Issuu on Google+

Une artiste polyvalente

Après l’obtention de son baccalauréat littéraire , Maharaki étudie les "Arts et techniques" à l’Ecole Régionale d’Art Visuel de la Martinique. En 1999, elle part pour Barbados afin de perfectionner sa pratique de l’Anglais et termine son cursus artistique en Design et décoration d'intérieur au Barbados Community College l’année suivante. En 2001, Maharaki quitte Barbados pour s’installer à Paris où elle entame une formation de 3 ans en réalisation cinématographique à l’Ecole Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation. En Mai 2004, Maharaki obtient son " Bachelor in Fine Arts – Audio Visual & Film Production". L’ artiste peintre… Entre 1998 et 2004, Maharaki participe à 3 expositions collectives de peintures, présente 5 expositions solo entre la Caraïbe et l’Europe, monte un happening à la rue Joseph Compère à Fort-de-France en Martinique, s’engage sur de nombreux projets artistiques aux côtés de l’association de défense des droits de l’enfant "Enfance et partage" et collabore durant deux années consécutives à la réalisation de marionnettes géantes pour les défilés du carnaval de la Martinique. En février 2003, Maharaki est invité à exposer au Portugal dans le cadre de la semaine de la Martinique organisée à la librairie Leer Devagar à Lisbonne. En décembre 2004, Maharaki organise et participe à une exposition marathon dans le cadre des manifestations du Téléthon. Cette exposition se déroulant sur 72 heures non-stop réunit 3 groupes de jazz, 56 artistes peintres et sculpteurs, plus de 250 œuvres et reverse 5000€ au Téléthon. Les peintures du Maharaki acquises par des acheteurs internationaux se retrouvent aux quatre coins du monde : Martinique, France, Royaume Unis, Tahiti, Barbade, Portugal, Etats-Unis… Le cinéaste… En 2002, Maharaki réalise son premier court-métrage intitulé INNOCENTS qui participe à des Festivals Internationaux de Cinéma tels que le FESPACO 2003 au Burkina Faso et « Vues D’Afrique » au Québec. En 2004, dans le cadre de la manifestation de clôture de promotion de son école de cinéma, Maharaki remporte, le Grand Prix du Jury pour la réalisation de son court-métrage DIG IT. Décerné à la cinémathèque de Paris, par un jury composé de 15 professionnels internationaux de


la télévision et du cinéma recevant en invité d’honneur le réalisateur américain Oliver STONE, ce prix consacre un court-métrage drôle dont les rôles principaux sont tenus par l’acteur Edouard MONTOUTE et le rappeur LORD KOSSITY. DIG IT obtient aussi le Prix de l’interprétation masculine pour la performance d’Edouard MONTOUTE dans le rôle de Lucien Edouard. De retour dans la Caraïbe, Maharaki réalise plusieurs publicités et format courts pour la télévision, mettant sa créativité et son savoir faire technique au service d’agences de publicité et de maisons de production. En avril 2006, elle est invitée à réaliser à Barbade, le court-métrage HOLDING ON Lauréat du Prix du meilleur scénario du Barbados National Culture Foundation. En février 2007, Maharaki reçoit le 2e Prix « Lumina Sophie » concours de scénario organisé par l’association Créole en Court. Ce prix décerné pour son scénario intitulé VIVRE, lui est remis au Palais des Congrès de Madiana par Mme Arlette PUJAR pour le compte du Conseil Général de la Martinique. Maharaki retourne à Barbados, en mars 2007, pour réaliser le « RIHANNA behind the scene photo shoot » pour le magazine Américain IN STYLE. En Décembre 2008, Maharaki est membre au jury de la deuxième édition du Barbados International Film Festival présidé par Leslie TAUBMAN, puis en avril 2009, membre du jury Caribbean Broadcasting Awards. En 2010, le clip « TO THE OTHER SIDE » que Maharaki réalise pour l’artiste INDRANI est nominé au Barbados Music Awards dans la catégorie Meilleur clip de l’année. La même année, son film INNOCENTS reçoit la mention spéciale du jury du Festival EKOCLAP en Martinique. En 2011, Maharaki remporte le Prix du Public et la Mention Spéciale du jury pour l’humour au festival Prix Court pour son court-métrage UN ACHAT COMPULSIF, un film réalisé et monté en 48h, avec une caméra et un ordinateur, sans budget et sans aucun acteur professionnel. Basée à Barbade, Maharaki produit et réalise clips vidéo, publicités, reportages & émissions TV. Elle manage régulièrement des tournages pour des productions étrangères ce qui l’a conduite à travailler avec des stars comme Rihanna & Shontelle ou de grandes marques internationales de produits cosmétiques ou alimentaires. Ne perdant pas de vue ses rêves de cinéma, Maharaki prépare actuellement le tournage de son 6e court-métrage intitulé VIVRE dont le scénario à remporté le Prix Lumina Sophie en 2007 et recherche activement des sociétés de production internationales pour la réalisation de son premier long-métrage adapté d’un roman Français… Pour plus d’informations : www.maharaki.com


maharaki-biofrancais