Issuu on Google+

PROJET "CIVITAS" financé par la Commission européenne COM-09-PM-123-AG-FR Etudes comparées de l'environnement et de l'aménagement futur des territoires de nos villes Août 2009 – Juillet 2011


LA POLLUTION DE L’AIR


L’AIR, RESSOURCE NATURELLE


L’air entoure le corps humain et pénètre dans le corps par l’intermédiaire de tous les pores et, particulièrement, par les poumons, dans un rythme d’environ 16 inspirations par minute. • De cette manière on retient en moyenne environ 15 kilos d’air par jour. La pollution atmosphérique ne constitue pas un phénomène nouveau. • On peut argumenter par le fait qu’il y a des cas de pollution naturelle, cas liés à des éruptions accidentelles de gaz. • Mais, généralement, la pollution de l’air, c’està-dire la modification de sa composition normale représente la conséquence de certaines activités humaines. • •


L’air non pollué contient : 78% azote, 21% oxygène et 1% autres éléments parmi lesquels l’hélium, l’argon, le néon etc.

Aujourd’hui la pollution est partout présente, surtout dans les villes surpeuplées, le long des chaussées où la circulation des automobiles, camions, tires etc. est très intense, dans les zones industrielles, dans les localités rurales etc.


La pollution représente la présence dans l’atmosphère de différentes substances appelées des polluants, pollution due aux différentes activités humaines qui mènent à l’altération de l’air et qui affectent la flore et la faune, mais aussi le milieu caractéristique de la vie humaine.


Un des plus importants problèmes de nos jours est celle de savoir dans quelle mesure l’air que nous respirons est propre et dans quelle mesure il est pollué. •

C’est la raison pour laquelle nous avons réalisé une étude de la pollution dans notre région, étude qui suppose:

1. L’inventaire des sources de pollution:

• • •

- naturelles ( pollen, spores ) - anthropiques - l’émission des gaz et des déchets provenus de la combustion des combustibles ménagers, - le trafic automobile, - l’existence des fabriques de meuble, - l’existence des fabriques de brique, - l’existence de la poussière provenue de l’industrie des matériaux de construction, - l’exploitation des ressources de calcaire dans la région Mateias (la fabrique Holcim), - l’existence des déchets urbains, - la pollution radioactive, l’érosion du sol, l’habitude de fumer etc.

• • • • • • • •


• • • •

2. La détermination de la superficie de répartition des polluants, du degré de pollution : - indirectement, par le calcul, - directement, par des observations de terrain, mesurages.

Les suivants polluants ont été identifiés :

• •

- le monoxyde de charbon (CO ), produit par la circulation routière, - le dioxyde de charbon (CO2) de l’atmosphère qui forme un écran, qui empêche la répartition dans l’atmosphère de la radiation thermique et qui produit l’effet de serre, - le dioxyde d’azote (NO2), le plus dangereux, est produit par les moteurs à combustion interne et par la combustion du charbon. Ce polluant, à une certaine concentration, contribue à la formation du smog, - l’ozone qui prend naissance dans le processus de formation du smog et qui a une action toxique sur les plantes, - le dioxyde de soufre (SO2), produit par les combustibles fossiles : du pétrole et des charbons, - le plomb (Pb) qui arrive dans l’atmosphère par les gaz produits par l’intermédiaire de la combustion des combustibles liquides (dans l’essence on introduit le tétra éthylène de plomb).

• • •


Les valeurs des concentrations des polluants - 10 août 2010:

10/08 2010

Dioxyde de Dioxyde soufre d’azote

Oxydes des azotes

Monoxyde d’azote

Ora

µg/m³

µg/m³

µg/m³

µg/m³

01:00

6.32

7.88

10.58

1.76

02:00

6.45

6.78

9.48

1.76

03:00

6.44

5.61

8.34

1.77

04:00

6.52

4.62

7.32

1.76

05:00

6.49

3.77

6.47

1.76

06:00

6.52

3.49

6.17

1.75

07:00

6.44

3.36

6.09

1.78


08:00 09:00 10:00 11:00 12:00 13:00 14:00 15:00 16:00 17:00 18:00 19:00 20:00

6.46 6.44 6.40 6.55 6.58 6.58 6.70 6.56 6.73 6.46 6.62 6.69 6.73

3.83 2.71 3.01 2.82 2.03 1.42 1.30 1.38 1.27 1.25 1.75 1.93 1.90

6.78 5.55 6.14 6.01 4.89 4.09 3.93 3.98 3.89 3.92 4.46 4.65 4.68

1.92 1.86 2.04 2.08 1.86 1.74 1.71 1.69 1.71 1.74 1.77 1.78 1.81


21:00

6.54

3.78

6.78

1.96

22:00 23:00 24:00

6.90 6.65 6.44

5.43 6.87 5.98

8.46 9.81 8.83

1.96 1.92 1.86


• •

L’étude de la concentration des polluants dans la région Campulung a été effectuée avec la collaboration de la Station AG6. La concentration des polluants qui s’encadrent dans les limites admissibles permises.


Les effets de la pollution: les pluies acides, le changement de l’électricité de l’atmosphère, l’effet de serre, des maladies de l’appareil respiratoire et cardiovasculaire, des maladies du sang, du cancer, des malformations des plantes, des animaux, de l’homme, la modification des édifices de pierre etc. Des mesures pour la diminution du degré de pollution : - la réalisation d’appareils qui limitent les émissions nocives, - l’emploi des filtres électrostatiques, - l’emploi des combustibles alternatifs : le méthanol, l’éthanol, - le maintien des formations végétales capables de régler d’une manière naturelle les caractéristiques physiques et chimiques de l’air, - la collecte hygiénique des déchets domestiques, le recyclage, - l’extinction, la préservation des parcs, des espaces verts, - l’interdiction du klaxon et d’autres sources qui peuvent produire du bruit, - l’interdiction de fumer dans les lieux publics


• •

Protéger l’air signifie protéger la vie et la santé de chacun d’entre nous. L’homme est naturellement attiré vers l’amour de la nature dans toute sa complexité et de la vie mais pour bénéficier de tous ses avantages il doit faire tout le possible pour sauvegarder l’environnement. La Roumanie a prolongé ses activités de coopération sur le plan scientifique et technique vers les autres pays dans le domaine de la protection de l’environnement. Malgré tous ces efforts menés par notre pays pour maintenir et pour améliorer la qualité du milieu environnant il est hors de doute que, sans une étroite collaboration internationale, les problèmes majeurs du milieu de vie et de travail ne pourrons pas trouver des solutions optimales. Animé par le désir d’une plus large coopération, la Roumanie, en tant que pays membre du Conseil Administratif du Programme des Nations Unies (P.N.U.E.) participe activement à un nombre important d’actions dans le cadre de ce programme. Faisant partie de l’Union Européenne, la Roumanie contribue activement du point de vue scientifique concernant les problèmes de l’environnement, les aspects techniques applicatives, y compris ceux liés à la production, au perfectionnement des équipements, à la surveillance et à la protection du milieu environnant sur le plan national et international.


ON A BESOIN D’AIR FRAIS POUR ÊTRE SAINS!


NE POLLUEZ PAS L’AIR, L’EAU ET LE SOL!


PROTÉGEZ LES FÔRETS, ELLES RENDENT L’AIR PLUS SAIN!


NE LAISSEZ DES DÉCHETS DANS LES FÔRETS, DANS LES RIVIÈRES, SUR LE SOL!


NE BRÛLEZ PAS LES DÉCHETS EN PLASTIQUE!


Maintenez en vie les parcs, les jardins publics!


ARRÊTEZ LA POLLUTION DES ZONES QUI DÉTIENNENT DES OEUVRES DE PATRIMOINE!


DITES NON AUX DÉFORESTATIONS!


IL FAUT APPRÉCIER L’AIR À SA JUSTE VALEUR, TOUT COMME NOTRE PROPRE VIE!


Matériel réalisé par les élèves: Goicea Raluca Bălăceanu Cristina Nica Anamaria Larion Georgiana Gava Radu Professeurs coordonnateurs: Prof. Radu Anda Prof. Hava Viorica Traduction réalisée par: Prof. Drd. Grigorescu Mihaela

Toate informaţiile furnizate reprezintă responsabilitatea exclusivă a echipei de proiect, iar Agenţia Naţională pentru Programe Comunitare în Domeniul Educaţiei şi Formării Profesionale şi Comisia Europeană nu sunt responsabile pentru modul în care este folosit conţinutul acestor informaţii.



Pollution de l'air