Page 1

LeCourrier.es

Numéro 89 – Trimestriel | Mars–Juin 2019 | 10.000 exemplaires | Esp. 3 € / Fr. 3 € / 5,60 Sfr

L'ÂGE D'OR DES SOCIÉTÉS IMMOBILIÈRES COTÉES EN BOURSE 80%

80%

80%

70%

70%

70%

60%

60%

60%

50%

50%

50%

40% 30%

20%

20%

10%

10%

0%

0%

46%

56%

80%

70%

70%

70%

60%

60%

60%

50%

50%

50%

40%

40%

40%

30%

30%

20%

20%

10%

10%

0%

0%

País Vasco

Galicia

37% 43%

La Rioja Cataluña

Castilla y León

58%

38%

Aragón

70%

60%

60%

60%

50%

50%

50%

40%

40%

40%

30%

30%

30%

20%

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

70%

70%

60%

60%

60%

50%

50%

50%

40%

40%

40%

30%

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

80%

70%

70%

60%

60%

60%

50%

50%

50%

40%

40%

40%

30%

30%

30%

20%

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

NAVARRA, C. FORAL DE

80%

80%

70%

70%

70%

60%

60%

60%

50%

50%

50%

40%

40%

30%

20%

30%

20%

10%

20%

10%

10%

0% 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

0%

| 13 | www.tinsa.es

0%

MURCIA, REGIÓN DE

80%

30%

Entre el 40% y el 50%

10%

0%

MADRID, COMUNIDAD DE

40%

Entre el 50% y el 60%

Menos del 40%

76%

20%

10%

0%

Islas Canarias

GALICIA

80%

70%

10%

Más del 60%

0%

EXTREMADURA

80%

20%

Media Nacional 59%

10%

0% 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

54%

ouiinmo.com

20%

10%

0%

50%

30%

20%

10%

Regin de Murcia

CASTILLA Y LEÓN 80%

70%

CATALUÑA

Andalucía

0%

CASTILLA - LA MANCHA 80%

30%

Islas Baleares

10%

0%

80%

20%

60%

20%

10%

0%

Comunidad Valenciana

32%

36%

CANARIAS, ISLAS 80%

70%

CANTABRIA

Castilla - La Mancha

Extremadura

0%

80%

70%

10%

64%

10%

80%

20%

41% Madrid

60%

30% 20%

BALEARES, ISLAS

ASTURIAS, PRINCIPADO DE

Comunidad Foral de Navarra

ARAGÓN

80%

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

44% Cantabria

0%

80%

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

38%

Primcipado de Asturias

20% 10%

ANDALUCÍA

NACIONAL

Tasa de ocupación

40% 30%

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

40% 30%

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

P4

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

P6

Evolución de la tasa de ocupación

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

El porcentaje medio anual de ocupación hotelera en España ha seguido una senda análoga a la evolución de viajeros y pernoctaciones –aunque más atenuada– de crecimiento desde las mismas fechas y posterior estabilización en los dos últimos años. Canarias, Baleares, la Comunidad Valenciana, Madrid, Cataluña, País Vasco y Andalucía registran las mayores tasas de ocupación, todas ellas por encima del 50 %, mostrando no obstante en su mayoría estancamiento durante 2018 o incluso retroceso. En cambio, comunidades interiores como Castilla - La Mancha y Extremadura, en los últimos puestos de la lista y con cifras inferiores al 40 %, no han detenido su gradual mejoría del último lustro.

Rencontre avec le directeur du MAB espagnol (BME)

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

Febrero 2019

PAÍS VASCO

0%

RIOJA, LA

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

Mercado Hotelero

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

Conjoncture Touristique et Hôtelière Ocupación

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

research

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018

Lancement du Congrès de l'immobilier espagnol à Paris P5

VALENCIA

Castilla-La Mancha devient une région « businessfriendly » P15

Gala Le Courrier d'Espagne à la Résidence de France P30


2

IMMOBILIER

L'édito

Les sociétés immobilières cotées ont la cote Philippe CHEVASSUS

LE 11 MARS lors d'un événement networking WOMMs à la Résidence de France, l'Ambassadeur de France en Espagne déclarait : « Les problèmes bilatéraux entre la France et l'Espagne, il n'y en a pas ! », et il a bien raison puisque les deux pays s'entendent à merveille dans tous les domaines. Mais voilà, il y a un terrain sur lequel la concurrence ne fait que commencer : celui des marchés boursiers alternatifs. En France, le marché boursier alternatif

est représenté par Euronext, qui a d'ailleurs quatre bourses en Europe. Le MAB espagnol bénéficie de l'extension naturelle d'Euronext en Amérique latine. Or, il y a peu, nous avons appris lors d'un entretien (p. 4 et 5) qu'Euronext est venu chatouiller son confrère espagnol, le MAB, en annonçant l'ouverture d'un bureau à Madrid. Même s'il s'agit plus d'un effet d'annonce que d'implantation, l'effet d'annonce est là et les ambitions aussi : Euronext vient pêcher les investisseurs en Espagne. Or, le MAB a lui aussi des arguments forts. Il s'adresse à des sociétés beaucoup plus li-

quides (les sociétés immobilières) ce qui n'est pas le cas des start-ups représentées par Euronext qui ont souvent des problèmes de trésorerie. Mais, c'est surtout un marché en plein boom puisque rien qu'en 2019 une vingtaine de nouvelles sociétés devraient s'incorporer sur le marché alternatif espagnol. Ce marché est doublement attirant puisque l'immobilier espagnol est actuellement un des plus rentables, dynamiques et porteurs au monde. Sur un plan touristique, l'Espagne devient la Floride de l'Europe et sur un plan économique, la lanterne verte comme sa cousine la Pologne.

Le nombre d'investisseurs internationaux n'a pas fini d'augmenter sur la péninsule. Peut-être serait-il temps pour le MAB et pour les sociétés cotées de venir défendre leurs arguments à Paris, Genève et Bruxelles, car à défaut de problèmes bilatéraux, les investisseurs internationaux aiment, en revanche, les croissances à deux chiffres et les Espagnols ont désormais appris à gérer leurs actifs immobiliers…

14,6 millions d'euros : l'attique le plus cher d'Espagne est à vendre à Madrid Dans le quartier de Los Jerónimos, à côté du Parque del Retiro, est à vendre l'attique le plus cher d'Espagne. Avec une vue magnifique de la ville à 360° et un espace de près de 750 m² réparti sur trois étages, ce joyau est l'un des projets les plus luxueux du centre de Madrid. par LCE

CE TRIPLEX EST le seul des neufs autres investissements du conseil immobilier Knight Franck à demeurer sans acheteur. Le projet Montalbán 11 qui rassemble l'ensemble de ces 10 appartements, validé en 2017, a été impulsé par la société Italinmuebles du groupe vénézuélien Italcambio. Le prix de cette dernière résidence a augmenté de deux millions d'euros en deux ans. La dernière résidence dispose de cinq chambres à coucher et de sept salles de bain.

Au sixième étage se trouve une cuisine, un salon, une buanderie, une chambre et l'une des trois terrasses. Au septième étage, de nouveau des chambres à coucher avec une terrasse équipée d'un barbecue et d'un espace cuisine. Enfin, au dernier étage, l'acquéreur potentiel pourra se baigner dans sa piscine privée sur une terasse de 200 m2 tout en profitant d'une vue panoramique sur la ville puisque cette propriété est le point culminant du quartier de Los Jerónimos. L'attique dispose également d'une salle de sport, d'un spa et d'un bain turc.

Retrouvez au quotidien Le Courrier d'Espagne sur tous les vols Air Europa Madrid-Paris-Madrid, Madrid-Bruxelles-Madrid et Valence-Paris-Valence.


IMMOBILIER

3


4

IMMOBILIER

« La figure des socimis canalise beaucoup d'investissements étrangers des pays occidentaux comme ceux d'Amérique latine »

Jesús González Nieto-Márquez, directeur du MAB (Marché Alternatif Boursier) espagnol, géré par l'opérateur boursier BME, depuis 2006 est aussi directeur de LATIBEX, marché de valeur latino-américain de la bourse espagnole. Le MAB connait un véritable « boom » depuis quelques années avec notamment l'incorporation de sociétés immobilières cotées (socimis) qui représentent aujourd'hui une cotisation supèrieure à 10 milliards d'euros avec 78 entreprises. Rencontre. Par PC.

Quel a été le bilan 2018 et que cela présaget-il pour l'année 2019 ?

Ce fut une année florissante en terme d'incorporation de compagnies et aussi en terme de capital que ces entreprises ont levé. En 2018 nous avons intégré 20 nouvelles socimis en bourse. Au total, le MAB compte 68 socimis. C'est un marché qui s'est considérablement développé ces trois dernières années, à un rythme que jamais personne n'aurait pu imaginé. Le MAB s'est attaché à accompagner cette demande grandissante de la part de ses entreprises qui a été générée par ce que l'on pourrait appeler un « écosystème », pas seulement des socimis mais aussi par les gestionnaires de portefeuilles immobiliers, des avocats, auditeurs… Ils ont tous permis au marché de se développer très rapidement. En 2018, les socimis du MAB ont réussi a levé environ un milliard d'euros. C'est l'année « du pic » mais il est vrai que les deux années précédentes ont également été florissantes puisque le bilan total des trois dernières années est de 1,7 milliard d'euros. D'autant plus que les socimis exercent, pour la plupart, des activités très diversifiées : c'est peut-être la nouveauté de l'année 2018. Par exemple, il faut noter l'entrée de deux socimis très actives dans le secteur touristique spécialisées dans la vente d'hôtels mais aussi dans le Retail, les bureaux, les logements… Certaines socimis développent une seule activité comme la vente d'hôtels ou de résidences. Mais, la plupart, possède un portefeuille équilibré et varié. Tout cela permet aux socimis cotées au MAB de posséder un market cap de plus de 10,5 milliards d'euros à la taille du marché. Alors que les actifs sous gestion, eux, représentent un peu plus: aux alentours de 20/22 millards d'euros. Si nous ajoutons les quatre socimis cotées en bourse possédant le plus grand marché, le chiffre se double. Pour le moment, l'année 2019 est un peu plus tranquille et le restera jusqu'à ce que les comptes et les audits de 2018 se ferment. On pourra analyser les nouvelles incorporations aux marché à partir du second semestre. Cependant, les premières sollicitudes et demandes que nous recevons laissent présager une bonne année sans pour autant nous permettre de pouvoir établir, ni un chiffre, ni une taille de marché précis encore.

Comment faites-vous la promotion de ces socimis ?

Nous organisons des événements durant lesquels nous invitons à la fois des investisseurs

internationaux et espagnols pour les faire se rencontrer. Le plus important, l'événement « MEDCAP » s'organise au mois de mai. Nous réunissons les acteurs du Real Estate et d'autres, avec les investisseurs espagnols et de l'Europe entière. En plus de cela, on organise un événement en dehors de l'Espagne souvent au second semestre. Par exemple, le BME se déplace à Paris, Francfort, NewYork… pour des événements où on rencontre des investisseurs. Les socimis du MAB sont relativement petites. De ce fait, il est difficile pour elles d'entrer en contact avec des investisseurs étrangers parce que ces derniers sont souvent attirés par des entreprises volumineuses. Les socimis du MAB travaillent, donc, généralements avec des investisseurs locaux. Ils ont plusieurs circuits comme celui des banques publiques ou privées ou quelques fonds d'investissements locaux.

La capitalisation boursière des socimis cotées en bourse est de 10 milliards d'euros. Il y a seulement quatre socimis qui détiennent entre 50 millions et 1 milliard d'euros. Ce que nous essayons de faire avec le MAB c'est d'aider les socimis, de plutôt petites tailles, à se faire connaître afin qu'elles puissent se développer petit à petit.

Euronext (équivalent français du BME) vient d'ouvrir un bureau à Madrid, quelle relation entretenez-vous avec la principale place boursière de la zone euro ?

Nous sommes nécessairement en compétition avec elle sur le marché. Pour autant, Euronext est une grande bourse mais son bureau à Madrid est moindre. Je crois que leur implantation à Madrid est symbolique. S'implanter sur un marché coûte cher. Il faut s'assurer que l'entreprise grandisse en France. Le marché espagnol est particulièrement ouvert aux investisseurs internationaux,

75 à 80 % des tradings quotidiens de la bourse viennent de l'étranger. Ainsi, il est très aisé d'acheter des biens espagnols de France et vice et versa. Techniquement, il n'est pas indispensable de s'implanter en Espagne pour intégrer son marché, c'est pour cela que l'implantation d'Euronext à Madrid, s'apparente, selon moi, davantage à une opération marketing.

Jesús González Neto-Márquez, CEO del MAB

Quel est le coût minimal pour une entreprise qui souhaite cotiser ?

Il existe des tarifs mais ce n'est pas tant le coût de la bourse que l'ensemble des avocats, auditeurs, investisseurs, un webmaker… que l'entreprise doit payer qui fixe le prix. Au minimum, l'entreprise doit les payer 150.000 euros pour l'incorporation. Les critères financiers dépendent de la taille de la compagnie, de ce qu'elle souhaite entreprendre, si elle souhaite lever du capital ou pas…

Vous êtes le directeur général de LATIBEX. Que peut apporter la relation que vous entretenez avec l'Amérique latine par le biais de LATIBEX pour les potentiels investisseurs et les entreprises qui cotisent ?

Il est intéressant d'observer que même les petites et moyennes entreprises ont tendance à investir en Amérique latine. Ceci pour différents motifs : la langue, une autre forme de faire du commerce… Plus important à souligner encore : les petites et moyennes entreprises emboîtent le pas des grandes entreprises. Elles vendent leurs services au marché latino-américain et se rendent compte qu'elles peuvent se faire un nom là-bas. C'est une manière de préparer le terrain.

L'exemple de Cabify est très parlant, puisque c'est une start-up dite Licorn qui s'est développée uniquement en investissant en Amérique latine, sans mettre le pied dans le marché français par exemple. Qu'en dites-vous ?

Il y a des petites entreprises dont la moitié de leur investissement vient d'Amérique latine. Le phénomène inverse se produit également. Par exemple, une socimi chilienne, Packhome a commencé à investir dans le marché des socimis européen. Elle détient des investissements immobiliers en Espagne, aux Etats-Unis… Aussi, elle souhaite se développer en investissant ses actifs au Chili.

Le MAB a été en quelque sorte la porte d'entrée au marché européen pour également deux autres socimis mexicaines. Ces compagnies ne sont pas très connues en Espagne. Avec Latibex, nous organisons aussi des événements notamment « Foro Latibex » en novembre oú sont invitées des entreprises latino-américaines et énormément d'entreprises espagnoles qui travaillent en Amérique


IMMOBILIER

5

latine. Le dénominateur commun de ces événements est le commerce latino-américain.

Existe-t-il un équivalent du MAB en Amérique latine ?

Il existe quelques bourses alternatives mais relativement petites. De ce fait, les entreprises qui y sont cotées sont elles aussi petites ce qui rend difficile la formation d'un marché conséquent. Les entreprises latino-américaines ont plutôt intérêt à prendre contact avec la bourse du MAB espagnole plutôt qu'avec celles sur leur propre marché. Le MAB, contrairement aux autres bourses européennes, a l'avantage d'avoir le marché le plus mature du monde hispanique. Latibex illustre bien tout le potentiel du lien entre l'Espagne et l'Amérique latine, et celui du monde hispanique en général pour le commerce, que sous-estime beaucoup les Français.

Des rapprochements cette année au sein des socimis ?

Nous avons déjà reçu quatre contrats pour l'incorporation de nouvelles socimis dans le MAB. Je pense vraiment que le marché des socimis va se consolider dans l'avenir. La taille des entreprises est très importante et compte beaucoup dans les résultats finaux. Si tu as un portefeuille de 1 milliard d'euros c'est beaucoup mieux qu'un de 100 millions pour se développer, pour capter du capital… L'enjeu pour les entreprises les plus conséquentes du MAB, de leur côté, est de basculer dans la grande Bourse dans quelques années, dans laquelle elles pourront lever des fonds plus importants. Ce chemin d'évolution naturel va continuer à se mettre en place. Je suis certain que la bourse du MAB va elle aussi évoluer.

Il y a un potentiel pour les petites socimis qui fusionnent entreselles. Par exemple, la socimi Vitruvio qui vaut 50 millions d'euros a fusionné avec une autre socimi, Unica. Ensemble, elles ont développé un portefeuille de 160 millions d'euros. La liquidité est un thème très important également. Une petite entreprise qui a très peu de liquidité, c'est très difficile pour elle de mener des opérations tous les jours. Elles doit attendre pour vendre et est moins attractive. C'est donc un enjeu pour les petites entreprises de se développer et d'évoluer afin de se diriger vers des investisseurs plus importants. Une entreprise qui vaut 50 millions d'euros et qui a fait un placement de 20 millions placés

dans 100 banques privées dont chacune a mis 0,5 million, rend très heureuses ces mêmes banques, parce que ce qu'elles souhaitent c'est une dividende qu'elles reçoivent de manière permanente avec un bon rendement. Pour autant, les investisseurs se rendent compte du potentiel de ces entreprises tout en sachant qu'elles ne peuvent pas vendre sur le champ. C'est un problème. C'est un peu le paradoxe de la cotisation. La figure des socimis est entrain de jouer un rôle primordial dans le changement de cycle du secteur immobilier car elle a canalisé beaucoup d'investissements étrangers des pays occidentaux comme ceux d'Amérique latine. Le Real Estate Trust, figure omniprésente dans tous les pays européens, est l'un des facteurs détonateurs qui a permis aux socimis de se développer sur le marché. De plus, les investisseurs espagnols sont en train de repen-

ser leur manière d'investir et de gérer leurs investissements. Une socimi est transparente et ne paye pas d'impôts mais doit distribuer 80 % du bénéfice en dividendes à ses investisseurs.

D'ailleurs, le thème de la transparence est très important pour le MAB. Traditionnellement, le secteur immobilier n'est pas considéré comme l'un des plus transparents en Espagne. Les socimis comme toutes autres entreprises qui cotisent au MAB ont une obligation de transparence : elles doivent informer le MAB de toutes leurs activités. Cette exigence est la même pour toutes les socimis quelque soit leur grandeur.

Congreso francés del inmobiliario español Pullman Tour Eiffel le 10/10/2019

Une journée de conférences, expositions et networking sur les opportunités d'investissements immobiliers en Espagne. Mais à Paris. WOMMs est une plate-forme de networking offline et off market ainsi que de congrès 100 % espagnole. Elle s’adresse aux cadres dirigeants, entrepreneurs confirmés et personnes influentes dans leur ville de résidences.

www.ouiinmo.com

Demandes de participation aux événements sur www.womms.com


IMMOBILIER &Ocupación HOSPITALITY

El porcentaje medio anual de ocupación hotelera en España ha seguido una senda análoga a la evolución de viajeros y pernoctaciones –aunque más atenuada– de crecimiento desde las mismas fechas y posterior estabilización en los dos últimos años. Canarias, Baleares, la Comunidad Valenciana, Madrid, Cataluña, País Vasco y Andalucía registran las mayores tasas de ocupación, todas ellas por encima del 50 %, mostrando no obstante en su mayoría estancamiento durante 2018 o incluso retroceso. En cambio, comunidades interiores como Castilla - La Mancha y Extremadura, en los últimos puestos de la lista y con cifras inferiores al 40 %, no han detenido su gradual mejoría del último lustro.

6

Conjoncture touristique et hôtelière Tasa de ocupación

Occupation des hôtels LE POURCENTAGE ANNUEL moyen d'occupation des hôtels en Espagne est analogue à celui, aux mêmes dates, des années 2017 et 2018. Les îles Canaries, les îles Baléares, la Communauté valencienne, Madrid, la Catalogne, le Pays basque et l'Andalousie enregistrent des taux d'occupation plus élevés, tous supérieurs à 50 %, montrant toutefois une stagnation en 2018. En revanche, les communautés intérieures telles que Castille-La Manche et l'Estrémadure, en bas de la liste avec des chiffres inférieurs à 40 %, n'ont pourtant cessé de progresser ces cinq dernières années.

Mercado Hotelero

38%

46%

56% 44%

Primcipado de Asturias

Cantabria

País Vasco

Galicia

Comunidad Foral de Navarra

37% 43%

La Rioja Cataluña

Castilla y León

58%

38%

Aragón

41% Madrid

64%

60%

Febrero 2019

Comunidad Valenciana

Castilla - La Mancha

Extremadura

32%

36%

60%

Islas Baleares

Regin de Murcia

El porcentaje medio anual de ocupación hotelera en España ha seguido una senda anáEvolución de la tasa de o Febrero 2019 Febrero 2019 olero lcupación anual de ocupación de hotelera ocupación hotelera en España en seguido España ha seguido ha una senda una senda aná- anáenhotelera España ha unaseguido senda anáEvolución Evolución la tasa lade tasa de de ocupación ocupación Evolución de de la de tasa ocupación 50%

Ocupación

Andalucía

loga a la evolución de viajeros y pernoctaciones –aunque más atenuada– de crecimiento de viajeros y pernoctaciones y pernoctaciones –aunque –aunque más atenuada– más de atenuada– de crecimiento de crecimiento yeros pernoctaciones –aunque más atenuada– crecimiento 54% desde las mismas fechas y posterior estabilización Ba80%los dos 80% últimos años. Canarias, 80% 80% 80% en 80% yerior chas posterior yestabilización posterior estabilización estabilización losúltimos en dos losúltimos dos últimos años. años. Canarias, Canarias, Ba- Baen losen dos años. Canarias, Ba70% 70% 70% 70% leares, la Comunidad Valenciana, Madrid, Cataluña, País Vasco y Andalucía registran 70% las 70% 60% 60% 60% 60% 60% 60% enciana, da, Valenciana, Madrid, Madrid, Cataluña, Cataluña, País Vasco Vasco y Andalucía y registran Andalucía registran las las Madrid, Cataluña, País Vasco yPaís Andalucía lasregistran mayores tasas de ocupación, todas ellas por encima 50%del 50 50% %, mostrando no obstante 50% 50% 50% 50% cupación, ión, todas ellasencima por ellasencima por del %,50 mostrando %, mostrando no obstante no obstante odas ellas todas por del encima 50del %,50 mostrando no obstante 40% 40% 40% 40% 40% 40% en su mayoría estancamiento durante 2018 o incluso retroceso. En cambio, comunidades 30% 30% 30% 30% 30% 30% camiento nto durante durante o2018 incluso o incluso retroceso. retroceso. En cambio, En cambio, comunidades comunidades urante 2018 o2018 incluso retroceso. En cambio, comunidades interiores como Castilla - La Mancha y Extremadura, en20%los últimos puestos de la lista 20% 20% 20% 20% 20% y con ailla Mancha - yLaExtremadura, Mancha y Extremadura, y Extremadura, losen últimos los últimos puestos puestos de lay lista de laylista con y con ncha en losen últimos puestos de la lista con 10% 10% 10% 10% 10% 10% cifras inferiores al 40 %, no han detenido su gradual mejoría del último lustro. 0% 0% 0% 0% 0% 0% odetenido %, han nodetenido han su gradual su gradual mejoría del último del último lustro.lustro. sudetenido gradual mejoría del mejoría último lustro. El porcentaje mediomedio anual anual de ocupación hotelera en España ha seguido una senda aná- anáEl porcentaje de ocupación hotelera en España ha seguido una senda do unaseguido senda anáña seguido ha una senda una senda aná- anáANDALUCÍA ANDALUCÍA ANDALUCÍA NACIONAL NACIONAL NACIONAL loga aloga la evolución de viajeros y pernoctaciones –aunque más atenuada– de crecimiento a la evolución de viajeros y pernoctaciones –aunque más atenuada– de crecimiento da– de crecimiento más enuada– atenuada– de crecimiento de crecimiento Islas Canarias 80% 80% 80% en 80% 80% 80%losen 80% 80% 80% 80% 80% desdedesde las mismas fechasfechas y posterior estabilización dos años. años. Canarias, Balas mismas y posterior estabilización losúltimos dos últimos Canarias, Ba80% 80% 80% 80% 80% 80% 80% 80% 80% 80% 70% 70% años. Canarias, Baos mos últimos años. Canarias, años. Canarias, BaBa70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 60% 60% leares,leares, la70%Comunidad Valenciana, Madrid, Cataluña, País Vasco y Andalucía registran las la70%Comunidad Valenciana, Madrid, Cataluña, País Vasco y Andalucía registran las 60% 60% 60% 60% 60% 60% 60% 60% 60% alucía las asco Andalucía yregistran Andalucía registran registran las las 60% 60% 60% 60% 60% 60% 60% 60% 60% 60% 50% 38% 50% 50% 50%no obstante 50% 50%del 50 50%del 50% 50% 50% 50% mayores tasas de ocupación, todas ellas por encima %, mostrando no obstante mayores tasas de ocupación, todas ellas por encima 50 %, mostrando 50%no obstante 50% 50% 50% 50% 50% 50% 50% 50% 50% 40% 40% ando no obstante 50 mostrando %, mostrando no obstante 46% 40% 40% 40% 40% 40% 40% 40% 40% 40% 40% 40% 40% o 40% o incluso 76% 40% 40% 40% 40% 40% 40% 30% 30% en su en mayoría estancamiento durante 2018 incluso retroceso. En cambio, comunidades su mayoría estancamiento durante 2018 retroceso. En cambio, comunidades 56% 30% 30% 30% 30% 30% 30% 30% 30% 30% mbio, comunidades neso. cambio, En cambio, comunidades comunidades 30% 30% 30% 30% 30% 30% 30% 30% 30% 30% 20% 20% 56% 20% 20% la 20% 20%los últimos 20% y con 20% 20% 20% interiores como Castilla - La Mancha y Extremadura, en20%losen últimos puestos de la lista y lista con interiores como Castilla - La Mancha y Extremadura, puestos de 20% la 20% y con 20% 20% 20% 20% 20% 20% 20% 20% 10% 10% 44% tos de la lista con ltimos puestos puestos de laylista de y lista con 10% 10% 10% 10% 10% 10% 10% 10% 10% 44% 44% 44% Primcipado de Asturias Taux d'occupation des hôtels par 10% inferiores 10%al 40 %, 10% gradual 10% gradual 10% 10% 10% 10% 10% régions 10% 0% 0% cifras inferiores no %, han su mejoría del último lustro. cifras al 40 nodetenido han detenido su mejoría del último lustro. 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% Cantabria 0% lustro. ltimo del último lustro.lustro. 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0%

80%

80%

70%

70%

60%

60%

50%

50%

40%

40%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

80% 70% 60% 50% 40% 30%

Media Nacional 59% 30%

30%

20%

20%

10%

10%

0%

0%

20% 10% 0%

80%

80%

80%

2005 2005 2005 2006 2006 2006 2007 2007 2007 2008 2008 2008 2005 2005 2009 2009 2009 2006 2006 2010 2010 2007 2007 2010 2011 2011 2011 2008 2008 2005 2012 2012 2012 2009 2009 2006 2013 2013 2013 2010 2010 2007 2014 2014 2014 2011 2011 2008 2015 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2018 2018 2015

80% 64% 64% 60%80% 60% 80%64%

80%

80%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 50% 60% 60% 50% 40% 40% 50% 50% Andalucía 40% Comunidad Comunidad 30% 30% 40% 40% Valenciana Valenciana 30% 20% 20% 30% 30% 20% 10% 10% 20% 20% 10% 0% 0% 10% 10% 0% 0% 0%

70% 70% 70% 80% 80% 70% 60% 60% 60% 70% egin Regin Regin 70% 60% 50% 50% 50% 60% de Murcia de Murcia 60% Murcia 50% 40% 40% 40% 50% 50% 40% 30% 30% 30% 40% 40% Castilla La Mancha - La Mancha 30% - Castilla 20% 20% 20% 30% 30% 20% 10% 10% 10% 20% 20% 10% 0% 0% 0% 10% 10% Islas Baleares Islas Baleares Islas 0% Baleares 0% 0%

70% 80% 60% 70%

50% 50% 50%

54%

2013 2010 2014 2014 2011 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2018 2018 2015 2016 2017 2018

2005 2005 2005 2006 2006 2006 2007 2007 2007 2008 2008 2008 2005 2005 2009 2009 2009 2006 2006 2010 2010 2007 2007 2010 2011 2011 2011 2008 2008 2005 2012 2012 2012 2009 2009 2006 2013 2013 2013 2010 2010 2007 2014 2014 2014 2011 2011 2008 2015 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2018 2018 2015

32% 32%

CANTABRIA CANTABRIA CANTABRIA CASTILLA Y LEÓN EXTREMADURA EXTREMADURA

NCHA

80% 80% 80% 70% 70% 70% 60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0%

60% 60%

80% 80% 70% 70% 60%

70%

60% 50% 50% 40%

60%

40% 30% 30% 20%

40%

20% 10% 10% 0%

20%

0%

0%

50% 30% 10%

60%

80%

80%

80%

80% 70%

70%

70% Regin Regin 80% 60% de Murcia de Murcia 70%

60% 50%

50%

60% 50%

Más del 60% Más del 60% Más del40% 60% 50% 40%

50% 40% 50% 50%

40% 30%

30%

40% 30%

30% 20%

20%

30% 20%

20% 10%

Entrey el 40% Entrey el 40% 50% y el 50% Entre el 10% 40% 50%

10% 0%

0%

0% 40% del 40% Menos delMenos 40% delMenos

20%

20%

10%

10%

0%

0%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10%

0%

80% 70% 80% 70% Regin 60% 60% 70% de Murcia50% 60% 60% 50% 50% 60% 50% 50% 40% 40% 40% 50% 40% 40% 30% 30% 30% 40% 30% 30% 20% 20% 20% 30% 20% 20% 10% 10% 10% 20% 10% 10% Islas Islas 0% Baleares 0% Baleares 0% 10% 0% 0% 0%

50%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10%

80% 80% 80% 70% 70% 70% 60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

80%

20% 10% 10% 0%

70% 50% 40% 30% 20% 10%

0%

0%

70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

80%

64% 80%

80% 70% 70% 70% 60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% Islas Baleares 10% 0% 0% 0%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

0%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

80% 80% 80% 70% 70% 70% 60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0%

80% 70% 80% 60% 70%

70% 60%

40% 50%

50%

30% 40%

40%

20% 30%

30%

10% 20%

20%

0% 10%

10%

10% 20% 0% 10%

0%

0%

80%

50% 60% 40% 50% 30% 40% 20% 30%

80%

70% 80% 60% 70%

80%

50% 60% 40% 50%

60%

30% 40% 20% 30%

40%

10% 20% 0% 10%

20%

70% 50% 30%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10%

0%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

70% 80% 60% 70% 50% 60% 40% 50% 30% 40% 20% 30%

10%

10% 20% 0% 10%

0%

0%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

80%

80% 80%

80% 70%

70% 60%

70%

70% 60%

60% 50%

60%

60% 50%

50% 40%

50%

50% 40%

40% 30%

40%

40% 30%

30% 20%

30%

30% 20%

20% 10%

20%

20% 10%

10% 0%

10%

10% 0%

0%

0%

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

0%

ARAGÓNARAGÓN BALEARES, ISLAS

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

80% 80% 80% 70% 70% 70% 60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0%

80%

80%

70% 80% 60% 70%

80%

60% 70%

70%

50% 60%

60%

40% 50%

50%

30% 40%

40%

20% 30%

30%

10% 20%

20%

0% 10%

10%

10% 20% 0% 10%

0%

0%

50% 60% 40% 50% 30% 40% 20% 30%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

| 13 | MADRID,MADRID, COMUNIDAD DE COMUNIDAD DE

MURCIA,MURCIA, REGIÓNREGIÓN DE DE

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

CANARIAS, ISLAS - ISLAS CANARIAS, CASTILLA LA MA

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

CASTILLA Y LEÓN Y LEÓN CASTILLA EXTREMADURA

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

EXTREMADURA EXTREMADURA MADRID, COMUNIDAD DE NAVARRA, FORAL DE NAVARRA, C. DE FORALC. DE NAVARRA, C. FORAL

70% 80%

0%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA - LA MANCHA CATALUÑA GALICIAGALICIAGALICIA

80% 70%

0%

10%

ANDALUCÍA ANDALUCÍA ASTURIAS, PRINCIPADO DE CANARIAS, ISLAS ISLAS CANARIAS, CANARIAS, ISLAS

50% 60%

0%

20%

2005 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2012 2009 2009 2013 2010 2010 2014 2011 2011 2015 2012 2012

0%

60% 70%

0%

30%

2016 2016 2016 2017 2017 2017 2018 2018 2018

0%

80%

CANTABRIA CANTABRIA CASTILLA CASTILLA Y LEÓN Y LEÓN CASTILLA Y LEÓN EXTREMADURA EXTREMADURA EXTREMADURA

Media Nacional 59% 80% 80% 80% 70% 70% 70% 60% Más del60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% Entre el40% 50% y el 60% 40% 30% 30% 30% 20% Entre el20% 40% y el 50% 20% 10% 10% 10% 0% Menos del0%40% 0%

10% 0%

80%

CASTILLA CASTILLA Y LEÓN Y LEÓN CASTILLA Y LEÓN CATALUÑA CATALUÑA EXTREMADURA EXTREMADURA EXTREMADURA MADRID, DE GALICIA MURCIA, REGIÓN DE DE MADRID,MADRID, COMUNIDAD DECOMUNIDAD MURCIA, MURCIA,GALICIA REGIÓN DE REGIÓN COMUNIDAD DE GALICIA

80%

10%

ASTURIAS, PRINCIPADO DE BALEARES, ISLAS ISLAS ASTURIAS, BALEARES, CANTABRIA CANARIAS, ISLAS CANARIAS, ISLAS CANARIAS, ISLAS PRINCIPADO DE CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA Y LEÓN Y LEÓN Y LEÓN

64% 80% 64% 80% 80% 70% 70% 60%

20% 10%

www.tinsa.es

2005 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2012 2009 2009 2013 2010 2010 2014 2011 2011 2015 2012 2012

30%

20%

70% 80%

2016 2017 20052005 2018 20062006 20072007 2008 2008 2005 2005 2005 2009 2009 2006 2006 2006 2010 2010 2007 2007 2007 2011 2011 2008 2008 2008 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2008 2008 2015 2015 2005 2012 2012 2012 2009 2009 2016 2016 2006 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2017 2007 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2018 2008 2015 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2005 2018 2018 2015 2006 2016 2007 2017 2008 2005 2005 2018 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2005 2015 2012 2012 2012 2009 2009 2016 2006 2016 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2007 2017 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2008 2018 2015 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2005 2018 2018 2015 2006 2016 2007 2017 2008 2005 2005 2018 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2015 2012 2012 2009 2012 2009 2016 2016 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2017 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2018 2015 2015 2015 2012 2012 2016 2016 2016 2013 2013 2017 2017 2017 2014 2014 2018 2018 2018 2015 2015

Entrey el 50% Entrey el 50% 60% y el 60% Entre el 50% 60%

30%

CANARIAS, CANARIAS, ISLAS ISLAS CANARIAS, ISLAS CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA - LA MANCHA CATALUÑA CATALUÑA CATALUÑA

70%

CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA - LA MANCHA CATALUÑA CATALUÑA CATALUÑA GALICIAGALICIA

Media Media Nacional Nacional 59% 59% Media Nacional 59%

2005 2005 2005 2006 2006 2006 2007 2007 2007 2008 2008 2008 2005 2005 2009 2009 2009 2006 2006 2010 2010 2007 20072010 2011 2011 2011 2008 2008 2005 2012 2012 2012 2009 2009 2006 2013 2013 2013 2010 2010 2007 2014 2014 2014 2011 2011 2008 2015 2015 2015 20122012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 20152012 2016 20162013 2017 20172014 20182018 2015

2013 2010 2014 2014 2011 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2018 2018 2015 2016 2017 2018

80% 80% 70% 70% 60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% Comunidad 30% 20% 20% Valenciana 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0% 70%

80% 80%

70% 60% 60% Evolution du taux d'occupation des hôtels 60%

Islas Canarias 54% 54%

80%

80%

ASTURIAS, BALEARES, ISLAS ISLAS ISLAS BALEARES, ASTURIAS, PRINCIPADO DE DE BALEARES, ASTURIAS, PRINCIPADO DEPRINCIPADO CANTABRIA CANTABRIA CANTABRIA CASTILLA Y LEÓN CASTILLA Y LEÓN

CANARIAS, ISLAS Madrid Madrid CASTILLA - LA MANCHA CASTILLA - LA MANCHA

40%

ANDALUCÍA ANDALUCÍA ANDALUCÍA ARAGÓN ASTURIAS, DE ARAGÓN BALEARES, ISLAS BALEARES, BALEARES, ISLAS ISLAS ASTURIAS, PRINCIPADO DE ARAGÓN ASTURIAS, PRINCIPADO DEPRINCIPADO CANTABRIA CANTABRIA CANTABRIA

41% 41% 32%

60% 60% 60%36%

58%

40%

CANARIAS, CANARIAS, ISLAS ISLAS Madrid

58% 58%

58% 38% 38%

50%

50%

30% 20%

2005 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2012 2009 2009 2013 2010 2010 2014 2011 2011 2015 2012 2012

0%

60%

Cataluña 60%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

30%

40%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

2005 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2012 2009 2009 2013 2010 2010 2014 2011 2011 2015 2012 2012

60% 60% 60% 70% 70% 60% 50% 50% 50% 60% 60% 50% 40% 40% 40% 50% 50% 40% 30% 30% 30% 40% 40% 30% Comunidad Comunidad Comunidad 20% 20% 20% 30% 30% Extremadura 20% Valenciana Valenciana Valenciana 10% 10% 10% 20% 20% 10% 0% 0% 0% 10% 10% 0% 0% 0%

Andalucía Andalucía

41%

10%

70%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

40% 30%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

GALICIAGALICIA MURCIA, REGIÓN D 80%

80% 80% 70% 70% 60% 60% Source : TINSA 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0% 70%

2005 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2012 2009 2009 2013 2010 2010 2014 2011 2011 2015 2012 2012

20%

70%

40%

50%

| 13 |

20162016 2016 20172017 2017 20182018 2018

30%

80%

80%

50% 40%

2016 2016 2016 2017 2017 2017 2018 2018 2018

40%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

50%

2016 2016 2016 2017 2017 2017 2018 2018 2018

50%

80% 80% 70% 80% 70% 60% 70% 60% 50% 60% 50% 40% 50% 40% 30% 40% 30% 20% 30% 20% 10% 20% 10% 0% 10% 0% 0%

60%

2016 2016 2017 2017 2005 2018 2018 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 20052005 2005 2012 2009 2009 20062006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 20082008 2015 2008 2012 2012 20092009 2016 2009 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2014 2014 20112011 2011 2018 2015 2015 2012 2012 2012 2016 2016 2013 2013 2013 2017 2017 2014 2014 2014 2018 2018 2015 2015 2015

60%

70% 70% 70% 60% 60% 60% 70% 70% CataluñaCataluña 60% 60% 60% 50% 50% 50% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 40% 40% Aragón Aragón30% 30% Mancha 30% 20% Castilla 20% - La 20% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% 10% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0% 10% 10% 0% 0% 0% Islas Islas Islas Baleares 0% Baleares 0% Baleares

Cataluña astilla yCastilla León y León

80% 80% 70% 70% 60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% Aragón20% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0% 70%

70% 60% 60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0%

20162016 20172017 2005 20182018 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2015 2015 2012 2012 2012 2016 2016 2013 2013 2013 2017 2017 2014 2014 2014 2018 2018 2015 2015 2015

2005 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2012 2009 2009 2006 2013 2010 2010 2007 2014 2011 2011 2008 2015 2005 2012 2012 2009 2016 2006 2013 2013 2010 2017 2007 2014 2014 2011 2018 2008 2015 2015 2012 2009 2016 2016 2013 2010 2017 2017 2014 2011 2018 2018 2015 2012 2016 2013 2017 2014 2018 2015 2016 2017 2005 2018 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2005 2015 2012 2012 2009 2009 2006 2016 2013 2013 2010 2010 2007 2017 2014 2014 2011 2011 2008 2018 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2005 2018 2018 2015 2006 2016 2007 2017 2008 2005 2005 2018 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2015 2012 20122009 2012 2009 2016 2016 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2017 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2018 2015 2015 2015 20122012 2016 2016 2016 20132013 2017 2017 2017 2014 2014 2018 2018 2018 20152015

0%

80% 80% 60% 64%80% 70%64% 70%64% 70% 80%

70% La Rioja La Rioja

80%

La70% Rioja

70% 60%

70%

2016 2016 2016 2017 2017 2017 2018 2018 2018

80%

Navarra Navarra

10% 0%

80%

80%

2016 2016 2017 2017 2005 2018 2018 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2015 2015 2012 2012 2012 2016 2016 2013 2013 2013 2017 2017 2014 2014 2014 2018 2018 2015 2015 2015

80%

80% 70% 70% 80% 80% 43% 43% 70%

2013 2010 2014 2014 2011 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2018 2018 2015 2016 2017 2018

50% 40%

80% 80% 70% 70% 60% 60% 50% 50% 40% 40% 30% 30% 20% 20% 10% 10% 0% 0%

2016 2017 20052005 2018 20062006 20072007 2008 2008 2005 2005 2005 2009 2009 2006 2006 2006 2010 2010 2007 2007 2007 2011 2011 2008 2008 2008 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2008 2008 2015 2015 2005 2012 2012 2012 2009 2009 2016 2016 2006 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2017 2007 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2018 2008 2015 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2005 2018 2018 2015 2006 2016 2007 2017 2008 2005 2005 2018 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2005 2015 2012 2012 2012 2009 2009 2016 2006 2016 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2007 2017 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2008 2018 2015 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2005 2018 2018 2015 2006 2016 2007 2017 2008 2005 2005 2018 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2015 2012 2012 2009 2012 2009 2016 2016 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2017 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2018 2015 2015 2015 2012 2012 2016 2016 2016 2013 2013 2017 2017 2017 2014 2014 2018 2018 2018 2015 2015

2005 2005 2005 2006 2006 2006 2007 2007 2007 2008 2008 2008 2005 2005 2009 2009 2009 2006 2006 2010 2010 2007 20072010 2011 2011 2011 2008 2008 2005 2012 2012 2012 2009 2009 2006 2013 2013 2013 2010 2010 2007 2014 2014 2014 2011 2011 2008 2015 2015 2015 20122012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 20152012 2016 20162013 2017 20172014 20182018 2015

2013 2010 2014 2014 2011 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2018 2018 2015 2016 2017 2018

Comunidad Comunidad NACIONAL NACIONAL NACIONAL ARAGÓNBALEARES, Foral de Foral de BALEARES, ISLAS ISLAS

80%

60% 60% 50% 50% 50% 40% 40% 40% 30% 30% 30% 20% 20% 20% 10% 10% 10% 0% 0% 0%

60% 50%

30% 56% 58% 58% 40% 58%56% 30% 20% 38% 44% 44% 20% 10%

41% 41% 41%

PRINCIPADO ADO DE DE

80% 80%

70% 43% 80% 70% 70% 70% 60% 60%

80% 80%

20162016 20172017 2005 20182018 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2015 2015 2012 2012 2012 2016 2016 2013 2013 2013 2017 2017 2014 2014 2014 2018 2018 2015 2015 2015

46% 46%

80% 80% 70%

Comunidad Foral de Navarra

70%

Menos 60% 60%del 40% 50%

2016 2017 2005 2005 2018 2006 2006 2007 2007 2008 2005 2005 20052008 2009 2006 2006 20062009 2010 2010 2007 20072007 2011 2008 2008 20082011 2005 2005 2012 2012 2009 2009 20062009 2006 2013 2013 2010 2010 20072010 2007 2014 2011 2011 20112014 2008 2008 2015 2015 2005 2012 2012 20092012 2009 2016 2016 2006 2013 2013 20132010 2010 2017 2017 2007 2014 2014 20142011 2011 2018 2018 2008 2015 2015 20152012 2012 2009 2016 2016 20162013 2013 2010 2017 2017 20172014 2014 2011 2018 2018 20152018 2015 2012 20162016 2013 20172017 20142005 20182018 20152006 20162007 20172008 2005 2005 20182009 20062006 2007 20072010 2011 20082008 2005 2005 2005 2012 2009 2006 20062009 2006 2010 20102013 2007 2007 2007 2014 2011 2008 20082011 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 20132013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 20142014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2005 20152012 2012 2012 2009 2009 2016 2006 20162013 2013 2013 2010 2010 2017 2007 2017 20142014 2014 2011 2011 2018 2008 20182015 2015 2015 2012 2012 2009 20162016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 20182018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2005 2018 2018 2015 2006 2016 2007 2017 2008 2005 2005 2018 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2015 2012 20122009 2012 2009 2016 2016 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2017 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2018 2015 2015 2015 20122012 2016 2016 2016 20132013 2017 2017 2017 2014 2014 2018 2018 2018 20152015

%

80%

Entre80% el 40% y80% el 50% 80% 70% 70% 70%

2016 2016 2017 2017 2005 2018 2018 2006 2007 2008 2005 2005 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2015 2015 2012 2012 2012 2016 2016 2013 2013 2013 2017 2017 2014 2014 2014 2018 2018 2015 2015 2015

80% 80% 80% 80% 80% 80% 70% 70% 70% 70% 70% 70% 60% 60% 60% Rioja 60% 60% 60% 50% 50% 50% CataluñaCataluñaCataluña 50% 50% 50% 40% 40% 40% Castilla y León 40% 40% 40% 30% 30% 30% 30% 30% 30% 20% 20% 20% Aragón Aragón Aragón20% 20% 20% 10% 10% 10% es Asturias 10% 10% 10% 0% 0% 0% Cantabria Cantabria 0% 0% 0% País Vasco País Vasco

Entre el 50% y el 60%

2016 2017 2005 2005 2018 2006 2006 2007 2007 2008 2008 2005 2005 2005 2009 2009 2006 2006 2006 2010 2010 2007 2007 2007 2011 2011 2008 2008 2008 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2008 2008 2015 2015 2005 2012 2012 2012 2009 2009 2016 2016 2006 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2017 2007 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2018 2008 2015 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2005 2018 2018 2015 2006 2016 2007 2017 2008 2005 2005 2018 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2005 2015 2012 2012 2012 2009 2009 2016 2006 2016 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2007 2017 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2008 2018 2015 2015 2015 2012 2012 2009 2016 2016 2016 2013 2013 2010 2017 2017 2017 2014 2014 2011 2018 2018 2018 2015 2015 2012 2016 2016 2013 2017 2017 2014 2005 2018 2018 2015 2006 2016 2007 2017 2008 2005 2005 2018 2009 2006 2006 2010 2007 2007 2011 2008 2008 2005 2005 2005 2012 2009 2009 2006 2006 2006 2013 2010 2010 2007 2007 2007 2014 2011 2011 2008 2008 2008 2015 2005 2005 2012 2012 2009 2009 2009 2016 2006 2006 2013 2013 2010 2010 2010 2017 2007 2007 2014 2014 2011 2011 2011 2018 2008 2008 2015 2015 2012 2012 2009 2012 2009 2016 2016 2013 2013 2013 2010 2010 2017 2017 2014 2014 2014 2011 2011 2018 2018 2015 2015 2015 2012 2012 2016 2016 2016 2013 2013 2017 2017 2017 2014 2014 2018 2018 2018 2015 2015

Galicia

País Vasco

2016 2017 2018

2005 2006 2007 2008 2005 2009 2006 2010 2007 2011 2008 2012 2009 2013 2010 2014 2011 2015 2012 2016 2013 2017 2014 2018 2015

asco

2016 2017 2018

2010 2014 2011 2015 2012 2016 2013 2017 2014 2018 2015

Evolución Evolución Evolución de de la de tasa la tasa laNACIONAL de tasa de ocupación de ocupación ocupación NACIONAL NACIONAL ocupación ANDALUCÍA ANDALUCÍA ANDALUCÍA ARAGÓN NACIONAL NACIONAL ANDALUCÍA ANDALUCÍA ARAGÓNARAGÓN ASTURIAS, DE ARAGÓN BALEARES, BALEARES, ISLAS ISLAS BALEARES, ISLAS ASTURIAS, PRINCIPADO DE ARAGÓN ASTURIAS, PRINCIPADO DEPRINCIPADO 37%

Comunidad Comunidad ad e Foral de Foral de a Navarra Navarra

Más del 60%

2016 2017 2005 2018 2006 2007 2008 2005 2009 2006 2010 2007 2011 2008 2005 2012 2009 2006 2013 2010 2007 2014 2011 2008 2015 2012 2009 2016 2013 2010 2017 2014 2011 2018 2015 2012 2016 2013 2017 2014 2018 2015

2005 2006 2007 2008 2005 2009 2006 2010 2007 2011 2008 2005 2012 2009 2006 2013 2010 2007 2014 2011 2008 2015 2012 2009 2016 2013 2010 2017 2014 2011 2018 2015 2012 2016 2013 2017 2014 2018 2015

nón

2016 2017 2005 2018 2006 2007 2008 2005 2009 2006 2010 2007 2011 2008 2005 2005 2012 2009 2006 2006 2013 2010 2007 2007 2014 2011 2008 2008 2015 2012 2009 2009 2016 2013 2010 2010 2017 2014 2011 2011 2018 2015 2012 2012 2016 2013 2013 2017 2014 2014 2018 2015 2015 2016 2016 2017 2017 2018 2018

Evolución de de la tasa de de ocupación Evolución la tasa ocupaciónANDALUCÍA Evolución de de la tasa ocupación Evolución Evolución de la tasa lade tasa de de ocupación ocupación NACIONAL ción n de de la tasa la tasa de de ocupación ocupación ARAGÓNARAGÓNARAGÓN sa de ocupación

NAVARRA, C. FORALC. DE NAVARRA, FORA


IMMOBILIER & HOSPITALITY Febrero 2019 Mercado Hotelero Mercado Hotelero research

7

Febrero 2019

Tarifs moyens et revenu par chambre (RevPAR) Tarif journalier moyen (ADR) par communauté autonome (moyenne de 2018). En euros

Revenu par chambre disponible (RevPAR) par communauté autonome (moyenne de 2018). En euros

Tarifa media Tarifa media (ADR) e(ADR) ingreso e ingreso por habitación por habitación (RevPAR) (RevPAR) Le taux journalier moyen (ADR) en Espagne a modéré sa croissance au cours des trois dernières années. Les îles Baléares et Canaries montrent la plus-value accumulée la plus élevée au cours des dix dernières années, avec respectivement 45 % et 31 %. La Communauté Valencienne, au cours des cinq dernières années, a vu son prix augmenter de 27 %.

Tarifa media diaria Tarifa(ADR) mediapor diaria CCAA (ADR) (Media por CCAA de 2018). (Media En euros de 2018). En euros

En ce qui concerne le revenu par chambre disponible (RevPAR), la stagnation observée l'année dernière a été marquée par des variations annuelles négatives, malgré un certain rebond en fin d'année. Au cours des trois dernières années, des communautés comme l'Estrémadure, Le Pays basque et l'Aragon ont enregistré les plus grandes variations positives. }

Ingresos por habitación Ingresos disponible por habitación (RevPAR) disponible por CCAA (RevPAR) (Media por CCAA de 2018). (Media En euros de 2018). En euros Respecto al ingreso por Respecto habitación al ingreso disponible por habitación (RevPAR),disponible el estancamiento (RevPAR), experimentado el estancamiento en experimentado en el último año llega a el arrojar último variaciones año llega aanuales arrojar negativas variaciones enanuales algunosnegativas meses deen 2018, algunos a pesar meses de 2018, a pesar de cierto repunte al de final cierto del año. repunte En los al tres finalúltimos del año.años, En los comunidades tres últimos como años, comunidades Extremadura, como Extremadura, País Vasco y Aragón han País registrado Vasco y Aragón las mayores han registrado variaciones las mayores positivas.variaciones positivas.

La tarifa media diariaLa(ADR) tarifaen media España diaria ha (ADR) moderado en España su crecimiento ha moderado durante su crecimiento los durante los últimos tres años. Baleares últimos ytres Canarias años. Baleares muestrany laCanarias apreciación muestran acumulada la apreciación más acumulada más intensa durante los últimos intensa durante diez años, loscon últimos un 45diez % yaños, 31 %,con respectivamente. un 45 % y 31 %, La respectivamente. La Comunidad Valenciana, Comunidad en el último Valenciana, lustro, roza en el unúltimo 27 % de lustro, encarecimiento. roza un 27 % de encarecimiento.

Moyenne nationale : 86,9 euros (Source INE)

Moyenne nationale : 57,4 euros (Source INE)

Media Nacional Media 86,9 Nacional € 86,9 €

Media Nacional Media 57,4 Nacional € 57,4 €

Fuente INE

Fuente INE

Fuente INE

59,2 56,6

59,2 65,6

86,7

65,6

56,6

24,0

65,3

63,6 57,0

26,2

86,7 65,3

Fuente INE

24,0

63,6 94,8

57,0

57,3

26,2 34,0

34,0

32,5 24,5

34,7 32,5 26,7

63,0 26,7

20,2 49,4

49,4

63,0

57,3

64,6 87,6

59,5

34,7

24,5

94,8

59,5

64,6

87,6

66,0 92,0 57,0

57,0

72,8 54,5

54,5

60,2

97,9

97,9

82,6

82,6

69,2

69,2

92,0

23,6

72,8

34,8

60,2

81,4 68,5

23,6

20,2

68,5

53,0

53,0

44,1

44,1

34,8

81,4

43,9

43,9

Source : TINSA

Recherche d'immeubles ou d'hôtels à acheter info@womms.eu womms.eu

| 15 |

| 15 |

www.tinsa.es

www.tinsa.es

66,0


Mercado Hotelero IMMOBILIER & HOSPITALITY research

Respecto a la inversión por habitación nacional general, la evolución es en gran medida análoga a la comentada respecto al valor, aunque las cifras permanecen estancadas en los tres últimos años en5 mínimos de los últimos tiempos. Se alcanza algo más de 93.000 €/habitación en hoteles Gráfico de cinco estrellas; el descenso para hoteles de cuatro estrellas alcanza un 27 % (más de 76.000 Media nacional (España). Valor e inversión por habitación y categoría €/habitación en 2018) y un 17 % en hoteles de tres estrellas (cerca de 59.000 €/habitación en el último año).

et investissement par chambre d'hôtels Evolución por áreas geográficas

20.000 teles de tres y cuatro estrellas, hasta el punto que los hoteles de cuatro es-

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

Gráfico 6 Hoteles urbanos. Valor e inversión por habitación y categoría.

160.000 estrellas; de igual modo quedelascuatro categorías más sonuna susceptibles Igualmente, son los hoteles estrellas los exclusivas que muestran tenden- de sufrir un mayor ajuste en constante periodos en devalor contracción económica capacidad de gasto 140.000 cia más medio por habitación(menor en la Costa del Sol, uno de los y traslación de parte

dedestinos la demanda a opciones más del accesibles), la mejora desilabien coyuntura económica afecta en mayor turísticos principales litoral mediterráneo, las excelentes 120.000 medida y de manera ypositiva a estos hoteles. cifras de ocupación facturación de los últimos tiempos han favorecido nue100.000 vos proyectos en ciernes de hoteles de cinco estrellas. 80.000 a la base de datos de 60.000 Los valores medios de inmuebles hoteleros de| acuerdo 17 | tasaciones de Tinsa para los cuatro grupos geográficos correspondientes son www.tinsa.es 40.000 los siguientes: 20.000

Hôtels côtiers-Valeur et investissement par chambre et par catégorie Valor e inversión por habitación, categoría y zona (2018). En euros MEDIA NACIONAL

CAPITALES, | 18 |

www.tinsa.es GRANDES CIUDADES Y ÁREAS URBANAS

COSTA MEDITERRÁNEA*

TERRITORIOS INSULARES*

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

Gráfico 8

2008

0

Valor Inversión

Fuente Tinsa RESTO PENINSULAR

*****

171.625

164.001

184.574

190.232

N.D.

****

128.604

129.284

127.571

127.612

108.418

***

83.217

85.622

83.133

84.149

77.133

*****

93.252

81.737

103.399

109.716

N.D.

****

76.847

75.330

78.297

77.847

96.862

***

58.575

55.526

58.353

54.191

67.960

VALOR/ HABITACIÓN

INVERSIÓN/ HABITACIÓN

Source : TINSA

Valor

trellas en Barcelona rondan un valor por habitación en los tres últimos años Inversión cercano a 300.000 €, mientras que se sitúan en torno a 180.000 € en el caso de Madrid para la misma categoría y periodo (la mayor muestra de hoteles de cuatro estrellas en ambas ciudades permite obtener una media significativa). Moyenne Tradicionalmente, nationale (Espagne). Valeur et investissement parelchambre et par catégorie el valor medio en Barcelona ha superado con creces de la Fuente Tinsa capital, algo que la moratoria hotelera en la Ciudad Condal ha podido acentuar. Sin embargo, Barcelona es susceptible de ser más sensible a eventuales 200.000 amenazas (incidencia de la propia normativa hotelera, incertidumbre política, 180.000 etc.), mientras que en Madrid se prevé un escenario más seguro y estable. Se deduce de este modo una mayor sensibilidad al ciclo económico en los hoteles de cinco

0

2007

L'augmentation de valeur et d'investissement par chambre dans les hôtels cinq étoiles est plus perceptible dans les territoires insulaires et sur la côte méditerranéenne, que dans les zones urbaines. Une partie de cette évolution positive récente pourrait s'expliquer par la plus grande différenciation de qualité dans l'offre des cinq étoiles par rapport aux quatre étoiles des hôtels côtiers, affectant dans une plus grande mesure la conjoncture économique et sectorielle des établissements les plus exclusifs. En ce qui concerne les hôtels trois et quatre étoiles, l'évolution est uniforme et analogue à la moyenne nationale : beaucoup plus stable et moins sensible au cycle.

200.000 Dado el incremento de valores en los tres últimos años, especialmente en hoteles de cinco Tanto en los territorios insulares como en la costa mediterránea, el aumento El incremento estrellas, y el comentado estancamiento de la inversión por habitación, la proporción del coste 180.000 de valor e inversión por habitación en hoteles de cinco estrellas es más notorio sobre el valor se ha visto paulatinamente reducida en los últimos ejercicios,reciente tras un periodo de de valor en las áreas geográficas con exclusividad de hoteles urbanos; parte de 160.000 que aumento y también de convergencia entre las distintas categorías de estrellas. esta evolución positiva reciente podría explicarse por la mayor diferenciación en hoteles de cinco 140.000 de en la oferta de cincode estrellas cuatro estrellas en hoteles Decalidad esta forma, en hoteles cincorespecto estrellasa la inversión media por habitación representa estrellas es mayor 120.000 de en mayor medida la coyuntura económienplaya, 2018 afectando menos delmarginalmente 55 % del valor por habitación, aumentando hasta un 60 % y un 70 % en en áreas del litoral, y del sector a los establecimientos más exclusivos. Por lo que respecta a 100.000 ca hoteles de cuatro y tres estrellas, respectivamente. En cada una de las tres categorías y en algún hoteles de tres y cuatro estrellas, la evolución es pareja y análoga a la media tanto mediterráneo momento del periodo analizado, dicho porcentaje superó el 70 %. Así, la evolución de tarifas 80.000 nacional: mucho más estable y menos sensible al ciclo. medias y de la ocupación ha hecho crecer la valoración de los inmuebles por encima de locomo que en los peninsular 60.000 lo evolución ha hecho de el coste aumentando así la rentabilidad de de la inversión. La cifras de reposición, valor e inversión por habitación en las ciudades archipiélagos. 40.000 Madrid y Barcelona permiten deducir una recuperación consistente en los ho-

2006

Evolution par zones géographiques

L'évolution des chiffres de valeur et d'investissement par chambre dans les villes de Madrid et Barcelone nous permettent de déduire une reprise constante dans les hôtels trois et quatre étoiles, à tel point que les hôtels quatre étoiles à Barcelone ont une valeur par chambre au cours des trois dernières années de près de 300 000 €, alors qu'elles avoisinent les 180 000 € dans le cas de Madrid pour la même catégorie et la même période (le plus grand échantillon d'hôtels de quatre étoiles dans les deux villes permet d'obtenir une moyenne significative). Traditionnellement, la valeur moyenne à Barcelone a largement dépassé celle de la capitale. Ce dépassement a pu être accentué par le moratoire imposé sur les hôtels à Barcelone. Cependant, Barcelone sera probablement plus sensible aux éventuelles menaces (incidence de la réglementation hôtelière elle-même, incertitude politique, etc.), alors qu'à Madrid, un scénario plus sûr et plus stable est envisagé. De même, ce sont les hôtels quatre étoiles qui affichent une tendance plus constante de la valeur moyenne par chambre sur la Costa del Sol, une des principales destinations touristiques de la côte méditerranéenne. Les chiffres d'occupation et de facturation de ces dernières années montrent un attrait pour les nouveaux projets d'hôtels cinq étoiles. Les valeurs moyennes des propriétés hôtelières selon la base de données des évaluations Tinsa pour les quatre groupes géographiques correspondants sont les suivantes :

2005

La dynamique générale observée, à la fois en valeur et en investissement par chambre, est en chute significative dans les hôtels trois et quatre étoiles depuis le début de la décennie. L'augmentation de la valeur au cours des derniers mois est plus perceptible dans les hôtels cinq étoiles, en particulier dans les hôtels côtiers. On en déduit que les hôtels 5 étoiles sont plus sensibles aux changements du cycle économique. Les catégories les plus exclusives sont susceptibles de souffrir davantage des périodes de contraction économique (capacité de dépense réduite et orientation de la demande vers des options plus accessibles). Au contraire, l'amélioration de la conjoncture économique a un impact positif sur ces hôtels.

2005

Evolution nationale

EUROS / HABITACIÓN

} Valeur

EUROS / HABITACIÓN

8

La El dinámica general observada, en desde valor como en inversión habitación, una caída incremento de valor en cinco tanto estrellas 2014 supera el 18 %por (19 % en cuatro es estrellas y9% significativa en los hoteles de tres y cuatro estrellas desde comienzos presente en tres estrellas). Sí es notablemente mayor el incremento interanual de de la 2018 en los década, de cinco evolucionando de manera incremento meses másdenotorio estrellas, alcanzando un paralela. 10 %; en El cuatro estrellasdenovalor llegaenallos 4 %últimos y se redujo enesmás un 6 % en en loslos de de cinco en los hoteles de playa. tresestrellas, estrellas.especialmente Febrero 2019

Fuente Tinsa

(*) Hoteles urbanos y de playa N. D. No disponible

| 20 | www.tinsa.es

Tinsa devient le leader de l'estimation immobilière au Portugal Tinsa, groupe leader dans les domaines de la valorisation, du conseil et du Smart Real Estate Data en Europe et en Amérique latine, a conclu un accord de fusion de ses activités au Portugal avec le leader local Price Value Worth. Par LCE

TINSA, GROUPE LEADER dans les domaines de la valorisation, du conseil et du Smart Real Estate Data en Europe et en Amérique latine, a conclu un accord de fusion de ses activités au Portugal avec le leader local Price Value Worth. Grâce à cette acquisition, Tinsa triple sa taille et son activité dans le pays, où il est présent depuis 20 ans avec des bureaux à Lisbonne et à Porto et devient le leader de l'évaluation immobilière sur le marché ibérique.

Price Value Worth est le plus grand évaluateur portugais, actif à la fois dans le secteur des prêts hypothécaires et dans le service de conseil en fonds d'investissement. « Price Value Worth et Tinsa ont des clients complémentaires, ce qui ouvre une voie de collaboration intéressante pour créer une entreprise à projection globale et un service hautement spécialisé. L'expérience locale et l'expertise technologique se conjuguent pour offrir le meilleur service possible à nos clients » , a déclaré José Morgado, directeur associé de Price Value Worth.

La nouvelle entreprise issue de l'intégration des deux entreprises comptera plus de 50 employés et 250 évaluateurs. Le groupe Tinsa emploie plus de 1 000 personnes dans le monde et possède ses propres bureaux dans 11 pays d'Europe, d'Amérique latine et d'Afrique. 30 % de ses revenus sont générés sur les marchés internationaux, l'objectif étant de dépasser 50 % en 2022. Tinsa étend à l'ensemble du marché ibérique la position de leader dont il jouissait déjà en Espagne depuis sa création il y a plus de 30 ans.

« La somme de deux sociétés de la taille de Price Value Worth et de Tinsa créée la meilleure proposition de conseil et d'évaluation pour le secteur de l'investissement immobilier au Portugal, un marché qui a connu un dynamisme extraordinaire ces dernières années », a déclaré Juan José Hernández Chanclón, directeur général de Tinsa au Portugal, qui occupera la présidence de la nouvelle société. « Cette alliance nous permet de faire face aux grands défis technologiques nécessaires pour

répondre à un secteur immobilier professionnalisé qui a besoin d'informations à forte valeur ajoutée pour la prise de décision ». Avec cette opération, Tinsa franchit une nouvelle étape dans son engagement en faveur de l'internationalisation du groupe, à la suite des récentes acquisitions du cabinet de conseil Burghgraef van Tiel & Partners aux Pays-Bas en octobre dernier et de l'acquisition en janvier d'une participation majoritaire dans le capital belge Troostwijk-Roux Expertises.

Source : TINSA


IMMOBILIER & HOSPITALITY

e l s u o S olei l s

Investissez

Investissez dans une valeur sure et durable avec une rentabilité annuelle allant jusqu´à

5%

Pierre & Vacances, leader sur le marché touristique, vous permet de développer votre patrimoine tout en faisant croître vos économies année après année. Nous vous offrons l´opportunité d´acquérir un bien immobilier de qualité, dans les meilleures régions touristiques d´Espagne, ainsi que de nous confier sa gestion. Ne vous souciez de rien: bénéficiez d’avantages fiscaux ainsi que de la garantie de percevoir par contrat, des revenus annuels allant jusqu’à 5% du montant de votre investissement*. N’HÉSITEZ PAS À PRENDRE CONTACT AVEC NOS CONSEILLERS POUR OBTENIR TOUS LES DÉTAILS ET EN SAVOIR PLUS SUR LES PROMOTIONS DISPONIBLES *Consultez les conditions sur pierreetvacances-immobilier.com/fr

(0034) 902 362 600

realestatespain@groupepvcp.com pierreetvacances-immobilier.com/fr

9


10

RÉGIONS

L'aéroport de Ciudad Real fabriquera des avions avec une firme américaine Ciudad Real International Airport (CRIA), propriétaire de l'aéroport de Ciudad Real, et la société aérospatiale américaine Skydweller ont signé un accord portant sur le développement d'un projet de construction d'avions qui, dans sa phase initiale, impliquera la création de 40 emplois, pour la plupart ingénieurs et techniciens hautement qualifiés. Au total, plus de 100 emplois devraient être créés. source HOSTELTUR

LE PRÉSIDENT DE l'aéroport international de Ciudad Real (CRIA), Rafael Gómez Arribas, et le PDG de Skydweller, Rob Miller, ont signé l'accord en présence du président de Castilla-La Mancha, Emiliano García-Page, et l'ont remercié pour son soutien qui permettra au projet de se concrétiser, selon l'agence de presse espagnole Efe. Skyweller a expliqué qu'ils prévoyaient de commencer les activités ce printemps ou cet été afin de développer un programme basé sur une technologie « très mature » et, au cours des 18 premiers mois, le valider puis l'intégrer à l'avion. Le conseiller de la société nord-américaine a indiqué qu'après 18 ou 20 mois, la production en série des avions serait réalisée, avec un investissement initial de 5 millions d'euros au cours des six premiers mois, qui s'amplifiera à 40 millions d'euros au cours des cinq

prochaines années. Gómez Arribas a souligné que ce contrat de 25 ans est « le plus important du point de vue stratégique », car il implique l'intégration de technologies de pointe dans les domaines de la robotique, de l'informatique, de l'astronautique et de l'aérospatiale dans le domaine aéronautique. Garcia-Page a souligné que « la stigmatisation de l'aéroport de Ciudad Real est terminée » et a rappelé que dans cet aéroport, « il y a toujours eu des initiatives privées et aujourd'hui aussi », cependant il s'agit d'un projet qui n'a rien à voir avec les précédents qui « ont conduit au gaspillage de l'argent public ». Il a également remercié le juge commercial pour son rôle tout au long du processus et, dans ce sens, a souligné la confiance dans le système judiciaire espagnol, qui est très garant, a-t-il déclaré. « L'aéroport a un avenir », selon García-Page, qui a exprimé sa conviction que « des centaines d'emplois seront créés dans des secteurs stratégiques dans les décennies à venir », car il est « ancré dans un type d'industrie durable dans le temps ».

Pierre & Vacances ouvrira neuf complexes en Espagne entre 2019 et 2020 Pierre & Vacances envisage d'ouvrir neuf nouvelles stations touristiques en Espagne et en Andorre au cours des deux prochaines années, dont quatre en 2019. Le directeur général sur la péninsule, Ghislain D'Auvigny, a annoncé l'arrivée dans la capitale des appartements Eurobuilding 2 avec un chiffre d'affaires prévu à 65 millions d'euros : une première à Madrid. source HOSTELTUR

EN PLUS DE Madrid, les trois ouvertures prévues cette année concernent les îles Baléares – deux à Majorque et une à Minorque -, pour l'exploitation de six stations balnéaires dans l'archipel, a precisé le directeur. En 2019, Pierre & Vacances disposera d'un parc touristique de plus de 5 000 unités d'hébergement réparties dans 59 complexes (dont sept hôtels), ce qui représente une augmentation de 12 % de sa capacité par rapport à l'année précédente. Au cours des trois prochaines années, le groupe prévoit d'atteindre entre 6  000 et 6 500 unités d'hébergement, renforçant ainsi sa présence dans la péninsule ibérique. La société travaille également pour entrer dans la gestion de complexes touristiques sur le marché portugais, où, actuellement, elle n'est présente que par le biais de la commercialisation. Quant à Madrid, le groupe dispose d'un complexe de 123 appartements, d'une à deux chambres et pouvant accueillir jusqu'à cinq personnes, situés à Tetuán, tout près du stade Santiago Bernabeu.

Conformément au plan de réaménagement, l'établissement aura rénové en 2019 tous ses appartements sur la base d'une décoration et d'installations modernes. Les ouvertures prévues pour cette année s'ajoutent aux cinq réalisées en 2018, dont deux aux Baléares, un à la Costa Dorada, un à Baqueira et un à Andorre. Pour la période 2018-2019, l'investissement de Pierre & Vacances, y compris celui des propriétaires, atteint 12 millions d'euros en Espagne, marché qui représente désormais entre 15 % et 20 % du chiffre d'affaires du groupe, depuis sa création dans le pays en 2005. À la différence des entreprises hôtelières, D'Auvigny a souligné que la crise politique en Catalogne n'avait pas affecté le groupe, avec un produit « très bien adapté » au profil de la clientèle qui vient à Barcelone. En ce qui concerne le Brexit, il ne semble pas avoir dissuadé les Britanniques à voyager en Espagne. Le gérant a souligné que les réserves des Britanniques pour l'été prochain dans leurs stations balnéaires en Espagne ont augmenté parallèlement à l'augmentation de l'offre.

C'est parti pour le futur Puy du Fou Ibérique ! par LAURENCE LEMOINE

ALORS QUE LA pose de la première pierre de ce vaste chantier vient à peine d'être célébrée, les Espagnoles attendent déjà avec impatience l'ouverture de ce fameux parc, dont les spectacles, seront, cette fois dédiés à l'histoire de leur pays. Situé sur la commune de Tolède à moins d'1 heure de Madrid, ce Puy du Fou version espagnole ambitionne tout naturellement le même que son grand frère vendéen : une incroyable renommée mondiale avec des records de fréquentation, de chiffre d'affaires et de récompenses puisque le Puy du Fou (2e parc en France après Euro-Disney) peut se targuer d'avoir eu 2 fois, l'award du meilleur parc d'attraction du monde ! Tout ceci est largement mérité, car la qualité des acteurs, des scénographies, des costumes et des jeux de lumières ne laissent personne indifférent : on comprend qu'avec une histoire riche comme la leur, les Espagnols aient eu envie, eux aussi, de mettre en scène leur passé et leurs héros. La construction de ce parc se fera en 5 phases échelonnées sur presque 10 ans et au total 242 millions d'euros seront investis d'ici 2028. Mais le parc prévoit d'ouvrir bien avant, avec dès cet été un grand spectacle nocturne de 70 minutes intitulé « El sueño

de Toledo ». Ce show nécessitera 185 cavaliers, plus de 2 000 personnages, 1 200 costumes, 800 projecteurs et 60 jets d'eau, le tout sur 5 hectares de scène. Il pourra accueillir 4 000 spectateurs à la fois. Plus tard, 4 spectacles de jour (3 en salle et 1 en plein air), à raison de plusieurs représentations par jour, devrait attirer entre 5 000 à 12 000 spectateurs par jour. Le parc comprendra aussi 3 villages : un grand village médiéval Castillan de 3 500 m² avec restaurants et boutiques, un campement mauresque et un village d'artisans. À terme, c'est-à-dire en 2028, lorsque le parc sera totalement terminé plus de 800 emplois directs et 3 000 emplois indirects devraient être créés, l'ensemble du parc devant générer la bagatelle de 330 millions de chiffre d'affaires.

Le Courrier d'Espagne propose un stage de fin d'études avec embauche possible par la suite dans son département commercial et communication Candidature à : com.lecourrier@gmail.com


RÉGIONS

CASTILLALA MANCHA THE PRIME LOCATION FOUR YOUR BUSINESS

www.investinclm.com

11


12

IMMOBILIER & HOSPITALITY

Hilton ouvre son premier hôtel à La Corogne Hilton a signé un contrat de franchise avec Centre Coroña Hoteles S.L. pour importer DoubleTree by Hilton en Galice. Il est prévu que la propriété, comprenant 59 chambres et suites, ouvre l'année prochaine dans le centre historique de La Corogne. source HOSTELTUR

LA DEMANDE DE destinations dans le nord de l'Espagne augmente. « En témoigne l'augmentation annuelle de 20 % des nouvelles liaisons aériennes vers La Corogne, qui a ouvert la ville aux marchés internationaux », a déclaré Patrick Fitzgibbon, vice-président directeur du développement de la région EMEA chez Hilton. « La prospérité économique locale fait de La Corogne le lieu idéal pour poursuivre l'expansion de Double Tree en Espagne ».

Le DoubleTree by Hilton La Coroña est situé à quelques pas des principales attractions touristiques, telles que la place María Pita, le musée des Beaux-Arts – le musée de la maison Picasso et la célèbre tour d'Hercule. Actuellement, la région compte également plusieurs sociétés internationales consolidées, dont Inditex, l'une des plus grandes sociétés de distribution de mode. « Double Tree by Hilton La Coroña est un développement passionnant qui marque notre première étape de collaboration avec Hilton », a déclaré José Souto Mizoso, président de Centre Coruña Hoteles S.L. « Cet

accord offre une opportunité fantastique de consolider la propriété en tant qu'hôtel leader dans une métropole en croissance, avec le soutien d'une marque internationale jouissant du prestige de Hilton. » L'hôtel aura 59 chambres et suites, ainsi qu'un bar et une salle à manger, avec un espace disponible sur la terrasse. En outre, il comprendra un centre de remise en forme, un espace de réunion modulable et une bibliothèque. Le nouvel hôtel rejoint les 18 hôtels que la marque Hilton possède ou est en train de développer en Espagne.

Les grands fonds étudient la création de socimis avec les biens achetés aux banques Les grands fonds avancent dans leur stratégie en Espagne. Après être devenus les alliés des banques pour donner une porte de sortie aux actifs toxiques qu’elles détenaient dans leur portefeuille, des géants tels que Lone Star, Cerberus et Bain Capital analysent déjà la façon de les supprimer. Source IDÉALISTA

À L’INSTAR DE Blackstone, l’une des stratégies de ces fonds consiste à créer des sociétés d’investissement immobilier qui seraient ainsi rendues publiques. Ces véhicules concentreraient principalement des habitations et seraient utilisés pour le loyer. Bien que certains fonds élaborent encore leurs plans, d’autres disposent d'une feuille de route plus avancée et pourraient concrétiser leurs plans avant la fin de l’année. Ainsi, ils prévoient d’obtenir des liquidités, d’alléger le fardeau des investisseurs à long terme

et, d’augmenter l’offre de logements locatifs et d’entrer sur ce marché. Lone Star, Cerberus et Bain Capital ont été parmi les acteurs les plus actifs du marché immobilier domestique au cours des dernières années, aux côtés de Blackstone (qui compte plusieurs sociétés cotées, dont Testa et Fidere), et cumulent des milliards d’euros en actifs hérités des banques pendant la crise. Lone Star, par exemple, a acheté le secteur immobilier de Caixabank, ainsi que son serveur Servihabitat. Dans le cas de Bain Capital, les achats d’actifs de Kutxabank se distinguent, de même que ceux du promoteur Habitat.

Cerberus, pour sa part, a acquis les activités immobilières de BBVA, ainsi que le serveur Haya Real Estate et le développeur Inmoglaciar, bien qu’il ait également acheté des portefeuilles de Caixabank, Santander et Sabadell, en plus de BBVA. Il est également envisagé de rester avec le bras promoteur de Solvia, qui dispose d’un terrain évalué à 1 milliard d’euros. En 2018, la banque a signé un record de désinvestissement immobilier, après la suppression de 90 milliards d’euros d’actifs saisis et de prêts en souffrance. Un chiffre qui double pratiquement les ventes ayant obtenu un exercice auparavant.

Room Mate arrive en France avec son premier hôtel à Paris Room Mate Hotels est en avance sur son plan d'expansion avec l'ouverture à Paris de Room Mate Alain, premier établissement en France. source HOSTELTUR

LE ROOM MATE Alain est situé au cœur de Paris, près de l'emblématique Arc de Triomphe, dans un bâtiment dont les installations ont été rénovées. Il comprend 50 chambres réparties en cinq catégories, ainsi qu'une salle de réunion, une salle de sport et un spa avec bain turc et espace de massage. Le bar Alain, situé au rez-de-chaussée, est ouvert jusqu'à 1 h 30 du matin et propose une sélection de cocktails, de vins et de mets. Le fondateur et président de la chaîne, Kike Sarasola affirme : « nous sommes particulièrement fier de notre arrivée à Paris avec Room Mate Alain. C'est notre premier hôtel en France et nous sommes certains que ce ne sera pas le dernier. Nous avons confié la décoration à mon grand ami Lorenzo Castillo, qui s'est occupé de tous les détails ». La chaîne parie sur le design de ses hôtels et l'architecture avant-gardiste. Le projet a été confié à Lorenzo Castillo, architecte d'intérieur et antiquaire de renom, qui s'est inspiré

de l'histoire du designer Coco Chanel (qui a vécu ses dernières années dans un hôtel parisien) et de Karl Lagerfeld. En ce sens, Lorenzo Castillo lui-même a reconnu que la seule chose qui avait été demandée à Sarasola pour prendre en charge le design du Room Mate Alain était « de donner à ce boutique-hôtel l'ambiance des grands établissements parisiens des années 20 ». Pour cela, il a combiné son goût pour la mode, qui est si importante dans la ville, et l'utilisation de pièces antiques de haute qualité, obtenant ainsi le résultat d'un luxe intemporel et très chic.

Services innovants

Les clients peuvent également profiter des services innovants développés par Room Mate Hotels. C'est le cas du petit-déjeuner jusqu'à midi et du WiMate, wifi gratuit dans toute la ville, entre autres. La chaîne ouvrira 11 nouveaux hôtels dans les mois à venir, parmi lesquels le Room Mate Rex de Madrid et le Room Mate Alba de la Calle Huertas.

Le tournage de films laissent plus de 100 M € à Fuerteventura source HOSTELTUR

LE TOURNAGE DE productions cinématographiques et audiovisuelles tournées à Fuerteventura au cours des quatre dernières années a laissé sur l'île plus de 100 millions d'euros, répartis entre petites entreprises et entreprises locales de taille moyenne ; selon les rapports du Island Council et de la Fuerteventura Film Commission. Les deux organisations apprécient à la fois l'impact de l'industrie cinématographique sur les sociétés locales et l'affluence touristique qu'elle offre à Fuerteventura par le fait d'apparaître dans plusieurs films à diffusion mondiale. Le président de la société, Marcial Morales, et le président de la Commission du film Fuerteventura, Edilia Pérez, ont dévoilé le bilan de ce qu'a représenté pour l'île d'être le décor naturel des blockbusters, générant des revenus répartis entre les entreprises et les professionnels de l'industrie de l'île dans les champs de la restauration, la sécurité, le transport, les extras, les techniciens en environnement, l'hébergement, l'assistance médicale, les presses à imprimer, les générateurs ou grues, entre autres. Au cours de ces quatre années, 15 productions cinématographiques et sept productions internationales ont été réalisés sur l'île, notamment Wonder Woman 1984, Han Solo : Une histoire de Star Wars ou L'homme qui a tué Don Quichotte, entre autres ; et huit ressortissants comprenant des titres tels que : Le phare des Orques ou Cuatro Latas. Ils ont également tourné plus de 15 publicités nationales et internationales. Comme indiqué par le Cabildo dans un communiqué, en 2019, l'île a déjà confirmé l'enregistrement d'un long métrage espagnol réalisé par David Pantaleón et produit par Volcano International. En outre, ajoute-t-il, une autre production nationale et deux productions internationales, l'une américaine, « recherchent des lieux de tournage possibles sur l'île ». «  Fuerteventura, en tant qu'ensemble naturel, offre de grandes possibilités pour la diversification de notre économie, la création d'emplois de qualité et pour attirer un investissement parfaitement compatible avec la préservation des paysages privilégiés de l'île, condition qui pour nous est sine qua none », défend le Président du Cabildo, Marcial Morales. Fuerteventura a été l'une des premières îles à tirer parti des avantages fiscaux accordés par les îles Canaries au secteur de l'audiovisuel pour la captation de films de grande envergure. En 2013, elle avait déjà accueilli une bonne partie des travaux du réalisateur britannique Ridley Scott dans Exodus : Gods and Kings.


IMMOBILIER & HOSPITALITY

13

Appréciez la Catalogne Quatre promotions de logements imbattables dans les endroits les plus exclusifs de la Costa Brava et de Barcelone. Tous se distinguent par leur situation, leur vue sur la mer, leur architecture et leurs qualités.

PREMIÀ DE DALT (BARCELONE)

BEGUR (GÉRONE)

El Turó de la Cisa

Jardins de Sa Riera Living

Promotion exclusive de 22 maisons individuelles avec vue sur la mer pour profiter au quotidien de la douceur de vivre dans le Maresme. Tous les logements disposent de 5 chambres, de terrasses couvertes depuis les chambres, de piscine et grands jardins privés. - vues sur la mer - matériaux et finitions de grand luxe - entre 3 et 4 places de stationnement

Prestigieux projet de 52 logements de 3 et 4 chambres à Sa Riera en bord de plage et en pleine nature en collaboration avec Sorigué. Profitez du confort et de l’exclusivité d’une zone vierge de la Costa Brava. En plus de l’exclusivité de son environnement s’y ajoutent des finitions et des matériaux de grande qualité bénéficiant d’une architecture moderne. - au cœur de la nature - vastes jardins privés - piscine commune

ROSES (GÉRONE)

PALAMÓS (GÉRONE)

Golden Bay Living

Les Terrasses de Palamós

Magnifique projet de 8 appartements de 2, 3 et 4 chambres de grand standing sur le front de mer, dans un environnement unique : le joli petit village côtier de Roses, sur la Costa Brava catalane au sud du Cap de Creus. Tous les logements bénéficieront d’un accès direct à l’extérieur et seront équipés de vastes terrasses.

Ensemble de 79 logements familiaux au cœur de la Costa Brava avec une piscine et des finitions de grande qualité. Chaque logement a été pensé afin d’offrir la vue la plus large possible, et sont tous dotés de terrasses très spacieuses, de parkings et de cave. Parmi les trois bâtiments qui composent le complexe, vous pouvez opter pour des appartements de 1, 2 ou 3 chambres avec différentes distributions adaptées à chaque besoin.

- tous les logements ont grandes terrasses - sur le front de mer - design et matériaux d’excellente qualité

- espaces lumineux et spacieux - très proche de la mer - piscine commune

T: +34 930 153 956 info@stonewegliving.com www.stonewegliving.com

Nous bâtissons l’avenir.

REMARQUE : Pendant le déroulement du projet, pour des raisons d’ordre technique ou administratif, la maîtrise d’œuvre se réserve le droit d’apporter un certain nombre de modifications aux distributions, dimensions, surfaces et matériaux, sans aucune diminution de la qualité des matériaux. Les images sont non contractuelles et purement illustratives. Elles pourront être modifiées pour répondre à des contraintes d’ordre technique, juridique ou commercial de la part de la maîtrise d’œuvre ou de toute autorité compétente. Les infographies relatives aux façades, parties communes et autres espaces sont simplement indicatives et pourront faire l’objet de variations ou modifications dans les projets techniques. Le mobilier représenté sur les infographies intérieures ne fait pas partie de la promotion, et l’équipement des logements sera celui indiqué dans la brochure technique correspondante.


14

INVESTISSEMENT Thomas Cook signe un prêt de 51 millions d'euros avec Caixabank pour l'achat d'hôtels Thomas Cook a annoncé que sa coentreprise avec LMEY Investments, baptisée Thomas Cook Hotel Investments (TCHI), avait obtenu son deuxième tour de financement d'un montant de 51 millions d'euros grâce à un accord passé avec Caixabank. Les fonds iront à l'acquisition d'hôtels en Espagne et en Méditerranée. source HOSTELTUR

ASG investira 40 millions d'euros dans un nouvel hôtel Hampton by Hilton à Barcelone Le gestionnaire d'investissement immobilier ASG Capital Management a formalisé un accord pour la construction d'un nouvel hôtel Hampton by Hilton de 242 chambres à Barcelone dans lequel il prévoit d'investir 40 millions d'euros. source HOSTELTUR

LE HAMPTON BY Hilton Barcelona Fira Gran Via, ainsi baptisé, fonctionnera dans le cadre d'un contrat de franchise avec le Borealis Hotel Group, qui a signé un contrat de location à long terme pour l'exploitation du nouvel hôtel. ASG construira cet établissement devant la Fira de Barcelona, ​​dans le quartier des affaires de la Plaza Europa. Les travaux de construction de l'hôtel ont déjà commencé et devraient se terminer au cours du premier trimestre de 2021. Le projet prévoit un investissement total d'environ 40 millions d'euros. Saul Goldstein, fondateur et associé directeur d'ASG, a déclaré que « l'une des pierres angulaires de notre stratégie hôtelière est d'aider les marques dotées d'une solide expérience opérationnelle à consolider leur présence sur le très attractif marché espagnol ». Goldstein ajoute que « la stratégie d'hôtel ASG bénéficie également de la capacité de notre équipe locale à identifier les opportunités à fort potentiel dans des endroits pertinents qui courent d'approvisionnements. Nous avons un large portefeuille de projets et nous espérons faire d'autres annonces dans les prochains mois. Notre stratégie dans ce segment gagne du terrain ».

Troisième investissement hôtelier en Espagne

Le promoteur souligne qu'il s'agit « de son troisième investissement à ce jour dans le secteur hôtelier espagnol ».

Hard Rock International s'est associé avec ASG en octobre pour l'ouverture d'un hôtel à Madrid qui est construit dans la zone d'Atocha. De même, ASG procède à la réhabilitation en profondeur d'un hôtel du centre historique de Malaga pour le positionner dans le segment du luxe. L'hôtel Hampton by Hilton Barcelona est un investissement du fonds Iberia Fund I de ASG. Le promoteur met en évidence la forte rentabilité de l'investissement dans le secteur hôtellier à Barcelone, où le revenu par chambre disponible (RevPAR) a enregistré une croissance annuelle de 6,1 % depuis 2009. Les hôtels de Barcelone ont enregistré un nombre record de réservations de chambres en janvier dernier.

GRÂCE À CET accord pour l'achat d'hôtels de la joint-venture, 91 millions d'euros auraient été ajouté aux fonds, au cours des mois de novembre, décembre et janvier, à la suite de l'accord signé avec la Banque Piraeus. Les fonds seront utilisés pour investir dans les opportunités qui se présentent en Espagne et dans la région méditerranéenne. En fait, TCHI a également annoncé la signature d'un contrat portant sur l'achat d'un hôtel de 250 chambres aux Canaries et de 300 autres aux Baléares. Au total, les sept hôtels actuellement détenus par la société représentent un actif de 250 millions d'euros et 2 200 chambres. Le fonds visent à avoir entre 10 et 15 hôtels dans les deux prochaines années. La société a identifié un canal permettant d'acquérir davantage d'hôtels, et l'équipe se concentre sur l'exécution d'un plan d'expansion pour les années à venir. TCHI a été créé en mars 2018 pour accompagner la croissance du portefeuille d'hôtels exclusifs de Thomas Cook dans le cadre de sa stratégie visant à mieux contrôler son inventaire d'hôtels et son expérience client.

Le germe de la création de cette branche d'investissement par Thomas Cook était l'achat de 42 % d'Aldiana, une société allemande ayant été vendu au groupe espagnol Santarla Cazorla que Thomas Cook a décidé de récupérer en septembre 2017. La société indique maintenant que son objectif est de trouver des actifs peu performants, vieillissants et peu d'investissement, situés dans les principales destinations du groupe, pour les renouveler et les transformer en hôtels de leurs propres marques. Enric Noguer, responsable de Thomas Cook Hotels & Resorts, a déclaré : « Ce nouveau cycle de financement constitue un grand pas en avant pour TCHI, car il nous aide à accélérer le programme d'acquisitions de nos plus grandes destinations de vacances. L'hôtel phare du fonds, Casa Cook Ibiza, ouvrira cet été. Ce nouveau financement nous permettra de créer davantage d'hôtels et de vacances de première classe pour nos clients ». À propos de Caixabank, Thomas Cook souligne qu'il s'agissait d'un établissement de premier plan en Espagne en matière de prêts aux entreprises et qu'en 2018, il garantissait 21 milliards d'euros à des entreprises détenant une part de marché de 15 % dans le segment du crédit.

Partenaires commerciaux

ASG est le nom commercial d'ActivumSG Capital Management Ltd, un gestionnaire d'investissement en capital-risque basé à Jersey, spécialisé dans les marchés immobiliers européens, notamment allemands et espagnols. L'entreprise a levé 1,5 milliards d'euros d'engagements de capital initiaux pour les cinq fonds de capital fixe qu'elle a constitué à ce jour. Borealis Hotel Group, pour sa part, est une société fondée en 1997 par Bart Van de Kamp, aux Pays-Bas, dédiée à l'investissement, à la promotion et à la gestion d'hôtels et d'espaces de loisirs urbains et aéroportuaires. Cet hôtel à Barcelone est son premier établissement hôtelier en Espagne. Hampton by Hilton est l'une des 18 marques du groupe Hilton Worldwide. Il compte plus de 2 430 établissements avec plus de 250 000 chambres dans 25 pays et régions.

S’annoncer dans et son quotidien online lecourrier.es com.lecourrier@gmail.com

Meliá ouvre un nouvel hôtel au Vietnam Le groupe Meliá Hotels International a annoncé la signature de ce qui sera l'hôtel Meliá Ninh Binh au Vietnam, avec lequel il renforce sa présence sur l'un des marchés touristiques les plus importants d'Asie du Sud-Est, où il possède déjà six hôtels en activité et sept autres hôtels en cours d'ouverture. source HOSTELTUR

L'ACTUEL HÔTEL REED sera intégré à Melia Hotels and Resorts et entièrement adapté aux normes de la marque en janvier 2020. Avec ce nouvel hôtel, Meliá renforce sa position dans le secteur bleisure, un créneau objectif de la marque, dans lequel elle ajoute une part importante du loisir urbain aux hôtels urbains, en tirant parti de toute son expérience dans le secteur des vacances. Le Meliá Ninh Bihn est situé à deux heures de Hanoi, la ville où se trouve le Meliá Hanoi, l'un des hôtels de référence de la société dans la région Asie-Pacifique. Il aura 160 chambres, piscine à débordement, centre de fitness, salon VIP, entre autres installations.

En ce qui concerne l'offre gastronomique, l'hôtel disposera d'un restaurant-concept ouvert toute la journée où vous pourrez déguster la meilleure cuisine internationale et d'un restaurant spécialisé dans la cuisine locale. Pour le segment MICE, le Meliá Ninh Binh offre 4 000 mètres carrés d'espaces pour l'organisation de réunions et d'événements. Exploité par le Meliá Ninh Binh et situé à côté de l'hôtel, le centre de conventions Ninh Binh complète l'offre en offrant un espace de 6 000 mètres carrés conçu pour l'organisation d'événements exceptionnels. Bernardo Cabot, vice-président de Meliá Hotels International pour la région Asie-Pacifique, a souligné « l'engagement et l'importance du Vietnam » pour l'expansion de la société dans les destinations de loisirs. Dans la région Asie-Pacifique, Meliá exploite 20 hôtels et en ouvre 32 autres.


INVESTISSEMENT

15

Pourquoi Castilla-La Mancha devient une région « business-friendly »

Castilla-La Mancha est l'une des régions les plus dynamiques d'Espagne et les investissements internationaux de cessent d'augmenter. Elle accueillera, d'ailleurs le groupe français PUY du FOU qui y investit 240 millions d'euros avec une création de plus de 2000 emplois. La conseillère aux affaires économique de la région, Patricia Franco aime à parler d'une région « Business-friendly ». Rencontre. par P. C.

Comment a évolué la région de Castilla-La Mancha depuis que vous avez pris les reines du Conseil économique en 2015 ? Quand nous sommes arrivés en 2015 au Conseil économique de Castilla-La Mancha, la région n'avait pratiquement pas d'agenda économique en matière de captation d'investissements. Nous avons donc établi un agenda pour attirer les investissements étrangers grâce à l'Institut de Promotion Extérieure de Castilla-La Mancha. En effet, la situation géographique et stratégique de Castilla-La Mancha, et sa capacité à accueillir des investissements font d'elle une région très attractive. Nous nous sommes efforcés de prouver que Castilla-La Mancha est un endroit idéal pour investir notamment par les lignes aériennes que nous possédons avec l'aéroport de Madrid, celui de Albacete et le futur projet de Ciudad Real. De plus, nous avons 26.000 km2 à portée de main des potentiels investisseurs. Nous avons travaillé sur deux points importants. Notre leitmotiv a été, d'une part, d'attirer des investisseurs dans la région et d'autre part, d'offrir des opportunités et notre soutien aux entreprises déjà implantées à Castilla-La Mancha.

Quels sont les principaux atouts de votre région ?

D'abord, depuis le début de la législature, Castilla-La Mancha est la seule région autonome qui a un indice de confiance des entreprises élevé à 11 points supérieurs à la moyenne nationale. Il n'y a pas d'autres régions autonomes en Espagne qui a un indice de confiance des entreprises aussi élevé. Nous avons offert des aides dans plusieurs domaines aux entreprises qui souhaitaient s'implanter : la proximité, la sécurité et la rapidité avec laquelle les entreprises peuvent réaliser leurs investissements à Castilla-La Mancha. Nous sommes un gouvernement stable et fiable et nous nous engageons à soutenir tous les projets d'investissements dans notre région.

Nous avons mis en place des mesures pour favoriser la formation et le recrutement du personnel. Par exemple, nous nous investissons dans des projets comme celui du Puy du Fou avec lequel nous collaborons dans la formation des employés. Egalement, nous soutenons les entreprises dans le recrutement du personnel. Par exemple, nous offrons des aides destinées au recrutement des jeunes. De même, s'est mis en place le « Plan de Retorno de Talento » (Plan du Retour de Talent) pour les personnes qui ont été contraintes de partir de la région faute d'opportunités embauches. Enfin, le «  Plan Adelante  » est la stratégie de renforcement du secteur entrepreneurial de Castilla- La Mancha. De plus, la région peut compter sur l'Institut Financier qui nous permet d'obtenir des prêts participatifs et des garanties.

Pouvez-vous nous parler de l'aéroport de Ciudad Real ?

L'aéroport de Ciudad Real rassemblera des activités industrielles. C'est un atout considérable car ce projet permettra dans le futur de posséder un activité intermodale claire très importante pour maintenir les flux et les mouvements marchands, mais aussi, car cela permettra de développer des projets d'investissements comme celui récent de Sky Dweller (projet américain de fabrication d'aéronefs). C'est un projet qui est très avancé sur le plan technologique et qui pourrait bien devenir un véritable Hub Aéronautique.

Le Puy du Fou a choisi votre région pour s'implanter en Espagne, comment évolue le projet ?

Le projet est entrain de se mettre en place afin d'ouvrir le 30 août prochain avec le premier spectacle nocturne. A partir de là, diffèrentes phases de développement commenceront à se mettre en place. L'entreprise qui avait pour projet de s'implanter à l'étranger avait plusieurs options : l'Italie, l'Autriche et l'Espagne. Nous nous sommes mis à travailler pour que le projet s'implante, ici, à Tolède. La ville de Tolède, est une grande source de

richesse à l'échelle nationale et européenne. Quand les investisseurs ont visité Tolède et ont su que trois millions de touristes visitaient la ville à l'année, ils ont tout de suite compris la valeur ajoutée de cette dernière. Il faut souligner que la ville possède l'espace et les infrastructures nécessaires pour implanter un parc thématique historique et qu'elle est bien connectée à la ville de Madrid grâce au Train à Grande Vitesse. Tout cela va permettre d'augmenter considérablement le nombre de visiteurs.

Combien d'emplois vont être créés grâce à ce projet ?

Cette donnée n'est toujours pas fixée mais on devrait approcher les 2000, 3000 emplois créés. Nous avons déjá procédé à une première sélection. Nous avons reçu plus de 1200 CV parmi lesquels nous avons recruté des personnes pour les emplois techniques tels que les acrobates, gymnastes. Ils vont suivre une formation en français grâce au soutien du Gouvernement régional pour ensuite terminer leur apprentissage au sein du parc français. Au total, nous avons sélectionnés 27 personnes destinés à suivre la procédure de formation que nous mettons en place.

Quels sont les autres projets en discussion dans la région ? Depuis que nous sommes arrivés au Gouvernement, il y a 43 projets en implantation dans la région tels que Le Puy du Fou mais aussi le projet finlandais Nokian Tyres de création d'un centre d'investigation pour une entreprise spécialisée dans la fabrication de pneus qui souhaite développer une piste d'été. Nous accueillons, également, le nouveau projet d'investissement de l'entreprise nord-américaine Ball. L'entreprise emploie 300 persones pour la production de boissons, pour un projet de type industriel. On compte également, des projets logistiques comme celui de Luis Simoes dans lequel 900 personnes travailleront au mois d'avril prochain.

Patricia Franco, conseillère aux affaires économiques de la région de Castilla-La Mancha

Nous sommes bien placés dans les projets aéronautiques comme le montre celui de l'aéroport de Ciudad Real mais aussi naturellement grâce à la présence d'entreprises aéronautiques internationales localisées ici à Castilla-La Mancha. De même, nous sommes impliqués dans la protection de l'environnement et les énergies renouvelables. Castilla-La Mancha est classée première en terme d'installations photovoltaïque, elle est la seconde région la plus impliquée dans l'énergie énolique et la troisième dans le solaire thermique.

Que souhaitez-vous dire aux potentiels futurs investisseurs ? L'Espagne est un pays stratégique grâce à sa position géographique car elle est la porte d'entrée de l'Afrique et a une très bonne connexion avec l'Amérique Latine de part la culture et l'histoire qui nous unissent. Entrer en Espagne en tant qu'investisseur ouvre la porte à deux continents : l'Afrique, d'une part, et l'Amérique, de l'autre. La stabilité et la sécurité que nous essayons d'établir, additionnées aux aides que nous proposons aux investisseurs, fait de Castilla-La Mancha l'endroit rêvé pour investir.

Lancement du Congrès français de l'immobilier espagnol à Paris Le nombre d'investisseurs français, suisses et belges ne cesse d'augmenter en Espagne. D'ailleurs, les Suisses, les Belges et les Français forment, ensemble, le premier groupe d'investisseurs étrangers en Espagne. La bonne conjoncture économique espagnole et l'offre croissante des opportunités d'investissements sur la péninsule incitent les investisseurs, aussi bien, particuliers que corporates, à rechercher des actifs immobiliers. par LCE

AINSI, DEPUIS 2012 une véritable vague d'acheteurs d'hôtels, d'immeubles à réhabiliter et résidences déferle en Espagne, mais aussi, des parcs logistiques, des terrains et des mégas projets. L'Espagne va bien, les crédits sont là et le soleil brille de plus en plus. Mais voilà, il n'existe pas à

Paris de manière pour les promoteurs de venir exposer leurs actifs ou pour les socimis (sociétés immobilières cotées en bourse) de venir montrer leur potentiel de développement. Car, cette année l'Espagne va battre un record : plus de 20 nouvelles sociétés immobilières vont entrer sur le marché boursier en Espagne. Le Congrès va donc proposer une journée de conférences avec

des spécialistes espagnols, d'expositions et se terminera le soir par une soirée de networking WOMMs avec 300 investisseurs français intéressés par l'Espagne. Le tout au même endroit, c'est-à-dire, sur le rooftop de Pullman Tour Eiffel, le 10 octobre 2019. Plus d'informations sur : ouiinmo.com


16

HOSPITALITY

Palm Beach III, Orihuela Costa (Alicante) Villas de Luxe 4 Chambres dès 399.900 € (avec sous-sol)

Proche de toutes les commodités : Golfs / Plages / Centres Commerciaux

Nos Constructions en Espagne - Alicante

3

Palm Beach I

m2

130

dès 269.900 €

3

Edificio Miramar

2

m2

3

m2

3

Palm Beach II

110

dès 299.900 €

3

Edifcio Alicante

3

dès 189.000 €

Panoramic Adosados

130

2

m2

4

m2

3

Palm Beach III

127

dès 159.900 €

3

Panoramic Beach Villa

m2

dès 319.900 €

3

102

3

dès 379.900 €

Laguna Beach Bungalow

IMMOSOL.COM  •  +34 965 047 843

259

2

m2

114

dès 169.900 €

3

Laguna Beach Villa

m2

dès 399.900 €

2

210

3

3

m2

264

dès 349.900 €


HOSPITALITY

NOUS CONSTRUISONS VOS RÊVES • Groupe Leader International. • Une expérience et un savoir-faire de plus de 20 ans dans le secteur immobilier. • Service d'assistance dédié qui vous accompagne individuellement. • Service après-vente à votre écoute. • Groupe Immosol s'occupe de tout pour vous.

Laguna Beach resort, Torrevieja (Alicante) Appartements et Villas de Luxe dès 169.900 € Magnifique Vue Panoramique

IMMOSOL.COM  •  +34 965 047 843

17


18

INVESTISSEMENT

MK Premium investira 30 millions d'euros dans de nouveaux achats en 2019 dans la péninsule ibérique MK Premium propose de nouveaux objectifs. La société dirigée par les frères Leiva consacrera 30 millions d'euros à l'achat de nouveaux actifs en Espagne et au Portugal, comme l'a expliqué Daniel Leiva, partenaire fondateur de MK Premium. La société changera de stratégie et cessera de se focaliser uniquement sur l'achat d'actifs en rotation pour s'orienter vers l'achat de patrimoine. source HOSTELTUR

L'ENTREPRISE CATALANE CONSACRERA 15 millions d'euros à l'achat d'actifs résidentiels et commerciaux en Espagne, à Madrid et à Barcelone, tandis qu'au Portugal, 15 millions d'euros supplémentaires seront investis à Porto et à Lisbonne. Après ces achats, l'entreprise espère réaliser un bénéfice de 4 millions d'euros à la fin de l'année, ce qui représenterait une augmentation de 90 % par rapport à 2018. « Nous nous sommes fixé un objectif aussi ambitieux en raison du comportement haussier de la société depuis son lancement en 2012 et depuis nous nous sommes développés en Espagne et au Portugal », explique Leiva. En ce sens, MK Premium prévoit de doubler l'investissement sur le marché portugais puisqu'en 2018, le montant alloué par le groupe au pays était de 7 millions d'euros. « En 2019, nous rechercherons la consolidation de nos activités au Portugal, un marché qui s'adapte à notre modèle économique : des bâtiments historiques situés dans les centres-villes et une excellente opportunité d'investissement », explique le responsable. Gestion immobilière MK Premium, qui avait opté ces dernières années pour l'achat d'actifs en rotation, a décidé de développer de 50 % son activité de gestion d'actifs en prévision d'un ralentissement du

marché immobilier dans un délai ne dépassant pas trois ans. « Nous retournons aux origines en élargissant notre portefeuille patrimonial, dans un secteur qui devrait réduire progressivement sa croissance », explique Leiva. « Cette stratégie ne sera pas seulement mise en œuvre à Barcelone et à Madrid, mais aussi à Porto. » a déclaré le directeur. En ce qui concerne le marché espagnol, MK Premium concentrera ses achats dans la zone métropolitaine de Barcelone, dans des municipalités telles que l'Hospitalet, Santa Coloma de Gramanet ou Badalona. À Madrid, la même stratégie sera suivie dans les régions de Vallecas, Carabanchel et Moratalaz. « Les prix continuent de croître, mais à un rythme plus lent qu'il ya deux ans. Cependant, à Madrid et à Barcelone, le marché est très mature, même si cela ne signifie pas que nous allons abandonner ces deux capitales majeures, mais nous allons élargir la portée », ont-ils affirmé à la société. En témoignent les premiers achats de MK Premium en 2019, parmi lesquels celui qui a eu lieu au numéro 5 de la rue Milans à Barcelone pour 3,8 millions d'euros. C'est une propriété historique construite en 1870, qui a une superficie totale de 1 017 m2 et sept maisons, dont un grenier avec 112 m2 de terrasse, plus deux locaux commerciaux, avec des surfaces comprises entre 151 m2 et 39 m2.

Decathlon loue 95.000 m² à Barcelone pour développer son réseau dans le sud de l'Europe La marque d'équipement sportif française Decathlon souhaite développer un véritable hub dans le sud de l'Europe en augmentant son implantation déjà effective à Barcelone. source HOSTELTUR

LA COMPAGNIE FRANÇAISE a loué une superficie de 95.000 m² sur la Zone d'Activités Logistiques du port de Barcelone pour y installer un entrepôt automatisé qui servira à distribuer ses produits dans l'ensemble du sud de l'Europe.

Decathlon occupe déjà 50.000 m² de cette même zone qu'elle va abandonner afin de commencer les travaux des nouvelles installations qui devraient être en fonctionnement à partir de 2021. Le projet de la compagnie, signé en 2018 est celui qui possède la plus grande superficie de toute la Catalogne, surpassant celui d'Amazon (210.000 m² au Prat de Llobregat.)

Urbas investira 3,5 milliards d'euros dans son macro-projet touristique à Cuba Après trois années de négociations avec les autorités cubaines, la société espagnole Urbas Grupo Financiero a obtenu l'autorisation de construire le projet macro-touristique qu'elle promeut depuis 2016. Ce n'est que cette année qu'elle a obtenu l'approbation du ministère du Tourisme. source HOSTELTUR

URBAS CRÉERA UNE coentreprise avec la société publique CubaGolf pour la construction du complexe touristique et résidentiel de la péninsule de Pasacaballos, au sud de la ville de Cienfuegos, dont l'investissement total sera d'environ 3,5 milliards d'euros. Cet investissement de 3,5 milliards euros s'inscrit dans un plan de développement de 25 ans, divisé en cinq phases, pour lequel Urbas recherche déjà des fonds d'investissement avec lesquels lancer la première étape, pour laquelle le groupe prévoit 500 millions d'euros. « L'accord avec CubaGolf, sur la constitution d'une entreprise conjointe sur une durée de 50 ans, nous permettra de jouer un rôle important en tant qu'investisseur étranger à Cuba (…) » a expliqué le président Juan Antonio Acedo Fernández. Cette alliance fait partie des projets de CubaGolf, une société relevant du ministère du Tourisme créée en 2013, visant à devenir actionnaire des sociétés établies dans le pays afin d'investir dans des projets immobiliers liés au golf et à d'autres activités touristiques. La société cubaine est déjà pré-

sente dans la capitale avec quatre groupes de ce type. La coentreprise entre Urbas et CubaGolf devrait être constituée cette année, une fois que ce dernier aura obtenu les autorisations nécessaires des autorités cubaines.

Segment de luxe

Le projet, baptisé Rancho Luna-La Milpa, sera divisé en cinq phases couvrant une superficie de plus de 1 000 hectares. Six hôtels de luxe, cinq terrains de golf, près de 3 400 villas et plus de 10 000 appartements. En outre, il disposera d'un port de plaisance d'une capacité de 400 mégayachts, de centres commerciaux et de loisirs et d'un centre équestre, entre autres installations. Le directeur de CubaGolf, Raudel Garcia, a souligné qu '«avec la mise en œuvre progressive de ces projets, le tourisme spécialisé dans le golf aura une nouvelle destination touristique dans les Caraïbes, où chacun des territoires où ces développements seront situés offriront un large éventail d'attractions culturelles, patrimoniales et naturelles. »

Cienfuegos, destination de golf et nautique À deux heures et demi de La Ha-

vane, Cienfuegos est la principale ville du centre-sud de Cuba. Depuis quelques années, le développement touristique de la région connaît une forte croissance grâce au potentiel offert par ses plages spectaculaires, idéales pour la plongée et la pêche, ainsi que par l'attrait que génère la ville depuis qu'elle a été déclarée site du patrimoine mondial de l'Unesco. Cet emplacement a conduit diverses compagnies de croisières à l'inclure dans leurs itinéraires. Elle possède également un aéroport international situé à seulement sept kilomètres de la ville et comprenant des liaisons vers les États-Unis. Urbas souligne dans la note l'importance de son entrée en Amérique latine dans le cadre de son plan de diversification des marchés, conformément à l'orientation proposée par la société dans sa nouvelle phase, après avoir récemment réaménagé sa direction et aprés que deux de ses principaux actionnaires ont confirmé leur soutien au groupe. Spécialisé dans la gestion de terrains et la promotion immobilière, Urbas Grupo Financiero est coté à la Bourse espagnole depuis 1947 et la valeur actuelle de ses actifs s'élève à 600 millions d'euros.


INVESTISSEMENT

19

L'investissement dans les voyages d'affaires en Espagne atteindra 15,2 milliards d'euros en 2025 Le volume du marché des voyages d'affaires en Espagne passera de 12,5 milliards d'euros par an en 2018 à 15,2 milliards en 2025 selon les données de l'étude « 2025, un aperçu de l'avenir des voyages entreprise » réalisée par le groupe des agences de voyages GEBTA et le consultant Braintrust. source HOSTELTUR

DANS UN SCÉNARIO optimiste, cette taille de marché pourrait atteindre un plafond potentiel de 15,6 milliards d'euros. Ces données supposent une croissance cumulée de l'investissement en voyages d'affaires de 22 % sur la période (2019–2025) et que celui-ci reste dans des paramètres similaires à la croissance enregistrée ces dernières années depuis la sortie de crise.

Concentration et MICE

Dans l'étude, qui décrit le contexte dans lequel l'entreprise se développera à moyen terme, on peut constater la forte concentration des frais de déplacement dans les entreprises de plus de 20 employés, représentant 83 % du to-

tal des investissements dans les voyages en Espagne. Ce même indicateur montre en revanche, comme cela avait déjà été rassemblé dans une étude réalisée par GEBTA en 2013, que même si l'intégration des PME et des micro-entreprises dans les voyages d'affaires a été progressive, leur présence est encore limitée et supposent des opportunités de croissance dans le futur. Cette croissance sera accompagnée de celle de l'investisseur MICE (tourisme de réunions, congrès et expositions) dont le poids passerait actuellement de 20 % à 25 %–30 %, dans l'ensemble trajets de cette société. Parmi les raisons qui étayent ces prévisions dans la recherche, il y a celle d'une plus grande difficulté et d'une nécessité pour les entreprises, de remplacer ces événements par la

technologie, une attention particulière apportée aux personnes et la nécessité d'organiser des réunions et des événements qui compensent la délocalisation du travail et la mondialisation du marché.

sident de GEBTA, « cette étude souligne la solidité des voyages d'affaires, qui continueront de jouer un rôle décisif dans la croissance et le développement de l'économie espagnole dans les années à venir. »

Scénarios, catalyseurs et risques

Processus intégrés

L'étude détecte et anticipe d'autres scénarios commerciaux possibles et établit comme facteur clé de la transformation de la gestion des voyages d'affaires la vitesse plus ou moins grande à laquelle les entreprises s'adaptent à la technologie par la demande dans les entreprises, la vitesse d'intégration dans les processus associés au voyage et l'impact ou l'influence que l'organisme de réglementation peut avoir sur la mise en œuvre de technologies perturbatrices existantes. Pour Juan Carlos González, pré-

Mais dans le même temps, la confluence de divers facteurs suppose un changement significatif du scénario, caractérisé par l'accélération des rythmes d'intégration et de numérisation des processus associés au voyage, et la concentration sectorielle, qui en laisseront beaucoup en dehors du marché si les agences ne sont pas en mesure de s'adapter à la vitesse des changements qui vont se produire et qui ne disposent pas de la technologie et de l'expertise nécessaires pour faire face à la concurrence dans un

contexte beaucoup plus complexe que le contexte actuel. Ángel García Butragueño de Braintrust, en tant qu'expert du secteur et auteur de l'étude, indique « Après une profonde évolution, le secteur des voyages d'affaires devrait stagné et devrait se transformer rapidement pour adapter son offre à la nouvelle demande. Nous nous dirigeons vers un avenir où les processus seront parfaitement intégrés et où la technologie aura un niveau de mise en œuvre élevé. Cela se produira sur un marché de plus en plus concentré, où les marges seront plus étroites et de nouveaux acteurs apparaîtront à la fois dans le domaine technologique et dans le conseil, ce qui obligera les entreprises de tourisme à aller de l'avant, à diriger les changements et à concevoir une nouvelle manière d'aborder des nouveaux scénarios ».

Face aux exigences des vendeurs espagnols, Atom décide d'investir en dehors de l'Espagne La socimi Atom Hoteles, dirigée par Bankinter et Global Myner Advisors (GMA), commencera à investir dans des hôtels situés en dehors de l'Espagne en raison de l'exigence élevée des vendeurs d'établissements en Espagne. source HOSTELTUR

VÍCTOR MARTÍ GILABERT, PDG de la socimi soutient que le marché hôtelier espagnol a enregistré en 2018 sa « première année de décélération ». C'est surtout « dans les destinations et les produits où les prix ont augmenté constamment et surtout dans ceux où, malgré des efforts importants en matière d'investissements en actifs pour améliorer le produit, aucune mesure n'a été prise parallèlement pour améliorer la distribution, le positionnement et, surtout, investir dans les services, les ressources humaines et la formation », explique-t-il. Cependant, ajoute-t-il, «  cette correction n'a pas changé les expectatives des vendeurs en matière de

valeur. Ils souhaitent avoir un droit à la compression des rendements et nous n'en comprenons pas le sens. Contrairement à la majorité des investisseurs, nous sommes allés au forum international sur l'investissement dans les hôtels. » En référence à l'IHIF célébré plus tôt ce mois-ci à Berlin. Dans ces conditions, poursuit le PDG d'Atom, « nous avons approuvé l'investissement dans des hôtels situés en dehors de l'Espagne, sur des marchés et des lieux qui rassemblent toutes les conditions pour nous permettre de continuer à acheter dans un cadre qui minimise les risques et accompagné par des chaînes hôtelières qui veulent une relation transparente et à long terme ». Les hôtels Atom sont gérés par des chaînes telles qu'AC Hotels by

Marriott, B & B Hotels, Eurostars (groupe Hotusa) ou Meliá Hotels International, entre autres. Interrogé sur les marchés internationaux qui intéressent la société, il explique « qu'en tant qu'investissement hôtelier exclusivement – nous ne faisons pas de l'immobilier comme les autres – notre objectif premier est de créer un portefeuille diversifié d'hôtels dans des destinations, des produits, des opérateurs, et des marques qui nous permettent de faire des investissements rentables et durables dans le temps ». La société souhaiterait investir principalement dans des actifs urbains « dans des destinations consolidées de première classe, dans des pays où des véhicules tels que REIT (Real Estate Investment Trust) ou des socimis peuvent être installés.

Premier investisseur hôtelier en 2018

Atom a été le premier investisseur espagnol dans l'hôtellerie en Espagne en 2018, avec l'achat de 23 établissements, pour un total de 5 232 chambres et une valeur d'actif de 510 millions d'euros. La socimi, dédiée à l'acquisition, la gestion et la promotion d'actifs hôteliers pour le leasing, a dépassé les attentes fixées pour sa première année avec un bénéfice de 1,3 million d'euros, soit 143 % de plus que prévu. Il a débuté ses activités en janvier 2018 et, depuis novembre, il est coté sur le marché boursier alternatif. Bien que 2018 ait été une année de « correction des marchés », M. Martí souligne qu'Atom a réalisé une augmentation de 3 % des revenus prévus pour 2018 et prévoit d'augmenter les revenus à deux

chiffres, de l'ordre de 30 % – dans les hôtels en période de repositionnement. Sur ce point, il souligne que « nous ne disposons d'aucun hôtel qui aurait prévu une diminution significative de ses résultats ». Il souligne que « nos revenus sont protégés avec une marge de 34 % sur le résultat du portefeuille d'hôtels, ce qui offre une grande tranquillité d'esprit à l'équipe de direction et aux investisseurs pour faire face à toute incertitude ou incidence à l'avenir ». Quant à la stratégie d'investissement de l'entreprise, elle repose sur le principe que l'investissement dans un produit « doit toujours être accompagné d'investissements dans les ressources et en particulier dans le capital humain ».

Hotel Pullman Barcelona Skipper Av. Litoral 10 - 08005 Barcelona +34.93.230.17.77 - pullman-barcelona-skipper.com


20

RETAIL

Riu vend à Corpfin la zone commerciale de l'Édifice d'Espagne Riu Hotels & Resorts a vendu à Inbest Real Estate, le véhicule d'investissement Corpfin Capital Real Estate, les 15 000 mètres carrés d'espace commercial de l'Édifice Espagne. source HOSTELTUR

CETTE COLLABORATION PERMETTRA l'ouverture de cinq marchés phares pour les professionnels du Retail, y compris la rénovation et le textile, qui viendront compléter l'ouverture du nouveau Riu Plaza España. Cette nouvelle offre touristique, commerciale et de loisirs donnera un coup de pouce supplémentaire à la région, selon ses promoteurs. Le PDG de la chaîne, Luis Riu, estime qu '« avoir Corpfin comme allié pour démarrer la surface commerciale de l'Édifice Espagne est le meilleur moyen d'en tirer le meilleur parti. Nous sommes convaincus que les objectifs seront atteints : créer un nouveau domaine d'activité du retail à Madrid qui sortira de la Gran Vía et concevoir une proposition attrayante qui favorise le développement et la croissance de Madrid ». Javier Basagoiti, associé directeur de Corpfin Capital Real Estate, a déclaré : « Nous sommes certains que ces magasins seront ceux les plus emblématiques de la capitale. Notre idée est, en coordination avec Riu, de choisir les opérateurs qui s'adaptent le mieux à la philosophie du bâtiment, respectant l'activité hôtelière et guidant la configuration des

locaux vers la création de fleurons pour les opérateurs de premier niveau ». Le futur Riu Plaza España sera le premier hôtel urbain de la chaîne en Espagne et deviendra, de par sa position privilégiée sur la Plaza España de Madrid, son fleuron dans le pays. Avec la rénovation de ce bâtiment emblématique, l'objectif est de promouvoir la croissance durable et le dynamisme de la capitale, alliant tradition et innovation. Cet objectif, selon les sources de la chaîne, « correspond à notre engagement fort en faveur des destinations où nous nous établissons, en investissant dans des projets à long terme impliquant la communauté locale par le biais de nos politiques d'achats, d'emploi et de développement durable ». Le Riu Plaza España occupera 24 étages de l'Édifice d'Espagne, sur 27 hauteurs, et le reste sera destiné à un usage commercial. Cet hôtel quatre étoiles offrira 585 chambres et plus de 5 000 mètres carrés pour des événements, y compris une salle diaphane de six mètres de haut qui deviendra un espace unique au centre de Madrid. Il disposera également d'une piscine extérieure, située sur l'une des terrasses du 20e étage, et d'un bar Sky permettant de profiter d'une vue à 360 degrés de la ville.

Le nouveau restaurant TENDIEZ à Barcelone fait fureur Le nouveau restaurant de l'hôtel Pullman fait parler de lui à Barcelone. On se déplace à midi comme le soir pour y déguster des tapas gastronomiques dans un cadre idéal et fortement recommendable. par LCE

LES AMATEURS D'EXPÉRIENCES inédites qui veulent une référence gastronomique proche de la mer pourront, désormais, la trouver au TENDIEZ. Moderne et cosmopolite, il propose des menus raffinés et très abordables. Le Tapas Bar & Restaurant est un lieu chaleureux oú la cuisine est entièrement ouverte, permettant aux clients d'observer les chefs réaliser les plats sous leurs yeux. La cuisine est dirigée par José Sánchez, chef cuisinier depuis 10 ans et qui est aussi à l'origine du menu. Le restaurant possède une terrasse et une capacité de 80 places. Il est ouvert de midi à minuit et le bar, quant à lui, de 10h à 1h.

Coté menu, le TENDIEZ propose une sélection de plats variés comprenant des produits de saison, locaux et de qualité. Un accent particulier est porté sur les tapas à partager et les plats méditerranéens. En ce qui concerne les tapas, on retrouve, aussi bien, les grands classiques tels que les patatas bravas ou le jambon ibérique, que certaines nouveautés, à savoir les macarons salés au foie gras et aux pistaches vertes ou les gyozas farcis de côte de veau fumée. Quant aux plats, il est possible de déguster des salades et des soupes froides comme le fameux gaspacho traditionnel, mais aussi, des plats à base de riz et de pâtes qui peuvent accompagner le poisson ou la viande. Enfin, le TENDIEZ a également des propositions sans gluten, pour un repas 100% «healthy».

WOMMs réunit le Retail de Madrid Dans le cadre de l'organisation de ses événements networking que le média Le Courrier d'Espagne organise depuis 12 ans, une soirée « Retail » s'est organisée mardi 19 fevrier dans les installations de son réseau d'affaires WOMMs. par LCE

CETTE INITIATIVE NETWORKING sectorielle répond à un besoin de plus en plus évident des acteurs d'un écosystème de se retrouver, en l'occurence l'univers Retail à Madrid. 75 personnes parmi lesquelles les experts du Big data, des architectes, des responsables de franchise, des grandes marques françaises interessées par le marché espagnol mais aussi et surtout des professionnels espagnols qui composaient 95 % des convives. Car le réseau WOMMs est avant tout un réseau d'affaires espagnol mis a disposition de certains groupes étrangers qui ont besoin de pénétrer efficacement le marché espagnol avec des acteurs bien locaux. Bien que le réseau soit espagnol, le catering, lui, était 100 % français et proposé par trois professionnels français. Patrice Chêne est venu proposé une dégustation de caviar de France, Yves Sanvoisin venu avec les champagnes Sanger et Christophe Lacampagne, en représentation de la société Tasca de Arta-

gnan, est venu proposé du Sauternes accompagné de foie gras. Ceci a permis à certains professionnels de la distribution espagnole de découvrir ces produits… Cet événement a été l'occasion de rencontrer certains acteurs hispano-français comme le groupe Boutique groupe concept qui a comme référence l'implantation de Maison du Monde sur la Calle Serrano. On a pu rencontrer certaines marques espagnoles en plein boom sur le plan international dont la marque de bijoux UNOde50 qui possède plus de 150 boutiques dans le monde dont 70 en Espagne. Depuis la fin de la crise, l'Espagne devient aussi conquérante et les entreprises s'exportent très bien dans les pays de l'Est mais aussi et surtout en Amérique latine. L'événement WOMMs Retail a eu comme partenaire media AD Retail specialisé dans le Retail de la franchise en Espagne. Le réseau de buisness de cadres dirigeants GSG était également l'un des partenaires de cette soirée, mais aussi, naturellement le Courrier d'Espagne qui en était l'organisateur.


RETAIL

VOTRE PARTENAIRE

Un concept clé en main, design, ingénierie, architecture, réalisation et agencement. Des atouts pour votre réussite !

Un nouveau projet retail, nouvelle implantation, création ou rénovation d'une surface de vente, agencement dans l'immobilier d'entreprise ou hôtellerie partout en Europe : ville, centres commerciaux, zone artisanale. Boutique Groupe, fort de son expérience, met à votre disposition toutes nos équipes spécialisées pour que votre projet devienne un succès. À vos côtés avant, pendant et après, pour une réussite pérenne !

GESTION INTEGRALE DE PROJET EN FRANCE ET EN ESPAGNE CLÉ EN MAIN

Retail - Bâtiment industriel et commercial +34 932 93 62 47 - contact@boutiquegc.com

21


22

JURIDIQUE

Cabinet AM Avocats à Valence Anai Marco Martínez est le propriétaire de AM avocats, une entreprise spécialisée dans le conseil juridique possédant plus de quinze ans d'expérience professionnelle dans différents domaines du droit et une spécialisation reconnue en droit pénal des mineurs, droit de la famille et droit civil.

anai@icav.es | Tel. 963528520 Marqués de dos aguas, 5-3ª Valencia www.anaimarco.com

Equête n de

?

réussite

La COCEF vous aide à développer vos affaires entre la France et l’Espagne

Vous avez choisi Valencia pour vivre, créer votre entreprise ou investir ? Notre assistance vous sera très précieuse ! Recherche de biens immobiliers, creation d’entreprise, formalités administratives… La liste de nos services est longue, comme notre expérience et notre connaissance de Valencia !

pour plus d’information: www.cocef.com

España Francia

www.valencia-expat-services.com info@valencia-expat-services.com

22, rue Saint-Augustin 75002 Paris

COCEF - 126x177,50.indd 1

16/10/2017 17:24:35


JURIDIQUE

23

Une présence globale en France et en Espagne

Service Clients: (+34) 91 119 05 35 • www.morillon.es • info@morillon.es Madrid • París • Lisbonne • Oviedo • Barcelone • Alicante • Valence • Malaga

AF 225X305 ESPAÑA-FRANCIA 20 AÑOS.indd 1

21/11/16 17:54


24

BALEARES Un nouvel hôtel construit dans un bâtiment du XVIe siècle à Palma

Palma interdit les nouveaux hôtels et les extensions dans le centre historique Le département de l'Urbanisme du Conseil municipal de Palma a approuvé la modification finale du plan général du règlement applicable aux établissements touristiques et aux auberges de jeunesse de la ville. Objectif principal

source HOSTELTUR

CETTE MODIFICATION VISE à planifier et à réglementer l'activité touristique de Palma, comme expliqué dans un communiqué, et à repenser le modèle touristique pour qu'il soit durable. Parmi les paramètres introduits, il y a le fait que les nouveaux hôtels ou extensions dans le centre historique ne seront pas autorisés, à quelques exceptions près. Le plan précédent permettait à n'importe quel bâtiment de la ville de devenir un établissement touristique. Le conseiller municipal de Palma, José Hila, a souligné que la modification visait à « équilibrer l'activité et l'offre touristiques » face à « une augmentation des demandes de nouveaux hôtels ». Pour le conseiller municipal, « Palma ne mise plus sur l'augmentation du nombre de touristes, mais sur la qualité ». En outre, Hila a mis en valeur le fait que l'accord bénéficie du soutien « du secteur hôtelier et de la fédération des voisins ». En outre, il a souligné qu'avec la nouvelle réglementation sur les utilisations touristiques et le zonage de la location touristique, également approuvée définitivement, « l'offre d'hébergement touristique est réglementée ». Après l'approbation initiale du document, une période d'information publique a été ouverte – lors de la présentation de deux allégations – et les rapports correspondants ont été demandés en vue de leur approbation définitive par le ministère de la Défense, la Commission insulaire de la planification territoriale, la Direction insulaire du territoire et du paysage, la commission de l'environnement, des urgences, de l'intérieur et des ressources en eau.

Comme l'a expliqué le conseiller municipal, le principal objectif de la modification du plan général est que l'utilisation du tourisme ne soit pas autorisée à remplacer les habitations existantes. En outre, les auberges seront également régies par la nouvelle norme. La Playa de Palma sera exclue de la mesure car elle est gérée par le Plan de Réforme Intégrée (PRI). La proposition finale, comme la proposition initiale, propose trois domaines, comme l'a expliqué le directeur général de l'Urbanisme, Biel Horrach. Certains changements ont été incorporés : Centre historique : Aucun nouvel établissement touristique ou auberge de jeunesse ne sera autorisé. Ils peuvent être situés dans des bâtiments classés comprenant au maximum trois maisons de plus de 300 mètres carrés. Ils doivent être des hôtels 5 étoiles, avec un maximum de 20 chambres. La nouveauté par rapport à l'approbation initiale est que la limitation s'appliquera également aux extensions, c'est-à-dire que les bâtiments qui souhaitent être agrandis doivent être catalogués et répondre à toutes les conditions. Au total, ils devront se limiter à 20 chambres maximum. Nou Llevant : Dans cette zone, les terres pouvant être attribuées à l'établissement touristique sont réduites. Avant la modification, la planification permettait d'affecter 100 % des terres à un usage touristique. Maintenant, 10 % de la constructibilité de cette zone peuvent être alloués. En outre, la construction de 2 550 maisons prévues par la planification devra être conservée. Reste de la ville : Dans le reste de la ville, les conditions sont réunies pour la construction de nouveaux établissements touristiques et auberges.

Directeur et Fondateur : Philippe Chevassus Collaborateurs : Laurence Lemoine, Frederic Poste, Ilona Taburet, RM. Mise en page : Oana Rafaila Impression : Imprenta Roal Editeur : Womms networking y congresos, S.L. / ModestoLaFuente, 19 bajo Derecha / 28003 Madrid / Tel : +34 672 269 795 E-mail : com.lecourrier@gmail.com, Dépôt Légal : M-44345-2004 Membre de la Cocef (Chambre Officielle de Commerce d'Espagne en France) à Paris. Membre de WOMMs.

Une ancienne maison du XVIe siècle située dans le centre de Palma, à Majorque, qui était la résidence de la famille Bordoy Blanes et qui servait également d'école religieuse, a été transformée en hôtel par Mikael Hall, son propriétaire actuel, de nationalité suédoise, après la réhabilitation développée par le studio d'architecture Ohlab. source HOSTELTUR

APRÈS UN PROJET de réforme intensif qui dure depuis 18 mois, le Can Bordoy Grand House & Garden, hôtel 5 étoiles Grand Luxury qui possède 24 suites de 30 à 80 mètres carrés a ouvert ses portes et est situé au coeur du centre historique de Palma de Majorque, à quelques minutes à pied du front de mer. Le bâtiment dispose d'un jardin privé d'une

superficie de plus de 750 mètres carrés. À l'intérieur se trouvent la piscine, la pergola de massages, un solarium et une terrasse sur laquelle les clients de l'hôtel cohabitent avec les visiteurs extérieurs. Le chef Andrés Benítez, fort de plus de sept ans d'expérience dans un restaurant étoilé au Michelin, a été choisi pour donner vie à Botànic, un restaurant qui souhaite mettre en œuvre un nouveau concept culinaire dans le centre historique de Palma.


VALENCIA

25


26

LIFESTYLE

Laissez-vous tenter par « les chiringuitos » traditionnels

A tous ceux qui planifient des vacances en Espagne ou un week-end sur la côte : ne vous trompez pas de spot près des plages. Si vous venez en Espagne pour y chercher du sophistiqué et du surfait, vous n'avez rien compris. Pour cela : il y a Paris, Miami ou Dubaï ! par R. M.

L'ESPAGNE REGORGE ENCORE de trésors authentiques qui attirent, d'ailleurs, et étrangement, une clientèle plutôt nationale. Le Parisien qui souhaite impressionner sa nouvelle jeune conquête (certains d'entre vous liront cet article sur un vol Air Europa au départ de Paris) se dirigera vers des destinations « instagrammables ». Néanmoins, si vous souhaitez être original, emmener madame dans des enclaves moins fréquentées par les circuits internationaux (on retrouve toujours les mêmes partout). On pense, par exemple, à certaines zones de la côte espagnole qui abritent des « chiringuitos  » ultras traditionnels, avec des produits frais et une ambiance chaleureuse et bon enfant. Pas trop de Botox en ligne de mire dans ces spots gastronomiques… Parmi les destinations qui abritent ces « chiringuitos » on retrouve : Huelva, Torremolinos et surtout Benalmádena (entre Málaga et Marbella). A Benalmádena, par exemple, on vous recommande le Chiringuito Larry situé sur la plage et ouvert presque toute l'année. Le bar en bois est situé entre la promenade et la plage. Le service est faste. On bosse. Ça crie en cuisine. Les serveurs passent avec des poissons entiers grillés (au moins on sait ce que l'on mange). Les fruits de mer sont exposés à l'entrée tel un grand restaurant, sauf que vous payez votre loup seulement 15 euros au

Ci-dessus et ci-dessous, Le Chiringuito de la plage Larry, à Benalmádena

lieu de 45 euros à Paris ou sur la Côte d'Azur. On peut aussi vous servir ces festins sur votre transat si vous n'avez pas envie de mettre un terme à votre bain de soleil. Le produit phare dans le sud de l'Espagne est la Concha Fina ; UN vrai délice aux sa-

veurs de la mer. La gamba blanca ou les percebes font partie des autres produits à déguster. Ils sont si naturels que même les restaurants de Madrid, Barcelone et Valence n'aiment pas trop les vendre car il est difficile d'obtenir une marge importante sur un pro-

duit brut dont tout le monde connait le prix au kilo… En Espagne, à défaut des destinations clichées… il est encore possible de visiter des lieux authentiques. Encore faut-il davantage écouter son estomac que le « qu'en dira-t-on »…


LIFESTYLE

27

Quelle est l'origine du terme « chiringuito » ? par LCE

LE MOT EST utilisé en Espagne pour la première fois en 1913 à Sitges (Barcelone). El Chiringuito est le nom qu'un journaliste madrilène, César González Ruano, a donné au petit bar de plage où il avait l'habitude d'écrire. En le nommant ainsi, il a souhaité rendre hommage à Cuba, pays oú il a longtemps voyagé. Le terme était utilisé par les Cubains pour faire référence au moyen de consommer du café dans les plantations : avec une canne, il était filtré par un jet ou un chiringo.

Aujourd'hui, le premier chiringuito en Espagne existe toujours et on y sert encore les mêmes mets aux saveurs iodées. Le succès de ce bar de plage a entraîné la multiplication des chiringuitos partout en Andalousie. A l'époque la plupart des propriétaires de chiringuitos achetait le poisson directement sur les barques ! Ainsi, ils cuisinaient les produits issus de la pêche du jour car ils n'avaient pas de réfrigérateurs pour les stocker. Le seul moyen de maintenir le poisson au frais était de le piquer avec de grands blocs de glace. Rares sont les espagnols qui connaissent l'origine exacte de ce mot, sachant simplement qu'il

Source : Google/Joan Soler Martí

s'agit d'un kiosque situé en bord de mer où l'on peut « tomar algo » : de la bière, du vin… et surtout, déguster le traditionnel pescaíto frit de Malaga ou des sardines grillées.

Source : Palau de Mar Gastronomic

Los Melizzos, une affaire traditionnelle et de famille depuis 50 ans qui défie les restaurants étoilés par LCE

LOS MELIZZOS EST une référence sur la Plaza del Sol, c'est une chaine de chiringuitos et de fruits de mer unique en Espagne. Installée sur différentes villes de la Costa del Sol, à Nerja, Malaga, ou encore Benalmádena, elle est arrivée, il y a deux ans à Marbella, inquiétant donc la concurrence locale qui proposait du surfait et du congelé hors de prix. Les restaurants de la chaine

proposent une variété incroyable de fruits de mer au quotidien à des prix imbatables.

Histoire

L'origine de los Melizzos remonte à l'année 1956, lorsque Pepe et Loli ont décidé d'installer la taverne « Casa Pascual » auprés de ce que l'on appelle: la malagueta. C'est un quartier typique des bords de mer, ,peuplé de maisons en bois. Pepe et Loli ont commencé à vendre du crabe frit. Plus tard, dans les années

soixante ils ont été contraints de quitter les lieux et se sont installés sur la plage de Nerja appelée « del Salón ». Leur bar de plage a été baptisé « Los Malagueños ». Parallèlement, ils ont ouvert une petite poissonerie à Malaga. En 1982, il a été décidé de quitter Nerja et Malaga pour s'installer définitivement et jusqu'à aujourd'hui à Benalmádena. C'est ici que naquit « le Saint Tropez » qui fonctionne toujours aussi bien aujourd'hui !

Une journée de plage entre la Côte d'Azur et la Costa del Sol : c'est le jour et la nuit… ! En Espagne la plupart de ces chiringuitos s'occupent, aussi, de la gestion des transats sur la plage, qui d'ailleurs fonctionnent dix mois sur douze. Une journée de plage coûte deux à trois fois moins cher qu'une même journée de plage sur les plages privées de la Côte d'Azur. Même s'il ne faut pas comparer l'incomparable, la différence de prix ne se justifie pas. par LCE

SUR LES PLAGES de la Côte d'Azur vous aurez 50 cm voire un mètre d'espace entre les transats. Vous aurez au moins deux mètres sur les plages andalouses. Le prix sur la Côte d'Azur est entre 15 et 30 euros. A cela vous ajoutez une daurade à 40 euros, une bouteille de Shelby à 30 euros et une salade à 20 euros : il est donc difficle de passer une journée sur la plage à moins de 150 euros (pour deux personnes) côté français.

Côté espagnol, on peut déjeuner pour 30 à 40 euros pour deux personnes (calamars, loup grillé, salade du chef) et le transat ne vous coûtera la journée, seulement 7 euros l'unité. (on parle de prix normaux, par exemple sur les plages de Banalmádena, d'ailleurs, plus grandes et plus belles que celles de Marbella). Quant aux plages de luxe, en Espagne les Beach Club à la mode existent aussi: Puro Beach et Nikki Beach sont les plus connus. Là, aussi, une journée sur ces bords de mer reste plus raisonnable que sur une simple plage privée (d'ailleurs en voie de disparition de la Côte d'Azur).

Le crustacé Concha Fina est un marisco typique qui se pêche sur la Costa del Sol et que les chiringuitos vous servent sur votre transat quasiment au prix brut. Ici, Le Chiringuito Larry Beach.


28

LIFESTYLE

Quoi de neuf côté gastronomie française en Espagne ? La gastronomie française d'Espagne se porte bien, de mieux en mieux même: les ventes de champagne explosent et tout ce qui touche aux gourmets français est de plus en plus présent chez les distributeurs et les bonnes tables. Parmi les ambassadeurs français de la gastronomie, les entrepreneurs importent des produits, notamment du sud-ouest. Patrice Chêne importe du caviar d'Arcachon et Christophe Lacampagne a ouvert un point de vente à Goya dans lequel il propose de nombreux produits du terroir ainsi que des vins. Il importe de nombreux produits du terroir ainsi que des vins. David Boret qui dispose aussi d'une liste de vins français et enfin, de nouveaux entrepreneurs tels que Patrick. Avec La Belle Huître, il propose un super bar à huître clefs en main pour des événements. Côté restaurateurs, deux restaurants se détachent du lot: Le Bistrot Café de la Bourse de Valence qui fête sa première année et Petit Comité qui est depuis 7 ans à Madrid. par LCE

Valencia

Du côté des importateurs de gastronomie française

Le Bistrot Café de la Bourse fête son premier anniversaire Le pari de ce français récemment arrivé à Valencia a porté ses fruits. Le restaurant aux petits plats 100 % français a même réussi à se hisser en tête de liste sur Tripadvisor parmi les 3000 restaurants de la ville. François; son propriétaire, agrandit désormais son espace.

Madrid Le Petit Comité continue de figurer comme le meilleur restaurant français de la capitale à tel point que certains restaurants du quartier n'hésitent plus à copier son menu, pour la plus grande fierté de son propriétaire, Thierry. Le restaurant est aussi un endroit prisé par les entreprises pour organiser des apéritifs et des présentations. Grand écran à disposition…

Le Petit Comité Restaurant

La nouvelle effigie du Courrier d'Espagne Lors de son dernier événement networking organisé à la Résidence de France, Le Courrier d'Espagne a présenté à ses invités sa nouvelle effigie, il s'agit d'un coq aux couleurs du drapeau français et espagnol, réalisé en résine et qui possède plus de 400 facettes. L'artiste Felipao

Felipao est le nom d'artiste de Felipe Garcia-Bañon. En 2009, il décide d'abandonner le monde des multinationales pour se consacrer pleinement à sa passion: l'art. Depuis, il voyage à travers le monde et a réalisé des projets artistiques pour de grandes marques telles que MINI, Tag-Heuer, Glenfiddich, eBay, Beefeater, Miguel Vergara Apodemia y Bulldog Gin entre autres. On retrouve ses oeuvres dans les collections privées du Président Colombien César Gaviria ou de la famille Koplowitiz et March par exemple. Il a également lancé une ligne de décoration baptisée: « Felipao at home ». Le style atypique de ses sculptures le range parmi les artistes Pop-art les plus reconnus, actuellement, en Espagne.

Felipao, Yves Saint-Geours, Ambassadeur de France en Espagne, Jocelyne Saint-Geours et Philippe Chevassus, directeur du Courrier d'Espagne

Christophe est encore peu connu dans la communauté française et pourtant… Non seulement, il propose un incroyable choix de produits du terroir français avec sa marque Artagnan, mais, en plus, il possède un poste fixe de dégustation dans un marché proche de la Calle Goya. Son foie gras, tout droit venu de France, est l'un des meilleurs en Espagne ! Quant aux vins, Christophe soumet un large panel à sa clientèle, heureuse de découvrir le patrimoine gastronomique français. Patrick est nouveau sur Madrid mais s'est déjà fait un nom à Barcelone. Il s'est révélé avec sa marque « La Belle huître » lors du Gala du Courrier d'Espagne à la Résidence de France en mars à Madrid. Il propose des huîtres fines et claires, mais aussi, des bars à huîtres clés en main pour vos événements. Voir photo de son bar à huîtres page 30.

Christophe Lacampagne, Tasca de Artagnan


LIFESTYLE

29

Lancement du Club Gourmet WOMMs Depuis 12 ans les soirées networking WOMMs sont l'occasion pour des producteurs de produits français de se faire connaître sur le marché espagnol. WOMMs met en place un Club Gourmet dans lequel ses partenaires gastronomiques pourront participer à différents événements mais aussi se faire connaître dans nos pages, sur Internet… Il s'agit de produits sélectionnés et surtout de partenaires professionnels, stricts et bien organisés.

Importation de produits français en Espagne Christophe Lacampagne 600 53 33 85 info@tasca-de-artagnan.com Mercado de Torrijos, Puesto 42, C/Hermosilla, 82, 28001 Madrid

CaviarWorld propose le Royal Baikal, caviar élaboré en France Chêne Patrice 656 831 000 patrice@caviarworld.net Calle Arte, 3, 28033 Madrid

Importateur de champagne Sanger à Madrid et dégustation pour entreprises

Patrick Antón Cornelis 647 01 22 31 • info@labellehuitre.com Plaça Sant Vicenç de Sarrià, 8, 08017 Barcelona

Yves Sanvoisin Champagne Sanger • Brand Embassador España Tel : +34.629.789.166 • e-mail : yves.sanvoisin@sanger.fr www.sanger.fr


30

NETWORKING

Le réseau WOMMs et Le Courrier d'Espagne organisent la remise du quatrième Prix à la Révélation hispanofrançaise à la Résidence de France Pour sa douzième année consécutive Le Courrier d'Espagne a organisé un événement de networking hispano-français WOMMs à la Résidence de France de Madrid. par LCE

EN PRÉSENCE DE l'Ambassadeur de France en Espagne, Yves Saint-Geours, d'Agatha Ruiz de la Prada, du Marquis de Cáceres ainsi que nombreux acteurs du monde des affaires et de la culture, Le Courrier d'Espagne a aussi offert son troisième Prix à la Révélation hispano-française. Le prix à la Révélation hispano-française, fondé par Frédéric Hermel et Philippe Chevassus tous deux résidents depuis 20 ans en Espagne, a pour but de reconnaitre les initiatives hispano-francaises dans l'entreprenariat et surtout celles qui émanent de couples hispano-français. Il s'agit de « succès potentiels » mais surtout de révéler des talents sur le point d'éclore. De plus en plus de français investissent en Espagne,

mais aussi entreprennent sur la péninsule dans la gastronomie, le sport, ou l'industrie. Cet événement a été l'occasion de réveler la nouvelle effigie du Courrier d'Espagne et de son Prix. Il s'agit d'un coq réalisé par l'artiste Felipao connu à Madrid pour ses oeuvres Pop Art. Il a, pour l'occasion, créé un Prix unique, en fibre de verre et résine, une pièce qui comporte plus de 400 facettes différentes. Lors de son discours l'Ambassadeur de France a souligné « Le rôle de l'Ambassadeur et sa capacité à mobiliser les personnes, les énergies les réseaux, pour bien faire. Bien entendu, il faut mettre en avant nos avantages comparatifs en terme de gastronomie, tant espagnole comme française, mais aussi les ressources humaines, les innovations et toutes ces choses qui permettent, à travers l'excellence, de dire mon pays peut t'apporter quelque chose et ton pays peut m'appor-

ter quelque chose. C'est concrétement ce que nous voulons faire et c'est ce qu'il se passe aujourdhui entre la France et l'Espagne (…) J'ai vu quelque chose de très clair depuis que je suis arrivé : les problèmes bilatéraux entre nos deux pays, il n'y en a pas ! » L'événement a été appuyé par trois groupes bien implantés en Espagne. Il s'agit tout d'abord de Banque transatlantique, antenne du groupe Crédit Mutuel, de Immosol un promoteur immobilier hispano-suisse très présent sur la Costa Blanca avec des promotions résidentielles et enfin le groupe Boutique Concept Groupe, une entreprise 100 % hispano-française qui aide les marques étrangères à gérer leur implantation Retail. Les autres partenaires Gourmet de l'événement représentés par des membres du Club Gourmet WOMMs à savoir : Tasca de Artagnan pour le foie gras, La Belle Huître

et son bar à huîtres, Champagne Sanger, CaviarWorld et son caviar 100 % français, Pernod-Ricard pour les mojitos et les Gin tonic, Márques de Cáceres pour le vin. Enfin, l'événement a été soutenu par JCDecaux, Cap Massao et Ouiinmo, un congrès pour l'immobilier espagnol à Paris.

A propos de WOMMs

WOMMs est un club d'affaire hispano-francophone, créé en 2007, plus de 1000 enreprises réparties entre Madrid, Alicante, Valence, Palma, Barcelone et Paris y sont representées avec un total de 1600 membres dont 80 % d'espagnols. Chaque événement réunit entre 100 et 150 personnes géneralement dans des lieux prestigieux ou inédits. Plus de 180 événements ont été organisés depuis 12 ans. WOMMS est l'acronyme de Word of Mouths Marketing,


NETWORKING

31


32

B A N Q U E

D E

G E S T I O N

P R I V É E

D E P U I S

1 8 8 1

CONSTRUIRE UN PATRIMOINE, C’EST AVOIR L’AUDACE DE LE RÉINVENTER CHAQUE JOUR.

C LAUDIO C OELLO 123, 28006 M ADRID T +34 91 43 67 490 E BTESPAGNE@BANQUETRANSATLANTIQUE.COM PARIS • LONDRES • SINGAPOUR • LUXEMBOURG • BRUXELLES • MADRID NEW-YORK • GENEVE • MONTREAL • HONG-KONG • BARCELONE • SAN FRANCISCO

Profile for Courrier d'Espagne

Le Courrier d'Espagne nº89 (mars-juin 2019)  

Média français d'Espagne

Le Courrier d'Espagne nº89 (mars-juin 2019)  

Média français d'Espagne

Advertisement