Issuu on Google+

Sommaire Préface ................................................................................................................................. 9 Avant propos ...................................................................................................................... 11 Partie 1 : L’enseignement et l’apprentissage du lexique : une problématique complexe Quelques constats ............................................................................................................................. 15

LES CONFUSIONS ET MALENTENDUS À DISSIPER ......................................................... 17 Les malentendus liés aux évolutions linguistiques et didactiques : le passage à l’approche communicative ........................................................................................ 17 Les malentendus liés aux évolutions pédagogiques : de la centration sur la langue à la centration sur l’élève ; de l’expert de la langue à l’expert en entraînement linguistique ............................................ 17

COMBATTRE L’APPROXIMATION ET DÉFINIR LA COMMUNICATION EN LVE ....................................................................................................... 18 Les connaissances lexicales : centrales dans l’approche communicative ............................... 18 Que faut-il entendre par « situation de communication » ? .................................................... 19

QUELQUES AUTRES CONFUSIONS QUI BROUILLENT LE REGARD .................. 20 Le primat de l’oral ............................................................................................................................. 20 Grammaire et lexique ...................................................................................................................... 21 Entraînement et évaluation : les grilles et le recours à la langue maternelle ....................... 21 La parole magistrale et l’élève au centre : schüler- oder lehrerzentriert ? ................................ 23 Les formes sociales de travail ......................................................................................................... 23 Les spécificités dues à l’histoire récente des germanistes ....................................................... 24

LES SPÉCIFICITÉS LEXICALES DE L’ALLEMAND ................................................................... 24 RÉFLEXION GUIDANT LA RÉDACTION DE CE FASCICULE ...................................... 26 LES APPORTS DU CECRL ..................................................................................................................... 28 Le Cadre européen commun de référence pour les langues et l’acquisition du lexique .......... 28 Le Cadre et les fautes de langue ...................................................................................................

30


Sommaire (suite) Partie 2 : Compréhension et compétence lexicale DÉFINIR LE PROJET LEXICAL DE LA COMPRÉHENSION ............................................. 35 Principes méthodologiques ............................................................................................................. 35 Élaborer le projet lexical lors de la préparation de cours ....................................................... 35

UTILISER LE LEXIQUE DANS LA CONSTRUCTION DE LA COMPRÉHENSION ................................................................................................................................... 36 Projet linguistique à la réception ................................................................................................... 36 Projet linguistique général de compréhension ............................................................................ 37

AIDER LES ÉLÈVES À SE SERVIR D’ÉLÉMENTS FACILITATEURS ET À SE LIBÉRER DE LA HANTISE DU LEXIQUE INCONNU ......................................................... 38 MISE EN ŒUVRE EN CLASSE ............................................................................................................. 39 Quelques principes de mise en œuvre ......................................................................................... 39 Quelques exemples de mise en œuvre ........................................................................................ 40

Partie 3 : Réussir l’apprentissage du lexique MÉMORISER LE LEXIQUE ...................................................................................................................... 63 Mémorisation et traces écrites de cours ..................................................................................... 64 Le stockage du lexique ..................................................................................................................... 68 Le travail à la maison ........................................................................................................................ 69


APPRENDRE ET MÉMORISER : ACCOMPAGNER L’APPRENTISSAGE DU LEXIQUE ........................................................... 70 Une autre voie pour acquérir du lexique : le lexique de la classe .......................................... 70 Le lexique opératoire/fonctionnel du discours .......................................................................... 73 Le lexique de la classe ...................................................................................................................... 75

DES MOYENS POUR FACILITER LA MÉMORISATION ..................................................... 81 Toucher les « mémoires » de l’élève ............................................................................................ 81 Mémoriser le lexique par la lecture suivie .................................................................................. 87 Utiliser le dictionnaire ...................................................................................................................... 88

Partie 4 : Évaluation de la compétence lexicale ÉVALUATION DE LA COMPÉTENCE LEXICALE .................................................................. 99 Évaluation sommative et formative ............................................................................................... 99 Évaluation diagnostique .................................................................................................................... 100

DÉMARCHES D’ÉVALUATION DU LEXIQUE ......................................................................... 101 Au collège ........................................................................................................................................... 101 Au lycée ............................................................................................................................................... 102

Conclusion .......................................................................................................................... 109


Chacun de ces dictionnaires ayant une fonction et un fonctionnement particuliers, il est indispensable de prévoir des séances spécifiques d’entraînement méthodologique dès le collège. Tout utilisateur indépendant de la langue, au plus tard en classe de Seconde donc, doit être en mesure d’utiliser correctement un dictionnaire en fonction de ses besoins, c’est-à-dire : se repérer rapidement dans un classement alphabétique ou thématique ; comprendre toutes les abréviations ; connaître tous les outils (papier ou numériques) qui permettent la recherche d’informations, notamment lexicales ; éviter les confusions inhérentes à l’homographie et à la polysémie de certains mots ; combiner utilement plusieurs dictionnaires de type différent en fonction d’un besoin clairement identifié ou d’un projet précis.

EXEMPLE DE SÉQUENCE MÉTHODOLOGIQUE EN VUE D’UNE UTILISATION AUTONOME DU DICTIONNAIRE Le document figurant à la page suivante[32] servira de support et prétexte au travail méthodologique, effectué en classe de 5e. Texte extrait de ce document :

ETO-MULTIKULTIFEST Multikulturell sollte das grosse Sommerfest werden, welches das Elternteam der Oberstufe Gossau (ETOG) für „ihr“ Schulhaus organisierte. Bei schönstem Wetter genossen Schülerschaft, Eltern und Lehrpersonen mit ihren Familien einen unbeschwerten Sommerabend.

Auch wenn noch nicht ganz alle Länder an diesem Fest mitwirken konnten, war durch das grosse Engagement vieler Helfer und Helferinnen ein reichhaltiges Buffet mit typischen Speisen aus aller Welt zusammengetragen worden. Im Nu waren die schwedischen Würstchen mit Kartoffelstock, die mexikanischen Saucen, die Fladenbrote aus Sri Lanka oder die feinen Penne und Pizze aus Italien gegessen. Zum Glück gab es genügend Risotto oder Hot Dogs für die hungrigen Kids im Wachstumsschub. Beim Multikulti Wettbewerb mussten knifflige Fragen beantwortet werden und an verschiedenen Posten wurden Geschicklichkeit oder Geschmackssinn getestet.

[32] Ce document est une page tirée du site Internet d’une école suisse, ce qui explique l’absence de « ß ». D’autre part, lire à la ligne 10 verschiedenen et à la fin kennenlernen.

93


Mit dem Sammeln von den Flaggenfarben aller zum Schulhaus gehörenden Nationen wollte man die Anwesenden miteinander ins Gespräch bringen und auf die Vielfältigkeit der Schulhauskultur aufmerksam machen. Die farbenfrohen Tische und Ballonbögen haben viel zur gelösten Stimmung beigetragen. Überall plauderten Eltern von „Schulspänli“, die sonst kaum Gelegenheit für einen gemeinsamen Erfahrungsaustausch haben. In der gelösten Atmosphäre konnte man auch die Familien der Lehrer und Lehrerinnen kennen lernen.

94


Arbeitsblatt 1 Das Wörterbuch

Tu auras parfois besoin du dictionnaire lors d’un travail de production écrite, pour t’assurer de l’orthographe de certains mots que tu connais déjà ; lors d’un travail de lecture pour vérifier le sens de certains mots qui t’empêchent de comprendre le reste de la phrase. Il est inutile de chercher le sens de tous les mots d’un texte pour le comprendre. Il faut éviter d’avoir recours aux outils de traduction en ligne car ils traduisent de façon automatique, et souvent très fantaisiste, sans t’aider à mieux comprendre et ne t’apporteront que des désillusions. Donc, avant de te précipiter sur le dictionnaire, il te faudra toujours essayer de comprendre le maximum par toi-même en utilisant tes connaissances et en te servant des indices fournis par le document. Les indices, c’est ..... 1/ ce qu’il y a « autour » du texte : illustrations, photos, titres, formules de début ou de fin, etc. 2/ ce qu’il y a autour du mot que tu ne comprends pas (le contexte) : Ex : Im Mai ziehen wir nach Berlin. Tu ne comprends pas ziehen mais par le contexte tu peux en déduire qu’il s’agit d’un .......... qui indique un .................. Ex : das Fest findet in der Turnhalle statt. Que comprends-tu ? Quel est le verbe ? 3/ les mots de même famille (les dérivés) : Die Langeweile est apparenté à ................................ et veut dire : ........................... Die Schwierigkeit est apparenté à ............................. et veut dire : ........................... hungrig est apparenté à ................................................ et veut dire : ........................... täglich est apparenté à .................................................... et veut dire : ........................... 4/ les mots composés : Tu sais que, dans les mots composés, le mot de base est le ................................... Que comprends-tu dans ... ? Schlaftablette = ......... Telefonbuch = ............ Hauslehrer = ................ Sommerfest = ............ Fladenbrot = ................ Flaggenfarbe = ............. zuckerkrank = ............ vielfarbig = ...................... 5/ les mots transparents : Pourquoi les appelle-t-on « transparents » ? Comprends-tu par exemple ... ? riskant = .............................. ignorieren = ................... die Universität = ............ das Team = ......................

95


Arbeitsblatt 2 Einen Text verstehen 1/ Observe l’environnement (photo, titre, etc.) du texte « Multikultifest ». Quelles informations en déduis-tu ? 2/ Lis le texte et marque ou souligne en vert les mots que tu comprends immédiatement (mots connus, mots transparents). 3/ Marque ou souligne en bleu les mots que tu peux comprendre par déduction (mots composés, dérivés, contexte). Quelques exemples : À quoi te fait penser Länder (ligne 3) ? konnten (ligne 3) ? Helfer und Helferinnen (ligne 4) ? Comment comprends-tu Würstchen (ligne 6) grâce au contexte du paragraphe ? 4/ Que comprends-tu de la 1re phrase (lignes 1 et 2) sans aide du dictionnaire ? 5/ Pour comprendre en détail le reste du texte, tu vas maintenant utiliser le dictionnaire. D’abord un petit entraînement : Quels mots vas-tu chercher pour trouver le sens de ... zusammengetragen ? Wachstumsschub ? getestet ? Vielfältigkeit ? beigetragen ? À toi de travailler seul : Aide-toi du dictionnaire pour comprendre le texte. Note les mots que tu dois chercher et indique les équivalents français que tu as trouvés dans le dictionnaire. Procède paragraphe par paragraphe. Note également les mots que tu ne trouves pas.

Arbeitsblatt 3 Mit dem Wörterbuch arbeiten Pendant tes recherches, tu as certainement remarqué que le dictionnaire utilise beaucoup d’abréviations. 1/ Quelles abréviations trouves-tu après knifflig ? überall ? beantworten ? plaudern ? Gespräch ? Gelegenheit ? Que signifient-t-elles ? 2/ Comment est noté ... Wettbewerb ? Stimmung ? reichhaltig ? farbenfroh ? Pourquoi est-ce noté ainsi ?

96


L’aventure du lexique - L’allemand et la construction des compétences lexicales