Page 6

BRÈVES

NEWS

BREVES

■ De gauche à droite: ■ From left to right: ■ De izquierda a derecha: René ROCH, Tohni TERENZI, Ilaria BIANCO, Valentina VEZZALI, Cristiana CASCIOLI, Salvatore SANZO, Alfredo ROTA, Antonio DI BLASI, Roberto GALEAZZI, Maurizio PENNAZZI. Young Ho KIM, Rita KOENIG, Timea NAGY, Yelena JEMAYEVA, Pavel KOLOBKOV, Mihail COVALIU.

SUPERMASTER D’ANCONA (ITA)

By Jochen Färber

L’ITALIE CONTRE LES CHAMPIONS OLYMPIQUES 2000

A

l’initiative de la FIE, René Roch confia l’organisation du Supermaster à la Fédération italienne d’escrime. Le nouveau millenium a donc commencé par un «feu d’artifice» d’escrime à Ancona (ITA). Le club d’escrime et la ville d’Ancona avaient invité les meilleurs tireurs du monde pour une excellente démonstration d’escrime. Les équipes étaient formées par les champions olympiques individuels de Sydney aux cinq armes et par la championne du monde au sabre féminin d’une part, contre les meilleurs Italiens de chaque arme d’autre part. La fleurettiste italienne, médaille d’or à Sydney tirant pour l’équipe italienne, fut remplacée par l’Allemande Rita König, médaille d’argent à Sydney. La formule relais des compétitions par équipes, avec tirage au sort pour l’ordre des matchs, a été utilisée pour cette rencontre internationale. L’originalité de la formule de cette compétition est que chaque équipe était constituée de six tireurs de six armes différentes, chaque tireur ne devant rencontrer que le tireur de l’équipe adverse dans son arme. Les relais s’effectuaient à chaque étape de cinq touches (5-10-15-20, etc.). L’équipe vainqueur était celle atteignant la première le score maximum de 60 touches sur deux matchs (aller-retour) dans chacune des six disciplines. Grâce aux sponsors de ce Supermaster, les prix offerts à chaque tireur, étaient de 5000 euros pour l’équipe vainqueur et de 2500 euros pour les battus. Ce fut à la plus jeune athlète de l’équipe italienne de commencer la compétition

6 • ESCRIME INTERNATIONALE

devant son public. La sabreuse Ilaria Bianco avait déjà remporté deux médailles à l’individuel et deux par équipes depuis les Championnats du monde de 1998. A la surprise générale, elle débuta par une victoire (5:3) contre la championne du monde en titre, Yelena Jemayeva (AZE), ce qui ne manqua pas d’encourager les Italiens. Aussi, même si seul Pavel Kolobkov (RUS), de l’équipe des champions olympiques (épée masculine) battait Alfredo Rota 4:2, la Squadra Azzura totalisait déjà le score de 15:11. Quand Salvatore Sanzo (fleuret masculin) termina la première manche, l’Italie l’emportait 30:20 contre la sélection des champions olympiques. Pour le retour, les médaillés olympiques se réveillèrent. Au fleuret masculin, le Coréen

Kim gagna, cette fois-ci contre Salvatore Sanzo (6:5), Kolobkov remporta une nouvelle victoire contre Rota (6:3), et Jemayeva réussit à battre Bianco (11:8). Avant le dernier combat, entre le Roumain Covaliu et l’Italien Terenzi (sabre masculin), le score était de 55:48. Mais la victoire du Roumain (6:5) n’a pas suffi à l’équipe des Champions olympiques pour l’emporter. Résultat final: 60:54 pour les Italiens qui étaient au mieux de leur forme en ce début d’année. Nos remerciements à Maurizio Pennazzi du comité organisateur, à Giovanni Petrucci du Comité olympique national italien, à Antonio di Blasi de la Fédération italienne d’escrime et à Renato Galeazzi de la Municipalité d’Ancona. ●

ANCONA (ITA) SUPERMASTER ITALY VERSUS THE 2000 OLYMPIC CHAMPIONS

O

n the initiative of the FIE, René Roch

The place of the Italian woman foilist who took

entrusted the organisation of the Super-

gold in Sydney and who fenced in the Italian team

master to the Italian Fencing Federation.

was taken by the German Rita König, silver medal-

So the new millennium started with a spectacular fencing display in Ancona (ITA). The fencing club

list in Sydney. The relay system for team competitions was used

and the municipality of Ancona had invited the

for this international encounter, with lots drawn for

best fencers in the world for an excellent demon-

the order of bouts. The novel aspect of the format

stration of fencing.

of this competition is that each team consists of six

The teams were made up of the individual

fencers at six different weapons, each of whom only

Olympic champions from Sydney at five weapons

fences the equivalent fencer in the opposing team.

plus the Women’s Sabre world champion on the

The baton was passed on at each stage of five hits

one hand, opposed by the best Italian at each

(5-10-15-20, etc.). The winning team was the one

weapon on the other.

which was the first to reach the maximum score of

FIE Escrime # 35  

Fencing Escrime Magazine # 35

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you