Page 1

L’essentiel de l’installation sanitaire Vous êtes entrain de finir votre maison et d’entamer la mise en place de l’installation sanitaire ? Sachez que celle-ci est une étape importante pour le confort dans votre lieu d’habitation. L’installation sanitaire débute après juste le compteur d’eau, ce dernier faisant partie de la propriété du réseau de distribution et se termine avec l’évacuation de vos eaux usées. L’installation sanitaire d’une résidence ou d’un bâtiment collectif comprend alors plusieurs raccordements de tuyaux, de canalisations, de divers matériaux de plomberie qui permettent d’avoir de l’eau potable, de l’eau chaude ou pourquoi pas des eaux de pluie pour pouvoir économiser. Plusieurs systèmes peuvent être installés afin d’optimiser l’utilisation de l’eau. La pression de l’eau qui arrive à votre robinet peut par exemple être augmentée par un surpresseur. Dans le cas où, au contraire, vous voulez diminuer la pression, le réducteur de pression fera l’affaire. Pour supprimer les éventuels bruits que peuvent émettre vos canalisations, installez un anti bélier. Utilisez un filtre anticalcaire ou un adoucisseur d’eau pour rendre votre eau plus potable. Pour la production de votre eau chaude, vous devez choisir entre un système à gaz ou un système électrique. Le raccordement en eau d’une installation sanitaire exige certains éléments obligatoires dont il faut tenir compte. Parmi ces éléments, il y a le robinet d’arrêt général, le clapet antipollution ainsi que le robinet de purge. Le robinet d’arrêt général permet d’arrêter l’alimentation générale en eau dans le cas où il y a des problèmes. Le clapet antipollution est un élément obligatoire qui empêche les eaux de retourner dans le réseau de distribution. Le dernier élément, quant à lui, permet de vider les appareils en cas de besoin. La tuyauterie reste également un élément fondamental dans l’installation sanitaire. La tuyauterie peut être de différents types de matériaux entre autres en acier, en cuivre ou en PVC. Vous avez le choix entre ces trois matériaux, chacun ayant ses avantages. Lorsque vous procédez à une installation sanitaire, vous devez suivre un plan précis afin de permettre au mieux une bonne installation. Deux types de plans existent : la pieuvre et le repiquage. Le système de la pieuvre est le système le plus simple pour l’installation sanitaire. Il consiste à relier chaque appareil à un tube qui permet de raccorder plusieurs tuyaux en même temps, grâce à une canalisation indépendante. Ce tube s’appelle la nourrice. Le système du repiquage quant à lui est plutôt fait pour les bâtiments à plusieurs étages. À part la nourrice principale, il existe plusieurs nourrices secondaires qui sont placées dans les étages. La nourrice principale alimente celles-ci.

Pour plus d’informations sur comment optimiser vos installations sanitaires, renseignez vous au près de votre plombier Help Riviera à Cannes.

1/1 Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)

L’essentiel de l’installation sanitaire  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you