Issuu on Google+

Au fil de Caux Le magazine de la Communauté de Communes de Saint-Romain-de-Colbosc EPRETOT • ETAINHUS • GOMMERVILLE • GRAIMBOUVILLE • OUDALLE • LA CERLANGUE • LA REMUEE • LES TROIS PIERRES • SAINNEVILLE SUR SEINE • SAINT AUBIN ROUTOT • SAINT GILLES DE LA NEUVILLE • SAINT LAURENT DE BREVEDENT • SAINT ROMAIN DE COLBOSC • SAINT VIGOR D'YMONVILLE • SAINT VINCENT CRAMESNIL • SANDOUVILLE

Automne 2010

N°3

DOSSIER SPÉCIAL

Équipements sportifs :

c'est la rentrée agriculture » Les saveurs Marguerite

un glacier à la campagne •5

actualités » Fournitures scolaires

• 11

ÉVÉNEMENT » 24/25/26 septembre

Les journées Eco'Akt • 14


24/25/26

SEPTEMBRE 2010

SAINT-ROMAIN DE COLBOSC (76)

J

ES

R OU

ENTRÉE LIBRE

MA FAMILLE ADOPTE LES ECO-GESTES

Éditorial

SOMMAIRE 4

➜ É  CONOMIE

ACVR à Saint-Vigor-d’Ymonville

Didier Sanson

Président de la Communauté de Communes de Saint-Romain-de-Colbosc

P

our cette rentrée, l’actualité de votre Communauté de Communes est bien remplie : les journées du patrimoine auront lieu les 18 et 19 septembre et mettront à l’honneur le conte et le patrimoine oral de notre territoire. Puis les 24, 25 et 26 septembre, les journées Eco’Akt autour des écogestes se dérouleront à l’espace Henri Odièvre de Saint-Romain-de-Colbosc. Enfin, la saison culturelle redémarre avec Michel Jonasz le 8 octobre. Vous découvrirez l’ensemble de ce programme dans les pages du magazine. Cette rentrée est aussi celle d’un changement majeur pour notre collectivité ; la Communauté de Communes change d'identité. Ce changement intervient au moment où les enjeux de territoire se font plus prégnants et le développement des services de proximité devient une nécessité pour continuer d'accueillir de nouveaux habitants. Caux Estuaire s’intègre dans la dynamique du Pays. Son nom a été choisi par vos élus, il est porteur d’avenir. Cette nouvelle identité a vocation de mieux valoriser les actions de la Communauté de Communes dans le respect des traditions de notre territoire et dans la modernité. Et puisque c’est la rentrée, le magazine vous propose un dossier spécial « Équipements sportifs » dans lequel vous découvrirez la facette sportive de votre Communauté de Communes. Bonne rentrée !

5

➜ agriculture 

Un glacier à la campagne

6

➜ T  ERRITOIRES

Ouverture de l'Espace Info Énergie

7

➜ D  OSSIER SPÉCIAL

Équipements sportifs : Une rentrée sportive ! • T  ous à la piscine !

9

➜ • Sur la piste du bonheur

10

➜ • L  udisports : nouvelle saison •A  éroclub : planez ! volez !

11

➜ actualitéS

Fournitures scolaires

12

➜R  UDOLOGIE

Collecte des déchets :

une bonne moisson 2009 14

➜ évènement • J ournées ECO’AKT :

Adoptez les éco-gestes !

Le magazine de la Communauté de Communes de Saint-Romain-de-Colbosc Magazine trimestriel Caux Estuaire, Communauté de Communes de Saint-Romain-de-Colbosc - 5 rue Sylvestre Dumesnil, BP 117, 76430 Saint-Romain-de-Colbosc. Tél : 02.35.13.36.90 Fax : 02.35.13.87.79- Mail : contact@ccsrc.fr www.ccsrc.fr Directeur de la publication : Didier Sanson, Rédacteur en chef : Stéphanie Girard. Rédaction : Anne Cassé, Barbara Merle, Stéphanie Girard. Crédits photos : Stéphane Duboc, Vincent Rustuel (angelssea.com), André Guéroult, Fotolia.com Impression : Petite Presse. Imprimé sur papier cyclus Print - Tirage à 10.000 ex. N° de commission paritaire et ISSN en cours. Dépôt légal à parution.

2

15

➜ portrait •A  lain Cantais

16

➜C  ULTURE

• Territoire Terre d’histoires

« Les Journées du Patrimoine » • Agenda


➜ Nouvelle identité Trop souvent baptisée CCSRC, la Communauté de Communes adopte une nouvelle identité. Objectif : se positionner davantage dans le futur, adopter un nom plus court et plus facile à retenir. Au terme d’une démarche de réflexion de plusieurs mois, vos élus à la Communauté de Communes ont adopté lors du dernier Conseil Communautaire en juillet un nouveau logo et un nouveau nom. Désormais la Communauté de Communes s’appelle Caux Estuaire. Ruralité, poumon vert, territoire au cœur des axes de circulation, dynamisme économique sont quelques unes des idées qui sont présentes dans cette nouvelle image.

BRÈVES

Vous découvrirez progressivement ces nouveaux logo et nom sur les différents supports de la Communauté de Communes.

➜ Pique-niquez ! La Communauté de Communes a réaménagé avant l’été plusieurs aires de pique-nique. Tables, bancs, et rampes pour l’attache des chevaux. De quoi faire le bonheur des randonneurs et des promeneurs. Ces espaces de plein air vous accueillent sur les communes de Sandouville, Saint-Romain-de-Colbosc, Graimbouville, Saint-Laurentde-Brévedent, Gommerville, les Trois-Pierres et Saint-Vigor-d'Ymonville. Pour plus d'infos : Point InfoTourisme 02 .15.13.86.49 ➜ Collecte des déchets

➜ Succès des Foulées Pour la 3ème édition des foulées de la Communauté, les participants sont venus toujours plus nombreux. Sous le soleil, plus de 500 athlètes et marcheurs ont répondu présents à l’événement organisé par le Groupement Athlétique de la Communauté de Communes de Saint-Romain-de-Colbosc.

➜R  elais Assistantes

Maternelles

Vous êtes assistante maternelle ? Chaque semaine, vous trouverez au Relais de l’Espace des Fafardets des activités créatrices et de motricité. Un temps de rencontres et d’échanges avec les autres assistantes maternelles et les enfants. A noter : le relais se déplace également dans les communes qui le demandent. Infos au 02.35.13.73.37

En raison des jours fériés, la collecte est reportée les jours suivants ; lundi 1er novembre férié : • La collecte des déchets sur les communes de La Cerlangue et de Saint-Vincent-Cramesnil est reportée au mardi 2 novembre. • La collecte des déchets sur les communes de Saint-Aubin-Routot et d’Epretot est reportée au mercredi 3 novembre. jeudi 11 novembre férié : La collecte des déchets sur les communes de Graimbouville, les Trois-Pierres et Saint-Gilles-dela-Neuville est avancée au mercredi 10 novembre.

Automne 2010 N°3

3


Économie ➜ Maison de l’Estuaire André Guéroult, maire de Saint-Aubin-Routot, a été élu pour représenter la Communauté de Communes au sein du Conseil d’administration de l’association.

ACVR s'agrandit ➜ internet "zoneS blancheS" La Communauté de Communes a été sollicitée par les mairies afin de recenser les difficultés d'accès internet de certaines personnes. Si vous êtes dans ce cas, un questionnaire est à votre disposition dans votre mairie. ➜ Prévention des risques majeurs Début 2011, la Communauté de Communes installera sur le territoire cinq sirènes d’alerte, pour prévenir les populations en cas d’accident industriel majeur. Plus d’informations dans le prochain numéro. ➜ AREHN Monsieur Guy Lemoine, maire d’Oudalle, délégué communautaire représente la Communauté de Communes au sein du Conseil d’Administration de l’Association Régionale de l’Environnement de Haute-Normandie. ➜ un château pour vos réceptions Le Château de Gromesnil situé à Saint-Romain-deColbosc accueille vos séminaires, soirées événementielles dans un somptueux parc arboré. Vous pouvez louer le château pour un week-end ou une journée. Infos: Stéphanie Morvan 02.35.13.03.94

4

L’entreprise ACVR, spécialisée en tuyauterie et chaudronnerie industrielle, implantée à Saint-Vigor-d’Ymonville, a investi dans une extension de ses bâtiments et l’achat d’un nouveau terrain. Avec un objectif : continuer à se développer. L’histoire de cette PME exemplaire débute en 1999 lorsque quatre employés, tuyauteurs et soudeurs, qui se sont connus sur les chantiers, décident de s’associer pour créer leur propre entreprise à Gonfreville L'Orcher, ACVR, un sigle issu de leurs initiales. Dix ans plus tard, son chiffre d’affaires s’élève à 7 500 k € pour un capital de 250 000 € et elle emploie 86 personnes. Pour Patrick Rastelli, l’un des co-fondateurs, « les choses se sont faites au fur et à mesure et nous avons réussi à ce que de gros donneurs d’ordre nous fassent confiance, comme Total Raffinerie et Petrochimical, EDF… ». Pour faire face à un marché en croissance, la première étape en 2002 a été de passer au statut de SARL, avec trois associés, dotée d’un capital de 12 000 € et employant une dizaine de salariés. En 2006, ACVR achète à la CCI du Havre un terrain à St-Vigor-d'Ymonville pour créer un nouveau site, 300 m2 de bureaux et 1600 m 2 d’atelier. En 2009, les dirigeants continuent leur développement : ils recrutent 20 nouveaux salariés et procèdent à une extension des locaux de 200 m2. Le budget de 300 000 € est financé à 15% par les collectivités. Un terrain de 28 000 m2 est également acquis pour construire un nouvel atelier spécialisé dans la production de matériaux nobles. Mais cette réussite n’est pas due au hasard. C’est le fruit d’un travail acharné dans un secteur porteur que la crise n’a pas trop

durement touché. « Quand on grossit, il faut faire très attention à ne pas dépasser les limites et surtout ne pas s’emballer. C’est vrai que nous avons de bonnes prévisions aujourd’hui, mais nous devons rester prudents. » Pour répondre aux nouveaux critères réglementaires, ACVR a obtenu le renouvellement de la certification MASE, Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises et est entrée dans une démarche ISO 9001 pour 2011. « Ces normes deviennent obligatoires, si nous n’avions pas cette certification concernant la sécurité et l’environnement, les gros clients ne feraient pas appel à nous. Nous avons aussi créé deux postes de HSE, Hygiène Sécurité Environnement. » Les objectifs qu’ils se fixent dans le futur, c’est de « continuer à faire croître notre entreprise et l’asseoir financièrement. » Une stratégie raisonnable qui a, pour l’heure, été payante.


Les saveurs Marguerite

agriculture

Glaces à la ferme

Les propriétaires de la ferme du petit Orcher à Étainhus tentent le pari d’une diversification novatrice en France : la fabrication de glaces artisanales à la ferme. Quoi, a priori, de plus logique que d’utiliser les produits de la ferme pour développer de nouvelles productions ? C’est le principe de base de Didier et Marie-Clotilde Vandermeersch qui ont eu l’idée de fabriquer des glaces à partir du lait, de la crème de l’exploitation et des fruits locaux. « Cette activité est totalement associée à la ferme, elle permet de valoriser notre production, même si cette activité reste annexe. On va utiliser 15 000 l de lait par an pour les glaces alors qu’on en produit 250 000 » précise l’agriculteur. Le cœur de métier, c’est la production laitière, avec une quarantaine de vaches et la culture de céréales sur 70 ha. Pour Marie-Clotilde, infirmière à domicile, une envie profonde de changer de parcours professionnel l’a amenée à réfléchir aux options qui pouvaient se présenter sur place après avoir ouvert un gîte « Accueil Paysan » en 2000. « C’est en lisant un article dans La France Agricole que j’ai eu cette idée. Il parlait d’un couple d’agriculteurs Lillois qui venaient de se lancer. Après, des amis nous ont mis en contact avec des Suisses qui produisaient des glaces. Nous sommes allés les voir, ils nous ont beaucoup appris et nous avons même acheté du matériel là-bas. » L’exploitation avait été mise aux normes d’hygiène dès 2005, il ne manquait plus que la construction d’un laboratoire et d’un local de vente pour faire aboutir ce projet. Un investissement de 100 000 € a été nécessaire pour la réalisation des

bâtiments et l’achat du matériel. Le Fonds d’Initiative Local pour l’Agriculture*, et des subventions du département, ont permis de boucler le financement. Les « Saveurs Marguerite » étaient passées du projet à la réalité. La vente aux particuliers a débuté en mai 2010 avec l’accueil de la « rando ferme » où 200 visiteurs ont pu goûter à la quinzaine de parfums de glaces et de sorbets, des produits que la gérante souhaite les plus naturels possibles faits avec des fruits frais et des ingrédients préparés sur place. « Début juillet, nous avons aussi organisé une journée portes ouvertes. Nous avons reçu 150 personnes et la plupart ont acheté des glaces. » L’agrément vétérinaire permettra sous peu de vendre aux professionnels, commerces, supermarchés, restaurants… Cette activité, très peu répandue en France, apparaît comme un pari sur l’avenir. Pour eux, « c’est une inconnue, on n’est pas sûrs à 100% de la réussite, il faut avant tout se faire une clientèle. » Un délicieux pari…

* FILA : créé et financé par le Pays le Havre-Pointe de Caux (CODAH et Caux Estuaire), ce fonds soutient les agriculteurs qui participent au développement du territoire dans leur secteur tout en préservant l’environnement.

FILA : des aides diversifiées Christophe et Sylvie Claes, exploitants à Saint-Aubin Routot, ont souhaité aller plus loin dans leur démarche bio : nourrir à l’herbe leurs 40 vaches laitières toute l’année. Pour cela, un bâtiment a été construit et du matériel acheté. L’autochargeuse de foin a pu être subventionnée à hauteur de 12 000 € par le FILA. Bruno Colboc, à la tête d’un troupeau de 250 bêtes à Saint-Romain-de-Colbosc, a voulu allier l’utile et l’agréable : faire d’une grande mare existante, rebouchée aux 3/4 dans les années 70, une réserve à incendie. Des plantations de pommiers et de hêtres permettent la valorisation du paysage. 30% du montant des travaux ont été financés par le FILA.

Automne 2010 N°3

5


L’Espace Info Énergie

territoires

ouvre à Saint-Romain-de-Colbosc

Dans le cadre d’un partenariat avec la CODAH, Caux Estuaire, met en place un Espace Info Énergie à SaintRomain-de-Colbosc. A partir du 6 septembre, l’Espace Info Énergie vous accueille et vous propose gratuitement informations et conseils objectifs sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Le conseiller Info Énergie répondra à toutes vos questions relatives à l’isolation de la maison, l’architecture bioclimatique, les éco-matériaux, les systèmes de chauffage, la production d’énergies renouvelables, les aides financières… Le conseiller est à votre disposition par email, par téléphone ou sur rendez-vous, tous les lundis de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00 (sur rendez-vous le matin et en libre accès l’après-midi). Pour Julien Becam, un des deux conseillers au Havre et à Saint-Romain-de-Colbosc, Des conseils gratuits pour faire des économies

ESPACE

INFOS CONSEILS FINANCEMENTS

RENDEZ-VOUS TOUS LES LUNDIS

ISOLATION ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE ÉCO-MATÉRIAUX PRODUCTIONS D’ÉNERGIES RENOUVELABLES

Toutes les réponses à vos questions

ingénieur énergie de formation, « ce qui fait la spécificité de ce lieu, c’est que c’est de l’accompagnement, nos conseils sont totalement gratuits et neutres, nous n’avons rien à vendre ». Depuis la création, plusieurs milliers de havrais ont pu bénéficier de leurs services, sur des consultations concernant essentiellement l’habitat. Que ce soit un projet de construction en neuf ou de réhabilitation de l’ancien, les questions sur la maîtrise de l’énergie sont nombreuses. « Lorsque les particulie rs trouvent leurs factures d’énergie trop élevées, ils se posent la question de ce qu’ils pourraient améliorer. Nous faisons des estimations à partir des documents qu’ils nous donnent : factures d’énergie, photos de la maison, plans… et nous leur expliquons les travaux envisageables pour améliorer le rendement énergétique de leur habitat, leur donnons des listes de professionnels certifiés et les aides existantes, que ce soient les crédits d’impôts et les subventions. » Un pari gagnant lorsque l’on sait que la consommation peut être divisée par 4 en réalisant des travaux adaptés.

L’Espace Info Énergie des conseils aux particuliers Depuis 2007, la Communauté de l’Agglomération Havraise a mis en place un Espace Info Énergie qui renseigne gratuitement tous les habitants soucieux de réduire leur consommation d’énergie en ce qui concerne l’habitat, les transports et les biens de consommation. Le réseau des Espaces Info Énergie a été créé par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) en 2001 en partenariat avec les collectivités locales, il compte aujourd’hui en France 230 espaces.

Logement économe ≤ 50*

A

51 à 90*

B

91 à 150* 151 à 230*

eie@ccsrc.fr Espace Info Énergie place de la mairie 76 430 SAINT ROMAIN DE COLBOSC Tél : 02 35 55 76 03 - Fax : O2 35 55 86 18

6

B.D.S.A. Le Havre – 02 35 19 21 16 - RCS 325 437 507 00024 - 08/2010

231 à 330*

Accueil tous les lundis dans les locaux du Point Info Tourisme Place de la mairie Saint-Romain-de-Colbosc Tél : 02.35.55.76.03 - Fax : 02.35.55.86.18 Email : eie@ccsrc.fr Site internet : www.ccsrc.fr

331 à 450*

C

D

E

F

> 450*

Logement énergivore * kWhEP/m2.an

G


dossier spécial équipements sportifs

Une rentrée sportive ! A l’heure de la rentrée, Au Fil de Caux vous présente un tour d’horizon des équipements sportifs de la Communauté de Communes, et des activités qui y sont proposées tout au long de l’année. Gérer les équipements sportifs est une comp étence historique p our la Communauté de Communes ; la piscine, le gymnase, furent à la base de la création

du SIVOM puis de la Communauté de Communes. Aujourd’hui, si les acteurs associatifs ont changé, l’engouement pour la cause sportive se poursuit.

Tous à la piscine ! Malgré son vieil âge : 34 ans, été comme hiver, la piscine demeure fortement appréciée, avec son toit mobile et sa plage extérieure en pelouse. Tous les ans, la piscine comptabilise en moyenne 60.000 entrées ; clubs et scolaires compris. L’été, ce sont environ 1800 personnes par mois qui ont fréquenté les bassins. Pascale Pilatte et son équipe de maitres-nageurs de la Communauté de Communes accueillent tous les jours de la semaine non seulement le public mais aussi les scolaires et les associations. Les cinq maitres nageurs surveillent de près les bassins en plus de donner des cours de natation aux enfants et aux adultes.

Pour cette rentrée 2010, la Communauté de Communes a souhaité ouvrir un créneau supplémentaire pour le public ; tous les mardis, sur le temps du déjeuner, les adultes peuvent venir nager. Enfin, rappelons que, toute l’année, toutes les écoles du territoire bénéficient de créneaux horaires. Lorsque la piscine est fermée au public c’est pour recevoir les scolaires. A partir de 19h30 les soirées sont dédiées aux activités proposées par les associations sportives locales.

Automne 2010 N°3

7


dossier spécial équipements sportifs

Tous à la piscine ! Un entretien constant

La piscine offre un petit bassin et un grand bassin de 25 mètres. Tous les ans, la loi impose au minimum une vidange des bassins, la Communauté de Communes en profite pour faire un arrêt technique afin de réaliser les travaux d’entretien nécessaires et effectuer toutes les vérifications. Cette année la Communauté de Communes réalise différents travaux : l’entretien des pieds de charpente métallique ; l’application d’antidérapant sur le carrelage des vestiaires, plages et douches ; la désinfection des gaines de centrales de traitement d’air ainsi que des travaux de maçonnerie. Actuellement fermée pour l’arrêt technique annuel, la réouverture est prévue le 20 septembre.

Aqua 200%

L’association du Club Nautique présidée par Marc Peignien propose cette année encore des activités éclectiques : à l’aquatonic se sont ajoutées l’aquapalming, l’aquapower, la muscu-homme soit différentes formules adaptées aux goûts, aux aptitudes et aux besoins de chacun, en musique ou non, pour garder la forme et faire divers exercices dans l’eau. Celles et ceux qui voudraient s’entraîner en vue de passer un examen ou un concours peuvent participer à la « prépa nat’ » et aborder l’épreuve avec sérénité.

Aquaphobie

Cette année, la nouveauté c'est les séances « aquaphobie » pour vaincre sa peur de l’eau et réussir à se sentir bien dans cet élément. Environ un français sur cinq ne se sentirait pas à l’aise dans l’eau. Cette peur profonde devient handicapante dès que les vacances approchent. Pourtant l’aquaphobie n’est pas une fatalité ! Avec des démarches adaptées et en prenant le temps de l’apprentissage, une personne peut retrouver confiance dans l’eau. A la piscine de la Communauté de Communes, les séances d’aquaphobie sont mises en place pour répondre à cette demande. Les cours ont lieu tous les samedis matins à 9h30.

8

Piscine fermée pour arrêt technique jusqu’au 19 septembre Réouverture le 20 septembre Nouveaux horaires d’ouverture Pour les futures mamans les séances « PréNatal » leur permettront en fin de grossesse de se sentir mieux dans leur peau. Plusieurs créneaux sont réservés aux activités des enfants : des « ch’tis » de 5/7ans aux adolescents. La plupart de ces jeunes défendent les couleurs du club en compétition au niveau régional. Les adultes qui se préparent à la compétition ont rendez-vous avec Robin et Maryline, le mercredi et le vendredi.

Lundi : 16h45 – 18h45 Mardi :  11h45 – 13h30 (réservé aux adultes). 18h30 – 19h45 Mercredi : 17h00 –19h00 Jeudi : 16h45 – 19h00 Samedi :  10h30 – 12h00 et 14h00 – 17h45 Dimanche : 9h30 – 12h00 Piscine : 02.35.20.12.84 Club Nautique : 02.35.20.78.69 www.ccsrc.fr


Sur la piste du bonheur ! Pratiquer l’athlétisme c’est possible ! La Communauté de Communes possède une piste d’athlétisme de 400 m, éclairée, à Etainhus. L’activité est proposée par le Groupement Athlétique de la Communauté de Communes de Saint-Romain-deColbosc. Le club des orange et noir (couleur de leur maillot) compte pas moins de 70 licenciés cette année. Très présents dans toutes les compétitions de la région, les sportifs du club s’entrainent tous les jours, et même en soirée ! En effet, depuis 2008, la Communauté de Communes a investi sur cet équipement en installant un éclairage extérieur pour l’entrainement en nocturne. Fabien Richard, Président du Groupement Athlétique, est un passionné. Tout au long de l’année, l’association propose aux coureurs de tous styles de venir s’entrainer en groupe. Il explique : Trois activités permettent aux sportifs de se retrouver dans une bonne ambiance et de pratiquer l’athlétisme soit à des fins de compétition, soit pour entretenir sa forme dans un bon esprit de convivialité, c’est plus sympa que de courir tout seul ! A l’école d’athlétisme, les petits de 7 à 11 ans s’entrainent tous les mercredis soirs au gymnase et stade du collège (18h à 20h). « Courir, sauter, lancer » c’est le programme de l’entrainement animé par Odile et Dominique. Quelques changements cette année. La marche sportive et la course à pied ont lieu le mardi soir à 18h15, le rendez-vous est donné à la salle omnisports Michel Boulay d’Etainhus et à la piste d’athlétisme. L’entrainement « cross » lui, a lieu le dimanche au même endroit. Mais le Groupement Athlétique ne se contente pas de rassembler les athlètes,

il organise tous les ans des courses dont la plus importante est « Les Foulées de la Communauté ». « En juin, l’organisation de cette journée qui regroupe trois épreuves mobilise tout le monde au sein de l’association. » Au programme trois épreuves différentes et indépendantes  ; un semi marathon de 21,1 km, une féminine La Saromanaise de 7,8 km, et une épreuve de marche : La marche des châteaux de 7,8 km sur le même parcours. Les Foulées traversent les communes de Saint-Romain-de-Colbosc, Saint Vincent Cramesnil, Sandouville, Saint Vigor d’ Ymonville. L a Communauté de Communes subventionne l’événement. En juin 2010, le succès était encore au rendez-vous avec plus de 500 participants. Le club organise également le cross scolaire pour les enfants des écoles : plus de 400 enfants ont ainsi l’occasion de vivre une compétition sportive. A noter : en 2011, pour améliorer le confort des sportifs, la Communauté de Communes va construire sur le site d’Etainhus des vestiaires avec sanitaires.

Planez ! Volez !

Activité sportive moins connue : le vol à voile est une activité que l’on peut pratiquer sur notre territoire. Basé sur l’aérodrome de la Communauté de Communes, l’Aéroclub de l’Estuaire, propose également le vol en avion moteur. Le club fonctionne principalement les weekends et les jours fériés. L'hiver et les jours ou la météo est défavorable, l'activité Vol à Voile (planeurs) se concentre sur l'entretien des machines et des infrastructures. Présidé par Gilbert Le Baillif, l’Aéroclub né dans les années 70, forme les pilotes à partir de 14 ans. Ensuite il faut avoir 15 ans pour passer le Brevet Planeur et 16 ans pour le Brevet Avion, et voler de ses propres ailes ! Au sein de l’association trois instructeurs diplômés sont présents : un pour l’avion, deux pour le planeur. Agréés par le Ministère des Transports, ils sont chargés des formations ainsi que celle du Brevet d’Aéronautique – BIA - auprès des jeunes qui souhaitent orienter leur carrière professionnelle ou leurs loisirs vers l’aviation. Coté flotte, l’aéroclub possède 3 avions, et 15 planeurs. Tous ces engins sont contrôlés par une unité d’entretien agréée par le ministère des transports et l’organisme de contrôle européen sous la direction d’Alain Bernage. Chaque année, les pilotes s’en vont dans le centre de la France à Argenton-sur-Creuse pour parfaire les connaissances de tous avec des vols quotidiens. Aéroclub de l'Estuaire : 02.35.20.82.61 ou sur le web : http://aces.aero.free.fr Automne 2010 N°3

9


dossier spécial équipements sportifs

Ludisports : nouvelle saison Depuis 2005, la Communauté de Communes avec le Département de Seine-Maritime propose aux enfants du territoire de découvrir et de s’initier à la pratique sportive. Voici le programme de la nouvelle saison. Grégory, Thibaut, Héloïse et Magali, éducateurs titulaires du Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport, et de la licence STAPS, accueillent les enfants à partir du CP et jusqu’au CM2, après la classe, le midi ou le mercredi selon les plannings. Les activités sont organisées dans les communes qui disposent d’une salle ou d’un gymnase. Elles se déroulent sous forme de cycles de 8 séances, puis les enfants changent d’activités le trimestre suivant. Les groupes sont constitués de quinze enfants en moyenne. Quand c’est possible, les enfants sont répartis selon leur âge sur différents créneaux horaires. Une seule obligation pour les enfants : être assidus aux séances toute l’année ; l’enfant doit venir au moins une fois par semaine. La Communauté de Communes demande une participation des familles de

En chiffres Chaque année, depuis 2004, Ludisports 76 permet à 5 000 jeunes du Département de participer à des actions de découvertes d’activités sportives. 12 500 initiatives ont été recensées en 2009. Pour notre territoire le Ludisports a accueilli sur l’année scolaire 2009/2010 plus de 270 enfants, sur 15 communes différentes, ce qui a représenté en 2009 un budget annuel de 37000 €, réparti de la façon suivante : la Communauté de Communes : 54%, le Département 36%, et les familles 10%. 10

15€ par enfant, pour toute l’année scolaire. Une seule exception : pour les enfants de Saint-Romain-de-Colbosc, c’est la commune qui prend en charge cette somme. A noter que ce tarif n’a pas augmenté depuis 2005. Au programme cette année, des activités sportives « classiques » comme l’expression corporelle, le tennis, le basket, le hand-ball, ou le tennis de table, mais aussi des sports moins traditionnels comme le rugby flag, le golf, le base-ball, ou le hockey. Le Ludisports s’est donné pour objectif de développer la pratique sportive en milieu rural tout en répondant à la demande des familles des différentes communes. Pour les éducateurs il s’agit pour les enfants à la fois de favoriser leur intégration sociale, développer l’éducation citoyenne en leur faisant découvrir les valeurs fondamentales du sport. Le Ludisports a vocation de « faire découvrir » et permettre ensuite aux enfants de choisir une pratique sportive et intégrer un club sportif. Pour le Département de Seine-Maritime à l’origine du dispositif : « la pratique sportive sous toutes ses formes constitue un vecteur majeur d’éducation, de vie sociale et de qualité de vie pour les Seinomarins. »

Infos / inscriptions auprès de votre mairie.

Rugby flag Le rugby flag est particulièrement adapté aux enfants : pratiqué en équipe, basé sur le rugby à quinze, le rugby flag est sans contact. Chaque joueur porte deux rubans attachés directement à son short. Les joueurs attaquants, porteurs du ballon, esquivent les défenseurs, se passent le ballon, et marquent des essais. L’équipe adverse doit, pour l’en empêcher, arracher un des rubans au porteur du ballon. Cette année les enfants pourront découvrir ce sport à Saint-Vigor-d’Ymonville ou aux Trois-Pierres.


actualités

Rentrée :

La Communauté de Communes offre les fournitures Depuis 2008, Caux Estuaire soutient les familles du territoire en offrant à chaque collégien le colis de fournitures dont il aura besoin pour son année scolaire. Cette aide s’adresse aux collégiens scolarisés à Saint-Romain-de-Colbosc mais également aux élèves habitant à Saint-Laurent-de-Brévedent scolarisés au collège d’Epouville. « La rentrée scolaire représente une grosse dépense pour les familles du territoire. Il s’agit aussi pour la Communauté de Communes en aidant les familles, de les inciter à rester sur notre territoire. Aider la scolarité des jeunes, c’est aussi veiller à conserver une population jeune dans nos communes » explique Nadine Boutigny, Vice-Présidente de Caux Estuaire, en charge des Relations Scolaires. L’économie ainsi réalisée par chaque famille est substantielle, puisque le coût moyen de la rentrée scolaire s’élève à 175,33 € pour un collégien entrant en 6ème*. En juillet, la distribution a commencé pour les collégiens de Saint-Laurent-de-Brévedent. Pour cette mère de famille venue chercher le colis de fournitures avec sa fille, « C’est vraiment un plus pour nous, je trouve que l’initiative est bonne, non seulement sur le plan économique, mais aussi parce que nous n’avons pas besoin de courir à la rentrée pour rechercher le crayon à papier qu’il faut. C’est une bonne surprise pour nous. » Cette année, pas moins de 855 colis vont être distribués à tous les collégiens : cahiers, calculatrice (pour les 6ème), stylos

bille, crayons de couleurs, classeurs, copies simples, copies doubles, colle, ciseaux, rapporteur, équerre. Tout y est. La liste a été établie avec les enseignants dès le printemps. Pour les enfants du collège de Saint-Romain-de-Colbosc, c’est l’équipe du collège qui se charge de la distribution, Budget total de l’opération pour cette année 37 000 €. Dernier détail : pour les élèves qui habitent sur le territoire mais qui n’y sont pas scolarisés pour des raisons d’options ou d’enseignement spécifique, les familles peuvent faire une demande écrite à la Communauté de Communes.

Bon à savoir Caux Estuaire, dans le cadre de sa compétence « Relations Scolaires », soutient les activités extrascolaires du collège. En 2010, 12 000 € ont été consacrés aux activités sportives et culurelles, et aux sorties scolaires du collège : chorale, groupe vélo…

* Selon une étude de l'association Familles de France publiée en 2010. Automne 2010 N°3

11


rudologie

Collecte des déchets

Une bonne moisson 2009 Comme chaque année, la Communauté de Communes dresse un bilan des quantités et de la qualité des déchets collectés. Pour 2009, les chiffres sont bons : nous trions mieux que la moyenne des Français et ces résultats témoignent d’un changement durable des habitudes de consommation et de tri.

Moins de déchets collectés d’année en année

Les 4 familles de DEEE*

Entre 2008 et 2009, le tonnage de déchets ménagers collecté a diminué de 3%, tendance que l’on constate depuis 2006. Cette baisse concerne à la fois le verre, les ordures ménagères et les emballages recyclables, dans des proportions similaires. Depuis la mise en place de la collecte sélective, le tonnage global collecté a diminué de 11%, ce qui représente entre 2002 et 2009 un volume de 623 tonnes.

➜ Le gros électroménager froid : réfrigérateur, congélateur. ➜ L e gros électroménager hors froid : machine à laver, sèche linge, lave-vaisselle, équipement de cuisson (y compris cuisinière à gaz). ➜ Les écrans : moniteurs, télévisions.

Ici mieux qu’ailleurs

Nos performances en matière de tri sélectif des emballages recyclables sont supérieures de 5% par rapport à la moyenne nationale. La production d’ordures ménagères résiduelles par habitant et par an est ici inférieure de 30% par rapport à la moyenne nationale et notre production globale de déchets ménagers produits par habitant et par an est elle aussi inférieure de 24%. Évolution des tonnages de déchets ménagers collectés depuis 2002

➜ L e petit appareillage ménager : matériel informatique, matériel audio-visuel (TV, Hi-Fi), petit électroménager de salle de bains (sèche-cheveux, rasoir), cuisine (robot…), loisirs (baladeurs…). * Déchets d'équipements électriques et électroniques

Les ratios de production de déchets par habitant et par an

7 000 6 000 5 000

715

750

705

1 250

1 173

1 166

4 000

700

734

664

677

1 180

852

881

871

648 834

3 740

4 171

4 052

3 938

3 823

3 000

3 962

2 000

4 196

4 068

1 000

Ratios CAUX ESTUAIRE**

Emballages recyclables (DMR)

46 kg/hab/an

48 kg/hab/an

Ordures ménagères résiduelles (OMR)

316 kg/hab/an

221 kg/hab/an

Verre collecté sélectivement

29 kg/hab/an

27 kg/hab/an

TOTAL

391 kg/hab/an

296 kg/hab/an

* Données 2007 fournies par l'Ademe ** Population prise en compte pour le calcul des ratios 17 297 habitants.

0

2002

● 12

Ratios moyens nationaux*

2003

2004

Ordures ménagères résiduelles

2005

2006

2007

Emballages recyclables

2008

2009 Verre


Un nouveau dispositif pour les déchets à risques infectieux On le comprend aisément : déposer des seringues dans une poubelle classique engendre des problèmes de sécurité et d’hygiène. Ces objets, référencés comme Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI), représentent un risque important pour les malades, l’entourage, le personnel chargé de la collecte, du tri et du traitement des déchets, et chaque usager de la voie publique.

cas de jours fériés, la permanence est assurée le lendemain. Vous pouvez retirer un collecteur adapté à usage unique neuf et normalisé auprès des pharmacies ou auprès de Caux Estuaire.

Pour une gestion plus sécurisée de ces déchets présentant un risque de santé publique, une collecte mensuelle a été mise en place, durant l’année 2009, en partenariat avec le Département de la Seine-Maritime, l’Hôpital local de SaintRomain-de-Colbosc et Caux Estuaire. Elle a permis la récupération de 232 kg de seringues, serties, lancettes et aiguilles, grâce à 207 dépôts effectués par des particuliers et 14 par des médecins généralistes conventionnés avec l’hôpital. Gratuite et anonyme, cette collecte s’effectue au service « magasin » de l’Hôpital Local de Saint-Romain-de-Colbosc tous les derniers jeudis de chaque mois de 15h00 à 18h00. En

Emballages recyclables : le pli est pris

Même si les quantités d’emballages recyclables collectés en 2009 ont diminué, force est de constater que la qualité du tri sélectif effectuée par les ménages s’améliore. Résultat : le taux de refus de tri, c'est-à-dire la fraction des déchets collectés ne répondant pas aux consignes de tri, a diminué de 21% entre 2008 et 2009. Alors que la moyenne nationale des refus de tri s’établit à 20%, il est chez nous à 15% en 2009 contre 19% en 2008. Le centre de tri a traité 797 tonnes durant l’année 2009 et les données du centre indiquent une quantité de matériaux valorisables produits par Caux Estuaire de 679 tonnes et une quantité de 118 tonnes de refus de tri.

Pour tout renseignement : service rudologie de Caux Estuaire

Votre déchetterie innove

La déchetterie a mise en place en janvier 2009 la filière de récupération des DEEE. Ce sont les déchets issus d’équipements fonctionnant avec une prise électrique, une pile ou un accumulateur, et pas moins de 111 tonnes ont été collectées sur la première année. Le tri du tout-venant incinérable a également été mis en place en mars 2009 sur le site et 395 tonnes ont pu ainsi être collectées en 2009. Déchets ensuite incinérés et valorisés sous forme d’énergie électrique à l’UVE de Saint-Jean-de-Folleville. 42% du tonnage total de tout-venant collecté en déchetterie a suivi ce processus.

La déchetterie de Saint-Romain-de-Colbosc a collecté 5 202 tonnes de déchets (hors pneumatiques usagés) soit l’équivalent du tonnage 2008. Les déchets verts constituent 56% du tonnage total.

Réparation en % des quantités de matériaux envoyés vers les filières de valorisation en 2009

● EMR / 66 t / 10% ● ELA / 5 t / 1% ● PET / 34 t / 5% ● PEHD / 17 t / 2% ● ACIER / 20 t / 3% ● ALU / 1 t / 1% ● PJM / 535 t / 79%

Les déchets d’emballages recyclables sont triés suivant plusieurs catégories : ➜ emballages en carton (EMR) ➜ emballages pour liquides alimentaires (ELA) ➜ bouteilles et flacons en plastiques (PET, PEHD, PVC) ➜ acier (boîtes de conserve) ➜ aluminium (cannettes) ➜ papiers journaux magazines (PJM)

Évolution des taux moyens de refus de tri depuis 2002 25

20%

20 15 10

11%

13%

16%

19%

19%

19%

15%

5 0

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Automne 2010 N°3

2009

13


Événement

Journées Eco’ Akt

Adoptez les éco-gestes !

Cinéma au Siroco

Le Temps des Grâces Vendredi 24 septembre, venez découvrir « Le Temps des Grâces » de Dominique Marchais.

Les 24, 25 et 26 septembre prochains, Caux Estuaire organise avec les associations du territoire les premières journées éco citoyennes autour de quatre thèmes : l'habitat, la consommation et les déchets, l'alimentation et la biodiversité. Un événement unique et original où vous pourrez vous divertir, découvrir et apprendre des éco-gestes dans un esprit convivial… Une centaine d’entreprises et d’associations seront présentes pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur le développement durable. L’occasion pour tous de découvrir des produits et des services éco-conçus visant à améliorer votre quotidien en adoptant une démarche citoyenne éco-responsable de préservation de notre environnement.

Des actions pour s’engager

• Changer nos habitudes de consommation, mieux gérer nos déchets, autant de défis à relever pour préserver la qualité de vie des générations futures, en participant, en famille, aux nombreux jeux et ateliers. • S’alimenter de manière responsable, s’investir dans l’élaboration de repas sains et maîtriser ainsi notre équilibre et celui des ressources naturelles. • P articiper à la protection de la biodiversité en s’associant pour concevoir des projets collectifs ou individuels.

Engagez-vous ! À la sortie de ces journées, vous serez incités à adopter un ou plusieurs éco-gestes dans votre vie quotidienne. Remplissez la carte d’engagement qui vous sera remise lors de votre arrivée, en choisissant un ou plusieurs éco-gestes faciles à avoir. Dans quelques mois, Caux Estuaire vous rappellera vos engagements en vous renvoyant par courrier votre carte postale. 14

Dominique Marchais réalise une enquête documentaire sur le monde agricole français aujourd'hui à travers de nombreux récits d’agriculteurs, de chercheurs, d’agronomes et d’écrivains. « Un monde qui parvient à résister aux bouleversements économiques, scientifiques et sociaux qui le frappent et qui continue d'entretenir les liens entre générations. Un monde au centre d'interrogations majeures sur l'avenir. » Dominique Marchais

• Maîtriser nos dépenses énergétiques en faisant le bon choix de matériaux et en contrôlant nos installations.

Le Temps des Grâces 20h00 au Siroco En présence du réalisateur, Dominique Marchais À Saint-Romain-de-Colbosc Entrée libre

Des tables rondes pour réfléchir, échanger, discuter… ➜ Samedi 25 septembre 2010 10H30 Une autre agriculture en Normandie Isabelle VILLERS, agricultrice biologique • Olivier DE SUTTER, agriculteur en reconversion • Christophe LANCON, Slow Food, les Défis Ruraux. 14H30 Eduquer nos enfants à la nature : Trucs et astuces François LENORMAND, Réseau des clubs Connaître et Protéger la Nature de Haute-Normandie • Isabelle GENNE, enseignante • Bertrand SILLARD, club CPN Caux’pains de la nature. 16H30 Un air sain dans ma maison, c’est possible ? Véronique DELMAS, Air Normand • Pascal LEROUX, pédiatre • Andrée BUCHMANN, Observatoire de la qualité de l’Air Intérieur.

Des expositions pour s’informer ➜ Habitat Gestes simples pour économiser l’énergie chez soi – ADEME Energies et Energies renouvelables – ADEME ➜ Consommation / Déchets Achetez malin – Département de Seine-Maritime Les Hommes et leurs déchets, un nouvel état d’esprit – Caux Estuaire ➜ Alimentation

➜ Dimanche 26 septembre 2010 10H30 Véhicules à propulsion humaine ou l’extension du domaine des transports actifs Jean-Luc SALADIN, médecin • Yves BERTIN, médecin • Barbara BUATOIS, Championne du monde de véhicules à propulsion humaine • Ymte SIJBRANDIJ, constructeur de vélomobiles, champion du monde • Isabelle LESENS, expert politique cyclable. 14H30 Je rénove mon habitat donc j’économise ! Valérie LOPES, architecte CAUE • Julien BECAM, Espace Info Energie • Benjamin LEROUX, éco-artisan BatiEthic • Mathilde AGASSE, Crédit Coopératif. 16H30 De la biodiversité dans mon jardin Guillaume SALAGNAC, AREHN • Loïc BOULARD, Parc Naturel Régional des boucles de la Seine Normande • François LENORMAND, Réseau des clubs CPN de Haute Normandie.

Bio is Biotiful – Inter Bio Normandie ➜ Biodiversité Chérissons les Hérissons – Club Connaître et Protéger la Nature La Sittelle Les papillons de Haute Normandie – Club Connaître et Protéger la Nature La Sittelle Les refuges LPO – Ligue pour la Protection des Oiseaux La biodiversité, vitale et fragile – Double Hélice

Espace Henri Odièvre À Saint-Romain-de-Colbosc (76) Entrée libre Infos / 02 35 13 36 90, retrouvez Eco'Akt sur Facebook http://fr-fr.facebook.com


portrait

Alain Cantais Rendre accessible les gestes durables

Ce militant de la cause environnementale est à l’origine avec la Communauté de Communes de la création des journées Eco’Akt. Homme de pédagogie et de partage, ce qui n’est pas la moindre des qualités lorsque l’on défend la cause de la planète, il s’est fortement investi aux côtés d’autres bénévoles associatifs pour la conception du programme de ces journées. « J’ai compris très jeune que l’enjeu de notre société passait par l’éducation de nos enfants. » À l’époque, dans les années 70, il est laborantin. En 1983, il quitte sa blouse pour s’engager dans l’Éducation Nationale. « J’étais soucieux de pouvoir offrir une éducation différente à mes enfants, aux enfants des autres, les éduquer dans le respect de chacun, de la nature, de la solidarité mais aussi dans la prise en compte de l’individu en tant que tel. » explique-t-il. Déjà militant au sein de l’association écologiste « le Collectif Havrais d’Ecologie » (CHE), il s’investit dans la création d’une coopérative de consommateurs de produits biologiques (la COPBIO), puis d’une crèche parentale au Havre : « Les lapins bleus ». « L’esprit était de permettre à chacun de se prendre en main, d’offrir un autre point de vue sur l’éducation inspiré de l’école Montessori et des enfants de Summerhill ». Dans sa classe, il pratique la pédagogie Freinet. À 58 ans, il continue à transmettre cette idée de partage. Pour les journées Eco’Akt, il a partagé son expérience avec l’équipe d’organisation et les autres associations partenaires. Le côté ludique, pratique et simple était essentiel pour lui, tout comme le public des enfants : « intégrer les écoles dans les journées Eco’Akt tombait sous le sens. Avec les autres responsables d’associations, nous avons pensé le programme de ces

journées en suivant cette idée de ne pas faire culpabiliser les gens, mais de les faire évoluer dans leur quotidien. Nous ne sommes pas utopiques et comme le dit Michel Gasnier, Président du Comité de Pilotage, nous partons de là où les gens en sont, pour les emmener plus loin. Le souci aujourd’hui c’est de rendre accessibles les gestes écocitoyens au plus grand nombre. » Son souhait au sujet des journées Eco’Akt : « Que ces journées soient le début d’une

dynamique qui puisse permettre le dé veloppement d’autre s actions Développement Soutenable dans les mois et années à venir tant par les familles que par les collectivités. » Lorsqu’on l’interroge sur l’évolution de l’action en faveur de l’environnement, pour lui c’est clair : « Auparavant, le dialogue se résumait à l’envoi des CRS contre les manifestants écologistes ! Aujourd’hui, nous sommes entendus, le dialogue avec les acteurs institutionnels existe. Mais il s’agit maintenant pour les défenseurs de l’environnement de rester lucides et surtout indépendants et ne pas servir de faire-valoir. »

On l’aura compris, même s’il se passionne sur les sujets d’actualité, Alain Cantais n’est pas un donneur de leçon ou un militant qui vous culpabilise, mais plutôt un passeur attentif. Automne 2010 N°3

15


CULTURE

AGENDA

La saison culturelle de Caux Estuaire

18 & 19 septembre 2010 :

➜ Ciné Pour Tous Le Siroco 16 septembre à 18h & 20h30 14 octobre à 18h & 20h30 11 novembre à 18h & 20h30 9 décembre à 18h & 20h30 programme sur www.ccsrc.fr

Territoire Terre d’histoires célèbre le patrimoine oral. Démarrée en mars dernier, la collecte de récits auprès des habitants se poursuit. Dans leur périple, les conteurs Jacques Combe et Caroline Sire ont rencontré Jacques Hoisey, conteur, écrivain, artiste, figure de notre territoire. A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, Caux Estuaire met à l’honneur ce patrimoine oral fantastique, et propose aux habitants de découvrir quelques récits locaux au travers d’un enregistrement en public avec Jacques Hoisey. Samedi 18 septembre 2010 : Brasserie « La Taverne » Saint-Romain-de-Colbosc :

“Les causeries“ de Jacques Hoisey,

CONTE, enregistrement en public de 10h30 à 12h, entrée libre. Extrait du récit de Jacques Hoisey : La Corneille du chef de gare de Saint-Laurent « Pendant la guerre on avait un chef de gare et sa femme. Elle travaillait avec lui, on les voyait souvent tous les deux. Elle était cuisinière, en dehors de ses attributions de chef de gare – de demi du chef de gare ! Lui, c’était le chef de gare ancienne méthode, avantguerre. Donc là, y avait un gars qui était charcutier et qui avait trouvé une petite corneille. On disait toujours : St Laurent, c’est le pays ravitaillé par les corbeaux, parce que dans tous les arbres, c’était plein de corbeaux. Et quand le train arrivait “tchchchch”... tous les corbeaux s’envolaient. Y’avaient des petites barrières, genre ciment, peintes en blanc. 16

Dimanche 19 septembre 2010, Château de Grosmesnil :

« Les cadastres napoléoniens sortent de leur réserve »

Exposition  de l’association La Hêtraie.

14h30 « Si le Hêtre m’était conté », :

visite guidée aux pieds des arbres centenaires du parc du château de Gromesnil, par l’association la Hêtraie, entrée libre.

17h : Territoire Terre d’histoires,

CONTE par Caroline Sire & Jacques Combe, Cie Artgonotes, contes suivi d’une rencontre avec les artistes, entrée libre.

➜ conte Territoire Terre d’histoires, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, 18 & 19 septembre divers lieux, voir ci-contre ➜ CinéMA Cap Monde « Provence » de Jean-Jacques Horem Le Siroco 5 octobre à 14h15 & 18h30 ➜ concert Michel Jonasz, variété française Le Siroco 8 octobre à 20h30 ➜ théâtre 20 ans de la Troupe du Chêne Le Siroco 16 octobre ➜ théâtre Festival de théâtre amateur Le Siroco 22 au 24 octobre à 20h30

Quand on ramassait les billets, c’étaient des petits tickets qui étaient grands... comme ça. Il mettait sa corneille sur un poteau, lui était à côté. Un jour, voyant ramasser ces machins là, tac ! elle en a piqué un. Les gens se sont pris au jeu parce qu’on avait beaucoup de réfugiés à St Laurent qui venaient parce qu’à St Laurent, on a un lieu dit : c’est la Côte d’Azur. C’est pour dire : y avait des sous, y avait du chapeau, des gabardines, et puis tout ça dans la Côte d’Azur : des 5 à 7 que ces messieurs possédaient avant-guerre, parce que ces demoiselles venaient par le train et puis ces messieurs venaient en voiture. Tout le monde se retrouvait au café de la gare… mais ça, je pourrai vous en raconter une soirée complète ! Et alors la corneille, elle prenait les tickets et elle a pris l’habitude : y avait une sébile à côté, crac ! Elle mettait les tickets là-dedans, le gars donnait ça à la corneille, un peu comme on voit au cirque, vous voyez ? Et puis y eu une andouille qui a tué la corneille. »

➜ concert Jena Lee + Acoosmik (R&B, hip-hop) Le Siroco 13 novembre à 20h30 ➜ théâtre Klinke, Cie Milo e Olivia Le Siroco 26 novembre à 20h30 ➜ conte Territoire Terre d’histoires Sainneville & Sandouville 3 & 4 décembre à 20h30 ➜ conte Territoire Terre d’histoires Le Siroco 10 décembre à 20h30 Ouverture de la billeterie du Siroco : le 14 septembre à 14h


Au fil de Caux N°3 -Automme 2010