Page 1

RAPPORT D’ACTIVITÉ

2011

Crédits photos : Nicolas Baker - Collectif ITEM - Isabelle Bouillot - Habitat & humanisme - Gilles Péréal / Edité par le service communication habitat & humanisme Rhône / Graphisme : cultiverlinattendu.carbonmade.com

ENT 25 ANS D’ENGAGEM NT CONTRE LE MAL LOGEME


SOMMAIRE

RAPPORT D’ACTIVITÉ

2011

ENT 25 ANS D’ENGAGEM NT CONTRE LE MAL LOGEME

Rapport moral du Bureau

4

Le mot du Directeur Général

5

Lieux de vie collectifs

6

• Lieux de vie d’urgence • Pensions de familles • Foyers de Jeunes Travailleurs

6 8 10

Lieux de vie individuels

12

• Logements temporaires • Logements durables

12 14

Appui aux services

18

Développement & communication

20

Le bénévolat

22

Rapport financier joint

2


Depuis 25 ans, Habitat et Humanisme, association humanitaire fondée par Bernard Devert, ancien professionnel de l’immobilier, devenu prêtre, se mobilise contre le mal logement.

Elles permettent à l’ensemble des acteurs de notre association de renforcer leur collaboration dans une approche humaniste de l’insertion par le logement : « le résident au cœur de notre action ».

Habitat et Humanisme Rhône est la toute première association fondée il y a 25 ans à Lyon. Aujourd’hui, elle est l’association départementale du Rhône du mouvement, membre de la fédération Habitat et Humanisme reconnue d’utilité publique, qui regroupe en tout 52 associations. L’association travaille en collaboration avec Régie Nouvelle, son Agence Immobilière à Vocation Sociale (AIVS), au sein d’une Union Economique et Sociale, avec une gouvernance commune.

Nos réalisations dans le Rhône

Un cadre stratégique défini En 2011, à la suite de la démarche Nouvelle Dynamique initiée en 2010 impliquant tous les collaborateurs bénévoles et salariés, un Cadre Stratégique a été adopté par les Conseils d’Administration en octobre. S’inspirant des valeurs de la Charte d’Habitat et Humanisme, celui-ci précise les orientations pour notre action au quotidien.

Les orientations principales soulignent que : • Notre vocation est d’accueillir des personnes en situation de fragilité dans un parcours envisageable vers l’autonomie • Notre mission est de loger et d’accompagner les résidents vers l’insertion et l’autonomie • L’importance et la diversité de notre parc, et nos partenariats avec des bailleurs sociaux, nous conduisent à proposer et mettre en place un « parcours résidentiel », de l’hébergement d’urgence au logement autonome • La diversité du peuplement des lieux de vie collectifs place résidents et accompagnants dans une pratique rapprochée du vivre-ensemble, qui prépare le “vivre-ensemble” et l’insertion à l’échelle du quartier et de la cité. Elles déclinent de manière complémentaire nos axes pour innover au service de l’humanisme, développer notre parc immobilier, témoigner, interpeller l’opinion et les pouvoirs publics, ancrer notre action dans le champ de l’Economie Sociale et Solidaire, bien gérer pour mieux aider nos résidents, et développer des partenariats associatifs.

Nous logeons et accompagnons des familles, des couples ou des personnes isolées au sein d’un parc d’environ 1417 logements, composé de la manière suivante : Des lieux de vie collectifs : • Des lieux d’habitat d’urgence pour des personnes en situation de grande précarité (Train de Nuit, Maison des Amies du Monde,...). • Des pensions de famille pour répondre à des situations d’isolement et/ou de fragilités psychologiques et permettre aux personnes d’être entourées (Maison des Deux Rives Jacques Moulinier, Maisons des Halles,...). • Des résidences sociales et des Foyers de Jeunes Travailleurs pour des étudiants, jeunes actifs et demandeurs d’emplois, des jeunes mamans et des personnes âgées en difficulté (St Michel, Christophe Mérieux,...). Des lieux de vie individuels • Des logements temporaires : pour des personnes en situation d’exclusion. • Des logements durables répartis dans le Rhône nous appartenant ou confiés en gestion à Régie Nouvelle par des propriétaires privés, des collectivités locales ou des congrégations.

Chiffres clé dans le Rhône > 1417 logements > 788 familles ou personnes accompagnées > 4 lieux d’urgence

> 8 pensions de famille

> 2 Foyers de Jeunes Travailleurs > 350 bénévoles > 100 salariés

> 170 propriétaires solidaires > 4 200 sympathisants

3


La nouvelle organisation

RAPPORT MORAL du Bureau

23 avril 2011 > 3 avril 2012

A un mois de l’assemblée générale 2011, en l’absence de candidature pour diriger l’association, les cinq membres du Bureau qui n’étaient pas en fin de mandat, ont décidé d’unir leur efforts pour un an, avec l’objectif très ambitieux de ne pas « gérer les affaires courantes » mais : • de mettre concrètement en place la séparation des rôles entre le Président (décisions stratégiques) et le Directeur Général (mise en œuvre opérationnelle), • de faire vivre la « Nouvelle Dynamique », (mise en place en 2010, après le bouillonnement d’idées de juillet 2009), lui permettre de déboucher positivement pour qu’elle constitue un nouvel élan pour HH Rhône. Dès sa première réunion, le Conseil d’Administration a été saisi des principaux sujets qui ont marqué cette année, il a fixé des orientations, donné un cadrage pour l’action du Bureau, arrêté des arbitrages. Au terme de 4 séances de Conseil d’Administration dans l’année, et de 22 réunions de Bureau, le travail accompli a été très dense. Les points principaux concernent : • Séparer les responsabilités entre les décisions stratégiques (Conseil d’Administration, Bureau) et les décisions opérationnelles (Directeur Général). Cela ne peut pas fonctionner sans mécanismes de concertation, de débat et d’information réciproque. Des habitudes de travail ont été construites. • Proposer, sur la base des travaux menés par les groupes de travail composé de bénévoles et de salariés, un Cadre Stratégique qui précise la mise en pratique de notre Charte et fixe les priorités : replacer les résidents au cœur de notre projet avec l’ambition de ne pas se limiter à offrir un toit, mais de les accompagner vers l’autonomie et l’insertion. • Mettre en place une nouvelle organisation en harmonie avec les principes du Cadre Stratégique, donc centrée sur les résidents et apte à leur apporter le soutien pour construire un parcours vers l’autonomie et l’insertion. Le Conseil d’Administration en a arrêté les principes, le Directeur Général a conduit la démarche en dialogue permanent avec le bureau qui lui a apporté son entier soutien, • Modifier la composition du Conseil d’Administration pour faire plus largement appel aux volontaires et faire entrer des acteurs de terrains. Pour la première fois, des administrateurs ont été cooptés après un appel à candidatures et pour la première fois un acteur de terrain a été désigné par un vote de ses 4

résidents au cœur du disElle consiste à placer le service aux dimensions principales de positif, en prenant en compte les trois et Humanisme (Gestion tat Habi par osé prop l’accompagnement al, Accompagnement Soci ent Locative Adaptée, Accompagnem », et en l’organisant er méti « ces servi de t l’obje font Bénévole), qui de Vie Individuels. Lieux ctifs, Colle par type de lieux : Lieux de Vie nt l’ensemble de erne conc Les autres directions et missions tion administrative direc t, men loppe déve du l’association : direction ion communimiss , voles et financière, mission RH salariés et béné / mécénat. s privé s fond ion miss , ntiel cation / évèneme

pairs. Un projet de modification de nos statuts est en cours d’étude avec la Fédération pour poursuivre le renouvellement de nos instances dirigeantes. • Lancer l’élaboration d’un Plan d’Actions à 3 ans. Le Conseil d’Administration a validé (avant présentation en AG 2012) les 5 orientations principales de ce futur plan qui devra être construit en 2012 pour être soumis à l’AG de 2013. • Enfin, le contexte de crise et la stagnation, voire la baisse des aides publiques ont accru le poids, sur HH Rhône (comme sur la plupart des autres associations d’insertion par le logement), de la contrainte budgétaire. Le Bureau a préféré faire des choix parfois douloureux plutôt que de laisser filer des déficits d’exploitation qui obéreraient notre capacité d’action future. Tout en adoptant des mesures d’assainissement, le Bureau et le Conseil d’Administration ont validé le lancement d’une action structurée de recherche de mécénats et de fonds privés. Beaucoup de travail a été accompli durant cette année, où la conduite du changement s’est rajoutée à l’accomplissement de la mission que nous nous sommes fixée. Le Bureau et le Conseil d’administration réitèrent toute leur confiance au Directeur Général et aux responsables des services. Ils tiennent à saluer le travail accompli par tous les bénévoles et les salariés au service de nos résidents. Ils ne peuvent pas oublier que, malgré les contraintes budgétaires, le nombre des personnes qui ont besoin d’être accompagnées pour retrouver le chemin vers l’autonomie ne cesse de croitre. Il reste encore beaucoup de travail tant pour les futures instances dirigeantes que pour tous les acteurs, salariés et bénévoles. Certains ont traversé cette période bousculée avec des interrogations voire des doutes. Mais nous sommes confiants pour l’avenir : l’engagement pour aider nos résidents n’a jamais faibli. Toute l’équipe du Bureau, vous remercie tous et souhaite bonne route à HH Rhône pour poursuivre le travail, unis par la noblesse de notre mission. Daniel Saillant, Président / Claude Blond, Vice-Présidente Gérard Valère, secrétaire / Michel Gauthier, trésorier / Vincent Gallois, référent bénévoles, et les membres cooptés Nicole Clément, Jean-Louis Giraud et Jean-François Rajon


sde on nt nt

de ve ni-

CA / BUREAUX HABITAT & HUMANISME RHÔNE ET RÉGIE NOUVELLE DIRECTION GÉNÉRALE

MISSION FONDS PRIVÉS / MÉCÉNAT

MISSION COMMUNICATION / ÉVÈNEMENTIEL

MISSION RESSOUCES HUMAINES SALARIÉS & BÉNÉVOLES

DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT

DIRECTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIÈRE

SERVICE DÉVELOPPEMENT DE L’HABITAT / MISSION ÉTUDES / PROJETS EN COURS

SERVICE GLC / COMPTABILITÉ / SI

Le résident au cœur de notre action

PÔLE LIEUX DE VIE COLLECTIFS

PÔLE LIEUX DE VIE INDIVIDUELS

ANIMATION / COORDINATION

SERVICE OPÉRATIONNEL

SERVICE LVU LIEUX DE VIE

SERVICE PDF MAISONS

SERVICE FJT/R.SOC MAISONS

LOGEMENT TEMPORAIRE

TERRITOIRE CENTRE-NORD

TERRITOIRE SUD

MISSION ADDA

TERRITOIRE OUEST

TERRITOIRE EST

SERVICE MÉTIER GESTION LOCATIVE ADAPTÉE & CONTENTIEUX SERVICE MÉTIER ACCOMPAGEMENT SOCIAL & MISSIONS SPÉCIFIQUES SERVICE ACCOMPAGNEMENT BÉNÉVOLE

Le mot de Laurent Béchaux, Directeur Général en fonction depuis le 4 avril 2011 Dès l’élection du nouveau Bureau, les instances de pilotage ont été modifiées pour séparer et articuler les domaines stratégiques et opérationnels : le Groupe de Direction s’est tenu de manière hebdomadaire et a participé à une réunion sur deux du Bureau. La réunion cadres UES (Union Économique et Sociale) regroupant tous les responsables de service a eu lieu tous les mois, et les collaborateurs ont été réunis par leur responsable selon un rythme approprié. Le dialogue avec les élus des collaborateurs salariés a été renouvelé au sein du Comité d’Entreprise, qui se réunit au moins une fois par mois. La priorité donnée aux Ressources Humaines, dans un premier temps salariées, s’est traduite par un processus de recrutement formalisé, articulant initiative du responsable de service, missions du service RH, comité de recrutement systématique et décision du Directeur Général. L’élaboration et la mise en œuvre de procédures internes ont fait l’objet d’un travail de fond et collaboratif, avec une réunion de travail mensuelle des cadres. La mise en œuvre opérationnelle des objectifs et orientations du Bureau a fortement impliqué les collaborateurs salariés et bénévoles dans le sillage de la démarche “une nouvelle Dynamique ensemble” initiée en 2010. Les propositions issues de cette démarche et élaborées par le Bureau et le Directeur Général ont été présentées lors d’une rencontre des bénévoles et salariés d’une journée, le 22 septembre 2011.

Cinq ateliers d’échanges ont donné lieu à des déclinaisons concrètes autour des thèmes suivants : • L’accompagnement citoyen de proximité • L’atelier recherche de logement • Une organisation centrée sur les résidents • Diversifier les ressources financières • Communication interne. La nouvelle organisation centrée sur les résidents a donné lieu à une démarche collaborative. L’élaboration détaillée a été conduite avec 9 pilotes; les principes directeurs ont été débattus lors d’une rencontre des collaborateurs salariés et bénévoles le 6 décembre après-midi. Sa mise en place est prévue à la fin du 1er trimestre 2012. La diversification des ressources financières a donné lieu à une démarche originale positive de recherche de mécénat, qui a conduit à la création d’une mission ad-hoc et d’un poste de responsable salarié. L’amélioration de notre système d’information est une nécessité, pour faciliter et sécuriser l’activité de chacun, et amplifier la collaboration au sein des équipes et entre les services : sa refonte et son développement ont été lancés au 2e semestre. Le rapport ci-après détaille l’activité des différentes entités de notre UES. J’ai pris la mesure de l’engagement quotidien et constant de tous les collaborateurs salariés et bénévoles au service des personnes que nous logeons et accompagnons vers l’autonomie et l’insertion. Je les remercie chaleureusement pour le chemin déjà réalisé, et suis confiant sur le parcours qui s’ouvre à nous pour nous adapter et répondre de manière ajustée aux besoins et attentes de ceux qui s’adressent à nous, avec les moyens dont nous disposons. 5


LIEUX DE VIE COLLECTIFS

Lieux de vie d’urgence Le 15e rapport du Haut Comité pour le Logement des personnes défavorisées constate que les processus d’exclusion qui conduisent à la rue se développent et diversifient les profils des personnes confrontées au besoin d’hébergement d’urgence. D’autre part, l’impact des évolutions sociétales sur les besoins d’hébergement d’urgence a longtemps été sous estimé. Les situations sociales des personnes s’adressant à Habitat et Humanisme Rhône ont beaucoup évolué : des hommes et des femmes avec ou sans enfant, désocialisés, vivant de minimas sociaux, des personnes ayant perdu leur emploi suite à la crise économique, des personnes sortant d’hôpitaux psychiatriques, des familles vivant en hôtel meublé, des travailleurs pauvres, en bref des situations diverses qui demandent des réponses spécifiques. Habitat et Humanisme Rhône propose 4 sites : le plus ancien, le Train de Nuit (Lyon 7), pour des hommes seuls, la Maison des Amies du Monde dans le 5ème pour des femmes avec ou sans enfant, l’Îlot à Villeurbanne et la Baraka à Vénissieux qui accueillent eux, un public mixte.

238 personnes (hommes seuls, femmes avec ou sans enfant, familles avec ou sans enfant) en très grande précarité ont été accueillis en 2011. Soit une capacité d’accueil de 109 places Soit un nombre de nuitées équivalent à 37 418

Lieu TRAIN DE NUIT *

date de création

public accueilli

personnes accueillies en 2011

1993-94

24 *

Hommes seuls

55

2005-2006

30

Hommes seuls

61

L’ILÔT

2005

15

Ménages avec ou sans enfant et personnes seules

31

MAISON DES AMIES DU MONDE

2004-2005

20 **

Femme avec ou sans enfant de moins de 3 ans

66

LA BARAKA

2006

20

Ménages avec ou sans enfant et personnes seules

25

UNITÉ D’URGENCE

TRAIN DE NUIT UNITÉ INSERTION

*Co-géré avec le Secours Catholique

6

capacité d’accueil

* dont 8 réservées ”115” / ** dont 7 réservées “115”


LIEUX DE VIE COLLECTIFS Le résident au cœur de notre action

La MVS le) (Maison de la Veille Socia L’accompagnement social est spécifique aux publics accueillis (hommes seuls ou maman avec enfant par ex), mais il vise principalement à accompagner la personne vers des dispositifs de sortie soit internes à l’association (logements temporaires, pérennes ou pensions de famille) soit externes vers des autres partenaires. Mais l’accompagnement social vise également à aider la personne à se réinsérer dans une perspective globale (aide psychologique, accès à l’emploi/formation, apurement des dettes, santé, accès aux droits (RMI, RSA, CMU…). Dans ce cas, les équipes orientent les personnes vers les partenaires adaptés. Les équipes d’animation et de travailleurs sociaux constatent cependant, que au-delà des addictions classiques liées à des parcours de rue lourds, une montée des troubles psychiques les obligent à adapter leur accompagnement et à faire appel à des partenaires spécialisés. Des bénévoles complètent le travail social pour apporter de la proximité et du lien (écoute bienveillante, mise en place d’animations collectives, de sorties, aide aux démarches administratives, soutien sur de menus travaux etc…).

2011

Ouverte en 2009, la Maison de Rhône est :

la Veille Sociale du

andes • un lieu pour recueillir les dem temporaire pour t men loge de ou nt d’hébergeme personnel. les personnes sans domicile les structures • un regroupement de toutes places des nt ose prop qui s rhodanienne temporaires ts d’hébergement ou des logemen démarches des • un espace pour simplifier les multiplier les dossiers. demandeurs qui n’ont plus à (Groupement La MVS s’est constituée en GIP anisme Rhône fait Hum et itat Hab d’Intérêt Public), s qui le compose partie de la trentaine d’acteur liques (Etat, Ville, aux côtés des institutions pub et des autres …) éral Grand Lyon, Conseil Gén LIS, ADOMA...). ARA SA, FND , ARS associations(FN

projet

FAITS MARQUANTS ET PROJETS

Face à la difficulté d’avoir des lieux de vie d’urgence dans des constructions mises à disposition par des partenaires, mais voués à terme à la disparition, Habitat et Humanisme Rhône se mobilise pour trouver des solutions de pérennisation. • En 2011, le travail est fortement engagé pour le Train de Nuit qui déménagera dans le bâtiment du 11 Quai Perrache d’ici 1,5 ans. • En attendant l’intégration dans le projet immobilier rue Garibaldi (Lyon 3), la Baraka a déménagé de St Fons à Vénissieux dans deux maisons mises à disposition par le Grand Lyon pour 3 ans. Le projet ne change pas, la maison accueille toujours un public mixte avec un même nombre de places. • Les négociations ont repris avec la Ville de Lyon afin de trouver une solution de rachat des bâtiments de la Maison des Amies du Monde (MAM). • Les résidents des LVU (Lieux de Vie d’Urgence) soutenus par une bénévole et les équipes d’animation continuent la rédaction et la publication du journal Cosmopolitain, recueils de témoignages et d’instants de vie quotidiens. • 3e année de partenariat avec OSD (Ostéopathie Solidarité Développement), association qui regroupe des étudiants ostéopathes et des médecins qui interviennent dans les lieux de vie pour proposer des soins aux résidents qui le souhaitent. Initialement démarré à la MAM, le partenariat s’est étendu aux autres lieux et à quelques pensions de famille. • L’équipe de la Maison des Amies du Monde a signé une convention avec la mairie du 5ème et les crèches municipales afin de disposer d’un certain nombre de places réservées aux mamans avec enfant.

Le 11 quai Perrache / Lyon 2 Conçu dans la continuité du Train de Nuit, premier lieu d’accueil d’urgence créé il y a 18 ans par Habitat et Humanisme Rhône, le projet enrichit fortement le dispositif d’origine (des bungalows mis à disposition par la ville de Lyon), par sa capacité à soutenir les personnes démunies jusqu’à leur réinsertion. Le bâtiment pérenne proposera : • une unité d’urgence d’une capacité de 24 places pour hommes/femmes seuls et couples en difficulté sociale. • une unité de stabilisation de 24 logements sociaux qui permettra de mettre en place un véritable parcours de réinsertion avec un accompagnement adapté mené par des travailleurs sociaux et des bénévoles de notre association. Proche du futur projet de transformation des prisons St Paul St Joseph « Vie Ouverte » de la Faculté Catholique dans lequel notre association est impliquée, il pourra également générer des passerelles avec les étudiants qui y seront logés.

7


LIEUX DE VIE COLLECTIFS

Pensions de familles ou maison-relais Combinant des logements privés autonomes et des parties collectives, les pensions de famille ou maisons-relais sont destinées à des personnes ou des couples sans enfant, fragilisés et ayant de faibles ressources, autonomes dans leur vie quotidienne et souffrant d’isolement. L’objectif est d’offrir un environnement sécurisant et propice à la reconstruction de soi, dans un parcours vers l’insertion durable. Pour cela un accompagnement et une animation adaptés sont proposés par l’association et ses partenaires. Chaque projet de pension de famille est spécifique et répond à un besoin social précis et identifié sur le terrain. Il se monte en partenariat avec différents acteurs locaux (hôpitaux, services sociaux, associations...). Aujourd’hui 8 maisons sont en activité dont la dernière inaugurée à Confluence en 2011 : la maison des 2 Rives Jacques Moulinier. En accord avec les valeurs de sa Charte, Habitat et Humanisme développe une même philosophie d’action pour chacun de ses projets : • Droit au temps : la durée de reconstruction est fonction de la personne • Autonomie et convivialité : chaque habitant est indépendant mais des parties collectives permettent aux résidents de se retrouver, de partager des repas entre eux. La présence d’un responsable de maison et d’une équipe plurifonctionnelle veillent au bien-être des résidents, les conseillent et les aident dans des démarches à entreprendre et assurent au quotidien une présence rassurante et bienveillante • Mixité et rencontres : il est important que les maisons puissent accueillir des publics variés, même s’ils ont en commun une certaine précarité. La mixité des âges, des sexes, des nationalités, des histoires ou du degré d’autonomie doit être assurée. De même, l’implication de bénévoles dans l’animation et la vie de la maison, à travers la mise en place de projets collectifs favorise la convivialité et le lien entre les résidents et avec l’extérieur. • L’insertion dans un réseau partenarial local : ce sont des lieux qui s’inscrivent dans la ville, grâce à un travail en réseau avec des partenaires institutionnels, associatifs, médicaux qui assurent un accompagnement professionnel.

Maison

Nb de logements et places

nouveaux ménages accueillis en 2011

DUMAS DE LOIRE

22 logements 27 places

2

VILLA MERCEDES

13 logements 16 places

3

BISTROT DES AMIS

14 logements 15 places

2

MAISON DES HALLES

23 logements 27 places

1

BOUÉE STE BERNADETTE

17 logements 21 places

1

MAISON DE LA TRAILLE

21 logements 23 places

1

MAISON DES DEUX RIVES JACQUES MOULINIER

17 logements 20 places

21

CASA JAURÈS

21 logements 21 places

3

34 nouvelles personnes ont été accueillies en 2011.

8


LIEUX DE VIE COLLECTIFS Le résident au cœur de notre action

La maison-relais constitue une étape qui permet au résident soit de sortir d’un parcours résidentiel chaotique, soit de se reconstruire en vue d’accéder à un logement plus autonome et adapté à ses capacités. L’accompagnement social fait donc partie intégrante du projet des pensions de famille/maisons relais. Les partenaires du comité de suivi qui orientent les demandeurs prennent en charge l’accompagnement individuel de ces personnes. Ce comité de suivi mensuel est un espace d’échanges, de prises de décisions concernant les attributions et les projets individuels. L’équipe de la maison plurifonctionnelle est composée d’un responsable, d’un adjoint, d’un chargé de gestion locative adaptée, d’un chargé de mission sociale, d’un bénévole référent et d’une équipe de bénévoles mettant en place des actions d’accompagnement et d’animation afin de favoriser le lien social et rompre l’isolement.

2011

FAITS MARQUANTS ET PROJETS

• Les travaux d’extension de la Villa Mercedès, première pension de famille ouverte en 1997, vont permettre de proposer 4 places supplémentaires.

• 545 exemplaires du conte réalisé par les résidents de la Maison de la Traille à Vienne ont été vendus et ont permis de collecter 3300 euros, au bénéfice de la maison d’enfants « les Guillemottes » à Vienne. Par ailleurs, les résidents ont entrepris une démarche citoyenne de tri sélectif et de compostage avec l’équipe de la maison et la communauté d’agglomération.

• Le Bistrot des Amis a renforcé ses partenariats avec les associations du quartier Moncey-Voltaire. Lieu-relais pour dîner le soir, il accueille en moyenne une vingtaine de personnes chaque soir, à la fois des résidents de la pension de famille mais aussi des passagers, hommes et femmes isolés qui peuvent se poser le temps d’un repas. En décembre, un concours de coinche a été organisé avec les bénévoles du groupe SEB.

• Les repas avec les bénévoles SEB continuent dans les maisons. En Juin 2011, le départ à la retraite du Directeur de la Fondation SEB a été l’occasion d’un temps fort de témoignages des résidents et des bénévoles impliqués au cours d’un repas inter-maisons organisé à la Casa Jaurès. Il a réuni une cinquantaine de personnes.

2011 Ouverture de la Maison des Deux Rives Jacques Moulinier en janvier 2011. A Confluence, et au sein des 33 logements Habitat et Humanisme, 17 logements permettent désormais d’accueillir 20 personnes dans la maison relais. L’inauguration officielle en septembre, a réuni près de 200 personnes en présence des élus et des partenaires autour de ce projet emblématique de notre association.

• Accompagnés par une artiste, une centaine de résidents ont participé aux ateliers de valorisation de la parole afin de monter deux représentations artistiques : une pour les 25 ans d’Habitat et Humanisme et une autre pour un temps de communication interne salariés et bénévoles. • Les travaux ont commencé pour le transfert du Bistrot des Amis au 154 rue Baraban - Lyon 3 et devrait être finalisés en 2012.

• Préparation d’un concours cuisine inter-maisons avec une finale prévue en juin 2012.

2012 En 2012, la 9ème pension de famille d’Habitat et Humanisme ouvrira rue Montbrillant dans le 3ème arrondissement. Elle proposera 15 logements sur un terrain du Secours Catholique, aux côtés du bailleur social 3F qui offrira à la location 37 logements PLAI et PLS.

9


LIEUX DE VIE COLLECTIFS

Foyers de Jeunes Travailleurs Habitat et Humanisme Rhône accueille de plus en plus de jeunes confrontés au problème du mal-logement. Contrats de travail à durée limitée, ou à temps partiel, difficulté à trouver un premier emploi, échec scolaire, délitement du lien familial, coût des loyers trop élevé, demandes de garanties importantes, rendent difficile l’accès au logement des jeunes, qu’ils soient étudiants, jeunes actifs ou demandeurs d’emploi. Les personnes accueillies en Foyer de Jeunes Travailleurs sont âgées de 18 à 30 ans et sont soit • étudiants (boursiers ou non), • jeunes travailleurs, • demandeurs d’emploi (indemnisés ou non) ou bénéficiaires du RSA (ancien dispositif RMI).

En 2011, nous avons accueilli 37 nouvelles personnes au sein de nos foyers de jeunes travailleurs.

Maison

ménages accueillis en 2011

MAISON CHRISTOPHE MÉRIEUX

52 logements

16

FJT ST MICHEL

38 logements

21

La Maison Christophe Mérieux propose 52

logements et accueille des jeunes mères sortant de la maternité sans solution de logement, ainsi que des personnes âgées, des jeunes travailleurs et des étudiants. Les résidents ont chacun leur logement individuel mais des parties collectives animées par une équipe plurifonctionnelle permettent les échanges et les animations conviviales.

70 personnes y ont séjournées courant 2011 (44 femmes et 26 hommes) > 23 sont arrivées en direct, 3 ont été orientées par la mairie, 17 par les partenaires, 10 par le Conseil Général et 6 par Habitat et Humanisme. > 18 nouvelles entrées en 2011 > 21 sorties (dont 7 pour un logement privé ou social, 6 en internat, le reste dans d’autres structures, ou en retour chez leurs parents). > 25 résidents étaient en activité, 9 en formation professionnelle, 21 en recherche d’emploi et 15 étudiants. > 31 résidents étaient âgés de 18 à 24 ans et 39 avaient plus de 25 ans.

10

Nb de logements et places

Le Foyer St Michel propose 38 logements et accueille uniquement des jeunes actifs, en recherche d’emploi ou étudiants. Comme à la maison Mérieux, les jeunes ont un logement individuel et une équipe met en place des actions socio-éducatives. 58 personnes y ont séjournées courant 2011 (25 femmes et 33 hommes) > 17 intégrées suite à un déplacement (emploi-études), 18 issues de l’urgence,10 d’autres structures et 13 hébergées par un tiers. > 22 résidents étaient en activité, 7 en formation professionnelle,16 en recherche d’emploi et 13 étudiants. > 40 résidents étaient âgés de 18 à 24 ans et 18 de plus de 25 ans. > 19 sorties en 2011 dont 9 pour un logement par le biais d’un bailleur public, 2 dans le privé, 3 retours dans leur famille.


LIEUX DE VIE COLLECTIFS Le résident au cœur de notre action

Le projet social des Foyers de Jeunes Travailleurs intègre un accompagnement personnalisé des résidents un chargé de mission social. Ces échanges permettent notamment de faire le point sur leur parcours.

Les résidents accueillis présentent une certaine autonomie et l’axe de travail s’articule autour du développement de l’autonomie et de l’insertion notamment en matière professionnelle et d’accès à un logement autonome. Au niveau des nouveaux arrivants sur l’année 2011, une grande partie des demandeurs a été admise suite à une décohabitation choisie. Habitant chez leurs parents ou avec un membre de leur famille, la demande principale de ces résidents émergeait d’une envie d’indépendance. Leurs ressources ne suffisant pas à subvenir aux charges quotidiennes, l’intégration d’un Foyer Jeune Travailleurs était une bonne alternative à leurs projets. Lors de leur entrée, les personnes signent un contrat d’accompagnement pour des rencontres mensuelles avec

2011

Pour la maison Mérieux, l’intergénérationnel génère des parcours et des problématiques différentes, qu’on constate en évolution, notamment psychiques. L’isolement relationnel initial est aussi prépondérant : un travail important est réalisé avec les équipes salariées et bénévoles notamment la communauté de sœurs qui vit sur place et qui reste un lien permanent avec les mamans et les personnes âgées. Il est à noter également une compétence spécifique sur les problématiques liées à l’enfance du fait de la présence de jeunes mères en difficulté.

FAITS MARQUANTS

Christophe Mérieux • Les activités de convivialité continuent comme le thé du mardi et les ateliers jeux pour enfants les mercredis. • La maison réfléchit au fonctionnement du CVS (Comité de Vie Sociale) qui doit être porté par les résidents et qui est complexe du fait du nombre de jeunes étudiants ou travailleurs qui est amené à quitter la maison régulièrement. • Mise en place d’un atelier FRISS sur les modes de contraception. • Une dizaine de personnes ont participé aux préparatifs du 25ème anniversaire et notamment à l’atelier d’expression théâtrale.

Saint Michel

2012

LES PROJETS

Christophe Mérieux • Repenser les espaces collectifs (accès ordinateurs et internet notamment) • Mise en place d’un atelier informatique en lien avec St Michel • Développer les moments de partage et de convivialité pour lutter contre l’isolement.

Saint Michel • • • •

Mise en place d’un atelier sur l’hygiène et la santé Création d’un ciné club en lien avec le Comité de Vie Sociale Poursuite de la démarche qualité Continuité de l’atelier emploi et de l’atelier logement

• L’atelier emploi continue et se renforce avec les bénévoles et la chargé de mission sociale. • Organisation d’ateliers d’expression orale notamment sur la discrimination • Plusieurs sorties collectives notamment à la neige en lien avec la Maison Mérieux (raquette, bowling…) • Travail sur la mise en place de la qualité au sein du foyer (démarche KALITISS) • Travail collectif d’élaboration d’une fresque dans la cour intérieure

11


LIEUX DE VIE INDIVIDUELS

Logements temporaires Grâce au soutien des collectivités, des congrégations et des propriétaires privés, Habitat et Humanisme Rhône propose sur l’ensemble de la chaîne du logement des logements temporaires avec le dispositif ALT pour répondre aux situations de plus en plus répandues d’exclusion (expulsion, rupture familiale, surendettement...). Ce dispositif financé par l’Etat permet à des familles ou personnes seules aux revenus modestes de bénéficier d’un logement avec une convention d’occupation allant de 1 à 6 mois renouvelables. Parallèlement un accompagnement social est mis en place par nos équipes de chargés de mission sociale. Certains biens vacants mis à disposition par nos partenaires de manière temporaires, doivent être restitués et entrainent un travail de relogement des ménages. Exemple : l’immeuble du 194 rue Paul Bert Lyon 3 (14 logements), concerné par une démolition avec l’arrivée du Tram T3. Un travail important d’accompagnement au relogement a été effectué par nos équipes de travailleurs sociaux et par des bénévoles pour orienter les personnes dans leurs démarches et les soutenir dans leur déménagement.

En 2011, le nombre total de logements temporaires gérés par Habitat et Humanisme / Régie Nouvelle est de 153. Nous en avons perdu 18. En 2011, nous avons accueilli 42 ménages* dont 36 nouveaux. 56 ménages sont sortis du parc Habitat et Humanisme/Régie Nouvelle en 2011 dont 44 dans un logement de droit commun (logement pérenne et autonome). *Un ménage peut-être composé d’une ou plusieurs personnes

12


LIEUX DE VIE INDIVIDUELS Le résident au cœur de notre action

Comme pour nos dispositifs d’hébergement d’urgence, les ménages orientés vers nos logements temporaires, le sont par la MVS (Maison de la Veille Sociale) qui gère l’ensemble des demandes. Une première évaluation sociale est réalisée par la MVS ou des partenaires avec des préconisations. Toutes les personnes logées en logement temporaire avec le dispositif ALT sont accompagnées par nos équipes de chargés de mission sociale. L’accompagnement social lié au logement (ASLL) permet aux ménages confrontés à un cumul de difficultés financières et/ou d’insertion sociale, de mettre en place un projet socio-éducatif spécifique pour la conduite d’un projet “insertion/logement ».

zoom

LES ACTIONS DU SERVICE LOGEMENTS TEMPORAIRES

Quai Arloing – Lyon 9

Rue Montesquieu – Lyon 7

Situé dans le 9ème arrondissement à proximité du Vieux Lyon, et de Vaise, 2 immeubles composés de 12 logements nous ont été mis à disposition par le Grand Lyon depuis 10 années. Les ménages accueillis sont des personnes seules, des familles avec enfant et/ou des familles monoparentales en grande difficulté.

Le 7ème arrondissement est un quartier en mutation. Au cœur de la Guillotière, un vaste programme de rénovation urbaine voit le jour nommé îlot Mazagran et recompose les immeubles d’habitation.

Les équipes chargées de la Gestion Locative Adaptée (Etat des lieux d’entrées, ouvertures des fluides, résolutions de problèmes techniques …) accueillent et facilitent l’installation des ménages dans leur environnement et mettent en place avec les équipes d’accompagnement professionnelles et les bénévoles des actions d’animation pour favoriser le vivre-ensemble.

Rue Montesquieu et rue Jangot, le service logements temporaires travaille sur le relogement de 12 ménages en lien avec nos équipes de chargés de mission sociale ainsi que les partenaires pour trouver des solutions adaptées. Ces logements avaient été mis à disposition par le Grand lyon depuis environ 6 ans. Fin 2011, des solutions ont pu être trouvées pour 9 ménages.

13


LIEUX DE VIE INDIVIDUELS

Logements durables Habitat et Humanisme Rhône et Régie Nouvelle (Agence Immobilière à Vocation Sociale) travaillent en étroite collaboration. L’AIVS assure la gestion et la production de logements. La vocation d’Habitat et Humanisme et donc de l’association du Rhône, est de favoriser l’insertion par le logement des personnes en difficulté. Notre objectif est de proposer des solutions de logements pérennes et pour cela, nous œuvrons sur plusieurs volets : • Construire et rénover des logements • Mobiliser des logements dans le parc privé (propriétaires, collectivités, congrégations…) • Gérer ces logements et accompagner nos résidents dans leur réinsertion • Etre force de proposition dans la crise du logement pour trouver des nouvelles formes d’habitat (logements intergénérationnels, habitat partagé, pensions de famille…) • Travailler avec les partenaires institutionnels et privés pour financer ces réalisations. Alors que la crise immobilière et économique ne cesse de s’aggraver, Habitat et Humanisme Rhône et Régie Nouvelle se mobilisent plus que jamais pour trouver des solutions au mal-logement.

ACTIVITÉ 2011 > Au regard de l’année 2010 caractérisée par une forte augmentation du parc avec l’ouverture de 3 projets importants (Casa Jaurès, Maison des Deux Rives Jacques Moulinier et Clerc St Viateur), l’année 2011 connait une progression constante avec une augmentation de 38 logements dans notre parc pérenne. Nous avons perdu 3 logements Foncière (démolition) et crée 7 nouveaux logements Foncière. Sur le parc privé, nous avons signé 70 nouveaux mandats, et nous en avons perdu 36. par ailleurs, nous avons perdu 12 logements temporaires. > Nous continuons notre effort envers la mobilisation du parc privé, afin de convaincre des propriétaires désireux d’allier action de solidarité contre le mallogement et gestion tranquillisée. > La 3ème campagne « propriétaires solidaires » a permis de nouer des contacts avec 26 propriétaires potentiels. Durant l’année 2011, une centaine de contacts supplémentaires ont été noués.

14

PARC DE LOGEMENTS EN 2011 LOGEMENTS DE DROIT COMMUN (PÉRENNES) LOGEMENTS COLLECTIFS (MAISONS-RELAIS / RÉSIDENCE SOCIALES) LOGEMENTS TEMPORAIRES

TOTAL 1391

TOTAL 1417

970

1008

256

256

165

153

2010

2011


LIEUX DE VIE INDIVIDUELS

2011

RÉPARTITION DU PARC DE LOGEMENTS (TOTAL 1417) Logements Collectivités et HLM

166 Logements Habitat et Humanisme

644

607 Logements propriétaires Privés

RÉPARTITION DES NIVEAUX DE LOYERS PRATIQUÉS DANS LE PARC DE LOGEMENTS EN DIFFUS (PROPRIÉTAIRES PRIVÉS + PARC FONCIÈRE)

345

249

ATTRIBUTIONS 2011 164 logements attribués en 2011 en logement pérenne +79 entrées en pension de familles et foyers de jeunes travailleurs, soit un total de 285 logements attribués Le nombre de dédites atteint 58. Le nombre de mutations est égal à 28. 27% des nouveaux ménages entrés en 2011 arrivent de nos lieux de vie collectifs notamment hébergements d’urgence ou logements temporaires, ce qui montre notre capacité à favoriser le parcours résidentiel. 61% sont orientés par nos partenaires dont 23% de réservataires que sont la Préfecture (SIAL), les mairies, les CCAS/MDR… Les ménages ont pour 51% d’entre eux des revenus liés au travail mais qui restent précaires et montre une augmentation des travailleurs pauvres ayant des difficultés à se loger. Du fait de la taille de nos logements, nous accueillons près de 75% de familles monoparentales et personnes seules.

RÉPARTITION DES ATTRIBUTIONS 2011

414

Foyers de jeunes* travailleurs*

• ANAH très social

< ou égal à 5 € du m2

• Logements conventionnés

Soit en moyenne entre 5 et 7 € du m2

• ANAH social Logements conventionnés • ANAH Intermédiaire

• Logements non conventionnés

Pensions de famille

45 34 42

logements pérennes **

164*

Logements temporaires

> à 7 € du m2

• mais inférieur au prix du marché

* Y compris Rue de Sèze, Lyon 6 ** Hors lieux collectifs

TYPOLOGIE EN POURCENTAGE DES NOUVEAUX MÉNAGES ACCUEILLIS EN 2011 (HORS LIEUX COLLECTIFS) RESSOURCES *

12

7

4

COMPOSITION FAMILIALE

7 5 51

17 22

PROVENANCE DES MÉNAGES

25

• CDI/CDD/intérim • Pensions invalidité, Allocation Adulte Handicapé, • Assedics indemnités journalières • Retraite • RSA • Autres (bourse étudiants, contrats précaires…) • Prestations • familiales

6 27

17 21

MOTIF DE LA DEMANDE

21

18,5

43,5

48,5 23

• Réservataires • Parcours résidentiel interne HH • • (LVU/PDF/Tempo/mutation) • MDR/CCAS • Associations • Propriétaires • Annonces

27 • Personnes seules • Familles monoparentales • Couple avec enfant(s) • Couple sans enfant

35,5 • Absence de logement

(expulsion, sans domicile…)

• Logement inadapté

(insalubre, trop petit…)

• Autre Motif

* Le total dépasse 100% car les personnes cumulent plusieurs types de ressources. (ex : prestations familiales et revenus du travail)

15


LIEUX DE VIE INDIVIDUELS

Logements durables / suite zooms

LE RELOGEMENT OPÉRATIONNEL LES MUTATIONS

Tout locataire logé par notre association a la possibilité de demander une mutation de logement, c’est-à-dire l’attribution d’un nouveau logement davantage adapté à sa situation familiale et financière. Il faut distinguer cependant, les demandes de « relogement opérationnel », où les familles ne sont pas à l’initiative de la demande de changement car il s’agit d’une vente ou reprise par le propriétaire par exemple, ou une démolition dans le cadre de rénovation urbaine. Ces demandes sont « prioritaires » en raison du facteur temps imposé. Les équipes de chargés de mission sociale travaillent donc sur un accompagnement spécifique en lien avec la CATD (Commission Accueil et de Traitement de la Demande) afin de trouver des solutions adaptées aux demandes de ces ménages et en fonction des possibilités dans notre parc. Les motifs de demandes de mutations sont : • La taille du logement inadaptée • Le taux d’effort trop élevé (loyer trop important par rapport aux revenus). • La santé (accessibilité, par exemple). • Les conflits (conflits de voisinage, insécurité). • La fin de prise en charge des différents dispositifs temporaires qu’offre notre association.

Durant les six dernières années, la moyenne de la demande de mutation est comprise entre 40 et 80 par an, le taux de relogement est lui, de 30 à 50 %.

16

LE PÔLE HABITAT Il est composé de 5 salariés et 15 bénévoles. Ses missions s’articulent autour de 2 axes majeurs : • Le montage et le suivi des chantiers de construction / rénovation • le travail avec des propriétaires solidaires. Les chargés d’opérations travaillent avec des propriétaires désireux de nous confier un logement en gestion ou des propriétaires investisseurs solidaires qui souhaitent acheter un logement pour ensuite nous le confier. Dans les deux cas, il s’agit de rapprocher le projet du propriétaire et celui de notre association en fonction du type de logement proposé (taille, situation, avec travaux ou non…). Une attention particulière est portée sur l’isolation et le système de chauffage afin que les charges du locataire ne soient pas ensuite trop importantes. Le propriétaire est informé sur les durées de conventionnement (6 ou 9 ans), sur la fiscalité, la fixation des loyers, les aides possibles en cas de travaux. Une étude de faisabilité est alors réalisée ainsi qu’une estimation financière des travaux, une convention d’assistance à maîtrise d’ouvrage est ensuite signée. Une équipe de bénévoles travaille sur la particularité des propriétaires investisseurs, (la démarche est récente dans notre association). Il faut rechercher des biens, les visiter, effectuer les montages juridiques et financiers avec le futur propriétaire, souvent une personne qui souhaite effectuer dans un premier temps un placement solidaire, en vue à terme, d’y habiter ou de le transmettre à ses descendants. Cette démarche reste encore méconnue du grand public et c’est un axe de développement intéressant pour notre association.


LIEUX DE VIE INDIVIDUELS Le résident au cœur de notre action

En 2011, 321 ménages logeant dans le parc de logements pérennes, ont été accompagnés par l’équipe des chargés de mission sociale de notre association. 190 ménages logés chez des partenaires, l’ont été dans le cadre de missions extérieures. 277 ménages ont été suivis, quant à eux, dans les lieux collectifs (FJT, Urgence, Pensions de famille…). La mission d’accompagnement social porte notamment sur les points suivants : • L’accès à un logement adapté à la situation familiale et financière du ménage • Le suivi autour des démarches administratives • Le traitement d’une situation d’endettement et le suivi budgétaire • L’appropriation du logement, la maîtrise des charges • L’insertion dans l’environnement locatif • La médiation locative (interface bailleur/locataire)

2011

LE BÂTIMENT DES CLERCS ST VIATEUR / OULLINS

L’accompagnement fait partie intégrante du projet d’Habitat et Humanisme, il est proposé de manière systématique à toute personne logée par l’association. Il est porté par des équipes plurifonctionelles composées de chargés de mission sociale, de chargés de gestion locative et de bénévoles en lien avec les services sociaux et des partenaires sur des problématiques spécifiques. Il vise notamment à aider les personnes à exprimer leur propre projet d’insertion, afin de les conduire à plus d’autonomie et d’estime de soi, et à se projeter dans l’avenir. Il a également pour objectif de faciliter l’intégration dans le quartier et de repérer et d’anticiper les difficultés financières des ménages. Un accompagnement vers l’emploi et la formation est également réalisé par une chargée de mission sociale et une équipe de bénévoles : 190 ménages ont été suivis pour mettre en place un projet professionnel en 2011.

2014

PROJET GARIBALDI / LYON 3e

47 Logements au 246/248 Rue Garibaldi Début des travaux en 2012. Livraison prévue en 2014.

En 2007, la communauté des frères St Viateur de Oullins nous confie la gestion de 6 logements et propose de soutenir notre association avec un projet plus ample de rénovation de ses 1000 m2 de bâtiments. Accompagnée par le pôle Habitat sur le montage financier et architectural, la Congrégation nous a confiée la gestion de 21 logements entièrement rénovés (du studio au T4). Un local commun pour tous les locataires a été créé, l’objectif est maintenant de le faire vivre avec des actions d’accompagnement des locataires. Les premiers locataires réfléchissent à un nom pour le lieu ainsi qu’à la création d’un jardin potager.

Le CCAS de Lyon a mis à disposition de notre association un immeuble situé rue Garibaldi. Dans un quartier en devenir, sur une avenue qui doit être requalifiée totalement d’ici 5 ans, l’objectif est de conserver la qualité architecturale du bâtiment (datant de 1930), et d’intégrer les nouvelles normes énergétiques. Cet immeuble sera composé de 47 logements dont 4 affectés au transfert pérenne de l’un de nos lieux d’hébergement d’urgence, la Baraka, actuellement à Vénissieux. Les personnes accueillies seront des familles, des jeunes et des personnes âgées isolées. Il aura pour objectif d’être un exemple du parcours résidentiel propre aux valeurs d’Habitat et Humanisme, ce qui signifie favoriser l’ascenseur social pour faire évoluer les ménages du lieu d’hébergement d’urgence en passant par le logement temporaire pour aboutir au logement pérenne. Le principe est d’en faire aussi un immeuble participatif et ouvert sur l’extérieur pour permettre aux habitants de participer à leur propre reconstruction.

17


APPUI AUX SERVICES

La GLA (Gestion Locative Adaptée) Composée d’une équipe de 10 personnes et premier maillon de l’accompagnement, la Gestion Locative Adaptée recouvre les métiers de la gestion locative avec un accompagnement adapté du locataire. Les missions de l’équipe s’articulent autour de 3 axes : La relation avec le résident • Expliquer les termes, les droits et devoirs du locataire lors de la signature des baux. • Effectuer les états des lieux d’entrées et de sorties • Visiter les logements pour aider à une résolution simple des problèmes techniques. • Proposer les modes de paiement adaptés aux locataires (espèces, prélèvement, chèque, mandat...) et suivre et traiter les situations d’impayés. Le lien avec le propriétaire • Tenir le propriétaire régulièrement informé de la gestion de son bien. • Demander les autorisations de travaux nécessaires Le traitement du bâti • Prendre en gestion les nouveaux logements • Participer aux actions d’expertise avec les assurances • Conduire les travaux de remise en état des logements • Suivre les contrats d’entretien et de maintenance (immeuble et logement)

La GLC (Gestion Locative Comptable) Composée de 7 salariés répartis sur les mêmes territoires que les autres services, et de 2 bénévoles. Elle est le pôle comptable et administratif de notre AIVS Régie Nouvelle avec 2 axes principaux d’intervention auprès 18

des locataires et auprès des propriétaires. La GLC travaille en lien étroit avec la GLA (Gestion Locative Adaptée) et les chargés de mission sociale afin de s’ajuster aux situations des familles. Pour les locataires : rédaction des baux, dossiers CAF, quittancement, encaissement, traitement des impayés, … Pour les propriétaires : mandats de gestion (rédaction, suivi et renouvellement), versement des loyers, avance de trésorerie ANAH, compte-rendu de gestion trimestriel, déclarations de revenus fonciers, gestion des assurances impayés/dégradation. Missions particulières : appui auprès des autres AIVS du mouvement Habitat et Humanisme

ADDA (Accueil de la Demande, Diagnostic et Attribution) Le service composé de 3 personnes et d’une équipe de bénévole a trois objectifs : Accueillir les demandeurs de logements Une écoute téléphonique par des bénévoles a lieu 2 fois par semaine afin d’informer et orienter les demandeurs. En 2011, l’équipe a reçu 701 appels. Des réponses écrites sont faites aux courriers des demandeurs. Si la personne ou le ménage correspond aux critères d’attribution, un dossier de demande plus complet est adressé. En 2011, le service a adressé près de 1200 courriers, envoyé 200 dossiers et enregistré 164 nouveaux dossiers de demande. Etudier les dossiers (diagnostic) Les dossiers sont étudiés en commission et font


DÉVELOPPEMENT ET COMMUNICATION

Le résident au cœur de notre action

l’objet d’un premier diagnostic. Elle étudie également lesdemandes de mutation des familles déjà logées dans notre parc, ou en parcours d’insertion, ainsi que les relogements opérationnels. En 2011, 72 dossiers de demandes de mutation et 31 de relogements opérationnels ont été traités. Sur ces 103 demandes, 43 ont pu être relogées dont plus de la moitié (25) dans notre parc. Attribuer un logement La taille de notre parc de logements ne nous permet malheureusement pas de trouver une solution pour toutes les demandes. 22% des ménages que nous avons logés en 2011, nous ont été adressés par des réservataires (mairies, SIAL (préfecture), collecteurs 1%). avec qui nous travaillons. Chaque semaine, la commission d’attribution se réunit et attribue les logements aux demandeurs en fonction des disponibilités de notre parc. La commission a également un rôle de préconisation en matière d’accompagnement (164 logements attribués en 2011).

DAF-SI (Direction Administrative et Financière et Systèmes d’Informations) Composée de 5 personnes, la DAF-SI regroupe les métiers liés à la gestion comptable et à l’informatique. Ses missions s’articulent autour : • de la préparation budgétaire : travail avec les services pour anticiper les ressources et les besoins • de la comptabilité (paiement des factures, liens avec les banques, relances…) • du contrôle de gestion • de la préparation du compte de résultats et des documents financiers pour l’Assemblée Générale

• des dossiers de demandes de subvention • du traitement des paies • au niveau de l’informatique : analyse des besoins et le parc de matériels, réflexion sur les réseaux et les connexions à distance, mise en place d’outils informatiques adaptés Et plus globalement de l’analyse des données financières afin de créer des tableaux de bord pour la direction générale et le bureau de l’association.

Ressources Humaines Salariés L’UES (Union Economique et Sociale) que compose Habitat et Humanisme Rhône et Régie Nouvelle représente un effectif de 106 salariés en 2011. Au sein de l’association, 59.44% des salariés ont moins de 40 ans. 62% de l’effectif est composé de femmes. En 2011, il y a eu 4 embauches en CDI. 3 salariés embauchés initialement en CDD ont transformé leur contrat en CDI. Deux contrats de professionnalisation ont été intégrés dès leur fin de contrat d’alternance en CDI et ont permis de pérenniser notamment le poste consacré au domaine de la formation professionnelle. Chaque recrutement a été réalisé par un comité de recrutement. L’investissement en terme de politique de formation tient une place importante et un partenariat avec l’UNAFO a permis de réaliser une formation transversale pour les différents services. Elles se sont orientées sur l’accompagnement de personnes en situation de précarité et la gestion locative. De nombreuses formations sur les dépendances ont été réalisées, ainsi que sur la thématique du développement personnel.

19


DÉVELOPPEMENT ET COMMUNICATION

1

2

Le service a pour objectif la mise en place d’actions de communication afin de faire connaître au plus grand nombre la réalité du mal-logement et l’action de notre association : loger et accompagner vers l’insertion des personnes en difficulté, ceci afin de convaincre de nouveaux sympathisants (bénévoles, donateurs, épargnants solidaires…) de nous rejoindre.

2011 a été une année particulière car nous avons fêté notre 25ème anniversaire à Ecully 1 Ce moment national a réuni près de 1 000 personnes et a été l’occasion pour les résidents du Rhône accompagnés par l’équipe des bénévoles Culture et une artiste, de préparer et produire une représentation artistique.

3

20


Le résident au cœur de notre action

2

2

Nous avons organisé, en fin d’année un autre événement majeur : un gala de prestige en partenariat avec l’Opéra National de Lyon. 2 Se sont joints à nos côtés, une vingtaine d’entreprises avec leurs clients et partenaires pour une soirée emblématique qui a réuni 180 personnes et nous a permis de collecter des fonds pour nos actions.

4

Notre travail a également porté sur : • l’organisation de l’inauguration de 33 logements à la Confluence, la dernière née de nos 8 pensions de famille : la Maison des Deux Rives Jacques Moulinier en hommage au co-fondateur de notre association. 3 • le renforcement de l’opération « une clé pour les mal-logés » avec une flashmob des étudiants dans toute la ville. • l’organisation d’une vente aux enchères de tableaux grâce à un généreux donateur. 4

En parallèle, en lien avec notre service, l’équipe bénévoles collecte de fonds privés et entreprises a mis en place une démarche structurée de mobilisation de nouveaux donateurs et partenaires privés afin d’accroître nos financements et permettre ainsi de financer de nouveaux projets. 2010

Décomposition de la collecte ADHÉSIONS DONS

Manuels, Parrains Solidaires, abandon de frais, actions…

UNE CLÉ POUR LES MAL LOGÉS

Action menée par les étudiants

FINANCES ISSUES DE L’ENTREPRISE

Mécénat, subventions liées aux actions,…

RÉTROCESSION DES PRODUITS D’ÉPARGNE SOLIDAIRE

Livret Agir (+55), Livret LEA, FCP, Epidor,….

LEGS

2011

14 712 € 914 adhérents

15 492 € 963 adhérents

329 956 € 1134 donateurs

321 260 € 1219 donateurs

42 532 €

40 251 €

35 245 €

172 112 € 40 Personnes Morales*

113 398 €

92 229 €

-

259 309 €

* 27 entreprises / 7 Associations / 6 Congrégations religieuses

21


LE BÉNÉVOLAT

2

LES MISSIONS DE NOS BÉNÉVOLES S’ARTICULENT AUTOUR DE 4 PÔLES

Les bénévoles représentent une ressource importante pour notre action en terme d’effectifs, mais également en terme d’apport de compétences et de dimension humaine. A fin 2011, 359 bénévoles sont actifs. En 2011 les missions des bénévoles ont représenté plus de 30 000 heures au service de l’association et des personnes que nous logeons. L’équipe chargée du recrutement des bénévoles, composée d’un bénévole référent, d’une salariée et d’une équipe opérationnelle a rencontré cette année 130 personnes et 90 d’entre elles ont rejoint les équipes existantes.

.

22

En 2011, 17 actions de formation ont été mises en place au bénéfice de 160 bénévoles Une « formation continue » sous forme de « groupes de parole » a permis à une trentaine de personnes de se retrouver régulièrement autour d’un psychoclinicien afin d’échanger sur leurs pratiques d’accompagnement auprès de résidents en difficulté.


Le résident au cœur de notre action

2

Développement du bénévolat

2012

ET LE BÉNÉVOLAT

Depuis 3 ans nous recevons à raison d’une fois par semaine des groupes de futurs bénévoles, soit entre 120 et 170 par an.

Le plan d’intégration et de formation validé depuis trois ans s’est enrichit en 2011. Une journée de perfectionnement consacrée à l’accompagnement des personnes souffrant d’addictions à été proposée. Une cession pilote de 2 jours destinée aux bénévoles responsables d’activité à été mise en place pour les aider à mieux piloter leurs projets et leurs équipes.

2011

Toutefois les besoins en bénévoles qui augmentent chaque année sont loin d’être pourvus. C’est pourquoi une équipe de bénévole s’est organisée afin de multiplier les contacts et ainsi faire venir vers nous un nombre plus important de personnes susceptibles de s’investir dans le fonctionnement de notre association.

L’année 2012 sera consacrée à la démultiplication de la formation pour les bénévoles responsables d’équipes avec pour objectif de rendre plus performant le fonctionnement des activités bénévoles.

RAPPORT FINANCIER & COMPTES 2011 JOINTS

RAPPORT D’ACTIVITÉ

Ils viennent s’informer sur l’association et 90 à 120 d’entre eux s’engagent chaque année à nos côtés. Leurs profils très divers nous permettent de répondre à des besoins de bénévolat multiples tel que l’accompagnement des résidents ou différents services supports de l’association.

23


• • • • • • • “Croire en l’homme, c’est croire que tout homme a un avenir. Mais quel avenir pour la personne qui n’a pas de logement ? Mais quel avenir quand le logement renvoie une image destructrice de soi ? Mais quel avenir quand le logement stigmatise pauvreté et détresse ?” Bernard DEVERT Président-Fondateur d’Habitat et Humanisme

Trop d’hommes et de femmes n’arrivent pas à trouver un toit. Trop de familles vivent encore dans des logements insalubres, surpeuplés, précaires. Trop de quartiers concentrent l’exclusion et engendrent inégalités et violences. Nécessité de faire évoluer les politiques foncières-financières et fiscales pour l’accès au logement.

NOTRE ACTION EST FONDÉE SUR LA PRIMAUTE DE LA PERSONNE HUMAINE Nos objectifs :

ENT 25 ANS D’ENGAGEM ENT CONTRE LE MAL LOGEM

• • • • •

Créer les conditions d’existence d’un habitat pour tous Accompagner les personnes dans un projet de réinsertion durable Développer une économie créatrice de liens sociaux et de partage avec ceux qui sont exclus du système économique.

9 Rue Mathieu Varille • 69007 Lyon Tél. 04 72 71 16 00 Fax 04 72 71 16 28 rhone@habitat-humanisme.org www.habitat-humanisme.org/rhone

Crédits photos : Nicolas Baker - Collectif ITEM - Isabelle Bouillot - Habitat & humanisme - Gilles Péréal / Edité par le service communication habitat & humanisme Rhône / Graphisme : cultiverlinattendu.carbonmade.com

© Jean-Marie Heidinger

Habitat et Humanisme est né d’un mouvement de résistance lié au constat suivant :

Rapport 2011 Habitat & Humanisme  

rapport 24 pages quadri de la section Rhône pour Habitat & Humanisme

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you