Page 119

119 Appareil de production et emploi

Au 3 e trimestre 2015, 9,9 % des actifs résidant dans la région Nouvelle-Aquitaine sont au chômage. Le taux de chômage régional est inférieur à celui de France métropolitaine (10,2 %). La moitié des zones d’emploi de la région ne dépasse pas la barre des 10,0 %. C’est le cas notamment des zones d’emploi de Poitiers, de Niort et de Pau, parmi les plus importantes, qui enregistrent un taux de chômage compris entre 8,1 % et 8,5 %. Trois zones d’emploi de taille plus modeste figurent parmi les 30 zones d’emploi de France métropolitaine ayant les taux les plus bas : Tulle, Bressuire et Oloron-Sainte-Marie (entre 7,1 % et 7,4 %). La zone d’emploi de Bordeaux affiche un taux de chômage très proche de la moyenne nationale : 10,3 %.

Taux de chômage régional de

9,9%

au 3e trimestre 2015

10,2% en France métropolitaine

Dans la région, le chômage touche plus durement des territoires qui ont été affectés par des pertes d’emplois industriels et/ou agricoles (zones d’emploi de Bergerac, de Villeneuve-sur-Lot, de Libourne) : 11,7 % à 12,1 % des actifs sont au chômage. Il affecte également les zones littorales, pourtant très dynamiques en termes d’emploi. Ce sont des territoires à forte attractivité démographique et où la précarité de l’emploi est plus fréquente. Ainsi, les zones d’emploi de Rochefort, de Royan, de Pauillac et de La-Teste-de-Buch enregistrent e dede chômage EEvolutoin volutiondu dutaux taux chômage 3 trim.2008 - 3 trim.2015 des taux de chômage élevés, entre 11,2 % et 12,4 %. par zone 2008 d'emploi Aquitaine imous in - Pd’emploi oitou-C harentes - 3ene trim. 2015- Lpar zone 3e trim. Pays de la Loire

Centre Val-de-Loire

Entre le 3e trimestre 2008 et le 3e trimestre 2015, le taux de chômage a progressé de 3,1 points dans la région comme en France métropolitaine. La moitié des zones d’emploi de la région enregistre une évolution supérieure. C’est le cas de la plupart des zones d’emploi précitées qui étaient déjà fortement touchées en 2008. Des zones jusque-là plus épargnées sont percutées par les effets de la crise. Certaines, celle de Limoges par exemple (+3,6 points), rejoignent le taux de chômage moyen de la région en 2015. La zone d’emploi de Périgueux le dépasse (taux de 10,6 %, en progression de +4,0 points). Dans celle de Brive-la-Gaillarde, par contre, le chômage reste inférieur à la moyenne (9,2 %), malgré un bond de +3,6 points en 5 ans.

Auvergne Rhône-Alpes

Occitanie

Parmi les zones les plus pourvoyeuses d’emploi, celles de Poitiers, de Niort, de Pau et de Bayonne se distinguent par une progression relativement contenue du taux de chômage (+2,2 à +2,6 points), qui les maintient parmi les zones d’emploi de la région les plus épargnées.

T aux de chômage par z one d'emploi e e Evolution 3 Trimestre 2008 - 3 Trimestre 2015

ESPAGNE 0

20

40 km

De +1.0 à +2.6 points De +2.6 à +3.0 points De +3.0 à +3.4 points De +3.4 à +3.8 points Supérieur à +3.8 points

S ources : Ins ee, taux de chômage localis és - 3T .2015

© Région Nouvelle-Aquitaine - 01/2015 09/2015

Atlas régional 2016 de la Nouvelle-Aquitaine  
Atlas régional 2016 de la Nouvelle-Aquitaine  
Advertisement