Issuu on Google+

LES HUMEURS DE LA PRESQU’ ILE N° 2 Janvier 2004

Comité de quartier ATHENA L’édito

¤ Un grand merci à tous ceux, pompiers, et autres personnels municipaux, qui lors des pluies catastrophiques de décembre, se sont montrés présents et efficaces dans des circonstances difficiles . ¤ Les résultats de l’enquête, réalisée par le CQA auprès de ses adhérents, sur les thèmes de la sécurité et de la propreté, sont sans ambiguïté et confortent le CQA dans la légitimité de ses demandes en matière d’amélioration de la qualité de la vie

Chers adhérents et sympathisants, Les membres du Conseil d’Administration se joignent à votre Président pour vous présenter nos meilleurs vœux. Ces vœux s’adressent d’abord à vous et à vos proches, mais aussi au CQA dont la croissance escomptée du nombre d’adhérents, et la détermination, dans la poursuite de ses objectifs conduira nous l’espérons à améliorer de façon significative la qualité de vie dans la presqu’île. Nos moyens d’actions (sensibilisation des élus et des représentants de l’Etat) se sont renforcés avec le nombre de nos adhérents, avec un recours accru aux médias, et avec la parution de notre propre journal. Il nous faut convaincre nos interlocuteurs du bien fondé de nos revendications, et à cette fin, continuer à entretenir avec eux un dialogue, que nous voulons constructif et exempt de toute arrière pensée politique et électorale. Nous aimons notre quartier, nous aimons notre ville. Nous souhaitons quelle vive, se dynamise et se développe, et cela, en harmonie avec son environnement et avec ses citoyens qui aspirent à une meilleure qualité de vie.

¤ Nous remercions les élus qui se sont montrés disponibles pour des réunions de travail avec le CQA, à savoir : M le Maire, M Vidal, M Calabrèse et M Grandclerc. C’est grâce à ces réunions que les choses peuvent avancer ¤ Nous préparons activement les seconds rendez-vous d’Athéna, prévus du 15 au 30 Mai et dont le programme détaillé sera présenté dans notre N° 3 . ¤ Votre cotisation est indispensable au fonctionnement du CQA . Merci à ceux qui l’ont déjà renouvelée. Si vous ne l’avez pas encore fait, votre correspondant de secteur vous contactera. ¤ Le CQA, a apprécié la présentation des documents d’urbanisme concernant le devenir de Balaruc les Bains. Il souhaiterait s’informer davantage, avant de participer à la réunion -débat , à laquelle il sera, paraît-il , invité. ¤ Nous allons organiser, avec les Adjoints en charge de la propreté, une réunion de travail restreinte s’appuyant sur le projet de charte que nous avions présenté à l’un d’entre eux.

¤ A l’heure où nous imprimons notre journal, nous sommes toujours dans l’attente d’obtenir de Mme Nicoulet, Adjointe à la culture, un rendez-vous ou une réponse. Il s’agit des Rendez-vous d’Athéna prévus la seconde quinzaine de mai et pour lesquels nous avons adressé à la Mairie, en octobre 2003 des demandes de salles après nous être assurés que ces salles étaient disponibles. Nous espérons qu’il sera tenu compte de l’antériorité de nos demandes, du fait que nous sommes balarucois, et que notre association a répondu positivement à chaque sollicitation de la Mairie pour participer aux animations municipales. ¤ Propriétaires de Renault Clio, faites attention! Cadenassez vos sièges arrières: Ils sont très convoités : 6 effractions en une semaines !

Comité de quartier Athéna Association loi 1901 enregistrée sous le N° 34 3031236 Siège social : résidence Lou Biau , 17, Avenue des Thermes Athéna, 34 540 Balaruc les Bains Tel : 04 67 43 94 97 Portable : 06 74 36 40 03 E-mail romain.jean@tiscali.fr


Les résultats de l’enquête CQA En novembre 2003, le CQA a réalisé auprès de ses adhérents un sondage portant sur deux sujets qui les préoccupent : la sécurité et la propreté. 50% des questionnaires ont été remplis, ce qui dénote une forte motivation et ce qui a permis d'obtenir des résultats significatifs . 30 questions avaient trait à la sécurité, 16 à la propreté. En face de chaque question, le répondant devait cocher l’une des 5 réponses possibles, à savoir : très satisfait, satisfait sans avis, peu satisfait, pas du tout satisfait. A chaque question, puis à chaque groupe de questions rattachées à un même thème, sont associés 5 pourcentages ( de très satisfaits à pas du tout satisfaits).

l’enquête sur la sécurité Les 30 questions étaient regroupées en 7 domaines : - circulation et stationnement. - nuisances sonores. - incivilités et dégradations. - action de la Police Municipale (PM) - action de la gendarmerie - action de la municipalité - emplacement de la Police Municipale. Globalement, , et en ne retenant que les avis exprimés, les pourcentages sont les suivants: très satisfaits": 3%, satisfaits": 24%, peu satisfaits : 41% "pas du tout satisfaits : 32% ; soit 73% d'insatisfaction.Par domaine, les taux d’insatisfaction varient de 84% à 62%. Ils montrent que des améliorations sont nécessaires dans tous les domaines, soit, par ordre d’importance

décroissante : 1) nuisances sonores = 84,% 2) l'action de la PM = 82,% 3) incivilités, dégradations =80,% 4) action de la gendarmerie= 79% 5) décentralisation de la PM =73% 6) circulation et stationnement =65% 7) action de la municipalité =62%. Les instances locales, en charge de la sécurité, ont passé une convention en vue de mieux coordonner leurs actions pour améliorer la sécurité et la tranquillité des résidents. Nous les avons rencontrées et obtenu des informations, voire des engagements sur ces actions. Examinons ces actions, thème par thème

Nuisances sonores: Espérons que la concertation proposée par le maire dans son courrier du mois d'août 2003 sera mise en œuvre avant la saison estivale. La gendarmerie (compte rendu sécurité du 10/11/2003) organisera des campagnes de répression; la police municipale (compte rendu sécurité du 18/09/2003) reconduira ses actions de 2003 Action des forces de sécurité : des patrouilles supplémentaires (en véhicule, et à pieds) seront organisées dans les rues et dans les parcs de la commune grâce à la nouvelle organisation de la gendarmerie et, concernant la PM, grâce à l'augmentation des effectifs et à davantage de présence sur les zones sensibles. Incivilités et dégradations Concernant les dégradations (Tags) sur les biens publics, la municipalité , équipée de nouvelles machines, sera à même de nettoyer rapidement. Pour les biens privés, chaque copropriété pourrait établir un état des lieux (description, coût…)et déposer une plainte. Emplacement des locaux de la PM : Leur éloignement du centre ville est en totale contradiction avec le concept de police de proximité. De plus, ces locaux, en étage et sans ascenseur sont peu accessibles aux résidents et curistes, en majorité âgés, et dont certains, ne sont pas motorisés, ou accusent une mobilité réduite les empêchant de s’y rendre. Circulation stationnement : Les forces de sécurité œuvrant sur la commune se sont engagées à reconduire à nouveau les actions de 2003. Le nouveau plan local d'urbanisme prévoit des dispositions, en cours d’élaboration, visant à réglementer ces domaines et à faciliter l’accès au centre ville. Par ailleurs, en installant des "Stop" à certains carrefours et en réactualisant les marquages au sol, la municipalité, améliorera le respect de la limitation de vitesse dans la commune. Action de la municipalité : La perception, actuellement assez négative, qu’ont les adhérents du CQA sur la sécurité et la tranquillité dans leur quartier, évoluera nous l’espérons vers davantage de satisfaction. Cela dépendra de l’efficacité des actions entreprises par ceux qui ont la charge d’assurer cette sécurité. Le CQA est disposé quant à lui à leur apporter son concours. C’est dans cet esprit qu’a été réalisée cette enquête.

l’enquête sur la propreté Globalement, et en ne retenant que les avis exprimés, les pourcentages sont les suivants: très satisfaits": 4%, satisfaits": 25%, peu satisfaits : 40% "pas du tout satisfaits : 31% ; soit un taux global d'insatisfaction. de 71%. Pour les 6 domaines concernés , l’insatisfaction est majoritaire, avec des taux variant de 97% à 57%. Ces domaines sont, par ordre d’importance décroissante :

¤ l’absence d’un ramassage périodique des encombrants (97% d’insatisfaits);

¤ les salissures causées par les goélands, dont la prolifération, non contrôlée, devient alarmante (97% d’insatisfaits); ¤ la présence de chiens errants sur les plages qui leurs sont interdites (93%) ¤ les déjections canines non ramassées par les maîtres (86%) ¤ les problèmes liés aux poubelles et conteneurs (84%) (bacs à ordure municipaux, dont le couvercle est maintenu ouvert, poubelles privées, maintenues en permanence sur la voie publique, ou déplacées volontairement devant des tiers, ….) ¤ la façon dont sont utilisés les engins de nettoyage (74% ¤ enfin, concernant la propreté des lieux publics, l’insatisfaction, considérée globalement et sans prise en compte les déjections animales, est de 57%. Mais les adhérents sont satisfaits de la propreté des parcs et espaces verts (59%), ainsi que de l’entretien et la propreté des plages (55%) bien que les riverains se plaignent du bruit occasionné dès 6H 1/2 du matin, par les engins de nettoyage des plages. et de la présence de chiens errants sur les plages interdites. Des améliorations sont nécessaires. Des propositions ont été faites aux deux adjoints concernés (MM Calabrèse et Grandclerc) , notamment pour inciter au ramassage des déjections canines, et pour élaborer une charte « propreté », dont une première mouture a été présentée à M Calabrèse. Le CQA doit les inviter sous peu à une réunion restreinte, pour examiner les problèmes actuels,et proposer notre concours aux actions à entreprendre.

Le nouveau bureau du CQA Président : Romain JEAN Vice Président : Louis GANIVENQ Vice Président : Fernando PIGNIER Secrétaire : François CHAPUY Secrétaire Adjointe : Geneviève LAURENT Trésorière : Lydie PIVOT Trésorière Adjointe : Brigitte COHEN Chargée de mission : Joëlle BIEVELOT

Son conseil d’administration (autres membres) Michèle BOISSON Jean CLAUDE Francisco La VERDE Claude MOLL Suzanne SAUNIER Yvette THEOPHILE


Journal CQA janvier 2004