Issuu on Google+

Les Créatures d’Edéfia EN CONSTRUCTION

L'Abominari

Les

Foldingots

Son nom fait très légitimement référence au caractère abominable de cette créature. L'Abominari est la créature attitrée de la tribu la plus austère et la plus sombre d'Édéfia, les Mainfermes. Vindicatif et hargneux, il ne rate pas une occasion de jouer de ses griffes (qu'il a longues et acérées). Son corps ressemble à celui d'un cafard squelettique, roux et surtout énorme, puisqu'il ne mesure pas moins de 80 cm ! Ses longs pieds font penser à des pattes de poules ou à des branches de bois tordues et lui permettent de se tenir debout. Ses yeux vitreux sont striés de veinules rouges. Il n'existe qu'un spécimen à Du-Dehors. Quand nous faisons sa rencontre, il vit aux bons soins de Dragomira mais ne lui manifeste qu'ingratitude et agressivité.      

 (mot composé à partir des adjectifs Fol et Dingo) Les Foldingots sont des T.I.D. (Travailleurs d'Intérêt Domestique) dont la principale fonction est l'intendance et la gestion du foyer de leur maître. Ils vivent en couple et sont au service exclusif des Gracieuses et de leur famille auxquelles ils sont dévoués corps et âme. A l'âge adulte, leur taille peut atteindre 80 cm. Leur large visage s'agrémente d'un nez volumineux, de deux oreilles décollées et de gros yeux bleus à l'expression douce et affable. Une mèche d'un blond presque jaune, coiffée en toupet, surmonte le crâne de la Foldingote. Le corps du Foldingot s'épanouit en largeur et celui de la Foldingote en hauteur. Lecteurs compulsifs, ils adorent les mots et ils les manient avec beaucoup de fantaisie et d'inventivité. Au fil des aventures d'Oksa, vous serez nombreux à être surpris par le potentiel magique de ces créatures fantasques, et notamment par le Foldingot qui s’avère être le Gardien du Repère Absolu, le seul et unique capable de localiser le Portail.


Les Créatures d’Edéfia EN CONSTRUCTION

Le Gétorix

Son nom s'inspire de sa plus grande qualité : la vélocité. Le Veloso propulse en effet ses 50 cm de hauteur à une vitesse prodigieuse grâce à ses jambes fines mais extrêmement puissantes gainées d'une double peau rayée. Sa foulée, souple et furtive, fait de lui un coursier horspair. À Édéfia, il peut porter des messages aux confins du territoire (soit plusieurs dizaines de kilomètres) en quelques minutes seulement. À Du-Dehors, ses aptitudes sont nettement moins sollicitées en raison du caractère confidentiel de la nature des Sauve-Qui-Peut et de leurs créatures. Mais le Veloso se porte toujours volontaire dès qu'il s'agit de communiquer et de transmettre. Vitesse et discrétion sont ses mots d'ordre.

Le Nestor

L'origine de ce nom propre devenu commun reste inconnue jusqu'à ce jour. Le Nestor est une créature semi-aquatique très volumineuse à mi-chemin entre le monstre du Noch Ness et l'Élasmosaure dont il est le lointain descendant. Il est doté d'un immense cou très souple surmonté d'une toute petite tête toujours casquée de cuir, culminant à près de 4 mètres du sol. Son corps massif approche 6 mètres de longueur à l'âge adulte ; ses 4 pattes palmées font de lui un excellent nageur et lui permettent de flotter et de se mouvoir sur l'eau avec rapidité et puissance. Malgré un aspect impressionnant qui peut susciter chez celui qui se trouve à proximité une certaine réserve, voire une forte envie de fuir en courant, le Nestor est une créature joueuse et accommodante. Il est d'ailleurs l'un des acteurs essentiels du jeu le plus populaire d'Édéfia : le Ballawave. En raison de son volume, le Nestor n'a pu accompagner les autres créatures à DuDehors.


Les Créatures d’Edéfia EN CONSTRUCTION

Le

Chiroptère Tête-De-Mort

Le nom de cette créature est uniquement inspiré par son aspect physique. Cette sorte de parent éloigné de la chauve-souris ne mesure pas plus de 4 cm de long. L'envergure de ses ailes peut atteindre 8 cm. Le Chiroptère TêteDe-Mort n'est pas un solitaire : il se déplace toujours accompagné d'un bon millier de congénères en essaim compact, à l'instar des étourneaux dont il a adopté la mobilité (mais malheureusement pas l'apparence attrayante). Sa minuscule gueule abrite des dents aiguisées comme des lames de rasoir et le sang qui coule dans ses veines tortueuses est noir comme l'encre. Le Chiroptère Tête-De-Mort est une variété de mammifères volants-insectes conçue par les Félons d'Édéfia dans un but offensif et expérimenté avec succès lors du Grand Chaos. Parmi les Sauve-Qui-Peut, Abakoum est le seul à en posséder un spécimen naturalisé.

La Grenette

Chacun comprendra aisément l'origine de ce nom en regardant le portrait qui a été fait d'une de ces créatures. Effectivement, les Grenettes représentent une variété de grenouilles très musclées. Malgré leur petite taille (une vingtaine de centimètres), elles possèdent une force herculéenne qui leur permet de soulever plusieurs centaines de fois leur propre poids. On les utilise très couramment à l'état miniaturisé dans la composition des Granoks Suspensa (voir la rubrique Granokologie).


Les Créatures d’Edéfia EN CONSTRUCTION

La Trasibule

L’Insuffisant

(nom d'origine inconnue) La Trasibule n'est pas sans évoquer la pieuvre. La nature l'a dotée de dix bras orangés, plus rarement de onze. De ce bras supplémentaire, une substance peut être extraite par l'intermédiaire des ventouses pour fournir la matière première à la fabrication de la Granok Phosphorens. Car la Trasibule est une formidable source de lumière : de chacun de ses bras, elle peut produire une très vive luminosité utilisée pour l'éclairage public à Édéfia. Malgré un physique peu avenant et un visage d'une sévérité figée, la Trasibule est une créature serviable et attentionnée.

La caractéristique la plus marquante de cette créature est à l'origine de son nom. L'Insuffisant est l'une des plus grandes créatures (près d'un mètre) et surtout la plus attendrissante. Son corps nonchalant est couvert de plis jaunâtres. Quant à sa tête, elle s'apparente à celle d'un très vieux morse sans défenses et abrite un cerveau d'une rare mollesse qui lui confère une indolence irrésistible. Quand il ne comprend pas ce qui se passe autour de lui (ce qui est constant...), certains disent qu'il a un petit air de ressemblance avec E.T. Bien sûr, il est la cible favorite du Gétorix dont il reçoit les quolibets avec une indifférence étonnante. Une crête onglée descend le long de son dos ; râpée et réduite en poudre, elle permet de fabriquer des onguents apaisants d'une grande efficacité.


Les Créatures d’Edéfia EN CONSTRUCTION

La Devinaille

Ce nom est inspiré par la fonction première de cette créature : son sixième sens qui lui permet de connaître la vérité, toute la vérité, rien que la vérité... La Devinaille a l'apparence d'une poule rousse minuscule, sa taille ne dépassant pas celle d'un canari. Ses deux pattes rapides lui permettent de se réfugier à toute vitesse près de sources de chaleur dès qu'elle sent le moindre courant d'air ou la plus infime baisse de température. Car la Devinaille a un point faible : elle est extrêmement frileuse, ce qui représente pour elle un tracas constant et la fait plonger régulièrement dans un état proche de l'hystérie. Cet état est malheureusement quasi permanent en raison de la différence de température entre Du-Dehors et Du-Dedans (en moyenne une bonne quinzaine de degrés). Mais la Devinaille est surtout remarquable pour son sixième sens : à Édéfia, ce don est utilisé au quotidien pour les opérations de comptage du temps de travail (chacun étant rétribué par rapport à son volume de travail, qu'il soit lessiveur de canalisations ou membre du Pompignac) et plus occasionnellement pour détecter le mensonge dans les affaires de justice.

Le Gétorix

Le nom de cette créature a été donné par la Gracieuse Zalina au Ier siècle avant notre ère après une rêvolerie au cours de laquelle elle se prit d'admiration pour Vercingétorix. Haut d'une trentaine de centimètres, le Gétorix a l'allure d'une grosse pomme de terre recouverte de cheveux emmêlés (mais toujours propres et brillants !) utilisés dans la composition de certaines Granoks. Il est court sur pattes et peu agile de son corps. Le Gétorix est un fripon de classe internationale. Son passe-temps favori est de taquiner les autres créatures et son sens du sarcasme résiste à toute épreuve. À Édéfia, il est le compagnon de jeu idéal des enfants. Mais le Gétorix n'est pas qu'un boute-en-train : il possède aussi des aptitudes magiques qui vont s'avérer fort utiles aux Sauve-Qui-Peut dans les prochains épisodes.


Les Créatures d’Edéfia EN CONSTRUCTION

Le Curbita péto

Les vrilles dont sont munies certaines cucurbitacées sont à l'origine du nom de cette créature étonnante. Le Curbita-Peto est un animal-objet. Son corps est fait de telle sorte qu'il forme un bracelet entourant le poignet de la personne sur laquelle il doit veiller. Véritable gardien de la conscience, il agit comme un garde-fou prévenant les débordements et les excès magiques auxquels tout être surnaturellement constitué peut être tenté. En cas d'indifférence face aux signaux qu'il envoie (ondulations, légers pics sur la peau, etc.), sa susceptibilité le pousse d'abord à poinçonner la peau du poignet de son maître à l'endroit où la peau est la plus fine (et la plus sensible), puis à transgresser les règles élémentaires de la discrétion en lâchant sans complexe des flatulences sonores et taciturnes.

Le Dragon d’encre


Les Créatures d’Edéfia EN CONSTRUCTION

Les Têtes racines

Le Léozard

Cette créature, issue du redoutable croisement entre le lion et le lézard, est une crapule dont l’effet terrifiant est rehaussé par une abondante et robuste dentition et une carapace verte phosphorescente.

Le Culbu-Gueulard La Merlicoquette La Gélinotte Les Vermiculum Les Pelli-nettoyeurs Les Invisibuls

Les Filfollias L’Osgonum Les Pulmonis Les Ventosa-Murtabilis


lexique creatures