a product message image
{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade

Page 1

etape8VoiePuy2014.qxd

06/10/2014

16:35

Page 1

Étape N° 8 12,8 km 3 h 10 D’Espalion à Estaing À Bessuéjouls vous avez marché 1 h et parcouru 3,9 km À Verrières vous avez marché 2 h 30 et parcouru 10,3 km À Estaing vous avez marché 3 h 10 et parcouru 12,8 km

Bessuéjouls GE et CH Domaine d'Armagnac, M. Gilles Sanglier, 100 m après l'église St-Pierre, tél : 05 65 48 20 71, ou 06 31 38 70 67. En GE : nuitée+ PDJ 24€, repas pèlerin 12€, cuisine en gestion libre. CH grand confort en 1/2 pension 124€ pour 2 pers., 168€ pour 3. www.domaine-armagnac.com Estaing Hospitalité St-Jacques, 8 rue du Collège, tél : 05 65 44 19 00, repas+nuitée+PDJ donativo. Résa la veille, temps de prière proposés. 16 pl. GE communal de la Chapelle St-Fleuret, tél : 05 65 44 03 22 (OT), nuitée 15€, coin cuisine. Réserver à l’avance, ouvert du 1er mars au 31 octobre, 20 pl. ot-estaing@orange.fr Camping municipal, lieu-dit La Chantellerie (à 1,5 km du bourg), tél : 05 65 44 72 77, Espalion - Estaing 55

L’église Saint-Pierre de Bessuéjouls

Tout au long de cette étape, terme de notre première semaine, nous longeons de près ou de loin les rives du Lot. Comme une île perdue dans un coin d'océan, l'église Saint-Pierre de Bessuéjouls vaut bien une pause et même une visite. L'étape d'aujourd'hui est volontairement courte car il serait vraiment dommage de ne pas découvrir Estaing et l'hospitalité Saint-Jacques. L'attraction de cette journée est d’abord la ville d'Estaing. Pour ses monuments, son calme, la sérénité de la protection de saint Fleuret et son château du XVe siècle dominant la ville, ainsi que le pont gothique que vous emprunterez en franchissant le Lot. Ensuite, il y a l'hospitalité Saint-Jacques. Le chemin peut changer la vie de ceux qui s'y laissent prendre. Léonard et Élisabeth ont créé ici en 1992 un gîte pour pèlerins. Chacun vient avec ses convictions et ses valeurs pour les vivre en communauté. Pour une pause ou pour la nuit, leur accueil est toujours chaleureux, et les lieux respirent la simplicité à l'image du Chemin. Un lit, un repas en commun... la joie du pèlerin !


Page 2

10 km

Es ta

re s riè Ve r

5 km

in g

ul jo ué ss Be

n

500 m 400 m 300 m

lio

ou 05 65 44 70 32 (mairie), tentes à disposition, nuitée 7,70€/pers. Résa préférable, ouvert du 1er mai au 15 septembre.

16:35

s

06/10/2014

Es pa

etape8VoiePuy2014.qxd

15 km

CH Les Chenevières, M. Dijols, à la sortie du bourg, tél : 05 65 44 71 51, ou 06 70 38 42 81, nuitée+PDJ 36€ pour 1 pers., 40€ (1 lit) ou 43€ (2 lits) pour 2, 47€ pour 3. jean.dijols12@orange.fr À voir, à visiter à Estaing Village médiéval pittoresque : belles maisons anciennes aux toits d'ardoise. Château XIIIe, remanié, dominant le village : donjon polygonal, tourelle d'escalier carrée, échauguettes, cuisines voûtées, cheminée Renaissance, terrasse à balustres ; chapelle castrale à peintures murales XVe. Hôtel de ville, hôtel de Cayron XVIe : fenêtres à meneaux. Château d'Hauterive XVe : façade Renaissance, cadran solaire XVIe ; collections d'archéologie et d'histoire naturelle. Pont sur le Lot XVIe : statue de François d'Estaing et croix. Ponts romans sur la Coussane. Église St-Fleuret gothique XVe : porche flamboyant, crypte ; Christ de bois et retable, statues de bois doré, reliques de saint Fleuret, évêque de Clermont, mort à Estaing au VIIe s. Église romane de Vinnac. Chapelle de l'Ouradou, gothique flamboyant : belles sculptures.

Descriptif de l’itinéraire Du porche de l'église Saint-Hilarian d'Espalion dans le dos, tourner à gauche boulevard Joseph-Poulenc jusqu'au Pont Neuf. Avant le pont moderne, prendre à gauche le long des rives du Lot, quai du 19-Mars-1962. Laisser à gauche le bâtiment imposant d'une école. Poursuivre au bord de l'eau sur un chemin herbeux. Après une cinquantaine de mètres, virer à gauche à hauteur d'un calvaire en bois, rue du Dr Jean Capoulade. Poursuivre immédiatement à droite, rue Eugène Salettes. Des coquilles Saint-Jacques sont clouées sur les poteaux électriques. Le goudron s'efface après la dernière maison. Passer sous une ligne à haute tension. Monter doucement à gauche sur un sentier herbeux, avant une maison. Il contourne une pâture et se transforme en raidillon où affleurent les rochers sur une quarantaine de mètres. En haut, utiliser en face une route goudronnée, en laissant derrière soi le champ de Reversac. Avancer jusqu'à un stop en ignorant un lotissement. À l'intersection, voir un calvaire monté sur trois cubes de pierre. Descendre à droite. Laisser une route qui dessert un village de vacances. Laisser une route privée menant à des pépinières, ainsi qu'un calvaire et un banc à une intersection desservant une habitation. Au bout de 600 m, dédaigner une route qui va au hameau du Roumes. Continuer la descente sur la D 556. Passer devant une borne kilométrique.

Quitter cette route à un calvaire. Utiliser à gauche une petite route qui monte légèrement entre des champs non clos. La route est bordée de mûriers puis de grands chênes pendant une cinquantaine de mètres, jusqu'à un petit cimetière. Passer à droite du cimetière en ignorant à gauche deux embranchements. Espalion - Estaing 56


etape8VoiePuy2014.qxd

06/10/2014

16:35

Page 3

Continuer la descente au couvert des chênes que l'on retrouve. Calvaire, aire de pique-nique devant l'église romane de Saint-Pierre de Bessuéjouls. Depuis l'église, le porche derrière soi, retrouver le bitume sur la droite. La route suit une rivière. Laisser à gauche un bâtiment surmonté d'une cloche. Après le pont, à l'intersection du monument aux morts, tourner à droite jusqu'à la mairie. Monter à gauche une dizaine de mètres en veillant à ne pas pénétrer dans les propriétés privées : un panneau des riverains le rappelle. Monter à droite un sentier escarpé. Il y a une barrière à ouvrir et refermer derrière soi. Dans la montée, découvrir la vue sur l'église Saint-Pierre. Le sentier en terre argileuse peut être glissant par temps de pluie. Abreuvoir à gauche du sentier après une rude montée. Poursuivre après une nouvelle barrière à manœuvrer. Le sentier progresse dans une chênaie aux troncs couverts de lierre. Sortir du sous-bois dans une clairière herbeuse. À la fourche, monter à droite un sentier raide. Récupérer un autre sentier avant de poursuivre sur une voie plus large qui devient caillouteuse. Au bout de 300 m, le chemin redevient plat. Il débouche sur une route de campagne à prendre à gauche. Arriver au hameau Le Bilbal. À la sortie, ignorer une route qui va vers Gombal. Monter en face, vers des bâtiments et des amas de rochers. Au point haut face à ces bâtiments, prendre un chemin à droite entre deux clôtures de barbelés. Il peut être boueux. Il redescend vers la vallée entre des cultures céréalières. Les premières vignes apparaissent à gauche. De la largeur d'un tracteur, le chemin se rétrécit brusquement entre les ronces. Le sentier s'élargit à nouveau après un virage avant de descendre. Dans un virage en épingle à cheveux, ignorer un sentier à droite. À une fourche, prendre l'embranchement à gauche. Voir une petite église et un cimetière à droite. Au débouché du sentier, devant une maison et un abreuvoir, descendre à droite sur une piste goudronnée. Au croisement, prendre en direction de la chapelle de Trédou. Laisser cette chapelle à droite et poursuivre la descente sur la petite route en direction d'un groupe de maisons. Devant la première maison se dresse un superbe calvaire.Vous êtes aux Camps. À la sortie, virer à droite dans une rue goudronnée qui file tout droit sous deux lignes à haute tension, entre des champs cultivés. Elle est perpendiculaire au Lot. Continuer en face sur un large chemin, à l'intersection. 100 m plus loin, tourner à gauche sur un autre chemin large. Des serres de cultures sont visibles à gauche avant d'entrer dans un nouveau hameau. Depuis la chapelle de Trédou, le chemin est à découvert. Pas d'abri pour la pluie, pas d'ombre des arbres pour le soleil. Prendre une route goudronnée à droite en traversant le lieu-dit Les Lilas. Après ce lieu-dit, la route pénètre dans le hameau de Verrières. Tout de suite après le panneau d'entrée dans le hameau, tourner à gauche sur une route plus étroite vers un hangar agricole. À l'intersection, descendre à gauche entre les maisons. De la vigne vierge court le long de la façade d'une maison. Franchir un pont de pierre qui enjambe une rivière. Au triangle, prendre la route à droite, face à un puits. Longer la rivière jusqu'à un stop avec la D 100. Emprunter la direction d'Estaing indiquée à gauche à 2,5 km. Laisser un embranchement goudronné menant vers le lieu-dit Les Costes. La D 100 suit le lit du Lot dans un paysage escarpé. Ignorer un nouvel embranchement qui va vers le lieu-dit de La Roque. Juste après cette intersection, monter à gauche un sentier raviné en raidillon sur une vingtaine de mètres. Continuer ensuite une montée plus douce entre les chênes. Après le point haut, on retrouve une descente dans la forêt. Belle vue sur le Lot et le château d'Estaing dans une trouée, avant de retrouver la D 100 qui passe sur la rive gauche du Lot, tandis qu'une route à grande circulation, la D 920, suit la rive droite. Arriver à Estaing en empruntant le pont sur le Lot au pied du château. Couper la D 920 et prendre en face la rue François d'Estaing vers le centre-ville et le château. Prendre la première à droite dans une rue pavée. L'entrée du château se situe à droite en haut d'un escalier. Face à l'entrée du château sur la gauche en montant, se trouve l'église, place de la Priousse. Espalion - Estaing 57


etape8VoiePuy2014.qxd

06/10/2014

16:35

Page 4

Estaing BESSUÉJOULS

ESTAING

Située en limite nord du plateau du Grand Causse, la commune de Bessuéjouls est éclatée entre plusieurs hameaux dispersés sur les flancs parfois escarpés de ce plateau dominant le Lot. On a de là une belle vue sur « la Montagne », l'Aubrac au nord-est et le plateau de Viadane au nord.

Située dans le Rouergue, au nord de l'Aveyron et à l'entrée des gorges du Lot, Estaing est une cité médiévale des plus pittoresques, classée parmi les « plus beaux villages de France ». Au défilé de la gorge, le bourg apparaît surplombé par son imposant château dont le fier donjon carré est surmonté d'un bulbe.

Saint-Pierre est le plus important de ces hameaux. Son église possède une curiosité assez rare. Dans le clocher médiéval se trouve, au premier étage, une « chapelle aérienne ». Une telle chapelle construite audessus du porche est de tradition carolingienne. Véritable église dans l'église, c'est une sorte de loggia soutenue par quatre rangées de colonnettes. Ses chapiteaux et ses linteaux sont des joyaux de l'art roman, ils sont décorés d'entrelacs et de motifs de vannerie, sans doute d'inspiration barbare. L'autel porte les images de saint Michel et de saint Gabriel. Un peu plus loin au nord-ouest de Saint-Pierre, les restes de l'ancien château du XIIe siècle se dressent sur une éminence du village de Bessuéjouls. Espalion - Estaing 58

Estaing est l'une des douze baronnies importantes du Rouergue. La famille d'Estaing qui comprendra des guerriers et des prélats, s'illustre d'abord à Bouvines en 1214, où Pierre Tristan d'Estaing sauve la vie du roi Philippe Auguste. Celui-ci, en reconnaissance, l'autorise à placer sur ses armes les fleurs de lys royales. À la fin du XVIIIe siècle, Charles-Henri, marin et grand aventurier de la guerre sur mer, participera avec La Fayette et Rochambeau à la guerre d'indépendance d'Amérique. Victime de la Révolution, il est guillotiné en 1794. Le château, construit durant les XVe et XVIe s., est un curieux assemblage de matériaux différents formant des terrasses aux balustres de pierre d'où jaillit l'orgueilleux donjon.


etape8VoiePuy2014.qxd

06/10/2014

16:35

Page 5

D’Espalion à Estaing carte 2

carte 1

Calvaire et syndicat d’initiative à Estaing Espalion - Estaing 59

Profile for Lepère Éditions

Extrait du guide du chemin du Puy  

Extrait du guide pratique du chemin du Puy, un des chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle, paru aux éditions Lepère

Extrait du guide du chemin du Puy  

Extrait du guide pratique du chemin du Puy, un des chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle, paru aux éditions Lepère

Advertisement