Page 1

CSSMagazinE 3 | 2013

En bonne santé et bien assuré – 33 questions et réponses

Quel chemin emprunte ma facture? Question 12

Une pomme au lieu du médecin? Question 19

Dossier:

Comment fonctionne mon assurance? Questions 06   – 16 CSSMagazinE 3 | 2013


Plusieurs moyens de s’informer Chère lectrice, cher lecteur, Avant de commencer mon travail auprès de la CSS il y a bien une année, mon assurance-maladie n’occupait pas vraiment mes pensées. Je n’en ai presque jamais eu besoin et lorsque c’était le cas, j’ai payé mes factures sans hésitations. Tout allait donc bien, je n’avais pas de questions. Il n’en va toutefois pas ainsi pour tous les assurés. Une maladie ou une hospitalisation imminente sont souvent liées à des incertitudes. Ou des questions subsistent sur la couverture d’assurance optimale. Dans de tels cas, il est bon de savoir qu’il existe plusieurs possibilités de s’informer à la CSS. Par exemple sur www.css.ch, de manière en tous points personnelle auprès de l’une des quelque 120 agences dans toute la Suisse ou auprès de la Serviceline. Dans ce magazine aussi, nous avons traité de nombreux sujets autour de la question: «comment fonctionne mon assurance?». Nous vous montrons, comme sur la page de titre, les personnes qui, à la CSS, s’occupent personnellement au quotidien de la satisfaction de la clientèle.

Roland Hügi Rédacteur en chef

Question

01

Comment puis-je joindre la CSS? Questions concernant les produits Les conseillères et conseillers vous donnent volontiers des réponses personnelles. Recherche d’agence: www.css.ch/agence Questions concernant les prestations et les factures La Serviceline vous répond du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00. 0844 277 277 (tarif local réseau fixe Suisse), info.serviceline@css.ch Urgences et conseil médical 24h sur 24 La CSS est là pour vous en cas d’urgence et pour toute question médicale, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. +41 (0)58 277 77 77 Questions concernant le CSS Magazine La CSS répond aux questions publiables de lecteurs concernant les sujets de la santé et de l’assurance dans le CSS Magazine. css.magazine@css.ch CSSMagazinE 3 | 2013

Qui fait quoi? CSS Magazine 3 | 2013 Le CSS Magazine est le magazine de la clientèle du Groupe CSS pour les assurés de la CSS, d’INTRAS et d’Arcosana. Il paraît quatre fois par an en allemand, français et italien. Tirage: 880  000 exemplaires Sociétés du Groupe CSS: CSS Assurance-maladie SA, CSS Assurance SA, INTRAS Assurance-maladie SA, INTRAS Assurance SA et Arcosana SA Edition et adresse de la rédaction: CSS Assurance, Tribschenstrasse 21, Case postale 2568, 6002 Lucerne, tél. 058 277 11 11, fax 058 277 12 12, css.magazine@css.ch Rédaction: Roland Hügi (rédacteur en chef), Eveline Franz (rédaction finale) Collaboration permanente: Manuela Specker Rédaction CSS Exclusif: Diana Bruggmann Traduction: Service de traduction de la CSS Concept: Infel AG, Zurich Mise en forme, production: Niki Bossert, Silvia Tschümperlin Commission de rédaction: Samuel Copt, Roland Gisler, Franziska Guggisberg, Esther Hashimoto, Helena Mettler, Bruno Schmid Impression: swissprinters AG, Zofingen Papier: UPM Star, FSC Mixed Sources Copyright: reproduction uniquement avec indication de la source. Seuls les textes qui sont indiqués comme étant des communications officielles ont un caractère contraignant sur le plan juridique.


Qu’y trouve-t-on? Dossier Ma CSS

Question

05 Question

23

06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16

Que paie la CSS pour les médicaments? Un modèle alternatif? Que fait ma caisse pour baisser les coûts? Vous entrez à l’hôpital? Pourquoi font-ils des bénéfices? Combien pour l’administration? Quel chemin emprunte ma facture? Quote-part et franchise – qu’est-ce que c’est? Qu’est-ce qui distingue l’assurance-accidents de l’assurance-maladie? Quand puis-je obtenir une réduction de primes? Qui répond à mes questions?

Alimentation & Mouvement 02 05 17 19 25

Existe-t-il une pilule miracle? De l’exercice. A quel rythme? Les marrons – le miracle brun? Une pomme au lieu du médecin? Qu’est-ce qui pousse maintenant dans la forêt?

Santé & Prévention 26 27 30 31

Peut-on guérir le rhumatisme? Cystite – que faire? Quelle graisse faut-il mettre dans la poêle? Coup du destin: et après?

Politique & Economie Question

17

04 Des réserves cantonales? 18 Qui est le nouveau membre du conseil d’administration? 21 Les autres font-ils encore mieux? 22 Une caisse unique est meilleur marché non? 23 Pourquoi utilisez-vous un trampoline, Monsieur Boschung?

Prestations & Offres

Bénéficiez de deux cartes journalières pour le prix d’une pour la fascinante Sea Life de Constance.

01 03 20 24 28 29 32 33

Comment joindre la CSS Assurance? La CSS est-elle présente sur Facebook? Une recommandation vaut-elle la peine? Y a-t-il une version électronique du CSS Magazine? Mon mobilier de ménage est-il suffisamment assuré? Complémentaires d’hospitalisation moins chères? Que paie l’AOS? Le savez-vous?

Photo de couverture (Des collaborateurs de la CSS au siège principal à Lucerne) et photos du dossier: Thomas Zimmermann


Question

03

La CSS est-elle présente sur Facebook?

Question

02 Existe-t-il une pilule miracle?

On peut «faire fuir» beaucoup de gens avec des légumes verts. Et il est prouvé que les carnivores, les véritables mangeurs de viande, ont de la peine à rester en bonne santé sur la durée.

Depuis le mois de mai, la CSS Assurance est présente sur Facebook. Sur la nouvelle page Facebook, on trouve des articles d’actualité tirés du CSS Magazine ainsi que des informations au sujet de manifestations actuelles, comme le slowUp, entre autres. Les journées sans voitures sont soutenues par la CSS qui en est le sponsor principal et ont lieu jusqu’à fin septembre. La page est complétée par des concours organisés régulièrement. Il vaut donc la peine, en tous cas, d’aller sur Facebook et de devenir fan. fb.css.ch

Texte: Franziska Guggisberg

Et ce n’est pas sans raison car les tomates, le céleri, les poires, etc. contiennent de nombreux éléments qui protègent contre la plupart des maladies de société. Mais malheureusement, il n’existera probablement jamais de «pilule miracle» garantissant la santé.

Que contiendrait cette pilule? Que mettraient les groupes pharmaceutiques dans ces pilules qui pourraient nous épargner la consommation des cinq portions de fruits et légumes par jour? Outre les vitamines importantes comme l’acide ascorbique, l’acide folique et le bétacarotène, il faudrait aussi des substances minérales. Du potassium, du magnésium mais aussi des composés soufrés devraient y être adjoints. Les scientifiques penseraient en outre aux substances végétales secondaires et ajouteraient par exemple beaucoup de lyco-

pène (colorant des tomates), de flavonoïde (colorant, par exemple contenu dans la pomme) ou de polyphénol (colorant et matière sapide, par exemple contenu dans le raisin). Mais, selon les scientifiques, dans les fruits et les légumes, il y a certainement 100 000 autres substances dont certaines n’ont pas encore fait l’objet de recherche et qui sont inconnues. On ne saura probablement jamais quelle est la combinaison optimale existant dans la nature. De plus, pour des raisons de place, on ne pourrait pas intégrer dans les pilules les importantes substances de lest, bonnes pour la santé, qui sont contenues en abondance dans les fruits et les légumes. Il est donc recommandé, encore à l’avenir, de se fier à la «bonne mère nature».

© thinkstock

Aussi pour les petits, le principe est: les légumes sont sains. Même si on ne les aime pas toujours. CSSMagazinE 3 | 2013


Question

04 Des réserves cantonales?

Les assureurs-maladie sont tenus de constituer des réserves. Ces derniers temps on a évoqué la possibilité de réglementer ces réserves au plan cantonal. Cela coûterait cependant des milliards. Texte: Roland Hügi

Les assureurs-maladie de Suisse constituent leurs réserves pour l’ensemble de la Suisse et non pas par canton. Et cela se révèle plus judicieux car plus le collectif des assurés est important moins il est nécessaire

de prévoir des réserves par tête pour être en mesure d’absorber les cas onéreux. Le mathématicien de la CSS Assurance, le prof. Konstantin Beck, a calculé l’impact du système de réserves cantonales que devraient constituer les assureurs, soit 26 «cagnottes» différentes. Dans son ouvrage, «Caisse unique: voie sans issue», il souligne que «de telles réserves can- L’introduction de réserves tonales seraient toutefois cantonales reviendrait une surenchère dans l’ab- à tirer avec des canons surdité. Nous l’avons déjà vu, sur des mouches. plus le collectif est important, moins les réserves sont nécessaires». Exprimé en chiffres: au lieu des quelque trois milliards de francs de réserves que compte actuellement le marché de l’assurance-maladie en Suisse, il faudrait augmenter les réserves de manière massive. Concrètement, il faudrait en effet constituer des réserves supplémentaires pour un montant de neuf milliards de francs. Conclusion de Konstantin Beck: l’introduction de réserves cantonales reviendrait à tirer avec des canons sur quelques mouches. Konstantin Beck, «Caisse unique: voie sans issue», Editions Slatkine. Genève 2013.

Question

05 De l’exercice.

A quel rythme? Quiconque ne bouge pas, fait vieillir son corps prématurément. Dans ses dernières recommandations, l’Office fédéral du sport montre comment on peut éviter cela.

© keystone

Texte: Karin Albisser

Au début de l’été, l’Office fédéral du sport (OFSPO) a publié ses dernières recommandations en matière de mouvement. Pour la première fois, il y a aussi des recommandations pour les adultes âgés. Les enfants devraient L’OFSPO leur recommande de faire de bouger intensément, l’exercice physique d’intensité mobien plus d’une heure yenne (être légèrement essoufflé) au par jour. moins 2,5 heures par semaine ou 1  ¼ heure si l’intensité est élevée. L’accent devrait être mis sur l’entraînement de la force et de l’équilibre, «surtout afin d’éviter les chutes», indique l’Office fédéral. Pour le temps d’exercice, l’OFSPO fait la même recommandation aux adultes plus jeunes, le mieux étant au moins 30 minutes cinq

jours par semaine, en se basant sur des recommandations antérieures.

Jeunes: bougez beaucoup! Les adolescents qui arrivent en fin de scolarité devraient bouger quotidiennement au moins une heure avec une intensité moyenne à élevée. Aux jeunes enfants, il est recommandé de se dépenser bien plus d’une heure par jour. Celui qui est totalement inactif se retrouve, dans un cas extrême déjà avant 60 ans, au seuil du handicap et de la dépendance. Le corps vieillit pour ainsi dire prématurément – et cela n’est souhaitable pour personne. www.hepa.ch

CSSMagazinE 3 | 2013


Dossier Ma CSS Question

cette réglementation a été adaptée par l’OFSP. Depuis, pour les médicaments pour lesquels il existe sur le marché, en plus du médicament original, au moins un générique (produit d’imitation), la quote-part est plus élevée et peut être de 20 % au lieu des 10 % habituels. C’est le cas lorsque le médicament dépasse un certain prix. Important: cette réglementation peut concerner aussi bien les préparations originales que les génériques; seul le prix est déterminant. Aucune quote-part plus élevée n’est facturée lorsque le médicament original doit impérativement être utilisé pour des raisons médicales. Il y a également une quote-part de 10 % pour tous les médicaments pour lesquels il n’existe pas de générique sur le marché.

06 Que paie la CSS pour les médicaments?

Les contributions aux médicaments qui sont remboursés par l’assurance de base sont clairement définies dans la loi. Les assurés paient, en règle générale, une quote-part de 10 et 20 %. Il y a une réglementation spéciale pour le modèle du médecin de famille. Texte: Silvia Gähwiler

En 2006, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a introduit une quote-part différenciée pour les médicaments remboursés par les caisses dans l’assurance de base. Il y a un peu plus de deux ans,

Les génériques dans le modèle du médecin de famille Il y a une réglementation spéciale pour le modèle du médecin de famille Profit dans lequel les assurés doivent, si possible, toujours se faire prescrire des génériques. Si une personne assurée se fait cependant prescrire un médicament original plus cher, elle paie elle-même 50 % des coûts ainsi que la quotepart de 20 %. La règlementation est la même pour le modèle d’assurance de télémédecine Callmed. Quel que soit le modèle d’assurance que les clientes et clients ont choisi: du fait des constants changements de prix, la CSS recommande, lors de chaque achat de médicament prescrit, de se ren-

Question

07

Silvia Gähwiler ( 32  ans)

Un modèle alternatif? 49 pour cent de tous les assurés CSS étaient assurés fin 2012 dans l’assurance obligatoire des soins dans un modèle alternatif d’assurance. Ils profitent tous selon le modèle choisi (HMO, assurance du médecin de famille, télémédecine) d’un rabais sur les primes pouvant aller jusqu’à 25 %. Toutefois, ils ont aussi des engagements à respecter, ce qu’ils ne devraient pas oublier. Ainsi les assurés HMO doivent toujours se rendre en premier lieu dans leur cabinet d’origine, dans le modèle du médecin de famille, c’est le médecin de famille sélectionné qui est consulté en premier; en outre, il faut demander des génériques en lieu et place des médicaments originaux. Finalement, dans le modèle de télémédecine Callmed, il faut toujours consulter l’institut suisse de télémédecine Medgate avant une consultation médicale. Et ici aussi, il y a une obligation de prendre des génériques. www.css.ch /obligatoire

C’est chez elle que convergent tous les fils concernant le sujet des médicaments.

seigner auprès du médecin ou du pharmacien du montant actuel de la quote-part. www.css.ch /generikafinder CSSMagazinE 3 | 2013


Virginie Hêche ( 28 ans ) En tant que Care Manager, elle assure un suivi individuel des personnes malades en situation difficile.

Question

08 Que fait ma

caisse pour baisser les coûts? Grâce aux contrôles stricts des factures, la CSS économise chaque année plusieurs centaines de millions de francs. Cela en faveur des assurés. Texte: Manuela Specker

Quand on a affaire à des montants en milliards, les erreurs sont toujours possibles. C’est la raison pour laquelle la CSS, comme assureur-maladie leader, tient à examiner très précisément les décomptes des fournisseurs de prestations. En 2012, elle a ainsi pu économiser, grâce à ces contrôles de factures, plus de 200 millions de francs. La CSS freine également les coûts en négociant les tarifs avec les hôpitaux CSSMagazinE 3 | 2013

dans l’intérêt de ses assurés. Bref, la persévérance dont fait preuve la CSS se répercute positivement sur les primes des assurés.

Suivi optimal En adoptant des mesures visant à baisser les coûts, la CSS ne pense cependant pas uniquement à ses propres clientes et clients. Pour que la hausse des coûts de la santé puisse être jugulée de manière durable, elle s’engage pour un suivi optimal des patients durant toutes les phases de traitement. Managed Care, tel est le mot magique, un domaine dans lequel la CSS a maintenant plus de vingt années d’expérience. Le traitement coordonné au sein d’un réseau de fournisseurs de prestations permet d’éviter non seulement les doublons mais garantit également en même temps une qualité élevée des soins médicaux. Le Managed Care ne concerne cependant pas seulement les modèles alternatifs d’assurance tels que les HMO, le médecin de famille ou Callmed, qui permettent de réaliser de nettes économies sur les primes. En effet, le Managed Care désigne également tous les programmes de suivi qui s’adressent aux personnes souffrant de maladies chroniques telles qu’hypertension, diabète ou faiblesses cardiaques. En 2012, la CSS a non seulement amélioré la qualité de vie des personnes concernées avec ses mesures de soutien mais également économisé près de 30 millions de francs en faveur du collectif des assurés.


Dossier Ma CSS

Question

09 Vous entrez à

Yvonne Weber ( 42 ans ) Son équipe «Hôpital stationnaire» est responsable du contrôle des garanties de paiement.

l’hôpital?

Pratiquement personne n’entre à l’hôpital de gaîté de cœur. Il est d’autant plus important de tenir compte de certaines choses à l’avance pour ne pas avoir de mauvaises surprises après coup. Texte: Yvonne Weber

Quiconque est confronté à une hospitalisation planifiée peut choisir librement l’hôpital dans toute la Suisse depuis janvier 2012. Il ne faut cependant pas oublier que l’assurance de base ne paie pour le traitement correspondant que le montant que le traitement coûterait dans son canton de résidence. Selon le traitement et l’hôpital, des coûts sont occasionnés que l’assuré(e) doit supporter lui-même s’il / si elle n’a pas d’assurance complémentaire. En outre, il y a des hôpitaux dont les divisions ne sont pas reconnues par la CSS et n’entraînent donc pas de prise en charge des coûts. Pour éviter des surprises désagréables, la CSS recommande de clarifier avec précision, avant chaque hospitalisation, la couverture d’assurance. En cas de

questions, la Serviceline de la CSS est là pour aider (0844 277 277). Il y a aussi des informations sur le site Web de la CSS.

Emporter les certificats et les documents Mais les assurés peuvent faciliter le travail de l’assurance-maladie et notamment de l’hôpital en ayant sur eux tous les documents importants au moment de l’entrée à l’hôpital. Outre la carte d’assurance, il faut les certificats médicaux (p. ex. passeport allergies, certificat de vaccination, fluidification du sang), des radios éventuelles ainsi que des indications concernant les médicaments qui sont pris actuellement. www.css.ch /  listedeshopitaux

Question

10 Pourquoi font-ils des bénéfices?

Les assureurs-maladie ont derrière eux une bonne année. «Mais pourquoi, au fond, font-ils des bénéfices dans l’assurance obligatoire des soins – et comment j’en profite?» De nombreux assurés se posent cette question. Texte: Oliver Wälti CSSMagazinE 3 | 2013

Dans l’assurance obligatoire des soins les assureurs-maladie ne peuvent pas faire de bénéfices. C’est la loi qui le veut. Et pourtant pratiquement toutes les caisses-maladie suisses ont présenté un excédent en 2012. Voici l’explication: les bénéfices ne vont pas dans la poche d’actionnaires ou de managers, mais contribuent à renforcer les réserves. Ils restent donc entièrement dans le système et permettent d’amortir les augmentations de primes durant les mauvaises années et de compenser


Question

11 Combien pour

l’administration? Pour ce qui est des frais d’administration, les assureurs-maladie sont exemplaires. Dans l’assurance obligatoire des soins, seuls 5 centimes de chaque franc de prime sont consacrés à l’administration. Texte: Oliver Wälti

Gisela Grob ( 41 ans )

Le système suisse des assurances sociales repose sur quatre piliers. A côté des assureurs-maladie, l’assurance-accidents Suva, l’assurance-invalidité et l’assurance-chômage veillent au bien-être social et à la santé de la population. Parmi tous ces Le marketing et la pu- assureurs, ce sont les caisses-maladie qui blicité coûtent bien ont les frais d’administration les plus bas, moins cher que ce que et de loin. L’an passé, ceux-ci s’élevaient à l’on affirme souvent. 5 % des recettes des primes. Ils incluent également les coûts de marketing et de publicité. Ces frais s’élevaient à quelque 90 millions de francs et sont bien moins élevés que ce que d’aucuns affirment souvent. Y renoncer ne diminuerait la prime mensuelle par tête que de quelques centimes.

En tant que responsable du développement du personnel, elle veille à avoir des collaborateurs CSS qui soient parfaitement formés.

Franz Kappeler ( 58  ans) Sa division du Groupe Finances est responsable de la gestion soigneuse de l’argent provenant des primes.

Une saine concurrence La concurrence qui règne dans le système est une des raisons pour lesquelles les assureurs-maladie suisses ont des frais d’administration si peu élevés. Car ce n’est que si une caisse dispose de processus efficaces et d’un strict contrôle des coûts qu’elle peut maintenir ses coûts à un niveau bas. Et ce n’est qu’ainsi qu’un assureur, au bout du compte, peut présenter des primes attrayantes et subsister sur le marché libre. La comparaison des frais d’administration avec ceux des assurances sociales étatiques montre que le système actuel comportant des assureurs-maladie privés fonctionne très bien et que la concurrence qui règne est bonne pour les assurés.

financièrement des risques éventuels (par exemple une pandémie).

Intervention politique délicate Les années 2008 et 2009 ont montré à quel point cela devient délicat lorsque la politique commence à modifier ce mécanisme. A l’époque, les caisses ont dû réduire massivement leurs réserves sur l’ordre du Conseil fédéral, afin d’amortir ainsi l’augmentation des primes – malgré une hausse constante des coûts de la santé. Le retour de CSSMagazinE 3 | 2013

manivelle ne s’est pas fait attendre: dans les années qui ont suivi, les primes ont à nouveau dû être augmentées massivement, afin que les réserves prescrites par la loi puissent de nouveau être approvisionnées. Grâce à de bonnes conclusions au cours des années écoulées, les réserves des assureurs-maladie suisses ont aujourd’hui à nouveau atteint un bon niveau. Cette situation financière solide constitue une bonne situation de départ pour la fixation des primes.


Dossier Ma CSS Question

12 Quel chemin

emprunte ma facture? Texte: Roland Hügi, illustration: illumueller.ch

1 Prestation Si un(e) patient(e) a eu recours à une prestation (médecin, pharmacie, etc.), par exemple pour une grippe, une facture est envoyée à la CSS.

5 Encaissement / Extourne Toutes les factures passent ensuite par l’Encaissement/ Extourne. C’est ici que sont déclenchés les paiements aux assurés et/ou aux fournisseurs de prestations. La CSS paie chaque année 4,46 millions de frais de prestations.

6 Des assurés satisfaits Dès que les factures ont été contrôlées et traitées, l’assuré est remboursé du montant qui lui est dû.

CSSMagazinE 3 | 2013


2a Saisie analogique En outre six millions de factures arrivent à la CSS sous forme électronique et sont introduites directement dans le système.

3 Contrôle Chaque facture passe par un système de contrôle sophistiqué du nom de Shark.

2b Saisie digitale Chaque année, il y a huit millions de factures papier qui sont reçues et «lues» au centre de numérisation. A peu près la moitié doivent être saisies manuellement.

4a Factures correctes Les factures correctes vont directement dans le systéme d’encaissement /extourne.

4b Correction manuelle Pour la moitié des factures, on découvre de petites ou de grosses erreurs ou encore des inepties. Le système met de côté ces factures et des collaborateurs les contrôlent et les corrigent. Ainsi la CSS économise bon an mal an des centaines de millions de francs. CSSMagazinE 3 | 2013


Dossier Ma CSS

Sandra Lisa Dierauer ( 20) Elle doit veiller, avec d’autres, à ce que les décomptes de prestations soient effectués rapidement et correctement.

Question

13 Quote-part et

franchise – qu’estce que c’est? Pour de nombreux assurés, les termes franchise et quote-part demeurent confus, comme le montrent diverses réactions. Texte: Alex Keiser

Quiconque perçoit une prestation médicale (médecin, hôpital, médicaments) dans le cadre de l’assurance obligatoire des soins paie de sa poche des coûts jusqu’à un montant fixe défini. Ce montant

s’appelle franchise et s’élève pour les adultes à partir de 18 ans au minimum à 300 et au maximum à 2500 francs par an et peut être choisi librement (plus la franchise est élevée, plus la prime est avantageuse). Dès que les coûts facturés dépassent cette somme, la CSS y participe. Toutefois, la personne assurée continue à payer une participation aux coûts de 10 % – ce que l’on désigne par quote-part. Pour une facture de 450 francs, ce sont 405 francs qui sont à la charge de la CSS et 45 qui sont payés par l’assuré/e. Afin de maintenir la charge financière dans des limites raisonnables, la quote-part pour les adultes s’élève au maximum à 700 francs (jusqu’à 18 ans au maximum 350 francs). Si cette limite est atteinte, les coûts sont intégralement pris en charge par l’assurance. La loi prévoit une participation aux coûts supplémentaire en cas d’hospitalisation. Indépendamment de la franchise et de la quote-part, une participation de 15 francs par jour est facturée, il n’y a pas de limite maximum. Aucune participation aux coûts n’est prélevée pour les prestations en cas de maternité. La Serviceline de la CSS renseigne volontiers en cas d’incertitudes à propos de la participation aux coûts. 0844 277 277 www.css.ch /decomptedeprestations

CSSMagazinE 3 | 2013


Question

14 Qu’est-ce qui distingue l’assuranceaccidents de l’assurance-maladie? Peu importe qu’il s’agisse d’accident ou de maladie: en Suisse tout le monde est obligé de s’assurer. Texte: Alex Keiser

Quiconque conclut l’assurance-maladie obligatoire auprès d’une assurance-maladie est aussi assuré contre l’accident. Toutefois, une grande partie des assurés excluent la couverture-accidents et bénéficient donc d’une réduction de primes de 7 %. Raison: si vous travaillez plus de huit heures par semaine chez le même employeur, vous êtes obligatoirement assuré(e) selon la loi sur l’assurance-accidents (LAA) contre les accidents professionnels et non professionnels. Les primes de l’assurance pour les accidents professionnels sont payées par l’employeur, celles de l’assurance pour les accidents non professionnels par l’employé. Ce n’est que lorsqu’une personne apte à travailler n’est plus assurée obligatoirement pour les accidents professionnels et non professionnels selon la LAA, qu’elle doit inclure à nouveau la couverture-accidents dans l’assurance de base.

obligatoire des soins (AOS), la personne assurée doit payer une franchise et une quote-part. Cela est aussi valable pour les accidents qui sont décomptés via l’AOS. Dans l’assurance-accidents obligatoire selon la LAA, donc pour les personnes actives, tous les coûts sont par contre pris en charge par l’assurance et les factures sont directement envoyées par le fournisseur de prestations (médecin. hôpital, etc.) à l’assureur. De plus, en cas d’incapacité de travail, une personne assurée reçoit une indemnité journalière à partir du troisième jour. Celle-ci correspond à 80 % du salaire. www.css.ch/ assurance-accidents www.css.ch  /grundversicherung

Quand la quote-part est supprimée Lors d’un cas de sinistre, les accidents et la maladie sont décomptés différemment. Dans l’assurance

Question

15

Quand puis-je obtenir une réduction de primes? Les personnes en situation économique modeste ont droit à une réduction de primes; plus d’un ménage sur trois en Suisse reçoit aujourd’hui des versements étatiques correspondants. Tant le montant de la contribution de soutien que le droit aux prestations varient d’un canton à l’autre. Sont déterminants le revenu imposable et la fortune actuels. Attention: dans certains cantons, il faut soumettre une demande. Dans le canton de Lucerne, par exemple, celle-ci doit être déposée avant le 30 avril. Si elle est déposée plus tard et que l’assuré a droit à une réduction de primes, celle-ci est payée au prorata.

Richard Bieri (53 ans) Il conclut, après un examen approfondi, des conventions d’assurance avec des entreprises.

CSSMagazinE 3 | 2013


Dossier Ma CSS

Davide Esposito ( 25 ans ) Le conseiller de vente aide les assurés de manière en tous points personnelle, pour toutes les questions d’assurance.

Question

16 Qui répond à mes questions? Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans le domaine des assurances-maladie ou d’obtenir un conseil en cas de problèmes médicaux. Il est bon de savoir qu’il existe à la CSS plusieurs possibilités de s’informer en cas de questions ou d’incertitudes ou de se faire conseiller de manière en tous points personnelle. Texte: Roland Hügi

Tant que l’on n’en a pas besoin, tout est généralement très clair. Cependant, quand il faut tout à coup faire appel à son assurance en tant qu’assuré, des questions surgissent souvent, qu’elles soient techniques, financières ou médicales. Pour tous ces cas CSSMagazinE 3 | 2013

de figure, la CSS propose plusieurs possibilités de s’informer par soi-même ou, au besoin, de se faire conseiller de manière en tous points personnelle. Internet: la manière la plus simple de se procurer des informations à tout moment est le site Internet de la CSS. Il y a sur www.css.ch une grande quantité d’informations sur tous les produits d’assurance, mais également sur les questions médicales. Presque aucune question n’est laissée sans réponse. Serviceline: la Serviceline est le meilleur endroit où s’adresser en cas de questions concernant les factures, la couverture d’assurance et/ou les prestations d’assurance. Du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures, 150 collaborateurs sont à disposition pour répondre aux questions des clientes et clients sur les quatre sites de Schlieren, Breganzona, LausanneVennes et Lucerne au numéro 0844 277 277 (fax: 058 277 92 77, courriel: info.serviceline@css.ch). La Serviceline de la CSS Assurance répond chaque année à quelque 1,5 million d’appels. Agence: ceux qui souhaitent un contact plus personnel peuvent s’adresser directement à l’agence compétente. Le numéro de téléphone de l’agence compétente se trouve sur la police ou sur le site de la CSS. Questions médicales et urgences: en cas de questions médicales, vous pouvez, en tant qu’assuré CSS, obtenir des conseils gratuitement par téléphone, 24 heures sur 24, auprès du centre suisse de télémédecine Medgate. Medgate discute de la prochaine étape de traitement qui s’avère judicieuse ou propose un entretien-conseil final. Medgate est également votre interlocuteur en cas d’urgences médicales à l’étranger. La centrale d’appel d’urgence prodigue des conseils et organise l’aide requise. Si nécessaire, Medgate fournit des garanties de paiement dans le monde entier pour des traitements urgents: +41 (0)58 277 77 77.


Les châtaignes sont des aliments de qualité.

Question

17 Les marrons –

le miracle brun? Châtaignes – quiconque entend ce mot pense surtout à l’odeur des marrons fraîchement grillés par une journée d’automne grise. Pourtant, limiter le noble fruit à cet aspect, ce n’est pas apprécier ce riche aliment à sa juste valeur. Texte: Roland Hügi

Déjà les anciens Grecs cultivaient les châtaignes. Et dans de nombreuses régions méridionales – notamment au Tessin – la châtaigne a été pendant longtemps l’aliment En cuisine, on peut utiliser les châtaignes principal, le pain du pauvre comme on de diverses manières. l’appelait. Aujourd’hui, nous ne connaissons le fruit que comme marrons grillés et comme vermicelles. Au fond à tort puisque la châtaigne est un petit miracle de couleur marron.

Question

18

© fotolia, iStockphoto

Qui est le nouveau membre du conseil d’administration? Bernard Rüeger est le nouveau membre du conseil d’administration de la CSS Assurance. Cet entrepreneur de 54 ans est membre de la direction de l’association faîtière de l’économie economiesuisse. Bernard Rüeger succède à Nicola Thibaudeau qui se retire du conseil d’administration après trois mandats, pour des raisons statutaires.

Aliment précieux Si, au cours des siècles précédents, le fruit a constitué en maints endroits l’aliment principal, c’est certainement parce qu’on pouvait se le procurer simplement et gratuitement, mais surtout en raison de sa composition et de ses nombreuses possibilités d’utilisation. Contrairement à d’autres noix, les châtaignes présentent une haute teneur en hydrates de carbone comme l’amidon, le saccharose (sucre) et des fibres. Cela les rend très nourrissantes. Il est d’autant plus surprenant que les marrons soient peu calorifiques (171 kcal par 100 g) et qu’ils ne pèsent pas sur l’estomac. Car la forte teneur en amidon les rend digestes. En outre, la forte teneur en fibres alimentaires stimule l’activité intestinale. De plus, les marrons contiennent aussi des acides gras essentiels* comme les précieux oméga-3 ainsi que des acides aminés essentiels. A partir de marrons frais ou de farine de châtaigne, on peut fabriquer de savoureux gnocchi. Les pâtes, le pain et la polenta constituent d’autres possibilités d’utilisation de la farine qui, il faut le relever, est exempte de gluten. Des châtaignes fraîches ou séchées et bouillies peuvent en outre être servies en accompagnement ou transformées en gâteaux exquis ou en vermicelles. Quiconque savourera bientôt de nouveau un cornet de marrons fraîchement grillés devrait se souvenir de tout ce que l’on pourrait encore faire d’autre avec le fruit. * Sont qualifiées d’essentielles des substances qui sont vitales, mais que le corps ne peut pas produire lui-même et qu’il faut donc absorber avec la nourriture.


La pomme est parmi les choses les plus saines que peut offrir la nature.

Question

19 Une pomme au lieu du médecin? «Une pomme par jour éloigne le médecin» dit un proverbe anglais. En réalité, la pomme est une des choses les plus saines que nous offre la nature. Texte: Franziska Guggisberg

Bonne pour le système immunitaire Outre les vitamines, le fructose et diverses substances minérales, les pommes contiennent aussi des substances végétales secondaires. Celles-ci renforcent le système immunitaire, sont bonnes pour le cœur et sont même supposées, selon certaines études, protéger contre le cancer. Ce qui est frappant, c’est que les sortes de pommes plus anciennes (comme la boscop) sont plus riches de telles substances que les pommes de culture modernes. Il est certain qu’il ne suffit pas d’une pomme par jour pour éloigner le médecin dans tous les cas. Mais si chaque jour, si possible plusieurs fois, on se régale de ce fruit «surdoué», on fait du bien à sa santé.

Question

20

Une recommandation vaut-elle la peine? Quiconque joue le rôle d’intermédiaire pour un nouveau client reçoit une récompense de 100 francs. La condition est que le nouveau client conclue, en plus d’une assurance de base, au moins une assurance ambulatoire ou d’hospitalisation. Si une famille de 4 personnes est recommandée, la récompense s’élève même à 400 francs. Il vaut aussi la peine de fournir des recommandations dans le domaine des Affaires d’entreprises: la personne qui recommande une entreprise qui conclut certains produits auprès de la CSS (p. ex. assurance-accidents obligatoire ou indemnités journalières), reçoit également une récompense. Celle-ci s’élève à 15 % de la prime annuelle qui est facturée à la nouvelle entreprise assurée, mais au maximum à 5000 francs www.css.ch / recommander

© Gettyimages

La pomme ne se contente pas d’avoir un aspect sain et croquant. Elle est effectivement saine et croquante. Ce n’est pas pour rien qu’un proverbe anglais dit qu’une pomme par jour éloigne le médecin. Si on considère ce qui compose une pomme, on le voit très vite: elle contient beaucoup de bonnes choses. Ainsi un seul fruit couvre environ deux tiers du besoin quotidien en vitamine C. De plus, la pomme contient, surtout dans la pelure, la substance de lest qu’est la pectine. Celle-ci stimule la digestion et en plus lie les substances toxiques dans le corps. Par ailleurs, les pommes peuvent amener un soulagement tant en cas de constipation (sous forme de compote) qu’en cas de diarrhée (sous forme râpée).


Question

22

Question

21 Les autres font-ils encore mieux?

La Suisse dispose d’un système de santé excellent, efficace et surtout financièrement solide. Mais au fait comment est-il à l’étranger? Un coup d’œil sur la France et l’Angleterre. Texte: Roland Hügi

Selon l’Organisation mondiale de la santé OMS, la France peut se vanter d’avoir un bon système de santé. Pourtant la chose a un hic non négligeable: depuis les années septante, le système de santé français occasionne à l’Etat français des déficits en partie exorbitants. «Le système de santé sous perfusion» écrivait le journal des médecins allemands l’automne passé en examinant les déficits chroniques. Ceux-ci ont incité le gouvernement, il y a déjà des années, Le système de santé à augmenter la participation aux français connaît coûts des assurés. Cette participa- un déficit de plusieurs tion se situe par exemple à 30 % milliards. pour les factures du médecin. C’est aussi la raison pour laquelle neuf Françaises et Français sur dix ont conclu une assurance complémentaire. Les mesures prises ont néanmoins conduit à freiner la hausse des coûts et à réduire le déficit de l’assurance-maladie – à 8,6 milliards d’euros en 2011. Conclusion: le système de santé français très étatisé ne fait pas mieux – mais est beaucoup plus cher.

Scandale en Grande-Bretagne La Grande-Bretagne n’a pratiquement rien à lui envier, qui connaît un système de santé étatisé (le service de santé étatique). Il y a seulement quelques mois, un scandale à l’hôpital de Stafford a fait la une dans le monde entier. Dans cet hôpital, 1200 patientes et patients seraient décédés entre 2005 et 2009 en raison d’un mauvais traitement. Avec en toile de fond l’initiative sur la caisse unique, la question qui se pose donc est: pourquoi le système de santé suisse remarquablement organisé et financièrement solide devrait-il être placé sur les rails de l’étatisation? CSSMagazinE 3 | 2013

Une caisse unique est meilleur marché, non? Georg Portmann, on discute actuellement d’une caisse unique. Dans quelle mesure, à votre avis, une telle caisse pourrait faire baisser les primes? Georg Portmann: en octobre 2012 déjà, le conseiller fédéral Berset a dit qu’une caisse unique ne ferait quasiment pas baisser les primes. Je partage totalement cet avis. Une caisse au lieu de 60, cela devrait être source d’économies. Ces 60 caisses sont en concurrence les unes avec les autres. Chaque assureur s’efforce donc de proposer des primes basses afin de survivre sur le marché. Pour moi, concurrence n’est pas synonyme de chasse aux bons risques (celle-ci pouvant être limitée grâce à un affinement de la compensation des risques) mais plutôt d’approches novatrices. Parmi celles-ci, par exemple, de nouveaux produits d’assurance flexibles mais aussi divers programmes individuels de suivi pour les assurés. J’ose douter fortement qu’une seule caisse travaillant sans concurrence serait aussi novatrice et chercherait autant à plaire aux clients. Il y a suffisamment d’exemples, notamment dans des pays voisins, qui montrent que cela ne fonctionne pas. Et n’oublions pas que ce n’est pas le nombre des assureurs-maladie et leurs frais d’administration relativement bas qui sont responsables de la hausse continue des primes mais les coûts des prestations qui ne cessent d’augmenter. C’est à cela qu’il faudrait s’attaquer ? Exactement. Tant que les coûts des hôpitaux, des médecins, des médicaments, etc. connaîtront une hausse effrénée, les primes continueront à grimper. Vendre la caisse unique comme étant la panacée est, avec votre permission, assez audacieux. Il y a des domaines dans lesquels il est mieux de ne pas se lancer dans des expériences. Un de ceux-là est notre système de santé qui est excellent sur le plan qualitatif.

* Georg Portmann est président de la direction générale du Groupe CSS depuis 2001.


Question

23 Pourquoi utilisez-vous un trampoline, Monsieur Boschung? L’Armée du Salut s’engage activement dans toute la Suisse avec ses foyers, ses brocantes et ses services sociaux-diaconaux. Franz Boschung dirige l’organisation évangélique qui compte 1900 employés et 4200 membres. Par ailleurs, il considère que l’Armée du Salut est le partenaire de l’Etat en matière de services sociaux. Interview: Serge Hediger, photos: Marco Sieber

Monsieur Boschung, nous sommes à Berne au Quartier Général de l’Armée du Salut Suisse, Autriche, Hongrie. Que s’y passe-t-il exactement? FRANZ BOSCHUNG: C’est ici que se trouve l’administration de nos organismes juridiques – la Fondation de l’Armée du Salut, la coopérative de l’Œuvre sociale et Immo SA pour nos bâtiments. L’administration pour l’Autriche se fait traditionnellement en Suisse. Le soutien de la Hongrie, par contre, ne nous a été transmis qu’après la chute du mur, lorsque l’Armée du Salut a pu reprendre ses activités dans le pays. «Soupe, Savon, Salut»: tel était le slogan de l’Armée du Salut à ses débuts. Est-il encore d’actualité? La pauvreté a de nombreux visages: il suffit de penser à l’exclusion ou à l’isolement, qui concernent particulièrement les personnes âgées, aux parents qui élèvent seuls leurs enfants ou aux working poor. C’est justement lorsque la pauvreté est cachée qu’il est très difficile de faire appel au service social. Les personnes viennent à l’Armée du Salut parce qu’elles peuvent y rester anonymes et qu’elles doivent moins se sacrifier. En Hongrie par exemple, les sans-abris sont reconnaissants d’avoir des repas chauds. … et en Suisse, dont on ne peut pas dire que c’est l’un des pays les plus pauvres? Ici, nos offres socio-diaconales sont très demandées, par exemple le service de repas à Bâle. L’Armée du Salut offre de l’espérance, du respect et un suivi global dans la foi en Jésus-Christ et en s’appuyant sur la Bible. Ce n’est peut-

être pas du goût de tout le monde, Franz Boschung mais il y a des moments où une vie L’Armée du Salut est une est remise en question et où les Eglise chrétienne libre avec gens sont confrontés à leurs limites. une activité sociale développée. Fondée au L’Armée du Salut est considérée, milieu du XIXe siècle à à cause de son engagement social, Londres afin de lutter contre comme l’Eglise libre disposant de la pauvreté et l’alcoolisme, la plus grande reconnaissance au elle est également active en sein de la société et auprès des Suisse depuis 1882, où elle autorités. Que faites-vous différemment, que faites-vous de mieux? compte quelque 1900 Nous croyons aux ressources de employés ainsi que de l’être humain. Nous ne connaissons nombreux bénévoles. Ces pas de cas sans espoir. Dans nos in- derniers fournissent chaque stitutions sociales se trouvent de année environ 52 500 nombreuses personnes qui sont heures de bénévolat. A leur passées au travers des filets so- tête, il y a depuis 2011 le ciaux. L’Armée du Salut est souvent Chef du Territoire Franz Boschung (64 ans), marié à le dernier maillon de la chaîne. Mieux? Différemment? Peut-être la commissaire Hanny que nous sommes simplement plus Boschung. Le couple a trois visibles grâce à nos uniformes. Nous enfants. investissons beaucoup dans le domaine du socio-diaconal. Dans beaucoup de nos paroisses, nous procédons à une distribution de repas ou d’aliments et nous travaillons parmi les personnes âgées. C’est ce qui fait que l’on nous remarque. La liste du travail d’intérêt général de l’Armée du Salut est longue: crèches, aide aux réfugiés, service des prisons. L’Etat est-il trop peu actif dans ces domaines-là? Nous nous voyons comme un partenaire de l’Etat. Ce dernier reconnaît la fiabilité de notre travail, qui est ainsi impliqué dans la planification des besoins des cantons et communes dans beaucoup d’endroits. Nous sommes une organisation ecclésiastique qui a été créée à partir d’un besoin. Et c’est ainsi que nous comblons aujourd’hui encore des lacunes pour de nouveaux besoins. Par exemple avec les soins psychiatriques à domicile en Suisse allemande, qui sont entièrement à la charge de l’Armée du Salut et qui sont exclusivement financés par l’argent provenant de dons. Des assurances-maladie comme la CSS Assurance ont vu le jour à cause du principe de subsidiarité. Quelle importance accordez-vous à la responsabilité individuelle des personnes? Nos programmes sont structurés de manière à aider les personnes à garder leur autonomie ou à la reprendre.

CSSMagazinE 3 | 2013


«Je rêve d’une Armée du Salut qui honore le passé en ouvrant des chemins à l’avenir et qui remplit sa mission avec passion.» Franz Boschung, Chef du Territoire

CSSMagazinE 3 | 2013


tés: de la natation, des randonnées, de la planche à voile. Mon épouse et moi avons récemment acheté un trampoline swinging emotion. Il s’agit d’un outil d’entraînement idéal et très efficace pour les personnes de notre époque souffrant de stress. Outre l’aspect de l’entraînement et du maintien de la santé, cette activité est aussi très amusante. Avoir un esprit sain dans un corps sain est très important pour moi. Comment équilibrez-vous le travail et les loisirs? Je récu-père au mieux au sein de ma famille et dans la nature, par exemple au bord du lac de Neuchâtel. Je regarde aussi volontiers un match de foot du FC Bâle ou un match de hockey du CP Berne à la télévision. Qu’entreprend l’Armée du Salut pour la santé de ses collaborateurs? Nous avons une gestion de la santé dans l’entreprise. Des rabais pour un abonnement dans un centre de fitness en font partie. Et lors de la journée sportive nationale de l’Armée du Salut, 1000 participants s’affrontent en football, volleyball, course d’orientation et ping-pong. L’Armée du Salut est cliente de la CSS Assurance pour l’assurance d’indemnités journalières en cas de maladie et l’assurance-accidents de ses collaborateurs.

CSSMagazinE 3 | 2013

Question

24

Y a-t-il une version électronique du CSS Magazine? Jusqu’ici la seule possibilité de consulter une version électronique du CSS Magazine était de le faire dans la version PDF simple figurant sur le site Internet de la CSS. Depuis quelques jours le Magazine a son propre site électronique. Sous www.css-magazine.ch / fr on ne trouve pas seulement le dernier numéro du Magazine dans une version e-papier. La page contient – séparée en plusieurs chapitres – également de nombreuses questions et réponses sur les thèmes santé, alimentation, mouvement, politique ainsi que prestations de la CSS. En outre, les personnes intéressées peuvent s’abonner à une Newsletter. De nouvelles questions et réponses sont publiées régulièrement sur le portail en ligne si bien que la plateforme évolue peu à peu vers un outil de référence intéressant où les questions et commentaires des lectrices et des lecteurs ont aussi leur place. Par ailleurs, il vaut particulièrement la peine de jeter un coup d’œil sur www.css-magazine.ch / fr d’ici à fin novembre: nous tirerons au sort un iPad de la dernière génération parmi les abonné(e)s. www.css-magazine.ch / fr

© Simon B. Opladen

Je pense ici à notre programme de réinsertion dans la vie active, Travail+. De plus en plus de personnes se détachent des Eglises nationales. Qu’en est-il de la croissance à l’Armée du Salut? Contrairement aux Eglises nationales, nos membres ne le sont pas dès la naissance. La raison à l’origine d’une entrée est un véritable engagement personnel. Nous avons toutefois aussi des départs. Actuellement, le nombre de membres est légèrement en recul stable. Mais le nombre de personnes venant au culte est en augmentation. Avec «Takasa», fondé pour le concours Eurovision de la chanson, l’Armée du Salut a fêté de grands succès dans la Suisse entière. Qu’est-ce qui a fait la popularité de Dans le coup à 95 ans: Emil ce groupe? Ramsauer de «Takasa» C’était probablement dû au mélange des générations. Les membres du groupe, âgés de 20 à 95 ans, sont un reflet exact de notre société. Et la chanson «You & Me», avec son message simple, était simplement entraînante. Dommage que le groupe n’ait pas pu atteindre la finale. Cette expérience était quand même enrichissante et rafraîchissante. «Takasa» a dû renoncer à l’uniforme. Quelle importance a-t-il en fait? Nous portons l’uniforme pour exprimer notre appartenance et comme confession de foi. Les uniformes suscitent de la confiance, ce qui est par exemple important lors de visites dans les prisons. Que l’on soit riche ou pauvre, les uniformes créent une égalité. Actuellement, une commission nationale discute de coupes plus modernes et de nouveaux accessoires. L’Armée du Salut a une tradition musicale. La musique et le chant sont importants pour nous en tant qu’expression de joie et de notre foi. Nous avons un grand recueil de chants, nos propres fanfares et chœurs. En voici l’explication du point de vue historique: à l’époque de sa création, des musiciens jouant des instruments à vent faisaient en sorte de mettre fin aux hostilités des spectateurs et de faire revenir le calme lors de nos cultes. De quel instrument jouez-vous? Du trombone à coulisse, mais aujourd’hui, je manque de temps. En été, j’emporte volontiers mon cor des Alpes avec moi lorsque je fais des randonnées. J’aime l’écho, par exemple dans les montagnes ou dans les églises. En Suisse, vous êtes le soldat le plus haut gradé. Donnez-vous aussi des ordres? Nous travaillons en formant un consensus. En tant que Chef du Territoire, je dois toutefois prendre la décision finale. Les termes «Armée du Salut» et «salutiste» rappellent indirectement la santé. Que faites-vous pour votre santé? Je me nourris de manière équilibrée, étant officier, je suis abstinent et je fais du sport selon mes possibili-


Question

25 Qu’est-ce qui

Seuls quelques champignons sont vénéneux, entre autres l’amanite tue-mouches.

pousse maintenant dans la forêt? Une magnifique amanite tue-mouches, une coulemelle ou une bonne chanterelle: quiconque va en forêt actuellement peut s’attendre à trouver une grande quantité de champignons (comestibles). Toutefois, il y a quelques règles à observer. Texte: Roland Hügi

© keystone

Cueillir des champignons? C’est simple: on se procure un livre sur les champignons (ou bien, en version moderne, une application iPhone), on prend son panier, un couteau et on passe à l’action. Mais ce n’est pas si simple que ça. «Beaucoup de gens se surestiment et ne remarPeter Meinen, de quent qu’une fois qu’ils Willisau (LU), est un sont dans la forêt comexpert reconnu en bien il est difficile de champignons. déterminer à quel champignon on a à faire. Preuve en est, tous les ans, le nombre d’intoxications de ‹champignonneurs› qui n’ont pas fait contrôler leur cueillette», dit Peter Meinen. Et il sait de quoi il parle: depuis 1984, il s’occupe du contrôle des champignons à Willisau (LU) (et depuis peu aussi à Sursee); il en fait environ 150 par an. De plus, pendant longtemps, il a formé luimême des contrôleurs de champignons et il est actuellement un expert reconnu et recherché en matière de champignons.

Importants pour l’écosystème «Les champignons sont des éléments précieux de notre écosystème et vivent

en symbiose avec de nombreuses autres plantes», souligne Peter Meinen. «Il est donc insensé d’aller simplement dans la forêt et de ramasser des champignons sans savoir ce que l’on cueille.» Par respect pour la nature, il recommande donc à tous ceux qui envisagent d’aller cueillir des champignons d’apprendre le b.a.-ba, au mieux en suivant un cours tel qu’en propose Peter Meinen depuis des années ou bien auprès d’une des 100 sociétés mycologiques de Suisse (cf. lien). Dans ces cours, les personnes intéressées apprennent en théorie, mais aussi en pratique, les rudiments sur la question et apprennent à distinguer les champignons comestibles des champignons vénéneux. Ces cours ne font pas que contribuer à porter un autre regard sur la cueillette des champignons. «Ils apportent aussi la sécurité qu’aucun livre ou qu’aucune application iPhone ne peuvent fournir.»

(température, humidité) sont réunies que le mycélium produit un sporophore visible, par exemple un bolet. Le mycélium peut vivre des centaines d’années sous terre et s’étendre énormément (jusqu’à plusieurs kilomètres carrés).

Peu de champignons vénéneux Sur les quelque 8000 grands champignons que l’on trouve en Europe centrale, seule une petite partie est extrêmement toxique, comme l’amanite verte. Son poison a, selon toute vraisemblance, tué l’empereur d’Autriche en 1740, dix jours après qu’il avait mangé des champignons. Le problème est que certains champignons ont des aspects totalement différents selon leur stade de croissance. www.ussm.ch

Les champignons et les sporophores Ce que nous désignons en général par le terme de champignon est simplement le sporophore, mais pas le champignon proprement dit. Celui-ci se trouve en fait caché sous le sol, sous forme d’entrelacs ramifiés. Ce n’est que lorsque les conditions extérieures CSSMagazinE 3 | 2013

Intoxications par les champignons en Suisse 2010 432 2011 466 2012 525 Source: centre de toxicologie


mains

coude

arthrite rhumatoïde arthrose inflammations de tendons, ligaments

épicondylite

Question

26 Peut-on guérir le rhumatisme?

En Suisse, une personne sur cinq souffre de douleurs rhumatismales. Ainsi le rhumatisme est la maladie de société n° 1 et coûte excessivement cher à la société. Texte: Helen Ganguillet

Si en Suisse il y a une maladie qui peut être décrite comme maladie de civilisation, c’est bien le rhumatisme. Selon la Ligue suisse contre le rhumatisme, quelque 1,5 million de personnes souffrent de douleurs rhumatismales. 300 000 personnes souffrent même de formes graves et chroniques de rhumatisme qui entraînent un handicap ou nécessitent des soins. Le médecin grec Hippocrate décrivait déjà en 400 avant J.-C. les symptômes rhumatismaux et tentait des les expliquer. Néanmoins le terme de «rhumatisme» date du 16e siècle et c’est au 17e siècle que les premières maladies rhumatismales et leurs causes ont fait l’objet de recherches plus précises.

Qu’est-ce que le rhumatisme en fait? Le terme de rhumatisme ne désigne pas une seule maladie. Ce terme de rhumatisme est plutôt un terme générique concernant de nombreuses maladies des articulations, des os, et des parties molles qui en 300 000 personnes font partie, comme les souffrent d’une forme muscles, les tendons et rhumatismale chronique les ligaments. Des strucqui peut être liée à un tures de la peau, des handicap ou nécessiter yeux et des organes indes soins. ternes comme les parois vasculaires ou les valves cardiaques peuvent aussi être affectées et présenter des modifications pathologiques. De nombreuses mala-

dies rhumatismales sont basées sur une réaction auto-immune, une réaction pathologique du système immunitaire, aux propres tissus du corps. Les maladies rhumatismales englobent, selon la classification internationale, quelque 100, et au sens large même 400 tableaux cliniques. Les pronostics et le déroulement des maladies varient beaucoup, raison pour laquelle il est important d’avoir un diagnostic précoce. Les maladies rhumatismales peuvent être subdivisées en quatre catégories: Maladies inflammatoires:  l’arthrite rhumatoïde (aussi appelée polyarthrite chronique est une maladie/ inflammation de nombreuses articulations; chez les enfants on parle d’arthrite rhumatoïde juvénile), le Morbus Bechterew (rigidification inflammatoire de la colonne vertébrale), la goutte (inflammation articulaire due au dépôt de cristaux d’acide urique) et bien d’autres encore. Maladies dégénératives: arthroses (processus douloureux et destructeur dû à l’usure d’une articulation), maladie du dos, etc. Rhumatisme des parties molles: fibromyalgie (douleurs musculaires diffuses et chroniques combinées CSSMagazinE 3 | 2013

hanche arthrose

genou arthrose


nuque contractures musculaires

Les tableaux cliniques les plus courants

dos problèmes discaux contractures maladie de Bechterew ostéoporose

à d’autres problèmes comme des troubles du sommeil), périarthropathie (modifications pathologiques de parties molles proches des articulations comme les tendons, les ligaments et les bourses séreuses), etc. Maladies des os: ostéoporose (atrophie des os), ostéomalacie (ramollissement des os), etc. Les tableaux cliniques les plus fréquents sont les maux de dos, l’arthrose, l’arthrite, les maladies des parties molles et l’ostéoporose. Les maladies rhumatismales ne sont pas liées à un âge spécifique. Il y a des formes de rhumatisme qui se manifestent déjà dès l’enfance, notamment l’arthrite juvénile et la fièvre rhumatismale. L’arthrite rhumatoïde atteint son pic de fréquence vers 45 ans, l’arthrose se manifeste le plus souvent dans la seconde moitié de la vie.

© thinkstock

Quels sont les facteurs de risque et les causes? Les causes du rhumatisme sont diverses et souvent peu claires. Des prédispositions génétiques et des facteurs environnementaux (fumée, maladies infectieuses, expositions à des produits toxiques) semblent jouer un rôle important dans le développement de réactions auto-immunes qui sont responsables de maladies rhumatismales inflammatoires. De nombreux autres

déclencheurs possibles font l’objet de centration, dépressions et troubles discussions et d’analyses scientifiques. intestinaux, mais aussi défaillances neuComme il y a souvent le concours de rologiques ou irritations comme senplusieurs causes, il est souvent difficile timent d’engourdissement et «fourde classer une maladie rhumatismale. mis»; év. modifications de la peau. Des processus d’usure (p. ex. en raison de mauvaise sollicitation ou d’usure due à l’âge) ou une mauvaise alimentation (souvent liée à un surpoids) entraînent des S’il y a suspicion d’une maladie rhumatismale, maladies rhumatismales il est recommandé de consulter rapidement dégénératives. un médecin. Car plus tôt on a un diagnostic précis, plus tôt on peut traiter les états graves Quels sont les comme les maux de dos ou les douleurs articusymptômes? laires. Toutefois, en règle générale, on ne peut Ce que ces maladies pas guérir les maladies rhumatismales. Mais rhumatismales ont en un traitement moderne global des patientes et commun, ce sont les doupatients permet de contrôler la maladie, d’atleurs aiguës ou chroténuer les douleurs et de maintenir les articulaniques (p. ex. douleurs artitions touchées et d’en conserver la mobilité. culaires ou maux de dos La plupart du temps, on utilise une combinaison et limitations de la mobide plusieurs méthodes: médicaments, thérapie lité) qui sont pénibles (physiothérapie/ergothérapie), gymnastique, conpour les personnes conseil psychologique, etc. Depuis quelques années, cernées et leur environon utilise aussi des chambres de cryothérapie nement. Des signes clairs dans lesquelles les patientes et patients sont exsont également des déposés brièvement à une température de moins formations de certaines 110 °. Ce choc thermique peut aider pendant un parties du squelette ainsi certain temps à atténuer les douleurs en cas que la destruction des de poussée aiguë d’arthrite. Dans des cas graves articulations. De plus, on d’arthrite rhumatoïde, l’opération est inévitable. connaît de nombreux Dans ce cas, les articulations fortement détésymptômes qui ne sont riorées, voire détruites, sont remplacées ou conpas directement liés à solidées par une prothèse. l’appareil locomoteur: fatigue, troubles de la conwww.ligues-rhumatisme.ch

Comment se présente le traitement?

CSSMagazinE 3 | 2013


Question

28

Mon mobilier de ménage est-il suffisamment assuré? Fin septembre est une date de déménagement. Le moment donc de se demander si le mobilier de ménage est encore suffisamment assuré. Depuis peu la CSS propose une nouvelle assurance-ménage à des conditions très attrayantes. L’assurance peut être aménagée individuellement et comprend, outre l’assurance de l’inventaire du ménage, aussi l’assurance-responsabilité civile privée et l’assurance de bâtiments. Les assurés CSS bénéficient d’un rabais clientèle de 10 pour cent. D’autres possibilités de rabais (notamment rabais pour absence de sinistre jusqu’à 30 %) rendent le nouveau produit CSS encore plus attrayant. www.css.ch / menage

Question

27

Quiconque souffre d’une cystite doit boire beaucoup.

Cystite – que faire?

Texte: Helen Ganguillet

L’inflammation aiguë de la vessie est provoquée par des agents pathogènes qui s’installent dans la vessie. Très souvent, il s’agit de bactéries du côlon. Les facteurs de risque sont, en plus de nombreux autres, les rapports sexuels, une hygiène intime mauvaise et/ou agressive, un manque d’œstrogènes ou une vidange peu fréquente de la vessie. On soupçonne souvent l’hypothermie ou le fait d’être mouillé d’être

des facteurs de risque. En tout cas, cela fait l’objet de débats.

Boire en suffisance Les personnes qui sont sujettes aux infections des voies urinaires à répétition devraient, de façon préventive, boire suffisamment et vider souvent leur vessie afin d’irriguer les voies urinaires. En outre, il est recommandé de garder les pieds et le tronc au chaud et de ne pas porter trop longtemps des habits mouillés sur la peau (p. ex. maillot de bain). Si de légères douleurs apparaissent, outre boire beaucoup, la chaleur (poser des compresses chaudes ou une bouillotte sur le bas-ventre) peut parfois aussi aider. En outre, le marché propose une multitude de préparations à base de plantes sous forme de CSSMagazinE 3 | 2013

jus, de tisanes et de tablettes. Le jus de canneberge ou d’airelles rouges a un effet anti-inflammatoire sur les muqueuses et permet de guérir plus rapidement les infections des voies urinaires. Il peut également se prendre par mesure de prévention. Mais en présence d’un facteur déclencheur (cf. ci-dessus), il est inutile de s’attendre à une guérison spontanée.

Augmenter la résistance En cas de cystite à répétition, on peut essayer d’augmenter la résistance de l’organisme contre les colibactéries. En outre, il faudrait faire appel au médecin afin d’exclure une cause anatomique aux inflammations. www.css.ch   /gesundheitslexikon

© Thomas Zimmermann

Les cystites sont un mal très répandu, surtout parmi les femmes. Environ 60 % d’entre elles souffrent au moins une fois dans leur vie d’une cystite aiguë et beaucoup d’entre elles en ont même régulièrement.


Question

29 Complémentaires d’hospitalisation moins chères?

Depuis 2012, il y a en Suisse un nouveau financement hospitalier qui a eu des effets positifs sur les assurances complémentaires d’hospitalisation. Texte: Roland Hügi

Le nouveau financement hospitalier en vigueur depuis 2012 en Suisse a eu un effet positif sur l’évolution des coûts, et ce parce que la répartition des coûts

entre les cantons et les assureurs-maladie a été réglée à nouveau. La CSS profite de cette évolution des coûts pour examiner de manière critique les produits d’assurance correspondants. Dans la mesure du possible, les primes des assurances complémentaires d’hospitalisation devraient garder leur niveau actuel en 2014 ou être même légèrement baissées. Selon le produit choisi et la catégorie d’âge, il est cependant aussi possible que les primes augmentent. La CSS a déjà soumis les demandes pour les primes 2014 (article parâit en août). Alors que les primes de l’assurance de base sont approuvées par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), c’est l’autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA) qui est chargée des assurances complémentaires.

Complémentaire hospitalière utile Bien qu’en Suisse il soit possible de choisir librement son hôpital depuis 2012, il continue à faire sens de conclure une assurance complémentaire d’hospitalisation. Pour les personnes qui suivent un traitement dans un hôpital extra-cantonal, seul le montant qu’elles auraient payé pour ce même traitement dans leur propre canton de domicile est remboursé dans l’assurance de base.

Question

30 Quelle graisse

faut-il mettre dans la poêle? Les huiles végétales contiennent simplement en abondance des acides gras non saturés qui protègent des maladies cardiovasculaires, mais elles sont sensibles à la chaleur et à la lumière. Texte: Franziska Guggisberg

couleur et le goût de l’huile se modifient et que les acides gras sont détruits. Il y a production de substances nocives pour la santé. Plus une huile contient d’acides gras non saturés (p. ex. huile de lin, huile de tournesol normale), plus basse est la température à laquelle il y a production de fumée, ce que l’on appelle le point de fumée. L’huile d’olive et l’huile de colza constituent une alternative optimale. Car grâce à leur grande teneur en acides gras non saturés, ces huiles sont appropriées pour deux raisons: elles sont bonnes pour la santé et ont un point de fumée très élevé.

Que signifie High Oleic? L’huile High Oleic est produite à partir de tournesols cultivés d’une manière spéciale. Du fait de la culture spéciale, l’huile est stable à la chaleur et peut même être utilisée pour la friture. Sur le plan du goût, une huile High Oleic ne se distingue pas de l’huile de tournesol traditionnelle. On fabrique également selon le même principe une huile de colza résistante à la chaleur (HOLL = High Oleic   / Low Linoleic).

Huiles convenant à la cuisson

© Gettyimages

Il serait mieux de mettre dans la poêle des graisses animales comme le beurre et le saindoux, mais aussi les produits végétaux comme l’huile de coco ou les huiles de palme, mais celles-ci surchargent les vaisseaux sanguins.

Huile Point de Santé Utilisation fumée faire revenir Beurre   / 200° C  graisse rapidement à chaud, gicle moins à rôtir Huile d’olive /  190° C faire revenir à  de colza chaleur moyenne rôtir et frire Huiles 210° C  High Oleic à température élevée

Comment interpréter les signaux de fumée? Si une huile commence à produire de la fumée en chauffant, cela signifie que la CSSMagazinE 3 | 2013


La chaise roulante n’empêche pas Sabrina Laubscher de pratiquer son sport favori, l’équitation.

Question

31 Coup du

destin: et après? Sabrina Laubscher est paraplégique depuis un accident. La passionnée d’équitation s’est toutefois battue pour remonter sur son cheval. Texte: Manuela Specker

Cela s’est passé là où Sabrina Laubscher est le plus volontiers: dans un manège. Pour une raison inconnue, un ballot de paille de 500 kilos s’est détaché et lui est tombé de biais sur la tête. Depuis ce jour il y a cinq ans, elle ne peut plus bouger ses jambes. «J’étais au mauvais endroit au mauvais moment», dit la jeune femme de 24 ans, bien loin de chercher des coupables. Rien ne serait plus faux que de dire qu’elle subit simplement son destin: au contraire, Sabrina Laubscher suit le chemin qu’elle avait tracé avec une volonté de fer jusque-là. «Je ne veux absoluBien que le bas de son ment pas qu’on ait pitié corps soit paralysé, elle de moi.» est remontée sur ses chevaux. La palefrenière de formation continue à travailler au centre équestre Kronwall à Granges, où elle donne notamment des cours d’équitation. Et elle a servi d’image de marque en dressage avec handicap: en

2010, elle a pu porter les couleurs suisses aux mondiaux aux Etats-Unis aux côtés des cavaliers de pointe Steve Guerdat et Pius Schwizer. Elle veut maintenant se qualifier pour les prochains championnats du monde 2014 en France et pour les Jeux paralympiques 2016 au Brésil avec son cheval «Ames Bond». «Je ne veux absolument pas qu’on ait pitié de moi», dit Sabrina Laubscher, qui souhaite être aussi indépendante que possible. Seulement trois mois après être entrée au centre paraplégique de Nottwil où elle CSSMagazinE 3 | 2013

est restée six mois au total, elle retournait dans les écuries pendant les weekends. Evidemment qu’elle ne peut plus seller son cheval elle-même, ni faire les box elle-même et que les escaliers sont un obstacle insurmontable pour elle. Elle s’est toutefois accommodée de ces limites.

La famille, un soutien important Sabrina Laubscher doit aussi le fait de pouvoir voir l’avenir d’un œil optimiste à ses parents, qui ont assuré leurs enfants de manière optimale. «Avant


l’accident, je n’avais pas été une seule fois à l’hôpital. C’est pourquoi je ne comprenais pas la nécessité d’une assurance.» Son père a conclu auprès de la CSS, pour ses enfants, outre l’assurance d’indemnités journalières en cas d’hospitalisation un produit qui entre en action en cas de décès ou d’invalidité par accident (ADI). Il serait inimaginable que Sabrina Laubscher doive renoncer à l’argent qui lui revient aujourd’hui grâce aux produits d’assurance. Les coûts engendrés par de tels accidents sont énormes. La maison notamment a en effet dû être réaménagée et Sabrina Laubscher ne peut pas travailler à plus de 50  %. Comme Assurance pour l’accident est arrivé seulement quel- décès ou invalidité ques jours après la fin de son appren- par accident tissage, l’indemnité journalière de La CSS offre une assurance l’assureur-maladie de son employeur contre les conséquences et une éventuelle rente AI ultérieure ne financières d’une invalidité suffiraient pas. En outre, les droits à la par accident déjà à partir responsabilité civile ne sont pas en- d’une prime mensuelle de core réglés, bien que l’accident soit 1,90 CHF. Selon le degré d’invalidité, le capital s’élève survenu il y a cinq ans. jusqu’à 350 % de la somme convenue. En cas de décès, Une sécurité financière La protection financière permet à le capital est versé aux Sabrina Laubscher d’être le plus indé- survivants. Vous pouvez pendante et autonome possible égale- vous faire conseiller de ment en chaise roulante. Tôt ou tard, manière complète dans elle prendra son propre appartement. une agence CSS ou par Elle rêve aussi d’avoir sa propre écurie téléphone au et de voyager pendant plusieurs 0844 277 277. semaines. Cela nécessite de beaucoup planifier, car tous les lieux ne sont pas accessibles en chaise roulante. «Parfois c’est très énervant. Mais cela ne gâche pas ma joie de vivre», déclare Sabrina Laubscher. Selon son expérience, certaines personnes sont sur la retenue avec elle, la regardent pendant des minutes ou la traitent comme si elle n’avait pas toute sa tête en raison de son handicap physique. Les chevaux, par contre, viennent à elle comme avant son accident. «C’est ce que je souhaiterais voir de la part de tout le monde.»

Sabrina Laubscher lors de l’entraînement pour les championnats du monde 2010 aux Etats-Unis, avec son cheval Hobis. CSSMagazinE 3 | 2013

Question

32 Que paie l’AOS? De manière générale, les assureurs-maladie paient une prestation médicale lorsque celle-ci est efficace, adéquate et économique. Dans ce but, certains mécanismes de contrôle sont prévus. Texte: Matthias Schenker

L’assurance de base obligatoire (AOS) prend en charge non seulement des prestations en cas de maladie mais également en cas de maternité et d’accidents. Ces derniers ne sont cependant couverts que pour autant que la personne assurée ne dispose pas d’une autre couverture d’assurance obligatoire ou privée. Certaines mesures de prévention médicale sont également remboursées. A part quelques rares exceptions, les traitements dentaires sont exclus du remboursement.

Pas de liste exhaustive Il n’y a pas de liste exhaustive des prestations qui sont prises en particulier en charge par les assureursmaladie dans le cadre de l’assurance de base. Des prestations non médicales telles que la physiothérapie figurent dans l’ordonnance sur les prestations dans l’assurance obligatoire des soins en cas de maladie (OPAS) mais pas des prestations de traitements médicaux. Si une prestation est efficace, adéquate et économique (critères de l’efficacité, de l’adéquation et de l’économicité, EAE), alors elle est remboursée. Ce n’est que lorsqu’un assureur-maladie exprime quelques doutes au sujet d’un traitement que la commission fédérale des prestations générales et des principes (CFPP) examine la prestation en question à la lumière des critères EAE mentionnés. Sur la base de sa recommandation, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) définit si ou à quelles conditions les assurés ont droit au remboursement. Le catalogue des prestations fonctionne donc en grande partie sur le principe de l’exclusion. Il n’en va pas de même pour les médicaments. Pour ceux-ci a été constituée une liste des spécialités. Sur recommandation de la commission fédérale des médicaments (CFM), l’OFSP décide quels médicaments sont admis dans la liste et à quel prix et peuvent être ainsi remboursés par l’assurance de base.


Faire de la randonnée, jouir du calme, se délecter et se laisser gâter

Question

33 Calme, espace et temps, c’est ce que promet l’îlot de montagnes au cœur de la Suisse. Gagnez 2 nuitées pour 2 personnes dans la suite (71 m2) avec vue sur le lac, y c. petit-déjeuner, tous les jours dîner de 4 plats au restaurant Titschli, entrée au frutt SPA et deux heures de Privat SPA Suite. Réservation sur demande et selon les chambres disponibles. Randonnée automnale: les assurés CSS bénéficient de cette offre (valable selon disponibilité et jusqu‘au 17.10.2013): 2 nuitées avec buffet petit-déjeuner, utilisation du frutt SPA, boisson de bienvenue: à partir de CHF 190 en chambre double par personne et séjour.

Le savez-vous? Avec notre concours, testez vos connaissances et gagnez un séjour à l’hôtel Frutt Lodge & Spa.

Pour participer au tirage au sort Ecrivez votre solution au dos d’une carte postale et envoyez-la à l’adresse suivante: CSS Assurance, mots croisés CSS Magazine, Tribschenstrasse 21, case postale, 6002 Lucerne. Ou envoyez-nous un courriel à css.motscroises@css.ch. Le vainqueur sera désigné par tirage au sort, la voie de droit est exclue. La date limite d’envoi est le 30 septembre 2013. Solution des mots croisés 2/13

Nous félicitons le gagnant Oliver Bertschinger, 8105 Regensdorf

Solution: CSSMagazinE 3 | 2013


Shop-santé: produits de qualité à des prix incroyables! Nouveau: possibilité de commander aussi par SMS.

40 % Prix: CHF 59.40 au lieu de CHF 99

Appareil pour mesurer la pression Delwa-Star UAM 730 pour le bras supérieur Code de rabais en ligne: CSS40 Mot de passe SMS au 363: B140M Pour mesurer le pouls et la pression sanguine. Mémorisation de 60 mesures au maximum et calcul de la valeur moyenne. Approprié pour un bras supérieur d’un diamètre de 22 à 36 cm.

20 %

30 %

Prix: CHF 52 au lieu de CHF 65

Prix: CHF 90.30 au lieu de CHF 129

Monoculaire Echo™ Zoom 10 x 30 x 21

Mini Stepper avec ordinateur

Code de rabais en ligne: CSS20 Mot de passe SMS au 363: F602G Agrandissement: 10 à 30 x, taille lentilles: 21 mm, champ de vision en 1000 m: 59 à 36 m, poids: 90 g, dimension (L): 10.7 cm, diamètre 3.3 cm

Code de rabais en ligne: CSS30 Mot de passe SMS au 363: M377S Ordinateur d’entraînement avec chronomètre, odomètre, cadence, consommation d’énergie, changement automatique de l’affichage, charge max.: 80 kg, poids: 11 kg, dimension (L x L X H): 47 x 33 x 22 cm (+ frais d’envoi: CHF 20 )

Commandez en ligne sous www.css.ch /exclusif, par téléphone au 058 277 60 00 ou par SMS. Lors de la commande, saisissez le code de rabais en ligne ou le mot de passe SMS pour l’article souhaité. Les prix n’incluent pas les frais d’envoi. L’offre est valable jusqu’au 29 octobre 2013 ou jusqu’à épuisement du stock.

Commande par SMS: comment cela fonctionne. Envoyez le mot de passe correspondant par SMS au 363 (CHF 0.20/SMS). Vous recevrez une facture en même temps que la marchandise. C’est encore plus simple si vous êtes inscrit(e) à PostFinance Mobile. Le paiement est effectué directement et en toute sécurité via votre compte postal. Infos au sujet de l’inscription sous www.postfinance.ch /mobile

Ces articles ont été soigneusement sélectionnés pour vous par vivit, le centre de compétence pour la santé et la prévention de la CSS Assurance.

… plus d’informations sur les articles sous www.css.ch /exclusif


Nouveau SPA à Ovronnaz Les bains thermaux d’Ovronnaz proposent un séjour reposant avec une expérience Wellness unique au milieu des Alpes valaisannes. Aux bains thermaux, découvrez le «Panoramic Alpine SPA» qui vient d’ouvrir, sur une surface de 1000 m2. Profitez des deux saunas et des bains de vapeur, d’un hammam et d’une grande piscine. Détendez-vous en outre en jouissant d’un massage bienfaisant. 30 % de rabais sur l’entrée journalière au nouveau «Panoramic Alpine Spa» (spa, bains thermaux, fitness). Prix d’entrée CHF 24.50 au lieu de CHF 35, dès 16 ans. Valable pour toute la famille. Présenter la carte d’assurance CSS à la caisse. Non cumulable avec d’autres réductions. Valable jusqu’au 20.12.2013.

www.thermalp.ch

30 % Un musée plein de vie Plus de 100 maisons originales centenaires provenant de toutes les régions de Suisse, 250 animaux de ferme indigènes, jardins et champs authentiques, ainsi que démonstrations de métiers manuels traditionnels et manifestations spéciales font du passé un événement. Et du Ballenberg un lieu unique. Sujet de l’année 2013: Vivre et découvrir l’artisanat! 25 % de rabais sur le prix d’entrée normal: adultes CHF 16.50 au lieu de CHF 22, enfants CHF 8.25 au lieu de CHF 11. Au max. 6 personnes par bon de réduction. Non cumulable avec d’autres réductions. Imprimer le bon de réduction sous www.css.ch /exclusif et le présenter à la caisse. Valable jusqu’au 31.10.2013.

www.ballenberg.ch

25 % Le meilleur pour vos pieds Rohner Socks est la marque leader suisse pour les chaussettes. Chez Rohner Socks, on travaille avec des matériaux de haute qualité et modernes et on produit avec les toutes dernières technologies. Rien que le meilleur pour vos pieds: convainquezvous des modèles novateurs dans les domaines Loisirs, Business et Health Care. 20 % de rabais sur tout l’assortiment E-Shop, sans frais d’expédition à partir de CHF 150. Commandez en ligne sous www.rohner-socks.com ou par téléphone au 071 727 86 86. Mentionnez au téléphone ou saisissez dans le panier le code du bon «CSS20». Non cumulable avec d’autres réductions. Valable jusqu’au 31.12.2013.

www.rohner-socks.com

20 %


Un écrin pour vos meilleures photos Découvrez le service-photos en ligne smartphoto. Avec plus de 4 millions de clients satisfaits, smartphoto vous propose un grand choix de produits photo, comme des tirages papier, posters, livres, toiles, cartes de vœux, calendriers et cadeaux. Créez vos produits photo rapidement et simplement en ligne, sans téléchargement de logiciel. 40 % de rabais sur tous les produits photo. Commandez sous www.smartphoto.ch les produits photo souhaités, saisissez dans le panier le code promotion «CSS13JA». Le code n’est utilisable qu’une fois. Non cumulable avec d’autres réductions. Frais de port exclus. Valable jusqu’au 31.03.2014.

www.smartphoto.ch

40 % Mon nom est Bond Le monde de l’agent 007 se présente depuis peu sous un nouveau jour aux visiteurs du Schilthorn: expérimentez le BOND WORLD 007 interactif dans le cinéma du restaurant et testez vos capacités Bond sur la scène du film «Au service secret de Sa Majesté». Savourez aussi le panorama alpestre unique sur la plateforme. «BOND WORLD 007» offre exclusive dès CHF 180: 2 nuits en chambre double avec petit déjeuner à Lauterbrunnen ou Mürren, excursion au Schilthorn – Piz Gloria, entrée dans le BOND WORLD. Détails de l’offre sous www.css.ch /exclusif. Infos & réservation: Jungfrau Region Marketing AG, tél. 033 854 12 50, info@jungfrauregion.ch. Mot de réservation «CSS». Valable jusqu’au 31.10.2013.

www.jungfrauregion.ch

jusqu’à 25 % Aventure dans la jungle Parcourez la jungle, entouré d’oiseaux, et explorez le monde tropical dans la canopée. Venez vivre l’expérience du Papiliorama et du Nocturama avec des centaines de papillons et d’animaux nocturnes en liberté. Par tous les temps et toute l’année une aventure passionnante. 22 % de réduction pour l’entrée: adultes CHF 14 au lieu de CHF 18, enfants CHF 7 au lieu de CHF 9. Valable pour toute la famille (enfants, parents et/ou grands-parents). Présenter la carte d’assurance CSS à la caisse. Non cumulable avec d’autres réductions. Valable jusqu’au 31.3.2014.

www.papiliorama.ch

22 % … et d’autres offres sous www.css.ch /exclusif


Immersion «2 pour 1 dans le SEA LIFE Constance» Immergez-vous et allez à la rencontre d’êtres fascinants et uniques du monde sous-marin. Le SEA LIFE Constance héberge sous un même toit plus de 3000 animaux provenant de toutes les eaux de la planète.

Qu’il s’agisse de poissons d’eau douce ou d’eau de mer, de mammifères marins ou de crabes, au SEA LIFE vous pouvez observer de près les habitants des mers les plus divers. Le tour vous amène le long du cours du Rhin, des glaciers alpins au port de Rotterdam. Vous traversez l’espace de la Mer Rouge et rencontrez des tortues de mer. A la fin, vous sentez le froid piquant de l’Antarctique, habitat des pingouins facétieux. En outre, cette année vous attend l’exposition spéciale «Invasion des crabes» avec les voleurs turbulents en pleine action. Avec CSS Exclusif, le voyage de découverte au SEA LIFE est encore plus attrayant: profitez de deux cartes journalières au prix d’une. En compagnie d’un adulte payant plein tarif (achat à la caisse sur place avec présentation de votre carte d’assurance CSS), une autre personne reçoit une carte journalière gratuite pour le même jour. Valable jusqu’au 30 novembre 2013, non cumulable avec d’autres réductions, cartes annuelles, cartes préventes ou billets en ligne. Vous trouvez d’autres informations concernant le SEA LIFE Constance sur: www.visitsealife.com/Konstanz ou sur www.css.ch  /exclusif > Offre SEA LIFE Constance.

Cssm 3 2013 f web  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you