Page 1

issn 1279/7715

Printemps 2014

t c e r i D n E e n i a t i u d’Aq Bulletin d’info

rmation d

nal de touris u Comité régio

me d’aquitaine

soMMAiRE ACTuALiTÉ P. 3 Assises régionales du tourisme P. 4 Nouveau règlement d’intervention P. 4 P. 5 P.14 P.16

du tourisme et des loisirs (RIT) Présentation du plan d’actions du CRTA dans les départements Eductour « Pyrénées » De nouvelles collaboratrices au CRTA Quand les cessions de droits photographiques font débat

MARKETinG P. 6 L’Aquitaine à la conquête de

l’Ouest américain

P. 7 Ouverture du vol Bordeaux-Zürich P. 7 Rencontre avec les journalistes

français Campagne « cyclo » en Allemagne Le « Vakantiebeurs » à Utrecht Salon des vacances à Bruxelles Salon de l’agriculture à Paris Tourisme d’affaires : bilan et perspectives P.10 Campagne de communication sur le marché britannique P. 8 P. 8 P. 9 P. 9 P.10

pREssE P. 11 Workshop presse aux Pays-Bas P. 11 Mediatour en Suisse P.12 L’Aquitaine à la rencontre des

médias allemands

P.12 Mediatour Espagne : des accueils

à venir

CoMMuniCATion

LE CRTA ET ATouT FRAnCE oFFiCiALisEnT LEuR pARTEnARiAT Le 19 février 2014, deux jours après la réunion aquitaine des Assises Régionales du Tourisme, Régine MARCHAND, Présidente du Comité Régional de Tourisme d’Aquitaine, et Christian MANTEI, Directeur général d’Atout France, ont officialisé le partenariat qui les unit au cours d’une conférence de presse, en présence de professionnels du tourisme et des médias, dans les salons de l’immeuble JeanJaurès à Bordeaux.

P.13 www.bordeaux-aquitaine-wine-trip.fr

oBsERVAToiRE P.14 Nouvelles fiches « marché » P.15 Le CRTA fournit des tableaux de

bord aux stations touristiques

Cette signature de convention fut l’occasion de rappeler l’importance du partenariat, pour chacun des deux interlocuteurs. Elle présentait aussi une bonne opportunité d’échanger à la fois sur le partenariat et sur le potentiel économique du tourisme, le rôle et les missions d’Atout France et les marchés prometteurs pour le développement touristique de l’Aquitaine et de la France.

500 000 € investis pour la promotion de l’Aquitaine par les deux structures La convention porte sur un plan d’actions commun qui concerne 6 marchés européens principaux (Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Grande-Bretagne, Suisse) et 5 marchés loin-


Bulletin d’information du Comité régional de tourisme d’aquitaine PRINTEMPS 2014

tains complémentaires (Chine, Brésil, Canada, États-Unis, Australie). 500 000 euros seront investis par les deux structures en 2014 au bénéfice de l’Aquitaine (400 000 par le CRTA et 100 000 par Atout France) pour mener des campagnes de communication, des accueils de TO ou de journalistes et pour participer à des salons ou workshops.

Pour le CRTA et Atout France : un partenariat « gagnantgagnant » Le CRTA entretient un lien privilégié avec Atout France. Interlocuteur du CRT sur les marchés étrangers, l’agence touristique permet au CRT de bénéficier internationalement de la marque France. Le partenariat permet aussi à l’Aquitaine de bénéficier d’une visibilité supplémentaire à travers les outils d’Atout France (site internet, newsletters, éditions). Cet accord fait enfin profiter l’Aquitaine de moyens « augmentés » grâce à un co-financement de l’agence française du tourisme et de ses partenaires, qui renforce les actions de promotion du CRTA. En retour, la France s’appuie sur les richesses touristiques de l’Aquitaine. Avec 95 millions de nuitées touristiques annuelles, l’Aquitaine, 2ème région d’accueil pour le camping et 5ème en hôtellerie, est une région de poids dans le panorama du tourisme français. Il est donc normal que la France s’appuie sur les richesses touristiques de la région, son littoral ou son

patrimoine pour attirer les clientèles européennes, ou la notoriété de Bordeaux et du vignoble pour capter les clientèles des marchés lointains. Régine MARCHAND a rappelé quelques-unes des actions significatives menées ensemble, en particulier le workshop « Rendez-vous en France », la promotion de l’œnotourisme sur 6 marchés prioritaires et la participation de l’Aquitaine aux campagnes France en GrandeBretagne, en Allemagne et aux Pays-Bas,...

« Atout France » est obligé de s’adosser sur des marques fortes… Christian MANTEI a présenté quant à lui quelques données macroéconomiques, notamment les 6% de croissance de la fréquentation internationale en France, qui dépassent les 5% de croissance mondiale ; les destinations à forte marque s’en sortant mieux que les autres. La France compte 120 à 150 marques internationales, ce qui constitue une grosse opportunité pour notre pays face à des destinations concurrentes comme l’Espagne ou l’Italie, qui en comptent moins et alors que le numérique renchérit les marques existantes. L’Aquitaine a la chance d’en regrouper plusieurs, Bordeaux,

Biarritz, les vignobles du Bordelais, le Périgord… Cependant, derrière ces 6% de croissance de la fréquentation internationale en France, se cachent des faiblesses et des écarts de résultats, car certains sites et produits restent trop dépendants de la clientèle française, ellemême en baisse.

…et une offre adaptée au niveau international Le directeur d’Atout France a insisté sur la nécessité d’investir collectivement sur des filières à très forte valeur ajoutée, comme le golf, le tourisme d’affaires, l’œnotourisme, le patrimoine et de les promouvoir sur les bons segments de clientèles et les bons marchés. Le CRT l’a bien compris, comme s’est plu à le rappeler Brigitte BLOCH, en accueillant les 19 et 20 mars, des tours opérateurs et des journalistes suisses à l’occasion du vol inaugural Zurich-Bordeaux sur Helvetic Airways. Au programme: découverte des vignobles et golf. Atout France participe d’ailleurs aux deux mois de promotion de la liaison aérienne sur les tramways de Zurich, cofinancée par le CRTA, les OT de Bordeaux et de Biarritz et des hôteliers. Encore un bel exemple de la complémentarité et de la coopération entre les organismes locaux de promotion touristique !

2


ACTuALiTé

ACTuALiTÉ

DEs AssisEs RÉGionALEs Du TouRisME pouR ConsTRuiRE L’AVEniR Du TouRisME FRAnçAis La Maison de la promotion sociale à Artigues près Bordeaux a accueilli, le 17 février dernier, la journée Aquitaine des Assises Nationales du tourisme 2014, à laquelle particuliers, professionnels publics et privés du secteur du tourisme étaient invités, à l’initiative du préfet de région. Il s’agissait de réfléchir ensemble à une véritable stratégie pour l’avenir du tourisme français. Le CRTA s’est fortement impliqué dans cette initiative à laquelle ont participé sa présidente, Régine MARCHAND, sa directrice, Brigitte BLOCH et les équipes du CRTA qui ont contribué à l’analyse des questionnaires adressés à cette occasion. Lancées à l’échelle nationale par la ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia PINEL, à la demande du Président de la République qui a fait du tourisme une priorité nationale, cette grande concertation mobilise, jusqu’au printemps 2014, au travers de 9 groupes de travail nationaux et d’échanges sur tout le territoire français, l’ensemble des acteurs concernés par le secteur du tourisme. Cette concertation doit permettre de fédérer les énergies et d’élaborer un programme d’actions concrètes pour que la France renforce son attractivité et reste la première destination touristique mondiale.

Trois ateliers pour formaliser des propositions aquitaines Dans ce cadre, les assises régionales avaient pour but de partager informations et constats sur le tourisme en Aquitaine, de clarifier les dynamiques touristiques en jeu dans la région,

de soulever les problèmes auxquels se heurte encore l’activité et de faire remonter des propositions destinées à les résoudre. Le matin, trois ateliers simultanés ont été organisés pour partager les retours d’expériences et proposer des pistes de progrès autour des thèmes suivants : agir sur l’offre touristique (les nouvelles destinations, la diversification des produits, le tourisme évènementiel et d’affaires), agir sur les pratiques (accueil, professionnalisation, nouvelles technologies) et agir sur les moyens (investissement, fédération des acteurs publics, départ en vacances des Français).

Des interventions régionales en cadrage et des contributions des élus Brigitte BLOCH est intervenue comme « grand témoin » à l’occasion du premier atelier sur

Renaud LAGRAVE, Germinal PEIRO et Hervé BOUyERIE échangent au cours d’une table ronde.

l’offre touristique afin de mettre en perspective les grands enjeux du tourisme aquitain et d’apporter son expertise pour aider les participants à dégager collectivement des pistes de travail pour l’avenir. Olivier ROUX, chef du service tourisme de la région Aquitaine, intervenait quant à lui dans l’atelier consacré aux moyens, évoquant les questions des investissements et stratégies de développement mises en œuvre sur le territoire. L’après-midi, les synthèses des travaux des ateliers ont été présentées à l’ensemble des participants par les trois rapporteurs et suivis d’une table ronde des pouvoirs publics à laquelle participait Renaud LAGRAVE, Vice-Président du Conseil Régional, chargé du Tourisme. Le débat en séance plénière a permis en fin de journée de formaliser quelques axes de travail.

La stratégie marketing au cœur des pistes de travail Mieux connaître les comportements des résidents secondaires et des touristes de demain en provenance des marchés émergeants, réintroduire l’humain et l’immatériel dans les produits touristiques, mutualiser les moyens dans un contexte de réduction budgétaire, penser marque, marketing et clients plutôt que territoires et limites administratives, sont quelquesunes des pistes qui ont été débattues à cette occasion. La journée a suscité un vif intérêt et une très forte mobilisation puisque plus de 300 personnes ont participé à ce rendez-vous, qui fut l’occasion, pour la région Aquitaine, de rappeler l’importance du poids économique du tourisme, qui représente plus de 4,5 milliards d’euros injectés dans l’économie régionale et 5% des emplois salariés régionaux en moyenne annuelle.

Atelier Agir sur l’offre, animé par Rémi PLANTON.

3


Bulletin d’information du Comité régional de tourisme d’aquitaine PRINTEMPS 2014

unE nouVELLE sTRATÉGiE RÉGionALE pouR un TouRisME CoMpÉTiTiF Après deux années de réflexion, de concertation et un bilan de sa propre politique touristique, le conseil régional d’Aquitaine a adopté un nouveau règlement d’intervention du tourisme et des loisirs (RIT) lors de sa séance plénière du 21 octobre 2013. Vice-Président du Conseil régional d’Aquitaine, en charge du tourisme, Renaud LAGRAVE a présenté cette nouvelle politique à l’occasion de plusieurs réunions décentralisées, en présence des acteurs du tourisme et des médias. Priorité à la mise en tourisme et au développement équilibré des territoires Après six années d’investissements pour la création et l’aménagement de l’offre, les aides régionales seront davantage orientées vers la mise en tourisme de l’offre et la valorisation touristique équilibrée des territoires, des sites et équipements touristiques. La stratégie se construit autour de quatre axes : La structuration des territoires aquitains, La valorisation des espaces touristiques aquitains, La confortation de la solidarité et de l’emploi, La promotion des territoires aquitains.

La Région intervient sur les quatre espaces aquitains que sont le littoral, la montagne, l’urbain et le rural, avec un soutien des filières touristiques, différencié selon les espaces et adapté aux clientèles. Pour les six années à venir les filières économiques majeures seront aussi valorisées comme le littoral, l’itinérance douce, l’œnotourisme et l’agritourisme. Développement économique et emploi, préservation environnementale, solidarité, structuration territoriale font partie des grands enjeux de cette politique.

une politique recentrée sur le visiteur La région Aquitaine souhaite accompagner ses territoires et leurs acteurs dans l’amélioration de la qualité d’accueil des visiteurs. C’est pourquoi elle soutiendra en priorité les volets de professionnalisation des offices de tourisme, toutes les démarches collectives de qualité,

sans oublier le développement de stratégies numériques territoriales.

Des appels à projets lancés Afin d’améliorer l’organisation de la filière touristique et développer la qualité des services d’une part, d’aider à la construction d’une offre de séjour pour tous innovante d’autre part, deux appels à projet pour les territoires seront lancés au cours de l’année, « Structuration touristique des territoires » et « Territoires touristiques accessibles à tous ».

pRÉsEnTATion Du pLAn D’ACTions DAns LEs DÉpARTEMEnTs

Régine MARCHAND, Présidente du CRTA, présente le plan d’actions à Bergerac.

Pour la première fois cette année, le CRTA a souhaité présenter son plan d’action aux professionnels du tourisme au cours de réunions décentralisées dans les départements d’Aquitaine. Afin de ne pas multiplier les rencontres, CRTA et MOPA ont organisé des réunions communes où chaque organisme a expliqué son propre plan d’actions.

4

Il s’agissait pour le CRTA de mieux faire connaître ses actions aux partenaires du territoire pas toujours présents aux réunions organisées à Bordeaux les années précédentes. Deux premières rencontres ont eu lieu à Montde-Marsan et à Bergerac, les 21 et 25 novembre - elles furent aussi l’occasion de présenter la V5 du Tourinsoft - tandis que les deux dernières sessions de présentation se sont déroulées à Latresne le 28 janvier et à Salies-de-Béarn le 3 février. Ces mêmes dates coïncidaient avec la présentation du règlement touristique d’intervention par le Conseil régional. Elles ont donné lieu à de nombreux échanges à l’issue des présentations. Les partenaires du territoire ont marqué un fort intérêt pour ces présentations et les coordinations des acteurs au cours de ces journées.


ACTuALiTé

EDuCTouR « pyRÉnÉEs » pouR LE CRTA : MiEux ConnAîTRE ET pRoMouVoiR unE oFFRE Aussi innoVAnTE Régine MARCHAND, Présidente du CRTA, Brigitte BLOCH, directrice, et Céline BOUTE, chargée de la filière, se sont rendues, avec le CDT Béarn Pays Basque, en visite professionnelle dans les Pyrénées les 18 et 19 mars dernier. Des offres de la Vallée d’Aspe, à celles de la station de sports nordiques du Somport, de l’Hôtel du Pourtalet à Artouste et Gourette, les responsables du CRTA ont rencontré des hébergeurs, des Présidents et directeurs d’OT et de stations, des professionnels de la montagne. Un constat : l’offre est renouvelée et accessible.

Station du Somport

une offre innovante De manière globale, il ressort de cette visite que les professionnels de la montagne veulent rendre leurs offres séduisantes et accessibles à tous, même à ceux qui ne pratiquent pas le ski. Dans cet objectif, ils diversifient les produits et les tarifs, développent les services, s’adaptent aux besoins et attentes des clients. Le CRTA s’est engagé à mieux relayer ces offres, notamment dans ses newsletters ou dans sa communication sur les réseaux sociaux ; l’objectif va être de valoriser ce qui peut faire l’originalité de notre destination en hiver.

La montagne en hiver : un enjeu économique Si l’offre doit être encore mieux connue, c’est aussi en raison de l’enjeu économique que re-

présente la montagne tant en hiver qu’en été. Selon l’établissement public qui gère les stations d’altitudes (EPSA), pour 1 euros investit par la structure, 6 sont dépensés sur place par le client. Le CRTA souhaite, à l’avenir, intégrer les informations statistiques disponibles à son corpus de données et y consacrer une de ses publications. Après cette visite hivernale, une nouvelle rencontre est prévue cet été, l’offre estivale des Pyrénées aquitaines étant particulièrement intéressante pour les prospects européens. L’équipe du CRTA remercie à la fois le CDT et tous les professionnels rencontrés pendant cette visite pour la qualité de leur accueil et leur professionnalisme.

Station de Gourette

Bruno GUITTON, directeur de la station du Somport, et Régine MARCHAND.

5


Bulletin d’information du Comité régional de tourisme d’aquitaine PRINTEMPS 2014

MARKETinG L’AquiTAinE Aux CôTÉs DE L’oT DE BoRDEAux, à LA ConquêTE DE L’ouEsT AMÉRiCAin Le CRT Aquitaine a cofinancé et participé à une mission de promotion à San Francisco et à Los Angeles du 13 au 16 janvier 2014. Cette opération était organisée et pilotée par l’Office de Tourisme de Bordeaux dans le cadre des 50 ans du jumelage avec Los Angeles, qui sera également la ville invitée d’honneur lors de la 9éme édition de Bordeaux Fête le Vin, du 26 au 29 juin prochain. Le CRT a terminé cette tournée par une journée de formation du personnel du TO « Avanti Destinations », dont le siège est à Portland. Cofinancée par le CRT, ce «  roadshow  » Côte Ouest des États-Unis réunissait une délégation de partenaires aquitains : offices de tourisme de Saint-Émilion et de Biarritz, Les Sources de Caudalie, les agences réceptives Ophorus et Decanter Tours, ainsi que des opérateurs américains tels que les croisiéristes Viking et Uniworld et le Tour Opérateur Avanti Destinations, qui propose une sélection de produits en Aquitaine.

Roadshow - USA - Los Angeles

Des rencontres avec des agents de voyages et des TO sous la forme de séminaires et de petits déjeuners de travail ont été organisés dans chacune des deux villes. Des rencontres avec des journalistes avaient lieu à l’occasion de conférences et déjeuners de presse.

intérêt pour l’œnotourisme et les produits participatifs

Roadshow - USA - Los Angeles

tinations.com). Ce TO, spécialisé sur la France et l’Italie, propose plusieurs produits en Aquitaine, à Bordeaux, Saint-Émilion, en Dordogne et sur la Côte Basque. Il est exclusivement distribué par les agents de voyages. Le CRTA a formé 50 personnes, qui sont en relation directe avec ces agents, au cours de cinq sessions d’une heure chacune. Ces sessions ont permis au CRT de mieux connaître ce TO, très intéressé par les produits « hands on » (c’est-à-dire participatifs comme les vendanges, l’assemblage…) et qui envisage de développer davantage ses produits en Aquitaine, notamment sur le Pays Basque. En conclusion, c’est un marché intéressant à travailler, car ces professionnels sont moins sollicités que ceux de New york et sont très attentifs à notre offre.

Les petits déjeuners workshops ont permis de rencontrer plus de 60 TO et agents de voyages à San Francisco et autant à Los Angeles. Le CRT a animé des présentations de la région en valorisant ses principaux attraits pour la clientèle américaine : Bordeaux et le vignoble, Biarritz et le Pays Basque ainsi que la Dordogne. Les conférences de presse ont réuni quant à elles une trentaine de journalistes dans chacune des deux villes. Cette opération a permis au CRT d’explorer un bassin de clientèle au potentiel intéressant pour l’Aquitaine. La Californie est en effet le premier Etat émetteur de touristes américains vers la France et la croissance du volume aérien, depuis la Côte Ouest vers la France, est supérieure à celle depuis la Côte Est.

50 opérateurs d’Avanti destinations formés à l’Aquitaine

Formation chez AVANTI DESTINATIONS Portland

Le CRT a complété cette tournée par une journée de formation du personnel du tour opérateur Avanti Destinations, leader sur le marché américain, à Portland (www.avantides-

6

Roadshow - USA - San Francisco


MARKETiNG

ouVERTuRE Du VoL BoRDEAux-ZüRiCh : ÉDuCTouR inAuGuRAL ET CAMpAGnE DE CoMMuniCATion Une nouvelle ligne directe, c’est un accès simplifié pour les clients. C’est aussi un challenge pour la destination, car les vols doivent avoir du succès pour pérenniser la ligne. C’est pourquoi les partenaires du tourisme aquitains se sont mobilisés autour de cette nouvelle liaison aérienne. Au programme, un éductour pour le vol inaugural et une campagne de communication sur les tramways de Zürich, capitale économique de la Suisse. 50 TO, journalistes et sponsors accueillis lors du vol inaugural de la compagnie Helvetic Les 19 et 20 mars dernier, le CRT Aquitaine, l’OT de Bordeaux, le CDT Gironde, l’OT d’Arcachon, les hôteliers et professionnels bordelais et l’Aéroport de Bordeaux Mérignac ont accueillis 50 acteurs du tourisme Suisse pour leur faire découvrir de nos richesses touristiques. Au programme, la ville de Bordeaux, bien sûr, mais aussi les golfs, le vignoble, une balade sur le fleuve, la dune du Pilat et une soirée Aquitaine au «  Gabriel  ». Les dirigeants d’Helvetic, aussi bien que les professionnels et journalistes suisses ont été séduits par la destination et par l’accueil. La première rotation est prévue le 8 mai et des articles de presse vont suivre.

Des tramways aux couleurs régionales

© ot-Bordeaux

Toujours pour accompagner ce lancement, les OT de Bordeaux, de Biarritz, Atout France, la compagnie Helvetic et le CRTA ont décidé de cofinancer une campagne de communication sur les tramways de Zürich. Pendant deux mois, en mai et juin prochains, 200 transparents aux visuels des deux villes vont recouvrir

REnConTRE AVEC LEs jouRnALisTEs FRAnçAis : DE pLus En pLus DE FREELAnCE ET DE MEDiAs En LiGnE Le 17 décembre dernier, l’Aquitaine participait au traditionnel rendezvous de fin d’année avec la presse parisienne, organisé par la FNCRT. Une occasion de lancer l’année 2014 et de présenter les nouveautés notamment en termes d’événements, d’hébergements, d’idées de séjour,… Pour cette édition, changement de lieu, de format et d’horaire. L’opération s’est déroulée de 14h00 à 21h00 au Bastille Design Center, un bâtiment industriel du milieu du 19ème siècle situé boulevard Richard Lenoir dans le 11ème arrondissement de Paris.

Le workshop a eu lieu au rez-de-chaussée du bâtiment, suivi, à partir de 18h00, d’un cocktail et de dégustations des Crus de France. Certaines régions étaient venues accompagnées d’un viticulteur ce qui permettait d’allier dégustation de vin et meilleure connaissance du

7

les fenêtres des wagons. Une newsletter sera également envoyée en juin aux plus de 23 000 contacts du Club France d’Atout France pour accompagner cette promotion. Ces deux actions sont constructives tant pour la visibilité qu’elles donnent à la destination que pour la mobilisation coordonnée de plusieurs partenaires, y compris financière, qu’elle a permis.

vignoble. C’est Catherine ALBy, responsable de la promotion et de la communication des bordeaux et bordeaux supérieurs, qui représentait l’Aquitaine. Le CRTA a rencontré 44 des 167 journalistes présents à cette après-midi autour des nouveautés et des fêtes et manifestations de 2014. Les demandes ont été variées dont certaines exigent un suivi postérieur et précis. Le profil des journalistes et des supports est sensiblement le même que l’année dernière, quelques journalistes permanents, de plus en plus de free-lance et de journalistes de medias en ligne. La prochaine rencontre presse à Paris aura lieu le 8 avril 2014 avec pour thème les City Breaks.


Bulletin d’information du Comité régional de tourisme d’aquitaine PRINTEMPS 2014

poinT FoRT DE LA CAMpAGnE « CyCLo » En ALLEMAGnE : REnConTREs pRoFEssionnELLEs Au CMT DE sTuTTGART Moins touchés que d’autres pays européens par la crise économique, les Allemands (4ème clientèle étrangère de l’Aquitaine) sont en augmentation dans notre région, où ils viennent, surtout en camping, pendant la saison estivale, pour profiter de littoral et des activités de nature. C’est dans ce contexte que le CRTA a participé à une campagne de promotion d’Atout France dédiée au cyclotourisme qui comprenait, dans le cadre du salon CMT de Stuttgart du 11 au 19 janvier 2014, une présence dans l’espace cyclotourisme et une manifestation à l’attention des professionnels et des journalistes. Cette partie du sud de l’Allemagne présente un intérêt particulier pour l’Aquitaine en raison de la taille du bassin de clientèle et du fort pouvoir d’achat de sa population. Sixième ville d’Allemagne, Stuttgart est la capitale du Land de Baden-Wurtemberg, un des Länder les plus riches d’Allemagne. Sa zone urbaine représente à elle seule plus de 5,3 millions d’habitants.

soirée de rencontre avec des tour-opérateurs. Le réseau de professionnels est très développé en Allemagne, où près de 6 Allemands sur 10 en vacances en France ont utilisé les services d’un intermédiaire, principalement pour réserver de l’hébergement sec.

un salon à nouveau très fréquenté

La Vélodyssée®, les hébergements labellisés « Accueil vélo », les voies vertes du canal en Lotet-Garonne et à Périgueux ont été particulièrement mis en valeur auprès de la vingtaine de journalistes et des 16 tour-opérateurs inscrits à cette opération. Certains TO sont partiellement ou totalement spécialisés dans le cyclotourisme comme Wikinger, La Cordée Reisen, Flattich, d’autres souhaitent développer cette niche. Certains connaissent bien la région et

La fréquentation du salon, manifestation grand public, a atteint cette année le chiffre record de 241 000 visiteurs, versus 210 529 en 2013 qui était déjà une année record par rapport à 2010. Le premier week-end du salon a été l’occasion d’organiser une conférence de presse ainsi qu’une

20 journalistes et 16 TO rencontrés

accompagnent leurs groupes comme Themenreisen, tandis que d’autres recherchent des accompagnateurs-interprètes de qualité. Dans le cadre de cette campagne Atout France, l’Aquitaine était également présente, avec une double-page dédiée, dans la brochure thématique « Cyclo  » d’Atout France, tirée à 55 000 exemplaires, pour l’occasion, et distribuée notamment sur le salon.

Référencement naturel et payant des pages « cyclo » Cette action de promotion vient en complément du référencement payant et naturel sur la thématique du cyclotourisme, que le CRT mène sur ce marché pour attirer des visiteurs vers son site Internet ; les pages cyclo du site sont d’ailleurs les plus consultées par les internautes allemands.

LE CAMpinG REsTE LEADER DEs DEMAnDEs Au « VAKAnTiEBEuRs » à uTREChT La clientèle néerlandaise est particulièrement présente sur tout le territoire d’Aquitaine. C’est la première clientèle étrangère des campings aquitains. Pour conquérir de nouveaux clients en avant et arrière-saison, pour se tenir au courant des dernières tendances sur ce marché et présenter l’offre régionale, le CRTA a participé au Vakantiebeurs à Utrecht, le plus grand salon touristique grand public des Pays-Bas. Les visiteurs du salon sont majoritairement séniors et viennent surtout pour obtenir des informations sur la réservation de leurs prochaines vacances (72%). Cette année, le point marquant aura été la hausse de la fréquentation du salon (+14,77%). Malgré la crise et après une forte baisse en 2013, il atteint le niveau de 2010 avec 117 520 visiteurs. Un tarif un peu plus avantageux sur internet et la gratuité pour les enfants jusqu’à 12 ans a sans doute boosté la demande.

8

Comme chaque année, le camping reste le premier centre d’intérêt des visiteurs et on remarque notamment une très forte demande pour le Pays Basque (Biarritz) et la Dordogne (Sarlat). Cette année, les demandes ont été cependant un peu plus diversifiées que les années passées (randonnées pédestre, hôtellerie, location). Les demandes d’hébergements haut de gamme sont en hausse et les prospects sont moins à la recherche de « bons plans », très demandés les années précédentes.


MARKETiNG

sALon DEs VACAnCEs à BRuxELLEs, LA FRAnCE REsTE LA 1èRE DEsTinATion ÉTRAnGèRE DEs BELGEs Cinquième clientèle étrangère de l’Aquitaine, au premier rang pour l’œnotourisme, le marché belge est un marché captif, à développer et à capitaliser. Du 6 au 10 février 2014, le CRT Aquitaine a participé au salon des Vacances de Bruxelles co-organisé par Atout France. Il y a coordonné la présence du SIBA (Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon) et des Gîtes de France sur son espace régional. L’édition 2014 de ce salon a attiré près de 100 000 visiteurs. C’est un rendez-vous incontournable pour aller à la rencontre d‘un public francophile, la France demeurant la 1ère destination touristique des Belges à l’étranger. Les visiteurs du salon, majoritairement des séniors, sont à la recherche de conseils personnalisés et d’informations précises qu’Internet ne peut leur apporter.

Ils apprécient l’Aquitaine pour sa diversité, qui correspond à leurs centres d’intérêt : le patrimoine (la Dordogne, Bordeaux, les villages basques…), le vin et la gastronomie, les activités de pleine nature (vélo, randonnée pédestre…), le littoral. Côté hébergement, campings et camping-cars sont en tête des demandes. C’est une clientèle intéressante qui vient essentiellement sur les ailes de saison entre avril et juin,

puis à nouveau en septembre d’où l’importance de maintenir un lien constant avec elle.

sALon DE L’AGRiCuLTuRE, LE CRTA ExposE DAns LA pLus GRAnDE FERME DE FRAnCE Du 22 février au 2 mars 2014, le Comité Régional de Tourisme Aquitaine était à Paris, Porte de Versailles, pour participer au 51ème salon International de l’agriculture. Avec plus de 703 000 visiteurs accueillis en 2014, le CRTA a profité, avec bonheur, de cette belle vitrine parisienne. Celui que l’on appelle souvent « La plus grand ferme de France » permet, pendant une semaine, dans la capitale, la rencontre entre les acteurs du monde agricole et le grand public, mais c’est aussi une vitrine d’exception qui offre un moment privilégié pour une découverte gastronomique et touristique des régions.

Partenariat AAPrA/CRTA renouvelé Un rendez-vous auquel le Comité Régional de Tourisme d’Aquitaine a répondu présent cette année encore, en partenariat avec l’AAPrA, Agence Aquitaine pour la Promotion de l’Agroalimentaire, au sein du pavillon 7.2, qui accueillait les Régions de France. Sur le stand du CRTA, de nombreux parisiens et visiteurs, en quête d’informations pour leurs prochaines vacances, se sont arrêtés pour se renseigner. Il s’agit d’un public très varié avec une majorité de personnes

9

retraitées ou des couples avec enfants, qui viennent découvrir l’univers de la ferme, avec les animaux et les produits régionaux, mais ils sont aussi curieux de mieux connaître la région et ses particularités.

un public et une demande variés La Dordogne, présente sur l’espace aquitain, a été beaucoup sollicitée alors qu’une forte demande s’est également manifestée pour la Gironde (Bordeaux, Arcachon) et les Pyrénées-Atlantiques, notamment le Pays Basque. La recherche d’hébergements type gîtes, chambres d’hôtes, camping, accueil à la ferme, a prévalu ainsi que des demandes pour des visites du patrimoine et des sites remarquables, des ballades en vélo ou de la randonnée.


Bulletin d’information du Comité régional de tourisme d’aquitaine PRINTEMPS 2014

TouRisME D’AFFAiREs : BiLAn ET pERspECTiVEs

En 2013, le CRTA a poursuivi ses actions en faveur du tourisme d’affaires : démarchage d’organisateurs de congrès potentiels, prospection dans les hôpitaux et les universités de l’Aquitaine et des régions limitrophes, suivi des congrès et événements professionnels qui ont été conquis. Côté communication, la visibilité des partenaires a été améliorée sur le site internet dédié aux tour-opérateurs, par des insertions dans les documents du CRT et dans des magazines dédiés, par la publication de newsletters périodiques adressées à un fichier de prospects.

© monnuage - Crta

Dans son Règlement d’Intervention Tourisme (RIT) 2014-2020, le Conseil Régional d’Aquitaine renouvelle son appui au tourisme d’affaires, en favorisant l’organisation des acteurs, la création de manifestations et la promotion de l’offre régionale, qui est notamment assurée, depuis 2009, par le CRTA. Le 11 février 2014, le CRT a réuni ses partenaires « Tourisme d’Affaires » pour le rendez-vous annuel de cette filière, l’occasion de faire un bilan de son activité Des professionnels optimistes pour 2014

Palais Beaumont - Centre de congrés de Pau

Les destinations « congrès et séminaires », Arcachon, Biarritz, Bordeaux, Pau, Agen avec le Lotet-Garonne et la Dordogne ont pu échanger et faire le point sur leur activité en 2013. L’année écoulée, malgré la crise, a été jugée plutôt positive par ces acteurs qui ont dû redoubler d’efforts pour maintenir leur chiffre d’affaires, les clients étant de plus en plus économes. De belles perspectives s’ouvrent pour 2014. Projets de développement, réaménagements

dans certains centres de congrès, création de convention bureau, ouverture du Centre de Congrès d’Agen mi-2014, présence sur les salons professionnels, nombreux furent les sujets abordés lors de ces échanges. Une opération commune de promotion à Paris a également été envisagée. Le CRTA va en élaborer le cahier des charges pour recruter un prestataire s’engageant à fournir aux professionnels aquitains des visiteurs qualifiés et présents.

2,5 MiLLions D’EuRos pouR LA pRoMoTion DE LA FRAnCE En GRAnDE-BRETAGnE Atout France a lancé, fin mars, une grande campagne de communication sur le marché britannique sous le slogan « What’s your tour de France ? ». 55 partenaires, parmi les destinations françaises, les transporteurs et les tour-opérateurs, ont été mobilisés et ont mis en commun un budget de 2,5 millions d’euros. L’Aquitaine, avec une contribution modeste, bénéficie, dans ce contexte, d’une importante visibilité. Parce que le marché britannique est très concurrentiel, les destinations françaises ont décidé de s’unir sous la bannière France pour mutualiser leurs investissements de communication et ainsi se garantir une meilleure visibilité outre manche. L’objectif de cette campagne, de plus de 2,5 millions d’euros, est de rappeler que la France fait partie des destinations favorites des Britanniques. Le clin d’œil au «  Tour de

France » évoque la compétition cycliste dont le départ se fera de Leeds, pour faire un lien avec l’actualité en territoire britannique.

une campagne multimédias Cette campagne d’envergure, qui se déroule sur 3 mois, se décline autour de plusieurs vecteurs de communication : de l’affichage dans le métro londonien, un site internet dédié www. yourfrenchtour.com, des actions sur internet

(animation des réseaux sociaux dont Facebook et twitter, campagnes de référencement …), des actions presse. Le plan média fait la part belle aux actions de communication en ligne.

40 000 euros investis pour 160 000 euros de visibilité pour l’Aquitaine Le CRT Aquitaine et ses partenaires (offices de tourisme de Bordeaux, Pau, Bayonne et Périgueux) ont également décidé de s’associer à cette campagne pour un budget global de plus de 40 000 euros, qui va permettre une visibilité 4 fois supérieure, la mise en commun ayant un effet multiplicateur pour tous les partenaires. La clientèle britannique représente la 1ère clientèle étrangère de la région, d’oú une volonté collective partagée. Il est ainsi indispensable de communiquer auprès de ces touristes pour développer la notoriété de la région et sa fréquentation. Dès le printemps on retrouvera donc les destinations d’Aquitaine sur des centaines d’affiches dans le métro, en ligne et sur les réseaux sociaux. Une belle visibilité grâce à un partenariat efficace.

10


MARKETiNG - PRESSE

pREssE WoRKshop pREssE pAys-BAs : unE DEMAnDE CyCLo ET TouRisME uRBAin Le CRT a participé au workshop presse organisé par Atout France Pays-Bas à Amsterdam le 4 février 2014. Ce rendez-vous annuel permet de rencontrer des journalistes intéressés par la France et de générer des accueils presse en région. Cette année, le workshop a rassemblé 18 partenaires français (CRT, CDT et OT principalement) et 50 journalistes, issus de supports variés : quotidiens régionaux (AD, De Telegraaf, Volkskrant, DPD), presse féminine (Libelle, Margriet), magazines de voyages (Kampioen, Reiz), ou d’activités sportives telles que cyclo, rando, golf (Fietsen, Golftraveler…). La presse online n’était pas en reste avec la présence de plusieurs sites de voyages et de quelques bloggeurs. Le CRT a rencontré 30 journalistes au cours de deux heures de « speed dating » (rendez-vous de 4 minutes), puis lors de rendez-vous plus classiques.

Le tourisme urbain et le cyclotourisme plébiscités L’intérêt pour l’Aquitaine a été encore plus marqué que les années précédentes. Le tourisme urbain et le cyclotourisme ont particulièrement retenu l’attention des journalistes. Avec 18 millions de vélos pour 16,8 millions d’habitants, les Néerlandais sont de plus en plus demandeurs de grands itinéraires et de routes spécifiques. La Vélodyssée®, élue « Voie de l’année » en 2013, a permis un coup de projecteur sur la destination. Le CRT a également mis l’accent sur la voie verte du Canal de Garonne ainsi que sur le GR10,

pour les plus sportifs. Des journalistes, déjà venus en Aquitaine pour la Vélodyssée®, souhaitent y découvrir d’autres itinéraires.

Des accès aérien directs Les cinq vols directs qui desservent l’Aquitaine depuis les Pays-Bas, Amsterdam, Rotterdam et Eindhoven, vers Bordeaux, Biarritz et Bergerac, contribuent fortement à l’intérêt des Néerlandais pour des séjours dans les villes concernées. Un accueil presse groupe a d’ores et déjà été programmé dans le cadre de l’ouverture, le 31 mars dernier de la ligne Easyjet Amsterdam/Bordeaux. Six journalistes sont attendus dont un bloggeur influent. Plusieurs demandes d’accueils presse individuels ont été exprimées, réparties sur l’ensemble de la région, et relayées auprès des partenaires concernés.

MEDiATouR En suissE : DEs jouRnALisTEs à LA REChERChE DE pRoxiMiTÉ Du 21 au 23 janvier, le CRT Aquitaine a participé à un médiatour en Suisse, un marché en forte croissance pour l’Aquitaine, aux côtés de la région Nord-Pas-de Calais, du Vaucluse, de Nice et du centre des Monuments Nationaux. Ce médiatour comportait deux volets : un démarchage auprès de la presse francophone et francophile à Genève, Lausanne et Berne et une conférence de presse à Zurich, à laquelle participaient 6 partenaires français supplémentaires.

globalement attentifs et prêts à relayer nos informations. La conférence de presse à Zurich a permis de rencontrer les principaux contacts presse et des projets d’accueils ont été formulés. La question de l’accessibilité de l’Aquitaine est de première importance pour développer le potentiels sur le marché.

Les journalistes précisent leurs attentes Les journalistes ont insisté sur la nécessité de ne pas trop charger les programmes des accueils, afin d’avoir du temps pour des découvertes personnelles, sur l’importance du wifi, sur la nécessité de proposer des angles « d’attaque » pour les articles et sur la difficulté de participer à un accueil de groupe en raison à la fois de la concurrence et de la diversité des attentes des participants.

Comme dans d’autres pays, la presse suisse est en difficulté. Pour maintenir leur lectorat, les médias se relocalisent et privilégient les informations de proximité même dans les rubriques « loisirs » ou « destinations ». Toutefois, la proximité peut être affective (« La France ») ou « aérienne » avec le développement de vols directs. Les journalistes rencontrés se sont montrés

Première retombée dans « Fémina » Selon le même principe qu’en France, cet hebdo est vendu avec le Matin Dimanche. Le lectorat est à 60% féminin. Les journalistes y rédigent parfois deux pages sur une idée d’escapade pour le week-end, d’où l’importance de destinations facilement accessibles. Pour Internet, ils recherchent de l’insolite. Ce sont précisément les hébergements insolites du dossier présenté par le CRT, qui ont été repris dans la version online du supplément suisse dans un article intitulé « Nuits originales en Aquitaine (France) », paru le 12 février 2014. y sont évoqués : le Mama Shelter , l’hôtel La Co(o)rniche, La cuve à mon loup, Le Foudre à Vieux Lartigue, le relais de l’Aubergade de Michel Trama, le camping Huttopia, les Nids du Béarn et Rosa Enia au Pays Basque. http://www.femina.ch/loisirs/voyages/ des-nuitees-originales-en-aquitainefrance Suite à ces rencontres avec la presse plusieurs accueils sont en préparation.

11


Bulletin d’information du Comité régional de tourisme d’aquitaine PRINTEMPS 2014

L’AquiTAinE à LA REnConTRE DEs MÉDiAs ALLEMAnDs L’Aquitaine a participé à la tournée médiatique organisée par Atout France dans plusieurs grandes villes d’Allemagne, Berlin, Hambourg, Cologne, Francfort et Munich, du 10 au 14 février 2014. L’objectif était de renforcer la présence de notre destination sur un marché très captif pour la région, où la fréquentation des touristes allemands est en hausse. Le CRT a profité de cette tournée pour présenter des nouveautés à Bordeaux, dans les vignobles, sur le littoral. Si la presse allemande connaît elle aussi des difficultés, les magazines spécialisés et les titres de la presse locale et quotidienne régionale résistent bien. Les rubriques « Tourisme » suscitent toujours un vif intérêt auprès du lectorat, car les Allemands sont de grands voyageurs.

45 journalistes rencontrés A l’occasion des soirées organisées dans des musées et des rencontres individuelles qui ont suivi dans le cadre de workshops, le CRT a pu échanger avec 45 journalistes, free-lances, blogueurs, éditeurs, agences de presse. Certains d’entre eux avaient pris rendez-vous et préparé des demandes précises.

Des accueils de presse à programmer sur des thématiques variées Au cours de cette tournée, de nombreux journalistes, dont certains représentent de très bons supports comme le Frankfurter Allgemeine Zeitung, die Welt, der Spiegel, Abenteuer und Reisen…, se sont montrés intéressés par des accueils individuels ou en groupes, sur des thématiques très diverses. Tous les départements aquitains sont concernés. Ainsi le naturisme, le bien-être, l’œnotourisme et l’architecture, la gastronomie, Bordeaux, Biarritz , Bordeaux fête le vin, le littoral, les stations balnéaires, la Dordogne, les bastides, les Marais d’Orx, les croisières, les savoir-faire, les hébergements insolites, sont autant de sujets qui ont été évoqués pour des reportages, des tournages de vidéos etc… Le CRT va très vite prendre contact avec ses partenaires, CDT et OT, afin d’assurer le suivi de ces demandes.

MEDiATouR EspAGnE : DEs ACCuEiLs à VEniR Avec 2 millions de nuitées par an, l’Espagne est le deuxième marché étranger de l’Aquitaine en hôtellerie (équivalent aux Pays-Bas). Les Espagnols sont au premier rang des clientèles hors-saison malgré la crise. Le CRTA a souhaité prêter une attention particulière à cette clientèle  en participant au médiatour organisé par Atout France Espagne à Barcelone et à Madrid, les 5 et 6 février dernier. Un dossier de presse comprenant des nouveautés, parmi lesquelles des hébergements insolites, des idées de visites urbaines à Bordeaux, Bayonne, Périgueux et Pau, des évènements incontournables tels que Bordeaux Fête le Vin, le Tour de France ou encore le Grand Prix de Pau a été remis

aux journalistes et blogueurs rencontrés : 12 journalistes et 7 blogueurs à Barcelone, 14 journalistes à Madrid Comme en France, on constate que les journalistes sont de plus en plus nombreux à travailler en tant que free-lance et que de nombreux blogueurs font leur apparition.

12

Des contacts ont été établis pour réaliser des voyages de presse à partir d’un ou de plusieurs hébergements comme point de départ pour des visites en Aquitaine, en associant des thématiques fortes telles que Bordeaux et les vignobles, le Bassin d’Arcachon ou encore la Dordogne.


PRESSE - COMMuNiCATiON

CoMMuniCATion WWW.BoRDEAux-AquiTAinE-WinE-TRip.FR L’œnoTouRisME Au BouT DEs DoiGTs Après presque deux ans de travail collectif (avec le CRTA, mais aussi avec le Comité Départemental de la Gironde, les Offices de tourisme de Bordeaux, de Montesquieu, de Pauillac,…) qui ont permis au CIVB de lancer l’application Bordeaux Wine Trip, le CRTA a profité de l’opportunité qui lui a été offerte de bénéficier des développements déjà réalisés par CIS Valley - imaginés, orientés, validés, mis en œuvre, promus et financés par le CIVB avec le soutien du Conseil Régional d’Aquitaine - pour cette application et ce site, afin de les adapter à l’ensemble des vignobles de l’Aquitaine. L’application a été présentée aux médias le 29 janvier 2014. Toute l’information œnotouristique partout et tout le temps Depuis 2009, le Comité Régional de Tourisme d’Aquitaine proposait toute l’offre œnotouristique des vignobles d’Aquitaine sur son site dédié www.oenoland.fr. Désormais, tout visiteur intéressé par l’œnotourisme, qu’il soit fin connaisseur, œnotouriste averti, amateur occasionnel ou simple vacancier, peut se connecter à www.bordeaux-aquitaine-wine-trip.fr . A la fois site web et application mobile, bordeaux-aquitaine-wine-trip reprend des éléments graphiques et de contenu du site Œnoland. L’ensemble des vignobles aquitains y sont mis en avant, ceux du Bordelais et ses célèbres appellations : Entre-deux-Mers, Graves et Sauternes, Haute-Gironde, Médoc et Saint-Émilion, bien sûr, mais aussi ceux de l’Armagnac, du VicBilh, du Buzet, de Duras, du Jurançon, de l’Irouléguy, du Tursan, du Madiran, du Marmandais. Les informations sont mises à jour automatiquement, grâce à une syndication avec SIRTAQUI, la base de données du tourisme aquitain, partagée par l’ensemble des institutionnels du tourisme de notre région.

un guide indispensable Disponible sur IOS et Android, version smartphone et tablette, l’application bordeaux-aquitaine-wine-trip permet de trouver toutes les informations avant le départ ou une fois sur place. Depuis chez soi, site et application permettent aux touristes de préparer leur voyage dans le vignoble. En quelques clics, l’utilisateur a accès à toutes les données de bordeaux-aqui-

taine-wine-trip, comprenant plans, coordonnées, photos et divers renseignements sur les châteaux, caves et sites touristiques, les dégustations, les offices de tourisme et maisons du vin, les hébergements, restaurants et bars à vin, événements, visites, expériences et des propositions de loisirs. Au total sept rubriques utiles pour créer des balades inédites. Le visiteur y trouvera tous les prestataires aquitains qui ont un lien avec l’univers du vin et pourra y consulter les avis des voyageurs, afin d’en savoir plus sur les lieux à découvrir. Une carte localise les vignobles et les différentes offres. Une fois sur place, le visiteur repère facilement toutes les offres à proximité. En mode connecté, l’utilisateur est bien sûr géo localisé, ce qui lui permet d’afficher l’itinéraire pour se rendre d’un point à un autre.

Les plus de bordeaux-aquitainewine-trip Le visiteur peut construire son parcours à l’avance. Ainsi, il prépare son carnet de voyage depuis son ordinateur, son smartphone ou sa tablette, en enregistrant les itinéraires, cartes et fiches afin d’en disposer sur place sans avoir besoin de connexion. De manière à être la plus interactive possible, l’application permet aussi au touriste de donner son avis sur les prestataires rencontrés et les offres proposées. Bordeaux-aquitaine-wine-trip offre également la possibilité de géo-localiser les bornes wifi librement accessibles chez les prestataires, ce qui est essentiel notamment pour les touristes venant de l’étranger pour qui la connexion en mobilité peut s’avérer coûteuse.

13

Gratuite, l’application existe en plusieurs langues, français, anglais, allemand, espagnol, néerlandais, italien, russe, portugais, japonais et chinois.

Encourager les clients à l’utiliser Tous les offices de tourisme et Maisons des Vins concernées sont invités à faire connaître l’appli aux publics qu’ils accueillent. Tous les prestataires de l’œnotourisme régional sont aussi invités à encourager leur client à utiliser l’application et à y déposer des commentaires. C’est par l’appropriation de tous que nous ferons de cette application un succès.


Bulletin d’information du Comité régional de tourisme d’aquitaine PRINTEMPS 2014

oBsERVAToiRE nouVELLEs FiChEs « MARChÉ » : DEs REnsEiGnEMEnTs uTiLEs pouR LEs pRoFEssionnELs

NL

En savo ir

Un ma rché

SP

MARCHé

En savoir plus GB

Les tour-opérateurs espagnols

ir plus En savo ximité

ÉDITION 2013

la pro Malgré phique, les gement géograniques font laraires. Britan intermédi re du poids appel aux els ont enco ermédiation

MARCHÉ

AUS

plus

organi

Le taux sé par d’interm Tendan (37 % les tou pour l’ens édiation vers ces rs opérat score emble la En term élevé des voya France est eurs est passe moins es de produits, à 80 %, du à l’importa ges néerland de 56 % aux homogè par des ais nce du Pays-Bas intérêt 280 tour ne et unif la demand professi marché à l’étrange pou e des r) mais onnels. des spor touristes tels que r les héberge orme qu’il généralis -opérateurs ce y a que program ts d’hiv lques ann néerlandais d’héberg le vitivini, les ments de cara leur prop tes et spéc ment er qui ialist la Fran est re ées. On ctère, es réseau pour la ement, deux produits « ce et similaire note un de distr : les géné sont répa bien être les produits tend location ralis ibution spéc spécialis qui les (locatif vers les de mais ances forte rtis entr », et prop tes disposen conduit és s se disti le golf… En ifiques dest on (un e Trav osent exclusiv inations à être grand une offre t parfois de el…) Les spéc eme en forte Sud nombre nguent : l’eng matière relativem (tente et pour le « glamnt sur ce concurre de l’Europe de tour ouemen spécifiqu ialistes, de du crén ent en nce. -opérate dése t ping plus petit juillet et rt équipée » ou cam eau comme urs sont activités es : circuits grou août), e Belle ping glam chic et pes, circu taille, offre Spécifi charme trouve de « pleine 20 12 nt des our hau villa, Topic its vélo natu notamm cité par n t de gam exemple). propre golf, Topi éditio ent Caze re », location , séjours urba prestations L’ANWB me plus c Travel ins, œno bonne au march : acteur pour les de maison… pour la néer tourisme La distr é Sur la location produits , de landais a cons majeur sur le ibuti Explosion du web : 22 millions de clients potentiels Fran de villas vitivini, réparties on est assu … Pin High ce, on Reizprestations et ervé un poids marché du rée par tourisme capital 44 % des Espagnols achètent des produits touristiques en ligne, quel serv les filial entre les agen pour le 1 413 agen en, ices et publie , le es des regroupe ces de ces de différent (le groupe guides que soit leur âge et leur type de vacances. Dans la plupart des Les cas, voyages tour-opé un nom Touring Club voyages possède de voya s indé rateurs bre cons ventes (données plupart ges, prop magazines il s’agit de produits « secs » (transport, hébergement) et les sites et les rése pendantes par Inter éque spécialiséle tour-opérate cons des fam 2011 (env. 25 aux de net augm illes néer ose assistanc urs Phar nt s tourisme web de réservation touristique les plus fréquentés sont les sites deidérable (18,5 % du tota ) vente indé e et entent landaise millions ainsi que os pendants l), Pratiqu et repré de séjo s en sont conseils aux réservation d’hôtels. des 2 périod urs en . voyageur membres es alim 2010 contsentent déjà s…). La es de rés Les Née . entaires un poid re 13 millio Sur la toile, l’Espagne est le pays le plus réactif en Europe et 75 % Lesdes familles ervatio ns en 200 s déjeune rlandais pren d’été dès avec enfa internautes utilisent les réseaux sociaux. nen n clairem r 7). nts sans réellprend souvent t leurs repa ent ide d’accalm janvier. La e scolarisés com s plus e pause la form 2 phas impo ie tôt ntifi men e au d’un sur rtan que cent à printemp e de rése forte dem ées le Bonne tenue du secteur autocariste rése ils app t de la journée lieu de trav e collation rapi les Français s récient plus en ande pour août et s’étend de rvation fait suiterver les vaca . Le ail. Le de entr et est nces de pou plus nom dîne Le touriste espagnol reste un important consommateur de voyages mai à fin e pris , avec 11 à r et vers repr une voir main 12h, des rése L’Espagne, breuses, avait accompli un bond économique juillet. qui période en autocar même si, avec le développement des low-costs, la part tenir ces 18h. En vaca ésente le repa On rvat jusqu’à nces à 1 à 2 sem ions de dern note une très horaires. l’étrange s de l’avion a tendance à augmenter. Beaucoup de TO utilisent aussi ce ière aines avansans minute précédent au cours des deux dernières r, t le dépa de moyen de transport en complément de l’avion. L’Aquitaine (notamment rt. Bordeaux) est une étape très fréquente lors de circuits en autocar décennies, peine aujourd’hui à sortir de la vers Paris et Disneyland.

30 % seulement des Espagnols achètent leur voyage en France dans une agence de voyages alors que 130 tour-opérateurs programment l’Hexagone et distribuent leurs produits soit au travers du réseau d‘agences de voyages (environ 11 000 entreprises) soit directement (3).

SP

MARC

GBESPAGNOL NEERLA

NIque N A T I R B

Si la plupart sont des voyagistes de taille moyenne, qui envoient moins de 10 000 personnes par an en France, une dizaine envoient près de 400 000 personnes dans l’Hexagone chaque année.

édition 2012

Première clientèle hors saison en hausse en Aquitaine en 2011, malgré la crise

Premièr

e clientèl

e étran

gère

éditio

n 201 2

NL

NDAIS

des camp 71 % des Néerla ings aq ndais rés Avec un uitains ident en taux de départ zone urb le essionn à la rec taux d’int en vacanc dans aine. Les prof ché et le herche partants sh Travel es de 82 mar d’espace % des sur le % ils son of Briti et de sole e 50 estival voyages ociation de t (Ass récession. Avec la crise, ses ressortissants ont concern et la Fra il pour agences -opérateurs L’ABTA leur séjo nce est 5 000 Pratiques alimentaires monde. leader tour une de compte ur pour les e des intégré de nouvelles habitudes de consommation oup Agents) leu les Espagnols prennent leur petit déjeuner avant 10h. La comida est L’Espagne est un pays très contrasté tant au plan culturel, rs destina vacanc TOF regr t la France. s es princi et l’AB ils ont gén tions le repas principal de la journée (14h-16h). Une fois le déjeuner terminé, que géographique. Avec 17 Communautés marque rammen pales. En touristique (réservations de dernière minute, linguistique breuses éré 377 suivi qui prog ils ne se remettent pas à table avant 21h. Aussi, lorsqu’ils voyagent en autonomes et 5 langues nationales, la variété des climats, des Aquitai ses nom du marché, 207 séjo en 2009, le el avec ne, edia. urs et 2 France ils apprécient de pouvoir être servis tard. 61 % d’e recherche de bons plans, baisse des durées peuples, des histoires et des paysages fait que le caractère TUI Trav sur l’ensemb groupe Exp 644 349 Avec 16,9 er du et la façon de travailler sont différents de l‘Andalousie à la deu ntre elle t celine.bo nuitées k puis est lead Presse/M ère xième ran s en cam Bas ont millions d’ha proposen ute@tourde mas Coo Galice, de la Castille à la Catalogne. Avec une population bitants de séjour, préférence pour un tourisme rateurs de Tho ping, et g des clie ping…) isme-aqu arketing : 71 % de la plus forte pour 42 Célin tour-opé (locatif, cam deitain 46 235 hab.eet une densité de 92 habitants/km², le sont au Le densité ntèles étra leur 000 km 2 les e.fr 000 breux philippe te dans la d’Europe 05 56 Bou , les Randsta s ressortissant Break… De nom ergement sec territoire se– compose d’espaces pratiquement désertiques ngères proximité…), mais la France reste leur.tarr destination 01 73 en 2009, région. (400 hab Payss d Holl icq@tour Observa Holiday s vivent 88 villes s, toire tée acc l’héb de Villa ueillies ./km 2) Ils y pra de : Philippe qui côtoient de très grandes zones urbanisées (Madrid et principa and (conurba en d’intéri urs à la -aqu 659 nui ; Quality La Hay les que tion form région urba tiquent eur (en -opérate Comitépréférée. En Aquitaine, isme ient pas quetouristique e.fr – 05 . RICQd’habitants ; région urbaine de étrangère ils saitain comme province > 6 TAR millions e et c 3 516 ine (1) étrangère atiques ée sont le des tour du n’appart Dor Ave omi thém 56 milli ite ntè tou Ré elle dog Amsterd par les qua . ère 01 dan écon ons d’ha Utrecht) repr des si risme 73 giona e ne surtou t ensu sur s les Lan crise erience, , : Catherine Lamazerolles tre ures am, Rott ésente bitants , mêm la 1 clie Presse/Marketing émetteu par la Viennen positionnés Golfing Exp gne de Touret Barcelone > de 5 millions81de personnes). t) et du des mes r (1) ; représentent la deuxième clientèle létrangère à des, ma et cons (HF erdam, sontcatherine.lamazerolles@tourisme-aquitaine.fr – 05 56 reta 01 73 88 épargnée la région r de tour ou face à de-B (A te ues titue le lui seul plus cam onnée veni is aim été faire à niq tou Gran Durement atteinte par une crise qui s’éternise, l’Espagne golf niche istes ism son s du : rand pin le La ent e pas plus impo de t une clie t aux Pays ont es L’économ g e d’Aqu de véritable amélioration de sa situation découvrir s…), 4/5 plac Britan ts dan vitivinico ltats tard euro, n’a rtant bass7,5 bitants obligeansont au premier rang pour zone -Bas. spécifiquGolf Holiday : Philippe TARRICQ ntèle act e Jean des clientèles d’ha www.t n’attend pas la région isme and itaine rce : www s les résu économie ie néerlandaise enceObservatoire ons1/Sou . Présen philippe.tarricq@tourisme-aquitaine.fr en 2012 in Jaurès hors saison. mai % de fér our milli ine …), tour r Clarke ive ous .mena site es, 62 , (1,2 – économique pour 2013. Si le FMI estime que le PIB ism – 05 56 01 73 81 ita French pré dus s ses , qui ez-v CS clas ra.ma les s tiqu te nature e-aqui villes, ses 31759 le Foru plus perf aste sée au ). s, Exo en Aqu ité dras t pas au rend – 15-12nt Ses pour 2013 calculés - 33074 m écon ls, ses ma taine.fr cinq une net espagnol connaîtra un recul de 1,3 % l’année prochaine, le Holiday Escapes, Arbl séjournent surtout en hôtel pour découvrir villages, isions 2012 - 2/Sou d’austér ent : Ils n’es Bord omique ormantes à l’éch uième rang sur le Tél. 05 nos le et vienne rchés, en eaux Cedatteint quant à lui déjà des records historiques,de VT e,tats nmoins r Euros les prév % initialem larcedett sance com 56 mon ses des se ieu chômage elle néa (Grape 01 crois mer T 2 dial, - 3/Sou la bais 70 00 ex Fran mon aux choc ou de cyc ce inte pratiqu re + . rce : Nipo ils ont Fax : 05plus–de er à la stérité ction de d’audestinations de l’intér rnationa repose en gran diale par vent de 2011 l’intérieur et leur fréquentationtour est touchant 25ce % de la population active (1). Wine….) ant un isme@to lotouri séjours d’Aquitaine 56 à révis ion du PIB, cont de rédu à la crise s extérieurs. - 4/Sou l et rest ique ationsRégional conser sse Comité dedes Tourisme de part déterm peu sme. Le urisme-aq 01 70 07 rce : Nipo ctifs mage Si e don ie er sa polit inant du de chô e pour 2012 européen jusqu’à prés elle a relat progress les obje les destin prix est pre tanniques 5/Couplessurtout dans Les plans de uita rigueur ine.frdrastiques entrepris afin de rassurer ivement c sensible ent, la en légère hausse en -2011, si le taux (2) et que les choix de nt de Pour remplir nt compte prol8,ong l’éléme www.tourisme-aquitaine.fr en voitur actifs sans Les Bri ement à lade supports en préventi s et les effe récessio bien résis même peser dav nt résis les marchés contractent de plus en plus le pouvoir enfants, leur séjo ts ve répé n irement e en 2012 recherche se verneme u’en 2017-201 les antage tés dep des plans de chez ses vois té ur et risq ion activ où ils– CS un attachgrande variété ndra la presme tanc (Doub des ménages et obligent nos voisins du Sud à jusq d’achat 4/5 place Jean 31759 - 33074 ractent. les campings. Dinks majorita en gouCedex dans leu uis 200 ins rigueur 6/Sources le-Income ent Bordeaux moins– France pagne Jaurès la populat dépasse e en 2012 (1). se cont ue de retie une 8 ont ens No Kids) rs décisio é pour En de gam revoirNipo leur comportement vacancier. Au repli sur les Tél. 05 56 01 70 00 Faxau: 05int 568,3 01 % 70de 07 ommateurs r dép Il existe retagne. On / Atout eu raiso à valeur à la cam proximit The haut pour atte 1 % et le taux 2013 la crois France ns mainte que leu atte n de ion de onale t affectif destinations d’intérieur en été, s’ajoute une tendance au Times, tourisme@tourisme-aquitaine.fr tanniques s des cons indre 7 de repos de chôm sance ne Grande-B r économ nant destinat attachemen omique devrait sa % de la nne nati week- la plus grande île du monde, représente 14 h, The L’Australie, clientèles dépense . Les Bri ie montr e une raccourcissement des séjours, à la baisse des dépenses, Dans liés le res pas un populat age devrait quotidie y Telegrap cité écon rest pub e aut iés ont x ce nti aug one ion activ e des sign dédsuperficie de la France et compte 22 millions les cont Dail menter ARY fois e Si l’Hexag Britanniques 2011), ce contextse des départs 51 % entsla alors que parallèlement les réservations de dernière s journau plém l’authe (The e (2). de leur exte incertain es Née ARMAND 88 age que sup des n) ; leur les nomiqu bais de ralent 73 : INE (Instituto Nacional de Estadística) - 2/ Source Familitur 2011 – « Voyages , et alor Source à l’étranger lors des ponts et fin deéco semaine » : 54,9 %. - 3 / Source : Atout France séjours en minute et le tourisme de proximité augmentent. : Perrine 561/01 baisse re Guardia prennent des it une rlandais s séjours se laquelle d’habitants. ne davant de cri:se et une issemen a indu arketing 4 / Source : estimation Atout France / Source Familitur Voyages à l’étranger des Espagnols en 2011 déroulen s que seul risquent emb d dans leur e.fr – 05 millions moyen anche end com llies.- 5La t. % en 2011 ier et sept eme t Presse/M -aquitain nières (8,9 cile d’être t un gran i isme. outre-m TARRICQ ce de 3 sera déte s dépense e janv (3) plus queà l’étranger (3) nt s accuei ces der touchan pter auss tourisme au tour diffi s Philippe 01 73 81 en Fran de 7,8 % entr en 2010 . l’éloignement géographique et la proximité , les jamais ndary@ marché fautMalgré com toire : vacances rminant à l’heuquotidiennes 56 s frileux étrangère ues ode ion en vacances ité du il ine.arma et l’arg prudents Observa itaine.fr – 05 2 445 361l’Australie reste culturellementperrproche . re du choi peu plu s touristiqà la même péri Spécific de lecteurs, The de de Sun –l’Asie, ument te une rég The -aqu x d’une dus un dépense ort destinat prix tourisme comme 1 072 687 ex., nombre taine res x. 2011, par rapp les a ren l’Europe. Ceci s’explique en grande partie par l’origine ion de – tabloids .tarricq@ si l’Aqui sur les Daily Mirror leurs yeu philippe ex.). me ine à mê 940 ita , tive The des Australiens puisque 75% d’entre eux sont originaires qu ex., – 1 087 années attrac Mirror isme d’A tement taine.fr Sunday d’Europe (plusieurs vagues successives d’immigration ur for qui To e-a de ce ourism venues de Grande Bretagne, Italie, Grèce…). Régional www.t ex – Fran

é a rc h

Paris/Ile de France représente 32 % de la programmation des TO suivie de PACA (11 %), de l’Aquitaine (10 %) et du Centre Val-de-Loire (10 %). Ces 4 régions couvrent les 2/3 de la programmation France métropolitaine. Le tourisme culturel et urbain représente quant à lui plus de 70 % de la programmation Aquitaine.

M

AUSTRALIEN

La 1

cli

e

quitain

re de l’A

angè entèle étr

Des gros bassins de population aux portes de notre région, fragilisés par leur situation économique

se rité qui ux le ta re d’austé Une cuge et impacte es prolon rt :en vacanc Contacts pa dé de

Contac

ts :

Une po très ur pulation l’éconobanisée dont s’essou mie commen ffler ce

à

Une économie florissante favorable aux voyages en Aquitaine Aux antipodes, la clientèle australienne est intéressante en raison d’un pouvoir

L’économie australienne ne connaît pas la crise

d’achat élevé, dans le contexte

ts :

Contac

d’une économie florissante, et d’un attachement à la culture française. L’Aquitaine doit jouer de ses atouts

touristiques que sont, notamment, l’œnotourisme, le patrimoine culturel et historique... Fortement intermédiarisé,

ce marché doit être travaillé prioritairement par le biais des touropérateurs et des agences.

Comité

eaux Ced 56 01 70 07 05

74 Bord

Avec une croissance de 3% prévue en 2013, l’Australie– CS 31759 - 33001 70 00 Fax : me-aquitaine.fr 56 Jaurès @touris Tél. 05 entame sa 22e année consécutive deplaccroissance e Jean tourisme 4/5 France économique. Les prévisions à moyen terme laissent à rce : Atout al) - 3/Sou penser que cette croissance sera durable. Ce sont les Internation Monétaire (Fonds ressources minérales et énergétiques (plomb, zinc, nickel, rce : FMI 12) - 2/Sou e (5/12/ fer, charbon…) en très grande quantité qui expliquent Mond – Le leterre ue d’Ang cette solide position économique australienne. Cette : Banq 1/Source bonne santé économique se traduit par le plein emploi (1 000 emplois créés par jour), voire par un manque de main d’œuvre dans certains secteurs d’activité ; certains consultants organisent des sessions d’information à destination des managers pour leur apprendre à garder leurs employés.

Dans le cadre de sa mission de centre de ressource pour les professionnels aquitains, pour la deuxième année, le CRTA a réalisé des « fiches marchés » qui font le point de manière synthétique sur les clientèles, leurs attentes, leurs spécificités en Aquitaine, leurs perspectives et conditions de développement. Les cinq premières fiches, éditées en 2013,

ont été mises à jour et concernent les marchés suivants : Allemagne, Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas, des marchés européens qui constituent un véritable enjeu pour notre territoire. Principaux marchés émetteurs de clientèle vers l’Aquitaine, ils représentent à eux seuls plus de 80%de la fréquentation touristique de la région. Cinq nouvelles fiches ont été éditées et concernent des marchés complémentaires, certains lointains, déjà approchés par le CRT depuis quelques années comme les États-Unis, le Canada, le Brésil, l’Australie et la Suisse.

DE nouVELLEs CoLLABoRATRiCEs Au CRTA Patricia LE TERTRE devient responsable du pôle Marketing Cécile HA, collaboratrice du CRTA depuis plus de 20 ans et responsable du service « promotion - presse » depuis plus de 12 ans, a décidé de poursuivre sa carrière professionnelle au CIVB. Nous la remercions pour son grand professionnalisme au service du tourisme régional et lui souhaitons beaucoup de succès dans son nouveau poste. C’est Patricia LE TERTRE, bien connue des acteurs du tourisme girondin, qui lui succède. Après avoir dirigé l’office de tourisme

de Saint-Émilion, Patricia a travaillé dans le privé à Saint-Émilion puis dans la vallée du Rhône, chez des opérateurs de l’œnotourisme, avant de prendre la direction de l’Office de tourisme de Blaye…. Elle a mis ses connaissances et son savoir-faire au service du pôle Marketing depuis le 10 mars, quelques jours avant l’édition 2014 de « Rendez-vous en France », un workshop qui n’a pas de secret pour elle. Nous lui souhaitons la bienvenue et une pleine réussite dans l’accomplissement de ses nouvelles missions.

14

Toutes les données marketing et statistiques sur ces dix marchés concernés sont accessibles dans la rubrique « Actions à l’international » des pages dédiées à chaque marché ou via la rubrique « l’actualité » en page d’accueil du site dédié aux professionnels du tourisme aquitains : partenaires.tourisme-aquitaine.fr. Un premier envoi postal de ces fiches a été effectué auprès des élus et des membres de l’assemblée générale du CRTA. Un mailing a aussi été réalisé, via le SIRTAQUI, aux 194 offices de tourisme d’Aquitaine. Ce mail a bénéficié d’un taux d’ouverture de 55,67% et le lien d’accès aux « fiches marchés » a été cliqué 78 fois (de ….a…).


OBSERVATOiRE

MiEux ConnAîTRE LA FRÉquEnTATion ET LEs DÉpEnsEs TouRisTiquEs : LE CRTA FouRniT DEs TABLEAux DE BoRD Aux sTATions TouRisTiquEs Le CRT Aquitaine, en partenariat avec le CRT Rhône-Alpes, a développé une application permettant à une entité territoriale infra départementale d’estimer sa fréquentation touristique. Elle est mise à disposition gratuitement par le CRTA.

Office de tourisme de Bordeaux

Des ratios territoriaux pour un usage facile

une adaptation possible à la réalité locale

Utilisable avec un tableur Excel, cette application permet à l’opérateur d’une station ou d’une communauté de communes d’estimer rapidement sa fréquentation à partir des ratios existants, calculés au niveau départemental ou infra départemental, voire communal. Ces ratios provenant d’enquêtes menées par l’INSEE, le CRT, les CDT sont déjà intégrés dans l’application.

Cette application est mise à la disposition de toutes les collectivités qui le souhaitent, l’animation du dispositif reste du ressort des CDT et de la MOPA. Leur proximité du territoire leur permet d’apporter, en effet leur expertise et de participer, si besoin, aux choix stratégiques des ratios, ainsi qu’à l’analyse fine des résultats.

Si toutefois le territoire possède ses propres études quantitatives sur un type d’hébergement ou sur l’ensemble des hébergements, les ratios produits spécifiquement pour le territoire peuvent être substitués facilement aux ratios intégrés à l’application par l’opérateur territorial pour une observation calée sur la réalité terrain. L’application permet aussi d’estimer un volume de dépenses effectuées par les touristes hébergés sur le périmètre d’étude. Les ratios seront remis à jour chaque année. Il restera du ressort de l’opérateur territorial la gestion précise et minutieuse du parc.

Office de tourisme de la Vallée d’Aspe (Bedous)

Du renfort au pôle études-Observation, arrivée d’Agnès MORA Après 20 ans passés à Madrid, dans différents secteurs liés au tourisme, dont 9 ans à Maison de la France, comme responsable du Marketing et de la Communication, et autant d’années dans le Consulting, Agnès MORA a rejoint au début du mois de janvier l’équipe du pôle EtudesObservation. Elle y occupe le poste de Chargée d’études et de projets. Sa mission, transversale, va permettre au CRTA de renforcer le lien entre

15

ses actions marketing et ses connaissances de l’offre et de la demande. Elle va travailler aussi sur la communication des données produites par le pôle et sur des thématiques, comme le cyclo, pour lesquelles le pôle doit mettre en place de nouvelles études. Nous lui souhaitons également la bienvenue et une pleine réussite dans ses nouvelles missions.


Bulletin d’information du Comité régional de tourisme d’aquitaine PRINTEMPS 2014

Le 13 décembre 2013, Brigitte BLOCH, directrice du CRTA, était invitée à une tableronde intitulée « Que deviennent vos photos ? », organisée par le Club de la presse de Bordeaux et à laquelle participaient des représentants de l’Union des Photographes Professionnels, ainsi que des communicants et professionnels aquitains. L’objectif de cette réunion était de sensibiliser les services de communication sur les dangers des cessions globales de droits trop souvent imposées aux photographes, à l’heure où le numérique a bouleversé les modes de fonctionnement. Il était aussi d’améliorer les relations entre communicants et photographes. Il y a encore quelques années, la photo argentique demandait de gros moyens techniques pour faire un reportage destiné à la communication d’une entreprise. Les diapositives étant uniques, le client ne les faisait pas circuler. De ce fait, la cession à des tiers était rare. On assiste aujourd’hui à une banalisation de la photo. De nombreuses entreprises ne font plus appel à des professionnels pour leurs visuels de communication ou négocient des conditions, qui ne respectent pas suffisamment les droits des photographes.

Les usages ont changé Brigitte Bloch est intervenue pour rappeler que, si le CRT Aquitaine éditait ses plaquettes touristiques à 250.000 exemplaires il y a encore 10 ans, l’impression papier n’excédait pas 25.000 exemplaires en 2013. La communication se fait principalement par le web et les schémas classiques de rémunération des auteurs ne sont plus adaptés : les photos sont changées souvent sur le site, les lettres d’informations se multiplient et les images tournent beaucoup. Compte tenu des restrictions de personnel et de budget, il est difficile pour ces organismes de gérer des comptes photographes (avec des « tarifs par 1.000 clics » par ex.). L’idéal serait un forfait global de cession de droits, qui permette au client d’utiliser les photos sans se poser de questions. Les communicants ont besoin de deux types d’images : les visuels « toutvenants  », destinés, entre autres usages à internet, qui représentent la grande majorité des utilisations et qui doivent être très bon marché : la belle image d’accroche pour laquelle ils sont prêts à payer, mais qui ne représente qu’une infime part des besoins. Le CRT souhaiterait collaborer avec plusieurs photographes, mais, pour l’heure, n’a pas trouvé comment mettre en place une consultation, ouverte à plusieurs prestataires, distinguant ces deux catégories d’images.

Le CRTA, un partenaire vigilant Pour autant, le respect du droit des auteurs a toujours été au cœur des préoccupations du CRT. Depuis la mise en ligne de sa photothèque en 2006, l’accès y est strictement limité par les administrateurs, qui ouvrent les comptes et valident les commandes de photos. Les visuels font tous l’objet d’un contrat. La publicité est clairement écartée des usages autorisés. Enfin les contrats s’inspirent déjà des pratiques préconisées par l’Union des Photographes Professionnels. Ainsi les droits sont limités à 3 ans maximum, les droits pour de l’affichage sont expressément exclus. Des discussions sont en cours entre l’UPP et la Fédération des CRT, ainsi qu’avec différentes institutions (dont le CDT 64) pour aboutir à des contrats équilibrés entre ces organismes et les photographes. Voir aussi la publication faite dans la lettre du club de la presse de Bordeaux: http://www. club-presse-bordeaux.fr/dialogue-fructueuxentre-photographes-et-communicants-auclub/ (Article préparé notamment grâce au compte-rendu de la manifestation rédigée par David Helman et Philippe Roy).

ConTACT CoMiTÉ RÉGionAL DE TouRisME D’AquiTAinE 4/5 Place Jean Jaurès CS 31759 - 33074 Bordeaux Cedex Tél. +33 (0)5 56 01 70 00 Fax. +33 (0)5 56 01 70 07 etudes@tourisme-aquitaine.fr

quitaine.fr

www.tourisme-a

© andrea schmitz

16

Document imprimé sur du papier certifié PEFCTM avec des encres végétales par KORUS EDITION (IMPRIM’VERT® - PEFC/10-31-1118).

quAnD LEs CEssions DE DRoiTs phoToGRAphiquEs FonT DÉBAT

En direct Printemps 2014  

Le bulletin d'information du Comité Régional du Tourisme d'A...