Page 1

ÉCONOMIE

L’Agroalimentaire

en Nouvelle-Aquitaine ENTREPRENDRE, INNOVER, SE FORMER, EXPORTER

Toutes les infos sur :

les-aides.nouvelle-aquitaine.fr

Innovons aujourd’hui, explorons demain


ÉDITO

L’agriculture et l’agroalimentaire sont un des tous premiers fleurons économiques de la région Nouvelle-Aquitaine, première région agricole européenne pour la valeur de sa production. Les savoir-faire des exploitations et des entreprises sont aujourd’hui des atouts précieux pour l’économie et l’emploi, source de création de valeur et de cohésion territoriale. En aval des productions agricoles, les secteurs du stockage-conditionnement et de la transformation agroalimentaire représentent ainsi près de 10 000 entreprises procurant un emploi direct à 77 000 salariés pour un chiffre d’affaires de 35,6 milliards d’euros. Implantées sur tout le territoire, les entreprises agroalimentaires, pour la plupart PME ou ETI issues notamment de groupes coopératifs, jouent un rôle déterminant dans la valorisation de la production agricole régionale. Organisées au sein de filières stratégiques et structurantes, elles bénéficient d’un potentiel de croissance et d’avantages comparatifs réels et reconnus, avec un ancrage territorial fort et des emplois durablement liés à leur localisation. Pour soutenir leur développement et les accompagner face aux nombreux défis qu’elles rencontrent, le Conseil régional développe une politique volontariste et dynamique autour de trois leviers forts que sont la compétitivité, l’innovation et l’international. Cette politique est axée sur une stratégie de filières, co-construite et partagée avec l’ensemble des acteurs, afin que la création de valeur profite à l’ensemble de ses maillons de l’amont à l’aval, de façon durable et responsable. Son développement pérenne nécessite la prise en compte des composantes environnementales, l’adaptation permanente à un monde qui évolue, à des pratiques qui se modernisent, des demandes sociétales nouvelles, des usages émergents … La filière peut compter sur la Région Nouvelle-Aquitaine pour l’accompagner dans cette voie.

Alain ROUSSET Président de la Région Nouvelle-Aquitaine


Les entreprises

agroalimentaires

EN NOUVELLE-AQUITAINE HORS ARTISANAT COMMERCIAL

DEUX-SEVRES

Insee - Connaissance locale de l’appareil productif (CLAP) 2014, traitement SRISET (Agreste Nouvelle-Aquitaine - Mémento de l’emploi 2017)

VIENNE

HAUTE-VIENNE

CREUSE

CHARENTE CHARENTE-MARITIME

CORREZE GIRONDE

DORDOGNE

LOT-ET-GARONNE LANDES

PYRENEES-ATLANTIQUE


ÉCONOMIE

L’agroalimentaire EN NOUVELLE-AQUITAINE

EMPLOIE

77.900 SALARIÉS

PLUS DE

CHIFFRE D’AFFAIRES

ENTREPRISES

MILLIARDS

10.000 35,6

VALEUR AJOUTÉE

5,6

MILLIARDS

UNE GRANDE DIVERSITÉ D’ACTIVITÉS Répartie sur tout le territoire régional, la filière agroalimentaire couvre les activités de transformation alimentaire (industries alimentaires) et de fabrication de boissons, alliées aux activités de commerce de gros de produits agroalimentaires. L’activité de ces dernières entreprises dépasse souvent le simple négoce, que ce soit dans la filière fruits et légumes (stockage, conditionnement), les produits carnés (découpe), les produits de la mer (mareyage) ou les boissons (vinification et distillation). L’activité des entreprises agroalimentaires régionales présente ainsi une grande diversité et des spécificités liées aux productions agricoles des différents territoires de la région. La région possède ainsi des savoir-faire reconnus dans la transformation et la conservation de la viande et la préparation de produits carnés (1er employeur des industries de transformation). Elle est leader dans la production de foie gras d’oie et de canard et représente près de la moitié de la production française. Le secteur des fruits et légumes est également représentatif avec des positions de leaders dans de nombreuses productions (maïs doux, carottes, haricots verts, prunes d’ente, kiwis, fraises,

noisettes, melons, noix, asperges…) ainsi que de nombreux produits sous signe officiel de qualité. L’industrie laitière, et notamment fromagère, occupe la troisième place au sein des industries agroalimentaires régionales, la production étant très orientée vers le marché intérieur. Première région productrice d’huîtres en France, la NouvelleAquitaine se positionne au 2e rang des régions françaises pour l’industrie du poisson. Bien que disposant d’une importante façade maritime, la majeure partie de l’activité relève d’importants sites de salmoniculture destinés à la transformation, implantés majoritairement dans le quart sud-ouest de la région. La production française de caviar est principalement assurée en Nouvelle-Aquitaine avec une vingtaine de tonnes écoulées pour plus de la moitié vers le marché français. Le secteur des boissons (premier employeur du commerce de gros agroalimentaire) constitue également un des fleurons de la Nouvelle-Aquitaine, qui est la première région productrice de vins d’appellation et d’eaux de vie (cognac, armagnac).

Économie / Agroalimentaire

. 05


ÉCONOMIE

DES ENTREPRISES TRÈS DIVERSES QUI EMPLOIENT PRÈS DE 80 000 SALARIÉS Les entreprises agroalimentaires, implantées sur la totalité du territoire régional et notamment en zones rurales, constituent un secteur très hétérogène, à la fois par le type de production et la taille des entreprises. EMPLOIENT de

20

SALARIÉS

EMPLOIENT de

25%

20

SALARIÉS

DES EFFECTIFS

35%

DU CHIFFRE D’AFFAIRES

75%

91%

DES EFFECTIFS

9%

des entreprises

des entreprises

(hors artisanat commercial)

65%

(hors artisanat commercial)

DU CHIFFRE D’AFFAIRES

22%

78%

DE LA VALEUR AJOUTÉE

DE LA VALEUR AJOUTÉE

L’AGROALIMENTAIRE, LOCOMOTIVE DE L’EXPORT RÉGIONAL Avec 8,4 milliards d’euros d’exportations en 2016, le secteur agricole et agroalimentaire représente 37 % des ventes extérieures de la région. Les produits alimentaires concentrent près de 27 % des exportations de la région grâce notamment aux boissons (essentiellement vins et cognacs), premiers produits exportés avec 4,2 milliards d’euros de ventes. Elles sont suivies par les produits de la culture et de l’élevage qui ont généré 2,1 milliards d’euros d’export en 2016.

L’ÉCOSYSTÈME DE L’INNOVATION AGROALIMENTAIRE EN NOUVELLE-AQUITAINE La région compte un pôle de compétitivité, AgriSudOuest Innovation, en partenariat avec la région Occitanie, un centre régional d’innovation et de transfert de technologie agroalimentaire, trois centres de ressources

06

. Économie / Agroalimentaire

technologiques (AGIR, AGROTEC et ITERG), un Pôle aliments et santé, un centre de valorisation agro-ressources et un centre d’innovation pour les biotechnologies et les industries agroalimentaires.


Les acteurs

de l’innovation

AGROALIMENTAIRE > Lycée agricole de Bressuire

Pays de la Loire Centre - Val de Loire Poitiers > Coop de France > ADI

> IFREMER

La Rochelle

> CRITT Industries Agroalimentaires > TEST'IN-CRITT IAA

> Actalia > ENILIA-ENSMIC > AGRIPOLIS > Association centrale des laiteries coopératives

Niort

> INRA

> ANSES Niort > REXCAP > Arvalis

> CREA

> CREATIO-AGRO > Université de la Rochelle > ARIA Business > Pôle Aliments et Santé

> Institut de l'élevage > Université de limoges (UGMA) > AVRUL > Interbio > Coop de France

> Val Bio Ouest > Interbio

Guéret

> CIBIAL > BNIC > Atlanpack - INDP > Inno'vin

> IFREMER > ACPEL

Limoges

Angoulême

> Pole de Lanaud France Limousin sélection

> ADI

> CIDS

> INVENIO

> IMASENS > Lycée agricole de Coulounieix-Chamiers

> NOVAPOLE > ARIA

Tulle

Périgueux

Bordeaux > AGRI Sud-Ouest Innovation > Coop de France > ADI > Terres Inovia > ITERG > AGIR

> CVA

> IFV > INVENIO > CIREF

> IRNHA > Interbio > INRA > ISVV > Propulso > Inno'Vin

> ARIA > ENSCBP > Universités de Bordeaux

Auvergne Rhone-Alpes

> CTIFL

> Bordeaux Science Agro > Lycée agricole de Ste-Livrade > INVENIO

> INVENIO

> BIP

Occitanie

> IFTS

Agen

© IGN Paris-Route500 ® 2014

> Cluster Biosécurité

Mont-deMarsan

> AGROTEC > AGROPOLE > Cluster Fruits et Legumes Nutrition Santé

> Palmipôle

> Aquapôle St Pée sur Nivelle

> Pyragena > Lycée agricole de Pau Montardon

Pau > Lycée Jean Errecart > Uztartu

> Arvalis

LOCALISATION DES ACTEURS EN 2017 Centre technique et technologique

> ADI Nouvelle-Aquitaine

Pépinières d’entreprises agroalimentaires École, Recherche, Centre de compétences Pôle, Cluster, Réseau NOMBRE D’ACTEURS

0

20

40 km

© Région Nouvelle-Aquitaine - 05/10/2017

1

6


ÉCONOMIE

La feuille de route pour le développement économique régional La Région a vu son rôle de chef de file du développement économique renforcé par la loi dite NOTRe n° 2015-991 du 7 août 2015 portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République. Pour définir les objectifs et priorités pour les 10 à 15 ans à venir du Schéma Régional de Développement Economique d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII), la Région NouvelleAquitaine a mis en place une démarche partenariale et participative. Celle-ci lui a permis ensuite de créer et de mettre en place des dispositifs d’accompagnement et d’aides aux entreprises contribuant aux objectifs définis.

DES ENJEUX À RELEVER POUR L’AGROALIMENTAIRE • Un défi de performance et d’innovation rendu difficile à atteindre par des marges fortement érodées et des ratios financiers plus fragiles • L’évolution permanente des attentes des consommateurs • Une réglementation renforcée en matière de qualité sanitaire et nutritionnelle ainsi qu’environnementale • Une faible attractivité des métiers liée à des conditions de travail parfois difficiles

08

. Économie / Agroalimentaire

• La recherche de débouchés à l’international pour compenser un marché intérieur mature et très concurrentiel, avec des performances très concentrées sur certaines entreprises et certains produits • Des crises structurelles et conjoncturelles : la construction de modèles productifs rationnels avec un partage nécessaire de la valeur ajoutée équitable


LA RÉGION ENGAGÉE AUPRÈS DES ACTEURS DE LA FILIÈRE La politique régionale en faveur des entreprises agroalimentaires s’articule ainsi autour des axes suivants : • L’amélioration de la compétitivité des PME et ETI en développant notamment le modèle de l’usine du futur adapté à ce secteur. L’objectif du programme «Usine du futur 2017-2020» est d’accompagner des entreprises afin de renouer avec la compétitivité, en investissant sur les technologies, et responsabilisant les équipes afin de proposer des produits et services innovants

• L’internationalisation des filières alimentaires pour aller chercher de nouveaux débouchés • La prise en compte du développement durable avec l’accompagnement des démarches de responsabilités sociétales et des démarches qualités et environnementales • Le développement des circuits courts car ils constituent une véritable opportunité de croissance et de création d’emplois pour le secteur alimentaire

TYPOLOGIES DE STRUCTURES POUVANT ÊTRE SOUTENUES PAR LA RÉGION NOUVELLE-AQUITAINE • Les entreprises agroalimentaires (hors sociétés de production agricole), sous forme de société commerciale, coopérative ou d’union de coopératives agricoles qui exercent une activité dans le domaine de la transformation ou du stockage conditionnement de produits agricoles et/ou alimentaires et de leur commercialisation (hors commerce de détail) • Les collectivités locales ou leurs groupements, ainsi

que les établissements publics à caractère industriel et commercial qui assurent une activité de stockage, conditionnement ou transformation de produits agricoles • Les sociétés prestataires de services majoritairement détenues par des entreprises ciblées par le règlement d’intervention

LES CRITÈRES D’APPRÉCIATION DES PROJETS POUR UN SOUTIEN RÉGIONAL Les projets feront l’objet d’une étude où sera évalué l’intérêt du projet en termes de : • Création d’emplois induite • Valorisation de l’agriculture régionale : approvisionnements locaux et régionaux • Signes officiels de Qualité ou d’Identification de l’Origine (SIQO) • Impact sur l’aménagement du territoire • Intégration et formation des jeunes (apprentissage) • Caractère innovant du projet, Usine du futur

• Dimension environnementale du projet • Responsabilité sociétale • Renouvellement du tissu productif : création/ transmission • Démarches qualité volontaires (ISO, IFS …) • Diminution de la pénibilité et amélioration des conditions de travail • Aides déjà obtenues • Capacité financière de l’entreprise et effet de levier de l’aide

Économie / Agroalimentaire

. 09


TÉMOIGNAGES

Mme.

FALIÈRES Réjane

PDG DE FALIÈRES NUTRITION (CAPITEUX - 33)

Aide à la structuration des PME : R&D, aide au conseil, investissements Région et FEADER Falières Nutrition est une PME spécialisée dans l’alimentation lyophilisée. « Il y a deux ans, nous nous sommes demandés ce que nous devions faire. Si on vendait, l’entreprise était condamnée à la délocalisation, les emplois étaient perdus pour nos salariés. Alors nous nous sommes lancés dans un projet ambitieux. Nous avons ouvert le capital de l’entreprise, choisi une nouvelle implantation plus proche des axes routiers, nous avons recruté plus de personnel et nous nous sommes ouverts à l’export grâce à l’attribution de la certification ISO9001 (en novembre 2016). » L’entreprise était en bonne forme financière, « les aides de la Région nous ont permis d’aller plus vite et plus fort sur le projet d’innovation. » Réjane Falières se félicite notamment du dispositif Usine du Futur et souligne les avancées pour son entreprise et ses salariés qui ont pu bénéficier d’une « aide concrète et efficace dans la formation.» M.

GRIOT Barnabe

DIRECTEUR DE LA PME, SOCIÉTÉ DES VIANDES DES ÉLEVEURS DE PARTHENAY (CHATILLON-SUR-TOUET - 79)

Aides à l’investissement : Modernisation de la ligne de conditionnement et production de steak haché. « Le soutien de la Région nous a permis d’aller plus vite et plus loin dans la modernisation de notre ligne et le développement de l’activité steak haché. Nous avons ainsi pu mettre d’avantage l’accent sur l’ergonomie des outils et l’optimisation des flux de production pour une productivité optimale. Grâce à cela, nous espérons être plus compétitifs sur le marché et amener d’avantage de valeur ajoutée à nos éleveurs. » M.

SOURY Jean-Luc

DIRECTEUR DE LA COOPÉRATIVE SCA FRUITS ET LÉGUMES DU LIMOUSIN – LIMDOR (SAINT-YRIEIX-LA-PERCHE -87)

Diagnostic Usine du futur « LIMDOR commercialise 21 000 tonnes de pommes au coeur du Limousin à Saint-Yrieix-La-Perche depuis 1983. Un audit nous a apporté un regard aussi bien sur l’aspect matériel qu’humain. Nous avons pu mener des actions de progrès sur différentes thématiques : > Les conditions du travail du personnel > La réactivité commerciale et de production > Les dépenses énergétiques > La culture environnementale »

10

. Économie / Agroalimentaire


AIDES

LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS D’AIDES DE NOUVELLES RÈGLES DE SOUTIEN ET D’AIDES AUX ENTREPRISES La filière agroalimentaire fait partie des 12 filières prioritaires identifiées dans le cadre du SRDEII. Ces entreprises peuvent ainsi bénéficier des accompagnements destinés à tous les secteurs économiques (transformation numérique, transition énergétique, Start up, Usine du Futur, Économie territoriale …), mais un volet spécifique sectoriel a été ciblé pour poursuivre et renforcer la politique de filières.

AGROALIMENTAIRE, DISPOSITIFS SPÉCIFIQUES

DISPOSITIFS

BÉNÉFICIAIRES

Appui aux projets d’investissements productifs

> Entreprises de toutes tailles > Projets de plus de 120 000 € > Eco-socio conditionnalité* pour les projets les plus importants

Accompagnement spécifique des projets de création ou de reprise d’entreprises

> Entreprises de toutes tailles > Personnes physiques

Appui aux démarches de développement durable et de qualité

> Entreprises de toutes tailles

Appui à la structuration et au développement des Petites Entreprises

> Micro-entreprises > Petites entreprises

TYPOLOGIES D’AIDES

INNOVATION

DISPOSITIFS

BÉNÉFICIAIRES

Soutien aux projets innovants individuels ou collaboratifs

> Entreprises de toutes tailles > Associations > Collectivités > Organismes de recherche

Aide aux actions collectives en matière d’innovation

> Entreprises de toutes tailles > Associations > Structures d’animation

Aide au conseil en innovation par des prestations externes

> PME > Associations

Aide au renforcement des compétences par le recrutement et la formation

> PME > Associations

TYPOLOGIES D’AIDES

Économie / Agroalimentaire

. 11


AIDES

USINE DU FUTUR

DISPOSITIFS

BÉNÉFICIAIRES

Appui aux changements par des prestations de conseils externes

> Entreprises + 10 salariés

Aide au renforcement des compétences

> Entreprises + 10 salariés

Actions de sensibilisation, d’information et de mise en réseau

> Entreprises de toutes tailles

TYPOLOGIES D’AIDES

INTERNATIONALISATION

DISPOSITIFS

BÉNÉFICIAIRES

Aide au primo-exportateur Pass’ Export

> TPE - PME > Jeunes pousses innovantes

Aide à l’exportateur confirmé Cap international

> TPE - PME - ETI > Jeunes pousses innovantes

Aide au recrutement de collaborateurs export Talent’ Export

> TPE - PME - ETI > Jeunes pousses innovantes

Programme régional d’actions collectives à l’international (PRAC)

> Entreprises de toutes tailles > Organismes de recherche

Programme de développement international des filières et des écosystèmes

> Structures d’animation

TYPOLOGIES D’AIDES

POLITIQUE DE FILIERES

DISPOSITIFS

12

BÉNÉFICIAIRES

Aide aux actions d’information, de sensibilisation et de mise en réseau

> Entreprises de toutes tailles > Structures d’animation

Aide aux projets collaboratifs

> Entreprises de toutes tailles > Associations > Collectivités > Structures d’animation

. Économie / Agroalimentaire

TYPOLOGIES D’AIDES


AIDES

TRANSITION ECOLOGIQUE ET ENERGETIQUE

DISPOSITIFS

BÉNÉFICIAIRES

Compétitivité des entreprises par l’amélioration de leur performance énergétique

TYPOLOGIES D’AIDES

> Entreprises de toutes tailles

TRANSFORMATION NUMERIQUE

DISPOSITIFS

BÉNÉFICIAIRES

Transformation numérique des entreprises

TYPOLOGIES D’AIDES

> Entreprises de toutes tailles

START UP

DISPOSITIFS

BÉNÉFICIAIRES

TYPOLOGIES D’AIDES

> Jeunes pousses innovantes > Personnes physiques

Etude de faisabilité et expertise

TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

DISPOSITIFS Projets en lien avec, ou issus d’un laboratoire public

BÉNÉFICIAIRES

TYPOLOGIES D’AIDES

> Structures d’incubation > Personnes physiques > Entreprises de toutes tailles

les-aides.nouvelle-aquitaine.fr

Aide conseil / Études

Fonds propres / garanties / prêts

Structures d’animation

Investissement immobilier « sous certaines conditions » / aménagement

Investissement matériel

Investissement immatériel

Aide à la R&D

Formation

Actions collectives

Emploi

* Eco-socio conditionnalité IAA : Pour les projets d’investissements productifs de plus de 2 M€, réalisation obligatoire d’un diagnostic sur la responsabilité sociétale de l’entreprise préalablement à l’accompagnement financier de la Région. Ce diagnostic est réalisé par des experts externes qualifiés et conforme aux lignes directrices ISO 26000 et au guide AFNOR (AC X30-30 : guide pour le secteur agroalimentaire).

Économie / Agroalimentaire

. 13


ÉCONOMIE

ZOOM

Accélérer le développement par l’innovation LA RÉGION EN ACTIONS : AMI INNOVEZ EN AGROALIMENTAIRE ! L’innovation est un des principaux leviers de compétitivité. La Région intervient dans cette dynamique en co-financement des projets d’innovation (R&D, marketing, organisationnelle …). Elle affirme sa politique de soutien en lançant des appels à manifestation d’intérêt (AMI) pour le secteur agroalimentaire. Action réalisée avec l’ADI et Bpifrance.

SUCCESS STORY AMI : DÉLICES DE MADY En Dordogne, depuis 2012, sept producteurs de fraises ont fait, eux, le pari de l’innovation et de la compétitivité. «Les récoltes subissant des pics de production, nous étions obligés de jeter les surplus, ce qui impactait nos marges et mettait en péril notre survie économique», explique Christian Pineaud du groupement Les Délices de Mady basé à Coulounieix-Chamiers. Comment dès lors arriver à valoriser ces surplus ? Bénéficiant d‘un financement régional dans le cadre d’un AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt) et de l’implication de l’Institut du Goût du Périgord et du centre de ressources technologiques AGROTEC d’Agen, de premières recherches sont lancées. «Elles ont abouti en 2014 à l’élaboration d’un velouté 100 % à base de fraises, écologique et

14

. Économie / Agroalimentaire

économique, destiné à des cantines scolaires locales». Forte d’un second soutien régional pour le packaging et d’une gamme de produits complétée (sirops, confitures, gelées ...), la société franchit alors une étape clé. Fin 2015, elle se dote de sa propre unité de production avec le soutien financier des producteurs, de la Région et du Département. «Depuis 2012, notre chiffre d’affaires a bondi de 30 %, avec désormais une trésorerie étalée sur l’année et un prix minimum de revient des fraises qui permet aux producteurs de faire des prévisionnels et d’embaucher. En 2 ans, une vingtaine d’emplois directs et indirects a ainsi été créée», se réjouit Christian Pineaud. www.lesdelicesdemady.com


Des interlocuteurs proches de vous pour vous accompagner.

iaa@nouvelle-aquitaine.fr

05 56 56 38 10

L’Europe s’engage en Nouvelle-Aquitaine aux côtés de la Région pour développer les territoires, soutenir les innovations et associer les acteurs sociaux et économiques dans des projets communs. L’objectif pour l’Union européenne est d’inclure tous les européens dans une même dynamique pour favoriser une croissance durable et intelligente des territoires et des populations à l’horizon 2020. Pour les entreprises agroalimentaires de Nouvelle-Aquitaine, selon leurs projets, les fonds européens FEADER ou FEDER peuvent être mobilisés pour les co-financer.

Pour en savoir plus

les-aides.nouvelle-aquitaine.fr Union Européenne

Innovons aujourd’hui, explorons demain

Crédits photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Alban Gilbert, Francoise Roch, Denoix, Murielle Babin, Shutterstock.

?

©Région Nouvelle-Aquitaine / Création graphique : Studio Fluorescence

Vous avez un projet

Agroalimentaire  

L’agriculture et l’agroalimentaire sont un des tous premiers feurons économiques de la région Nouvelle-Aquitaine, première région agricole e...

Agroalimentaire  

L’agriculture et l’agroalimentaire sont un des tous premiers feurons économiques de la région Nouvelle-Aquitaine, première région agricole e...

Advertisement