__MAIN_TEXT__

Page 115

Dans les années soixante-dix, les « luttes urbaines » ont été, en Europe et aux États-Unis, un des terrains privilégiés de l’engagement des architectes. Aujourd’hui, de nouvelles générations d’activistes cherchent également à influencer la manière dont la ville se fait.

Félix Mulle Un « conflit créatif » autour d’un espace délaissé à Milan Félix Mulle est architecte, titulaire d’un mastère 2 en sociologie délivré par l’EHESS. Il a notamment travaillé avec Claire Petetin dans le XXe arrondissement de Paris sur l’opération Ville+, un projet combinant micro-architectures et processus participatifs de renouvellement urbain.

Une nouvelle façon d’envisager la ville et les bonnes manières de la fabriquer connaît actuellement un succès grandissant auprès des architectes et des urbanistes. Cet urbanisme expérimental, que l’on dira « doux » ou « de recyclage », veut réagir avec pragmatisme aux évolutions brutales de l’époque. Détaché de l’idéologie planificatrice du Mouvement moderne comme des théories historicistes et nostalgiques des reconstructeurs de la ville européenne qui en firent le procès à partir des années 1970, il doit beaucoup aux initiatives menées à Berlin après la réunification allemande, où les sites ferroviaires, les immeubles à l’abandon et les nombreuses friches de la capitale meurtrie ont servi de véritables laboratoires à des opérations spontanées et temporaires. Menées par des groupes d’artistes, de militants ou tout simplement d’habitants, ces opérations ont transformé ces espaces marginaux en lieux de loisirs et de convivialité, de culture, et même de travail, encourageant certains architectes à envisager la transformation de la ville comme un processus graduel, dans lequel les interventions légères, les animations socioculturelles et les manifestations événementielles pouvaient jouer un rôle de déclencheur1. Celles-ci demandent en effet moins d’investissement matériel et financier ; elles s’inscrivent progressivement dans les lieux, accompagnant le développe­ ment social, culturel et économique, tout en modelant de nouveaux espaces urbains.

compte rendu 113

Profile for Criticat

criticat02  

criticat02  

Profile for criticat
Advertisement