvar, l’Ordre de Saint Benoît et ses sœurs sont cachés du reste du monde. Comme les règles de l’Ordre leur interdisent de quitter le monastère, leur existence est seulement connue du public grâce aux magnifiques dentelles d’agave faites de leurs mains qui sont vendues comme des uniques œuvres d’art. La procession de Pâques: “Za križen” Avant Pâques, une célébration spéciale est organisée sur l’île de Hvar, une procession appelée “Za križen” qui a plus de 400 ans. Commençant dans la soirée du et vocaux sont organisés pendant les festivals d’été de Hvar et Stari Grad. La ville de Hvar est le lieu des rassemblements prestigieux, du plaisir et du bon temps, dans les nombreux bars au bord de la mer où vous pourrez faire la fête jusqu’aux heures matinales. La pop diva Beyoncé a visité Hvar et a été tellement captivée par sa beauté qu’elle a appelé sa fille Blue Ivy d’ après un lierre qu’elle a vu à Hvar.

EXCURSIONS

Pendant votre séjour à Hvar, vous devriez visiter les beautés cachées dans l’arrière-pays de l’île. Imprégnez-vous de la végétation luxuriante, des vignobles, des oliveraies, des champs de lavande et de romarin, montez les collines et reposez-vous dans les belvédères. Visitez Velo Grablje, un village où il y a 100 ans la production d’huile de lavande et de romarin commença et prospère jusqu’à nos jours.

jeudi saint et jusqu’aux heures matinales du vendredi saint, cette procession est une forme populaire de la vénération de la Passion du Christ. Cette célébration commence avec les messes simultanées de six paroisses: Jelsa, Plitve, Vrisnik, Svirče, Vrbanj et Vrboska, suivies d’une procession qui parcourt un total de 25 kilomètres. Comme chaque groupe commence la procession de sa paroisse et tous les groupes marchent dans le sens des aiguilles d’une montre, ils ne se rencontrent jamais. Chaque groupe est dirigé par le porteur de croix désigné. Cette tradition unique est aussi ouverte aux visiteurs qui y peuvent prendre part. Vous ne devez pas manquer la visite de Pitve et des bergers du village d’ Humac établie au 17ème siècle qui est un exemple unique de l’architecture rurale préservée jusqu’à aujourd’hui. À proximité de la Grotte Grabac se trouve le site préhistorique le plus important de l’Adriatique, où les sites culturels datant du 4ème siècle avant Jésus-Christ ont été découverts. Elle a servi aux Grecs de poste de guet et a été bâtie sur les vestiges d’un fort illyrien. Sur la partie sud, vous trouverez les baies ensoleillées de Milna, Zaraće, Dubovica et Pišćena, entourées de vignobles et d’oliveraies. Sveta Nedilja et Jagodna sont aussi situées sur la partie sud que vous pourrez atteindre par un tunnel près de Plitve, près de Jelsa. Pendant l’été, les excursions à Bol, sur l’île de Brač sont possibles chaque jour en partant de Jelsa et Vrboska.

51


52

La ville de Hvar www.tzhvar.hr La ville de Hvar, ensoleillée pendant toute l’année, est une des premières stations de vacances sur l’Adriatique croate depuis l’époque de l’impératrice autrichienne Elisabeth qui sponsorisa la construction d’un des premiers hôtels de Hvar. L’hôtel a été construit en 1899 et Hvar est devenu connu comme station de vacances et de tourisme médicinal grâce aux journées ensoleillées, à son air marin et son climat tempéré et thérapeutique. Les touristes d’Autriche et d’autres pays ont commencés à visiter Hvar, qui a dès lors été appelé la Madeira autrichienne.

VISITEZ

Monastère baroque

Visitez le monastère baroque, maison des religieuses de l’Ordre de Saint Benoît, fondé en 1664. Ici vous pourrez voir la fameuse dentelle de Hvar, un souvenir original d’une valeur artistique unique qui a été continuellement fabriqué dans ce monastère depuis plus de 120 ans. Elle est obtenue par les feuilles d’agave séchées qui sont spécialement traitées pour la production de dentelles


Hvar pjaca (place) Si vous séjournez à Hvar, tous les chemins vous mèneront à la place Saint Étienne, communément appelée Hvar pjaca. C’est la plus grande, et selon beaucoup de personnes, la plus belle place de la Dalmatie ainsi que le centre de la vie publique et sociale de la ville. Un de ses côtés est clos par la Cathédrale Saint Étienne, et le fait d’avoir un contact direct avec la mer lui donne une atmosphère particulière. Au centre de la pjaca vous trouverez un puits communal datant de 1520. Toute la place a été pavée en 1780.

La plage Palmižana Dans la petite plage de l’Ile Klement, dans l’archipel des Iles Paklinski, vous trouverez la fameuse plage de sable de Palmižana. La famille du professeur Eugen Meneghello a construit sa maison d’été sur cette île au début du 20ème siècle et il importa de nombreuses plantes exotiques sur l’île, créant de ce fait un jardin botanique unique. Palmižana est la station de vacances la plus populaire de Hvar qui peut être atteinte par les bateau-taxis ou bien par des bateaux privés.

VISITEZ

Théâtre Visitez le Théâtre de Hvar fondée en 1612 qui fait partie intégrante de l’histoire du théâtre car il a été le premier théâtre communal d’Europe. Il a été construit au-dessus de l’Arsenal, un lieu utilisé pour réparer les bateaux et pour stocker la marchandise maritime

VISITEZ

Monastère franciscain

Visitez le monastère franciscain, fameux pour sa magnifique peinture : La dernière Cène

APPRENEZ

Histoire Découvrez le patrimoine historique de Hvar, pas à pas, écoutez l’histoire de Fortica, des fortifications médiévales, des monastères et des palais

La plage de Vela plaža dans le centre de Hvar est à juste cinq minutes de marche du centre-ville et le drapeau bleu européen y indique la qualité supérieure de ses eaux et de LES plages son environnement préservé. De l’autre côté de la baie vous trouverez la plage luxurieuse Bonj avec un restaurant, des douches, des transats et un service de massage. Un des bateau-taxi peut vous emmener aux plages de galets des Iles Paklinski, et vous pouvez aussi vous aventurer sur deux plages nudistes, Stipanska et Jerolim. La plage de Milnais dans le village de Milna, juste à 5 kilomètres de Hvar est préférablement recommandée pour les familles avec des enfants. La plage Zaraće et le village Zaraće sont protégés naturellement des vents et des vagues, tout comme la plage Dubovica se situant à seulement 8 kilomètres à l’est de la ville de Hvar

53


VISITEZ

LES plages

Lanterna est une plage municipale, Maslina est un baie de sable non loin du port de ferry, Banj est une autre plage municipale et Paklena, Baba, Zavala, Žukova, Mudri Dolac et Basina sont des plages de galets et rochers sur la péninsule Kabal

Stari Grad

www.stari-grad-faros.hr

54

La plus ancienne ville de la Croatie a été fondée en 384 avant Jésus-Christ par les colons grecs de l’île de Paros qui ont nommé leur nouvel établissement ainsi que l’île entière Pharos. C’est le joyau historique de l’île, situé dans une baie profonde et protégée qui

Jelsa

www.tzjelsa.hr

est un port incontournable et sûr pour les yachtsmen de l’Adriatique. Cette ville ancienne offrant des riches attractions historiques aux visiteurs avec ses rues étroites de pierre, ses façades et ses bâtiments forme un riche patrimoine culturel et historique.

Tvrdalj

Tvrdalj est le monument le plus connu de Stari Grad. C’est une maison d’été fortifiée appartenant à l’écrivain Petar Hektorović, l’auteur de la première épique réaliste de la renaissance croate, “Ribanje i ribarsko prigovaranje (La pêche et la rouspétance des pêcheurs)”. Tvrdalj est aussi une sorte de livre de pierre, puisqu’il y a ici plus de vingt inscriptions écrites en latin, italien et croate gravées dans la pierre. Poète, penseur chrétien et constructeur, Petar Hektorović bâti Tvrdalj presque obsessionnellement pendant toute sa vie. Le lieu le plus connu de Tvrdalj est son étang à poissons à eau saumâtre dans laquelle nagent les mulets. L’étang est ouvert au public entre mai et octobre

Jelsa est un centre touristique de la partie nord de l’île, entouré de forêts de pins, de plages de sable, de vignobles et d’oliveraies. Beaucoup de vestiges des villas d’été, des maisons de campagnes autour de Jelsa, l’église Saint Marie, l’église Notre Dame de la Santé, la Place de Saint Jean ne sont que quelques clichés de la ville où vous pourrez jouir des promenades historiques en ces lieux. Situé au centre de l’île, Jelsa est un endroit idéal pour les aventures et pour prendre part à de nombreuses randonnées autour de l’île. La Grotte Grapčeva, Svirče, Pitve, ainsi que la fameuse plage Zlatni Rat, à Bol, sur l’île de Brač. Les nuits plus fraîches à Jelsa garantissent des promenades plaisantes sur le bord de mer, tandis que ceux cherchant à se divertir et danser peuvent trouver leur place dans les nombreux bars de Jelsa. Les plages de sable de Mina et Bočić ne sont qu’à 500 mètres du centre de Jelsa. Sur l’île de LES plages Zečevo vous trouverez une des plages nudistes les plus connues de la région. De Gdinj et Bogomolja, vous pouvez atteindre la baie Smrska par la route ou les plages Mala Pogorila, Kožija, Veprinova, Rapak et Tvrdidolac. De plus, Grebišće, Uvala svetog Luke (la baie de Saint Luc) ou la plage de galets Crkvica ne sont qu’à 4 km à l’est de Jelsa


Vrboska

VISITEZ

www.vrboska.info

Vrboska est située dans une baie étroite, et ses deux parties (Vela et Mola) sont reliées par des ponts en pierre, ce qui explique pourquoi Vrboska est aussi appelée La Petite Venise. Entourée de forêts denses de pins, de ponts, de rues pavées et de maisons de style renaissance et gothique sur les deux côtés de la baie, avec une petite île au milieu, cet endroit est un paradis qui coupera le souffle à tout les visiteurs. Les maisons en pierre et les bateaux de pêche exsudent une atmosphère spéciale et une chaleur influençant toute la région. Pendant l’été les bateaux partent de Bol pour l’ île de Brač chaque jour.

église de Saint Marie

Visitez le fort de l’église de Saint Marie au centre de la grande place qui ressemble à un immense bateau de pierre. C’était une église à l’origine, mais après deux invasions ottomanes quand Vrboska, Hvar et Stari Grad ont été pillés, les habitants locaux ont commencé à la transformer en un fort redoutable avec des murs hauts et épais ainsi que la munir d’armes pour défendre l’entrée au port

VISITEZ Musée de la Pêche Vrboska est connue pour être le plus grand site de pêche sur l’île, comme l’atteste l’existence du Musée de la Pêche

Sućuraj

www.tz-sucuraj.hr Ce petit village de pêcheurs sur la côte orientale de l’île de Hvar a une histoire de plus de 2,300 années. Il a été créé par les Croates et tous les autres peuples qui ont régné sur cette région, laissant de nombreuses traces de leur architecture et de la culture. Tout au long de l’histoire, Sućuraj a été démoli et reconstruit à plusieurs reprises, le plus ancien bâtiment de la colonie est le monastère franciscain. Ses maisons en pierre sont connectées et reliées par des rues fermées, qui rappellent le style spécifique des bâtiments construits dans les périodes où les attaques des pirates étaient un danger constant. A la fin du XIXème siècle, l’église paroissiale actuelle a été construite et dé-

Les plages les plus célèbres sont la plage centrale de Česminica et les plages de Bilina, Židigova et les plages de galets des baies de Mrtnovik et Prapatna. Les plages sableuses se trouvent à Pern et au camp Mlaska

LES plages

diée à Saint-Georges, et Sućuraj a pris son nom après cette église. L’église Saint-Antoine et le fort vénitien sont également des bâtiments de style baroque intéressants, tous deux remontant au XVIIème siècle. Sućuraj peut être atteint via la ligne de bateau du continent, de Drvenik près de Makarska ou par la route de Hvar.

55


Vis

Un repaire bleu

56

Si vous aimez la nature sauvage de la mer Adriatique, l’île de Vis est le meilleur choix pour vous. C’est une région qui a conservé les phénomènes karstiques, comme les grottes Bleue, Verte et de Medvidina sur l’île voisine de Biševo. La région est également ornée de prairies sereines dans la partie centrale de l’île, ainsi que de vignes, d’herbes méditerranéennes, de palmiers et d’agrumes. Il n’y a pas beaucoup d’ endroits où vous pourrez profiter d’ une nature vaste et intacte et de colonies établies dans l’ Antiquité comme celles que vous trouverez sur l’ île de Vis et dans ses plus grands centres Vis et Komiža. Ces villes ont conservé l’esprit historique dans leurs rues et leurs bâtiments en pierre. Mais, le plus grand avantage de Vis est sa nature intacte et vivante, qui est une véritable rareté sur la Méditerranée et une raison pour laquelle l’ Organisation Mondiale de l’ Environnement a inclus l’ île de Vis sur la liste de ses dix îles les mieux préservées de la Méditerranée.


KOMIŽA, MILNA, RUKAVAC, VIS

LES plages

Mala Travna est une petite baie sur la côte sud de l’île, entourée de plateaux raides qui descendent vers la mer cristalline. Srebrna, la plus célèbre plage de Vis, a été nommée ainsi à cause des cailloux qui brillent d’une couleur argentée lorsqu’ils sont exposés au clair de lune („srebrais” en croate se traduit par «en argent»). Somptueusement couchée à l’ombre des pins, Srebrna est le choix le plus fréquent des familles avec des enfants. Ses plateaux de pierre spacieux sont partiellement couverts de pins sur la partie occidentale. La Baie de Stiniva est à l’ouest de Mala Travna, sur le côté sud de l’île. Vous pouvez y accéder par la mer, par un étroit passage, après quoi la baie s’élargit et se termine par une belle plage. Zaglav est sûrement l’une des plages sableuses les plus délicieuses et agréables de l’ensemble de l’Adriatique. Le sable

est très fin et clair, et elle est mise en évidence par d’innombrables petites lignes causées par le courant occidental de la mer. Stončica est un nom qui représente : un phare, une longue baie et une petite colonie de pêcheurs avec une plage sableuse. Le bar de plage intime, les terrains de beach-volley et l’ombre abondante font de cette plage le meilleur choix pour des vacances en famille. Milna est une plage de sable située au fond de la baie. C’est avant tout un village touristique sur la côte sud-est de l’île. Cette plage est peu profonde et vous pouvez marcher jusqu’à trente mètres vers l’horizon et l’eau n’atteindra toujours pas vos genoux. Tepluš est une plage de galets préférée par les jeunes générations. Elle est située à l’extrémité sud-ouest de la baie, en face de la colonie touristique de pêcheurs de Rukavac.

57


Punta od Biskupa, Vela Svitnja, Nova Pošta et Templuž sont les plages nudistes favorites sur l’île.

Grottes

La Grotte Bleue, sur l’île de Biševo est un phénomène naturel et une destination touristique privilégiée. La grotte résulte des effets de la mer sur les rochers de calcaire, et le seul accès est par bateau. Les effets de lumière créés par la réfraction et les reflets des rayons du soleil sur le fond de la grotte lui confèrent son aspect particulier, comme si elle était toute en argent. C’est pourquoi cette grotte est aussi nommée “La Cour des Fées Souterraine”

58

La Grotte de Medvidina (Grotte du Phoque Moine), sur l’île de Biševo, fait 160 m de long, et s’achève sur une petite plage par une extrémité assez basse et conique. Cette grotte était l’habitat du phoque moine, créature rarement aperçue par les pêcheurs occasionnels et un des mammifères les plus menacés au monde. La Grotte Verte, sur l’île de Ravnik, possède deux entrées ainsi qu’une ouverture qui laisse entrer la lumière, les rayons du soleil sont alors reflétés sur l’eau et peignent en vert la grotte toute entière Il est intéressant de noter que pendant la Deuxième Guerre Mondiale cette grotte était utilisée comme abri pour les petits navires.

VACANCES ACTIVES

On ne peut passer des vacances sur l’île de Vis sans s’amuser dehors et profiter des activités extérieures.

Vous pouvez marcher tout autour de l’île en suivant des sentiers judicieusement balisés, explorer l’intérieur de l’île à vélo, ou vous adonner à la plongée sous-marine, qui est aussi très appréciée ici. Une promenade en kayak vous donne aussi l’opportunité d’explorer l’île d’une manière unique. Vis possède égalementplusieurs pistes d’escalade et ceux qui veulent essayer un nouveau sport peuvent tenter le cricket. Il y a aussi des courts de tennis et des terrains de basket, et chaque année, début aout, vous pouvez participer à un marathon de natation, de la petite île de Host à Riva, sur Vis.

Deux fois par an, Rivas, à Komiža, et Vis, sont presque totalement dominées par les plaisanciers et les bateaux de course qui envahissent les promenades, les pubs, bars, et les tavernes.

GASTRONOMIE

Les plats traditionnels ont rarement, autant que sur l’île de Vis, conservé leur place d’honneur au menu des restaurants et tavernes. Essayez le johnnycake de Vis, ga- lette frite à base de farine de maïs et de poisson salé, et savourez son gout et ses arômes intenses datant des temps antiques d’Issa. Le johnnycake est rempli d’oignons rouges, arrosé d’huile d’olive, parsemé de poivre et


d’origan et cuit dans un four traditionnel. À Komiža, les chefs-cuisiniers ajoutent aussi des tomates à la préparation. Il ya aussi une vieille coutume très répandue de griller des sardines sur des grils de bois, et vous pouvez aussi essayer un plat traditionnel à base de haricots et de pâtes avec du poisson. Cette île offre l’expérience unique de vous permettre de savourer aussi bien du poisson grillé que des ragouts de poisson séché. L’Hib est une gourmandise de l’île de Vis datant des temps les plus reculés. Avec sa préparation traditionnelle, un mélange de saveurs provenant d’une sélection de figues, d’amandes, de schnaps maison et de fenouil, avec le gout incomparable du laurier et du romarin, ce plat fait un appel à plusieurs sens. Il est conservé dans les feuilles sèches de laurier et de romarin pour exalter ses arômes. Autrefois, chaque maison de Vis

conservait plusieurs hibs pour les fêtes de Noel. L’hib était alors découpé en fines tranches et offert aux amis avec un vert de schnaps aux herbes.

VIN

«Le vin de l’île d’Issa, dans l’Adriatique, est le meilleur de tous les vins», comme l’écrivit Agatharchides au II° av. J.-C. Vis est une île de vins, et a été connu pour ça depuis les temps anciens. Le Plavac de Vis est un vin délicieux fait de Plavac Mali, la plus ancienne variété de raisin rouge connue, mentionnée par les chroniqueurs grecs et donnant un vin dense, à la robe riche, au gout rond et agréable au palais. Le Bugava est le type de vin le plus connu de l’île de Vis C’est un célèbre vin blanc, composé de la variété Bugava, un cépage marqué par le gout de miel qui lui donne une sensation de complétude, un vin dont on dit

qu’on de le boit pas mais qu’on le mange. La saison des vendanges est en septembre et dure jusqu’à fin octobre. Cette période permet aux visiteurs d’expérimenter pleinement la vie sur l’île et connaître son peuple et sa nature.

EXCURSIONS

Vis est une île sillonnée par des routes, des chemins de gravier et des sentiers de randonnée, et il n’y a pas d’endroit sur l’île qui soit inaccessible ou impraticable. Talež est un vieux village reconstruit au sommet d’une colline, depuis laquelle vous pouvez facilement atteindre Vela Gomila, le plus vieux phare de l’Adriatique. Sveti Vid (Saint Vitus) est un sommet au centre de la plaine de Vis et vous y trouverez l’église St Vitus. Le Champ de Plinsko est connu pour être le seul terrain de cricket de toute la Dalmatie et Vist possède un club de cricket nommé d’après l’amiral britannique Host. Nous vous conseillons de visiter le point le plus haut de l’île, Hum, à 572 m d’altitude, d’où, par temps clair, vous pouvez voir l’horizon de l’Adriatique d’une manière charmante et inhabituelle. Vous pouvez aussi visiter l’église du Saint-Esprit, remontant au XV° siècle, et juste à côté vous trouverez une piste d’escalade. La grotte de Tito est en fait constituée de deux grottes facilement accessibles par des escaliers de pierre. La grotte a été nommée d’après Tito, le Commandant Suprême des Forces Armées et le chef de la Résistance pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Vous pouvez aussi visiter les iles de Biševo, Svetac et Brusnik, et aller jusqu’à la légendaire Palagruža ou jusqu’à l’île volcanique de Jabuka, la plus éloignée des Iles Croates.

59


60

La Ville de Vis www.tz-vis.hr

Dans une baie naturellement protégée, la ville actuelle a été créée par la réunion de deux villages, Luka et Kut. La ville de Vis possède de nombreux vestiges archéologiques, témoignant du développement de cette cité dans l’Antiquité. Sur la presqu’île de Prirova, vous pouvez explorer les ruines du théâtre romain de Vis, et sur la côte orientale, juste sur le rivage étaient le forum et l’agora, tandis que les bains monumentaux se trouvaient sur le côté occidental de la péninsule. La cité est riche en patrimoine monumental de périodes plus récentes, villas évocatrices, maisons d’été, palais et forts. Concernant les monuments religieux,

les sites les plus importants sont l’église préromane St Georges, saint patron de Vis, l’église Ste Marie de Podselj et l’église Notre Dame de Spilice, desservant Kut et Luka. Parmi les autres sites appréciés, comptons la plage municipale de la presqu’ile de Prirovo, s’étendant sur plus de 100m et garnie de petits galets. Grandovac est une autre plage de galets dans une baie à l’est de l’entrée du port de Vis. Tout au long de l’année, Vis accueille de nombreuses compétitions nautiques, des évènements sportifs et culturels et pendant l’été, « L’Eté Culturel de Vis », avec ses nombreux concerts et manifestations, est particulièrement populaire.


Vestiges de l’Issa Grecque

L’ancienne Issa, aujourd’hui Vis, était une cité-état indépendante qui a existé du IVème siècle av. J.-C. jusqu’au milieu du Ier S. av. J.-C. quand les Romains l’ont conquise. D’après les vestiges, nous pouvons voir que c’était une ville s’étendant sur plus de 10 hectares et encerclée d’un rempart de 800m de long. Elle était située sur la pente sud du Gradina, au nord-ouest de la presqu’ile de Prirovo, et descendait vers la mer.

Collection archéologique d’Issa La collection archéologique d’Issa est abritée dans l’ancien fort autrichien du centre-ville et possède des collections historiques intéressantes, telles que des récipients de céramique, des têtes d’homme et de femme, une collection d’amphores et bien d’autres pièces. Vous pouvez aussi y admirer la tête de bronze de la déesse Artémis, pièce de culte du 4ème ou 3ème S. av. J.-C. De nombreuses amphores découvertes dans l’archipel de Vis témoignent de l’ancienneté de la tradition viticole dans les environs.

61

Régate de Vis

Traditionnellement, chaque année en octobre, le club nautique «Labud» de Split, conjointement avec le club nautique «Vis», organise le spectacle de voile le plus prestigieux de Croatie, la toujours estimée régate de Vis. Chaque année, plus de 1.000 personnes, à bord de 150 voiliers, participent à la compétition. La Régate de Vis s’étire sur une période de plusieurs jours, et comme elle est organisée en octobre, c’est la dernière possibilité de naviguer avant l’assaut de l’hiver.


62

La ville de Komiža www.tz-komiza.hr Komiža, le plus célèbre village de pêcheurs de l’Adriatique, est situé sur le côté ensoleillé de l’île de Vis, protégé des vents froid et des courants, dans la baie la plus profonde de Vis. Komiža est une ville de ruelles et de bâtiments étroits et est considéré comme le lieu de naissance de l’industrie de la pêche sur la côte est de l’Adriatique. Cette ville est située sur les contreforts d’Hum. Elle est séparée du reste de l’île et fait face au large et à l’archipel de Komiža, où se trouvent les îles les plus éloignées del’Adriatique, riches en poissons, particulièrement le thon, telles que Biševo, Palagruža, Svetac et Jabuka. Il n’est donc pas surprenant que la cuisine de Komiža soit basée sur les produits de la mer et les bons vins. Vous trouverez plusieurs plages de ga-

lets à Komiža, dont la plus appréciée est celle de Kamenice, qui se change en salle de fêtes toutes les nuits. Les poissonniers de Komiža proposent des poissons frais tous les matins, et comme les restaurants réputés de la région sont

très demandés, vous devez réserver votre table à l’avance. Les ferries n’abordent pas à Komiža, donc vous devez prendre un ferry pour la ville de Vis et ensuite conduire une dizaine de kilomètres jusqu’à Komiža.


Le Falkuša Le Falkuša est le bateau traditionnel sur l’île et pendant des siècles, les pêcheurs de Komiža s’aventuraient jusqu’à Palagruža pour attraper des sardines qu’ils salaient et ramenaient à leur foyer à la fin de la saison. C’était la denrée de base sur les iles de Vis et Hvar. Sur la Riva de Komiža, vous pouvez voir un fin bateau noir marqué 33KŽ et du nom Comeza Lisboa. C’est une réplique d’un authentique bateau de pêche falkuša. Il est fait de bois de pin de l’île de Svetac, et est doté d’une grande bordée, il peut ainsi s’aventurer en haute-mer. Cette embarcation de neuf mètres de long et trois mètres de large était propulsée par cinq rameurs. Le falkuša fut utilisé jusqu’au milieu du XXème siècle, quand il commença à disparaitre. Le dernier falkuša original, appelé Cicibela, sombra en 1986 près de l’île de Biševo. Il fut ensuite ramené à terre et est maintenant préservé au Musée des Pêcheurs. Ces dernières années, la Régate Historique des Bateaux de Pêche a été organisée le long de la route maritime entre Komiža et Palagruža, nommée la «Rota palogruzona».

VISITEZ

Komuna

Le fort de Komuna a été construit en 1592 par l’administration vénitienne pour défendre le site contre les attaques pirates. De nos jours, ce fort est un Musée de la Pêcherie. Les pêcheurs de Komiža étaient les premiers en Adriatique à pêcher en pleine mer. C’est pourquoi certains considèrent que leur collection de nœuds marins est même plus riche que celle du Musée Maritime Britannique

Le Pape et les pêcheurs Le 9 mars 1177, sur la plage de Palagruža, les pêcheurs ont accueilli le pape Alexandre III qui voyageait avec sa flotte, mais une tempête le forçaà chercher refuge à Komiža. Le jour suivant, des falkušas de Komiža guidèrent les navires du pape jusqu’à Komiža où le pape bénit l’église St Nicolas, par gratitude pour l’aide reçue des pêcheurs et il donna aux pêcheursl’absolution pour tous leurs péchés commis pendant les jours fériés de l’Eglise. D’après Boson, le biographe du pape, les pêcheurs ont fêté l’évènement en invitant le pape à un festin. Depuis ce jour, en souvenir, chaque année à la fin de la régate « Rota palogruzona », un Diner du Pape, préparé par les membres d’équipage de tous les navires ayant participé à la régate est organisé sur la plage de Palagruža (Joško Božanić, Ph.D.)

VISITEZ

Muster

Pendant le 13eme siècle, les moines de l’Ordre de St Benoit construisirent un monastère fortifié, avec sur son coté méridional une haute tour qui aura plus tard un impact significatif sur la vie sur l’île. C’était la première église fortifiée construite en Dalmatie. Chaque année, le 6 décembre, jour de St Nicolas, saint patron des navigateurs, des voyageurs et des enfants innocents, une fête traditionnelle de mise-à-feu d’un navire est organisée. Les fidèles transportent à mains nues le bateau depuis le port et l’embrasent devant l’église. Le vieux vaisseau disparait dans les flammes et les cendres sont utilisées pour faire germer une nouvelle vie. Cet évènement est aussi le plus grand rassemblement de Komiža

63


Comment venir EN VOITURE Vous devez posséder un permis de conduire et une carte grise du véhicule pour pénétrer avec une voiture de tourisme en République de Croatie. Tout conducteur d’un véhicule immatriculé à l’étranger doit se munir de la carte verte internationale d’assurance automobile, applicable à tous le territoire de l’Union Européenne. Il est interdit d’utiliser un téléphone mobile en conduisant. Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire. Un gilet réfléchissant est un élément obligatoire dans l’équipement du véhicule. Pendant la période d’heure d’été, il est obligatoire d’allumer les feux de position ou les codes pendant la conduite, même pendant la journée. VITESSES AUTORISEES En agglomération, 50 km/h ; Hors agglomération, 90 km/h ; Sur les routes réservéesaux véhicules à moteurs et sur les voies rapides, 110 km/h ; Sur autoroute, 130 km/h ; Pour les véhicules tractant une remorque non articulée, 80 km/h ; Pour les bus et bus avec remorque légère. 80 km/h, 100 km/h sur autoroute, à l’exception des bus de transport d’enfants. STATIONS-SERVICES Les stations-services des grandes villes et sur l’autoroute sont ouvertes 24h/24 et 7j/7. Les stations-services vendent : De l’Euro Super 95, du Super 95, du Super 98, du Super-plus 98, de l’Euro Diesel, du Diesel, et dans la plupart des stations-service des grandes villes ou sur l’autoroute, vous pouvez trouver de l’essence. Vous pouvez trouver des

informations concernant le prix des carburants et les listes de stations-services sur les sites suivants: www. ina.hr, www.omw.hr, www.tifon.hr, and www.hak.hr. AUTO CLUB CROATE Des informations sur l’état des routes, les stationsservice, des cartes, ainsi que des informations plus générales et variées pour les touristes voyageant en Croatie peuvent être trouvées ici www.hak. hr ou en appelant 0800 9987. Pour l’assistance routière, veuillez appeler le + (2851) 1987 PAR AVION L’aéroport de Split (www-split-airport.hr) est le plus grand aéroport de l’Adriatique et est le plus proche des iles de Dalmatie Centrale : Brač, Hvar, Vis et Šolta. Si votre aéroport ne vous propose pas de vol direct pour Split, vous pouvez prendre un vol pour Zagreb et de là pour Split, puisqu’il y a plusieurs connexions régulières quotidiennes. L’aéroport de Split propose un service de transport organisé pour le port de ferries de Split (30 minutes de route). Vous pouvez aussi rejoindre le port en taxi, véhicule de location ou bateau-taxi qui vousmèneradirectement de l’aéroport à ces iles (www. dalmatia-express.com; www.taxi-hvar.com/; hvar. lukarent.com). EN BUS La station d’autobus la plus proche de Split (www. ak-split.hr) est située à côté du port. Split est dotée de d’excellentes lignes de bus, pour toutes les villes et vers toutes les directions. EN TRAIN La Croatie dispose de lignes de trains directs avec la Slovénie, la Bosnieet-Herzégovine, la Hongrie, l’Italie, l’Autriche, la Suisse, l’Allemagne, la Serbie-etMonténégro et de lignes indirectes avec tous les pays européens. Les


trains arrivent à la gare de Split, qui est la station la plus proche des îles de Dalmatie centrale (de www. hznet.hr). La gare de Split est située près de la gare routière et du port de ferry. HYDRAVION Vols quotidiens en hydravion vers les îles de l’Adriatique et les villes du continent. (www.ec-air.eu/hr/) Comment atteindre L’ILE DE ŠOLTA Nombreuses liaisons quotidiennes par ferry: Split-Rogač/ Rogač-Split (passagers et véhicules) (www.jadrolinija.hr); Nombreuses liaisons quotidiennes par catamaran: Split-Rogač/ Rogač-Split (passagers uniquement). Liaison par catamaran pour Stomorska le jeudi et le vendredi. (www. splittours.hr) ; Comment atteindre L’ILE DE BRAČ Si vous voyagez en voiture, vous pouvez aller de Zagreb à Split ou Makarska via la nouvelle autoroute A1, ou prendre la voie express ou Autoroute de l’Adriatique. Le ferry de Split à Supetar dure 50 minutes, et de Makarska à Sumartin une heure. Le choix du bac dépend de votre destination finale, du prix du ferry, de la fréquence de départ et de la durée du voyage. Plusieurs lignes quotidiennes de ferry: Split-Supetar/Supetar-Split (passagers et véhicules). Plusieurs lignes quotidiennes de ferry: DrvenikSućuraj/Sućuraj-Drvenik (passagers et véhicules). Plusieurs lignes quotidiennes des catamarans: SplitBol-Jelsa/Jelsa-Bol-Split (passagers uniquement). Comment atteindre L’ILE DE HVAR Si vous voyagez en voiture, vous pouvez aller de Zagreb à Split ou Drvenik près de Makarska via la nouvelle autoroute A1, la voie express ou l’autoroute de l’Adriatique. Le trajet en ferry de Split à Stari Grad dure 2 heures, et de Drvenik à Sućuraj, 30 minutes. Le choix du bac dépend de votre destination finale, du prix du ferry, de la fréquence de départ et de la durée du voyage.

Plusieurs lignes quotidiennes de ferry; Split-Stari Grad / Stari Grad-Split (passagers et véhicules). Plusieurs lignes quotidiennes de ferry; DrvenikSućuraj/Sućuraj-Drvenik (passagers et véhicules). Liaison quotidienne par catamaran: Split-HvarVela Luka-Lastovo (passagers uniquement). L’île de Hvar est reliée deux fois par semaine via le port de Stari Grad et la longue ligne de ferry Rijeka-Split-Stari Grad-Korcula-Dubrovnik-Bari. Liaison quotidienne en bateau: Split-Hvar/Hvar-Split (passagers uniquement) (www.jadrolinija.hr). Liaison quotidienne par catamaran: Vis-Hvar-Split (www.krilo.hr) (passagers uniquement). Liaison quotidienne : Korčula-HvarSplit (www.jadrolinija.hr) (passagers uniquement). Arrivées par bateaux internationaux La ligne de bateaux Ancona-Split/Split-Ancona existe toute l’année, et pendant l’été elle est disponible tous les jours (passagers et véhicules) (www.jadrolinija.hr). La ligne de bateaux AnconaSplit/Split-Ancona existe toute l’année, et pendant l’été elle est disponible tous les jours (passagers et véhicules) (www.jadrolinija.hr and www.blueline. ferris.com). La ligne de bateaux Ancona-Split/SplitAncona existe toute l’année, et pendant l’été elle est disponible tous les jours (passagers et véhicules) (www.snav.hit). Au cours des mois d’été, du 30 Juin au 1er Septembre, le port de Stari Grad est relié par la ligne de ferry international (deux fois par semaine) Ancona-Stari Grad-Split-Korcula. Comment atteindre L’île de Vis Si vous voyagez en voiture, vous pouvez aller de Zagreb à Split via la nouvelle autoroute A1, voie express ou autoroute de l’Adriatique. De Split à Vis vous devez voyager par ferry ou catamaran. Plusieurs lignes quotidiennes de ferry, Split-Vis/Vis-Split (passagers et véhicules), et le trajet dure 2,5 heures (www.jadrolinija.hr). Une ligne quotidienne par catamaran: Split-Vis/Vis-Split (passagers seulement) (www.jadrolinija.hr). Une ligne quotidienne par catamaran: Vis-Hvar-Split (passagers seulement) (www.krilo.hr).

Pendant les mois d’été, les lignes de ferry reliant les îles sont plus fréquentes. L’horaire d’été est valable du 31 mai au 28 Septembre.


Informations utiles Documents nécessaires pour voyager Un passeport valide ou un autre document reconnu par l’accord international, et qui prouve l’identité et la citoyenneté ; Notifications : Les missions diplomatiques et consulaires de la République de Croatie à l’étranger ou le Ministère de l’intérieur et de l’intégration européenne de la République de Croatie. www.mvpei.hr; stranci@mvpei.hr; vize@mvpei.hr; Monnaie La devise officielle de la Croatie est la Kuna (1 HRK = 100 lipas) Les devises étrangères peuvent être échangées dans les banques, bureaux de change, bureaux de poste, et la plupart des agences de tourisme, les hôtels et les campings. Les cartes de crédit (Eurocard / Mastercard, Visa, American Express et Diners) sont acceptées dans presque tous les hôtels, les marinas, les restaurants et les boutiques, ainsi qu’aux guichets automatiques.

66

Alimentation électrique 220 V avec une fréquence de 50 Hz Numéros de téléphone importants Indicatif téléphonique international pour la Croatie : 385 ; Indicatif régional de Split – Dalmatie : 021 ; (Pour Split - Comté de Dalmatie, le code téléphone est 021 Si vous appelez de l’étranger ou utilisez votre téléphone mobile, vous n’avez pas à composer le 0, le code de téléphone est 385 21...) ; Protection nationale et direction des secours (numéro de téléphone européen unique pour les services d’urgence) :112 ; Siège national de recherche et de sauvetage en mer: 195. Services postaux et télécommunications Les bureaux de poste sont ouverts pendant la journée 7 h-19 h, dans les petites villes 7 h-14 h, et certains ferment dans la journée. Dans les grandes villes et destinations touristiques, les bureaux de poste sont ouverts le samedi et le dimanche. Les cartes téléphoniques vendues dans les bureaux de poste et les kiosques à journaux et peuvent être utilisés sur tous les téléphones publics. On peut faire un appel à l’étranger directement à partir de n’importe quel téléphone. www.posta.hr  

Services médicaux Il y a des hôpitaux et des cliniques dans toutes les grandes villes, et l’on peut également trouver des infirmeries et des pharmacies dans les petites villes / villages. Les touristes étrangers qui ont une assurance santé nationale obligatoire (comme la Sécurité Sociale) ne paient pas pour leurs services de soins de santé d’urgence pendant leur séjour en République de Croatie, si la Croatie a conclu l’accord de soins de santé avec le pays dont ils proviennent et à condition qu’ils puissent démontrer qu’ils bénéficient des soins de santé pour eux-mêmes. (www.hzzo-net.hr) Jours fériés 1 Janvier - Jour de l’An 6 Janvier - Epiphanie Le dimanche de Pâques et le lundi de Pâques May 1 - Fête du travail Fête-Dieu 22 Juin –Journée de la RésistanceAntifasciste 25 Juin - Journée Nationale 5 Août - Jour de la Victoire et de la Gratitude Nationale 15 Août - Assomption 8 Octobre - Jour de l’Indépendance Novembre 1 - Toussaint 25-26 Décembre - Noël Liens utiles Ministère du Tourisme, www.mint.hr Office du Tourisme du Comté de Split – Dalmatie, www.dalmatia.hr HTZ – Office National du Tourisme de Croatie www.croatia.hr Liste des taux de change, www.hnb.hr Météo, www.dhmz.hr Compagnies aériennes, www.croatiaairlines.hr Aéroport de Split,www.split-airport.hr Aéroport de Zagreb, zagreb-airport.hr Aéroport de Dubrovnik, www.airport-dubrovnik.hr Aéroport de Zadar, ww.zadar-airport.hr Animaux de compagnie Le transfert d’animaux à travers la frontière n’est possible qu’en étant en possession de tous les documents nécessaires indiquant l’état de santé actuel de l’animal, fournis par un vétérinaire, et les chiens et les chats doivent également avoir des implants de puces. www.mps.hr


Office de tourisme de la Region de Split-Dalmatie Prilaz braće Kaliterna 10/1, 21 000 Split, Croatia tel./fax: +385 (0)21 490 032; 490 033; 490 036 info@dalmatia.hr, www.dalmatia.hr

67

JABUKA JABUKA

PALAGRUŽA PALAGRUŽA

Maison d’édition: Office de tourisme de la Région de Split-Dalmatie Pour la maison d’édition: Joško Stella, Traduction: Theatron, Klis, Relecture: Pavesi Cécile, Mise en page et design: Žarko Tičinović Photographes: Tonko Bartulović, Ljudevit Blagec, Andrija Carli, Boris Čargo, Split Split≤≤Dalmatia DalmatiaCounty County Miro Gabela, Marko Kapitanović, Boris Kragić, Robert Matić, Branko Ostojić, Tourist Tourist Board Board Ivo Pervan, Žarko Piljak, Mario Romulić, Zlatko Sunko, Ante Verzotti, t/f: t/f:+385 +385 (0)21 (0)21490 490 036 036 Archives de la région de Split et de Dalmatie Conseils touristiques info@dalmatia.hr info@dalmatia.hr Impression: Tiskara Velika Gorica, 2014.

www.dalmatia.hr www.dalmatia.hr L’ÉDUTEUR NE PEUT GARANTIR L’EXACTITUDE COMPLÈTE DES INFORMATIONS PUBLIÉES Share ShareCentral CentralDalmatia Dalmatia on onsocial social networks networks and and ET DÉCLINE TOUTE RESPONSABILITÉ QUANT À D’ÉVENTUELLES ERREURS OU MODIFICATIONS download downloadmobile mobileapp! app!


Partagez la Dalmatie Centrale sur les réseaux sociaux et téléchargez l’application mobile! www.dalmatia.hr

Tourist Guide - FRA  
Tourist Guide - FRA