Issuu on Google+


«Les hommes politiques poussent sur le fumier humain. » Francis Picabia

saint-jean baptiste a été publié sous la direction du collectif Copinet Copinot. Page couverture : Guillaume Proteau-Beaulieu. Correction : Personne. © 2012 COPINET COPINOT •  Les éditons indépendantes du Chili de la Muerte Québec (Qc) Canada p.s. Toutes ces histoires sont réelles puisque nous les avons entièrement imaginées. D’un bout à l’autre je veux dire. Merci, aux amis, à Ève-Marie ( pour la conversion des fichiers ), aux collaborateurs et à Andrée Pelletier pour me laisser dessiner sur la job. ...et à tous les artistes qui ont su assurer l’orchestration de cette nouvelle édition… Merci à vous!


17 septembre 1959, une gang de gars se chicane pour un bout de terrain, classique. p

ou

Y’AVAIT DE L’AMBIANCE, ON PEUT PAS DIRE AUTREMENT!

e!

ill

a el


je sais pas si ces gars-là savaient ce qu’ils faisaient, s’ils avaient des attentes sur l’avenir de ces lieux

t lemen l e t ère j’esp a va donn a m e qu ! icitte venir


te me ’ai hâ j e a fem hey m r ts isse nfan e de la t i s hu ! et me deuil e l dans

me!

com pote

j’ca

j’imagine déjà Guillaume lemay-thivierge crier:’’QUÉbec’’!!! ca vaut ben une baïonnette dans la gorge ca non?

ns

ratio géné s e l oins nt au m urro o p le res gueu a futu l her orc se t be! tom a m sur


Dire que le monde vont payer pour voir des feux d’artifices!

lol

!


ue suivre j’espère q s mauvaises e l t n e m é l aveug ent gouvernem n ’u d s n io décis de! tre à la mo ê s r u o j u va to

e ue j q e parc are! r e p trip


les blancs sont vraiment cons!

e gage je sais! j’t e capable qu’on va êtr ir pareil! de tout avo


au fond les plaines, c’est un maudit gros party!

Julien Dallaire-Charest, 2012

Merci à Sébastien ‘‘Jim’’ Bouchard pour les références historiques.


Le par

c’est le patr


rler

rimoine b창ti. - MLLG


mille quelque chose...

une Saint-Jean en deuxpar Thomas Baeyens mille quelque chose... par Thomas Baeyens


fais pas ton

malco


omode. - MLLG


La�Légende�du�Rocher�Panet

D’après�le�texte�de� J.T.�Jemmat�

Une�misérable� dont�la�légende�a� étouffé�le�nom�et� la�honte,�avait� osé�vendre�son� âme�au� démon�en�échange� de�déshonorantes�

Mais�l'esprit�impur�ne�parut�pas� satisfait�du�marché�tés


Il�voulut�aussi�posséder�le�corps�de� son�infortunée�victime� Abusant�de�sa�puissance,� son�infernale�malice�la�jeta� sur�le�rocher�qui�ne� présentait�pas�l'aspect� triste�d'aujourd'hui.� Sitôt�que�le�pied� maudit�la�vint�toucher,� les�corolles�se� replièrent�flétries,� les�arbrisseaux� périrent�desséchés!�


Depuis�plusieurs semaines,�d'angoisse� et�d'épouvante,�elle� était�là�

Dans�l'exaltation�et�les�crises�de�désespoir,�la� malheureuse�se�précipitait�éperdue�au�milieu� des�flots,�et�qui�la�remettaient�soudain�sur� son�rocher�.


La�paroisse�entière�fut�le�témoin�atterré�de�ces� scènes�lugubres�.�Ils�Implorèrent�le�Curé�de� conjurer��le�diable�et�de�rendre�la�paix� au�village�.


�J'y�vais,�mes�enfants,�dit-il;�� À�ces�mots�il�s'embarqua�sur� les�vagues�houleuses

En�voyant�approcher�d'elle� la�barque,�la�malheureuse� se�prit�à�se�tordre�sur� le�roc,�poussant�des� hurlements�à�faire�peur� et�pitié�à�la�fois


Le�prêtre�lentement� gravissait�le�rocher,� lorsque�soudain�il� se�voit�en�face�du� hideux�personnage,� à�l'œil�enflammé,�à� la�respiration� entrecoupée


Le�prêtre�aussitôt� récite�avec�force�les� foudroyantes�formules� de�l'exorcisme� auxquelles�le�diable� terrorisé�se�voit� contraint�d'obéir�en� maudissant


Seigneur,� vous�lui�ôterez� son�coeur�de� pierre�pour�lui� en�donner�un� qui�soit�docile Hey Hey hey wo menuete là , Kossé k’tu viens d’me dire mon tabarnak ?


MA T’EN FAIRE MOÉ UN «COEUR PLUS DOCILE» MON ESTI D’ÉCOEURENT D’CHIEN SALE VIARGE ÇA C’PEU TU DU MON DE CAVE DE MÊME !


Bon techniquement l’histoire ne s’termine pas exactement comme ça... En gros ,ya une passe weird où le pied du prêtre qui entre en contact avec le saint esprit par l’intermédiaire d’une roche ... ENTÉKA ...si tu veux faire ta chochote pi savoir la vrai fin , bin bouge toi l’cul pi va sur Wikipedia .

MAUDIT SANS DESSIN vincent bouchard 2012


AuTREs ÉDiTiONs COpiNET COpiNOT, No. 1 Pour en discuter / Les éditions indépendantes du Chili de la Muerte / 30 pages / 2008

COpiNET COpiNOT, No. 2 Hallowigne! / Les éditions indépendantes du Chili de la Muerte / 20 pages / 2008

COpiNET COpiNOT, No. 3 Non Molly, ne pleure pas / Les éditions indépendantes du Chili de la Muerte / 64 pages / 2009

COpiNET COpiNOT, No. 4 Saison de merde... / Les éditions indépendantes du Chili de la Muerte / 130 pages / 2010

COpiNET COpiNOT, No. 5 L’amour triomphe toujours (mais desfois ça fait chier). / Les éditions indépendantes du Chili de la Muerte / 122 pages / 2011

COpiNET COpiNOT, No. 6 ...Le rêve... / Les éditions indépendantes du Chili de la Muerte / 164 pages / 2012

COpiNET COpiNOT, No. 7 Cadavre exquis... / Les éditions indépendantes du Chili de la Muerte / 100 pages / 2012


AUTEURS Copinet Copinot

http://www.copinetcopinot.tumblr.com

guillaume Proteau-Beaulieu http://www.guillaumepb.com

Annie Carbonneau-Leclerc

StĂŠphanie Bouchard

http://stefabou.tumblr.com

Estelle Bachelard

http://estellebachelard.canalblog.com/

Vincent Bouchard

http://www.anniecarbo.com

http://collectivemindfuck.blogspot.com

Thomas Michaud Baeyens

Caroline Savard

Julien Dallaire-Charest

Alex Tremblay

http://www.thbaeyens.tumblr.com http://juldc.canalblog.com

caroanneau@hotmail.com


Copinet Copinot – No.8