Page 7

Les épreuves écrites

Le jury arrête la liste des candidats admissibles. Le sont de plein droit ceux qui ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 12/20.

1) Épreuve de langue française (coef. 3 - 60 pts) Cette épreuve vise à vérifier le niveau d’orthographe du candidat et sa connaissance des règles élémentaires de la grammaire. Elle peut revêtir la forme d’une dictée (un texte bref comportant un certain nombre de difficultés classiques) ou d’un texte écrit comportant des erreurs à corriger. Le candidat peut ensuite avoir à répondre à un questionnaire de grammaire.

Les épreuves orales

2) Interrogation sur le monde contemporain (coef. 4 - 80 pts) Par cette épreuve, le jury souhaite obtenir des réponses aux questions suivantes : - comment le candidat a-t-il suivi l’actualité depuis qu’il s’intéresse aux carrières de l’information, et spécialement pendant les six mois précédant le concours ? - quel rapport a-t-il su établir entre ses connaissances générales et celles que lui apportait l’information quotidienne ? A partir de documents écrits ou audiovisuels, le questionnaire comporte les rubriques suivantes : politique intérieure, politique étrangère, questions économiques et sociales, questions d’ordre culturel, vie quotidienne, sport, sciences, techniques, médias... Bien entendu, et compte tenu de la spécificité de la filière, un certain nombre de questions auront directement trait à l’actualité scientifique.

1) Oral de culture scientifique présidé par Bernard Maitte, Directeur du Centre d’Histoire des Sciences et d’Epistémologie composé de membres de l’USTL et de journalistes en activité.

mardi 16 et mercredi 17 juin 2009

3) Synthèse à partir d’un dossier (coef. 4 - 80 pts) Sur un sujet déterminé, le candidat reçoit des éléments d’information qui lui sont présentés dans un dossier de presse. A partir de ces éléments, il doit rédiger en temps limité et dans un lignage imposé, un texte de synthèse qui permettra aux correcteurs d’apprécier : - son aptitude à saisir et restituer honnêtement la pensée d’autrui ; - sa capacité à analyser rapidement une masse documentaire importante et à en tirer une synthèse fidèle, quels que soient ses points de vue personnels sur la question traitée ; - l’agrément et la simplicité de son style. 4) Compte rendu de film (coef. 3 - 60 pts) Aussitôt après la projection d’un film (documentaire ou de fiction), le candidat doit rédiger, en temps limité, le compte rendu des événements dont il a été témoin. 5) Libre propos sur un thème imposé (coef. 3 - 60 pts) Le candidat est invité à rédiger un texte libre dont le thème lui est suggéré de manière à permettre des interprétations variées. Tous les genres sont possibles, à l’exclusion du genre «ennuyeux». Il s’agit pour le jury de tester la créativité du candidat, la richesse de ses moyens d’expression, la fécondité de son imagination et sa capacité à la maîtriser, son aptitude à sortir des sentiers battus. 6) Épreuve d’anglais (coef. 3 - 60 pts) Compte tenu de l’importance de la langue anglaise dans le domaine de l’information et de la communication scientifiques, il ne sera pas donné aux candidats la possiblité de choisir une autre langue étrangère. L’épreuve d’anglais comporte un thème, une version ou contraction de texte, une batterie de questions grammaticales et un bref essai sur un sujet d’actualité.

9 juillet 2009

En même temps que l’envoi de leur convocation à l’écrit, les candidats à l’oral reçoivent une liste de thèmes d’actualité — liés ou non à l’information scientifique — sur lesquels ils sont invités à réunir une information originale, à partir des sources documentaires traditionnelles mais aussi de rencontres, interviews, reportages, etc. Le candidat se présente à l’heure qui lui a été indiquée et tire un sujet au sort. Il dispose alors de trente minutes pour organiser ses connaissances en vue de l’exposé, sans avoir recours à ses notes. Puis il présente son exposé devant plusieurs membres du jury qui l’entendent pendant dix minutes et l’interrogent pendant dix autres minutes. Les examinateurs prennent en considération la culture générale de leur interlocuteur, sa culture scientifique, sa capacité à s’informer sur le sujet proposé, la qualité de son expression orale et de son écoute d’autrui (100 pts). 2) Oral de motivation présidé par Pierre Savary, directeur des études de l’ESJ Lille, avec Agathe remoué, responsable pédagogique de la filière, jury composé également de membres de Lille 1. Le candidat se présente ensuite aux autres membres du jury qui s’entretiennent avec lui pendant vingt minutes du projet professionnel qui l’anime au seuil de l’École et en apprécient la validité (100 pts). A l’issue des épreuves orales, le jury, co-présidé par MM. Pierre Savary et Bernard Maitte, et comprenant les interrogateurs des deux épreuves, délibère sur le résultat final de chaque candidat sur 600 points, la note d’écrit comptant pour 400 points et la note d’oral pour 200 points. Le jury établit la liste, par ordre de mérite, des étudiants admis à s’inscrire à l’École et à Lille 1 pour la rentrée universitaire. Il peut établir une liste complémentaire pour tenir compte des éventuels désistements de candidats admis. L’ESJ Lille et Lille 1 publieront les résultats définitifs du concours dès le jeudi 3 juillet 2008 sur leurs sites internet respectifs.

L’ESJ Lille ferme ses portes du vendredi 24 juillet au lundi 31 août 2009. Lille 1 ferme ses portes du lundi 3 au dimanche 30 aoüt 2009.

7

Notice d'information concours 2009 de la filière "journaliste et scientifique"  

Notice d'information concours 2009 de la filière "journaliste et scientifique"

Notice d'information concours 2009 de la filière "journaliste et scientifique"  

Notice d'information concours 2009 de la filière "journaliste et scientifique"

Advertisement