Page 173

fusions. Mais il y aura toujours des extrémistes du genre, des mecs qui veulent garder des chapelles comme quand Miles Davis quand il a introduit le Fender Rhodes dans le jazz.

ne fera pas partie de la trilogie. Je reste dans le même univers, avec le même personnage mais je le présente à travers un autre prisme. Après il y aura le dernier épisode de la trilogie.

Tu sembles davantage posé avec ce type de projet comme Last Days. Tu vas en sortir d’autres du même genre? Il y en aura d’autres parce que vers 2006 j’ai énormément travaillé et donc j’ai au moins deux ou trois autres albums d’instrus. J’ai fait d’autres beats très différents de Last Days. J’ai des sons plus funk et d’autres plus différents. Vous verrez !

Tu peux nous en dire quelques mots ? Non, je suis en plein dedans. Je préfère prendre mon temps, tu comprends…

T’en penses quoi de conclure la trilogie après Vive la Vie et La Fin de l’Espèce ? Oui, j’ai envie de finir cette trilogie même si pour l’instant je bosse sur le prochain Klub des Loosers qui

                                                                           

Après l’adolescence et la trentaine, tu vas parler des vieux ? Non non non (rires effleurés). Ce n’est pas si logique que ça. Non. Je ne suis pas logique.

Interview et propos recueillis par Sirius Epron. Photograhies : Laurent Nalin, du Collectif 5.6, pour Crumb magazine

Crumb magazine 2010 2015  

Le meilleur du fanzine CRUMB, 2010-2015 dans un book digital. Fil rouge de 5 années d'aventures en 300 pages et 70 interviews, riches en pho...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you