Issuu on Google+

U LT U RE C CENT



REL

> 08 7 0 O N ER S A IDESJOUY-LE-MOUTI

L - VI L

E


vendredi 21 septembre > à partir de 19h

Chers spectateurs, gourmets et gourmands, En 2007/2008, notre saison prend la forme d’une belle pomme rougeoyante... quelque peu étonnante ! Elle ne demande qu’à être croquée à pleines dents pour révéler de multiples surprises. Nous convions chacun d’entre vous à succomber, déguster, partager cette délicieuse gourmandise...

Présentation de saison

Riche en saveurs sucrées, acidulées, rafraîchissantes, notre saison régalera, nous l’espérons, vos papilles sous des formes infiniment variées, métissées et toujours plus novatrices ! Nous ne pourrions vous offrir ces couleurs, ces atmosphères, ces univers multiples sans le soutien renouvelé de nos précieux partenaires avec lesquels nous entretenons des échanges riches et nourris de multiples expériences : le Festival baroque de Pontoise, les festivals Voix/publics et Jazz au fil de l’Oise, le Conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise, le Festival théâtral du Val-d’Oise, L’Apostrophe, les réseaux Enfance de l’art et Combo 95.

samedi 6 octobre > 21h

Vol de nuit Regard’en France Cie

théâtre

[création]

“Il n’y a pas d’homme plus libre que celui qui assume ses devoirs” disait Saint-Ex’. Mais qu’est-ce qui pousse chacun à se dépasser et à affronter ses peurs ? En guise de réponse, plongeons dans l’extraordinaire aventure aéronautique du début du XXe siècle. Une poignée d’hommes ouvrait alors de nouvelles routes sur le monde au mépris de sa vie ! Recréant cette ambiance fébrile, la mise en scène joue sur la stimulation des cinq sens. Jeux de clair-obscur... Fragrances de café, d’autres plus subreptices de kérosène... Vrombissement des moteurs... et l’on se retrouve sur le tarmac aux côtés de ces grands aventuriers.

D’après : A. de Saint-Exupéry Adaptation : P. Parsat Mise en scène : C. Luthringer

C’est aussi avec plaisir que nous poursuivrons en 2007/2008, notre aventure en compagnie de quelques artistes fidèles, en particulier le metteur en scène Christophe Luthringer. Nous leur apportons notre soutien à la création. Eux nous aident à sensibiliser de nouveaux publics au spectacle vivant, parmi lesquels, notamment les élèves des établissements du secondaire.

P. Parsat, M. Derouet, Y. Bernard, A. Bosco, S. Chatron, C. Réfuveille, L. Cerutti, P. Courteix, interprètes en langue des signes (en cours de distribution)

Nous vous souhaitons, chers spectateurs, gourmets et gourmands, une merveilleuse saison riche en saveurs et en découvertes !

Création sonore : S. Chatron

Avec

Musique : P. Jeannot

Regard’en France sensibilise à la différence par le théâtre et travaille avec ses diversités. Depuis 1993, la compagnie organise des rencontres, des formations et des collaborations entre artistes, dont certains en situation de handicap. Le potentiel de création existant chez tous.

Décor : S. Dunbar Lumière : J-L Chanonat

Valérie Lennes Responsable du Service culturel



Daniel Digne

Maire-adjoint Chargé de la Vie cultuelle

Gabriel Lainé

Maire de Jouy-le-Moutier Vice-président de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise

Vidéo : P. Séon

Coproduction : Théâtre André Malraux (Rueil-Malmaison), Espace Jacques Prévert (Aulnaysous-Bois), Théâtre Luxembourg (Meaux), Théâtre du Vésinet (Vésinet), Théâtre de Jouy (Jouyle-Moutier) – Avec le soutien du Conseil général des Hauts-de-Seine, Fondation Beaumarchais En partenariat avec : MGEN, ESAT Cecilia 84, ESAT Anaïs, Institut national des jeunes sourds, Total, Air France, General Electric - Spectacle labellisé par la HALDE

Costumes : M. Trillaud



>

En résidence de création du 10/09 au 6/10


jeudi 11 octobre > 21h

vendredi 12 octobre > 21h

Que ma joie demeure Cie Les Fêtes galantes

danse

Hymne à la joie proposé par la chorégraphe Béatrice Massin, fine connaisseuse du baroque, qui explore ici des chassés-croisés avec la danse contemporaine... Ses dix danseurs évoluent en toute liberté dans un univers chatoyant. D’une roulade, d’un talon tapé comme un défi contre le sol, ou encore d’un pas de deux irrévérencieux... Ils se moquent des codes dans un jeu d’enfant heureux et aérien. Accessible à tous, ce spectacle revisite le baroque et le répertoire de Bach.

Chorégraphie

B. Massin, assistée de J-M Piquemal Musique

J-S Bach, Concertos Brandebourgeois (2e ,6e, 3e), Cantate BWV 78

Benjamin Biolay en concert au Théâtre Simone Signoret

chanson française

Le dandy romantique et désabusé repart en tournée avec son nouvel album, Trash Yéyé, inspiré d’une immersion new-yorkaise aux côtés de la chanteuse américaine Shivaree Ambrosia Parsley.

coréalisation

Théâtre de Jouy (Jouy-le-Moutier)

Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

Plongée dans une certaine pop classieuse des années 60, tendance Gainsbourg. A l’image du poète provocateur, la voix de Benjamin Biolay susurre des textes parfois crus qui détonnent avec sa musique mélancolique et rêveuse. Une musique qui sait se faire complice de ceux qu’elle croise sur son chemin...

“Que ma joie demeure fait un tabac partout où il est passé (...). C’est léger, planant, mousseux, plein de fines bulles qui ne demandent qu’à éclater au bon moment. La fin du spectacle (...) se lit comme une bouffée de plaisir dans le droit fil de l’esprit et de la musicalité baroques. Un message limpide, irrésistible que le public reçoit en direct.” Le Monde

Danseurs

C. Angibaud, B. Benne, S. Berreby, D. Berring, L. Brembilla, O. Collin, L. Crespon, A. Lerme, S. Ly, G. Skamletz Costumes

“Dans la lignée sombre et tendue de A l’origine (...), Trash Yéyé affiche également un autre profil plus doux, avec des chansons d’auteur en contre-jour ou surexposées (...)” lesinrocks.com

D. Frabregue, L. Alquier, C. Hardy (assistantes)

Lumière

R. Nicolas






vendredi 19 octobre > 21h

samedi 27 octobre > 21h

Riké chanson française/reggae

en concert

Les Sax’s présentent Roxanne spectacle musical [création]

Après Tout le bonheur du monde, l’une des deux voix du groupe grenoblois, Sinsemilia, revient avec son deuxième album solo : Vivons ! Les textes de Riké, à la tendresse pudique et à la séduction décontractée, se veulent plus intimistes. Les joies et les doutes de la paternité, l’amour qui permet de retrouver l’insouciance de l’adolescence, et de temps en temps un “p’tit coup de gueule”... L’univers est toujours aussi voluptueux et joyeux : percussions, guitares, claviers et le timbre particulier de Riké. Vivons ! Un titre affirmé comme un mot d’ordre, celui d’une simple joie de vivre.

coréalisation

Théâtre de Jouy (Jouy-le-Moutier)

Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

Quatre saxophonistes excellent sur les airs magnifiques de Piazzolla, Mozart, Queens... Quand soudain, apparaît une danseuse qui dépose un couffin à leur insu et s’enfuit. Comme au temps du cinéma muet, un écran leur annonce que l’enfant est de l’un d’entre eux et qu’il leur est confié. Entre accords et désaccords, entre joutes musicales et rires, les musiciens nous entraînent avec générosité, élégance et tendresse sur les pas de la mystérieuse danseuse qui sort, tantôt de leurs souvenirs, tantôt de leur imagination. Avec en toile de fond des univers éclectiques : Stevie Wonder, Samuel Barber, Charlie Parker... Leur talent d’instrumentiste et leurs acrobaties musicales jouent toujours la carte de la surprise et du charme !

Texte et mise en scène

C. Luthringer Avec

S. Joubert, S. Couratier, C. Duthoit, D. Aubert, B. Sallier-Vasquez

Lumière

J-L Chanonat

Création électroacoustique

S. Chatron






vendredi 9 novembre > 21h

vendredi 23 novembre > 21h

Délivrez Proust Cie Philippe Person

théâtre

Michel Portal invite Yaron Herman Trio jazz [création]

Quand l’improbable devient magique sur une plage de Cabourg... Retour à la Belle époque dans l’univers proustien. Deux trublions, Pascal Thoreau, élégant pince-sans-rire et persifleur, et Anne Priol, mondaine fragile et pointue, interprètent tour à tour des contemporains, des personnages du grand auteur ou encore des invités inattendus... Avec une infinie délicatesse, ces deux-là cultivent les bons mots et l’art d’émouvoir pour restituer une atmosphère ouatée. Des tressaillements de l’amour que l’auteur vouait à sa mère, à une lettre d’hommage bouleversante qu’aurait pu lui écrire Virginia Woolf, chaque instant nous touche. Et de repartir, au tomber du rideau, l’esprit contemplatif...

D’après

M. Proust De

P. Honoré Mise en scène

P. Person

Avec

A. Priol, P. Thoreau

Lumières

“Anne Priol et Pascal Thoreau, deux comédiens d’un beau talent, nous entraînent avec esprit au sein de la fine fleur de la société du tournant du XXe siècle. (...) Les amateurs de Proust comme les spectateurs qui goûtent le penchant à la dérision pourvu qu’il ne soit dépourvu ni de délicatesse ni d’érudition apprécieront à coup sûr ce divertissement où Marguerite Duras est, par un charmant tour de passepasse, elle aussi invitée à entrer dans la danse.” Télérama

A. Dujardin Décor

V. Blot

Bande-son

G. Senaux



Clarinettiste, saxophoniste et bandonéoniste, Michel Portal s’adonne avec délice au décloisonnement des musiques, à la création spontanée... Ce jeune homme de 72 ans aux anches affûtées donne à chacun de ses concerts les couleurs de l’aventure. Birdwatcher, son dernier opus, vient d’être récompensé par les Victoires du Jazz 2007. Quant à Yaron Herman, ce jeune pianiste surdoué au tempérament de feu revient déjà, après son remarquable Variations en solo, avec A Time for Everything dont nous aurons la primeur. Avec le batteur Gérald Cleaver et le contrebassiste Matt Brewer, le trio puise son inspiration tant dans le jazz que dans la pop (Björk, The Police, Jeff Buckley). Une audacieuse rencontre au sommet entre deux générations. Un paysage sonore insolite et un véritable évènement pour le festival Jazz au fil de l’Oise 2007.

Avec

M. Portal (clarinette basse, clarinette, saxophone soprano, bandonéon), Y. Herman (piano), M. Brewer (contrebasse), G. Cleaver (batterie)

A propos de Yaron Herman “Un jazzman de très grand talent. La joie de vivre qui traverse sa musique produit un équilibre agréable entre lyrisme et rythme, beauté et gaieté réunis... Que demander de plus ?” Piano Bleu

1ère partie : D’JAB Trio Avec : J. Florent (contrebasse), A. Brouze (batterie), B. Flament, (vibraphone, marimba)




samedi 1er décembre > 21h lundi 3 décembre > 10h, 14h30

vendredi 30 novembre > 21h

Voix d’enfants, voix d’une femme... CRR de Cergy-Pontoise

musique classique

Circus Klezmer arts du cirque

[création] Ceremony of Carols pour chœurs d’enfants et harpe de Benjamin Britten Direction : M. Fribourg Avec : I. Lagors (soliste), chœurs de jeunes du CRR de Cergy-Pontoise

La voix humaine pour soprano et orchestre de Francis Poulenc Direction : A-C Brayer Mise en espace : F. Clavier Avec : C. Geoffroy Dechaume (soliste), Orchestre symphonique du CRR de Cergy-Pontoise Décors et lumières : F. Cabanat

10

[ à partir de 7 ans]

Au programme, deux compositeurs, Benjamin Britten et Francis Poulenc, qui ont merveilleusement illustré l’art de mettre un texte en musique et celui de décrire, l’indicible...

Conception-mise en scène

Composée en 1942, à partir de textes anciens écrits aux XVe et XVIe siècles par des auteurs anonymes en vieille langue anglaise, Ceremony of Carols de Benjamin Britten, œuvre empreinte d’une haute spiritualité, relate des évènements de la naissance du Christ. Dans La voix humaine, tragédie lyrique de 1958, une femme abandonnée par son amant, personnage muet et invisible, dialogue avec lui au téléphone. A l’instar d’un Gounod, d’un Fauré ou d’un Ravel, Francis Poulenc porte au plus haut niveau les qualités propres à la musique française : mélodie sensible, savoureuse, raffinée, orchestration transparente, sensuelle et changeante au gré des émotions qui traversent la pièce... La voix humaine nécessite une interprète qui soit aussi remarquable comédienne que chanteuse. Mission que Claire Geoffroy Dechaume remplit à merveille !

P. Rochau, R. Macauley, N. Haywood (musiciens), M. Sanjuen, E. S. Alessi, C. Solé, J. Catala, A. Schvarzstein (comédiens)

Inspiré par l’univers surréaliste et poétique du peintre Chagall, le talentueux argentin Adrian Schvarzstein nous entraîne dans les préparatifs d’un mariage sur fond de musique juive de l’Europe de l’Est. Comédiens, acrobates et musiciens s’affairent pour faire de cet événement un moment inoubliable. Certains accordent leurs instruments... D’autres répètent leurs numéros... Et, comme dans tous préparatifs, des contretemps cocasses surgissent. Situations que chacun résoudra au rythme chaleureux de la musique klezmer, jouée sur scène. Une belle ambiance fantasque et joyeuse !

A. Schvarzstein

Avec

Dramaturgie : I. Borges

“(...) il n’y a que l’amour et les bonnes intentions qui font les grands spectacles, et Circus Klezmer en est un : de par l’imagination débordante avec laquelle ils construisent une histoire formidable à partir de quelques boîtes en carton, de par l’extrême définition de personnages qui parlent à peine, de par ses extraordinaires numéros d’acrobatie, de funambulisme et de jonglage, de par l’atmosphère magnifique de l’histoire qu’ils nous racontent, de par les surprises qu’ils nous offrent, de par la musique en directe, continuellement présente, de par les éclats de rire qu’ils provoquent. (...) Superbe.” El Pais

Scénographie

M. Yeffet, T. Amit

Création et régie lumières

F. Baena

Régie son : Q. Estevez Costumes: Paulette

Voir et revoir ce spectacle :

Sam 8 déc - centre culturel L’Imprévu (Saint-Ouen-L’Aumône)

11


vendredi 7 décembre > 21h

mardi 11 décembre > 21h

Catherine Lara en concert

chanson française

La “rockeuse symphonique”, figure de la chanson française, si rare sur scène, revient avec son fidèle compagnon de route, le pianiste Thierry Eliez, et le cymbaliste Ludovit Kovac. Nuit magique, La craie dans l’encrier, La vérité sort de la bouche du métro... Ce concert intimiste sera, à l’instar de sa tournée “Rock en chambre”, un tour de chant exceptionnel. Elle interprétera ses succès puisés dans ses vingt-six albums et aussi des extraits de son nouveau projet, Behind the Wall. “La femme télégramme”, comme elle se définit elle-même, s’est bien entourée pour cet album-film ! Franco Dragone (“l’ex” du Cirque du soleil) à la mise en scène, Jean-Claude Carrière à l’écriture, Akhénaton pour l’écriture d’un poème... Behind the Wall nous plonge dans l’univers des pays de l’Est. Là où la musique exprime un formidable appétit de vivre !

Avec

C. Lara (voix, violon), T. Eliez (voix, claviers), L. Kovac (cymbalum)

Catherine Lara, à propos du concert : “Monter sur scène ne peut être qu’une nécessité, celle de retrouver des émotions intenses, de partager une parenthèse de vie à l’intérieur de laquelle seuls le plaisir et le bien-être ont leur place ! Je jouerai bien sûr des morceaux attendus, mais avec une autre couleur, d’autres arrangements ! Avec Thierry, nous aimons prendre le temps de nous étaler, d’écrire, par exemple, une petite histoire au sein d’un morceau.”

12

Peep show dans les Alpes de Markus Köbeli

théâtre

Un village banal au pied des alpages suisses... Une famille ordinaire réunissant trois générations sous le même toit d’une ferme : le père, la mère, le fils et un grand-père aphasique. Justement, tout est trop calme ! La famille Holzer survit difficilement de ses revenus. Jusqu’au jour où le fils a l’idée de mettre en scène leur vie quotidienne pour les touristes qui font une halte avant de monter plus haut dans les stations... Faute de répertoire, les paysans deviennent comédiens de leur propre vie forçant le trait jusqu’au ridicule pour “montrer” cette atmosphère de retour aux racines tant prisée par les touristes en mal de terroir ! Cette satire dénonce avec une acuité décapante et un humour un peu “vache” notre société du spectacle dans laquelle la course à l’authentique est toujours plus folle !

adaptation

J. Launay

Mise en scène

P. Pelloquet, A. Morineau (assistante)

Avec

F. Bourgès, G. Darman, P. Gondard, Y. Poirier, P. Vermeulen Production

Théâtre régional des Pays de la Loire

“Quand l’authentique devient réalité, il cesse d’être. Dans cette comédie, c’est le grand-père, silencieux, quasi inerte, qui incarne avec une rare puissance une époque qui se meurt. C’est une comédie, fort bien jouée, au dénouement pathétique, tragique même, et prémonitoire de la télé-réalité.” L’hebdo Vaucluse

13


vendredi 25 janvier > 21h lundi 28 janvier > 14h30

vendredi 1er février > 21h

Mir, Mir

Beat Assailant

Cie Françoise Cadol et Le Septentrion

théâtre

en concert

hip hop/jazz [création]

“Mir” (“paix” en langue slave) devient Mir, Mir sur scène. Un titre chargé d’espoir pour ceux qui vivent la guerre au quotidien. Différents regards viennent se confronter à cette réalité. Celui de trois femmes qui vont changer d’identité tout au long de la pièce, des “victimes” pour qui la vie bascule... Celui d’une journaliste, reporter de guerre, qui témoigne de ce qu’elle voit et finit par se livrer une guerre intérieure... Celui enfin de l’expert qui ne parle plus de vies humaines, mais de “dommages collatéraux”. Mir, Mir vilipende cet écart béant, presque grotesque, entre les observés et les observateurs.

texte

P. Edouard D’après

M. Nava Mise en scène

C. Luthringer

Distribution en cours

Savant mélange de hip hop, de jazz et d’arrangements électro, le plateau s’articule autour de MC Adam Turner (BA pour les intimes), issu du hip hop underground d’Atlanta, et de Maxime, musicien reconnu pour ses collaborations avec les labels jazzanova, Compost Rec... Une dizaine de musiciens aux performances incroyables accompagne le duo. Ensemble, ils mélangent les sonorités musicales avec grâce. Le rap et la voix suave de BA (lauréat du Fair 2007 et sélectionné pour le projet détour Adami) riment avec une belle et chaude ambiance jazzy. Un véritable show en perspective ! Après de nombreux passages dans les festivals et un Olympia très attendu en octobre, la formation sortira son album en janvier 2008. À suivre...

Avec

>

En résidence de création en janvier 2008

A. Turner, J. Leca (chœurs), N. Gueguen (claviers), M. Lebidois (guitare), B. Luzignant (trombone), M. Pinto (saxophone), T. Renard (trompette), S. Gaye (basse), Dj Pfel Collectif C2C

Cette pièce est librement inspirée du livre incisif de Massimo Nava, Vittime, Storie di guerra sul fronte della pace. Le reporter de guerre y dénonce, outre les horreurs des conflits, la fausseté et l’irréalité ouatée qui enveloppe le monde et rend difficile l’accès à la vérité.

14

A propos d’un passage à la Maroquinerie : “Une heure et demie durant, le groupe a fait chavirer une Maroquinerie au bord de l’implosion (...) dans une ivresse indescriptible, de son délicieux hip hop aux forts accents jazzy. (...) Et c’est un feu d’artifice de sourires qui animait la salle une fois la lumière réapparue.” Rap Mag

15


jeudi 14 février > 10h, 14h30 vendredi 15 février > 10h

mardi 5 février > 21h

Des classiques aux modernes Quatuor Alma

musique classique

Lettres d’amour de 0 à 10 Cie L’artifice

théâtre

[ à partir de 8 ans]

Lauréats d’importantes distinctions nationales et internationales, les quatre interprètes talentueux de ce quatuor à cordes proposent un voyage dans l’histoire de la musique, des classiques aux modernes. Il y a d’abord le poids, l’éclat et l’autorité d’un symbole : Beethoven ! Avec son premier Quatuor à cordes op. 18 qui marque la fin du classicisme viennois. Puis le romantique, ennemi de l’emphase et des explosions volcaniques : Mendelssohn. Son instrument de prédilection, le piano, n’a pas empêché le compositeur de créer un chef-d’œuvre avec son Quatuor à cordes op. 80. Quant à Berg, sa Suite lyrique s’inscrit dans le renouveau de l’école viennoise au début du XXe siècle. Belle pérégrination en perspective avec le jeu impeccable, net et raffiné du Quatuor Alma.

Programme

Quatuor à cordes op. 18, Ludwig van Beethoven Quatuor à cordes op. 80, Felix MendelssohnBartholdy Suite lyrique, Alban Berg

Avec

A-E Médouze, M. Rouchaléou (violon), C. Christophe (alto), J. Lefranc (violoncelle)

A Propos d’Ann-Estelle Médouze : “Son talent est naturel, sa technique très sûre et sa volonté de réussir évidente. On aime particulièrement le son très clair, très franc qu’elle produit (...).” Concertonet

16

Récompensé aux Molières 2005, ce spectacle plein de sensibilité conte l’extraordinaire amitié de deux enfants que tout oppose. Ernest a dix ans. Seul et taciturne, il tourne en rond dans sa vie en panne de sens... et de père. Au hasard de sa rencontre avec Victoire, la couleur l’emporte sur la grisaille et la musique se fait joyeuse! Avec elle, il rompt les silences et les secrets de famille. Parce qu’il n’y a que l’amour pour s’en guérir. Une très belle histoire contemporaine aux allures de conte...

d’après

S. Morgenstern

Mise en scène

C. Duchange

Avec

A. Cuisenier, B. Daisey

Lumière

“Si vous ne deviez voir que quelques spectacles, Lettres d’amour de 0 à 10, qui s’adresse aux enfants de 8 à 88 ans, est à placer tout en haut de votre liste. La pièce est une véritable bombe d’émotion pure comme on en vit rarement.” Michel Belair (auteur pour enfants)

J-J Ignart

Costumes

N. Martella

Dramaturgie musicale

S. Castang, T. Bart (assistant)

17


jeudi 21 février > 14h, 15h15 vendredi 22 février > 9h15, 10h30

vendredi 15 février > 14h30, 21h

Love suprême In memoriam John Coltrane

spectacle musical

Tékimoi Cie La puce à l’oreille

théâtre gestuel

[ à partir de 3 ans]

Hommage en mots et en musique à John Coltrane sur une scène qui se fait aussi intime et brumeuse qu’un club de jazz de la grande époque... Alors que les notes de Kind of blue, Crescent... envahissent l’espace, le patron de bar revit sa rencontre avec le maître... Adaptée d’une nouvelle d’Emmanuel Dongala, romancier d’origine congolaise, cette pièce-concert nous plonge sans détour dans l’univers brut, émouvant et intense de Coltrane. Cet oiseau rare du jazz qui avait fait de son art, un engagement total politique et intellectuel.

D’après

E. Dongala

Adaptation et mise en scène

L. Clémentin

Avec

A. Adepoju et le trio de jazz, S. Jarrousse (saxophone ténor), J-D Botta (contrebasse), O. Robin (batterie)

D’un léger souffle dans la main apparaît Tékimoi, minuscule bestiole aux grands yeux. La main l’encourage, la petite bête tâtonne et, sur un coup de pouce, avance du bout des doigts sur la scène de sa vie. Par ses rencontres aussi burlesques qu’inattendues, Tékimoi, curieuse mais “à fleur de peau”, prend conscience d’elle-même et apprend à grandir... Une atmosphère de douceur et de magie, un spectacle délicat et poétique.

Scénario et manipulation

J-L Ronget

Régie son et lumière

D. Freçon

Coproduction

La Passerelle - Rixheim

“Les mots du poète résonnent à nouveau. Tout est beau ici, l’affiche de Pascal Colrat, la mise en scène de Luc Clémentin, le jeu captivant d’Adama Adepoju et le trio constitué par Sébastien Jarrousse au saxophone ténor, Jean-Pierre Botta à la contrebasse et Olivier Robin à la batterie. Ils nous font entendre jusqu’à l’émotion quelques-unes des plus belles partitions de Coltrane, sa quête artistique et spirituelle aussi, ses combats enfin contre la ségrégation et pour les droits civiques.” Le Monde 2

Lumière et scénographie

L. Clémentin

Production

Tarmac de Villette Avec le soutien du festival Jazz à la Villette

18

“Merveille de tendresse, Tékimoi est fait de trois fois rien : du papier plié, un crayon, quelques babioles, un peu d’imagination, de la musique, du silence. Et aussi dix doigts qui donnent vie au personnage infiniment drôle et touchant.” Intramuros Voir et revoir ce spectacle :

Mer 20 fév - salle Malesherbes (Maisons-Laffitte)

19


mardi 11, vendredi 14, samedi 15 mars

vendredi 28 mars > 21h

> 21h

Peer Gynt

Les acrostiches à contretemps

d’Edvard Grieg

opéra

Cie Les Acrostiches

arts du cirque [création]

Créée en 1876, cette gigantesque fresque raconte l’histoire d’un personnage paresseux et menteur, qui sera racheté à la fin de sa vie, après de multiples aventures, et parviendra enfin à l’apaisement. Le lyrisme original d’Edvard Grieg, paysagiste élégiaque et audacieux, a influencé toute la musique de piano écrite entre Liszt et Ravel. Sa musique symphonique est toute imprégnée des rythmes et des harmonies de la musique populaire norvégienne et sa puissance évocatrice est immense... Peer Gynt en est l’un des chef-d’œuvres incontestés. Le travail de mise en espace et de lecture du texte d’Ibsen par le metteur en scène, auteur et directeur du Théâtre 95, Joël Dragutin, amplifiera l’émotion que suscite la musique de Grieg. Le spectateur plonge immédiatement au cœur du lyrisme du XIXe siècle...

d’après

H. Ibsen

Mise en espace

J. Dragutin

Direction

A-C Brayer

Avec

M. Fribourg, C. Gaulon (chefs de chœur), solistes (distribution en cours), chœurs et orchestre symphonique du CRR de Cergy-Pontoise

Quatre artistes bricoleurs défient la gravité en mêlant burlesque, prouesses physiques et musique. Véritables phénomènes de scène, ces hommes-là, enchaînent les farces tambour battant. Il y a M. d’Angelo, le petit chef caractériel, Dimitri, l’empêcheur de tourner en rond, Jack, le simplet, et... une nouvelle recrue, Octave, le musicien timide. Ce dernier rêve de devenir un Acrostiche aussi. Mais il est presque toujours à contretemps... Et nous, nous sommes “accro” !

De

J-P Cochey-Cahuzac, P. Copin, C. Coumin, C. Leseure, M. Navarro Mise en scène

C. Coumin Avec

J-P Cochey-Cahusac, P. Copin, M. Navarro (comédiens), C. Leseure (musicien-percussionniste)

“Ils s’appellent les Acrostiches. Ils seraient des hommes de lettre écrivant de leurs gestes et de leurs masses dans l’espace. Leur texte est d’évidence accessible à tous, formés d’élégants pleins en sauts périlleux et d’un délié de coudes et de genoux parfois difficile à démêler, ils conjuguent les chutes au réel et au figuré, et c’est encore une affaire d’équilibre entre les mots et les corps.” Le Monde

Création musicale

C. Leseure

Création et régie lumière

V. Guillet

Création et régie son

J-P Vasquez

20

21


jeudi 3 avril > 14h30 vendredi 4 avril > 14h30, 21h

mardi 8 avril > 21h

Barbe-Bleue

Remix/Tinguett

Cie Cas Public

danse

François Méchali

jazz/electro [à partir de 9 ans]

A travers un détonnant mélange de danse contemporaine et de théâtre, la création de cette troupe québécoise revisite la fascinante histoire de Barbe-Bleue. Un tourbillon d’effets fantastiques où se croisent le bien, le mal et toutes les contradictions de l’être humain. Les chorégraphies fougueuses posent sur l’homme un regard acéré. Enveloppée par la musique de Bach, la danse inventive et sophistiquée traite avec humour et poésie les thèmes dramatiques de ce conte populaire. Une magnifique peinture musicale et animée...

d’après

C. Perrault Chorégraphie

H. Blackburn

Texte

H. Blackburn et Cie Cas public

Musique

“Durant une heure, une puissance explosive, rendant ce tableau d’endurance convainquant, remplit l’espace de sens et mouvements mémorables.” Dance Theatre Journal (Grande-Bretagne)

J-S Bach

Avec

R. Duchesne-Roy, S. Forgues, C Garcia, L. Michel Jackson Millette, G-N Tremblay

Voir et revoir ce spectacle :

Dim 6 avril - Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine) Ven 11 avril - centre culturel L’Imprévu (Saint-Ouen-L’Aumône)

22

Véritable concert visuel en hommage à l’artiste de music hall et comédienne, Mistinguett, née à Enghien-les-Bains. Traitement traditionnel des chansons, couleur jazzy et arts numériques se mêlent pour retracer, tout en dépoussiérant l’univers de la diva. Celle qui fut à la fois l’archétype de la Parisienne et la concurrente de Joséphine Baker.

Composition, orchestration, arrangements

F. Méchali

Scénographie

D. Roland Avec

A propos de François Méchali “Contrebassiste polyvalent et grand technicien, il s’exprime avec un égal talent dans des contextes aussi divers que le jazz classique, les musiques modales et la musique improvisée européenne. Son style repose sur la solidité, la vélocité, l’intensité narrative et le sens du risque...” Dictionnaire du jazz (éditions Robert Laffont)

F. Méchali (contrebasse), J. Bolognesi (accordéon), P-O Govin (saxophone)

Création au Centre des Arts d’Enghien-les-Bains en 2006 Coréalisation

Théâtre de Jouy (Jouy-le-Moutier)

L’Apostrophe (scène nationale)

23


jeudi 17 avril > 10h, 14h30 vendredi 18 avril > 10h, 14h30

vendredi 11 avril > 21h

Denis Maréchal passe la seconde humour

Qu’est-ce qu’on fait là ? Cie Théâtre pour Deux Mains

théâtre d’objet

[ à partir de 3 ans]

En voiture ! Denis Maréchal passe la seconde, et Bruno Solo appuie sur l’embrayage pour l’accompagner dans cette escapade. Entre stand-up et sketches, Denis Maréchal croque des personnages farfelus, perdants magnifiques ou gagnants dérisoires, chahutés par le quotidien. Avec un seul objectif : tordre le cou à nos états d’âme ! Il y a l’inénarrable fumeur de joints, Geoffroy, qui va tenter de se lever de son canapé ; Ruth, exubérante et tyrannique sportive de haut niveau... Et tout ce petit monde se croise dans un convivial bistrot de quartier...

De et avec

D. Maréchal

Mise en scène

B. Solo

Lumière

T. Manciet

Son

S. Lebaron

“Denis Maréchal est passé à la vitesse supérieure. (...) Les textes sont fins et les jeux de mots omniprésents. Comment ne pas rire lorsque l’humoriste dépeint sa relation avec une certaine Ruth, haltérophile de son état qui le retient, comment dire... prisonnier ! (...) Denis Maréchal réussit à varier les styles et à ne jamais être caricatural.” Le Figaro Magazine

24

Nés sous la plume de l’illustrateur William Steig, Rose et Jaune reviennent entre les mains du marionnettiste Robert Vergnault. Tout droit sortis d’un pot de peinture, les deux pantins de bois s’éveillent et s’interrogent sur la création : “D’où venons-nous ?”. Humour et fantaisie dans ce conte philosophique où les marionnettes réinventent un monde totalement invraisemblable et décalé. Une récréation burlesque !

d’après

W. Steig Directeur artistique, scénographie et jeu

P. Vergnault

Metteur en scène

F. Parmentier

“Le décor et la scénographie sont fabuleux : du fil de fer qui s’étire et se replie pour former le monde qui nous entoure, avec oiseaux, poissons, pêcheurs, soleil et eau. Un monde mouvant, magnifiquement mis en valeur par le jeu de lumières.” Ouest-France

Décorateurs

G. Plouzeau, P. Vergnault

Musique

F. Di Crasto

Voir et revoir ce spectacle :

Mer 9 avril - salle Malesherbes (Maisons-Laffitte) Dim 13 avril - Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

Création lumière

F. Poppe

25


30/04, 02/05, 05/05, 06/05, 07/05, 09/05

> 10h 02/05, 07/05

vendredi 16 mai > 21h

> 11h 30/04, 03/05, 04/05, 07/05, 10/05

> 16h

Jardins d’enfants

Les nouveaux apôtres

Bérengère et Marie-Laure Gilberton

théâtre/chanson

danse/hip hop [de 0 à 5 ans]

Entrez, approchez ! C’est au jardin d’enfants que les petits sont invités. Là-bas, la joie s’échappe des arrosoirs... Là-bas, on explore, on touche, on goûte, on découvre ses sens... A la manière d’un enfant qui se laisse guider par ses envies, de courtes séquences rythmées et ludiques se succèdent, motivées par une imagination sans limite. Une demi-heure d’éveil coloré au plaisir d’être spectateur, pour les plus petits.

De

B. et M-L Gilberton, N. Jappelle, Cie Hubert Jappelle

Avec

B. et M-L Gilberton

“Une fourmi de dix-huit mètres, avec un chapeau sur la tête, ça n’existe pas, ça n’existe pas. Une fourmi traînant un char, plein de pingouins et de canards, ça n’existe pas, ça n’existe pas. Une fourmi parlant français, parlant latin et javanais, ça n’existe pas, ça n’existe pas. Et pourquoi pas ?”

Robert Desnos

“Jardins d’enfants, c’est ce lieu secret et merveilleux que réveillent et parcourent deux comédiennes avides des premiers souvenirs parfumés échappés du monde des petits. Tout est possible : broder la gadoue, tapisser les murs de sucre...” Le journal du dimanche

[création]

Mis en scène par Michèle Guigon, les musiciens de Louxor Station, issus de la scène rock alternatif, ont eu l’idée de s’associer à des danseurs de hip hop. Break dance, new style, poppin’, lockin’, danse afro... Musique jouée sur scène ou préenregistrée... Projections vidéo au service d’une histoire et d’une scénographie... Ce collectif d’artistes relate à travers ces différents modes d’expression les dysfonctionnements de notre société et le mal être qui peut en découler. Un spectacle qui sera à coup sûr étonnant.

D’après une idée originale

H. Kherbouche

Mise en scène

M. Guigon

Chorégraphie

TIP

Avec

Yaman, Physs, K. Fofana (danseurs), I. Abadi, Miguel, Igor (musiciens), H. Ben (slameur)

Nous accueillerons ces artistes à différents moments de la saison, jusqu’à la première qui sera donnée dans le cadre du festival cergypontain, Renc’art danse. Chaque année, ce dernier réunit des danseurs de hip hop issus des compagnies les plus reconnues.

Création musicale

Ethnician

Création vidéo

Manifeste Prod

26

27

>

En résidence de création au printemps 2008


vendredi 23 mai > 21h

vendredi 30 mai > 21h

Olli and the Bollywood Orchestra musique du monde

Jeux de mots laids pour gens bêtes Cie Comédie Framboise

spectacle musical

Plongez dans une magnifique aventure humaine, musicale et visuelle aux confluents des musiques traditionnelles de l’Inde et d’une interprétation occidentale... Fruit d’une rencontre entre le leader breton, Ollivier Leroy, et les meilleurs instrumentistes indiens, ce grand spectacle inédit recrée l’univers “bollywood” (contraction de Bombay et de Hollywood), qui qualifie communément l’industrie cinématographique indienne. Sur fond d’images remixées du cinéma indien, Olli allie les thèmes romantiques et les chansons populaires, avec de subtiles et percutantes compositions originales interprétées en hindi. Cette atmosphère chamarrée est rehaussée par un esprit banghra, rythmique et enjoué. Une fusion parfaite entre l’Orient et l’Occident !

Avec

O. Leroy (chant, voix, compositions), S. Bhattacharya (sarode), P. Edouard (tablas, dholak, ganjira), L. Le Faucheur (harmonium), S. Barou (uilleann pipes, bansuri, doudouk, programmations), E. Volant (basse), J. Lucas (v-djay)

“(...) Mélangeant avec grâce les rythmes de la musique traditionnelle indienne et l’univers entêtant de l’ancien chanteur de Pändip, Olli and the Bollywood Orchestra offre une musique d’une beauté foudroyante.” Jean-Philippe Quignon, co-programmateur du festival Les Vieilles Charrues

28

Retour sur les bancs d’une vraie-fausse école en compagnie d’une quinzaine de comédiens ingénieux et pleins de punch ! Avec une fraîcheur empreinte de poésie et de folie, ces drôles d’élèves font renaître l’univers fantasque et réjouissant de Boby Lapointe, le célèbre auteur de calembours, contrepèteries et autres paronomases. Expériences de chimie ratée, cours d’anglais non réglementés... l’âme du joaillier du verbe tournoie de nouveau au-dessus de nos têtes. Cette “promo-là” chante, danse, joue le répertoire du maître à la langue bien pendue sur un rythme débridé et avec une hardiesse qui l’auraient réjoui !

Coécriture

M. Benne, L. Pingeot, C. Wallecam

Mise en scène

L. Pingeot, G. Saligné Direction musicale

A. Porteu de la Morandière Avec

M. Benne, X. Delcourt, E. Di Tanna, A. Etasse, J. Fradin, C. Niewdanski, L. Pingeot, A. Porteu de la Morandière, S. Rognoni, F. Westerhoff, G. Rondeau, G. Saligné, C. Satti, M. Thiéry, C. Wallecam

“Un travail de précision. (...) A la mécanique affolée des mots correspond une juste chorégraphie géométrique des corps. (...) Rien de tel pour se mettre la mâchoire en joie.” Télérama

29


> Actions éducatives et culturelles

> Les studios du Nautilus

Une, deux, trois... et de quatre ! Le Théâtre de Jouy construit au fil des saisons une relation de connivence entre les artistes et les établissements secondaires locaux afin d’initier les adolescents au spectacle vivant.

Climat anticyclonique au Nautilus ! Du rock au hip hop, de l’électro au métal... les Studios sont dédiés aux musiques actuelles. Nouvelles tendances, coups de cœur, joyeuses retrouvailles... Le Nautilus soutient et aide, avec le Réseau Combo 95, les musiciens à la professionnalisation. Certains s’y sont rodés et ont depuis, suscité engouement et frissons : Les Ogres de Barback, K2R, Mazhet et Orange Street. Alors, continuons à faire émerger les talents ensemble !

> L’expression dramatique à l’honneur !

Clé de voûte de cette politique culturelle : le théâtre. Son artisan : le metteur en scène Christophe Luthringer. Les trois saisons précédentes ont permis aux élèves d’une classe à Projet artistique et culturel du collège Henri Guillaumet d’appréhender de manière originale tout le processus de création d’une pièce, de l’écriture à la représentation finale. En 2007/2008, des élèves de 3e appréhenderont le passage du texte à la scène à travers l’étude de l’écriture dramaturgique, l’adaptation au théâtre et l’interprétation. Ils travailleront en particulier autour de K, le recueil de nouvelles de Dino Buzzati.

> Côté musique

C’est un nouveau partenariat qui s’est instauré la saison dernière avec le CRR de Cergy-Pontoise et la chorale du collège des Merisiers. Rencontres, conseils techniques de professionnels, montage d’un spectacle ont insufflé là aussi une belle dynamique. Nouvelle saison, nouveau projet phare avec cette fois, la réalisation d’un opéra Douce et Barbe-Bleue d’après le conte musical de Charles Perrault et le livret de Christian Emery.

> Artistes émergeants

Ils montent, ils montent, ils montent... Ce sont de nouveaux venus dans l’univers des musiques actuelles que nous vous proposons de découvrir lors d’un nouveau rendez-vous. Soyez les premiers à les voir sur scène avant leur fulgurante ascension.

> La pratique instrumentale

Show case, master-class, jam sessions... Une programmation variée et orientée sur la pratique des musiques actuelles sur les évolutions liées aux nouvelles technologies est proposée dans un esprit d’échanges et de rencontres pour tous les musiciens.

> Fête de la musique

Ce rendez-vous traditionnel de l’été est devenu la fête de la création musicale, de l’expression artistique libre et du mélange des genres.

> Des caméras en coulisses !

Enfin, d’autres idées sur le modèle du projet “Anti-Virus” émergeront en cours d’année. L’atelier audiovisuel du lycée de L’Hautil a réalisé en 2007 le making-off de cet album de prévention contre le SIDA, écrit et composé par de jeunes jocassiens et des groupes locaux.

30

Programme détaillé dans les équipements municipaux ou sur www.jouylemoutier.fr tout au long de l’année.

31


> Cinéma

> Le Théâtre de Jouy en coulisses > Mardi au cinéma, la séance de rattrapage

Le Théâtre de Jouy troque le rideau rouge pour... l’écran blanc ! Deux mardis par mois à 21h, le Théâtre de Jouy projette ses films “coups de cœur” parmi les sorties nationales récentes. Vous pouvez acheter vos places dès le mercredi précédant la séance ou dès 20h le jour de la séance. Dates à retenir : 16 et 30 octobre, 13 et 27 novembre, 4 décembre, 29 janvier, 12 et 19 février, 4 et 18 mars, 1er et 22 avril, 6 et 20 mai, 10 et 24 juin Tarifs : 3 et 4 euros

> Ecoles, collèges et lycées au cinéma

Afin de faire découvrir le septième art aux élèves, les portes du Théâtre s’ouvriront cette année encore aux dispositifs “Ecoles et cinéma”, “Collèges au cinéma” et “Lycéens et apprentis au cinéma”. Des dispositifs initiés par l’Education nationale et le Centre national de cinématographie.

> Ciné-club enfants

Le Théâtre soutient l’association Foyer rural, qui projette des films, des animations ou des documentaires, un mercredi par mois, à 14h15, pour les plus jeunes. Dates à retenir : 24 octobre, 21 novembre, 12 décembre, 30 janvier, 20 février, 19 mars Tarif : 3 euros

Catering/entretien/accueil du bar

Valérie Lennes valerie.lennes@jouylemoutier.fr

Carminda Demachy, Aurore Guérin Martine Lefalher, Thérèse Petit

Maud Périgault maud.perigault@jouylemoutier.fr

Les studios du Nautilus

Administration Isabelle Ferry isabelle.ferry@jouylemoutier.fr

Théâtre de Jouy 96, avenue des Bruzacques 95280 Jouy-le-Moutier Tél. 01 34 43 38 00 Fax. 01 30 38 41 05 www.jouylemoutier.fr billetterie@jouylemoutier.fr Mardi et jeudi 14h-18h Mer et sam 10h-12h et 13h30-17h Vendredi 16h-19h

Accueil/billetterie Laëtitia Pillard

Technique Franck Cardinal franck.cardinal@jouylemoutier.fr Arnaud Burel

Par le RER, ligne A

A 40 mn environ de Châtelet-les-Halles. Arrêt : Neuville-Université (puis bus 34 Sud) ou Cergy-Préfecture (puis bus 48). Arrêt : Les Jouannes

> Accès

Par la route

Autoroute A15, sortie n°7, Jouy-le-Moutier, RN 184, direction Jouy-le-Moutier. A l’entrée de la ville (rond-point de la Croix-St-Jacques) direction Jouy-le-Haut. Le centre culturel se trouve à l’angle du rond-point suivant, à droite.

Programme détaillé dans les équipements municipaux ou sur www.jouylemoutier.fr tout au long de l’année.

32

Direction

33

Raphaël Huyghues des Etages, Philippe Jules, Neil Leveugle Tél. 01 34 43 38 27 nautilus@jouylemoutier.fr Lundi 17h-23h Du mardi au vendredi 14h-23h Samedi 14h-19h Sur réservation

Communication et relations-presse Anne-Sophie Blanchard Tél. 01 34 41 65 19 annesophie.blanchard@jouylemoutier.fr


Notre saison n’est que plus belle avec la collaboration de nos fidèles partenaires. Ensemble, nous rassemblons nos moyens financiers, matériels et humains, pour vous faire découvrir de multiples formes de spectacle vivant, et ce, dans différents lieux.

> Relations de bon voisinage...

> VOIX/Publics Festival chanson intercommunal coordination : Théâtre Simone Signoret / Conseil d’animation de ConflansSainte-Honorine partenaires : L’Observatoire - ville de Cergy / Théâtre de Jouy - ville de Jouyle-Moutier / Centre culturel L’imprévu ville de Saint-Ouen-l’Aumône / Le Forum - ville de Vauréal Contact et programme détaillé auprès de chaque ville partenaire.

Akli D

Samedi 29 septembre 2007 à 21h Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

Khalid K

Jeudi 4 octobre 2007 à 10h et 14h30 Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

Camille Bazbaz

Vendredi 5 octobre 2007 à 21h L’Observatoire (Cergy)

34

Juliette Gréco

> L’Enfance de l’Art

Samedi 6 octobre 2007 à 21h Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

Réseau intercommunal de diffusion de spectacles Jeunes Publics

coordination : Théâtre Simone Signoret de Conflans-Sainte-Honorine partenaires : Théâtre de Jouy - ville de Jouy-le-Moutier / Services culturels - villes de Maisons-Laffitte et Saint-Ouen-l’Aumône / Théâtre Simone Signoret - ville de Conflans-Sainte-Honorine

Skye et Rose

Dimanche 7 octobre 2007 à 18h Le Forum (Vauréal)

Benjamin Biolay

> Festival baroque de Pontoise

Vendredi 12 octobre 2007 à 21h Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

Du 8 septembre au 21 octobre 2007 Contacts et programme détaillé sur www.festivalbaroque-pontoise.fr

> Festival Jazz au fil de l’Oise

Loic Lantoine

Du 9 novembre au 8 décembre 2007 Contacts et programme détaillé sur www.jafo95.com

Samedi 13 octobre 2007 à 21h Centre culturel L’imprévu (Saint-Ouen-l’Aumône)

> Festival théâtral du Val-d’Oise

Du 12 octobre au 18 novembre 2007 Contacts et programme détaillé sur www.thea-valdoise.org

Riké

Vendredi 19 octobre à 21h Théâtre de Jouy (Jouy-le-Moutier)

> L’Apostrophe (Scène nationale)

Contacts et programme détaillé sur www.lapostrophe.net

Abd Al Malik

Samedi 20 octobre 2007 à 21h Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

> Réseau Combo 95

Astonvilla

> Conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise

Contacts et programme détaillé sur www.combo95.org

Dimanche 21 octobre 2007 à 18h Le Forum (Vauréal)

Contacts et programme détaillé sur www.cergypontoise.fr

Tété

Contacts et programme détaillé sur www.theatredelusine.net

> Théâtre de L’Usine

Vendredi 26 octobre 2007 à 21h Théâtre Simone Signoret (Conflans-Sainte-Honorine)

> Festival Renc’art danse

Contacts et programme détaillé sur www.ville-cergy.fr

35


> Tarifs

hors-abonnement Tarif plein

Présentation de saison

21 sept

Vol de nuit

6 oct

Que ma joie demeure

11 oct

Benjamin Biolay

12 oct

Riké

19 oct

Les Sax’s présentent Roxanne

27 oct

Délivrez Proust

9 nov

Michel Portal & Yaron Herman Trio

23 nov

Voix d’enfants...

30 nov

Circus Klezmer

1er et 3 déc

Catherine Lara

7 déc

Peep show dans les Alpes

11 déc

Mir, Mir

25 et 28 jan

Beat Assailant

1er fév

Quatuor Alma

5 fév

Lettres d’amour de 0 à 10

14 et 15 fév

Love suprême…

15 fév

Tékimoi

21 et 22 fév

Peer Gynt

11, 14 et 15 mars

Les acrostiches à contretemps

28 mars

Barbe-Bleue

3 et 4 avril

Remix/Tinguett

8 avril

Denis Maréchal

11 avril

Qu’est-ce qu’on fait là ?

17 et 18 avril

Jardins d’enfants

30 avril - 10 mai

Les nouveaux apôtres

16 mai

Olli and the Bollywood Orchestra

23 mai

Jeux de mots laids pour gens bêtes

30 mai

36

Tarif réduit

> Formules d’abonnement

abonnement Tarif plein

Tarif réduit

- de 15 ans

scolaire

8 8 13 11 7 6 15 8 7 15 8 7 5 7 5 10 4 8 8 7 5 8 4 4 8 5 8

5 6 13 11 5 5 15 5 4 15 5 5 5 5 4 5 4 5 5 4 5 8 4 4 8 5 5

Entrée gratuite sur réservation

16 20 15 13 13 11 18 11 13 29 16 13 10 13 10 20 8 11 16 13 13 16 8 4 8 10 16

13 17 15 13 11 7,5 15 8 11 24 13 11 10 11 8 16 7 8 13 11 8 13 7 4 8 10 13

12 15 13 11 10 7,5 15 8 10 22 12 10 8 10 7 15 6 8 12 10 8 12 6 4 8 8 12

11 13 13 11 9 7,5 15 8 9 21 11 9 8 9 6 14 5 8 11 9 6 11 5 4 8 8 11

Abonnement libre : grâce à l’achat d’une carte annuelle à 7$, le spectateur

bénéficie des avantages réservés aux abonnés (tarifs réduits, informations, priorité pour les réservations, invitations aux soirées spéciales).

> Des conditions tarifaires adaptées

Abonnement 3 spectacles : si le spectateur achète trois spectacles simultanément, la carte est gratuite. Il peut ensuite acheter d’autres places au tarif abonné.

> Parrainage Vous souhaitez faire connaître notre programmation à votre famille ou votre entourage ? Une place vous sera offerte pour deux nouveaux abonnements, et un abonnement 3 spectacles pour 10 nouveaux abonnés.

> Tarifs réduits Bénéficiaires : Etudiants, moins de 25 ans, demandeurs d’emploi, groupes de dix personnes et plus, familles de trois personnes et plus, comités d’entreprise. * Pour les bénéficiaires du RMI, le Théâtre de Jouy pratique le tarif abonné réduit. Tout abonné bénéficie du tarif réduit pour les séances de cinéma.

Spécial groupe : Comités d’entreprises, membres d’associations...

Renseignez-vous auprès du Théâtre pour bénéficier de ces tarifs réduits.

Spécial Jeunes :

Avec Tik’Art, la Région Ile-de-France facilite l’accès à la culture des jeunes franciliens (lycéens, apprentis, moins de 25 ans). Pour 15$, Tik’Art vous propose des entrées dans tous les domaines : concerts, cinéma, expositions... Renseignements au 01 41 85 08 90. Le Théâtre de Jouy soutient également le dispositif “Passe culture��� ouvert à tous les étudiants de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise. Ils pourront acheter dès la rentrée une carte annuelle à 5$ qui les fera bénéficier d’un tarif unique fixé à 5$ également sur tous les spectacles des salles partenaires.

* Sur présentation d’un justificatif (pièce d’identité, carte de famille nombreuse, d’étudiant ou de demandeur d’emploi).

> Gratuité Les enfants de moins de 3 ans bénéficient de la gratuité, sauf pour les spectacles Jeune public.

37


www.jouylemoutier.fr

> Sur internet Achetez vos places de spectacles et abonnez-vous sur : www.jouylemoutier.fr

> Réservations

> Sur place 96, avenue des Bruzacques, à Jouy-le-Moutier aux heures d’ouverture de l’accueil du Théâtre. Paiement par chèque à l’ordre du Trésor public, en espèces, par chèques-vacances, ou par carte bancaire (à partir de 10$). L’achat des billets est possible à l’ouverture des portes, 1 heure avant le début du spectacle.

> Un clic... c’est “pra-TIC” !

> Rubrique Théâtre de Jouy Retrouvez au fil de la saison l’actualité, de plus amples détails sur la programmation ou encore sur le lieu.

> Achetez vos places en ligne Sélectionnez les spectacles qui vous intéressent et achetez-les en ligne via une plateforme sécurisée. Un e-mail de confirmation vous sera alors adressé et servira de contremarque pour retirer vos billets à l’accueil du théâtre avant le spectacle.

> Abonnez-vous à la lettre d’information

> Par courrier ou téléphone

Interviews d’artistes, extraits audiovisuels, liens... Chaque mois, “Les échos du Théâtre de Jouy” vous offre un éclairage différent sur nos spectacles à venir.

Une semaine avant la représentation, les places réservées mais non réglées seront remises en vente.

> Des dossiers d’information pour le jeune public À destination du corps enseignant ou des parents les plus curieux. Présentation des artistes, revue de presse, fiche thématique sur les spectacles... Autant de pistes de travail pour préparer (en classe) les spectacles que vous sélectionnez.

> Quelques recommandations La plupart des spectacles étant à placement numéroté, nous vous recommandons de prendre vos places dès l’ouverture de la billetterie : deux mois avant la date du spectacle. Pour le bon déroulement de la représentation, il est demandé aux spectateurs de se présenter 30 minutes avant le début du spectacle. Les places non occupées 5 minutes avant l’ouverture du rideau ne pourront pas être garanties. Les photographies et les enregistrements audiovisuels sont interdits. Les places achetées ne sont ni reprises, ni échangées.

> Bar d’entracte

p. 2 : C. Demonio - p. 3 : F. Jung - p. 4 : J-P Maurin - p. 5 : B. Weber - p. 6 : DR - p. 7 : DR - p. 8 : C. DepagnePalazon - p. 9 : A. Yanez - p. 9 : Delghelt-Productions - p. 10 : L. Pagès - p. 11 : M. Ulls - p. 12 : DR - p. 13 : E. Lizambard - p. 14 : iStockPhoto - p. 15 : V. Catala - p. 16 : DR - p. 17 : M. Ferchaud - p. 18 : E. Legrand p. 19 : DR - p. 20 : collection personnelle - p. 21 : K. Tahuma - p. 22 : R. Laporte - p. 23 : O. Gherrak - p. 24 : J. Frydman - p. 25 : DR - p. 26 : A. Debruyne - p. 27 : iStockPhoto - p. 28 : DR - p. 29 : DR - p. 30 : C. Demonio p. 31 : P. Hallé - p. 32 : C. Demonio

> Crédits

Rédaction : Direction de la communication - ville de Jouy-le-Moutier Conception graphique : Beolitik - www.beolitik.com / Imprimerie : Rollin - Août 2007 _

Venez vous restaurer avant et après les spectacles. Tout est fait maison !

38

39


La saison 2007/2008 du Théâtre de Jouy est soutenue par le Conseil général du Val-d’Oise.


Saison culturelle Théâtre de Jouy