Page 1

PROJET "CIVITAS" financé par la Commission européenne COM-09-PM-123-AG-FR

Études comparées de l'environnement et de l'aménagement futur des territoires de nos villes Août 2009 – Juillet 2011


LE PATRIMOINE CULTUREL DE CÂMPULUNG


A Câmpulung, il subsiste encore quelques constructions datant depuis des siècles, de vrais bijoux de l’architecture populaire. Celles-ci doivent être restaurées et conservées, car elles représentent autant de documents authentiques, de vraies sources d’inspiration pour les prochaines habitations, caractérisées par l’harmonie des proportions et par un style à elles, rencontré notamment dans la région de Muscel.


Si pour longtemps l’architecture de la ville a gardé la typologie de l’architecture locale (avec certaines innovations), consistant en habitations à deux étages, à mesure que la ville a été intégrée sur la voie de la modernisation, à part les vieux exemples d’architecture civile, qui abritent des maisons paroissiales et des résidences avec des cours princières, de nouveaux bâtiments apparaissent, remplissant des fonctions plus vieilles ou plus récentes, ou qui sont traités avec l’exigence des temps modernes.


Vu que la ville de Câmpulung continue sa tradition artisanale, mais tout d’abord commerciale, consacrée par l’existence du „ zobor”(…..), à savoir de la foire à l’occasion de la Saint-Elie, la fonction économique, reflétée par de nouveaux bâtiments, se diversifie, se raffine, à la fonction agricole et commerciale se rajoutant d’autres fonctions nouvelles. Par exemple, l’endroit des vieilles foires périodiques auprès des églises Saint-Elie, Marina, de l’Auberge-Bazar, aménagées à l’intérieur du Monastère Negru Vodă par Matei Basarab et disparues, suite à la guerre austro-turque de 1736-1739. Parmi les bâtiments voués à la fonction économique, la Halle commerciale a eu le plus grand impact sur la modernisation de la ville. Elle allait s’ajouter aux nombreuses boutiques, situées au rez-de-chaussée de beaucoup d’habitations, trouvées sur les routes à grande affluence.


À part les activités productives, de type artisanal, traditionnel, des forgerons, des tailleurs de pierre, des couturiers de pelisse fourrée, des tanneurs, des activités modernes aparaissent: meunerie, fabrication du papier, fabrication de bois scié (la fabrique „La Latte” ), production de chaux – la fabrique Vălimăreanu.


La fonction administrative, qui a son origine dans le rôle de cour princière, qu’a eu la ville, dans les privilèges princiers, quant à l’autoadministration; elle acquiert des valences modernes, lorsqu’on dresse les bâtiments de la Mairie et de la Préfecture. Autour de ces constructions et d’autres encore, significatives pour cet habitat, allait se dresser le centre civique de la ville, d’une manière très bien contourée, par rapport à celles de „l’époque de Ceausesco”, qui a conduit à la mutilation de nombreuses villes du pays.


La Place de Piaţa la Ville et lacomercială Halle Commerciale şi Hala

La Place de la Ville et la Halle Commerciale Piaţa oraşului şi Hala comercială


clocher de Catholique - détail Le clocher de l’Église Catholique L’Échauguette de la maisonLe paroissiale de l’Église l’Église Catholique avant et après la restauration

Le clocher de l’Église Catholique


Le Musée d’Histoire de Câmpulung –l’ancienne Administration Financière


La Maison et ledeclocher - vue – Le clocher ayantPrincière aussi le rôle tour d’entrée La maison archiépiscopale – connue comme habitation duPrincière prieur L’ensemble du Monastère Negru Vodă – La Maison depuis le Sud-Est vue depuis l’ouest


L’Ancienne Préfecture de Muscel

Prefectura Muscel L’Ancienne Préfecture de Muscel

L’Ancienne Préfecture de Muscel L’Ancienne Préfecture de Muscel –à présent la Câmpulung Mairie de Câmpulung Fosta Prefectură Muscel – acum Primăria L’Ancienne Préfecture de Muscel


La vieille Mairie, à présent la Maison de Culture vieille Mairie,à àprésent présentlalaMaison MaisondedeCulture Culture LaLa vieille Mairie,

La vieille Mairie, à présent la Maison de Culture


Le Tribunal Le Tribunal Le Tribunal Tribunalul


La fonction militaire, défensive de la ville est mentionnée dans les documents par l’existence du camp fortifié romain de Jidova, ensuite par la fortification de l’ensemble du Monastère Negru-Vodă, qui, pendant l’époque de Matei Basarab est remarquable, étant, possiblement, liée à la menace représentée par Vasile Lupu, celui qui a l’intention de faire monter son fils sur le trône valaque. Pendant le règne de Charles I-er, à l’approche et après la Guerre d’Indépendance, aparaissent les conditions qui confèrent à la ville la fonction de défense sur des principes modernes. C’est ici que se trouvent des effectifs militaires et qu’on construit ensuite la caserne du 30e Régiment de Muscel.


Le Camp fortifié romain de Jidova Le Camp fortifié romain de Jidova Castrul Jidava

Le Camp fortifié romain La Tour de Turn défense dans fortifié Castrul Jidava de apărare încamp castrul romanromain Jidava de Jidova de le Jidova


La Caserne du 30e Régiment de Cazarma Regimentului 30 Muscel La Cazarma Caserne deInfanteriei l’Infanterie Muscel

La Caserne du 30e Régiment de Muscel Cazarma Regimentului 30 Muscel


La fonction religieuse de la cité, qui se retrouve depuis la fondation même de la ville, s’instille aussi dans la modernité. Les édifices religieux deviennent le lieu de préoccupations culturelles, éducatives, par la fondation d’écoles, d’imprimeries, de musées, d’institutions de charité, comme l’Orphelinat et le Séminaire des Orphelins de Guerre „Le Patriarche Miron”. Lors de la fonction religieuse, pendant toutes les époques, il y a eu des effets sur tous les habitants quant à l’affirmation et à l’individualisation de la ville de Câmpulung parmi les villes du Pays Roumain, surtout suite à l’interférence de la fonction religieuse avec la fonction culturelle, défensive, mais aussi avec les fonctions administratives et caritatives.


Le Planul Plan de bisericii l’Église de l’Infirmerie bolniţei (plan de l’architecte Alex. Mulţesco et deşil’architecte Marie Mulţesco) (releveu arh. Alexandru Mulţescu arh. Maria Mulţescu) L’Église debolniţei l’Infirmerie Bisericii


Planul bisericii Fundeni (după N. Ghika-Budeşti)

Le Plan de l’Église de Fundeni (selon N. Ghika - Budeşti)

L’Église de Fundeni


L’Église Catholique „St. Jacob” Biserica Catolică „Sf. Iacob” L’Église Catholique de l’ensemble,(După selon l’architecte Balş) Bărăţia, planul(plan ansamblului arh. Şt.Şt.Balş)


domnească Câmpulung - reconstituire ade La Curtea Cour Princière de din Câmpulung – reconstitution incintei din sec. siècle XIX a Mănăstirii „Negru Vodă" l’enceinte du XIX-e du Monastère Negru Vodă

Le plan dePlanul l’actuelle église Negru Vodă Vodă" de Câmpulung. (plan de la chaire actualei biserici „Negru din Câmpulung. d’histoire et de théorie de l’architecture de l’Institut d’architecture „Ion (Releveu Incinta al catedrei de istoria şi teoria arhit. din Inst.din de Câmpulung arhit. „Ion Mincu'). actuală a Mănăstirii „Negru Vodă" L’enceinte actuelle du Monastère Negru Vodă de Mincu”) Câmpulung (plan de chaireşid’histoire et de théorie de (Releveu al catedrei delaistoria teoria arhit. din Inst arhit. Monastère Negru Vodă l’architecture de Le l’Institut d’architecture „Ion Mincu”) L’Église Catholique „St. Jacob” „Ion Mincu")


Planul bisericii Sf. Gheorghe – Olari Le Plan de l’église St. Georges –

Potiers (selon N. Ghika -Budeşti) (după N. Ghika-Budeşti)

L’Église St. Georges-Potiers. Peinture extérieure du pronaos (le prêtre Gherasim et sa femme, Marie)


Le PlanŞubeşti de l’église Şubeşti Planul bisericii (după BCMI1936) L’Église de Şubeşti, l’église des couturiers de pelisses fourrées


Le Plan de l’église St. Planul bisericii Sf.Marina Marina Biserica Sf.Marina Marina L’église St.


La fonction culturelle-éducative de la ville, fondée sur des principes modernes est marquée par bon nombre d’événements; l’apparition de l’école nationale pendant la première moitié du XIX-ème siècle ouvre la voie de ce processus jalonné par : l’inauguration du Gymnase de Câmpulung (qui a changé de nom, „Dinicu Golescu”, peu de temps après) en 1892, devenu en 1917 lycée, la construction de l’École Normale „Charles I-er” (1892-1896). Le premier musée a été fondé à l’intérieur du Monastère Negru Vodă, près de lui a été finie la construction de l’Athénée Populaire, selon les plans de l’architecte D.I.Berechet.


L’École Normale Charles I-er, I-er, à présent le Collège L’École Normale Carles à présent leNational Collège Pédagogique Charles I-er de Câmpulung

National Pédagogique Carles I-er de Câmpulung Ateneului Popular ––actualmente Protoeria L’Athénée Populaire à présent l’Archidiocèse


La fonction de loisir a été donnée par le climat propice de la ville qui a été exploité par les édiles et par les particuliers entreprenants, par la fondation des établissements balnéaires ( Les Bains Eforie Kretzulesco), par la construction d’hôtels (Royal, Grădisteanu, Niculesco), mais aussi par l’aménagement des parcs (Ştefănesco, Kretzulesco, du Jardin Public), Câmpulung est devenu aussi une importante résidence estivale, lieu de villégiature, on y a construit des villas ayant un aspect qui impressionne aujourd’hui encore.


Băile Eforiei Kretzulescu I, ed. Niculescu, 1902 Les Bains Eforie Kretzulesco I, édition Tache Niculesco, environ Les Bains Eforie Kretzulesco IV, Tache Niculesco, environ 1902 1903 Băile Eforiei Kretzulescu IV, Tache ed. Manolescu, c.c.1903 Băile Eforiei Kretzulescu II, ed.Tache Manolescu, c. 1903 Les Bains Eforie Kretzulesco II, édition Niculesco, environ 1903

Les Bains Eforie Kretzulesco I, édition TacheNiculescu, Niculesco,c.environ Băile Eforiei Kretzulescu I, ed. Tache 1902 1902


Le Jardin Public Câmpulung. La grande allée du Jardin Public Câmpulung – le Jardin Public


LaAnastase Villa Anastase l’échauguette - le belvédère La Villa –Villa la –galerie extérieure à terrasse VilaVila Anastase foişorul-belvedere La Anastase Anastase – pridvorul Vila –Anastase


La Villa Paul Vila Paul


La Maison du chancelier en chef, Gică Casa tetrilogofătului Ştefănescu Ştefănesco,à présent le Gică Musée d’Ethnographie


La Villa Grant Vila Grant


La Villa VilaBratu Bratu


Matériel réalisé par les élèves :

Professeurs coordonnateurs :


Toate informaţiile furnizate reprezintă responsabilitatea exclusivă a echipei de proiect, iar Agenţia Naţională pentru Programe Comunitare în Domeniul Educaţiei şi Formării Profesionale şi Comisia Europeană nu sunt responsabile pentru modul în care este folosit conţinutul acestor informaţii.

Patrimoine culturel  

Le patrimoine culturel de Câmpulung-Muscel

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you