Issuu on Google+

Sébastien Corréard

Architecte diplomé d’état

Travaux Sélectionnés


Construction d’une villa individuelle sur les rives du Léman Projet en phase de développement

Nous avons abordé le projet selon deux thématiques architecturales qui tentent à la fois de gérer les contraintes de l’environnement immédiat et mettre en valeur les points forts du contexte environnant. - La proximité des axes routier et ferroviaire au Nord et du voisinage à l’Est et à l’Ouest du périmètre d’étude a déterminé l’orientation du projet. Pour préserver l’intimité de la villa, l’isoler visuellement et acoustiquement, mais également offrir un champ de vision idéal, nous avons imaginé une architecture constituée de deux « C » posés l’un sur l’autre et tournés vers le lac et les terrasses privatives. Cette stratégie formelle contribue à entretenir une relation exclusive avec le paysage et le panorama sur le lac tout en filtrant les contraintes de promiscuité. - La villa vient s’appuyer sur un mur de soubassement existant, dont nous avons choisi de conserver les acquis cadastraux,

afin de conserver une lecture similaire aux «murs de vignes», éléments marquants du Lavaux. La réinterprétation de ces murs dans notre projet permet la création de plusieurs niveaux de plateaux dans un terrain en forte pente. Ces plateaux accueillent des terrasses extérieures ainsi qu’une piscine en lien directe avec le rez inférieur et le soussol de la villa. La réutilisation du langage paysager «ocal, que nous détournons en langage architectural contemporain, permet une insertion légère du projet dans l’environnement qui l’accueille.

- à gauche: vue de la terrasse - à droite: 1.vue vers la cuisine 2.vue de l’espace de vie 3.vue du salon - page suivante à gauche: plan du niveau supérieur - chambres - page suivante à droite: plan du niveau central - séjour - page suivante à gauche: coupe sur terrasse Ouest - page suivante à droite: vue rapprochée avec aménagements

Travaux sélectionnés - VVI

Le projet s’inscrit au cœur du Lavaux, sur la commune de Villette, dans un cadre paysager remarquable et singulier. Prenant appui sur les coteaux viticoles au Nord, il s’ouvre au Sud offrant un large panorama sur le lac Léman et les massifs alpins qui l’entourent.


Rez supérieur - éch.1/100

chambre 2

sdb

18.0 m²

chambre 1

19.5 m²

30.5 m²

dress. 01 6 ml

douche

chambre 3 13.0 m²

dress. 02 6 ml

+2.90

bureau

384.80

11 m²

garage 2 places 40 m²

entrée 2ndaire


Rez inférieur

- éch.1/100

375.80

377.65

377.65

TN 378.53

TN 381.35 TP 380.70

séjour / salle à manger 98.0 m ²

terrasse 95.0 m ²

Cheminée

hall

16.0 m ²

vitrage toute hauteur

0.00

-1.20

381.90

380.70 381.90

entrée cuisine 20.5 m ²

TN 382.35 escalier pente moyenne 15%

option: cave à vin 9m ² 382.56

cellier 8.5 m ²


toiture 387.85

rez sup 384.80

rez inf 380.40

dĂŠpot jardin

ss sol 377.40


Travaux sélectionnés -


Transformation et réhabilitation des usines PICPIC en Lofts Projet en cours de réalisation

séparant l’espace de vie des parties dédiées au sommeil, laissant traverser la lumière de part en part. Afin de profiter pleinement du gabarit autorisé par la ville de Genève, une surélévation de 2 niveau vient couronner l’usine existante. Tous les appartements sont des duplex avec balcon filant sur chaque niveau et terrasse en toiture.

- à gauche: vue intérieure du bâtiment existant - à droite: 1.vue de la façade sud du projet 2.vue de l’intérieur d’un loft “pop” 3.vue d’un appartement d’attique - page suivante à gauche: exemple de typologies de lofts - page suivante à droite: exemple de typologie en attique - page suivante à gauche: coupe générale - page suivante à droite: vue de l’intérieur d’un loft “classique”

Travaux sélectionnés - PIC

Habiter l’industriel est un thème récurrent en architecture. Comment habiter une ancienne usine au passé chargé. L’usine PICPIC fut construite en 1917 sur un site industriel à l’écart de la ville. A l’origine des voitures de la marque PicardPictet y étaient construites. Ensuite, pendant la seconde guerre mondiale, de l’armement lourd y fut produit et enfin, la troisième vie de l’usine se fit par la construction de machines à coudre. Désaffecté depuis de nombreuses années et phagocyté par l’urbanisation des années 60, le site se devait de retrouver une vie en accord avec la vie du quartier. Le pari fou d’un investisseur fut de dédier ce bâtiment à du logement haut de gamme avec pour modèle le Loft à forte connotation industrielle. Toute la difficulté réside dans la problématique de concilier ce type d’habitat particulier avec les exigences de confort exigées par le standing élevé de l’opération. La formalisation de l’idée réside dans la “boîte” toutes les parties sanitaires, cuisines… sont contenues dans ces volumes, laissant ainsi une sensation d’espace envahir le visiteur, cette sensation est renforcée par de généreux vitrages,


15

16

17

18

D Ch 4

Ch 3

27.6 m2

Ch 2

Ch 1

13.2 m2

31.7 m2

10cm

13.2 m2

C P5

M L

10cm

10cm

10cm

B

Ch 5

C - SM - S

25.6 m2

62.1 m2

A

15

0

1

16

2

3

4

5

17

18


D Ch 3

Ch 4

15.3 m2

16.1 m2

L V

R

10cm

M L

C

10cm

B

C - SM - S 63.4 m2

Ch 2

Ch 1

18.2 m2

22.8 m2

A

0

11 1

12 2

3

4

5

11

12

11

12


l

architectes sa

Objet

Référence

Transformation et surélévation d'un bâtiment industriel en logement

MA.211.CP.01.A Coupe A

Adresse Autorisation n°

Bâtiment PIC PIC

Parcelle n°

Av. d'Aïre 44, 44a, 44b et 44c 1203 Genève

DD 103 603-6 4407, 2287

Phase sia_type de document

Document d'appel d'offre

Coupe A Indice

Modification_date_personne

Indice

A B C D E F G H I J K L M

Dessin

KC+MS+AK+CB

Date de création

01.04.11

échelle

1:100

Modification_date_personne

N O P Q R S T U V W X Y Z

D

A

B

C

B

A

CD

+23.76 / +439.76

TOITURE

4407

+23.09 / +439.09

2287

A

B

+20.79 / +436.79

CD

ATTIQUE 3

+20.07 / +436.07

+17.64 / +433.64

ATTIQUE 2

+17.17 / +433.17 ris_chabloz architectes sa

avenue de rosemont 10 1208 genève

t : +41 (0) 22 70 700 70 f : +41 (0) 22 70 700 77

contact@ris-chabloz.com ris-chabloz.com

+14.40 / +430.40 +14.02 / +430.02

ATTIQUE 1

+13.70 / +429.70

+429.65 / 429.70

+9.91 / +425.91 +9.60 / +425.60

2ème ETAGE

+425.60 / 425.71

+9.21 / +425.21

+5.11 / +421.11 +4.80 / +420.80

1er ETAGE

+420.80 / 420.93

+4.41 / +420.41 limite de propriété

ris_chabloz

+0.31 / +416.31 +0.00 / +416.00

REZ SUPERIEUR +416.00 / 416.09

-0.51 / +415.49

-3.32 / +412.68 -3.50 / +412.50

REZ INFERIEUR +412.50 / 412.59


Travaux sélectionnés -


Construction d’un ensemble de 6 villas contiguës et 6 appartements Projet réalisé

Nous proposons un ensemble de 12 logements répartis en 6 villas villageoises en triplex et 6 appartements (3 en rez de chaussée et 3 duplex avec terrasse en attique). La typologie des villas s’articule autour d’un escalier central desservant les 3 niveaux. Les aménagements extérieurs

ont également fait l'objet d’une attention toute particulière, le terrain naturel offrait une forte déclivité et celle-ci fut conservée et traitée par un jeu de pentes, talus végétalisés et terrasses en lames de béton.

- à gauche: vue du bâtiment d’appartements - à droite: vues du niveau de vie des villas - page suivante à gauche: plans d'un appartement - duplex - page suivante à droite: plans d'une villa - triplex - page suivante à gauche: coupe longitudinale - page suivante à droite: vue depuis la cour centrale du projet

Travaux sélectionnés - SAC

Le projet prend place au sein du village du Grand-Saconnex. Anciennement un corps de ferme traditionnel occupait la parcelle, l’implantation ainsi que la silhouette générale de celui-ci sont reprises pour donner un aspect villageois à la géométrie du projet. Une attention toute particulière est portée à l’échelle humaine du projet, il est conçu de façon à favoriser les rencontres et les échanges entre voisins. La limite entre les espace communs et privés est délibérément confuse, chaque terrasse en partie avant des villas est entremêlée avec le cheminement central par un jeu de pentes et plateaux. La proximité du programme avec les nombreuses ONG présentes sur Genève a permis au projet de trouver sa finalité, les différences culturelles entre les acquéreurs sont mixées sur la base commune que constitue cet ensemble.


4.685

7.065

6.78

7.065

3.795

J-12 bureau/biblio Surface: 13.4 m2

J-12 J-12 J-12 terrasse terrasse terrasse Surface: m2 19.1 m2 Surface: 19.1 m2 19.1 Surface:

5.20

5.20

J-12 Chambre 02 Surface: 18.2 m2

8.42

J-12 J-12 terrasse terrasse Surface: Surface: 19.1 m219.1 m2

8.42

3.05

3.05

J-12 bureau/biblio Surface: 13.4 m2

J-12 Chambre 02 Surface: 18.2 m2

5.20

2.075

J-12 Chambre 02 Surface: 18.2 m2

3.05

J-12 terrasse Surface: 19.1 m2

4.275

4.275

8.42

4.275

J-12 dressing

J-12 dressing

3.05

J-12 chambre 1 Surface: 14.3 m2

2.075

J-12 dressing

J-12 chambre 1 Surface: 14.3 m2

J-12 Chambre 3 Surface: 18.7 m2

3.05

3.135

J-12 chambre 1 Surface: 14.3 m2

2.075

J-12 Chambre 3 Surface: 18.7 m2

6.78 6.78

7.065

J-12 Chambre 3 Surface: 18.7 m2

3.135

3.135

4.685

3.05

4.685

J-12 Cuisine/Séjour Surface: 52.3 m2

J-12 bureau/biblio Surface: 13.4 m2

J-12 Cuisine/Séjour Surface: J-12 52.3 m2

Cuisine/Séjour Surface: 52.3 m2

3.795

3.795

Plan 1er étage

Plan 1er étage Plan 1er étage

Plan Attique

Plan Attique Plan Attique


4.895

2.75

2.77 3.80

1.00

17

1.97

2.75

2.75

4.18

3.76

Maison H Chambre 1 Surface: 11.5 m2

Maison H SĂŠjour Surface: 31.5 m2

Maison H Cuisine Surface: 14.7 m2

Maison H Dressing

Plan Sous-sol

1.80

Maison H Buanderie

2.03

4.16

Maison H Chambre 2 Surface: 11.4 m2

1.85

8.00

16 h. de 17.75 x 27.25

7.98

Maison H Chambre 3 Surface: 10.3 m2

5.87

Maison H Cave Surface: 15.4 m2

Maison H Disponible Surface: 31 m2

Plan Rez

Plan Attique


ris_chabloz l architectes sa

M

Objet

Référence

SAC1

SAC1 CE.050.BN.0.D

L

K

J

I

G

F

E

C

B

A

26.42 4.22

Adresse

Logements La Saconnesienne

Autorisation n°

DD98371/1

Route de Ferney 198-200 1218 Grand-Saconnex

Parcelle n°

578, 603, 1325

10

23.85 3.235

4.34

4.015

2.57

5.395

1.42

3.245

4.015

1.42

5.17

3.235

5.29

10

448.86 448.73

1: 50° voir détail pied de mur

2.58

2.58

N O P Q R S T U V W X Y Z

2.58

Indice

446.66

446.66

13 21 2.58 13 21 2.58

13 13

2.58 13 21

442.77

21

parapet BA sur appui isolant

445.69

2.58

parapet BA sur appui isolant

21

21.10.08 LM+SC 03.02.09 SC 10.06.09 SC 08.09.09 SC

2.58

Modification_date_personne 1ère édition Mise à jour Mise à jour Mise à jour velux + pentes EP

échelle

21

A B C D E F G H I J K L M

21.10.2008

13

Indice

LM+SC

275

Villas G, H & I coupe longitudinale - BB Bât J coupe longitudinale - NN

Dessin Date de création

275

Plans préparatoires à l'exécution

465

Phase sia_type de document

445.76

445.69

442.77

H

G

F

E

2.58

A I

J

B D C

13

439.85

50

6

25 6

2.15

2.31

2.38

2.02

2.46

2.23

rigole L12 / H3 cm

436.70

436.78

pente 1.5%

436.78

436.93

436.85 436.70

pente 1.5%

20

pente 1.5%

439.16 439.01

pente 1.5%

pente 2.5%

20

(436.68 porte)

6

6 21

6

6 rigole L12 / H3 cm

436.81

439.325

pente 1.5%

6

65

2.63

contact@ris-chabloz.com ris-chabloz.com

439.80

position bord de dalle sur garage

2.23

t : +41 (0) 22 70 700 70 f : +41 (0) 22 70 700 77

439.16

isolation sous dalle posée en fond de coffrage

2.31

avenue de rosemont 10 1208 genève

439.01 VP porte coulissante = 2.20

var. 30 à 35

13

439.41

439.01

2.20

ris_chabloz architectes sa

439.85

25

13

439.80

439.36

40

pente 1.1%

13

paroi berlinoise réservation pour écoulement drain dans EC

439.31

Bâtiment J coupe longitudinale

1

3

2

4

7

5

8

9

10

11

12

13

451.12 pente idem toiture

pente

15.00°

27.0% 15.11°

449.75

448.86

15.00°

448.73

pente 15.6%

var. 21-27.5 (BA 20-26.5)

21

2.20

446.34

21

parapet BA sur appui isolant

13

2.58

445.76

13

447.14

6

446.66 parapet BA sur appui isolant

2.20

8.89°

448.125

3.865

448.615

13

445.69

2.60

21

21

2.60

13

445.54

13 20

2.60

2.58

444.20

20

13

443.40

13

442.77

442.60

1.35

13

20 20

21

20

2.66

40

441.92

T.N.

2.66

13

LIMITE DE PROPRIÉTÉ

441.52

441.36

i

n fin

rai

Villa G ss-sol aménagé

441.36

2.66

440.55

439.85

10

12

440.56 440.41

Villa H ss-sol non aménagé chape brute

20 439.75

Villa I ss-sol non aménagé chape brute

439.76

(439.80)

439.75

Villa I ss-sol non aménagé chape brute

25

20

13

439.80

Variable 20-25

2.135

440.16

pente 2.5%

439.26

439.20

6

pente 1.0 %

439.41

439.35 439.01

isolation sous dalle posée en fond de coffrage

décrochement aligné au mur de l'escalier

isolation sous dalle: type à contrôler avec acousticien

26

439.185

pente 1.5%

isolation sous dalle posée en fond de coffrage

439.01

20

12

439.21

Villa H ss-sol non aménagé chape brute

25

2.58

lle

da

20

ter

441.10

2.55

2.125 82

3.40

2.02

2.705

438.25

30

13x17.9 rigole L12 / H3 cm

436.78

436.73

436.70

pente 1.5%

436.86

436.86

pente 2.5%

435.90

435.95

25

local électrique

20

436.73

fouille réseau chauffage-eau

fouille réseau pac

435.00

434.00

Villas G, H & I coupe longitudinale - bâtiment J coupe tranversale

Villa G ss-sol non aménagé chape brute


Travaux sélectionnés -


Concours pour la construction d’un bâtiment de logements La situation du bâtiment d’habitation dans la ville et dans son contexte immédiat présente des points positifs et négatifs. Nos intentions de projet tentent de donner une identité très forte à cet édifice, qui permettra au bâtiment d’être unique, novateur dans sa conception et surtout d’entretenir des relations équilibrées avec le site et ses bâtiments voisins. Nous avons aussi cherché à repenser la notion d’habitat en créant des logements évolutifs en phase avec la société d’aujourd’hui. Sur le plan urbanistique, il bénéficie de la présence du parc Gustave et Léonard Hentsch comme contexte fondamental, qu’il intègre dans son architecture. Depuis l’extérieur, le traitement des façades est pensé de façon à ne pas créer de “façade arrière”, nous désirons offrir un bâtiment remarquable, évolutif et évoluant au gré des envies et besoins de chacun des habitants. L’orientation au Sud des espaces de jour ainsi que les baies vitrées «toute hauteur» offrent une généreuse lumière naturelle aux appartements. Habiter autrement, 100% LMI (Logements à Mixité Intégrée) Le bâtiment propose de s’adapter aux besoins actuels du logement par une mixité des programmes; certaines ac-

tivités usuellement dissociées du logement classique sont redistribuées dans les étages et mises en relation directe avec l’habitat grâce à des espaces annexes possédant une indépendance d’accès. Pouvant selon les exigences devenir espace d’accueil, atelier, cabinet médical ou autre, offrant ainsi des utilisations multiples selon les envies de chacun. Concrètement, les logements disposent d’un jeu de cloisons mobiles permettant la mise en place de ce dispositif au gré des besoins des habitants, permettant ainsi un fonctionnement en toute indépendance. Cette mixité a aussi une incidence sociale qui est au cœur du projet. Elle propose une flexibilité en lien avec les nouvelles cellules familiales (familles recomposées, personnes âgées à charge, jeune adulte en quête d’indépendance...) Celle-ci explique l’étendue de l’offre typologique des appartements allant du 3 au 7 pièces. - à droite: illustration du concept identitaire du bâtiment, intervention de Karim Rashid - page suivante à gauche: 1.étage courant 2.exemples de typologies - page suivante à droite: vue de la “feuille blanche” à disposition de l’artiste

Travaux sélectionnés - PIX

en collaboration avec Karim Rashid


App. 01

App. 02

193.6 m2

Ch. M. 30 m!

188.7 m2

Ch.

14 m!

App. 03

App. 04

143.8 m2

Ch.

189.0 m2

Ch. M.

14 m!

30 m!

Ch.

14 m!

App. 05

App. 06

188.8 m2

179.2 m2

Ch.

14 m!

0 1 2

6p.

5p.

189 m!

C

LMI

162 m! 27 m!

B

17 m!

5

C

17 m!

B

17 m m!

S+R

S+R

Terrasse

Terrasse

48 m!

17 m!

48 m!

26 m!

26 m!

0 0.5 1

2

5

Diagonale perceptible 13m 40

0 0.5 1

2

5

Diagonale perceptible 11m 20

10


Travaux sélectionnés -


Mixité urbaine Projet de diplôme

au coeur de la réflexion et développe un ensemble d'habitations et d'activités en parallèle de celle-ci. Le projet trouve sa place au dessus des deux principaux corps de bâti du marché. Contrairement à l'urbanisme de dalle des années 60, une relation visuelle forte est créée, le visiteur comme l'habitant peut ainsi contempler à volonté l'activité grouillante au dessous de ses pieds. Sur un troisième corps bâti, central, prend place un jardin public relié aux nouveaux édifices par un jeu de passerelles, offrant ainsi une centralité à l'ensemble. Enfin, les logements proposent des typologies libres, seul des zones de raccordement technique sont proposées; l'aménagement étant laissé libre au propriétaire. Cet aspect renforce le bien être des occupants, rejoignant ainsi des attentes proches de celles de la maison individuelle. - à gauche: coupe axo - coupe - à droite: perspectives d'ambiance - double page suivante: vue de l'ensemble par étapes - page suivante à gauche: Exemple de typologie - page suivante à droite: système de plancher par caissons

Travaux sélectionnés - PFE

La question du renouvellement urbain est une des préoccupations majeures de l'urbanisme contemporain. En effet, lors des dernières décennies, l'expansion de la ville s'est basée uniquement sur le développement des banlieues périphériques à tendance pavillonnaire. Ce mode d'étalement urbain est fort éloigné des préoccupations actuelles et engendre de nombreux inconvénients aussi bien par la consommation de territoire, que par le développement de réseaux de circulation pour véhicules. Fort heureusement, de nouveaux modes de penser ont émergé. A présent, l'urbanisme s'oriente sur une optique de reconstruction la ville sur elle même. C'est précisément ce point que le projet tente de traiter, de façon quasi littérale. Le projet prend place dans un quartier situé aux portes de la ville de Montpellier, actuellement se trouve sur place bon nombre d'entrepôts, locaux commerciaux et enfin un MIN (Marché d'Intérêt National), dédié au commerce de fruits et légumes et draine l'ensemble de la production locale vers la ville. Une délocalisation de cette fonction est prévue. Le projet prend le contre-pied de cette initiative et place le maintient de l'activité des lieux



Portfolio 2012