Page 1

QUELLE PLACE POUR L’ARCHITECTE DANS L’AUTO-CONSTRUCTION ? Quelle place pour l’architecte

Claire Guyet

dans l’auto-construction ?

NOUVELLES GÉOGRAPHIES / ARCHITECTURE

Cosmografia


Quelle place pour l’architecte dans l’auto-construction ? Claire Guyet

cosmografia


INTRODUCTION Les œuvres d’art naissent toujours de qui a affronté le danger, de qui est allé jusqu’au bout d’une expérience, jusqu’au point que nul humain ne peut dépasser. Plus loin on pousse, et plus propre, plus personnelle, plus unique, devient une vie. Rainer Maria Rilke

1. L’auto-construction Les chantiers bénévoles auxquels j’ai pu participer ont constitué mes premières approches de l’architecture. Par ces expériences, j’ai appris que la construction est accessible à tous, que l’on peut s’y dépasser, mais aussi que l’effet de groupe peut décupler les forces de chacun. À l’école d’architecture, j’ai profité de la rédaction de mon mémoire de fin d’études pour réfléchir à l’architecte que je voulais être. C’est aux côtés de ceux qui souhaitent aller au bout de leurs rêves que j’ai envie de vivre, ceux qui mettent beaucoup d’eux-mêmes pour les réaliser. C’est avec cette idée du monde auto-constructeur que je me suis intéressée au sujet. Je me suis donc penchée sur ceux qui ont pris cette voie en étudiant par quels biais ces architectes avaient pu accompagner les auto-constructeurs. Il est difficile de trouver des écrits qui exposeraient précisément les cadres dans lesquels architectes et auto-constructeurs peuvent collaborer, c’est donc en cherchant de quelle manière je pourrais moi-même exercer ma profession qu’est né cet essai. Cette recherche débutée en 2010 ouvre des pistes de réflexion toujours d’actualité quatre ans plus tard. 5


3. Cinq postures possibles pour l’architecte Les exemples mis en exergue dans cet essai ont été choisis pour leur popularité, leur reconnaissance ou leur originalité. Il est important de noter que d’autres exemples qui peuvent être moins connus (projets engagés avec peu de moyens, avec peut-être moins de communication) auraient pu compléter cette étude, mais elle se concentre sur l’analyse des postures d’architectes visà-vis de situations les plus diverses possible. Il arrive d’ailleurs que les figures choisies ne soient pas à proprement parler des architectes ; leurs actions et leurs réflexions leur donnent toutefois une légitimité dans le monde architectural. La dimension internationale de certains permet de ne pas se concentrer sur les problématiques françaises mais d’élargir le propos à des initiatives proposées ailleurs dans le monde. Cet essai est avant tout le récit de vies, de projets ou d’aventures assez exceptionnels : une énergie impressionnante se dégage de l’auto-construction. Pour chaque exemple étudié, il s’agira tout d’abord de repérer le contexte de chaque projet, (géographique, politique, social) afin de bien comprendre les conditions d’action de chaque acteur. S’engager dans un projet participatif, c’est avant tout s’engager pour des gens et pour des causes. Le lieu, l’époque, et la population influent sur le type de programme et d’organisation, sur l’échelle du projet, sur la manière dont il est perçu, mais aussi sur le regard des participants. Comment et jusqu’à quel point est-il envisageable de contourner le système établi et un certain nombre d’intermédiaires rendus inutiles par le projet auto-constructif ? En quoi l’architecte a-t-il sa place dans un projet qui pourrait être construit sans lui ? 13


Table des matières Introduction 1. L’auto-construction 2. Le bricoleur et l’ingénieur 3. Cinq postures possibles pour l’architecte

5 5 10 13

17 Les théoriciens 18 Bernard Rudofsky 19 Lloyd Kahn 20 Pierre-Gilles Bellin 21 L’atelier Coloco 22 1. Courte histoire des théories 24 2. Recenser par l’exploration 27 3. Analyser et adapter son discours à des publics variés 4. Des productions portées par différents modes de 30 diffusion Les vendeurs de plans Bill Coperthwaite Philippe Starck Tiny house 1. De la vie communautaire au star-system 2. La conception comme révélateur des savoirs 3. Des documents très différents 4. Où et comment commercialiser 5. Un public autonome 6. Projets universels et adaptables 7. Humaniste ou commercial ?

33 34 35 36 37 40 42 45 48 50 53


Les concepteurs de kit Modulex Domespaces Agence Facit 1. Entreprises originales et actuelles 2. La conception du kit, des contraintes à la personnalisation 3. La réalisation, entre accompagnement et dépendance 4. Un public plus classique 5. Des projets prédefinis

55 56 57 58 59 61 65 67 68

71 Les membres associatifs 72 Les Castors 73 Les Compaillons 74 Villages et quartiers solidaires 75 1. Des groupes formés par intérêt commun 81 2. Architecte bénévole 84 3. Architecte et employé 85 4. L’association comme outil de promotion 5. Un public engagé, des projets soutenables, un esprit 86 humaniste Les humanitaires Rural studio Architectes de l’urgence Hassan Fathy 1. Régional, national, international 2. Diagnostiquer 3. Concevoir 4. Former 5. Une population en difficulté 6. Des projets évolutifs 7. Une aventure humaine

89 90 91 92 93 98 102 106 108 110 111


Conclusion 1. Les activités 2. Le public visé 3. Les productions 4. Les motivations

113 114 118 120 122

Remerciements

124

Bibliographie

125

Quelle place pour l'architecte dans l'auto-construction ? - extrait  

Extrait de l'ouvrage Quelle place pour l'architecte dans l'auto-construction ? de Claire Guyet publié aux éditions Cosmografia.

Quelle place pour l'architecte dans l'auto-construction ? - extrait  

Extrait de l'ouvrage Quelle place pour l'architecte dans l'auto-construction ? de Claire Guyet publié aux éditions Cosmografia.

Advertisement