Page 1

Voir Noir


Darina Bartková

Voir Noir les études photographiques des œuvres de Pierre Soulages exposées au Musée Fabre à Montpellier avec les textes de Jacques Laurens publiés en « Pierre Soulages, trois lumières »

Ecole Nationale Supérieure d ’Architecture de Montpellier février 2011


Recherches


-4-

« ... dans ses œuvres, il est possible d ’isoller des phases et, quelquefois, des modes récurrents de construction de la toile, une structure architecturale qui réapparaît à intervalles irréguliers, comme réapparaissent les bleus et les bruns-rouges, à tout le moins tant que Soulages n’ a pas renoncé à tout autre couleur que le noir travaillé de manière différentielle... » Philippe Dagen, extrait de L’ Art Français. Le XXe siècle


-5-

« Couleur indomptable et sans bord dont j’ignore la part réversible, la puissance de son cours et ses méandres. Je ne vois que sa totalité qui m’absorbe et me dépasse. » J. L.


-6-

« Ainsi, pensais-je, il n’existe pas de peinture abstraite puisque celle qu’on a coutume de définir par ce mot si vide ne revèle, en fait, que d’une densité réelle, de formes vivantes et rythmées; ... » J. L.


-7-

« Sans doute, le noir, dans sa perfection, et sa densité close, touche-t-il d ’abord à l’origine, à la naissance, au commencement en toutes choses. » J. L.


-8-

« ... toute la matière devient vivante en diffusant une lumière variable qui la constitue tout autant. Elle se dévoile dans la diversité et la réserve de son éclat, modifiant sans cesse ses nuances et son intensité. » J. L.


-9-

« Il est, par excellence, la couleur qui, dans un parfait équilibre, articule ensemble l ’apparition et la disparition, le clair et l ’obscur, l ’être et le néant. » J. L.


- 10 -

« Aussitôt il prend possession de son objet, en détermine simultanément le détail et l ’ensemble. Couleur absolue, le noir exige la totalité, le don total, la nudité parfaite. » J. L.


- 11 -

« ... une pensée de peintre qui est à la fois recherche et application, recommencement et médiation; comme une longue et patiente réflexion sur le matériau lui-même. » J. L.


« All eyes are searching to the black. »

The Qemists, extrait des paroles du chanson « S.W.A.G. »


- 15 -

Décomposition « Avec un peu de chance, la violence d ’un éclair peut nous surprendre d ’un instant à l ’autre. Une flèche d ’agent plantée au cœur d ’une cible noir. Une illumination aussi soudaine que foudroyante et nous voilà jetés à terre comme un enfant qui tombe. » « La perspective des choses définitivement disparue, l ’œuvre se présente d ’égal à égal avec le dessin du monde. La peinture n’est plus simple objet du réel, mais un lieu distinct et unique dont l ’essence véritable ne se rapporte qu’à elle-même. » J. L.


- 19 -

Non-plat « Enfin libéré de la masse et du contour; de la forme apprise et reconnue. Je dois désormais me glisser derrière l ’objet, me consacrer à l ’invisible de sa face cachée. Faire en sorte qu’un premier plan ouvre le champ à l ’invisibilité contenue, et qu’elle se matérialise, après coup, dans une chose visible et partagée... » « J’ignore si l ’image de ce rocher s’accorde vraiment à cette terrible et pleine noirceur. Tout à l ’inverse, je vois davantage si l ’expression ne semble pas trop déplacée - le couloir, la galerie où se condense « le noir mystérieux secret des mines ». » J. L.


- 23 -

Horizontalité Verticalité « Le noir possède tout notre domaine. Il se fait terre, ciel, monde, univers, totalité et infini. Le noir n’est plus seulement égal à l ’obscur ou au néant. Quelque chose s’est retourné, s’est inversé dans notre conscience. » « Le sentiment de l ’au-delà, ou de l ’infini, alors nous comble. » J. L.


- 26 -

Vastitude « ... le travail de la lumière chez Pierre Soulages agit à tout moment, défiant le temps et ses ruptures, malgré les risques ou les menaces d ’une ombre hostile et imprévisible. » « A la fin, on se recueille devant le noir, et il vous envahit. On reste silencieux devant les flammes ou un foyer. Là, sous vos yeux fixes et fiévreux, il se dédouble et brille comme un cœur dans sa passion:

« L’âme noire, près du rouge en flammes. ». »

« Plus de cris ni de tempêtes; plus de guerres, ni d ’exécutions sommaires, mais la saisie d ’une chose en particulier. Et la capture d ’un silence, (...) La paix s’installe ... » J. L.


Recherches 3 All eyes are searching to the black 12 Décomposition 15 Non-plat 19 Horizontalité Verticalité 23 Vastitude 26

Voir Noir  

fotografické štúdie diel umelca Pierre Soulages vystavené v Múzeu Fabre v Montpellier, s textami spisovateľa Jacques Laurensa publikovanými...

Advertisement