L'Europe se jette à l'EaU! - Le journal du projet (II)

Page 1

Atofanei Corina Cristina (coordinateur du projet)

L’Europe se jette à l’EaU ! Le journal du projet (II) 2013-1-RO1-COM06-29391

VATRA DORNEI, 2015 ISBN 978-973-0-19673

1


Septembre 2014 Bonne rentrée ! Notre projet continue en pleine force ! Pendant les grandes vacances les élèves ont pris de belles photos au thème de l’eau et dans tous les établissements partenaires on a organisé des expositions et des concours pour en choisir les meilleures. En voilà quelques-unes…

2


Octobre 2014 Après avoir reçu des photos de tous les pays, l’équipe canarienne a créé le calendrier de notre projet.

En même temps, les coordinateurs de chaque pays ont fait la sélection des équipes participant à la troisième réunion de projet préparée soigneusement bien à l’avance par

les Canariens qui ont

voulu nous faire découvrir d’une part, les bienfaisances de l’océan et d’autre part, le rôle majeur des technologies et de l’innovation mises en œuvre pour trouver des solutions « durables » qui compensent le manque d’eau douce dans la région.

3


Novembre 2014 Pendant ce mois a eu lieu la réunion de projet en Grande Canarie, organisée par I.E.S. « Josefina de la Torre » à Vecindario, en Grande Canarie, du 21 au 30 novembre. En voilà le rapport fait par la responsable espagnole Leticia Doreste Delgado, qui a coordonné les activités de cette rencontre tout à fait merveilleuse : « Ce fut une belle occasion pour nos visiteurs de connaître l’île

et de constater le rapport qui existe entre les habitants des Îles Canaries et l’eau. Les élèves canariens ont fait très bien leur rôle d’ambassadeurs dès le début : ils ont chaleureusement accueilli les groupes avec des pancartes de bienvenue. Les élèves français, polonais, roumains, martiniquais et grecs se sont beaucoup investis dans toutes les activités. Les premiers arrivés ont été les Polonais : nous avons visité la Plage d’Arinaga et sa longue baie avec eux, et comme premier contact avec l’espagnol, les élèves ont cherché des mots sur les panneaux de la ville côtière. Après c’était le moment de vivre en famille. Samedi, après l’arrivée des Français, nous avons visité la Plage de Maspalomas : dunes et bain de mer et aussi des jeux pour souder les groupes

ont

été

les

protagonistes

4

de

la

journée.


Dimanche nous avons changé le

maillot de bain par le

survêtement pour faire de l’escalade à Sorrueda, connaître la fonction des barrages (très importants pour assurer de l’eau douce aux cultures de l’île), et profiter d’un après-midi barbecue au Milano.

Lundi matin nous avons visité un village pittoresque et marin : Agaete. L’après-midi, le groupe français a fait l’activité de la plage

5


d’Arinaga et les Polonais et les Espagnols ont accueilli les autres groupes à l’hôtel. Le lendemain c’était le moment de briser la glace entre tous les groupes d’élèves et les dynamiques de cohésion de groupe ont aidé à créer une ambiance détendue, multiculturelle et plurilingue…

6


Après, nous avons visité le Musée de la Zafra : le rôle de l’eau à Vecindario est lié à la culture des tomates. Le maire de la ville : Mme Dunia González a accueilli les élèves et les professeurs et leur a expliqué le rapport de la ville avec l’eau et la station de dessalement. L’après-midi, nous avons vu une petite vidéo en français, préparée par les élèves et par les professeurs Carmen Alvarez et Leticia Doreste, sur la pluie horizontale, un phénomène très important pour l’écosystème canarien. Après, Fran, un professeur du lycée a aidé les différents groupes internationaux d’élèves à prendre les photographies nécessaires pour la campagne publicitaire à fin de protéger les sources d’eau et d’épargner de l’eau dans notre vie quotidienne.

7


Mercredi matin : petit travail à la station de dessalement dans laquelle on utilise la technique d’osmose Inverse) et à l’Institut Technologique des Canaries (ITC : InstitutoTecnológico de Canaries) pour connaître les projets où l’on emploie les énergies renouvelables pour dessaler l’eau.

8


Après un pique-nique au bord de la mer, sur l’une des plages, les plus réputées pour faire de la planche à voile à Pozo Izquierdo, où des élèves et professeurs ont fait du windsurf, du snorkel, du kayak, de la pêche, et des jeux en groupes.

9


Grande Canarie obtient de l’eau doux grâce aux pluies (nous stockons cette eau en barrages comme celui de Sorrueda) grâce aux stations de dessalement (comme celle que nous avons visité à Pozo Izquierdo) et il nous restait à connaître les sources souterraines. C’est pour cela que jeudi nous avons visité le centre d’embouteillage de « Agua de Firgas », où on embouteille de l’eau de ces sources. Après, nous avons fait une randonnée par los Tilos de Moya, et c’est là que nous avons connu la végétation qui favorise la pluie horizontale. Le repas de midi a été très convivial grâce au menu de « picoteo » (plats à partager pour goûter la cuisine locale) et aux chansons spontanées.

10


Vendredi, la météorologie nous a obligés de renoncer à l’excursion au sud de l’île à Aqualand et Maspalomas. Élèves et professeurs ont découvert la ville de Vecindario et les élèves ont profité pour parler et pratiquer les langues étrangères. C’était le dernier jour pour les Polonais, les Grecs et les Français.

11


Samedi, nous avons fait une visite à Maspalomas avec les Martiniquais et les Roumains pour observer les dunes et le relief côtier.

12


Dimanche, c’était le dernier jour de la rencontre : le matin nous avons dit au revoir aux Martiniquais et, avant de partir, les élèves de la Roumanie ont découvert comment on valorise la Plage d’Arinaga et la baie pour développer le tourisme et promouvoir les traditions locales. »

En conclusion, cette première rencontre qui a réuni des participants de tous les établissements partenaires a pleinement atteint ses objectifs. Organisateurs et visiteurs ont fait de leur mieux de sorte que les relations interpersonnelles, les connaissances et les comportements visant la gestion durable de l’eau ont été visiblement

améliorés

et

les

participants

sont devenus

responsables, plus ouverts aux autres et à l’environnement.

13

plus


Décembre 2014 Pendant le mois d’octobre nous avons disséminé les activités et résultats de la réunion de projet déroulée en Grande Canarie : on a rédigé des communiqués de presse, on a réalisé des diaporamas qu’on a présentés aux communautés scolaires, on a alimenté le site de notre projet. L’équipe canarienne a utilisé les photos prises lors de l’activité sur les éco-gestes déroulée pendant la réunion pour créer un matériel pédagogique qui valorise toutes les langues maternelles de notre projet. L’équipe polonaise a contribué à la présentation de ce KIT –éco-gestes sur le site.

14


Janvier 2015 Nous avons commencé la nouvelle année en pleine forme, protégés par l’eau bénite à l’Epiphanie… On a été toujours en contact, même pendant les vacances, pour préparer la réunion de projet de Grèce. Tout le monde s’est investi pour la réussite de cet événement : les Roumains, les Français et les Martiniquais ont préparé des diaporamas sur leurs pays et des chansons folkloriques ou au thème de l’eau, les Polonais ont mis en scène une légende au même sujet et les Grecs, certes, ont fait de leur mieux pour l’organisation exemplaire de la rencontre. On a tout partagé avec les Canariens, qui, malheureusement, ne sont pas venus en Grèce. Toujours pendant ce mois, un élève roumain a mis en commun des photos sur les activités déroulées par des élèves de tous les pays partenaires pour illustrer les dix mots – clé de notre projet. Il les a valorisées

pour

créer

le

spot

publicitaire

utilisé

sensibilisation aux problèmes de l’eau dans chaque pays.

15

pour

la


Février 2015 L’événement le plus attendu de ce mois a été, bien-sûr, la quatrième réunion de projet, une réunion tout à fait magnifique, présentée ci-dessous par la coordinatrice grecque Despina Fortsera

« Du 1er au 6 février, le 5ème Collège d’Egaléo a organisé la 4ème réunion des participants au projet Comenius « L’Europe se jette à l’EaU ». Pendant cette période, nous avons accueilli les représentants de quatre écoles européennes venus de Roumanie, de Pologne, de France et de Martinique. Malheureusement, les représentants de l’équipe espagnole (des Canaries) n’étaient pas présents. Les critères de la fixation des objectifs de la réunion ont été associés d’une part au thème du projet et à la planification initiale et de l’autre part à la réflexion que les particularités d’un groupe multinational mettent des restrictions au niveau de l’apprentissage qui devrait être atteint. Par conséquent, les objectifs primordiaux ont été les suivants: la découverte des modes d’irrigation de la capitale ainsi que des façons de régler des problèmes dus à la pluie - au réseau d’égouts de notre ville, la description des mesures adoptées par la Municipalité pour le développement durable, l’exposition du problème de «Kifissos remblayé » et de son estuaire, la reconnaissance de la relation causale entre l’eau et la civilisation-le commerce-la navigation, l’échange d’informations sur les systèmes éducatifs de chaque pays, le développement des compétences linguistiques de chaque équipe, le choix de la coopération pour accomplir les objectifs communs, le suivi de l’avancement du projet.

16


Les objectifs supplémentaires de la réunion comprenaient: la connaissance du patrimoine culturel de notre pays, la reconnaissance du rôle de l’eau et de la mer dans la mythologie, notre vie et notre culture, l’action expérimentale pour l’appréhension des paramètres culturels-technologiques et commerciaux des ports, la découverte des coutumes et des traditions populaires liées à l’eau, le contact avec la communauté scolaire (élèves, professeurs, parents) et les partenaires

locaux

(Municipalité,

Collectivités

locales,

Associations). Par consistaient

ailleurs, à:

les

promouvoir

objectifs la

éducatifs de

collaboration

la

réunion

entre

équipes

hétérogènes, renforcer la réalisation des objectifs communs, gérer les difficultés - conflits, encourager les pratiques efficaces de communication. Finalement, les objectifs affectifs de la réunion comportaient: la convivialité parmi les membres de l’équipe multinationale, la sécurité, la tolérance, l’écoute active et l’empathie. Pour la réalisation des objectifs ci-dessus, nous avons élaboré le programme de la réunion qui comprenait une variété d’activités : a) des visites guidées (Musée Archéologique National, Cap Sounion, Marathon, Acropole-Musée de l’Acropole, port du Pirée, Isthme, Loutraki, Kifissos-Delta de Faliro, IeraOdos-Voie Sacrée, Monastère de Daphni, Ancienne Agora, Plaka) ;

17


b) le contact de l’équipe multinationale avec les enseignants de l’école, les élèves, les parents, le Maire de notre ville et les collectivités locales ;

18


c)

un

atelier

environnemental

au

Centre

d’Education

Environnementale de Drapetsona et un atelier expérimental en collaboration avec la société DRO à Plaka ;

19


d) des activités de connaissance des élèves et des ateliers expérimentaux dans les locaux de l’école (Technologie, Sciences, Arts Plastiques) ;

e) des présentations des travaux, des représentations musicales et théâtrales, des danses et des chansons de chaque équipe nationale dans l’auditorium de l’école ; 20


f) une projection de vidéos pédagogiques sur les thèmes de la réunion préparée par l’équipe grecque, g) une soirée festive organisée par l’équipe grecque en collaboration avec les parents des élèves dans l’auditorium de notre école (danses-musique-théâtre), avec la participation des associations culturelles (ELKELAM, KAFKASOS) ;

21


h) la création des documents imprimés (affiche, brochure touristique de notre ville, brochures pour chaque destination), i) la fabrication de souvenirs, j) la rédaction du questionnaire électronique de l’évaluation de la réunion, et k) la diffusion des produits et des résultats de la réunion dans la communauté locale. Tenant compte de l’ambiance générale durant la réunion, mais aussi des -à ce jour- commentaires des équipes dans le questionnaire de l’évaluation de la réunion, nous pouvons dire avec certitude que les objectifs de la réunion ont été atteints en totalité, puisque les participants :

a)

ont

découvert

les

modes

d’irrigation

-

d’assainissement de notre ville et les problèmes qui en résultent, ils ont reconnu la relation causale entre l’eau-la civilisation-le commerce-la navigation, ils ont échangé des informations sur les systèmes éducatifs de leurs pays, ils ont amélioré leurs compétences linguistiques, ils ont travaillé ensemble pour atteindre les objectifs communs, b) ils ont acquis des connaissances sur la culture grecque, la mythologie et la technologie, l’esthétique de la musique, de la danse et des traditions grecques, c) ils ont goûté les spécialités grecques et les produits de notre pays, d) ils ont travaillé ensemble pour résoudre des problèmes communs. Les coordinateurs des équipes nationales ont évalué la mise en œuvre du projet dans chaque 22


pays et ils ont expliqué les méthodes et les stratégies à adopter pour poursuivre sa réalisation. Enfin, nous voudrions souligner que les membres de l’équipe multinationale (élèves et enseignants) faisant preuve d’un sens accru de maturité et de responsabilité se sont montrés à la hauteur de nos attentes. »

23


Mars 2015 Au début du printemps on a disséminé la réunion grecque : diaporamas, vidéos réalisés par les élèves ont été mis sur le site du projet.

Les

coordinateurs

ont

rédigé

des

rapports

et

des

communiqués de presse pour informer les communautés scolaires. On

a

travaillé

dans

chaque

pays

pour

finaliser

les

enregistrements pour notre mini-dico audio. Toutes les équipes ont été en contact pour préparer l’organisation de la dernière réunion de notre projet… Le 22 Mars on a célébré de nouveau la Journée Mondiale de L’Eau : on a présenté les activités et les résultats de notre partenariat aux collègues, aux parents et on a parlé de l’importance de la gestion durable des ressources d’eau. En Martinique, les professeurs et les élèves ont réalisé une très jolie exposition.

24


Avril 2015 Pendant ce mois a eu lieu l’événement le plus attendu de l’année : notre rencontre en France. Ce fut sans doute une réunion d’exception de tous les points de vue : programme, organisation, participation,

investissement

personnel

et …émotions.

L’équipe

française, dirigée par le coordinateur Hugues Antoine Sueur nous a offert un modèle parfait de « management de projet », dont voilà le rapport :

« Du 20 au 24 avril 2015, le Lycée Professionnel du Vimeu, France a organisé la cinquième et dernière réunion de travail de notre projet. Tous les établissements étaient représentés. La répartition des différentes délégations s'est faite de la manière suivante. Délégation

Nb.

de Nb.

de Nb. d'élèves

personnes professeurs Roumanie

6

2

4

Espagne

11

2

9

Grèce

7

2

5

Pologne

12

3

9

Martinique

8

2

6

Total

45

11

34

Le tableau suivant reprend les objectifs de la rencontre ainsi que les activités qui ont permis de les atteindre. Objectifs

Activités

Découvrir la diversité Exposition photos, Pirogue en Baie de 25


des paysages marins ou Somme, Visite du Tréport (plage de galets liés à l'eau de la Somme et falaises), Visite Cayeux sur Mer (plage et de la Baie de Somme de

galets),Visite

Saint

Valéry

sur

Somme(embouchure de la Somme,) Petit train de la Baie de Somme, Visite du Crotoy (vasière, plage de sable), Visite des hortillonnages à Amiens. Découvrir les métiers et Visite de la robinetterie Delabie, Visite de industries liés à la mer la SNSM (Cayeux sur Mer), Rencontre et à l'eau.

avec un pêcheur à pieds au Crotoy

Pratiquer les sports liés Pirogue en Baie de Somme, Course relais à la mer et à l'eau.

de Natation,

Développer

Ateliers

l'écocitoyenneté

Surfrider

Foundation

(ONG

Goutte

d'eau”,

chez protection de l'eau)

les élèves Valoriser des attitudes Atelier artistiques

“confection

Workshop sur la plage du Crotoy

26


27


Nous avons également eu la chance de voir notre rencontre parrainée par Jérémy Stravius, Champion Olympique, Champion du Monde, Champion d'Europe et Champion de France de natation. Ce parrainage est intervenu à l'occasion des activités sportives de natation qui ont permis à certains participants de nager en relais contre un athlète de haut niveau reconnu mondialement.

28


La rencontre française a également permis d'avoir un aperçu sur le patrimoine historique de la Somme et des environs de Friville Escarbotin puisque les participants ont pu visiter la Cathédrale d'Amiens ainsi que l'Abbaye et le château de la ville d'Eu.

29


L'organisation d'un rallye à travers la ville de Saint Valéry sur Somme a permis de former des équipes internationales pour travailler les langues ainsi que la collaboration sur les énigmes à résoudre. Le workshop sur la plage du Crotoy a également permis cela.

30


Le grand regret de cette rencontre fut qu'il s'agissait de la dernière du projet Comenius L'Europe se jette à l'EaU !.»

C’est difficile à trouver les mots pour exprimer les sentiments éprouvés à la fin de cette dernière réunion de travail…Parmi les bises et les larmes on s’est promis de rester en contact et de se revoir…Et on va respecter cette promesse ! 31


Mai 2015 De retour chez nous, il nous a fallu quelques jours de repos et de silence pour apaiser nos émotions encore vives…Ensuite, après avoir partagé notre expérience « à la française », on a fait passer aux élèves un questionnaire d’évaluation et on a constaté que leurs connaissances, habitudes, attitudes et compétences liées aux thèmes du partenariat se sont visiblement améliorées. L’équipe martiniquaise a fait cela à travers un jeu - concours, les « eau »lympiades, pendant lequel les élèves ont rempli un questionnaire en groupes.

Toujours en Martinique, on a organisé une sortie pédagogique pour observer le rôle de l’eau dans la forêt.

32


Toutes les équipes partenaires ont collaboré pour mettre en commun les travaux des élèves sur les mythes liés à l’eau. L’équipe grecque en a réalisé un très joli recueil commun en langue française.

Les coordinateurs ont alimenté le site, le blog, la section etwinning de notre projet et les disséminations média ont été nombreuses : articles de presse, journal en ligne, interviews etc.

33


Juin 2015 Pendant le mois de juin l’équipe roumaine a utilisé les photos prises pendant toutes les réunions de travail pour réaliser un matériel pédagogique attractif qui valorise les problématiques liées à l’eau reconnues par les élèves de tous les pays partenaires. Finalement, ce matériel a pris le format d’un jeu de l’oie en deux variantes.

L’équipe canarienne a réalisé une vidéo sur les deux années d’activité en utilisant la chanson du projet enregistrée en France.

34


Juillet 2015 C’est le dernier mois de notre projet, mais le travail continue … L’équipe française ramasse des documents de tous les pays pour réaliser le dictionnaire multilingue audio – écrit et le DVD illustrant le projet en entier. Les coordinateurs alimentent le site et font l’évaluation finale du partenariat. On est toujours en contact et on discute souvent sur le rapport final qu’il faut faire en commun. Le projet finit, tous ses objectifs ont été atteints et l’EaU a démontré sa force ; grâce à elle, des centaines de personnes de six coins du monde se sont connues et ont échangé et partagé des expériences inoubliables. On a eu une équipe tout- à- fait formidable, on a beaucoup appris les uns des autres et, en plus, on s’est fait de vrais amis. « Je sors grandi de cette aventure » pourrait dire tout participant à ce projet… et pour cela, n’oublions pas de dessiner le cœur du partenariat « L’Europe se jette à l’EaU ! » ;

Merci, COMENIUS !

À bientôt, ERASMUS+ ! 35


Équipe de rédaction : Constantina Stavropoulou Corina-Cristina Atofanei Despina Fortsera Hugues-Antoine Sueur Leticia Doreste-Delgado

Le site du projet :

http://europesejettealeau.iesjosefinadelatorre.org/ Le blog du projet :

http://www.eau-comenius-europe.blogspot.ro/

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission Européenne. Cette publication (communication) n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues

36