Page 13

13

La mobilisation a été payante ! La commission européenne n’a pas gagné et c’est une grande première. Si la séparation totale entre le gestionnaire de l’infrastructure et l’opérateur et le démantèlement du service public par la libéralisation totale du transport national étaient ses noirs desseins, les amendements apportés par les parlementaires européens soutenus par les cheminots et les organisations syndicales européennes, ont corrigé le tir et affaibli sa position. Cette Commission Européenne qui se voit comme un ordre supranational a vacillé, n’en déplaise à Monsieur Kallas ! Nous allons désormais analyser en profondeur les différents textes votés par les parlementaires européens et nous reviendrons vers vous dans un prochain numéro de Transcom Info.

Transcom-Info mars 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you