Page 1

CATALOGUE

Formations continues - 2018

À destination des professionnel-les en lien avec l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère

1


CRIPEL asbl

Place Xavier Neujean 19 b, 4000 Liège T04 220 01 20 formations@cripel.be www.cripel.be - facebook.com/Cripel

RENSEIGNEMENTS

Sandra Gasparotto : 04/220 59 64 formations@cripel.be

2


- SOMMAIRE -

-Communication Interculturelle 5

CitoyennetÉ 22-23 Français Langue Étrangère 30-31 AXE LÉGISLATIF DU SECTEUR 36-37 Insertion socio-professionnelle dans un contexte de migration 47 Gestion de projets 54-55 Pédagogie d’adultes 61 FORMATIONS ET ATELIERS DE SENSIBILISATION AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS 74-75 INFOS PRATIQUES 77 NOTES 78-79

3


- POUR UNE SOCIÉTÉ INCLUSIVE À destination des équipes et des responsables des organismes publics et associatifs

sances et le pédagogique, les méthodes des formations mêlent la théorie et la pratique. En lien avec les réalités de terrain, elles sont participatives et interactives avec un partage sur les expériences et les pratiques du groupe.

Finalités et objectifs généraux Les formations du CRIPEL se veulent un outil au service des compétences interculturelles des intervenants sociaux et des professionnel-le-s afin que tous prennent une part active à la participation des personnes étrangères ou d’origine étrangère à tous les niveaux de la société, et ainsi œuvrent au développement de la rencontre interculturelle et de la diversité.

Public Les formations s’adressent aux : • Professionnel-le-s de tous les secteurs concernés de près ou loin par l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangères • Associations, services publics, entreprises de Liège-Huy-Waremme  • Travailleurs-ses, bénévoles et responsables de ces organisations Intervenant-e-s du CRIPEL? Le CRIPEL travaille depuis de nombreuses années avec des experts issus d’organisations partenaires et/ou provenant du réseau de formateurs et de formatrices en interculturalité des CRI de Wallonie. Par ailleurs, pour la mise en place des formations sur les thématiques dépassant les compétences du CRIPEL, les partenaires sont le CLPS, le Centre Formaplus de la Haute Ecole de la Province de Liège, le Centre d’action Laïque de Liège, Peuple et Culture asbl, l’Université Populaire de la province de Liège, l’Ecole Provinciale Administrative, la compagnie théâtrale Acteurs de l’Ombre, le LabSET de l’Université de Liège, Culture et Santé asbl et le Plan de Prévention de la ville de Liège.

Thématiques De façon prioritaire, les formations sont organisées autour des axes du décret wallon d’intégration et des actions prioritaires de la Wallonie  que sont : • L’interculturalité  • La citoyenneté  • Le français langue étrangère  • Le droit des étrangers  • L’insertion socio-professionnelle et la gestion de la diversité Par ailleurs, dans le cadre de la mission du CRIPEL d’accompagnement des initiatives locales d’intégration que lui confère le décret, le catalogue propose des formations à la gestion des projets tant financière, administrative que pédagogique. Et enfin, des nouveaux partenariats avec des opérateurs de formations nous ont permis d’étoffer l’offre de formation et d’aborder des nouvelles thématiques afin de les rendre accessibles au secteur de l’intégration telles que : • La pédagogie des adultes  • L’éducation permanente • Des outils et services plus-values de vos projets

Offre de formations et ateliers de sensibilisation dans un catalogue annuel et proposées au sein de vos organisations • Les formations et ateliers de sensibilisation sont proposés dans un catalogue annuel • Les formations et ateliers portant sur l’interculturalité et la diversité peuvent être organisés à la demande au sein de votre organisation

Méthodologie Basées à la fois sur le relationnel, les connais-

4


Communication Interculturelle 5


- Communication Interculturelle - module de base Méthodologie La pédagogie active caractérise la méthode employée, elle se concrétise par des activités interactives basées sur des situations vécues par les travailleurs (au niveau personnel, interpersonnel, professionnel) et par des mises en situation apportées par les formateurs ou par le groupe. Les différents exercices seront suivis systématiquement de débriefings complétés par des apports théoriques. Les notions seront abordées au travers d’exercices, d’explorations personnelles avec en filigrane quelques apports théoriques : • Echanges sur les expériences des participants avec analyse de situations concrètes • Exercices en sous-groupes, en grand groupe et individuels  • Examen de situations critiques  • Jeux de rôles sur les modes de communication interculturelle  • Transmission d’outils pour une résolution de problématiques

Objectifs • Permettre à chacun des participants de se questionner sur son identité et sa diversité de manière à conscientiser ses représentations sociales (stéréotypes et préjugés) pour mieux rencontrer l’autre dans sa complexité • Prendre conscience de sa manière de communiquer dans un contexte multiculturel pour développer des techniques qui facilitent le dialogue interculturel  • Proposer des outils (concepts, grilles de lecture, informations sur les différentes cultures, questionnement, moyens concrets …) qui permettent d’améliorer le positionnement professionnel de chacun des participants, suscitant ainsi le dialogue interculturel  • Permettre à chacun de mieux comprendre le contexte de l’intégration au travers de l’histoire de l’immigration et des politiques d’intégration  • Amorcer une réflexion quant à la manière d’appréhender la diversité dans une association (en équipe et face au public) et développer un projet de changement 

Public Travailleurs-euses, bénévoles de même que les responsables et les membres de CA des organismes des secteurs de l’intégration, de l’insertion socioprofessionnelle, du social et de la santé.

Contenu • Les notions d’identité et de culture, les représentations sociales, les stéréotypes et les préjugés • Comprendre ses propres référents et celui des autres  • Repérer les similitudes et les différences  • Comprendre les obstacles à la communication  • Analyser les chocs culturels  • Croiser les points de vue vers la négociation, la médiation, les accommodements …  • Dégager des pistes d’actions et les changements à mettre en place dans les pratiques professionnelles en vue de la construction d’une société interculturelle et de l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère

Intervenante Angela Moriconi, formatrice de Mosaïcas SPRL. Dates : 26, 27 mars, 19, 20 avril de 18h à 21h PAF : 15 € Lieu : - Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45 C23 - 4030 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max.

6


- Travail social face au racisme -

Objectifs Le but est de fournir aux participants des outils de réflexivité critique par rapport à leur travail quotidien et/ou à leurs engagements  militants : instruments juridiques, mise en perspective historique, critique des paradigmes dominants, etc. Cette formation sera le lieu de transmission d’outils théoriques et conceptuels pour un regard philosophique sur les concepts rencontrés dans le quotidien du travail social en vue de les appréhender et leur redonner sens.

Méthodologie • Alternance d’exposés théoriques et de discussions • Approche philosophique des concepts de racisme, interculturalité, islamophobie, « vivre ensemble », émancipation …

Contenu Qu’est-ce que le racisme sur le plan juridique et philosophique? Y a-t-il un racisme  nouveau? Comment comprendre la crise de l’antiracisme? Comment aborder la question de la liberté d’expression «  après Charlie  »? Toute forme d’hostilité à l’égard de l’islam est-elle de l’islamophobie? Y a-t-il un choc des civilisations?  Que recouvrent les notions d’interculturalité et de «  vivre-ensemble  »? Quelle articulation entre les questions (inter)culturelles et les questions socioéconomiques? Comment redonner sens à l’idée d’émancipation – de liberté, d’égalité, de civilité?

Intervenant Edouard Delruelle, professeur de philosophie à l’ULiège

Public Tout travailleur-euse des secteurs de l’Intégration, de l’ISP, du socio-culturel et du psycho-médico-social

Dates : 12, 13, 19, 20 mars de 9h30 à 13h PAF : 15€ Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - Rue des Prémontrés, 12 - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max.

7


- Comment mener des projets interculturels En collaboration avec le Discri

• La pédagogie interculturelle dans les formations pour adultes en milieu multiculturel : les principes de la pédagogie interculturelle sur base d’exercices à partir des projets amenés par les participants  • La démarche interculturelle dans des actions sociales participatives  : la transformation d’actions sociales participatives grâce à la démarche interculturelle sur base d’exercices à partir d’actions sociales apportées par les participants  • Evaluation - suivi de la formation

Objectifs La formation a pour objectif d’outiller les initiatives locales travaillant dans le secteur  de l’intégration d’intégrer la démarche interculturelle et toutes ses implications, tant au niveau personnel qu’institutionnel :   • Intégrer la démarche interculturelle et toutes ses implications tant au niveau personnel qu’institutionnel  • Préparer, mener et évaluer un projet en intégrant de manière systématique la démarche interculturelle  • Déployer la pédagogie interculturelle dans des projets de formation (FLE, citoyenneté et ISP)  • Créer, imaginer des actions interculturelles d’intégration en lien avec l’action sociale participative

Méthodologie La pédagogie active caractérise la méthode employée, elle se concrétise par des activités interactives basées sur des situations vécues par les travailleurs (au niveau personnel, interpersonnel, professionnel) et par des mises en situation. Public Promoteurs ou accompagnateurs de projet d’intégration des migrants (projets ILI) - prérequis nécessaire : une formation ou une sensibilisation à la communication interculturelle.

Contenu • Rappel de la démarche interculturelle et analyse de ses implications  : travail sur l’identité, la culture, les préjugés et stéréotypes, les chocs culturels, la négociation du vivre ensemble, les phases clés de la démarche interculturelle, la transformation d’un système grâce à la démarche interculturelle. Exercices pratiques, exposés théoriques et mise en débat • Préparer un projet interculturel  : il s’agira de croiser toutes les phases de préparation et d’écriture d’un projet avec la démarche interculturelle  • Exercices de transformation de modules et de séquences de formation en clés interculturelles à partir de matériel pédagogique apporté par les participants 

Intervenante Dina Sensi, formatrice du DISCRI, docteure en pédagogie. Dates : 17, 18, 25 mai de 9h30 à 16h30 PAF : 15 € Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45C23 - 4030 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max.

8


- Interculturalité dans le domaine de la santé En collaboration avec le Clps

• Quels sont les problématiques que je rencontre dans mon travail? Comment renforcer mes pratiques et en concevoir de nouvelles? En quoi les approches interculturelles peuvent-elles m’aider à accroître la pertinence de mes interventions?

Objectifs La journée s’adresse aux professionnels du secteur de la santé en vue de leur fournir des outils de décodage et de compréhension des décalages culturels auxquels ceux-ci peuvent être confrontés. Elle doit permettre de répondre à certains questionnements de professionnels confrontés à des difficultés liées à la rencontre de logiques culturelles différentes mais également d’ouvrir la réflexion, d’élargir le champ de vision et d’envisager ensemble des pistes de solutions.

Méthodologie L’expérience, les savoirs et représentations des participant-e-s sont mobilisés. Diverses activités (analyse de cas et d’incidents critiques, mises en situation, ateliers, etc.) sont proposées afin de susciter les échanges, la participation et la réflexion individuelle et collective.

Contenu « Santé et Interculturalité »  (matinée) • Comment je me positionne dans la relation interculturelle en matière de santé? • Quelles sont mes références culturelles et comment interfèrent-elles dans ma compréhension de l’autre? De quels stéréotypes suis-je porteur ou porteuse? • Comment je me situe face à d’autres façons de concevoir la vie, la santé, la maladie, etc? • Quelles sont les compétences que j’aimerais acquérir, développer ou renforcer pour favoriser un dialogue optimal en matière de santé?

Public Les professionnels des secteurs de l’intégration, de l’insertion socio-professionnelle et des services psycho-médico-sociaux, les travailleurs et travailleuses des services d’accueil de la petite enfance. Intervenantes Francine Di Cesare, formatrice et médiatrice interculturelle. Angela Moriconi, formatrice de Mosaïcas SPRL Date : 4 décembre de 9h30 à 16h30

« Parentalité et petite enfance » (après-midi) • Quelles sont mes représentations de la petite enfance et du rôle éducatif des parents? En quoi peuvent-elles influencer mon action et mon engagement vis-à-vis des parents  des tout-petits? • Quels sont les facteurs qui favorisent ou défavorisent l’élaboration de façons de travailler qui tiennent compte d’une part, de mes valeurs, conceptions, missions et contraintes, et d’autre part, des ancrages culturels et singuliers des parents?

PAF : 10 € Lieu  : CLPS, Espace Charlemagne, Place de la République française, 1 (4ème étage) - 4000 Liège

9


- Animation interculturelle des jeunes (EPTO) Epto est un réseau européen de formation par les pairs qui coordonne un réseau international de jeunes formateurs et de travailleurs jeunesse actifs dans la lutte contre l’exclusion.

• Les jeunes ont l’immense capacité d’influencer les sociétés dans lesquelles ils vivent

• Les « peer trainers  » ont besoin de com-

prendre leurs forces et leurs faiblesses, leurs compétences et leurs limites, leurs attitudes et leurs valeurs • Chaque individu est à la fois élève et professeur dans un système d’éducation efficient  • La formation est une forme d’action sociale

Objectifs La formation basée sur la méthode développée par l’EPTO (European Peer Training Organisation) a pour objectifs de lancer un programme d’éducation interculturelle auprès des jeunes afin qu’ils deviennent eux-mêmes actifs dans la lutte contre les préjugés et les discriminations. EPTO repose sur l’idée qu’un message délivré à un jeune par un autre jeune est plus crédible et efficient que lorsqu’il est transmis par les figures représentant l’autorité. La puissance de ce programme, c’est son potentiel de multiplication, son effet «boule de neige ».

Méthodologie Expérimentation d’outils d’animation, de jeux interculturels et de méthodes interactives d’éducation interculturelle. Public Secteur jeunesse, éducation et enseignement : écoles de devoirs, maisons de jeunes, centre de jeunes, écoles, clubs sportifs, intervenants éducatifs et sociaux des villes et communes, etc.

Contenu Des ateliers de sensibilisation en vue d’encourager le jeune à reconnaître et confronter les préjugés et discriminations sous toutes leurs formes ; comprendre les comportements et les processus d’inclusion et d’exclusion ; développer des compétences en gestion de conflit  et créer un environnement inclusif au sein d’un groupe.

Intervenante Vanessa Vandijck, formatrice EPTO, coordinatrice maison des jeunes de Saint-Nicolas Dates : Du 4 au 8 juin de 9h30 à 16h30 PAF : 15 €

L’éducation par les pairs se base sur quelques présupposés : • Les groupes de pairs ont une grande influence sur l’évolution et le développement des jeunes en tant qu’instance fondamentale de la socialisation

Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45C23 - 4030 Liège Nombre de participant-e-s : 18 Max.

10


- Epto, une journée d’échanges de pratiques Objectifs Permettre aux personnes qui ont été formées les années précédentes d’échanger sur les exercices mis en place dans leurs groupes, aller plus loin dans les réflexions, créer des nouvelles pistes de travail.

Cette formation s’adresse aux formateur-trice-s Epto. Intervenante Vanessa Vandijck Date : 19 juin de 9h30 à 16h30

Contenu • Expérimenter les exercices pratiqués par les participants  • Echanger sur base d’expériences menées

PAF : 5 € Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45C23 - 4030 Liège

Méthodologie Méthode participative basée sur les apports de chacun.

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

Public Secteur jeunesse, éducation et enseignement : écoles de devoirs, maisons de jeunes, centre de jeunes, écoles, clubs sportifs, intervenants éducatifs et sociaux des villes et communes, etc.

11


- Communication et médiation interculturelles Objectifs La formation combine les apports de l’approche interculturelle aux outils de la médiation. La formation a pour objectif de sensibiliser aux différences de logiques culturelles et à leurs légitimités  : dépasser le stade dit de «  choc culturel  » pour en faire un espace de rencontre de l’autre et trouver ensemble les solutions du vivre ensemble sans perdant. Combinant les méthodes de la médiation à l’approche interculturelle, la formation permet d’explorer les différents modes de gestion de situations difficiles.

• Décodage d’un choc culturel : analyse et re-

Contenu La formation s’appuie sur le vécu du terrain et sollicite l’expérience des participants via une implication à l’intérieur d’un espace qui se veut sécurisant. Néanmoins, les limites personnelles   y seront respectées … diversité oblige !

Méthodologie La démarche se veut arrimée aux réalités de terrain. Une implication est souhaitée mais chacun progresse à son rythme. Documents théoriques fournis tout au long des 3 jours.

cherche de solutions « win-win » 

• Attitudes médiatrices : recul, neutralité, assertivité, clarification, reformulation …

Travail sur des cas : • Des cas du terrain, des situations qui ont posé ou posent problème  • Décodage et recherche de solutions  • Travail sur la recherche de solutions «  winwin »  • Apport de grilles de décodages divers

Public Secteurs de l’Intégration, de la Jeunesse, du Socio-Culturel et du Psycho-Médico-Social.

Ma culture, mon identité culturelle : • Etre d’ici : éléments culturels partagés  • Mon identité culturelle : ma singularité  • Zones conscientes et inconscientes de la culture : lieux du choc culturel  • Préjugés, stéréotypes et croyances  : les reconnaître, comprendre leur utilité, les neutraliser

Intervenante Francine Di Cesare, médiatrice et formatrice en communication interculturelle et gestion de conflits. Dates : 11, 12, 13 juin de 9h30 à 16h30

Centré sur la rencontre avec la différence :

PAF : 15€

• Schéma de la communication notamment non verbale • Différents modes de gestion de situations difficiles   • Application à la diversité culturelle  • Chocs culturels (de préférence fournis par les participants) 

Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45C23 - 4030 Liège Nombre de participant-e-s : 18 Max.

12


- Enseigner c’est aussi co-créer avec nos diversités culturelles Objectifs Cette formation-atelier a pour objectif d’explorer les préjugés et les stéréotypes qui pourraient constituer un frein à l’échange et au partage interculturels avec les élèves, voire entre les élèves. En identifiant les différences et les ressemblances entre les participants d’un groupe de travail (collègues, élèves, enseignants, etc.), il est plus aisé de co-exister, de co-agir et de co-créer de nouvelles relations au sein d’un groupe (classe, institutions, etc.)

• Une minorité au sein d’un groupe majoritaire ; • Un sujet que vous avez envie d’aborder Apports théoriques sur les sujets abordés et facilitation de la recherche de pistes pour co-créer la diversité culturelle avec nos élèves au sein de notre école. Méthodologie Méthodes participatives et interactives. Mise en situation et expérimentation d’outils d’animation (jeux, vidéos, livres, etc.).

Le fait de reconnaitre comment nous interprétons notre monde et comment nous interprétons celui de l’Autre (« l’étranger », « l’immigré », etc.) permet d’aller au-delà d’une identité assignée par habitude .... Nous travaillerons à nous conscientiser et à nous détacher de nos habitudes de penser et de croire pour tenter de co-créer d’autres identifications, d’autres représentations avec les élèves, tous différents et pourtant si ressemblants. Ainsi, nous proposons de promouvoir la responsabilité de chacun dans la lutte contre les discriminations.

Public Enseignant-e-s (institutions d’enseignement secondaire). Intervenante Viviane Vierset, docteure en pédagogie, formatrice en communication interculturelle et en pédagogie active. Dates : 13 et 14 septembre de 9h30 à 16h30 PAF : 15€

Contenu Questionnements sur : • Les croyances, les préjugés, les stéréotypes et les discriminations  • L’immigration  : «  nous sommes tous issus d’une immigration »  • La «  double appartenance  » identitaire d’un individu 

Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45C23 - 4030 Liège Nombre de participant-e-s : 18 Max.

13


- Une gestion interculturelle de mon institution face aux défis de la diversité En collaboration avec le Discri

la coordination d’équipe, la résolution des problèmes liés à la multiculturalité etc.

Objectifs Cette formation à destination des responsables, coordinateur-trices et directeur-trice-s d’institution a pour objectif de fournir les éléments nécessaires à la mise en place : • Des conditions pour une institution plus interculturelle qui favorise un réel accueil de la diversité basé sur une relation de confiance  • De mesures préventives en soutien aux travailleurs de terrain qui, même s’ils participent aux formations interculturelles, ont besoin d’un cadre institutionnel gérant cette thématique

Jour 3 : Définition d’un projet de changement  : les principes de base de la rédaction d’un projet de changement pour un organisme d’accompagnement ou de formation. Méthodologie Alternance d’exposés théoriques et d’exercices pratiques, d’analyse de situations apportées par les participants et mise en débat. Chaque participant sortira de la formation avec un projet de changement visant à intégrer plus d’interculturalité dans son organisme.

Contenu

La formation pourra être prolongée en 2018 par 2 séances de suivi/coaching de 4 heures qui permettront un suivi de la mise en œuvre du projet de changement dans les organismes et/ou un approfondissement de certains contenus abordés.

• Analyse de l’ensemble des dimensions de l’organisme de formation en clés interculturelles • Pistes pour des réponses institutionnelles à différents problèmes liés à la multiculturalité  • Définition et programmation d’un projet de changement à trois ans pour son organisme afin qu’il devienne plus interculturel

Prérequis nécessaire Une sensibilisation préalable à la communication interculturelle.

Jour 1 : Rappel de la démarche interculturelle et analyse de ses implications : travail sur l’identité, la culture, les préjugés et stéréotypes, les chocs culturels, la négociation du vivre ensemble, les phases clés de la démarche interculturelle et la transformation d’un système grâce à la démarche interculturelle.

Public Directeurs/directrices ou coordinateurs/coordinatrices d’organismes d’accompagnement ou de formation d’adultes en milieu multiculturel.

Jour 2 : Présentation du cadre théorique permettant d’analyser un organisme d’accompagnement de formation en clés interculturelles  permettant d’examiner toutes les dimensions d’un organisme d’accompagnement ou de formation : le projet social, pédagogique ou éducatif, le ROI, l’accueil du public, la communication interne et externe, les approches professionnelles ou pédagogiques, la gestion des ressources humaines,

Dates : 25 et 26 octobre, 8 et 9 novembre de 18h à 21h

Intervenante Dina Sensi, formatrice du Discri

PAF : 15€ Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45C23 - 4030 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max. 14


> Atelier de sensibilisation de l’axe interculturalité

- Islam, perspective historique et enjeux contemporains Objectif Cet atelier vise à dresser un panorama large de la pensée islamique en rupture avec les récits circonstanciés de la tradition musulmane en mobilisant plusieurs systèmes explicatifs, partant de l’historiographie jusqu’à la psychanalyse. Ce panorama serré proposera aussi une mise en perspective de l’islam primitif et des islams contemporains dans leurs dimensions rituelle, symbolique et sociétale.  

Public Les professionnels de l’éducation, de l’animation des secteurs jeunesse, écoles de devoirs, maisons de jeunes, écoles, AMO, associations interculturelles, services communaux de prévention, etc.

Contenu • Définition du vocable islam  • Épistémè islamique  • Moment moderne de l’islam  • Concepts d’autorité, de fidéocratie et de jihad  • Institutionnalisation et cléricalisation de l’islam 

Date : 30 mars de 9h30 à 13h

Intervenant Radouane Attiya, assistant au Département des Sciences de l’Antiquité, ULiège.

PAF : Forfait de 15 € pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre de séances choisies. Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège 12, rue des Prémontrés - 4000 Liège

Méthodologie L’exposé théorique sera suivi d’échanges après la pause. Le Powerpoint sera envoyé aux participants après la formation.

Nombre de participant-e-s : 30 Max.

15


> Atelier de sensibilisation de l’axe interculturalité

- Prévention du radicalisme violent : atelier d’analyse de cas pratiques Objectif  Cet atelier a pour objet l’expérimentation d’un outil d’analyse de situations concrètes rencontrées par les travailleurs-ses sociaux sur le terrain dans le but d’objectiver les situations en fonction de leur degré de gravité et de leur impact sur une radicalisation violente. Il permet de ne pas dramatiser des situations non significatives, et à l’inverse, de ne pas banaliser des indices forts d’un processus en cours.

Cet atelier s’appuie sur une démarche critique de la part des intervenants. Public Secteur jeunesse, écoles de devoirs, maisons de jeunes, centre de jeunes, écoles, AMO, associations interculturelles, services communaux de prévention, etc. Intervenant  Manuel Comeron, Plan de  Prévention de la ville de Liège.

Contenu • Bref exposé sur les mesures de prévention contre le radicalisme violent - contexte fédéral et action locale – et les pistes pour des indicateurs ou indices de vigilance, avec grilles de lecture pour éviter les amalgames  • Analyse de cas concrets et exercices à partir du Baromètre : « Comment reconnaître les comportements de la radicalisation menant à la violence » (CPMRV)

Dates : soit le 16 février de 9h30 à 13h, soit le 16 novembre de 9h30 à 13h PAF  : Forfait de 15 € pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre de séances choisies. Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - 12, rue des Prémontrés- 4000 Liège

Méthodologie Expérimentation de l’outil au travers d’exercices pratiques en sous-groupes avec analyse de cas concrets pratiques. Échanges autour des résultats.

Nombre de participant-e-s : 20 Max.

16


> Atelier de sensibilisation de l’axe interculturalité

- Stéréotypes, préjugés et discriminations Objectifs Cet atelier a pour objectif d’outiller les travailleursses du social confrontés aux propos racistes ou discriminatoires de façon à pouvoir déconstruire les discours et le fonctionnement des stéréotypes.

Méthodologie Alternance d’exposés théoriques avec support d’un Powerpoint et d’exercices pratiques.

Contenu Le stéréotype  et le préjugé – leurs caractéristiques, processus et fonctions.

Intervenant Michaël Holzemann, directeur adjoint pédagogique du CRIPEL

Les Discriminations : • Les différentes formes de racisme et de sexisme, le modèle des contenus des stéréotypes, l’évolution des études et les mesures • Les explications intra-individuelles, interindividuelles et intergroupes : le bouc émissaire, la théorie du conflit réel, la théorie de l’identité sociale  • Les explications idéologiques  : théorie de la dominance sociale, théorie de la privation relative, théorie de la justification du système, croyance en un monde juste  • Théories de la réduction des stéréotypes, préjugés et discriminations : de la coopération à l’approche socio-cognitive  • Effet du droit de la non-discrimination

Date : 13 novembre de 9h30 à 12h30

Public Tout public

PAF : Forfait de 15 € pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre de séances choisies. Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - 12, rue des Prémontrés - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 20 Max.

17


> Atelier de sensibilisation de l’axe interculturalité

- Stratégie identitaire des jeunes d’origine étrangère Objectif Cet atelier vise à aborder avec les travailleurs de l’intégration, de l’éducation, du social et de la santé, les notions de d’identité, de culture et de double appartenance culturelle des jeunes d’origine étrangère permettant de dépasser les identités qui leur sont assignées par leurs différents groupes identitaires, sources d’obstacles à la communication interculturelle et à l’insertion sociale.

Public Les professionnels de l’éducation, de l’animation des secteurs jeunesse, écoles de devoirs, maisons de jeunes, écoles, AMO, associations interculturelles, services communaux de prévention, etc.

Contenu • Les concepts d’identité et de culture  • Les obstacles à la communication interculturelle  • Les spécificités des identités dans un contexte de migration  • Les appartenances identitaires multiples  • Les modèles sociétaux d’intégration 

Date : 13 novembre de 13h30 à 16h30

Méthodologie La séance alterne entre exposés théoriques, échanges de réflexion et exercices. Le Powerpoint sera envoyé aux participants après la formation.

Nombre de participant-e-s : 20 Max.

Intervenante Sandra Gasparotto, responsable de projets au CRIPEL

PAF : Forfait de 15 € pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre de séances choisies. Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - 12, rue des Prémontrés - 4000 Liège

18


> Atelier de sensibilisation de l’axe interculturalité

- Géopolitique du monde arabe -

Public Les travailleurs-ses du social, de l’ISP, de la santé, de l’aide à la jeunesse, de l’enseignement, services communaux, etc.

Objectif Cet atelier vise à apporter un éclairage sur la dimension internationale du phénomène du radicalisme afin de mieux comprendre le contexte géopolitique de la Syrie, de l’état islamique  et du Nord de l’Afrique, en lien avec les départs de jeunes Belges vers les combats qui s’y déroulent.

Intervenant Hamdan Al Damiri, responsable de projets au CRIPEL

Contenu • Présentations historique, politique et géographique  • Les populations, les frontières, les régimes politiques, les alliances, les groupes d’opposition  • Le nombre de réfugiés : internes et externes  • Les religions  • Les conflits

Date : 8 novembre de 9h30 à 12h30 PAF : Forfait de 15 € pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre de séances choisies. Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - 12, rue des Prémontrés - 4000 Liège Nombre de participants : 30 Max.

Méthodologie Présentation théorique sur base d’un Powerpoint – échanges «questions /réponses».

19


> Atelier de sensibilisation de l’axe interculturalité

- ISLAM, de sa naissance à aujourd’hui -

Méthodologie Présentation théorique sur base d’un Powerpoint – échanges «questions/réponses».

Objectifs Cet atelier complémentaire fournit une vue synthétique et brève sur l’islam afin de  mieux faire connaître cette religion au cœur d’une problématique d’incompréhension, de malentendus et de conflits. Il vise à contextualiser l’historique de la problématique des rapports entre l’Occident et l’Orient et à déconstruire les amalgames favorisés par l’incompréhension. En effet, le contexte émotionnel suscité par les divers attentats en Europe renforce l’amalgame entre l’islamisme radical qui produit ces violences et l’islam tel qu’il est pratiqué dans nos sociétés. Le module vise à appréhender cette diversité au sein de l’islam.

Public Secteur jeunesse, écoles de devoirs, maisons de jeunes, centre de jeunes, écoles, AMO, associations interculturelles, services communaux de prévention, etc. Intervenant  Hamdan Al Damiri, responsable de projets au CRIPEL Date : 22 novembre de 9h30 à 12h30 PAF :  Forfait de 15 € pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre de séances choisies.

Contenu • L’islam, une religion dans une continuité monothéiste : sa naissance, son prophète et ses successeurs, son histoire et ses 5 piliers ; • L’histoire du monde musulman  • Les grandes branches de l’islam  • Le monde islamique aujourd’hui

Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - 12, rue des Prémontrés - 4000 Liège Nombre de participants : 30 Max.

20


> Atelier de sensibilisation de l’axe interculturalité

- Histoire des migrations en Belgique -

Méthodologie

Objectifs Cet atelier vise, à partir d’un outil pédagogique, à retracer l’histoire des migrations en Belgique ; aborder les causes ou contraintes qui poussent les personnes à migrer ; appréhender les ouvertures et fermetures des frontières à travers l’histoire et ce qui a motivé ces décisions ; de « mettre en miroir » les migrations d’hier et d’aujourd’hui ; déconstruire certaines représentations, préjugés et stéréotypes liés au phénomène migratoire  ; questionner les identités nationales.

• Dans un premier temps, utilisation du jeu « Au temps des migrations  » qui est l’occasion d’échanger sur les vécus de chacun. L’outil peut être emprunté au CRIPEL et/ou acheté au CRIBW en vue d’animer des séances avec vos publics • Dans un second temps, transmission d’informations théoriques appuyé par un Powerpoint qui sera transmis après la formation

Public Tous les travailleurs et les travailleuses qui sont en charge de l’accueil, de l’accompagnement juridique et social, de l’aide juridique et du suivi de stagiaires en insertion socio-professionnelle.

De même, ce module permet de contextualiser les différents statuts des personnes étrangères au travers de l’histoire des migrations et des politiques d’immigration successives mises en place en Belgique.

Intervenante Sandra Gasparotto, responsable de projets au CRIPEL

Contenu • Expérimentation du jeu «  Au temps des migrations »  réalisé par le CRIBW comme outil de sensibilisation tant des professionnels que de leurs publics à la thématique de l’histoire des migrations en Belgique  • Quelles sont les politiques d’immigration mises en place en Belgique au travers de son histoire et quelles sont les types de migrations et de statuts qui y sont liés? • Ce module présente un parcours synthétique d’un siècle d’immigration en Belgique, partant des premiers flux de main d’œuvre étrangère du début du XXème siècle à la fermeture progressive des frontières

Date : 27 novembre de 13h30 à 16h30 PAF :  Forfait de 15 € pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre de séances choisies. Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - 12, rue des Prémontrés - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 20 Max.

21


CitoyennetĂŠ


- Délivrance du programme de FIC/AOC -

Méthodologie L’ensemble de la formation se base sur une interaction constante entre théorie et pratique. Les participants sont mis, le plus possible, en situation à la fois de formés et de formateurs/trices. Les compétences et les expériences des formateurs/trices sont sollicitées au travers de moments consacrés à la critique pédagogique des exercices proposés.

Objectifs La formation vise à transmettre aux formateurs et formatrices en citoyenneté les outils de la Formation à l’Intégration Citoyenne et les Ateliers d’Orientation Citoyenne de manière à ce qu’ils les comprennent, qu’ils se les approprient et qu’ils l’enrichissent de leur propre regard, ressources et expérience. Contenu  Les cinq journées sont consacrées à la présentation des programmes de Formation à l’Intégration Citoyenne(FIC) et les Ateliers d’Orientation Citoyenne(AOC : les objectifs poursuivis, les contenus, les méthodes, l’utilisation de toutes les ressources mises à disposition par les CRI et le DISCRI en vue de comprendre et de s’approprier les outils. 

Public Les formateurs-trices des Initiatives Locales d’Intégration de Wallonie (ILIS) ou les futurs formateurs. Intervenante  Manon Libotte, responsable de la plateforme citoyenneté du CRIPEL. Dates  (au choix) : Session 1 : 19, 20, 23,24, 25 avril de 9h à 16h Session 2 : 18, 19, 22, 23, 24 octobre de 9h à 16h

• Réflexions sur la citoyenneté en lien avec l’in•

• • • •

tégration des personnes étrangères et l’interculturalité dans la société Présentation approfondie des formations FIC et AOC  : les objectifs poursuivis, les contenus, les méthodes, les outils et l’utilisation de toutes les ressources mises à disposition par les CRI et le DISCRI  Principes de la formation d’adultes en milieu multiculturel  Appropriation des outils FIC et AOC par les participants  Synthèse et évaluation  Perspectives de suivi pour la délivrance des formations à destination des migrants

PAF : 15 € Lieu : Session 1 : Espace du Petit Chêne - 95, rue du petit chêne - 4000 Liège Session 2 : Espace Belvaux - 189, rue Belvaux – 4030 Grivegnée Nombre de participant-e-s : 15 Max.

24


- Journées de suivi FIC/AOC -

Objectifs Lieu de regards croisés et pistes vers une pédagogie de citoyenneté interculturelle, les journées de suivi des formations FIC/AOC ont pour objectif d’offrir aux formateurs un moment d’échanges sur les pratiques de formation et d’animation  à partir des outils FIC/AOC et de leur combinaison éventuelle avec d’autres supports sur la thématique de la citoyenneté et la rencontre interculturelle.

Méthodologie Le suivi se base sur les expériences des formateurs/trice sur base du programme de référence. Alternance de moments d’expérimentation et de moments de critique pédagogique. Public Les formateurs et formatrices FIC/AOC. Intervenant Etienne Hublart, formateur du DISCRI.

Contenu • Expérimentation des ateliers FIC/AOC animés par les participants  • Echanges sur les outils fournis par le programme  • Confrontation sur les apports et les difficultés rencontrées dans les animations menées avec le public concerné • Echanges sur les créations personnelles et les articulations éventuelles avec des outils de citoyenneté issus d’autres programmes • Nouvelles pistes d’exploitation du programme 

Dates : 14 mai et 6 novembre de 9h30 à 16h30 PAF : Gratuit      Lieu :  Espace du Petit Chêne - 95, rue du petit chêne - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 25 Max.

25


- Formation à la mallette « Toi, moi et tous les autres. Tissons le vivre ensemble » de Lire et Ecrire Module à destination des formateurs-trices FIC/AOC Méthodologie

Objectifs • Mener un travail de déconstruction et de construction de pratiques et de concepts liés à l’interculturalité • Découvrir les démarches proposées  • S’interroger sur la manière d’adapter les contenus à son public  • Chercher comment lier les apprentissages de base (oral, lecture, écriture, calcul) à la réflexion et l’analyse critique 

• Mises en situation et analyse des démarches • Échange de pratiques pour aborder les démarches et les questions posées avec un public analphabète ou oral débutant  • Une mallette par association sera remise aux participants à l’issue de la formation

Public Animateurs, formateurs, enseignants, etc. travaillant avec des groupes d’adultes ou d’élèves du secondaire

Contenu

• Présentation de la neuvième mallette péda-

• • • •

Intervenant-e-s L’équipe pédagogique de Lire et Écrire Communauté française

gogique construite par Lire et Écrire dans une réflexion sur le fonctionnement de notre société Cette mallette aborde le Vivre ensemble dans une perspective à la fois d’émancipation et d’intégration de tous, par tous et pour tous  Réflexion sur certaines notions telles que cultures, normes, valeurs et droits  Travail sur les méthodes et les outils permettant de travailler les questions de citoyenneté Plus d’infos sur la mallette Toi, moi et tous les autres. Tissons le vivre ensemble…

Dates : 7 et 8 mai de 9h à 16h30 PAF : 100 € (mallette comprise) Lieu : Espace du Petit Chêne - 95, rue du petit chê ne - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 25 Max.

26


- Formation en andragogie Module à destination des formateurs-trices FIC/AOC Méthodologie Cette formation se situe dans le cadre de la formation de professionnels de terrain. La pédagogie active caractérise la méthode employée. Elle se concrétise par des apports théoriques, des activités interactives et des mises en situation apportées par la formatrice. La technique de l’autoscopie est utilisée pour permettre aux participants de se visionner lors des mises en situation.

En collaboration avec le Discri Objectifs • Connaître et débattre des principes de l’andragogie (la pédagogie pour adulte)  • Appliquer les principes de l’ingénierie de formation  • Gérer un groupe d’adultes et faire face à diverses situations de dynamique de groupe

Public Les formateurs et formatrices FIC/AOC

Contenu Phase 1 : travailler les représentations des participants sur la profession de formateurs/formatrices d’adultes, présentation des principes de l’andragogie, réflexions et mises en situation sur le positionnement à adopter en tant que formateur/trice devant un groupe d’adultes en formation.

Intervenante Dina Sensi, formatrice du Discri Dates : 1 et 2 mars de 9h30 à 16h30 PAF : 15 €

Phase 2 : théories et pratiques de la gestion de groupe d’adultes en tenant compte de leur diversité (gestion de conflits, chocs culturels, tentative de prise de pouvoir de certains apprenants…).

Lieu : Espace du Petit Chêne, 95, rue du petit chêne - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max.

Phase 3 : présentation des principes de l’ingénierie de la formation professionnelle et exercices (analyse des besoins, préparation de leçons, définition d’objectifs opérationnels, mise en place de stratégies différenciées d’apprentissage en lien avec les différents profils des apprenants, évaluation des apprentissages…).

27


- Formation d’approfondissement à l’interculturalité Module à destination des formateurs-trices FIC/AOC En collaboration avec le Discri

Méthodologie La pédagogie active caractérise la méthode employée. Elle se concrétise par des activités interactives basées sur des situations vécues par les travailleurs (au niveau personnel, interpersonnel, professionnel) et par des mises en situation apportées par les formateurs ou par le groupe. Les différents exercices seront suivis systématiquement de débriefings complétés par des apports théoriques.

Objectifs • Permettre aux participants d’approfondir la démarche interculturelle en termes de réflexion sur soi mais aussi en termes de pratiques pédagogiques • Permettre à chacun des participants de se questionner sur son identité et sa diversité et de conscientiser ses représentations sociales (stéréotypes et préjugés)  • Prendre conscience de sa manière de communiquer dans un contexte multiculturel pour développer des techniques qui facilitent le dialogue interculturel  • Mieux comprendre afin de mieux rencontrer l’autre dans sa complexité

Public Les formateurs et formatrices FIC/AOC Intervenante Dina Sensi, formatrice du Discri Dates : 4 et 5 octobre de 9h30 à 16h30

Contenus Jour 1 : La communication interculturelle  : décentration, compréhension du système de l’autre et négociation …

PAF : 15 € Lieu : Espace Belvaux - 189, rue Belvaux – 4030 Grivegnée

Jour 2 :

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

• La démarche interculturelle dans ses pratiques de formation • La gestion interculturelle de groupes multiculturels en formation

28


> Atelier de sensibilisation de l’axe interculturalité

- Le Théâtre Action comme outil d’animation de mon public Objectif Cette matinée sera l’occasion d’expérimenter les contenus d’un atelier de Théâtre-Action qui pourrait être mené avec vos publics au sein de votre organisation en 2018. L’atelier-découverte tout comme les ateliers à destination de vos publics sont entièrement gratuits. Les ateliers d’Acteurs de l’Ombre ont pour objectif, via la création théâtrale, de favoriser l’émancipation ainsi que l’expression et la prise de parole de personnes issues de minorités culturelles défavorisées.

• La reconnaissance et la valorisation lors d’une

« présentation publique » (présentation et public à définir avec les participants de chaque atelier)

Ainsi, ils ajoutent un aspect ludique basé sur l’expression à un programme de formation et/ou d’apprentissage Méthodologie

• Prise de parole face au groupe • Affirmation de soi et expression par différentes méthodes et outils  • Approche corporelle et vocale  • Prise de conscience de la place de chacun au sein d’une dynamique de groupe

Contenu Les ateliers-théâtre menés au sein des organismes d’insertion sociale et/ou professionnelle permettent de favoriser l’inclusion sociale des personnes en situation précaire : bénéficiaires du revenu d’intégration sociale, chômeurs, primo-arrivants, personnes en apprentissage de la langue française, personnes souffrant de trouble de santé mentale, …   

Public Tous les travailleur-euses des secteurs de l’intégration socioprofessionnelle, du social et de la santé. Intervenante Sara Puma, Compagnie Acteurs de l’Ombre

Ils travaillent sur : • L’affirmation et l’expression de soi  • La découverte ou redécouverte de ses aptitudes, de ses compétences et de sa capacité à faire preuve de résilience  • L’assurance dans la prise de décision et la négociation  • L’analyse critique de la société  • La prise de conscience de la place qu’ils/elles occupent dans la société, de leurs droits et devoirs 

Date : 28 février de 10h à 13h PAF : Gratuit Lieu : Espace de la Compagnie Acteurs de l’Ombre - 95, rue du petit chêne - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 18 Max

29


Français Langue Étrangère


- Méthode audiovisuelle du FLE : « Pourquoi pas ! » Objectifs  La formation a pour objectif de permettre aux formateurs FLE  de  découvrir la méthode «  Pourquoi Pas ! » : ses supports, ses démarches pédagogiques originales, ses techniques d’animation. Elle devrait leur permettre d’affiner la réflexion méthodologique de manière à s’outiller pour construire des démarches pédagogiques mieux adaptées aux difficultés rencontrées par les apprenants.

Méthodologie

• Mise en situation des participants • Analyse et mise en perspective pédagogique du vécu. Apports théoriques 

• Vécu professionnel et mise en relation avec la réalité de terrain

Public Les secteurs FLE et Alpha/FLE de Liège-Huy-Waremme

Contenu • Découverte de la méthode «  Pourquoi Pas ! » : les supports proposés, les démarches pédagogiques originales, la cohérence de l’outil…  • Les spécificités de l’apprentissage d’une langue étrangère : le travail phonétique, l’approche de la grammaire, le lien entre l’oral, la lecture et l’écriture…  • Les différentes approches (SGAV, communicative, …)  • La notion de séquence pédagogique  • Les techniques d’animation  • La construction de démarches pédagogiques mieux adaptées aux difficultés rencontrées par les apprenants

Intervenante Wivine DREZE, chercheuse praticienne en FLE de l’Université de Mons, formatrice pédagogie FLE de l’asbl Commedia Dates : du 19 au 23 février de 9 h à 16h PAF : 15 € Lieu : Espace du Petit Chêne - 95, rue du petit chêne - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max.

32


- Phonétique verbo-tonale dans l’apprentissage du FLE Méthodologie

Objectifs La formation a pour objectif la transmission auprès des formateurs FLE d’une méthode permettant une perception des sons du français d’une manière non contraignante au travers des mouvements corporels globaux. Elle vise à permettre l’acquisition de séquences de “Langue en Mouvements » favorisant l’apprentissage du français et basée sur le principe que celui qui apprend une langue étrangère n’entend pas les sons de cette langue qui n’appartiennent pas à la sienne.

• Mise en recherche permettant d’intégrer les connaissances de façon durable et au rythme de chacun - travail individuel, sous-groupes et collectif • Construction de petites séquences Public  Les formateurs FLE de Liège-Huy- Waremme Intervenante Martine DUBOIS, Maître Assistante en Français, Formatrice en didactique du FLE

Contenu • Transmission d’outils pour travailler les sons du français d’une manière non contraignante et en les transférant directement dans des expressions du quotidien • Apprentissage de mouvements corporels globaux permettant de favoriser la perception des sons  • Acquisition de séquences de “Langue en Mouvements” et de huit à dix comptines de base

Dates : Du 22 au 25 mai de 9h30 à 16h30 PAF : 15 € Lieu : Espace du Petit Chêne - 95, rue du petit chêne - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max.

33


- Test de positionnement et référentiel FLE Objectifs La formation a pour objectifs d’explorer les représentations et pratiques de l’accueil et de l’orientation du public en français langue étrangère, de découvrir le test de positionnement en français pour le FLE et le rôle de l’évaluateur / testeur, de positionner les expressions linguistiques orales et écrites d’une personne et d’avoir une vision claire de l’usage du test de positionnement pour le FLE.

Public Les formateurs FLE et Alpha/FLE de Liège-HuyWaremme et toute personne du secteur du FLE qui accueille et oriente le public reçu dans son institution. Intervenante  Wivine DREZE, chercheuse praticienne en FLE de l’Université de Mons, responsable des formations FLE du Centre Régional de Charleroi.

Contenu • Inventaire des différentes situations d’accueil  • Présentation de l’outil : test de positionnement pour le FLE • Expérimentation pratique des différentes épreuves de l’outil  • Expérimentation de la notation des résultats et de la correction de ces épreuves  • Positionnement sur base de notations  • Analyse de la posture de l’évaluateur / testeur

Dates : 3 et 4 décembre de 9h à 16h PAF : 15 €     Lieu : Espace Belvaux - 189, rue Belvaux 4030 Grivegnée Nombre de participants : 15 Max.

Méthodologie

• Mise en situation des participants • Apports théoriques et mise en relation avec la réalité de terrain

34


- L’interculturalité et ses implications didactiques dans l’enseignement du FLE Objectifs La formation a pour objectif de développer les pratiques pédagogiques de FLE qui tiennent compte de l’ « éducation interculturelle ». Elle fournit les approches et le matériel pédagogique pour former à l’éducation interculturelle en envisageant l’apprentissage de la distanciation avec les schèmes culturels et les attitudes ethnocentriques tout en veillant à l’équilibre entre l’universel et le singulier.

• Comment intégrer la dimension interculturelle dans une fiche pédagogique en FLE?

• Comment, au travers d’exercices de français langue étrangère inviter l’apprenant à une démarche vers l’altérité, proposant un terrain favorable permettant de mieux se connaître, de mieux connaître l’Autre par le biais d’un travail à mener à bien en commun? • En résumé, quelles pistes pour permettre à l’enseignant et à sa classe d’engager une démarche interculturelle?

Contenu • Quelles pratiques interculturelles en classe de FLE à partir de l’analyse de méthodes de FLE? • Quelles perspectives offertes par une éducation à l’interculturel dans le cadre de l’enseignement d’une langue étrangère, en l’occurrence le français? • Comment l’enseignant va pouvoir se situer, se positionner face aux notions de culture et d’interculturel en didactique des langues? • Comment s’outiller pour se donner des repères et des principes d’action, se former à analyser des documents dans leur dimension culturelle? • Quels sont les pistes et les outils pour mettre en place des activités langagières et interculturelles dans son cours? • Comment articuler approche interculturelle et objectifs langagiers des apprenants sans déforcer l’un ou l’autre?

Méthodologie • Alternance de théorie et d’exercices pratiques • Travail en sous-groupes sur des fiches pédagogiques qui intègrent l’interculturalité Public

Les formateurs FLE et Alpha/FLE Intervenant Vincent Louis, professeur FLE de l’ULB Dates : 21 et 28 septembre de 9h30 à 13h PAF : 15 € Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - 12, rue des Prémontrés - 4000 Liège Nombre de participant-e-s : 20 Max.

35


AXE LÉGISLATIF DU SECTEUR


Droit des Étrangers

Objectifs Ces séances d’initiation ont pour objectif de fournir les informations juridiques utiles et nécessaires en matière de droits des étrangers aux associations partenaires et aux travailleurs sociaux de première ligne qui désirent mieux comprendre les réalités et difficultés auxquelles est confrontée une partie de leur public afin de pouvoir : • Orienter et conseiller de façon plus efficiente  • Tenir compte de ces contraintes dans le traitement des dossiers  • Intégrer ces données objectives et spécifiques dans leur aide et leurs actions  • Échanger les difficultés rencontrées sur base de cas concrets et trouver des solutions communes  • Définir les limites et le positionnement des professionnels

• Transmission d’une bibliographie personnes ressources - institutions de référence - sites web • Transmission  de supports écrits (fiches pratiques et Powerpoint) Public 

• Les professionnel-le-s qui traitent de ques-

tions liées au droit des étrangers • Les travailleurs et travailleuses des ILIS, des opérateurs du parcours d’intégration et de tous les secteurs en lien avec les personnes étrangères ou d’origine étrangère Intervenante Maria Garcia Martin, juriste du CRIPEL. Dates  : 1 février, 15 mars, 22 mars, 29 mars, 4 octobre, 11 octobre, 18 octobre, 25 octobre de 9h30 à 13h

Contenu La formation vise à développer les réflexes de base et une compréhension globale des matières auxquelles les professionnel-le-s qui traitent de questions liées au droit des étrangers sont confrontés-ées : le séjour, le droit d’asile, l’accès à l’aide sociale, l’accès aux soins de santé, l’accès à l’emploi et à la formation, la nationalité.

PAF : 15 € - Prix forfaitaire pour l’ensemble des modules, quel que soit le nombre de modules choisis Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège – 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège

Méthodologie • Aspects théoriques et pratiques • Analyse de casus 

Nombre de participants : 20 Max.

38


> Modules de la formation Droit des étrangers

LE DROIT D’ASILE ET LA PROTECTION SUBSIDIAIRE

• L’accueil (aide matérielle, organisme compétent, bénéficiaires) 

• La protection subsidiaire : notion, droits, type de séjour

Objectif • L’objectif du module est d’initier les intervenants-tes sociaux aux différents types de statuts des étrangers ressortissants non européens et fournir les informations juridiques utiles et nécessaires en matière de droits des étrangers • L’outil de sensibilisation utilisé a pour objectif de faciliter l’explication et la compréhension de la procédure d’asile, tant pour les demandeurs d’asile que pour le grand public

Date : 1 février de 9h30 à 13h

Le droit de séjour 1

• Introduction au droit des étrangers : notions et principes généraux  

• Les différents types de statuts, cartes de séjour et annexes • Les procédures de régularisation (9bis, 9ter) ; • Mises en situation pratiques

Contenu Présentation de l’outil créé par l’association Cultures&Santé en collaboration avec la CroixRouge :  

Date : 15 mars de 9h30 à 13h

le droit de séjour 2

• Les différents types de statuts des étrangers ressortissants européens

• Dans quel cadre s’inscrit la procédure d’asile?

• Les citoyens de l’UE et membres de leur fa-

Comment se déroule-t-elle?

• Quelles sont les instances et les ressources qui accompagnent et guident les demandes d’asile? • Quelles démarches les demandeurs d’asile sont-ils amenés à suivre le temps de la procédure d’asile?

• • • •

Apports théoriques • La notion d’asile et de réfugié • La procédure  d’asile (introduction de la demande, Dublin III, organismes compétents, recours) 

mille : le principe de la libre circulation et les différents types de séjour  Le regroupement familial avec les ressortissants de pays tiers  Le regroupement familial avec les Belges et les citoyens de l’UE  Le statut de résident de longue durée  Mises en situation pratiques

Date : 22 mars de 9h30 à 13h

39


> Modules de la formation Droit des étrangers

Le droit de séjour 3

L’accès aux soins de santé

• Le séjour étudiant et chercheur • Le séjour des victimes de la traite et le trafic

• L’accès aux soins comme droit fondamental • L’affiliation des étrangers à une mutuali-

des êtres humains

té (belge, d’un pays membre de l’EEE et la Suisse) • L’accompagnement médical dans le cadre de l’aide matérielle et dans les centres fermés  • L’aide médicale urgente pour les personnes sans séjour légal et les européens

• Fin de séjour, éloignement et interdiction d’entrée

Date : 29 mars, de 9h30 à 13h

L’accès à l’aide sociale

• La législation sur le revenu d’intégration so-

Date : 18 octobre de 9h30 à 13h

• Le droit à l’aide sociale comme mécanisme

La nationalité l’apatridie

ciale et l’aide sociale

de protection de la dignité humaine • L’accès à l’aide sociale et le droit de séjour  • Le revenu d’intégration sociale : base légale, procédure d’octroi, procédure  • L’aide sociale  : les différents types d’aide, conditions d’octroi, procédure

belge

et

• L’acquisition, l’attribution et la perte de nationalité

• La naturalisation • L’apatridie : conditions, procédure Date : 25 octobre de 9h30 à 13h

Date : 4 octobre de 9h30 à 13h

L’accès à l’emploi

• Droit au travail des étrangers   • Les différents permis de travail : conditions et procédures  • Les dispenses de permis de travail liées aux différents statuts de séjour Date : 11 octobre de 9h30 à 13h

40


- Législation antiracisme -

En collaboration avec le Mrax

et une aide professionnalisée aux victimes de racisme et de discriminations racistes. Sa permanence juridique à Liège se tient dans les locaux de l’asbl Le Monde des Possibles

Objectifs Partant du constat qu’il existe un réel besoin de services d’aide et d’orientation des victimes de racisme, ce module de formation a pour objectif de développer l’expertise des travailleur-ses du social sur le cadre juridique antiraciste, afin de leur permettre de mieux traiter les différents types de signalements liés aux faits de racisme et/ou de discriminations. Elle doit permettre de mieux orienter vers les services qui traitent ces questions.

Méthodologie • Aspects théoriques et pratiques • Analyse de casus Public  Cette formation est ouverte à toute structure offrant des permanences ouvertes au public (en droit social, en droit des étrangers …) et confrontée ponctuellement à des signalements pour des faits de racisme et/ou de discrimination.

Contenu • Informations sur le cadre juridique, les procédures à suivre, les techniques de médiation, etc. sur base d’un manuel juridique et d’outils développés par le MRAX • Présentation des actions et services du MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie) qui développe un travail de plaidoyer, un service social et juridique recevant et traitant les plaintes en matière de racisme et de discrimination racistes, sous l’angle de différents critères (nationalité, langue, couleur, peau…) et dans différents domaines de la vie sociale • Le MRAX développe un réseau de points d’appui juridique spécialisé dans cette matière et pouvant offrir une première orientation

Intervenantes Nimat BENNACER et Nicha MBULI, juristes au MRAX (Mouvement contre le racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie). Dates : 1 et 2 mars de 9h30 à 13h PAF : 10 € Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège – 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège Nombre de participants : 20 Max.

41


- Législation autour des MENA -

Objectifs La matinée de formation a pour objectif de fournir les informations nécessaires aux travailleurs sociaux confrontés à la problématique des Mena. Parce que les mineurs étrangers non accompagnés (MENA), ces jeunes d’origine étrangère qui arrivent en Belgique sans leurs parents ou représentants légaux, sont très vulnérables car davantage exposés à la traite des êtres humains et aux diverses formes d’exploitation (sexuelle ou économique), il est primordial d’être bien informé sur la législation en lien avec leurs problématiques.

• Présentation du vade-mecum • Présentation des brochures

Contenu La matinée sera l’occasion de préciser les notions suivantes : • Loi-programme sur la Tutelle des mineurs étrangers non accompagnés  • Recommandation du Comité des Ministres aux Etats membres sur les projets de vie en faveur des mineurs migrants non accompagnés  • Mineur étranger non accompagné (MENA) 

Intervenant-e-s L’équipe du service de tutelle du SPF

Méthodologie Un exposé théorique accompagné de supports visuels suivi d’un temps consacré aux questions. Public Les travailleurs et travailleuses des ILIS, des opérateurs du parcours d’intégration et de tous les secteurs en lien avec les personnes étrangères ou d’origine étrangère.

Date : 24 mai de 9h30 à 13h PAF : 5 € Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège – 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège Nombre de participants : 30 Max.

Service des Tutelles : du signalement du Mena à sa prise en charge : • Le Tuteur : quelles sont ses responsabilités? Quelles sont les dispositions fiscales et légales? Comment devient-on tuteur? Quelles sont les formations?

42


- Le secret professionnel -

Méthodologie Alternance d’exposés théoriques et d’interactions avec les participants – théorie avec un temps consacré aux questions.

Objectifs Au terme de ce module, les participants connaîtront les différentes sources réglementaires qui balisent leurs interventions, et s’exerceront à appréhender la «balance des intérêts» au travers de décisions de jurisprudence et d’avis de la commission de déontologie de l’aide à la jeunesse.

Public Les travailleurs et travailleuses des ILIS, des opérateurs du parcours d’intégration et de tous les secteurs en lien avec les personnes étrangères ou d’origine étrangère.

Contenu • Les dispositions légales • Les codes de déontologie • questions pratiques sur le secret professionnel des travailleurs sociaux • Jurisprudence

Intervenant Jean-François Servais, juriste au Service Droit des Jeunes Date : Le 29 novembre de 9h30 à 16h30

Exemples de questions abordées : • Dans quels cas doit-on garder le secret? • Quand peut-on révéler des confidences? • Quand est-on tenu de parler? • Qu’est-ce qui est secret? • Qui est tenu par le secret professionnel? • Quelle est la raison d’être du secret professionnel? • Qu’est-ce que le secret partagé? • Qu’est-ce qu’un code de déontologie? Est-ce un texte obligatoire? Quelles sont les sanctions en cas de non-respect? • Que peut faire une personne qui estime que ses confidences ont été trahies?

PAF : 5 € Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège - 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège Nombre de participants : 30 Max.

43


- Législation des asbl Le fonctionnement des organes des asbl Objectifs • Permettre aux ASBL de mieux cerner les obligations qui leur incombent et obtenir une information générale sur les grands principes qui s’appliquent aux asbl • Présenter le fonctionnement des différents organes constitutifs d’une asbl, soit l’Assemblée Générale et le Conseil d’Administration

Public Les administrateurs, les membres, et toute personne impliquée dans la gestion d’une asbl. Intervenante Salima Hilali, responsable de l’accompagnement des initiatives locales. Date : 20 septembre de 9h30 à 13h

Contenu

PAF : Gratuit

• Les règles de fonctionnement : les réunions,

les modes de convocation, la rédaction des procès-verbaux, etc • Les règles de composition et de répartition des pouvoirs au sein des organes de l’association : les pouvoirs et les décisions, les délégations des pouvoirs de gestion, l’organe de représentation générale au Conseil d’Administration

Lieu : CRIPEL, boulevard de la Sauvenière, 45E 4000 Liège Nombre de participants : 20 Max.

Méthodologie

• Des apports théoriques sur base d’un Power-

point et des analyses de cas pratiques dans des échanges avec les participants afin de faciliter la compréhension des principes de la matière abordée • Un support est remis à chaque participant à la fin de la séance d’info

44


> Atelier de sensibilisation de l’axe legislatif du secteur

- Présentation de l’outil de sensibilisation sur la procédure d’asile Public Les travailleurs et travailleuses des ILIS, des opérateurs du parcours d’intégration et de tous les secteurs en lien avec les personnes étrangères ou d’origine étrangère.

Objectifs Présentation de l’outil de sensibilisation créé par l’association Cultures & Santé en collaboration avec la Croix-Rouge. L’outil a pour objectif de faciliter l’explication et la compréhension de la procédure d’asile, tant pour les demandeurs d’asile que pour le grand public.

Intervenant-e-s Personnel du CRIPEL

Contenu • Dans quel cadre s’inscrit la procédure d’asile? Comment se déroule-t-elle? • Quelles sont les instances et les ressources qui accompagnent et guident les demandes d’asile? • Quelles démarches les demandeurs d’asile sont-ils amenés à suivre le temps de la procédure d’asile?

Date : 9 octobre de 9h30 à 13h PAF : 15 € Prix forfaitaire pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre d’ateliers choisis. Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège – 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège

L’outil est également un soutien pour les acteursrelais souhaitant aborder ce sujet en animation de groupe. Il peut être emprunté au CLPS.

Nombre de participants : 20 Max.

Méthodologie • Expérimentation de l’outil de sensibilisation qui se présente sous forme de jeu collectif et coopératif créé pour rendre accessible la compréhension de la demande d’asile. L’outil fait appel au concours actif et ludique de tous les participants. • La séance ludique sera suivie d’un apport théorique juridique.

45


> Atelier de sensibilisation de l’axe legislatif du secteur

- Statuts des personnes étrangères et cartes d’identité Quelles histoires derrière les papiers? Méthodologie

Objectifs Cette journée de deux modules à la carte vise deux objectifs : • Permettre aux travailleurs-ses du social de pouvoir identifier les différents statuts des personnes étrangères  : réfugié, étudiant, régularisé ... afin de pouvoir mieux les orienter et traiter leurs demandes en tenant compte de l’accès aux droits en lien avec ces statuts  • Contextualiser ces différents statuts au travers de l’histoire des migrations et des politiques d’immigration successives mises en place en Belgique

• La transmission des informations sera appuyée par des projections, des échanges et des outils qui seront transmis aux participants en vue d’être utilisés pour l’animation des publics. • L’histoire des migrations sera vue au travers de l’expérimentation du jeu « Au temps des migrations  »  réalisé par le CRIBW comme outil de sensibilisation tant des professionnels que de leur publics. Public  Tous les travailleurs et les travailleuses qui sont en charge de l’accueil, de l’accompagnement juridique et social, de l’aide juridique et du suivi de stagiaires en insertion socio-professionnelle.

Contenu

STATUTS DES ÉTRANGERS La matinée  

Intervenantes Maria Garcia Martin, juriste du CRIPEL  et Sandra Gasparotto, responsable des formations du CRIPEL

• Quels sont les différents documents et cartes d‘identité des personnes étrangères? • Quels sont les droits qui y sont liés?

QUELLES HISTOIRES DERRIÈRE LES PAPIERS

Date : 27 novembre de 9h30 à 16h30

L’après-midi

PAF : 15 € Prix forfaitaire pour l’ensemble des ateliers de sensibilisation, quel que soit le nombre d’ateliers choisis.

• Quelles sont les politiques d’immigration

mises en place en Belgique au travers de son histoire et quels sont les types de migrations et de statuts qui y sont liés? • Quelles sont les causes des migrations au travers de l’histoire des mouvements migratoires en Belgique?

Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège – 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège Nombre de participants : 20 Max.

46


Insertion socio-professionnelle dans un contexte de migration 47


- Comment travailler avec tout le monde dans la diversité Méthodologie La formation alterne entre de courts exposés théoriques et des exercices pratiques.

Avec l’EPA Objectifs La formation poursuit l’objectif d’outiller les équipes, quels que soient les qualifications et les statuts, afin que le concept «travailler dans la diversité» devienne une réalité au sein des institutions publiques et que cette richesse supplémentaire au sein de toutes les équipes remplace peu à peu les discriminations sources de violence, souffrance et inégalité.

Public Agents des services publics - ouvriers, personnel entretien et maintenance des services Intervenante Brigitte Rousseau, formatrice de l’EPA Dates : 1ère session : 19, 26 avril et 3 mai de 9h à 16h 2ème session : 19, 26 novembre et 3 décembre de 9h à 16h

Contenu • Quelle est mon identité, ses caractéristiques singulières et culturelles? • Quelles sont mes réactions face à la différence? • Quelles sont les pistes pour une contribution de tous à une bonne ambiance de travail? • Quelles pistes pour tirer profit de la diversité? • Comment travailler le plus agréablement possible en équipe? • Quelles attitudes et quels comportements adopter? • Comment résoudre les malentendus interculturels, hiérarchiques, professionnels ou privés?

PAF : Gratuit pour les agents publics   Lieu : Maison de la Formation – 101, Rue Cockerill à 4100 Seraing Nombre de participants : 16 Max. 

48


- Comment traduire les différences humaines en une richesse pour le service? Avec l’EPA

• Contribuer au maintien ou à la création d’un

Objectifs • La diversité est une réalité à laquelle les administrations peuvent répondre par une plus grande diversité au sein de leur personnel. Encore faut-il pouvoir concilier toutes ces différences… La formation a pour objectif la prise de conscience par les membres de l’équipe qu’ils peuvent s’enrichir mutuellement et stimuler leur créativité en utilisant au mieux toutes les particularités et le potentiel multiple du groupe. • La gestion de la diversité améliore la satisfaction du personnel qui se sent apprécié pour ses mérites, ses compétences et sa personnalité. Les membres de l’équipe prennent conscience qu’ils peuvent s’enrichir mutuellement et stimuler leur créativité en utilisant au mieux toutes les particularités et le potentiel du groupe.

Méthodologie La formation alterne entre exposés théoriques et exercices pratiques

contexte sécurisant dans le respect de la différence • Développer les techniques qui facilitent le dialogue  • Etablir des points de repères communs à l’ensemble des travailleurs quant à la manière d’appréhender la diversité dans une institution, un service public

Public Agents des services publics - Personnel administratif Intervenante Brigitte Rousseau, formatrice de l’EPA Dates : 16 et 23 octobre de 9h à 16h

Contenu Transmission des outils et des méthodes en vue de permettre aux équipes d’agents administratifs de : • Approfondir la connaissance de soi-même et de ce qui fonde l’identité pour mieux rencontrer l’autre dans sa différence  • Contribuer activement au bien-être de chacun en éliminant les tensions liées à un environnement multiculturel 

PAF : Gratuit pour les agents publics  Lieu  : Maison de la Formation – 101, Rue Cockerill à 4100 Seraing Nombre de participants : 16 Max. 

49


- Manager la diversité d’une équipe -

Avec l’EPA

Méthodologie La formation alterne entre de courts exposés théoriques et des exercices pratiques

Objectifs Si la direction des ressources humaines doit être au cœur de la mise en œuvre d’une politique de gestion de la diversité, la hiérarchie intermédiaire, directement confrontée aux réactions et aux ressentis des agents face à cette politique doit également être capable de la gérer et de la défendre quotidiennement dans l’organisation des services.

Public Les chefs d’équipes, les cadres des administrations communales et provinciales liégeoises Intervenante Brigitte Rousseau, formatrice de l’EPA Dates : 5 et 12 décembre de 9h à 16h

Contenu   Transmission d’outils et de méthodes en vue de permettre aux responsables d’équipes de : • Pouvoir définir une politique de diversité  • Garantir la non-discrimination et promouvoir l’égalité des chances et de traitement  • Soutenir une politique de diversité au quotidien  • Pouvoir se référer au cadre légal  • Créer un cadre de travail respectueux de cette diversité et identifier les ressources pour y accéder

PAF : Gratuit pour les agents publics   Lieu  :  Maison de la Formation – 101, rue Cockerill à 4100 Seraing Nombre de participants : 16 Max. 

50


> Atelier de sensibilisation de l’axe insertion socioprofessionnelle

- LE PARCOURS D’intÉgration - Les réseaux DU PARCOURS D’intÉgration Méthodologie Alternance d’exposés théoriques et d’échanges avec les participants.

Objectif Ce module vise à permettre aux intervenants-tes agissant dans le parcours d’intégration de mieux le comprendre tant du point de vue organisationnel et règlementaire que du point de vue de la personne étrangère concernée par ce parcours.

Public Tout public et plus particulièrement tous les travailleurs et les travailleuses participant de près ou de loin au parcours d’intégration

Contenu

PARCOURS D’INTÉGRATION • • • • • •

Intervenant Michaël Holzemann, directeur adjoint pédagogique du CRIPEL

Définition du primo-arrivant Changements du décret  Délai de suivi du parcours  Pourquoi suivre le parcours  Exemptés et non obligés  Organisation concrète du parcours

Date : 18 septembre de 9h30 à 16h30 PAF :  15 € Prix forfaitaire pour l’ensemble des modules, quel que soit le nombre de modules choisis

RÉSEAUX DU PARCOURS D’INTÉGRATION • • • • •

La plateforme FLE La plateforme ISP La plateforme Droit des Etrangers  La plateforme interculturelle  Les réseaux territoriaux

Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège – 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège Nombre de participants : 20 Max.

51


> Atelier de sensibilisation de l’axe insertion socioprofessionnelle

- L’intégration - les obstacles spécifiques à l’insertion socioprofessionnelle des migrants Objectif

• Qu’est-ce qui amène les migrants dans les

La matinée a pour objectif de mener avec les travailleurs-ses des secteurs de l’intégration et de l’insertion socioprofessionnelle une analyse des modèles d’intégration afin de mieux cerner les objectifs poursuivis par ceux-ci tant du point de vue sociétal que personnel et interpersonnel, en tenant compte des deux concepts d’égalité et de diversité qui les sous-tendent.

• Quel est l’impact des choix individuels des

L’INTÉGRATION

centres ISP?

personnes migrantes sur leur projet d’insertion? • Quels sont les obstacles spécifiques des migrants dans l’insertion sociale et professionnelle? Méthodologie La transmission des informations sera appuyée par des projections, des échanges et des outils qui seront transmis aux participants en vue d’être utilisés pour l’animation des publics

LES OBSTACLES

L’après-midi a pour objectif d’analyser les obstacles spécifiques des personnes migrantes ou qui ont migré dans leur parcours d’insertion socio-professionnelle, tant du point de vue socioéconomique qu’au travers des situations individuelles.

Public Tout public et plus particulièrement tous les travailleurs et les travailleuses participant de près ou de loin au parcours d’intégration

Contenu • Quelle politique d’intégration? Comment définir l’intégration? • Quelles politiques d’intégration? • Quels modèles sociétaux? • Comment sortir des ghettos culturels? • Peut-on concilier une citoyenneté basée sur les droits individuels avec la diversité et reconnaissance d’identités ethnoculturelles que cela implique? • Quels obstacles à l’insertion socioprofessionnelle dans un contexte de migration? • Quelles sont les dimensions identitaires spécifiques des publics migrants ou d’origine migrante? • Comment mieux appréhender les réalités de l’intégration des personnes étrangères au travers de leurs parcours? • À quelles difficultés sont confrontées une partie des personnes étrangères?

Intervenant-e-s Sandra Gasparotto et Yahya Yahyaoui, responsables de projets du CRIPEL; Michaël Holzemann, directeur adjoint du CRIPEL Date : 25 septembre de 9h30 à 16h30 PAF  : 15 € - Prix forfaitaire pour l’ensemble des modules, quel que soit le nombre de modules choisis Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège – 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège Nombre de participants : 20 Max.

52


> Atelier de sensibilisation de l’axe insertion socioprofessionnelle

- Gestion de la diversité dans les entreprises - discrimination dans l’emploi LA DISCRIMINATION DANS L’EMPLOI

Objectifs Cet atelier a pour objectif de présenter aux entreprises les outils de gestion de la diversité en vue de relever l’enjeu qui est social, éthique mais aussi un moteur de performance sociale et économique. Il s’agira d’inviter les entreprises publiques et privées à trouver de nouveaux modes de fonctionnement, plus en accord avec la diversité sociale, ethnique, de genre, etc. de leur personnel et de leur clientèle.

• Les discriminations à l’emploi tant directes

qu’indirectes • Les obligations des employeurs  • Présentation de vidéos de simulations d’embauche • Cas pratiques et pistes d’action

Contenu

Méthodologie La matinée alternera entre exposés théoriques avec support visuel, exercices pratiques et expérimentation d’outils de sensibilisation

Présentation du projet wallon

Public Tout public

LA DIVERSITÉ DANS LES ENTREPRISES

Intervenantes Sophie Garaicoechea, responsable de projets du CRIPEL, Clarisse Spies, assistante de projets du CRIPEL

Présentation d’outils pour faciliter la gestion de la diversité au sein des entreprises privées et publics : • Le « Guide pratique gestion de la Diversité des ressources humaines, Annie Cornet ( EGID- HEC- Ecole de gestion de l’ULg) et Philippe Warland (CRIPEL)  • Les capsules vidéos de la web série « Et si on travaillait ensemble? » réalisées dans le cadre du projet Campagne Diversité Wallonie et la brochure l’accompagnant • La brochure « La diversité est au cœur de nos communes »  • Les outils de nos partenaires 

Date : 2 octobre de 9h30 à 13h PAF : 15 € Prix forfaitaire pour l’ensemble des modules, quel que soit le nombre de modules choisis Lieu : Maison des Sports de la Province de Liège – 12, rue des Prémontrés à 4000 Liège Nombre de participants : 20 Max.

53


Gestion de projets


- Comptabilité simplifiée -

Objectifs La formation a pour objectif de donner les bases de la comptabilité simple à toute personne qui est amenée à prendre en charge la comptabilité d’une association et à comprendre les principes de la comptabilité simple pour une bonne gestion de leur asbl. Elle vise à répondre aux besoins spécifiques des petites asbl et adapte son horaire en fonction des contraintes horaires de leurs membres.

Public Les ILIS (Initiatives locales d’intégration) accompagnées par le CRIPEL dans la mise en place de leur projet d’asbl, et plus précisément, les personnes responsables de la comptabilité de leur association. Intervenante Nancy Hardy, formatrice de Peuple et Culture asbl Dates : 16, 17, 18 avril et 7 mai de 18 h à 21h30

Contenu • Cerner les grands principes d’une comptabilité simplifiée • Etablir une comptabilité simplifiée • Collecter et classer les pièces comptables  • Encoder des pièces comptables dans un livre  • L’inventaire  • Etablir les comptes annuels

PAF : 15 € Lieu  : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45 C23 - 4030 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max.

Méthodologie La formation alterne entre de courts exposés théoriques et des exercices pratiques

56


- Définir, développer et évaluer son projet associatif Le travail quotidien d’accompagnement des initiatives locales met en évidence différents besoins en termes de formation à la gestion de projets : sa conception, son développement et son évaluation. La formation vise à outiller au mieux les associations qui œuvrent dans et pour l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère.

• • • • • • • • • •

Objectifs • Le travail quotidien d’accompagnement des initiatives locales met en évidence différents besoins en termes de formation à la gestion de projets : sa conception, son développement et son évaluation. La formation vise à outiller au mieux les associations qui œuvrent dans et pour l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère. Appréhender les différentes étapes de la conduite d’un projet  • Définir et développer des projets porteurs de sens et d’intérêt pour soi, pour l’association, pour la collectivité  • Se fixer des objectifs et évaluer les résultats obtenus  • Penser ses pratiques et faire le point sur les actions en cours ou déjà réalisées  • Utiliser un outil informatique pour formaliser les contenus, planifier et répartir les tâches, assurer le suivi, etc

Clarifier son idée Dresser un état des lieux  Formaliser le projet  Trouver des partenaires  Bâtir le plan d’action  Elaborer le budget prévisionnel  Communiquer  Réaliser le projet  Evaluer et rendre compte  Prolonger l’action?

Méthodologie La formation alterne entre de courts exposés théoriques et des exercices pratiques Public  Les ILIS (Initiatives locales d’intégration) et les associations en éducation permanente Intervenante Nancy Hardy, formatrice de Peuple et Culture asbl Dates : 24, 25, 26 septembre et 9 octobre de 9h à 17h PAF : 15 € Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45 C23 - 4030 Liège

Contenu Le contenu reprend les différentes étapes du projet et son cheminement partant de la construction jusqu’à l’évaluation :

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

57


- Comptabilité en partie double -

Objectifs La formation vise à outiller les associations concernées par les obligations légales au niveau de la tenue et de la forme de leur comptabilité notamment pour toutes les associations ayant du personnel sous statut A.P.E. - de pouvoir comprendre les principes de la comptabilité en partie double et de préparer, le cas échéant, le travail comptable qui sera réalisé par un professionnel. En effet, depuis janvier 2006, le législateur, soucieux d’une grande transparence, a décidé d’imposer aux ASBL des obligations comptables plus détaillées. Certains pouvoirs subsidiants lient l’octroi de leurs soutiens financiers à la tenue d’une comptabilité en partie double, quelle que soit la taille de l’association (c’est le cas de la Région wallonne pour le personnel sous statut A.P.E). Ceci implique, pour la plupart des associations, une mise en conformité de la tenue et de la forme de leur comptabilité.

• Etablir le journal des opérations, le budget

Contenu • Cerner les grands principes de la comptabilité en partie double  • Utiliser le plan comptable minimum normalisé et comptabiliser les écritures courantes 

Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45 C23 - 4030 Liège

prévisionnel et le plan de trésorerie

• Collecter et classer les pièces comptables • Établir le bilan et le compte de résultat Méthodologie   La formation alterne entre de courts exposés théoriques et des exercices pratiques Public  Les associations de grandes tailles et les associations qui ont du personnel Intervenante   Nancy Hardy, formatrice de Peuple et Culture asbl Dates : 11, 12, 15, 16, 17 octobre et 5 novembre de 9h à 13h PAF : 15 €

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

58


- Education permanente : préparer la reconnaissance et le subventionnement de mon asbl Objectifs  La formation vise à accompagner les associations qui désirent développer des projets d’éducation permanente, c’est-à-dire ayant pour objectif de favoriser et développer chez les adultes une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société; des capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation ; des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique.

réalités de la société; des capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation; des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique • Questionner ses pratiques pour mesurer ses forces, ses faiblesses et évaluer ses besoins Méthodologie  La formation alterne entre des courts exposés théoriques et des exercices pratiques

Pour rappel, le décret a pour objet le développement de l’action associative dans le champ de l’éducation permanente visant l’analyse critique de la société, la stimulation d’initiatives démocratiques et collectives, le développement de la citoyenneté active et l’exercice des droits sociaux, culturels, environnementaux et économiques dans une perspective d’émancipation individuelle et collective des publics, en privilégiant la participation active des publics visés et l’expression culturelle.

Public Les ILIS qui envisagent de demander une reconnaissance en éducation permanente, et plus précisément, aux travailleurs salariés ou bénévoles ainsi qu’aux responsables d’ASBL qui envisagent de demander leur reconnaissance en tant qu’association d’éducation permanente des adultes. Intervenante  Nancy Hardy, formatrice de Peuple et Culture asbl

Contenu • Appropriation des textes réglementaires  • Penser les activités et les projets des participants pour les inscrire dans les critères quantitatifs et qualitatifs du champ de l’Éducation permanente  • Découvrir des pédagogies et des outils qui favorisent et développent des prises de conscience, de la connaissance critique des

Dates : 12, 13, 19 et 20 novembre de 18h à 21h30 PAF : 15 € Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45 C23 - 4030 Liège Nombre de participant-e-s : 15 Max.

59


- Education Permanente : rendre compte de mes pratiques dans mon rapport annuel d’activités Objectifs  La formation vise à accompagner les associations dans l’écriture de leur rapport annuel d’activités dans le respect des critères qualitatifs et quantitatifs des arrêtés du décret et à inscrire leurs pratiques dans les visées politiques. Elle doit leur permettre de décrire et d’évaluer les processus d’émancipation qu’elles ont mis en œuvre au sein des groupes et les résultats qu’elles ont obtenus. La formation est organisée suite au constat du décalage trop fréquent entre les actions mises en place et le rapport qui doit rendre compte des pratiques en mettant en évidence cette dimension socio-politique.

• Se réapproprier collectivement le cadre légal (exposé des motifs, décret du 17 juillet 2003 et arrêtés d’application • Travailler la définition d’objectifs, de critères et d’indicateurs d’évaluation  • Bâtir des processus porteurs des visées politiques de l’éducation permanente et d’en faire le récit Méthodologie  La formation alterne entre des courts exposés théoriques et des exercices pratiques. Public Travailleurs salariés ou bénévoles ainsi que responsables d’ASBL reconnues et subventionnées dans le cadre du décret Éducation permanente des adultes qui rencontrent des difficultés à inscrire leurs pratiques dans les visées politiques ou qui éprouvent des difficultés à écrire leur rapport annuel d’activités.

Contenu La formation s’inscrit sur la base des critères de reconnaissances des ASBL subventionnées dans le cadre de l’éducation permanente des adultes (décret de la FWB du 17 juillet 2003). Celles-ci doivent développer des activités et des projets visant l’analyse critique de la société, la stimulation d’initiatives démocratiques et collectives, le développement de la citoyenneté active et l’exercice des droits sociaux, culturels, environnementaux et économiques dans une perspective d’émancipation individuelle et collective des publics en privilégiant la participation active des publics visés et l’expression culturelle.

Intervenante Nancy Hardy, formatrice de Peuple et Culture asbl Dates : 15, 16, 17 mai de 9h à 17h PAF : 15 € Lieu : Espace CACERES - rue du Beau Mur, 45 C23 - 4030 Liège

Au départ des thématiques, des projets et des activités des participants, la formation propose en 4 journées de :

Nombre de participant-e-s : 15 Max.

60


PÊdagogie d’adultes


- Dispositif de formation PROFA Développement professionnel des formateurs du secteur associatif du LabSET (Uliège) Programme modulaire Le dispositif de formation ProFA du LabSET (ULiège) vise le développement professionnel des formateurs du secteur associatif en vue de les accompagner de façon flexible dans l’amélioration concrète de leurs pratiques pédagogiques. Ils utiliseront les TIC et l’e-learning de façon plus efficace dans leur métier de formateur. Les modules ci-dessous sont considérés comme activités ou « unités d’apprentissage » (UA) capitalisables pour une certification éventuelle (programme complet à suivre sur plusieurs années dans ce cas). Un accompagnement concret individuel est mis en place pour les participants. Celui-ci prendra deux formes  : un accompagnement en ligne et un accompagnement présentiel sur le terrain. Ils sont également organisés tout au long de l’année selon un calendrier répondant aux besoins des formateurs.

• Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation

Intervenants et intervenantes L’équipe du LabSET, ULiège (voir plus de détails des modules ci-dessous). Durée du programme complet  10 demi-journées à la carte Dates : 22 janvier, 26 janvier, 19 février, 27 mars, 25 avril, 31 mai, 22 juin, 2 et 17 octobre, 8 et 23 novembre PAF : Gratuit Lieu : Centre LabSET - 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

Public • Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne

Nombre de participants : 15 Max.

62


> Modules de l’axe pédagogie d’adultes

- J’enseigne et ils apprennent : sept minutes pour convaincre -

Objectifs L’objectif de ce séminaire est d’analyser une « micro  » séance de formation ou une activité à la lumière des principaux leviers sur lesquels un formateur peut s’appuyer pour favoriser un apprentissage efficace.

autoévaluation et l’évaluation de leurs pairs. Enfin, c’est au travers de discussions et d’échanges que se feront les liens avec les principaux leviers sur lesquels un formateur peut s’appuyer pour favoriser un apprentissage efficace.

Contenu • Préparation et présentation devant la caméra d’une séquence de formation ou d’une activité face à des « apprenants fictifs » en sept minutes maximum  • Autoévaluation sur base de la projection du film  • Feedbacks des pairs  • Analyse des différentes présentations à la lumière des principaux leviers sur lesquels un formateur peut s’appuyer pour favoriser un apprentissage efficace

• Les formateurs du secteur associatif exerçant

Public

leur activité professionnelle en Région wallonne. • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation.

Intervenantes Laurence Michiels, Catherine Lesire, conseillères pédagogiques au LabSET (Université de Liège) Dates (au choix) : Soit le 22 janvier, soit le 17 octobre de 9h à 12h30

Méthodologie Le séminaire exige une participation active de la part des participants au travers de la préparation et la présentation d’une micro séquence de cours ou d’une micro activité. Le séminaire invite les participants à la réflexion au travers de leur

PAF : Gratuit Lieu : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

63


- Apprendre aux stagiaires à conduire leur apprentissage Objectifs Tout le monde s’organise pour apprendre. Peu d’apprenants s’organisent correctement. Ce séminaire a pour objectif de réfléchir aux modalités à déployer pour aider les apprenants à organiser leur travail, à l’ajuster et à en retenir les démarches efficaces. Lors de ce séminaire, vous aurez l’occasion de vous familiariser avec la notion d’autorégulation pour mieux soutenir l’apprentissage. Ceci afin de pouvoir l’intégrer dans vos cours pour développer et soutenir l’autorégulation de vos apprenants.

de discussions et d’une réflexion sur le concept de l’autonomie. Les participants seront invités à concevoir ou décrire une séquence qui nécessite aux apprenants de s’autoréguler. Public • Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne. • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation.

Contenu • Définir l’autonomie  • Accompagner à l’autonomie  • Concevoir des activités qui entraînent l’autonomie  • Instaurer une dynamique propice à l’apprentissage

Intervenant François Georges, Ph.D., directeur adjoint du LabSET (Université de Liège) Date : 26 janvier de 9h à 12h30 PAF : Gratuit

Méthode Le séminaire nécessite une participation active de la part des participants au travers d’échanges,

Lieu : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

64


- La motivation : quelques réflexions et outils Objectifs L’objectif de cette formation est de faire émerger, à partir des témoignages des formateurs, les facteurs qui participent à la dynamique motivationnelle et les fonder théoriquement dans la littérature. Nous déterminerons les actions que peut mettre en place le formateur pour soutenir la motivation de ses apprenants et nous identifierons les questions à se poser pour concevoir un dispositif de formation motivant.

pants analyseront le caractère motivant de leurs formations à la lumière de modèles théoriques. Ils seront amenés à concevoir une activité motivante. Public • Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation

Contenu • Un outil pour identifier les différents types de motivation  • Un modèle pour comprendre la motivation  • Un outil pour interroger le caractère motivant de nos formations  • Un modèle pour créer les conditions favorables à la motivation

Intervenant François Georges, Ph.D., directeur adjoint du LabSET (Université de Liège) Date : 19 février de 13h à 16h30

Méthode Au cours de ce séminaire, les participants seront amenés, sur base de leur expérience personnelle, à s’interroger sur les raisons qui poussent à s’inscrire et à poursuivre une formation. Les partici-

PAF : Gratuit Lieu : Centre LabSET - 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

65


- J’apprends avec les autres : Apprentissage par problème et par projet Objectifs L’objectif de ce séminaire est de souligner l’importance d’apprendre avec les autres et d’identifier les formes que peut prendre ce type d’apprentissage. Au cours de cette formation, nous aborderons une modalité en particulier : l’apprentissage par projet dont les caractéristiques seront comparées à celles de l’apprentissage par problèmes.

propre contexte de formation. Les participants seront également invités à analyser et décrire leurs pratiques actuelles concernant les activités collaboratives. Ils seront ensuite amenés à imaginer une activité concrète qu’ils pourraient mettre en œuvre avec leurs apprenants. Public

• Les formateurs du secteur associatif exerçant

Contenu • Pourquoi est-ce important d’apprendre avec les autres? • Quels sont les fondements théoriques de l’apprentissage avec et par les pairs? • Quelle(s) forme(s) peut prendre l’apprentissage avec les autres? • Quelles sont les modalités pratiques de fonctionnement? • En quoi l’apprentissage par projet et l’apprentissage par problèmes se différencient-ils? • En quoi sont-ils différents d’autres méthodes pédagogiques? • Quels avantages y aurait-il à les intégrer à mon enseignement?

leur activité professionnelle en Région wallonne. • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation.

Intervenante Laurence Michiels, conseillère pédagogique au LabSET (Université de Liège) Date : 27 mars de 9h à 12h30 PAF : Gratuit Lieu : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

Méthode Au cours de ce séminaire, les participants seront invités à se poser les questions utiles à la mise en place d’un travail de groupe en lien avec leur

66


- Utiliser les cartes conceptuelles pour favoriser l’apprentissage Objectifs L’objectif de ce séminaire est de vous permettre de découvrir les cartes conceptuelles, leurs usages et leurs avantages, de comprendre l’intérêt de leur utilisation pour soutenir l’apprentissage et l’évaluation de tâches complexes. Vous apprendrez à manipuler un logiciel de création de cartes conceptuelles (CmapTools) et vous créerez une carte conceptuelle. Enfin, nous vous proposons de vous interroger sur les transferts possibles dans votre enseignement : comment les utiliser et comment les évaluer?

Public

• Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation

Intervenante Chantal DUPONT, conseillère pédagogique au LabSET (Université de Liège)

Contenu • Définition et historique des cartes conceptuelles • Exemples de cartes conceptuelles • Cartes conceptuelles versus cartes mentales • Créer une carte conceptuelle • Comment utiliser les cartes conceptuelles avec mes apprenants? • Comment évaluer les cartes conceptuelles?

Date : 25 avril de 9h à 12h30 PAF : Gratuit Lieu : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

Méthode Au cours de ce séminaire, les participants pourront se familiariser avec un logiciel permettant de créer des cartes conceptuelles. Ils seront invités à créer une carte et ensuite à s’interroger sur les utilisations possibles avec leurs apprenants.

67


- Concevoir des activités d’évaluation de sorte que j’informe mes stagiaires sur leurs forces et leurs faiblesses Objectifs L’objectif de cette formation est de réfléchir aux qualités essentielles d’un dispositif d’évaluation. Au travers de votre expérience professionnelle, vous serez amenés à réfléchir sur vos pratiques d’évaluation et envisager des pistes d’amélioration pour qu’elles informent vos apprenants sur leurs forces et leurs faiblesses.

ration à la lumière des qualités essentielles d’un dispositif d’évaluation. Public

• Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne. • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation.

Contenu • Pourquoi évaluer? • Qu’est-ce qu’on évalue? • Quand évaluer? • Comment évaluer? Quelles sont les différentes modalités de l’évaluation? • Qui évalue? • Comment donner des feedbacks utiles?

Intervenante Laurence Michiels, conseillère pédagogique au LabSET (Université de Liège) Date : 31 mai de 13h à 16h30

Méthode Tout au long de cette formation, les participants seront invités à analyser leurs pratiques actuelles en matière d’évaluation et ensuite, ils seront invités à proposer des pistes concrètes d’amélio-

PAF : Gratuit Lieu : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

68


- Élaborer des parcours d’apprentissages selon les niveaux et les besoins de mes apprenants Objectifs L’objectif de cette formation est de souligner l’importance de connaître ses apprenants afin de pouvoir différencier leurs parcours d’apprentissage et d’identifier comment créer un environnement facilitateur d’apprentissage. Les participants seront invités à élaborer des parcours d’apprentissage différenciés.

Public

• Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne. • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation.

Contenu • Notion d’individualisation et de différenciation  • Selon quelles caractéristiques des apprenants peut-on varier les parcours d’apprentissage? • Quels éléments de la formation peut-on faire varier? • Comment le faire concrètement?

Intervenante Laurence Michiels, conseillère pédagogique au LabSET (Université de Liège)

Méthode Tout au long de cette formation, les participants seront invités à élaborer des parcours d’apprentissage individualisés. Plus concrètement, il s’agira d’identifier les caractéristiques des apprenants sur base desquelles les parcours d’apprentissage seront élaborés, d’identifier les éléments de la formation qui seront individualisés dans les parcours d’apprentissage et d’imaginer la mise en œuvre concrète de ces parcours dans leur contexte de cette formation.

Lieu : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

Date : 22 juin de 9h à 12h30 PAF : Gratuit

69


- Intégrer et donner du sens pour apprendre en profondeur Objectifs Tous les jours nous sommes bombardés d’informations, or nous n’en retenons qu’une infime partie. Que faire pour qu’un apprenant apprenne efficacement et que ses apprentissages demeurent dans le temps? Comment lui apprendre à s’en sortir dans des situations différentes de celles rencontrées dans le cadre de la formation? Ce séminaire a pour objectif d’identifier les caractéristiques des activités qui favorisent un apprentissage durable.

et al. (2010). Le séminaire exige une participation active de la part des formateurs au travers d’échanges et de discussions autour de leurs pratiques. Public • Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne. • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation.

Contenu • Favoriser l’activation des connaissances antérieures  • Favoriser l’organisation des connaissances  • Susciter et maintenir l’envie d’apprendre  • Privilégier les situations authentiques et complexes  • Générer des rétroactions pour favoriser la progression  • Instaurer un climat de classe qui favorise la confiance  • Générer de l’autorégulation

Intervenant François Georges, Ph.D., directeur adjoint du LabSET (Université de Liège) Date : 2 octobre de 13h à 16h30 PAF : Gratuit Lieu  : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

Méthode Le séminaire consiste en une séance de pratique réflexive, avec comme fil conducteur les 7 principes pour un apprentissage efficace de Ambrose

70


- Élaborer son plan de formation -

Objectifs Dans le cadre de demande d’agrément, de recherche de financement, de communication avec vos bailleurs de fonds, votre hiérarchie, vos collègues et vos stagiaires, vous êtes sans doute amenés à formaliser la description des formations que vous organisez. Cette formation traitera des aspects importants permettant d’élaborer un plan de formation.

critères de qualité nécessaires à cette analyse. Enfin, chaque participant sera amené à élaborer son plan de formation et vérifier que les éléments inclus soient pédagogiquement en cohérence. Public • Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne. • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation.

Contenu • Qu’est-ce qu’un plan de formation? • À quoi sert-il? Comment le préparer? • Quelles rubriques y inclure? • Quels critères qualité utiliser pour analyser un plan de formation? • Comment l’exploiter en cours de formation?

Intervenante Chantal Dupont, conseillère pédagogique au LabSET (Université de Liège)

Méthode Le séminaire nécessite une participation active de la part des participants. Ils seront sollicités pour partager leurs propres représentations des éléments abordés en formation. Les participants seront également invités à lire, analyser quelques exemples de plans de formation et à définir des

Date : 8 novembre de 9h à 12h30 PAF : Gratuit Lieu : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

71


- Rendre vos apprenants actifs durant vos formations Objectifs L’objectif de ce séminaire est d’identifier pourquoi la mise en activité des apprenants favorise leur apprentissage, d’identifier les conditions nécessaires au développement de la motivation et de l’engagement de l’apprenant et enfin, d’identifier les conditions qui favorisent l’ancrage des connaissances. Dans un second temps, nous proposons une exploration de méthodes permettant la mise en activité des apprenants.

risent la motivation et l’apprentissage en profondeur. Les participants seront invités à explorer et analyser quelques méthodes actives, à les présenter à leurs pairs et à trouver une application concrète dans leur pratique. Public

• Les formateurs du secteur associatif exerçant leur activité professionnelle en Région wallonne. • Les formateurs du secteur associatif présentant un statut de demandeur d’emploi sont également autorisés à bénéficier de l’ensemble des activités de cette formation.

Contenu • Quelles conditions sont favorables pour l’engagement dans la tâche et la persévérance • En quoi les méthodes pédagogiques actives favorisent l’engagement de l’apprenant? • Quelles conditions sont propices à l’apprentissage en profondeur? • Illustration et exploration de quelques méthodes actives

Intervenante Maud Jacquet, conseillère pédagogique au LabSET (Université de Liège) Date : 23 novembre de 13h à 16h30

Méthode Le séminaire nécessite une participation active de la part des participants. Ils seront amenés à analyser leurs activités de formation et exposés à l’aide d’outils afin de pouvoir identifier s’ils favo-

PAF : Gratuit Lieu : Centre LabSET – 14, Quai Timmermans, Bât. T1, 2ème étage, 4000 Liège (Sclessin)

72


> Atelier de sensibilisation de l’axe pédagogique

- DÉCOUVERTE DE L’ESPACE EURÊKA DE LA MAISON DE LA FORMATION À SERAING, CENTRE DOCUMENTAIRE PÉDAGOGIQUE Objectifs La matinée a pour objectif de faire découvrir aux professionnels de l’éducation, la formation et l’insertion, le centre documentaire pédagogique et son service documentaire personnalisé.

• Ressources en ligne : en fonction des demandes des participants, présentation de res sources en ligne accessibles depuis l’Espace Eurêka sur des thèmes liés aux domaines cités ci-dessus  • Selon les demandes des participants, présentation des ressources du LabSET

Contenu • Présentation de la Maison de la Formation de la Province de Liège, de ses services et découverte du centre documentaire pédagogique Espace Eurêka - centre documentaire pédagogique  • Présentation du service de recherche documentaire personnalisé pour les professionnels de l’éducation, la formation et l’insertion  • Présentation des fonds documentaires  • Présentation de bibliographies générales dans les domaines : - Français langue étrangère  - Insertion socio-professionnelle  - Éducation des adultes – Outils  - Éducation interculturelle  - Éducation à la citoyenneté • Présentation des titres les plus récents dans ces différentes catégories : • Service de recherche documentaire : démonstration du service de recherche documentaire à disposition des utilisateurs de l’Espace Eurêka  • Catalogue collectif : présentation et utilisation du catalogue collectif proposé par le réseau des bibliothèques de la Province de Liège 

Méthodologie Chacune de ces activités se voudra interactive, basée et adaptée en continu sur les questions et besoins exprimés par les participants, en début et tout au long de la matinée. Public Les professionnels de l’éducation, de la formation et de l’insertion Intervenant-e-s L’équipe de l’Espace Eurêka Date : 1 juin de 9h30 à 13h PAF : Gratuit Lieu : Maison de la Formation – Rue Cockerill, 101 – 4100 Seraing

73


FORMATIONSÂ ET ATELIERS DE SENSIBILISATION AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS


- FORMATIONS ET ATELIERS DE SENSIBILISATION AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS Dans le cadre la mise en place au sein de votre institution d’un projet de formation ou d’animation/ sensibilisation sur les thématiques de l’interculturalité et de la gestion de la diversité, le CRIPEL offre un accompagnement : • Dans l’élaboration de la formation modulable à la carte à destination des membres de votre personnel  : recherche des thèmes prioritaires et des intervenants en fonction de vos besoins spécifiques  • Dans la réalisation concrète de la formation  : modulable au niveau du contenu et des horaires, avec une intervention éventuelle dans votre programme

Formateurs et formatrices 

• Des experts indépendants ou issus d’organismes spécialisés travaillant avec les CRI de Wallonie • Des experts provenant du réseau de formateurs et de formatrices en interculturalité des CRI de Wallonie Durée : de 1 à 3 jours - modulable à la carte

LES ANIMATIONS DE SENSIBILISATION Thématiques • L’histoire de l’immigration en Belgique  • Les causes des migrations  • Les politiques d’immigration et d’intégration  • Les discriminations à l’emploi  • Les obstacles à l’insertion  • La gestion de la diversité en GRH  • La traite des êtres humains

L’accompagnement peut se réaliser en collaboration avec l’ensemble des centres régionaux de la Wallonie selon le territoire concerné.

LES FORMATIONS Thématiques • La Communication interculturelle • Clefs médiatrices interculturelles  • Approche interculturelle de la santé • Femmes et migration • Parentalité et petite enfance  : gestion de la diversité  • Diversité des croyances - genre/orientation sexuelle et diversité des croyances  • Islamophobie et antisémitisme  • Insertion socioprofessionnelle et diversité  • Introduction à la diversité en gestion des ressources humaines  • Promotion de la diversité au sein de mon équipe  • La diversité  : une vision stratégique pour la gestion de mon organisation  • Comment travailler avec tout le monde – à destination des équipes

Animateurs et animatrices : le personnel du CRIPEL, et selon les territoires et les sujets, en collaboration éventuelle avec les autres centres régionaux et le Discri Durée  : de 2 à 3 demi-journées à une journée – modulable à la carte

76


- INFOS PRATIQUES FORMATIONS -

Conditions d’inscription Pour vous inscrire aux formations, complétez le formulaire téléchargeable sur le site du CRIPEL www.cripel.be

• Le paiement se fait uniquement par virement

• Le formulaire peut être demandé par courrier • • •

• •

• •

électronique à formations@cripel.be Un seul formulaire par personne et par formation doit parvenir au CRIPEL au plus tard 10 jours avant la première journée de formation  L’inscription est validée automatiquement lors de l’enregistrement du formulaire  La confirmation définitive est envoyée par courrier électronique dès constitution du groupe de participants au plus tard 10 jours avant le démarrage de la formation  L’inscription à une formation entraîne l’engagement ferme d’y participer dans son entièreté  Les formations sont organisées sous réserve d’un nombre minimum de 10 inscrits. Dans le cas contraire, vous serez prévenu de l’annulation par courrier électronique 10 jours avant la première date de la formation  Pour garantir la qualité de nos formations, nous limitons à 20 le nombre maximum de participants  En cas de désistement, envoyez le plus rapidement possible un mail à formations@cripel.be afin d’en faire bénéficier la liste d’attente. Sauf en cas de justification par certificat médical ou attestation de démarche administrative, les frais de participation restent dus 

• • •

suite à la réception de la confirmation définitive afin d’éviter les remboursements en cas d’annulation Le PAF de 15 € représente une participation aux frais de location de salle, de boissons et collations  Les formations et séances animées par le personnel du CRIPEL sont gratuites  Formation en gestion de la diversité en GRH organisées avec l’EPA : gratuité pour les agents publics Le versement des frais de participation doit se faire sur le compte du CRIPEL : BE 71 0910 1216 7869 avec la communication : Nom de la formation – NOM prénom – sauf les formations organisées avec l’EPA ou avec Lire & Ecrire

Attestations • Une attestation de présence est délivrée à l’issue de la formation à chaque participant présent à la formation dans son ensemble et en règle de paiement • Une attestation de paiement est délivrée à la fin du mois qui suit le paiement Pour tout renseignement complémentaire : formations@cripel.be T.04/220 59 64 ou 04/220 59 62

77


Notes

........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ....................................................................... ........................................................................ ....................................................................... ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................

........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................

78


Notes

........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ....................................................................... ........................................................................ ....................................................................... ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................

........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................ ........................................................................

79


Ed.responsable : Julie Fernandez-Fernandez, Echevinat Rue des Guillemins, 26 - 2e étage 4000 Liège

« La diversité, c’est l’histoire de tous »

CRIPEL asbl

place Xavier Neujean 19 b, 4000 Liège T04 220 01 20 - F04 220 01 19 formations@cripel.be www.cripel.be - facebook.com/Cripel

RIPEL

a.s.b.l.

avec le soutien de :

80

Catalogue formations 2018 l  

À destination des professionnel-les en lien avec l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère

Catalogue formations 2018 l  

À destination des professionnel-les en lien avec l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère

Advertisement