Page 1

BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page1

Boucau, Ville d’Avenir et de Qualité

Boucau Synergies

n°7

Avril 2017

Retrouvez rales en pages cent

notre agenda

Boucau fait peau neuve

loisirs & cultabulere détach

Boucau dans l’Agglo

Echos de la ville

Dossier Budget

Communauté d’Agglomération Pays Basque : mise en place de la gouvernance

Cérémonie Citoyenneté, rue de Matignon, fibre optique…

Un budget 2017 ambitieux et responsable


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page2

EDITORIAL

En réponse à vos attentes légitimes, Boucau continue d’investir e Budget 2017 a été voté lors du Conseil Municipal du 3 avril dernier et il se traduit notamment par des investissements importants afin de répondre aux attentes légitimes des Boucalaises et Boucalais dans leur vie au quotidien. En effet, consciente des défaillances que présente notre Ville, la Municipalité a établi un programme qui porte sur de nombreuses réalisations s’inscrivant dans la poursuite des actions déjà engagées dans plusieurs secteurs. En matière d’aménagements, nous continuons toujours d’oeuvrer pour l’accessibilité des bâtiments communaux dans le cadre d’un calendrier établi dès 2015. Nous intervenons aussi dans une politique de rénovation urbaine particulièrement dans le Bas Boucau avec la production d’un habitat rénové. A noter que la rue Georges Lassalle, entrée de Ville majeure, fait l’objet d’une convention de co-maîtrise d’ouvrage avec la Ville de Tarnos et va bénéficier de travaux de traitement en urgence des eaux pluviales. Nos écoles bénéficient également de toute notre vigilance tant au niveau des bâtiments, avec essentiellement l’extension de l’école Jean Baptiste Lanusse, que de l’acquisition d’équipements informatiques. Au delà des affaires scolaires, les politiques de l’Enfance - Jeunesse demeurent aussi une priorité pour notre Ville avec des actions déjà engagées comme l’équipement du “Local Jeunes” situé dans le salon d’honneur du Dojo à Piquessary. La sécurité routière fait aussi partie de nos préoccupations avec de nombreux investissements pour réduire la vitesse et lutter contre les incivilités dans ce domaine. D’autre part, l’action sociale, qui est toujours une priorité, va être concrétisée par les travaux de restructuration du CCAS qui vont s’étaler sur 2017 et 2018. Très sensible aussi aux bienfaits de la Culture et de la Vie Associative qui sont des vecteurs essentiels de lien social et d’épanouissement personnel, nous proposons des spectacles et animations nombreux et variés.

L

J’aurais plaisir à vous rencontrer avec mon équipe mercredi 12 avril à 18h30 pour vous présenter toutes les actions, et répondre à vos questions. Francis GONZALEZ Maire de Boucau

Boucau

page

2

SOMMAIRE

Boucau Synergies # 7- avril 2017

Editorial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 2 Evènement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 3 Les échos de la ville . . . . . . . . p 4 Vie économique . . . . . . . . . . . . . . p 8 Vie associative. . . . . . . . . . . . . . . . p 11

Finances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 13 Boucau dans l’Agglo . . . . . . . p 16 Parole à l’opposition . . . . . p 18 Mémoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 19 Infos pratiques . . . . . . . . . . . . . . p 20

Rétrospective . . . . . . . . . . . . . . . p 22 Hommage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 22 Etat civil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 23


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:12 Page3

EVENEMENT

LA FÊTE DU BOIS GUILHOU : DEUX SEMAINES D’ANIMATIONS NATURE

Au mois de mai, la ville de Boucau organise la seconde édition de la fête du Bois Guilhou en partenariat avec le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques et le Centre Social Dou Boucaou. Du 9 au 21 mai, animations, conférences, activités de plein air rythmeront deux semaines autour de la nature et plus particulièrement du Bois Guilhou. Une animation qui s’inscrit dans la Fête de la Nature Cette année, la Fête de la Nature se déroulera du 17 au 21 mai. Le thème national est “les Super Pouvoirs de la Nature”. A cette occasion, une conférence sera donnée sur ce sujet le vendredi 19 mai à partir de 20h30 au Centre Social Dou Boucaou, 1 Avenue Jules Ferry.

Un travail partenarial avec les établissements scolaires La fête du Bois Guilhou est également l’occasion pour les scolaires d’être sensibilisés et de se rapprocher de la Nature. Toutes les écoles boucalaises sont impliquées dans cet événement. En effet,

différentes activités sont construites en partenariat entre les organisateurs et les enseignants. Ainsi, les écoles maternelles participeront à des ateliers autour de la Nature animés par l’association Hegalaldia. Les enseignants ont également commencé un travail sur le “Land art”, la mise en place d’un potager, dans l’enceinte de leurs écoles. Des grandes sections de maternelles au CE1, les élèves participeront à une course d’orientation encadrée par le service Sports / Jeunesse de la Ville. Les étudiants des lycées agricoles de Saint Palais et de Saint Pée sur Nivelle sont également mobilisés. Ils prendront part à l’animation avec les groupes scolaires et participeront aux différents ateliers dans le cadre de leurs formations.

Le bois Guilhou : un Espace Naturel Sensible reconnu

L

e bois Guilhou, véritable poumon de la ville du Boucau, fait partie du réseau des 48 sites classés en Espace Naturel Sensible et gérés par le Département des PyrénéesAtlantiques. En 1972, le Ministère de l’Urbanisme et les élus locaux ont délimité plusieurs secteurs sur le Département, comme le bois Guilhou, qui méritaient d’être préservés pour leur richesse en terme de paysage et de biodiversité. Parmi eux, on retrouve également la corniche Basque, le domaine d’Abbadia, la forêt du Pignada, les landes d’Erretegia, etc. Autrefois dénommé le bois de “Laclau” (la clef), ce boisement a progressivement été transformé en parc à l’Anglaise par son propriétaire Ernest Guilhou qui a donné son nom à ce site majestueux. Cet espace, devenu accessible au grand public, offre au promeneur différentes ambiances insolites et typiques, du belvédère jusqu’aux abords de la Lèbe. Le Département a confié l’entretien du site à la MIFEN, association chantier d’insertion, qui assure toutes les missions de sécurisation et de valorisation dans le bois. Progressivement, plusieurs travaux d’embellissement seront lancés par le département des Pyrénées-Atlantiques.

page

3


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page4

EVENEMENT Les grands rendez-vous Le dimanche 21 mai : Journée d’animations au Bois Guilhou Le dimanche 21 mai sera le Grand rendez-vous qui clôturera ces 15 jours au rythme de la Nature. La ville, le Centre Social Dou Boucaou et le Conseil Départemental proposeront avec de nombreux partenaires institutionnels et associatifs plusieurs stands d’informations et d’animations. L’environnement et l’écologie seront au cœur de la journée : gestion et tri des déchets, préservation des ressources en Eau, découvertes de produits locaux (miel, légumes de saison...), balade botanique, vélo parade, bourse aux plantes et aux graines, découverte de la métamorphose des animaux, soin de la faune sauvage… avec

Le samedi 13 mai : Sortie Nature à la découverte des chants d’oiseaux à partir de 8h et atelier confection de nichoirs pour rapaces nocturnes entre 14h et 16h. Le vendredi 19 mai : soirée conférence “Les supers pouvoirs de la Nature” à partir de 20h30 au Centre Social Dou Boucaou. bien d’autres animations. La possibilité de se restaurer sur place est offerte par des stands proposant des produits locaux et/ou bio. Vous pourrez également profiter de l’espace naturel pour pique-niquer.

Le samedi 20 mai : Bivouac Nature pour les ados (départ à 12h et retour le lendemain à 12h) : balade nocturne, alimentation locale et bio, seront au programme de ces 24 heures Nature. Le dimanche 21 mai : Fête du Bois Guilhou Le programme complet sera disponible début mai sur le site internet de la ville de Boucau boucau.fr Attention au stationnement ! Privilégiez les parkings du square Marx Dormoy rue René Duvert, de la rue Lucie Aubrac, des écoles Jean Abbadie/Centre Social Dou Boucaou et Jean-Baptiste Lanusse pour vous rendre au Bois Guilhou en moins de 5 minutes à pied. Le dimanche, les lignes de bus 4 et 9 desservent l’arrêt Bois Guilhou, ou encore mieux rejoignez-nous à vélo !

HOMMAGE À JEAN LAFAURIE Mercredi 15 février dernier nous quittait Jean Lafaurie, l’un des fidèles de Jean Abbadie qui fut son adjoint à l’urbanisme et à l’environnement. Totalement dévoué à sa commune, il est également l’initiateur du marché de Boucau qu’il mit en place au début des années 1990 en partant recruter dans tout le pays basque les premiers chalands accueillis sur la Place Gabriel Péri. Ce grand amoureux de la nature sillonnait tous les week-end les montagnes sur les versants français et espagnols à la recherche de grottes, d’anciennes mines, de la beauté des sites tout simplement. C’est lui, de ses propres mains, qui a fait

page

4

du Bois Guilhou un des sites protégés référencés par le Conseil Départemental et a été également l’instigateur de l’association “les amis du Bois Guilhou”. Cela le tenait à cœur de remercier tous les bénévoles et amoureux du bois Guilhou qui se sont investis avec passion à ses côtés. Tous ceux qui l’ont connu, de près ou de loin, se souviendront d’un homme simple, attachant réunissant les qualités qui font de nous des êtres “humains”.


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page5

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE : UNE PRIORITÉ

LES ÉCHOS

DE LA VILLE

Photo : ©J-L Piquet

La sécurité routière constitue l’une des priorités de la municipalité qui se traduit par diverses actions telles que :

LA POSTE : MOTION POUR LE MAINTIEN DU SERVICE PUBLIC Suite aux perturbations, depuis plusieurs mois, dans la distribution du courrier et au sein de l’accueil du bureau de Poste avec une insuffisance de guichets ouverts, les élus boucalais ne sont pas restés sans réagir. Lors de la séance du 28 février dernier, le Conseil Municipal, à l’unanimité, a adopté une motion pour demander à la Poste de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer un bon fonctionnement de ce Service Public. Cette motion du Conseil Municipal s’inscrit dans le droit fil des démarches engagées par le Maire, à travers divers courriers et rencontre avec la Direction de la Poste et représentants du personnel. Un rassemblement a eu lieu devant la Poste le samedi 18 février auquel ont participé de nombreux élus, salariés et Boucalais.

■ la réalisation de nombreux travaux de voirie. 1 125 000 € sont prévus en 2017 en vue de la réfection/ restructuration des chaussées et trottoirs, ■ la pose de 12 coussins berlinois et 6 plateaux traversants (85 000€) en réponse aux sollicitations d’administrés se plaignant de la vitesse excessive des véhicules dans leurs quartiers, ■ la mise en place d’une signalisation routière, des marquages au sol visant à organiser le stationnement (arrêts minute Place du colonel Fabien), ■ l’achat d’un radar pédagogique mobile afin de sensibiliser les automobilistes le cas échéant sur leur vitesse excessive.

Enfin, la Ville a engagé une réflexion, en partenariat avec le Syndicat des Transports et l’Agence d’Urbanisme, sur les sens de circulation. L’étude qui doit être réalisée, au cours des prochains mois, a pour objectifs d’apaiser la circulation dans les quartiers, rendre plus cohérent le plan de circulation et prendre en compte les développements urbains futurs.

RÉNOVATION DE LA RUE DE MATIGNON : LES TRAVAUX DÉBUTERONT PROCHAINEMENT La ville de Boucau a engagé les travaux de réfection et rénovation de la rue de Matignon.

LUTTE NATURELLE CONTRE LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE En plusieurs points de la ville, le service Espace Verts a implanté des nichoirs à mésanges pour lutter de manière naturelle contre les chenilles processionnaires. A l’école Langevin (en photo), dans le bois de Pichepaou et à A Noste Le Gargale, les agents du service Espaces Verts ont disposé plusieurs nichoirs. La mésange est un prédateur de la chenille, et offrir un habitat à l’oiseau permet de favoriser l’élimination de manière naturelle.

Après les études et vérifications de réseaux, la phase la plus importante sera lancée au mois de mai. Tout au long du chantier, la ville informera les riverains via des fiches infos travaux qui seront distribuées dans les boites aux lettres mais également disponibles sur le site internet de la ville de Boucau rubrique Boucau Demain. Des modifications de circulation, du stationnement seront prévues, et afin que le chantier se déroule au mieux, il sera important que tous respectent les arrêtés de modification en vigueur à ce moment-là. Les travaux sont prévus pour une durée de 8 mois.

TRAVAUX DE VOIRIE À MONTESPAN ET AUX ARBOUSIERS Sur le secteur des rues de Montespan et Aragon, la ville de Boucau a réalisé des travaux de remise en état de la voirie (reprise des enrobés). Les travaux se sont élevés à 132 000 euros. Les travaux se sont déroulés sur les parties publiques et pour lesquelles aucun projet immobilier n’était en cours d’instruction. Sur la rue des Arbousieurs, l’Agglomération est intervenue pour l’assainissement (création d’un réseau d’eaux pluviales : caniveaux, bassin d’infiltration des eaux). La ville de Boucau a refait la voirie et les trottoirs enherbés qui sont actuellement

les gaines pour les réseaux électriques, téléphonie et éclairage public ont été mises en place.

en cours de finition. A noter que l’enfouissement de réseaux a été préparé ; page

5


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page6

LES ÉCHOS

DE LA VILLE LES CENTENAIRES DE BOUCAU À L’HONNEUR La commune de Boucau a le privilège de compter parmi ses habitants quatre centenaires dont trois résident au Foyer A Noste Le Gargale. Nous souhaitons un Joyeux anniversaire à Mesdames Marie Raymonde Morlaas née le 17 février 1910, Noélie Lebon née le 13 février 1913, Claire Augé née le 6 février 1915 et Madeleine Marmande née le 27 février 1917. Toutes nos vives félicitations à ces dames, accompagnées des vœux les meilleurs de bonne santé !

VOS ÉLUS À VOTRE RENCONTRE Le mercredi 12 avril à 18h30, Monsieur le Maire et ses Adjoints viendront à la rencontre des habitants au cours d’une réunion publique proposée salle Paul Vaillant-Couturier. En cette année de mi-mandat, la municipalité souhaite présenter les réalisations,

les actions menées depuis trois ans, ainsi que les projets à venir pour la commune. Cette présentation sera suivie d’un échange entre habitants et élus et clôturée par un pot de la convivialité.

IKASTOLA : LE PROJET AVANCE

Petits Plaisirs Boucalais... Belle rencontre avec Maryam Madjidi, samedi 11 Février à la bibliothèque ! Beau succès pour cette nouvelle soirée littéraire : plus de 80 personnes venues rencontrer l'auteure de “Marx et la poupée”. Premier roman, roman autobiographique, par lequel avec sensibilité, délicatesse, humour et beaucoup de poésie, l'écrivain, née à Téhéran, arrivée en France à l'âge de 6 ans, nous aide à comprendre ce qu'est vivre l'EXIL… Le témoignage, émaillé de plusieurs extraits lus par l'auteure elle-même, a trouvé résonnance dans le public dans lequel on pouvait remarquer bon nombre de personnes émigrées, installées chez nous depuis plusieurs années ou très récemment page

6

arrivées. Le thé à la menthe et les pâtisseries orientales (préparées par le groupe de femmes en apprentissage de Français à la C.S.F.) ont permis de poursuivre les échanges dans une ambiance très convivale, pendant que Maryam se prêtait de bonne grâce à la séance de dédicaces… Ces soirées trimestrielles littéraires ont trouvé leur public. Prochain rendez-vous le 8 avril à 17h30 avec l’atelier “dans la peau d’un éditeur”.

En 2016 la Ville a été sollicitée par les associations SEASKA (fédération des ikastolas) et CALENDRETA en vue de la création d’une école en immersion, proposant de manière novatrice, en un même lieu à Boucau l’apprentissage du basque et du gascon. Suite à l’organisation de réunions publiques au cours desquelles le projet a été présenté aux familles, l’intérêt de ces dernières s’est porté à ce jour uniquement sur l’apprentissage de la langue basque. Dès lors SEASKA prévoit l’ouverture d’une ikastola à compter de la prochaine rentrée scolaire (2017/2018) avec une classe de petite section. L’association des parents d’élève “Bokaleko ikastola”, chargée de gérer l’établissement a été créée. La Municipalité qui accompagne le projet s’est mise en recherche d’un lieu à mettre à disposition moyennant une redevance d’occupation. Un terrain a été proposé au Vigo aux représentants de SEASKA et de l’association des parents d’élèves. Les associations riveraines (Amis du Vigo, Association portugaise sportive et culturelle) ont été informées de la démarche. Des points techniques quant à la faisabilité de l’implantation d’un préfabriqué sont à l’étude.


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page7

CÉRÉMONIE DE CITOYENNETÉ Le 18 mars dernier, les jeunes Boucalais ayant eu 18 ans ont été conviés à la Mairie afin de se faire remettre par Monsieur le Maire leur première carte électorale. Francis Gonzalez, lors de cette cérémonie, a rappelé l’importance de l’exercice des droits et devoirs civiques en tant que citoyen, des possibilités offertes également aux jeunes majeurs présents de s’impliquer dans la vie publique, associative. Monsieur le Maire a également exposé et expliqué la devise de la République Française : Liberté, Égalité, Fraternité à l’auditoire. Parmi les jeunes présents, Alexia et Arthur, deux jeunes boucalais, ont reçu en début d’année leur première carte électorale. Tous deux s’intéressent à la vie publique et sont très heureux de pouvoir aller voter “comme

les autres”. Alexia est très fière, et a d’ailleurs été voter pour les primaires. Pour elle, il est important de faire valoir sa voix. Arthur quant à lui, a rappelé l’importance du principe un citoyen égal à une voix. Comme Alexia, il s’intéresse à la vie publique. Et selon lui, voter c’est faire appel à son propre jugement, réfléchir par soi-même. Les jeunes Boucalais auront l’occasion de voter très vite, le premier tour des élections présidentielles étant prévu le dimanche 23 avril 2017.

CHRISTIAN DUBAU PRÉSENTERA DEUX OUVRAGES À LA BIBLIOTHÈQUE Auteur, sculpteur, Christian Dubau viendra présenter le 21 avril deux ouvrages à la Bibliothèque Municipale André Moine. . “Les boutons de nacre” sont des nouvelles consacrées aux arts de la peinture, de la sculpture, du dessin, de la photographie… et “L’homme de Mechta” est une autobiographie. En effet, Christian Dubau a enseigné dans le Maghreb : “septembre 1975, quelques jours avant la rentrée dans un lycée de l'Est algérien... Tous les professeurs attendus seront-ils présents, ceux d'Europe, du Moyen-Orient ou de plus loin ? Comment seront-ils logés ? Pour chaque discipline, le matériel prévu arrivera-t-il à temps ? 13 ans après l'indépendance, la jeune Algérie fait front,

avec des aides venant de tous les horizons, à des difficultés matérielles mais aussi spirituelles. Elles transparaissent au fil des péripéties de ce récit”. La soirée sera animée par un libraire qui proposera un dialogue avec l’auteur. Vendredi 21 avril à 18h30 - salle d’animation de la Bibliothèque Municipale André Moine - Rue Lucie Aubrac. Renseignements : 05 59 64 85 14 et bibliothequeboucau.fr

SUR BOUCAU, LE SIAEP DISTRIBUE UNE EAU POTABLE DE BONNE QUALITÉ L’eau potable est un des produits alimentaires les plus contrôlés en France. Jusqu'à 63 paramètres sont suivis tout au long du cycle de l'eau c’est-à-dire depuis le prélèvement de l’eau dans le milieu naturel jusqu’à sa distribution, après potabilisation, à votre robinet. Pour information, l’eau provient de deux milieux naturels différents et est traitée dans des usines spécifiques : ■ Prise d’eau dans la Nive, traitement à l’Usine de la Nive d’Anglet ■ Forage dans la nappe landaise, traitement à l’Usine du Syndicat D’Equipement des Communes (SYDEC) d’Ondres Le contrôle dit “au robinet” de la qualité de l’eau distribuée se fait : ■ par l'Agence Régionale de Santé (ARS) Aquitaine, organisme autonome placé sous la tutelle des Ministères chargés des Affaires Sociales et de la Santé : 40 analyses par an dont 13 sur la commune. ■ et par le SIAEP dans le cadre de l’autocontrôle : 25 analyses par mois dont 5 sur la commune. L'Eau du SIAEP est de bonne qualité, peu calcaire et non agressive. Un bilan synthétique des mesures de l’ARS vous est envoyé une fois par an avec votre facture dite réelle. Vous retrouvez également tous les résultats des analyses de l’eau de l’ARS sur le site www.siaep-eau.fr - Rubriques : Votre eau et vous/la qualité de l’eau. Le bilan de l’autocontrôle et la carte des points de prélèvement sont eux repris dans le chapitre Qualité du Rapport Annuel sur la Qualité et le Prix du Service, disponible également sur le site internet du SIAEP www.siaep-eau.fr Rubriques : SIAEP/Le SIAEP en chiffre. L’eau est un élément vital, indispensable à la survie et à la dignité de l’homme. En France et sur le territoire desservi par le SIAEP, l’eau au robinet peut être consommée sans risque pour la santé, pour un prix 500 fois inférieur à celui d’une bouteille d’eau (sans compter le coût de transport du magasin à la maison et le coût de traitement des déchets plastiques…).

page

7


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page8

LES ÉCHOS

ILÔT BIREMONT 1

DE LA VILLE

Une enquête publique a été organisée du 20 février au 10 mars 2017, préalable à la Déclaration d'Utilité Publique du projet d’acquisition des terrains et immeubles nécessaires à la réalisation des travaux d'aménagement de l'ilot Biremont 1.

DEUX NOUVEAUX CONSEILLERS MUNICIPAUX Catherine Dupin et Jonathan Darrigade ont rejoint le Conseil Municipal suite à la démission de deux conseillers municipaux. Membres de la majorité, ils siègent dans les commissions : Gestion, Finances et communication - Affaires scolaires et périscolaires, jeunesse pour Mme Dupin et Sports et vie associative pour M. Darrigade.

Conjointement une enquête parcellaire a été menée en vue de délimiter les terrains à acquérir pour permettre la réalisation de ce projet. Ce projet, porté par la Communauté d’Agglomération Pays Basque (CAPB) constitue une opération majeure de rénovation urbaine du Bas Boucau avec la création de 147 logements à caractère social dont 70% en locatif et 30% en accession sociale. Des locaux à caractère commercial ou de service seront également prévus en pied d’immeuble. Présentée dans le dossier d’enquête publique, cette opération prend en compte

l’environnement avec des contraintes telles que celle de la proximité avec la voie ferrée (traitement du bruit avec un parking silo) et améliore la situation hydraulique existante. La réflexion qui a été menée sur les hauteurs des futurs bâtiments (épannelage des constructions de R +1 à R +5) favorise les conditions d’intégration du projet dans son environnement bâti existant et naturel avec la valorisation des vues sur l’estuaire de l’Adour. La volumétrie du projet est en harmonie avec les opérations futures (le Casino), récemment autorisées dans ce secteur. Cette opération, confiée à l’Office 64 de l’Habitat, devrait être livrée à l’été 2020.

LE CONCOURS DES MAISONS FLEURIES EST LANCÉ POUR 2017 Rendez-vous des passionnés de jardinage, botanique et de la nature, le concours des Maisons Fleuries se déroulera cette année entre le 3 juillet et le 1er septembre.

UN ARBRE DE LA FRATERNITÉ PLANTÉ À HURÉOUS L’association Graine de Liberté procède à un travail au sein des résidences Huréous avec la création d’espaces potager partagés. Les habitants sont invités à participer à ces chantiers auxquels les jeunes du Centre Social Dou Boucaou participent également. Le 1er février dernier, le chantier jardins a été l’occasion de planter un pommier pour l’opération nationale “Arbre la Fraternité et du Vivre Ensemble” en présence de Monsieur le Maire et Marie-Ange Thébaud, 1re adjointe à l’Environnement. page

8

Comme chaque année, les habitants de la commune pourront s’inscrire via internet sur le site de la Ville ou auprès du service Communication. Le règlement s’est étoffé cette année avec de nouveaux critères en lien avec le développement durable : démarche de compostage (compost, lombricompost), récupération et réutilisation de l’eau, utilisation de méthodes alternatives aux pesticides. Les participants seront d’ailleurs invités à répondre à un questionnaire permettant de mieux connaitre leurs pratiques écoresponsables. Les inscriptions se dérouleront jusqu’au 30 juin 2017. Renseignements 05 59 64 67 79 ou infocom@boucau.fr


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page9

LE QUARTIER PICHEPAOU PROCHAINEMENT CONCERNÉ PAR LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE Le déploiement de la fibre optique a débuté sous la maîtrise de l’opérateur Orange. D’ici fin 2020, c’est l’ensemble de la commune qui sera fibrée. Entretien avec Alain Castaing, Directeur des Relations avec les Collectivités Locales des Pyrénées-Atlantiques chez Orange.

DES CHANGEMENTS POUR LA CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ Depuis le 15 mars 2017, le mode de délivrance de la Carte Nationale d’Identité (CNI) a changé et ne peut plus s’effectuer à la mairie de Boucau. En raison d’une harmonisation des procédures avec la délivrance des passeports, les demandes de CNI ne pourront être délivrées que dans les mairies dotées du dispositif de recueil de données biométriques. Si vous avez besoin de renouveler votre Carte d’Identité, il vous faudra vous rendre dans une des mairies équipées du dispositif de recueil des données biométriques. A proximité, vous pourrez ainsi vous déplacer au sein des mairies de Bayonne, Anglet, ou Tarnos. Une procédure de pré-demande en ligne a été mise en place sur le site de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés) afin de permettre une démarche plus rapide. Des points d’accès pour compléter la pré-demande en ligne sont disponibles à la sous-préfecture de Bayonne. La ville qui a manifesté par une motion son opposition à la suppression de ce service, mettra en place, dans les prochaines semaines, un point d’accès pour les pré-demandes à destination des Boucalais au sein de la mairie. https://ants.gouv.fr/

Qu’est-ce que la fibre optique ? Alain Castaing : Il s’agit d’une vraie révolution technologique. C’est un fil de verre qui permet d’acheminer des débits d’informations considérables à la vitesse de la lumière, et ce en symétrique, sans atténuation ni affaiblissement du signal transporté. Concrètement, qu’apporte-t-elle de plus aux internautes ? A.C. : La fibre optique offre 30 fois plus de rapidité dans le transport de données que le réseau ADSL actuel en cuivre. Elle est utilisée pour le réseau FTTH ( Fiber To The Home) lorsqu’elle se destine à l’usage du grand public et des professionnels et garantit un confort d’utilisation en simultané, sans baisse de débit et avec la même qualité d’image. C’est à l’évidence le support idéal pour accompagner la révolution du multimédia caractérisée par une explosion des terminaux connectés (Télévision, smartphone, tablette, ordinateur, console de jeux, etc) avec en moyenne 8 écrans par foyer. L’objectif consiste à fibrer toute la ville d’ici la fin 2020. Comment ce déploiement s’opère-t-il ? A.C. : Avec la validation de la mairie, la ville de Boucau a été divisée en trois lots géographiques. Nous déployons la fibre optique lot après lot. Le premier lot a débuté avec la zone des Ombelles et sera couvert fin 2017. L’objectif consiste à couvrir toute la ville d’ici la fin 2020. Quelle est la nature des travaux sur le terrain ? A.C. : Nous construisons un nouveau réseau 100% Fibre de bout en bout depuis le nœud de raccordement optique jusqu’au domicile des boucalais. Nos techniciens déroulent la fibre depuis le nœud de raccordement

L’inauguration de la première armoire fibre à Boucau, rue Jean-Baptiste Castaings en décembre 2016 vers chaque lot où des secteurs de 300 à 400 foyers ont été définis. Chaque secteur est équipé d’armoires de rue permettant d’alimenter les foyers jusqu’à l’intérieur des maisons ou des appartements. Dans la plupart des cas, nous nous appuyons sur nos infrastructures existantes pour passer la fibre. La fibre optique déployée par Orange va-t-elle uniquement profiter à ses seuls abonnés ? A.C. : Orange déploie le réseau Fibre Optique sur 100% des foyers de la ville. Chaque habitant peut en bénéficier en souscrivant auprès de son fournisseur d’accès Internet. Nos armoires de mutualisation possèdent chacune des emplacements réservés aux autres opérateurs afin qu’ils puissent proposer leurs offres de service. Pour plus de renseignements, Orange met en ligne une carte de couverture qui visualise l’avancement du déploiement. site www.reseaux.orange.fr rubrique “comment savoir quand la fibre arrivera chez moi ?”

L’armement des deux policiers municipaux effectif Monsieur le Maire avait pris en fin d’année la décision d’armer la Police Municipale de la commune. Suite aux formations suivies par les agents de la Police Municipale, la Préfecture a autorisé le port d’armes. Depuis le 23 mars, les patrouilles se déroulent donc armées sur la commune. page

9


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page10

LES ÉCHOS

DE LA VILLE

CONFÉRENCE DÉBAT : COMPRENDRE LES ÉMOTIONS DE MON ENFANT La ville de Boucau et plus particulièrement le Pôle Enfance-Jeunesse propose le mardi 9 mai à 18h une conférence débat sur le thème “Comprendre les émotions de mon enfant” animé par Moune Haguenauer, psychologue clinicienne et intervenante en milieu scolaire. Boucau Synergies : Pourquoi proposé une conférence sur le thème “comprendre les émotions de mon enfant ?” Claire Ordonnes, Adjointe aux Affaires scolaire, périscolaires et à la jeunesse : J’ai souhaité la tenue de cette conférence afin de proposer une aide aux parents et, également en raison de l’augmentation des faits de violence dans le milieu scolaire. Les parents sont les premiers acteurs de l’éducation de leur enfant et au travers de cette conférence, nous souhaitons les accompagner à cette place avec l’enfant. B.S. : Comment va se dérouler cette conférence/débat ? C.O : La soirée va s’articuler autour de deux temps, le premier durant lequel Moune

Haguenauer présentera différents sujets de l’enfant et proposera aux parents des réponses à ces émotions et comportements. Après une pause nous proposons un débat durant lequel les parents pourront poser leurs questions afin que la psychologue leur apporte des réponses, des pistes. B.S. : Si des parents n’osent pas poser de questions en public, pourront-ils le faire à un autre moment ? C.O : Pour les parents qui ne souhaiteraient pas poser de questions (car cela est parfois très intime), ils pourront nous les faire passer, soit à la pause (nous tiendrons papiers et stylos à disposition), soit avant la conférence par mail à directionsports@boucau.fr. Nous traiterons ces questions anonymement.

LES BORNES DE RECHARGE DES VÉHICULES BIENTÔT FONCTIONNELLES Lors du réaménagement de la place Sémard, deux emplacements ont été réservés afin de mettre en place des bornes de recharge pour les véhicules électriques. Ces bornes seront bientôt en fonction à Boucau (fin avril), et le SDEPA (Syndicat d’Electrification des Pyrénées-Atlantiques) est le gestionnaire de cet équipement. Pour proposer ce service, le SDEPA s’est associé avec les quatre autres syndicats d’électrification de l’Aquitaine. Pour pouvoir recharger votre véhicule électrique un abonnement sera nécessaire dans le cas d’une utilisation régulière auprès du service mobive (disponible en ligne sur le site mobive.fr ou via l’application de votre smartphone), vous serez facturé mensuellement. Si vous êtes amenés à utiliser de manière occasionnelle la borne, l’application mobive vous permettra de recharger et payer directement via carte bancaire sans abonnement. Pour plus de renseignements : sdepa.fr et mobive.fr

LE LOCAL JEUNES EN SORTIE AU SKI Le 18 février dernier 15 ados de 12 à 18 ans et 2 éducateurs sportifs : Gorka et Cindy se sont rendus à la Pierre Saint Martin pour une journée ski.

Le 9 mars dernier, lendemain de la Journée des droits de la Femme, devant une cinquantaine de personnes, le conférencier a voulu rendre hommage aux femmes artistes-peintres. L'auditoire a pu découvrir des femmes, trop souvent méconnues qui font l'histoire de l'art au féminin : du moyen âge à la période baroque, en passant par la Renaissance. Les nombreux tableaux projetés sur écran, très judicieusement choisis et commentés, ont permis de parcourir des œuvres magnifiques, bien représentatives de leur époque. Les improvisations musicales à la flûte ou chantées ont ponctué cette soirée enrichissante. page

10

Photo : ©J-Y. Ihuel

SOIRÉE “LE GRAND PEINTRE ÉTAIT UNE FEMME”

Cette journée est issue d’un projet jeune monté au sein du nouveau local jeunes, ce projet a été participatif, financé pour partie grâce à la vente de taloas pendant le marché de Noël en décembre 2016. L’objectif était de permettre aux jeunes Boucalais d’apprendre à mieux skier et de passer une journée entre copains sur les skis. Cette pratique étant coûteuse, le projet a permis de la rendre accessible à tous. Le bilan de cette action est très positif. Les ados étaient ravis. Le lien entre les plus jeunes et les plus âgés du local s’est renforcé et permet aux plus jeunes de prendre le relais dans cette nouvelle dynamique du “Local Jeunes”. Ils leur tardent déjà l’année prochaine. Le prochain projet sera réalisé à l’été, avec l’ambition de faire la course des Fêtes de Bayonne en Joélette !


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page11

VIE

ASSOCIATIVE

CENTRE D’OBSERVATION ET D’EDUCATION MOTRICE (COEM) AÏNTZINA L’Association Européenne des Handicapés Moteurs a été fondée en 1964 et est régie par les dispositions de la loi du 1er juillet 1901. Cette association regroupe sept établissements dans toute la France dont un à Boucau, le siège se situe au Domaine de Matignon, implanté dans un grand parc de verdure. Le centre Aïntzina accueille des enfants présentant des déficiences motrices associées ou non à divers troubles (avec une capacité de 76 places dont 14 en internat) et comporte une section d’enfants polyhandicapés (avec une capacité de 24 places dont 12 en internat). Les différentes missions s’organisent autour de domaines aussi divers que l’éveil, l’autonomie, le développement moteur de l’enfant et tout ce qui contribue à son confort, son épanouissement. Quant à la scolarité, les élèves sont suivis de la maternelle au secondaire grâce à un enseignement avec accompagnement thérapeutique et pédagogique à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement adapté au

Le CAEM Le CAEM “La Cale à Musiques” est un Carrefour d’Animation et d’Expression Musicales sur Boucau qui propose de nombreux ateliers musicaux (ensembles vocaux jeunes et adultes, éveil, percussions, divers instruments de musique, orchestres de musiques amplifiées…) depuis l’An 2000.

C

ette année 2016-2017, ce sont quelques 270 élèves (petits, ados, adultes et retraités) qui fréquentent assidûment les diverses classes musicales de l’association encadrées par une équipe pédagogique composée de 17 professeurs. Les instruments enseignés sont divers et variés : accordéon, basse, batterie, euphonium, flûte traversière, guitare, orgue, percussions du monde, piano, saxophone, trombone, trompette, violon. A ces classes d’instruments, s’ajoutent tous les ensembles musicaux dont les groupes de musiques amplifiées. Depuis plusieurs années maintenant, bénévoles et enseignants se mobilisent pour offrir la possibilité à tous les élèves de se produire en public à divers moments de l’année que ce soit en participant à la vie culturelle de la commune (Téléthon, marché de Noël, Fête du bois Guillou, fêtes, Musiques à Peloste…) que par des concerts et soirées musicales que l’association organise au CAEM ou dans la salle de bal. C’est dans cette démarche pédagogique que deux soirées ont été proposées les 10 et 16 février derniers. Après L’Atabal de Biarritz invité en décembre 2016, ce début

d’année a été l’occasion d’accueillir Lanetik Egina d’Hendaye. Deux soirées de partage où grands et petits, débutants et musiciens avertis, se sont côtoyés pour le plus grands plaisir des familles et des amis. C’est avec plaisir, que le CAEM vous invite à leurs prochaines soirées les 14 avril et 18 mai à la salle de bal de l’Apollo sans oublier la fête champêtre de fin d’année au CAEM le dimanche 18 juin prochain. 05 59 64 82 64 / 06 45 08 86 81 5 Rue Lucie Aubrac 64340 BOUCAU caem.cmr64@orange.fr http://caemcmr64.wixsite.com/caemboucau Facebook : caem.boucau

rythme et aux possibilités de l’enfant (CLIS, intégrations scolaires individuelles, école de Matignon). Les interventions pluridisciplinaires sont, d’une part thérapeutiques avec des médecins spécialistes, kinésithérapeutes et ergothérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, psychomotriciens, psychologues, infirmières… et, d’autre part éducatives et pédagogiques avec des éducateurs spécialisés. L’objectif du centre Aïntzina est de mettre en place un projet individualisé en accord avec la famille et réajusté régulièrement en fonction de l’évolution de l’enfant. Des journées portes ouvertes sont organisées tous les ans, les prochaines dates seront communiquées par l’association afin de permettre aux Boucalais de visiter la structure. Contact : www.aehm.fr / 05 59 64 34 10 COEM Aintzina - 24, rue de Matignon BOUCAU

L’édition 2016 du Téléthon Pour son trentième anniversaire, le Téléthon a récolté 9 382.43 € en faveur de la recherche contre les maladies rares. La mobilisation extraordinaire sur le terrain a été favorisée par une météo clémente et par une forte mobilisation des bénévoles. Un grand merci aux maraîchers du marché de plein vent de Boucau, la boulangerie Bourdette, Leader Price Boucau, Intermarché Boucau, Carrefour Tarnos, Codega Bayonne et Prim’Adour Bayonne. Un grand merci également aux écoles, à la maison de retraite aux associations boucalaises et à Mme Lagrange. Rendez-vous les 8 et 9 décembre 2017 encore plus nombreux !

LE COMITÉ DES FÊTES VOUS OUVRE SES PORTES Le Comité des Fêtes organise ses portes ouvertes de 17h à 21h le samedi 22 avril 2017 dans ses locaux rue Lucie Aubrac face à l'église. Venez nombreux et motivés découvrir la vie du Comité des Fêtes. A cette occasion un apéritif sera offert. page

11


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page12

VIE ÉCONOMIQUE

LA VIE DE VOS COMMERÇANTS

page

12

LE STUDIO

SOPHIE LASSALLE

Coiffure Hommes / Femmes / Enfants

Architecte

Le Studio remplace Marion Coiffure 11 rue Pierre Lacouture. Marion partant à la retraite, Marine (à gauche sur la photo) prend la suite du salon situé aux Quatre Vents et accueillera ses clients du mardi au vendredi de 9h à 19h, le samedi de 8h30 à 15h en journée continue et avec ou sans rendezvous. Marine a relooké le salon, et propose pour les enfants une tablette, ainsi que prochainement le wifi. Tél. 05 59 64 68 81

Sophie Lassalle, architecte, est installée à Boucau, 7 rue du Barthassot depuis quelques semaines. Architecte depuis 2011, précédemment installée à Bayonne, Sophie Lassalle travaille aussi bien sur les maisons et immeubles d’habitation que sur les bâtiments industriels ou commerciaux et assure le suivi des chantiers. 7 rue du Barthassot Tél. 06 86 75 06 61 sola.architecte@gmail.com

SÉVERINE FERLAT-BARBIER

LE MOULIN À PIZZA

Une nouvelle conseillère en immobilier

Une pizzeria rue Georges Lassalle

Séverine Ferlat-Barbier, agent immobilier indépendante s’est installée en début d’année à Boucau. Membre du réseau IAD, elle s’occupe exclusivement de la vente de maisons de l’estimation à la signature aussi bien pour les vendeurs qu’acheteurs. Séverine souhaite proposer plus de proximité qu’une agence immobilière classique tout en s’appuyant sur un réseau permettant le partage des annonces et informations. Tél. 06 51 76 30 97 - severine.barbier@iadfrance.fr

Début janvier, la pizzeria “Le Moulin à Pizza” a ouvert ses portes à l’angle de la rue Cazaurang et de la rue Georges Lassalle au centre-ville. Michel propose ainsi ses spécialités “La Spéciale, la Chef, la Moulin” parmi un grand choix de pizzas. Ouvert tous les jours de 18h à 22h, livraison gratuite sur Boucau et Tarnos (pas de livraison le lundi). Tél : 05 40 48 16 33


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:06 Page13

FINANCES

LES RÉSULTATS DE L’EXERCICE 2016 Lors de la séance du 28 février dernier, le Conseil Municipal a adopté le Compte Administratif qui retrace les résultats de l’exercice budgétaire 2016.

Section d’Investissement Dépenses : 2 906 662 € Recettes : 1 999 442 € L’année 2016 a été marquée par la réalisation de nombreux investissements. Les dépenses d’équipement ont représenté 1 449 175 €. Ces dépenses ont été réparties sur 4 catégories, comme suit : ■ Bâtiments : 579 572 € ■ Voirie : 642 563 € ■ Acquisition de matériels : 168 322 € ■ Acquisitions foncières : 58 718 € Ces investissements ont été financés pour partie dans le cadre d’un fonds de concours alloué par l’ACBA, ce qui a permis de ne pas recourir à l’emprunt de 900 000 € qui avait été prévu au Budget primitif 2016. Les opérations les plus significatives ont porté sur la réhabilitation de la voirie pour près de 642 000 € et des travaux conséquents d’accessibilité, rénovation thermique et traitement d’infiltration au sein de l’école

Jean Abbadie pour 350 550 €. Ces travaux ont reçu des financements de l’Etat au titre de la DETR (81 521€) et du Département dans le cadre du Contrat de Territoire (40 178 €). Une première tranche de travaux d’accessibilité, prévus dans le cadre de l’ADAP, a été réalisée pour 100 081 €. Ces travaux ont porté plus particulièrement sur la mise en accessibilité des différentes écoles.

Section de Fonctionnement Dépenses : 7 388 098 € Recettes : 7 800 063 € Les recettes de fonctionnement ont progressé de 2,70% par rapport à la prévision budgétaire 2016 soit + 205 063 € : ■ +1,38% sur les produits de gestion des services en raison notamment de l’augmentation du produit de la Taxe additionnelle aux droits de mutation + 88 989 € par rapport au budget (+102 729 € par rapport au CA 2015) ■ + 104 687 € sur les produits exceptionnels divers : solde de l’indemnisation du

IMPÔTS 2017 : BAISSE DES TAUX COMMUNAUX Suite à la création de la Communauté d’Agglomération Pays Basque, la Commune a décidé de s’inscrire dans le pacte fiscal et financier conclu par la nouvelle intercommunalité, issue de la fusion des 10 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Ce pacte financier et fiscal a trois objectifs : ■ Assurer la neutralité fiscale pour les taxes “ménages” (Taxe d’Habitation, Foncier Bâti, Foncier Non Bâti) et atténuer au maximum les conséquences fiscales pour les “entreprises” (CFE) ■ Assurer la neutralité budgétaire pour les communes ■ Assurer la neutralité budgétaire pour l’EPCI fusionné Les taux intercommunaux de la CAPB devant connaître une hausse par rapport à ceux pratiqués en 2016 par l’ACBA, la Commune a décidé, afin d’assurer la neutralité fiscale des Boucalais, de diminuer les siens comme suit :

Taxes

Taux 2016 (%)

Taux 2017 (%)

TAXE D’HABITATION

15,33

15,23

TAXE FONCIER BÂTI

19,86

19,57

TAXE FONCIER NON BÂTI

44,06

41,77

sinistre de la Salle Ferdinand Darrière et indemnisation du sinistre Centre Vigo. La baisse des dotations (15,95%) s’est poursuivie en 2016 représentant une perte de produits de 221 893 € par rapport au compte administratif 2015 (dont baisse des dotations de l’Etat de 207 752 €). Elle a été notamment compensée par la hausse des produits des services (+26 566 €), les impôts et taxes (+237 530 €). Les dépenses de fonctionnement hors virement ont diminué de 4,25% par rapport à la prévision budgétaire soit : -327 901 €. Cette diminution est liée : ■ A une meilleure maîtrise des dépenses de fonctionnement avec la mise en place de marchés publics en 2016 (fournitures administratives, produits d’entretien, location photocopieurs, vêtements de travail, groupement de commandes gaz et électricité). ■ A la prise en charge par l’ACBA de la cotisation du FPIC. ■ A la non réalisation de la dépense de 150 000 € au titre de la résiliation du traité de concession conclu avec la SEPA.


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page14

FINANCES

BUDGET PRIMITIF 2017 EN QUELQUES CHIFFRES Section de Fonctionnement Elle s’équilibre à : 8 085 164 €

RECETTES Les recettes réelles prévisionnelles de la section de fonctionnement diminuent de - 151 039 € par rapport au compte administratif 2016. ■ Les produits des services et du domaine (chapitre70) sont en légère progression (+5 632 € par rapport à l’exercice 2016 suite à la prévision de recettes de 2 spectacles organisés par la Ville) ■ Les impôts et taxes progressent de + 59 346 € en raison d’une évolution dynamique des bases physiques(+ 3,23% pour la Taxe d’habitation et +2,64 %pour le Foncier Bâti) et cela malgré la diminution des taux communaux des 3 taxes “ménages” dans le cadre du pacte fiscal et financier conclu par la CAPB. L’attribution de compensation versée par la CAPB s’établit à 2 286 847 € soit +35 569 € par rapport à 2016 (correspondant à la diminution du produit fiscal

suite à la baisse des taux communaux). Par prudence, les produits des droits de mutation ont été minorés de 29 425 € par rapport à 2016. Ils sont estimés à 300 000 € ■ Les dotations (chapitre 74) sont en baisse de -73 066 €. La DGF poursuit sa baisse de 98 337 €. Cette baisse est atténuée par notamment une hausse des compensations de l’Etat au titre des exonérations de la taxe d’habitation (+58 436 €) ■ Les autres produits de gestion courante diminuent de 14 529 € au titre de la prise en compte de non encaissement d’une partie des loyers de la gendarmerie et de la maison Paquin en raison de la vente prochaine de ces bâtiments.

DÉPENSES Les dépenses réelles prévisionnelles de la section de fonctionnement progressent de + 500 432 € par rapport au compte administratif 2016.

LES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT %

DÉSIGNATION

MONTANT EN €

%

Charges à caractère général

1 663 000

21

Atténuations de charges

180 000

2

Charges de personnel et frais assimilés

4 110 000

51

Produits des services, domaine et ventes diverses

236 000

3

92 000

1

Impôts et taxes

5 981 000

74

1 324 000

16

Dotations, subventions et participations

1 096 000

14

Charges financières

301 000

4

Autres produits de gestion courante

50 000

1

Charges exceptionnelles

159 000

2

Produits financiers

19 000

0

Virement à la section d'investissement

172 164

2

Opérations d’ordre de transfert entre sections

110 000

1

Opérations d’ordre de transfert entre sections

264 000

3

Excédent de fonctionnement reporté

413 164

5

Atténuations de produits Autres charges de gestion courante

TOTAL DEPENSES

14

LES RECETTES DE FONCTIONNEMENT

MONTANT EN €

DÉSIGNATION

page

■ Les charges à caractère général (chap 011) progressent en prévision de 180 156 € par rapport aux résultats 2016. Cette augmentation exceptionnelle est liée au paiement de factures d’électricité (pour 75 000 €) au titre de l’exercice 2016 ■ Les charges de personnel (chap 012) augmentent de 148 478 € par rapport au CA 2016 soit +3,75 %. Cette hausse est justifiée par des décisions réglementaires (hausse de la valeur du point d’indice, augmentation des taux de cotisation, effet de la réforme des carrières …) et l’évolution du GVT, divers remplacements. La Commune doit faire face à une hausse de 16 627 € des pénalités de la loi SRU en raison d’un changement du mode de calcul fixé par la loi Les intérêts de la dette diminuent de 16 496 €.

8 085 164

TOTAL RECETTES

8 085 164


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page15

Section d’Investissement Elle s’équilibre à : 5 076 380 €

RECETTES

DÉPENSES

L’emprunt d’équilibre s’élève à 1 857 222 €. Cet emprunt prévisionnel conséquent est justifié au regard du volume de dépenses d’équipement prévues en 2017 soit 2 355 750 € et compte tenu qu’aucun emprunt n’a été contracté en 2016. ■ Les recettes propres de la Commune sont estimées pour le FCTVA à 229 642€ et la taxe d’aménagement à 120 000 € ■ Des cessions d’immobilisations sont prévues pour 1 552 000 € : - terrain Delaur : 650 000 € - Maison Paquin : 407 000 € (estimation) - Ancienne gendarmerie (Garcia) : 400 000 €- Un prêt relais de 400 000 € sera à rembourser à l’issue de la vente - propriété Rigueiro-Millox : 50 000 € (estimation) - Maison Erramoun : 45 000 €

Le remboursement de la dette en capital s’élève à 842 000 € dont 400 000 € de remboursement in fine du prêt pour l’achat de la propriété Garcia, ce qui signifie que la dette en capital long terme s’établit à 442 000 € (433 447 € en 2016). Les opérations d’équipement nouvelles se déclinent comme suit : ■ Accessibilité : 325 000 €, ■ Ecoles : 413 986 € dont principalement les travaux d’extension de l’école JB Lanusse pour 390 000 € ■ Bâtiments communaux : 198 290 € ■ Complexe sportif : 6 000 € ■ Politique de l’habitat : 9 510 € ■ Voirie : 1 125 600 € dont 544 000 € consacrés à la restructuration de la rue de Matignon ■ Etudes d’aménagement : 53 900 € (études

sur place Sémard-square Marx DormoySens de circulation) ■ Acquisitions foncières : 130 000 € (achat de la gare) ■ Acquisitions de biens : 73 464 € (achat de véhicules, matériel informatique..) ■ Dépenses imprévues : 20 000 € A compter du budget primitif 2017, 2 AP/CP (autorisations de programme/ crédits de paiement) sont ouvertes compte tenu de leur caractère pluriannuel. Il s’agit des opérations de travaux de mise en accessibilité des bâtiments communaux à réaliser sur les exercices 2017à 2020 et la restructuration du bâtiment du CCAS (2017-2018).

LES OPÉRATIONS D’INVESTISSEMENT Centre-ville aménagement voiries 2%

Complexes sportifs 0%

Acquisitions foncières 5%

Politique de l’Habitat 0%

Acquisitions de biens 3%

Accessibilité 12%

Ecoles 21%

Voiries et réseaux 48%

Bâtiments communaux 9%

BUDGET PRIMITIF 2017 : FOCUS SUR TROIS PROJETS “PHARE” Le volume d’opérations d’équipements voté le 3 avril dernier, dans le cadre du budget primitif 2007 s’établit à près de 2 350 000 €. Parmi les nombreuses opérations qui seront réalisées ou engagées cette année, trois méritent une attention particulière. ■ Restructuration de la Rue de Matignon : le coût de cette opération de restructuration complète de la voie (réfection et élargissement de la chaussée, création d’un trottoir, enfouissement de réseaux - éclairage public) s’établit à 992 000 € TTC. 544 000 €, correspondant aux travaux de réfection, élargissement de la voirie seront supportés directement par le budget communal. La différence (soit 448 000 €) correspondant aux travaux d’enfouissement et d’éclairage public sera financée

dans le cadre d’un emprunt contracté auprès du Syndicat d’Energie (SDEPA) mandaté pour faire ces travaux. ■ Extension de l’école maternelle JB Lanusse : afin de répondre au mieux aux besoins de cette école, des travaux d’agrandissement du dortoir et d’aménagement d’un salle de cantine répondant aux normes en vigueur sont prévus pour 2017. Le coût des travaux est estimé à 390 000 €. Ces travaux débuteront dès le mois de juillet et seront achevés d’ici la fin de l’année.

■ Restructuration du CCAS : En vue d’améliorer les conditions d’accessibilité et d’accueil des usagers ainsi que les conditions de travail de ses agents et des différentes permanences accueillies (PLIE, PMI, Mission locale…) la réhabilitation du bâtiment du CCAS (669 000 €) va être engagée dès cette année. L’année 2017 sera consacrée aux études (76 000 €) en vue de l’obtention notamment du permis de construire. Les travaux seront ensuite réalisés sur l’exercice 2018 (593 000 €).


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page16

BOUCAU

Photo Z.studio ©

DANS L’AGGLO

COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION PAYS BASQUE (CAPB) : MODE D’EMPLOI Lors du 1er conseil communautaire de la nouvelle Agglomération en date du 23 janvier, Jean-René ETCHEGARAY a été élu Président. Une nouvelle gouvernance s’est progressivement mise en place, organisée autour de trois instances décisionnaires : Le Conseil Communautaire Le Conseil Permanent Le Conseil Exécutif (25 membres (233 titulaires+140 suppléants) : (69 membres) : dont 15 vice-présidents+9 conseillers organe délibérant en charge notamment du chargé de gérer les attributions déléguées délégués- cf tableau ci-dessous) : vote du budget et des taux d’imposition. Représentants boucalais : Francis GONZALEZ, Marie- Ange THEBAUD, Marie-Josée ESPIAUBE

par le Conseil Communautaire Représentants boucalais : Francis GONZALEZ, Marie- Ange THEBAUD,

chargé de préparer les délibérations et d’assurer l’administration de la CAPB. Représentants boucalais : Francis GONZALEZ, conseiller délégué en charge de la fiscalité

page

16

POLITIQUE LINGUISTIQUE (basque et gasconne) : M. Beñat ARRABIT (VP)

AMENAGEMENT

ECONOMIE

EAU, LITTORAL et MILIEUX NATURELS

STRATEGIE et ACTION FONCIERES, OPERATIONS D’AMENAGEMENT D’INTERET COMMUNAUTAIRE : M. Roland HIRIGOYEN (VP)

ECONOMIE et DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES : M. Michel ETCHEBEST (VP)

EAU POTABLE : M. Eric NARBA S-JAURÉGUY (VP)

STRATEGIE D’AMENAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE, PATRIMOINE ET PAYSAGES : M. Pascal JOCOU (VP) INGENIERIE et CONSEIL EN AMENAGEMENT, URBANISME REGLEMENTAIRE : Mme MarieJosé MIALOCQ (CD)

LABORDE-LAVIGNETTE (CD)

HABITAT et POLITIQUE DE LA VILLE : M. Paul BAUDRY (VP)

MONTAGNE: M. Jean-Baptiste

TRANSFRONTALIER, PORTS et PECHE : M. Kotte ECENARRO (CD)

TRANSITION ECOLOGIQUE et ENERGETIQUE / AGGLOMERATION CITOYENNE : Mme Martine BISAUTA (VP)

er VICE-PRESIDENT : M. Peyuco DUHART des31délégations PRESIDENT : M. Jean-René Organisation ETCHEGARAY Partie 1 . Partie 2 . Partie . …

MOBILITES : M. Claude OLIVE (VP)

AMENAGEMENT NUMERIQUE DU TERRITOIRE et SYSTEMES D’INFORMATION : M. Anthony BLEUZE (CD)

ECONOMIE et INNOVATION : Mme Sylvie DURRUTY (VP) ATTRACTIVITE TOURISTIQUE : M. Michel VEUNAC (VP)

ASSAINISSEMENT et EAUX PLUVIALES : M. Alain IRIART (VP) LITTORAL, TRAIT DE COTE, GEMAPI et MILIEUX NATURELS : M. Emmanuel ALZURI (CD)

TOURISME, NATURE et PATRIMOINE : M. Daniel OLCOMENDY (CD) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, RECHERCHE et FORMATION PROFESSIONNELLE : M. Peio CLAVERIE (CD)

FINANCES : M. Peyuco DUHART (VP) FISCALITE : M. Francis GONZALEZ (CD) RESSOURCES HUMAINES : Mme Maider BEHOTEGUY (VP)

PREVENTION, COLLECTE et VALORISATION des DECHETS : M. Dominique BOSCQ (VP) PARTENARIATS CULTURELS, ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE et PATRIMOINE CULTUREL : M. Bruno CARRERE (CD) ACTION SOCIALE COMMUNAUTAIRE et PETITE ENFANCE : M. Beñat CACHENAUT (VP)


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page17

LE TRAM’BUS AVANCE DANS L’AGGLOMÉRATION L’Agglomération Pays Basque poursuit le projet de Tram’bus initié par l’Agglomération Côte Basque Adour et dont la ligne 2 desservira Boucau par l’ancienne nationale 10. Depuis la fin d’année 2016, de nombreux travaux en relation avec le chantier du Tram’Bus sont en cours sur plusieurs secteurs de Bayonne et d’Anglet. Ainsi la rue Maubec à Bayonne est actuellement fermée à la circulation Sur le boulevard du BAB entre Marinadour et le chemin de Sabalce des travaux préparatoires se sont déroulés afin de dévier les réseaux (électricité, gaz, assainissement). Depuis le 27 mars, les travaux d’aménagement du Tram’Bus ont débuté sur ce secteur (les emprises vont être dégagées). Durant la durée des travaux, les 4 voies de circulation seront maintenues dans ce secteur. Les travaux s’étaleront jusqu’en août 2017. Des travaux sont également entamés avenue de Mounédé, toujours à Bayonne jusqu’en juin 2017. Il s’agit comme pour le secteur du BAB de préparer les emprises. Sur Anglet, les travaux ont également débuté sur l’avenue Jean-Léon Laporte.

Pour en savoir plus, et suivre l’évolution des chantiers et travaux, vous pouvez : ■ Consulter le site de l’Agglomération Pays Basque (pôle Côte Basque Adour) : http://www.agglo-cotebasque.fr ■ Retrouvez les actualités du projet sur Facebook sur la page dédiée : Tram’Bus CommunautéPB : facebook.com/TRAMBUS.CommunautePB ■ Contacter les médiatrices : pour Bayonne par courriel à :trambus.bayonne@agglo-cotebasque.fr et pour Anglet par courriel à : trambus.anglet@agglo-cotebasque.fr

VAL DES PRÈS : TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT EN PRÉVISION La CAPB, titulaire de la compétence obligatoire “assainissement” va engager au cours de l’année 2017 des travaux, sur le secteur Val des Prés, pour un montant estimatif de 340 000 € HT. Ils consistent en la pose de nouveaux réseaux de collecte des eaux usées et pluviales et la réalisation de boîtes de branchement en limite de propriété. Ces travaux vont également permettre de régler des problèmes d’inondation chez certains riverains.

160 ANS

Une Maïade pour mettre la Ville à l’honneur Les commémorations du 160e anniversaire de la Ville vont débuter par une Maïade.

Au programme : à partir de 12h devant la mairie, cérémonie d’implantation du “mai” qui sera décoré par de jeunes boucalais. Cette cérémonie, animée par la Boucalaise et la section “Echasses” de la SICSBT, sera suivie du verre de l’amitié offert par la municipalité. Celles et ceux qui souhaitent prolonger ce moment de convivialité, sont invités à se retrouver autour d’un pique-nique (apporté par leurs soins). L’Amicale Gargalaise proposera à cette occasion une animation de jeu de quilles.

Photo Michel Darriet

Fruit des réflexions de la Commission extra-municipale (élus et représentants du tissu associatif), la volonté est de mettre à l’honneur la Ville dans le cadre de cette traditionnelle cérémonie gasconne qui aura lieu le 1er Mai.

page

17


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page18

PAROLE À L’OPPOSITION EXPRESSION DU GROUPE COMMUNISTES ET RÉPUBLICAINS

EXPRESSION DU GROUPE SOCIALISTE

MARIE JOSÉ ESPIAUBE, MARIE DUBROCA, JEAN-PIERRE CRESPO, JEAN DUBOURDIEU

Salles du Vigo… rien de nouveau

Réhabilitation du CCAS : le gaspillage de l'argent public continue On sait que le local actuel de CCAS ne répond pas aux normes d'accessibilité pour les personnes en situation d’handicap ; il n'est également plus adapté aujourd’hui pour accueillir correctement le public et notre personnel ne bénéficie pas de bonnes conditions de travail. L'ancienne municipalité avait élaboré, en concertation avec les agents concernés un nouveau projet dans le programme “le Clos du Parc” ; le bâtiment actuel était destiné à la démolition, après le déménagement des services, pour être remplacé par un petit immeuble de logements. Il restait une modification partielle du PLU à formaliser afin que les travaux puissent commencer dans un délai de trois mois. Mais Francis Gonzalez en a décidé autrement et annulé ce projet qui n'aurait rien coûté à la collectivité. Il propose aujourd'hui une rénovation du bâtiment actuel pour un coût estimé à 600 000 €, auxquels il faut rajouter la maîtrise d'oeuvre de 55 000 €. On ne sait pas non plus comment le CCAS fonctionnera pendant les travaux. Malgré une demande de subvention au titre du fond de soutien à l'investissement public local, ce sont des sommes colossales d'argent public que le Maire du Boucau aura dilapidées par aveuglement et un manque total de discernement.

Projet de création d’un groupe scolaire en immersion Calendreta/Ikastola Gascon/ Basque, à Boucau Voilà ce que nous a présenté M. le Maire fin 2015. Lors de la présentation de ce projet, en réunion de travail du Conseil Municipal, il est apparu une diversité d’opinions y compris parmi les membres de la majorité. A tel point qu’un des membres imminents de la garde rapprochée de M. le Maire a démissionné depuis. Aujourd’hui ce projet n’est plus à l’ordre du jour puisque seule subsiste l’installation d’un Ikastola à Boucau avec l’assentiment de notre édile. Ce projet commun Gascon/Basque n’était qu’un leurre pour faire accepter plus facilement la création d’un Ikastola. La question posée alors par l’opposition à M. le Maire concernait la possibilité de création de classes de langues régionales en immersion totale dans le cadre de l’Education Nationale, chose possible actuellement. La réponse fut laconique car pas étudiée ni envisagée par la majorité. Cela aurait permis de conforter le nombre d’élèves nécessaire pour éviter la fermeture de classes. Ce sujet ne doit pas beaucoup intéresser la majorité puisqu’elle a déjà laissé fermer une classe sans aucune intervention. Par contre des engagements ont été pris auprès des instances Ikastola, un terrain leur est attribué contre un loyer et ceci sans que le Conseil Municipal ait pu en débattre. Le-dit terrain est à l’emplacement des locaux de Vigo qui abritaient certaines associations de proximité comme les Amis de Vigo ; locaux qui ont brûlé l’an dernier. Le groupe Communistes et républicains n’est certes pas opposé au développement des langues régionales, mais il souhaite que cela se fasse dans le cadre de l’institution publique et de l’école de la République. D’après les informations que nous avons, seule une poignée d’enfants de Boucau est susceptible de s’engager dans ce projet, le reste des enfants venant de Tarnos.

page

18

Nous avons tous déploré l’acte criminel qui a détruit l’an passé les préfabriqués dits du Vigo. Ce lieu était le rendez-vous des habitants du quartier qui trouvaient là, à proximité de leurs résidences, l’occasion de se retrouver et d’entretenir le lien social qui nous est si cher. La mairie, sous la précédente mandature, y tenait même une permanence du CCAS. Depuis l’incendie criminel des préfabriqués, le maire ne présente aucune solution sur ce lieu pour répondre aux attentes des résidents du quartier. Hélas.

Le CCAS : tant pis pour les économies La rénovation du CCAS devrait commencer en 2017, un projet estimé à 600 000 euros (dont 100 000 cette année). Les boucalais doivent tout de même savoir que, la précédente municipalité avait le projet d’intégrer le CCAS dans le nouveau bâtiment et que l’ensemble aurait été porté et financé par le promoteur Il n’aurait rien couté à la ville !! Dans le schéma retenu aujourd’hui, si l’on déduit la somme récupérée après la piètre négociation, il en coutera au bas mot au moins 400 000 euros aux contribuables boucalais. C’est est un très mauvais choix. Cet argent “perdu” aurait pu être utilisé de façon plus pertinente, que le seul intérêt du promoteur.

Enseignement des langues régionales : Ikusiko dugu/ Que bederam Depuis plusieurs mois, le maire évoque la possibilité d’accueillir sur notre commune des écoles associatives pour l’enseignement du Basque et du Gascon. Si nous nous réjouissons que l’enseignement des langues régionales puisse s’effectuer dans notre ville, plusieurs questions sans réponse demeurent. ■ Que devient le projet, dont on entend plus parler, de Calendretas (gascon)? ■ Le projet d’Ikastola (basque) semble lui être plus avancé mais combien de petits boucalais pourraient entre concernés? ■ Le maire peut-il nous assurer que cette nouvelle ouverture de classe n’affaiblira pas les autres classes de l’école publique et que nous n’aurons aucune fermeture à la rentrée ? Même si nous sommes favorables à l’apprentissage du Basque il n’en demeure pas moins que notre responsabilité municipale doit porter en premier lieu sur l’offre d’enseignement public que nous sommes en mesure de proposer sur Boucau. Dans ce cadre, nous avons demandé au maire, de prendre contact avec l’Office Public de la Langue Basque, établissement public fiancé par l’Etat, l’Education nationale, la Région et le Département qui accompagne les collectivités dans la mise en œuvre de l’enseignement DU Basque et EN basque. Aujourd’hui il est possible de mettre en place un enseignement bi lingue Basque/Français dans les écoles publiques mais aussi de l’enseignement immersif comme cela sera le cas à l’école Jules Ferry de Bayonne à la rentrée prochaine. Sans vouloir opposer l’enseignement privé (ou associatif) et public, il est important de rappeler que la responsabilité d’une municipalité doit se porter avant tout sur l’offre publique. Groupe Socialistes et Républicains : Ch. MARTIN - P. FAVRAU 35, rue Paul Biremont - Courriel : PS Boucau@aol.com


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page19

CHANGEONS BOUCAU - DIVERS DROITE - FRANCINE DUPLASSO L’année 2017 débute par la difficile mise en place de la CAPB (Communauté d’Agglomération Pays Basque) à laquelle le maire de notre ville a obtenu un strapontin dans l’exécutif : conseillerdélégué à la fiscalité, avec à la clé une indemnité (brut) de 1 570,05 € mensuelle. Les autres indemnités : vice-président : 1 962,61 €, président : 3 847,23 €, l’enveloppe mensuelle : 95 429,47 €. Dès la création de ce mastodonte, pour l’instant, 5 emplois de collaborateur de cabinet ont été créés auprès du président donc dépenses supplémentaires…

demande locale) dans nos écoles publiques, plutôt que la création d’une ikastola privée dans notre commune. Elle peut entraîner la fermeture de classe dans nos écoles dès 2018-2019.

En 2016, certains élus PS bayonnais et boucalais promettaient des économies de structure avec cette nouvelle intercommunalité… les promesses n’engagent que ceux qui les croient. Si vous désirez plus d’informations consultez le site : http://www.communaute-paysbasque.fr. La prise de compétence “politique linguistique en faveur de la langue basque” et “Culture Basque” a été adopté dès le 4 février 2017. La subvention annuelle de 11 298 € versée par la commune de Boucau est maintenant du ressort de la CAPB.

Bien que le début d’année soit entamé, le budget 2017 sera présenté aux élus le 4 avril 2017. Je serai particulièrement vigilante sur les dépenses de fonctionnement, les investissements, la poursuite des travaux au sein de notre commune, les subventions. Il est essentiel que ces dernières soient équitables, en rapport avec le travail, les besoins, l’implication des bénévoles et l’intérêt communal. Sachez que leur montant était de 568 892 € en 2016, avec comme principaux bénéficiaires le Centre social Dou Boucaou 348 549 €, la Scène Nationale 72 700 €, le CAEM 31 500 €, Boucau Tarnos Stade 28 000 €, l’Élan Boucalais 18 000 € et la SICSBT 12 833 € et “pour mémoire” le CCAS : 345 000 €.

Les aides aux cultures régionales locales étaient inégalitaires : 2016 Boucau subventionne Aci Gasconha : 500 €. Pourquoi ces écarts et pourquoi ne soutenir que la culture Basque ? Ne pouvaiton pas délibérer pour la prise de compétence de la Culture (toute la culture et toutes les cultures) ? Ainsi la CAPB aurait pu contribuer à la rénovation de l’Apollo. Par ailleurs, je défends l’option de la prise en charge par l’Éducation nationale de l’apprentissage de la langue basque (s’il y a une

Je profite de ce bulletin pour rappeler qu’au conseil municipal du 27 janvier, le montant (en brut) des indemnités allouées à l’exécutif communal, après la démission du conseiller-délégué Monsieur Armengaud, est mensuellement : le Maire 1 787,85 €, chacun des 8 adjoints 715,14 €.

Je considère que notre commune de 8059 habitants doit rester irréprochable par sa gestion et ses choix. Je continuerai à suivre avec assiduité les diverses commissions et j’essaierai, dans la mesure de mes moyens, apporter des commentaires positifs et constructifs et de vous informer.

MÉMOIRE

Les derniers jours de Louis MILOX Louis MILOX est né à Boucau le 11 juin 1895, il est mobilisé et incorporé le 16 décembre 1914 au 12ème régiment d’infanterie. Le 13 juin 1915, il est affecté au 57ème régiment d’infanterie. Son régiment va participer à la bataille du “Chemin des Dames” qui commence le 25/4/1917 sous les ordres du Général Nivelle. Le 5 mai 1917, le 57ème RI, sous les ordres du Lieutenant-Colonel Bussy, participe à une action dont l’objectif est la prise du plateau des Casemates (région de Vauclerc-Craonne). Les bataillons sont chargés d’enlever le point 2615 afin d’y neutraliser les mitrailleuses décimant les troupes qui essayent de s’en approcher. Il s’agit d’une casemate allemande blindée, située sur un point haut. Mais tous les efforts pour réduire ces niches de mitrailleuses parfaitement abritées échouent. Et le soir du 6 mai les 1er, 2ème et 3ème bataillons du 144ème RI comptent 176 tués, 471 blessés et 130 disparus. Louis MILOX est compté au nombre des disparus, on n’a jamais retrouvé son corps. Un jugement du tribunal de Bayonne du 1er juillet 1921 fixera son décès au 6 mai 1917. Il est Mort pour la France.

Le plateau des Casemates

page

19


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page20

INFOS

PRATIQUES

IMPORTANT : PROROGATION DU DÉPLACEMENT PROVISOIRE DU BUREAU DE VOTE DES SALLES FERDINAND DARRIÈRE POUR LES PRÉSIDENTIELLES ET LES LÉGISLATIVES DE 2017 Nous informons les électrices et les électeurs inscrits au Bureau de Vote n°5 (Salles Ferdinand Darrière - Rue Pierre Lacouture) que pour les scrutins de l’année 2017, ils voteront encore exceptionnellement dans les locaux de la cantine de l’école Jean ABBADIE - rue Jules Ferry. Tous les autres électeurs doivent se référer au lieu indiqué sur la carte électorale qui a été distribuée dans le courant du mois de mars.

LES SERVICES MUNICIPAUX Monsieur le Maire reçoit sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h selon vos disponibilités. Contact : Secrétariat Général Tél : 05 59 64 67 79 - Courriel : mairie@boucau.fr

MAIRIE : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Rue Lucie Aubrac Tél. 05 59 64 67 79 - Fax : 05 59 64 73 07 mairie@boucau.fr - www.ville-boucau.fr Le Service Affaires Générales (Etat civil, élections) est ouvert de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

BIBLIOTHÈQUE rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 85 14 Mardi, mercredi et vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 16h bibliotheque@boucau.fr

SERVICE ENFANCE JEUNESSE

ÉLECTIONS Les élections présidentielles se dérouleront les 23 avril et 7 mai 2017. Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 19h.

page

SERVICE CULTURE, ÉVÈNEMENTS ET VIE ASSOCIATIVE

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin 2017. Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h.

Rue Lucie AUBRAC - Tél. 05 59 64 94 58 culture@boucau.fr

Pour voter, n’oubliez pas de vous munir d’une pièce d’identité (passeport, carte nationale d’identité, permis de conduire...).

Rue Lucie Aubrac - Tél : 05 59 64 67 79 communication@boucau.fr

Si vous ne pouvez pas voter lors d’un scrutin, il est possible d’établir une procuration (renseignements sur service-public.fr)

20

(Affaires scolaires et périscolaires) rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 80 86 sportsjeunesse@boucau.fr

SERVICE COMMUNICATION

POLICE MUNICIPALE Rue Lucie AUBRAC policemunicipale@boucau.fr Numéro unique : 06 32 53 43 10

SERVICES TECHNIQUES Rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 63 79 servicestechniques@boucau.fr

SERVICE URBANISME (fermé les lundis et jeudis après-midi) Rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 67 79 urbanisme@boucau.fr

CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. 29 rue Joseph Saint-André Tél. 05 59 64 97 97 - Fax : 05 59 64 47 10 ccas@boucau.fr

PMI (PROTECTION MATERNELLE INFANTILE) Consultations sur RDV au 05 59 50 62 62

RAM (RELAIS ASSISTANTE MATERNELLE) Jeudi de 14h à 16h30 au 06 84 96 66 90 Siège Administratif : 05 59 59 72 72

CONCILIATEUR DE JUSTICE S’adresser au CCAS au 05 59 64 97 97

ASSISTANTS SOCIAUX BAS BOUCAU Lundi de 14h à 16h30 sans RDV Autres possibilités de RDV au 05 59 50 62 62 HAUT BOUCAU Sur RDV au 05 59 50 62 62

MISSION LOCALE Permanences les 2e et 4e lundi à partir de 13h45. Jeudi de 9h à 12h sans RDV Autres référents sur RDV au 05 59 59 82 60


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page21

CENTRE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE Consultations le mercredi après midi sur RDV de 14h à 16h30 au 05 59 29 07 73

INFIRMIERES De 11h30 à 12h00 au 06 87 94 79 60

ALI (AGENT LOCAL D’INSERTION) Sur RDV au 05 59 50 62 62

PLIE (PLAN LOCAL POUR L’INSERTION ET L’EMPLOI) Sur RDV le jeudi au 05 59 59 82 60

ALCOOL ASSISTANCE DE LA CROIX D’OR Sur RDV au 07 81 12 62 62 ou 05 59 44 05 12

LES AUTRES SERVICES URGENCE SÉCURITÉ GAZ Tél. 0800 47 33 33

URGENCE ÉLECTRICITÉ Tél. 09 72 67 50 64

AGGLOMÉRATION PAYS BASQUE 15 avenue Foch 64115 Bayonne CEDEX Tél. 05 59 44 72 72

SYNDICAT D’ADDUCTION D’EAU POTABLE 5 Rue de la Grangette - 40220 Tarnos Tél. 05 59 20 95 05 contact@siaep-eau.fr du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30. Le samedi de 10h à 12h pour les URGENCES, contactez le 05 59 20 95 05, 24h/24 et 7j/7 www.siaep-eau.fr/

HORAIRES DE BRICOLAGE Les horaires des travaux de bricolage par des particuliers sont régis par un arrêté Préfectoral du 31 mars 1994 : Les travaux de bricolage ou de jardinage par des particuliers réalisés à l'aide d'outils ou d'appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, en particulier les tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques, etc. ne peuvent être effectués qu'après avoir pris toutes mesures utiles pour préserver et le repos et la tranquillité du voisinage. Les travaux ne peuvent être exécutés que : ■ les jours ouvrables : 8h30-12h/14h30-19h30 ■ les samedis : 9h-12h/15h-19h ■ les dimanches et jours fériés : 10h-12h

GESTION DES DÉCHETS L’Agglomération Pays Basque est en charge de la collecte des déchets. A Boucau, la collecte s’effectue : ■

Pour les ordures ménagères : le lundi, le mercredi et le vendredi à partir de 5h30.

■ Pour le tri sélectif : le ramassage est effectué le mardi à partir de 5h30. Les emballages sont à placer dans les sacs transparents qui vous sont distribués par les agents de l’Agglomération Pays Basque en début d’année. ■ Pour les encombrants : la collecte des déchets encombrants des ménages (vieux mobiliers, matelas, électroménagers…) est réalisée, en porte à porte, sur appel téléphonique (tél : 05 59 57 00 00), par les services de l’Agglomération. Pensez toutefois à donner priorité aux autres modes d’élimination : reprise 1 pour 1 dans le cas de l’achat d’un appareil électrique ou électronique, don aux associations, apport et tri en déchetterie.

Centre Technique de l’Environnement 17 avenue de l’Adour Tél (collecte) 05 59 57 00 00 Tél (tri sélectif) 05 59 44 26 14 www.trierplusfort.com

Déchetterie Saint-Frédéric Rue Corsaire-Soustra Zone Industrielle St Frédéric - Bayonne Du lundi au samedi de 8h à 12h45 et de 13h30 à 18h.

Déchetterie de Tarnos Déchetterie du Pont de l’Aveugle 17 avenue de l’Adour - Anglet Ouverte du lundi au samedi de 8h à 12h45 et de 13h30 à 18h Le dimanche de 9h à 12h Ouverte les jours fériés de 8h à 12h (sauf le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier).

Avenue du 1er mai - Tarnos Ouvert du lundi au samedi (sauf jours fériés) Hiver : 8h - 12h et 13h15 - 18h Eté : 8h30 -12h et 13h15 -18h30

page

21


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page22

RETROSPECTIVE

Petit retour en images sur les évènements marquants de ces derniers mois…

VŒUX AUX BOUCALAIS

ESSOR BASQUE

Mercredi 11 janvier, Francis GONZALEZ a présenté les vœux aux habitants, en présence des Elus des communes voisines à la salle de bal en leur exposant les réalisations 2016 et les projets 2017.

La Ville de Boucau a eu l’honneur d’organiser le samedi 4 février l’arrivée de l’Essor Basque regroupant près de 200 cyclistes malgré une météo capricieuse.

ATELIER TANGRAMI Mercredi 22 février s’est tenu à la Bibliothèque Municipale André Moine un atelier Tangrami réunissant plusieurs participants très appliqués.

HOMMAGE

SOIRÉE POÉSIE Pour la deuxième année, le 30 mars, la ville de Boucau a organisé en partenariat avec l’association l’Enfance de l’Art une soirée autour de la poésie dans l’ambiance feutrée du bar-foyer de l’Apollo.

DISPARITION D’ANNIE RICARD C'est avec tristesse que nous avons appris en février dernier le décès d'Annie Ricard et nous voulons lui rendre ici hommage... Annie a donné beaucoup de son temps et s'est beaucoup investie tout au long de sa vie en mettant son talent au service des autres : elle a su partager sa passion pour la peinture ; au “Cercle des amis de l'art” dont elle fut un membre très actif, au Centre culturel Boucau-Tarnos où pendant plusieurs années elle a su éveiller chez les enfants le gôut “du beau” et leur a communiqué son savoir-faire en animant les ateliers d'art plastique et au Centre

page

22

Social Dou Boucaou. de 2001 à 2008, conseillère municipale : là encore elle a continué à servir la commune ; nous n'oublierons pas son élégance, sa gentillesse et son talent.


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page23

ETAT

CIVIL

NAISSANCES DÉCEMBRE 2016 ■

Milan DUMEAUX

Naïa CLAVERIE SECA

Paul Christian Jean-Robert DUHÔO

Antoine CHAUBERT

Loni, Gilbert, Hugues BEHOTEGUY

Elena LOPEZ

FÉVRIER 2017 JANVIER 2017 ■

Maddie Rose USIETO

Lisana Marie ROSIÈRES

MARIAGES DÉCEMBRE 2016 ■

Raymond MOREL & Françoise QUÉLET

Francisco MARTINEZ TELLO & Luisa DOS SANTOS SERRA

DÉCÈS DÉCEMBRE 2016 ■

José, Carlos CORREIA PAULOS, 53 ans

Carine BOULMIER, 38 ans

Charlotte, Andrée ROUY, 90 ans

Anne DUSSEIN veuve GASQUARD, 79 ans

JANVIER 2017

Odette, Henriette, Lucienne MARCHAIS veuve LAFARGUE, 88 ans

Ginette Raymonde NOENS veuve ORDONEZ, 86 ans

FÉVRIER 2017 ■

Anne CASAMAYOU épouse RICARD, 77 ans

Henri dit Jean LAFAURIE, 88 ans

Marie NICOLAS veuve GUILLEMETTE, 97 ans

Marie, Amélie BIDÉGARAY veuve SARRAUDE, 88 ans

Jean Claude CAPDEVILLE, 64 ans

Gracianne ITHURRALDE veuve DELBECQUE, 69 ans

Simone Louise MATTHEY DE L’ETANG

Gérard DEZÈS, 89 ans

veuve PORTE, 90 ans

Hubert, Henri, Maurice CARMIGNON, 80 ans

Emma ALVAREZ, 90 ans

n°7 n°

Décembre Avril 2017 2016 Edité par la Ville de Boucau 1 rue Lucie Aubrac BOUCAU

Directeur de la Publication Francis GONZALEZ Comité de Rédaction rédaction F. GONZALEZ, MJ ROQUES, O. LE TAILLANDIER, L. LE LIBOUX, F. ESPINE, ESPINE. J. GONZALEZ. Photographies Ville de Boucau sauf mention Photographies contraire, Ville de Boucau Haritza.sauf mention contraire, Haritza.

Conception Agence HARITZA Le Forum - Bayonne Impression SUD OUEST SERVICE’S Zone Atlantisud Saint Geours de Maremne ISSN : 2430-9338 décembre Dépôt légal : avril 2017 2016

Boucau page

23


BOUCAU SYNERGIES • 7 • AVRIL 2017_Mise en page 1 04/04/17 10:07 Page24

Actions, Réalisations, Projets de la Municipalité

Réunion Publique Mercredi 12 Avril 2017 - 18H30

Salle Paul Vaillant Couturier

05 59 64 67 79 I mairie@boucau.fr I boucau.fr @ville_boucau

facebook.com/boucau/

Boucau synergies n°7 - avril 2017  

Magazine de la ville de Boucau. Boucau Synergies n°7 - avril 2017

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you