Page 1

JANVIER FÉVRIER MARS 2015

N°6

LE VOYAGE EN AFRIQUE

Out of Africa

OUGANDA

AU SOURCES DU NIL IN UGANDA, FROM THE SOURCE OF THE NILE TO KIDEPO

Congo Safari

LES MARINIERS

DU FLEUVE CONGO

THE BARGE MEN OF THE CONGO RIVER

Discovering Africa

DISCOVERING BIMBIA

IN CAMEROON World

AMSTERDAM LONDON

TRAVEL IN AFRICA

HAMAJI I 1


N°6

JANVIER FÉVRIER MARS 2015

SOMMAIRE

OUT OF AFRICA 14

EN OUGANDA, DE LA SOURCE DU NIL AUX PLAINES DE KIDEPO IN UGANDA, FROM THE SOURCE OF THE NILE TO KIDEPO

CONGO SAFARI 22

LES MARINIERS DU FLEUVE CONGO THE BARGE MEN OF THE CONGO RIVER

DISCOVERING AFRICA 30

BIMBIA, LA GORÉE CAMEROUNAISE BIMBIA, GORÉE IN CAMEROON

RENCONTRE 38

ALAIN YAV EST UN PYGMALION ALAIN YAV THE PYGMALION

LE DOMAINE DE KERICHO, UNE PLANTATION DE THÉ AU KENYA KERICHO ESTATE, A TEA PLANTATION IN KENYA

MAGAZINE ÉCO 40

MAGAZINE 48

LES SORCIERS DU RING, CATCHEURS CONGOLAIS WIZARDS OF THE SQUARE RING, CONGOLESE WRESTLERS

AU BOUT DU MONDE 56

TÉNÉRIFE AUX ÎLES CANARIES TENERIFE THE PERFECT PORTFOLIO

DÉCOUVERTE 60

KEFAR-NAHUM, LA LEÇON DES INVISIBLES KEFAR NAHUM-CITY: THE LESSON FROM THE INVISIBLE

LA CUISINE INSPIRÉE DE COCO REINHARZ THE INSPIRED CUISINE OF COCO REINHARZ

FOODING 64

CHRONIQUES AFRICAINES 66

STELLENBOSCH LA GOURMANDE STELLENBOSCH GOURMET LIST

BREAK IN A CITY 74

2 I HAMAJI

AMSTERDAM INSOLITE AMSTERDAM UNUSUAL

TENDANCES 78

LA CHRONIQUE D’EMMANUELLE EMMANUELLE’S CHRONICLE

CARNET HAMAJI 82

PHOTO DE COUVERTURE ALEXANDRE VAN ENST

LIFESTYLE IN LONDON

HAMAJI I 3


ÉDITO

ROLEX

Oyster Perpetual Lady-Datejust

ON NE CONNAÎT QUE LES CHOSES QU’ON APPRIVOISE, DIT LE RENARD. VOICI MON SECRET. IL EST TRÈS SIMPLE : ON NE VOIT BIEN QU’AVEC LE CŒUR. L’ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX. C’EST LE TEMPS QUE TU AS PERDU POUR TA ROSE QUI FAIT TA ROSE SI IMPORTANTE. LES HOMMES ONT OUBLIÉ CETTE VÉRITÉ MAIS TU NE DOIS PAS L’OUBLIER. TU DEVIENS RESPONSABLE POUR TOUJOURS DE CE QUE TU AS APPRIVOISÉ. TU ES RESPONSABLE DE TA ROSE.

WE ONLY REALLY KNOW THE PEOPLE WE TAME, SAID THE FOX. HERE IS MY SECRET. IT IS VERY SIMPLE: YOU CAN ONLY SEE RIGHTLY WITH YOUR HEART. WHAT IS ESSENTIAL IS INVISIBLE TO THE EYE. IT IS THE TIME YOU HAVE WASTED FOR YOUR ROSE THAT MAKES YOUR ROSE SO IMPORTANT. MEN HAVE FORGOTTEN THIS TRUTH BUT YOU MUST NOT FORGET IT. YOU BECOME RESPONSIBLE, FOREVER, FOR WHAT YOU HAVE TAMED. YOU ARE RESPONSIBLE FOR YOUR ROSE.

ANTOINE DE SAINT EXUPÉRY, LE PETIT PRINCE ANTOINE DE SAINT EXUPÉRY, THE LITTLE PRINCE

HAMAJI I 7


CONTRIBUTEURS

PORTFOLIO > KRIS PANNECOUCKE Photographe Belge né à Kinshasa, Kris publie régulièrement dans GEO et National Geographic Magazine. Sillonnant l’Afrique, la RDC entre autres pour son travail sur le Fleuve Congo. Pour Hamaji Magazine il signe un reportage sur le fleuve Congo et au Kenya. Belgian photographer born in Kinshasa, Kris regularly publishes in GEO and National Geographic Magazine, travelling accross Africa, in DRC amongst others for his work about the Congo River. For Hamaji Magazine, he realizes a photo report about a trip on the Congo River and in Kenya OUT OF AFRICA > ALEXANDRE VAN ENST Né en Belgique en 1981, Alexandre découvre l’Afrique durant des missions humanitaires en Ouganda, au Mali et en République Démocratique du Congo. En 2011 il se consacre à la photographie et à des projets d’éducation pour les réfugiés. Son travail photographique met en lumière une Afrique positive et décalée. Born in Belgium in 1981, Alexander discovered Africa during humanitarian missions in Uganda, Mali and the Democratic Republic of Congo. In 2011, he finally devoted himself to photography and education projects for refugees. His photographic work highlights a positive and modern Africa CONGO SAFARI • ECO > KRIS PANNECOUCKE Photographe Belge né à Kinshasa, Kris publie régulièrement dans GEO et National Geographic Magazine. Sillonnant l’Afrique, la RDC entre autres pour son travail sur le Fleuve Congo. Pour Hamaji Magazine il signe un reportage sur le fleuve Congo et au Kenya. Belgian photographer born in Kinshasa, Kris regularly publishes in GEO and National Geographic Magazine, travelling accross Africa, in DRC amongst others for his work about the Congo River. For Hamaji Magazine, he realizes a photo report about a trip on the Congo River and in Kenya DISCOVERING AFRICA > LAURE POINSOT Auteure et réalisatrice française, Laure Poinsot vit à Douala au Cameroun. De ses pérégrinations africaines sont nés une trentaine de films, des reportages photos. Des obsessions : la rencontre de «l’Autre», le respect de la parole, le questionnement de la vérité. www.laurepoinsot.com. French writer and director, Laure Poinsot is living in Douala, Cameroon. Her travels in Africa resulted in the creation of thirty films and photo reports that are bound by the same obsessions: encounters with the Other, the respect of the speech, questioning the truth. www. laurepoinsot.com MAGAZINE > COLIN DELFOSSE Diplômé en journalisme et photographe freelance, Colin Delfosse fonde en 2007 le collectif Out of Focus. Souvent primé, il est projeté à Visa pour l’image à Arles et à Sète en 2013. Il a publié le New York Times, Photo Raw, Les Inrocks, Jeune Afrique, le Monde etc. Ses projets le conduisent en RDC où il suit les rebelles du Nord Kivu. Graduated from the Journalism faculty and freelance photographer, Colin Delfosse founds in 2007 the collective Out of Focus. Winner of several awards, his work is shown at « Visa pour l’Image » in Arles and Sète in 2013. He has published in the New York Times, Photo Raw, Inrocks, Jeune Afrique, Le Monde, etc. His projects lead him to the DRC where he studies the rebels in the North Kivu.

8 I HAMAJI

CONTRIBUTEURS

MAGAZINE > PIERRE-BERNARD DEMOULIN Ingénieur civil de formation, il est instructeur de photographie sous-marine. Ce passionné de plongée veut être le témoin des merveilles du monde du silence. Il s’interroge sur la complexité croissante de l’Humanité. Il travaille également pour le service Humanitaire de la Croix-Rouge de Belgique. Pierre-Bernard Demoulin is a civil engineer but also works as instructor of underwater photography. This diving enthusiast wants to witness the wonders of the world of silence. He wonders about the growing complexity of humanity. He also works for the Humanitarian Service of the Belgian Red Cross. TENDANCES > EMMANUELLE MORDACQ Grande voyageuse, Emmanuelle Mordacq est vice-Présidente Marketing chez Accor Hospitality. Elle crée les chaînes d’hôtellerie Pullman et MGallery. En 2011, elle fonde l’entreprise de marketing PLACES. Elle est web-rédacteur en chef de neoplaces.com, site web dédié aux lieux innovateurs dans le monde.www.placesconsulting.com / www.neoplaces.com. Big traveller Emmanuelle Mordacq is senior Vice-President Marketing at Accor Hospitality. She created world hotel brands, Pullman and MGallery. In 2011, she founded the marketing company PLACES. She is web-editor of neoplaces.com, dedicated to world’s innovative places. www.placesconsulting.com / www.neoplaces.com THE AFRICAN MISSIONER > MAXIME DELAFOY Etudiante en Business à l’Université de Stellenbosch en Afrique du Sud, Maxime Delafoy signe pour Hamaji Magazine « Les Chroniques de l’African Missioner ». Depuis toute jeune, elle se passionne pour les voyages et est sans cesse à la recherche de nouvelles expériences à faire partager. Currently studying Business at the University of Stellenbosch in South Africa, Maxime Delafoy writes for Hamaji «The Chronicles of an African Missioner». Ever since she was very young, she has been a fan of travels and is constantly in search for new experiences to share MARIE-AUDE DELAFOY Editeur depuis plus de quinze ans, Marie-Aude Delafoy est aussi auteur. Originaire du Mali elle a passé sa vie en Côte d’Ivoire, sa terre natale. Par son travail, elle est un porte parole engagé du continent noir, de ses peuples, de leur culture et leur patrimoine. Elle vit aujourd’hui à Lubumbashi, en République Démocratique du Congo. Publisher for over fifteen years, Marie-Aude Delafoy is also an author. Originally from Mali, she has spent her life in Côte d’Ivoire, her native land. Through her work, she is a committed spokesperson of the black continent, its people, their culture and their heritage. She now lives in Lubumbashi, Democratic Republic of Congo.

ERRATUM Une erreur s’est glissée dans Hamaji Magazine N°5 . Le reportage sur le Kalahari est signé par la photographe et journaliste Nathalie Bardin

HAMAJI I 9


PORTFOLIO

PHOTOGRAPHIE KRIS PANNECOUCKE

Usine de Sotexki à Kisangani réputé pour la fabrication des pagnes avec du coton provenant du Nord du Pays. Factory of Sotexki in Kisangani well known for its production of fabrics with cotton coming from the North of the Country

10 I HAMAJI

HAMAJI I 11 Cette image vous est offerte par la Trust Merchant Bank


OUT OF AFRICA

OUGANDA DE LA SOURCE DU NIL AUX PLAINES DE KIDEPO

L’Ouganda, surnommé «The Pearl of Africa» par Winston Churchill, est une terre aux multiples visages. Le pays, bordé par la jungle du Congo, par les terres arides du Soudan du Sud et du Kenya, et par le Lac Victoria, accueille une faune et une flore aussi diverse que ses paysages.

UGANDA

FROM THE SOURCE OF THE NILE TO KIDEPO Texte & photos Alexandre van Enst

Uganda, aptly nicknamed «The Pearl of Africa» by Winston Churchill, is a land of many faces. The country, bordered by the jungles of Congo, by the arid lands of South Sudan, and by Kenya and Lake Victoria, hosts flora and fauna as diverse as its landscape.

1. Bosco, un ranger de la Uganda Wildlife Authority scrute l'horizon à la recherche du roi de la Savane.

12 I HAMAJI

HAMAJI I 13


Jeunes Masaï dans la réserve de Ngorogoro.

Young Masaai boys in the Ngorogoro Conservation area.

C

’est sur les traces de l’explorateur John Speke, à la Source

atmosphère verdoyante et mystique. Les amateurs de whisky y

du Nil, que ce voyage Out of Africa débute. Depuis

trouveront un bar très bien fourni.

Jinja, sur la rive du Lac Victoria, nous prenons la route

Le lendemain, nous mettrons le cap vers notre destination

le long du Nil sur 35 km avant d’arriver à Kangulumira, où nous

suprême : la vallée de Kidepo. En nous dirigeant vers le nord du

embarquons sur un canoë afin d’atteindre l’île du Wildwaters

pays nous rencontrerons la tribu des Karamojangs, qui signifie «le

Lodge sur le Nil. Ce lodge situé au milieu des rapides a été créé

vieil homme qui ne pouvait marcher plus loin», faisant référence à

afin de protéger en collaboration avec les communautés locales

leur migration depuis l’Éthiopie au 16ème siècle, avant d’atteindre

l’écosystème, ainsi que la faune et la flore des centaines d’îles à

Kidepo National Parc. Ce parc s’étend sur plus de 1500 km2, entre

cet endroit de la rivière.

les frontières avec le Soudan et le Kenya. La savane y est bordée par une chaîne de montagnes dominée par le Mont Morungole

Après avoir profité du spectacle du plus long fleuve d’Afrique,

atteignant 2750 m d’altitude. Nommé Parc National en 1962, ce

nous nous dirigerons plus à l’est vers les falaises de Sipi, à

sanctuaire abrite près de quatre-vingts espèces de mammifères

quelques heures de route, où nous logerons au Sipi River Lodge

et cinq cents espèces d’oiseaux. La magie de Kidepo est que

qui accueille dans son domaine l’une des trois cascades de Sipi.

le plus souvent votre voiture sera la seule à perte de vue, au

Un petit paradis où l’on trouve repos et quiétude, dans une

royaume des animaux sauvages.

14 I HAMAJI

Dans le parc de Kidepo un éléphant secoue un Acacia pour en récolter les fruits. Un lionceau de Kidepo nous salue du regard. Ce parc est l'un des rares où le nombre de lions augmente chaque année, ayant doublé au cours de la dernière décennie.

HAMAJI I 15


• L'Apoka Lodge est situé au coeur du Parc de Kidepo. • Les Bandas du Sipi River Lodge sont situés à quelques mètres au-dessus de la rivière et offrent comfort et quiètude. Vous pouvez compter sur une douche bien chaude. • Des babouins profitent du couché du soleil à Kidepo. • Kidepo compte plusieurs milliers de Buffalos et vous ne pourrez pas manquer de voir ses gigantesques troupeaux traverser la Savane. • Profitez de la piscine et des rapides du Nil au Wild Waters Lodge. • Profitez d'un bon bain avec seul le Nil pour vous regarder. • Le bar du Sipi River Lodge offre plus que satisfaction aux amateurs de bon whisky. • The Apoka Lodge is located in the Kidepo Park. • The Bandas of Sipi River Lodge are located a few meters above the river and offer comfort, tranquillity and the luxury of enjoying a hot shower. • Baboons enjoying the sunset at Kidepo. • There are thousands of Buffalos in Kidepo and you will certainly see huge herds crossing the savannah. • Enjoy the pool and the Nile rapids in Wild Waters Lodge. Take a bath with only the Nile facing you. • The Sipi River Lodge bar is the place to be for the whiskey lovers.

Couché du soleil sur la Savane de Kidepo, non-loin de l'Apoka Lodge.

I

t is in the footsteps of the explorer John Speke, at the source

The next day we head toward our ultimate destination: Kidepo

of the Nile, that our Out of Africa journey begins. From Jinja

Valley. While heading towards the north we meet the tribe of

on the shores of Lake Victoria, we drive along the Nile for 35

Karamojangs, which means «the old man who could not walk

km before reaching Kangulumira, where we embark by canoe to

away,» referring to their migration from Ethiopia in the 16th

reach the island of the Wildwaters Lodge. This lodge, built among

century, before reaching Kidepo National Park. The park spreads

the rapids, was created in conjunction with the local communities

over 1,500 km2 between the borders of Sudan and Kenya. The

to protect the ecosystem as well as the wildlife resident on the

savannah is surrounded by a mountain range dominated by the

hundreds of islands in this part of the river.

2750 metre-high Mount Morungole. A national park since 1962, this sanctuary is home to nearly eighty species of mammals and

After enjoying the spectacle of the longest river in Africa, we

an amazing five hundred species of birds. Kidepo’s magic is that

head further east to the cliffs of Sipi, a few hours away, and stay

your car will most often be the only one in sight, alone in the

at the Sipi River Lodge – home to one of three Sipi waterfalls. It’s

kingdom of the animals.

a paradise where you can find peace and tranquility in a green and somewhat mystical atmosphere, and where whisky-lovers can enjoy the well-stocked bar. 16 I HAMAJI

HAMAJI I 17


You name it, we can book it.

Now IATA registered.

Y ALLER

Y ALLER

Kidepo est à 740 km de la capitale Kampala. En passant une nuit au Wildwaters Lodge et au Sipi River Lodge vous découvrirez de magnifiques endroits et prendrez le temps de respirer. La route jusqu’à Kidepo est l’une des plus scéniques de l’Ouganda.

Kidepo is situated 740 km from the capital Kampala. By spending a night at Wildwaters Lodge and the Sipi River Lodge, you will discover beautiful places and take time to breathe. The road to Kidepo is one of the most scenic in Uganda.

ADRESSES Où se loger: www.wild-uganda.com www.sipiriverlodge.com www.wildplacesafrica.com/our-lodgescamps/apoka/ www.wild-uganda.com Meilleure période pour visiter: décembre-janvier et juillet-août Climat clément à Jinja et Sipi mais plus chaud à Kidepo. Prévoir des vêtements longue manche.

18 I HAMAJI

ADDRESSES Where to stay: www.wild-uganda.com www.sipiriverlodge.com www.wildplacesafrica.com/our-lodgescamps/apoka/ www.wild-uganda.com Best time to visit: December-January and July-August Mild climate in Jinja and Sipi but warmer in Kidepo. Long-sleeved clothing should be sufficient.

+243 81 662 0479 reservations@malabar-group.com www.malabar-group.com

HAMAJI I 19


THE COMMERCIAL BANK OF CONGO

Le vendredi 19 septembre 2014, la Banque Commerciale Du Congo a convié ses clients Corporate, VIP, PME et Particuliers ainsi que leur conjoint à un événement exceptionnel. Près de 450 personnes à bord du Majestic River II ont participé à une randonnée fluviale sur le majestueux fleuve Congo. Une journée inoubliable. Incontestablement, l’événement de la rentrée !

On Friday, the 19th of September, the Commercial Bank of Congo has invited its clients Corporate, VIP, PME and their spouses to their very special event. Nearly 450 people aboard the Majestic River II participated in a river excursion on the majestic Congo River. An unforgettable day. Undoubtedly, the event of the season!

Photographies © Jean-Luc Delsemme

LA BANQUE COMMERCIALE DU CONGO

20 I HAMAJI

HAMAJI I 21


CONGO SAFARI

Les mariniers du fleuve Congo The barge men of the Congo River Texte et photos Krys Pannecoucke

Départ du Port de Kinshasa pour un long voyage sur le fleuve. Un matelot bien content qu’il pleuve pour cuisiner avec l’eau de pluie qu’il a récupéré. Departure from Kinshasa’s harbour for a long trip on the river. A sailor quite excited about the rain as the rainwater is often used for cooking.

C’EST UN DÉPART POUR UN VOYAGE DE PRESQUE TROIS MOIS, UN ALLER-RETOUR KINSHASA – KISANGANI AVEC UN CONVOI, LENT ET IMPERTURBABLE. LES NAUFRAGES À RÉPÉTITION QUI FONT DE NOMBREUSES VICTIMES, RENDENT CES VOYAGES PÉRILLEUX.

S

ur les quais, pas d’épouses qui font des adieux aux

En tête, le maître d’équipage, juché sur un camion, signale avec

matelots ; seulement des dockers qui perpétuent de

le sémaphore de ses doigts la profondeur indiquée par les deux

façon temporaire la tradition du « portage », et quelques

sondeurs de la première barge. Ils plongent sans arrêt dans

dizaines de militaires - kalachnikovs sur le côté – qui traînent là,

l’eau de longues tiges de bois graduées, et lui crient le métrage

des jours entiers sans trop savoir pour qui ni pourquoi.

trouvé. La tension est visible sur la passerelle, et le commandant

En l’absence de routes reliant les principales villes de la République démocratique du Congo, le transport fluvial

Il est interdit de naviguer la nuit. Les convois font de 12 à 15

demeure le moyen de transport le plus utilisé par les populations

heures de navigation par jour et s’arrêtent à la tombée de la

congolaises, en général.

nuit. Le matelot se jette dans l’eau et nage vers le rivage pour

En RDC, la navigation et les «marins d’eau douce» sont donc vitaux pour l’économie du pays. C’est un départ pour un long voyage de presque trois mois, un aller-retour Kinshasa – Kisangani. Des arrêts prévus à Mbandaka, Lisala, Bumba. Des chargements et déchargements qui s’enchaînent. Les naufrages à répétition font de nombreuses victimes, et rendent la croisière périlleuse. 22 I HAMAJI

a toujours les jumelles braquées sur le maître d’équipage.

trouver un arbre en guise d’amarrage auquel il sécurisera le convoi pour la nuit. Pour éviter les bancs de sable, les bateaux doivent faire appel à des « éclaireurs », des pêcheurs locaux, embauchés pour des petits parcours qu’ils connaissent bien. Ils prennent la barre pendant quelques heures. Le commandant du bateau doit aussi savoir « lire l’eau » : deviner, au sens des vagues et dans les HAMAJI I 23


Les bateaux naviguent encore avec de vieilles cartes pour trouver leur chemin Un bateau de transport avec plusieurs barges pleines de marchandises. Nowadays, boats are still sailing with old maps to find their way A transport ship with several barges full of goods.

lignes transversales du courant, la présence de sable sous un ou

aux pêcheurs, et tous, hommes, femmes, enfants dès trois

IN THIS SLOW-MOVING CONVOY, IT TAKES A FULL THREE MONTHS TO MAKE THE ROUND-TRIP FROM KINSHASA TO

deux mètres d’eau.

ans, savent manier la pirogue et la pagaie avec une adresse

KISANGANI. AND IN A RIVER STREWN WITH SHIPWRECKS, THE JOURNEY IS PERILOUS TOO: ACCIDENTS CLAIM COUNTLESS

prodigieuse, une légèreté sans pareille. Il arrive de voir dix

LIVES EACH YEAR.

ou quinze personnes debout dans une petite embarcation,

O

Lors des violentes tempêtes les vagues se transforment en murs d’eau de 1 m 50. Le vent pousse le lourd convoi et risque à tout moment de le mettre dans le sens opposé de la marche. Et ce ne sont pas les 700 cv des deux moteurs qui pourraient empêcher cette volte-face. Les bateaux doivent obéir : les matelots sur le bateau-pousseur et les barges se retrouvent vite collés à la rive.

criant et gesticulant. Ils viennent proposer des poissons ou des animaux imprévus, comme des crocodiles ou des boas, des fruits : avocats, mangues ou papayes. Ils viennent aussi acheter ce que les femmes des matelots proposent : friperie, babioles ou des médicaments contrefaits. Bientôt l’arrivée au port… Les matelots savent qu’ils vendront

Le transport fluvial est non seulement important pour l’économie

bientôt, à leur tour, les poissons et crocodiles congelés à des

du pays mais également pour les matelots et les populations

acheteurs qui les attendent bras ouverts sur les quais.

qui en profitent pour faire du commerce. Tous les jours les bateaux voient arriver de chaque côté des dizaines de pirogues qui accostent. Le fleuve appartient 24 I HAMAJI

n the docks, no wives or sweethearts are waving

the round-trip from Kinshasa to Kisangani. And in a river strewn

goodbye to their sailors, only dockers, temporarily

with shipwrecks, the journey is perilous too: accidents claim

perpetuating the tradition of “porting”, plus a few

countless lives each year.

soldiers – Kalashnikovs at their sides – wandering around without knowing why.

Perched on a truck, the bo’sun uses semaphore to signal with his fingers the depth indicated by the two sounders on the first

Because of the absence of roads linking the main cities of the

barge. The crew keeps on lowering the graduated poles and

Democratic Republic of Congo, river transport generally remains

shout out the readings. The tension is palpable, especially on

the most common means of transport for the Congolese. In

the bridge, where the captain’s binoculars are continuously

the DRC, river navigation and «landlubbers» are vital to the

focused on the bo’sun.

economy. In this slow-moving convoy, it takes a full three months to make

Travelling by river at night is forbidden, so the convoy sails for between 12 and 15 hours, stopping at nightfall and often using HAMAJI I 25


Un sondeur indique la course à suivre sur le fleuve pour éviter des bancs de sable. Des sondeurs prennent leur tour pour sonder la profondeur du fleuve. Les marins gagnent des revenus supplémentaires avec le commerce de poissons ou des articles désirés par les villageois. Vu d’un bateau de transport sur le fleuve.

just a tree along the riverbank or the edge of an island to moor

Eventually, the convoy can hear its arrival being announced at

against. A sailor jumps into the water and swims to a place where

the port, the docks are lined with eager buyers and the sailors

he can secure the convoy for the night.

seize the opportunity to cash in on the bounties bought along

To avoid sandbars, ships must use «scouts», local fishermen

A sounder showing the route to follow on the river to avoid sandbars. Sounders measuring the depth of the river. The sailors earn extra income from the villagers through the trade in fish or other goods.. V iew from a transport boat on the river.

the way.

hired for short routes that they know well. They take the helm for a few hours. The commander of the vessel is also able to «read the waters», interpreting the waves and the transverse lines of the current, looking for sand under one or two metres of water. During storms, the waves turn into huge walls of water measuring up to 1.50 metres high. The wind often pushes boats so that they are travelling in the opposite direction – not even the 700 hp of the two engines can prevent it. The boats obey the wind, and sailors often find their vessels glued to the shore. River transport is not only important for the country’s economy, it is also vital for the sailors and for the people who live by trading. Every day, dozens of canoes come from both sides of the river towards the convoy. The river belongs to fishermen and to everyone else: women, children from the age of three - everybody knows how to handle a canoe and paddle with prodigious skill. You can sometimes witness ten or fifteen people standing in

Y ALLER Entre Kinshasa et Kisangani : Dormir : A Kinsangani : l’hôtel Palm Beach près du fleuve. A Bumba : Guest House de l’église, fondé par le prêtre Carlos Rommel. Un prêtre qui est moitié dieu après tout ce qu’il a fait pour cette ville. Construction d’écoles, hôpital, église. Se restaurer La restauration toute simple de ces établissements

a small boat, shouting and gesticulating. They usually sell fish or some other exotic species such as crocodiles and snakes, or fruits (avocado, mango or papaya). They are also interested by what the sailors’ wives have to offer: fabrics, baubles or even counterfeit medicines. 26 I HAMAJI

HAMAJI I 27


BRT1AGENCE DE COM

C

M

Y

CM

MY

Le Boucher is about family - and the laughter, memories and conversations shared with special people over a great meal. We offer excellent food, outsatnding service and warm hospitality. And while Le Boucher is renowned for is steaks and sushi the menu caters for all tastes with a selection of salads, chicken and sea food dishes. Le Boucher’s picturesque lake setting will enhance any mood, it is very conveniently situated with ample parking We cater for all functions: Business meeting, Birthday parties, Engagements, Weddings, Anniversaries.

CY

CMY

K

Gaming is so much better at Kings & Queens! with every flip of the card and turn of the wheel our casino deals a winning combination of service and elegance in our plush surroundings. Conveniently situated, Kings & Queens boasts ample secure parking

Games on offer include: • American Roulette • Poker • Blackjack • Punto Banco • Slots

ROUTE DE GOLF - LA PLAGE

(+243) 811 524 649 • (+243) 822 030 004 leboucher@lattelicious.co.za

1446 AV KILELABALANDA, QUARTIER KIMBWAMBWA (+243) 825584610 | (+243) 852555061 kingsandqueens@lattelicious.co.za


DISCOVERING AFRICA

BIMBIA

la Gorée camerounaise GOREE in CAMEROON Texte et photos Laure Poinsot

En marche vers Bimbia

CET ANCIEN PORT NÉGRIER VIENT DE SORTIR DE L’OUBLI ET DE L’INDIFFERENCE GRACE À DES VISITEURS AFRO-AMERICAINS EN QUÈTE DE LEURS RACINES AFRICAINES. BIMBIA - RESCUED FROM OBLIVION BY THE ARRIVAL OF AFRO-DESCENDANTS IN A QUEST FOR THEIR ANCESTRAL ROOTS 30 I HAMAJI

HAMAJI I 31


C

’est presque par hasard que fut redécouvert Bimbia, cet

événement, c’est la possibilité, aux États-Unis, d’effectuer des

ancien port négrier situé à quelques encablures de la

tests ADN afin de connaître son origine ethnique. C’est ainsi

capitale économique Douala.

que les premiers Afro-Américains, dont le test avait indiqué des

Au large, la petite île Nichols où accostaient les navires négriers L’ancien canon qui protégeait le port négrier Un site enfoui dans la forêt équatoriale Quelques années encore, et le site aurait complètement disparu Les anciens piliers se dressent aujourd’hui comme des totems de la mémoire

I

t was almost by accident that Bimbia was rediscovered, this old slave-trading port situated far away from the economic capital Douala.

Il y a quatre ans à peine, personne ou presque au Cameroun n’en

racines camerounaises, ont commencé à arriver au Cameroun en

avait entendu parler, aucun guide touristique ne le mentionnait

décembre 2010. Accompagnés de compatriotes historiens, ces

et les recherches historiques sur ce site étaient embryonnaires.

premiers descendants d’esclaves se sont naturellement rendus

Seuls quelques historiens isolés avaient repéré Bimbia, après

à Bimbia. Et ils ont découvert avec consternation que ce site

que des travaux de terrassement l’ont extirpé des lianes et des

était non seulement abandonné mais aussi occulté par l’Histoire

and bamboos in the late 1970s.

bambous à la fin des années 70.

camerounaise. C’est ainsi que les médias internationaux se

Yet Bimbia was probably one of the hubs dedicated to triangular

Pourtant, Bimbia était vraisemblablement l’une des plaques

sont emparé de cette histoire oubliée, et qu’ils ont révélé

trade in Central Africa. This was evidenced by the remaining old

tournantes dédiées au commerce triangulaire en Afrique

au grand jour l’existence de Bimbia. Ce coup de projecteur

prison buildings that can be seen overgrown with bamboo.

centrale. En témoignent les importants vestiges d’anciennes

international a aussitôt déclenché, aux États-Unis, un vif intérêt.

We know for a fact that at the height of the slave trade, the

constructions carcérales que l’on peut découvrir envahis par les

L’ambassade américaine a très vite financé un premier chantier

African coast had dozens of slave ports. But few of them, such

bambous.

de stabilisation des structures et d’aménagement touristique

as Gorée in Senegal, have been preserved. Most of them are

L’on sait en effet, qu’au plus fort du commerce des esclaves, la

du site. Et des chercheurs américains se sont lancés dans des

currently threatened, likely to be forever buried by nature and

côte africaine comptait des dizaines de ports négriers. Mais peu

projets de recherches pour déterminer quels bateaux négriers

memories.

d’entre eux, comme Gorée au Sénégal, ont été sauvegardés. La

étaient passés par Bimbia. Au Cameroun, en revanche, l’intérêt

Without a recent development, it would have been the case at

plupart sont en passe de disparaître, risquant d’être, à jamais,

reste mitigé, mais laisse espérer aux historiens du pays que

Bimbia. It has presented an opportunity for the United States

ensevelis par la nature et dans les mémoires.

leurs recherches seront peut-être bientôt reconnues voire

to conduct DNA tests to investigate ethnic origins. Thus, the

Sans un événement récent, cela aurait été le cas de Bimbia. Cet

encouragées.

first African-Americans whose tests indicated Cameroonian

32 I HAMAJI

The small island, Nichols, where slave ships used to dock The old cannon that was used to protect the harbour In a few years, the site would have completely disappeared Bimbia is attracting more and more visitors every year Today, the ancient pillars stand as totems of the past

Four years ago, almost nobody in Cameroon had heard about it, no tour guide ever mentioned it and historical research about this site was embryonic. Only a few historians had identified Bimbia after some earthmoving works released it from the lianas

HAMAJI I 33


ADRESSES • Les enfants camerounais découvrent enfin leur Histoire • Un réhabilitation financée par l’Ambassade américaine • On peut lire sur ces briques les initiales des anciens esclavagistes • Un site enfoui dans la forêt équatoriale • Cameroonian children finally find out about their true history • A rehabilitation financed by the US Embassy • On these building blocks, you can still read the initials of the first slaves • A site hidden in the rainforest

roots, arrived in Cameroon in December 2010. Accompanied by fellow historians, these early descendants of slaves naturally went to visit Bimbia. They were dismayed to discover that this site was

ROAD BOOK : Bimbia est situé au nord de Limbé, dynamique ville balnéaire à 70 km de Douala Y ALLER : Office du tourisme : + 237 77 70 88 47 MANGER : Restaurant du jardin botanique : + 237 97 63 31 69 DORMIR : Kie Village Hotel : + 237 77 58 60 54

not only abandoned, but also obscured by Cameroon’s history. This is how the international media seized on this forgotten history and brought to light the existence of Bimbia. The international spotlight immediately triggered an interest in the United States. The US embassy soon financed a project that aimed to stabilize the foundations of the structures and the development of tourism on the site. American researchers have engaged in projects to determine which slave ships had actually passed through Bimbia. In Cameroon, however, interest is mixed, but Bimbia still gives reasons for the historians to hope that their research may be soon recognized or encouraged. 34 I HAMAJI

HAMAJI I 35


RENCONTRE

I CULTURE I ÉVÈNEMENT I PEOPLE I

Alain Yav est un pygmalion the pygmalion

En vacances êtes vous plutôt city, plage, nature?

La vraiment ca dépend…des saisons… de mon humeur… - Par moments, je suis un vériable city sleker’ …citadin… j’aime les grandes villes…rencontrer du monde, découvrir de nouvelles villes…Au delà des espaces, l ‘art, la cultures, la cuisine… - Par contre d’autres fois, c’est plutôt l’évasion…loin de tout…et j’adore l’eau…le fleuve…la mer… -Le voyage en 3 mots : vacances ou affaires ?

Les vacances c’est ; 1. Détente 2. Party 3. Découverte

Les Affaires c’est : 1. Stress 2. Confort 3. Efficience

Votre voyage de rêve

CEO. Group Pygma Communication Après un parcours marketing et publicité dans des multinationales en Afrique du Sud, en 2004, je décide de quitter le monde du corporate. Avec un groupe d’amis, nous créerons Pygma Group, de nos initiales: Paul, Yav, Gatarayiha, Mandla, Alain

Je ne sais pas si c’est Dakar, Cape Town ou Rio… Autant je suis super stressé par le temps dans ma vie normale, en vacances tous les contraintes tombent…pas de rendez-vous fermes, pas de contraintes, pas de responsabilités…je prend les choses comme elles viennent et je prend le temps de déguster… je laisse mon instinct décider. En vacances, le temps s’arrête… tout est permis.

After a career path in marketing and advertising for big multinationales companies in South Africa until 2004, Alain Yav decides to leave the corporate industry. With a group of friends, he founded in 2005 Pygma Group, their initials: Paul, Yav, Gatarayiha, Mandla, Alain

Un lieu fétiche

- Chez moi à 17h au coucher du soleil. Le coucher du soleil a sur moi un effet réparateur. Je me retrouve, je me ressource. Malheureusement ça ne m’arrive que très rarement vu que 99% du temps je suis au bureau à cette heure là. Un hôtel

- Le x boutique hotel à Capetown, Stellenbosch…dans les vignes Le meilleur restaurant du monde

1995

Wits University –JHB- Afrique du Sud. Options Marketing et Comptabilite L’Agence de Pub Grey Worldwide, Wits University –JHB-South Africa. Marketing and Financial Accounting the Advertising Agency Grey Worldwide,

1997

le Groupe Procter & Gamble (P&G)

the group Procter & Gamble (P&G)

2001

le Chocolatier Cadbury Schweppes the chocolate manufacturer Cadbury Schweppes

2005

Retour en RDC pour diriger la branche communication de Pygma Group.

TEXTE CORNEILLE ET SIMA

38 I HAMAJI

Back in DRC in 2005 at the head of the Communication department of Pygma Group.

Comme le restaurant de ma mère n’existe plus, je dirais au ‘Comme chez Soi’ à Bruxelles car je n’ai jamais aussi bien mangé. Sur une île qu’est ce que vous emporteriez ?

J’espère qu’il y’a internet sur cette ile :-)…Ma musique… sono…i phone…ordi…havaianas…kikoyis…vin blanc… Un retour dans le temps

Mon 40ème anniversaire… promenade sur le fleuve et banc de sable avec ma famille et mes amis venus de partout… week end mémorable…

When on vacation where do you spend most of your time, in the town, on the beach or out and about exploring nature?

It really depends on…seasons…my mood … - Sometimes, I can be a real city sleeker’ …man of the city…I like big cities, meet different people, discover new places… It goes beyond the spaces, arts, cultures and gastronomy … However sometimes I rather want to escape the city, far from everything… And I love the water…the river… the ocean… Describe your trip in 3 words.

Holiday is synonym of : 1. Relaxing 2. Celebrating 3. Discovering

Business is synonym of: 1. Stress 2. Comfort 3. Efficiency

What is your dream destination?

I’m not sure if it is Dakar, Cape Town or Rio… I am usually constantly stressed in my everyday life, but on holiday any constraint melts away …No business meetings, no constraints, no responsibilities … I take some time to enjoy the simple things and I let my instinct decide for me. On holiday, no more of the unceasing tick-tock sound of clock… everything is permitted What is your favourite place in the world?

-Home, at sunset time. The sunset has for me a remedial effect. I find myself again, gather strength and get revitalised. Unfortunately it doesn’t happen that often : at that time of the day, I have 99% chances to still be at work. Favourite hotel?

A secret spot, a boutique hotel in Stellenbosch in the middle of the vineyards Your favourite restaurant in the world?

The Thomas Maxwell restaurant in Parkmore, Johannesburg On an island what would you take with you (key items)?

Fingers crossed, there won’t be any internet on this island… My music, speakers, I Phone, laptop, havaianas…kikoyis… white wine … Back in time…

Votre dernier voyage

Johannesburg…affaires…

My 40th birthday…cruising on the river and sandbank with my family and friends coming from all over the world… An unforgettable weekend…

Votre prochain voyage

Your last trip:

Dates Clés

Your next trip:

Vos objets fétiches

Key dates : 24 Juin…

Paris…vacances…Deux semaines…je suis impatient ! 24 Juin…

En voyage je me ferme à tout. Loin du stress habituel. Souvent coupe du monde sans accès à internet et téléphone. C’est un moment de réflexion mais aussi ou je suis très productif devant mon ordinateur.

Johannesburg…business Paris on holidays …Two weeks …I can’t wait!

Your most sentimental objects:

When I’m travelling, everything is locked in the house.Far away from the usual stress. Completely cut off from the stress of the world without any access to internet or telephone. Then comes the time to think while I can also be very productive on my computer HAMAJI I 39


MAGAZINE ECO ECO

KERICHO

Estate, une plantation de thé au Kenya

Kericho

there is a plantation that gives sustainability a face.

Texte et photos Krys Panneckouke • Traduction Julie Walker

AU KENYA, IL EXISTE UNE PLANTATION QUI OFFRE UN VISAGE À L’ÉCONOMIE DURABLE

N

IN KENYA THERE IS A PLANTATION THAT GIVES SUSTAINABILITY A FACE.

otre destination est le domaine de Kericho, la première

On cultive le thé au domaine de Kericho depuis 1925, d’abord par

plantation qui s’est vu accorder la célèbre certification

la compagnie anglaise Brooke Bond, puis par le group Unilever

« Rainforest Alliance ».

en 1984, dont la marque Lipton. Le domaine est situé à 2 200

Ce certificat est un label international indépendant qui

mètres au-dessus du niveau de la mer, tout près de l’équateur.

contrôle dix aspects de la pratique de l’économie durable,

C’est un climat idéal pour cultiver un thé de grande qualité.

incluant le respect de l’environnement mais aussi le traitement salarial des employés. La « Rainforest Alliance » œuvre à la

DES FEUILLES VERTES

conservation de la biodiversité, à l’amélioration du niveau

Le travail laborieux des cueilleurs de thé commence au milieu

de vie en promouvant et évaluant l’installation des standards

de la nuit et ne s’arrête parfois qu’après 7 heures du matin. La

de l’économie durable dans ces aspects les plus variés. À

récolte du thé est un vrai métier. Seules les feuilles d’un vert

travers des audits quantifiés elle fournit à l’agriculture et à

tendre au sommet de la plante sont cueillies. Les nouvelles

l’industrie de la forêt du crédit carbone, en effectuant des

feuilles sont récoltées tous les dix jours. Tous les trois ans, les

contrôles indépendants et transparents, ainsi que des services

plants de thé sont complètement élagués de 20 cm.

de certification. L’objectif du programme est de générer des

Le domaine de Kericho s’étend sur plus de quatre-vingts

bénéfices écologiques, sociaux et économiques.

kilomètres et couvre une superficie de près de 8000 hectares. Avec 16000 ouvriers (dont 5 000 saisonniers,) ce sont près de

UNE PLANTATION MODÈLE

65000 personnes qui sont prises en charge. Le domaine est

Après une heure de vol de Nairobi, les plantations de thé

donc une importante source de création d’emplois dans une

apparaissent à l’horizon. Des champs verts où s’activent des

région où le sévit chômage.

groupes de ramasseurs de thé. Nous sommes aux racines de

40 I HAMAJI

l’industrie du thé. Le thé est la seconde source de revenus après

UN LABEL VERT

le tourisme pour le Kenya.

Le label « Rainforest Alliance » est basé sur les « 3P » de HAMAJI I 41


4d’envois millions par jour, plus de 220 pays et territoires

Photo 1 : Toutes les deux heures, les cueilleurs font un tour à la station de stockage pour voir la quantité de thé récolté. Ils effectuent le tri des feuilles, ils retirent celles qui sont fanées ou qui ne correspondent pas aux standards de qualité. Photo 2 : Ce sont 10 kilos de thé qui sont récoltés par les cueilleurs durant le cycle de la récolte de deux heures. Les cueilleurs sont rémunérés au kilo récolté. Les employés du domaine de Kericho gagnent trois fois plus qu’un cueilleur travaillant dans les autres domaines. Photo 3 : les enfants des employées sont éduqués dans des écoles privées de la compagnie. Ici, le maître, Steven Okombo pose avec sa classe de

maternelle. Picture : Every two hours, pickers head to the weighing station to see how much they have collected. They sort through the leaves beforehand, removing any wilted or «non-recommended» leaves from their stashes. Picture : Employees collect about 22 lbs. (10 kg) every two-hour cycle -- significant, since they’re paid a fixed sum per pound of tea plucked. Employees working on the Kerichio estate earn three times more than the local agricultural minimum wage.

Kinshasa 491 Av. Colonel Mondjiba Tel: +243 81 908 9254

Picture : Children of employees have access to education in company-owned schools. Here, teacher Steven Okombo poses with his third grade class.

l’économie durable : Population, Planète et Profit. Mais

d’essences d’arbres. C’est presque un million d’arbres locaux

au-delà de ces engagements, le premier P est un objectif à

qui ont déjà été replantés depuis les années 2000.

atteindre pour les populations : le plein emploi, des salaires

Enfin, un P pour Profit : durant les années 1980, la culture du

décents, de bonnes conditions de travail, de logement

thé est devenue très profitable pour l’économie kenyane.

et d’éducation. Et des bénéfices importants pour tous les

Beaucoup de petits planteurs se sont intéressés à ce business.

employés. Dans cet esprit, Unilever a mis en place son propre

Au-delà de ses propres plantations, Lipton achète également

système de couverture médicale. Les employés du domaine

du thé chez environ 450 000 petits planteurs.

Lubumbashi 2 Square George Forrest Tel: +243 81 908 9154

d’exploitation de thé de Unilever ont ainsi un accès total aux installations médicales, aux hôpitaux de première qualité et

grande majorité, elles proviennent de plantations de bois de

O

chauffage et de stations hydro-électriques. La compagnie vise

plantations on their working methods based on ten points

à réduire sa dépendance vis-à-vis de l’électricité classique. Pour

that stand for sustainable business practices, such as

atteindre cet objectif il faut aussi replanter les forêts locales.

employee welfare and respect for the environment. The

Pour la reforestation Unilever a mis en place des nurseries

Rainforest Alliance works to conserve biodiversity and improve

plusieurs pharmacies. Le second P pour Planète : 97% de l’électricité du domaine de Kericho provient de sources d’énergie renouvelable. Pour la

42 I HAMAJI

ur destination is the Kericho Estate, the first tea plantation in the world that can write the famous Rainforest Alliance certificate to its account. The

Rainforest Alliance is an independent NGO that monitors

connect@malabar-group.com www.malabar-group.com/connect www.fedex.com/cd/contact


GENERATE YOUR OWN POWER livelihoods by promoting and evaluating the implementation of the most globally respected sustainability standards in a variety of fields. Through auditing they provide forestry, agriculture and carbon/climate clients with independent and transparent verification, validation and certification services based on these standards, which are designed to generate ecological, social and economic benefits. 65,000 dependants, the estate is an important source of jobs in A MODEL PLANTATION

the region, where unemployment rates are high. The plantation

After a one hour flight from Nairobi the tea plantations appaers

provides free houses, classrooms and materials for the pickers

at the horizon : green fields where groups of tea pickers stands

and their families.

out. They are the basis of the tea industry, after tourism the

The Rainforest Alliance certficate is based on the three P’s of

largest export industry in Kenya.

sustainability: people, planet and profit. Important in the initial

Tea is grown since 1924 in the Kericho Estate. First by the

P are employment, fair wages, safe working conditions, housing

British Brooke Bond, Unilever since 1984, mainly under the

and education. Taking good care of the employees. Therefore

brand Lipton. We find ourselves close to the equator and 2,000

Unilever has established its own health care system. Employees

meters above sea level. This provides ideal climatic conditions

on the Unilever Tea Kenya estate have access to free health

to harvest high quality tea.

care, a well-equipped hospital and a number of pharmacies. The Kericho estate gets 97 percent of its energy from

GREEN LEAVES

renewable sources, most of it from fuel wood plantations and

The pickers get up in the middle of the night, because at seven

company-owned hydropower stations. The company aims to

o’clock in the morning, these valiant men and women all bent

continue reducing its dependence on grid electricity. To further

over the green field.

its goal of restoring indigenous forests, Unilever Tea Kenya has a dedicated nursery for the cultivation of forest trees. Since

Tea picking appears to be a real craft. Only the top, bright green

2000, it has planted and distributed three-quarters of a million

leaves are picked. The rest of the plant remains unaffected. The

indigenous trees for reforestation.

idea is that new leaves will grow, which are then picked every ten days. Every three years the «pruning» of the tea plants takes

Half the eighties, cultivating tea suddenly became very

place: the upper twenty centimeters are cut off.

profitable in Kenya and many small farmers jumped on the

Kericho Estate extends over fifty miles in length, and includes

business. Besides its own plantations Lipton also buys from

about 8,250 acres. With 16,000 employees providing for roughly

450,000 small tea farmers.

IF IT’S POWER YOU NEED SWITCH TO CAT CONTINUITY - When you choose Cat equipment, all the products of you relectric power system fit together seamlessly. Cat components, controlsand support from Congo Equipment combine with Cat generator sets to ensure efficiency and provide the peace of mind of a completely integrated operation. DEPENDABILITY - Power is the force that keeps your operation alive. Depend on Congo Equipment to provide the equipment and support to keep your power flowing. SUPPORT - One company offers the complete equipment management solutions that keep your operation running smoothly. From analysis and assessment to the service agreements that take maintenance worries off your mind, Congo Equipment can supply the total support you need for maximum efficiency and performance. STABILITY - When Congo Equipment supplies your operation with electric power, you know Caterpillar is behind you, all the way. One company is always there to get your operation up and running and to keep it running, no matter what the circumstances. Telephone : +243992901320 | Email : info@congo-equipment.com Physical Adress : 675, Avenue de la Métallurgie (Fondaf), Lubumbashi


46 I HAMAJI

HAMAJI I 47


MAGAZINE

2011. KINSHASA. DIX MILLIONS D’HABITANTS, DES MILLIERS DE SHEGUÉS (LES ENFANTS DES RUES), DES CENTAINES DE CATCHEURS ET LEURS FANFARES. EDINGWE, DRAGON, CITY TRAIN, MABOKOTOMO, LES « LÉGENDES » DU CATCH CONGOLAIS S’INVENTENT TOUS LES JOURS DANS LES FAUBOURGS DE LA VILLE. AMATEURS DE CULTURISME OU DE MAGIE NOIRE, ILS SE DISPUTENT LA GLOIRE SUR DES RINGS DE FORTUNE. BIEN SOUVENT ISSUS DE LA RUE, LEUR CHARISME FORCE LE RESPECT ET L’ADMIRATION : DEUX ATOUTS MAJEURS DANS KINSHASA LA BELLE.

Les sorciers du ring Catcheurs congolais WIZARDS OF THE SQUARE RING

Congolese wrestlers Texte & photos Colin Delfosse

48 I HAMAJI

Combat à Matete, commune populaire de Kinshasa. Le catcheur Mabokotomo exécute sa danse avant le combat. A Fight in Matete, one of the working-class districts in Kinshasa. Mabokotomo wrestler performs her dance before the fight.

HAMAJI I 49


• Séance d’entraînement d’un jeune lutteur. Dans les quartiers périphériques de Kinshasa, ils sont des centaines à apprendre les rudiments de la lutte et du catch. • Le cortège de Six bolites, dans le quartier de Massina, au passage du train. Avant chaque compétition, les catcheurs défilent avec un orchestre pour drainer la foule vers le lieu du combat. • The workout of a young wrestler. In the suburbs of Kinshasa, there are hundreds of them that learn the basics of wrestling. • Six Bolites’ parade, in the district of Masina, during the passage of the train. Before each competition, the wrestlers parade with an orchestra to lead the crowd to the place where the battle will take place. • La femme d’un catcheur participe au spectacle pendant un combat. • Mabokotomo, s’enduit le corps de talc avant de monter sur le ring. • Séance d’haltérophilie quotidienne chez City Train à Matete. • The wife of a wrestler participates in the show during a fight. • Mabokotomo, rubs some talc over his body before entering the ring. • Daily weightlifting session at City Train in Matete.

KINSHASA EST UNE TEMPÊTE SUR UN LAC DE LAVE. ALPAGUÉS PAR LES FONCTIONNAIRES ET LES PORTEURS, CEUX QUI POSENT LEURS VALISES À L’AÉROPORT DE NDJILI LE DÉCOUVRENT EN MOINS D’UNE MINUTE. LA CLAMEUR KINOISE A QUELQUE CHOSE D’ÉTOURDISSANT ET DE SIDÉRANT. LES CATCHEURS CONGOLAIS SONT LA PLUS VIVE ÉMANATION DE CETTE FOLIE QUOTIDIENNE. Dans les faubourgs de cette métropole de presque dix millions

de leurs occupations quotidiennes, ils revêtent masques et

d’habitants, Edingwe, Dragon, City Train, Mabokotomo, les

tenues pour défier ceux qui, comme eux, ont soif de gloire.

légendes du catch congolais, se réinventent tous les jours. Amateurs de culturisme ou de magie noire, ils se disputent la gloire sur des rings de fortune. Bien souvent issus de la rue, leur charisme force le respect et l’admiration : deux atouts majeurs dans Kinshasa la belle. Ces hommes, chauffeurs de taxis, vendeurs à la sauvette ou pour les plus chanceux, gardes du corps, sont les nouveaux

Leurs gesticulations entre les quatre cordes de ring tiennent autant de la danse traditionnelle que du sport spectacle made in USA. Les Congolais ont réussi à unifier deux disciplines que tout distinguait au départ pour en créer une nouvelle: le catch vodou, performance tant sportive qu’artistique. Que le spectacle commence…

héros de la nuit kinoise. Des héros qui ont grandi dans la débrouille congolaise et qui tentent d’améliorer leur ordinaire par la lutte. Aux dernières heures du jour, après avoir raccroché 50 I HAMAJI

www.outoffocus.be HAMAJI I 51


POÉSIE KATANGAISE OSVALDE LEWAT EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES

17 JANVIER 7 FÉVRIER 2015

Combat entre City Train et force Cinq à Matete. Fight between City Train and force Cinq in Matete.

2011. KINSHASA. TEN MILLION INHABITANTS, THOUSANDS OF SHÉGUÉS (STREET CHILDREN), HUNDREDS OF WRESTLERS AND THEIR BRASS BANDS. EDINGWE, DRAGON, CITY TRAIN, MABOKOTOMO; THE «LEGENDS» OF CONGOLESE WRESTLING ARE REINVENTED EVERY DAY IN THE SUBURBS OF THE CITY. BODYBUILDING OR BLACK MAGIC ENTHUSIASTS, THEY FIGHT FOR GLORY IN MAKESHIFT BOXING RINGS. OFTEN COMING FROM THE STREET, THEIR CHARISMA IS AN OBJECT OF RESPECT AND ADMIRATION: TWO MAJOR ASSETS IN BEAUTIFUL KINSHASA.

K

inshasa is a storm on a lake of lava. Collared by officials

that have grown up with Congolese resourcefulness and have

and holders, those who land at Njili airport usually find

tried to improve their daily routine through wrestling. When

out about it in less than a minute. Yet Kinshasa’s clamour

the sun goes down, after hanging up their daily lives, they get

has something stunning and astonishing, and Congolese

dressed up in masks and outfits to challenge those who, like

wrestlers are the most vivid expression of this daily madness.

them, have a thirst for glory.

In the working-class suburbs of this city of nearly ten million

Their synchronised moves between the ring’s four ropes are

inhabitants, Edingwe, Dragon, City Train, Mabokotomo, the

typical of traditional Congolese dance steps. Congolese

«legends» of the Congolese wrestling are reinvented every

people have succeeded in unifying what was once two distinct

day. Bodybuilding or black magic enthusiasts, they fight for

disciplines – dancing and fighting – into “wrestling voodoo’’ - a

glory in makeshift boxing rings. Often coming from the street,

performance that is as athletic as it is artistic.

their charisma is an object of respect and admiration: two major

Let the show begin ...

assets in beautiful Kinshasa. These men - taxi drivers, street vendors and for the luckiest, bodyguards - are the new heroes of Kinshasa’s nights. Heroes 52 I HAMAJI

www.outoffocus.be

> GALERIE D’ART CONTEMPORAIN DE LUBUMBASHI Asbl Dialogues - Musée National info@asbldialogues.org - www.galeriedialogues.org +243 816126304


54 I HAMAJI


AU BOUT DU MONDE

SPAIN’S HIDDEN JEWEL TICKS THE BOXES FOR DIVERS, HIKERS, CLIMBERS, FINE-DINERS AND EVEN HISTORIANS

L’origine volcanique donne lieu à des grottes, arches et tunnels qui permettent à de nombreuses espèces sciaphiles (qui craignent la lumière) de se développer comme le fameux corail noir (jaune à la lumière et squelette sombre). Certaines croyances lui prêtent des vertus thérapeutiques.

N

ow you can enjoy a barraquito on a terrace … it is simply a little treat made of coffee, milk, sweetened condensed milk, a twist of lemon, a dash of alcohol

and a sprinkling of cinnamon. You can lose yourself on the winding paths of the barrancos… Masca, for example, just to experience that pleasant sensation of being between ocean and mountains.

Take a walk down the streets of La Orotava or San Cristobal de La Laguna, and absorb these historic cities, renowned for their architectural heritage. Wander around the aisles of the Santa Cruz Museum in Tenerife and learn about the Guanches, the original inhabitants of the Canary Islands. You could even take part in the parade during the Tenerife Carnival in February, which easily ranks alongside Venice and Rio. And be prepared to be amazed by the tajinaste, a red flower endemic to Tenerife which grows up to two metres tall in the spring.

Ténérife aux îles Canaries Tenerife the perfect portfolio

Fancy fish and chips? Then enjoy some papas arrugadas with mojos along with a nice Dorada while looking out to sea. Go for a swim in the crystal pools, lava hollows of Garachico. Or challenge yourself with the biggest waterslide in the world in the Siam Park water-park.

Photos Pierre-Bernard Demoulin – Texte Mara de Longueville

For the more reverent, attend the pilgrimage and witness the dedication on the 15th of August in honour of Nuestra Senora de Candelaria. And you can also try to solve the mystery of the Guïmar

A TENERIFE ON PEUT PLONGER AVEC LE REQUIN ANGE OU CROISER UNE TORTUE EN PLONGÉE SOUS-MARINE DANS

pyramids: could they be the missing link between those in

DES EAUX CLAIRES ET AUTOUR DE 20º TOUTE L’ANNÉE, MAIS AUSSI…

Egypt and South America?

M

onter sur le toit de l’Espagne, c’est-à-dire au sommet du volcan Teide qui culmine l’île de ses 3.718 mètres. Arpenter les rues de La Orotava ou San Cristobal de

La Laguna, villes historiques et reconnues pour la richesse de leur architecture. Défiler dans le Carnaval de Tenerife en Février, qui se place haut la main dans le trio mondial avec Venise et Rio. S’émerveiller devant le Tajinaste ou vipérine, une fleur endémique de Ténérife qui atteint plus de deux mètres au printemps. Déguster des papas arrugadas avec mojos, le tout arrosé 56 I HAMAJI

d’une Dorada face à la mer. Dévaler le toboggan aquatique le plus grand du monde dans le parc d’attractions Siam Park. Assister au pèlerinage plein de dévotion du 15 août en l’honneur de Notre Dame de Candelaria. Se perdre dans les paysages lunaires issus de l’activité volcanique de Tenerife pour avoir l’impression d’être ailleurs. Se baigner dans les piscines naturelles formées dans les creux de lave à Garachico. Percer le mystère des pyramides de Guïmar… chainon manquant entre celles d’Egypte et d’Amérique du sud ?

• Les raies pastenague et grandes raies noires sont nombreuses et communes à Ténérife. Impressionnantes, elles sont cependant amicales et ont l’habitude des plongeurs. Avec de la chance, vous verrez aussi les raies ange ou papillon. • L’hippocampe est rare, petit et fragile. Mimétique aux algues dans lesquelles il vit, il ne se révèle qu’aux yeux entraînés. • La rascasse rouge paraît brune sans l’apport de lumière artificielle et se confond avec son environnement. Sa chaire est appréciée en cuisine. • La Tilodine est un nudibranche (sorte de limace de mer) rare qui se confond avec son habitat. Ce nudibranche vit sur des éponges jaunes dont il se nourrit et en prend la couleur. Cette particularité s’appelle homochromie alimentaire. • Coucher de soleil sur les Canaries

HAMAJI I 57


Robinson Robinson inteRnational inteRnational ltD ltDRobinson inteRnational lt Who WeWe are? Who We are? Who are? Robinson International Group a worldwide company established London, United Kingdom in 1982. Robinson International Limited Group is a worldwide company established in London, United Kingdom in 1982. Robinson International Limited Limited Group is aisworldwide company established in London, in United Kingdom in 1982. The The group supplies Inspection, Marine Surveying, Analysis/Testing related toof a clients broad range of clients The group supplies Cargo Inspection, Marine Surveying, Analysis/Testing and related services to a broad range of c group suppliesCargo Cargo Inspection, Marine Surveying, Analysis/Testing and relatedand services to aservices broad range in 100+ countries. in 100+ countries. in 100+ countries.

roBINSoN INTerNaTIoNaL aFrIQUe S.a.r.l is a testing Laboratory set in modern premises in 2005. the DRC since 2005. roBINSoN INTerNaTIoNaL aFrIQUe S.a.r.l is a testing Laboratory set in modern premises in the DRC since 2005 roBINSoN INTerNaTIoNaL aFrIQUe S.a.r.l is a testing Laboratory set in modern premises in the DRC since

oUr ServIceS: oUr ServIceS:

• INSPecTIoN • INSPecTIoN– –inspection inspection ofofproducts products for export for export and checking and checking transporttransport vehicles before vehicles exit atbefore border crossing exit at border crossing • SaMPLING • SaMPLING ofofMinerals, Minerals, Metals, Metals, Chemicals, Chemicals, Petroleum Petroleum & derivatives, & derivatives, Environmental Environmental water and soilwater testing.and soil testing. • LaBoraTorY • LaBoraTorYaNaLYSIS aNaLYSIS with with standardised, standardised, validated, validated, international international methodologies methodologies according to ISO according 17025-2005 to ISO 17025-2005 procedures, procedures, SANAS SANAS ACCREDITATION ACCREDITATION (SANAS (SANAS – No. T0380). – No. T0380). CAPABILITIES: CAPABILITIES:we we analyse analyse -Minerals Minerals (Metals (Metals and and Ores) Ores) -Water Water (Drinking (Drinking water, water, Waste Waste water, water, Ground Ground water)water) -Used Used oiloil / Fuel / Fuel -SoilSoil • LoaDING • LoaDING SUPervISIoN SUPervISIoN witnessing witnessing of loading, of loading, confirmation confirmation of detailsof and details sealingand for export sealing for export • ISSUING • ISSUING oF oFeXPorT eXPorT aND aNDorIeNTaTIoN orIeNTaTIoN cerTIFIcaTeS cerTIFIcaTeS for all Minerals for alland Minerals Metals products and Metals exported products from the exported DRC. from the DRC.

ContaCt ContaCt

All enquiries Allto:enquiries to: robinson robinson International International Limited Limited Drc Drc office:office: Email: enquiries@robinsoninternational.com Email: enquiries@robinsoninternational.com 4 4Avenue Avenue Luvungi, Luvungi, Quartier Quartier Industriel Industriel Commune Commune de de Website: www.riafrique.com Kampemba, Kampemba, Lubumbashi. Lubumbashi. Republique Republique du Congo du Congo Website: www.riafrique.com Quality Quality Management Management System System approved approved by Lloyd’sby Register Lloyd’s Quality Register Assurance Quality Assurance

oUr ServIceS:

• INSPecTIoN – inspection of products for export and checking transport vehicles before exit at border crossing • SaMPLING of Minerals, Metals, Chemicals, Petroleum & derivatives, Environmental water and soil testing. • LaBoraTorY aNaLYSIS with standardised, validated, international methodologies according to ISO 17025-2005 procedures, SANAS ACCREDITATION (SANAS – No. T0380). CAPABILITIES: we analyse Minerals (Metals and Ores) Water (Drinking water, Waste water, Ground water) Used oil / Fuel Soil • LoaDING SUPervISIoN witnessing of loading, confirmation of details and sealing for export • ISSUING oF eXPorT aND orIeNTaTIoN cerTIFIcaTeS for all Minerals and Metals products exported from the DRC.

ContaCt

robinson International Limited Drc office: 4 Avenue Luvungi, Quartier Industriel Commune de Kampemba, Lubumbashi. Republique du Congo

All enquiries to: Email: enquiries@robinsoninternational.com Website: www.riafrique.com

Quality Management System approved by Lloyd’s Register Quality Assurance


DÉCOUVERTE

Kefar-Nahum : La leçon des invisibles

Kefar Nahum-City: The Lesson from the Invisible texte Marie-Aude Priez

L

es favelas de Brondo et de Kibera, à Lubumbashi et

Peintre, performeur et scénographe, Trésor Malaya vit à

Nairobi, ont en commun un environnement chaotique.

Lubumbashi en République démocratique du Congo. Son

Lieux du désordre, ou du désastre, c’est selon. Les

travail est régulièrement présenté à Kinshasa, il expose

marécages de la désolation. L’homme se fond dans ce

également à la Galerie d’Art Contemporain Dialogues et à la

capharnaüm pour y disparaître totalement. Une plongée

Halle de l’Étoile de Lubumbashi. Entre fin mai et mi-août 2014,

dans un univers qui l’absorbe tant il est engloutit, enseveli. Il

il était en résidence internationale de création au Kuona Trust

disparaît. Il est devenu invisible.

de Nairobi, connu comme étant le plus grand centre d’art du

Le plasticien Trésor Malaya crée par son travail une sorte de confrontation, un rapprochement, plutôt, entre Brondo et

continent africain. Ce séjour s’est clôturé par une exposition au sein même de la galerie kenyane.

Kibera. Au capharnaüm l’artiste oppose la recherche de la pureté dans la création- sorte de « non-ordre lumineux » - à ce chaos urbanistique. Peinture, installation, performances, Trésor Malaya se fait œuvre d’art sur la toile comme en dehors, afin de pouvoir incarner les pulsions artistiques de ces quartiers dont,

Kefar-Nahum City, La leçon des invisibles fut accueillie à New-York en décembre 2014 dans le cadre d’une exposition collective à la galerie Afro Art East Africa. A découvrir en 2015 à la Galerie d’Art Contemporain Dialogues, à Lubumbashi en RDC.

pourtant, la spontanéité, la vie, révèlent leurs parts de fraîcheur et d’optimisme, leurs musiques propres. 60 I HAMAJI

HAMAJI I 61


KEFAR NAHUM CITY TRESOR MALAYA EXPOSITION DE PEINTURE

DU 14 MARS AU 15 AVRIL 2015

T

he favelas of Brondo and Kibera, Nairobi and

Painter, performer and designer, Trésor Malaya lives in

Lubumbashi, share a chaotic environment: places

Lubumbashi in the Democratic Republic of Congo. His work

of disorder or disaster, sometimes both. Swamps of

is regularly showcased in Kinshasa, and he has also exhibited

desolation. The man blends in this tangled mess before

at the Contemporary Art Gallery, Dialogues and the Halle de

fading completely. He dives into a universe that absorbs him

l’Etoile of Lubumbashi. Between late May and mid-August 2014,

as he becomes engulfed; buried. He disappears. He becomes

he was invited to stay at the International Artistic Residence of

invisible.

the Kuona Trust in Nairobi, known as Africa’s largest art centre.

The artist Trésor Malaya creates in his work a kind of

This trip ended with an exhibition at the same gallery in Kenya.

confrontation, a reconciliation rather, between Brondo and Kibera. The artist actually emphasises the contrast between a tangled mess or urban chaos and the search for purity in creation. Painting, installation, performances, Trésor Malaya slowly turns it into an artwork, sometimes on canvas, sometimes through a piece of theatre. It allows him to embody the artistic impulses of these suburbs in which, notwithstanding, the spontaneity, the life, reveal their freshness and optimism, their own music. 62 I HAMAJI

Kefar Nahum-City, The Lesson from the Invisible was showcased in New York in December 2014 as part of a group exhibition at the Afro Art East Africa gallery. To be discovered in 2015, in the Art Contemporan Gallery Dialogues, Lubumbashi, DRC.

ASBL DIALOGUES GALERIE D’ART CONTEMPORAIN MUSEE NATIONAL DE LUBUMBASHI 1 Avenue Lubilashi - Lubumbashi RDC info@asbldialogues.org - www.galeriedialogues.org +243 816126304


6 45’

FOOD

Roulade d’Aubergine collier d’Agneau aux olives noires façon Cannelloni

Slowly roasted Lamb neck and black Olives cannelloni

A

la pointe du mouvement de la gastronomie africaine moderne, Coco Reinarhz n’est pas le premier chef dans sa famille. Cette histoire de famille est celle d’un d’amour culinaire dédié aux fines saveurs d’Afrique et la renaissance culinaire africaine qui peut être dégustée dans chaque bouchée des créations de Coco Sa cuisine est l’histoire d’un héritage familial.

A

t the forefront of the modern African gastronomy movement Coco Reinarhz is not the first chef in his family. This family history is a culinary love story dedicated to the fine flavours of Africa and the African culinary renaissance can be tasted in every mouthful of Coco’s food. His cuisine is a family heritage’s story.

Pour le collier d’agneau • Mélanger la farine avec la moutarde et le curcuma • Saupoudrer les morceaux d’agneau avec la farine • Dans une casserole chaude, faire revenir l’agneau dans l’huile d’olive et réserver. • En utilisant la même casserole, faire revenir oignons, carottes, céleri et poireaux pendant environ 5 minutes, puis ajouter le vin rouge • Ajouter l’agneau et couvrir avec le bouillon, ajouter environ 5 brins de romarin, sel et poivre au goût • Laisser mijoter pendant environ 5 à 6 heures à feu doux • Sortir les ris d’agneau et retirer les os • Filtrer le jus et réduire jusqu’à obtenir une sauce • Dans un bol, mélanger l’agneau avec 200g de pâte d’olive et 20cl de la sauce réduite

SEL ET POIVRE 60 , WEST ROAD SOUTH MORNINGSIDE , 2196 TEL : 011-884.90.37 CEL : 072.268.03.53 WWW.SELETPOIVRE.CO.ZA

64 I HAMAJI

LE PETIT SEL 223 RIVONIA ROAD ENTRANCE VIA LONGDON ROAD TEL : 011-784.57.37 CEL : 072.268.03.53 WWW.LE PETITSEL.CO.ZA

LE SEL @ THE CRADLE ROUTE T9, KROMDRAAI ROAD CRADLE OF HUMANKIND TEL: 011 659 1622 WWW.THECRADLE.CO.ZA

Pour les aubergines • Couper chaque aubergine en longueur (3 cm d’épaisseur) • Disposer les tranches d’aubergine sur une plaque dans le four, saupoudrer de sel, poivre et huile d’olive, puis rôtir pour 10 min à 180 ° C • Retirer du four et mettre de côté, • Une fois les aubergines refroidies, étaler 1 cuillère à soupe de pâte d’olive sur chaque tranche d’aubergine, ajouter l’agneau et rouler comme un cannelloni • Répéter jusqu’à qu’il n’y ait plus d’agneau • Enfourner à 180 ° C pendant 5 minutes et servir avec la sauce et des pommes de terre croquettes. ENJOY!

INGRÉDIENTS 4 kg de collier d’agneau coupés en 3 cm d’épaisseur 2L de Bouillon d’agneau 2 oignons hachés 2L de vin rouge 4 Carottes 1 bouquet de céleri 2 Poireaux 500g de farine 50g de moutarde 2 cuillères à soupe de Curcuma 20CL d’huile d’olive 300g de pâte d’olive noire 3 aubergines INGRÉDIENTS Lamb neck 4 kg cut in 3 cm thick Lamb stock 2 litres Onion 2 whole onions chopped Red wine 2l Carrots 4 Cellery 1bunch Leeks 2 Flour plain 500g Mustard powder 50g Turmeric 2 tbs Pommace olive oil 20 cl Black olive paste 300g Aubergines 3

For the Lamb neck • Mix the flour with mustard and turmeric • Dust the lamb pieces with the flour • In a hot pot, brown the lamb in the pommace olive oil and set aside. • Using the same pot fry the onion, carrot, celery and leeks for about 5 minutes then deglaze with red wine • Put back the shanks and cover with lamb stock, add about 5 sprigs of rosemary, salt and pepper to taste • simmer for about 5 to 6 hours at the lowest temperature • Take out the Lamb neck and remove all the meat From the bones (without extra fat) • strain the cooking liquid and reduce to a sauce consistency • In a bowl, mix the Lamb with 200g of olive paste and 20cl of the reduced sauce For Aubergines • Slice each aubergine lengthwise, 3mm thick • Put aubergine slices on an oven tray, sprinkle with salt, pepper and olive oil, roast for 10 min @ 180ºC • Remove From the oven and set aside, • when cold, spreads 1 table spoon of olive paste on each slice of aubergine, add the lamb and roll like a cannelloni • repeat until the lamb is finished • Serve heat in the oven @ 180°c for 5min and serve with sauce and Potato croquettes. BON APPETIT !!! HAMAJI I 65


CHRONIQUES AFRICAINES

Un Brandewyn en coke à la main, revivre ses années d’université le temps d’une soirée

Stellenbosch tandis que Basic Bistro se spécialise dans les sauces

Les plus beaux vignobles font assurément partie des endroits

(Priez pour le tequila Burger soit disponible sur le menu). Un

culturels à voir, mais la vraie énergie de la ville se cache dans des

incontournable, De Stomme Jonge offre des salades à se damner

endroits plus animés tels que Die Mystic Boer, Bohemia ou The

et une vibe locale unique!

Thirsty Scarecrow où vous pourrez danser sur de la musique live tout en goûtant à la boisson favorite des élèves de l’Université de

STELLENBOSCH LA GOURMANDE STELLENBOSCH GOURMET LIST

Stellenbosch.

Se laisser tenter par la cuisine traditionnelle Africaine En plein milieu du township Khayamandi à l’entrée de la ville, Amazink Live s’improvise théâtre, restaurant, salle de concert.

Partir à la cueillette aux fraises

Profitez de l’énergie vibrante des quartiers populaires pendant les

Participez à la cueillette saisonnière des fraises juteuses et sucrées

concerts live tout en appréciant le surprenants braaivleis, boerewors

de la Mooiberge Farm pour seulement R44 avant de recharger vos

ou bunny chow.

batteries à The Farmer’s Kitchen, restaurant également situé sur la ferme. Envie de faire le plein de vitamines ? Direction Hillcrest Berry Orchard dont les étagères débordent de framboises, myrtilles,

Texte Maxime Delafoy • photo Stephanie Cruywagen

A 5 Rynevled, vous découvrirez le Burger Menu le plus élaboré de

cerises, cranberries et autres baies savoureuses.

S’offrir un petit déjeuner de Roi Si vous êtes en quête d’un réveil tout en douceur, emmenez votre ‘special someone’ à Meraki pour un French Toast divin à la mascarpone et sirop d’érable. Haaz Cafe, situé à deux pas de celui-

S’attabler à l’uns des célèbrent pubs de la ville

ci est réputé pour son café de qualité et son ambiance minimaliste.

Quelle aubaine d’être entouré d’étudiants! Cela vous donne

Pour un breakfast un brin bling-bling, dégustez une petite coupe de

l’excuse parfaite pour s’attabler aux endroits les plus fréquentés par

champagne à Tokara et profitez d’un brunch royal tout en admirant

les youngsters qui connaissent par cœur le chemin qui les guidera

la vue donnant sur les vignobles.

aux meilleures pizzas de la ville. Après Bistro en fait partie suivi de près par SGT.Pepper dont la pizza peri-peri chicken est un must.

The African Missioner.

NICHÉE DANS UN ÉCRIN DE VERDURE ENTRE VIGNOBLES ET FERMES ANIMALIÈRES, LA CHARMANTE VILLE DE STELLENBOSCH EST BIEN PLUS SURPRENANTE QU’ELLE N’Y PARAÎT. Ce fut Simon van der Stel, premier colon, qui pris conscience des

table à Towerbosch, situé sur le vignoble de Knorhoek. La viande

opportunités qu’avait à offrir la petite zone située entre les deux

y est braisée sur le traditionnel braai sud africain. Le sirloin steak et

branches de l’Eerste River. En 1679, cette vallée fertile devint

ses pommes de terre nouvelles, butternut à la cannelle et haricots

officiellement mère des premiers vins de la région et est aujourd’hui

verts en valent le détour. Les desserts traditionnels sont à tomber

mondialement connue pour ses vignobles (dont seulement 100

à la renverse, imaginez-vous le malva puding, cheesecake aux

sont ouverts au public) et sa Wine Route, la plus vieille du pays.

fruits d’été ou la tarte à la rhubarbe. Bonne dose de fraîcheur et de

Le but de cette troisième chronique ne sera néanmoins pas dédiée

nostalgie guarantie.

aux grands crus et wine tasting de la région, qui à mon goût, sont

Faire le plein à la ferme fromagère de Simonsberg

propres au côté bling-bling de Stellenbosch ; en tant que missioner,

Une grande variété de fromages vous y est proposée ; pâte dure ou

mon devoir est de pousser mes fidèles lecteurs à sortir des sentiers

molle, il y en a pour tous les goûts. Leur saveur et leur prix en font

battus. Après tout, que serait un bon vin sans les mets délicieux

un must pour les occasions les plus diverses.

avec lesquels il se marierait parfaitement ?

Visiter l’un des nombreux marchés locaux

La tranquille petite ville estudiantine de Stellenbosch ne se limite

Rendez-vous au Stellenbosch Slowmarket tous les Samedis où vous

heureusement pas aux nombreux golfs, wine estates et spas dont

aurez la chance de goûter à des plaisirs aussi variés les uns que les

NESTLED BETWEEN LUSH GREEN VINEYARDS AND ANIMAL FARMS, THE CHARMING TOWN OF STELLENBOSCH IS MORE

elle regorge. On y trouve les meilleurs restaurants du pays dont

autres. Membre du mouvement Slow Food, les producteurs qui y

SURPRISING THAN IT SEEMS.

les plats sont concoctés avec les produits de la région à des prix

établissent leurs stands sont certifiés bio, saisonniers et issue de la

bien plus que raisonnables. A l’occasion des fêtes de fin d’année

Production Ethique. Les Dimanches, le Blaauklippen Family Market

qui approchent à grands pas, voici l’ultime ‘Gourmet List’ testée ,

offre une variété de mets épicés et divers: pâtisseries grecques,

approuvée et partagée par l’African Missioner. Enjoy !

cuisine libanaise, indienne ou mexicaine et bien sûr, le Mousseux

Se laisser surprendre par le menu traditionnel du meilleur

Blaauklippen. Si vous désirez affolez papilles, pupilles les samedis

« country-side restaurant » de l’année.

Pour une cuisine savoureuse mais sans prétention, réservez une 66 I HAMAJI

aussi bien que les Dimanches, direction le Root 44 Market ! Bières locales, bijoux faits main et même…sushis !

I

t was Simon van der Stel, the first settler, who first became

The purpose of this third chronicle will however not be

aware of the opportunities that the small area between the

dedicated to the wine tastings of the region, which in my

two branches of the Eerste River had to offer. In 1679, this

opinion, are specific to the bling bling side of Stellenbosch; as

fertile valley officially became the mother of the first wines of

missioner, my duty is to push my loyal readers to think outside

the region and is now known worldwide for its private cellars

the box. After all, what would a good wine be without the

(only 100 are open to the public) and its Wine Route, the oldest

culinary delights it would marry perfectly?

in the country. HAMAJI I 67


The quiet little student town of Stellenbosch does not only

you can dance on live music while sipping the favorite drink of

limit itself to the many golf courses, wine estates and spas,

Stellenbosch University students.

which it abounds. There, you will find the best restaurants in the country whose dishes are prepared with local products at prices more than reasonable. On the occasion of the festive season fast approaching, here is the ultimate ‘Gourmet List’ tested, approved and shared by the African Missioner. Enjoy! Be amazed by the traditional menu of the best «country-side restaurant» of the year.

For no-fuss, delicious dining, make a booking at Towerbosch on the Knorhoek Wine Farm. Meat is finished on an open traditional South African braai. The sirloin steak with roast potatoes, cinnamon butternut and French beans are worth a visit. Desserts are traditionnal, think malva Puding, summer fruits cheesecake or rhubarb pie. Good dose of freshness and guaranteed nostalgia.

Pick your own berries Want to get a good dose of vitamins? Pick your own sweet and juicy strawberries at the Mooiberge Farm for only R44 and refuel at The Farmer’s Kitchen restaurant also located on the farm. If you’re after youngberries, blackberries, cherries, English gooseberries, cranberries and plumcot, then head to the Hillcrest Berry Orchard farm stall where all these and more are on sale. Sit down to a festive meal in one of the city pubs What a chance to be surrounded by students! This gives you the perfect excuse to sample the best youth-pleasing pizzas and burgers the village has to offer. After Bistro is a more refined student hangout followed closely by Sgt.Pepper where the peri-peri chicken pizza is a must. 5 Rynevled has the most elaborate Burger Menu in Stellenbosch while Basic Bistro

Stock up on cheese at the Simonsberg Factory Shop

specializes in sauces (pray so the tequila Burger is available on

A wide range of delicious and affordably priced cheeses;

the menu). A must, De Jonge Stomme offers salads to die for

there will something for everyone. A must for the most diverse

and a unique local vibe!

occasions, from picnics to dinner parties. Visit a local food market

Taste traditional African cuisine Situated in the middle of Khayamandi township just outside

Head to the Stellenbosch Slowmarket every Saturday where you

the town, AmaZink Live is part theater, restaurant, concert hall.

will have the chance to taste some treats as varied as each other.

Enjoy the vibrant energy, live performances while you tuck into

Member of the Slow Food movement, the producers featured

some braaivleis, boerewors or bunny chow.

at the market are dedicated to organic, seasonal and ethical production. On Sundays, the Blaauklippen Family Market offers a wide range of prepared foods like Greek confectionneries, Lebanese, Indian or Mexican foods and of course, Blaauwklippen bubbly. For a treat that’s open on both Saturday and Sunday, head to Root 44 an upmarket family-friendly market that sells local beers, handmade jewelry ... and even sushi! Back to the student life with a brandewyn en coke

Have a breakfast feast If you are looking for a gentle awakening, take your ‘special someone’ to Meraki for their divine French Toast with mascarpone and maple syrup. Nextdoor, Haaz Café is known for its quality coffee and minimalist atmosphere. For breakfast a bit more bling bling, enjoy a glass of bubbly at Tokara Delicatessen and a royal brunch while overlooking the everchanging vineyards.

The finest vineyards may be the cultured place to be seen but the real energy of the city lies in the most lively places such as Die Mystic Boer, Bohemia or The Thirsty Scarecrow where 68 I HAMAJI

The African Missioner


HAMAJI I 71


BRASIMBA EVENT

brasimba Psquare LE 3 ET 4 OCTOBRE 2014, LA BRASIMBA A EU L’HONNEUR D’ACCUEILLIR LES PSQUARES À LUBUMBASHI. PRÉSENTS LORS DU LANCEMENT DE LA SKOL EN 33CL, LES INVITÉS ONT EU L’OCCASION DE PROFITER DU GROUPE POUR UNE SÉANCE PHOTOS ET AUTOGRAPHES. LE SAMEDI 4, UN CONCERT INOUBLIABLE A EU LIEU SUR LE TERRAIN DU 30 JUIN !!! LES PSQUARE ONT MIS LE FEU AVEC BRASIMBA. C’EST SUR, ENTRE NOUS ÇA SKOL !

PLEASURE TO WELCOME PSQUARE IN LUBUMBASHI. DURING THE LAUNCH OF THE SKOL IN 33CL, THE GUESTS HAD THE OPPORTUNITY TO ENJOY A PRIVATE PERFORMANCE OF THE BAND. ON SATURDAY THE 4TH, AN UNFORGETTABLE CONCERT WAS ORGANISED ON THE 30TH OF JUNE FIELD!!! PSQUARE SET FIRE TO THE DANCE FLOOR WITH BRASIMBA. IT DEFINITELY SKOLS BETWEEN US!

Crédit photo © Brasimba

ON THE 3RD AND 4TH OF OCTOBER 2014, BRASIMBA HAD THE GREAT


BREAK IN A CITY

N

o wonder that Amsterdam is flat : it has been fully built on piles, from houses to parking lots including the subway. Water is everywhere, with more than

10 kilometers of canals and multiple bridges linking the 70 islands in the city. On the canal sides, the former warehouses as well as the chic houses from the rich merchants of the 17^th Century, reflect their image in the water, creating a surprising mosaic of facades. In this area of the city, it seems that time stopped, while

Amsterdam une ville construite sur l’eau Texte Marjolijn van Eys et Delphine Robiot

A

msterdam est une ville sans dénivelés car tout y est construit sur pilotis : maisons, garages et même le métro. L’eau y est omniprésente, avec plus d’une

on the east side of Central Station, in the former harbour, the city has gone through major changes and integrates ultimate modern architecture.

dizaine de kilomètres de canaux, des ponts qui relient les 70

Most of the 8.000 monuments and most museums of the

îles qui composent la ville. Au bord des canaux, les anciens

city are all located within a short distance of each other.

entrepôts comme les hôtels particuliers des riches marchands

The museumboot is an efficient and pleasant means of

du XVIIe siècle se reflètent dans l’eau, en une étonnante

transportation for the visitors to explore the city.

mosaïque de façades. Dans cette partie de la ville, le temps semble s’être figé alors qu’à l’est de Gare Centrale, dans l’ancien port, la ville a pris un nouvel essor en intégrant une architecture résolument moderne.

Amsterdam is also a green city : counting more than 40.000 trees, more than 10 parcs and in its center the Hortus Botanicus, a botanical garden dating back from the 17th Century where one can find the plant species that the former traders from

Les 8000 monuments et nombreux musées que recense la ville

the V.O.C. brought back in their vessels from their Far East

se situent dans un mouchoir de poche. Le museumboot est un

expeditions.

moyen de transport efficace et agréable pour les visiteurs.

Amsterdam is also a lifestyle : snack on a terrace, coffee break

Amsterdam est aussi une ville verte : elle compte plus de

in a “brown coffee” or diner in an intimate small restaurant,

40.000 arbres, une dizaine de parcs et en son centre, l’Hortus

every place calls for chilling. Don’t forget to get a bicycle :

Botanicus, un jardin botanique datant du XVIIe siècle où l’on

this is the best way to discover the city and its secrets.

peut découvrir les espèces de plantes que les marchands de la V.O.C. ont rapportés dans leurs navires lors de leurs aventures en Orient. Amsterdam, c’est aussi un style de vie en soi : en-cas en terrasse, pause-café dans les cafés bruns, ou dîner dans

NE RATEZ PAS • DO NOT MISS

un petit restaurant intime, tout invite à flâner. N’oubliez

74 I HAMAJI

pas de vous munir d’une bicyclette, le moyen de transport

NAP, Amstel 1, Scheepvaarthuis, L’Hortus Botanicus,

de prédilection des habitants : c’est la meilleure façon de

Entrepot Dok, Hofjes in the Jordaan, Tuschinski, van

découvrir la ville et ses secrets.

loonhuis, Vondelpark.

HAMAJI I 75


HAMAJI I 77


TENDANCE

La chronique d’ Emmanuelle Mordacq Emmanuelle Mordacq’s Chronicle TRANSPORT ÉCOLOGIQUE

SUSTAINABLE TRANSPORT

NATURE TEXTILE

DELICATELY ARTY

Dans notre nouveau monde, où la bataille pour les énergies

In our new world, raging for new energies, the revolution of

Est-ce parce que la nature telle que nous la connaissons

Is it because nature as we know it may disappear one

nouvelles fait rage, la révolution des transports est partout.

transportation is everywhere. But it does not mean you have

risque de nous échapper ? La nature est une source

day ? Nature is a growing source of inspiration for artists as

Mais cela ne signifie pas que vous devez avoir l’air de venir

to look 25th century to be a technological innovation.

d’inspiration pour de plus en plus d’artistes ainsi que l’atteste

evidenced by the wonderful work of Meredith Woolnough.

le magnifique travail de Meredith Woolnough. Cette artiste

This Australian artist uses a very special technique: she sews

australienne utilise une technique particulière: elle coud des

those organic amazing forms with a fabric that dissolves

feuilles et des formes naturelles à partir d’un tissu qui se

in water, revealing the inner structure, as does nature with

Created by a Barcelona family of engineers with a passion for

dissout à l’eau, laissant apparaître la structure, comme le fait

leaves in autumn.

Créés par une famille d’ingénieurs de Barcelone, nourris par

bikes and sustainable mobility, it is an ideal way for getting

la nature en automne.

une passion pour les cycles et la mobilité durable, ils sont

around. Weighing around 23 kilos, it has a 40 to 65 kilometres

un moyen idéal pour se déplacer. Pesant environ 23 kilos,

autonomy. The dream of any urban hipster has now come true.

du 25ème siècle pour être une innovation technologique. Découvrez les Otocycles, vélos électriques au look vintage et rétro, mais technologiquement extrêmement innovants.

Meet the Otocycles, vintage and retro looking, but highly innovative electrical bikes.

un Otocycle a de 40 à 65 km d’autonomie. Le rêve de tout

The result is both sensitive and poetic. An ode to nature, its

Le résultat donne des œuvres à la fois fragiles et poétiques,

beauty and its destructive rhythm.

tout à fait à l’image de la nature.

hippie urbain s’est matérialisé.

WWW.OTOCYCLES.COM

78 I HAMAJI

GINKO CIRCLE / MEREDITH WOOLNOUGH WWW.MEREDITHWOOLNOUGH.COM.AU

HAMAJI I 79


©Boris Zuliani

TENDANCE

BALNÉAIRE DE LUXE

POOL ART SPLENDOR

DES ANGES À LA MODE

BIKERS SPIRIT

A Paris, deux piscines des années 30 font part égale dans

In Paris, two swimming pools are part of the city’s history : the

Les ateliers de réparation des motos sont en train de vivre une

Motorbikes workshops are getting through a major revolution

l’inconscient collectif des habitants : la piscine Deligny,

Deligny, a floating pool on the Seine river, and the Molitor,

révolution majeure partout dans le monde : ils deviennent

all over the world: becoming hip concept places. The first one

flottant sur la Seine, et la piscine Molitor, à l’ouest de Paris

in the west of Paris with two pools, one transforming into a

des concepts stores branchés. Le premier à ouvrir la voie a

that led the way is the Australian brand Deus Ex-Machina,

avec deux bassins, dont l’un se transformait en patinoire en

skating ring in winter. If the Deligny was never rebuilt after

été la marque australienne Deus Ex-Machina, aujourd’hui

now present on all continents.

hiver. Si la piscine Deligny ne fut jamais reconstruite après

it drowned into the river, Molitor closed in 1989, has just

présent sur tous les continents. The House of Machines, au

The House of Machines, in Cape Town, is right on track. They

avoir coulé dans la rivière, Molitor fermée en 1989, vient juste

reopened to the public as a luxury hotel and spa. The hotel

Cap, est dans la même tendance. A côté de l’atelier moto,

provide a cafe/ bar with live music, an accessories and apparel

de rouvrir ses portes au public en hôtel de luxe. Il propose de

proposes to enjoy a pool art life, which seems to be absolutely

vous trouvez un café bar proposant de la musique live, un

store, art exhibitions, including skin tattoo demonstrations

profiter d’une « Pool Art Life », une atmosphère fondée sur

true when you discover how well the 1930s pool spirit was

magasin d’accessoires et de vêtements, des expositions

along its motorbike customizing workshop.

l’esprit balnéaire de ses origines, enrichie d’art contemporain

magnified while adding contemporary art and luxury service.

d’art, y compris des tatouages de peau.

When Hell’s Angels appeared, nobody would have guessed

et d’un service de luxe.

When the soul of Paris history meets today’s luxury.

Quand l’âme de Paris se mêle de luxe contemporain !

Quand les Hells Angels sont apparu, personne n’aurait deviné que ces motards rugueux deviendraient « so hype ».

that rough bikers would become so hype. An incredible but quite fun trend.

Une tendance étonnante et plutôt amusante. HOTEL MOLITOR, PARIS – MGALLERY COLLECTION WWW.MGALLERY.COM

80 I HAMAJI

THE HOUSE OF MACHINES - 84 SHORTMARKET STREET – CAPE TOWN – SOUTH AFRICA WWW.THEHOUSEOFMACHINES.COM

HAMAJI I 81


CARNET HAMAJI

London

Texte & photos Editions JonGLez

THE SCHOOL OF LIFE 70 Marchmont Street, WC1 Tél. : 0207 833 1010 www.theschooloflife.com Boutique ouverte du lundi au vendredi de midi à 19h et le samedi de 10h à 18h Entrée gratuite, mais tarifs variables pour les cours et les consultations Accès : métro Russell Square ou Euston

De nuit comme de jour, Londres ne révèle ses excentricités

Open Shop hours Mon-Fri noon-7pm, Sat 10am-6pm

et ses secrets qu’aux habitants et aux voyageurs qui savent

Admission Shop free, course and consultation prices vary

sortir des sentiers battus. Encore faut-il savoir où aller… Un

Transport Russell Square or Euston tube

guide indispensable pour ceux qui pensaient bien connaître Londres ou pour ceux qui souhaitent découvrir l’autre visage de la ville.

M

AN UNUSUAL HOTEL : PAVILION HOTEL 34-36 Sussex Gardens, Hyde Park, London W2, England

ingle with the most impressive handlebar moustaches

Phone (+44) 0207-262 0905

in the country, pay your respects at the dog cemetery

E-mail: info@pavilionhoteluk.com

in Hyde Park, visit a masonic temple, take trapeze

www.pavilionhoteluk.com

lessons in a former power station, pray in a floating church, sail

Rock’n’roll chic in this inspired art hotel

on a disused reservoir, discover the stone from which Arthur dreaw Excalibur, admire the sacred penis of a pharaoh, have a game on the City’s last bowling green, examine a cucumber straightener, a stuffed mermaid or a cow’s heart, go stargazing

P

articipez à la réunion mensuelle des moustachus les plus extravagants du pays, recueillez vous au cimetière pour chiens à Hyde Park, assistez à la messe des clowns,

visitez une galerie d’art dans des toilettes pour femmes ou un véritable temple franc-maçon, allez au cirque dans une

ancienne centrale électrique, priez dans une église flottante, faites du voilier sur un ancien réservoir d’eau, découvrez la

at Greenwich Observatory … Far from the crowds and the usual clichés, London still reserves any number of hidden treasures for those who know how to wander off the beaten track. An indispensable guide for those who thought they knew London well, or who would like to discover the hidden face of the city.

roche de laquelle Arthur réussit à sortir Excalibur, restez de marbre devant le pénis sacré d’un pharaon, jouez sur le

THE HANDLEBAR CLUB

dernier terrain de pétanque en herbe de la City, admirez un

Members meet at 8pm on the first Friday of the month

rare redresseur de concombres, une sirène empaillée ou un

at the Windsor Castle pub, Crawford Place, W1

coeur de vache, découvrez les bars et restaurants les plus

www.handlebarclub.co.uk

insolites…

Transport Edgware Road tube

82 I HAMAJI

HAMAJI I 83


French and English

Edition

L 2015

N°5 MARS - AVRI

DOSSIER

AT DES LIEUX EXPLOITATION ARTISANALE : L’ÉT INSPECTION DER UN : ARTISANAL MINING S AIR AFF OF OU THE STATE

FOCUS

KOLWEZI CHARLOTTE CIME, MAIRE DE OF KOLWEZI JOR MA D LOR E, CIM TE CHARLOT

ENVIRONNEMENT

POLLUTION ZÉRO, MISSION

IMPOSSIBLE

DOSSIERL SPÉCIA

N O I T A T I O L P X E ARTISANALE

X L’ÉTAT DES LIEU

www.airtel.com

N°4 I JANVIER

# SwitchOn

IRS

E STATE OF AFFA

G: TH ARTISANAL MININ

U$D - 4 €

E N I M MAGAZINE

4500 FC- R80 - 5

ines Le Magazine des M lt Be er en RDC et Copp

- FÉVRIER 2015

ABONNEME N 1AN T

3U0SD$

E 73 I MINE MAGAZIN I

INTERNET À LA CONNEXION DE LA RDC LA PLUS RAPIDE

ABONNEZ-VOUS À • SUBSCRIBE MINE MAGAZINE LE MAGAZINE FOCUS SUR LE SECTEUR DES MINES EN RDC ET COPPER BELT THE MAGAZINE THAT FOCUSES ON THE MINING SECTOR IN THE DRC AND COPPER BELT ABONNEMENT • YOU WANT TO SUBSCRIBE En ligne • Online www.corneillesima.com Ou abonnez vous simplement par téléphone Send your contact information and form to our subscription service • Corneille et Sima +243 852 347 463 - info@corneillesima.com • Christine Kamba: +243 814033654 – tinakamba@yahoo.fr


R.D.CONGO

vente • apres-vente • pieces de rechange LUBUMBASHI

Route de Likasi 2841 Lubumbashi Tél. +243 815 656 565

KINSHASA

Av. du Militant 4478 Kinshasa Tél. +243 820 666 964

GOMA

Ouverture Prochainement

info@smt-rdc.com www.smt-rdc.com


Tony & Tony

Depuis Depuis40 40ans, ans,CONGO CONGOTRAVEL TRAVELSERVICE SERVICE est estvotre votreréférence référence  Vous Voussouhaitez souhaitezacquérir acquérirun unbillet billetd’avion d’avionsur surtoute toute compagnie aérienne ; compagnie aérienne ;  Vous Vousdésirez désirezvous vousrendre rendreààl’aéroport l’aéroportde deN’Djili N’Djili; ;  Vous voulez utiliser un service protocole Vous voulez utiliser un service protocole expérimenté expérimenté etet performant performant pour pour réaliser réaliser l’ensemble l’ensemble de de vos vos formalités formalités policières policières etet douanières douanières; ;

 Vous Voussouhaitez souhaitezvisiter visiterlalaville villede deKinshasa Kinshasaetetses ses environs remarquables et enchanteurs ; environs remarquables et enchanteurs ;  Partir Partirààlalarencontre rencontredes desbonobos bonobos; ;  Vous ressourcer au cœur Vous ressourcer au cœur du du jardin jardin botanique botanique de de Kisantu Kisantu; ;  Découvrir Découvrirles lesmajestueuses majestueuseschutes chutesde deZongo Zongo  Partir Partirààl’aventure l’aventurevers versles lesgorilles gorillesetetl’extraordinaire l’extraordinaire lac lacde delave lavedu duvolcan volcanNyiragongo Nyiragongoau auSud-Kivu Sud-Kivu

CTS CTS est est votre votre partenaire partenaire voyages voyages et et tourisme tourisme en en RDC RDC www.congotravel.biz www.congotravel.biz

Mezepolis “comme chez nous” RESTAURANT ET DÉTENTE DANS UN ÉCRIN DE VERDURE Golf Club Route du Golf Lubumbashi 0 814 000 057 le percheron.toussaint@gmail.com

RESTAURANT GREC +243 810 783 600 GSM+243 812 336 000 13 square Forrest Lubumbashi

Ouvert Ouverttous tousles lesjours jours(sauf (saufdimanche) dimanche)de de8h 8hàà17h 17h Croisement CroisementAvenue Avenuedu duPlateau Plateauetetboulevard boulevarddu du30 30Juin JuinKinshasa KinshasaGombe Gombe Contact : (+243) 81 5000 422 Contact : (+243) 81 5000 422 accueil@congotravel.biz accueil@congotravel.biz

Fermé le dimanche soir

www.editionsjonglez.com

Les guides écrits par les habitants Découvrez un gigantesque palais vénitien au-dessus d’une ancienne écurie, trouvez la maison qui cache une bouche de métro, faites bénir votre vélo, cherchez la statue qui a survécu à Hiroshima, observez les étoiles avec un télescope universitaire, retrouvez une statue de Lénine, faites voler votre jupe au même endroit que Marilyn Monroe...

T. M. Rives

NEW YORK

INSOLITE ET SECRETE

A R LE S H A BITA NT S LES GUIDES ÉCRITS P

Loin de la foule et des clichés, New York réserve toujours des surprises à ceux qui savent sortir des sentiers battus. Un guide indispensable de 432 pages pour tous ceux qui pensaient connaître New York ou qui souhaitent en découvrir un autre visage.

Chez le même éditeur :

• Aix insolite et secrète • Amsterdam insolite et secrète • Banlieue de Paris insolite et secrète • Barcelone insolite et secrète • Boutiques insolites à Paris • Bretagne Nord insolite et secrète • Bruxelles insolite et secret • Côte d’Azur insolite et secrète • Dublin insolite et secrète • Florence insolite et secrète • Forbidden Places vol.1 & 2 • Genève insolite et secrète • Hôtels insolites - Monde • Hôtels insolites - Europe (élu livre de voyage de l’année par le Food and Travel magazine) • Hôtels insolites - France • Hôtels insolites - Royaume-Uni • Iles privées à louer • Lille méconnu • Lisbonne insolite et secrète • Londres bars et restos insolites • Londres insolite et secrète (1er prix du Salon du Livre de Prague) • Madrid insolite et secrète (médaille de bronze à l’Independant Publisher Award aux USA) • Marseille insolite et secrète • Milan insolite et secrète • Montreal insolite et secrète • Normandie insolite et secrète• Paris bars & restos insolites • Paris méconnu • Paris Nuits insolites • Pays Basque insolite et secret • Prague insolite et secrète • Provence insolite et secrète • Rome insolite et secrète • Toscane insolite et secrète • Venise insolite et secrète (meilleur guide de voyage de l’année à l’Independent Publisher Award aux USA)

A LUBUMBASHI LOCATION APPARTEMENTS MOYENNE ET LONGUE DURÉE Dans un cadre agréable, sécurisé, situé à proximité du centre d’affaire. Service fournis : nettoyage, laundry, WiFi et accès parking.

+243 814 000 057

lepercheron.toussaint@gmail.com


LE PROCHAINE NUMÉRO

RETOUR VERS LE FUTUR

HAMAJI MAGAZINE ÉDITEUR : CORNEILLE & SIMA DIRECTRICE DE PUBLICATION MARIE-AUDE DELAFOY RÉDACTRICE EN CHEF MARIE-AUDE DELAFOY SECRETARIAT DE RÉDACTION INFO-ADMINISTRATION : +243 852347463 RELECTURE : SIDONIE BAZIN, JULIE WALKER TRADUCTION : CORNEILLE ET SIMA CONTACT HAMAJI MAGAZINE SOUTH AFRICA + 27 72 8124437 LE CAPE TOWN JOURNAL +27823420016

90 I HAMAJI

CONTACT@LECAPETOWNJOURNAL.COM RÉGIE PUB : LUBUMBASHI : MUSAL +243 997108271 - BM@MUSAL.ORG KINSHASA : CONSULTING RDC +243822803803 - LR@CONSULTING-RDC.COM PUBLICITE/ADVERTISING C&S LUBUMBASHI +243 852574633 - +243 818443016 C&S KINSHASA : +243 813826187 ADVERTISING@CORNEILLESIMA.COM MAQUETTE ET RÉALISATION BRT1 BRT1@BRT1.FR IMPRESSION : PAARL MEDIA

DIFFUSION KINSHASA : AFRICAN MEDIA GROUP +243 991725635 MULTIMOMAT DIFFUSION : MIREILLE SMITCH +243 992875052 GUILAIN MALUANY +243 9922875052 DISTRIBUTION RSA : EZWENI DISTRIBUTION +27 11 6093137 - +27 826938848 INFO@EZWENIMAGS.CO.ZA EDITOR@CORNEILLESIMA.COM WWW.CORNEILLESIMA.COM HAMAJI MAGAZINE EST TIRÉ À 10 000 EX


Ensemble, allons plus loin! Fusionnons nos talents, nos expériences, nos connaissances pour être les premiers en RDC et partout ailleurs...

PERSONAL BANKING - BUSINESS BANKING

I

www.tmb.cd

Profile for GroupeCorneilleSima

HAMAJI MAGAZINE N°06  

HAMAJI MAGAZINE N°06

HAMAJI MAGAZINE N°06  

HAMAJI MAGAZINE N°06