Page 7

7

La CSC Luxembourg demande donc : • Plus de Bus express. • Un drainage du public par des outils de proximité (Flexitec) dépendant des services publics et à défaut, un drainage par des initiatives locales. • Une formation renforcée pour Demandeurs d’emploi.

• de veiller à la sécurité du personnel et des utilisateurs. A titre d’exemple, il y a lieu d’interdire à du personnel de sortir d’un travail de déneigement pour enchaîner un transport de personnes sans temps de repos. Piste cyclables sécurisées La CSC Luxembourg demande :

Les initiatives locales… oxygène de la mobilité Afin d’allier proximité, maîtrise des coûts pour les opérateurs mais aussi pour les utilisateurs, il y a lieu de disposer d’un réseau d’initiatives locales (privé – public – TEC). La priorité de ces initiatives ne peut être de remplacer, doubler les services publics collectifs. Ces initiatives doivent d’abord renforcer les lignes TEC et SNCB puis seulement, à défaut, compléter l’offre de service. A contrario, les TEC ne peuvent pas s’appuyer sur les initiatives locales pour justifier d’un désinvestissement de leur part.

• une mise en priorité du développement du réseau RAVEL, en ce compris les liaisons avec le Grand-Duché de Luxembourg et la France. Les choix de développement doivent allier tourisme et trajets domicile/lieu de travail. • un entretien des pistes cyclables le long des axes routiers, permettant un usage réel et sécurisé.

La CSC Luxembourg défend le besoin d’un seul centre d’appels téléphoniques provincial type DAMIER de l’ASBL FORCA • centralisant les demandes de mobilité, • accessible sur une plage horaire large, • mettant en lien avec les offres de mobilité, • capable de répondre aux besoins sociaux en ayant une marge de concertation entre le demandeur et l’opérateur de mobilité, • centralisant les demandes de mobilité non exécutables ou les dysfonctionnements, • alimentant la Direction Générale Inter Modalité pour les solutions à mettre en oeuvre afin d’améliorer l’offre de mobilité. L’explosion d’initiatives locales doit garantir un statut décent pour le personnel et des normes de sécurité pour le personnel et les utilisateurs.Pistes cyclables sécurisées La CSC Luxembourg demande donc aux opérateurs : • de limiter le recours à du personnel non statutaire (secteur public) ou non définitif (secteur privé) sauf dans le cadre temporaire d’une politique d’insertion à l’emploi ou d’une politique de réintégration dans le circuit de la Sécurité Sociale (RIS). Ces personnes auront été formées au préalable.

Parkings de dissuasion Dans le cadre de l’aménagement du territoire, il faut continuer l’implantation de parkings près des gares et des nœuds routiers. Le plan établi dans le cadre de Réseaulux doit rester une référence. Les parkings de gare doivent être amplifiés mais la politique

Transcom-Info mars 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you