Page 1

L. GNAGO / REUTERS

GBAGBO-OUATTARA, L’AFFICHE DU SECOND TOUR IVOIRIEN Au premier tour de la présidentielle, le président Laurent Gbagbo (photo) a recueilli 38,3 % des voix et son ancien Premier ministre 32,08 %. Le second tour aura lieu le 28 novembre. P.12

www.20minutes.fr

MARDI 17 JUIN 2008 N°1923 1429 VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010 N°

ÉDITION DE PARIS

V. LOISON / LES PICTOGRAPHISTES

GRAND PARIS

La mairie de Fontainebleau souhaite voir sa forêt classée parc national. Sa candidature va être étudiée par le ministère de l’Ecologie. P.2

CAHIER WEEK-END

LE GRAND 8 EN MODE FORMULE 1 Vous propulser à 240 km/h, c’est l’objectif des montagnes russes les plus rapides du monde. P.16

FOOTBALL

Paris a concédé le match nul (0-0), hier soir en Ligue Europa, face aux Allemands du Borussia Dortmund. P.34

SERGE POUZET / 20 MINUTES

LE PSG EN PANNE OFFENSIVE G. FUENTES / REUTERS

Imprimé sur du papier recyclé, ne jetez pas ce journal sur la voie publique : donnez-le. Merci !

FONTAINEBLEAU, PARC NATIONAL ?

(Publicité)

Locations : FNAC – Carrefour – Géant – 0 892 68 36 22 (0.34eur/min) – www.fnac.com


2

GRAND PARIS

VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010

ENVIRONNEMENT La municipalité pousse pour que la forêt soit classée comme parc national

L’ÉTAT PRÊT À ÉTUDIER LE CAS DE FONTAINEBLEAU MICKAËL BOSREDON

W CLASSEMENTS

Une forêt « hyperexploitée » Le ministère de l’Ecologie souligne que les projets de classement en cours devraient suffire à atteindre ces 17  %. « Fontainebleau ne serait qu’un plus par rapport à ces objectifs », a livré Chantal Jouanno, la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, à 20 Minutes. Sur le fond, elle estime que ce classement « serait une bonne chose pour la forêt. C’est un territoire exceptionnel, elle le mérite. Nous sommes tout à fait prêts à étudier le sujet.  » Mais elle y voit un certain nombre d’obstacles. « La grosse difficulté de Fontainebleau, c’est qu’elle est hyperexploitée. Or, un parc national,

Il existe neuf parcs nationaux en France. Le gouvernement s’est engagé à en créer au moins trois autres : les Calanques avant la fin de l’année, puis le parc des Feuillus (ChampagneBourgogne). Enfin viendra un parc des zones humides. V. LOISON / LES PICTOGRAPHISTES

L’accord sur la biodiversité de Nagoya, obtenu le week-end dernier, peut-il redonner des couleurs au projet de parc national de Fontainebleau (Seine-etMarne) ? Les 193  pays présents au Japon se sont mis d’accord sur l’obligation de protéger 17 % de leurs aires terrestres d’ici à 2020. La France étant à 13,5 % à ce jour, il va lui falloir donner un coup d’accélérateur.

Le classement de la forêt la soumettrait à des réglementations contraignantes.

cela veut dire des réglementations, notamment en ce qui concerne l’escalade, la chasse… Il faut que les acteurs locaux en aient conscience. » La mairie de Fontainebleau, qui a lancé une concertation avec les acteurs locaux au début de l’année, va remettre son rapport dans quelques jours au ministère de l’Ecologie, pour qu’il s’en

saisisse. Frédéric Valletoux, le maire UMP, se veut optimiste. « Personne ne conteste que Fontainebleau mérite ce classement, et l’Etat y est sensible. Nous avons des arguments : un territoire de 25 000 hectares, la présence de milliers d’espèces d’animaux et de plantes, dont 215 espèces d’oiseaux, la particularité des roches et du “désert”

au cœur de la forêt… Et ce serait le premier parc national en Europe implanté au sein d’une aussi grande agglomération et si près d’une ville-capitale. » Concrètement, un classement permettrait à la forêt d’être dotée d’une centaine d’agents chargés d’assurer l’accueil et la communication auprès du grand public. «  Aujourd’hui, nous n’avons que deux agents de l’Office national des forêts le week-end, pour 17 à 20 millions de visiteurs par an, reprend Frédéric Valletoux. Un nombre qui va continuer d’augmenter, ce qui pose des problèmes de dégradations à certains endroits.  » L’élu espère voir sa demande aboutir « d’ici trois à cinq ans ». W

INSOLITE

POLITIQUE

NATIONAL GEOGRAPHIC CHANNEL MET LE DOC ANIMALIER EN BOÎTE

LE TERRITOIRE DE LA DÉFENSE SE RÉPAND SUR QUATRE COMMUNES

Comment faire rentrer 20 spectateurs 20 pays filmés et 22 millions d’animaux dans une boîte ? Pour le lancement dans 166 pays de son documentaire télé Great Migrations, National Geographic Channel offre des diffusions gratuites dans Paris, en avant première. Aujourd’hui et ce week-end des séquences de ce film animalier de 7 h, commenté par Vincent Cassel seront projetées dans quatre

La Défense (Hauts-de-Seine) explose. Sa taille passe de 320 hectares à 560. C’est aujourd’hui que l’Etablissement public d’aménagement, le fameux Epad, contrôlé par la droite, fusionne avec Seine-Arche (Epasa), un autre établissement public, dirigé par la gauche et qui intervenait à Nanterre, derrière l’Arche. Le nouveau né s’appelle l’Epadesa et s’étendra sur quatre communes : Courbevoie et Puteaux (le périmètre historique), Nanterre mais aussi 20 % de La Garenne-Colombes. « L’enjeu, c’est de rendre cohérents les deux territoires de La Défense et de Seine-Arche, qu’ils cessent de se regarder en chiens de faïence, glisse-t-on à l’Epadesa. Il faut que le quartier d’affaires soit intégré dans son environnement urbain, ce qui n’était pas le cas jusqu’alors. » « On peut craindre que l’on revienne à la logique qui est d’ajouter des tours aux tours en remettant tout le monde au sein d’un même établissement », regrette Patrick Jarry, maire (ex-PCF) de Nanterre et président de l’Epasa. « Je ne ferai rien contre l’avis des maires  », s’engage Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire (UMP)

K. YAMAJI / CORBIS

ANNE KERLOC’H

Quatre mini-cinémas vont être installés pour diffuser le doc en avant-première.

de Puteaux, présidente de l’Epad et favorite pour être élue aujourd’hui présidente de l’Epadesa. Pas de tours donc à Nanterre ni à La Garenne-Colombes où le maire (UMP) Philippe Juvin y est opposé. Avec un risque : faire perdurer la cassure entre quartiers de bureaux et ALEXANDRE SULZER d’habitation. W

REVELLI-BEAUMONT / SIPA

« box », mini-cinémas implantés au Jardin D’acclimation, près de la Géode de la Villette, de l’Aquarium du Trocadéro et à Gare de Lyon. « Un doc de cette ampleur, cela arrive tous les 4 ans, on a donc voulu créer l’évenement à Paris  », indique Alexandra Berthet, directrice marketing de la chaîne en France. Et au passage, attirer de futurs abonnés. W

Courbevoie, Puteaux, La Garenne-Colombes et Nanterre se partageront l’Epadesa.


GRAND PARIS

VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010

PHILATÉLIE

CONSEIL RÉGIONAL

LES FLICS SE BALANCENT

LA POSTE TIRE 4 TIMBRES SUR LA CAPITALE

863 MILLIONS RÉCLAMÉS À L’ÉTAT

n’a pas son permis refuse le contrôle et s’enfuit à bord du véhicule, stoppé 2 km plus loin. Avertie par radio, une autre voiture banalisée arrive à leur hauteur et fauche un fonctionnaire. Elle roulait visiblement trop vite, «  à 100  km/h  » d’après un témoin. Pour protéger le conducteur, il sera écrit dans les procèsverbaux (PV) que c’est Hocine qui a délibérément foncé sur le gardien de la paix. Hospitalisé, ce dernier reçoit le soir même la visite du préfet, Christian Lambert. Mais le lendemain, un des policiers craque. « On s’était dit que ça allait le charger juste un peu le mec », reconnaît un des policiers devant l’inspection générale des services, la « police des polices ». Au final, trois policiers avouent s’être « concertés pour monter ce scénario ». Les quatre autres, dont certaines signatures sont pourtant visibles sur les PV, nient. Le procureur de la République a requis entre trois et six mois de prison avec sursis et a demandé à cinq d’entre eux de quitter la police. « On veut livrer la police en pâture pour faire taire les cités », s’insurge un avocat de la défense. Le jugement sera rendu le 10 décembre prochain. W

WILLIAM MOLINIÉ

« C’est toi qui m’as dit de rédiger le faux procès-verbal ! » Les yeux rouges, le timbre de voix écorché, Damien pointe du doigt son collègue policier devant une salle d’audience médusée. « Mais quelle balance ! », souffle-t-on sur les bancs bondés de gardiens de la paix du commissariat d’Aulnay-sous-Bois (Seine-

Ils ont monté un scénario pour expliquer une course-poursuite qui a blessé un policier. Saint-Denis). Sept d’entre eux étaient jugés hier par le tribunal correctionnel de Bobigny pour avoir monté un scénario afin d’expliquer une course-poursuite avec un automobiliste au cours de laquelle un policier avait été blessé le 9 septembre dernier. En soirée, une équipe de policiers d’Aulnay-sous-Bois repère une voiture volée. Au volant, Hocine qui vient de fumer du cannabis et

DR

JUSTICE Sept policiers du 93 étaient jugés hier

Des lieux symboliques sont représentés.

Après Lisbonne, Prague, Bruxelles, Nicosie, Berlin, Athènes, Luxembourg et Rome, enfin Paris. La Poste poursuit sa série de capitales européennes et émet depuis hier 4 nouveaux timbres. L’Arc de Triomphe, la cathédrale NotreDame, l’Opéra Garnier et la Tour Eiffel y sont représentés. Ils sont disponibles à partir de lundi dans tous les bureaux de poste. Au prix de 0,58 € l’unité. W W. M.

3

Et une pomme de discorde de plus entre l’Etat et la région Ile-de-France. Le président (PS) du conseil régional, Jean-Paul Huchon, a écrit mercredi au Premier ministre François Fillon pour lui demander le remboursement de la somme rondelette de 863,414 millions d’euros. Selon lui, ce montant correspond aux compétences transférées par l’Etat depuis 2006 – formations sanitaires et sociales, agents techniques des lycées, transports… – et insuffisamment compensées. « Si nous n’avons pas de réponse dans les deux mois, nous ferons un recours devant le Conseil d’Etat », fait valoir Marie-Pierre de la Gontrie, vice-présidente (PS) de la région en charge des Finances. Selon elle, le comportement de l’Etat est contraire à l’article 72-2 de la Constitution selon lequel « tout transfert de compétences entre l’État et les collectivités territoriales s’accompagne de l’attribution de ressources équivalentes à celles qui étaient consacrées à leur exercice. » Hier soir, A. S. Matignon n’avait pas réagi. W

LIVRE

STUDIO TRAKTIR STUDIO TRAKTIR

* Paris avant/après, XIXe-XXIe siècle,de Patrice de Moncan, éditions du Mécène, 452 p., 45 €.

CHARLES MARVILLE

Lâché dans la capitale, un Parisien du XIXe siècle ne s’y retrouverait pas. Heureusement, il nous reste des traces de la ville telle qu’elle était avant le passage du baron Haussmann. Avant de procéder aux grands travaux commandés par Napoléon III, il avait chargé le photographe Charles Marville d’immortaliser les quartiers qu’il allait remodeler. Il en résulte des centaines de photographies, prises à partir de 1854. Le livre Paris avant/après, XIXe-XXIe siècle*, sorti hier, place ces documents historiques en regard de clichés réalisés en 2010. Cent cinquante ans après, le studio Traktir a photographié les mêmes lieux, depuis l’endroit exact où s’était placé Charles Marville. Avec ses 700 photos, l’ouvrage reconstitue minutieusement Paris, arrondissement par arrondissement. De courts textes viennent rappeler l’histoire des rues et des places, pour quelques-unes disparues. On se souvient que NotreDame n’avait plus de flèche, que le 13e abritait de petites maisons de village et que certains coins du 20e avaient des allures de bidonville… W HÉLÈNE COLAU

CHARLES MARVILLE

« PARIS AVANT-APRÈS », LA VILLE D’AVANT HAUSSMANN REPREND VIE

Avant d’être un parc, les Buttes-Chaumont étaient une carrière (en haut), et la tour Montparnasse n’a pas toujours fait partie du décor.


8

FRANCE

VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010

SÉCURITÉ Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés

UNESCO

L’ANTITERRORISME SUR LES DENTS

LA CUISINE DE FRANCE BIENTÔT CLASSÉE

MATTHIEU GOAR

W COLIS PIÉGÉS

Les alertes se multiplient Depuis le début de l’année, la police française a interpellé 85 personnes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et 27 d’entre elles sont actuel-

Evoquant l’un des colis piégés intercepté en Grande-Bretagne, Brice Hortefeux a expliqué sur France 2 qu’il a été désamorcé « 17 minutes avant l’explosion ». « Il n’y a rien qui prouve cela », a déclaré hier au Guardian l’un des enquêteurs, hier.

J. BRINON / AP / SIPA

En matière de terrorisme, le gouvernement français a décidé de ne rien cacher. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé lui-même l’arrestation de deux hommes soupçonnés de préparer un attentat en France. « Ils ont été interpellés pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste. Ce sont des présomptions graves. Ils sont en ce moment même entendus », a-t-il déclaré sur France 2 hier. Les deux hommes sont frères et appartiendraient à une filière djihadiste. Ils ont été arrêtés mardi en Seine-SaintDenis chez leurs parents où ils vivaient. Mais la perquisition du domicile n’a rien donné. Ces arrestations seraient préventives. L’un des deux hommes aurait séjourné à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan en 2009 et s’apprêtait à repartir pour un pays du Moyen-Orient.

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux.

lement écrouées, selon le ministre de l’Intérieur. Ces interpellations concernent les filières basques, corses et islamistes. Mais, depuis cet été, ce sont les menaces djihadistes qui inquiètent le plus les services français. Sur le territoire, quelques dizaines d’individus seraient particulièrement surveillées. Une vigilance accrue depuis qu’Ous-

sama ben Laden a menacé directement la France. « A chaque fois que Ben Laden parle d’un pays, il focalise l’attention des djihadistes sur ce pays. Il en attire certains vers ce pays ou inspire ceux qui sont déjà sur le territoire », analyse Mathieu Guidère, chercheur et auteur du livre Les Nouveaux Terroristes (éd. Autrement). Dans le cadre du plan plan Vigipirate, 3 450  policiers et 980 gendarmes sont mobilisés. « Il y a un faisceau d’informations qui nous conduisent à être vigilants », a souligné le ministre de l’Intérieur rejoint par les spécialistes. « Les menaces se sont multipliées depuis cet été. C’est une réalité », conclut Mathieu Guidère. W

Fromage et dessert. Selon nos informations, la cuisine française serait en passe d’être classée au patrimoine mondial immatériel (manifestations, traditions, expressions transmises le plus souvent oralement). Officiellement, l’Unesco doit rendre sa décision lors d’un colloque à Nairobi (Kenya), du 15 au 19 novembre. Annoncée par Nicolas Sarkozy luimême lors du Salon de l’agriculture en 2008, la candidature du « repas gastronomique des Français » à l’Unesco a, depuis, reçu le soutien de nombreux grands chefs français comme Guy Savoy, Paul Bocuse ou Marc Veyrat. Elle a aussi suscité la colère des Italiens qui revendiquent une dizaine de spécialités culinaires de plus que la France. En 2005, l’Unesco avait refusé de classer la gastronomie mexicaine. La France devrait donc être le premier pays à être servi. Reste à savoir si le « régime méditerranéen » – également candidat lors de cette session annuelle  – sera, lui aussi, sélectionné. W VINCENT VANTIGHEM


FRANCE

VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010

9

SANTÉ Un laboratoire rennais vient de terminer une expérience menée sur des testicules humains

LES PHTALATES DESTRUCTEURS DE TESTOSTÉRONE MICKAËL BOSREDON

W BIOLOGIE

« Il faudrait compléter avec une étude épidémiologique » « Il en résulte une baisse du niveau de testostérone, qui peut aller jusqu’à 30  %, ce qui est assez significatif  », poursuit la scientifique. « En revanche, il n’a pas été observé de modification de la mort cellulaire, ce qui veut dire que les phtalates modifient la fonction

L’Irset participe jusqu’à ce soir aux Journées internationales de biologie (JIB), au Cnit de la Défense. Organisées par le Syndicat des biologistes, ces journées réunissent quelque 200 exposants et 10 000 visiteurs chaque année. Les JIB sont l’occasion de faire le point sur des sujets d’actualité. La thématique « Santé et environnement » est le fil rouge de cette édition 2010. Il y est notamment question des perturbateurs endocriniens. Plus d’infos sur www.jib-sdbio.fr.

DR

C’est la première fois que l’effet des phtalates est directement mesuré sur le corps humain. L’unité études de la reproduction chez l’homme et le mammifère de l’Institut de recherche sur la santé, l’environnement et le travail (Irset) de Rennes vient d’achever une expérience de deux ans sur des cultures de testicules humains. « En y plaçant des témoins contenant du MEHP et du DEHP – les deux principaux phtalates existant sur le marché –, nous avons analysé les effets de ces composants chimiques sur les fonctions testiculaires », explique Christelle Desdoits, post-doctorante.

Selon le laboratoire rennais, « les phtalates modifient la fonction des testicules ».

des testicules, mais que cette molécule n’est pas toxique. » Cette expérience vient donc confirmer que les phtalates ont certainement des conséquences sur la baisse de la fertilité chez l’homme. « Il faudrait maintenant une étude épidémiologique sur la population pour poursuivre ce travail », estime Christelle Desdoits.

Produits à 3 millions de tonnes par an dans le monde, les phtalates sont employés depuis une cinquantaine d’années dans de nombreux produits de consommation (plastiques, emballages, cosmétiques, jouets, etc.), surtout le PVC. « Ils jouent un rôle de plastifiant et de lubrifiant, notamment dans le but d’assouplir les matières

plastiques », explique Bernard Jégou, directeur de l’Irset. Ils peuvent se transmettre à l’homme par voie cutanée, par ingestion ou inhalation. L’Irset avait déjà mené une expérience sur le rat. Elle avait aussi démontré « que ces produits inhibent la capacité de production de testostérone de l’animal », rappelle Bernard Jégou. W


12 MONDE

VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010

CÔTE D’IVOIRE Le président sortant arrive en tête du premier tour

BIRMANIE

LE DUEL GBAGBO CONTRE OUATTARA

PEU D’ESPOIR POUR LES ÉLECTIONS

Le choc devrait avoir lieu le 28 novembre. En Côte d’Ivoire, les résultats officiels du premier tour de la présidentielle sont tombés. Avec respectivement 38,3 % et 32,08 %, selon les chiffres provisoires de la Commission électorale indépendante, le face-à-face opposera au deuxième tour Laurent Gbagbo à Alassane Ouattara. Deux personnalités dont la rivalité fait craindre de nouveaux troubles, alors que la population porte encore les séquelles de onze années de crise politico-militaire. Alassane Ouattara, candidat du « parti de l’étranger » Reste à savoir si la voix des urnes sera acceptée, sans emprunter celle des armes. L’ONU reste optimiste car, même s’il conteste et demande un recomptage, Henri Konan Bédié, le candidat éliminé, n’a pas « recours à des méthodes antidémocratiques ». Pour preuve, le calme régnait, hier, à Abidjan, la capitale du pays. « Les deux hommes s’affrontent depuis longtemps », explique Philippe Hugon, auteur de Géo-

La rivalité entre Gbagbo et Ouattara fait craindre de nouveaux troubles en Côte d’Ivoire.

politique de l’Afrique. Le spécialiste précise qu’« Alassane Ouattara, quand il était Premier ministre de Félix Houphouët-Boigny, a même fait emprisonner son opposant. » Gbagbo avait quant à lui repris le concept d’« ivoirité » forgé par Bédié pour évincer Ouattara des élections de l’an 2000. Autorisé cette

fois à se présenter, l’ancien directeur adjoint du FMI joue sur une image internationale qui lui permettrait d’obtenir des fonds pour relancer l’économie. Laurent Gbagbo, le nationaliste, préfère le décrire comme le candidat du « parti de l’étranger », celui de l’impérialisme. Aux électeurs de trancher. W

Avec la Prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, en résidence surveillée et des observateurs étrangers non admis lors du vote, les élections législatives de dimanche ne suscitent pas grand espoir en Birmanie. La population, dont 30 % vit dans la pauvreté, se souvient du scrutin de 1990, remporté par la Ligue nationale pour la démocratie (LND). Une victoire ignorée par la junte birmane. Cette fois, sur les bulletins de chaque circonscription apparaîtront deux partis soutenus par le régime, l’USDP et le NUP. Et parfois, de petits partis démocratiques qui sont parvenus à braver les pressions. Une « parodie d’élection » dénoncée par la LND, le parti de la célèbre dissidente, qui boycotte le scrutin. Une décision regrettée par certains qui auraient préféré une union des forces démocratiques. Mais la LND justifie son choix en expliquant que ces premières élections organisées en vingt ans n’ont qu’un but : renforcer le pouvoir en lui offrant une L. S. caution populaire. W

DROITS DE L’HOMME

secondes « LA CHINE EST FORTE POUR DÉTOURNER LE SUJET »

RUSSIE Une nouvelle médaille pour Mireille Mathieu Le président russe, Dmitri Medvedev a remis hier à la chanteuse Mireille Mathieu, très populaire en Russie, l’Ordre de l’Amitié pour son apport aux relations franco-russes dans le domaine de la culture. En septembre dernier, la chanteuse avait déjà reçu la médaille « pour le courage et la vaillance ».

FINANCES Le FMI satisfait du rythme de la baisse des déficits La réduction des déficits dans les pays riches endettés s’est engagée à un rythme approprié, a estimé hier le FMI. Selon lui, les ajustements budgétaires devraient se poursuivre l’an prochain. Mais parmi les pays industrialisés, seuls le Canada, la Corée du Sud, l’Islande, Israël, la Suède et la Suisse devraient parvenir à réduire le poids de leur dette en 2011.

A l’occasion de la visite en France du président chinois, Hu Jintao, Luc Richard, coauteur du Vampire du Milieu (éd. Fayard), décrypte la situation des droits de l’homme en Chine. En déroulant le tapis rouge au président chinois, la France sacrifie-t-elle les droits de l’homme sur l’autel du capitalisme… L’erreur était de penser qu’adopter notre système économique signifiait forcément embrasser la démocratie. Car plus la Chine devient indispensable à la mondialisation, moins les droits de l’homme s’y portent bien. Le pays ne voit pas l’intérêt de changer. D’autant que la Chine sait comment nous parler. Par exemple, lorsqu’elle a voulu les Jeux olympiques, ses dirigeants affirmaient que cela allait permettre la démocratisation. Ce discours était formaté pour les oreilles occidentales qui n’attendent que cela : entendre que néolibéralisme et droits de l’homme vont de pair. L’attribution du prix Nobel de la paix au dissident chinois Liu Xiaobo ne change donc pas la donne ? Ce Nobel est une bonne chose, cela va

W CONTRAT DU JOUR Quatorze milliards de dollars, soit 9,8 milliards d’euros. C’est le montant, annoncé hier par l’Elysée, des contrats d’acquisition de 102 appareils signés par la société Airbus avec quatre compagnies aériennes chinoises.

jeunes filles m’ont lancé un regard noir en accusant Liu Xiaobo d’être pour l’éclatement de la Chine.

DR

20

T. GOUEGNON / REUTERS

LUCIE SOULLIER

Luc Richard sur un chantier des Jeux olympiques de Pékin.

améliorer le sort de Liu Xiaobo en prison. Mais il est presque inconnu en son pays. Je discutais avec deux étudiantes chinoises sur le campus de Toulon. Elles n’avaient aucune idée de qui il était. Et lorsqu’elles ont tapé son nom, en chinois, sur Internet, le premier lien qui est sorti le présentait comme soutenant l’indépendance du Tibet. La Chine est très forte pour détourner le sujet. Et les

Les Chinois ne sont donc pas particulièrement mobilisés sur la question des droits de l’homme… C’est le cadet de leurs soucis. Ils se préoccupent d’abord de pouvoir se loger et d’envoyer leurs enfants à l’école. Ils ne sont pas contre les libertés fondamentales, mais restent pragmatiques et se battent pour ce qu’ils pensent pouvoir obtenir, comme une meilleure protection sociale. Si la Chine devenait une démocratie, le système social fonctionnerait mieux, mais les Chinois ne perçoivent pas cela au quotidien. W RECUEILLI PAR L. S.


VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010

avec

.fr

ÉCONOMIE

13

le site expert de l’éco

SOCIAL Le tribunal a ordonné la liquidation judiciaire de la filiale française

MOLEX TIRE LE RIDEAU EN FRANCE sion a été prise en réponse à une plainte déposée aux prud’hommes par près de 200 salariés sur 283 qui contestent leur licenciement économique et réclament 25 millions d’euros.

À TOULOUSE, JULIE RIMBERT

« On nous fait passer pour des bandits [...], alors que ce sont eux les voyous. » « Ce qui est scandaleux, c’est que la société annonce des dividendes en hausse de 15 %, mais elle refuse de payer les salaires des dix-neuf employés protégés et la suite du plan social, s’insurge Denis Parise. On nous fait passer pour des bandits en nous convoquant devant la police judiciaire, alors que ce sont eux les voyous. » L’entreprise a déjà versé 30 millions d’euros pour le plan social et près de

F. SCHEIBER / 20 MINUTES

« Avec cette liquidation judiciaire, Molex est arrivé à ses fins pour enterrer définitivement l’usine de Villemur-sur-Tarn ». Denis Parise, ancien secrétaire CGT du comité d’entreprise, a réagi vivement hier à l’annonce de la liquidation judiciaire de la filiale française du groupe américain Molex par le tribunal de commerce de Paris.

Selon les organisations syndicales, « le combat est loin d’être fini ».

20 millions pour la réindustrialisation du site, mais refuse de payer les quatre millions manquants. Les élus du personnel n’ont pas reçu leur indemnité mensuelle de septembre et octobre, ni leur prime de départ. Molex a cessé au début octobre de financer le plan social de l’usine, fermée en 2009. Cette déci-

« Un tour de passe-passe financier » Jean-Marc Denjean, avocat des salariés, estimait hier que la liquidation judiciaire n’est pas une surprise. « Les dirigeants américains de Molex voulaient vider leur société de sa substance en France, explique-t-il. Il ne s’agit que d’un tour de passe-passe financier pour déguiser des intérêts, quitte à ne pas honorer un plan social. » Selon lui, cette liquidation judiciaire conforte la volonté des anciens Molex à aller jusqu’au bout de la procédure devant les prud’hommes. « Les salariés se battent depuis octobre 2008 pour faire entendre leurs droits face à ces patrons voyous et le combat est loin d’être fini », conclut Denis Parise, qui espère que le liquidateur fera un inventaire complet de l’entreprise afin de trouver des fonds pour financer le plan social. W

20

secondes

SOCIAL Licenciés par texto Pour avertir treize salariés qu’il allait les licencier, un sous-traitant d’EDF les a convoqués par texto : «Rendez-vous demain 16 h à l’entrepôt.» Le lendemain, les employés se sont vu remettre une lettre de convocation à l’entretien de licenciement, antidatée de la veille. Ils ont attaqué leur employeur aux prud’hommes.

BANQUE Jackpot pour la Société générale La Société générale a annoncé qu’elle avait doublé ses profits trimestriels, à 896 millions d’euros, et qu’elle avait d’ores et déjà atteint son objectif annuel.

ÉTATS-UNIS La Fed veut rassurer Les 600 milliards de dollars qui vont bientôt être injectés dans l’économie américaine ne provoqueront pas d’inflation, selon le président de la Réserve fédérale.


36 SPORT

VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010

FOOTBALL Le président marseillais s’est démené pour défendre les fans de

EN LIGUE 1

l’OM avant le choc contre le PSG dimanche, mais il reste étiqueté Parisien

Demain : Arles-Avignon-Caen, BordeauxValenciennes, Saint-Etienne-Lorient, Sochaux-Auxerre, Rennes-Lyon Dimanche : PSG-OM, Lens-Montpellier, Lille-Brest, Nancy-Monaco, Nice-Toulouse

CLASSEMENT 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Brest Rennes Marseille Saint-Etienne Toulouse Montpellier PSG Lille Bordeaux Lyon Auxerre Valenciennes Lorient Caen Nancy Sochaux Nice Monaco Lens Arles-Avignon

20

Pts

Diff.

21 19 18 18 18 18 16 15 15 15 14 14 14 14 14 13 13 10 10 2

7 7 7 3 3 1 6 2 0 -1 3 1 0 -1 -5 2 -5 -2 -9 -19

secondes

FOOTBALL Encore 3 matchs de suspension pour Alou Diarra Le milieu défensif girondin, qui avait bousculé l’arbitre du match contre Auxerre, a écopé de 6 matchs de suspension. Mais le Bordelais en a déjà effectué trois. Il retrouvera les terrains le 27 novembre contre Lille.

L’OPÉRATION SÉDUCTION DE DASSIER ROMAIN SCOTTO

Il est sur le front depuis un mois. Dans les médias, au siège de la Ligue ou à la Commanderie, Jean-Claude Dassier adopte la posture du président en campagne. Soudé avec le peuple, braqué contre la décision de la LFP qui a interdit aux supporters de l’OM de se rendre dimanche à Paris. Depuis son arrivée à la tête du club, l’ancien boss de TF1 ne s’est jamais autant démené pour défendre sa boutique. Les fans du club, bichonnés, lui sont forcément reconnaissants. Mais cela intrigue. S’il est sincère dans son combat, le président olympien a trouvé l’occasion idéale de se refaire une virginité auprès des virages. L’image du Parisien à l’ac-

« Il ne pourra jamais être comme M. Diouf. Lui, il connaissait bien le football. Il a vécu à Marseille des dizaines d’années. » Christian Cataldo, des Dodgers cent pointu et aux idées sarkozystes est à gommer. Tout comme celle de l’homme malmené dans les dossiers chauds de l’été (Ben Arfa, Niang). Chez les supporters, personne n’est vraiment dupe. « Il nous a défendus comme il se doit, note un membre des Winners, habitué du Vélodrome. Mais qu’un président soit solidaire avec nous, c’est normal. » Au fil des repas partagés avec le président, le représentant des Dodgers, Christian Cataldo, a vu Dassier évoluer. Sa conclusion est sévère : « Il ne pourra jamais être comme M. Diouf [l’ancien président de l’OM]. Lui, il connaissait bien le football. Il a vécu à Marseille des dizaines d’années. Das-

L. LARBI / REUTERS

12e JOURNÉE

Jean-Claude Dassier a pris la succession de Pape Diouf, très aimé par les supporters.

sier fait ce qu’il a à faire, mais ce n’est pas quelqu’un comme Aulas qui dira à tout le monde : “Fermez votre gueule, je fais ce que je veux.” » Pour se défendre le président de l’OM peut avancer qu’il n’est qu’un salarié. En retour, les fans ne lui accordent pas une grande responsabilité dans la réussite sportive du club. Sur ce point, Deschamps et même Diouf récoltent tous les

lauriers. « Il faut qu’il se fasse sa place, enchaîne le sympathisant des Winners. Il y met du sien. Mais pour nous, ça reste un Parisien. Tapie l’était aussi, mais il a gagné la Coupe d’Europe… » W

Suivez PSG-OM en live dimanche à partir de 21 h

RUGBY Le Gallois Hook vers Perpignan L’ouvreur gallois a décidé de ne pas resigner avec son club des Ospreys. La porte est donc grande ouverte pour Perpignan, qui cherche justement un numéro 10. Le président de l’Usap, Paul Goze, a parlé de « négociations avancées ».

ON JOUE LE MATCH ce soir, de 20 h à 23 h L’émission sur les pronostics sportifs animée par Christophe Pacaud et Lionel Rosso, avec Alexandre Pedro de 20 Minutes.

L’AUXERROIS SAMMARITANO N’EST PLUS PRIS DE HAUT On peut avoir un physique d’écolier et faire tomber un club, quatre fois maître de l’Europe. C’est l’histoire de Frédéric Sammaritano, 1,62 m sous la toise, auteur du premier but des Auxerrois lors de la victoire contre l’Ajax Amsterdam, mercredi soir (2-1). « Quand il marque, vous avez vu la communion autour de lui… C’est un peu la mascotte de l’équipe. C’est un super mec, un blagueur. Quand il est arrivé, on l’a adopté tout de suite », explique Jean-Pascal Mignot, le défenseur de l’AJA. Mais auparavant, la route a été longue.

Ejecté du centre de formation de Nantes à 18 ans, relégué en CFA avec Yzeure un an plus tard, il a remonté la pente tout en douceur, en retournant marauder au stade de la Rabine, chez lui, à Vannes. « On tenait à attacher des Bretons à notre club. En plus, il a vécu des galères et vit différemment le foot. Chez lui, c’est une passion, et ce n’est pas si fréquent chez les pros », remarque Stéphane Le Mignan, l’entraîneur du VOC. En trois saisons, il se retape totalement et finit par séduire Auxerre. Aujourd’hui, la question est de savoir où

sont ses limites. « A chaque fois qu’on lui a dit qu’il ne pourrait pas franchir une étape, il l’a fait. Ce sera peut-être plus facile en L1, parce que c’est un bon joueur de ballon. Fred a toujours un peu souffert de son physique, il a fallu qu’il développe autre chose », analyse Le Mignan. Une intelligence qui lui permet de faire son trou sous la houlette de Jean Fernandez. « Quand je le vois à l’entraînement, je pense aux défenseurs adverses. Il est tout en vivacité, en technique », note Mignot. Les prochains sont sochaliens, et A. MAES l’attendent samedi à Bonal. W

20MINUTES  

Chromie photos et prépresse Quotidien / 40 pages - 1 500 000 exemplaires

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you