Page 1


Licences entrepreneur spectacle n°1-1008567 & 3-1008569 - Imprimé par Vallière sur papier Satimat Green Illustration : Pierre Valentini pour le comptoirgraphique.fr - Photo de couverture, pages 1-2 / 22 / 23-24 : Mathieu Humbert -Ne pas jeter sur la voie publique-


INSCRIRE L’ACTE ARTISTIQUE DANS L’ESPACE PUBLIC Entre fleuve Rhône et mer Méditerranée, entre nature camarguaise et industries portuaires, se trouve un bout du monde qui attire et inspire les artistes… C’est là que se déploie le projet artistique du Citron Jaune, Centre National des Arts de la Rue, se nourrissant des paradoxes de ce territoire, miroir d’un monde économique, politique et social, complexe. Le Citron Jaune soutient les nouvelles écritures pour les espaces publics : du théâtre à la danse, du cirque aux arts plastiques, les Arts de la Rue savent prendre des formes hybrides pluridisciplinaires. Les équipes qui font étape au Citron Jaune y trouvent cet espace-temps précieux et nécessaire qui est celui de la recherche et de la création. Nos choix s’orientent vers les projets engagés, qui activent des dynamiques sociales et territoriales, des créations qui aiguisent nos préoccupations contemporaines. Les questions du « vivre ensemble », les problématiques environnementales et les créations « in situ » seront largement développées au cours de la saison. Les rencontres avec le public et avec les habitants du territoire sont au coeur de notre projet et prennent des formes multiples : étape de création, projet participatif, programmation... dans toutes sortes de lieux, espaces naturels, espaces urbains... Le Citron Jaune a aujourd’hui vingt ans et vous convie à une autre décennie d’écritures artistiques pour un territoire créatif. Centré sur les écritures d’aujourd’hui, le projet artistique du Citron Jaune, à travers les propositions des artistes qu’il accompagne, s’est donné pour principaux objectifs : - de questionner les nouvelles formes scéniques, - de confronter les gestes artistiques du nord et du sud, - de favoriser le respect des altérités, - d’interroger le monde politique, économique, social dans toute sa complexité. Il privilégie les écritures singulières dans les domaines du théâtre, du cirque et de la danse et accorde une place importante à des formes hybrides, jouant de la transversalité, portées par une nouvelle génération d’artistes. Cultiver des liens avec les populations de notre territoire occupe une place fondamentale dans notre projet. Le lien est, à notre sens, la seule force qui puisse contrebalancer la fragmentation de notre monde. Loin des actions d’urgence, il nous semble important de partager une culture faite de savoir, d’histoire, d’humanisme et de complexité.


Compagnie /Artistes

Créations & Actions artistiques

Armelle Devigon et Jane Norbury

In Corpus Terrae

Pernette

La Collection

ANPU

Camargue, un ego système sur le divan

Brigitte Carle/Artem

Paroles de Cabanons

Jérôme Huguet et David Desaleux

A l’abordage des mémoires du port

A petit pas – Leonor Canalès

Atelier théâtre et écriture au féminin

Eolie Songe

Augenblick Dream

Entre chien et loup

Véréna Velvet

Les 3 Points de Suspension

My American Dream

Porcopolis

On the Golden Pig Road

Les Aires

Les Aires

Ekuipoz

Ithaka 24

Rara Woulib

Deblozay

Olivier Grossetête

Architecture éphémère pour public hyperactif

Tricyclique Dol

Contre Nature

KO.com

Intérieurs Nuit / Extérieurs Jour

Temps Forts

Les Mercredis du Port Les Envies Rhônements Carrément à l’Ouest

SR = Sous Réserve

Projet de territoire

Place aux femmes


En résidence

Rendez-vous public

Page

Sept. 2012 et Juil. 2013

29 Septembre 2012 & Les Envies Rhônements 2013

4

Oct./Nov. 2012 et Avr. 2013

5 Novembre 2012 & 11 Avril 2013

5

Sept. 2012 - Nov. 2013

Septembre 2012 à Novembre 2013

6-7

Nov. 2012, Avr. & Juil. 2013

Les Envies Rhônements 2013

8

Nov. 2012 - Avril 2013

Installation du 18 Mars au 4 Avril 2013

9

Nov. 2012 - Mars 2013 Janvier 2013

10

---

11

18 Janvier 2013 (SR)

Janvier 2013

---

12

Janv./Fév. 2013

---

13

Fév. 2013

Les Envies Rhônements 2013

14

Mars 2013

15 Mars 2013 (SR)

15

Mai 2013

15 Mai 2013

16

Printemps 2013

Les Envies Rhônements 2013

17

Juin 2013

Les Mercredis du Port 2013

18

Juil. 2013

Les Envies Rhônements 2013

19

Sept. 2013

13 Septembre (SR)

20

03, 10, 17 et 31 Juillet 2013

23

19 - 28 Juillet 2013

23

9 - 12 Octobre 2013

23

Soutien à la création

Festival Les Envies Rhônements


4

Crédit photo : ICT

Armelle Devigon et Jane Norbury (71) IN CORPUS TERRAE Installation-performance corps/paysage

............................................................. Résidence : Septembre 2012 et Juillet 2013 Aux Marais du Vigueirat Recherche expérimentation et répétitions Sortie de chantier : 29 Septembre 2012 Création in Situ pour le festival Les Envies Rhônements 2013 www.compagnielle.com www.janenorbury.com

Armelle

Devigon est chorégraphe, danseuse et pédagogue et travaille avec les éléments de nature. Depuis 2001, elle dirige la compagnie de danse LLE qui crée des parcours dès potron-minet, à chaque fois uniques, ponctués de danses sensibles et d’installations plastiques et sonores. Jane Norbury est céramiste et plasticienne, elle explore la terre en ses différents états : viscosité, fissuration, séchage, couleurs et empreintes, qu’elle utilise dans ses installations et performances. Toutes deux travaillent in situ, dans la nature ou dans des lieux insolites.

In Corpus Terrae de cette terre en constante transformation se dessine un paysage élémentaire. Des sculptures végétales, minérales et corporelles, en imperceptible mouvement, se dressent entre terre et ciel. Ici, le corps et la terre pétris par le temps nous amènent à traverser une expérience intime et viscérale, où paysages intérieurs et extérieurs se font écho.


5

Crédit photo : DR.

Cie Pernette (25) LA COLLECTION Danse dans la ville

............................. Résidence : Novembre 2012 et Avril 2013 Écriture et recherche Sortie de chantier : 5 Novembre 2012 Présentation publique :11 Avril 2013 Première : 15 mai 2013 - Port St Louis

La

Cie Pernette a été créée en 2001 par Nathalie Pernette, danseuse et chorégraphe. Son activité de création, marquée par un goût pour l’expérimentation et la rencontre, emprunte différents chemins menant de la salle à l’espace public. Elle cultive également le frottement avec d’autres disciplines artistiques comme les arts plastiques ou la musique vivante.

En

2010, la Cie s’est faite remarquer avec le spectacle Les Miniatures, formes chorégraphiques brèves pour l’espace public.

www.compagnie-pernette.com

Cette nouvelle création continue d’explorer le genre : six duos surgissant dans la ville pour y révéler la diversité des sentiments et la multiplicité des intentions qui s’y trament. Portée par 4 danseurs, La Collection se dévoile en émotions et en mouvements sous forme d’un parcours.

La Compagnie est aidée par le Ministère de la Culture et de la Communication Direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté, au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique conventionnée, le Conseil régional de FrancheComté, la Ville de Besançon, le Conseil général du Doubs.

Chorégraphie : Nathalie Pernette assistée de Regina Meier / Interprétation : Tatiana Julien, Pauline Le Marchand, Vincent Simon / Sur des musiques de : Wagner, Widor, Bach... et des créations originales de Franck Gervais / Costumes : Nadia Genez / Direction technique : Stéphane Magnin


6


7 ANPU (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine) CAMARGUE, UN EGO SYSTÈME SUR LE DIVAN Psychanalyse de territoire et conférence décalée .......................................

Dates du projet : Septembre 2012 à Novembre 2013 www.anpu.fr

Opérations divan : 29 septembre dans le cadre de la fête des Parcs, puis tout au long de l’année (Saintes Maries de la Mer, Salin de G., Le Sambuc…) et pendant les Envies Rhônements. Conférences finales prévues à l’automne 2013

Avec le soutien du programme européen LEADER

Depuis

2007, l’ANPU, Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine s’est vue confier la délicate mission de « coucher des villes et des territoires sur le divan », détecter leurs névroses (paradoxes, non-dits, traumatismes, complexes…), révéler leurs désirs inconscients et proposer des solutions thérapeutiques adéquates. Etape incontournable de ses recherches, la psychanalyse de la Camargue s’inscrit dans une double dynamique : celle initiée avec la psychanalyse de la ville de Port St Louis en 2010 et celle du travail de territoire du festival des Envies Rhônements. Utilisant les outils d’analyse classiques, l’ANPU fouille dans le passé, dans l’histoire des lieux, de ses habitants, étudie les rêves de chacun afin que le « territoire patient » atteigne le plein épanouissement d’ici 20 ans.

Menée par la cellule de chercheurs de l’ANPU, la méthode d’investigation « faire parler le territoire » passe par la rencontre

d’acteurs incontournables, de personnes ressources et des habitants. Des opérations divan, sortes de séances de psychanalyse collective auront lieu dans les hameaux et villages camarguais. Des ateliers seront également proposés aux habitants afin de faire émerger leurs propres propositions de transformation urbaine. Ces ateliers seront menés sur le thème du territoire rêvé : ateliers d’imaginaire, transformation de la réalité, customisation des lieux de vie, lifting … La matière collectée sera ensuite digérée, analysée, disséquée… Le résultat de l’analyse et les propositions de traitement seront révélés lors d’une série de conférences qui se tiendra à l’automne 2013.

L’équipe : Laurent Petit (Directeur de l’ANPU), Charles Altorffer (urbaniste enchanteur), Hélène Dattler (Responsable de l’antenne sud) et Fabienne Quémeneur (agent de liaison).

Crédit photo : ANPU


8

Crédit photo : DR.

Brigitte Carle (38) Compagnie Artem

PAROLES DE CABANONS Récit déambulatoire et musical

..............................................

Résidence : Novembre 2012, Avril et Juillet 2013 Écriture et recherche Représentations à Port Saint Louis dans le cadre des Envies Rhônements

www.brigittecarle-artem.fr

Brigitte Carle est comédienne, conteuse et metteur en scène de la

compagnie ARTEM. Son travail de création s’appuie sur la collecte de témoignages et sur l’immersion dans un tissu culturel : un art de la parole où cohabitent l’ancien et le moderne, le légendaire et le contemporain, la mémoire et l’imaginaire, le métissage parole/ musique ...

Paroles

de Cabanons est une création inspirée de récits et de fictions puisés au cœur de la Camargue. De l’histoire du cabanon, ancien refuge des gens de mer devenu emblème des congés payés, Brigitte Carle tisse les vécus et les imaginaires pour nous livrer un patrimoine précieux dans une forme réinventée : ce spectacle déambulatoire nous emmène à la limite entre terre et ciel, entre mer et terre, à la frontière des mondes, à la marge.... à la découverte de l’art du cabanon.


9

Source : archives

Jérôme Huguet et David Desaleux A L’ABORDAGE DES MEMOIRES DU PORT Installation photographique sonore

..................................................... Résidence : Novembre 2012 à Avril 2013. Écriture et recherche Installation du 18 mars au 4 avril 2013 www.desaleux.com

C’est

autour du port que la ville de Port Saint Louis s’est développée depuis un peu plus d’un siècle ; les premiers bâtiments, hangars, habitats, quartiers se sont érigés autour du bassin ; c’est aussi autour des métiers portuaires que la communauté sociale s’est composée, au fil des immigrations successives. Si le port n’existait pas, la ville n‘existerait pas non plus.

C’est toute cette mémoire qu’il s’agit de récolter et restituer grâce

à un ingénieux dispositif d’installation : les photographies de taille quasiment réelle sont présentées dans huit grandes sucettes lumineuses ; assis face aux portraits, le visiteur écoute les témoignages dans des écouteurs. Le Citron Jaune a confié ce travail à Jérôme Huguet, sociologue et David Desaleux, photographe qui avaient créé la très belle exposition « Qui l’eut cru(e) ».


10

Crédit Photo : Carrément à l’ouest 2011

PLACE AUX FEMMES

Novembre 2012 à Janvier 2013 : « Théâtre et écriture au féminin » atelier mené par Léonor Canalès de la Cie A Petit Pas dans la continuité de celui initié en 2012.

Leur présence dans les arts de la rue s’affirme de plus en plus et les

Décembre 2012 à Mars 2013 : (en cours d’élaboration) Atelier théâtre jeunes femmes (16 à 25 ans)

plus large et en écho avec la réalité locale particulière de Port St Louis, le Citron Jaune continuera de mener des projets spécifiques sur les questions d’égalité, de discrimination : soit des projets en direction des femmes et des jeunes filles, soit des projets en espace public portées par des femmes.

(Actions soutenues par le REAAP et le Conseil général 13)

créations féminines se déploient dans l’espace public des villes. Par des points de vue et regards d’artistes féminines des arts de la rue, le Citron Jaune souhaite interroger la place du féminin mais aussi les rapports homme/femme contemporains.

En résonnance avec des questionnements sociétaux européens ou

Le Citron Jaune participera à la semaine de la femme coordonnée par la Ville de Port St Louis en mars 2013.


11

Crédit Photo : Laurent Mulot

Augenblick Dream* (59) Conte Asymétrique

ÉOLIE SONGE Résonances entre arts et sciences

.................................................. Résidence : Janvier 2013 Laboratoire, jeu et répétitions

Sortie de chantier : Vendredi 18 janvier 2013 (SR) (Première en Mai 2013) www.eoliesonge.com Réalisation : Eolie Songe, Bélouga & Compagnies, Middle of Nowhere. Coproduction Communauté de Communes du Pays de Gex, Eolie Songe et Le Citron Jaune. Soutenu par le Conseil Général de l’Ain. Résidences : Bizz’art Nomade, l’Esplanade du Lac, l’Elastique Citrique et à Lélex.

Créée en 1999 et implantée sur le territoire de Lille Sud, la Cie Eolie Songe coproduit les créations du metteur en scène Thierry Poquet.

Augenblick

Dream est une œuvre pluridisciplinaire qui met en résonance les langages de l’art et de la science via une installation plastique, des projections vidéographiques, des univers sonores, du théâtre et de la danse. Dans cette création, la structure de la gémellité incarnée par deux danseurs qui sont eux-mêmes de vrais jumeaux sera explorée comme métaphore de certaines théories et expériences de la physique expérimentale mises en œuvre dans le LHC (Grand accélérateur de particules CERN - Pays de Gex - Pays Genevoix). Un physicien des particules et un docteur en sciences humaines participent à l’élaboration conceptuelle de cette œuvre. Direction artistique et conception : Laurent Mulot et Thierry Poquet / Danseurs : Charles Pietri et Pierre Pietri / Mise en scène : Thierry Poquet / Images et visuels : Laurent Mulot / Conseillers scientifiques : Kenza Afsahi et Jean-Paul Martin / Chorégraphie : Juha-Pekka Marsalo / Musique : Samuel Sighicelli / Costumes: Léa Drouault / Développement vidéo : José Fuste / Régie générale: Christophe Payot et Matthieu Sampic / Chargé de Production : Pia Dehédin, Céline Liagre et Jean Baptiste Sugier.


12

Crédit Photo : Cie entre chien et loup

Cie Entre Chien et Loup (71) VERENA VELVET Parcours fiction plastique et sonore

..................................................... Résidence : Janvier 2013 Constructions et expérimentations in situ

(Première en Mai 2013) www.cie-entrechienetloup.net Coproductions : Le Boulon, Pôle régional des Arts de la Rue, L’Abattoir (cnar), Les Usines Boisnot (cnar), Le Citron Jaune (cnar), L’Atelier 231 (cnar)

Créée en 2004, autour de Camille Perreau, la compagnie Entre Chien et Loup regroupe aujourd’hui plasticiens, constructeurs, comédiens, créateurs lumières et sons. Ils explorent de nouvelles formes artistiques, entre installation et performance, proposant des univers scénographiques à l’intérieur desquels le public est l’invité de choix.

Avec cette nouvelle proposition, chaque spectateur, équipé d’un

casque audio, part à son rythme, sur les traces de deux femmes éponymes, deux Véréna Velvet. Un parcours qui l’emmènera non seulement dans une histoire aux rebondissements subtils, mais aussi dans un voyage sonore revisitant le temps, un décalage au cœur de la réalité. Camille Perreau : conception, direction artistique, art plastique / Chantal Joblon : auteure des textes, comédienne / François Payrastre : création sonore, enregistrements / Servane Deschamps : dramaturgie, accompagnement artistique / Ingrid Strelkoff : comédienne / Corentin Check : régie technique / Pierre Hoezelle : création des dispositifs sonores / Olivier Berthel : constructeur


13

Crédit photo : DR.

Les Trois Points de Suspension (74) MY AMERICAN DREAM Comédie musicale déambulatoire divertissement pour subconscient

................................................... Résidence : Janvier/Février 2013 Écriture et recherche (Première au printemps 2014)

Originaire de St Julien-en-Genevois (Haute-Savoie), Les 3 Points

de Suspension ont vu le jour en 2001. Cette équipe artistique combine les arts du cirque, les arts plastiques, la musique, le chant et le théâtre en mélangeant le vrai et le faux, pour mieux brouiller les codes narratifs. S’inspirant d’une certaine tradition foraine, ils développent une écriture spécifique à l’espace public, qui demeure leur principal lieu d’expérimentation.

My

American Dream est un tryptique sur le rêve et le sommeil. Le projet dans son intégralité regroupera une comédie musicale déambulatoire, un divertissement pour subconscient et une déambulation sous hypnose dans la ville. La toile de fond sera une réflexion sur l’histoire anthropologique du rêve, des rites sumériens à la psychanalyse, des surréalistes aux dérives publicitaires.

www.troispointsdesuspension.fr Co-productions : Les Ateliers Frappaz (Villeurbanne), Le Fourneau (cnar), l’Atelier 231 (cnar). Lauréats de la Bourse Ecrire pour la rue DGAC-SACD.

Mise en scène : Nicolas Chapoulier / Avec (distribution en cours) : Nicolas Chapoulier, Jérôme Colloud, Anthony Revillard, Beau Anobilé, Paul Courlet, Nicolas Turon, Franck Serpinet, Cédric Cambon.


14

Crédit photo : DR.

Porcopolis

Cercle des Arts et Sciences Fiction (France-Espagne)

ON THE GOLDEN PIG ROAD Immersion au cœur d’une mise en paysage et en récit d’un mythe

....................................................

Résidence : Du 18 au 28 Février 2013 au Domaine de la Palissade Représentations dans le cadre du festival les Envies Rhônements www.porcopolis.org Partenaires et coproducteurs : Institut Français - Region PACA / Alliance Française, Vanuatu / DGCA / Le Citron Jaune / I-Rencontres arts-sciences, Meylan

ON THE GOLDEN PIG ROAD est une nouvelle étape du projet de recherche Porcopolis, la cité des porcs, le projet artistique du Cercle des Arts et Sciences Fiction. À la fois réflexion philosophique, anthropologique et génétique, Porcopolis utilise les détours de l’art, du rituel et de l’expérience animale pour mettre en œuvre les grandes lignes de sa cité. Une première phase de développement du Cercle Porcopolis s’est

conclue avec la création de CRITCRU lors de l’été 2011. Le porc était alors central, vivant, visible, abordé et représenté comme espoir irrationnel de la chimère moderne, inconnue et étrangère. Dans cette nouvelle étape, le porc devient abstrait, gazeux, mystique, mythique et doré. Il s’agit de la mise en paysage et en récit d’un autre mythe : The Golden Pig sous forme d’un pèlerinage au cœur d’un site naturel.


15

Crédit Photo : Fabien Gruau

Les Aires

(France-Hollande-Belgique)

LES AIRES Fiction poétique in situ, installations photographiques et sonores

............................................................. Résidence : Mars 2013 Répétitions finales Sortie de chantier : 15 mars 2013 (SR) Installation visible dans le cadre du festival Les Envies Rhônements Soutiens : Baron Imprimerie, Fred Zizine, Sterrenplukker Production, Casper de Vries.

L’équipe

des Aires est formée d’un photographe bricoleur et d’un musicien qui ont développé un concept original autour d’installations photographiques et sonores proposées comme une fiction poétique sous forme de ballade visuelle au cœur de la forêt. Une série de portraits noir et blanc réalisés en milieu rural, des techniques d’apparition et de disparition issues du théâtre, nourries de musique live, et d’effets sonores composent ainsi une expérience visuelle surprenante et sensible.

L’idée maîtresse de cette proposition est née de l’envie de montrer de l’image autrement, de transgresser les codes établis et d’inventer un nouveau dialogue entre image photographique et paysage.

Antoine Bocquet : musicien et installations sonores / Fabien Gruau : photographe et installations.


16

Crédit Photo : Eekuipoiz

Eekuipoiz

(France-Grèce)

ITHAKA 24 Intervention dans l’espace public, installations, danse, cirque

..................................................... Résidence : Mai 2013 Répétitions finales in situ

Fondée en 2004 par Xristos Kaoukis et Marion Renard, Eekuipoiz

est une compagnie franco-hellénique. Manipulateurs d’objets, ils considèrent l’espace public comme un objet en attente du mouvement, un paysage d’intervention.

Dansée et créée en temps réel, Ithaka 24 est une performance

www.object0.net

dans l’espace public. Cette création provoque et tisse des liens entre les lieux, les installations et les personnes. En intervenant dans 24 lieux à 24 moments dans 24 situations de façon inattendue, Ithaka 24 vous donne 24 chances de vous trouver au bon endroit au bon moment… Durée estimée : 24 actions étalées sur 24 heures ou 24 jours, de 3 minutes, 3 heures ou 3 jours.

Auteur: Eekuipoiz (object zero) / Direction artistique, chorégraphie: Xristos Kaoukis, Marion Renard / Mise en espace, dramaturgie: Xristos Kaoukis / Objets installations: eekuipoiz (object zero) / Installations: Xristos Kaoukis, Giorgos maraziotis, ATH 1281 / Performance: Xristos Kaoukis, Marion Renard, Giorgos Amentas, Daphné Stefanou / Sound design: Thomas Pouliasis / Music: Thomas Pouliasis, Marion Renard, Giorgos Amentas.

Eekuipoiz présentera Ithaka 24 dans le cadre de l’édition 2013 de la Folle Histoire des Arts de la Rue. Cette manifestation itinérante dans le département, produite par Karwan, raconte l’histoire des arts de la rue à partir du répertoire des compagnies et du Bus-Expo qui en défile le cours en images et en sons. Le 15 mai 2013, la Folle Histoire passera par Port Saint Louis avec au programme la cie Pernette, la cie ilotopie.

Première en région et en France : 15 mai 2013


17

Crédit Photo : Anne-Sophie Boivin

Rara Woulib (13) DEBLOZAY Déambulation onirique

................................... Résidence : Printemps 2013 au Domaine de la Palissade

Représentations dans le cadre du festival les Envies Rhônements www.rarawoulib.org Co-production : Lieux Publics

Collectif

regroupant musiciens, comédiens, plasticiens, costumières, artificiers, constructeurs, Rara Woulib propose des interventions théâtrales et sonores dans des espaces divers. Le rara haïtien, à l’origine de ce collectif, a évolué vers une forme théâtrale essentiellement onirique.

Deblozay

(désordre en créole haïtien) est un cheminement à travers la mémoire d’un lieu et de ses habitants. Des visites guidées nocturnes prennent la forme d’un objet théâtral hybride. Ces déambulations amènent à la redécouverte des lieux. Les guédés, mystérieux revenants, ouvrent les portes du souvenir pour un retour des morts et des vivants “vers un passé enterré”.... dans une grande “accolade des deux mondes”. Mise en scène : Julien Marchaisseau / Musiciens, comédiens : Julie Avril, Frédéric Blancot, Anne-Sophie Boivin, César Bouteau, Olivier Boyer, Mireille Brun, Jérémie Charras, France Davin, Cyril Fayard, Donata Lelleri, Xavier Marguin, Pierre Mougne, Vincent Salagnac, Alexandra Satger, Pierrick de Salvert, Florent Thiollier, Julien Tribout / Peintre : Pasko / Costumes : Cécile Schlecht / Artificière : Marine Charlot / Technique : Vincent Ain-Establet, Sébastien Castelain, Arnold Gautheron, Michaël Godbille, Gaël Honneger, Rémy Legeay / Photographies : Photos Bushido.


18

Crédit photo : DR.

Olivier Grossetête (13) ARCHITECTURE EPHEMERE POUR PUBLIC HYPERACTIF Construction monumentale participative

............................................................ Dates de l’action : Juin 2013 Construction et ateliers

Installation du 3 Juillet au 31 Juillet 2013 dans le cadre des Mercredis du Port

documentsdartistes.org/artistes/grossetete/repro.html

Il joue avec les mots, les formes, la pesanteur, les volumes et les

matières ; Olivier Grossetête coupe et découpe, plie, colle, dessine, forme et déforme, nomme et dénomme, arrache, assemble et compose. Il s’agit toujours d’un regard moqueur, d’une dérision même, celle de nos sociétés d’adultes. Il construit ainsi son travail autour de la récupération et du détournement. Avec poésie, il développe des architectures monumentales en cartons d’emballage. Ces créations éphémères prennent place dans la ville comme des points de référence qui brouillent le point de vue que l’on en a habituellement.

Phare,

grue, bateau… Quelle forme prendra l’œuvre réalisée pour le port, construite par les collégiens de la ville et assemblée in fine par le public des Mercredis du Port ? Cette expérience collective permet de créer un événement public participatif et place les habitants au cœur-même du processus créatif.


19

Crédit Photo : Fred Fivaz

Tricyclique Dol (25) CONTRE NATURE Jeu de piste en espace naturel Parcours visuel, sonore et interactif ..................................................... Résidence : Courant 2013 aux Marais du Vigueirat Construction et résidence de jeu Représentations dans le cadre du festival les Envies Rhônements www.tricycliquedol.com Productions : Le Citron Jaune, Festival Oerol, Le Parapluie, L’Entresort de Furies, Centre Culturel de Rencontre de l’Abbaye de Noirlac, Culture Commune, Animakt, Pronomade(s) en Haute-Garonne

Le

collectif Tricyclique Dol est né en 2001 de l’association de trois constructeurs qui ont en commun un goût prononcé pour la création d’engins insolites et la nécessité de matérialiser des univers imaginaires, destinés à un public populaire, dans des spectacles vivants où la mécanique est jeu.

Prenant

le paysage comme terrain de jeu, Contre Nature nous invite, les sens en éveil, à partir en quête de bizarrerie, d’insolite, d’inattendu. En fouineur de l’erreur, à l’affût de l’irréalité, on cherche à démêler le naturel de l’artificiel, la vision de l’illusion, le vrai du faux. Qu’est-ce qui se cache derrière l’apparente normalité des choses ?

Deux des machines qui composeront le parcours Contre Nature

2013 seront fabriquées dans le cadre du partenariat avec le Lycée Pasquet d’Arles (Elèves du BTS et de terminales) durant l’année 2012-2013. L’une restera installée sur le site des Marais du Vigueirat et l’autre intègrera le répertoire Contre Nature des Tricyclique Dol pour les saisons à venir. Direction artistique, scénographie, construction : Ben Farey, Laurent Mesnier et Guillaume de Baudreuil. Univers graphique : Fred Fivaz. Costumes : Nadia Genez. Plasticiens-constructeurs : Guillaume de Baudreuil ; Christian Geschvindermann ; Marc Van Vliet ; Pé Okx. Collaboration son : Benoît Favereaux. Production, diffusion : Caroline Vergon. Réalisation électronique : NFelec, Besançon.


20

Crédit photo : DR.

Collectif K.O.com (13) INTERIEURS NUIT / EXTERIEURS JOUR

Créée et installée à Marseille depuis 2001, le Collectif K.O.com

Danse ..........

Intérieurs Nuit / Extérieurs Jour est né d’une rencontre avec des

Résidence : Septembre 2013 Répétitions finales Présentation Publique : 13 Septembre (SR) (Première en Novembre 2013) www.collectifko.com

est le lauréat de l’appel à projet 2013 du dispositif Tridanse*.

personnes qui ont perdu la vue et s’articule autour de la question : « comment raconter un monde que l’on ne voit pas ». Ce deuxième volet d’Intérieurs Nuit / Extérieurs Jour est un projet participatif mené sur 3 ans dans le but de réaliser une oeuvre présentée sous forme d’une visite guidée singulière (entre mouvement et arts multimédias). Accompagnés par des personnes atteintes de cécité, les spectateurs seront invités à arpenter un parcours artistique et poétique à travers l’histoire de ce lieu porteur d’une mémoire bien particulière. *Tridanse est un dispositif qui vise à soutenir un projet chorégraphique transdisciplinaire. Il est le fruit de l’union de lieux singuliers et pluridisciplinaires d’accueil en résidence de création : le Citron Jaune, le Vélo Théâtre (Apt), le 3bisf (Aix-en-Provence) et l’Entre-Pont, (Nice).


RESEAUX Le Citron Jaune assume un rôle croissant de pôle référent et moteur pour les Arts de la Rue au niveau du territoire régional et national. Il initie et participe de nombreux réseaux : Art et espace public : - Le Citron Jaune fait partie du réseau national des Centres Nationaux des Arts de la Rue, réseau professionnel qui se réunit autour de questionnements fondamentaux. - Le Citron Jaune est membre actif du RIR, Réseau Interrégional Rue rassemblant les programmateurs arts de la rue en PACA, mené par Karwan et régulièrement associé à la FAIAR, Formation Avancée Itinérante des Arts de la Rue. Environnement et paysage : Avec le festival des Envie Rhônements, le Citron Jaune a associé au fil des années des acteurs de différents milieux, environnement, culture, recherche, éducation, patrimoine… Il participe activement au Réseau Rhône et à celui des Arts du Chemin. En 2013 : - L’appel à projet auprès de plasticiens pour un circuit d’art contemporain en Camargue sera renouvelé. - Les échanges avec le festival d’Oerol se concrétiseront par l’accueil d’artistes néerlandais. - Tambo’Art est un projet d’échanges de savoir-faire avec le Japon autour de rizières artistiques. Tridanse : Tridanse est un dispositif qui vise à soutenir un projet chorégraphique transdisciplinaire. Il est le fruit de l’union de lieux singuliers et pluridisciplinaires d’accueil en résidence de création : le Citron Jaune, le Vélo Théâtre (Apt), le 3bisf (Aix-en-Provence) et un lieu différent chaque année : l’Entre-Pont (Nice) en 2013. Amis danseurs, soyez attentifs… En décembre, lancement de l’appel à projets Tridanse 2014 sur www.lecitronjaune.com

21


DEMARCHE ECO RESPONSABLE Engagé dès la première heure dans une réflexion éco citoyenne, le Citron Jaune propose une démarche singulière qui fonde son originalité dans le fait d’inscrire la dimension «développement durable» au cœur même du projet artistique et culturel, favorisant toutes les transversalités possibles. Aujourd’hui la reconnaissance de cette approche permet au Citron Jaune de bénéficier de dispositifs qui vont l’aider à aller plus loin dans la réduction de son empreinte écologique et lui permettre de créer les conditions de la sensibilisation des équipes, des publics et des partenaires. Ces réductions d’impact concernent les manifestations, la vie quotidienne, les accueils en résidence sans oublier l’amélioration des performances énergétiques du bâtiment. Gestion des déchets, utilisation de toilettes sèches, maîtrise des énergies (production et consommation), communication verte, covoiturage sont désormais devenus incontournables. Le Citron Jaune mène une réflexion plus poussée visant à l’élaboration de cahiers des charges éco responsables en direction des différents partenaires et des compagnies accueillies.

22


23 LES MERCREDIS DU PORT 4ème édition 03, 10, 17 et 31 juillet 2013 Depuis 2009, le Citron Jaune, en partenariat avec la Ville de Port Saint Louis, propose tous les mercredis de juillet des soirées gratuites, plurielles, réjouissantes et conviviales. Après un doux moment à la plage ou une harassante journée de travail, les Mercredis du Port, c’est l’occasion d’allier les arts du spectacle et le plaisir des papilles dans un cadre admirable. A apprécier sans modération ! Quelques moments forts 2013 : Cie Carabosse, Cirque Inextrémiste, Bestiaire à pampilles…

LES ENVIES RHÔNEMENTS 12ème édition Du 19 au 28 juillet 2013 Festival itinérant croisant culture, art et environnement dans le delta du Rhône, la biennale Les Envies Rhônements est née en 1999 du désir d’interroger l’inscription des arts dans le territoire et de prendre en compte les éléments sociaux et environnementaux du territoire. En Camargue où les questions écologiques sont très présentes, l’environnement s’est imposé comme un champ de recherches et d’actions complémentaires et dynamiques. Manifestation gratuite, nomade, elle trouve sa justesse et sa singularité en croisant art et science, nature et culture, sous forme d’un festival. A l’occasion de Marseille Provence 2013, capitale culturelle européenne, les Envies Rhônements présenteront une édition amplifiée, dans le delta du Rhône qui aura pour nom Grands chemins d’Envies Rhônements.

CARREMENT A L’OUEST 5ème édition Du 9 au 12 Octobre 2013 Carrément à l’Ouest est le fruit d’une co-réalisation du Citron Jaune avec la régie culturelle Scènes et Cinés Ouest Provence. Carrément à l’Ouest se déploie dans les quartiers de la ville de Port St Louis, au plus proche des habitants, et témoigne de la richesse et de la diversité des arts en espaces publics. A chaque édition, son quartier ! Quelques moments forts 2013 : Cie Adhok, Sacékripa, les Cubiténistes…


RENCONTRES ET ACTES FESTIFS... Il s’agit d’inscrire les Arts de la Rue dans les réalités du territoire en inventant de nouveaux modes de dialogues entre les artistes, leurs œuvres et les populations. Ces rencontres se font non seulement lors des sorties de chantier* organisées tout au long de l’année, mais aussi par un important travail de médiation : formation (écoles, universités et rencontres professionnelles), mise en place d’ateliers de pratiques artistiques réalisés dans le cadre des actions de résidence ou de diffusion, visite pédagogique du Citron Jaune ainsi qu’au travers de temps forts et festifs (voir page 23 ).

Journée Portes Ouvertes – samedi 6 avril 2012 : Envie d’en savoir plus sur les Arts de la Rue ? Envie de découvrir les coulisses du Citron Jaune ? Envie de comprendre ce qui ce passe dans ce grand bâtiment jaune ? Toute l’équipe du Centre National des Arts de la Rue vous accueille et lèvera tous les mystères (ou presque) sur les 20 ans de ce lieu de fabrique artistique. Surprises citronnées en prévision… bien-sûr !

*Sorties de chantier : Au cours des résidences, le Citron Jaune propose aux artistes accueillis de présenter leur travail au public. Etapes de création, expérimentations ou avant-premières se déroulent dans l’atelier même, mais aussi dans les espaces publics de la ville ou encore dans des lieux inédits, non dédiés à la représentation. L’entrée est gratuite, la convivialité toujours de mise et la soupe à chaque fois partagée.

24


25

L’équipe du Citron ........................................... Françoise Léger - directrice artistique Véronique Pasquet - administratrice Olivier Colladant - chargé de production Isabelle Fourdrin - chargée de communication Viviane Sieg - médiatrice culturelle Willy Brodbeck - régisseur Sandrine Brunet - secrétaire comptable Sonia Mondon - assistante Zhora Hansali - agent d’entretien Louis Ivanyi - aide polyvalent Jef Brun - cuisinier Le Citron Jaune est géré par l’association ilotopie présidée par Dominique Trichet et dirigée par Bruno Schnebelin.

Newsletter ......................... :

Tenez vous au courant de nos actualités en recevant notre newsletter : inscription sur notre site web >>> www.lecitronjaune.com

Le Citron Jaune, Centre National des Arts de la Rue est subventionné par : le Ministère de la Culture / DGCA – Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches du Rhône, le SAN Ouest Provence et la régie culturelle Scènes & Cinés, la Ville de Port Saint Louis du Rhône, la Ville d’Arles. Reçoit l’aide de : FNADT, Leader, Marseille Provence 2013, la Compagnie Nationale du Rhône (Plan Rhône), l’Institut Français, l’ONDA, le REAAP, 13 Habitat. Partenaires associés : le Domaine de la Palissade, les Amis des Marais du Vigueirat, la Fondation de la Tour du Valat, le Château d’Avignon, le Syndicat mixte des traversées du Rhône, le MDAA et le muséon Arlaten.


Le Citron Jaune, GPS: 43.391244 /4.812449 Centre National des Arts de la Rue 30 Avenue Marx Dormoy - 13230 Port Saint Louis du Rh么ne lecitronjaune.com / facebook (Le Citron Jaune) / info@lecitronjaune.com / 04 42 48 40 04

Le Citron Jaune - Plaquette de saison 2012 / 2013  

Le Citron Jaune Entre fleuve Rhône et mer Méditerranée, entre nature camarguaise et industries portuaires, se trouve un bout du monde qui at...