Page 1

BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:07 Page1

Boucau, Ville d’Avenir et de Qualité

Boucau Synergies Voirie

n°11

Avril 2018

Retrouvez rales en pages cent

notre agenda

Les travaux rue de Matignon achevés

loisirs ltulere & cu tachab dé

Evènement à Boucau

Echos de la ville

Dossier finances

La Fête du bois Guilhou, 36e dessous : Fertiladour, chroniques d’un désastre humain et écologique

Succès du local jeunes, modification de circulation rue Barthassot, équipement informatique pour la classe ULIS

Focus sur les réalisations 2017 et budget primitif 2018


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page2

EDITORIAL

LE LANGAGE DE VÉRITÉ e budget de l’exercice 2018 a été débattu et adopté par le Conseil Municipal le 9 avril dernier. Il s’agit, encore cette année, d’un budget ambitieux en raison des 2,4 millions de dépenses d’équipements votées. Comme vous pourrez le lire à travers les pages de ce numéro de Boucau Synergies, les investissements retenus sont bien évidemment prioritaires au regard des besoins et attentes légitimes de la population, de la mise en sécurité et accessibilité de la voirie et des bâtiments communaux. La construction d’une Maison des Associations, la restructuration du CCAS, des travaux à l’Apollo, le réaménagement de la rue G. Lassalle… témoignent de la volonté de la municipalité de changer l’image de Boucau en faisant d’elle une Ville d’avenir et de qualité. Cependant la Commune se voit contrainte de continuer à investir, pour rattraper un retard pris depuis de nombreuses années, dans un contexte budgétaire particulièrement contraint. Sa capacité d’autofinancement est très restreinte et j’y apporte, avec mon équipe, toute la vigilance nécessaire. Depuis 2014, début de notre mandature, jusqu’à ce jour, la Commune doit faire face à une perte de ressources de près de 2 millions d’euros suite à des décisions imposées par l’Etat (baisse des dotations, pénalités loi SRU, réforme des rythmes scolaires…). Pour trouver de nouvelles recettes, la solution immédiate aurait été d’actionner le levier de la fiscalité. Or, conformément à notre engagement de campagne, la municipalité a décidé de ne pas augmenter les taux des taxes “ménage”. Dès lors, diverses mesures sont engagées pour permettre à la Commune de retrouver des marges de manœuvre. Cela se traduit notamment par la maîtrise des charges de fonctionnement et la recherche systématique de subventions auprès de l’Etat, du Département, de la Région et de la Communauté d’Agglomération pour les opérations d’investissement… De plus, la Commune a décidé d’optimiser son patrimoine foncier avec la vente de terrains et propriétés bâties dans le cadre de projets de réaménagement urbain. Il ne s’agit pas de “brader des bijoux de famille” mais de céder des biens communaux jusqu’alors non valorisés et de surcroît générateurs de coûts pour la collectivité. Gérer la Cité implique de faire des choix responsables, même si parfois difficiles, et d’en rendre compte à ses administrés. La parution trimestrielle de “Boucau Synergies” vous permet de recevoir régulièrement les informations nécessaires sur les projets et actions de la municipalité en cours et à venir. Enfin, soucieux d’entretenir le lien de proximité et échanger avec les Boucalais(e)s, j’ai plaisir à vous convier, entouré de mes Adjoint(e)s, à une réunion publique le jeudi 3 mai pour vous présenter le budget primitif 2018 et les projets qui seront menés à bien cette année.

L

Francis GONZALEZ Maire de Boucau

page

2

Boucau

SOMMAIRE

Boucau Synergies # 11 - avril 2018

Editorial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 2 Evènement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 3 Les échos de la ville . . . . . . . . p 6 Rétrospective . . . . . . . . . . . . . . . . p 11

Boucau dans l’Agglo . . . . . . . Dossier finances . . . . . . . . . . . . Vie économique . . . . . . . . . . . . . Vie associative . . . . . . . . . . . . . .

p 12 p 13 p 16 p 17

Parole à l’opposition . . . . . p 18 Infos pratiques . . . . . . . . . . . . . . . p 20 Etat civil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 22


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page3

ÉVÈNEMENT

: s u o s s e d e 36èm chroniques d’un désastre humain et écologique

ertiladour, c’est l’usine abandonnée au bord de l’ Adour à l’entrée de la ville et qui appartient au groupe Roullier. A la fin des années 60, l’usine de fabrication d’engrais Fertiladour s’implante sur le site du port de Bayonne. Pendant une vingtaine d’années, des ouvriers vont y broyer de la silice et de la monazite, minerai au contenu hautement radioactif. Vingt ans plus tard, les premières mesures de la radioactivité indiquent une pollution importante des sols, plusieurs ouvriers sont malades.

F

L’exposition scénique de l’affaire Fertiladour est bâtie autour de deux “acteurs” principaux : la voix des uns (les constats, justifications, dénégations, prédictions, annonces, revendications) ; le corps des autres (l’érosion, la pollution, la colonisation du sol et du sous-sol ; la fragilisation des corps des ouvriers, les

maladies, les accidents). Odile Macchi, sociologue et metteur en scène, a fait un important travail de recherche afin de restituer cette histoire devenue tragiquement banale dans le cadre du projet SILICOSIS du Centre d’Etudes Européennes de Sciences Po. En insistant sur le discours rassurant et incantatoire des uns et la réalité implacable des faits dont sont victimes beaucoup d’autres, elle place le théâtre documentaire au coeur d’un débat de société Francis Gonzalez, Maire, explique ainsi que le choix de présenter la pièce sur “le lieu du crime” était une évidence. “Je suis très sensible à cette question, je fais d’ailleurs partie du comité de soutien aux victimes de Fertiladour. C’est un drame humain, avec de nombreuses personnes malades, décédées aujourd’hui, c’est un problème de santé, les ex-salariés, les

riverains, ont été exposés. Je n’oublie pas également la position géographique de l’usine, au bord à quai, et qui a son importance pour l’économie de la commune. 7 Ha de terrains sont pollués alors qu’ils pourraient être générateurs d’emplois. Avec le Conseil Municipal nous sommes vigilants sur l’avenir du site, sa dépollution. Nous échangeons avec la DREAL, la Région Nouvelle-Aquitaine afin de pouvoir avancer dans ce dossier. Il est important de faire avancer les choses, il en est de notre responsabilité pour l’avenir, à tous, élus locaux, régionaux, représentants de l’état et industriels”.

page

3


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page4

ÉVÈNEMENT

LA FÊTE DU BOIS GUILHOU : LA NATURE S’INSTALLE PENDANT DEUX SEMAINES À BOUCAU Aux mois de mai et juin, la ville de Boucau organise la troisième édition de la fête du Bois Guilhou en partenariat avec le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques et le Centre Social Dou Boucaou. Du 24 mai au 3 juin, animations, conférences, activités de plein air rythmeront deux semaines autour de la Nature et plus particulièrement du Bois Guilhou.

UNE ANIMATION QUI S’INSCRIT DANS LE CADRE D’ÉVÈNEMENTS NATIONAUX COMME LA FÊTE DE LA NATURE, LA SEMAINE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET LES “RENDEZ-VOUS AUX JARDINS”. LE THÈME DE LA FÊTE CETTE ANNÉE S’ARTICULERA AUTOUR DU MONDE DE L’INVISIBLE (THÈME FÊTE DE LA NATURE 2018).

Un travail partenarial avec les établissements scolaires La fête du Bois Guilhou est également l’occasion pour les enfants scolarisés à Boucau d’être sensibilisés et de se rapprocher de la Nature. Toutes les écoles publiques et privées boucalaises sont impliquées dans cet événement ainsi que le collège Henri Barbusse. En effet, différentes activités sont construites en partenariat entre les organisateurs et les enseignants. Ainsi, les écoles maternelles participeront à des ateliers autour de la Nature animés par l’association Hegalaldia et des étudiants en BTS Gestion et Protection de la Nature du lycée agricole de St Pée sur Nivelle. Les grandes sections maternelles et le 1 er cycle des écoles élémentaires participeront également à une course d’orientation pédagogique autour de la biodiversité et l’histoire du bois Guilhou avec l’accompagnement et la participation du Pôle Enfance Jeunesse. Le service patrimoine naturel et culturel du Conseil Départemental proposera des animations et sorties nature à quelques collégiens ainsi qu’aux enfants de l’Ikastola et de l’école Ste Jeanne d’Arc. page

4

Le dimanche 3 juin : Journée d’animations au Bois Guilhou Le dimanche 3 juin sera le GRAND rendezvous qui clôturera ces 15 jours au rythme de la Nature. La ville de Boucau, le Centre Social Dou Boucaou et le Conseil Départemental proposeront avec de nombreux partenaires institutionnels et asso-

ciatifs plusieurs stands d’informations et d’animations. L’environnement et l’écologie seront au cœur de la journée : initiation à l’herboristerie, conférence sur l’orientation des abeilles, gestion et tri des déchets, exploration d’arbres en hauteur (accessible


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page5

aux personnes à mobilité réduite), présentation de la faune et la flore du bois Guilhou, découvertes et dégustation de produits locaux, présentation de l’AMAP du Boucau, balade botanique, bourse aux plantes et aux graines, soin de la faune sauvage, déambulation de marionnettes géantes, séance de yoga-nature, animations musicales… avec bien d’autres activités. La possibilité de se restaurer sur place est offerte par des stands proposant des produits locaux et/ou bio. Vous pourrez également profiter de l’espace naturel pour pique-niquer et profiter de cette journée.

Les grands rendez-vous LE JEUDI 31 MAI LE DIMANCHE 3 JUIN : 3E ÉDITION DE LA FÊTE DU BOIS GUILHOU Le programme complet sera disponible début mai sur le site internet de la ville de Boucau www.boucau.fr

LE VENDREDI 1ER JUIN

ATTENTION AU STATIONNEMENT !

Ouverture officielle de la fête du bois Guilhou et soirée exceptionnelle en présence du « musiniériste » Jean THOBY qui fera parler et chanter les plantes lors d’un concert de musique botanique, à voir ! (voir encadré plus bas)

Privilégiez les parkings du square Marx Dormoy rue René Duvert, de la rue Lucie Aubrac, des écoles Jean Abbadie/Centre Social Dou Boucaou et Jean-Baptiste Lanusse pour vous rendre au Bois Guilhou en moins de 5 minutes à pied. Le dimanche les lignes de bus 4 et 9 desservent l’arrêt Bois Guilhou, ou encore mieux rejoignez-nous à vélo ou grâce à la calèche qui circulera dans Boucau !

LE SAMEDI 2 JUIN Bivouac Nature pour les ados (Départ à 13h et retour le lendemain à 13h) : balade nocturne, alimentation locale et bio, seront au programme de ces 24 heures Nature.

LES PLANTES VONT PARLER AU BOUCAU ! OU UN CONCERT BOTANIQUE DE PLANTES ! C’est une découverte inédite pour le public. La musique des plantes est une façon d’associer l’art à la science. Les plantes émettent un langage musical qui est désormais accessible. Ces expériences d’écoute du langage végétal forment un excellent support à la compréhension du règne végétal et permettent de faire évoluer nos mentalités et comportements à l’égard des végétaux et de les faire sortir du monde du silence. Le “musiniériste” Jean THOBY viendra au Boucau nous faire une démonstration en direct et nous expliquer ses expérimentations et l'origine de ce son et quel pourrait être le monde végétal de demain. Suivi d'échanges ouverts pour répondre à vos questions.

Photo : Sud-Ouest©

Veillée d’histoires et collecte de mémoires de Boucalais et Boucalaises autour de l’histoire du Bois Guilhou (projet en partenariat avec la compagnie Kilika). Toutes les personnes intéressées sont invitées à venir participer à cette soirée (renseignements centre social Dou Boucaou).

Vos plantes en pot sont les bienvenues, si vous souhaitez les écouter aussi !

page

5


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page6

LES ÉCHOS

DE LA VILLE

TRAVAUX DE CONFORTEMENT DU PONT SAINT BERNARD La ville de Bayonne va engager prochainement des travaux de confortement du pont St Bernard enjambant l’Esboucq sur la Route Départementale 309 (le long de l’Adour). Des modifications de circulation seront mises en place dès le lancement du chantier. Pendant toute la durée des travaux, le passage des poids-lourds sera interdit sur l’ouvrage (entre le passage à niveau de la Cale et la limite de commune avec Bayonne). Les véhicules de moins de 7,5 tonnes pourront emprunter la déviation par la rue Raoul Bramarie, au dessus de 7,5 tonnes, une déviation sera mise en place par l’avenue Henri Grenet, la RD 810 et la route Industrielle (CD85). Sur la RD309 (le long de l’Adour) un sens unique de circulation sera mis en place dans le sens Boucau - Bayonne. La date des travaux ne nous a pas été confirmée à ce jour mais ils devraient se dérouler entre le mois de mai et le mois de septembre 2018. Les dates précises seront indiquées sur le site internet de la ville de Boucau.

DERNIÈRE MINUTE L’association Centre Social Dou Boucaou soutenue par la municipalité a obtenu l’agrément “Centre Social” de la part de la CAF. Plus d’infos dans notre prochain numéro.

BARTHASSOT : DES MODIFICATIONS DE CIRCULATION L’Office 64 de l’Habitat et Bouygues Immobilier entament la construction de logements sur le site de l’ancien collège, rue du Barthassot dans le cadre de l’opération La Sablère. Plusieurs phases de chantier sont programmées pour une livraison au 1er semestre 2020. Durant les travaux, la circulation et le stationnement sont modifiés aux abords des écoles Langevin et Lassalle et rue du Barthassot à compter du 23 avril. Le parking de l’ancien collège, ouvert depuis le déménagement de celuici est fermé à toute circulation. Le parking situé devant les résidences du Barthassot est également fermé à toute circulation et stationnement. Un sens unique est instauré depuis les HLM Barthassot vers l’impasse du Barthassot, l’accès à l’école Elisa Lassalle se fait par la rue du Barthassot accessible via la rue Georges Lassalle. Les transports scolaires, services de secours, police sont autorisés à emprunter le sens interdit. L’accès aux écoles Elisa Lassalle et Paul Langevin est modifié à compter du lundi 23 avril 2018.

En raison des difficultés prévues de stationnement et d’accès plusieurs solutions sont proposées aux parents d'élèves : ■ Inscrire leur enfant au transport scolaire gratuit proposé par la ville (au Pôle Enfance Jeunesse à la mairie de Boucau) ■ Privilégier les déplacements à pied ou à vélo ■ Les élèves scolarisés à l’école Paul Langevin accèdent obligatoirement à l’établissement par le portail situé en bas de l’école - côté parking rue Georges Lassalle (portail vert photo ci-dessus) ■ Les élèves scolarisés à l’école Elisa Lassalle accèdent par l’entrée habituelle, rue du Barthassot, le chemin piétonnier entre le parking Langevin et la rue de Barthassot demeure également accessible. CONTACT Pôle Enfance Jeunesse : Mairie de Boucau - 1 rue Lucie Aubrac Tél : 05 59 64 80 86 courriel : affairesscolaires@boucau.fr

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE À L’ÉCOLE La Ville vient de signer une convention de partenariat avec l’Association “Prévention Routière” afin de sensibiliser les élèves de classe primaire des écoles boucalaises à la sécurité routière. Cette opération de sensibilisation, constituée d’une partie théorique et pratique, sera menée par un agent de la police municipale, formé à cet effet, auprès des élèves de CM1- CM2 à compter de la rentrée scolaire 2018-2019. Dans le cadre du partenariat, l’Association “Prévention Routière” met à disposition de la Ville des vélos et une piste mobile d’éducation routière, équipements mutualisés avec les Communes voisines d’Anglet, Bayonne et Biarritz. page

6


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page7

PARENTALITÉ : UNE CONFÉRENCE LE 29 MAI À 18H30 Le Pôle Enfance Jeunesse propose le mardi 29 mai à 18h30 une nouvelle conférence sur la parentalité. Le thème présenté à l’occasion de cette soirée est “Autorité et éducation bienveillante est-ce possible ?” Être bienveillant est une belle aspiration profonde, nourrie de valeurs fortes comme le respect, l’amour, la générosité... Mais comment être ou rester bienveillant lorsque la situation avec l’autre fait monter en nous nos émotions, nos automatismes, nos croyances, et nos schémas comportementaux, ressemblant parfois à ceux de nos parents ? La conférence proposera de réfléchir ensemble sur la notion d’autorité. Que représente-t-elle pour nous, que vient-elle dire de nous et de notre rapport à l’autre et à nous-même ? La conférence sera animée par Marion Thiessard, psychologue.

DES BOÎTES À LIVRES POUR BOUCAU La bibliothèque André Moine lance un concours de Boîte à Livres jusqu’au 1er septembre. Si vous vous sentez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez proposer votre création. Une boîte à livres pour quoi faire ? Les boîtes seront disposées dans Boucau, dans des lieux publics, accessibles à tous. Chacun pourra y déposer des livres, en prendre, en échanger. Le but est de ne pas laisser les livres s’endormir sur une étagère !

EN PRATIQUE : Salle Paul VaillantCouturier. Garderie gratuite possible sur place (nombre de places limité) inscriptions obligatoires à : directionpej@boucau.fr ou au 05 59 64 80 86 - Entrée gratuite

UN ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE RENOUVELÉ POUR LA CLASSE ULIS Les élèves de la classe ULIS de l’école Jean Abbadie bénéficient depuis la rentrée des vacances de printemps d’un matériel informatique entièrement renouvelé et adapté à leurs besoins. Ordinateurs portables, chariot de rangement, vidéo et tableau interactifs, logiciels adaptés ont été installés pendant les vacances de printemps. Ce nouveau matériel représente un investissement de 10 600 € entièrement à la charge de la commune de Boucau. Le matériel a été choisi en relation étroite avec les enseignants de la classe.

Comment construire une boîte à livres ? les boîtes seront disposées en extérieur, il faut donc qu’elles soient étanches, tout du moins qu’elles possèdent un toit, une ou plusieurs portes Les dimensions : l’idéal c’est que la boîte à livres puisse accueillir toutes tailles d’ouvrages : prendre pour base les dimensions d’une bande dessinée (environ 35 cm à 40 cm de haut et 25 cm de large) peut être une bonne idée. En bois, en verre, en métal ? Peu importe le matériau que vous choisissez, l’idée est aussi de recycler par exemple une vieille table de nuit, une vieille armoire, une malle, tout est permis ! Pour participer : déposer avant le 1er septembre 2018 votre boîte à livres à la bibliothèque (vous pouvez téléphoner avant au 05 59 64 85 14) afin de pouvoir accéder à la cour intérieure Pour voter : à partir de début septembre et pour un mois, chacun pourra voter à la bibliothèque pour choisir sa boîte à livres préférées.

SUCCÈS POUR LE LOCAL JEUNES DEPUIS FÉVRIER Le pôle Enfance Jeunesse a proposé durant les vacances de février de nombreuses animations pour les adolescents Boucalais. Le local de Piquessary au salon d’honneur du Dojo est équipé pour recevoir les 11-18 ans. Les deux animateurs municipaux accueillent chaque après-midi les ados autour d’activités. Le Centre Social Dou Boucaou propose quant à lui un accueil dès le matin. En moyenne, il y a entre 12 et 35 participants au local et ils peuvent prendre part à différentes activités sportives, comme un tournoi de foot inter-structures, culturelles avec les dessins graff, mais aussi des temps d’échange. Le local est équipé en informatique afin de permettre aux adolescents d’effectuer des recherches, écouter de la musique… Pour les vacances d’avril, le succès a été également au rendezvous et le planning de l’été sera disponible dès la mi-juin.

page

7


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page8

LES ÉCHOS

DE LA VILLE

TROIS CENTENAIRES À BOUCAU En début d’année, trois dames ont eu le plaisir de souffler 100 bougies d’anniversaire et plus ! Mme Corrihons, a ainsi fêté ses 100 ans chez elle entourée de sa famille. MMes Morlaas, 108 ans et Augé 103 ans ont quant à elles profité de la journée à A Noste le Gargale entourées de leurs voisins, amis, familles et du personnel du foyer logement. Monsieur le Maire était également présent lors de ces événements. Nous leur souhaitons à nouveau à toutes les trois un très bon anniversaire !

DEUX BOUCALAISES PARTICIPERONT AU TROPHÉE ROSE DES SABLES 2018 Cécile Héguihabéhére et Laëtitia Saint-Martin se lanceront sur les pistes marocaines du 10 au 21 octobre prochain pour le raid humanitaire désormais bien connu “Le trophée Rose des Sables”. Cécile est bien connue des petits écoliers boucalais car elle est ATSEM à l’école JeanBaptiste Lanusse, Laëtitia Saint Martin est quant à elle éducatrice sportive et professeur de boxe… également à Boucau. Leur participation s’inscrit dans une démarche mêlant dépassement de soi et solidarité. En effet, le trophée est avant tout une compétition internationale, et il offre la possibilité de se rendre utile en apportant aux enfants du désert marocain produits d’hygiène, scolaires… La participation au trophée implique ainsi le soutien à quatre associations : “Cancer du sein Parlons-en”, “Enfant du Désert”, “La Croix Rouge Française”, “le club des petits-déjeuners”. Pour les soutenir dans leur projet, vous pouvez donner du matériel scolaire (cahiers, stylos…), des couches, des lingettes, du

savon, des brosses à dents ainsi que des denrées alimentaires non périssables : un point de collecte est au Centre Social Dou Boucaou (1 avenue Jules Ferry). Les deux participantes au trophée seront également présentes sur le marché de Boucau les samedis 5 mai et 9 juin 2018 avec un stand de vente d’objets divers. Pour monter le projet, elles ont mis en place l’association Neska Koskak. Au travers de cette association, elles soutiennent le Centre Social Dou Boucaou avec la mise en place d’un partenariat. Ainsi, 1€ était reversé à l’association Boucalaise pour chaque calendrier vendu fin 2017, et au loto du 30 mars dernier le centre social a pu vendre à son profit des gâteaux.

RENSEIGNEMENTS : Association Neska Koskak Tél : 06 86 62 29 70 neskakoska@orange.fr - facebook : https://www.facebook.com/Defineskakoskak2018-1969767529906196/

Les jeunes nés avec le millénaire seront les mayés 2018 APRÈS LE SUCCÈS DE LA MAÏADE EN L’HONNEUR DES 160 ANS DE BOUCAU EN 2017, LA VILLE ET LA COMMISSION EXTRA-MUNICIPALE DE LA CULTURE PROPOSE CETTE ANNÉE DE METTRE À L’HONNEUR, LE 5 MAI, LES JEUNES BOUCALAIS NÉS EN 2000. A partir de 12 h, à la mairie se déroulera la Cérémonie de Citoyenneté. Temps citoyen, les jeunes se verront remettre leur première carte d’électeur par Monsieur Le Maire. Cette cérémonie est le lien entre le recensement, la journée Défense et Citoyenneté et la remise de la carte électorale ; c’est également l’occasion de revenir sur les principes fondamentaux de la République et de la démocratie. A la suite de cette cérémonie, aux environs de 12h30, le mai sera monté. Il sera préparé et décoré par les jeunes du centre social Dou Boucaou dans les jours précédants l’événement. Cette année, il page

8

mettra à l’honneur tous les boucalais nés en 2000 qui sont les bienvenues à cette occasion. A la suite de la mise en place du pin, la ville offrira le pot de l’amitié et une petite restauration sur place permettra de partager un pique-nique. Des animations culturelles et musicales sont au programme de la mi-journée : le groupe d’échasses Lous Bidaous de la SICSBT, une session de Mutxiko de L’Abiaq, les musiques amplifiées du CAEM et un concours de quilles de l’Amicale Gargalaise.

Les jeunes nés avant le 31 mars 2000 et concernés par la remise de leur carte électorale recevront prochainement une invitation par courrier.


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page9

MODIFICATIONS DES DÉLÉGATIONS DES ADJOINTS AU MAIRE Monia Evene-Mateo, adjointe au Maire aux affaires sociales et à l’intergénérationnel - vice-présidente du CCAS a reçu de Monsieur le Maire la délégation à l’attribution des logements sociaux. Il s’agit au travers de cette délégation de représenter la commune dans les différentes commission d’attribution des bailleurs sociaux. Les demandes de logements sociaux sont à déposer au CCAS ou directement auprès des bailleurs sociaux. Renseignements au CCAS tél : 05 59 64 97 97 - 29 rue Joseph Saint André. Gilles Lassabe - Adjoint à l’Urbanisme et à l’économie se voit ajouter le développement durable à sa délégation (voir article ci-contre).

QUESTIONS À GILLES LASSABE ADJOINT À L’URBANISME, À L’ÉCONOMIE ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Quels sont vos principaux axes de travail ? Suite à l’abandon de la ZAC de la Lèbe une réflexion est engagée sur le devenir des terrains afin de préserver le cadre de vie pour les générations futures. Cette réflexion s’inscrit dans les travaux de mise en place du PLUI (document qui concerne les communes de l’ancienne ACBA - Anglet, Bayonne, Biarritz, Bidart et Boucau). Le développement durable s'intègre complètement dans toutes les décisions d’urbanisme.

Quelles sont les premières actions mises en place ? J’ai rencontré le directeur de Maïsica pour aborder les nuisances atmosphériques. Des contrôles seront mis en place dans quatre sites sur notre commune (Peloste, Place Sémard, rue Saint Charles, et sur le site de Maïsica), un engagement de pulvérisation d’eau pendant le séchage du maïs et d’huile de colza pendant le chargement des bateaux afin de diminuer les émissions de poussière. L’entreprise va aussi privilégier le transport ferroviaire afin de diminuer le nombre de camions sur la route de 25%.

L’ATELIER DES MANUSCRITS DU SAMEDI 7 AVRIL Mme Roques, adjointe à la Culture, était présente pour la deuxième édition de l’atelier “Dans la peau d’un éditeur”. Ce dernier a trouvé un public motivé qui s’est engagé à lire du mois d’octobre au mois d’Avril 1 à 4 manuscrits. La vingtaine de personnes présentes (4 absentes avaient laissé leurs critiques) avaient consciencieusement rempli la mission consistant à se mettre dans la peau d’un éditeur et après lecture dire : “j’édite ou je n’édite pas” et bien entendu il fallait argumenter son choix. “Les heures solaires” une histoire familiale qui laisse planer le suspense a beaucoup plu. “Border” a partagé les intervenantes ce fut un coup de cœur ou l’incompréhension sur cette tranche de vie marginale et pauvre ponctuée de réflexions profondes.

“Histoire d’un essuie-main” parle de la vie d’un esclave égyptien dont les cheveux crépus servent d’essuie-main à l’empereur romain. Quant au dernier “Alpha-Bêta” il aborde de façon très violente les questions d’alcoolisme et d’enfants battus par leur père. Une fois que chacun a donné son point de vue, Benoit Virot très intéressé par les commentaires a expliqué sa vie d’éditeur avec les succès de Gauz et de Maryam Madjidi ; et comment il avait décidé de publier “Border” et “Alpha-Bêta” dont le titre étrange devrait être changé.

Dans la négociation pour le Tram’bus et avec l’étude sur le plan de circulation j’ai sollicité des cheminements doux (à vélo, à pied) le long de la RD810 (côté Boucau), ainsi qu’une harmonisation de la vélodyssée avec les villes voisines. Je souhaite également identifier l’ensemble des cheminements doux dans tous les espaces boisés (en particulier à Montespan, Barthassot, Petit-Mont...) afin de proposer des chemins de traverse pour les déplacements des habitants. Dans le cadre de la construction de la maison des Associations, j’ai fait intégrer un espace pour une place des platanes, comme nous l’avions à la Gargale il y a encore 20 ans et tant prisé des boulistes. Le bâtiment sera également économe en entretien et en énergie avec une prise en compte par exemple de la récupération des eaux de pluie.

page

9


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:08 Page10

LES ÉCHOS

DE LA VILLE

LA CITÉ DES FORGES : UN SITE PATRIMONIAL REMARQUABLE (SPR) En 2006, les Communes de Boucau et Tarnos se sont dotées d’une ZPPAUP (zone de protection du patrimoine architectural urbain paysager) “Cité des Forges”. Cette zone de protection s’appuie sur l’histoire ouvrière de ces deux communes qui a conduit à produire une forme urbaine intéressante et originale en lien avec l’Usine des Forges. A partir de 1881, une cité ouvrière a été créée avec une composition stricte (voirie principale et secondaire, villas des ingénieurs, logements des maitrises, casernes ou cité des forges, coopérative, école, cité des pins, etc.) en lien et autour de l’église classée Monuments Historiques. La composition du parcellaire et l’emprise du bâti ont peu évolué depuis la création de la Cité. Il s’agit d’un marqueur territorial fort qui donne son originalité en termes de patrimoine, paysage et forme urbaine au bas Boucau et à Tarnos. Depuis la création de cette zone de protection, peu de dynamique et de valorisation de ce patrimoine ont été dévolues sur le secteur Boucalais. Suite à la loi CAP du 7 juillet 2016 qui a transformé les ZPPAUP

BOUCAU ROULE À L’HYDROGÈNE Boucau s’engage en faveur de l’innovation et de l’environnement ! Depuis fin janvier, les services de la Mairie et du CCAS sont équipés de vélos à hydrogène. Ces trois vélos ont été achetés par la Ville, dans le cadre d’un groupement de commandes constitué avec la CABP et les Villes de Biarritz et Anglet, auprès de la société Pragma Industries, implantée à Biarritz. Cette start up, a conçu le premier modèle au monde de vélo à assistance électrique basé sur des piles à combustibles fonctionnant à l’hydrogène.100% propre ce vélo ne rejette que de la vapeur d’eau. D’autres collectivités telles que Cherbourg ou Saint Lô ont également rejoint les communes de la CAPB en faisant le pari de l’hydrogène. page

10

en SPR (Site Patrimonial Remarquable) et à la prise de la compétence “PLU” par la Communauté d’Agglomération Pays Basque* au 1er janvier 2017, un travail partenarial vient d’être engagé entre les Villes de Boucau et Tarnos, la Communauté d’Agglomération Pays Basque et la Communauté de Communes du Seignanx, les Architectes des Bâtiments de France des Pyrénées Atlantiques et des Landes en vue de proposer une dynamique d’accompagnement auprès des propriétaires de ce secteur afin de valoriser leur habitat. Une information sera adressée aux personnes concernées (propriétaires, habitants...) pour la protection de ce quartier. Renseignement auprès du service “Urbanisme” : Tél : 05 59 64 48 36 *La CAPB recense 12 SPR dont la “Cité des Forges” sur le territoire de ses 158 communes

MUSIQUES À PELOSTE Cette année, Musiques à Peloste se renouvelle et de nouveaux groupes se produiront sur la scène en plein air du parc Peloste, rue Joseph Saint-André. Le samedi 23 juin, la Boucalaise ouvrira la soirée musicale par un passe-rue puis un concert au parc Peloste, et suivra la chorale Kanta-Barthes qui nous proposera des reprises de chants populaires aussi bien du Sud-ouest que d’Espagne ou du Pays Basque. Après un entracte (petite restauration - boissons) proposé sous la forme d’une guinguette par le Comité des Oeuvres Sociales du personnel de la mairie et du CCAS, l’orchestre des jeunes de l’école de musique de Tarnos (sous la direction d’Arnaud Labastie) et deux groupes du CAEM animeront la fin de soirée. A partir de 18h15 au Parc Peloste - rue Joseph Saint André Renseignements au service culture - 05 59 64 94 58


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page11

Petit retour en images sur les évènements marquants de ces derniers mois…

Photo Maura Black

RETROSPECTIVE

VŒUX DU MAIRE M. le Maire a présenté ses voeux aux officiels et à la population le 10 janvier dernier. L’occasion de revenir sur les réalisations et les perspectives de 2018.

SOIRÉE POÉSIE Le 1er mars, le service Culture a proposé une nouvelle Soirée Poésie dans une ambiance chaleureuse où les participants ont pu apprécier des tableaux de Daniéla Maïtia illustrant certains poèmes.

JOURNÉE DES DROITS DE LA FEMME La ville, le CCAS et le CIDFF ont proposé le 9 mars une représentation théâtrale par l’association “Courant d’être” sur les stéréotypes hommes/femmes. Succès pour cette soirée !

UN NOUVEAU CHAPITRE POUR LA MONTILLANA En février dernier, la confrérie boucalaise a organisé avec succès un nouveau chapitre. L’occasion d’introniser de nouveaux membres parmi les conféries présentes et venues de tout le grand Sud-Ouest.

ACCUEIL DES NOUVEAUX BOUCALAIS Monsieur le Maire, les élus, agents de la ville de Boucau ainsi que les partenaires de la commune ont accueilli au cours d’une matinée les néo-boucalais. Stands d’information, présentation, et verre de l’amitié ont rythmé cette matinée. page

11


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page12

BOUCAU

DANS L’AGGLO a station d’épuration des eaux usées dite de Saint Bernard, mise en service il y a plus de 30 ans, a été initialement conçue pour traiter les eaux usées des réseaux d’assainissement collectifs en provenance pour moitié de Bayonne (2500 équivalents -habitants) et pour moitié de Boucau (2500 équivalents -habitants). Au regard des évolutions démographiques des 2 villes, sa capacité de traitement est aujourd’hui dépassée.

L

Depuis 2016, les autorisations d’urbanisme sur les bassins versants raccordés à la station d’épuration ne sont plus délivrées. La Communauté d’Agglomération Pays basque, titulaire de la compétence “assainissement” a décidé de l’extension-restructuration de cet équipement sur le même site pour une capacité de 26 000 équivalents-habitants(EH)*, extensible à 39 000 EH à horizon 2035.

EXTENSION DE LA STATION D’ÉPURATION SAINT-BERNARD Le coût de ces travaux est estimé à 10 millions d’euros HT (pour 26 000EH). Le nouvelle station d’épuration est prévue compacte, intégrée à son environnement (avec végétalisation du site) et évolutive. Les bâtiments susceptibles de produire des nuisances seront entièrement fermés, insonorisés et déodorisés. A l’issue des procédures administratives, le début des travaux est prévu pour le 1er trimestre 2019 pour une mise en service de la station d’épuration au 2e trimestre 2020 (pour une capacité de 26 000 EH).

L’ANTIC, UN LIEU D’ÉCHANGE ET D’EXPÉRIMENTATION

La commune de Boucau est adhérente à l’Antic depuis 2015 et participe à différents projets sur les usages numériques. L’Antic est une association qui vise à rendre le numérique plus accessible. Elle a été fondée en 1999 par le district BAB devenu aujourd’hui la “Communauté d’Agglomération Pays-Basque”. Chaque jour, l’Antic met en place des projets afin de faciliter l’accès au numérique par le biais d’évènements, de séminaires, de formations. Cette association est soutenue par de nombreux partenaires : la Commission Européenne, ERASMUS+, l’Agglomération, la Commune de Boucau et par de nombreuses communes du territoire. Par exemple, l’Antic participe au programme YESICT, soutenu par l’Europe. YESICT est un programme qui vise à développer l’esprit d’entrepreneur chez les jeunes. L’Antic utilise cette méthode pédagogique innovante dans 3 collèges différents dans la zone BAB mais aussi dans différents pays étrangers. Ce projet a été rendu possible page

12

grâce aux adhérents et aux techniciens de l’Antic. L’association a comme valeurs fondatrices, l’Audace, l’Excellence, la Coopération et l’Agilité car elle représente tout le mode de fonctionnement de l’association. Pour la directrice Annick Dalmagne, ce qui est le plus important “c’est cette relation entre les adhérents et les techniciens qui forment véritablement la réelle richesse de l’Antic”. L’ANTIC propose également chaque année au début de l’été les Rencontres Numériques. En 2018, le thème “Innover pour apprendre, enseigner et entreprendre” a été retenu, et les rencontres se dérouleront à la Chambre des métiers de Bayonne le 5 juillet 2018 (gratuit et ouvert à tous). Renseignements : www.antic-paysbasque.com

Une phase de concertation du public s’est déroulée du 11 au 25 avril dernier avec une réunion publique, le 11 avril, et des permanences en mairies de Bayonne et Boucau (les 17 et 19 avril). *EH : unité de mesure de la pollution rejetée par un habitant. Elle correspond à une charge organique biodégradable.

TRAM BUS : ÇA AVANCE ! Lors de l’enquête publique qui s’est déroulée du 8 au 26 janvier dernier concernant l’utilité publique du projet de réalisation des lignes n° 1 et 2 du BHNS (Bus à haut niveau de service) sur le territoire des Communes d’Anglet, Bayonne, Biarritz, Boucau et Tarnos, le Conseil Municipal a formulé un certain nombre de réserves Bien qu’ayant souligné l’intérêt majeur de TRAM BUS en termes de mobilité, les élus boucalais ont plus particulièrement sollicité la réalisation de cheminements doux avec la création de trottoirs et de pistes cyclables en bordure de la RD 810. Ces demandes ont été entendues et prises en compte par le Syndicat des Mobilités du Pays Basque Adour (SMPBA) qui a revu le projet en intégrant des aménagements visant à assurer les continuités piétonnes et cyclables depuis le secteur de Matignon jusqu’aux Artigauts. Une dimension paysagère a été intégrée dans ce projet dont les travaux devraient être achevés pour septembre 2019.


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page13

DOSSIER

FINANCES FOCUS SUR LES RÉALISATIONS 2017 L’année 2017 a été marquée par la réalisation d’investissements pour un volume de dépenses d’équipements de près de 1 933 000 € Les travaux les plus conséquents ont porté sur : ■ La voirie et réseaux : 775 623 € avec plus particulièrement la réfection complète de la rue de Matignon (442 000 €), ■ Les écoles : 662 430 € dont 485 000 € pour les travaux d’extension de l’école maternelle JB Lanusse, ■ Les mises en accessibilité des bâtiments communaux (ADAP) : 218 140 € ■ Les travaux de réfection des bâtiments communaux (opération 113) : 133 391 €.

Pour parvenir au financement de ces équipements et à l’équilibre budgétaire, un emprunt de 1 500 000 € a été conclu en fin d’année. Pour mémoire, lors de la prévision budgétaire, le besoin d’emprunt avait été voté pour 1 857 222 €. L’emprunt contracté a pu être minoré de plus de 300 000 € en

raison notamment de l’obtention de subventions (113 154 € de DETR (Etat) pour les travaux d’extension de l’école JB Lanusse) et des bons résultats d’appel d’offres notamment pour le marché de travaux de la rue de Matignon (-101 700 € par rapport aux prévisions). Afin de financer une partie de ces investissements, la Commune a opté pour une stratégie foncière avec la cession de terrains chemin Delaur, (650 000 €) et la propriété Garcia (400 000 €). L’attractivité de son territoire lui confère également des recettes non négligeables. La Commune connaît une progression dynamique de ses bases d’imposition en raison de constructions nouvelles. En 2017 le pro-

duit fiscal issu des taxes foncières et d’habitation a augmenté de 45 000 € (par rapport à 2016) alors que les taux communaux ont diminué. En 2017, la taxe d’aménagement a rapporté près de 187 000€ et les droits de mutation 417 000 € (soit +86 000 € par rapport à 2016).

Rue de Matignon

Les contraintes financières de l’Etat : impact sur le budget communal Depuis 2014, le budget de la Commune s’est vu amputé de près de 1 950 000 € suite à des décisions de l’Etat faisant supporter aux collectivités locales de nouvelles contraintes et ainsi réduire leurs marges de manœuvre financière. Sur la période 2014-2018, à Boucau cela s’est traduit de la manière suivante : ■ Perte cumulée de la dotation globale de fonctionnement (2014-2017) ................................................1 244 500 € ■

Versement du FPIC (2014-2015) ......................................................96 500 €

NB : Boucau étant considérée comme Commune “riche” au sein de l’ACBA ! ■

Versement pénalités loi SRU (2015-2018) ............................298 000 €

NB : pénalités liées à l’insuffisance de logements sociaux ■

Coût réforme des rythmes scolaires (2014-2017) ...........311 000 €

page

13


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page14

DOSSIER BUDGET PRIMITIF 2018 :

DÉCRYPTAGE EN QUELQUES LIGNES Le budget primitif a été adopté le 9 avril dernier. Ce qu’il convient de retenir en quelques lignes :

Section de Fonctionnement Elle s’équilibre à 8 445 434 € Cette section se caractérise par une volonté de maîtriser l’évolution des charges de fonctionnement afin de concourir à sa capacité d’autofinancement.

RECETTES Les produits des services (services périscolaires, redevances d’occupation…) sont stables par rapport au CA 2017 et sont prévues pour 245 000 €. ■ Les impôts et taxes progressent de 94 311€ (+3,28%) en raison de la progression dynamique des bases physiques de Taxe d’habitation (+3,42% par rapport aux bases effectives de 2017) et de Taxe Foncière bâtie (+ 2,99% par rapport aux bases effectives de 2017) ce qui représente + 100 498 € pour les 3 taxes “ménage” confondues. ■ L’attribution de compensation prévisionnelle versée par la CAPB est de 2 274 981 €. Elle a été diminuée de 7 460 € montant versé au syndicat de l’Aygas jusqu’en 2017 (suite au transfert de la compétence GEMAPI à la CAPB). ■ Les produits des droits de mutation sont estimés à 400 000 € ■ Les dotations sont prévues pour 1 072 000 €. La DGF non connue, lors de la préparation budgétaire a été évaluée à 542 596 €. Or la notification récente du ■

montant de DGF par les services de l’Etat laisse entrevoir un gain supplémentaire de recettes de + 88 545 €. ■ Les autres produits de gestion courante diminuent de 22 544 € en raison essentiellement de la fin de la location des logements de la gendarmerie, ce bâtiment étant destiné à être vendu. A compter de 2018 est prise en compte la location annuelle de terrain par l’Ikastola soit +1 800 €. ■ Les produits exceptionnels enregistrent pour la première année du FCTVA sur des dépenses d’entretien pour 4 680 €.

DÉPENSES Les dépenses réelles prévisionnelles de la section de fonctionnement progressent de 238 680 € (+3,20%) par rapport au CA 2017. ■ Les charges à caractère général (chapitre 011) diminuent de 3,38% soit -55 944 € en valeur par rapport au CA 2017. Cette diminution est due en partie à la prise en compte des régularisations qui ont eu lieu en 2017 factures d’électricité 2016 et des factures de clôture du SIAEP 2017.

LES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT

Atténuations de charges

200 000

2

Produits des services, domaine et ventes diverses

245 000

3

Impôts et taxes

6 184 000

73

Dotations, subventions et participations

1 072 000

13

Autres produits de gestion courante

21 000

0

Produits financiers

14 000

0

Produits exceptionnels

10 320

0

Excédent de fonctionnement reporté

569 434

7

Opérations d’ordre de transfert entre sections

129 680

2

1 598 000

19

4 235 000

50

90 000

1

1 316 000

16

Charges financières

304 000

4

Charges exceptionnelles

165 000

2

Virement à la section d'investissement

537 434

6

Opérations d’ordre de transfert entre sections

200 000

2

Atténuations de produits Autres charges de gestion courante

TOTAL DEPENSES

14

%

DÉSIGNATION

Charges de personnel et frais assimilés

page

MONTANT EN €

%

Charges à caractère général

8 445 434

Le résultat prévisionnel (recettes moins dépenses de fonctionnement) permet de dégager un virement à la section d’investissement de 537 434 € en 2018 contre 172 164 € au Budget Primitif 2017. Ce résultat, auquel s’ajoute 88 545 € de la DGF pour un montant total de 631 141 €. Il contribue à améliorer la capacité d’autofinancement de la Commune.

LES RECETTES DE FONCTIONNEMENT

MONTANT EN €

DÉSIGNATION

Les charges de personnel s’établissent à près de 4 235 000 € soit une progression de 3,83 % par rapport au réalisé de l’exercice 2017 (4 078 854 €). ■ La pénalité de la loi SRU (liée à l’insuffisance de logements locatifs sociaux) est encore de 89 303 € pour 2018. ■ Les autres charges de gestion courante (chapitre 65) diminuent de 1,27% (baisse de la subvention au CCAS de 50 000 €, hausse de la subvention de 18 000 € au Centre Social suite à la fin des emplois aidés…) ■ Les charges financières sont en augmentation de 1,54%. ■

TOTAL RECETTES

8 445 434


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page15

Section d’investissement Elle s’équilibre à 3 542 750 € La section d’investissement se caractérise par une optimisation de ses recettes (recherche de subventions, optimisation du patrimoine foncier..) afin de financer un niveau élevé d’équipements avec pour objectif de limiter le recours à l’emprunt.

RECETTES Des recettes propres : le FCTVA pour 238 748 €, la taxe d’aménagement est prévue à 180 000 €. ■ Des recettes liées à la valorisation de son patrimoine immobilier : 485 000 € ■ Des subventions attribuées par : - L’Etat - (Fonds de soutien à l’investissement public local) : 142 897 € au titre de la réhabilitation du CCAS - La CAPB (Fonds de concours) : 585 000 € pour le projet “Maison des Associations”. 90 000 € sont inscrits dès 2018. - Le Département pour les travaux d’urgence à l’Apollo (notification du montant en attente) ■

- La CAF - Aide à l’investissement 2017 (Local Jeunes) : 2 146 € ■ L’emprunt d’équilibre s’élève à 1 444 035 €. Cet emprunt prévisionnel conséquent est justifié au regard du volume de dépenses d’équipement prévues en 2018 soit 2 457 000 €.

DÉPENSES Les dépenses d’équipement s’élèvent à 2 457 000 € (dont 478 143 € de RAR 2017). En 2018, les principales dépenses d’équipement portent sur les mises en accessibilité de plusieurs bâtiments communaux, sur les travaux de réhabilitation du CCAS, sur les travaux d’urgence de l’Apollo, sur

le début de la construction de la Maison des Associations, et sur la poursuite de travaux de voirie. Cf graphique pour la répartition des différentes opérations d’équipement. ■ Les dépenses financières s’établissent à 883 780 € dont 519 600 € de dette en capital et 166 369 € de dette en capital EPFL. ■ La prévision de travaux en régie (réalisés par les services techniques) s’établit à 125 000 € ■ Le déficit d’investissement 2017 est de 76 970 €

LES OPÉRATIONS D’INVESTISSEMENT

Ecoles (70 000 €)

Construction maison des associations (200 000 €)

Bâtiments communaux (533 000 €)

Voiries et réseaux divers (692 000 €)

Complexes sportifs (37 000 €)

Aménagements urbains (46 000 €)

Politique de l’Habitat (10 000 €)

Acquisitions foncières (8 000 €)

Accessibilité (376 000 €)

Acquisitions de biens (137 000 €)

Réhabilitation du CCAS (348 000 €)

BUDGET 2018 : ZOOM SUR TROIS PROJETS SALLE APOLLO : TRAVAUX D’URGENCE Durant l’été 2018, afin de rendre le lieu plus accueillant et agréable pour les spectateurs de la Scène Nationale et des autres évènements organisés par la Ville et le tissu associatif boucalais, la Commune va entreprendre des travaux mise en sécurité et mise en accessibilité de la salle Apollo. Les travaux vont également porter sur la réfection des sanitaires et la reprise des peintures et menuiseries extérieures. Le coût des travaux 430 000 €. Le Département, a décidé d’accompagner financièrement le projet.

2018 pour être achevés en 2019. Le coût du projet est estimé à 647 000 € avec une subvention de l’Etat de 142 000€. La maîtrise d’œuvre a été confiée au cabinet d’architectes ALC.

Le site retenu est à Huréous, à l’emplacement de l’ancienne salle F. Darrière. Le coût du projet est estimé à 2 340 000€. La Communauté d’Agglomération Pays Basque s’est engagée dans le cadre d’un fonds de concours pour 585 000€ ; un financement a également été sollicité auprès de l’Etat. La procédure de consultation en vue du choix d’un architecte est en cours.

RESTRUCTURATION DU CCAS Les travaux visant à améliorer les conditions d’accessibilité et d’accueil des usagers ainsi que les conditions de travail des agents et des différentes permanences sociales vont débuter courant

destruction des salles Darrière et Vigo suite à des incendies ainsi qu’à la disparition programmée de la salle Prudet (dans le cadre de l’opération ilot Biremont 1) et des locaux de l’ancienne gendarmerie (suite à la décision de vendre ces bâtiments), la Commune a décidé de construire une Maison des Associations.

CONSTRUCTION D’UNE MAISON DES ASSOCIATIONS Afin de répondre aux besoins du tissu associatif boucalais lié notamment à la

Les travaux doivent débuter au dernier trimestre 2018 pour être achevés début 2020. Ce nouveau bâtiment accueillera de nouveau un bureau de vote. page

15


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page16

VIE ÉCONOMIQUE

LA VIE DE VOS COMMERÇANTS L’arrivée de nouveaux commerçants vient dynamiser l’activité économique de notre ville

Côté Toit et Bois

Charles Gomes, entrepreneur polyvalent

Mathieu Dupouy, Charpentier et couvreurzingueur, est installé depuis la fin de l’année 2017 zone artisanale du Bazé. Avec plus de 20 ans d’expérience, l’entrepreneur propose la réalisation de toitures neuves ou en rénovation, la réalisation d’aménagements extérieurs ou intérieurs en bois (terrasses, dressings…). Il intervient également dans la conception et la réalisation de maisons à ossatures bois. Mathieu Dupouy intervient également pour des petits travaux : démoussages et nettoyages de toits et gouttières, remplacements de tuiles…

Auto-entrepreneur, Charles Gomes est installé à Boucau depuis mi-2017 et pratique son métier depuis 2009. Il propose ses services en rénovation de salles de bain (démolition / reconstruction hors plomberie), en agencement et pose de cuisine, terrasse en bois… Polyvalent, l’entrepreneur intervient sur le secteur BAB / Sud Landes. Charles Gomes Tél : 06 98 17 83 15 charlesgomes64@gmail.com

Mathieu Dupouy - Côté Toit et Bois ZA du Bazé Tél : 06 60 04 84 45 contact@cotetoitetbois.fr

Valueconseils : Cécile Néel accompagne les parcours professionnels

Danielle BARIL, arrivée à Boucau en 2017 propose des consultations et ateliers en naturopathie, sophrologie, aromathérapie et relaxation à Boucau. Après une formation de trois ans, la praticienne s’est spécialisée sur l’aspect diététique et propose par exemple des coachings nutrition, en se basant sur les huiles essentielles, et l’aromathérapie. Danielle Barril organise également des ateliers collectifs sur l’utilisation des huiles essentielles, la relaxation, la gestion du stress. Consultation à domicile enfants et adultes

Récemment installée à Boucau, Cécile Néel a travaillé pendant 17 ans dans le secteur du recrutement et propose désormais son activité de manière indépendante. Elle propose ainsi un accompagnement dans son projet professionnel, et ce aussi bien pour les jeunes (collégiens, lycéens) au travers de bilans d’orientation, que pour les actifs, personnes en recherche d’emploi ou en réorientation professionnelle. Dans ce cadre, Valueconseils réalise des bilans de compétences, entrepreneurial, un soutien à l’élaboration de son projet professionnel. Egalement, Cécile Néel propose des formations aux réseaux sociaux professionnels tel que Linkedin. Elle accompagne également les entreprises dans leur recrutement, la réalisation de bilan professionnel et de mobilité.

Danielle BARIL Tél : 06 33 59 80 66 dbea.coach@gmail.com www.barildaniellecoach.com

Cécile Néel - Valueconseils Tél : 06 25 73 07 20 neelcecile.rh@gmail.com www.valueconseils.com

Naturopathie, sophrologie et relaxation à Boucau

LM Solutions Auparavant implanté dans la région Bordelaise, Miguel Laurence a installé son entreprise dans la zone d’activité du Bazé depuis novembre 2017. Spécialisé en sérigraphie, marquage et enseigne publicitaire, personnalisation d’objets, de textile, l’équipe de LM solutions intervient dès un exemplaire. L’atelier fonctionne sans solvants, un show-room sur place permet également de pouvoir sélectionner en direct les produits. LM Solutions ZA du Baze - Avenue Louis de Foix Tél : 09 81 86 28 30 contact@lmsolutions.fr

page

16


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page17

VIE

ASSOCIATIVE

L’ABIAQ,

UNE ASSOCIATION ACTIVE

DIX ANS DE DANSE COUNTRY Cela fait dix ans qu'un petit groupe de passionnés de danse country a créé le club OAK'S COUNTRY à Boucau. Depuis, ce groupe visite tous les styles de danse (traditionnelles, celtiques et catalanes) et s'implique dans diverses animations de la ville et aux alentours. Pour célébrer son dixième anniversaire, les OAK'S COUNTRY ont invité le goupe RUSTY LEGS. Ce groupe est connu nationalement et a assuré plus de 700 concerts depuis bientôt 12 ans. C'est avec un réel plaisir qu'ils sont revenus dans le Sud Aquitain où ils ne se sont pas produits depuis plusieurs années. Pour cette occasion,la salle de bal du Centre Paul Vaillant-Couturier, transformée en saloon, a accueilli près de 200 danseurs venus des clubs voisins et de toute l'Aquitaine. Pendant plus de 3 heures, les murs ont retenti de musique country et Boucau a vécu à l'heure américaine. Nul doute que cette soirée anniversaire restera dans la mémoire de tous les participants.

L’association ABIAQ intergénérationnelle fonctionne du lundi au vendredi à la salle Trossoat, Quai Bazé de septembre à juin. Les ateliers loisirs créatifs, arts plastiques, couture et mutxiko ont une place importante au sein de l’association. Les cours d’informatique, guitare, de langues (anglais et espagnol) et photo s’adressent à des débutants ou des confirmés et sont encadrés par des intervenants compétents. Les activités “Mémoire en jeu et Sophrologie” sont proposées par groupe de 6 personnes. Au programme de l’année à l’association : voyage à Malte du 22 au 29 mai, journée culturelle à Duras le 15 juin, journée Cabaret “L’Ange Bleu” à l’automne. RENSEIGNEMENTS : 06 82 70 36 84 / jafe1864@sfr.fr

LE CENTRE CULTUREL ET SOCIAL BOUCAU-TARNOS FÊTE SES 40 ANS Le 2 juin prochain, l’association Boucalo-tarnosienne soufflera ses 40 bougies. A cette occasion les bénévoles, intervenants, et adhérents de l’association proposeront une journée d’animation. réée en septembre 1978 à l’initiative des municipalités de Boucau et Tarnos conduites alors par Jean Abbadie et André Maye (ce qui explique la présence de représentants des deux cités dans le conseil d’administration), afin de promouvoir la culture pour tous en développant tout particulièrement les activités en direction des enfants et des jeunes. La création d’une telle association permettait d’obtenir, ces années-là, des subventions notamment de la C.A.F.

C

Pendant de nombreuses années le centre proposa de nombreux spectacles : pour les enfants les jeunes et les adultes : théâtre cinéma musique, grands reportages, galas donnés par des troupes françaises et étrangères de renommée ; pour les scolaires, le transport était assuré par les municipalités.

Parallèlement, se développaient des ateliers d’activités très diverses : théâtre, dessin peinture aquarelle (enfants et adultes), langues (gascon, espagnol plus tard anglais) informatique, philatélie, cartophilie, surtout auprès des enfants. Puis vint la création d’un atelier d’histoire locale qui attira de nombreuses personnes, à l’initiative d’André Moine ; il s’enrichit par la suite de passionnés de généalogie qui font vivre une section très active. D’autres activités ont vu le jour au cours de ses quarante années d’existence : Cirque, atelier créatif, art floral, lecture aux enfants… Des sections se sont créées, permettant une plus grande autonomie, donc un enrichissement certain : généalogie, danses espagnoles, photo, Troupadours, théâtre… Le Centre Culturel et Social, depuis 40 ans, avec l’aide des municipalités (subventions,

prêt de salles…) essaie de proposer, des activités variées, à des tarifs les plus attractifs possibles afin de permettre à tous d’avoir accès à la culture. Retrouvez le programme proposé par l’association sur leur site : http://ccsbt.net/ page

17


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page18

PAROLE À L’OPPOSITION EXPRESSION DES ÉLUS COMMUNISTES ET RÉPUBLICAINS :

EXPRESSION DU GROUPE SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS

MARIE JO ESPIAUBE, CORINNE LOUSTALET, JEAN PIERRE CRESPO, JEAN DUBOURDIEU

Budget 2018 : Attention, la facture sera salée…

Monsieur le Maire, illusionniste des chiffres, Tel un prestidigitateur notre édile fait apparaitre ou disparaitre des notions comptables que seuls quelques rares initiés peuvent comprendre. Mais les finances boucalaises ne sont ni un jeu ni un spectacle et il ne peut tromper son monde plus longtemps. En effet lors de la présentation du compte de résultat notre groupe s’était indigné de la manière dont il l'a présenté. Il annonce une Capacité d’Autofinancement (CAF) brute de 446 397 €, avec une annuité de remboursement du capital des emprunts en cours de 584 871 €, soit une CAF nette négative de 138 473 €. Nous lui avons posé la question suivante : “Comment inscrivezvous Monsieur le Maire, le capital du pour le remboursement in fine des 400 000 € afférent à l’achat de la propriété Garcia, ainsi que les 84 000 € de l’avance du plan de relance du Fond de Compensation de la TVA ? Cela participe au montant total de l’annuité du capital à rembourser en 2017 qui serait donc de 1 068 871 euros et la CAF nette devient alors - 622 473 €”. Tout ça pour cacher que la commune n’est plus en capacité de rembourser ses propres crédits sans avoir recours à l’emprunt, ce qui est interdit, sauf erreur de notre part, ni qu’elle puisse investir sur ses fonds propres. Le montant total de l’endettement de notre municipalité fin 2017, est de 7 786 108 € plus le capital emprunté à l’EPFL pour l’achat de patrimoine (terrains, immobilier). Avec notre CAF de 450 000 € environ par an, il faut 17 ans pour rembourser les emprunts contractés hors EPFL (seuil critique 12 ans). Malgré cette situation catastrophique notre magicien prévoit d’emprunter encore 1 400 000 € en 2018 et certainement autant si ce n’est plus en 2019, au vu des projets qu’il lance aujourd’hui sans connaitre ni évaluer ses ressources. C’est du pilotage à vue qui met la Commune de Boucau en péril. Les générations suivantes auront tout ce passif à gérer. Bien sûr notre ville a des besoins et au cours des mandatures précédentes nous avons réalisé bon nombre de prestations (routes, salle de sports, cantine, bibliothèque, extensions de la crèche et de la Mairie, etc.) mais nous n’avons jamais mis nos finances dans un tel état de délabrement. Il faut savoir respecter l’argent des contribuables, et il est certain qu’à terme il faudra augmenter la fiscalité ménage, conformément au plan Macron dont s’inspire notre Maire. Francis Gonzalez et son adjoint à l'urbanisme ont fait du logement social un des principaux enjeux de cette mandature en stigmatisant les équipes précédentes, accusées de n'avoir rien réalisé. Malgré une production de 60% de logements collectifs sociaux entre 2008 et 2013, la progression du taux n'a été que de 1%, atteignant 15,5% fin 2013. L'objectif affiché était donc d'atteindre les 25% à la fin de cette mandature, puis rapidement revu à la baisse à 20%. Lors de la dernière commission urbanisme, M. Lassabe a avoué que cet objectif ne serait pas atteint, estimant que 18% de logements locatifs sociaux seraient plus près de la réalité. Les mauvais choix effectués par l’équipe F Gonzalez comme l'abandon du projet de La Lèbe, et l'obligation de construction de logements sociaux pour des programmes de 7 logements portée à 14 logements ont porté un coup fatal à leur ambition. Heureusement que le projet de réalisation de 100 logements dont 70 sociaux (décision du Conseil Départemental) à la place de l'ancien collège Henri Barbusse verra le jour en 2019, sans quoi la progression espérée aurait été... une régression. Ouf ! page

18

Nous sommes très inquiets au regard du projet de budget 2018. Pour ce 4e budget, le maire et son équipe nous amènent au bord du gouffre avec une légèreté dissimulée, et aujourd’hui le mairenous propose rien de moins, de de faire un grand pas en avant… On notera les dépenses de fonctionnement en augmentation de + 3,20% (alors que la préconisation de la loi de finances est de +1,2% maxi). Mais l’essentiel portait sur le budget d’investissement. Après avoir annoncé en commission des finances son intention de réaliser 12 millions d’euros de dépenses d’investissement d’ici 2020, il prévoit pour la seule année 2018 un niveau de dépenses d’investissement à hauteur de 2,4 millions d’euros. Pour financer cela, quelles solutions ? - 1/ un recours immodéré à l’emprunt : 1,4 millions d’euros d’emprunts pour 2018. - 2/ La liquidation du patrimoine Boucalais : le maire décide de brader les “bijoux de famille” des Boucalais. Cette année seront vendus : Les Propriétés Paquin, Erramaoun, 16 rue Paul Biremeont, bâtiment de l’ancienne gendarmerie, terrains à Huérous. Tous ces biens acquis par ses prédécesseurs qui constituent une partie de la richesse des boucalais qui ne disposeront plus de réserve… et la poule aux œufs d’or s’épuisera vite. - 3/ Et ce qui n’est pas dit mais qui sera immanquable : la hausse à venir de la pression fiscale… qui sera réservée bien entendu pour le prochain mandat, après 2020… mais ce sont bien les boucalais qui devront payer l’addition. Nous avons voté contre ce projet de budget Budget 2018 (toujours) : des impôts en plus pour les nouveaux boucalais M. le maire a proposé au conseil municipal la suppression de l’exonération de 2 ans de la taxe foncière sur les propriétés bâties pour les constructions nouvelles, reconstruction et additions de construction… au motif que d’autres communes l’aurait fait. L’argument nous parait un peu court pour justifier la suppression d’une exonération qui va contribuer à éloigner encore un peu plus, de futurs contribuables. N’oublions pas que de nombreux parents aspirent à voir leurs enfants pouvoir devenir propriétaires et si possible, le faire près de chez eux. Quel signal envoyons-nous à tous ceux qui souhaiteraient s’installer à Boucau? Cela fait partie des atouts attractifs qu’une commune comme Boucau ne devrait pas écarter à l’heure où le logement représente le poste budgétaire le plus important pour les familles. On nous dit que les bénéficiaires du prêt à taux zéro ne seraient pas touchés par cette suppression. Mais savez-vous qu’à Boucau, qu’un couple d’actifs qui aurait un revenu fiscal de référence de 42 000 euros (soit pour chacun, 1750 €) n’y aurait pas droit. Est-on privilégié quand on perçoit 1750 € de revenu mensuel alors que le salaire moyen net en France est de 2250 € ? Nous ne le pensons pas. Nous nous sommes opposés à ce nouvel impôt. Groupe Socialiste & Républicains : Christophe MARTIN - Franck MARTINEZ Permanences Samedi matin de 10h à 12h au 35, rue Paul Biremont - 64340 BOUCAU


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page19

CHANGEONS BOUCAU - DIVERS DROITE - FRANCINE DUPLASSO Depuis le début de l’année la fibre est arrivée dans notre commune. Le haut débit est disponible au Haut Boucau. J’espère que tout le territoire communal sera pourvu en 2018 de cette avancée technologique indispensable à son développement notamment dans le domaine économique et de l’emploi. L’immobilier progresse au point d’envisager des fins de chantiers (Casino, Picasso) en 2018. La réhabilitation du chemin Delaur viendra ensuite. Tout ceci est positif. Maintenant, il faut parler finances. Le choix de la majorité municipale est de continuer les travaux et rénover notre commune, laquelle en a besoin. Ce choix amène Boucau à s’endetter et à contracter cette année un emprunt à hauteur de 1 400 000 €, lequel peut varier en fonction des subventions demandées et celles obtenues. La dette par habitant devrait être de 968 €, au-dessus de la moyenne des communes équivalentes, cela devient préoccupant. Cet emprunt serait nécessaire à la réhabilitation du CCAS (348 000 € la première année), la Maison des associations (première année 200 000 € sur une prévision totale de 2 340 000 €), la voirie (692 000 €), le bâtiment de l’Apollo (travaux d’urgence, assainissement et toilettes, accessibilité 430 000 €), l’étude sur le parc Marx-Dormoy (6 500 €). Un total de dépenses d’équipement de 2 457 000 €. Autre sujet de préoccupation, le fonctionnement avec les charges de personnel et assimilés en hausse de 3,83 %. Cela me conduit à constater que les recommandations de la Chambre Régionale des Comptes restent lettre morte.

Les subventions sont de 591 867 € (+19 255 € par rapport à 2017), dont 367 000 € pour le Centre Social Dou Boucaou, 15 000 € pour le Comité des Œuvres Sociales, 31 500 € pour le CAEM, 13 000 € pour le Comité des Fêtes, Par ailleurs 370 000 € vont au CCAS (+15 000 €) et n’oublions pas qu’en 2017 il a fallu éponger un déficit de 75 000 €. Certes les taux de références 2018 pour les taxes d’habitation et foncières sont stables à Boucau mais les bases d’imposition augmentant sur décision nationale, vos impôts augmenteront sans que la situation financière de Boucau s’améliore, ceci malgré des recettes nouvelles comme la majoration de la taxe d’habitation des résidences secondaires (+ 15 574 € au budget communal). Au travers de chiffres qui doivent être fournis en toute transparence je considère que la gestion de notre commune doit être irréprochable. J’essaierai, dans la mesure de mes moyens, de poursuivre assidument mon travail en commissions afin d’exprimer mes avis et suggestions et de vous informer. Sachez aussi ma préoccupation du maintien de bonnes conditions d’enseignement dans les écoles publiques. Si la rumeur de fermeture d’une classe maternelle se confirme alors que l’ikastola est ouverte avec à ce jour 7 enfants, ce serait pour moi une incompréhension. J’avais déjà exprimé mon inquiétude au début du projet d’ikastola, monsieur le Maire s’était montré rassurant. Comme le disait Jacques Chirac “les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent”.

LE BUDGET EN QUESTION LE 3 MAI Afin de présenter aux Boucalais le budget 2018 et les projets menés durant l’année en cours, l'exécutif Boucalais propose une réunion publique d’information ouverte à tous. La réunion est prévue le jeudi 3 mai à 18h30 centre Paul Vaillant-Couturier. Monsieur le Maire et les Adjoints présenteront le budget primitif de 2018 et les projets de l’année à venir : maison des associations, CCAS, voirie… Un temps d’échanges entre élus et habitants suivra. La soirée se clôturera par un verre de la convivialité.

page

19


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:09 Page20

INFOS

PRATIQUES RAPPEL RENTRÉE 2018-2019

Le service des Affaires scolaires rappelle aux parents retardataires que les inscriptions scolaires se poursuivent en mairie : pour les enfants nés en 2015 pour une entrée en Petite Section de Maternelle, ■ pour les enfants actuellement en Grande Section, pour une entrée en Classe Préparatoire. La période d'inscription prédéfinie étant terminée, les enfants ne seront plus obligatoirement dirigés vers leur établissement scolaire de secteur. ■

Les Inscriptions Périscolaires (restauration et accueils périscolaires) se feront auprès du Pôle Enfance Jeunesse durant les mois de juillet et août. Les inscriptions au Transport Scolaire se feront au Pôle Enfance Jeunesse uniquement du 5 juin au 20 juillet 2018. Aucune inscription ne sera prise en dehors de cette période excepté pour les nouveaux arrivants. Pour tout renseignement complémentaire, le service des Affaires Scolaires se tient à votre disposition au 05 59 64 42 79.

AGENDA PRATIQUE Vestibulle jeudi 3 mai (8h45 - 17h) samedi 2 juin (9h à 12h) ■ jeudi 14 juin (8h45 -17h) ■ jeudi 12 juillet (8h45 -17h) ■ ■

Cérémonies Journée de la commémoration de la Déportation le 29 avril à 11h au Mémorial des Forges ■ Cérémonie commémorative de la victoire du 8 mai 1945 à 11h30 au Monument aux Morts de Boucau ■ Cérémonie commémorative de l’Appel du 18 juin à 18h (heure à confirmer) au Monument aux Morts de Boucau ■

page

20

LES SERVICES MUNICIPAUX Monsieur le Maire reçoit sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h selon vos disponibilités. Contact : Secrétariat Général Tél : 05 59 64 67 79 - Courriel : mairie@boucau.fr

MAIRIE : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Rue Lucie Aubrac Tél. 05 59 64 67 79 - Fax : 05 59 64 73 07 mairie@boucau.fr - www.ville-boucau.fr Le Service Affaires Générales (Etat civil, élections) est ouvert de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

BIBLIOTHÈQUE rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 85 14 Mardi, jeudi et vendredi de 14h à 18h. Mercredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Samedi de 9h à 13h. bibliotheque@boucau.fr

PÔLE ENFANCE - JEUNESSE (SPORTS - AFFAIRES SCOLAIRES & PÉRISCOLAIRES - JEUNESSE) rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 80 86 sportsjeunesse@boucau.fr affairesscolaires@boucau.fr

SERVICE CULTURE, ÉVÈNEMENTS ET VIE ASSOCIATIVE Rue Lucie AUBRAC - Tél. 05 59 64 94 58 culture@boucau.fr associations@boucau.fr

SERVICES TECHNIQUES Rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 63 79 servicestechniques@boucau.fr

SERVICE URBANISME (fermé les lundis et jeudis après-midi) Rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 67 79 urbanisme@boucau.fr

CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h Service infirmier : 06 87 94 79 60 29 rue Joseph Saint-André Tél. 05 59 64 97 97 - Fax : 05 59 64 47 10 ccas@boucau.fr

PMI (PROTECTION MATERNELLE INFANTILE) Consultations sur RDV au 05 59 50 62 62

RAM (RELAIS ASSISTANTE MATERNELLE) Sur RDV 06 07 62 58 89 ram.landes@aafs.fr

CONCILIATEUR DE JUSTICE S’adresser au CCAS au 05 59 64 97 97

SERVICE COMMUNICATION Rue Lucie Aubrac - Tél : 05 59 64 67 79 communication@boucau.fr

POLICE MUNICIPALE Rue Lucie AUBRAC policemunicipale@boucau.fr Numéro unique : 06 32 53 43 10

ASSISTANTS SOCIAUX Sur RDV au 05 59 50 62 62

MISSION LOCALE permanences les 2e et 4e lundi à partir de 13h45. Permanence le mardi de 9h à 12h sans RDV.


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:10 Page21

CENTRE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE sur RDV au 05 59 29 07 73

PLIE (PLAN LOCAL POUR L’INSERTION ET L’EMPLOI) Sur RDV les mardi, mercredi et vendredi matin ainsi que le vendredi après-midi

CENTRE D'INFORMATION SUR LES DROITS DES FEMMES ET DES FAMILLES Le 2e vendredi du mois de 14h à 16h. Une permanence téléphonique est également ouverte le mercredi de 9h à 17h au 06 37 95 78 22.

ALCOOL ASSISTANCE DE LA CROIX D’OR Sur RDV au 07 81 12 62 62 ou 05 59 44 05 12

LES AUTRES SERVICES URGENCE SÉCURITÉ GAZ Tél. 0800 47 33 33

URGENCE ÉLECTRICITÉ

AGGLOMÉRATION PAYS BASQUE 15 av. Foch 64115 Bayonne CEDEX Tél. 05 59 44 72 72

Tél. 09 72 67 50 64

CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE : RECHERCHE DE SOLDATS MORTS POUR LA FRANCE Dans le cadre de la Commémoration du centenaire 2014-2018, la ville de Boucau recherche les descendants de soldats boucalais “Morts pour la France” et ne figurant pas sur le Monument aux Morts communal. Bien entendu il faudra que cette mention soit portée sur l’acte de décès de la personne concernée. Cette preuve devra être fournie. Merci de vous faire connaître en téléphonant au 05 59 64 85 14 ou en écrivant à directionbibliotheque@boucau.fr

GESTION DES DÉCHETS L’Agglomération Pays Basque est en charge de la collecte des déchets. A Boucau, la collecte s’effectue : Pour les ordures ménagères : le lundi, le mercredi et le vendredi à partir de 5h30.

Pour le tri sélectif : le ramassage est effectué le mardi à partir de 5h30. Les emballages sont à placer dans les sacs transparents qui vous sont distribués par les agents de l’Agglomération Pays Basque en début d’année.

Pour les encombrants : la collecte des déchets encombrants des ménages (vieux mobiliers, matelas, électroménagers…) est réalisée, en porte à porte, sur appel téléphonique (tél : 05 59 57 00 00), par les services de l’Agglomération.Pensez toutefois à donner priorité aux autres modes d’élimination : reprise 1 pour 1 dans le cas de l’achat d’un appareil électrique ou électronique, don aux associations, apport et tri en déchetterie.

Centre Technique de l’Environnement

Déchetterie du Pont de l’Aveugle

Déchetterie Saint-Frédéric

Déchetterie de Tarnos

17 avenue de l’Adour Tél (collecte) 05 59 57 00 00 Tél (tri sélectif) 05 59 44 26 14 www.trierplusfort.com

17 avenue de l’Adour - Anglet Ouverte du lundi au samedi de 8h à 12h45 et de 13h30 à 18h. Le dimanche de 9h à 12h Ouverte les jours fériés de 8h à 12h (sauf le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier).

Rue Corsaire-Soustra Zone Industrielle St Frédéric - Bayonne Du lundi au samedi de 8h à 12h45 et de 13h30 à 18h.

Avenue du 1er mai - Tarnos Ouvert du lundi au samedi (sauf jours fériés) Hiver : 8h - 12h et 13h15 - 18h Eté : 8h30 -12h et 13h15 -18h30

Dernière minute TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT ALLÉE DU VAL DES PRÈS ET RUE ALBERT MORA L’Agglomération Pays Basque va procéder à partir du 4 juin à des travaux de réhabilitation des réseaux d’assainissement eaux usées et pluviales allée du Val des Près et rue Albert Mora. L’entreprise SADE interviendra pour une durée prévisionnelle d’un mois au droit de l’allée du Val des Près et d’un mois au droit des parcelles privatives. Le phasage sera défini en fonction des conditions météorologiques. Durant les travaux, l’allée du Val des Près sera fermée à la circulation (sauf secours et riverains). page

21


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:10 Page22

ETAT

CIVIL NAISSANCES DÉCEMBRE ■

Raphaël VIAL

Léa, Maëlys VITURAT BONNEFOY

JANVIER

Mya, Robyn, Enea STOLZ

Ariana BARBOSA VALDERREY-GONZALES

FÉVRIER ■

Xan ZARRA MERLIN Eneko MONFOUGA

Emma, Marie, Adèle REBEYROL

Wilson, Jean LE BIHAN

Mehdi EL HANI

Hanaé FORTE

Elena TEIXEIRA

Éléna, Salomé MERVILLON

Zoé, Elisa DURQUET DELRUE

Benjamine, Simone, Thérèse GEORGES, 80 ans

Agnès SALGADO Vve CANO GARCIA, 85 ans

Robert, Pierre CRESPO, 89 ans

Josette PEES Vve PONTOIZEAU, 90 ans

Henri, Edouard SALLABER, 81 ans

DÉCÈS DÉCEMBRE ■ ■ ■

Jean-Marie, Georges, Richelieu BREBION, 72 ans

Gisèle, Jeannine BARRIONUEVO Vve SEGARRA, 85 ans

Fabienne BLANCHARD Vve LASSERRE, 97 ans

Marie AUSAN Vve DEZÈS, 89 ans

Christiane, Marie, Pierrette PEYLAN épouse BOULÉ, 80 ans

Roger, Daniel DUPUY, 87 ans

Huguette, Berthe, Renée, Madeleine GOUPIL, 84 ans

Jacques, Emile GARAUD, 85 ans

JANVIER ■

Catalina VALDES GIMENEZ Vve URRUTIA, 74 ans

André VERA, 56 ans

Cherifa BENT LOUKILI, 85 ans

Robert, Alfred DABADIE, 93 ans

Odette, Renée, Juliette THÉARD, 98 ans :

Eduardo GARCIA, 91 ans

Serge, Antoine, Lucien, André GACQUER, 72 ans

n°11

Directeur de la Publication Francis GONZALEZ Comité de Rédaction

Avril 2018 F. GONZALEZ, MJ ROQUES, Edité par la Ville de Boucau 1 rue Lucie Aubrac BOUCAU

page

22

O. LE TAILLANDIER, L. LE LIBOUX, F.ESPINE. Photographies L. LE LIBOUX, F. ESPINE, Ville de Boucau sauf mention contraire, Haritza

FÉVRIER ■

Léonard, Nini GIGLIO, 76 ans

Griselda-Maria SANCHEZ-NAVARRO CARRERO

Vve ROMAN NUNEZ, 91 ans ■

Pierrette DUPOUY Vve MOLINUEVO, 92 ans

Paulette, Myriam LÉVY, 85 ans

Jeanne GUILHEMJOUAN Vve REIX, 94 ans

Paule, Marie, Claire HERS Vve GARCIA, 89 ans

Armando PEREIRA, 87 ans

Christophe, Bernard, Jean KUCERA, 54 ans

Conception Agence HARITZA Le Forum - Bayonne Impression SUD OUEST SERVICE’S Zone Atlantisud Saint Geours de Maremne ISSN : 2430-9338 Dépôt légal : avril 2018

Boucau


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:10 Page23


BOUCAU SYNERGIES • 11 • AVRIL 2018_Mise en page 1 18/04/18 12:10 Page24

RÉUNION PUBLIQUE Présentation du budget et des projets 2018

05 59 64 67 79 I mairie@boucau.fr I boucau.fr @ville_boucau

facebook.com/boucau/

JEUDI 3 MAI 18H30 Salle Paul Vaillant Couturier

Boucau synergies • 11 • avril 2018 web  

Le magazine de la ville de Boucau n°11

Boucau synergies • 11 • avril 2018 web  

Le magazine de la ville de Boucau n°11

Advertisement