Page 76

                                            Interview publiée le 27 novembre 2014     Samedi soir dernier, au Trabendo, à Paris, la bande de Salut C’est Cool a donné un concert incroyable   agrémenté, entre autres, de leurs tubes des plus ‘chelous’, d’une dégustation de fromage sur scène et   d’une bataille de polochons. Ils avaient invité pour l’occasion Flavien Berger qui a bercé leur été, autant que   le notre, avec son EP Mars Balnéaire. On leur a donc proposé un entretien tous ensemble, avant la fête, qui promettait déjà d’être très folle.              

Salut c’est Flavien cool & Berger cobversations

Pourquoi y a-t-il plein de paillassons Salut C’est Cool à l’entrée ? Salut C’est Cool : C’est juste pour se faire des thunes et pour que les gens repartent avec un petit souvenir ! Flavien Berger : Vous les vendez combien ? SCC : Dix boules. Flavien : C’est un grand paillasson coupé en petit bouts ? SCC : Non. A couper, c’est impossible. Certes on aurait pu faire des belles formes mais cela nécessite une scie particulière, et ça ferait des pertes autour. Ceci étant, on aurait pu s’en servir pendant le concert : genre se les mettre sur la tête. Et ces sprays d’eau parfumée? SCC : Ce soir, on a prévu une bataille de polochons et, du coup, il va y avoir pleins d’acariens. On va

utiliser ces sprays pour faire retomber les poussières s’il y a trop de gens qui éternuent. Intelligent, non? Flavien : C’est incroyable comme idée les gars, que vous ayez réfléchi au fait qu’il fallait faire tomber la poussière… SCC : En fait, on connait des allergiques qui utilisent cette méthode… Merci Alex, si tu nous lis! Vous êtes plutôt performance que concert ? SCC : Non, c’est juste un concert mais il y a des trucs qui se passent en plus de la musique. C’est faire de la musique et des jeux en même temps, pour une expérience un peu totale. Et pour toi, Flavien ? Flavien : Moi, je chante mes chansons différemment que sur le disque, je les improvise, en les prenant comme une matière. C’est comme si je m’autosamplais. Du coup souvent je ne chante même pas

Crumb magazine 2010 2015  

Le meilleur du fanzine CRUMB, 2010-2015 dans un book digital. Fil rouge de 5 années d'aventures en 300 pages et 70 interviews, riches en pho...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you