Page 7

Actu Club ACTU CLUB • 7 •

un monde qui va vite et se dématérialise. Il est des éléments dont le journalisme aura toujours besoin et que l’EDJ porte : «  Sérieux, vérification des informations, compréhension… » Les bases du métier.

Des relations internationales Marie ne manque pas de présenter le cursus scolaire de l’école, celui des Bachelors et des Masters, les stages en entreprise obligatoires et les échanges à l'international. Mais aussi, le précieux sésame pour intégrer l'école : le concours d'entrée. « L’école travaille avec l’international, elle porte un programme lui permettant de recevoir des étudiants étrangers et de favoriser la mobilité de nos étudiants. La formation est polyvalente. Je sais que dans la presse, la conjoncture économique est compliquée : alors nous apportons aux futurs journalistes les outils pour qu’à la fin de leur scolarité ils puissent intégrer tous les postes que propose le monde des médias ». Laetitia signale aux membres du club de la presse « l’authenticité réelle basée sur l’échange entre les étudiants et l’équipe pédagogique lors des travaux de découverte et d’apprentissage des métiers du journalisme de demain ». Un modèle d’enseignement et une vie étudiante au sein de l'EDJ réalisés en collaboration avec un réseau professionnel sur lequel l’école s’appuie. Ce sont plus de 200 étudiants qui, chaque année, arrivent de toute la France, mais aussi du pourtour méditerranéen, et sortent de l’école de journalisme de Nice, diplômés de promotions parrainés par de grands noms du journalisme. Le club a quitté l’EDJ après le pot du mois et souhaite une longue carrière aux futurs journalistes

Le Club de la Presse Méditerranée 06 rencontre les responsables SNCF Côte d’Azur Le Club de la Presse 06 a organisé le jeudi 25 janvier une rencontre avec Philippe Serre, directeur départemental SNCF Mobilités, accompagné d'Ivan Bellais, responsable Relations Extérieures Côte d'Azur. Dans un climat courtois et sans langue de bois, les deux responsables se sont prêtés au jeu des questions réponses qui ont fusé quelques semaines avant le début des grèves. Philippe Serre a défini les spécificités du trafic SNCF sur la Côte d’Azur, la région la plus difficile pour faire du TER : « Nous avons les mêmes problèmes que sur les routes. Nous sommes coincés entre la mer et la montagne ». Très clairs, les deux responsables ont été convaincants comme l’ont estimé les membres du club de la presse qui ont assistés à cette rencontre informelle conclue par une galette des rois

.

Le plafond de la gare de Nice © Philippe Déjardin

CPM 06

.

Abdellatif Azdine

Philippe Serre, directeur départemental SNCF Mobilités, et le Club de la Presse 06 © CPM06

Intermed n°99 avril 2018  

Edito : Info / Intox : la mission d’urgence du Clemi En bref : Un nouvel élan pour la web radio indé L’oreille qui gratte Fin du journal Res...

Intermed n°99 avril 2018  

Edito : Info / Intox : la mission d’urgence du Clemi En bref : Un nouvel élan pour la web radio indé L’oreille qui gratte Fin du journal Res...

Advertisement