Issuu on Google+

Panorama 2008 ’ D E

L

E S P A C E

S A N T É

A C T I V E


P A N O R A M A

2 0 0 8

Edito Ouvert en février 2004, l’espace Santé Active, moteur de la politique de Santé Active de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Sarthe, est devenu le lieu connu et reconnu par tous en matière de prévention. Près de 70 000 personnes ont franchi les portes de l’espace Santé Active depuis son ouverture, dont 13 146 au titre de l’année 2008, pour devenir un acteur informé de sa santé. Les moyens offerts sont multiples : entretien avec un conseiller, utilisation des ressources documentaires, participation à des ateliers, dépistages, expositions… Pour renforcer sa mission d’agence de prévention et d’éducation à la santé, l’espace Santé Active a réorienté son activité fin 2008 vers une nouvelle offre de services, centrée sur les enjeux majeurs de santé publique : “le coaching Santé Active”. Il s’agit de proposer, aux personnes motivées, un accompagnement par ateliers, sur trois grands domaines : la nutrition active, la santé du cœur et la santé du dos. Les ateliers d’éducation thérapeutique du patient sur l’hypertension artérielle sont également en préparation et verront leur généralisation en 2009. Etre au plus près des besoins des personnes et les accompagner dans la prise en charge de leur santé, telle est notre ambition. Patrick Negaret, Directeur de l’Assurance Maladie de la Sarthe

03


04

P A N O R A M A

2008


P A N O R A M A

Sommaire 06

L’espace Santé Active

08

Objectifs et missions

Les activités de l’année 2008 12

Une grande campagne de prévention

14

> Bien vivre la ménopause

20

Les ateliers à l’année

22 23

> Les ateliers Un dos en pleine forme > Les ateliers Cigogne

24

Les semaines de prévention

26 28 30 32 34 36

> Semaine de l’audition > Pas à pas, des pieds en bonne santé > Don d’organes, et si on en parlait ? > Maladie d’Alzheimer, une semaine pour en parler > Diabète : un risque pour tous, des solutions pour chacun > SIDA, le risque est toujours là

38 38 39

La rentrée 2008 : animations scolaires > Une rentrée sans fausse note > Petit déj’ et goûter, des idées équilibrées

40 40

Le coaching Santé Active > Mise en place d’un nouveau service

42

Evaluations, évolution

44 44 47

Quels résultats ? Quelle évolution ? La Santé Active en Sarthe

2 0 0 8

05


06

P A N O R A M A

2008


P A N O R A M A

2 0 0 8

Un espace de prĂŠvention en centre-ville

07


08

UN ESPACE DE PRÉVENTION EN CENTRE VILLE

Objectifs et missions Lieu innovant (et quasi-unique en France !), l’espace Santé Active, situé au coeur du Mans, est un centre de ressources entièrement dédié à la prévention et à l’information santé. Basé sur des partenariats locaux forts et permanents avec les institutions, associations et professionnels de santé, l’espace Santé Active propose une palette de ressources pour l’information et le conseil aux assurés.

Répondre à des attentes variées... Les besoins du public sont aussi diversifiés que le sont les situations de vie. Les préoccupations des assurés sont de plusieurs ordres :

1

Entretenir sa santé Alimentation, sommeil, prévention des accidents, hygiène de vie… le capital santé s’entretient au quotidien.

2

Réagir face à un problème de santé, à une situation difficile Comment fonctionne le système de soins ? Comment y recourir ? Qui peut apporter une aide médicale ou autre (association, etc.) ?

3

Vivre avec un problème de santé Handicap, maladie chronique, invalidité… Comment intégrer ces contraintes liées à l’état de santé ? Comment s’y adapter ? Quelles habitudes de vie adopter ? Qui peut accompagner dans les différentes étapes ?


09

Informer et conseiller... L’espace Santé Active propose en permanence :

Conseil, accueil et écoute individualisés Une équipe de conseillers en prévention accueille les visiteurs, pour une information générale ou spécifique. A l’écoute, elle permet d’affiner les questionnements et d’aider aux recherches parmi les multiples ressources disponibles à l’espace.

Documentation et recherche En libre accès, l’espace documentation propose des revues, ouvrages, dépliants, brochures, quiz, fiches-conseils et des ressources multimédias : vidéo, CD-Rom... à consulter sur place. Des expositions régulières proposent un focus sur un sujet de santé. Le cyber-espace donne accès à une sélection de sites Internet santé validés.

Orientation L’équipe se tient à disposition pour orienter vers les ressources locales de soins (professionnels de santé, structures de soins) et vers les acteurs de l’accompagnement (associations notamment). Contacts utiles et adresses des réseaux de santé en Sarthe sont disponibles à l’espace.


10

En plus de ses missions d’accueil, d’information et d’orientation des assurés, l’espace Santé Active propose régulièrement aux assurés des temps forts en matière de prévention. Les campagnes de prévention Au programme : une campagne tous les trois à quatre mois pour informer et sensibiliser le plus grand nombre sur un thème donné. En 2008, la ménopause a été au coeur de ces actions. D’abord programmée du 19 février au 26 avril, la campagne Bien vivre la ménopause a été prolongée jusqu’au 26 juillet pour répondre à la demande. Une exposition originale et une gamme d’ateliers pratiques ont été mis en place avec les partenaires locaux (professionnels de santé, institutions, associations). Ces ateliers sont l’occasion de s’informer en détail, de découvrir les bonnes pratiques à mettre en oeuvre, et aussi d’échanger et de rencontrer les personnesressources en local. Un plan de communication d’envergure fait la promotion de ces campagnes et relaie les messages de prévention : > Relations presse (communiqué et dossier de presse, conférence de presse) > Supports de promotion diffusés largement en Sarthe : affichage (de 3 000 à 4 000 affiches) et cartes postales (de 20 000 à 32 000)


UN ESPACE DE PRÉVENTION EN CENTRE VILLE

> Relais sur le site de l’Assurance Maladie de la Sarthe dédié à la prévention, www.masanteactive. com > Une communication en avant-première aux membres du club Santé Active > Information dans le magazine Santé Active.

Les ateliers à l’année Toute l’année, l’espace Santé Active propose des ateliers pour prendre en main sa santé et celle de ses proches. Les ateliers Cigogne sont des rendez-vous collectifs réservés aux futures mamans qui souhaitent être accompagnées dans leur grossesse. Les ateliers Un dos en pleine forme apprennent à préserver, tonifier et soulager son dos. Ils se déclinent en deux ateliers pratiques, rappelant les bonnes postures à adopter au quotidien et la pratique de mouvements de gymnastique adaptés.

Les Semaines de Prévention Les Semaines de Prévention relaient les journées nationales et mondiales qui soutiennent les grandes causes de santé publique : audition, don d’organe, diabète, affections du pied, maladie d’Alzheimer, etc. Information et sensibilisation sont bien sûr à l’honneur, avec des animations, expositions, ateliers...

Là encore, les outils de communication sont déployés pour relayer le programme des actions : > Annonce sur le site internet de l’Assurance Maladie de la Sarthe, www.masanteactive.com, relais sur le site Planet Santé, flyers, affiches, communiqué de presse

De nouvelles orientations Dès le mois de septembre 2008, les méthodologies de nouvelles orientations se sont mises en place, pour une mise en œuvre effective en février 2009. Il s’agit d’une innovation sarthoise offrant un accompagnement suivi et personnalisé : le coaching santé active.

11


12

P A N O R A M A

2008


P A N O R A M A

2 0 0 8

CAMPAGNE DE PRÉVENTION

Bien vivre la ménopause ! >>> Du 19 février au 26 juillet 2008

13


14

C A M P A G N E D E P RÉVE NT I O N / FÉV R I E R À J U I L L ET 2008

Bien vivre la ménopause Parfois difficilement vécue par les femmes, la période de la ménopause se caractérise généralement par un certain nombre de troubles et désagréments : dépression, prise de poids, vieillissement cutané, fatigue, bouffées de chaleur, troubles du sommeil, de la libido ou de l’humeur, etc. Les conséquences de ce bouleversement hormonal (ostéoporose, maladies cardiovasculaires) ne sont pas à négliger. L’espace Santé Active a ainsi accompagné les femmes en offrant plusieurs niveaux d’actions : bien-être, information, relaxation… Partenaires Docteur Girard, pneumologue, spécialiste du sommeil Docteur Gobron, gynécologue Docteur Salonne, gynécologue Sylvain Pichon, infirmier Virginie Heulin, diététicienne Angélique Houlbert, ditététicienne Anita Mercier, sophrologue Monsieur Robert, pharmacien Annie Vidie, animatrice Club du Rire Marie-Cécile Goupy, professeur de yoga Emilien Leroy, étudiant Master II STAPS Michèle Caugy, praticienne en gymnastique holistique Hélène Cassiaux, socio-esthéticienne Jean-Louis Fraim, praticien en médecine traditionnelle chinoise Emilie Vannier, psychologue

Une exposition originale : “Ménopause, stop aux idées reçues !” Les effets ressentis à la ménopause sont le plus souvent déstabilisants : les changements hormonaux provoquent des troubles de l’humeur, des vertiges, et les fameuses bouffées de chaleur… Inévitables, les bouffées de chaleur? Pas si sûr ! Bien des idées préconçues circulent sur la ménopause : toutes les femmes subiraient inexorablement le même sort, que seul un traitement médical pourrait enrayer. L’exposition “Ménopause, stop aux idées reçues !” s’attache à démontrer que rien n’est joué d’avance. Une idée reçue par panneau… c’est le concept développé dans cette exposition, qui apporte ainsi des réponses aux a priori.


Exposition réalisée en 2008 par la CPAM de la Sarthe, en collaboration avec le Docteur Colette Capiaux et Nicole Kremer de l’Association Femme pour toujours.

Et aussi, l’exposition : “Assurez-vous contre les dégâts des os” Réalisée par le CERIN, cette exposition complémentaire proposait une information sur l’ostéoporose.

© Forestpath - Fotolia

En effet, chaque femme vit la ménopause différemment. On y apprend notamment que l’hygiène de vie est déterminante dans le vécu de la ménopause. Bien dormir, bien manger, pratiquer une activité physique régulière… autant de conseils pratiques développés dans cette exposition qui incite à (bien) vivre sa ménopause plutôt qu’à la subir !

© PictureArt - Fotolia

15


16

C A M P A G N E D E P RÉVE NT I O N / FÉV R I E R À J U I L L ET 2008

10 ateliers grand public

© Aureman - Fotolia

“La ménopause de A à Z” Les signes de la préménopause et de la ménopause, les traitements, les pathologies à risque, quels comportements de prévention adopter… Les gynécologues informent.

“Quels traitements à la ménopause ?” Information sur le THS, les études réalisées, les contre-indications… Qu’en pensent les spécialistes ?

“Méthodes alternatives : quel intérêt à la ménopause ?” Alimentation, compléments alimentaires, homéopathie, phytothérapie, etc. L’avis d’un pharmacien et d’une diététicienne.

“A la ménopause, je prends mon cœur en main !”

© Franz Pfluegl - Fotolia

Un infirmier présente les facteurs de risque cardiovasculaire, les aliments à privilégier ou à éviter… un atelier interactif où chacune peut apprendre à composer des repas équilibrés.


BIEN VIVRE LA MÉNOPAUSE

“Ateliers zen : apprenez à vous relaxer”

“Bouleversements à la ménopause, et si on en parlait ?”

Le bien-être passe aussi par la relaxation ! Yoga, sophrologie ludique (rire), réflexologie faciale, sophrologie traditionnelle… autant de pistes à explorer pour faire un choix éclairé.

Une psychologue et une diététicienne animent cette table ronde “100 % femme” pour échanger lors d’un moment de convivialité et d’intimité.

“Bougez en toute sérénité” Pour apprendre à bouger dans une dynamique de groupe et de façon accessible : gym douce, gym zen ou gym holistique.

“Prenez soin de vos os !” Une diététicienne répond aux questions majeures de la problématique de l’ostéoporose : comment la prévenir, quelle alimentation privilégier, quelles sont les sources de calcium et de vitamine D. Quels conseils, et pour qui ?

“Un sommeil de qualité, comment y arriver ?” Un atelier en deux temps pour traiter des troubles du sommeil : une partie informative avec échange, animée par un médecin spécialiste, suivie d’un temps de relaxation.

“Atelier pratique bien-être : belle et bien dans sa peau” Prendre soin de soi, revaloriser son image, se sentir mieux dans sa peau par la réflexologie faciale… une socio-esthéticienne et un praticien en médecine traditionnelle chinoise accompagnent ce nouveau regard sur soi.

17


18

C A M P A G N E D E P RÉVE NT I O N / FÉV R I E R À J U I L L ET 2008

Maine Libre > 24 /0 02 2//2 20 00 08 8

Ouest France

8

> 31/03/200


BIEN VIVRE LA MÉNOPAUSE

19

En chiffres... Initialement planifiée pour une période de 3 mois, la demande du public était telle qu’il a été nécessaire de prolonger la campagne de 3 mois supplémentaires. “Bien vivre la ménopause !” est donc une franche réussite, une première même en terme de durée d’action, de fréquentation, d’intérêt du public. © Monkey Business - Fotolia

Les pourcentages de “satisfaits” et de “très satisfaits” varient entre 97 et 98 %, tant en terme de qualité des intervenants, du niveau de connaissances acquises, que d’organisation générale des prestations proposées.

Ils ont dit ... 1 074 participants sur 1 273 places ouvertes, soit un taux de fréquentation aux ateliers de 84 %

“Beaucoup de bons conseils et de gestes simples à refaire” “C’est super d’avoir de bons conseils arrivée à la ménopause”


20

P A N O R A M A

2008


P A N O R A M A

2 0 0 8

Les ateliers à l’année

21


22

LES ATELIERS À L’ANNÉE

Les ateliers Un dos en pleine forme Dès le mois de mai, l’espace Santé Active a proposé deux ateliers pratiques par mois pour parler des problèmes de dos. Ergothérapeutes et kinésithérapeutes ont proposé au public, très intéressé par le sujet, d’apprendre à adopter les meilleurs comportements pour préserver son dos. “N’ayons plus peur de bouger” Quelle adaptation du poste de travail ? Comment choisir son siège, son matelas ou son oreiller ? Les bonnes postures dans les gestes de la vie quotidienne.

“Gym pour un dos en liberté” Quels mouvements d’assouplissement et de renforcement musculaire pratiquer régulièrement et en toute sécurité ? Un atelier pour apprendre à bien bouger afin d’entretenir son dos.

Au total, ce ne sont pas moins de 170 personnes qui ont pu bénéficier des conseils de ces professionnels… Cette expérience concluante permettra de mettre en place le programme Santé du dos dès le début de 2009. Avec : Réseau Lombalgie 72, Mme Chantal White Massart, Mme Isabelle Milan


23

Les ateliers Cigogne Accompagner les futurs parents et les préparer à l’arrivée du bébé : c’est pour répondre à ces objectifs que l’espace Santé Active organise, une fois par mois et durant deux heures, l’atelier Cigogne.

Au programme : > Le suivi médical : le suivi pendant la grossesse, la préparation à la naissance, etc. > Le suivi administratif : la prime de naissance, les allocations familiales, etc. > La prévention : les examens pris en charge, les congés maternité, paternité, etc. Avec : Sages-femmes : Mmes Fleury, Lacroix-Coulée, Charlot, Robert, Palmet, Jamelin Intervenantes CAF : Mmes Germond, Coubard, De Saint Jores


24

P A N O R A M A

2008


P A N O R A M A

2 0 0 8

Les semaines de prĂŠvention

25


26

L E S S E M A I N E S D E P RÉVE NT I O N 2008 / 13 M A R S A U 22 M A R S 2008

Semaine de l’audition 5 millions de français sont concernés par les troubles de l’audition, dont 2 millions ont moins de 55 ans. Problème majeur de santé publique, les troubles de l’audition sont pourtant trop souvent négligés, lorsque l’on sait que les conséquences sont sérieuses : altération de la vie sociale, isolement, repli sur soi… Pourtant, 50 % des cas de surdité pourraient être évités par la prévention, le diagnostic et la prise en charge.

Les ateliers Du bruit dans la ville Comment se protéger des méfaits du bruit liés à l’environnement ? Quels sont les risques liés au bruit, les conséquences sur la santé ? Le son, le bruit : quelle différence ? L’examen audiométrique, les appareillages possibles, etc. Avec : > Gilles Barbier, inspecteur sanitaire “santé et environnement de la Ville du Mans” > Corinne Franquelin, audioprothésiste

80 % de “très satisfaits” chez les participants de l’atelier Silence, on travaille !

Malentendants : les solutions pour communiquer Un atelier pour les entendants ET les malentendants. Comment communiquer avec les malentendants ? Quelles sont les aides techniques, financières ? Quels conseils apporter aux familles ? L’Association SURDI 72 informe et propose une démonstration du matériel. Avec : > Gilles Rouillon, trésorier de l’association > Jany Lescop, trésorière de l’association

Silence, on travaille ! Nécessité de réduire les bruits sur le lieu de travail : comment y parvenir, quelle est la réglementation en vigueur… les médecins de Santé au Travail 72 ont animé cet atelier. Avec : > Docteur Colette Capiaux, Santé au Travail 72 > Eric Portanguen, Santé au Travail 72


27

Dépistages auditifs au Mans et en Sarthe Une journée de tests d’audition a été proposée gratuitement au grand public à l’espace Santé Active, le 19 mars 2008, et dans les centres d’audioprothèse partenaires en Sarthe. 33 personnes sont venues tester leur audition, dont 16 rencontraient une gêne auditive. En collaboration avec les audioprothésistes sarthois.

Et aussi... Un spectacle musical : “La soupe aux oreilles” mis en scène au Palais des Congrès et de la Culture du Mans qui a pu accueillir, dans la journée du 13 mars, un public de 600 personnes. Compagnie les Passeurs d’Ondes, auteur : Lo Glasman. En partenariat avec AG2R et ISICA.

LA PRESSE EN PARLE...

Ouest France 13/03/2008


28

L E S S E M A I N E S D E P RÉVE NT I O N 2008 / 27 M A I A U 30 M A I 2008

Pas à pas, des pieds en bonne santé ! 28 os, 16 articulations, 107 ligaments et 20 muscles composent cet organe complexe qu’est le pied. Nous effectuons entre 5000 et 6000 pas par jour, soit 2,5 fois le tour de la planète au cours d’une vie entière ! Autant dire qu’il est capital pour nous d’entretenir cet organe, quand on sait qu’au-delà de la seule marche, il a un rôle d’équilibre, d’amortisseur et de propulseur et que l’on estime à 1 sur 5 le nombre de Français souffrant de maux de pieds.

Consciente de cet enjeu important, la CPAM de la Sarthe a souhaité s’investir sur le sujet au cours d’une semaine entièrement dédiée….à la bonne santé de nos pieds !

100 % des places offertes occupées pendant les dépistages !

3 journées de dépistage Le dépistage se déroule sous la forme d’une consultation individuelle d’une dizaine de minutes par personne, réalisée par un pédicure-podologue : affections éventuelles du pied, conseils d’hygiène quotidienne, chaussage adapté… Avec : Gaël Pintard, Franck Pineau, Joël Rousseau, Bénédicte Halotel


29

Les ateliers : Je prends mes pieds en main Qu’en est-il de nos pieds lorsqu’on est diabétique ? Quels sont les risques, quels soins spécifiques apporter, quel suivi réaliser ? Informations, conseils… pour des soins attentionnés qui éviteront les complications. Avec : Gaël Pintard, pédicure-podologue Marie-Pierre Houaslet, Infirmière au Réseau Diabète 72

Savoir trouver chaussure à son pied L’importance de se chausser correctement : activité quotidienne, mode de vie, morphologie… des conseils pratiques et des exemples précis. Avec : Vincent Le Moal, podo-orthésiste

Ils ont dit ... “Bons conseils de prévention”


30

L E S S E M A I N E S D E P RÉVE NT I O N 2008 / 24 J U I N A U 28 J U I N 2008

Don d’organes, et si on en parlait ? C’est à l’occasion de la 13e journée nationale du don d’organes qu’a eu lieu cette semaine d’information sur un sujet méconnu et souvent sensible. En partenariat avec le Docteur Lebon (néphrologue) et l’association ADOT 72, l’objectif majeur était de favoriser auprès du public un positionnement éclairé sur la question de fond : “pour ou contre le don d’organes”.

Même si les prélèvements sur sujets décédés et dons d’organes émanant de donneurs vivants ont sensiblement augmenté depuis deux ans, la situation de pénurie persiste : au cours de l’année 2006, 236 patients sont décédés en France faute de greffons.

Diffusion du film “En toutes connaissances…” Réalisé par l’Agence de Biomédecine. La diffusion de ce film permet mieux appréhender le sujet ; les témoignages sont des messages utiles, souvent émouvants, afin que chacun puisse réfléchir, prendre conscience, se positionner en toute liberté. Un débat fait suite à la projection, suscitant un échange riche, convivial, et permettant de lever certaines questions ou appréhensions. Avec : Docteur Lebon, ancien chef du service néphrologie au Centre Hospitalier du Mans Claude Hyvard et Annie Sentis, de l’Association ADOT 72


31

Et aussi… > Une exposition, prêtée par France ADOT 72, qui aborde les grandes questions de la thématique : “Quels organes, tissus, cellules sont greffés ; prélèvement de son vivant, prélèvement après la mort ; ce que dit la loi…” > Deux quiz, pour tester ses connaissances.

Ils ont dit ... “J’ai mieux compris le processus du don d’organes” “J’ai envie d’exprimer ma décision”


32

L E S S E M A I N E S D E P R É V E N T I O N 2 0 0 8 / 2 2 S E PT E M B R E A U 3 O C T O B R E 2 0 0 8

Maladie d’Alzheimer : une semaine pour en parler Présentée comme la nouvelle épidémie du siècle, la maladie d’Alzheimer suscite beaucoup d’interrogations. Qu’est-ce que cette maladie ? Pour les familles et les proches, comment s’organiser ? Quelles sont les structures et ressources locales ?

Pour répondre à ces questions et apporter le maximum d’informations sur cette problématique de santé publique, l’Assurance Maladie de la Sarthe et ses partenaires organisent plus d’une semaine d’actions pour parler ensemble de la pathologie. Reconnue comme étant la plus répandue et la plus sérieuse de toutes les maladies neuro-dégénératives, elle touche 850 000 malades en France, dont 7 000 en Sarthe.

8 ateliers pratiques et informatifs “Comprendre la maladie d’Alzheimer” Qu’est-ce que c’est ? Quels sont les premiers symptômes ? Existe-t-il des traitements ? Où en est la recherche médicale ? Avec : Docteur Alain Legout, médecin neurologue du Centre Hospitalier du Mans

“Les solutions de répit” Accueil de jour, temporaire ou durable des patients, aide aux aidants (auxiliaires de vie, familles, professionnels paramédicaux) : comment faire et où s’adresser ? Avec : Monsieur Cholat, Directeur Adjoint de la maison de retraite “La Reposance” et vice-président de l’Association France Alzheimer Sarthe


33

“Communiquer avec un malade d’Alzheimer” Du début de la maladie à la fin de vie, comment communiquer avec une personne atteinte de la maladie ? Avec : Monsieur Rousseau, orthophoniste et psychologue, membre de l’association France Alzheimer Sarthe

“Le CIDPA, une structure d’accueil, d’écoute et de soutien aux familles” Le rôle et les missions du CIDPA. Avec : Mme Chambon du CIDPA, Centre d’Information Départemental des Personnes Agées

Les ateliers pratiques “bien-être” Quatre ateliers de détente et de bien-être ont été proposés aux aidants (famille, entourage proche…) et aux malades qui le souhaitaient. > Les bienfaits de la relaxation Avec : Emilien Leroy > Eclats de rire : réduire son stress en profitant du moment présent. Avec Annie Vidie, Club du Rire > Randonnée pédestre : pour prendre l’air et… du temps pour soi ! Avec : Ginette Rault > Se détendre grâce aux massages du visage : apprentissage des gestes de la réflexologie faciale à reproduire chez soi. Avec : Jean-Louis Fraim, de Body Harmony Concept

Une exposition à l’espace Santé Active Les vérités sur la maladie et sur les droits élémentaires du patient… des messages forts pour inciter au dialogue et à la prise de conscience.

Une soirée conférence-débat : “Maladie d’Alzheimer, peut-on la prévenir ?” Au Palais des Congrès et de la Culture du Mans, le jeudi 25 septembre à 20H30, cette soirée a recueilli l’avis d’experts. Plus de 1300 spectateurs ont ainsi pu explorer les différentes pistes de prévention : environnement, alimentation, activité physique… Quelle hygiène de vie adopter pour prévenir la maladie ?

Entre 65 et 80 % des participants sont satisfaits ou très satisfaits des ateliers


34

L E S S E M A I N E S D E P RÉVE NT I O N 2008 / 12 N OVE M B RE A U 21 N OVE M B RE 2008

Diabète : un risque pour tous, des solutions pour chacun ! Selon la Fédération Française de Cardiologie, on évalue actuellement à 150 millions le nombre de personnes diabétiques dans le monde et elles seront de l’ordre de 300 millions en 2025. Le diabète est devenu un problème de santé publique majeur, d’autant que ses complications peuvent être sévères et toucher nos principaux organes vitaux : le cœur, les reins, les yeux… 2,5 millions de personnes sont traitées pour le diabète en France. Ce chiffre, en constante augmentation, est en corrélation avec la montée de l’obésité. On estime que 500 000 à 800 000 personnes ignorent qu’elles sont diabétiques. La Sarthe, pour sa part, compte 20 000 diabétiques (régimes général et agricole), dont 13 000 seulement sont connus et pris en charge. Avec : Le Réseau Diabète 72, l’Association des Diabétiques de la Sarthe, la Faculté de STAPS de l’Université du Maine, Emilie Beslin, diététicienne, Gaël Pintard, pédicure-podologue libéral, Vincent Le Moal, orthoprothésiste.

Dépistages Anonymes et gratuits, des dépistages du diabète et de l’hypertension artérielle, sur deux journées complètes.

Les ateliers “sophia, c’est pour moi ?” Présentation du dispositif national de suivi du patient diabétique Avec Jean-Yves Engler, économiste de la santé, CPAM de la Sarthe

792 participants Environ 700 dépistages sur les deux journées consacrées au test de glycémie…


35

“Savoir se chausser et prendre soin de ses pieds quand on est diabétique”

© Wojciech - Fotolia

Conseils spécifiques pour le pied du diabétique, comment éviter les complications, comment les traiter… Quelles chaussures choisir : présentation et démonstration de la définition d’une bonne chaussure. Avec : Gaël Pintard, pédicure-podologue Vincent Le Moal, podo-orthésiste

“Quelle alimentation et activité physique quand on est diabétique ?” Proposer aux diabétiques et à leur entourage de prendre en charge leur pathologie sur deux points essentiels : l’équilibre alimentaire associé à une activité physique régulière. L’incidence sensible sur le taux de glycémie. Avec : Emilie Beslin, diététicienne et Sylvain Durand, maître de conférences à la Faculté de Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives de l’Université du Maine

Et aussi > Une exposition, conçue par la CPAM de la Sarthe.

LA PRESSE EN PARLE...

Ouest France 11/11/2008


36

L E S S E M A I N E S D E P RÉVE NT I O N 2008 / 2 D É C E M B RE A U 6 D É C E M B RE 2008

Sida : le risque est toujours là Le syndrome de l’immunodéficience acquise, plus connu sous le nom de SIDA, est une maladie due à l’infection par le virus VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine). Celui-ci se transmet par voie sexuelle, sanguine ou materno-fœtale. Le VIH entraîne une défaillance immunitaire, qui permet l’apparition de maladies opportunistes telles que pneumonie, herpès, cancers…

Dans le monde, près de 6 000 malades du SIDA décèdent chaque jour et 6 500 personnes se font contaminer, dont 2 000 enfants. En France, pour la seule année 2007, 6 500 personnes ont découvert leur séropositivité. Malgré les progrès récents qui permettent de mieux soigner cette maladie et d’améliorer la qualité de vie des séropositifs, la sensibilisation et l’information sont toujours nécessaires. Le dépistage précoce permet notamment une meilleure prise en charge.

L’espace Santé Active a proposé au grand public une semaine d’action pour s’informer et lutter contre la maladie, en relais de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, le 1er décembre. Avec : AIDES, le CIDAG, le centre de planification, SOS Hépatite, VIH 72, l’IiRSA

Dépistage : SIDA et Hépatite C Le dépistage commence par un entretien confidentiel et personnalisé avec un médecin. La prise de sang est effectuée par des infirmières. Les résultats sont ensuite communiqués lors d’un rendez-vous à l’hôpital.


37

Atelier “SIDA, s’informer sur toute la ligne” Un atelier ludique à destination des jeunes pour aller à l’encontre des préjugés, images fausses, clichés… Qu’est-ce que le SIDA ? Comment se transmet-il ? Comment s’en protéger ? Libre expression, échange, information et prévention avec l’association AIDES.

Exposition “SIDA : Savoir c’est déjà lutter” En libre accès.

Et aussi A consulter également, un CD-Rom, des revues et ouvrages, des sites internet, les contacts et adresses utiles…

36 personnes sont venues se faire dépister sur la journée du 4 décembre


38

L A RE NT RÉ E 2008

Les animations scolaires Exposition “Une rentrée sans fausse note !” Septembre 2008 A la rentrée c’est l’occasion pour chacun de reprendre le rythme du bon pied. Alimentation, qualité de sommeil, hygiène de vie : comment aborder cette période avec dynamisme et en toute sérénité, en prenant très vite de bonnes résolutions ? Le stress que peut générer la rentrée scolaire n’est pas qu’une affaire de grandes personnes : maux de ventre et de tête, agressivité ou repli sur soi… les expressions du stress sont multiples. La période de la rentrée est aussi le moment idéal pour faire le point sur sa santé et celle de ses enfants : yeux, oreilles, dos… sans oublier les vaccins.

L’espace Santé Active a proposé une exposition : “Une rentrée sans fausse note”, pour démarrer l’année scolaire en pleine forme. Et toujours un large éventail de supports d’information : fiches conseils, internet, bibliothèque, documentation pratique… profitables tant aux parents qu’aux enfants.

“Petit déj’ et goûter : des idées équilibrées” Décembre 2008 Pour clôturer une année dense et variée, un atelier pratique était proposé le 4 décembre. Pour la plupart, le petit déjeuner et le goûter sont considérés comme des repas de moindre importance. Il n’en est rien ! Ce sont effectivement deux repas importants dans la journée des enfants. Le premier évite le “coup de barre” du milieu de matinée, le second complète les autres repas et permet d’éviter les grignotages intempestifs.


39

Pour illustrer son propos, elle a fait la démonstration d’un exemple de petit déjeuner équilibré : la crème Budwig. A base de fromage blanc, ce petit déjeuner apporte des céréales fraîches, de l’huile, des citrons pressés, des fruits, des amandes, du miel… Elle a montré que chacun, avec la connaissance des principes de l’équilibre alimentaire, peut concocter des petits déjeuners et goûters savoureux et équilibrés. L’atelier pratique s’est terminé par une dégustation de la crème Budwig… appréciée de tous !

© Edavisso - Fotolia

L’atelier proposé s’adressait aux parents d’enfants de 3 à 11 ans. Animé par le Docteur Suzanne Preney, pédiatre, adepte de la méthode Kousmine, qui prône la cuisine saine et naturelle, elle présente les bases de l’équilibre alimentaire, des idées de recettes et la composition d’un petit déjeuner équilibré.


40

MISE EN PLACE PROGRESSIVE D’UN NOUVEAU SERVICE

Un nouveau service : le coaching Santé Active Répondre aux besoins santé de manière personnalisée

Afin de répondre au mieux aux besoins ainsi exprimés par les assurés, l’Assurance Maladie lance le coaching Santé Active. Le second semestre de l’année 2008 fera l’objet de la mise en place de cette toute nouvelle orientation.

Le public accueilli à l’espace Santé Active depuis son ouverture en février 2004, a très largement exprimé sa volonté d’en faire encore plus pour sa santé. 58 % des membres du club Santé Active déclarent être intéressés pour entrer dans une démarche individualisée, particulièrement tournée vers l’équilibre alimentaire et la prévention des maladies (à 44 %). Ces chiffres traduisent la volonté de dépasser le simple niveau d’information, pour s’engager dans une démarche de changement individuel probant vis-à-vis des habitudes de vie et de la santé au sens large.

Ce service innovant accompagne et soutient de manière personnalisée les personnes dans leur nouveau parcours. Lors d’un premier rendezvous, les besoins, attentes et motivations sont exprimés et évalués. Le conseiller qui réalise l’entretien propose alors, soit une orientation vers les ressources locales, soit une inscription à l’un des programmes du coaching santé active. De nombreux moyens sont mis en œuvre pour permettre à la personne de prendre en main sa santé de façon éclairée et autonome : un premier entretien, une série d’ateliers pratiques et informatifs et un suivi.


41 L’équilibre au quotidien : un enjeu pour tous En donnant les clés d’une bonne santé au quotidien, l’objectif du coaching santé active est aussi d’éviter l’apparition des maladies. A long terme, les mauvaises habitudes de vie représentent en effet un danger certain et contribuent à l’inquiétant développement des maladies dites chroniques. Au titre de la seule année 2006, le département de la Sarthe enregistrait 529 nouveaux cas de maladies coronariennes, 618 cas d’insuffisance cardiaque ou de cardiopathie, 931 cas d’hypertension artérielle sévère, 1 241 nouveaux cas de diabète. Ces deux dernières, caractérisées par leur durée, nécessitent une prise en charge sur plusieurs années et impactent sérieusement le quotidien du patient et de son entourage. Et avec plus de 14 000 patients traités pour lombalgie chronique, le dos n’est pas en reste… En tenant compte à la fois des aspirations des assurés et des enjeux de santé actuels et à venir, le coaching santé active propose 3 programmes : santé du dos, santé du cœur et nutrition active dont la mise en œuvre effective se fera en février 2009. Ce dernier programme sera complété par la mise en place de deux services connexes, opérationnels dès octobre 2008 : le bilan Nutrition Active (bilan d’une heure réalisé par une diététicienne de la CPAM), et la ligne Nutrition Active (ligne téléphonique dédiée, assurée aussi par une diététicienne).


42

P A N O R A M A

2008


P A N O R A M A

2 0 0 8

Evaluations ĂŠvolution

43


44

Evaluations Evolution Quels résultats pour l’année 2008 ? Un taux de fréquentation très satisfaisant Un taux de fréquentation très satisfaisant aux ateliers marque particulièrement cette année 2008. Les ateliers Passeport Cigogne affichent toujours complet. Les semaines de prévention, très diversifiées au titre de l’année 2008, répondent nettement aux attentes des visiteurs. 6 semaines-relais étaient ainsi proposées, combinant ateliers pratiques, informationnels, mais aussi divers dépistages qui n’ont pas manqué de recueillir l’adhésion d’un public large et varié (dépistage du diabète, tests auditifs, dépistage des affections du pied, dépistage anonyme du SIDA et hépatite C).


45

Zoom sur la campagne “Bien vivre la ménopause” Comme l’indique le tableau ci-dessous, cette campagne de prévention a répondu à un besoin réel d’information, de conseils, d’écoute et d’orientation de la part du public accueilli pendant 6 mois sur cette seule thématique. Avec un pourcentage de fréquentation aux ateliers de plus de 85 % et un taux moyen de satisfaction et d’intérêt pour le sujet de 97 %, les objectifs de cette campagne sont atteints.

Quelle évolution pour 2009 ? Au-delà du choix des thèmes, c’est bien la manière de les traiter qui impacte l’usager. Aujourd’hui, il apparaît clairement que la difficulté en matière de prévention n’est pas seulement d’informer mais surtout de mettre en place de bons comportements sanitaires. L’espace Santé Active va ainsi faire évoluer son offre de service afin d’être au plus près des besoins des assurés.

Nombre de visiteurs

1 074 (61 % sont adhérents au club Santé Active)

Tranche d’âge

40 / 60 ans

Nombre de places offertes

1 273 places

Intéressés ou très intéressés par les ateliers

97 %

Pensent modifier leurs comportements

54 %

QUALITATIF Q U A N T I T A T I F

“Bien vivre la ménopause” en chiffres


46

EVALUATIONS EVOLUTION

Le coaching Santé Active Répondant aux attentes toujours plus concrètes du public en matière de prévention, ce service innovant verra le jour en 2009. Cet accompagnement soutient de manière personnalisée les intéressés, dans leur démarche individuelle de prise en main de leur santé. En proposant une une cession d’ateliers complémentaires, l’usager bénéficie d’un service de qualité, adapté à son quotidien et accessible. L’objectif est de lui permettre, à terme, une prise en charge autonome et éclairée dans la mise en place de ses nouveaux comportements de prévention. Trois programmes seront ainsi proposés : > Programme Santé du Cœur (prévention des maladies cardio-vasculaires) > Programme Nutrition Active > Programme Santé du Dos

Les ateliers Hypertension Artérielle en Education Thérapeutique du Patient Ce programme spécifique en éducation thérapeutique du patient verra le jour également au cours du premier semestre 2009 : mis en place conjointement avec la Caisse de Mutualité Sociale Agricole, il permet aux personnes atteintes d’hypertension artérielle de bénéficier d’ateliers pratiques très spécifiques et d’informations essentielles aux bonnes habitudes à adopter. Ce programme est assuré par une infirmière.

Les services Nutrition Active Le bilan Nutrition Active est proposé aux usagers, deux après-midi par semaine. Il s’agit d’un rendez-vous d’une heure, encadré par une diététicienne, qui fait un état des lieux complet des habitudes de vie de la personne, et détermine avec elle les axes d’évolution et les actions possibles à mettre en œuvre. La ligne Nutrition Active (ligne téléphonique dédiée) est également mise à la disposition des usagers, tous les mercredis après-midi. Une diététicienne répond aux questions les plus diverses en matière de nutrition et d’équilibre alimentaire.


47

La Santé Active en Sarthe La Santé Active c’est une démarche de bien-être, de bien vivre. C’est comprendre, anticiper, s’informer pour devenir acteur de sa santé et de celle de ses proches. L’espace Santé Active est un des outils mis à disposition pour aider les Sarthois à prendre en main leur santé. La Santé Active c’est aussi toute une palette d’actions. Le club Santé Active Le club invite à participer aux animations, à donner son opinion, à disposer de nouveaux services.

Le magazine Santé Active Trois fois par an, le magazine apporte des clés pour une meilleure utilisation du système de soins et une meilleure gestion de sa santé.

Le forum Santé Active Tous les deux ans, deux à trois jours de débats, conférences, ateliers, expositions, stands… pour faire un tour d’horizon des grands sujets de santé (environnement, alimentation, etc.).

www.masanteactive.com L’actualité de la Santé Active en Sarthe et des ressources à consulter et télécharger en ligne.

Les rendez-vous Santé Active Des soirées conférences-débats pour permettre l’échange entre le grand public et les professionnels de santé sur une problématique de santé (ménopause, maladie d’Alzheimer, etc.). La fréquentation moyenne est de 500 spectateurs.

La déléguée Santé Active Mise en place en 2008, elle assure un contact de proximité avec les assurés, grâce des actions pédagogiques et préventives localisées.

Le bilan Nutrition Active Voir page 46.

La ligne Nutrition Active Voir page 46.


G

f

ert du v

lto

m

m

et

e

Ru

de

Bo

e

e ed

Place de la République

s

ime

ur se as ev éL

f

rl Pe

Av. du G. de Gaulle

n Re

ort du P

Min

Rue

la

Ru

Bld

www.masanteactive.com

Rue

t alan

ho

des

Espace Santé Active Place de la République au Mans Mardi : 14h/19h Mercredi à vendredi : 10h/19h Samedi : 10h/17h

ett a

n

on

Rue

> Yann Raud, responsable du service Prévention : yann.raud@cpam-lemans.cnamts.fr > Hélène Templier, responsable de l’espace Santé Active : helene.templier@cpam-lemans.cnamts.fr > 02 43 50 74 55

mb

V. B

et Corn

Contacts

Ga

du Rue

Ru e

CPAM de la Sarthe 09/09 - Maquette : Pollen 06 83 20 37 23 - Crédits photos : Ad’Hoc Photographies, Aurelio, Fotolia, Imageshop, Itstockfree, Jupiter Image, Lusi, Okaparka, Scottsnyde, Simmbarb

Ru e

ron

e l'Epe

Place d


panorama 2008 de l'ESA