Gazette 108 Crestet

Page 1

aabou

N째 108 SEPTEMBRE 2010

Informations communales


VAISON LA ROMAINE 04 90 100 600

VĂŠhicules utilitaires et de tourisme - Voitures sans permis

Avenue Marcel Pagnol 84110 VAISON LA ROMAINE

2


Conseil municipal : séance du 13 juillet 2010................................................ 2 Conseil municipal : séance du 13 septembre 2010....................................... 3 Copavo Info ................................................................................................... 4 Le Festival des Soupes ................................................................................. 5 L’école............................................................................................................ 6 Le Patrimoine................................................................................................. 7 Le Carnet ..................................................................................................... 10 La société de chasse « l’Alouette », ........................................................... 11 Le Comité de jumelage................................................................................ 11 La bibliothèque ............................................................................................ 11 Autres associations ..................................................................................... 14 Autres associations ..................................................................................... 15 Figues grenades et jujubes ......................................................................... 18 Les dictons de Lavande............................................................................... 21 Les pages gourmandes ............................................................................... 22

Voici venu le temps de la rentrée scolaire. Nous souhaitons la bienvenue à Aurélia Arnould, la nouvelle directrice de l’école en espérant qu’elle se plaise dans notre petite école et qu’on la garde parmi nous pendant plusieurs années. Bonne année scolaire à tous. Georgette Guintrand

3


la Copavo Unanimité.

Séance ouverte à 20h30 Présents : tous les membres en exercice excepté M. Peyre excusé (pouvoir à Mme Guintrand). Mme Odile Marie a été nommée secrétaire. Lecture du compte rendu du conseil municipal du 31 mars 2010. Adopté à l’unanimité.

Problème des ordures ménagères Débordement des containers évoqué par Mme Faucheux pour le Quartier la Garenne et au Village (évoqué par M. Abou). Il est rappelé que les containers à ordures ménagères ne doivent recevoir que des ordures ménagères, les autres déchets devant être conduits directement à la déchetterie. Le fait de payer des impôts ne dispense pas d’avoir une attitude citoyenne. Problème de la route départementale 938 évoqué par Mme Faucheux pour la vitesse et bandes rugueuses au quartier des l’Escarabasses. Ceci est du ressort de l’agence routière de Vaison. Madame le Maire les informera des perturbations apportées aux riverains. Chemin sous l’église Restauration du mur de soutènement à l’automne par le service technique. Église Les travaux d’étude commandés en 2008 au cabinet Lefèvre n’aboutissant pas, Madame le Maire en informera M. Ducastel, l’architecte des bâtiments de France. Fontaine : De nouveau la fontaine ne coule plus. Les piscines sont bien pleines. Budget communal Cinq décisions modificatives à apporter entre les articles budgétaires pour : Achat de terrain au Conseil Général à l’euro symbolique Achat propriété Zanella Subvention exceptionnelle AMIC + solidarité Var Conservation de la caution pour le logement du Presbytère. Reversement compensation taxe professionnelle à 4

Programme d’Aménagement Solidaire (P.A.S.) :subvention Madame le Maire informe l’assemblée de l’octroi de la subvention du Conseil Régional de 200 000 euros en date du 28 juin 2010. Celle-ci faisant l’objet de la condition suspensive à la signature avec Madame Zanella, l’acte de vente pourra être signé. Emprunt Madame le Maire présente les offres de prêt pour l’emprunt de 500 000 euros réalisé pour l’acquisition de la propriété Zanella. L’offre du Crédit Agricole est retenue sur une période de 20 ans à taux fixe. Unanimité. Création d’emploi d’attaché territorial : Mlle Catherine Michel, secrétaire de Mairie à Crestet depuis 1983, étant inscrite sur la liste d’aptitude d’accès au grade d’attaché au titre de la promotion interne lors de la réunion de la Commission Administrative Paritaire du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du 16 juin 2010, le Conseil Municipal décide de créer cet emploi au 15/07/2010. Unanimité. Modification du tableau des effectifs en conséquence de la création de ce nouveau poste. Unanimité. Solidarité communes du Var sinistrées par les inondations de juin 2010 L’assemblée décide de verser une subvention de 300 euros à l’association des Maires du Var Unanimité. Constitution d’une servitude de passage au profit de M. Naghshineh sur la parcelle E 81 au village à la demande du propriétaire du fonds dominant : parcelle E 711. Unanimité. Séance levée à 22h15. Le Maire, Georgette Guintrand


Séance ouverte à 20h30 • Tous les membres sont présents. • Madame Odile Marie a été nommée secrétaire. • Lecture et approbation du compte rendu du conseil municipal du 13 juillet 2010.

Église Présentation par Monsieur Antoine Abou de l’étude préalable aux travaux de l’église menée par l’Atelier Lefèvre Architecte d’Avignon. Coût estimé à 220.189,52 €. Il reste à trouver des subventions et des donateurs. Voirie

Programme d’Aménagement Solidaire (P.A.S.) Propriété Zanella acquise le 10 septembre 2010. Modification de décision modificative pour acquisition de terrain au Conseil général à 1€ votée le 13/07/2010 suite à la demande de la Préfecture l’opération 73 « Acquisitions » ne disposant pas de ressources propres en 2010 mais seulement de 1 000 € de restes à réaliser 2009 ! Donc 1 € est pris à un autre article. Location de la petite maison à Monsieur Mathieu Zanella Loyer à compter du 1er octobre 2010 fixé à 400 € / mois, (1er étage + un emplacement de parking dans le garage). Faire une demande de branchement de compteur auprès de la SAUR. Les colonnes semi-enterrées Présentation par Monsieur Daniel Peyre de l’étude des colonnes semi-enterrées pour la collecte des ordures ménagères menée par la COPAVO.

5

Lecture d’un courrier du Conseil Général confirmant que l’aménagement de l’intersection chemin du Sublon / RD 938 est pris en compte dans le projet de recalibrage de la RD 938 entre Crestet et Malaucène. Travaux effectués par l’Entreprise ROBERTI, chemin de la Magdeleine. Travaux effectués sur la CD 76 par le Conseil Général Il est rappelé qu’avec les tracteurs ou les machines à vendanger les ganses sont à faire dans son propre terrain et non sur la voie communale ou départementale. Syndicat Rhône Aygues Ouvèze Monsieur Daniel Peyre, délégué, indique que suite au décès de Monsieur Guy Penne, un nouveau président doit être nommé par les délégués. Séance levée à 22h45

Le Maire, Georgette Guintrand


6


Du 2 au 29 octobre 2010

Les rendez-vous d'octobre 2010 à 19h30 Samedi 2 Mardi 5 Jeudi 7 Vendredi 8 Samedi 9 Mardi 12 Jeudi 14 Vendredi 15 Samedi 16 Mardi 09 Jeudi 21 Vendredi 22 Samedi 23 Lundi 25 Mercredi 27

à Entrechaux (Mairie) à Cairanne (salle des fêtes) à Vaison-la-Romaine (cité médiévale) à St Romain en Viennois (salle des fêtes) à Roaix (écoles) à Sablet (salle des fêtes) à Buisson (salle des fêtes) à Faucon (boulodrome couvert) à Séguret (salle des fêtes) à Rasteau (centre d'animation rural) à Villedieu (salle des fêtes) à Puyméras (salle des fêtes) à Crestet (salle des fêtes) à St Marcellin les Vaison (écoles) Vallée du Toulourenc à Savoillans (Ferme St Agricol).

Pour prolonger la soirée en toute convivialité, possibilité de réserver son repas villageois dès le début de soirée (7€). Brantes Buisson Cairanne Crestet Entrechaux Faucon Puyméras Rasteau Roaix Sablet Saint Léger du Ventoux Saint Marcellin les Vaison Saint Romain en Viennois Savoillan Séguret Vaison la Romaine Villedieu 7


Laurence Brillaud

Anne-Marie Rayssac

Laurence Brillaud, inspectrice de l'Education nationale de la circonscription de Bollène quitte son poste après une année d'exercice, et obtient à sa demande une mutation à Apt. Elle avait succédé à Henri Tramoy qui avait occupé la fonction pendant dix-sept ans.

La nouvelle inspectrice, Anne-Marie Rayssac prend la relève dans cette circonscription dont dépend Crestet et qui compte 43 écoles et 200 postes sur la région de Bollène, Valréas et Vaison-la-Romaine.

Aurélia Arnould

Sabine Beau

Aurélia a une formation de philosophie et cette rentrée marque pour elle sa troisième année d'enseignement. Une expérience relativement courte mais où elle a déjà été confrontée à un enseignement multi-niveaux dans la région de Cavaillon. C'est aussi le cas à Crestet où elle doit gérer les 23 élèves du regroupement pédagogique intercommunal de Crestet-Saint-Marcellin : six enfants au CE2, onze au CM1 et six au CM2. "Tout se passe très bien pour cette première matinée où les enfants apprennent nos règles de vie en classe". Tous nos vœux de réussite dans ce nouveau poste

Succédant à Jean Vaux, Sabine quitte le poste de directrice et d'enseignante unique à l'école de Crestet après quatre ans au service des élèves de la commune. Elle rejoint à sa demande un poste de professeur des écoles en cours préparatoire à l'école Emile Zola de Vaison-laRomaine. "Ce n'est pas sans un petit pincement au cœur, dit-elle, que je passerai devant cette école qui m'a tant occupée". Merci, Sabine, pour ton travail, ta gentillesse et ton implication

8


A.A.

Simulation sans contrefort et sans sacristie est

Façade orientale , contrefort d’angle, sacristie accolĂŠe

9


10


11


Jean Alazard 1943-2010 Ce mercredi 8 septembre, Jean Alazard, que les familiers appelaient Jeannot, est mort à l'âge de 67 ans, victime d'un accident. Pensionnaire de la maison de retraite de l'hôpital à Vaison, on le voyait presque quotidiennement parcourir à pied la route de Vaison à Crestet par Saint-Marcellin. C'est sur l'avenue des Choralies, devant l'entrée du camping Carpe Diem, qu'il a été renversé par une voiture. Hélas il n'a pu être ranimé ni par les pompiers ni par le Smur. Sa gentillesse et sa serviabilité étaient connues de tous. Il était le fils de Madeleine et de Germain. C'est auprès d'eux qu'il a été enterré au cimetière de Crestet, vendredi 10 septembre.

Benjamin et Julie

David et Ewa

Le 7 août, Julie Bérillon, attachée commerciale, 23 ans, et Benjamin Pons, 25 ans, commercial, se sont pris pour époux et épouse. Ils avaient pour témoins Amandine Avon, Camille Gaffet, Julien Mitenne et Dimitri Vernet.

Ce samedi 11 septembre, Ewa Balicka, 34 ans, sans profession, et David Girard, 30 ans, chef pâtissier, ont échangé leurs anneaux. Entourés de leurs enfants Alicia et Matéo, ils avaient pour témoins Stéphanie Girard-Bourg et Michal Hotman.

Tous nos voeux de bonheur aux jeunes époux !

12


L'ouverture de la chasse est prévue le dimanche 12 septembre, nous vous informons que par arrêté préfectoral le tir au lapin est strictement interdit sur la commune de Crestet. Aussi, tout contrevenant sera passible d'une amende et de la suppression immédiate de sa carte de chasse.

Photo F.B.

Nous vous informons également que les concours de belote débuteront à partir du jeudi 11 novembre et que le loto annuel aura lieu le samedi 4 décembre 2010. Bonne reprise à tous. Le président Robert Imbert et son bureau Le repas d'avril dernier

Le loto du Jumelage aura lieu le samedi 11 décembre à 20h30, à la mairie.

Exceptionnellement, la bibliothèque ne sera ouverte que de 14h à 16h (au lieu de 14h à 18h) les mercredi 15, 22 et 29 septembre ainsi que les mercredis 6, 13, 20 et 27 octobre. MERCI DE VOTRE COMPREHENSION La Présidente, Georgette Guintrand

13


3 Place Montfort 84110 Vaison-la-Romaine TĂŠl. 04 90 36 00 03

Fred Icardi, ancien propriĂŠtaire de la Garenne

14


Caveau de la Verrière 84110 Crestet 04 90 10 06 30 06 11 55 60 15 www.laverriere.com

Cuvées Héloïse Abélard Aliot

15


Notre Assemblée Générale annuelle se déroulera le : Lundi 4 octobre 2010 à 18 h en Mairie Les personnes intéressées sont invitées à y venir pour rencontrer des membres du club, afin d’y adhérer si elles le souhaitent. Sinon vous pouvez prendre votre carte en mairie , le nouveau titre 2010-2011 vient de prendre effet en juillet pour un an.

Nous comptons sur le bon esprit de tous pour penser à rentrer sur le court muni soit de leur carte annuelle, soit de leur ticket invité ou passager, d’autant que nos tarifs sont vraiment abordables ! Nous vous les rappelons : - carte enfant -12 ans : 8 € - carte jeunes -18 ans : 20 € - carte adulte : 40 € (conjoint 32 €) - ticket invité : 3 € l’un ou 24 € les 10 - ticket passager : 8 € de l’heure.

Bonne rentrée sportive à tous. Le Président

Un bilan satisfaisant

Une programmation consistante

Pour la sardinade, 85 kg de sardines ont été consommées, même si la soirée a été un peu moins fréquentée que l'année dernière à cause de la multiplicité des festivités concurrentes. La paella, toujours préparée par Michel Fayel, au même tarif, a connu le même succès. Climatisation aidante, les concours de belote ont attiré plus de monde que l'année dernière : 34 équipes le dimanche, soit quatre de plus qu'en 2009. Les concours de boules ont été un peu moins fréquentés : 17 triplettes, cette année. Le vide grenier a occupé la même surface que l'an passé pour soixante exposants.

Le début du Festival des Soupes est prévu à Entrechaux le 2 octobre La soirée de Crestet aura lieu le samedi 23 octobre à 19 heures. La finale se tiendra à l'Espace culturel de Vaison-laRomaine le 29 octobre. L'assiette à 7 euros (au lieu de 6 l'année dernière) à la demande de la confrérie des Louchiers devient un quasi repas.

Le Comité tient à remercier chaleureusement tous les bénévoles qui ont prêté leur concours au bon déroulement des festivités.

Le Comité en appelle à toutes les bonnes volontés pour préparer une soupe lors de cette soirée super conviviale.

La prochaine réunion d'organisation aura lieu mercredi 29 septembre à 20h30.

16


17


18


19


Les agriculteurs de Crestet connaissent bien Pierre Baud. Il est pépiniériste au Palis. Son père Lucien a commencé par planter les premiers vergers de polyculture dans les années cinquante, puis a créé une pépinière généraliste. En 1990, quand il reprend l'entreprise familiale, Pierre Baud décide de la spécialiser dans la culture du figuier, développant la culture hors sol. Aujourd'hui, c'est l'une des plus grosses pépinières de figuiers en Europe. Pierre Baud a fait des études approfondies de botanique. Il a enseigné pendant dix ans la biologie et l'horticulture.

milliers chaque fois. Ensuite j'ai une dizaine de variétés qu'on multiplie entre 3-400 et 1 000, et puis après j'ai 50 variétés que je multiplie au compte gouttes à 50 plants maximum pour un marché de collectionneurs ou pour des conservatoires botaniques. On fait aussi des boutures à la demande : par exemple cette année j'ai fait 20 variétés pour des Japonais.

Comment caractériser votre exploitation ? On a surtout des figuiers, 4% de grenadiers et un peu de jujubiers, c'est-à-dire des productions typiquement méditerranéennes. C'est une petite exploitation de quatre hectares, mais une des plus grandes pépinières de figuiers en Europe. C'est une petite structure spécialisée qui travaille sur le marché de gros, la vente au détail représentant à peine 10% des ventes. J'ai un hectare et demi en production plantes et deux

A part les Japonais, les conservatoires botaniques et les collectionneurs, pour qui travaillez-vous ? On travaille beaucoup sur les zones froides. On vend plus de 70% des plantes au nord de Lyon, jusqu'en Angleterre, en Allemagne, en Suisse, en Belgique. On fait en moyenne 25 % à l'export. Jusqu'où peut-on planter un figuier ? C'est une question de température liée aux conditions du sol. Si vous êtes en sol très drainé, vous avez des variétés qui tiennent jusqu'à -20°. Si le sol garde l'humidité l'hiver et que l'arbre a les pieds dans l'eau, la résistance est moindre et la limite tourne autour de -15°. Ça peut donc m o n t e r assez haut en altitude et en latitude : la dernière variété que j'ai récupérée, je l'ai reçue de Göteborg, en Suède ! Il existe aussi des variétés à développement plus réduit qu'on va pouvoir mettre dans des espaces plus confinés et qui peuvent tenir en pot. Il ne faut pas oublier qu'à Versailles, Louis XIV faisait entretenir par La Quintinie 700 figuiers en bac qu'on rentrait l'hiver dans une figueraie chauffée au bois. Les techniques de culture permettaient d'échelonner la pro-

hectares et demi en pieds mères qui me servent à bouturer. On fait 120 000 boutures par an. On vend 40 000 boutures sans racine, - des morceaux de bois -, sur le marché au Japon chaque année. On vend 40 000 boutures enracinées à des pépiniéristes qu'on prépare en janvier-février et qu'on envoie en avril-mai. Et puis on en a 40 000 pour nous. Vous avez un taux de réussite élevée ? En réussite, ça dépend des variétés : ça s'échelonne entre 70% et 98%. J'ai un peu plus de 250 variétés de figuiers. On a trois séries de plantes et trois types de production. On a une dizaine de variétés "classiques", la Noire de Caromb, la Dorée, la Dauphine, la Violette de Solliès, qu'on multiplie à grosse échelle par plusieurs 20


de particuliers qui ont un peu la nostalgie de leur enfance, ensuite c'est une plante difficile à multiplier et enfin on n'a pas assez de place pour les figuiers.

duction sur plusieurs mois. Au bout de combien d'années peut-on avoir un arbre ? En fait, on ne peut rien dire. Ça peut pousser très vite si on a des sols meubles, légers, très riches en eau. Le figuier, contrairement à ce qu'on croit, est une plante qui aime l'eau et qui aime être bien nourrie. Ce n'est pas comme l'olivier qui meurt si on l'arrose trop. Un petit figuier d'un mètre dans des conditions favorables, dans un sol meuble et riche, va arriver à trois mètres dans tous les sens au bout de 4 à 6 ans. Dans les sorgues, ils se portent très bien en étant immergés une partie de l'année. Au contraire, s'il est dans un sol plus argileux, plus sec et qu'il n'y a pas trop d'entretien, 15 ans après il n'y sera toujours pas. A côté de ça, il peut pousser dans des endroits impossibles : c'est une plante rustique, très adaptable.

Comment traite-t-on les figuiers ? Zéro traitement. Je suis en bio depuis cette année. En vingt ans je n'ai jamais traité les pieds mères. Par contre en pépinière il m'est arrivé de traiter la teigne, une chenille qui abîme un peu le feuillage. C'est le seul souci. Ici on n'a pas de mouches comme dans le sud. Maintenant on a une solution en bio. Et la fertilisation ? Le figuier est gourmand en potasse, le figuier aime les terres riches en humus. Est-ce que la taille est obligatoire ? Non, vous pouvez ne jamais tailler un figuier. Ça ne l'empêchera pas de fructifier. Ce n'est pas une plante qui alterne comme l'abricot, c'est une production régulière chaque année. Le seul problème, c'est que les figues arrivent toujours sur la pousse de l'année et sont donc au sommet des branches. L'intérêt de la taille c'est donc pour la forme qu'on veut lui donner (sur pied, en touffe, palissé) et faciliter la récolte. Il ne faut jamais tailler l'hiver, mais au printemps, courant mars, quand on voit que les bourgeons commencent à gonfler. La taille dépend de la variété. Il y a d'une part les caprifiguiers qui servent à la pollinisation des autres. Les fruits ne sont jamais comestibles, sont assez secs, il y a comme du foin à l'intérieur. Les choses sont d'ailleurs assez complexes, puisque certains figuiers n'ont pas besoin d'être pollinisés. Il y a d'autre part les figuiers domestiques avec deux types d'arbres : les unifères et les bifères. Les premiers ne donnent qu'une production par année, les autres en donnent deux avec une première production de juillet, ce qu'on appelle la figue fleur, et une deuxième production qui va de début août à début novembre. Les unifères font une production d'automne avec un fruit sur le bois de l'année. Ceux-là on peut les tailler très courts, comme la vigne. En revanche, pour les bifères, la récolte de juillet arrive sur le bois de l'année précédente et la deuxième récolte va arriver sur le bois neuf. Donc chaque fois que vous taillez un rameau, vous enlevez un potentiel de figue de juillet. Le principe consiste à garder une moitié ou les deux tiers de rameaux de l'année précédente, revenir court sur un certain nombre de rameaux pour favoriser les départs neufs, et l'année suivante vous inversez.

Vous cultivez également des grenadiers et des jujubiers. Oui, les grenadiers sont très à la mode aujourd'hui au point que certains producteurs dans la région en replan-

tent ou projettent de le faire. Pour moi, ce sont des projets un peu fous. L'intérêt économique me paraît limité. Ce sont des arbres qui se sentent mieux en Grèce, en Turquie ou en Israël. Mais ça m'intéresse. Je dois avoir une vingtaine de variétés de grenadiers. Les grosses collections de grenadiers se trouvent dans des pays comme l'Iran et les échanges ne sont pas faciles. C'est

Le lait qui sort des branches coupées est-il vraiment toxique ? Il est très toxique. Vous avez deux problèmes : le latex qui est très acide et qui est préconisé pour enlever les verrues, et d'autre part la feuille qui est assez râpeuse, qui peut irriter et même être allergisante. Donc, pour faire du ramassage intensif, il faut des gants et des manches longues. Récoltez-vous du fruit ? On ne ramassait pas les fruits parce que ça ne correspondait pas au marché traditionnel du fruit. Traditionnellement, il faut du calibre, de l'uniformité, du fruit qui tienne huit jours et qu'on ramasse vert. Depuis trois ans, on récolte un peu de fruits mais pas autant que le faisait mon père. On travaille avec des

pour moi un petit marché, j'en multiplie 3 - 4 000 alors qu'on fait 35 000 figuiers. Le jujubier, c'est encore plus réduit. Je suis même en train d'arrêter progressivement la production : c'est un tout petit marché d'amateurs et 21


restaurants sur la région et avec une entreprise à Rungis qui est en relation avec tous les grands restaurants parisiens. Il faut des produits très mûrs, livrés très rapidement avec de jolies présentations. Une qualité haut de gamme. Un mot sur la pollinisation du figuier Quand le semis se fait spontanément dans la nature, vous avez moitié de caprifiguiers et moitié de figuiers domestiques. Comme on veut sélectionner des domestiques, on ne les sème jamais et c'est pourquoi on fait du bouturage. Il n'y a pas besoin de greffer comme sur les autres arbres fruitiers. La figue de juillet n'a jamais besoin d'être pollinisée. C'est ce qu'on appelle la parthénocarpie1. On trouve ça dans certaines variétés de raisin, chez la tomate, tous les fruits sans pépins. C'est un phénomène naturel chez le figuier pour la première génération de fruit. Pour la deuxième génération, selon les variétés, il faut ou non un pollinisateur. Quand il y a besoin d'une pollinisation, il faut impérativement qu'on ait le caprifiguier qui va fournir le pollen et un petit insecte qui est spécifique au figuier, le blastophage. La femelle va pondre dans l'ovaire des fleurs du figuier, les fleurs étant à l'intérieur du fruit. Le blastophage n'aime pas le froid et on n'en a jamais recensé au nord d'une ligne Lyon Bordeaux. Au nord de cette ligne, on peut avoir du figuier mais ça ne peut être que du fruit parthénocarpique. Si vous mettez au nord de cette ligne un figuier qui a besoin de pollinisation, vous n'aurez jamais de fruit. D'où l'intérêt de bien connaître la biologie du figuier. Propos recueillis par Antoine Abou

P. Baud et al., 2005, 58.

Éléments bibliographiques 1

La parthénocarpie (du grec "graine vierge") est la production de fruits sans fécondation d'ovule. Le fruit se développe comme si la fleur avait été fécondée mais les fruits ainsi produits sont vides de graines. Dans ce cas, seule la multiplication végétative, comme le bouturage, permet de maintenir la variété.

Pierre Baud, Raoul Reichrath, Reinhard Rosenau, 2005, Figues, Éditions Target, Vaison-la-Romaine. Pierre Baud, 2008, Le figuier pas à pas, Édisud. Jean-Baptiste de La Quintinie, 1999 (1690), Instruction pour les jardins fruitiers et potagers, Actes Sud.

22


L'aucéu - L'oiseau

Tout ce qui porte plume est fait pour voler Beau plumage fait bel oiseau Tout oiseau se tait en voyant l ’épervier

En janvier et février les passereaux se courent après En mars ils ne sont pas plus gras En avril ils font leur nid En mai plus que jamais En juin plus que quelques uns En juillet les petits volent seulets En août ils ont bon goût

L’oiseau qui vole n’a pas de maître Tout oiseau est joyeux en entendant son chant Mieux vaut être oiseau de misère qu’oiseau de volière Cage donne rage Ce n’est pas quand l ’oiseau est parti qu’il faut fermer la cage Oiseau, Dieu te donne pâture et à moi les aventures Pressé comme le coucou en mai

La tourterelle toute belle En fait un, deux La mésange toute menue En fait quinze ou plus

Être de la race des étourneaux : aimer les olives Si on trouve un nid on se marrie dans l ’année Ajusté comme une bergeronnette

Les enfants disent à propos des nids : En avril j’en trouverais En mai plus que jamais En juin encore quelques uns En juillet, août plus du tout

23


ttes e c e R n aiso s e d

Nous avons essayé pour vous des plats simples qui utilisent des fruits et légumes de saison. Vous reconnaîtrez des plats traditionnels avec des variantes ; vous découvrirez peut-être de nouvelles recettes ; enfin vous puiserez quelques idées de préparation du poisson.

Poisson à la tapenade : quelques idées de préparation

Terrine de champignons et châtaignes Ingrédients 1 kilo de champignons de Paris frais 600g de châtaignes (en conserve) 200 g de jambon cru en tranche épaisse, ou 200g de lardons 40cl de crème fraîche liquide 3 œufs 100g de pistaches vertes (on peut utiliser les pistaches apéritif décortiquées) 70g de raisins secs 60g de beurre + 20g pour beurrer la terrine 4 échalotes, 1 gousse d'ail Thym, sel et poivre

On choisira de préférence un poisson qui se tient en filets : rougets bien sûr, mais aussi grenadier, cabillaud, voire saumon. Le principe est d’enduire les filets avec la tapenade. Il peut se préparer avec des filets assez fins cuits au four sur un lit de fenouil émincé et compoté. Il peut se préparer en feuilleté : les filets sont alors posés sur la pâte et enduits de tapenade. Il peut se préparer en papillote sur un lit de courgettes en petits dés. Bien sûr pour chaque préparation, on n’oublie ni le sel, ni le poivre, ni le thym ; et selon le goût on ajoute le basilic, les graines de fenouil...

Préparation Nettoyer les champignons sous l'eau courante ; les émincer. Les faire cuire avec le beurre dans une sauteuse pendant 5 à 10 minutes à couvert. Poursuivre la cuisson avec le couvercle enlevé et laisser évaporer l'eau. Faire revenir les échalotes hachées. Réhydrater les raisins secs dans de l'eau tiède. Battre les œufs avec la crème. Préchauffer le four sur th.6 (180°). Hacher le jambon cru ou bien utiliser les lardons crus tels quels. Mélanger dans un saladier tous les ingrédients : les échalotes, les châtaignes égouttées et grossièrement émiettées, les champignons émincés cuits, les œufs battus avec la crème, les pistaches, les raisins égouttés, le jambon cru ou les lardons, l'ail pressé, 2 brins de thym effeuillés, sel et poivre. Verser dans une terrine beurrée et farinée. Mettre à cuire au four pendant environ 40 minutes. Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau.

Pour la recette de tapenade, on peut se reporter par exemple à celle parue dans la gazette n°107.

Servir tiède ou froid.

24


Une autre façon de pissaladière Tout le monde connaît la variante aux anchois ! Ingrédients Une pâte brisée 4 oignons 2 c à s d'huile d'olive 2 boîtes de filets de sardines à l'huile Herbes de Provence et olives noires dénoyautées Préparation Préchauffer le four à 180°/200°. Éplucher et émincer les oignons. Faire cuire doucement dans une sauteuse les oignons avec l'huile d'olive pendant 20 minutes pour les laisser confire. Étaler la pâte brisée dans un moule. Oter un peu de l'huile des oignons cuits et étaler les oignons sur la pâte. Faire égoutter les sardines et les disposer en étoile sur les oignons. Ajouter les olives noires. Mettre au four pendant 20 à 25 minutes. Sympathique à l'apéritif ! ou bien en plat avec une salade.

Caillettes aux choux Traditionnellement en Provence la caillette se fait avec les épinards. Dans le Dauphiné elle se fait aux choux. Ingrédients Un chou vert (environ 1 kilo) 300g de chair à saucisse Une crépine Sel, poivre, 1 pointe de 4 épices (composition : poivre, muscade, girofle, gingembre ou cannelle) Préparation. Effeuiller le chou et le laver. Supprimer les grosses côtes. Faire blanchir dans de l'eau bouillante salée pendant ¼ d'heure. Mettre tremper la crépine dans de l'eau vinaigrée. Rafraîchir à l'eau froide le chou cuit et le laisser égoutter 10 minutes. Presser les feuilles pour faire sortir l'eau. Hacher le chou. Mettre dans un saladier le chou avec la chair à saucisse crue et assaisonner. Bien malaxer. Rincer la crépine. Enlever le surplus d'eau. L'étaler sur une planche ou sur le plan de travail. Mettre sur un coin de crépine la valeur de 2 c à s de farce, enrouler (faire un petit paquet) et découper la crépine à dimension. Faire les petits paquets jusqu'à épuisement de la farce et de la crépine. Aplatir les petits paquets. Faire chauffer une c à s d'huile dans une poêle. Mettre les caillettes à rissoler 5 à7 minutes ; retourner pour cuire l'autre face. Égoutter sur un papier absorbant. Manger chaud ou froid avec une salade.

25


Gâteau d'automne

Crémeux de marron

Ingrédients 300g de farine 1 sachet de levure chimique 1 pincée de sel 2 œufs et 1 jaune 15 cl de crème liquide 100g + 20g de beurre ramolli 1 c à s de miel 120g de sucre en poudre 250g de confiture de figue 250g de compote de pomme maison avec morceaux 1 c à s de sucre glace 2 c à s de rhum

Ingrédients 300g de crème de marron 30cl de lait 100g de sucre en poudre 20g de maïzena 2 jaunes d'œuf 100 à 150g de beurre 1 feuille de gélatine Préparation Mélanger la crème de marron dans le lait froid. Mettre à chauffer. Mettre la gélatine dans un bol d'eau froide. Mettre dans un saladier les 2 jaunes, le sucre et la maïzena ; mélanger et y verser la crème de marron avec le lait chaud ; délayer. Remettre dans une casserole sur le feu pour épaissir pendant 2 minutes. Verser le mélange chaud dans un saladier ; presser la feuille de gélatine et l'ajouter au mélange. Ajouter le beurre dans le mélange encore chaud. Mettre en verrines et réfrigérer pendant au moins 3 heures.

Préparation Préchauffer le four (th 180°). Mettre dans un grand saladier la farine, la levure, le sel, les œufs, le beurre ramolli, le miel, le sucre et la crème liquide. Bien mélanger le tout. Beurrer un moule à manqué. Verser la pâte dans le moule, mettre au four et laisser cuire 50 minutes. Vérifier la cuisson. Pendant la cuisson, préparer la compote. Peler les pommes, les couper en morceaux. Ajouter 4 c à s de sucre et cuire. Quand les pommes sont cuites et encore chaudes, ajouter la confiture de figues et le rhum. Quand le gâteau est cuit, le laisser tiédir, le démouler, le couper en 2. Ôter la partie supérieure et étaler le mélange pommes-figues-rhum tiède. Remettre la partie supérieure du gâteau. Saupoudrer de sucre glace.

C'est délicieux servi avec de la glace au coco !

La tarte des vendangeurs Ingrédients Un fond de tarte en pâte brisée de 23 cm de diamètre 500 g de raisins blancs 3 œufs 90 g de sucre en poudre 2 sachets de sucre vanillé 100 g de crème fraîche 2 c à s de poudre d’amande 2 c à soupe d’un alcool de fruit Préparation Faire cuire la pâte à blanc pendant 10 minutes. Laver et sécher les raisins (les égrener, si vous avez le temps) Retire papier et haricots, mettre à leur place les raisins. Battre les œufs avec le sucre, la crème et le rhum ; verser le tout sur les raisins. Faire cuire de 30 à 40 minutes à four chaud (200°). Démouler et laisser refroidir sur grille.

Directeur de publication : Georgette Guintrand Comité de rédaction : Antoine Abou, Alain André, Florian Battestini, Eliane Baud, Georgette Guintrand, Odile Marie Rédaction et maquette : Antoine Abou Diffusion : 300 exemplaires

26


© aabou

CUISINE TRADITIONNELLE ET PROVENCALE

RESA : 04 90 41 99 82 - 09 63 493 078 La Glacière 84110 CRESTET (Sortie VAISON direct MALAUCENE , Mont Ventoux) PARKING PRIVATIF 27


841 10 04 9 CREST 0 36 E 29 5 T 0

CUISINE PROVENCALE GIBIERS PIZZA GRILLADES PIERRADE LE SOIR

Fermé le lundi toute l’année Réservation souhaitable

30 années d’expérience qui font la différence ! 28