Page 1

Guide gratuit


Le Pays du Mans Le syndicat mixte du Pays du Mans est créé depuis le 14 octobre 2002. Il a pour objet l’aménagement et le développement durable du territoire. Il regroupe : - 48 communes sur 810 km² - 260 000 habitants (49% de la population sarthoise) sont 6 communautés de communes, la communauté urbaine Le Mans Métropole, les communes de Champagné et Ruaudin, le Conseil Général de la Sarthe.


Edito Un partenariat Pays du Mans - EDF

Ce guide « Petit futé des éco-gestes » a été conçu pour vous aider à savoir comment agir au quotidien en vue d’économiser votre argent et les ressources de l’environnement. Les réserves de pétrole s’épuisent et le climat se réchauffe... il est urgent d’agir ! EDF Gaz de France Distribution Sarthe mène une action de distribution de kits « économie d’énergie » (ampoules basse consommation, coupe-veille et recueil de conseils pour les économies d’énergie dans l’habitat) auprès de 20 000 familles sarthoises depuis plus de 2 ans. De son côté, le Pays du Mans a signé un contrat ATEnEE (présenté p. 41) avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie dès 2005. Nous sommes donc heureux de vous offrir ensemble ce guide, reflétant les volontés conjointes du Pays du Mans et d’EDF et de Gaz de France d’inciter chacun d’entre nous à maîtriser notre consommation d’énergie. Au-delà des « gestes futés », ce guide vous donne les coordonnées des principaux organismes qui peuvent vous apporter des réponses plus précises sur le territoire du Pays du Mans. N’hésitez pas à les contacter pour mieux prendre en compte les questions environnementales dans votre vie au quotidien. Comptant sur votre curiosité, nous vous souhaitons une très bonne lecture !

Jean-Claude Boulard Maire du Mans Président du syndicat mixte du Pays du Mans

Vincent Pertuis Directeur du centre EDF Gaz de France Distribution Sarthe


Sommaire L’édito

1

Petit quiz des gestes futés

4-5

Pourquoi réduire notre consommation énergétique ?

6-7

I. L’habitat au quotidien 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Le chauffage : un poste très gourmand L’éclairage... lumière sur les économies possibles Les veilles sont à éteindre L’étiquette énergie... un bon indicateur Le frigo... bien le dégivrer ! Le lave-linge : optimiser les lessives ! L’eau... un bien précieux

II. Les déplacements... 1. 2. 3. 4. 5. 6.

Aller à pied... à l’école A vélo... on va plus vite ! En voiture... roulons autrement L’intermodalité... avoir le réflexe ! Le tramway... L’idéal au Mans Les parkings-relais... Facile ma ville !

III. La consomm’action... 1. 2. 3. 4. 5. 6.

Nos aliments... de quel jardin ? Les produits locaux... Pourquoi aller plus loin ? Les éco-produits... plus verts pour la planète Les emballages... on remballe ! Du recyclage... à la solidarité Le tri sélectif est à notre porte

IV. La construction et la réhabilitation 1. L’orientation... tout naturellement économe 2. L’isolation... pour un nid douillet 3. Les énergies renouvelables... elles seront toujours là ! V. Les actions collectives 1. 2. 3. 4.

Un éclairage public économe Le projet éco-école du collège Les Sources L’éducation à l’environnement Des rendez-vous à ne pas manquer !

Pour en savoir plus... Réponses du Quiz

2

8-9 10 11 12 13 14 15 16 18 - 19 20 21 22 23 24 25 26 - 27 28 29 30 31 32 33 34 - 35 36 37 38 40 - 41 42 43 44 45 46 - 47 48


Mode d’emploi du guide des éco-gestes Ce guide présente cinq grandes thématiques pour lesquelles nous pouvons adopter un comportement positif en faveur de l’environnement. Chacune des pages intérieures se présente de la manière suivante :

La couleur de la thématique

Le sujet abordé L’orientation...tout naturellement économe ������ ������� ������� ������������� ��������� ��� �������� ���� ����������� ���� ������� ������ ���������������������� ���� ������� ����� ����� ������� ���������������� ��������� ������ ����������������

Les chiffres clés* qui permettent de prendre conscience des enjeux

� �������� ������� �� � �� �� � �� � � � ���� �� ������ ��������� ���� �������� ���� ������ ������

����� ������ ������

L’isolation... pour un nid douillet ������������ ������ ������� ���� ���� ��������� ��������� ��� ������� ��� ��� ��������������������� ���� ���������� ��������� ������ ��� ��������������������������������������� ��� ��� ����� ����������� ������������ ������������������������������������ ��������������������������������

Le message flash**

������������ ������� � ��� ������ ����� ����� ������������ ��� � �������������������� ������������������� ��������������������� ����������� ��� ������ ���������

��� �� �������� ���� �������� �����

���������� ����������� ���

����

��� ��������

Le renard futé pour nous indiquer les gestes à suivre

������������������������������������� ���������������������������������������������������������������� � � � ����� ����������� ��� ��� �������� ��������� ���� ���� �������� �� ����������������������������������� ����������������������������������������������������������� �������������������� �����������������������������������������������������������

��� ��������

� ��������� ���� ������ ������������ ����� ���� ������� ��������������� ��������������������������������������������� ������������������������������������������������������� �������������������������������������������������������

38

* chiffres concernant le territoire français ** ordre de grandeur basé sur la consommation moyenne d’un ménage français

Lisez bien ce guide, en suivant ses conseils, vous pourrez faire de belles économies !

3


Petit Quiz... L’idée de ce quiz est de vous permettre au travers d’une dizaine de questions types « vrai ou faux » de progresser dans votre découverte des gestes plus doux pour l’environnement et souvent plus économes pour votre porte-monnaie. L’ensemble des réponses du quiz se trouve dans les différentes rubriques de ce guide, à vous de retrouver les bonnes informations...

1. Les lampes basse consommation consomment 2 fois moins qu’une ampoule classique. Vrai

Faux

2. Un

degré de moins de chauffage dans les pièces représente une économie de consommation de 7 %. Vrai

3.

Faux

Les appareils électroménagers à privilégier lors d’un achat portent la lettre G sur l’étiquette énergie. Vrai

Faux

4. Laver le linge avec un cycle de lavage à 40°C au lieu de 60°C fait économiser moins de 5 % d’énergie. Vrai

Faux

5. En faisant attention à notre consommation d’eau et en

installant des économiseurs (sur la chasse d’eau et la douche) nous pouvons alléger notre facture d’eau de 30 %. Vrai Faux

4


... des gestes futés 6. L’Espace

Info Energie et EDF peuvent me conseiller sur les moyens techniques et financiers pour réaliser des économies d’énergie dans l’habitat et les transports. Vrai

Faux

7. La moitié des déplacements automobiles sont réalisés pour des trajets de moins de trois kilomètres. Vrai

8.

Faux

Diminuer de 60 % les emballages lors des achats représente une économie de 50 % en caisse. Vrai

Faux

9. En

Pays du Mans les achats de produits locaux peuvent être faits directement chez les producteurs. Vrai

Faux

10. Un

chauffe-eau solaire peut couvrir jusqu’à 20 % de mes besoins en eau chaude. Vrai

Faux

Se questionner, s’informer et échanger sur les gestes plus respectueux de l’environnement est la première étape d’une action éco-citoyenne. Pour vérifier vos réponses à ce quiz, rendez-vous en page 48. 5


Pourquoi réduire notre consommation énergétique ? Données générales

6


Les réserves d’énergies fossiles s’épuisent

La consommation d’énergie ne cesse d’augmenter. A échéance d’une ou deux générations, nous allons nous retrouver face à un déséquilibre majeur qui pose de graves questions économiques et géopolitiques.

La consommation d’énergie fossile contribue au réchauffement climatique

Depuis le début de l’ère industrielle, l’homme a rejeté dans l’atmosphère des gaz (dioxyde de carbone, méthane, oxydes d’azote, etc.) qui augmentent artificiellement l’effet de serre. Ce surplus artificiel d’effet de serre provoque un réchauffement du climat.

7


L’habitat


L’habitat au quotidien En France, un ménage dépense en moyenne 1420 € par an pour s’éclairer, se chauffer et faire fonctionner ses appareils électroménagers.

Chauffage

980 €

170 €

100 € 170 € Cuisson

Eau chaude

Appareils électriques et éclairages

Coût annuel moyen de la facture d’un ménage pour l’énergie dans son logement (électricité + combustible) Source : ADEME/IFEN 2006

L’habitat est donc un lieu privilégié pour réaliser de vraies économies favorables à l’environnement. Suivons le guide et faisons ensemble la chasse au gaspillage...

9


Le chauffage : un poste très gourmand Le chauffage représente près de 70 % de notre facture énergétique. Pourtant quelques gestes simples permettent de réduire le budget de chauffage tout en préservant notre santé.

Une bonne isolation peut faire économiser 30 % de notre consommation de chauffage par an. Et 1°C de chauffage en moins permet de diminuer la facture de 7 %.

NOMIES O C É S LE LES : POSSIB AN 300 €/

à: Pensons Mettre un pull plutôt qu’un T-shirt dans les pièces de vie (19°C) et rajouter une bonne couette pour dormir dans la chambre (16°C). Fermer les volets la nuit pour éviter les déperditions de chaleur. Vérifier l’étanchéité des portes et fenêtres et poser des joints si nécessaire. N’aérer les pièces que 5 min par jour, c’est suffisant. Ne pas couvrir les appareils de chauffage. Baisser le thermostat de 3 à 4°C en cas d’absence de plusieurs heures. 10


L’éclairage... lumière sur les économies possibles Les ampoules à basse consommation (fluo compactes) consomment jusqu’à cinq fois moins que les ampoules classiques.

Par contre, la consommation d’un lampadaire halogène revient à plus de 30 € par an.

NOMIES O C É S LE LES : POSSIB ANN 32000€€//A

à: Pensons Dépoussiérer régulièrement les ampoules, pour gagner 40 % de lumière en plus. Profiter au maximum de la lumière naturelle en limitant les voilages aux fenêtres et en privilégiant des murs intérieurs clairs. Eteindre systématiquement la lumière en sortant d’une pièce : l’énergie la moins chère est toujours celle que l’on ne consomme pas ! Eviter les halogènes. Installer des ampoules à basse consommation dans les pièces de vie (à éviter dans les pièces de passage où elles seront souvent éteintes et rallumées). Ces ampoules consomment cinq fois moins et durent huit fois plus longtemps. Malgré un prix d’achat plus élevé, elles sont vite rentabilisées. 11


Les veilles sont à éteindre La mise en veille de nos ordinateurs, télévisions, magnétoscopes ou fours à micro-ondes n’est pas indispensable. Leur consommation est loin d’être négligeable : la veille d’un téléviseur peut représenter jusqu’à 70 % de sa consommation électrique totale annuelle et celle d’un magnétoscope plus de 90 % !

L’ensemble des veilles dans une maison peut correspondre à la consommation d’une ampoule allumée 24h/24. Source : ADEME

OMIES N O C É LES LES : POSSIB €/AN 15 À 50

à: Pensons Installer des multiprises à interrupteurs ou des coupes veilles dans le coin télé et dans le bureau. Débrancher tous les chargeurs et transformateurs. Ils continuent à consommer même quand l’appareil n’y est plus relié. 12


L’étiquette énergie... Un bon indicateur La consommation électrique des appareils électroménagers peut aller de 1 à 5. Des mesures ont montré qu’un réfrigérateur neuf de classe A peut consommer jusqu’à 6 fois moins qu’un appareil usagé !

L’étiquette Energie indique la consommation électrique et les performances des appareils électroménagers (four, lave-vaisselle, sèche-linge, réfrigérateur, congélateur...) et des ampoules électriques. Les étiquettes A pour les appareils les plus économes... les étiquettes G pour les appareils les plus gourmands en énergie.

NOMIES O C É S LE LES : POSSIB N 70 €/A

à: s n o s n e P Privilégier les appareils électroménagers de classe énergétique A, voire A+, A++. Consulter le guide d’achat « top ten » réalisé par le WWF et l’association CLCV* qui compare les produits (lave-vaisselles, réfrigérateurs...) selon leur impact écologique : www.guide-topten.com * WWF : fondation pour la protection de la nature / CLCV : association de consommateurs

13


Le frigo... bien le dégivrer ! Le réfrigérateur et le congélateur font partie des appareils les plus gourmands en consommation électrique : 1/3 de la consommation d’electroménager d’un ménage. Source : ADEME

NOMIES O C É S LE LES : POSSIB €/AN 16 À 45

à: Pensons Régler le réfrigérateur à 4°C et le congélateur à -18°C, c’est suffisant. A chaque degré supplémentaire on dépense 5 % en trop ! Adapter la taille de nos réfrigérateurs à nos besoins réels. Dégivrer le réfrigérateur, car 3 mm de givre augmentent de 30% sa consommation électrique. Eviter d’installer le réfrigérateur près d’une source de chaleur et de mettre des plats tièdes dans le frigo, ils participent à la création de givre. Vérifier l’étanchéité des joints pour éviter la déperdition. Nettoyer la grille à l’arrière du réfrigérateur une fois par an pour optimiser son fonctionnement. 14


Le lave-linge : optimiser les lessives ! Le lave-linge, le sèche-linge et le lave-vaisselle sont également des gros consommateurs d’électricité. Les ménages consacrent chaque année 35 % de leur facture électrique et 12 % de leur facture d’eau aux activités de lavage.

S ONOMIE C É S E L LES : POSSIB N 10 €/A

à: Pensons

Eviter le prélavage. Il n’est plus nécessaire pour les textiles modernes (15 % d’énergie économisée) Préférer la corde à linge au sèche-linge électrique (11 % d’énergie économisée). Utiliser la plus faible température possible. 30°C ou 40°C suffisent souvent. Les lessives à 90°C sont à éviter. Elles consomment trois fois plus qu’une machine à 40°C. Remplir le lave-vaisselle ou le lave-linge pour le faire tourner. De nombreux appareils utilisent la même quantité d’eau et d’énergie quel que soit leur chargement. 15


L’eau... un bien précieux Rappelons-nous que 1,5 milliards d’habitants dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable, et que les périodes de sécheresse touchent

de plus en plus notre pays. Un foyer de 4 personnes vivant en appartement consomme en moyenne 160 litres d’eau par jour.

NOMIES O C É S LE LES : POSSIB AN * 100 €/

à: s n o s n e P Ne pas laisser couler l’eau en se nettoyant les mains, en se brossant les dents ou en se rasant. C’est 12 litres d’eau par minute de gaspillés ! Repérer les fuites d’eau (robinets, chasse d’eau). Elles peuvent représenter 20 % de notre consommation ! Ne pas rester trop longtemps sous la douche. Une douche de 3 min consomme déjà 50 litres d’eau. Installer un stop eau WC et une pomme de douche éco qui permettent d’économiser 50 % d’eau. * Sources : Informations Agence de l’Eau Loire-Bretagne et calcul sur la base d’une facture moyenne annuelle par ménage de 350€.

16


L’habitat au quotidien L’ADEME : L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie www.ademe.fr/paysdelaloire EDF Pour trouver toutes les astuces d’économies d’énergie et estimer son budget électrique. Tél. 39 29 (prix d’un appel local). http://particuliers.edf.fr Alisée : Association régionale pour les économies d’énergies www.alisee.org Jeu Internet « Agir à la Maison » : www.defipourlaterre.org/agir/alamaison Organismes HLM Pour proposer des améliorations énergétiques collectives dans son immeuble : prendre directement contact avec son bailleur social (ex : Le Mans Habitat, Sarthe Habitat, Samo...).

Pour des renseignements techniques et financiers concernant le chauffage, l’eau chaude, les équipements de l’habitation :

L’Espace Info Energie - 10, rue Barbier au Mans Tél : 02 43 28 47 93 - E-mail : eie72@ville-lemans.fr Permanence du lundi au vendredi de 9h à 12h. 17


Les dĂŠplacements


Les déplacements Nous sommes de plus en plus mobiles et de plus en plus « accros » à l’automobile : 30 millions de voitures aujourd’hui contre 5 millions en 1960. Nous passons en moyenne 1 heure par jour dans les transports. C’est le 2ème poste budgétaire des ménages. On dépense aujourd’hui plus pour se déplacer que pour se nourrir. Le secteur des transports est responsable de 25 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) qui contribuent au réchauffement climatique.

Plus de 3 km

52%

24%

Entre 500 m et 1 km

12% 12%

Moins de 500 m

Entre 1 et 3 km

Répartition des trajets en voiture selon leur longueur Source : ADEME

Or la voiture est utilisée très souvent pour de petits trajets : 1 déplacement automobile sur 2 est inférieur à 3 km et 1 sur 4 est inférieur à 1 km ! Elle peut facilement être remplacée par d’autres solutions plus écologiques et économiques. Partons découvrir les déplacements sur le Pays du Mans...

19 21


Aller à pied... à l’école Souvent réalisée en voiture « la dépose express » des enfants à l’école occasionne non seulement des encombrements et donc de la pollution, mais elle augmente aussi les risques d’accidents pour nos enfants. Pourtant, inférieur le plus souvent à 1 km, le trajet domicile-école peut se faire facilement à pied.

De manière collective, on peut organiser un ramassage scolaire à pied : le Pédibus. La caravane d’enfants est menée par des adultes (généralement des parents d’élèves) qui la prennent en charge à tour de rôle. Elle accueille des enfants (passagers) en différents endroits de l’itinéraire (arrêts) selon un horaire fixe. Comme un vrai bus !

HE E MARC D N I M 30 T UR SON O J R A P ANDÉES M M O C RE É A SANT L R U O P

à Pensons

:

Contacter les associations de parents d’élèves pour connaître ou organiser un pédi-bus dans le quartier Profiter du trajet domicile-école avec les enfants pour faire les courses chez les commerçants les plus proches. 20


A vélo... on va plus vite ! La bicyclette est la reine de l’environnement ! En effet, lorsque l’on roule à vélo, on ne rejette pas de CO2 dans l’atmosphère. On lutte ainsi contre le réchauffement de la planète.

Atout supplémentaire : en ville, on met 12 minutes pour faire 3 km à vélo et souvent bien plus en voiture ! C’est pourquoi EDF Gaz de France Distribution Sarthe s’est équipé de vélos pour faire les trajets entre ses différents sites au Mans.

MIE ÉCONO LE : POSSIB N 200 €/A 3

à Pensons

:

Prendre le vélo pour les déplacements en ville. Ça pollue moins que la voiture, c’est moins cher et on va plus vite ! Bien entretenir notre vélo, installer des phares et sacoches... On l’utilisera d’autant plus qu’il sera bien équipé ! Contacter Cyclamaine, association de promotion des déplacements cyclistes sur l’agglomération mancelle : Cyclamaine – Maison des associations 4 rue d’Arcole au Mans Tél. : 02 43 81 59 05 – E-mail : cyclamaine@aol.com Site : www.lemans.fubicy.org 21


En voiture... roulons autrement Chaque année une voiture coûte en moyenne 4 300 € (assurance, coût du prêt, parking, péages, carburant, entretien, réparations). Il est intéressant de se regrouper avec d’autres personnes pour réaliser un trajet (co-voiturage). Cela permet de partager les frais du déplacement, et de réduire la pollution.

Notons bien que la vitesse excessive, les accélérations et freinages répétés sont des sources importantes de surconsommation.

MIE ÉCONO LE : POSSIB 0 €/AN 0 2 3 À 0 6

à: Pensons Organiser avec nos voisins ou collègues un co-voiturage ou utiliser les sites existants de co-voiturage : www.123envoiture.com www.covoiturage.com www.covoiturage.fr www.laroueverte.com Limiter notre vitesse et adopter une conduite souple. Couper le contact en cas d’arrêt prolongé. 22


L’intermodalité... avoir le réflexe ! Il s’agit d’utiliser au mieux plusieurs modes de transport pour un déplacement. L’objectif est de réduire au maximum l’usage de la voiture au profit de transports moins polluants : bus, tramway, train, co-voiturage, marche, vélo, rollers...

à Pensons

Avec 17 lignes régulières qui relient 162 communes, les transports interurbains sarthois (TIS) permettent à près de 1 500 000 personnes par an de se déplacer sur le département avec un ticket unique à 2 €.

:

Consulter Destinéo, site des déplacements en Pays de La Loire, qui permet de rechercher le meilleur itinéraire en transport en commun : www.destineo.fr Faire appel à Mobili’Tis, le service de transport à la demande pour les personnes à mobilité réduite lorsque l’on est concerné. Tél : 0 805 800 160 (appel gratuit d’un poste fixe) Site : www.stao.fr/tis/mobilitis.php 23


Le tramway... l’idéal au Mans ! Pour diminuer les effets nocifs des voitures en ville (pollution atmosphérique, bruit), le tramway est l’une des solutions écologiques choisie par de nombreuses grandes villes : Nantes, Lyon, Bordeaux, Le Mans... Un tramway 100 % électrique ne rejette aucun gaz toxique et consomme en moyenne 10 fois moins d’énergie qu’une voiture.

à: Pensons

Prévu pour être mis en service fin 2007, le tramway du Mans transportera 50 000 voyageurs par jour de 5h du matin à 1h30 la nuit. La fréquence de passage sera de 4 min aux heures de pointe et de 8 min autrement. Les abonnements fonctionneront à la fois pour le tram et le bus.

Contacter l’agence de la SETRAM (65 avenue du général de Gaulle au Mans) ou www.setram.fr, pour connaître les itinéraires et horaires du tramway et des bus au Mans. Aller de chez soi à l’arrêt de tram en vélo. En dehors des heures de pointe, on peut le mettre dans le dernier wagon. 24


Les parkings-relais... Facile ma ville ! Il s’agit de parkings qui sont situés en périphérie de la ville et près de la ligne de tramway ou de bus pour faciliter l’accès au centre ville sans prendre sa voiture. Au Mans, 3 parkings relais sont prévus aux extrémités de la ligne de tramway : Université, Antarès, Espal.

Les utilisateurs du tramway bénéficieront ainsi gratuitement de 1 000 places de parkings surveillées. En 2009 suivra l’ouverture en gare du Mans du futur « Pôle d’échange multimodal » qui réalisera des connexions entre le TGV, les TER, les taxis, les voitures, les lignes de bus SETRAM, les cars TIS et les vélos...

Pour des renseignements techniques et financiers concernant les économies d’énergie et de pollution : étiquette énergie, palmarès des voitures les moins polluantes, crédit d’impôt... Espace Info Energie 10 rue Barbier au Mans Tél. : 02 43 28 47 93 E-mail : eie72@ville-lemans.fr

25


La consomm’action


La consomm’action Parmi les gestes que nous réalisons au quotidien, nos achats sont tout particulièrement importants car ils envoient aux industriels des messages sur nos modes de consommation et nos attentes. Bien souvent, nous utilisons ce pouvoir économique essentiellement en cas de « crise alimentaire » (ex : vache folle...) alors qu’il pourrait inciter les industriels et les producteurs à développer de nouveaux produits plus responsables de l’environnement.

Un ménage de 4 personnes produit en moyenne près de 1,5 tonne de déchets par an.

Lorsque nous faisons nos courses, nous pouvons nous soucier de l’origine des produits, de la façon dont ils ont été fabriqués, des substances qui les composent, de savoir s’ils sont recyclables... et réfléchir sur la manière de les utiliser au mieux. Agissons pour l’environnement en consommant différemment...

27


Nos aliments... de quel jardin ? Un français consomme sans le savoir près d’1,5 kg de pesticides et additifs par an.

Outre d’être nocifs pour la santé, ces produits chimiques de synthèse (engrais, pesticides, herbicides) sont aussi néfastes pour le sol, l’air et l’eau. Source : INRA

L’AGRICULTU RE BIO (LABE L AB) N’UTILISE AU CUN PRODUIT CHIMIQUE DE SYNTHÈSE

à: s n o s n e P

Nous renseigner sur la manière dont ont été produits les aliments que l’on achète (c’est plus facile sur un marché ou dans un magasin de vente directe). Apprécier les fruits et légumes en fonction de leur goût plutôt que de leur apparence. Un fruit tout lisse qui se conserve long temps a souvent été traité chimiquement. Nous renseigner sur les points de vente de produits bio en Sarthe auprès du GAB 72, Groupement des Agrobiologistes Sarthois. La Maison des Paysans - 31, rue d’Arcole au Mans Tél. : 02 43 28 00 22 – E-mail : gab72@maison-des-paysans.org 28


Les produits locaux... Pourquoi aller plus loin ? De plus en plus fréquemment, on trouve dans les commerces des produits provenant des quatre coins de la planète.

IVALENT IL FAUT L’ÉQU PÉTROLE D’UN LITRE DE E UNE POUR PRODUIR ER. SALADE EN HIV

à Pensons

Pour qu’un yaourt aux fraises atterrisse dans notre frigo, il a souvent fallu parcourir plus de 9 000 km et consommer environ 40 g de pétrole pour 1 kg de yaourt. Source : ARPE - MIP Guide GES

:

Nous renseigner sur la provenance des produits et privilégier les produits locaux. Entre les marchés, les AMAP (partenariat entre une ferme et un groupe de consommateurs), les magasins de vente directe... les solutions pour acheter local sont nombreuses. Acheter des produits de saison. On n’a pas eu besoin de chauffer des serres en hiver pour les produire. Nous renseigner sur les points de vente de produits locaux. Ils sont référencés dans le guide touristique du Pays du Mans (disponible auprès du Pays du Mans ou dans les offices de tourisme). 29


Les éco-produits : plus verts pour la planète Tous les produits de consommation ont des impacts sur l’environnement puisqu’ils ont besoin de matières premières et d’énergie pour être fabriqués, emballés et transportés.

Deux certifications officielles (l’écolabel européen et le label français NF Environnement) nous garantissent la qualité des produits et leur moindre impact sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie (de leur création à leur destruction).

T LE LA FRANCE ES ROPÉEN 3 ÈME PAYS EU UTION POUR L’ATTRIB EUROPÉEN DE L’ECOLABEL

à: Pensons Acheter de préférence des produits éco-labélisés ou recyclés. Nous renseigner et lire les étiquettes pour vérifier la nocivité des produits sur la santé et l’environnement. Utiliser le bon dosage pour les produits ménagers. Utiliser des produits sans piles ou à piles rechargeables. 30


Les emballages... on remballe ! Chaque français produit 360 kg par an de déchets soit une poubelle de 3 étages de haut ! Et chaque année nos poubelles grossissent de 5 kg par personne.

Hors 1/4 de ces déchets ménagers sont constitués d’emballages, nous achetons donc quotidiennement des déchets en faisant nos courses !

60 % D’EMBA

LLAGES

EN MOINS DA

NS LE CADDY C’EST 50 % D ’ÉCONOMIE À LA CAISSE

à Pensons

:

Boire l’eau du robinet. Cela économise 1 bouteille en plastique par personne et par jour... et 45 à 90 euros par an. Eviter les produits avec des emballages inutiles. Utiliser des « éco-recharges » (ex : berlingot). Privilégier les produits en vrac, à la coupe, en format familial et concentré. Nous servir de sacs réutilisables pour les courses. 31


Du recyclage... à la solidarité Consommer responsable peut aussi se matérialiser par la réparation et la réutilisation. Depuis 17 ans, l’entreprise sociale Envie 72 récupère et rénove des appareils électroménagers en fin de vie.

à Pensons

En Sarthe, Emmaüs fournit un travail qui a du sens (réparer et vendre des objets qui ont déjà servi), à 40 compagnons en situation d’exclusion.

EN 2006, E MMAÜS A COLLECT É SUR LA SARTHE 77 6 TONNES D’OBJETS USAGERS

:

Donner une deuxième vie à des livres, vêtements, meubles, sanitaires, objets divers en contactant Emmaüs Sarthe Tél. : 02 43 25 30 16 – E-mail : emmaus72@wanadoo.fr Site : www.emmaus-sarthe.org Acheter de l’électroménager garanti et d’occasion à Envie 72 48, rue Baudin au Mans Tél. : 02 43 50 32 35 – E-mail : envie-72@wanadoo.fr Site : www.envie72.com 32


Le tri sélectif est à notre porte En 2001, la Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau a lancé un nouveau système de collecte sélective en porte-àporte : le tri en caissettes bleues relevées une fois par semaine. Les produits récupérés (le verre, le papier, les cartonnettes, les emballages plastiques, le fer et l’aluminium) sont triés sur place dans le camion de collecte.

Les Communautés de Communes des Rives de Sarthe, de l’Antonnière et du Bocage Cénomans ont également adopté ce système. Ses avantages : - Un seul contenant permettant de déposer l’ensemble des matériaux en vrac ; - Une sortie du bac par semaine ; - Zéro refus puisque les déchets non valorisables sont remis dans la caissette par l’agent de tri.

OS 4/5 DE N SONT DÉCHETS BLES VALORISA

à Pensons

:

Consulter notre Communauté de Communes ou le site du Conseil Général www.cg72.fr/prevenvironnement pour en savoir plus sur le tri et la réduction des déchets. 33


La construction


La construction et la réhabilitation Le secteur du bâtiment représente en France 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) qui contribuent au réchauffement climatique. Quant à nos logements, ils assument à eux seuls la responsabilité de 3/4 des émissions de gaz à effet de serre du bâtiment !

Résidentiel

64%

29%

7%

Tertiaire

Autres

Répartition des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur du bâtiment Source : CITEPA

Pour diminuer cet impact, au moment de la construction ou de la rénovation, nous pouvons décider de bâtir une maison « verte ». Non seulement pour assurer notre confort à travers l’utilisation de matériaux naturels, mais aussi pour économiser au maximum l’énergie et participer pleinement à la lutte contre le réchauffement planétaire. Bâtissons les logements durables de demain...

35


L’orientation...tout naturellement économe Alors qu’une maison individuelle consomme en moyenne 250 kWh/m²/an, une maison neuve consomme 90 kWh/m²/an. Une maison très bien conçue (bioclimatique) consomme moins de 50 kWh/m²/an.

LES IES ÉCONOM ES : POSSIBL 300 €/AN

����

������ ������

����� ������ ������ ���������� ����������� ���

à Pensons

����

:

Construire une maison bien orientée : Au sud : les pièces à vivre avec de grandes ouvertures, tout en nous protégeant de la chaleur estivale par des débords de toitures (casquettes, balcons). Au nord : des pièces tampons (buanderie, garage) pour nous isoler du froid. A l’est : les chambres pour bénéficier du lever du soleil. 36


L’isolation... pour un nid douillet L’isolation d’une maison est primordiale (surtout au niveau de la toiture et des murs). Les matériaux naturels comme le chanvre, la laine, le liège, la paille et le bois permettent d’optimiser l’isolation d’une maison tout en la laissant respirer naturellement.

Obligatoire depuis 2006 lors de la vente d’un logement, le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) permet de connaître la consommation estimée pour le chauffage, l’eau chaude et éventuellement la climatisation d’un logement.

LES S ÉCONOMIE S: POSSIBLE 490 €

à Pensons

:

Profiter des aides financières pour les travaux d’isolation thermique. Lire les fiches de l’ADEME sur le bâtiment www.ademe.fr/particuliers/Fiches/isolation_thermique Visiter des salons et expositions sur l’habitat durable. 37


Les énergies renouvelables... elles seront toujours là ! Les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) sont en train de s’épuiser alors que le soleil (solaire), le vent (éolien), l’eau (hydraulique), la terre (géothermie) et la biomasse (bois, biocarburant) représentent des énergies inépuisables et peu polluantes.

à Pensons

UN CHAUFF E-EAU SOLAIRE P EUT COUVR IR JUSQU’À 7 0 % DES BESOINS E N EAU CHA UDE.

:

Envisager les pompes à chaleur, le solaire thermique ou les chaudières bois pour le chauffage (cf. www.afpac.org) Nous renseigner sur le solaire photovoltaïque ou l’éolien pour produire de l’électricité Privilégier dans nos achats les énergies renouvelables. Des boutiques en ligne sont spécialisées sur ce type de produits (radio, lampe dynamo, chargeur solaire...) comme WebSolaire : 5, rue Jules Renard au Mans. Site : www.websolaire.com Nous renseigner sur les crédits d’impôt disponibles pour les équipements utilisant les énergies renouvelables. 38


Contacts L’Espace Info Energie 10 rue Barbier au Mans Tél : 02 43 28 47 93 – E-mail : eie72@ville-lemans.fr Pour obtenir des renseignements techniques et financiers concernant la conception du logement, l’isolation et la ventilation, le chauffage et l’eau chaude, les énergies renouvelables.

EDF Tél. 3929 - Site : www.particuliers.edf.fr Conseils pour améliorer le confort de votre habitat, réaliser des travaux ou vous accompagner dans votre projet de construction.

Gaz de France Tél. 0810 140 150 - Site : www.gazdefrance.com Raccordement au réseau de gaz naturel, solutions, services, conseils... Pour un confort sur mesure et une consommation maîtrisée.

Le CAUE de la Sarthe (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) 1 rue de la Mariette au Mans - Tél : 02 43 72 35 31 E-mail : caue.sarthe@wanadoo.fr - Site : www.caue-sarthe.com Pour obtenir des conseils gratuits en matière d’architecture, de construction, réhabilitation, restauration, extension, d’aménagements de jardins et d’adaptation du logement au handicap.

L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) 34, rue Chanzy 72042 au Mans Tél : 02 43 78 87 00 – Site : www.anah.fr Pour bénéficier de subventions lors de travaux d’amélioration dans des logements de plus de 15 ans.

L’Association Energies Avenir Maison des associations – rue d’Arcole au Mans E-mail : energiesavenir@hotmail.com - Site : www.energiesavenir.info Pour s’impliquer dans la promotion et le développement des énergies renouvelables en Sarthe.

L’Association Alisée (Angers) Tél : 02 41 93 00 53 – E-mail : association@alisee.org - Site : www.alisee.org Pour s’informer sur la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables en Pays de la Loire.

39


Les actions collectives


Les actions collectives Le Pays du Mans a signé un contrat ATEnEE (Action Territoriale pour l’Environnement et l’Efficacité Energétique) avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie. Son objectif est de sensibiliser et de former les acteurs locaux (en particulier les élu(e)s et technicien(ne)s des collectivités locales) afin qu’ils prennent en compte des préoccupations environnementales dans leurs projets. Par exemple pour leur permettre de bien connaître les consommations énergétiques des bâtiments, de savoir comment les réhabiliter pour qu’ils consomment moins, ou de mieux concevoir les nouveaux quartiers.

Il est intéressant de faire connaître les actions exemplaires, afin de stimuler de nouvelles réalisations.

41


Un éclairage public économe Les luminaires éclairent souvent plus le ciel que le sol. Les éclairages publics excessifs et mal positionnés constituent un gaspillage énergétique flagrant. L’impact sur la faune, la flore... et l’être humain n’est pas négligeable non plus. C’est pourquoi la municipalité de Moncé en Belin a intégré l’aspect

environnemental dans sa manière de concevoir et remplacer progressivement ses luminaires. Ainsi en 10 ans : - La consommation électrique aura diminué de 21 % ; - 64 % des luminaires auront été rénovés ; - Il n’y aura plus du tout de pollution lumineuse.

60 % perdu

100 % utile

40 % utile

à Pensons

70 °

:

Pensons au fait qu’un bon éclairage : Eclaire seulement où c’est nécessaire ; Est dirigé uniquement vers le sol ; Comporte des ampoules performantes. Il permet alors : De réduire les dépenses énergétiques de la commune ; De ne pas gêner les oiseaux et les riverains ; Et même de continuer à voir le ciel étoilé ! 42


Le projet éco-école du collège Les Sources Le collège « Les Sources » (situé au Mans) s’est investi dans une démarche globale d’éducation à l’environnement et au développement durable.

Il associe à son projet « éco- école », un maximum de personnes : - Les parents d’élèves ; - Les associations locales ; - Les collectivités locales (Le Mans Métropole, le Conseil Général et le Pays du Mans).

à: Pensons En 2006, le collège a mis en place un système de tri du papier dans toutes les salles de classe, mais aussi des cartouches d’imprimantes, des piles... jusqu’aux déchets de cuisine pour faire du compost récupéré dans le jardin bio. Une jachère fleurie va être semée entre la cour et le parking... un bon moyen d’éviter le passage de la tondeuse Les parents d’élèves peuvent participer à des achats groupés de fournitures « écologiques » faites à bases de produits naturels. En 2007, le collège met l’accent sur les économies d’énergie. Pour plus d’informations : http://clg-sources-72.ac-nantes.fr 43


L’éducation à l’environnement La Sarthe compte une trentaine d’acteurs d’Education à l’Environnement et au Développement Durable, regroupés au sein de Sarthe Educ’ Environnement. Une belle ressource, en particulier pour les écoles et les centres de loisirs !

Ces acteurs peuvent également intervenir dans des maisons de retraite, auprès des comités d’entreprises ou de tout organisme qui a envie de se donner les moyens de progresser sur des questions aussi variées que celle des déchets, de la ressource en eau, de la biodiversité ou de l’énergie.

à: s n o s n e P Pour contacter les associations d’éducation à l’environnement : Sarthe Educ’ Environnement - 31, rue Edgar Degas au Mans Tél. : 02 43 85 89 06 – E-mail : sartheduc@tiscali.fr 44


Des rendez-vous à ne pas manquer ! Depuis 2000, Sarthe Educ’ Environnement organise chaque année les « Rencontres de l’éducation à l’environnement et au développement durable » en partenariat avec l’Inspection Académique de la Sarthe. Les élèves des établissements scolaires sarthois découvrent avec leurs enseignants, tout ce que peuvent leur apporter des animateurs spécialisés dans l’éducation à l’environnement.

Les collectivités du Pays du Mans, proposent aussi des actions pédagogiques. Par exemple, la Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau organise au printemps une semaine de l’environnement. Le Mans Métropole nous invite début juin à un week-end de manifestations autour du développement durable. Le dimanche, c’est la fête des énergies renouvelables à la Maison de l’eau !

à: Pensons Nous renseigner sur ce qu’organisent les collectivités, par exemple : La Communauté de communes du Sud-Est du Pays Manceau Tél. 02 43 40 09 98 L’Arche de la Nature sur www.arche-nature.org. On y trouve aussi les activités de la maison de l’eau et de la ferme de la prairie. 45


Pour en savoir plus... 1. La consommation d’énergie fossile pollue l’atmosphère

Le dioxyde de carbone (CO2)

combustion du fioul, du gaz et du charbon

réchauffement climatique

2. L’énergie nucléaire produit des déchets radioactifs

En France, l'énergie nucléaire produit 85 % de l'électricité.

En revanche, elle génère des déchets radioactifs en faible quantité (dont 1% à durée de vie très longue).

8 46


3. Notre consommation énergétique n’est pas viable à l’échelle planétaire

Nous vivons en ‘‘sur-régime’’ par rapport aux ressources de la planète. Si le monde entier vivait comme un français, il nous faudrait deux planètes supplémentaires ! Il est indispensable de trouver un mode de vie qui puisse être adopté par tous.

www.defipourlaterre.org

Pour aller plus loin… Science & Décision Science & Décision présente l'information sous forme de questionsréponses courtes, organisées en rubriques et compréhensibles par tous. : www.science-decision.fr Jean-Marc Jancovici apporte des réponses à de très nombreuses questions relatives à l’énergie et au réchauffement climatique : www.manicore.com L’ADEME, pour comprendre les grands enjeux environnementaux et savoir comment agir : www.ademe.fr

47


Réponses du Quiz 1. Faux (5 fois moins) 2. Vrai 3. Faux (la lettre A) 4. Faux (25%) 5. Vrai 6. Vrai 7. Vrai 8. Vrai 9. Vrai 10. Faux (jusqu’à 70%). Vous pouvez retrouver ce quiz sur le site : www.paysdumans.fr dans la rubrique environnement.

Guide des Eco-gestes • Edition : Syndicat Mixte du Pays du Mans • Directeur de la publication : Jean-Claude Boulard, Président du Pays du Mans • Conception-rédaction-réalisation : Claire Nicolle, Chargée de mission Environnement au Pays du Mans, Tél : 02 43 51 23 23 au Mans (72) et Florence Brunet-Chauveau, Altamire, Tél : 02 41 20 30 86, Angers (49), EDF, EGD Sarthe, Espace Info Energie avec l’appui de l’ensemble de l’équipe du Pays du Mans. • Mise en page : Le Petit Futé - Antoine Graugnard • Impression : Léonce Deprez (62) • Crédits photographiques : © Gilles Moussé, ville du Mans, © Pays du Mans, © ADEME, © EDF, © ad’hoc pour la ville du Mans, © Guillaume Charriau, Photoam pour l’ADEME, © CG 72, © GAB 72, © CdC du Sud Est du Pays Manceau, © Michel Meunier, © Arche de la Nature, © Collège Les Sources. • Dessin ci-dessous : Quentin Touroul du Collège Les Sources • Tirage : 17 000 exemplaires • Dépôt légal : avril 2007 Ce guide ne peut être vendu.

48


Créavenir Des projets et des hommes Créavenir, c’est avant tout une idée généreuse du Crédit Mutuel, entreprise mutualiste, qui redistribue une partie de ses résultats aux hommes et femmes du territoire qui s’impliquent dans des projets.

Le développement local Créavenir favorise sur son territoire la réalisation de projets tournés vers l’emploi, la jeunesse, le lien social. Créavenir examine tout projet économique, social, environnemental, culturel ou sportif, qui contribue au développement local, et apporte une aide financière et un accompagnement.

Partenaire du Pays du Mans, Créavenir soutient ses actions et l’édition de ce guide.

43 boulevard Volney 53083 Laval cedex 9 - Tel : 02 43 66 21 75


Economies d'énergies, énergies renouvelables : Votre conseiller énergie, la bonne voie pour faire le bon choix.

SARTHE NATURE ENVIRONNEMENT - 10 rue Barbier - 72000 LE MANS Tél : 02.43.28.47.93 - eie72@ville-lemans.fr Permanence du lundi au vendredi de 9h à 12h

– Crédit photo : Cédric Dels aux

www.edf.com

S . A. au capital de 911 085 545 ? –

Faisons le choix d’une consommation d’énergie plus écologique et plus économique.

L’énergie est notre avenir, économisons-la !

L’avenir est un choix de tous les jours

Guide du petit futé des écogestes  

Guide du petit futé des écogestes

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you