Page 6

Chemins de fer

Nous devons avoir une attention particulière aux horaires, au cadencement et aux correspondances déjà en application aujourd’hui mais encore plus dans le cadre du futur plan de mobilité de la SNCB pour fin 2014. Nous devons constater qu’une série d’horaires sont dissuasifs, entraîneront une diminution de fréquentation de certains trains et donc à terme leur disparition. Au contraire d’un plan d’investissement pour notre province, la SNCB sabote elle-même le rail luxembourgeois. Transport de marchandises Le transport multimodal doit être développé et les raccordements au rail doivent être promus. Sur notre territoire, nous avons plusieurs zones raccordées au rail : Molinfaing, Etalle Valvert, Gouvy, Terminal Container Athus, Croix-Rouge Etalle. Plusieurs zones ou entreprises sont sur le rail ou à proximité. A titre d’exemples, nous citerons : Burgo, Zone de Latour avec Mobil, Mima ou groupe François, Zone PED Aubange, Aye, Habay, Ferrero.

La CSC Luxembourg propose donc qu’un schéma de développement global soit mis en oeuvre sous la coordination d’Idélux mais avec l’apport des organisations syndicales. Ce schéma comportera trois volets : • Comment développer le transport de marchandises par rail et comment en faire un label de qualité pour les entreprises concernées ? • Une négociation collective, et non entreprise par entreprise, avec la SNCB, pour défendre des conditions commerciales plus attractives. • Un soutien au développement du « Terminal Container Athus » via une politique de soutien au rail de la part des gouvernements fédéral et régionaux mais aussi par la concrétisation des 2 km manquants entre la Belgique et la France (Lien direct avec la Méditerranée). Les TEC… branches porteuses Les TEC doivent répondre à un besoin de déplacement rapide complémentaire à la SNCB. Les Bus express doivent être développés. Les lignes de bus actuelles doivent faire l’objet d’une révision en fonction des évolutions socio-économiques et démographiques (Seniors). Il faut encore améliorer l’articulation horaire entre SNCB et TEC. La complémentarité avec un drainage fin de mobilité doit être construite. Il s’agit de mettre en lien les lignes rapides avec les initiatives locales de mobilité telles que le Telbus et le Flexitec. Une meilleure utilisation des ressources disponibles est gage de moyens à redéployer au profit de la mobilité. Le plan TEC ne peut pas être construit sans lien avec le SMOT (Schéma de Mobilité Transfrontalière). Tout comme pour le train, le matériel roulant ainsi que les arrêts doivent être adaptés aux personnes à mobilité réduite (handicap – âge – « poussettes »). Le développement de la mobilité TEC, mais aussi celui des initiatives locales, doit être soutenu par un effort accru de formations Forem à Molinfaing. A ce titre, améliorer l’accessibilité de la zone de Molinfaing serait une vitrine pour la mobilité.

Transcom-Info mars 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you