Page 1

meeting aérien 60 ANS DE L’ALAT 2o€ster A3

avec apge centrale)

DIMANCHE 29 JUIN 2014 9H00/19H00

(en p

tin et bulle on au icipati de par t s

j e u co n

co u r

Base de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre Le Cannet des Maures (83)


Brochure du meeting aérien des 60 ans de l’ALAT. Directeur de la publication : amicale des officiers de l’EALAT Crédits photographiques : Anthony PECCHI - Airbus helicopter NHI - BCH MANGIN/armée de Terre - ECPAD

Mise en page : Agence 3MS. Marc SALVADERO 04 42 37 06 22 communication@agence3ms.fr

Imprimée par PRINT TEAM.


C

‘est un grand honneur et aussi, ne le cachons pas, une grande fierté pour nous de vous accueillir sur cette magnifique base varoise pour célébrer les 60 ans de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT). Ces 60 ans sont l’occasion d’un retour aux fondamentaux de cette arme, la plus jeune de l’armée de Terre. Créée à partir de l’expérience opérationnelle acquise sur les théâtres d’Indochine et d’Algérie, l’ALAT répondait au besoin de l’armée de Terre de disposer d’une composante aérienne spécifique pouvant évoluer en vol le plus près possible du sol, au profit direct des troupes terrestres. Depuis 1954, cette capacité n’a fait qu’évoluer et repose aujourd’hui sur de solides compétences militaires renforcées par de nombreux engagements opérationnels et des savoir-faire industriels de pointe, développés pour répondre aux besoins croissants des forces. Notre histoire a maintenant 60 ans, une pleine maturité qu’elle met tous les jours au service de la France !

Pour célébrer comme il se doit cet anniversaire, nous avons souhaité organiser un meeting aérien d’ampleur pour vous présenter nos savoir-faire en y associant toutes les unités et armées qui travaillent quotidiennement avec l’ALAT française. Ce meeting représente une excellente occasion de vous montrer ces hélicoptères qui, tous les étés, interviennent avec les sapeurs pour lutter contre les feux de forêts ou qui peuvent sauver une population prise dans une inondation comme ce fut le cas à Draguignan. Vous pourrez voir les mêmes hélicoptères qui assurent la sécurité et défendent les valeurs de la France dans des contrées lointaines ; ces appareils qui, au plus fort de la crise ivoirienne, évacuent tous les ressortissants français et étrangers dans des conditions sécuritaires très difficiles, qui interviennent la nuit pour aider à libérer un pays d’un dictateur ou qui arrêtent des colonnes de terroristes pour sauver la capitale malienne d’un avenir sombre. Derrière la machine et tous ces faits d’arme, il y a des hommes et des femmes qui entre ciel et terre écrivent l’histoire de l’ALAT. Allez à la rencontre de ces bérets bleus, écoutez leurs histoires, leur passion pour ce métier. Ils sont l’ALAT et vous ouvrent les portes de leur quotidien.

Au travers de cet édito, nous souhaitons également remercier toutes les entreprises locales et nationales qui nous ont aidés et soutenus dans l’organisation de cette journée. Notre Sainte patronne, CLOTILDE veillera encore aujourd’hui, comme depuis 60 ans, sur tous les pilotes qui vont vous présenter l’agilité et la grâce de leurs belles machines volantes et vous faire partager leur passion. Profitez du spectacle ! Et merci d’être à nos côtés pour cet anniversaire. Général de division Olivier de La MOTTE Commandant l’ALAT

Général Marc DEMIER Commandant l’EALAT

3


aviation légère d

4


e l’armée de terre

ALAT

“de la Terre, pa r le Ciel ”

T

otalement intégrée au combat des forces terrestres, tout en possédant la particularité de pouvoir s’affranchir des contraintes du terrain, elle a pour vocation d’être l’arme de l’initiative et de l’urgence dont l’engagement permet d’emporter la décision.

HAUTE TECHNOLOGIE MAÎTRISE DE L’AÉROCOMBAT AU PROFIT DES TROUPES AU SOL

C’est pourquoi elle a choisi pour patronne Sainte Clotilde qui, selon la légende, permit à Clovis d’être victorieux à Tolbiac en submergeant l’ennemi sous le feu du ciel. Le béret bleu symbolise la troisième dimension et constitue le principal symbole fédérateur de l’ALAT. C’est une arme jeune, créée en 1954, qui a vu son emploi évoluer au fil de son histoire. Pour réaliser ses missions, elle dispose d’hélicoptères de combat parmi les plus performants et les plus modernes au monde comme l’hélicoptère de reconnaissance et d’attaque ou d’appui-destruction Tigre et maintenant l’hélicoptère de manœuvre et d’assaut Caïman. Elle peut réaliser une très large gamme de missions, de jour comme de nuit, en opération extérieure comme sur le territoire national : attaque, reconnaissance, assaut, appui logistique, appui au commandement, évacuation sanitaire, actions en contre-terrorisme, appui à la lutte contre les incendies, assistance à la population sur le territoire national dans le cadre des grandes catastrophes… L’ALAT a toujours su évoluer afin de répondre aux besoins de l’armée de Terre. Arme d’initiative, de réaction et de surprise, ses équipages interviennent en étroite coordination et combinaison avec les unités engagées au sol dans le cadre de l’aérocombat. L’ALAT de 2014 se caractérise par son savoir-faire tactique reposant sur un personnel bien formé, bien entraîné et constamment engagé. Confrontés à de nombreuses phases de vol délicates (poser sur sable sans visibilité, vol de combat de nuit, vol en limite de puissance, tirs sur objectifs au contact des troupes au sol…), les équipages peuvent s’appuyer sur un entraînement rigoureux aussi bien en vol que sur moyens de simulation.

5


aviation légère de “de l a Te r r e, p a r le C ie l ” l’alat aujourd’hui, c’est :

• 5500 personnes. • Plus de 300 hélicoptères et une quinzaine d’avions. • Plus de 80000 heures de vol par an en France mais aussi à l’étranger. • Une organisation adaptée : un commandement (basé à Vélizy-Villacoublay), une composante forces avec 3 régiments (le 1er régiment d’hélicoptères de combat (1er RHC) de Phalsbourg, le 3e régiment d’hélicoptères de combat (3e RHC) d’Etain, le 5e régiment d’hélicoptères de combat (5e RHC) de Pau sous le commandement du chef de la division aéromobilité du com-

mandement des forces terrestres, une composante forces spéciales avec le 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales (4e RHFS) de Pau, une composante soutien avec le 9e bataillon de soutien aéromobile (9e BSAM) de Montauban et une composante formation avec l’Ecole de l’aviation légère de l’armée de Terre (EALAT) implantée sur les sites de Dax et du Cannet des Maures. L’ALAT bénéficie également d’une escadrille avion à Rennes et du groupement aéromobilité de la Section Technique de l’armée de Terre (GAMSTAT) à Valence.

l’aérocombat OBSERVATION - AÉROMOBILITÉ - AÉROCOMBAT En 60 ans d’histoire l’armée de Terre a fait évoluer sa maitrise de la 3ème dimension Il y a 60 ans, l’armée de Terre française se dotait de sa première unité d’hélicoptères permettant aux forces terrestres de disposer de capacités de feu, de renseignement et de mobilité complémentaires des moyens déployés au sol, une unité capable d’intervenir très rapidement à longue distance et de s’affranchir des obstacles du terrain. Fondant son action sur l’effet de surprise, elle permet au chef de bénéficier d’un élément de manœuvre particulièrement souple d’emploi et parfaitement intégré à l’engagement terrestre au profit du maintien de sa liberté d’action. Il n’est plus aujourd’hui envisageable d’engager des forces, conventionnelles ou spéciales, en opération sans une capacité d’aérocombat.

L’engagement d’hélicoptères de combat dans une opération terrestre fragilise très souvent le moral de l’adversaire et, en revanche, renforce celui des unités amies. Celles-ci savent pouvoir compter sur leur capacité de réaction pour délivrer des feux, extraire des éléments en difficulté ou soutenir la chaîne logistique, notamment sanitaire.

6


l’armée de terre

60 ans... un peu d’histoire L’aviation légère de l’armée de Terre tire ses origines de la bataille de Fleurus en 1794, lorsqu’est mis en œuvre le premier aérostat à des fins militaires. L’observation aérienne du champ de bataille répond alors principalement aux besoins de l’Artillerie et du commandement. Les premiers moyens utilisés par l’armée de Terre sont les ballons captifs pouvant emporter deux observateurs. Toutefois, le caractère statique de cet observatoire et les difficultés d’emploi dues notamment aux conditions météorologiques, poussent à l’abandon du ballon au profit de l’avion. En 1909, six ans après le premier vol des frères Wright, l’Armée française, suivant attentivement les progrès de l’aviation, accueille ses premiers appareils. En 1911, chaque régiment

d’artillerie est doté d’une section d’avions d’observation. En 1914, l’aviation de renseignement et d’observation française est la plus importante du monde avec 156 avions et 78 compagnies d’aérostiers; la France est la seule à disposer d’une industrie aéronautique (la production atteint plus de 52000 exemplaires en quatre ans de guerre). En 1934, les avions quittent l’armée de Terre avec la création de l’armée de l’Air qui obtient rapidement une totale indépendance. En 1937, l’armée de Terre crée alors un GOA (Groupe d’Observation d’Artillerie) qui redonne aux corps d’armée un embryon d’aviation légère. A la fin de la guerre, les avions sont regroupés en GAOA (Groupe d’Aviation d’Observation d’Artillerie). Les premiers hélicoptères équipent l’armée française à la fin de l’année 1953. Plus souple d’emploi que l’avion, son aptitude

à remplir les missions EVASAN persuade l’état-major de l’armée de Terre de créer une unité d’hélicoptères. Cette compagnie d’hélicoptères légers d’évacuations sanitaires (des Hiller et Sikorsky ) s’agrandit avec l’Indochine. Une décision ministérielle crée l’ALOA (Aviation Légère d’Observation de l’Artillerie) en 1952. Deux ans plus tard l’ALOA est totalement « terrienne » et le béret bleu fait son apparition. Le 22 novembre 1954 l’ALAT est créée. Si l’Indochine constitue un excellent banc d’essai pour l’ALAT, c’est véritablement en Algérie qu’elle acquiert ses lettres de noblesse. Les hélicoptères y démontrent l’étendue de leurs capacités et l‘incomparable aptitude de leurs équipages à travailler avec les troupes au sol.

7


www.pompierduciel.fr


France

Libye Afghanistan

Mali Côte d’Ivoire

AFRIQUE Algérie 1954 1962 (le G.A.O.A (Groupe d’Aviation d’Observation d’Artillerie) Maroc 1956 DETALAT Magadascar, mars 1964/ novembre 1964 DETALAT Algérie, mai 1964/ 30 novembre 1967 DETALAT Dakar - Sénégal, mai 1970/ juin 1974 DETALAT Bangui - République centrafricaine, septembre 1979/ décembre 1992 Opération MANTA - Tchad, août 1983/ septembre 1984 Opération EPERVIER- Tchad, depuis février 1986 Opération ORYX - Somalie décembre.1992/ février 1993 ONUSOM II - Somalie, mars 1993/ décembre 1993 Opération ARAMIS - Cameroun, février 1996/ mai 2008 Opération MANBA (ARTEMIS) République démocratique du Congo, juin 2003 / septembre 2003 Opération BENGA - République démocratique du Congo, juillet 2006/ décembre 2006 Opération DARFOUR, décembre 2007 Togo et Ghana, mission d’assistance après des inondations, septembre 2007 Opération CORYMBE – golfe de Guinée, 1990/ août 2010 (permanence opérationnelle d’un bâtiment de la marine nationale) Opération EUFOR - Tchad/RCA, janvier 2008/ avril 2009 Opération LICORNE - République de Côte d’Ivoire, octobre 2002/ novembre 2011 DETALAT Libreville - Gabon, depuis février 1998 BATALAT DJIBOUTI

ASIE/AMERIQUE DU SUD Indochine, avril 1950/ 1954 (l’hélicoptère fait son apparition en Indochine le 16 avril 1950, deux HILLER UH12A sont livrés sur l’aéroport de SAIGON) DETALAT EQUATEUR, avril 1987/ juillet 1992 DETALAT Nouvelle Calédonie novembre 1984 / mai 1993 MIPRENUC - Cambodge (Phnom Penh et Battambang), novembre 1991/ novembre 1993 Opération HERACLES - océan Indien, décembre 2001/ juillet 2002 Opération AGAPANTHE - océan Indien (porte-avions Charles de Gaulle) mars 2004/ mai 2004 Opération SEISME HAITI 2010, janvier/ février 2010

MOYEN ORIENT Opération DAGUET – Irak, septembre 1990/ février 1991 DETALAT Kaboul, Afghanistan, septembre 2007/ octobre 2009 Opération PAMIR, Afghanistan, depuis octobre 2009 Opération HARMATTAN - Libye, mai 2011/ octobre 2011

Centrafrique

les opérations de l’ALAT EUROPE / BALKANS DETALAT BERLIN, Allemagne mai 1987/ juin 1994 DETALAT CC FFA présence de l’ALAT en Allemagne au côté des forces françaises pre-positionnées/ juillet 1961 à 1992 Opération SALAMANDRE – ex-Yougoslavie 10 août 1990 FORPONU - Bosnie-Herzégovine, décembre 1992/ décembre 1995 Opération BALBUZARD - en mer Adriatique, janvier 1993/ décembre 1995 Opération HERMINE - en ex-Yougoslavie, juillet 1995/ mars 1996. IFOR (implémentation Force) cède la place à la SFOR, décembre 1996/ décembre 2002 DETALAT Albanie, avril 1999/ août 1999 Opération TRIDENT - Kosovo, janvier 1999 / février 2010 DETALAT Jeanne D’arc, 1992/ juin 2010 (depuis mars 2010 le DETALAT est présent sur les bâtiments de projection et de commandement « Mistral » et « Tonnerre »)

FRANCE Vigipirate Soutien lors de catastrophe naturelle (Tempête « Klauss » - 23 et 24 janvier 2009/ inondation de Draguignan – 15 juin 2010 etc…) Soutien d’événements majeurs internationaux (G20-2011, 60 ans du débarquement en Normandie…) Héphaïstos  GIH : le Groupe Interarmées d’Hélicoptères SATER ETEC

9


École de l’ P Ô L E D ’ E XC E L L E N C E D E L’A 1 école 4 centres de formation

Une mission : fournir des pilotes de combat et des spécialistes aéronautiques opérationnels aux forces terrestres Ecole de l’aérocombat… L’école de l’aviation légère de l’armée de Terre (EALAT) est, par essence, l’école de l’aérocombat. Elle a pour mission de fournir à l’armée de Terre les chefs militaires et les équipages de combat dont elle a besoin. Concrètement, l’école est faite pour les forces et à leur service ; une première pierre dans le processus de préparation à l’engagement opérationnel. Tous les équipages qui se sont illustrés sur les théâtres d’opérations ont été formés par l’EALAT Tout instructeur de l’école transmet son savoir à l’élève afin de répondre à cette exigence.

…A vocation interarmes, interarmées et internationale. Plus largement, reconnue pour ses qualités d’école interarmées, ouverte à l’international et à l’interministériel, elle s’inscrit comme référence pour la formation sur hélicoptère.

Polycentrique, elle est répartie sur deux bases écoles. A Dax, les élèves pilotes suivent leur formation initiale et apprennent à piloter leur hélicoptère. Au Cannet des Maures, ils suivent une formation opérationnelle de combat puis une formation de spécialité au sein de l’Ecole Franco-allemande pour les pilotes Tigre ou du Centre de formation interarmées NH 90 pour le Caïman. L’EALAT assure également la formation IR (instruments rating) des pilotes de l’armée de l’Air et de la Marine Nationale et supervise l’instruction dispensée par la Sécurité Civile et les Douanes dans le cadre des accords passés entre l’ALAT, la Sécurité Civile et la Gendarmerie, pour l’obtention des qualifications de vol aux instruments. Pôle d’excellence en matière de formation des pilotes d’hélicoptères, l’EALAT accueille et forme, dans le cadre de plan de coopération, plusieurs stagiaires étrangers. Une brigade francobelge existe à Dax. En effet, reconnue au niveau international, aussi bien pour la qualité de la formation dispensée que pour sa modernité, l’EALAT est la vitrine française de l’aérocombat.

2 bases : Dax et le Cannet des Maures 1200 personnes 70 hélicoptères Flux de 600 stagiaires par an Près de 150 actions de formation 35000h de vol par an 16000h sur simulateur par an 3ème base aérienne militaire de France (2012 pour la base varoise) 6 pays présents à l’année au sein de l’Ecole de l’ALAT

10

Implantée depuis 50 ans dans le Var, l’EALAT reçoit tous les deux ans sur sa base le grand public afin de lui faire découvrir, autour d’un meeting aérien, ses savoir-faire et le panel de ses missions. Le public a toujours été aux rendez-vous. Pour fêter les 60 ans de l’ALAT un spectacle encore plus exceptionnel vous attend !

L’Ecole de l’ALAT aujourd’hui, c’est...


A L AT É R O CO M B AT Formation initiale

Base École Général Navelet

M OY E N S DE FO R M AT I ON LA SIMULATION LES AÉRONEFS Dax

6 EFI

(Entraîneur de Formation Initiale)

36 Calliopé

27% de la formation (Helidax)

Le Cannet des Maures

6 postes MPME (Module de Préparation Formation technique et tactique

Base École Général Lejay

de Mission des Équipages)

1 SHERPA (Simulateur d’hélicoptères pour

25 Gazelle

l’entraînement des équipages de l’ALAT)

6 postes Edith (Entraîneur Didactique 18 Fennec Interactif Tactique Hélicoptère version 3)

2 SIMULATEURS FENNEC 1 EPSA (Entraîneurs au Pilotage 13 Puma et aux Systèmes d’Armes)

41% de la formation Formation Tigre

École Franco Allemande TIGRE

3 salles CAT (Computer Aided Training) 8 Tigre HAP (Appui Protection) 8 entraîneurs de procédures CPT et HAD (Appui Destruction) (Cockpit Procedure Trainer)

8 FMS (Full Mission Simulator) 63% de la formation 5 Tigre KHS (Kampfhübschrauber) Formation Caïman

Centre de Formation Interarmées NH90

1 FFS (Full Flight Simulator) 8 Caïman

1 MRTD (Médium Range Training Device) 6 PTT (Part Task Trainers) 4 salles CAI (Computer Assisted Instruction) 4 salles VMT (Virtual Maintenance Trainer) 74% de la formation

(dont 2 pour la formation des maintenanciers)

(Pilotes, mécaniciens navigants et mécaniciens)

11


AU P RO G R A M M Dimanche 29 juin meeting aérien public

NIAR T, e D enis BR OG d ce n se ré p n E LAT parrain de l’A

9h00 ouverture des portes pour le meeting aérien et début des baptêmes de l’air 10h00 début des démonstrations aériennes 11h00 animation podium 12h00 démonstration dynamique des maitres-chiens 12h30 animation podium 14h00 passage de la Patrouille de France 14h30 arrivée du raid commandant Boiteux 15h00 remise du chèque du raid commandant Boiteux 15h30 arrivée des pilotes de la PAF 16h00 animation podium 17h00 démonstration dynamique des maitres-chiens 17h00 tirage au sort du jeu concours 17h30 défilé aérien de clôture 19h00 fermeture du meeting

14

Animation podium Tout au long de la journée, le podium armée de Terre vous fera gagner des baptêmes de l’air sur hélicoptère Fennec et de nombreux cadeaux • de nombreuses bouteilles de vin et objets d’œnologie offert par le Syndicat des vignerons du Var, le domaine Henry de Bellegarde, le domaine Les Tauredes, le domaine Vallons de Fontfresque, le Mas Porquetiere, le château Les Crostes. • des gilets militaires (Kaki land Surplus), un sac à dos militaire (GMPA), des maquettes (Herminature), des hélicoptères volants (RAD Boutique aéro-passion). Un livre sauvetage hélico, un tableau sur l’aviation (Tableaux Wolf ), de nombreuses BD aéro (Idées +) • des paniers de légumes/fruit Bio (Paniers davoine)


E DU MEETING Samedi 28 juin meeting aérien privé (uniquement sur invitation)

Jeu concours Un bulletin dans l’urne… et vous pouvez gagner : • 2 Vols Initiation “Promenade pour 3” offert par l’aéroclub du Var • 2 Vols Initiation Instructeur pour 1 offert par l’aéroclub du Var • 2h de vol aux commandes sur le simulateur NH90 offert par Hélisim • 30 min de vol aux commandes sur le simulateur Gazelle offert par l’EALAT • 1 maquette d’hélicoptère en bois précieux offert par RAD Boutique aéro-passion Tirage au sort à 17h00 !

8h00 accueil des spotters 10h00 début des baptêmes de l’air 13h00 ouverture des portes pour le meeting privé 14h00 début des démonstrations aériennes début des visites des simulateurs Tigre et Caïman

14h00 (départ devant tour de contrôle –côté village Est) visite toutes les 30 min.

15h00 inauguration du meeting par les autorités 16h00 démonstration dynamique des maitres-chiens 17h45 défilé aérien de clôture 18h00 fin des visites des simulateurs Tigre et Caïman 19h30 début soirée équipage (sur invitation)

15


plan du meeting aérien TOILETTES

RESTAURATION

BUVETTE

ESPACE MAMAN / BÉBÉS

+

GUICHET (achat des tickets pour la restauration, les boissons. Présence des plaquettes officielles du meeting et des objets souvenirs « 60 ans de l’ALAT »)

ZONE PREMIERS SECOURS

Espaces réservés Spotters

H 26

5 ESPACES : AERONAUTIQUE, ASSOCIATIONS CARITATIVES, INSTITUTIONS, ASSOCIATIONS DIVERSES, SIMULATION (ULM, Alouette II, Ecureuil, Tigre et Patrouille de France).

H 30

3 ESPACES : AUTO / MOTO (concessionnaires), SIMULATION ( simulateur de conduite, sécurité routière), IMAGE (exposition 60 ans de l’ALAT, Spot’air…) ( Hangard 30 )

Village EST & OUEST

VILLAGE EST ET OUEST - Dans chacun des villages vous trouverez : Un GUICHET, une BUVETTE, un point RESTAURATION (avec traiteurs et tables de pique-nique), des JEUX pour les enfants (manèges, trampoline…), des TOILETTES Zone de passage du public

PL AN GL OBAL

Liberty of Provence

Démo maitres-chiens Camp vietnamien

Espace Baptêmes de l’air

Aout 44

14

Parking statique Aéronefs Stands

12 13

BB

H 26

Village OUEST

Zone interdite au public

16

Espace privé 15


V I LLA G E O U E S T 11 10

VIL L AGE EST

8

H 26 BB

1

2

3

4

5

6

TRAMPOLINE

16

7

Espace ludique PARCOURS POMPIER

INTERDIT AU PUBLIC

AIRSOFT

17 18

Espace

RUGBY

Pique-nique

19

LUGE

9

MANEGE

JEUX Structures gonflables

TRAMPOLINE

PAINTBALL

INTERDIT AU PUBLIC

INTERDIT AU PUBLIC

20 21 22

Espace

Restauration militaires & associations

RE S TAU RATIO N 1. LAMBORY (glaces, cafés, granitas, crêpes) 2. LAMBORY(saucisses-frites) 3. LE JEAN SEB (salades au poulet) 4. GUEUGNON (assiette vietnamienne) 5. AQUALINA IN BOCCA (Paëlla) 6. SERRANO AND CO (cafés, boissons au café) 7. AILLAUD CONFISERIE (churros, glaces, granitas) 8. MINA-MINA SWEET BLANC (bonbons, churros) 9. 100 pour 100 magnifique (glaces artisanales et italiennes) 10. AQUALINA IN BOCCA (produits corses, paninis, beignets) 11. KASTA (bières artisanales) 12. FRANCK EVENTS (jus pressés, Haribo, granitas)

13. KYOUXI (glaces italiennes) 14. DIGIPOP (granitas, barbe à papa, pralines, crêpes, popcorn, beignets) 15. MODESTE (churros, crêpes, gaufres, barbe à papa, hot dog, glaces) 16. DECLERCQ XIAOLIANG (steak frite américains) 17. SARL LE RANCH (barbe à papa, pop-corn, pralines) 18. SARL LE RANCH (bœuf piccata) 19. LE TENOR DES MARMITES (colombo) 20. AILLAUD CONFISERIE (churros, glaces, granitas) 21. LE POINTU DE MARIUS (moules farcies) 22. CARO PIZZA SEB (pizzas)

HA NGA R 2 6 Alotech Domaine Henry de Bellegarde Prestation Macarons Simu BEACH Ailes virtuelles : simulateurs Alpha jets Simulateur ULM Simulateur Ecureuil Simulateur Alouette II Radio club val d’issole Société Inaer ACEF CNMSS INEO AGPM UNEO/MNM Simulateur Tigre Tente NEB Aero club cuers

AGHSC E.LECLERC BRODPACA Optique passion Sport et nature France ADOT Don du sang APBHM UNC Lorgues UNPara Var Amicale pompiers du ciel Association Tehani enfant Lambory Association Handibou Associations défense Tableaux Wolf Lion’s club Seri concept Les Tauredes CDH Paca Kugo Led

H AN G AR 30 Pieremi-RC Mas porquetiere Mairie Le Cannet des Maures Timing Boutique aéropassion Panier Davoine Herminiature Réserve naturelle Taga nana Kaki Land Livre hélico sauvetage Articles pompiers Rouquier optique

Renault Porsche Peugeot Mercedes Simulation : arkanoid Sécurité routière : autochoc, Lunalc Fondation Vinci autoroutes Studio photo - photo collector Etablissement de production audiovisuel de la défense Association spot’air Exposition «60 ans de l’ALAT»

17


MEETING

entre ciel... Aéronefs militaires : Démonstration “L’ALAT aux avants postes” Démonstration “Héphaïstos” Démonstration «“Extraction de ressortissants” Combat aérien des Tigre Démonstration BO133 La Patrouille de France La patrouille “Cartouche Doré” NH90 Caïman de la Marine Nationale Dauphin de la Marine Nationale Patrouille de démonstration de l’ALAT Défilé aérien des 60 ans de l’ALAT

Aéronefs civils : Red Bull BO105 Broussard Alouette II Alouette III 3 Autogyres ULM de l’AGPM ULM Pioneer 300 Hiller Bell 47G Djinn Fouga magister Pilatus P3 T6 CRICRI

Patrouille de France : La Patrouille de France (PAF pour Patrouille acrobatique de France) est la patrouille acrobatique officielle de l’armée de l’Air française créée en 1953. Elle est considérée comme l’une des meilleures formations acrobatiques au monde. Elle présentera aux visiteurs la démonstration 2014 qui alterne changements de formations et croisements impressionnants. Les pilotes de la PAF reviendront au meeting aérien des 60 ans de l’ALAT à la rencontre du public.

YAK 11 : Le Yakovlev Yak-11 (désignation OTAN Moose) fut un avion d’entrainement utilisé par l’armée de l’air soviétique et dans les pays d’Europe de l’Est entre 1947 et 1962. Environ 3 900 avions furent produits en URSS tandis que 700 autres l’étaient en Tchécoslovaquie. Pas moins de 120 exemplaires sont toujours en état de vol dans le monde.

Red bull display : Aux couleurs de la célèbre boisson énergétique, le BO105 réalise une démonstration époustouflante ! Chute vertigineuse, déplacement Chuck Aaron le pilote effectue une démonstration inédite où la technique de pilotage et la manœuvrabilité de l’appareil s’unissent parfaitement.

Patrouille de démonstration de l’ALAT : Pour son 60ème anniversaire, la patrouille de voltige de l’ALAT sera exceptionnellement recréée. De 1962 à 1970, cette patrouille de Nord 3202 avait obtenu ses lettres de noblesse par la qualité de ses prestations et figures innovantes. Elle s’est vue conférer le titre envié de : “Equipe de France de voltige”. C’est l’armée de l’Air qui reprendra le flambeau avec le nom “EVAA” .

18


AÉRIEN

...et terre !

Combat aérien entre Tigre :

Les aéronefs présentés en statique :

Un hélicoptère Tigre HAP français et un hélicoptère Tigre KHS allemand de l’Ecole Franco-allemande Tigre (EFA) vont s’affronter dans un véritable combat aérien et vous montrer un des multiples savoir-faire opérationnels enseignés au sein de l’école. Cette démonstration unique au monde est une véritable prouesse technique qui rend compte des performances et de l’agilité de ces appareils et des compétences incroyables des équipages !

Tigre DE/FR EC 145 EC 135 de la gendarmerie Caïman Piper J3 Long-EZ

60 ans d’histoire qui défilent ! L’ALAT c’est une multitude d’hélicoptères différents qui depuis 1954 ont oeuvré pour la France. Du Djinn qui a servi pour la première fois en Algérie au Caïman le dernier arrivé, ils s’envoleront pour un défilé de clôture exceptionnel. Djinn, Hiller 360, Bell 47, Alouette II et III, Gazelle, Puma, Cougar, Caracal, Fennec, Tigre, Calliope et le Caïman... C’est la première fois depuis 60 ans que tous ces appareils seront réunis pour célébrer comme il se doit cet anniversaire d’exception !

Djinn Puma Gazelle Fennec BM Pilatus V22 Osprey (USA)

Le matériel militaire présenté en statique : Mistral Caesar Mortier 120 VAB PVP Pamela VAB + 1 groupe Felin

Mortier 120 : Le mortier Rayé Tracté de 120mm est indispensable à l’appui des forces de mêlée. Tractable ou héliportable, il permet de répondre à des besoins impératifs dans de brefs délais.

VAB + 1 Groupe Felin : Le VAB, Véhicule de l’Avant Blindé permet de transporter 10 personnes équipées, notamment de type « FELIN » (Fantassin à équipements et liaisons intégrés). Cet équipement permet d’optimiser à la fois l’emploi du combattant mais aussi sa protection individuelle.

SATCP Mistral : Sol-Air Très Courte Porté, il peut protéger des zones définies ou des points stratégiques d’attaques basse ou très basse altitude.

Caesar : Camion équipé d’un système d’artillerie, il assure des missions d’appui au sol. Ses atouts résident dans sa mobilité, son autonomie (600km) et sa rapidité de mise en œuvre (moins d’une minute par ses 5 hommes d’équipage) avec une portée de 40km.

19


6 ÉTAPES PLUS DE 800 KM 20 CYCLISTES

un objectif : récolter des dons pour les associations Arrivée des cyclistes le dimanche 29 juin vers 14h. Escortés par les Brothers in arms ! A l’occasion du meeting aérien des 60 ans de l’ALAT, les unités de l’ALAT se mobilisent et organisent le raid “commandant Boiteux”.

Le commandant Boiteux, pilote sur hélicoptère Gazelle, est mort au combat le 11 janvier 2013 au Mali durant les toutes premières heures de l’engagement de la France. Avant de servir au sein du 4ème Régiment d’hélicoptère des forces spéciales, il avait instruit en qualité de moniteur à la Base Ecole de Dax de 2000 à 2005. Une équipe d’une quinzaine de personnes va relier à vélo les deux bases écoles de Dax et du Cannet des Maures, tissant ainsi un fil symbolique entre les deux entités. Le raid porte le nom du Commandant BOITEUX afin de lui rendre hommage. L’objectif du raid est de récolter des dons sous la forme symbolique d’achats de kilomètres. L’unité de valeur (la dizaine de kilomètres) est fixée à un montant de cinq euros. Faites vos dons dans l’espace solidarité du hangar 26 ! « Attentif aux autres et déterminé à surmonter les difficultés, il œuvre pour la cohésion et le dynamisme de son unité. » « Fier de son engagement, il est toujours et partout un ambassadeur de son régiment, de l’armée de Terre et de la France. » Extrait du code du soldat

« Frappé par les événements dramatiques touchant nos frères d’Arme lors d’OPEX, notamment Afghanistan, République Centrafricaine et au Mali, avec mes camarades nous souhaitons mettre ce projet au service d’une noble cause, au travers d’un appel aux dons pour les associations « Terre Fraternité », « Entraide ALAT », « Adosm », et « les Ailes Brisées » ». Major Sabatie, organisateur du Raid commandant Boiteux adjoint au chef bureau instruction de la base école général Lejay.

21


MERCI À NOS MÉCÈNES ET PARTENAIRES

22


Alat brochure24pbis  

Magazine

Advertisement